; discussion sur l'orientation des vecteurs impliqués (cylindre montant sur un plan incliné.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "; discussion sur l'orientation des vecteurs impliqués (cylindre montant sur un plan incliné."

Transcription

1 Organisation des séances collectives de remédiation en physique. Swillens / MEDI1 2013/2014 Séance 1 lundi 17 février de 14h à 16h auditoire Claude. "C'est quoi la remédiation en physique?" (stratégie pour s'améliorer) Correction de l'écrit de janvier: questions se rapportant à la mécanique (quantité de mouvement, moment cinétique). Rappels et discussion au sujet de la théorie se rapportant à ces questions, mais aussi plus généralement aux aspects vectoriels. Fait: discussion de la question sur la conservation de la quantité de mouvement, (+ analogie avec le PET scan). Rappels sur les techniques de manipulation de vecteurs et concepts physiques associés: projection et décomposition d'un vecteur, somme de vecteurs (et conservation de la quantité de mouvement), produit scalaire (et travail d'une force), produit vectoriel (et moment de force). Séance 2 vendredi 21 février de 13h à 15h auditoire Claude. Prenez votre Kane avec vous!!! Approfondissement des notions de mécanique vues lundi par la pratique: exos (leur préparation est souhaitée): 7.6, 7.65, 11J1, 07M1. Poursuite des rappels: notion d'impulsion et passage de ma F à p F dt. Analogies entre mouvements de translation et de rotation (force et moment de force, masse et moment d'inertie, quantité de mouvement et moment cinétique). Fait: rappel "impulsion et variation de quantité de mouvement; vérification de acquis: 7.6, 7.65, 07M1; rappel sur variables angulaires, moment d'inertie, moment de force, moment cinétique, impulsion angulaire et les lois les intégrant I à L dt ; discussion sur l'orientation des vecteurs impliqués (cylindre montant sur un plan incliné. Séance 3 lundi 24 février de 15h à 17h (changement par obligation) auditoire Claude. Approfondissement des notions vues vendredi par la pratique: exos (leur préparation est souhaitée, sinon essentielle: il faut prendre conscience que sans travail personnel, l'échec est assuré): 11J1, 7.70, 7.74, 10M7a Ecrit de janvier: question sur le manomètre. Rappels sur le ressort (aspect statique de la force de rappel) et sur la pression d'un gaz (pression absolue, pression de jauge/manométrique). Fait: vérification des acquis concernant la relation entre impulsion d'une force extérieure et quantité de mouvement (exo 11J1a); pratique au sujet du moment cinétique: exos 7.70, 7.74, 10M7a; rappel de la technique d'intégration graphique (calcul de surface). Ecrit de janvier: 1 ère sous-question sur le manomètre. Séance 4 vendredi 28 février de 13h à 15h auditoire Claude. Ecrit de janvier: 2 ème sous-question sur le manomètre. Développement des concepts liés à la question sur le manomètre: rappels sur le ressort (aspect statique de la force de rappel) et sur la pression d'un gaz (pression absolue, pression de jauge/manométrique, loi des gaz parfaits). Pratique: exos 10.16, 08A4, 06A4. Fait: rappel sur force de rappel et énergie potentielle du ressort, pression d'un gaz, (pression absolue, pression de jauge/manométrique, loi des gaz parfaits), force générée par la pression: exos 10.16, 08A4, 06A4; écrit de janvier: 2 ème sous-question sur le manomètre. Rappel sur la pression hydrostatique en un point (causée par le poids du liquide qui surmonte le point); exo

