SRP 2015 APPROCHE PROGRAMMATIQUE ET MULTI-PARTENAIRE POUR LA SOUMISSION DES PROJETS SUR OPS. Conclusions et partage d expérience

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SRP 2015 APPROCHE PROGRAMMATIQUE ET MULTI-PARTENAIRE POUR LA SOUMISSION DES PROJETS SUR OPS. Conclusions et partage d expérience"

Transcription

1 SRP 2015 APPROCHE PROGRAMMATIQUE ET MULTI-PARTENAIRE POUR LA SOUMISSION DES PROJETS SUR OPS Conclusions et partage d expérience Réunion du Cluster Sécurité Alimentaire 10/02/2015 Bangui - RCA

2 DE QUOI S AGIT IL? Dans le cadre du SRP 2015, le Cluster Sécurité Alimentaire en RCA a recommandé l élaboration et la soumission de fiches de projet PROGRAMMATIQUES et MULTIPARTENAIRES sur la plateforme OPS (Online Project System). Objectif: permettre une soumission conjointe et coordonnée des projets des ONG, au lieu d avoir une multitude de projets de tailles diverses et difficilement lisibles. Méthode: 7 grands programmes ont été définis par le cluster sur la base de la stratégie du SRP et des actions prioritaires du secteur. Les ONG se sont ensuite positionnées à l intérieur des fiches programmes correspondant à leur programmation pour 2015.

3 AVANTAGES DE CETTE APPROCHE Permettre une coordination claire et précise des positionnements des organisations et une programmation conjointe et harmonisée => permet une meilleure lisibilité des interventions sur OPS, d éviter les duplications, et une meilleure visibilité pour les organisations. Simplification du processus de soumission sur OPS: meilleure intégration des ONG nationales grâce à l appui fourni par le cluster pour la soumission des fiches programmes. Contrôle de qualité assuré via la revue des projets par le cluster en amont de la soumission sur OPS. Transparence et neutralité des critères de validation des projets sur OPS par le cluster : tous les projets sont validés puisqu ils ont été revus en amont. Offrir aux bailleurs une vision globale et lisible des acteurs en présence et des actions planifiées => outil de plaidoyer fort pour la mobilisation des ressources.

4 Résumé des projets reçus des ONG Au total, 35 fiches ont été soumises sur OPS par le cluster, rassemblant 162 projets proposés par 50 ONG partenaires (soit la quasi-totalité des partenaires du cluster) # Fiches projets ONG # Fiches soumises sur OPS Programme 1 19 projets 3 fiches Programme 2 41 projets 7 fiches Programme 3 27 projets 6 fiches Programme 4 33 projets 7 fiches Programme 5 28 projets 8 fiches Programme 6 10 projets 3 fiches Programme 7 4 projets 1 fiche Total 162 projets 35 fiches

5 Budgets ONG demandés par programme PROGRAMME 1 Assistance alimentaire PROGRAMME 2 Campagne agricole 2015 PROGRAMME 3 Production alimentaire d'urgence PROGRAMME 4 Réhabilitation des ME et appui au retour PROGRAMME 5 Caisses de résilience PROGRAMME 6 Transhumance PROGRAMME 7 Analyse et surveillance TOTAL ONG Nb de projets ONG (50 ONG) Budget total (USD) Nb de bénéficiaires

6 Budgets FAO & PAM demandés par programme PROGRAMME 1 Assistance alimentaire PROGRAMME 2 Campagne agricole 2015 PROGRAMME 3.1 Production alimentaire d'urgence PROGRAMME 3.2 Production alimentaire d'urgence PROGRAMME 4 Réhabilitation des ME et appui au retour PROGRAMME 5 Caisses de résilience PROGRAMME 6 Transhumance PROGRAMME 7 Analyse et surveillance FAO PAM TOTAL AGENCES UN

7 COMPARAISON BUDGET OPS / SRP (système mixte) Le budget total des fiches soumises sur OPS est de 205 MILLIONS USD Budget basé sur les besoins financiers des acteurs et leurs capacités d implémentation selon la méthode classique de budgétisation par PROJETS Contre un budget de 195 MILLIONS USD demandé dans le SRP 2015 Budget basé sur les besoins humanitaires et les secteurs d intervention selon la méthode de budgétisation par ACTIVITÉ (Activity-Based Costing)

8 Que montre cette comparaison? Le système mixte (budgétisation par activité + par projets) semble être une bonne option et, si bien planifié, les résultats en termes d appel pour la sécurité alimentaire sont cohérents avec des montants proches. Si les fiches représentent la capacité d implémentation des partenaires et le montant obtenu à travers le ABC représente les besoins identifiés dans le secteur, on peut conclure que les capacités d implémentation des partenaires et des agences UN en RCA semblent en mesure de remplir les besoins du secteur SI les financements sont assurés. Le groupement des fiches projets en macro-programmes pourrait être retenu comme une bonne pratique qui assure une meilleure cohérence, coordination et efficience de la planification de la réponse humanitaire. Le rôle du cluster dans ce processus est fondamental.

