Le personnel infirmier, toujours à vos côtés.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le personnel infirmier, toujours à vos côtés."

Transcription

1 TEXTE PUBLICITAIRE A19 Un personnel unique et attentif Le personnel infirmier, toujours à vos côtés. C est sous ce thème rappelant l importance du rôle que jouent les infirmières et les infirmiers dans notre système de soins de santé que se déroulera, à compter de lundi, la Semaine nationale des soins infirmiers à la grandeur du pays. Comme il se doit, plusieurs activités sont prévues un peu partout pour souligner l événement qui se poursuivra jusqu à dimanche prochain. Mardi sera une journée bien particulière puisque ce sera non seulement la Journée internationale des infirmières qui sera soulignée à travers le monde, mais aussi celle de l anniversaire de naissance de Florence Nightingale, une infirmière britannique née en 1820, qui est considérée comme la pionnière des soins infirmiers modernes. Constituant le plus grand groupe de professionnels de la santé et étant souvent considérés comme étant la colonne vertébrale de nos systèmes de santé, les infirmières et infirmiers sont au nombre d environ 16 millions de par le monde. Au Canada, on estime à quelque le nombre d infirmières et infirmiers en mesure de prodiguer des soins dans les divers établissements de santé. Selon des chiffres de l Organisation mondiale de la santé révélés l an dernier, le nombre d infirmières et d infirmiers au prorata de la population varie énormément à travers le monde et à l intérieur même des continents. Sur le continent américain, par exemple, c est au Canada qu on en compte le plus avec une moyenne de 92,9 pour habitants, alors que ce nombre est de 1,4 pour habitants au Chili. Mardi est la journée de l anniversaire de naissance de Florence Nightingale, une infirmière britannique née en 1820, qui est considérée comme la pionnière des soins infirmiers modernes. Québec Au Québec, où la Semaine de l infirmière a été créée par l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) il y a 22 ans dans le but de mettre en valeur la profession et la contribution des infirmières et infirmiers au système de soins de santé, l événement se déroulera sous le thème Unique, sous toutes vos facettes. Un grand événement a d ailleurs précédé la Semaine de l infirmière, mardi dernier, à l Hôtel Windsor de Montréal, alors qu a eu lieu la Soirée Florence. Animée par la chanteuse Florence K, l événement a été l occasion pour l OIIQ de remettre des prix Florence 2015 à huit de ses membres. Dans l Outaouais, le principal événement sera le colloque organisé par l Ordre régional des infirmières et infirmiers qui se tiendra mardi à l Université du Québec en Outaouais. La maison Mathieu-Froment-Savoie tient à remercier l équipe pour son dévouement et ses soins exceptionnels! ou

2 A20 TEXTE PUBLICITAIRE Infirmière à l Hôpital Montfort Dania Versailles, une mentore exemplaire Un autre honneur vient de rejaillir sur l Hôpital Montfort et son personnel hospitalier. Dania Versailles, une infirmière clinicienne spécialisée œuvrant au sein de son Programme de santé mentale, s est en effet vu octroyer le Prix de leadership en mentorat étudiant par l Association des infirmières et infirmiers autorisés de l Ontario lors d une cérémonie qui a eu lieu à Toronto, le mois dernier. Décerné chaque année, ce prix vise à reconnaitre la poursuite de l excellence d une infirmière en enseignement clinique à l échelle de la province de l Ontario. Il est remis à des personnes qui valorisent à la fois l image de cette profession grâce à leur pensée critique, leur sens de l innovation et leurs questionnements sur des sujets d importance en soins infirmiers et qui agissent comme modèle et comme mentor. À l emploi de l Hôpital Montfort depuis 2006, Mme Versailles a œuvré principalement au sein de diverses unités de médecine. Depuis 2010, elle fait partie de l équipe du programme de santé mentale, secteur avec lequel elle dit être «tombée en amour». Elle y supervise régulièrement des étudiants, ce qui lui permet de tisser de nombreux liens tant dans le domaine de la santé que de l éducation. Détenant une maîtrise en sciences infirmières de l Université d Ottawa, Mme Versailles a néanmoins choisi de poursuivre son cheminement académique et d entreprendre une seconde maitrise L Hôpital Montfort tient à souligner le travail exceptionnel de ses infirmières et infirmiers. Merci de contribuer à l amélioration des soins de santé en Ontario et de faire de Montfort un hôpital de choix! hopitalmontfort.com/emplois en sciences infirmières, santé mentale et soins psychiatriques à l Université du Québec en Outaouais. Cette dernière est d ailleurs la première infirmière de l Ontario à être inscrite à ce programme à la fois nouveau et unique en son genre. Interrogée à savoir ce qu elle appréciait le plus dans la supervision de stagiaires, et ce, même après près de 15 ans de pratique, Mme Versailles n hésite pas une seule seconde pour dire qu elle adore transmettre son expérience et sa passion. Cette dernière ne cache pas non plus que son objectif est de mieux faire comprendre à ses élèves les soins infirmiers en matière de santé mentale et de les rendre encore plus attrayants à leurs yeux. Dania Versailles «Ma mission est accomplie quand je parviens à rappeler aux étudiants les raisons pour lesquelles ils ont choisi les sciences infirmières et à leur faire découvrir le côté enrichissant du travail en santé mentale», avoue-t-elle. Elle apprécie également le fait de pouvoir apprendre aussi de ses étudiants. «J aime ça être coach!», affirme-t-elle avec le sourire aux lèvres.