2 Séance 5 lundi 3 mars de 10h à 12h auditoire Bordet. Exo 06A6 (à préparer). Rappel sur poussée d'archimède, tension superficielle, capillarité, loi de Laplace. Exos à préparer: 13.38, 15.3, 15.23, 11J5. Fait: vérification des acquis sur la pression hydrostatique: exo 06A6; cause de la poussée d'archimède (résultante des forces dues à la pression hydrostatique) et expression de celle-ci; exo 13.38; cause de la tension superficielle (minimisation de l'énergie) et caractéristiques de la force de tension superficielle; exos 15.3, Séance 6 vendredi 7 mars de 13h à 15h auditoire Claude. Rappel: applications de la tension superficielle: capillarité, loi de Laplace; exos 11J5, 05J9e. Rappel d'hydrodynamique: débit, équation de continuité, la loi de Bernouilli, viscosité, loi Poiseuille; exos: 08J3, 14.17, 14.38, 14.44; vérification de l'acquis: dernière sous-question de l'écrit sur l'écoulement du sang dans la carotide. Fait: conséquences de la tension superficielle dans le cadre de la capillarité et de la formation de bulles ou goutte (exos 11J5, 05J9e). Hydrodynamique: débit, équation de continuité, loi de Bernouilli, viscosité, loi Poiseuille (forces de résistance à l'avancement et nombre de Reynolds, ainsi que la sédimentation seront vues ultérieurement); exo: 08J3. Séance 7 lundi 10 mars de 14h à 16h auditoire Claude. Vérification des acquis: préparer les exos et Discussion de la dernière sous-question de l'écrit sur l'écoulement du sang dans la carotide. Que comprendre, que retenir sur: les oscillations? équation du mouvement (oscillateur harmonique), pulsation, période: exos 09M7, 07M5a les ondes? équations pour une onde sinusoïdale, longueur d'onde, nombre d'onde, période, fréquence, vitesse de propagation, onde stationnaire, noeud et ventre, harmoniques: exo 21.24; son, vitesse de propagation, intensité, interférences: exo 22.33, 06M2, question de l'écrit sur les haut-parleurs. Fait: Hydrodynamique: exos et 14.44; combinaison des concepts contenus dans les équations de Bernoulli et de Poiseuille: analyse de l'écoulement d'un fluide visqueux et puissance dissipée; combinaison de résistances à l'écoulement; discussion de la dernière sous-question de l'écrit sur l'écoulement du sang dans la carotide. Oscillateur harmonique: équation, pulsation, période: exos 09M7, 07M5a. Séance 8 vendredi 14 mars de 13h à 15h: Annulé à la demande du décanat. Séance 9 lundi 17 mars de 14h à 16h auditoire Claude. Vérification des acquis dans les prérequis! Interrogation sur bases d'exos sur: manipulation des vecteurs, utilisation des lois de Newton, moment de force et la statique (équilibre de translation et rotation), mouvement circulaire et variables angulaires, conservation et dissipation d'énergie. Préparez-vous!