9 OUTILS DE COORDINATION ÉLABORÉS A PARTIR DE CETTE INITIATIVE Ce processus a permis l élaboration d un tableau Excel et de cartes (consultables sur le site du Global Cluster), résumant l ensemble des projets planifiés par les ONG sous chaque programme (zone, budget, nombre de bénéficiaires planifiés). Ces outils permettent d avoir une vue d ensemble des projets planifiés pour 2015, et ainsi de : 1) Renforcer la planification et la coordination des activités, en permettant une vision globale et simple des duplications et zones non couvertes 2) Fournir aux bailleurs un outil utile et facile pour la planification de leurs financements

10 Un outil qui a servi immédiatement pour la planification de la campagne agricole 2015 Les données collectées pour le Programme 2 ont permis d avoir une vision anticipée des projets d appui à la campagne agricole planifiés par les partenaires, et ainsi de faciliter le travail de planification de la FAO. La quasi similitude entre les données collectées via le processus OPS et les demandes de semences reçues par la FAO témoignent de la pertinence et de l utilité du travail effectué: Fiches OPS: les ONG ont annoncé vouloir passer par la FAO pour l achat centralisé des semences pour une cible totale de ménages Demandes reçues par la FAO: les demandes effectivement déposées par les ONG auprès de la FAO ciblent un total de ménages Maintenant que la pertinence et l efficacité du processus sont démontrées, il est recommandé de reproduire cette initiative en 2016 pour accélérer le processus global de planification.

11 PROCHAINE ETAPE Suivi des fiches sur OPS La plateforme OPS est utilisée pour les appels humanitaires = appels pour financement (anciennement appelés Procédure d Appel Global/CAP qui correspond maintenant au Plan de Réponse Stratégique/SRP). L objectif est la mobilisation des ressources, qui est assurée via le suivi des financements acquis et manquants pour chaque secteur. Pour permettre un suivi pertinent et donc une mobilisation des financements renforcée, il est crucial que la plateforme OPS soit mise à jour aussi souvent que nécessaire pour donner une image fidèle de la situation. Dans ce but, le cluster continuera d appuyer les partenaires dans l utilisation d OPS, et aura besoin d être systématiquement informé des financements acquis par les ONG au cours de l année et des nouveaux projets planifiés, pour pouvoir mettre à jour la plateforme (la matrice 4W devra contribuer à ce suivi).

12 Un GRAND MERCI à tous les partenaires du cluster pour leurs efforts et leur collaboration à cette initiative!

Le Cycle de Programme Humanitaire

Le Cycle de Programme Humanitaire REUNION DU CLUSTER SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 28/10/2014 Le Cycle de Programme Humanitaire Outil principal du système humanitaire pour obtenir une analyse, une stratégie et un plan d action communs. Un cycle

Plus en détail

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI SEPTEMBRE 2004 1. PRÉSENTATION Le Cadre de Coopération Intérimaire (CCI) exprime le programme

Plus en détail

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides

Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Directives opérationnelles 2013-2015 pour les initiatives régionales dans le cadre de la Convention sur les zones humides Approuvées par le Comité permanent à sa 46 e Réunion (Décision SC46-28), avril

Plus en détail

Projet de stratégie financière pour l OMS

Projet de stratégie financière pour l OMS CONSEIL EXÉCUTIF EB136/36 Cent trente-sixième session 24 décembre 2014 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire Projet de stratégie financière pour l OMS Rapport du Secrétariat 1. En mai 2014, la Soixante-Septième

Plus en détail

L approche du cadre logique

L approche du cadre logique REPUBLIQUE DE GUINEE UNION EUROPEENNE Réunion d information sur l appel à propositions AUTORENFOR : initiatives concrètes des OSC en matière de gouvernance locale L approche du cadre logique (voir documents

Plus en détail

CONSEIL. Cent trente-septième session. Rome, 28 septembre 2 octobre 2009. Sommet mondial sur la sécurité alimentaire

CONSEIL. Cent trente-septième session. Rome, 28 septembre 2 octobre 2009. Sommet mondial sur la sécurité alimentaire Septembre 2009 F CONSEIL Cent trente-septième session Rome, 28 septembre 2 octobre 2009 Sommet mondial sur la sécurité alimentaire Pour toute question concernant le contenu de ce document, veuillez vous

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 Optimiser la coopération au développement pour atteindre les ODD concernant la santé 1. Introduction Le programme de travail du Partenariat international pour

Plus en détail

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires A COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-septième réunion Point 3.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC17/INF./2 17 janvier 2013 Étude des coûts de l administration

Plus en détail

Évaluations des capacités des ONG humanitaires : répondent-elles à leur objectif? Résume

Évaluations des capacités des ONG humanitaires : répondent-elles à leur objectif? Résume Évaluations des capacités des ONG humanitaires : répondent-elles à leur objectif? Résume Juin 2015 REMERCIEMENTS ICVA remercie ses membres, son bureau et les partenaires de leurs cotisations, financements

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion du jeudi 16 juillet 2015