3 TEXTE PUBLICITAIRE A21 Martine Dallaire souhaiterait en faire encore plus! Martine Dallaire croit que les infirmières peuvent jouer un plus grand rôle dans le système de santé. En étant une, elle sait de quoi elle parle puisqu elle travaille en périnatalité auprès de jeunes femmes enceintes qui éprouvent des difficultés en raison de leur âge ou de leurs conditions sociales. Une clientèle vulnérable s il en est une, est-il nécessaire d ajouter. «On assure un suivi au cours de la grossesse en rencontrant les mères toutes les deux semaines. Dès qu elles reçoivent leur congé après l accouchement, on les appelle afin de s assurer que tout va bien au point de vue de l allaitement, par exemple», explique-t-elle. «Par la suite, je les vois une fois par semaine durant six semaines et, ensuite, le suivi est fait une fois toutes les deux semaines jusqu à ce que l enfant ait un an. Par la suite, on les voit une fois par mois jusqu à ce que l enfant ait atteint l âge de cinq ans en vérifiant s il grandit et se développe bien», ajoute-t-elle. travail, à retourner à l école et même à les aider à obtenir l aide juridique dont elles ont besoin, dans certains cas. «Notre priorité est la santé de l enfant, mais il faut souvent aider la mère pour y parvenir», note Mme Dallaire. Lorsque les mères sont très jeunes (15 ou 16 ans dans certains cas) et qu elles n ont pas de parents ou de modèles dont elles peuvent s inspirer, elles ont besoin d informations et de conseils. «On fait beaucoup d enseignement et de prévention, ce qui nous permet de dépister rapidement un retard de développement. Parfois, il faut développer les habiletés parentales», d ajouter Mme Dallaire. Cette dernière est convaincue que les infirmières cliniciennes peuvent devenir plus autonomes et qu elles sont capables, dans certaines circonstances, de débuter un traitement sans avoir à courir pour trouver un médecin. Le rôle de l infirmière est donc très important et il le deviendra de plus en plus, à mesure qu on lui confiera certaines tâches actuellement réservées au médecin. Parfois, le travail des infirmières se rapproche de celui des travailleuses sociales, car elles peuvent aider les jeunes mères à entrer sur le marché du «Nous sommes capables d entreprendre des choses et de faire des ordonnances. Cela va améliorer l accessibilité aux soins et aux traitements, mais le processus est Même si elle en fait déjà beaucoup, Martine Dallaire estime qu elle pourrait en faire plus encore. parfois laborieux. Dans certains cas, il a fallu deux ans avant que les infirmières puissent faire des ordonnances», fait remarquer Mme Dallaire qui apprécie tout de même l autonomie dont elle jouit dans son travail en périnatalité. «Quand on se concentre sur nos jeunes mamans, on se donne et chaque matin, on est heureuse de se lever pour aller travailler. On réalise que c est ça qui est important», conclut-elle. L HGH, c est... Un hôpital communautaire bilingue dans Prescott et Russell avec 600 employés et 100 médecins Un environnement clinique dynamique qui favorise une pratique professionnelle diversifiée et inter-disciplinaire Un accès aux services parmi les meilleurs en région: 40 cliniques spécialisées et services régionaux Des centres satellites à Casselman et Clarence-Rockland Un site d enseignement affilié à la faculté de médecine de l Université d Ottawa et à La Cité Un projet majeur de réaménagement de 160 millions de dollars en infrastructures et équipements Merci au personnel infirmier pour son dévouement à l excellence en soins de santé! hôpital général de hawkesbury & district general hospital hawkesbury casselman clarence-rockland

4 A22 TEXTE PUBLICITAIRE Un vent de changement à prévoir Au Québec, l adoption de la loi 10 et les autres bouleversements dans le système de santé entraîneront une redéfinition du rôle de l infirmière, mais pourraient aussi provoquer des départs massifs à la retraite comme ce fut le cas en Selon le président de l Ordre régional des infirmières et infirmiers de l Outaouais, François-Régis Fréchette, l intégration des services au sein du Centre intégré de santé et de services sociaux de l Outaouais (CISSSO) pavera la voie à des changements dans le rôle de l infirmière qui pourrait être appelée à obtenir le droit de prescrire dans certaines situations cliniques. «Actuellement, même les pansements sont prescrits par un médecin, alors qu elle est souvent l experte dans les soins des plaies. Or, pour que le patient puisse se faire rembourser les pansements, il faut que ceux-ci soient prescrits par un médecin. L infirmière a toute l expertise clinique reconnue par l équipe médicale et, d ailleurs, le Collège des médecins travaille avec l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec en vue du déploiement de ce règlement qui ferait en sorte que les infirmières pourraient faire des prescriptions dans certains champs de pratique. Je parle de produits et de pansements et de quelques analyses, notamment dans les domaines de la santé publique et des soins de plaies», explique M. Fréchette. L Ordre des infirmières et infirmiers du Québec a pour but de protéger le public et de s assurer que les changements proposés par le gouvernement ne soient pas uniquement motivés par des impératifs financiers. Pour sa part, la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) a dévoilé, le mois dernier, les résultats d une enquête effectuée auprès de ses membres qui ont entre 50 et 64 ans. Ce sondage a révélé que près de la moitié d entre eux ont l intention de prendre leur retraite d ici trois ans en raison des modifications au régime de retraite des employés de l État envisagées par le Conseil du trésor. Selon la présidente de la FIQ, Régine Laurent, cela signifierait des départs massifs de 7500 infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes et perfusionistes. «Pour protéger le public, il faut s assurer qu il y a une prestation sécuritaire des soins. Dans l Outaouais, «À titre comparatif, en 1997, ce sont 6000 infirmières et infirmières auxiliaires qui avaient pris leur retraite, Nous vous habillons maintenant de la t êt 179, boul. St-Joseph Hull les cinq centres de santé et de services sociaux ne sont plus qu un seul centre intégré. Il faut aussi que les soins soient développés d une façon intégrée», ajoute M. Fréchette. ed i p x e au s 867, boul. St-René Ouest Gatineau François-Régis Fréchette, le président de l Ordre régional des infirmières et infirmiers de l Outaouais. occasionnant des torts au réseau de la santé dont on subit encore les effets. C est une catastrophe que s apprête à créer le président du Conseil du trésor. Nous demandons formellement au gouvernement de reculer et de retirer les modifications au régime de retraite qu il souhaite nous imposer», a déclaré Régine Laurent, en précisant que les professionnelles en soins interrogées ont clairement indiqué que leur intention de quitter leur emploi était motivée par les mesures proposées par le gouvernement. Merci à VOUS! Toujours à l affût de prodiguer l excellence dans les soins et les services à nos résidents! Nous tenons à remercier tout notre personnel durant cette semaine nationale des infirmières! Chem. Montreal Rd. Ottawa, ON rue North St. Aylmer, QC , 475, 485 et 495 boulevard de la Gappe Gatineau, QC

