(Document de 14 pages) Fabrice Douchant Xuan-Tuong Le. Nicolas Gibelin Lom Messan Hillah

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "(Document de 14 pages) Fabrice Douchant Xuan-Tuong Le. Nicolas Gibelin Lom Messan Hillah"

Transcription

1 Master Informatique 2ème Année SAR Année RAPPORT FINAL Livrable # 3 (Document de 14 pages) Participants Fabrice Douchant Xuan-Tuong Le Encadrants Nicolas Gibelin Lom Messan Hillah UFR Informatique Campus de Jussieu Maison de la Pédagogie, 2ème étage, Bureau C205 4 Place Jussieu PARIS CEDEX 05

2 Rapport final CONTACTS N O M P R É N O M E M A I L F O N C T I O N Douchant Fabrice Etudiant M2 Informatique SAR Le Xuan-Tuong Etudiant M2 Informatique SAR Version : 1.0 Page 2/14

3 Rapport final SUIVI DU DOCUMENT N O M P R É N O M D A T E V E R S I O N C O M M E N T A I R E S Douchant Fabrice 08/11/ Création LE Xuan Tuong 10/11/ Lecture finale T Y P E Version : 1.0 Page 3/14

4 Rapport final TABLE DES MATIÈRES 1Introduction Premier Langage : Agence Méta-Modèle Exemple Synthèse Second Langage : International Méta-Modèle Exemple Synthèse Validation des modèles Règles des modèles Règles des liens entre les modèles Synthèse La transformation Conclusion Version : 1.0 Page 4/14

5 Introduction 1 Introduction Ce projet vise à fournir un environnement de développement support à l ingénierie logiciel guidée par les modèles, ou MDA (Model Driven Architecture) dédié à la construction d applications réparties de gestion d agents secrets. Il met en œuvre des composants hétérogènes communicants. Cet environnement sera appelé Distributed Intelligent Agency (DIA). L approche envisagée dans ce projet consiste à définir un environnement de développement, de déploiement et d exécution de scénarios sur des composants hétérogènes légers, par deux langages de modélisation. Ainsi, nous avons défini deux méta-modèles, ou deux langages «Agence» et «International». Le premier langage «Agence» définit des composants de chaque type d acteur, de leurs interfaces ainsi que des proxies de communication. Le deuxième langage «International» définit des scénarios d interactions entre les agences. Cette approche permet d'utiliser le principe de vues indépendantes qui n'ont à priori aucun lien entre elles. A partir de ces méta-modèles, l'utilisateur va pouvoir définir des modèles instances qui seront par la suite reliées et vérifiées par les opérations de validation pour générer du code Java ou Python. Dans un premier temps, nous étudierons nos deux langages et le processus de validation de chaque langage. Puis nous verrons l'étape de transformation et nous finirons par donner des exemples d'utilisation de DIA. 2 Premier Langage : Agence Le langage «Agence» permet à l'utilisateur de définir une agence avec ses ressources. Il pourra ainsi obtenir des modèles d'agences indépendants. Cette partie donne la spécification du méta-modèle «Agence» à travers un diagramme de classe, un exemple de modèle généré et une synthèse de notre langage du point de vue MDA. Version : 1.0 Page 5/14

6 Premier Langage : Agence 2.1 Méta-Modèle Illustration 1: Méta-Modèle «Agence» : Diagramme de classes Définitions des classes du méta-modèle (méta-classes) : Agence : une entité qui gère ses ressources. Matériel : une ressource peut être utilisée lors d'une activité. Un matériel hérite de ressource. Agent : un «employé» d'une agence à qui il ne peut pas communiquer car on voudrait que les agences coopèrent pour mener une mission commune en faisant effectivement agir tous les agents concernés sans communiquer entre elles leurs identités et sans que ceux-ci n aient de vision globale de la mission. Mission : une ressource définie par l'agence lors d'un scénario qui est une suite de missions. Une mission se compose d'une suite ordonnée d'activités et une mission hérite de ressource. Activité : une action lors d'une mission qui est effectuée par un agent et qui peut utiliser un matériel. Authentification : il y a deux façons d'utiliser cette méta-classe : la façon concrète qui permet à un agent créer des authentifications afin de conserver ses «couples d'authentification» : < Ressource, Clé >. la façon statique : le mécanisme d'authentification d'une agence. La méta- Version : 1.0 Page 6/14

7 Premier Langage : Agence classe statique Authentification est alors utilisée comme une base de données permettant de vérifier qu'un agent possède bien la bonne clé pour s' authentifier à une ressource. 2.2 Exemple Illustration 2: Exemple de modèle du langage Agence : Diagramme d'objets Dans cette exemple d'agence CIA, on a créé trois agents A1, A2 et A3. Ces trois agents ont des activités correspondantes qui appartiennent aux missions indiquées par l'agence. Via l'activité, l'agent sera capable de connaître son matériel. On peut observer que l'agent A3 peut être en stand-by. On peut associer ensuite des authentifications à chaque agent en introduisant une clé. 2.3 Synthèse Ce méta-modèle représente bien le langage Agence. Les agences sont totalement indépendantes entre elles car elles sont libres de définir ses composants sans avoir Version : 1.0 Page 7/14

8 Premier Langage : Agence aucune connaissance des autres agences. 3 Second Langage : International Dans une optique répartie, nous souhaitons que différentes organisations puissent synchroniser leurs objectifs. Cette partie donne la spécification du méta-modèle «International» à travers un diagramme de classe, un exemple de modèle généré et une synthèse sur la pertinence de notre méta-modèle. 3.1 Méta-Modèle Illustration 3: Méta-Modèle International : Diagramme de classes Définitions des classes du méta-modèle (méta-classes) : International : une entité où se situe des organisations. Cette entité est implicite, i.e on peut faire une analogie à la notion «univers» qui couvre tout. Organisation : une entité qui effectue des objectifs dans un ordre donné. Pour permettre la communication via le réseau, on a introduit le champ «host» qui indique l'adresse IP de l'organisation. Le champ «langage» permet à l'utilisateur d'indiquer le langage qu'il souhaite générer comme code. Version : 1.0 Page 8/14

