Proposition de communiqué de presse. Semaine de la santé. du 28 novembre au 5 décembre 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Proposition de communiqué de presse. Semaine de la santé. du 28 novembre au 5 décembre 2015"

Transcription

1 Proposition de communiqué de presse Semaine de la santé du 28 novembre au 5 décembre 2015 La semaine de la santé est un temps fort de réflexion et d échanges sur les réalités, l actualité et les grands défis de santé publique. Associant professionnels, associatifs et grand public, ce rendez vous riche dans ses thématiques et dans la diversité de ses intervenants, doit permettre à toutes et tous d être mieux informés sur les réponses brestoises en matière de prévention et de santé. Des rencontres, conférences ou animations dans les quartiers sont l occasion de faire connaître et promouvoir les nombreuses initiatives de qualité menées au quotidien par un réseau d acteurs dynamique.

2 ZOOM sur : Journée prévention du diabète et des maladies rénales Mercredi 2 décembre toute la journée au Centre Social de Kerangoff Un adulte sur seize est diabétique en France, et entre et Français vivraient sans savoir qu ils sont diabétiques. En seulement dix ans, le nombre de personnes diabétiques en France est passée de 1,6 à 2,9 millions. Le vieillissement de la population, l augmentation de l obésité et le manque d activité physique sont des éléments favorisant le développement du diabète. Malgré les avancées constantes de la recherche, il est impossible de prévoir sa survenue. En revanche, le dépistage précoce de la maladie, l'analyse des facteurs de risques et la prévention peuvent empêcher ou retarder l'apparition du diabète et éviter les complications. Mais concrètement, c est quoi le diabète? Diabète de type 1, diabète de type 2, quelle est la différence? Et quels sont les signes annonciateurs du diabète? Comment se préserver du diabète? Comment mieux vivre avec la maladie et limiter les risques de complication? Des professionnels, des personnes souffrant de cette pathologie et leur entourage s associent pour proposer aux brestois une journée dédiée à la prévention et au dépistage du diabète. Au programme : Des tests de de dépistage anonyme et gratuit (prise de tension artérielle, test bandelette urinaire, glycémie, ) avec résultats immédiats puis préconisations données si besoin par un médecin. Des ateliers d automesure tensorielle, des ateliers diététiques et des expériences sensorielles autour de l alimentation Des stands d information et de partage d expériences sur le diabète de type 1 et de type 2 Une conférence du Pr Kerlan du CHRU Une conférence/débat sur «Stretching et méthodes pilâtes pour les diabétiques de type 2», De la mise en pratique (séances de gymnastique pilâtes adaptées aux diabétiques de type 2). Une présentation du dispositif Sophia Cette journée est organisée en partenariat avec la CPAM, le Réseau Appui Santé Nord Finistère (Diabiroise), le Club de stretching Brest Iroise, Aide aux Insuffisants Rénaux du Léon aidé par l AUB Santé et les mutuelles de Bretagne, Aide aux Jeunes Diabétiques 29, l association française des diabétiques, le CHRU de Brest, le centre social de Kérangoff. Santé des SENIORS Aujourd hui, on ne parle plus de vieillir mais de bien vieillir, c est à dire vivre son vieillissement de manière épanouie et heureuse. Le vieillissement dépend pour une large part des habitudes de vie et notre espérance de vie n a jamais été aussi élevée. L enjeu actuel est donc de pouvoir rester en bonne santé, notamment en limitant la perte d autonomie. Ceci passe notamment par une prise de conscience des relations entre comportements du quotidien, mesures de prévention et vieillissement personnel. La semaine de la santé propose trois rencontres afin de s informer et échanger avec des professionnels sur les questions du rythme de vie, de l audition et de la vue.

3 AUDITION ET VUE CHEZ LES SENIORS, le lundi 30 novembre de 18h30 à 20h à la fac de droit, d économie et de gestion QUESTIONS D AUDITION, le jeudi 3 décembre de 15h à 16h30 à la Résidence Poul Ar Bachet Aujourd hui, la perte naturelle de l audition avec l âge n est plus un secret : les signes du vieillissement du système auditif apparaissent dès la cinquantaine. Quel est le niveau actuel de sensibilisation des seniors à la question de la perte auditive? Les seniors mesurent ils les conséquences de cette perte? Quels freins éprouvent ils vis à vis des solutions leur permettant de conserver ces capacités d audition? Des professionnels brestois de l audition et la vue tenteront de répondre à ces questions lors des deux prochaines conférences des lundis de la santé et des jeudis des seniors. A noter que dans le cadre de la conférence à la Résidence de Poul Ar Bachet, deux audioprothésistes brestois présenteront les outils, accessoires et appareils d aujourd hui. Des bons pour des tests d audition seront remis aux participants. RYTMES DE VIE, SOMMEIL ET SANTE, le jeudi 3 décembre de 14h à 16h au centre social de pen ar creach Le sommeil prend des rides au fil des années après 50 ans. Outre le vieillissement normal, les maladies, les médicaments, mais également les modifications du rythme de vie, la perte des repères sociaux Quand des troubles du sommeil apparaissent avec l âge, il faut rechercher une cause associée qui permet d expliquer ce qui se passe. Le conférencier proposera aux participants des conseils pratiques pour trouver des solutions au quotidien.