Compte-rendu de la réunion du jeudi 16 juillet 2015 Compte-rendu de la réunion du jeudi 16 juillet 2015 Ordre du jour : Revue de l ordre du jour et des points d action de la dernière réunion (MENET, Cluster) Recommandations du Cluster Education global suite

Plus en détail

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie :

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie : Termes de référence du conseiller technique principal du Ministère de l Eau, de l Assainissement et de l Hydraulique Villageoise (MEAHV) 1. Contexte et justification Le principal défi du MEAHV réside dans

Plus en détail

Etude d impact environnemental

Etude d impact environnemental Etude d impact environnemental Réunion du réseau : Janvier 2014 Problématique L Etude d Impact Environnemental (EIE) est un outil de référence depuis plusieurs années, reconnu internationalement et approuvé

Plus en détail

ANNEXE 1. 1 La mission du FNR

ANNEXE 1. 1 La mission du FNR Extraits du Contrat de Performance 2011-2013 ANNEXE 1 1 La mission du FNR Dans le cadre des missions décrites dans la loi modifiée du 31 mai 1999 portant création d'un fonds national de la recherche dans

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Niveau du poste Titre du poste Représentant à Bangui du Fonds fiduciaire européen pour la République Centrafricaine ("Fonds Bêkou")

Niveau du poste Titre du poste Représentant à Bangui du Fonds fiduciaire européen pour la République Centrafricaine (Fonds Bêkou) Ref. Ares(2015)2852973-07/07/2015 COMMISSION EUROPÉENNE Formulaire de description de poste Version descriptive du poste (Active) Poste no. Titulaire du poste Nom Profil du poste Position du poste AGENT

Plus en détail

Evaluation de l Accord Cadre 2010-2012 de SOS Villages d Enfants Monde asbl Luxembourg

Evaluation de l Accord Cadre 2010-2012 de SOS Villages d Enfants Monde asbl Luxembourg Evaluation de l Accord Cadre 2010-2012 de SOS Villages d Enfants Monde asbl Luxembourg Rapport final Facsheet Contexte de l évaluation Stratégie de l accord cadre Accord cadre 2010-2012 signé entre le

Plus en détail

Module I COMPRENDRE L ENJEU, POLITIQUE, PRINCIPES ET CONTEXE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS DU DEVELOPPEMENT

Module I COMPRENDRE L ENJEU, POLITIQUE, PRINCIPES ET CONTEXE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS DU DEVELOPPEMENT LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS DU DEVELOPPEMENT Module I COMPRENDRE L ENJEU, POLITIQUE, PRINCIPES ET CONTEXE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS DU DEVELOPPEMENT 1 Les valeurs à partager pendant l

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/10/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 SEPTEMBRE 2012 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Dixième session Genève, 12 16 novembre 2012 RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET RELATIF

Plus en détail

Conseil d administration de l Entité des Nations Unies pour l égalité des sexes et l autonomisation des femmes

Conseil d administration de l Entité des Nations Unies pour l égalité des sexes et l autonomisation des femmes Nations Unies UNW/2015/CRP.15 Conseil d administration de l Entité des Nations Unies pour l égalité des sexes et l autonomisation des femmes Deuxième session ordinaire de 2015 15-16 septembre 2015 Point

Plus en détail

F Distribution: GÉNÉRALE. Deuxième session ordinaire du Conseil d administration. Rome, 9 13 novembre 2009

F Distribution: GÉNÉRALE. Deuxième session ordinaire du Conseil d administration. Rome, 9 13 novembre 2009 Deuxième session ordinaire du Conseil d administration Rome, 9 13 novembre 2009! "#$% F Distribution: GÉNÉRALE 9 octobre 2009 ORIGINAL: ANGLAIS Le tirage du présent document a été restreint. Les documents

Plus en détail

Document de travail 14. Original: anglais

Document de travail 14. Original: anglais Document de travail 14 Original: anglais Vers une politique de partage des données d enquête et de suivi recueillies et/ou conservées par le Programme pêche côtière de la CPS pour le compte des pays membres

Plus en détail

Vers une gouvernance alimentaire mondiale

Vers une gouvernance alimentaire mondiale Vers une gouvernance alimentaire mondiale Quels enjeux pour la mise en place d'un Partenariat mondial pour l'agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition? Septembre 2009 Vers une gouvernance alimentaire

Plus en détail

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit MISSION DES AUDITS Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit Novembre 2011 Sommaire Objectifs de la fiche d organisation fonctionnelle 3 Domaine d application 3 Responsable

Plus en détail

MOPAN. Note de synthèse. L Office du Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR)

MOPAN. Note de synthèse. L Office du Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) COUNTRY MULTILATERAL D O N O R MOPAN Réseau d évaluation de la performance des organisations multilatérales (MOPAN). Note de synthèse L Office du Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR)

Plus en détail

MADAGASCAR Programme Pilote pour la Résilience Climatique Mission de cadrage Proposition de Termes de Référence