9 Second Langage : International Objectif : appartient à une organisation. 3.2 Exemple Illustration 4: Exemple de modèle du langage International : Diagramme d'objets Explications : Org1 est une organisation en Java qui est située sur l'host (hôte : machine) :5001. Elle n'a qu'un seul objectif Obj1 et se termine. Org2 est une organisation en Python qui est située sur l'host :5000. Son premier objectif consiste à attendre que Org1 finisse son objectif Obj1 avant d'effectuer son propre objectif Obj1 puis se termine. 3.3 Synthèse Ce deuxième langage a pour contrainte d'être indépendant du premier langage : dans une approche multi-vues, les vues sont différentes. Seules les intérpretations de ces vues sont égales. A priori, nos deux langages n'ont pas la même syntaxe car les termes utilisés sont différents : organisation, objectif, agence, mission, etc. Cependant, nous pouvons observer des similitudes entre nos méta-modèles : les agences (premier langage) et les organisations (second langage) ainsi que les missions et les objectifs dans le deuxième avec chacun des attributs communs. On observe donc qu'il existe implicitement des liens que nous verrons plus loin l'impact d'un tel choix. Version : 1.0 Page 9/14

10 Second Langage : International Cependant, selon plusieurs points de vue, ce projet est difficile à scinder en deux langages indépendants, surtout pour une première approche MDA. Une deuxième constatation est la faiblesse de notre langage qui ne permet pas d'effectuer beaucoup d'actions. Cependant, nous avons considéré que le but du projet n'était pas de rendre un produit fini mais d'apprendre à utiliser une nouvelle approche de conception et de développement qui est MDA et de prendre du recul quant à son utilisation. 4 Validation des modèles Les modèles doivent suivre des règles syntaxiques et sémantiques suivant la description du méta-modèle mais aussi des règles logiques définies par le concepteur. Dans cette partie nous verrons comment définir des règles pour chacun des modèles et pour l'interaction entre les modèles. 4.1 Règles des modèles Lors de la création des modèles par l'utilisateur (c.f le manuel d'utilisation), une grande partie des règles de validation sont définies par EMF. Ainsi, si l'utilisateur ne spécifie pas de clé lors de la création d'une Authentification dans le premier langage, le modèle ne sera pas validé par EMF. Il existe plusieurs manière de définir des règles pour la création de modèles : spécifier des contraintes lors de la création du méta-modèle : cardinalitées. configurer le générateur de modèles pour qu'il force l'utilisateur à valider certaines règles : dans le cas de EMF : modifier le fichier.genmodel. créer des profils UML pour définir au niveau du méta-modèle des contraintes de construction des modèles. Les profils d'uml ciblant des plates-formes d'exécution permettent, par définition, d'adapter UML à des plates-formes d'exécutions. Le point intéressant à souligner dans un contexte MDA est que les modèles réalisés selon ces profils ne sont plus des modèles indépendants des plates-formes d'exécution mais, au contraire, des modèles dépendants de ces plates-formes. Ces modèles ne sont donc plus des PIM mais des PSM (Platform Specific Model). écrire les règles à la main : les développer. Dans notre cas, nous avons choisi de configurer le générateur de modèles et avons développé d'autres règles. 4.2 Règles des liens entre les modèles Version : 1.0 Page 10/14

11 Validation des modèles Il existe de nombreuses manières de définir des règles à appliquer lors de la création des modèles. Il existe cependant des règles logiques : des prédicats que le concepteur doit définir afin de s'assurer de la cohérence des modèles entre eux. On parle des liens entre les modèles. Dans notre projet, nous avons choisi de lier les organisations aux agences et les objectifs aux missions. Soit les deux règles suivantes : toute organisation doit avoir sa représentation sous forme d'agence. tout objectif appartenant à une organisation doit avoir sa correspondance dans les missions de l'agence représentant l'organisation. Nous avons donc établi des liens entre chaque entité définie dans les règles. Ainsi le lien entre organisation et agence est son nom, de même pour les objectifs et les missions. 4.3 Synthèse En ce qui concerne les profils UML pour définir les règles à appliquer aux modèles, il nous semble que notre projet n'est pas assez riche pour qu'il y ait de besoin d'éditer des profils. Cette approche reste néanmoins très intéressante pour des projets de plus grosse taille avec un délai de conception limité. Notre choix de règles semble assez logique au vu de nos méta-modèles. Cependant nous ne pensons pas avoir fait le bon choix. En effet ces règles sont beaucoup trop contraignantes et empêchent la flexibilité de l'utilisation des modèles : i.e une organisation ayant quatre objectifs qui lui appartiennent doit obligatoirement être lié à une agence ayant quatre missions. Ceci rejoint notre problème soulevé dans la synthèse du deuxième langage (3.3). Un autre choix de second langage aurait été préférable. En voici un exemple : Illustration 5: Méta-Modèle International Bis : Diagramme de classes Dans ce méta-modèle, il aurait seulement fallu appliquer une règle : chaque Version : 1.0 Page 11/14