4 Santé environnementale Quels sont les effets de la pollution sur la santé? Qu il s agisse de l évocation de perturbateurs endocriniens, de l implication des pesticides dans certaines pathologies (cancers, maladies neurologiques, troubles de la reproduction ) ou des effets du Bisphénol A avérés chez l animal et suspectés chez l homme (sur la reproduction, sur le métabolisme), les exemples pourraient se multiplier Dans le cadre de la semaine de la santé, des professionnels proposent de faire le point sur l actualité en santé environnement, mais également sur les pratiques de chacun dans son quotidien, sur son lieu de vie. Des ateliers de deux heures, pratiques, ludiques et interactifs, pour mieux connaître les polluants de l habitat et trouver des solutions alternatives saines et simples et économiques à mettre en place, pour fabriquer des produits de beauté naturels et biologiques. Une table ronde destiné aux professionnels et bénévoles, acteurs de terrain qui développent ou souhaitent mettre en place des projets en santé environnementale à destination de leur public, des habitants. Une conférence sur les effets des pesticides sur la santé, organisée par la Maison de l Agriculture Biologique du Finistère.

5 1er décembre : Journée Mondiale de lutte contre le SIDA D'après les données épidémiologiques régionales de l Observatoire Régional de Santé Bretagne et du Rapport d'activité du COREVIH Bretagne de 2013, 29.2% des nouvelles infections sont découvertes chez des patients dont la tranche d âge est comprise entre 31 et 40 ans, et 33% des diagnostics d'infection sont tardifs. La prévention est la principale arme face au VIH. C est pourquoi, dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre le SIDA et tout au long de l année, le collectif SIDA de Brest met en place des actions pour : Informer sur les risques et les bonnes pratiques La prévention de l infection au VIH, dans tout type de relations sexuelles entre partenaires occasionnels et de couples séro différents, s appuie d abord sur l utilisation du préservatif masculin ou féminin. Aujourd'hui, seul le préservatif bien utilisé permet d écarter tout risque de transmission du VIH. Inciter au dépistage Les personnes infectées par le VIH doivent être diagnostiquées le plus tôt possible, afin de leur donner toutes les chances de bénéficier d une prise en charge précoce et pour limiter le risque de transmission du virus dans la population. Le risque de transmission de l infection par des personnes traitées est réduit de 96% par rapport aux personnes non traitées.

6 La ligue contre le cancer Le comité de la Ligue contre le Cancer du Finistère ouvrira ses portes tout au long de la semaine de la santé à Brest afin de présenter au grand public les actions qu elle mène auprès des personnes malades et de leurs proches. Au programme, des conférences pour informer et promouvoir le dépistage, ainsi qu une matinée portes ouvertes le samedi 5 décembre au matin. La faculté de médecine, UBO La faculté de Médecine et des Sciences de la Santé de Brest collabore étroitement avec la ville de Brest afin d informer la population sur les grands problèmes de santé publique actuels. Elle est un acteur incontournable de la semaine de la santé à Brest. Le programme complet : proximite/tous les ans a brest/la semaine de la sante.html

1 ére Observation de la santé des nantais. GTPI Cohésion Sociale 9 Février 2012 Mission santé publique

1 ére Observation de la santé des nantais. GTPI Cohésion Sociale 9 Février 2012 Mission santé publique 1 ére Observation de la santé des nantais GTPI Cohésion Sociale 9 Février 2012 Mission santé publique Déterminants de santé La santé des habitants n est pas l apanage des soignants elle est influencée

Plus en détail

PROGRAMMES DE DEPISTAGE DES CANCERS EN AVEYRON

PROGRAMMES DE DEPISTAGE DES CANCERS EN AVEYRON PROGRAMMES DE DEPISTAGE DES CANCERS EN AVEYRON FICHE 1 : Le dépistage organisé du cancer du sein : pour les femmes de 50 à 74 ans Chaque année en France, ce sont près de 49 000 femmes chez qui un cancer

Plus en détail

Conférencedepressedu17mai2013. L Unapeipubliesesrecommandations. pourunesantéaccessibleauxpersonnes handicapéesmentales

Conférencedepressedu17mai2013. L Unapeipubliesesrecommandations. pourunesantéaccessibleauxpersonnes handicapéesmentales C Conférencedepressedu17mai2013 L Unapeipubliesesrecommandations pourunesantéaccessibleauxpersonnes handicapéesmentales Dossier de presse Paris, le 17 mai 2013 L Unapei publie son livre blanc pour une

Plus en détail

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite»

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Le passage à la retraite est une période de transition qui implique des changements et la perte d un certain nombre d éléments structurant

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

Les Virades de l Espoir. Pour donner du souffle à la lutte contre la mucoviscidose

Les Virades de l Espoir. Pour donner du souffle à la lutte contre la mucoviscidose Les Virades de l Espoir Pour donner du souffle à la lutte contre la mucoviscidose GlaxoSmithKline Le Souffle de l engagement Acteur majeur de l industrie pharmaceutique mondiale, le laboratoire GlaxoSmithKline