3 Séance 10 vendredi 21 mars: Relâche Mettez-vous en situation d'examen et utilisez les 2h de cette séance pour répondre aux 14 questions suivantes, des examens de l'an dernier (voir le fichier accessible sur mon site): - janvier: 4a,b,c,d ; 8a,b - mai: 4a,b,c ; 6a,b - août: 4a,b,c Séance 11 lundi 24 mars de 14h à 16h auditoire Claude. Les discussion et correction des exos de la Séance 10 seront abordées dans une séance ultérieure (qui sera annoncée). Que comprendre, que retenir sur les ondes? équations pour une onde sinusoïdale, longueur d'onde, nombre d'onde, période, fréquence, vitesse de propagation, onde stationnaire, noeuds et ventres, harmoniques: exo 21.24; son, vitesse de propagation, intensité, interférences: exo 22.33, 06M2, question de l'écrit sur les haut-parleurs. Effet Doppler: exos 05M4, 08M3 et question de l'écrit sur le débitmètre Doppler. Fait: Rappels théoriques sur les ondes sinusoïdales: longueur d'onde, nombre d'onde, période, fréquence, vitesse de propagation, onde stationnaire, noeuds et ventres, harmoniques: exo 21.24; son, vitesse de propagation, intensité, interférences: exo 22.33, 06M2, question de l'écrit sur les haut-parleurs. Séance 12 vendredi 28 mars de 10h à 12h auditoire Bordet. Rappel sur l'effet Doppler: exos 05M4, 08M3 et question de l'écrit sur le débitmètre Doppler. Rappels sur les ondes lumineuses: indice de réfraction, lois de la réflexion et de la réfraction, réflexion totale (exo 23.20), franges de Young (exo 23.21); rappels au sujet des lentilles sphériques minces: distance focale et puissance, position et type d'image, grandissement transversal: exos 24.62, 24.63, 11M2, questions de l'écrit sur les lentilles. Fait: l'effet Doppler qualitatif (importance de la direction de la vitesse: exo 05M4) et quantitatif (utilisation et combinaison des formules: exo 08M3); combinaison des principes: question de l'écrit sur le débitmètre Doppler. Ondes lumineuses: indice de réfraction, lois de la réflexion et de la réfraction, réflexion totale (exo 23.20), franges de Young. Séance 13 lundi 31 mars de 10h à 12h auditoire Claude. Application sur les franges de Young: exo Rappels au sujet des lentilles sphériques minces: distance focale et puissance, position et type d'image, grandissement transversal: exos 24.62, 24.63, 11M2, questions de l'écrit sur les lentilles. Optique de l'oeil: punctum remotum et proximum, puissance, accommodation, myopie, hypermétropie, presbytie (exos: 24.48, 24.49, 11A8). Fait: points essentiels concernant la notion d'interférence: ex Lentilles minces: signe et grandeur des rayons de courbure, conséquence sur le signe de la distance focale et de la puissance, et sur le type de lentille (convergente ou divergente, quelle que soit l'orientation du rayon incident): question de l'écrit à ce sujet; conventions de signe et relations entre s o, s i, h o, h i, G T. Construction graphique de l'image et des rayons réfractés. Application: exo

4 Séance 14 vendredi 4 avril de 10h à 12h auditoire Bordet. Vérification des acquis sur l'optique géométrique: exos 24.63, 11M2, questions de l'écrit sur les lentilles. Optique de l'oeil: punctum remotum et proximum, puissance, accommodation, myopie, hypermétropie, presbytie (exos: 24.48, 24.49, 11A8, question de l'écrit). Discussion et correction des exos de la Séance 10 (voir ci-dessus). Fait: points essentiels concernant l'optique géométrique. Vérification des acquis: exos 24.63, 11M2, questions de l'écrit sur les lentilles. Optique de l'oeil: punctum remotum et proximum, puissance, accommodation, myopie, hypermétropie, presbytie (exos: 24.48, 24.49, 11A8, question de l'écrit). Discussion et correction des exos de la Séance 10: 4a,b,c de janvier Séance 15 jeudi 24 avril de 8h à 10h auditoire Claude. Discussion et correction des exos de la Séance 10: suite et fin. Rappels sur g eff et poids effectif en présence d'une accélération, accélération centripète, centrifugation; exos: 5.6, 5.7, exo #5 de janvier Fait: discussion et correction des exos de la Séance 10: suite et fin Séance 16 vendredi 25 avril de 9h à 11h auditoire Claude. Rappels sur g eff et poids effectif en présence d'une accélération, accélération centripète, centrifugation; exos: 5.6, 5.7, exo #5 de janvier Rappels sur les forces de résistance à l'avancement, nombre de Reynolds, vitesses limite d'un objet en mouvement dans un fluide visqueux, expériences de sédimentation et de centrifugation pour séparer des particules de tailles différente; exos: 14.19, 14.22, 14.30, 05J9, exo #4e de janvier 2013 Fait: Notions de g eff et poids effectif, et techniques de calcul; exos 5.6 et 5.7. Notions de forces de résistance à l'avancement, nombre de Reynolds, vitesses limite d'un objet en mouvement dans un fluide visqueux, expériences de sédimentation et de centrifugation pour séparer des particules de tailles différente; exo Séance 17 mercredi 30 avril de 10h à 12h auditoire Claude. Vérification des acquis concernant la séance 16: exos 14.19, 14.22, 05J9 et question #4e de janvier Rappels sur la décroissance radioactive (demi-vie, radioactivité, combinaison de processus du 1 er ordre); applications. Rappels sur la diffusion (lois de Fick, coefficient de diffusion, loi de la diffusion à une dimension, distance quadratique moyenne); applications. Fait: Vérification des acquis: exos 14.19, 14.22, 05J9 et question #4e de janvier Rappels sur la décroissance radioactive (demi-vie, radioactivité, combinaison de processus du 1 er ordre); exos: 09M1, question #3 d'août 2013, question #6 de janvier 2013; écrit de janvier 2014: question sur les temps de demi-vie.