MADAGASCAR Programme Pilote pour la Résilience Climatique Mission de cadrage Proposition de Termes de Référence MADAGASCAR Programme Pilote pour la Résilience Climatique Mission de cadrage Proposition de Termes de Référence Introduction: Le Programme Pilote pour la Résilience Climatique (PPCR) est le premier programme

Plus en détail

Le financement du développement du Mali Prévisibilité de l aide

Le financement du développement du Mali Prévisibilité de l aide Le financement du développement du Mali Prévisibilité de l aide 28ème Commission Mixte Mali Partenaires au développement Bamako, 25 Février 2010 Le pays bénéficie d une aide conséquente Niveau d aide élevé

Plus en détail

Présentation de l action : PERFORMANCE LOGISTIQUE

Présentation de l action : PERFORMANCE LOGISTIQUE Présentation de l action : PERFORMANCE LOGISTIQUE Présentation L action «Veille & information Agroalimentaire» est portée par l ARIA. (Association Régionale de l Industrie Alimentaire) Objectifs : - Permettre

Plus en détail

Compte Rendu de la réunion du 28 février 2013, bureau d Africare, Korofina nord Assistance Alimentaire & Agriculture et Autres Moyen de Subsistances

Compte Rendu de la réunion du 28 février 2013, bureau d Africare, Korofina nord Assistance Alimentaire & Agriculture et Autres Moyen de Subsistances GROUPE HUMANITAIRE SECURITE ALIMENTAIRE Compte Rendu de la réunion du 28 février 2013, bureau d Africare, Korofina nord Assistance Alimentaire & Agriculture et Autres Moyen de Subsistances Participants:

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

Comité permanent Inter-états de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel

Comité permanent Inter-états de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel Comité permanent Inter-états de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel 25 ème Journée du CILSS Burkina Faso Cap Vert Gambie Guinée Bissau Mali Mauritanie Niger Sénégal Tchad Reflets 12 Septembre 2010

Plus en détail

LE CHANGEMENT DE PARADIGME

LE CHANGEMENT DE PARADIGME Le Plan Mondial pour Éliminer la Tuberculose LE CHANGEMENT DE PARADIGME 2016-2020 RÉSUMÉ EXÉCUTIF un partenariat hébergé par l Organisation des Nations Unies à Les Objectifs de développement durable des

Plus en détail

«L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco.

«L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco. «L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco.org L intégration des questions relatives aux jeunes dans

Plus en détail

Bienvenue dans le module de formation en ligne du Fonds mondial, «Comprendre le tableau relatif aux lacunes programmatiques».

Bienvenue dans le module de formation en ligne du Fonds mondial, «Comprendre le tableau relatif aux lacunes programmatiques». Bienvenue dans le module de formation en ligne du Fonds mondial, «Comprendre le tableau relatif aux lacunes programmatiques». Cliquez sur «Suivant» pour continuer. 1 Cette formation vous permet de : comprendre

Plus en détail

Organisé conjointement par

Organisé conjointement par Intégration de la mise en œuvre de coopération mutuelle du Traité international et du Protocole de Nagoya dans le cadre des objectifs généraux de la politique nationale Un atelier pour les équipes nationales

Plus en détail

Projet de loi n 1210 portant réforme de l hôpital et des dispositions relatives aux patients, à la santé et aux territoires

Projet de loi n 1210 portant réforme de l hôpital et des dispositions relatives aux patients, à la santé et aux territoires Projet de loi n 1210 portant réforme de l hôpital et des dispositions relatives aux patients, à la santé et aux territoires PROPOSITIONS D AMENDEMENTS DE L UNASEA L UNASEA est favorable à l objectif affiché

Plus en détail

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO)

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) MEMPD Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) Titre 14. Programmes et politiques Présenté par : 14.4. Evaluation

Plus en détail

Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II

Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II 1. Les apports méthodologiques de la démarche des Fonds structurels pour la mise en œuvre des politiques

Plus en détail

CONSULTATION MULTI PARTIES PRENANTES SUR L EFFICACITE DE L AIDE DISCOURS D OUVERTURE DU DSRSG/RC/HC DES NATIONS UNIES

CONSULTATION MULTI PARTIES PRENANTES SUR L EFFICACITE DE L AIDE DISCOURS D OUVERTURE DU DSRSG/RC/HC DES NATIONS UNIES CONSULTATION MULTI PARTIES PRENANTES SUR L EFFICACITE DE L AIDE Enquête 2011 combinée sur l efficacité de l aide (Déclaration de Paris) et sur l engagement international dans les États fragiles - 12 avril

Plus en détail

Avantages économiques

Avantages économiques I. QU EST CE QUE LE SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL? Le SME est un outil de gestion interne qui favorise l intégration précoce d objectifs écologiques précis dans les autres systèmes de gestion et

Plus en détail

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM)

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) I. Contexte À la fin du printemps 2006, le Programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) a été remplacé

Plus en détail

Peter Ebongue Mbondji Myriam De Spiegelaer AHO Unit Consultant. WHO Regional Office for Africa