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable *******************

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* STRATEGIE NATIONALE EN MATIERE D EDUCATION POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE **************************

Plus en détail

Cahier des charges. Performance opérationnelle. par une démarche Lean

Cahier des charges. Performance opérationnelle. par une démarche Lean Cahier des charges Performance opérationnelle par une démarche Lean Avec le soutien financier de : I. OBJET Ce document constitue le cahier des charges en vue de la sélection du consultant qui accompagnera

Plus en détail

Venez découvrir comment vous engager

Venez découvrir comment vous engager Changement climatique Angers passe à l action Venez découvrir comment vous engager Samedi 22 octobre, de 9h à 18h Théâtre Le Quai. Angers Animations Conférences Projections Accès libre et gratuit PROGRAMME

Plus en détail

Présentation de la campagne de lutte contre le SIDA 1 er Décembre

Présentation de la campagne de lutte contre le SIDA 1 er Décembre Présentation de la campagne de lutte contre le SIDA 1 er Décembre Conférence de Presse 29 novembre 2010 Une campagne pour inciter au dépistage L Institut national de prévention et d éducation pour la santé

Plus en détail

Cahier des charges Appel à Candidature. FORMATION de FORMATEUR MODULE : ANIMER

Cahier des charges Appel à Candidature. FORMATION de FORMATEUR MODULE : ANIMER Cahier des charges Appel à Candidature FORMATION de FORMATEUR MODULE : ANIMER SOMMAIRE 1 Les attentes initiales page 2 2 La réponse de la Fédération des CSFC au FIF PL page 2 3 La proposition de formation

Plus en détail

COMPTE-RENDU. Comité de quartier Secteur 2 Clémenceau-Kiener. Le vendredi 12 septembre 2014

COMPTE-RENDU. Comité de quartier Secteur 2 Clémenceau-Kiener. Le vendredi 12 septembre 2014 COMPTE-RENDU Comité de quartier Secteur 2 Clémenceau-Kiener Le vendredi 12 septembre 2014 Le deuxième comité de quartier secteur 2 s est déroulé au centre Arago le vendredi 12 septembre en présence d une

Plus en détail

Le 1 er Décembre 2007 Journée Mondiale de lutte contre le Sida.

Le 1 er Décembre 2007 Journée Mondiale de lutte contre le Sida. Trimestrielle N 7 / Novembre 2007 (Numéro spécial Sida) La lettre du Centre Documentaire du CoDES Des Alpes de Haute Provence Le 1 er Décembre 2007 Journée Mondiale de lutte contre le Sida. Les documents

Plus en détail

www.santeenvironnement-aquitaine.fr

www.santeenvironnement-aquitaine.fr www.santeenvironnement-aquitaine.fr Lancement le 27 septembre 2013 Sommaire Le champ santé-environnement en Aquitaine... 3 Un outil pour mieux connaître les acteurs et les actions... 4 Le portail santé-environnement,

Plus en détail

Présentation de la démarche de diagnostic à St Nazaire

Présentation de la démarche de diagnostic à St Nazaire Présentation de la démarche de diagnostic à St Nazaire 10/12/2013 Atelier Santé Ville de St Nazaire Direction Action Sociale et Personnes Agées Eléments de contextualisation Une commune de 67000 habitants

Plus en détail

PÉDAGOGIQUE. Rouletaboule. Ça composte chez nous. Produits dangereux. programme

PÉDAGOGIQUE. Rouletaboule. Ça composte chez nous. Produits dangereux. programme programme PÉDAGOGIQUE année scolaire 2015 / 2016 Rouletaboule Ça composte chez nous Produits dangereux SICTOM Nord Allier - RD 779 «Prends-y garde - 03230 Chézy - Tél : 04 70 46 77 19 - www.sictomnordallier.fr

Plus en détail

Travaux Publics. Enjeux. des plans. de gestion. de déchets

Travaux Publics. Enjeux. des plans. de gestion. de déchets Travaux Publics Enjeux des plans de gestion de déchets Nos propositions Instaurer un audit préalable des chantiers de Travaux publics et l obligation d un état des lieux environnemental La profession des

Plus en détail

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr LA SEMAINE BLEUE Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites Dossier de Presse www.dax.fr SOMMAIRE 1 - La Semaine Bleue 2 - Programme des animations 3 - Un salon des seniors 4 - Actions du ccas

Plus en détail

Newsletter N 60 Janvier 2015

Newsletter N 60 Janvier 2015 Newsletter N 60 Janvier 2015 Objet statutaire de Défi Santé Nutrition : Promouvoir les messages de santé publique du Programme National Nutrition Santé (PNNS) Toute l équipe du Défi santé nutrition vous

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION DU CLIC 6 A DESTINATION DES PROFESSIONNELS. N d activité : 11 94 081 63 94

PROGRAMME DE FORMATION DU CLIC 6 A DESTINATION DES PROFESSIONNELS. N d activité : 11 94 081 63 94 PROGRAMME DE FORMATION DU CLIC 6 A DESTINATION DES PROFESSIONNELS 2015 N d activité : 11 94 081 63 94 2 SOMMAIRE Accompagner un malade avec des troubles cognitifs à domicile : Stimuler, communiquer et