12 Validation des modèles objectif doit correspondre à une mission d'une agence. Ainsi, on aurait disposé d'une plus grande flexibilité en oubliant le lien entre l'organisation et l'agence qui nous pénalise. De cette manière, les objectifs peuvent être affectés à n'importe quelles missions de n'importe quelles agences. Cependant nous n'avons pas pu avoir assez de recul sur ce problème avant d'y être vraiment confronté. Ayant déjà fini la génération du code, nous ne pouvons que constater ce manque de flexibilité. Une deuxième critique de notre validation est la gestion des liens. Dans notre cas, l'utilisateur crée les liens implicitement lors de la création des modèles en spécifiant les mêmes noms pour les agences/organisations qu'il souhaite lier, de même pour les missions/objectifs. Nous aurions dû utiliser une table de correspondance entre les entités à relier. Cependant, étant donné la forte contrainte liée à nos règles de validation, l'utilisateur doit connaître les différents modèles pour pouvoir les associer (le nombre de missions et le nombre d'objectifs) et les associations auraient été une associations d'arbres : i.e : Agence Y : Organisation X Agence Y. Mission A : Organisations X. Mission L Agence Y. Mission B : Organisations X. Mission M etc. Une autre méthode aurait été de définir un troisième langage permettant de définir ces liens. 5 La transformation Cette étape permet de générer du code. A la suite de la validation, elle se sert des liens entre les modèles pour générer un code respectant les contraintes vérifiées auparavant et scinde le tout. Dans notre projet, la transformation consiste à produire du code Java ou Python à partir des modèles «Agence» et de celui «International». Ce code tient en plusieurs fichiers Java ou Python qui représente chacun une agence et qui utilisera une API par langage que nous avons développées pour exécuter. 6 Conclusion Lors de la conception de ce projet, le travail a été réparti de sorte à être le plus productif possible. Dans un premier temps, nous avons défini ensemble les deux langages du projet et les règles de validation. Puis une personne s'est occupé de la vérification et la génération du code alors que l'autre a travaillé sur les APIs Java et Version : 1.0 Page 12/14

13 Conclusion Python. Nous avons également mis en oeuvre un serveur SVN permettant une collaboration plus efficace. Lors de la rédaction des rapports, nous avons respectivement fait le manuel d'utilisation et ce rapport final. Enfin, chacun à corrigé la partie de l'autre afin d'avoir une vision globale du projet. Selon notre opinion concernant l'approche MDA, l'un des points fort du multi-vues est que chacun aurait pu travailler sur son méta-modèle sans se soucier de l'autre et juste définir les règles de transformations ensemble une fois les méta-modèles définis. Durant quelques semaines, nous avons eu du mal à cerner le projet : son objectif, son ampleur ainsi que les deux langages. A la suite de quoi nous avons été suivi par les responsables du projet qui nous ont beaucoup aidés à comprendre leur demandes et l'approche MDA elle-même. Cependant nous n'avons pu avoir de recul sur notre projet qu'une fois les règles de validation terminées : le temps mis à développer les APIs et les règles de validation lors de notre projet est beaucoup plus important que le temps à développer directement les applications nécessaire. C'est pourquoi nous pensons que l'utilisation de l'approche MDA pour le développement d'un projet doit être mûrement réfléchi. Le MDA est une bonne approche si le projet est assez conséquent pour qu'il vaille la peine de passer par toutes les étapes de la conception «orientée modèles». Version : 1.0 Page 13/14

14 Conclusion INDEX DES ILLUSTRATIONS Illustration 1: Méta-Modèle «Agence» : Diagramme de classes...6 Illustration 2: Exemple de modèle du langage Agence : Diagramme d'objets...7 Illustration 3: Méta-Modèle International : Diagramme de classes...8 Illustration 4: Exemple de modèle du langage International : Diagramme d'objets...9 Illustration 5: Méta-Modèle International Bis : Diagramme de classes...11 Version : 1.0 Page 14/14

Le langage UML 2.0 Diagramme de Déploiement

Le langage UML 2.0 Diagramme de Déploiement Claude Belleil Université de Nantes Le langage UML 2.0 Diagramme de Déploiement 1 Introduction Le diagramme de déploiement spécifie un ensemble de constructions qui peuvent être utilisées pour définir

Plus en détail

En 2000 l OMG propose une approche nommée MDA Model Driven Architecture, S appuyant sur le standard UML pour

En 2000 l OMG propose une approche nommée MDA Model Driven Architecture, S appuyant sur le standard UML pour MDA (Model Driven Architecture) Ingénierie logicielle guidée par les modèles S.N Historique: En 2000 l OMG propose une approche nommée MDA Model Driven Architecture, S appuyant sur le standard UML pour

Plus en détail

REFERENTIEL NORMATIF du CNES

REFERENTIEL NORMATIF du CNES REFERENTIEL NORMATIF du CNES Référence : Méthode et Procédure DEMARCHE D'ANALYSE DU LOGICIEL Annexe Technique de la MP RNC-CNES-Q-80-529 APPROBATION Président du CDN ; date et nom : Page i.1 PAGE D'ANALYSE

Plus en détail

Approbations et relations entre contrôleurs de domaines dans un réseau étendu.

Approbations et relations entre contrôleurs de domaines dans un réseau étendu. NOTE DE SYNTHESE : Approbations et relations entre contrôleurs de domaines dans un réseau étendu. Page 1 sur 21 Sommaire Présentation de l entreprise :... 3 Son histoire:... 3 Infrastructure technique

Plus en détail

Dossier de conception. Conception d un site E-learning

Dossier de conception. Conception d un site E-learning Conception d un site E-learning Encadré par : Mr. LACHGAR Mohamed Réalisé par : LECHQER Younesse ELEOUAD Abdelhadi SOMMAIRE I. PERIMETRE DU PROJET... 2 1.1. ENJEUX ET VISION DU PROJET... 3 1.2. ARCHITECTURE

Plus en détail

La qualité. une vocation : satisfaire ( à.)

La qualité. une vocation : satisfaire ( à.) La qualité une vocation : satisfaire ( à.) (fournir une prestation qui intrinsèquement satisfait aux exigences) LAAS, Toulouse le 25 juillet 2008 page 1/62 Présentation de l intervenant Enseignant-Chercheur,

Plus en détail

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML UML UML 1ère partie Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html LOG2000 Éléments du génie logiciel 2002 Bayomock André-Claude PLAN Définition et historique Vue générale A quoi

Plus en détail

Modélisation objet avec UML

Modélisation objet avec UML Modélisation objet avec UML Le développement des systèmes est une tâche d une grande envergure et un investissement important pour toute entreprise. La modélisation des systèmes déjà existants ou d un

Plus en détail

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES Bilan des compétences INTRODUCTION... 3 LES OBJECTIFS DU BILAN DES COMPETENCES... 3 LE DEROULEMENT DE VOTRE BILAN DES COMPETENCES... 3 LE BILAN DES COMPETENCES DU PROGRAMME...