5 TEXTE PUBLICITAIRE A23 La profession infirmière discutée sous plusieurs de ses facettes Dans l Outaouais, la Semaine de l infirmière sera marquée par un colloque qui aura lieu mardi à l Université du Québec en Outaouais (UQO). Organisé par l Ordre régional des infirmières et infirmiers de l Outaouais, en collaboration avec le département des Sciences infirmières de cette université, le colloque réunira une centaine de personnes qui suivront une journée de formation. Le thème de la journée est La profession infirmière : unique sous toutes vos facettes. Quatre principaux sujets y seront abordés : la gestion et le leadership, les nouvelles tendances dans les soins infirmiers, la prestation sécuritaire des soins et la révision du code de déontologie des infirmières. Au début du colloque, le doyen de la formation continue et des partenariats de l UQO, Robert Bilterys, donnera une formation sur la gestion et le leadership. Dans un environnement aussi dynamique que celui de la santé au Québec, les habiletés de gestion et de leadership sont des éléments clés de la sécurité des soins. Par la suite, la directrice des Soins infirmiers du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, Danielle Fleury, prononcera une conférence sur les nouvelles avenues de la profession infirmière en présentant l avancement des travaux des «projets vitrine» réalisés pour apprécier la contribution des infirmières praticiennes en soins de première ligne en milieu d hébergement. La présidente de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ), Lucie Tremblay, prendra quant à elle la parole sur la question de la prestation sécuritaire des soins et la réduction des accidents évitables. Dans un monde où les besoins de santé sont de plus en plus complexes, il est important de développer et de mettre en place des mécanismes qui feront en sorte que les équipes de soins infirmiers répondront aux besoins des patients. L évaluation des besoins des patients a un impact direct sur la composition des équipes de soins et sur le nombre d infirmières requis pour donner ces soins, considère d ailleurs l OIIQ. La syndique de l Ordre, Sylvie Truchon, sera également présente en début de soirée pour prononcer une conférence au sujet des nouveautés comprises dans le code de déontologie des infirmières. Comme tous les ordres professionnels, l OIIQ reçoit parfois des plaintes en déontologie et doit faire enquête. L Ordre régional des infirmières et infirmiers profitera aussi de cette journée pour remettre le prix régional du concours Innovation clinique parrainé par la Banque Nationale. Ce prix a pour but de mettre en valeur la contribution clinique des infirmières de toutes les régions du Québec à la qualité des soins offerts à la population, à l efficacité et à l efficience des services de santé ainsi qu à l avancement de la profession infirmière. MERCI à nos infirmières et infirmières auxiliaires qui sont toujours à l affût de prodiguer l excellence dans les soins et services à nos résidents. Nous sommes très fiers du travail que vous accomplissez jour après jour. 510, boul. La Vérendrye Est Gatineau Vous êtes àla recherche d un milieu de travail stimulant? Nous sommes àlarecherche d infirmiers/infirmières compétents pour compléter notre équipe.

Il me fait plaisir de vous accueillir à ce petit déjeuner traditionnel pour souligner le début de cette nouvelle année universitaire.

Il me fait plaisir de vous accueillir à ce petit déjeuner traditionnel pour souligner le début de cette nouvelle année universitaire. Allocution du recteur Jean Vaillancourt prononcée à l occasion du petit déjeuner de la rentrée le mercredi 10 septembre 2014, à 8 h 30, à la Grande salle du pavillon Alexandre-Taché, à Gatineau Chers collègues,

Plus en détail

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Au Forum provincial des réseaux de soutien à l immigration francophone

Plus en détail

Mémoire. Présenté au Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. Adopté par le Conseil d administration

Mémoire. Présenté au Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. Adopté par le Conseil d administration Mémoire Association des Conseils des infirmières et infirmiers du Québec aciiq@aciiq.qc.ca Coordonnées de la présidente: Madame Mélanie Rocher CSSS de la Vallée de l'or 1275, boulevard Forest Val d'or

Plus en détail

Hommage à Benoit Poulin

Hommage à Benoit Poulin Hommage à Benoit Poulin Benoit Poulin est né le 18 juin 1947 à Cabano, dans le Témiscouata. Il est le troisième d une famille de sept enfants, soit cinq garçons et deux filles. Son père, Lionel, est professeur

Plus en détail

Programme de reconnaissance de produits

Programme de reconnaissance de produits Association canadienne des ergothérapeutes Programme de reconnaissance de produits Rapport d évaluation de la barre d appui Handybar Publié au www.caot/productrecognition Programme de reconnaissance de

Plus en détail

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE 4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile (Suivi de la section 3.10 du Rapport annuel 2001) CONTEXTE Le

Plus en détail

Planification pour une meilleure transition

Planification pour une meilleure transition Ministère des Services sociaux et communautaires Ministère des Services à l enfance et à la jeunesse Planification pour une meilleure transition Cadre de planification pour les jeunes ayant une déficience

Plus en détail

Guide sur la sécurité/qualité à l intention des usagers des CLSC.