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE présente l exposition Les coulisses de la mode du 19 septembre 2015 au 3 janvier 2016 au Musée du Textile et de la Mode, à Cholet COMMUNIQUÉ DE PRESSE CONTACTS ET RENSEIGNEMENTS Laurent VANDENBOR, Délégué

Plus en détail

Rapport d activités 2013. Alma Paris

Rapport d activités 2013. Alma Paris Rapport d activités 2013 Sommaire Sommaire... 1 Préambule... 3 I- Contexte de l activité 2013... 7 A- Les ressources humaines d... 7 1- Composition de l équipe d... 7 2- Stagiaires... 7 B- Les axes de

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Deuxième rencontre de l Atelier 2 «La diversité des techniques et des agencements humains»

Deuxième rencontre de l Atelier 2 «La diversité des techniques et des agencements humains» Deuxième rencontre de l Atelier 2 «La diversité des techniques et des agencements humains» PV de la réunion du 28 juillet 2011 (Ancienne librairie UOPC : 216, chaussée de Wavre 1050 Ixelles) Responsable

Plus en détail

Le Plan de Santé Personnalisé [PSP] - Un outil de la décision partagée

Le Plan de Santé Personnalisé [PSP] - Un outil de la décision partagée Le Plan de Santé Personnalisé [PSP] - Un outil de la décision partagée PREAMBULE. La prévalence des maladies chroniques est en progression constante. 15 millions de personnes présenteraient une affection

Plus en détail

Pacte. Jardin. pour le. Agir pour plus de jardins dans la vie

Pacte. Jardin. pour le. Agir pour plus de jardins dans la vie Pacte pour le Jardin Agir pour plus de jardins dans la vie A l origine, un fort désir de jardin exprimé par les Français Lancé fin 2010, un sondage exclusif réalisé par Harris interactive* a pu mettre

Plus en détail

Sommaire. Maintenir les seniors en activité professionnelle : du diagnostic au plan d action

Sommaire. Maintenir les seniors en activité professionnelle : du diagnostic au plan d action Fiche 1 Bonnes pratiques des entreprises en matière de maintien et de retour en activité professionnelle des seniors. Guide pour l action Maintenir les seniors en activité professionnelle : du diagnostic

Plus en détail

Un outil novateur, éducatif et ludique, d évaluation de la forme. Porté par la Ligue Nord/Pas-de-Calais d Athlétisme

Un outil novateur, éducatif et ludique, d évaluation de la forme. Porté par la Ligue Nord/Pas-de-Calais d Athlétisme Un outil novateur, éducatif et ludique, d évaluation de la forme. Porté par la Ligue Nord/Pas-de-Calais d Athlétisme 1 Une méthode d évaluation de la forme pour tous les publics de 5 à 80 ans. Suis-je

Plus en détail

La coordination gérontologique en Suisse: où en est-on?

La coordination gérontologique en Suisse: où en est-on? La coordination gérontologique en Suisse: où en est-on? Rencontre romande de Curaviva Suisse. 20.09.2012 Neil Ankers, Consultant et entrepreneur social 2 3 1. Anamnèse 2. Analyse 3. Diagnostic 4. Prescription

Plus en détail

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié Chapitre 1 Définition et enjeux De tout temps, l homme a tenté de se protéger collectivement contre les maladies et les décès prématurés, notamment en luttant contre les épidémies et les agressions de

Plus en détail

La prévention des risques psychosociaux

La prévention des risques psychosociaux La prévention des risques psychosociaux MIEUX CONNAITRE LES RISQUES : DÉFINITIONS Les risques psychosociaux La notion de risques psychosociaux correspond, selon le Ministère du travail, aux risques professionnels,

Plus en détail

RENCONTRE DEBAT SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2012 AUDITORIUM ESPACE BOUCHARDON COMPTE-RENDU LA SOLIDARITE ENTRE GENERATION DANS LA VIE ASSOCIATIVE

RENCONTRE DEBAT SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2012 AUDITORIUM ESPACE BOUCHARDON COMPTE-RENDU LA SOLIDARITE ENTRE GENERATION DANS LA VIE ASSOCIATIVE RENCONTRE DEBAT SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2012 AUDITORIUM ESPACE BOUCHARDON COMPTE-RENDU LA SOLIDARITE ENTRE GENERATION DANS LA VIE ASSOCIATIVE 2012 : année Européenne du vieillissement actif et de la solidarité

Plus en détail

Côlon Tour 2 et 3 avril 2012 Bourg-en-BresseBresse

Côlon Tour 2 et 3 avril 2012 Bourg-en-BresseBresse Après Paris, Lyon, Marseille et Reims : Côlon Tour 2 et 3 avril 2012 Bourg-en-BresseBresse marché couvert Prévention du cancer colorectal : dépistage et diététique Contact : Dr Anne Bataillard 04 74 45

Plus en détail

La prise en compte des seniors dans le POn

La prise en compte des seniors dans le POn La prise en compte des seniors dans le POn Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures Action 1 : Améliorer l accessibilité à l offre de soins pour les personnes âgées et personnes en situation de handicap isolées notamment

