PARTIE A : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PARTIE A : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE"

Transcription

1 PARTIE A : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE Introduction : Copier/coller dans la barre d adresse internet : Christophe Lemaître 100m, 9.98 secondes, record de France et champion d Europe, le 9 juillet 2010 (Oral) Rappels école primaire : Lorsque l'on réalise un mouvement, les muscles se contractent et mettent les os en mouvement, cela demande de l'énergie.

2 Rappels EPS 6 ème : Comment réagit le corps lors d un effort physique? Comment varient les fréquences cardiaque et respiratoire avec l effort? Activité (Ré) : Mesurer les fréquences cardiaques et respiratoires au repos et juste après avoir effectué 20 flexions. FREQUENCE CARDIAQUE : nombre de battements du cœur en une minute. Pour la mesurer on prend le pouls au cou ou au poignet. FREQUENCE RESPIRATOIRE : nombre de mouvements respiratoires (inspiration + expiration) en une minute. Pour la mesurer, on compte le nombre d inspiration par minute. Valeurs moyennes pour un homme adulte Au repos Juste après un effort physique Fréquence cardiaque ou pouls (nombre de battements / min) Fréquence respiratoire (nombre d inspiration / min) Nous avons mesuré nos fréquences cardiaque et respiratoire assis, au repos, puis juste après un effort (la réalisation de 20 flexions). Nous pouvons constater que : - Les fréquences cardiaque et respiratoire augmentent pendant un effort physique (musculaire). - Elles varient selon l effort réalisé. (Selon l activité des muscles). - Ces valeurs reviennent progressivement à la normale à l'arrêt de l'effort. (Ces variations sont le reflet des besoins de l'organisme.)

3 Page 57, doc. 3 : thermographie à interpréter. Quelles sont les parties du corps les plus chaudes lors de cet exercice physique? Justifier. Dans cet exercice de «développé couché», les bras, le haut du corps et le visage sont les plus chauds, car ils apparaissent en rouge sur l image. Pour les curieux : Page 69 : explications sur la transpiration. Notre corps s adapte à notre activité physique : notre cœur bat plus vite, notre respiration s accélère, on a chaud, on transpire, on devient rouge et on finit par se sentir fatigué Apport de sang. PROBLEME : Pourquoi observe-t-on de telles adaptations lors de l effort physique? Comment l'organisme procure-t-il aux organes l'énergie nécessaire à leur activité? CHAPITRE 1 : La production d énergie nécessaire au fonctionnement des organes I. Pourquoi le corps doit-il s adapter lors d un effort? Hypothèses : Le muscle a besoin des adaptations de l organisme pour fonctionner. Pour avoir de l énergie, on mange : il faut amener ces éléments nutritifs aux muscles. Pour fonctionner les muscles trouvent ce dont ils ont besoin dans le sang 1) Quels sont les besoins des muscles et des organes en général? Activité 1 : Raisonner sur les besoins d un muscle Capacités testées : S informer en lisant un graphique Interpréter des résultats et tirer une conclusion Communiquer - en complétant un tableau - par écrit

4 Résultats des expériences Expérience 1 : LE TEMOIN Expérience 2 : L EXPERIENCE Montage expérimental en début d expérience EXAO (expérimentation assistée par ordinateur) Temps Quantité de (minutes) dioxygène (%) Temps Quantité de (minutes) dioxygène (%) Conclusion (description) (description) La teneur en dioxygène reste stable dans le La teneur en dioxygène diminue dans le bocal A, vide, sans muscle. bocal B, contenant le muscle frais. (Interprétation) On en conclue que le muscle consomme le dioxygène présent dans le flacon B. 1. Comment peut-on appeler l expérience 1 (note son nom dans la case correspondante)? (RC) 2. Complète les tableaux de résultats à partir des graphiques. 3. Décris, sous chaque graphique, les résultats de l expérience EXAO, en une courte phrase. 4. Résume en une courte phrase, dans la dernière ligne du tableau, la conclusion de cette expérience. Voir fiche méthode «la démarche scientifique»

5 Activité 2 : S informer à partir de photographies 1) Observer les photographies et les comparer. Plus c est violet, plus le muscle contient une réserve de glucose nommée le glycogène. La coloration violette est plus claire dans un muscle en activité que dans un muscle au repos. On observe donc que la coloration du muscle diminue pendant l effort physique. 2) Que s est-il passé? Pendant l effort il y a une diminution de la quantité de glucose dans le muscle. 3) Comment expliquer la différence observée? Le muscle consomme du glucose pendant l effort. (Apport d énergie pour le muscle en activité). Muscle avant l effort (a) Muscle après l effort (b) Coloration (forte ou faible) forte faible Quantité de glucose dans forte faible le muscle (forte ou faible) Conclusion Le muscle a utilisé le glucose présent. BILAN : Les muscles utilisent du dioxygène et du glucose. 2) Existe-il des déchets rejetés par les organes? Activité 3 : comprendre une expérience utilisant un réactif, l eau de chaux L eau de chaux est une eau limpide très riche en calcium. Elle se trouble et forme un précipité blanc laiteux en présence de dioxyde de carbone (un gaz présent en faible quantité dans l atmosphère). L eau de chaux est donc un réactif qui, en se troublant, met en évidence la présence de dioxyde de carbone. Schéma de l expérience Tube fermé avec muscle EAU TROUBLEE Précipité blanc laiteux Eau de chaux Tube fermé sans muscle EAU LIMPIDE TUBE DE L EXPERIENCE TUBE TEMOIN 1. Décris ce que tu observes. (Les résultats) L eau de chaux en présence du muscle se trouble, alors qu elle reste limpide dans le tube sans muscle. 2. Rédige ta conclusion. On en conclue que le muscle dégage du dioxyde de carbone. BILAN : Les muscles rejettent du dioxyde de carbone.