5 Séance 18 Vendredi 2 mai de 8h à 10h auditoire J. Vérification des acquis: question #2 de mai 2013 Rappels sur la diffusion (lois de Fick, coefficient de diffusion, loi de la diffusion à une dimension, distance quadratique moyenne); applications. Vérification des acquis concernant les grands concepts Fait: Vérification des acquis sur la radioactivité: question #2 de mai Rappels sur la diffusion (lois de Fick, coefficient de diffusion, loi de la diffusion à une dimension, distance quadratique moyenne); applications: comment varie à un instant donné la concentration en un point, connaissant les concentrations voisines; question #2 de janvier Se tester sur les grands concepts à partir de questions générales: - Cause et caractéristiques de la poussée d'archimède (+ formule et - Définition de la quantité de mouvement. Conditions de conservation et de non-conservation. - Ecrire (et décrire les conditions de validité) l'équation de Bernoulli avec signification des symboles. Séance 19 mercredi 7 mai de 10h à 12h auditoire Claude. Se tester sur les grands concepts à partir de questions générales. Fait: questions générales abordées: - Cause et caractéristiques de la poussée d'archimède (+ formule et - Donner deux procédures pour calculer le poids effectif. - Relation entre les distances d'un objet et de son image par rapport à une lentille mince. - Cause et caractéristiques de la pression hydrostatique (+ formule et - Définition de la force de rappel (caractéristiques, formule et signification des symboles). - Equation de Doppler pour un observateur s'éloignant d'une source (formule et - Dans quelle situation le poids effectif est-il nul? Dans quelle situation est-il égal au poids réel? - Caractéristiques de la force de tension superficielle (+ formule et signification des symboles). - Définition de la pression de jauge. Séance 20 Vendredi 9 mai de 8h à 10h auditoire Sand. Se tester sur les grands concepts à partir de questions générales. Fait: questions générales abordées: - Dessiner une situation montrant un angle de contact de 130 (approximativement). - Formule donnant l'énergie potentielle d'un ressort en fonction de son élongation. - Cause et caractéristique qualitative de l'oeil (i) myope, (ii) presbyte, (iii) hypermétrope. - Connaissant la résistance à l'écoulement d'un système, écrire la relation entre débit et perte de charge.

6 - Définition et caractéristiques de l'intensité d'une onde sonore. - Conditions pour avoir une interférence totalement destructive ou constructive. - Conditions pour avoir une réflexion totale (après avoir rappelé les lois de propagation de l'onde rencontrant une interface entre deux milieux).

Programme de khôlles

Programme de khôlles Programme de khôlles Semaines 7 et 8 (du 3 au 16 novembre 2014) Les lentilles minces 1. Savoir qu une lentille épaisse est un système centré, formé de deux dioptres sphériques qui délimitent un milieu

Plus en détail

EXAMEN #2 ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 20% de la note finale

EXAMEN #2 ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 20% de la note finale EXAMEN #2 ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 20% de la note finale Automne 2011 Nom : Chaque question à choix multiples vaut 3 points 1. Une lentille convergente dont l indice de réfraction est de 1,5 initialement

Plus en détail

CPGE MPSI Programme de khôlle. Programme de khôlle. - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique

CPGE MPSI Programme de khôlle. Programme de khôlle. - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique Programme de khôlle - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique 1. Savoir que la lumière est une onde électromagnétique, se propagent de manière omnidirectionnelle à partir d une

Plus en détail

Devoir Surveillé n 3

Devoir Surveillé n 3 Devoir Surveillé n 3 Les candidat(e)s veilleront à exposer leurs réponses avec clarté et rigueur, rédiger avec soin dans un français correct et reporter dans la marge les numéros des questions traitées.