Guide sur la sécurité/qualité à l intention des usagers des CLSC. Le Centre de santé et de service sociaux de la Vallée-de-la-Gatineau est heureux de vous offrir des services sociaux et communautaires à partir de ses intallations CLSC. Afin de répondre adéquatement aux

Plus en détail

INFRA 2013. Notes pour une allocution de M. Stéphane Bilodeau, ing. Vice-président aux affaires publiques de l Ordre des ingénieurs du Québec

INFRA 2013. Notes pour une allocution de M. Stéphane Bilodeau, ing. Vice-président aux affaires publiques de l Ordre des ingénieurs du Québec INFRA 2013 Notes pour une allocution de M. Stéphane Bilodeau, ing. Vice-président aux affaires publiques de l Ordre des ingénieurs du Québec Centre des congrès de Québec Mercredi le 4 décembre 2013 Mesdames

Plus en détail

MAINTENIR LES SOINS DANS LES CEGEPS

MAINTENIR LES SOINS DANS LES CEGEPS MAINTENIR LES SOINS DANS LES CEGEPS Commission des affaires collégiales 63 e congrès ordinaire 4, 5 et 6 novembre 2011 Cégep de Baie-Comeau Fédération étudiante collégiale du Québec Analyse et rédaction

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1 FICHE D APPRÉCIATION D UNE ACTIVITÉ OU D UNE TÂCHE DÉLÉGUÉE Nom du délégateur (gestionnaire) : Nom du délégataire (collaborateur) : Service : Période d évaluation : GUY NÉLANGER Dernière MAJ : Juillet

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

Globality YouGenio. Une assurance individuelle dans un monde globalisé

Globality YouGenio. Une assurance individuelle dans un monde globalisé Globality YouGenio Une assurance individuelle dans un monde globalisé Des prestations de haut niveau avec une couverture personnalisée Une expertise mondiale. Des partenaires de proximité L expérience

Plus en détail

COMPÉTITION CANADIENNE D INGÉNIERIE

COMPÉTITION CANADIENNE D INGÉNIERIE COMPÉTITION CANADIENNE D INGÉNIERIE UNIVERSITÉ MCGILL 2016 TROUSSE DE COMMANDITE Un message de notre président Je m appelle Dean Di Giorgio et en tant que président de la Compétition canadienne d ingénierie

Plus en détail

Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry

Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry Profil d un résident en chirurgie orthopédique Harman Chaudhry Décembre 2015 À propos de moi Je m appelle Harman Chaudhry et je suis en troisième année de résidence (R3) en chirurgie orthopédique à l Université

Plus en détail

Les rapports d'incident/accident: au-delà des faits

Les rapports d'incident/accident: au-delà des faits Les enjeux de la sécurité des patients dans le système de santé : innovation ou retour aux sources? Les rapports d'incident/accident: au-delà des faits 20 Novembre 2010 Michelle Dionne, Services conseil

Plus en détail

ALLOCUTION D ISABELLE COURVILLE PRÉSIDENTE DU CONSEIL BANQUE LAURENTIENNE LORS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE LAURENTIENNE

ALLOCUTION D ISABELLE COURVILLE PRÉSIDENTE DU CONSEIL BANQUE LAURENTIENNE LORS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE LAURENTIENNE ALLOCUTION D ISABELLE COURVILLE PRÉSIDENTE DU CONSEIL BANQUE LAURENTIENNE LORS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE LAURENTIENNE 1 er avril 2015 NOTES DE L ALLOCUTION PRONONCÉE PAR MADAME

Plus en détail

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 PLAN STRATÉGIQUE 2016-2018 UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 À ses débuts, le Centre d excellence de l Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents (le Centre) était une petite

Plus en détail

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS POUR L ÉVALUATION D IMPACT DU PROGRAMME NATIONAL LEADERSHIP DE SERVICE 1. L Arche, qu est-ce que c est? ; «L'Arche rassemble des personnes, avec et sans déficience

Plus en détail

Projet professionnel

Projet professionnel FONGECIF POITOU-CHARENTES Projet professionnel Esthéticienne Pamela MESSY 10/10/2013 Demande de prise en charge de formation à distance en vue d obtenir le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Sommaire

Plus en détail

Feuille d orientation sur la rémunération des fournisseurs de soins interprofessionnels

Feuille d orientation sur la rémunération des fournisseurs de soins interprofessionnels Numéro 3 Feuille d orientation sur la rémunération des fournisseurs de soins interprofessionnels Novembre 2009 Version 1.0 Objet Une série de feuilles d orientation pour la création de cliniques dirigées

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Guide du client. www.centredesante.mb.ca

Guide du client. www.centredesante.mb.ca Guide du client 409, avenue Taché, salle D-1048 Winnipeg (Manitoba) R2H 2A6 Téléphone : 204 235-3910 Télécopieur : 204 237-9057 www.centredesante.mb.ca Table des matières Bienvenue au Centre de santé Saint-Boniface...

Plus en détail

Liberal Party of Canada Parti libéral du Canada

Liberal Party of Canada Parti libéral du Canada 28 septembre 2015 Son Honneur, Jim Watson Maire Ville d Ottawa 110, avenue Laurier Ouest Ottawa (Ontario) K1P 1J1 Cher Maire Watson, Je vous remercie d avoir pris le temps de m écrire, et de m avoir fait

Plus en détail

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES Marketing Research and Intelligence Association L Association de la recherche et de l intelligence marketing RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES 2015 RÉSUMÉ ÉVÉNEMENTS ET COURS AVANTAGES

Plus en détail

Les travaux parlementaires

Les travaux parlementaires Les travaux parlementaires Journal des débats Assemblée nationale Le mardi 7 novembre 2006, 15 h 00 (révisé) Le Vice-Président (M. Cusano): Adopté. Je reconnais maintenant Mme la députée d'hochelaga-maisonneuve.