6 Photographies présentant l expérience réalisée en cours par le professeur. 3) Où circulent ces éléments? Artériographie du pied : mise en évidence des vaisseaux sanguins du pied. D après les documents pages (photographies prises au microscope), les muscles sont richement irrigués, le sang y circule dans des vaisseaux sanguins, très fins appelés capillaires. Pour les curieux : Page 69 : explications sur l artériographie.

7 II. Comment le muscle est-il approvisionné en dioxygène et glucose? 1) Comment varient les échanges entre le muscle et le sang? Activité 4 : s informer, communiquer et raisonner sur les échanges au niveau du muscle 1. Observer les photographies pages et émettre une hypothèse sur l origine du glucose et du dioxygène. Je suppose que ces éléments proviennent du sang. 2. Ecrire la conséquence prévisible de votre hypothèse. Voir fiche méthode «la démarche scientifique» Si j ai raison, alors les quantités de glucose et de dioxygène sont plus élevées dans le sang arrivant au muscle que dans le sang qui en repart. 3. Compléter le tableau ci-dessous, à partir des données du livre (p. 63 doc 4 et p.64 doc 2). Muscle au repos Sang entrant Sang sortant dans le muscle du muscle Eléments du sang (100 ml) (100 ml) Dioxygène en ml Dioxyde de carbone en ml Glucose (sucre) en mg Teneur en différentes substances du sang entrant et sortant au niveau d un muscle au repos. 4. Comparer ensuite le sang entrant et sortant d un muscle au repos. La quantité de dioxygène dans le sang sortant du muscle est moins élevée que dans le sang entrant. La quantité de dioxyde de carbone dans le sang sortant du muscle est plus élevée que dans le sang entrant. La quantité de glucose dans le sang entrant dans le muscle est plus élevée que dans le sang sortant. 5. Conclure : l hypothèse est-elle validée? Oui, elle est validée. Le glucose et le dioxygène parviennent par le sang au muscle. Muscle en activité Teneur en glucose pour 100mL de sang Teneur en dioxygène pour 100mL de sang Teneur en dioxyde de carbone pour 100mL de sang Sang entrant Sang sortant du dans le muscle muscle 90 mg 80 mg 20 ml 4 ml 42 ml 62 ml Teneur en différentes substances du sang entrant et sortant au niveau d un muscle en activité. 6. Comparer les échanges réalisés avec le sang, par le muscle au repos et ceux effectués par le muscle en activité. Conclure. On constate des échanges similaires, le muscle a toujours besoin de glucose et de dioxygène et rejette du dioxyde de carbone. Mais ces échanges sont plus intenses quand il est en activité (il a plus de besoins et produit plus de dioxyde de carbone). BILAN : Les muscles utilisent en permanence (des nutriments*) du glucose (un sucre) et du dioxygène apportés par le sang et y rejette du dioxyde de carbone et des déchets. Ces échanges augmentent avec l activité physique. *un nutriment est aliment digéré circulant dans le sang.

8 2) Comment l'organisme satisfait ses besoins accrus lors d'un effort physique? Activité 5 : (Ra) Comprendre comment l'organisme satisfait ses besoins accrus lors d'un effort physique Débits Au repos Lors d une faible activité physique Organes Cerveau Reins Peau Muscles Pour les curieux : le corps humain contient en moyenne 60 % d eau, 5 litres de sang et Km de vaisseaux sanguins. Muscle cardiaque Tube digestif Poumons Variations des débits sanguins (ml / min) à l entrée de différents organes au cours d une activité. Aide pages : Le débit sanguin est la quantité de sang circulant dans un organe en un temps donné. 1) Comparer les débits sanguins des muscles au repos et en activité. (De 1250 ml/min à ml/min) Le débit sanguin est dix fois plus élevé dans les muscles en activité que dans les muscles au repos. 2) Même question pour le cœur. (De 250 ml/min à 750 ml/min) Le débit sanguin est trois fois plus élevé dans le cœur en activité qu au repos. 3) Répondre au problème posé : comment l organisme apporte-il les éléments nécessaires au fonctionnement des organes? L organisme satisfait ses besoins en augmentant la quantité de sang circulant en une minute dans les organes actifs (cœur, poumons, peau, muscles). On constate que le débit sanguin reste constant au niveau du cerveau et baisse dans les organes non indispensable lors de l effort (exemple : les reins) BILAN : Les échanges entre le sang et les organes ont lieu en permanence au niveau des vaisseaux sanguins très fins et nombreux : les capillaires. Le sang approvisionne les organes en dioxygène et nutriments et ils y rejettent des déchets dont le dioxyde de carbone. En activité, la fréquence cardiaque augmente, ce qui accélère le débit sanguin dans les muscles, pour intensifier les échanges entre les muscles et le sang. Définition : UN CAPILLAIRE : vaisseau sanguin très fin, très nombreux où s effectuent les échanges entre le sang et les organes.