Plus en détail

Baromètre santé Poitou-Charentes 2010

Baromètre santé Poitou-Charentes 2010 Baromètre santé Poitou-Charentes 2010 CONTEXTE Le dépistage est défini par l OMS comme «l identification présomptive de maladies ou troubles non reconnus, par l application de tests, d examens ou d autres

Plus en détail

Le projet NEUTROS comporte :

Le projet NEUTROS comporte : Depuis 2004, Le Planning Familial 72 en partenariat avec la Ville du Mans et les partenaires du Réseau Genre et Sexualité a coordonné le Projet Neutros qui se compose de trois actions. Le projet NEUTROS

Plus en détail

Résidences étudiantes

Résidences étudiantes SEMINAIRE DE SENSIBILISATION Résidences étudiantes Publié le 15/06/2015 Page 2 6 Introduction Comment gérer les activités festives dans nos résidences? Comment gérer les nuisances autour? Quelles solutions

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant

Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant www.partage.org Faire grandir dignement les enfants du monde Mars 2009 1 Association humanitaire française au service des enfants du monde depuis plus

Plus en détail

Convention de partenariat Etat/OPPBTP. sur la prévention des risques professionnels

Convention de partenariat Etat/OPPBTP. sur la prévention des risques professionnels Ministère de l emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère délégué à l emploi, au travail et à l insertion professionnelle des jeunes Convention de partenariat Etat/OPPBTP sur la prévention

Plus en détail

L égalité des femmes et des hommes est un droit capital. S attacher à une égalité entre les

L égalité des femmes et des hommes est un droit capital. S attacher à une égalité entre les Mars 2011 L égalité des femmes et des hommes est un droit capital. S attacher à une égalité entre les Les hommes sont bien plus performants que les femmes dans les métiers techniques Les femmes s investissent

Plus en détail

Chaque année dans le secteur du Bâtiment, environ 5000 entreprises sont à reprendre. La Fédération

Chaque année dans le secteur du Bâtiment, environ 5000 entreprises sont à reprendre. La Fédération DOSSIER DE PRESSE Le Cursus «ENTREPRENEUR», Une formation action pour passer de l intention au réel. Chaque année dans le secteur du Bâtiment, environ 5000 entreprises sont à reprendre. La Fédération Française

Plus en détail

Mardi 18 juin 2013 10h00

Mardi 18 juin 2013 10h00 RELEVE DE CONCLUSIONS COMITE DE PILOTAGE DEPARTEMENTAL COMMUNICATION «Octobre Rose»- Var (83) Mardi 18 juin 2013 10h00 Présents M. AMIC, Mme COLLIN, Mme ZANARDI (Mutualité Française) Mme ARTUR (CPAM) Mme

Plus en détail

Connaître la qualité de l air intérieur

Connaître la qualité de l air intérieur Connaître la qualité de l air intérieur L Observatoire de la Qualité de l Air Intérieur Comment savoir si l air que nous respirons chez nous, au travail, à l école, dans les salles de sport, etc. est de

Plus en détail

Mieux appréhender la maladie d Alzheimer pour mieux communiquer. Regard pragmatique et psycho-social

Mieux appréhender la maladie d Alzheimer pour mieux communiquer. Regard pragmatique et psycho-social Mieux appréhender la maladie d Alzheimer pour mieux communiquer. Regard pragmatique et psycho-social Intervenantes:, orthophoniste, psychologue Dates: 16 et 17 octobre 2014 Horaires: 9h-12h30 puis 13h30-17h

Plus en détail

1 er BAROMETRE DE L INNOVATION DANS LES IAA

1 er BAROMETRE DE L INNOVATION DANS LES IAA 1 er BAROMETRE DE L INNOVATION DANS LES IAA DOSSIER DE PRESSE Décembre 2014 Contacts presse : Valorial : Christophe JAN 02 23 48 59 64 christophe.jan@pole-valorial.fr KPMG : Aurélie JOUNY 02 28 24 11 53

Plus en détail

À partir de 10h00 - Accueil des participants, inscription et installation à l INSET de Nancy

À partir de 10h00 - Accueil des participants, inscription et installation à l INSET de Nancy Mise à jour au 3 avril 2015 Lundi 1 er Juin 2015 À partir de 10h00 - Accueil des participants, inscription et installation à l INSET de Nancy 14h00 Préparation des travaux avec les intervenants, les animateurs

Plus en détail

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination Mardi 3 ème rencontre nationale des Réseaux de santé Personnes Agées CLIC, Réseaux, MAI CLIC et développement de la coordination Intervention : Yvelise ABECASSIS, présidente A.N.C.CLIC - Association Nationale

Plus en détail

Charte de partenariat du CLIC Métropole Nord Ouest Renseignements et informations : Monsieur Olivier MILOWSKI, Directeur, CLIC Métropole Nord Ouest, 100 rue du Général Leclerc 59350 SAINT ANDRE Téléphone

Plus en détail

D EDUCATION. Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies. 071.34.93.10 - http://www.gph.