Plus en détail

La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada

La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada FONDATION DES MALADIES DU CŒUR ET DE L AVC La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada Mémoire à l intention

Plus en détail

Table des matières. Table des matières... 2. Remerciements... 2. Message de la responsable du projet... 3. Contexte du projet... 4

Table des matières. Table des matières... 2. Remerciements... 2. Message de la responsable du projet... 3. Contexte du projet... 4 Table des matières Table des matières... 2 Remerciements... 2 Message de la responsable du projet... 3 Contexte du projet... 4 Historique du projet... 4 Vers une transition secondaire-cégep réussie Édition

Plus en détail

Nous voulons vous rappelez que nos bureaux administratifs seront fermés le vendredi 6 avril et lundi le 9 avril pour le congé de Pâques.

Nous voulons vous rappelez que nos bureaux administratifs seront fermés le vendredi 6 avril et lundi le 9 avril pour le congé de Pâques. Rappel de fermeture Nous voulons vous rappelez que nos bureaux administratifs seront fermés le vendredi 6 avril et lundi le 9 avril pour le congé de Pâques. Services secrétariat Nous vous informons que

Plus en détail

Excel-Langue Traduction et Revision Architect Fact Sheet 2009

Excel-Langue Traduction et Revision Architect Fact Sheet 2009 ARCHITECTES Ordre des architectes du Manitoba Vous commencez un nouveau parcours au Manitoba et l Ordre des architectes du Manitoba vous souhaite la bienvenue. Il existe deux langues officielles au Canada

Plus en détail

PROGRAMME DE PARTENARIAT

PROGRAMME DE PARTENARIAT PROGRAMME DE PARTENARIAT L Association québécoise de vérification environnementale (AQVE) est le seul organisme canadien de certification de personnes accrédité par le Conseil canadien des normes (CCN),

Plus en détail

VICE-PRÉSIDENTE, RÉGION 4

VICE-PRÉSIDENTE, RÉGION 4 VICE-PRÉSIDENTE, RÉGION 4 ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DE L ONTARIO 85, rue Grenville, bureau 400 TORONTO (ONTARIO) M5S 3A2 CANDIDAT AU POSTE DE : VICE-PRÉSIDENTE, RÉGION 4 Mme Aisha Jahangir

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

Colloque «10 ans et après? Handicap, participation et inclusion : de la vision à la mise en œuvre

Colloque «10 ans et après? Handicap, participation et inclusion : de la vision à la mise en œuvre Colloque «10 ans et après? Handicap, participation et inclusion : de la vision à la mise en œuvre Discours de Monsieur Georges Rovillard, Administrateur général de l AWIPH Monsieur le représentant de Madame

Plus en détail

LA FAMEUSE ABF!!! -------------------------------------------------------------------------------------------

LA FAMEUSE ABF!!! ------------------------------------------------------------------------------------------- LA FAMEUSE ABF!!! Pièce maîtresse de vos activités de vente, la fameuse analyse des besoins financiers (ABF) questionne amplement la grande majorité d entre vous. Est-elle toujours obligatoire? Que doit-elle

Plus en détail

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE Rôle du conseil d administration Le conseil est chargé de la gérance générale de la Société et chaque administrateur doit agir au mieux des

Plus en détail

2013-2014. Programme d'internat en psychologie et neuropsychologie clinique Hôpital Pierre-Janet du CSSS de Gatineau

2013-2014. Programme d'internat en psychologie et neuropsychologie clinique Hôpital Pierre-Janet du CSSS de Gatineau 2013-2014 Programme d'internat en psychologie et neuropsychologie clinique Hôpital Pierre-Janet du CSSS de Gatineau HPJ 2013-2014 P a g e 1 TABLE DES MATIERES Présentation générale... 2 Internats en psychologie

Plus en détail

Commentaires de la Banque Nationale

Commentaires de la Banque Nationale Commentaires de la Banque Nationale Livre blanc de l OCRCVM Modifications apportées aux règles concernant l obligation de mise à niveau des compétences et le versement direct de commissions Le 29 avril

Plus en détail

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO. Janvier 2009. Module 8 : Améliorer la communication

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO. Janvier 2009. Module 8 : Améliorer la communication GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Janvier 2009 Module 8 : Améliorer la communication Modifié en décembre 2010 Révisé en décembre 2012 Révisé en décembre 2012

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

Congrès mondial du tourisme social, São Paulo, 10 octobre 2014 Séance de clôture / Intervention d Yves Godin, Secrétaire général de l OITS

Congrès mondial du tourisme social, São Paulo, 10 octobre 2014 Séance de clôture / Intervention d Yves Godin, Secrétaire général de l OITS Congrès mondial du tourisme social, São Paulo, 10 octobre 2014 Séance de clôture / Intervention d Yves Godin, Secrétaire général de l OITS Monsieur le Directeur du SESC de São Paulo, Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

Santé physique et santé mentale: deux expertises,une même profession

Santé physique et santé mentale: deux expertises,une même profession 1 Santé physique et santé mentale: deux expertises,une même profession Optimisation de la gestion du diabète et réseautage interne au CSSS de Gatineau entre VERS SA Santé et l hôpital Pierre-Janet Marie

Plus en détail

Accroître la compétitivité des entreprises canadiennes par la recherche, le développement, l innovation et la commercialisation

Accroître la compétitivité des entreprises canadiennes par la recherche, le développement, l innovation et la commercialisation Accroître la compétitivité des entreprises canadiennes par la recherche, le développement, l innovation et la commercialisation À propos de la NACO Fondée à titre d organisme sans but lucratif en 2002,

Plus en détail

Points de vue. Absence de pratiques d intégration des nouveaux employés? Une approche «sans assistance» est un exercice risqué.