Plus en détail

Rapport individuel Génie logiciel

Rapport individuel Génie logiciel 2012 Rapport individuel Génie logiciel Dans ce rapport sera présenté l ensemble des activités effectuées au cours du projet de création de site de covoiturage «Etucovoiturage» (http://etucovoiturage.free.fr)

Plus en détail

Application de gestion de tâche

Application de gestion de tâche Université de Montpellier 2 Rapport TER L3 Application de gestion de tâche Tuteur : M. Seriai Participant : Cyril BARCELO, Mohand MAMMA, Feng LIU 1 er Fevrier 2015 26 Avril 2015 Table des matières 1 Introduction

Plus en détail

Conclusions et Perspectives

Conclusions et Perspectives 8 Conclusions et Perspectives Ce chapitre conclut la thèse en donnant un bilan du travail effectué et les perspectives envisageables au terme de cette recherche. Nous rappelons tout d abord les principales

Plus en détail

Windows Communication Foundation (WCF)

Windows Communication Foundation (WCF) Windows Communication Foundation (WCF) Les chapitres du livre Avant-propos Les bases de WCF La création d un service WCF L hébergement d un service WCF La consommation d un service WCF Conclusion Pour

Plus en détail

Rapport final : Projet NETG

Rapport final : Projet NETG Rapport final : Projet NETG Génie Logiciel Introduction Il nous été demandé de réaliser une librairie permettant de manipuler des nombres entiers très grands dont les capacités dépassent les représentations

Plus en détail

Gestion des immeubles

Gestion des immeubles RAPPORT DE CONCEPTION Gestion des immeubles BOUSSRHAN YOUSSEF & BENZITI WALID Email : Youssefboussrhan@gmail.com GSM : 0678510690, 0611347597 ISTA NTIC SYBA CRJJ GROUPE B Annexe : Figure 1: Diagramme de

Plus en détail

[2016][AA1] Consignes

[2016][AA1] Consignes [2016][AA1] Consignes Consignes pour le bilan architecture d'août 2014 {EPITECH.} 2016_AA1_Consignes.docx Description du document Titre [2016][AA1] Consignes Date 07/12/2014 Auteur Responsable E-Mail Julien

Plus en détail

18 Informatique graphique

18 Informatique graphique Avant-propos En 1988, les Editions Hermès publiaient un ouvrage intitulé La synthèse d'images, qui présentait un état de l'art de ce domaine de l'informatique, vingt cinq ans environ après l'introduction

Plus en détail

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE Les savoirs de l Informatique Commerciale doivent être abordés en relation avec les autres savoirs (S4 à S7). Les objectifs généraux sont : o de sensibiliser les étudiants

Plus en détail

STAGE DE PERFECTIONNEMENT

STAGE DE PERFECTIONNEMENT (Sigle de la société d accueil) REPUBLIQUE TUNISIENNE ***** MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE ***** DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES *****

Plus en détail

Formation etwinning : INSCRIPTION ET RECHERCHE DE PARTENAIRES. Préambule à l'inscription : pourquoi s'inscrire? Qu'est-ce qu'etwinning?

Formation etwinning : INSCRIPTION ET RECHERCHE DE PARTENAIRES. Préambule à l'inscription : pourquoi s'inscrire? Qu'est-ce qu'etwinning? Formation etwinning : INSCRIPTION ET RECHERCHE DE PARTENAIRES Préambule à l'inscription : pourquoi s'inscrire? Qu'est-ce qu'etwinning? etwinning est tout d'abord à considérer comme un réseau social européen

Plus en détail

Modèle de Contrat pour un Médecin du travail salarié d'un Service interentreprises de Santé au travail

Modèle de Contrat pour un Médecin du travail salarié d'un Service interentreprises de Santé au travail Modèle de Contrat pour un Médecin du travail salarié d'un Service interentreprises de Santé au travail Adopté par le Conseil national de l Ordre des médecins Session des 30 et 31 janvier 2003 Entre : Monsieur

Plus en détail

Processus de développement du logiciel. Segmentation de la modélisation gestion de la complexité en réduisant la portée de l étude à une partie!

Processus de développement du logiciel. Segmentation de la modélisation gestion de la complexité en réduisant la portée de l étude à une partie! Processus de développement du logiciel A pour objectif la formalisation des activités liées à l élaboration des systèmes ; Mécanismes que l on applique systématiquement pour obtenir de manière répétitive

Plus en détail

Profil de protection d un automate programmable industriel

Profil de protection d un automate programmable industriel Profil de protection d un automate programmable industriel Version 1.1 court-terme GTCSI 13 juillet 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs

MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE. 1. Objectifs MASTER PROFESSIONNEL TRANSPORTS URBAINS ET REGIONAUX DE PERSONNES CAHIER DES CHARGES DU STAGE A partir du mois d Avril, la formation s achève par un stage professionnel obligatoire d une durée minimale

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

OUTIL de GESTION ADMINISTRATIVE des UE CAHIER DES CHARGES

OUTIL de GESTION ADMINISTRATIVE des UE CAHIER DES CHARGES OUTIL de GESTION ADMINISTRATIVE des UE CAHIER DES CHARGES ELIAS Éric POUZANCRE Sébastien SOULIE Guillaume ROGER Rémy Encadrants : Mme LIBOUREL Master Informatique Professionnel Année 2006 2007 Université

Plus en détail

Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005

Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005 Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005 Rappel : Tout méta-modèle ou profil doit être commenté! 1 Question de compréhension du cours barème indicatif : 5 points Q : Lorsque l on

Plus en détail

Les diagrammes de flux d informations

Les diagrammes de flux d informations Les diagrammes de flux d informations Le système d information Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Notions Description Représentation des flux d information d une activité commerciale