D EDUCATION. Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies. 071.34.93.10 - http://www.gph. AGENT(E) D EDUCATION Institut de la Providence - Humanités (GPH) Faubourg de Bruxelles, 105 6041 Gosselies 071.34.93.10 - http://www.gph.be 3 ème Degré Technique de Qualification Agent/Agente d Education

Plus en détail

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Les préconisations du rapport se situent à trois niveaux Au niveau local : promouvoir les «équipes citoyennes» qui agissent

Plus en détail

pourlasanté environnementale

pourlasanté environnementale pourlasanté 3 Modules QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR QUALITÉ DE L AIR EXTÉRIEUR QUALITÉ DE L EAU pourlasanté Pour renforcer les connaissances des professionnels et leur permettre de devenir des intervenants

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

La lutte contre le cancer Une priorité en Auvergne. Alors prenez soin de votre santé, faites-vous dépister!

La lutte contre le cancer Une priorité en Auvergne. Alors prenez soin de votre santé, faites-vous dépister! La lutte contre le cancer Une priorité en Auvergne Alors prenez soin de votre santé, faites-vous dépister! Dépistage du cancer du sein A partir de 50 ans, le dépistage du cancer du sein tous les 2 ans,

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE INAUGURATION DES LOCAUX DE L UNITE TRANSVERSALE D EDUCATION THERAPEUTIQUE AU CENTRE HOSPITALIER DE BETHUNE PRESENTATION DE l UTEP En juillet 2003, l Hôpital s est doté d une Unité

Plus en détail

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE 1, RUE PAUL PONC - 84000 T. 04 90 88 06 65 - FAX 04 90 89 11 86 espacepluriel@ccasavignon.org ACTIVITÉS SERVICES 2012-2013 Centre Communal d Action Sociale 1, RUE PAUL PONC 84000 T. 04 90 88 06 65 FAX

Plus en détail

La santé environnementale observée : quelques caractéristiques en Lorraine

La santé environnementale observée : quelques caractéristiques en Lorraine La santé environnementale observée : quelques caractéristiques en Lorraine 1 Introduction : estimations OMS 24% de la charge mondiale de morbidité et 23% des décès peuvent être attribués à des facteurs

Plus en détail

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE Intitulé de l action : Fiche action 52 Accompagnement à la parentalité Formation Petite Enfance "Maladies hivernales et Prévention" (Réseau bronchiolite du Nord) 1) Quel est votre secteur d intervention?

Plus en détail

Trophées Arseg 2011 Métiers de l Environnement de Travail

Trophées Arseg 2011 Métiers de l Environnement de Travail Trophées Arseg 2011 Métiers de l Environnement de Travail Lundi 12 décembre 2011 Casino de Paris L ARSEG, Association des Directeurs et Responsables des Services Généraux, récompensera le 12 décembre 2011

Plus en détail

Politique de favorisation de la lecture

Politique de favorisation de la lecture Politique de favorisation de la lecture Adoptée le 6 décembre 2011 Préambule L importance de la lecture est un enjeu fondamental dans notre société. L écrit est partout. «La lecture est au cœur du développement

Plus en détail

Un train exceptionnel pour Tout savoir sur la Maladie d Alzheimer

Un train exceptionnel pour Tout savoir sur la Maladie d Alzheimer Un train exceptionnel pour Tout savoir sur la Maladie d Alzheimer C est une première en France : du 7 au 21 septembre 2010, le Train contre la maladie d Alzheimer va sillonner tout l Hexagone. Il fera

Plus en détail

LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation

LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation Agissant en harmonie avec les principaux acteurs du secteur de l accompagnement des personnes âgées En phase avec les évolutions

Plus en détail

Le Service social vous accompagne

Le Service social vous accompagne Le Service social vous accompagne L accès et le droit aux soins Le maintien dans l emploi L aide aux personnes en perte d autonomie 2 La Carsat Bretagne porte une attention particulière aux assurés du

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des. femmes. Ouverture du colloque

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des. femmes. Ouverture du colloque 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Ouverture du colloque «Observance, autonomie, responsabilité» Lundi 1 er juin 2015 Seul le prononcé

Plus en détail

Approche intégrée à l'égard de la prévention et du contrôle des infections transmissibles sexuellement et par le sang

Approche intégrée à l'égard de la prévention et du contrôle des infections transmissibles sexuellement et par le sang Approche intégrée à l'égard de la prévention et du contrôle des infections transmissibles sexuellement et par le sang Dana Paquette Agence de la santé publique du Canada Plan Justification d'une approche

Plus en détail

État de santé des suicidés au cours des six mois précédant le geste suicidaire

État de santé des suicidés au cours des six mois précédant le geste suicidaire État de santé des suicidés au cours des six mois précédant le geste suicidaire Cette étude rétrospective est la première de grande ampleur réalisée en France, chez 38 sujets connus des services de médecine

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

Yverdon-les-Bains. Programme d intégration communal

Yverdon-les-Bains. Programme d intégration communal Yverdon-les-Bains Programme d intégration communal 2014-2017 L intégration, un enjeu social, politique et économique Yverdon-les-Bains accueille chaque année de nouveaux habitants, suisses ou étrangers.