Points de vue. Absence de pratiques d intégration des nouveaux employés? Une approche «sans assistance» est un exercice risqué. Points de vue Absence de pratiques d intégration des nouveaux employés? Une approche «sans assistance» est un exercice risqué. Afin d accélérer leur croissance tout en continuant d opérer dans un contexte

Plus en détail

Permis. Document explicatif des étapes pour obtenir un d exercice

Permis. Document explicatif des étapes pour obtenir un d exercice Permis Document explicatif des étapes pour obtenir un d exercice de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec à l intention de l infirmière de la France admissible à l Arrangement de reconnaissance

Plus en détail

Installation de la Commission nationale de la naissance et de la santé de l enfant Le 22 mars 2011

Installation de la Commission nationale de la naissance et de la santé de l enfant Le 22 mars 2011 Installation de la Commission nationale de la naissance et de la santé de l enfant Le 22 mars 2011 Monsieur le Président, Monsieur le Vice président, Mesdames et messieurs, J 'ai le privilège d intervenir

Plus en détail

MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet

MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet 1. Généralités : Les activités, Les profils, Les motivations 2. Vous 3. L idée, la vision, la mission de l entreprise, la stratégie 4. Le business plan 5. Un outil

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Comparution devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Comparution devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes Comparution devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires du gouvernement fédéral Allocution de Roberta Jamieson Présidente et directrice générale Indspire

Plus en détail

1.2 L intervenant est habile à relever les forces de la personne au lieu de se centrer uniquement sur les déficits de celle-ci :

1.2 L intervenant est habile à relever les forces de la personne au lieu de se centrer uniquement sur les déficits de celle-ci : Les compétences attendues des intervenants au SIV Cet outil clinique rédigé par le CNESM s inspire du «Strengths Model Core Competencies Evaluation Tool», tiré du livre de Rapp et Goscha (2012), The Strengths

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

Rapport du conseil d administration de l AIIC par Karima Velji, inf. aut., Ph.D., CHE

Rapport du conseil d administration de l AIIC par Karima Velji, inf. aut., Ph.D., CHE Rapport du conseil d administration de l AIIC par Karima Velji, inf. aut., Ph.D., CHE Le 9 juin 2015 Ottawa, Ontario Je suis heureuse de vous présenter le rapport du conseil d administration 2014 de l

Plus en détail

Restructurations. Analyse des besoins des élus. Réponses apportées par le cabinet VRILLAC. Cabinet Barbara VRILLAC- Avocat

Restructurations. Analyse des besoins des élus. Réponses apportées par le cabinet VRILLAC. Cabinet Barbara VRILLAC- Avocat Restructurations Plan de Sauvegarde de l Emploi Analyse des besoins des élus Réponses apportées par le cabinet VRILLAC Introduction Même si elles sont devenues fréquentes, les restructurations d entreprises

Plus en détail

Externalisation de la fonction finance et comptabilité

Externalisation de la fonction finance et comptabilité Externalisation de la fonction finance et comptabilité OUTIL DE GESTION Eric Krell Quel est l enjeu? L externalisation de la fonction finance et comptabilité a considérablement évolué ces dernières années,

Plus en détail

Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier. Édition AHUNTSIC 2002/2003

Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier. Édition AHUNTSIC 2002/2003 Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier AHUNTSIC Édition 2002/2003 Des ressources à deux pas de chez vous La Régie régionale de la santé et des services sociaux a pour mission de

Plus en détail

Ménard, Martin Avocats. LOI CONCERNANT LES SOINS DE FIN DE VIE (L.Q. 2014, c. 2)

Ménard, Martin Avocats. LOI CONCERNANT LES SOINS DE FIN DE VIE (L.Q. 2014, c. 2) Ménard, Martin Avocats LOI CONCERNANT LES SOINS DE FIN DE VIE (L.Q. 2014, c. 2) Colloque CAAP 28 octobre 2014 par Me Jean-Pierre Ménard, Ad. E. (Tous droits réservés) 1 PLAN DE LA PRÉSENTATION - DÉFINITIONS

Plus en détail

ACE ASSURVIN AVANTAGES CLIENT VITICULTURE UN GAGE DE CONFIANCE UNE SOLUTION SUR-MESURE UNE GESTION SIMPLIFIÉE

ACE ASSURVIN AVANTAGES CLIENT VITICULTURE UN GAGE DE CONFIANCE UNE SOLUTION SUR-MESURE UNE GESTION SIMPLIFIÉE AVANTAGES CLIENT UNE SOLUTION SUR-MESURE UN GAGE DE CONFIANCE ACE Assurvin est un produit flexible, qui s adapte aux En choisissant ACE Assurvin, bénéficiez d une expérience de gestion du risque viticole

Plus en détail

AUTO-DIAGNOSTIC DU MANAGER D après P. Hersey et K.Blanchard

AUTO-DIAGNOSTIC DU MANAGER D après P. Hersey et K.Blanchard AUTO-DIAGNOSTIC DU MANAGER D après P. Hersey et K.Blanchard Ce test vous permet d identifier : votre style dominant. votre souplesse d adaptation à chaque situation. Il comporte 12 situations de la vie

Plus en détail

La recette des métiers

La recette des métiers Jeu orientant La recette des métiers Guide pédagogique Réalisé par Julie Dussault et Sylvaine Lefebvre, conseillères pédagogiques Mise en contexte Les jeunes du secondaire ont plusieurs choix scolaires

Plus en détail

Mémoire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes à l occasion des consultations pré budgétaires