Plus en détail

Rapport IN52. Sujet : Résolution d un puzzle

Rapport IN52. Sujet : Résolution d un puzzle CARRE Julien PIERNOT Jérôme Rapport IN52 Sujet : Résolution d un puzzle Responsable : M. Ruicheck Y. Automne 2007 1 SOMMAIRE INTRODUCTION...3 I. Description et approche du sujet...4 1. Description 2. Outils

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique Section : Génie analytique Page 1/8 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions

Plus en détail

MEGA System Oriented IT Architecture. Guide d utilisation

MEGA System Oriented IT Architecture. Guide d utilisation MEGA System Oriented IT Architecture Guide d utilisation MEGA 2009 SP5 R7 2ème édition (août 2012) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne

Plus en détail

Modélisation systémique de l'organisation

Modélisation systémique de l'organisation Modélisation systémique 1 2005-09-06 Modélisation systémique de l'organisation Ce chapitre vise à introduire à la modélisation d un système organisationnel. On explique d abord quelques notions liées à

Plus en détail

Ingénierie des modèles

Ingénierie des modèles 14 Janvier 2008 Ecole Centrale Plan Mise en bouche... Un modèle? 1 Mise en bouche... Un modèle? 2 MDA? 3 UML Eclipse 4 Plan Mise en bouche... Un modèle? 1 Mise en bouche... Un modèle? 2 MDA? 3 UML Eclipse

Plus en détail

Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information. 06 Urbanisation et SOA en pratique : PRAXEME et MODELIO. Introduction PRAXEME et MODELIO 1

Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information. 06 Urbanisation et SOA en pratique : PRAXEME et MODELIO. Introduction PRAXEME et MODELIO 1 Plan du chapitre Master Informatique et Systèmes Architecture d Entreprise et des Systèmes d Information 06 Urbanisation et SOA en pratique : PRAXEME et MODELIO 1 2 3 4 5 6 Introduction PRAXEME et MODELIO

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE

Plus en détail

IFT2251 : Génie logiciel

IFT2251 : Génie logiciel Cas IFT2251 : Génie logiciel Chapitre 4. Analyse orientée objets Section 3. Cas 1. Le diagramme de cas 2. Les acteurs 3. Les scénarios d un cas 4. Relations entre cas 5. Construction d un diagramme de

Plus en détail

Création d un jeu d arcade : Frogger

Création d un jeu d arcade : Frogger Projet Langage Java UE : programmation & modélisation objet [RILA] RILA14 Création d un jeu d arcade : Frogger Table des matières Le contexte... 3 Le jeu... 4 Spécifications fonctionnelles... 5 Déroulement

Plus en détail

DEPARTEMENT DE GENIE MECANIQUE

DEPARTEMENT DE GENIE MECANIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE DEPARTEMENT DE GENIE MECANIQUE Règles générales pour la rédaction d'un rapport scientifique P. Ott, Ph. Sutter Rapport LTT - 95-19 LABORATOIRE DE THERMIQUE APPLIQUéE

Plus en détail

PLAN. La modélisation des processus : typologie et proposition utilisant UML

PLAN. La modélisation des processus : typologie et proposition utilisant UML PLAN La modélisation des processus : typologie et proposition utilisant UML Première partie : le concept de processus définitions et typologie Deuxième partie : la modélisation des processus formalismes

Plus en détail

Apprendre la dichotomie avec Colobot

Apprendre la dichotomie avec Colobot Apprendre la dichotomie avec Colobot CHABALIER Nicolas MONCEL Arnaud Année Universitaire 2014 2015 1 Apprendre la dichotomie avec Colobot Présenté par CHABALIER Nicolas et MONCEL Arnaud Tuteur : Jacques

Plus en détail

Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards)

Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards) Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards) Avant propos sur les tableaux de bord Le tableau de bord est l instrument sans qui tout démarche de progrès est impensable, comment assurer un jugement

Plus en détail

Un partenariat entre Les Services actuariels SAI et la Coopérative Belvédère communication

Un partenariat entre Les Services actuariels SAI et la Coopérative Belvédère communication Un partenariat entre Les Services actuariels SAI et la Coopérative Belvédère communication Deux outils pour améliorer la gestion syndicale Sentinelle Système de gestion de membres Sentinelle Application

Plus en détail

Chapitre III : implémentation du système GML

Chapitre III : implémentation du système GML I. Introduction Après avoir établi une étude conceptuelle de notre système, nous passons à l implémentation de l application définis et détaillée au chapitre précédent tout en présentant les outils utilisés

Plus en détail

Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5

Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5 Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5 Plan Chapitre 2 Modèles de cycles de vie Méthodes de développement : Méthode lourde Méthode agile Exemple

Plus en détail

A N A L Y S E, C O N C E P T I O N, E T P R O G R A MMATION O R I E N T E E O B J E T

A N A L Y S E, C O N C E P T I O N, E T P R O G R A MMATION O R I E N T E E O B J E T A N A L Y S E, C O N C E P T I O N, E T P R O G R A MMATION O R I E N T E E O B J E T RAPPORT DE PROJET LOGICIEL DE GESTION DE COMPAGNIE DE TRANSPORT MARITIME CE LI NE HE NRY CO MB ES P IERRE LUCE L3 IN

Plus en détail

Projet 1 Les Bus de Service dans les architectures SOA

Projet 1 Les Bus de Service dans les architectures SOA Les projets présentés dans la suite de ce document permettent d approfondir et de mettre en pratique certains concepts présentés lors des cours de Master «Architecture des Systèmes d Information» et «Urbanisation

Plus en détail

POLITIQUE DE NOTRE SITE WEB EN MATIERE D USAGE DES COOKIES

POLITIQUE DE NOTRE SITE WEB EN MATIERE D USAGE DES COOKIES POLITIQUE DE NOTRE SITE WEB EN MATIERE D USAGE DES COOKIES Cette rubrique est consacrée à notre Politique de Protection de la Vie Privée. Elle vous permet d en savoir plus sur l origine et l'usage des

Plus en détail

LES NIVEAUX D'ABSTRACTION DE MERISE...2 GRAPHE DE FLUX...3. Modèle de Flux...4 CYCLE DE VIE DES OBJETS...5

LES NIVEAUX D'ABSTRACTION DE MERISE...2 GRAPHE DE FLUX...3. Modèle de Flux...4 CYCLE DE VIE DES OBJETS...5 Table des matières LES NIVEAUX D'ABSTRACTION DE MERISE...2 GRAPHE DE FLUX...3 Modèle de Flux...4 CYCLE DE VIE DES OBJETS...5 CVO d'un sinistre...5 Cycle de vie d'un salarié...5 MODÈLE CONCEPTUEL DES TRAITEMENTS...6

Plus en détail

Qualité Portail Pro. Chaque fonctionnalité sera décrite et soumise à validation en détail avant la mise en développement.