Plus en détail

Les petites lanternes magiques

Les petites lanternes magiques FESTIVAL DU FILM D ANIMATION SCOLAIRE Les petites lanternes magiques Juin 2008, Tournefeuille, cinéma Utopia Le G.R.A.P.E & La Menagerie Pour la troisième édition du Festival Les Petites Lanternes Magiques,

Plus en détail

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie OBJET Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie Ce document constitue le cahier des charges établi

Plus en détail

Document non contractuel, sous réserve de modifications

Document non contractuel, sous réserve de modifications 1 PLUS QU UN CONCEPT, UNE PHILOSOPHIE pour tous Pour changer notre façon de VIVRE, notre façon de TRAVAILLER, notre façon D EVOLUER, notre façon D ÊTRE AVEC SOI ET AVEC LES AUTRES, notre façon de VOIR

Plus en détail

Plateau de Haye : Le vivre ensemble servi sur un P TI PLATÔ

Plateau de Haye : Le vivre ensemble servi sur un P TI PLATÔ Nancy, le samedi 24 septembre 2011 DOSSIER DE PRESSE Plateau de Haye : Le vivre ensemble servi sur un P TI PLATÔ Un bus du lien social pour échanger dans le quartier 1 Communiqué de presse L inauguration

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSÉE LE MERCREDI 8 DECEMBRE 2010 A L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

«ça veut dire non!» Campagne de sensibilisation contre les violences sexuelles. Dossier de presse 17 novembre 2015

«ça veut dire non!» Campagne de sensibilisation contre les violences sexuelles. Dossier de presse 17 novembre 2015 Campagne de sensibilisation contre les violences sexuelles «ça veut dire non!» Dossier de presse 17 novembre 2015 Dossier et visuels à télécharger sur : www.caveutdirenon.ch 1 Contenu Communiqué de presse...

Plus en détail

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail

LE GUIDE. Définir un projet. L appel à initiatives de la Croix-Rouge française

LE GUIDE. Définir un projet. L appel à initiatives de la Croix-Rouge française LE GUIDE Définir un projet L appel à initiatives de la Croix-Rouge française 2 Définir un projet Un projet, c est une idée qui se transforme en réalité Monter un projet c est vouloir changer quelque chose

Plus en détail

FEMMES ET PRODUITS CHIMIQUES

FEMMES ET PRODUITS CHIMIQUES L impact des produits chimiques dangereux sur les femmes Amorce de réflexion suite à un atelier d experts Synthèse du rapport paru le 8 mars 2016 Ce rapport a pour objet une revue de l information disponible

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE CAMPAGNE PLAGES ET RIVIERES PROPRES 10 ANS DEJA 15 juillet 15 août 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE CAMPAGNE PLAGES ET RIVIERES PROPRES 10 ANS DEJA 15 juillet 15 août 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE CAMPAGNE PLAGES ET RIVIERES PROPRES 10 ANS DEJA 15 juillet 15 août 2014 Plages et Rivières Propres Programme du 09 août au 15 août 2014 La campagne 2014 : Renforçons notre mobilisation!

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

LES DÉPLACEMENTS ACTIFS ET SÉCURITAIRES. Offre de service Région de la Capitale-Nationale

LES DÉPLACEMENTS ACTIFS ET SÉCURITAIRES. Offre de service Région de la Capitale-Nationale LES DÉPLACEMENTS ACTIFS ET SÉCURITAIRES Offre de service Région de la Capitale-Nationale Septembre 2015 Sylvie Bernier, ambassadrice des saines habitudes de vie de Québec en Forme et présidente de la Table

Plus en détail

Les recommandations des hépatants

Les recommandations des hépatants Il y a tout d abord eu la parole de plus de 500 personnes, lors du recueil des attentes pour construire ces rencontres et le programme avec les thématiques d ateliers. Pendant ces rencontres, quels que

Plus en détail

CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas»

CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas» CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas» Les valeurs Depuis sa fondation en 2001, l Action de l aisbl Accompagner, et celle de l asbl «Les Amis d Accompagner» qui lui a succédé sur le terrain,

Plus en détail

Programme Avril 2012 " Le mois de la vaccination : Je me protège et je protège mes proches "

Programme Avril 2012  Le mois de la vaccination : Je me protège et je protège mes proches Programme Avril 2012 " Le mois de la vaccination : Je me protège et je protège mes proches " Semaine européenne de la Vaccination, maladies infantiles - Lundi 2 Avril Réunion d information «Le numéro d'urgence

Plus en détail

PARTICIPATION DES HABITANTS

PARTICIPATION DES HABITANTS Synthèse des rencontres de réseau «Conseil Citoyen» Les 25.02.2016 (Pas-de-Calais) et 24.03.2016 (Nord) Ces deux rencontres de réseau, organisées au siège de la Communauté d Agglomération d Hénin- Carvin

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016

DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016 DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016 Groupement Hospitalier de Territoire - Haute Bretagne : 11 établissements publics de santé engagés au service de la population Jeudi 30 juin, la convention constitutive