Peter Ebongue Mbondji Myriam De Spiegelaer AHO Unit Consultant. WHO Regional Office for Africa Peter Ebongue Mbondji Myriam De Spiegelaer AHO Unit Consultant WHO Regional Office for Africa Expert Consultation on the African Health Observatory Brazzaville, Congo. April 28 30, 2014 Fonctions principales

Plus en détail

Revue à mi-parcours Programme Indicatif de Coopération entre Luxembourg et VIET NAM

Revue à mi-parcours Programme Indicatif de Coopération entre Luxembourg et VIET NAM Revue à mi-parcours Programme Indicatif de Coopération entre Luxembourg et VIET NAM Rapport national Rapport final 26 Mars 2010 Copyright 2010 PricewaterhouseCoopers S.à r.l. "PricewaterhouseCoopers" réfère

Plus en détail

FIP/SC.12/3/Rev.1. Réunion du Sous-comité du FIP Montego Bay (Jamaïque) 12 juin 2014. Point 3 de l ordre du jour

FIP/SC.12/3/Rev.1. Réunion du Sous-comité du FIP Montego Bay (Jamaïque) 12 juin 2014. Point 3 de l ordre du jour Réunion du Sous-comité du FIP Montego Bay (Jamaïque) 28 juin 2014 FIP/SC.12/3/Rev.1 12 juin 2014 Point 3 de l ordre du jour RAPPORT D ACTIVITÉ SEMESTRIEL DU FIP (RÉSUMÉ) DÉCISION PROPOSÉE Le Sous-comité

Plus en détail

d une gestion inclusive» qui a reçu l appui financier du Gouvernement des Pays-Bas pour la période allant de d aout 2015 à juillet 2018.

d une gestion inclusive» qui a reçu l appui financier du Gouvernement des Pays-Bas pour la période allant de d aout 2015 à juillet 2018. Termes de référence (TdRs) pour le recrutement d un formateur/mentor en genre sur la gestion des ressources naturelles dans le Paysage du Grand Virunga. 1. Contexte La Collaboration Transfrontalière du

Plus en détail

Elaborer une Stratégie de Plaidoyer

Elaborer une Stratégie de Plaidoyer Elaborer une Stratégie de Plaidoyer Tenant compte du temps et des ressources limités des responsables de mise en œuvre de programmes, les outils de la série Straight to the Point (Droit au But) de Pathfinder

Plus en détail

Conférence ministérielle africaine sur l environnement. Renforcer la capacité d adaptation au climat en Afrique : de l engagement politique à l action

Conférence ministérielle africaine sur l environnement. Renforcer la capacité d adaptation au climat en Afrique : de l engagement politique à l action NATIONS UNIES DOCUMENT DE TRAVAIL POUR LE DIALOGUE MINISTERIEL SUR L ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES EP Conférence ministérielle africaine sur l environnement Version non éditée Distr.: Générale

Plus en détail

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de :

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de : Foire aux questions Pourquoi avons nous besoin d une nouvelle stratégie? La stratégie 2014 2016 de Filles, Pas Epouses, qui a été élaborée en concertation avec les membres, s achève à la fin de cette année.

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT [Emis par l UNHCR Mauritanie] REFERENCE: Logistique HCR/MRT/PRG/AO/002/2014

APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT [Emis par l UNHCR Mauritanie] REFERENCE: Logistique HCR/MRT/PRG/AO/002/2014 APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT [Emis par l UNHCR Mauritanie] REFERENCE: Logistique HCR/MRT/PRG/AO/002/2014 Depuis la signature d un Accord de Coopération avec le Gouvernement de la Mauritanie en 1998,

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL DE BIOSECURITE DE L UEMOA (PRB/UEMOA)

PROGRAMME REGIONAL DE BIOSECURITE DE L UEMOA (PRB/UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) -:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:- LA COMMISSION -:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:- PROGRAMME REGIONAL DE BIOSECURITE DE L UEMOA (PRB/UEMOA) 2007 1. CONTEXTE ET

Plus en détail

Note d orientation sur la mise en œuvre du PDES 2012-2015

Note d orientation sur la mise en œuvre du PDES 2012-2015 REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DU PLAN, DE l AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE Fraternité - Travail - Progrès Note d orientation sur la mise en œuvre du PDES 2012-2015 Les choix

Plus en détail

APPROCHE MULTISECTORIELLE ET MULTI- ACTEURS POUR LUTTER CONTRE L INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET LA MALNUTRITION Coordination SUN et facilitation REACH

APPROCHE MULTISECTORIELLE ET MULTI- ACTEURS POUR LUTTER CONTRE L INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET LA MALNUTRITION Coordination SUN et facilitation REACH APPROCHE MULTISECTORIELLE ET MULTI- ACTEURS POUR LUTTER CONTRE L INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET LA MALNUTRITION Coordination SUN et facilitation REACH Dr Ruréma Déo-Guide Chef de Cabinet Adjoint à la 2 ème

Plus en détail

Plan pour la sécurité de l aviation dans le monde

Plan pour la sécurité de l aviation dans le monde Plan pour la sécurité de l aviation dans le monde Faits saillants Étant donné que, d après les prévisions, la croissance du trafic aérien doublera au cours des 15 prochaines années, il faut s occuper proactivement

Plus en détail

2 Au-delà de cette dimension interne, l orientation de la gestion vers les résultats vise à mieux éclairer les décisions de politiques publiques en fournissant des informations pertinentes sur les coûts

Plus en détail

Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif en tant que prestataires de service?

Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif en tant que prestataires de service? Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif en tant que prestataires de service? La pauvreté peut prendre différentes formes et nécessite donc de disposer d un éventail de réponses

Plus en détail

GESTION AXÉE SUR LES RESULTATS. Concepts et Principes

GESTION AXÉE SUR LES RESULTATS. Concepts et Principes Cellule d Analyse de Politiques Gestion Axée sur les Résultats Abidjan Economiques du CIRES GESTION AXÉE SUR LES RESULTATS Concepts et Principes 1 Structure de la Présentation 1. Contexte de la GAR 2.

Plus en détail

PLAN D ACTION DU CADRE PROGRAMMATION PAR PAYS (2013-2016) MAROC

PLAN D ACTION DU CADRE PROGRAMMATION PAR PAYS (2013-2016) MAROC Royaume du Maroc Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture PLAN D ACTION DU CADRE PROGRAMMATION PAR PAYS (2013-2016) MAROC MAI 2013 Organisation des Nations Unies pour l Alimentation

Plus en détail

Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national

Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national Conseils pour la préparation des lancements nationaux et d activités pour la Décennie des Nations Unies sur l Éducation en vue du Développement Durable Contexte Beaucoup de pays ont montré un intérêt pour

Plus en détail

ENVIRONNEMENT FAVORABLE

ENVIRONNEMENT FAVORABLE Feuille de route pour la mise à l échelle de la PCIMA au Tchad. Atelier pour la revue nationale de la PCIMA. Ndjamena, novembre 2015 ENVIRONNEMENT FAVORABLE LEADERSHIP INSTITUTIONNEL 1 r avec le processus

Plus en détail

Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE III

Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE III Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE III Le concept Le projet EuroMed Justice III financé par l'ue avec un budget de 5 millions pour la période 2011-2014 entend poursuivre les succès

Plus en détail

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive Nous offrons des ateliers sur mesure, adaptés spécifiquement à votre réalité et à vos besoins, ainsi que des formations planifiées, s appuyant sur l expertise et la pratique. Atelier sur l évaluation évolutive

Plus en détail

Matrice de proposition (Travaux de groupe 1) Portée, composition, fonctions et actions de la PN

Matrice de proposition (Travaux de groupe 1) Portée, composition, fonctions et actions de la PN Matrice de proposition (Travaux de groupe 1) Portée, composition, fonctions et actions de la PN Pourquoi avons-nous besoin d une PN de Prévention de risques et Gestion de Catastrophes Nationales 1. Pour

Plus en détail

Atelier de réflexion, de formation et de préparation du ROPPA à la mise en œuvre des politiques agricoles et commerciales régionales

Atelier de réflexion, de formation et de préparation du ROPPA à la mise en œuvre des politiques agricoles et commerciales régionales 1 Atelier de réflexion, de formation et de préparation du ROPPA à la mise en œuvre des agricoles et commerciales régionales Termes de référence Mars 2012 1 2 I. Contexte et justification Les enjeux de

Plus en détail

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU DISPOSITIF DE CONTRÔLE INTERNE ET DE GESTION DES RISQUES COMME CADRE DE L INTEGRITE Expérience de l ONEE-Branche Eau DAO 1 Mostafa ETTOURKI Direction Audit et Organisation

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

SOLUTIONS FLEGT POUR L OUGANDA

SOLUTIONS FLEGT POUR L OUGANDA De l ACP-FLEGT à l UE FAO FLEGT: REDOUBLER D EFFORTS POUR AMÉLIORER LA GOUVERNANCE FORESTIÈRE 25 juin 2013, Bruxelles SOLUTIONS FLEGT POUR L OUGANDA Martin Asiimwe WWF Uganda Contenu de la Présentation

Plus en détail

SOUMISSION ET GESTION DES DEMANDES DE PROJET

SOUMISSION ET GESTION DES DEMANDES DE PROJET DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : ADMINISTRATION POLITIQUE : ADM.9 APPROCHE SERVICE ADM.9.6 En vigueur le : 7 mars 2011 Révisée le : SOUMISSION ET GESTION DES DEMANDES DE PROJET BUT Le Service des ressources

Plus en détail

LOGISTICS CLUSTER RDC Concept of Operations

LOGISTICS CLUSTER RDC Concept of Operations Résumé La République Démocratique du Congo (RDC) est l une des plus complexes crises humanitaires dans le monde. Depuis 2009 environ 2.7 1 millions de personnes ont été déplacées à l intérieur du pays.