Plus en détail

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES SESSION 2013 SECOND CONCOURS ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche à alimentation autonome, sans imprimante et sans document d accompagnement

Plus en détail

Exercices Ch.1 p : 28 29 LES MÉCANISMES OPTIQUES DE LA VISION

Exercices Ch.1 p : 28 29 LES MÉCANISMES OPTIQUES DE LA VISION Exercices Ch.1 p : 28 29 LES MÉCANISMES OPTIQUES DE LA VISION P : 28 n 1 Tester ses connaissances Définissez les mots ou expressions. Accommodation, punctum remotum, punctum proximum, œil réduit, distance

Plus en détail

Devoir Surveillé n 2

Devoir Surveillé n 2 Devoir Surveillé n 2 Les candidat(e)s veilleront à exposer leurs réponses avec clarté et rigueur, rédiger avec soin dans un français correct et reporter dans la marge les numéros des questions traitées.

Plus en détail

Descriptif des enseignements Licence Maths Prépa - Université d'avignon. Programme de L1 Maths Prépa

Descriptif des enseignements Licence Maths Prépa - Université d'avignon. Programme de L1 Maths Prépa Descriptif des enseignements Licence Maths Prépa - Université d'avignon Programme de L1 Maths Prépa Mathématiques Analyse Fonctions usuelles. Équations différentielles linéaires. Courbes paramétrées. Les

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Mécanique...2 I.Mise en équations...2 II.Résolution...4 III.Vérifications...4 IV.Aspects énergétiques...4 Optique...5 I.Interférences

Plus en détail

Lycée Viette TSI 1. T.D. 02 optique miroir plan lentilles minces

Lycée Viette TSI 1. T.D. 02 optique miroir plan lentilles minces Ex 01 Ex 02 Catadioptre T.D. 02 optique miroir plan lentilles minces O Deux miroirs rectangulaires M et M forment un C angle de 70, AC = AC = 50 cm. 1. Un point lumineux P se trouve entre les miroirs.

Plus en détail

MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr)

MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) 1 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 2 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 3 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 4 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 5

Plus en détail

PROGRAMME DES UNITES DE VALEUR DE LA FILIERE PHYSIQUE NIVEAU I

PROGRAMME DES UNITES DE VALEUR DE LA FILIERE PHYSIQUE NIVEAU I REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail - Patrie UNIVERSITE DE YAOUNDE 1 FACULTE DES SCIENCES BP 812 Yaoundé Tel/Fax : (237) 223 53 86 Telex UY4243KN Division de la Programmation et du Suivi des Activités

Plus en détail

TUTORAT UE 3 2015-2016 Biophysique Séance n 2 Semaine du 21/09 au 25/09

TUTORAT UE 3 2015-2016 Biophysique Séance n 2 Semaine du 21/09 au 25/09 TUTORAT UE 3 2015-2016 Biophysique Séance n 2 Semaine du 21/09 au 25/09 Optique 1 Pr. Mariano-Goulart Séance préparée par Lélio VANLAER et Alicia BAUDOUY (ATM 2 ) Données : Champ de pesanteur terrestre

Plus en détail

Oraux : optique géométrique

Oraux : optique géométrique Extraits de rapports de jury : - Le tracé de rayons, dans des cas les plus triviaux, engendre de nombreuses erreurs et imprécisions, même avec une seule lentille (tracé de l'émergent pour un incident quelconque,

Plus en détail

Avant-propos. Les auteurs. Partie I Signaux physiques 1

Avant-propos. Les auteurs. Partie I Signaux physiques 1 Avant-propos v Les auteurs vii Partie I Signaux physiques 1 1 Oscillateur harmonique 3 I Introduction, définitions.......................... 3 I.1 Exemple............................... 3 I.2 Caractérisation