Mémoire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes à l occasion des consultations pré budgétaires Mémoire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes à l occasion des consultations pré budgétaires Ottawa, le 8 octobre 2003 présenté par la présidente, Dr. Martha Crago Association canadienne

Plus en détail

Directive sur le consentement

Directive sur le consentement Révisé juin 2015 (1/14 ) MISSION L Association des infirmières et infirmiers du Nouveau Brunswick est un organisme de réglementation professionnel voué à la protection du public et au soutien de la profession

Plus en détail

SECTEUR DU CLSC PIERREFONDS

SECTEUR DU CLSC PIERREFONDS Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier SECTEUR DU CLSC PIERREFONDS Édition 2002/2003 Des ressources à deux pas de chez vous La Régie régionale de la santé et des services sociaux

Plus en détail

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de formation de la profession enseignante

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de formation de la profession enseignante Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de formation de la profession enseignante Table des matières Cadre de formation de la profession enseignante... 1 Normes d exercice, normes

Plus en détail

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite Université d Ottawa Université d Ottawa 1 Régime de Université d Ottawa 3 Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information donne un aperçu des aspects fondamentaux du de l Université

Plus en détail

Vice-président et Directeur régional, Services fiduciaires, BMO Banque Privée- 1600001386

Vice-président et Directeur régional, Services fiduciaires, BMO Banque Privée- 1600001386 Vice-président et Directeur régional, Services fiduciaires, BMO Banque Privée- 1600001386 Mandat Le directeur régional Services fiduciaires a pour mandat de diriger le secteur des Services fiduciaires

Plus en détail

FORMATION CONTINUE ET FORMATION INITIALE : Les deux côtés d une même médaille

FORMATION CONTINUE ET FORMATION INITIALE : Les deux côtés d une même médaille FORMATION CONTINUE ET FORMATION INITIALE : Les deux côtés d une même médaille Silvie Delorme Dès sa création en 1969, la Corporation accorde une importance majeure à la formation continue. Gage d une profession

Plus en détail

COMMUNE D AVENCHES. Législature 2011-2016. Préavis municipal n 92 au Conseil communal

COMMUNE D AVENCHES. Législature 2011-2016. Préavis municipal n 92 au Conseil communal COMMUNE D AVENCHES Municipalité Législature 2011-2016 Préavis municipal n 92 au Conseil communal «Projet de rénovation du bâtiment de l Hôtel de Ville Choix des variantes» Approuvé en séance de Municipalité

Plus en détail

CONDUITE DÉSHONORANTE, INDIGNE ET NON PROFESSIONNELLE LYNN M. KNIGHT Membre # 521252

CONDUITE DÉSHONORANTE, INDIGNE ET NON PROFESSIONNELLE LYNN M. KNIGHT Membre # 521252 Sommaire de la décision du comité de discipline Le présent sommaire de la décision du comité de discipline et de ses raisons est publié conformément à l ordonnance de pénalité rendue par le comité de discipline.

Plus en détail

Allocution du président- directeur général de la Régie de l assurance maladie du Québec. Monsieur Jacques Cotton

Allocution du président- directeur général de la Régie de l assurance maladie du Québec. Monsieur Jacques Cotton CSSS - 002M C.P. P.L. 92 Accroître les pouvoirs de la RAMQ VERSION RÉVISÉE Allocution du président- directeur général de la Régie de l assurance maladie du Québec Monsieur Jacques Cotton Commission de

Plus en détail

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Forum de l association des Comptables généraux associés Montréal L allocution prononcée

Plus en détail

Proposition de partenariat

Proposition de partenariat Proposition de partenariat Gala des Prix d excellence 2011 Spécial 35 e anniversaire de l APF Le 8 juillet 2011 à Ottawa 1 Au sujet de l APF Fondée en 1976, l'association de la presse francophone (APF)

Plus en détail

4.04 Division des politiques et des services de protection du consommateur

4.04 Division des politiques et des services de protection du consommateur Chapitre 4 Section Ministère des Services aux consommateurs et aux entreprises 4.04 Division des politiques et des services de protection du consommateur (Suivi des vérifications de l optimisation des

Plus en détail

Le financement : un défi

Le financement : un défi Mars 2015 Bulletin sur le rapport nal Conclusions générales Ce bulletin souligne les rétroactions recueillies lors des consultations ainsi que les conclusions et recommandations du rapport final. Recherche

Plus en détail

Notes pour l allocution prononcée par Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal

Notes pour l allocution prononcée par Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal Notes pour l allocution prononcée par Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal lors du séminaire en éducation Beijing, le 23 septembre 2005 Sanghai, le 26 septembre

Plus en détail

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec -Sondage CROP réalisé pour l AQESSS -

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec -Sondage CROP réalisé pour l AQESSS - Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec -Sondage CROP réalisé pour l AQESSS - Présentation des résultats Par Alain Giguère Président, CROP inc. 21 Mai 2009 1

Plus en détail

P R O J E T CODE DE DÉONTOLOGIE DES PROFESSEURS HEC MONTRÉAL

P R O J E T CODE DE DÉONTOLOGIE DES PROFESSEURS HEC MONTRÉAL P R O J E T CODE DE DÉONTOLOGIE DES PROFESSEURS DE HEC MONTRÉAL Adopté par l Assemblée des professeurs et l APHEC le De façon à alléger la lecture du texte, le genre masculin est utilisé pour désigner

Plus en détail

2 e édition du relais-poker annuel Nathan Ride for Hope

2 e édition du relais-poker annuel Nathan Ride for Hope Dossier de commandite 2 e édition du relais-poker annuel Nathan Ride for Hope Le samedi 17 septembre 2011 Le Nathan Ride for Hope est une activité-bénéfice fondée en 2010 par Nathalie Bercier après que