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L AIN -------- DIRECTION DE LA PREVENTION ET DE L ACTION SOCIALE. -------- Jacques Chapeau Réunion de décembre 2007 Tél :04 74 32 58 45

DEPARTEMENT DE L AIN -------- DIRECTION DE LA PREVENTION ET DE L ACTION SOCIALE. -------- Jacques Chapeau Réunion de décembre 2007 Tél :04 74 32 58 45 REPUBLIQUE FRANCAISE ---------- DEPARTEMENT DE L AIN -------- DIRECTION DE LA PREVENTION ET DE L ACTION SOCIALE -------- Service Logement CONSEIL GENERAL -------- Jacques Chapeau Réunion de décembre 2007

Plus en détail

Rapporteur : Louis VILLARET RAPPORT 1.2 ADMINISTRATION GENERALE EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES : RESEAU REVMED PARTICIPATION AU RESEAU REVMED, RESEAU MEDITERRANEEN DE COLLECTIVITES POUR L EVALUATION

Plus en détail

2. La réponse de Handicap International

2. La réponse de Handicap International Les conclusions de l étude du King s College correspondent aux analyses faites par Handicap International dans sa stratégie 2011-2015 et ses éléments de mise à jour. Le choix des ateliers qui ont suivi

Plus en détail

MENESR SG DAF > 4 novembre 2015

MENESR SG DAF > 4 novembre 2015 Mettre en évidence les marges et éclairer la décision : l action de l agent comptable Journée d automne de l AACU : les marges de manœuvres des établissements dans un contexte de budgets restreints MENESR

Plus en détail

Piloter sa démarche qualité efficacement Claude Ferreboeuf

Piloter sa démarche qualité efficacement Claude Ferreboeuf Piloter sa démarche qualité efficacement Claude Ferreboeuf p. 1 Sommaire 1 Le système de management - C est quoi avec les 5 parties intéressées? - Le pilotage par le fonctionnement des processus (Statique)

Plus en détail

PROPOSITION DE METHODOLOGIE POUR L ELABORATION DES PLANS DE SECURITE ALIMENTAIRE DE TROIS CERCLES TEST

PROPOSITION DE METHODOLOGIE POUR L ELABORATION DES PLANS DE SECURITE ALIMENTAIRE DE TROIS CERCLES TEST République du Mali Un Peuple- Un But- Une Foi --------------- COMMISSARIAT A LA SECURITE PROJET D ASSISTANCE AU ALIMENTAIRE SYSTEME D INFORMATION DU MARCHE AGRICOLE (MSU/PASIDMA) ----------------------------

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2003 PFA. Fonds pour les systèmes informatiques. a) Système de vote électronique

Conseil d administration Genève, novembre 2003 PFA. Fonds pour les systèmes informatiques. a) Système de vote électronique BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.288/PFA/6 288 e session Conseil d administration Genève, novembre 2003 Commission du programme, du budget et de l administration PFA SIXIÈME QUESTION À L ORDRE DU JOUR

Plus en détail

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST :

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST : MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWIAFRIQUE DE L OUEST : Projet GWIAfrique de l Ouest: BurkinaFaso, Ghana, Mali, Niger et Sénégal Expérience réussie de Gestion Intégrée des Ressources en

Plus en détail

Indicateurs gestion durable de l eau souterraine

Indicateurs gestion durable de l eau souterraine 22 avril 2014 Comité aviseur du PACES Chaudière-Appalaches Objectifs et méthodologie des projets PACES Traduction/vulgarisation Indicateurs des résultats du PACES de à développer gestion durable de l eau

Plus en détail

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié Chapitre 1 Définition et enjeux De tout temps, l homme a tenté de se protéger collectivement contre les maladies et les décès prématurés, notamment en luttant contre les épidémies et les agressions de

Plus en détail

Ministère des Affaires Etrangères

Ministère des Affaires Etrangères Revue à mi-parcours du mandat 2007-2011 donné par le Ministère des Affaires Etrangères, Direction de la Coopération au développement à l ONG Appui au Développement Autonome a.s.b.l. Résumé du rapport 2011

Plus en détail

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques NATIONS UNIES BES IPBES/4/6 Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques Plénière de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique

Plus en détail

Etude pour la mise en place d une stratégie de communication et de visibilité du projet dans l écorégion WAMER

Etude pour la mise en place d une stratégie de communication et de visibilité du projet dans l écorégion WAMER Gouvernance, politiques de gestion des ressources marines et réduction de la pauvreté dans l'écorégion WAMER Etude pour la mise en place d une stratégie de communication et de visibilité du projet dans

Plus en détail

Rapport Financier 2008-2009

Rapport Financier 2008-2009 RECA Réseau National des Chambres N d Agriculture du Niger iger REPUBLIQUE DU NIGER Réseau National des Chambres d'agriculture du Niger (RECA - Niger) BP: 686 Niamey / Tel: 21 76 72 94 Email: recaniger@yahoo.fr

Plus en détail

pour améliorer... L Intégration de la Nutrition et la Sécurité alimentaire

pour améliorer... L Intégration de la Nutrition et la Sécurité alimentaire Développer les Capacités pour améliorer... L Intégration de la Nutrition et la Sécurité alimentaire Les Etudes sur la Sécurité semencière La Redevabilité envers les Populations Affectées Burkina Faso Tchad

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/ESCAP/CST(3)/4 Conseil économique et social Distr.: Générale 8 octobre 2012 Français Original: Anglais Commission économique et sociale pour l Asie et le Pacifique Comité de statistique

Plus en détail

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE Projet Document IMCHE/2/CP2 1 ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA

Plus en détail

Aide publique au développement consacrée au secteur agricole en Afrique: acteurs, formes, efficacité et orientations.