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONFÉRENCE. TOXIQUE PLANÈTE Le scandale invisible des maladies chroniques. Par André CICOLELLA. Contact presse :

DOSSIER DE PRESSE CONFÉRENCE. TOXIQUE PLANÈTE Le scandale invisible des maladies chroniques. Par André CICOLELLA. Contact presse : DOSSIER DE PRESSE CONFÉRENCE TOXIQUE PLANÈTE Le scandale invisible des maladies chroniques Par André CICOLELLA Contact presse : Pauline Berthellemy Chargée de communication p.berthellemy@ reseau-environnement-sante.net

Plus en détail

Installation de la Commission nationale de la naissance et de la santé de l enfant Le 22 mars 2011

Installation de la Commission nationale de la naissance et de la santé de l enfant Le 22 mars 2011 Installation de la Commission nationale de la naissance et de la santé de l enfant Le 22 mars 2011 Monsieur le Président, Monsieur le Vice président, Mesdames et messieurs, J 'ai le privilège d intervenir

Plus en détail

Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès?

Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès? Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès? Cycle Innovation & Connaissance 81 petit déjeuner Stéphanie CHASSERIO, Professeure SKEMA

Plus en détail

LE PROGRAMME PRINTEMPS. Avril Juin 2014. Expositions. Ateliers thématiques. Manifestations

LE PROGRAMME PRINTEMPS. Avril Juin 2014. Expositions. Ateliers thématiques. Manifestations LE PROGRAMME Avril Juin 2014 Expositions Ateliers thématiques Manifestations PRINTEMPS Manifestations Retrouvez le stand de la Maison de l Habitat et du Développement Durable du Grand Nancy et ses partenaires

Plus en détail

RACIALES À L EMPLOI. Où en est-on aujourd hui? Comment agir? Exposition réalisée par l association Tissé Métisse en 2007

RACIALES À L EMPLOI. Où en est-on aujourd hui? Comment agir? Exposition réalisée par l association Tissé Métisse en 2007 discriminations RACIALES À L EMPLOI Où en est-on aujourd hui? Comment agir? Exposition réalisée par l association Tissé Métisse en 2007 Dans le cadre du pôle discriminations à l emploi avec la participation

Plus en détail

RESUME DU PLAN REGIONAL POUR LA QUALITE DE L AIR

RESUME DU PLAN REGIONAL POUR LA QUALITE DE L AIR RESUME DU PLAN REGIONAL POUR LA QUALITE DE L AIR Février 2010 1. CONTEXTE La Loi sur l Air et l Utilisation Rationnelle de l Energie (LAURE) n 96-1236 du 30 décembre 1996 et son décret d application du

Plus en détail

Madame, Monsieur, Elena Paillaud Loïc Mourey Laurent Balardy Présidente de la SoFOG Oncologue, IUC Toulouse Gériatre, CHU Toulouse

Madame, Monsieur, Elena Paillaud Loïc Mourey Laurent Balardy Présidente de la SoFOG Oncologue, IUC Toulouse Gériatre, CHU Toulouse Madame, Monsieur, La SoFOG, Société Francophone d OncoGériatrie, organise chaque année dans une ville de France, ses journées nationales en OncoGériatrie, rassemblant près de 400 participants. En octobre

Plus en détail

REJOIGNEZ LE RESEAU DES VILLES DE L EDUCATION PAR LE SPORT!!!

REJOIGNEZ LE RESEAU DES VILLES DE L EDUCATION PAR LE SPORT!!! REJOIGNEZ LE RESEAU DES VILLES DE L EDUCATION PAR LE SPORT!!! «Construire une société plus juste et solidaire par le sport» Trouver des solutions au décrochage éducatif des jeunes Permettre à tous les

Plus en détail

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Introduction Favoriser la mobilité des Nordistes par

Plus en détail

Réforme de la formation des infirmiers de niveau A2 au Burundi

Réforme de la formation des infirmiers de niveau A2 au Burundi Réforme de la formation des infirmiers de niveau A2 au Burundi 1 PROJET PAISS (CTB) AEDES 2009 - Au départ : des difficultés 2 Pas de description de fonction du métier d infirmier Des classes pléthoriques

Plus en détail

Composition du dossier de candidature

Composition du dossier de candidature Composition du dossier de candidature Intitulé de l action : Prévention de la fragilité chez les personnes de + de 65 ans Catégorie : Audiovisuelle Date de réalisation/création : Aout 2015 Résumé : A travers

Plus en détail

environnementale pourlasanté environnementale

environnementale pourlasanté environnementale formations pourlasanté Modules 3 Qualité de l air Qualité de l eau Urbanisme durable et santé pourlasanté Pour renforcer les connaissances des professionnels et leur permettre de devenir des intervenants

Plus en détail

FRANCE DIRECCTE Unité Territoriale du Val d Oise

FRANCE DIRECCTE Unité Territoriale du Val d Oise FRANCE DIRECCTE Unité Territoriale du Val d Oise «Toutes les générations en entreprise, avec l Europe les Acteurs du Val d Oise s engagent» www.toutes-les-generations-en-entreprise.com Les principaux objectifs

Plus en détail