Qualité Portail Pro. Chaque fonctionnalité sera décrite et soumise à validation en détail avant la mise en développement. 10/06/2009 10/41 Qualité Portail Pro Le développement de nos applications est soumis à un plan qualité projet qui comprend jalons de validation, modélisation en UML et tests rigoureux afin de garantir

Plus en détail

Création d un diagramme de constellation

Création d un diagramme de constellation CADRE CANADIEN D ANALYSE DES INCIDENTS Création d un diagramme de constellation 2012 Institut canadien pour la sécurité des patients Tous droits réservés. Une permission est accordée par les présentes

Plus en détail

Formation Symfony 3, les fondamentaux

Formation Symfony 3, les fondamentaux Formation Symfony 3, les fondamentaux 15h37min 42 leçons 42 Vidéos Formateur Michel CADENNES Présentation Symfony 2 a apporté beaucoup de changements dans la façon dont les développeurs PHP abordaient

Plus en détail

Profil de protection d une borne sans-fil industrielle

Profil de protection d une borne sans-fil industrielle Version 1.0 court-terme GTCSI 13 juillet 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant qui est l objet de l évaluation. Les passages en

Plus en détail

Projet : Rédaction du plan de test

Projet : Rédaction du plan de test Projet : Rédaction du plan de test Dans le cadre de votre projet, veuillez présenter pour le vendredi 9 janvier votre plan de test. Ce document retracera l ensemble des actions réalisées ou à réaliser

Plus en détail

Guide d apprentissage de Transmodel : Description du Réseau

Guide d apprentissage de Transmodel : Description du Réseau Description du Réseau Transmodel V.5. Guide d apprentissage de Transmodel : Description du Réseau Le modèle de données dédié à la Description du Réseau fait partie du Modèle des Données de Référence pour

Plus en détail

ACSI-BDD Rapport Projet Groupe B2. Sommaire

ACSI-BDD Rapport Projet Groupe B2. Sommaire Sommaire INTRODUCTION...2 1 Présentation du sujet... 3 1.1 Rôle de Com'Et dans la vie étudiante locale...3 1.2 Les services aux étudiants...3 1.3 Les services aux associations...4 1.4 Fonctionnement général...4

Plus en détail

L apport de l IE dans la résolution d un problème décisionnel dans le domaine de l architecture

L apport de l IE dans la résolution d un problème décisionnel dans le domaine de l architecture L apport de l IE dans la résolution d un problème décisionnel dans le domaine de l architecture Marie-France ANGO -OBIANG *, Amos DAVID* ango@loria.fr amos.david@loria.fr * Equipe SITE, Laboratoire Lorrain

Plus en détail

REFERENTIEL NORMATIF du CNES

REFERENTIEL NORMATIF du CNES REFERENTIEL NORMATIF du CNES Référence : Méthode et Procédure Annexe Technique à la MP RNC-CNES-Q-80-529 APPROBATION Président du CDN ; date et nom : Page i.1 PAGE D'ANALYSE DOCUMENTAIRE TITRE : MOTS

Plus en détail

Implémentation dans Active Tags d'un module Web pour XUnit

Implémentation dans Active Tags d'un module Web pour XUnit Implémentation dans Active Tags d'un module Web pour XUnit Table des matières 1. Introduction... 2 2. Application Web interactive en Reflex... 2 3. Module Web pour XUnit... 3 3.1. Principes... 3 3.2. Implémentation

Plus en détail

Projet WAVES : Des flux de données brutes et hétérogènes à l information qualifiée N du contrat F1411006 Q Date de début 2 juin 2014 Durée 36 mois

Projet WAVES : Des flux de données brutes et hétérogènes à l information qualifiée N du contrat F1411006 Q Date de début 2 juin 2014 Durée 36 mois Projet WAVES : Des flux de données brutes et hétérogènes à l information qualifiée N du contrat F1411006 Q Date de début 2 juin 2014 Durée 36 mois Livrable D5.2 Dataset et Datastream Visualisation : Composants

Plus en détail

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Jihed Touzi, Frédérick Bénaben, Hervé Pingaud Thèse soutenue au Centre de Génie Industriel - 9

Plus en détail

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Diagrammes de cas d utilisation Use Case Sommaire Introduction Acteurs Diagramme de cas d utilisation O. Boissier, SMA/G2I/ENS Mines Saint-Etienne, Olivier.Boissier@emse.fr,

Plus en détail

Corrigé de l examen NFE102 Infrastructures technologiques pour le commerce électronique

Corrigé de l examen NFE102 Infrastructures technologiques pour le commerce électronique Corrigé de l examen NFE102 Infrastructures technologiques pour le commerce électronique Aucune notes personnelles ou documents ne sont autorisés. Lundi 07 juillet 2008 1) Le firewall 1.1) Quelle est la

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Bases de données (organisation générale)

Bases de données (organisation générale) Bases de données (organisation générale) Répétition 1 Le modèle entité-relation Samuel Hiard S.Hiard@ulg.ac.be I/112 (B28) sur rendez-vous Page du cours : http://www.montefiore.ulg.ac.be/~pw/cours/bd.html