9 III. Comment est produite l énergie nécessaire aux organes? Hypothèse : le glucose et le dioxygène fournissent l énergie et permettent aux organes de fonctionner. Activité 6 : comprendre comment le dioxygène et les nutriments (glucose) sont utilisés par les organes Question : A l aide des documents ci-dessous, établissez un lien entre la dépense en énergie, l utilisation de dioxygène et de glucose et les activités physiques. Doc. 1 Doc. 2 Pour les curieux : L énergie est mesurée en Joules ou Calories. La calorie n est plus utilisée en physique mais son emploi persiste en diététique (voir paquets d emballages alimentaires). La calorie est définie comme la quantité de chaleur nécessaire pour élever la température d un gramme d eau de 14, 5 C à 15, 5 C, sous la pression atmosphérique normale. 1 calorie = 4,1855 joules Doc. 3

10 Doc. 3 La dépense d énergie semble dépendre du type d exercice physique ou intellectuel. On dépense de l énergie tout le temps, même en dormant (doc. 2). D après le document 3, plus on fait un effort, plus on dépense d énergie et plus on utilise du dioxygène et du glucose. Pour pouvoir dépenser cette énergie, il est nécessaire de consommer du dioxygène et du glucose en quantité suffisante. Le glucose provient de notre alimentation, le dioxygène de l air (doc. 1). Doc. 4 Il est important de se nourrir pendant un exercice prolongé car les muscles consomment beaucoup de glucose et que ce même glucose est indispensable au fonctionnement du cerveau. C est l organe le plus gourmand, il utilise près de 30% du glucose total, circulant dans l organisme. Dès qu il est en manque de glucose, on ressent une fatigue, voire on peut «tomber dans les pommes». Il faut donc se nourrir régulièrement (le petit déjeuner est très important!) pour l approvisionner en glucose.

11 Doc. 5 Les crampes et les courbatures sont liées à une mauvaise élimination des déchets produits par le fonctionnement musculaire. Le sang ne circule pas correctement dans les muscles. Le point de côté apparaît quand le diaphragme et les muscles permettant la respiration ne reçoivent pas assez de dioxygène. Cela peut correspondre à un débit sanguin trop lent. Enfin les «fourmis» apparaissent quand le sang recommence à circuler dans une zone qui a été comprimée, donc privée de sang (de dioxygène et de glucose). * Doc. 6 * Définitions La combustion est la décomposition d une matière en présence de dioxygène, qui produit de l énergie (par exemple de la chaleur). Une réaction chimique est la transformation de composés chimiques en d autres. Certaines réactions chimiques libèrent de l énergie. Doc. 6 et 7 Questions : 1. Expliquez l observation faite par le docteur Meyer, quant au rôle du dioxygène dans la production de chaleur. 2. D après vous, comment est produite l énergie pour faire fonctionner les muscles et tous les organes?

12 Sang entrant Energie transformée sous forme de chaleur Doc. 7 : l utilisation du glucose et du dioxygène par un organe 1) Le docteur Meyer a remarqué que le sang des personnes vivant dans les pays chauds est plus rouge et plus oxygéné que celui des personnes vivant dans les pays froids. Il émit alors l hypothèse suivante : «le dioxygène présent dans le sang est utilisé pour la combustion des aliments dans le but de produire de la chaleur.» 2) L énergie pour faire fonctionner les muscles et tous les organes provient d une réaction entre le dioxygène et les nutriments (aliments digérés, circulant dans le sang tel que le glucose). On remarque sur ce graphique que le glucose sans dioxygène apporte 1 Kj, alors qu en présence du dioxygène, un gramme de glucose libère 16 Kj (énergie). BILAN: Dans les organes, une réaction chimique a lieu entre le dioxygène et les nutriments (glucose ). Cette réaction produit du dioxyde de carbone et de l eau (déchets évacués dans le sang) et de l énergie. Une partie de l énergie sert au fonctionnement des organes (muscle, cœur, cerveau ). L autre partie de l énergie produite est transformée en chaleur, ce qui explique l élévation de notre température corporelle et la transpiration lors d un exercice physique.

13 Légende : le dioxygène est en rouge, le glucose en vert et le dioxyde de carbone en bleu. SANG ENTRANT Riche en dioxygène et glucose. Pauvre en dioxyde de carbone. Schéma-bilan : Le fonctionnement d un organe (muscle) et production d énergie SANG SORTANT Pauvre en dioxygène et glucose. Riche en dioxyde de carbone. (Réaction chimique) + eau (déchets) Augmentation du débit sanguin

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment apporter l énergie nécessaire au fonctionnement de nos muscles?

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment apporter l énergie nécessaire au fonctionnement de nos muscles? Sommaire Séquence 3 Pour nous déplacer, prendre un objet, monter des escaliers, nous utilisons nos muscles. Quand nous devons faire un effort important, il faut prendre des aliments riches en énergie,

Plus en détail

Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose

Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose Le glucose qui se trouve dans le sang, utilisé pour le fonctionnement des organes, provient des aliments mangés. Quel est le trajet des aliments dans notre corps?

Plus en détail

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 %

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 % 24 L eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d eau pour une personne de 70 kilogrammes.

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

SOMMAIRE : SCIENCES CM

SOMMAIRE : SCIENCES CM SOMMAIRE : SCIENCES CM LE COEUR DOCUMENTS ET TRACES ÉCRITES 1. L organe et son activité 2. Transporteur de sang 3. Organe vital 4. Le Cœur : l organe et son activité (document élève) 5. Le Cœur : l organe,

Plus en détail

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin

Plus en détail

Activité 47 : Recueil de données (images numériques) à partir de la réalisation d une dissection d un lapin

Activité 47 : Recueil de données (images numériques) à partir de la réalisation d une dissection d un lapin Activité 47 : Recueil de données (images numériques) à partir de la réalisation d une dissection d un lapin 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Parties concernées : Respiration et occupation des milieux de

Plus en détail

Chapitre 2 La respiration

Chapitre 2 La respiration Chapitre 2 La respiration Prérequis : L eau de chaux se trouble en présence de CO2 La composition de l air est de 78% de diazote 20,9% de dioxygène de 0,03% de dioxyde de carbone et le reste étant des

Plus en détail

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Physiologie du système cardiovasculaire 117 Le transport du dioxyde de carbone 117 La

Plus en détail

Chapitre 2. Le fonctionnement de l appareil respiratoire

Chapitre 2. Le fonctionnement de l appareil respiratoire Chapitre 2 Le fonctionnement de l appareil respiratoire Rappels : * chez les animaux, les mouvements respiratoires (inspiration, expiration) permettent le renouvellement de l air ou de l eau dans les organes

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique.