Plus en détail

Optique : applications Introduction

Optique : applications Introduction Optique : applications Introduction I. Introduction Au premier semestre nous avons abordés l'optique géométrique, nous avons vu les lois de Snell Descartes qui décrivent comment la lumière est réfléchie

Plus en détail

TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique 1 / 7

TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique 1 / 7 TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique / 7 I- Matériel disponible. - Un banc d optique avec accessoires : Une lanterne avec la lettre «F», deux supports pour lentille, un porte écran, un miroir plan,

Plus en détail

BTS - SUJET D'OPTIQUE PHYSIQUE

BTS - SUJET D'OPTIQUE PHYSIQUE BTS - SUJET D'OPTIQUE PHYSIQUE DATE : 04/01/16 DUREE : 45min MATIERE : OPTIQUE PHYSIQUE CLASSE : TS A NOM DE L ENSEIGNANT : M. JUANICO Exercice 1 : Cours (7 points) 1/ Faire le dessin du montage du cours

Plus en détail

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19)

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) THÈME 1 : REPRÉSENTATION VISUELLE Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) Savoir-faire : Reconnaître la nature convergente ou divergente d une lentille. Représenter symboliquement une lentille

Plus en détail

Ondes et physique moderne profil sciences pures et appliquées

Ondes et physique moderne profil sciences pures et appliquées Statut provincial: 203-NYC Pondération: 3-2-3 Bloc obligatoire 75 heures Préalables : Phy NYA Phy NYB (PR) Ondes et physique moderne profil sciences pures et appliquées Dans les pages qui suivent, il sera

Plus en détail

Description du programme de physique et estimation horaire

Description du programme de physique et estimation horaire Description du programme de physique et estimation horaire Description du programme de physique première année et estimation horaire En italiques : les points incertains. 1. Description des états de la

Plus en détail

1 ) Composants de base permettant de modifier les caractéristiques géométriques d'un faisceau lumineux : miroirs, fibres optiques, lentilles

1 ) Composants de base permettant de modifier les caractéristiques géométriques d'un faisceau lumineux : miroirs, fibres optiques, lentilles II.2 ptique 1 ) Composants de base permettant de modifier les caractéristiques géométriques d'un faisceau lumineux : miroirs, fibres optiques, lentilles 1.1) Définitions 1.1.1) Rayons et faisceaux lumineux

Plus en détail

Mécanique. P1.4 Mouvements de rotation du corps rigide. P1.1 Procédé de mesure. Mesure des longueurs. Mouvements de rotation

Mécanique. P1.4 Mouvements de rotation du corps rigide. P1.1 Procédé de mesure. Mesure des longueurs. Mouvements de rotation Méchanique P1 Mécanique P1.1 Procédé de mesure P1.4 Mouvements de rotation du corps rigide P1.1.1 P1.1.1.1 P1.1.1.3 P1.1.2 P1.1.2.1 P1.1.2.2 P1.1.2.3 P1.1.3 P1.1.3.1 Mesure des longueurs Emploi d'un pied

Plus en détail

DS3 de physique-chimie

DS3 de physique-chimie MPSI1 le 24/10/09 exercice 1 : défibrillateur cardiaque DS3 de physique-chimie 4 heures En 1947, le Dr Claude BECK invente dans l Hôpital Universitaire de Cleveland le défibrillateur fonctionnant avec

Plus en détail

Rappels et compléments :

Rappels et compléments : CHAPITRE 6 MECANIQUE DES FLUIDES VISQUEUX Pr. M. ABD-LEFDIL Université Mohammed V- Agdal Département de Physique Année universitaire 05-06 SVI-STU Rappels et compléments : Un fluide est un milieu matériel

Plus en détail

Phénomènes vibratoires et optique

Phénomènes vibratoires et optique Travaux dirigés Phénomènes vibratoires et optique K. F. Ren L3 IUP ME 2015 1 Oscillations 1.1 Etude d un oscillateur harmonique Un oscillateur harmonique est décrit par l équation : u(t) = 0, 4 cos(5πt