Plus en détail

LA SCIENCE DE LA RICHESSE

LA SCIENCE DE LA RICHESSE LA SCIENCE DE LA RICHESSE Leçon 15 2009 SOPODIVA, Faisant usage des droits de réimpression. 1 Préface Ce programme est composé de 17 leçons qui ont été scindées en 17 ebooks faciles à comprendre et à mettre

Plus en détail

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Devant le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre Dans le cadre de l examen quinquennal du

Plus en détail

Cadre de formation de la profession enseignante

Cadre de formation de la profession enseignante Cadre de formation de la profession enseignante Les membres de l Ordre cherchent à parfaire les connaissances, les compétences et les valeurs énoncées dans les normes d exercice et de déontologie de la

Plus en détail

QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL. 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS)

QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL. 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS) QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS) 2. Pourquoi avoir mis un tel centre de répartition en place? Le CRDS de l Ouest a été mis

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé FORMATION PRATIQUE Département d éducation et formation spécialisées Unité de programme - formation professionnelle et technique STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d

Plus en détail

Porter la voix des femmes

Porter la voix des femmes Mars 2011 Aide sociale L Aide sociale en Ontario est constituée de deux programmes. Premièrement, Ontario au travail (OT), un programme de dernier recours qui vise les personnes qui n ont pas d autres

Plus en détail

Entretien avec Richard Silver

Entretien avec Richard Silver Entretien avec Richard Silver par Claude Larivière et Sarah Boucher-Guévremont 1. Richard Silver, vous combinez deux domaines de formation professionnelle, le droit et le travail social. Pour plusieurs

Plus en détail

Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ

Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ Le français pour les professionnels de la santé Le programme Ce programme est conçu pour améliorer la communication entre un patient et un professionnel

Plus en détail

Politique sur la reconnaissance du personnel.

Politique sur la reconnaissance du personnel. Politique sur la reconnaissance du personnel. 1. Énoncé de principes La Politique sur la reconnaissance du personnel repose sur un principe général selon lequel il importe de reconnaître les contributions

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE. avec la Faculté Libre des Sciences Economiques et de Gestion de Lille, représentée par son responsable pédagogique signataire.

CONVENTION DE STAGE. avec la Faculté Libre des Sciences Economiques et de Gestion de Lille, représentée par son responsable pédagogique signataire. CONVENTION DE STAGE Article 1. Parties contractantes La présente convention règle les rapports de l Entreprise : Raison sociale : Tél : Adresse : Code postal : Ville : Représentée par : Nom : Prénom :

Plus en détail

Notes d allocution au Comité permanent des banques et commerce du Sénat

Notes d allocution au Comité permanent des banques et commerce du Sénat Notes d allocution au Comité permanent des banques et commerce du Sénat Étude de la capacité des particuliers à se prévaloir d'un régime enregistré d'épargne-invalidité (REEI) Anna Hardy Directrice régionale

Plus en détail

Stratégie pour le don d organes et de tissus

Stratégie pour le don d organes et de tissus Stratégie pour le don d organes et de tissus Ministère de la Santé Mai 2015 Ministère de la Santé Stratégie pour le don d organes et de tissus Publié par : Ministère de la Santé Province du Nouveau-Brunswick

Plus en détail

Directeur général ou directrice générale du développement Université d Ottawa

Directeur général ou directrice générale du développement Université d Ottawa Directeur général ou directrice générale du développement Université d Ottawa LE POSTE Alors que l Université d Ottawa se dirige vers de nouveaux horizons prometteurs, nous sommes à la recherche d un directeur

Plus en détail

Comment suis-je protégé(e)?

Comment suis-je protégé(e)? Comment suis-je protégé(e)? Comment suis-je protégé(e)? Plusieurs choses nous passent par la tête lorsqu on se demande si l on doit faire une divulgation protégée d un acte répréhensible. Bien souvent,

Plus en détail

Trousse du présentateur 2014-2015. Écoles secondaires et cégeps (formations préuniversitaires)

Trousse du présentateur 2014-2015. Écoles secondaires et cégeps (formations préuniversitaires) Trousse du présentateur 2014-2015 Écoles secondaires et cégeps (formations préuniversitaires) _pager votre passion. Pros recherchés! Vous avez en main la trousse du présentateur de l Ordre des CPA du Québec.

Plus en détail

Albus Réseau Distant révolutionne la gestion de votre cabinet

Albus Réseau Distant révolutionne la gestion de votre cabinet Albus Réseau Distant révolutionne la gestion de votre cabinet Travail en réseau, données partagées Où que vous soyez et quoi que vous fassiez, vous accédez à des données synchronisées en permanence avec

Plus en détail

Nous sommes parmi vous, pour vous

Nous sommes parmi vous, pour vous Droits des usagers Nous sommes parmi vous, pour vous Tél. : 514 890-8191 Téléc. : 514 412-7070 www.cuchum.ca info@cuchum.ca Table des matières Droit à l information... 3 Droit aux services..........................................................

Plus en détail

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse 1.0 CONTEXTE Le programme Partenariats entrepreneuriat

Plus en détail

BIENVENUE À LA FONDATION CANADIENNE DES MALADIES INFLAMMATOIRES DE L INTESTIN

BIENVENUE À LA FONDATION CANADIENNE DES MALADIES INFLAMMATOIRES DE L INTESTIN BIENVENUE À LA FONDATION CANADIENNE DES MALADIES INFLAMMATOIRES DE L INTESTIN Notre mission : Trouver un traitement curatif contre la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse et améliorer la vie des enfants

Plus en détail

BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE

BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE Dossier Médical Personnel BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE MARS 2012 L AVANCÉE DU DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL EN QUELQUES CHIFFRES - MARS 2012 26 LE NOMBRE DE RÉGIONS DANS LESQUELLES DES PROFESSIONNELS

Plus en détail