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Au cours de l activité physique, les muscles ont des besoins accrus. La couverture de ces besoins

Plus en détail

L information nutritionnelle sur l étiquette...

L information nutritionnelle sur l étiquette... Regardez l étiquette L information nutritionnelle sur l étiquette... Aide aide à faire des choix éclairés éclairset Aide à suivre à suivre le Guide le Guide alimentaire alimentaire canadien canadien pour

Plus en détail

EXERCICES. Je teste mes connaissances. J utilise mes connaissances. 28 Partie 1. Respiration et occupation des milieux de vie EXERCICE 1

EXERCICES. Je teste mes connaissances. J utilise mes connaissances. 28 Partie 1. Respiration et occupation des milieux de vie EXERCICE 1 Je teste mes connaissances A. Vrai ou faux? a. Le milieu de respiration est toujours le milieu de vie. b. Les poumons permettent la respiration dans l air. c. Les branchies sont des organes qui permettent

Plus en détail

LA A RESPIRATION CELLULAIRE

LA A RESPIRATION CELLULAIRE Instructions aux professeurs Domaine : 1.1 Le transport de substances, réaction chimique de la respiration cellulaire, p. 6 Travail à réaliser : Les élèves répondent aux questions. Matériel : Feuilles

Plus en détail

L'eau Leau et le sport : conseils pour la bonne hydratation des sportifs

L'eau Leau et le sport : conseils pour la bonne hydratation des sportifs Le CSAKB Vous propose : L'eau Leau et le sport : conseils pour la bonne hydratation des sportifs S HYDRATER PENDANT L EFFORT La seule boisson indispensable et utile au sportif est l eau. L activité physique

Plus en détail

Chapitre 3 : la digestion

Chapitre 3 : la digestion Chapitre 3 : la digestion INTRODUCTION : Les organes prélèvent en permanence du glucose et du dioxygène dans le sang pour leur fonctionnement. Le dioxygène est apporté (dans le sang) par la respiration.

Plus en détail

Activité 20 : Mise en évidence de la respiration chez des végétaux

Activité 20 : Mise en évidence de la respiration chez des végétaux Activité 20 : Mise en évidence de la respiration chez des végétaux 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Respiration et occupation des milieux de vie Notions contenus Compétences Exemples d activités

Plus en détail

Titre de la séance : les paramètres physiologiques de l effort

Titre de la séance : les paramètres physiologiques de l effort Partie du programme : corps humain et santé, l exercice physique Niveau : seconde Titre de la séance : les paramètres physiologiques de l effort EXTRAIT DU PROGRAMME Au cours de l effort un certain nombre

Plus en détail

Aliments : Matières solides ou liquides d origines animales et végétales que l on ingère.

Aliments : Matières solides ou liquides d origines animales et végétales que l on ingère. 2. Les Aliments Lire p.71 2 définitions: Aliments : Matières solides ou liquides d origines animales et végétales que l on ingère. Nutriments (aliments simples): Substances nutritives contenues dans les

Plus en détail

Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro»

Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie 2. PLACE DE L ACTIVITE DANS UNE PROGRESSION Chapitre I :

Plus en détail

Expliquer le corps humain aux enfants

Expliquer le corps humain aux enfants Expliquer le corps humain aux enfants Découvrir l organisation globale du corps, Connaître les principaux organes et savoir les localiser, a. Le cœur, les poumons, les intestins, les yeux Découvrir les

Plus en détail

Chapitre V : La circulation sanguine. I Comment je me représente la circulation sanguine?

Chapitre V : La circulation sanguine. I Comment je me représente la circulation sanguine? Chapitre V : La circulation sanguine I Comment je me représente la circulation sanguine? Activité diagnostic : Une représentation historique de la circulation sanguine selon Claudius Gallien et... la mienne.

Plus en détail

Tout savoir sur l insuline

Tout savoir sur l insuline Tout savoir sur l insuline QU EST-CE QUE L INSULINE ET COMMENT DOIT-ON L UTILISER? (Langue Française) L ABC dell insulina Lilly Pourquoi dois-je fabriquer de l insuline? Dans la plupart des cas, le diabète

Plus en détail

LES VAISSEAUX SANGUINS

LES VAISSEAUX SANGUINS LES VAISSEAUX SANGUINS PLAN DU COURS: LES VAISSEAUX SANGUINS (chap.20) STRUCTURE ET FONCTIONS DES VAISSEAUX SANGUINS introduction structure des parois vasculaires réseau artériel capillaires réseau veineux

Plus en détail

Trajet des aliments : Suivi du bol alimentaire grâce à des radiographies : on observe un tube qui véhicule les aliments.

Trajet des aliments : Suivi du bol alimentaire grâce à des radiographies : on observe un tube qui véhicule les aliments. Origine et devenir des nutriments (corrigé du prof) 5 ème Acquis : - 6 ème : végétaux et animaux servent à produire des aliments constitués de lipides, glucides et protéines. Mise en évidence de l amidon

Plus en détail

La nutrition pour footballeur. footballeur. par Charles Martel. Québec 2014

La nutrition pour footballeur. footballeur. par Charles Martel. Québec 2014 La nutrition pour footballeur La nutrition pour footballeur par Charles Martel Québec 2014 1 2 Table des matières Nutrition générale Nutrition générale... p.4 Énergie... p.6 Glucides... p.7 Protéines...

Plus en détail

4/5. www.physiologie.staps.univ-mrs.fr

4/5. www.physiologie.staps.univ-mrs.fr 4/5 Tissus et Organes Les Tissus Un ensemble de cellules qui ont une structure semblable et qui remplissent la même fonction constitue un tissu. Quatre tissus primaires s enchevêtrent pour former la «trame»

Plus en détail

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système ventilatoire et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectif: A la fin de la séquence, vous serez capable de : 1. décrire le système ventilatoire 2. d expliquer

Plus en détail

Thème 1 : Corps humain et santé : l exercice physique.