Plus en détail

XII. ASSOCIATIONS DE LENTILLES SPHERIQUES MINCES

XII. ASSOCIATIONS DE LENTILLES SPHERIQUES MINCES page XII- XII. ASSOCIATIONS DE LENTILLES SPHERIQUES MINCES Le but de ce chapitre est de rencontrer quelques-unes des nombreuses associations de lentilles sphériques minces tout en manipulant les connaissances

Plus en détail

Sciences Physiques 1ES S. Zayyani. Fiche de Cours

Sciences Physiques 1ES S. Zayyani. Fiche de Cours Sciences Physiques 1ES S. Zayyani Fiche de Cours Unité : Représentation visuelle Chapitre: Chapitre 1 L œil Voir un objet Pour que l on puisse «voir un objet», il faut certaines conditions. Il faut surtout

Plus en détail

Exercices, dioptres sphériques et lentilles

Exercices, dioptres sphériques et lentilles 1 exercices, dioptres sphériques et lentilles Exercices, dioptres sphériques et lentilles 1 Lentille demi-boule Considérons une lentille demi-boule de centre O, de sommet S, de rayon R = OS = 5cm, et d'indice

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière.

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière. 31 O1 OPTIQUE GEOMETRIQUE I.- INTRODUCTION L optique est une partie de la physique qui étudie la propagation de la lumière. La lumière visible est une onde électromagnétique (EM) dans le domaine de longueur

Plus en détail

Les calculatrices sont autoris ees I.1 Traitement classique de la rotation d une mol ecule d eau Figure I.1 1/10

Les calculatrices sont autoris ees I.1 Traitement classique de la rotation d une mol ecule d eau Figure I.1 1/10 Les calculatrices sont autorisées Les deux problèmes sont indépendants. On fera l application numérique chaque fois que cela est possible, en veillant à préciser l unité et à ne donner que les chiffres

Plus en détail

Relations de conjugaison des lentilles minces sphériques :

Relations de conjugaison des lentilles minces sphériques : Université de Cergy-Pontoise 2015-2016 Complément d optique géométrique et de mécanique S2-CUPGE-MP/PC TD n o 3 : Lentilles minces sphériques Relations de conjugaison des lentilles minces sphériques :

Plus en détail

Optique géométrique Chapitre 2 : Les lentilles sphériques minces Document de cours

Optique géométrique Chapitre 2 : Les lentilles sphériques minces Document de cours Optique géométrique Chapitre 2 : Les lentilles sphériques minces Document de cours Plan du chapitre : I. Présentation et conditions d utilisation 1. Définitions 2. Types de lentilles minces 3. Conditions

Plus en détail

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS EN 3 ANS

BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS EN 3 ANS BACCALAURÉATS PROFESSIONNELS EN ANS Électrotechnique énergie équipements communicants Exemple de progression pédagogique Programmes : BOEN n 11 du 1/06/199 / A 8/07/99 modifié A 19/07/0 Mathématiques :

Plus en détail

Sciences Physiques et Chimiques. C.C.F. de Sciences Physiques et Chimiques Nom : Prénom : Date et heure de passage

Sciences Physiques et Chimiques. C.C.F. de Sciences Physiques et Chimiques Nom : Prénom : Date et heure de passage T PRO Sciences Physiques et Chimiques C.C.F. de Sciences Physiques et Chimiques Nom : Prénom : Date et heure de passage La qualité de la rédaction et la précision des raisonnements influent sur la notation

Plus en détail

L œil et ses défauts

L œil et ses défauts L œil et ses défauts 1 L œil 1.1 Description sommaire La rétine comporte des récepteurs, Les cônes sont essentiellement concentrés dans la zone centrale de la rétine, la macula et son centre, la fovéa.