Aide publique au développement consacrée au secteur agricole en Afrique: acteurs, formes, efficacité et orientations. Aide publique au développement consacrée au secteur agricole en Afrique: acteurs, formes, efficacité et orientations. Cas du Sénégal Bassirou DIONE, ingénieur agroéconomiste dionsen2000@yahoo.fr Communication

Plus en détail

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE PERFECTIONNEMENT DES PROCEDURES DE GESTION DES RH ET ELABORATION DES OUTILS NECESSAIRES RMCR MALI FEVRIER 2016 Avec

Plus en détail

Financement des coûts de l administration et de la gestion

Financement des coûts de l administration et de la gestion SOIXANTE-SEPTIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A67/10 Point 11.6 de l ordre du jour provisoire 9 mai 2014 Financement des coûts de l administration et de la gestion Rapport du Secrétariat 1. Un examen

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CP.TEIA/2008/5 2 septembre 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE CONFÉRENCE DES PARTIES À LA CONVENTION SUR

Plus en détail

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds Nations Unies Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds des Nations Unies pour la population et du Bureau des Nations Unies pour les services d appui aux projets

Plus en détail

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Avant-propos Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont reconnu que l atténuation est une importante part d un solide cadre

Plus en détail

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Guide Méthodologique de Conduite du Dialogue Inclusif Pays «Formulation des Priorités Résilience Pays (PRP-AGIR)» Version Finale (Septembre

Plus en détail

Analyse de risque et élaboration de plans d intervention

Analyse de risque et élaboration de plans d intervention Analyse de risque et élaboration de plans d intervention dans le contexte de l élaboration des politiques et de la prise de décision Programme de formation aux politiques de la FAO Programme de renforcement

Plus en détail

PLATEFORME DE DIALOGUE POLITIQUE DE HAUT NIVEAU UE-AFRIQUE SUR LA SCIENCE, LA TECHNOLOGIE ET INNOVATION NOTE DE CONCEPT

PLATEFORME DE DIALOGUE POLITIQUE DE HAUT NIVEAU UE-AFRIQUE SUR LA SCIENCE, LA TECHNOLOGIE ET INNOVATION NOTE DE CONCEPT PLATEFORME DE DIALOGUE POLITIQUE DE HAUT NIVEAU UE-AFRIQUE SUR LA SCIENCE, LA TECHNOLOGIE ET INNOVATION NOTE DE CONCEPT Juillet 2011 1 CONTEXTE 1. Une étape très importante a été franchie à Lisbonne, au

Plus en détail

ACCROITRE LES EFFORTS ET LES RESSOURCES POUR LA SANTE. Plan de travail IHP+ des huit organismes internationaux s intéressant à la santé 1

ACCROITRE LES EFFORTS ET LES RESSOURCES POUR LA SANTE. Plan de travail IHP+ des huit organismes internationaux s intéressant à la santé 1 ACCROITRE LES EFFORTS ET LES RESSOURCES POUR LA SANTE Plan de travail IHP+ des huit organismes internationaux s intéressant à la santé 1 Septembre 2007-mars 2009 1. Historique Les pays et leurs partenaires

Plus en détail

Systèmes Décisionnels : Une nouvelle approche du Management des Ressources Humaines

Systèmes Décisionnels : Une nouvelle approche du Management des Ressources Humaines Systèmes Décisionnels : Une nouvelle approche du Management des Ressources Humaines Si constater que la gestion des ressources humaines se complexifie chaque jour davantage relève de la plus grande banalité,

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Termes de Références. Recrutement d un Bureau d étude ou d un groupement de Bureau d étude pour

Termes de Références. Recrutement d un Bureau d étude ou d un groupement de Bureau d étude pour Ministère de l Equipement, de l Aménagement territorial et du Développement Durable Direction Générale de l Environnement et de la qualité de la Vie Termes de Références Recrutement d un Bureau d étude

Plus en détail

Cent cinquante-troisième session. Rome, 12-14 mai 2014

Cent cinquante-troisième session. Rome, 12-14 mai 2014 Mai 2014 FC 153/8 Add.1 F COMITE FINANCIER Cent cinquante-troisième session Rome, 12-14 mai 2014 Réponse de la direction du PAM aux recommandations issues du rapport du Commissaire aux comptes sur les

Plus en détail

Les droits au Québec, ça se défend!

Les droits au Québec, ça se défend! Les droits au Québec, ça se défend! Plus de 300 organismes oeuvrent en défense collective des droits. Ils sont sous-financés. Il est temps que ça change! Octobre 2011 Présentation du RO-DCD Le Regroupement

Plus en détail