Thème 1 : Corps humain et santé : l exercice physique. Thème 1 : Corps humain et santé : l exercice physique. Chapitre 3 : Fonctionnement cardiaque et circulation sanguine. Nous avons vu qu au cours d un effort, on observait une augmentation du débit ventilatoire.

Plus en détail

NUTRITION et pratique sportive. Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse

NUTRITION et pratique sportive. Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse NUTRITION et pratique sportive Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse L alimentation glucides lipides protides Vitamines, minéraux et eau Glucides Élément de base : glucose Glycogène

Plus en détail

REFLEXSPRAY, Solution pour pulvérisation cutanée

REFLEXSPRAY, Solution pour pulvérisation cutanée NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR REFLEXSPRAY, Solution pour pulvérisation cutanée salicylate de méthyle, essence de térébenthine, camphre, menthol Veuillez lire attentivement cette notice avant d

Plus en détail

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 4 Bac pro

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 4 Bac pro SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 4 Bac pro Leçons Thèmes de travail pour la leçon Mises en œuvre particulières L1 Estimer VMA. Consignes de sécurité échauf/ /hydr/ étirements. Echauffement ou non en fonction

Plus en détail

Ce guide pour l entourage des patients a été développé par les soins de. Pierre Fabre (Suisse) SA Hegenheimermattweg 183, 4123 Allschwil

Ce guide pour l entourage des patients a été développé par les soins de. Pierre Fabre (Suisse) SA Hegenheimermattweg 183, 4123 Allschwil Ce guide pour l entourage des patients a été développé par les soins de Pierre Fabre (Suisse) SA Hegenheimermattweg 183, 4123 Allschwil Il peut être téléchargé sous www.hemangiomes-infantiles.ch en tant

Plus en détail

B i o l o gist e OBSERVATIONS SUR TON ANIMAL FAMILIER. 4 Peser les quantités d excréments. 1 Animal et matériel. 5 Cahier d observation

B i o l o gist e OBSERVATIONS SUR TON ANIMAL FAMILIER. 4 Peser les quantités d excréments. 1 Animal et matériel. 5 Cahier d observation Expérimenter OBSERVATIONS SUR TON ANIMAL FAMILIER B i o l o gist e Tu peux faire des observations sur ton animal en relation avec ce que tu apprends en classe. Pour connaître le devenir des aliments consommés

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Tout comme pour les personnes les plus sédentaires, l'alimentation du sportif doit avant tout être équilibrée. Néanmoins pour répondre aux besoins de l'organisme soumis à rude

Plus en détail

l Eau... Crén eau Boire de le bon

l Eau... Crén eau Boire de le bon Boire de l Eau... le bon Crén eau C A H I E R S A N T É N 1 1 UNE RÉALISATION DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG À L INITIATIVE DU DÉPUTÉ PROVINCIAL EN CHARGE DU PÔLE SOCIAL ET

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE L appareil circulatoire se compose de 3 grandes parties : - Le cœur - Les vaisseaux - Le sang I / Le Cœur : a) Description : Le cœur est un muscle, myocarde, gros comme un poing

Plus en détail

D'une manière générale, les élèves n aiment pas s'échauffer.

D'une manière générale, les élèves n aiment pas s'échauffer. en 18 diapos! 1 D'une manière générale, les élèves n aiment pas s'échauffer. C'est assez désagréable de commencer à bouger après 1 heure d'immobilité en salle de classe. C est une activité où on se sent

Plus en détail

Education à la santé et prévention

Education à la santé et prévention Education à la santé et prévention Le Groupe LOURMEL soutient la FFAAIR Depuis sa création en 1953, notre groupe assure la protection sociale du secteur des industries graphiques. En complément de nos

Plus en détail

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique.

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Objectifs de cette partie du programme : - (TP n 21) découvrir les modifications physiologiques du système cardiorespiratoire lors d un effort.

Plus en détail

ÉNERGIE. Tout travail, tout effort, produit des toxines La priorité doit être d'éliminer les déchets qui limitent les performances!

ÉNERGIE. Tout travail, tout effort, produit des toxines La priorité doit être d'éliminer les déchets qui limitent les performances! Optimiser la récupération chez le cheval de compétition Susana Macieira, DMV Clinicienne Ambulatoire équin Tout travail, tout effort, produit des toxines La priorité doit être d'éliminer les déchets qui

Plus en détail

A-L'organisation de la circulation entre les poumons et les muscles

A-L'organisation de la circulation entre les poumons et les muscles Problème:Comment est organisé l'appareil circulatoire pour apporter davantage de dioxygène et nutriments aux muscles lors d'un effort? III- L organisation de la circulation permet d approvisionne efficacement

Plus en détail

Le froid. JLH Cmas *** 1

Le froid. JLH Cmas *** 1 Le froid JLH Cmas *** 1 Plan Objectif Mécanisme La régulation thermique La neutralité thermique Les sources de chaleur Production de chaleur (thermogenèse) La déperdition de chaleur en plongée thermolyse)

Plus en détail

Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments.

Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments. Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments. Nous savons que nos organes utilisent le dioxygène, mais aussi les nutriments contenus dans le sang, pour fabriquer l énergie dont ils

Plus en détail

eaux les et les minéraux Les clés de la santé Hydratation Les eaux minérales : au gré de vos besoins et de vos envies Forme Performance Digestion

eaux les et les minéraux Les clés de la santé Hydratation Les eaux minérales : au gré de vos besoins et de vos envies Forme Performance Digestion Les eaux minérales : au gré de vos besoins et de vos envies Pour Buvez Richesse en Une digestion facile St-Yorre Bicarbonates : aux vertus Vichy Célestins anti-acides exceptionnelles Un coup de pouce pour

Plus en détail

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins.