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Claude Kaiser Machine virtuelle et environnement utilisateur SRI_B CHAPITRE 1

Claude Kaiser Machine virtuelle et environnement utilisateur SRI_B CHAPITRE 1 CHAPITRE 1 FOURNIR À L'UTILISATEUR UNE MACHINE VIRTUELLE ET UN ENVIRONNEMENT D'EXÉCUTION DE PROGRAMMES Plan ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL ADAPTÉ AU BESOIN DE L'UTILISATEUR Fonctions de l'environnement d'exécution

Plus en détail

Spécification par la modélisation

Spécification par la modélisation Spécification par la modélisation Objectifs : Être en mesure de spécifier par les modèles UML. Comprendre l importance des cas d utilisation (UC). Comprendre les méthodes d'identification des UCs. Comprendre

Plus en détail

De l idée au produit

De l idée au produit Chapitre 1 De l idée au produit 1.1. Introduction La conjonction de l évolution des technologies de fabrication des circuits intégrés et de la nature du marché des systèmes électroniques fait que l on

Plus en détail

Sites Pilotes Nationaux Document de Travail 5 Résumé Mars 2008 Groupe ICF

Sites Pilotes Nationaux Document de Travail 5 Résumé Mars 2008 Groupe ICF Sites Pilotes Nationaux Document de Travail 5 Résumé Mars 2008 Groupe ICF L Intégration de la Performance Energétique dans les Logements Sociaux Numéro de Rapport: Contrat CE : EIE/05/027/SI2.41860 www.epi-soho.eu

Plus en détail

L'OUTIL INFORMATIQUE EN ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE (EPS)

L'OUTIL INFORMATIQUE EN ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE (EPS) 103 L'OUTIL INFORMATIQUE EN ÉDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE (EPS) Voilà deux ans, dans le cadre de ma formation en centre pédagogique régional (CPR), j'ai commencé l'élaboration d'un programme informatique

Plus en détail

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Commission de concertation de l Enseignement de Promotion sociale LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION COMMISSION

Plus en détail

Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation

Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation Patrice Briol Les Fondements de l Architecture d Entreprise Ingénierie de l organisation 1 ère édition http://www.ingenieriedesprocessus.net

Plus en détail

Bachelier en sciences industrielles

Bachelier en sciences industrielles Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Bachelier en sciences industrielles Catégorie Technique HELHa Mons - Campus 159 Chaussée de Binche 7000 MONS Tél : +32 (0) 65 40 41

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité gestion technique des bâtiments - domotique

Profil professionnel. Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité gestion technique des bâtiments - domotique Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité gestion technique des bâtiments - domotique Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale

Plus en détail

Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur

Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur Cette partie introductive situe la place de l'algorithmique dans le développement logiciel et fournit au lecteur des conseils : conseils pour bien analyser

Plus en détail

GESTION DE LA DOCUMENTATION DANS LA DIVISION ST

GESTION DE LA DOCUMENTATION DANS LA DIVISION ST EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH ORGANISATION EUROPÉENE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN - ST Division CERN-ST-2000-044 February, 2000 GESTION DE LA DOCUMENTATION DANS LA DIVISION ST I. Béjar

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Cours 2 Contrôle de qualité Schéma relationnel

Cours 2 Contrôle de qualité Schéma relationnel École de bibliothéconomie et des sciences de l information SCI6306 Bases de données documentaires Cours 2 Contrôle de qualité Schéma relationnel Faculté des arts et des sciences 11 septembre 2015 Christine

Plus en détail

Assistance à maîtrise d ouvrage pour le choix d un nouveau système de synchronisation

Assistance à maîtrise d ouvrage pour le choix d un nouveau système de synchronisation Titre : Assistance à maîtrise d ouvrage pour le choix d un nouveau système de synchronisation Cahier des charges Page 1 sur 7 Sommaire 1. Objectif et contexte de la consultation 3 1.1. Objectif de la consultation

Plus en détail

Introduction. 1. Une base de données : 2. Un SGBD :

Introduction. 1. Une base de données : 2. Un SGBD : Le modèle Entité-Association Introduction Les bases de données ont pris une place importante en informatique, et particulièrement dans le domaine de la gestion. L étude des bases de données a conduit au

Plus en détail

Conférence-débat : synthèse «Pérennité de l information : vers une solution et une réalisation»

Conférence-débat : synthèse «Pérennité de l information : vers une solution et une réalisation» Conférence-débat : synthèse «Pérennité de l information : vers une solution et une réalisation» e-babel info@e-babel.org 25 novembre 2009 Avec la participation de : Mme Véronique Sordet : 7ème Programme

Plus en détail

Manuel utilisateur de l'outil de RoadMAp INterne (ROMAIN)

Manuel utilisateur de l'outil de RoadMAp INterne (ROMAIN) 1. Présentation de l'outil 1.1. Généralités Manuel utilisateur de l'outil de RoadMAp INterne (ROMAIN) 1.1.1. Principes Ce fichier est un outil permettant de présenter de manière simple et graphique le

Plus en détail

Résumé du chapitre 8 Ressources et interblocage

Résumé du chapitre 8 Ressources et interblocage Résumé du chapitre 8 Ressources et interblocage Jacques Mossière 12 août 2004 1 Introduction Ce chapitre est consacré à l étude d un problème classique dans les systèmes, l interblocage, c est à dire l

Plus en détail

Description du projet

Description du projet Polytech Paris Sud > Et4 Informatique > Recherche d information dans les textes Description du projet Ce projet est à réaliser en groupes de 4 ou 5 étudiants et sera à rendre collectivement. Le rendu sera

Plus en détail

Un modèle multi-agents pour la gestion des connaissances

Un modèle multi-agents pour la gestion des connaissances Un modèle multi-agents pour la gestion des connaissances Pierre Maret, Département Informatique et LIRIS, INSA de Lyon Jacques Calmet, IAKS, Université de Karlsruhe, Allemagne Le principe général sous-jacent