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. Introduction : Bien manger : une simple complication! Simple parce que manger varié et le garant d une bonne santé

Plus en détail

Ce qu il faut savoir

Ce qu il faut savoir La circulation Séquence 14 À quoi sert mon cœur? D ans Ce qu il faut savoir les fonctions vitales, le rôle du sang et de l appareil circulatoire reste prépondérant. Tous les êtres vivants «baignent» dans

Plus en détail

Contenu. Compétences

Contenu. Compétences Séance 2 Correction Contenu Composition chimique d une eau de consommation Compétences Analyse qualitative d une eau Exercice I Les différentes eaux L eau minérale naturelle possède des propriétés favorables

Plus en détail

Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie

Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie Partie 2 Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie Y Cette partie doit permettre à l élève d appréhender quelques aspects généraux concernant le fonctionnement du corps humain. Il s agit principalement

Plus en détail

Activité 19 : Mise en évidence des gaz échangés au cours de la respiration

Activité 19 : Mise en évidence des gaz échangés au cours de la respiration Activité 19 : Mise en évidence des gaz échangés au cours de la respiration 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Respiration et occupation des milieux Durée conseillée : 8 heures. Un des

Plus en détail

1. L énergie de la contraction musculaire provient de l hydrolyse de l ATP 1.1. La contraction musculaire

1. L énergie de la contraction musculaire provient de l hydrolyse de l ATP 1.1. La contraction musculaire LA CHIMIE DE L EFFORT Les différentes sources d énergie du muscle lors de l effort Magnésium et effort musculaire A) Les différentes sources d énergie du muscle lors de l effort 1. L énergie de la contraction

Plus en détail

L air Cours n o 111. L air contient aussi de la vapeur d eau, des poussières, du pollen et différents polluants.

L air Cours n o 111. L air contient aussi de la vapeur d eau, des poussières, du pollen et différents polluants. L air Cours n o 111 Composition de l air Tout le monde est d accord pour dire que l air que nous respirons doit être pur. Mais tout le monde semble être d accord aussi pour constater que l air que nous

Plus en détail

1. QU EST-CE QUE DOLIPRANE 1000 mg, comprimé effervescent sécable ET DANS QUELS CAS EST- IL UTILISÉ?

1. QU EST-CE QUE DOLIPRANE 1000 mg, comprimé effervescent sécable ET DANS QUELS CAS EST- IL UTILISÉ? NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR DOLIPRANE 1000 mg paracétamol comprimé effervescent sécable Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations

Plus en détail

Séquence sur la respiration

Séquence sur la respiration Séquence sur la respiration - Montrer le trajet de l air Etape 1 : Prise de représentation - Formuler des idées et des hypothèses - Observer une expérience et en élaborer le compte-rendu Consigne : Par

Plus en détail

Thème : Fonctionnement du corps humain

Thème : Fonctionnement du corps humain Thème : Fonctionnement du corps humain Séquence : La circulation sanguine. «Comment le sang circule-t-il dans notre corps? Quel est le rôle de la circulation de la circulation sanguine?» A partir de :

Plus en détail

La digestion des aliments et les maladies liées à une mauvaise alimentation

La digestion des aliments et les maladies liées à une mauvaise alimentation La digestion des aliments et les maladies liées à une mauvaise alimentation Progression Séance 1 : Situation de départ : rencontre avec l infirmière et prise de glycémie - Prise de glycémie du prof et

Plus en détail

Comportements alimentaires et satisfaction des besoins.

Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. PARTIE II : ALIMENTATION, PRODUCTION ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. Introduction : L organisme prélève dans son milieu les aliments qu

Plus en détail

Les suppléments vitaminiques sont des substances naturelles et tout le monde devrait en prendre.

Les suppléments vitaminiques sont des substances naturelles et tout le monde devrait en prendre. DR 13 NU : Recherche sur la nutrition et le sport : Mythe ou Fait? R EMARQUE POUR L' ENSEIGNANT Reformuler certains mythes pour les transformer en faits et enlever le mot Mythe de chaque fiche car les

Plus en détail

L alimentation sportive au quotidien et lors de compétitions

L alimentation sportive au quotidien et lors de compétitions L alimentation sportive au quotidien et lors de compétitions Introduction Se nourrir de façon équilibrée, boire en assez grande quantité et bouger suffisamment: telles sont les pièces maîtresses d une

Plus en détail

DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION

DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION INTRODUCTION : Nos organes consomment des nutriments qu ils prélèvent dans le sang au niveau des capillaires sanguins. D où proviennent les nutriments dont nos

Plus en détail

Maîtrise de la langue et sciences : la respiration

Maîtrise de la langue et sciences : la respiration Maîtrise de la langue et sciences : la respiration Objectif : articuler rédaction et construction de savoirs scientifiques Déroulé : faire vivre une situation problème et concevoir un écrit sur une expérience

Plus en détail

Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait

Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Des pratiques au service de l alimentation humaine : La production

Plus en détail

les classifications intermédiaires comptent 340 types d'humains alors pour simplifier

les classifications intermédiaires comptent 340 types d'humains alors pour simplifier Les humains tous constitués de la même façon et tous les mêmes muscles mais pas tous le même métabolisme et la même ossature. les classifications intermédiaires comptent 340 types d'humains alors pour

Plus en détail

Hydratation - eau. Alimentation du sportif: apports en eau

Hydratation - eau. Alimentation du sportif: apports en eau Alimentation du sportif: apports en eau 1 L eau représente 40 à 70% de la masse corporelle (selon son âge, son sexes et sa composition corporelle). Elle représente 65 à 75 % de sa masse musculaire et environ