Plus en détail

Mesure d'une concentration en dioxygène à l'aide d'une carte Arduino reliée à une sonde de Clark

Mesure d'une concentration en dioxygène à l'aide d'une carte Arduino reliée à une sonde de Clark Mesure d'une concentration en dioxygène à l'aide d'une carte Arduino reliée à une sonde de Clark DOMENJOD Quentin GAMIN Cécile TS1 Projet ISN 2014/2015 Lycée Antoine Roussin SOMMAIRE Présentation......p3

Plus en détail

Limesurvey : Descriptif des panneaux de configuration

Limesurvey : Descriptif des panneaux de configuration I. Panneau «Administration» Dans la majorité des cas, les icônes et ne vous concerneront pas. Seul un utilisateur disposant d un profil «Super administrateur» peut créer des utilisateurs et des groupes

Plus en détail

Bases de données avancées. cours 1 : introduction

Bases de données avancées. cours 1 : introduction Bases de données avancées cours 1 : introduction Plan Objectifs du cours Bases de données : utilisation Système de Gestion de Bases de données (SGBD) Architecture d un SGBD Ingénierie des bases de données

Plus en détail

ProductView 9.0 Guide des programmes de formation

ProductView 9.0 Guide des programmes de formation ProductView 9.0 Guide des programmes de formation REMARQUE : Vous pouvez consulter les diagrammes des programmes de formation correspondant à un rôle donné à la page suivante : http://www.ptc.com/services/edserv/learning/paths/ptc/atcm_90.htm

Plus en détail

eboo solutions Guide d'utilisation eboo screen recorder

eboo solutions Guide d'utilisation eboo screen recorder eboo solutions Configuration eboo server Configuration eboo vision Document 1.0.0 Tous droits réservés. Aucune partie de ce travail ne peut être reproduite sous quelque forme ou par quelque moyen (graphique,

Plus en détail

PRESENTATION D INTEROPS

PRESENTATION D INTEROPS PRESENTATION D INTEROPS Nom Organisme Date Rédaction GT Technique Interops Validation Approbation Document applicable à compter du Identification du document Direction Objet Domaine Nature N d ordre Version

Plus en détail

GENERALITES SUR LES RESEAUX

GENERALITES SUR LES RESEAUX GENERALITES SUR LES RESEAUX 1. INTERETS DES RESEAUX Les réseaux informatiques permettent essentiellement à des utilisateurs : De trouver une information quelque soit le lieu géographique elle se situe,

Plus en détail

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit MISSION DES AUDITS Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit Novembre 2011 Sommaire Objectifs de la fiche d organisation fonctionnelle 3 Domaine d application 3 Responsable

Plus en détail

GPA 789 : Analyse et Conception Orientées Objet. ETS Mickaël Gardoni Bureau A 3588 tel 84 11. Mise en Œuvre UML version du 24 avril 2009

GPA 789 : Analyse et Conception Orientées Objet. ETS Mickaël Gardoni Bureau A 3588 tel 84 11. Mise en Œuvre UML version du 24 avril 2009 GPA 789 : Analyse et Conception Orientées Objet ETS Mickaël Gardoni Bureau A 3588 tel 84 11 Mise en œuvre UML 1/ 25 Introduction Mise en œuvre d UML UML n est pas une méthode 2/ 25 1 UML n est qu un langage

Plus en détail

Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier

Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier, ISBN : 2-212-11122-3 Avant-propos Nés dans les années 1970 pour répondre aux besoins des entreprises de VPC, les «centres d appels» ont pour

Plus en détail

Projet : Plan Assurance Qualité

Projet : Plan Assurance Qualité Projet : Document : Plan Assurance Qualité 2UP_ARCHI_DEV1 VERSION 1.00 Objet Ce document a pour objectif de définir la démarche TOW TRACK UNIFIED PROCESS. Auteur Eric PAPET Vérifié par: Dominique MASSON

Plus en détail

EP 2 107 517 A1 (19) (11) EP 2 107 517 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 07.10.2009 Bulletin 2009/41

EP 2 107 517 A1 (19) (11) EP 2 107 517 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 07.10.2009 Bulletin 2009/41 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 2 7 17 A1 (43) Date de publication: 07..09 Bulletin 09/41 (1) Int Cl.: G06Q /00 (06.01) (21) Numéro de dépôt: 0916414.6 (22) Date de dépôt: 27.03.09 (84) Etats

Plus en détail

Consignes d élaboration du travail de diplôme (TD)

Consignes d élaboration du travail de diplôme (TD) Consignes d élaboration du travail de diplôme (TD) Filière MSP 5400h Définition Le travail de diplôme (TD) est une épreuve certificative qui se déroule durant le deuxième cycle. Par celle-ci, l étudiant

Plus en détail

Dans chaque site fourni par le Collège, nous vous avons déjà fourni un formulaire d'envoi de courriel : Débuter avec Typo3 - partie 2 1

Dans chaque site fourni par le Collège, nous vous avons déjà fourni un formulaire d'envoi de courriel : Débuter avec Typo3 - partie 2 1 Table des matières Débuter avec Typo3 - partie 2...1 Éléments de contenu spéciaux...1 Formulaire d'envoi de courriel...1 Formulaire de recherche...5 Plan du site...7 Banque d'images...9 Gestion des fichiers

Plus en détail

Rapport de projet. Animation de diagrammes d'état - CHAMPION Adrien - ETIENNE Thibaut RIZZI Thibaut 1A - INFO - Groupe EF - G36.

Rapport de projet. Animation de diagrammes d'état - CHAMPION Adrien - ETIENNE Thibaut RIZZI Thibaut 1A - INFO - Groupe EF - G36. Rapport de projet Animation de diagrammes d'état - CHAMPION Adrien - ETIENNE Thibaut RIZZI Thibaut 1A - INFO - Groupe EF - G36 Juin 2008 2 Table des matières 1 Introduction...5 1.1 - Objectif...5 1.2 Choix

Plus en détail