Plus en détail

GESTION DES TEMPS DE PAUSE ET DE RECUPERATION

GESTION DES TEMPS DE PAUSE ET DE RECUPERATION GESTION DES TEMPS DE PAUSE ET DE RECUPERATION Inf. M.P GILLES - Exp. S. GUINARD - JNISP 2008 FICHE DE GESTION DES TEMPS DE PAUSE ET DE RECUPERATION Le personnel SSSM s appuie sur différents paramètres:

Plus en détail

DolipraneLiquiz 300 mg sans sucre paracétamol

DolipraneLiquiz 300 mg sans sucre paracétamol NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR DolipraneLiquiz 300 mg sans sucre paracétamol Suspension buvable édulcorée au maltitol liquide et au sorbitol en sachet Enfants de 16 à 48 kg Douleurs et/ou Fièvre

Plus en détail

Ambiances thermiques. La surveillance médicale

Ambiances thermiques. La surveillance médicale Ambiances thermiques La surveillance médicale 1. Quels sont les effets du travail au froid ou à la chaleur?...2 2. Quelle est la perte hydrique maximale sur une journée?...2 3. Qu'est-ce l'acclimatement

Plus en détail

CPR Réanimation cardio-pulmonaire

CPR Réanimation cardio-pulmonaire Thème 04 CPR Réanimation cardio-pulmonaire N d article 1401 CSauv Thème 04 Séquence 01 Page 01 Version 200610f Schéma ABCD Respiration artificielle Contexte initial / Position du patient Si au point A

Plus en détail

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un Fiche de révision fin d'année 4 eme primaire Complète les phrases suivantes: 1- L'absorption des aliments digère à lieu à travers. 2- Les amidons sont digères par 3- La.. est la transformation des aliments.

Plus en détail

UNE RÉALISATION DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG À L INITIATIVE DU DÉPUTÉ PROVINCIAL EN CHARGE DU PÔLE SOCIAL ET SANTÉ

UNE RÉALISATION DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG À L INITIATIVE DU DÉPUTÉ PROVINCIAL EN CHARGE DU PÔLE SOCIAL ET SANTÉ C A H I E R S A N T É N 3 UNE RÉALISATION DE L OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ DE LA PROVINCE DE LUXEMBOURG À L INITIATIVE DU DÉPUTÉ PROVINCIAL EN CHARGE DU PÔLE SOCIAL ET SANTÉ Préface Le diabète est en augmentation

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

Chapitre 3. La digestion des aliments et le devenir des nutriments

Chapitre 3. La digestion des aliments et le devenir des nutriments Chapitre 3 La digestion des aliments et le devenir des nutriments Rappels : Les organes ont besoin de dioxygène et de nutriments pour produire l énergie nécessaire à leur fonctionnement. Les nutriments

Plus en détail

LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE

LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE Dans les prérogatives du niveau 4 figure la possibilité d amener des plongeurs jusqu à la zone lointaine. Sur un plan de la sécurité, cela requiert de nouvelles contraintes.

Plus en détail

Sommaire. Séquence 3. La combustion du carbone. Séance 1. Séance 2. Séance 3. Séance 4 Je fais le point sur la séquence 3

Sommaire. Séquence 3. La combustion du carbone. Séance 1. Séance 2. Séance 3. Séance 4 Je fais le point sur la séquence 3 Sommaire La combustion du carbone Séance 1 La combustion du charbon de bois (première partie) Séance 2 La combustion du charbon de bois (deuxième partie) Séance 3 La combustion du carbone pur Séance 4

Plus en détail

MANGER ET BOUGER. pyramide alimentaire : http://www.mycook.fr/la-pyramide-alimentaire/

MANGER ET BOUGER. pyramide alimentaire : http://www.mycook.fr/la-pyramide-alimentaire/ MANGER ET BOUGER Objectifs : - Comprendre l importance de manger de façon équilibrée : identifier de quoi est constitué le corps humain comprendre que chaque aliment a un intérêt pour le corps humain identifier

Plus en détail

1. FICHE 1 : LES MUSCLES. «Se muscler, c est la santé»

1. FICHE 1 : LES MUSCLES. «Se muscler, c est la santé» 1. FICHE 1 : LES MUSCLES «Se muscler, c est la santé» Les grandes personnes considèrent la santé comme une valeur essentielle dans leur vie. «Tant qu on a la santé» est une expression très souvent utilisée.

Plus en détail

Les substances nutritives Fiche de travail

Les substances nutritives Fiche de travail Information aux enseignants 1/7 Ordre de travail L enseignant(e) demande aux élèves de dessiner un cercle et d en faire un diagramme circulaire pour lequel ils estiment les proportions de substances nutritives:

Plus en détail

UTILISER LES TÂCHES COMPLEXES POUR EXERCER LES ELEVES AUX ETAPES 1 ET 3 DE L ECE

UTILISER LES TÂCHES COMPLEXES POUR EXERCER LES ELEVES AUX ETAPES 1 ET 3 DE L ECE UTILISER LES TÂCHES COMPLEXES POUR EXERCER LES ELEVES AUX ETAPES 1 ET 3 DE L ECE PREMIER EXEMPLE : Vers l étape 1 DEUXIEME EXEMPLE : Vers l étape 3 Nathalie Bontempelli Olivier Hanecart Karine Voyer TÂCHES

Plus en détail

Lire les étiquettes d information nutritionnelle

Lire les étiquettes d information nutritionnelle Lire les étiquettes d information nutritionnelle Au Canada, on trouve des étiquettes d information nutritionnelle sur les emballages d aliments. Ces étiquettes aident les consommateurs à comparer les produits

Plus en détail

Les conseils et connaissances physio utiles pour le step

Les conseils et connaissances physio utiles pour le step Les conseils et connaissances physio utiles pour le step I. S entraîner pour quoi faire? II. Le carburant du muscle et sa production III. IV. La fréquence cardiaque comme repère en Step Les différentes

Plus en détail

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez Énergie et nutrition Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez L alimentation dans le monde Bcp de maladies liées à notre type d alimentation Malnutrition Excès ou carence de nutriments

Plus en détail

INFORMATION POUR LE PATIENT

INFORMATION POUR LE PATIENT Les autorités de santé européennes ont assorti la mise sur le marché du médicament Increlex de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

Système cardio-vasculaire Anatomie Physiologie Physiopathologie

Système cardio-vasculaire Anatomie Physiologie Physiopathologie Thème 05 Système cardio-vasculaire Anatomie Physiologie Physiopathologie N d article 1401 CSauv Thème 05 Séquence 01 Page 01 Version 200610f Infarctus Généralités Lors d un infarctus du myocarde, le muscle

Plus en détail

Chapitre 5 : Besoins énergétiques et santé.

Chapitre 5 : Besoins énergétiques et santé. Chapitre 5 : Besoins énergétiques et santé. Rappel : Lors d un effort physique, notre cœur bat plus vite, nous respirons plus vite et la température de notre corps augmente et nous transpirons davantage.

Plus en détail

PASS BIEN-ETRE EN CHAMPAGNE-ARDENNE PASSEPORT PARCOURS ANIMATION SPORT SANTE. Document expérimental

PASS BIEN-ETRE EN CHAMPAGNE-ARDENNE PASSEPORT PARCOURS ANIMATION SPORT SANTE. Document expérimental PASS BIEN-ETRE PASSEPORT PARCOURS ANIMATION SPORT SANTE EN CHAMPAGNE-ARDENNE Document expérimental Le PASS Bien-Etre Aidez-nous a prendre soin Tête et cou Bras gauche Bras droit Buste et dos Main Droite

Plus en détail

Chap3 Les combustions.

Chap3 Les combustions. Chap3 Les combustions. Items Connaissances Acquis Combustion, combustible et comburant. Combustion du carbone. Combustion du méthane. Réactifs et produits. Test du dioxyde de carbone. Combustion et énergie.

Plus en détail

UNE EXPÉRIENCE EN VTT

UNE EXPÉRIENCE EN VTT GUIDE DE NUTRITION AVANCÉ POUR UNE EXPÉRIENCE EN VTT Guide gratuit! 2015/2016 PLUS INTENSE For beginner to pro Guides pour autres sports : www.highfive.co.uk POURQUOI UTILISER LA NUTRITION SPORTIVE? La

Plus en détail

LIVRET D INFORMATION DES PATIENTS AYANT UNE OSTÉOPOROSE ET TRAITÉS PAR ACIDE ZOLÉDRONIQUE 5 mg

LIVRET D INFORMATION DES PATIENTS AYANT UNE OSTÉOPOROSE ET TRAITÉS PAR ACIDE ZOLÉDRONIQUE 5 mg LIVRET D INFORMATION DES PATIENTS AYANT UNE OSTÉOPOROSE ET TRAITÉS PAR ACIDE ZOLÉDRONIQUE 5 mg Ce document s inscrit dans le cadre du Plan de Gestion des Risques des spécialités Acide Zolédronique 5 mg,

Plus en détail

Le Waxy Maize pénètre rapidement dans les intestins, où il est digéré et absorbé ultra rapidement il fournit donc instantanément de l énergie.

Le Waxy Maize pénètre rapidement dans les intestins, où il est digéré et absorbé ultra rapidement il fournit donc instantanément de l énergie. Rev.: 25 Février 2015 Le Waxy Maize pénètre rapidement dans les intestins, où il est digéré et absorbé ultra rapidement il fournit donc instantanément de l énergie. Cette absorption plus complète et

Plus en détail

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004.

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter des maladies. Si la

Plus en détail

Table des matières Introduction Chapitre*1*:*De*la*matière*sérieuse Chapitre*2*:*Clair*comme*de*l eau*de*roche

Table des matières Introduction Chapitre*1*:*De*la*matière*sérieuse Chapitre*2*:*Clair*comme*de*l eau*de*roche Table des matières Introduction! *! Chapitre*1*:*De*la*matière*sérieuse! 1.1!Les!matériaux! 1.2!Solides,!liquides!et!gaz 1.3!Gaspiller!de!l énergie! 1.4!Le!carburant!du!corps! Chapitre*2*:*Clair*comme*de*l

Plus en détail

Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire

Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie

Plus en détail

VRAI ou FAUX? De l eau, des eaux, quelles différences?

VRAI ou FAUX? De l eau, des eaux, quelles différences? VRAI ou? De l eau, des eaux, quelles différences? Sur les eaux minérales naturelles et les eaux de source Eau minérale naturelle, eau de source, eau de distribution Toutes les eaux apportent le nutriment

Plus en détail

Chapitre C04 : Les combustions : qu'est-ce que «brûler»?

Chapitre C04 : Les combustions : qu'est-ce que «brûler»? Chapitre C04 : Les combustions : qu'est-ce que «brûler»? I. Combustion : définitions. L expérience dans laquelle une substance brûle est appelée combustion. Pour avoir une combustion, il faut 3 éléments

Plus en détail

Cours formation théorique

Cours formation théorique Programme du cours de premier cycle Cours formation théorique Anatomie, physiologie, biologie, pathologie Bases de la biologie 1. Qu est-ce que la vie 2. Organisation d un être humain 3. Plans du corps

Plus en détail

Risques communs à tous les secteurs professionnels

Risques communs à tous les secteurs professionnels 1 Nom : Prénom : Distribué le : Classe : Risques communs à tous les secteurs professionnels Plan du module : Risques liés à l activité physique Risques liés à la charge mentale Risques liés au bruit 2

Plus en détail