Plus en détail

TD : Lentilles minces

TD : Lentilles minces Questions de cours TD : Lentilles minces SP-Q Quelles sont les relations de conjugaison d une lentille Expressions du grandissement transversal SP-Q Comment construire le rayon émergent correspondant à

Plus en détail

1 Comment caractériser l image d un objet au travers d une lentille convergente?

1 Comment caractériser l image d un objet au travers d une lentille convergente? Compétences exigibles Physique-Chimie Première partie Représentation visuelle Chapitre 1 L œil et la vision Séance 3 Savoir décrire le modèle réduit de l œil et le mettre en correspondance avec l œil réel

Plus en détail

FSAB1203 Réflexion et réfraction - exercices S4

FSAB1203 Réflexion et réfraction - exercices S4 FSAB1203 Réflexion et réfraction - exercices S4 Les solutions de ces exercices sont reprises sur le site web de FSAB1203. Ne consultez les solutions qu après avoir tenté sérieusement de résoudre l exercice.

Plus en détail

L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE

L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE NOM : CORRECTION 1 / 5 PRENOM :.. 1 ère ES Devoir d enseignement scientifique Vendredi 28 septembre 2012 Durée : 1h30 L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE Dans ce devoir, il est fortement conseillé

Plus en détail

Les ondes lumineuses. http://plateforme.sillages.info

Les ondes lumineuses. http://plateforme.sillages.info Les ondes lumineuses 1 Les ondes lumineuses I) Préliminaires : 1 Quelques notions qualitatives sur l optique ondulatoire * Rappels d optique géométrique : * Traversée de rayons à travers une lentille CV

Plus en détail

Superposition de signaux sinusoïdaux

Superposition de signaux sinusoïdaux Superposition de signaux sinusoïdaux I TP interférences obtenues par la superposition de deux ondes ultrasonores...3 1 Modélisation d une courbe sous Regressi...3 2 Mesure de l amplitude de l onde résultant

Plus en détail

LEÇONS DE PHYSIQUE 2004

LEÇONS DE PHYSIQUE 2004 LEÇONS DE PHYSIQUE 2004 1. Utilisation des intégrales premières du mouvement en mécanique. Exemples et applications. 2. Contact entre deux solides. Frottement de glissement. Exemples. (PC ou 1 er CU) 3.

Plus en détail

P11B1 - PHYSIQUE - Semestre 1

P11B1 - PHYSIQUE - Semestre 1 P11B1 - PHYSIQUE - Semestre 1 Outils de la Physique 1 Jacques LEQUIN Nombre heures Cours 4,5 Nombre heures TD 6 Grandeurs scalaires et vectorielles. Calcul différentiel, systèmes de coordonnées. Définir

Plus en détail

Chapitre 5 : Les lentilles et les instruments d optique

Chapitre 5 : Les lentilles et les instruments d optique Exercices Chapitre 5 : Les lentilles et les instruments d optique E. (a) On a 33, 2 0cm et 20 cm. En utilisant l équation 5.2, on obtient 33 0 cm 33 20 cm 858 cm Le chat voit le poisson à 858 cm derrière

Plus en détail

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident OPTIQUE Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident AIR rayon réfléchi EAU rayon réfracté A l'interface entre les deux milieux, une partie

Plus en détail

Définition de la forme de l arbre et des charges Possibilités de modifier toutes ces grandeurs

Définition de la forme de l arbre et des charges Possibilités de modifier toutes ces grandeurs Logiciel : ArbrEn2D Ce logiciel permet de calculer et de dessiner les efforts et les déformations dans une pièce rectiligne isostatique 2D à section variable. Les grandeurs d'entrée sont la géométrie de

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1 Généralités sur la lumière. Chapitre 2 Lois et principes de l optique géométrique. Chapitre 3 Formation des images

Sommaire. Chapitre 1 Généralités sur la lumière. Chapitre 2 Lois et principes de l optique géométrique. Chapitre 3 Formation des images Sommaire Chapitre 1 Généralités sur la lumière A. Qu est ce que l optique aujourd hui?..................................... 8 B. Généralités sur la lumière.............................................

Plus en détail

A) 1,3408 B) 1,3490 C) 1,3554 D) 1,3618 E)

A) 1,3408 B) 1,3490 C) 1,3554 D) 1,3618 E) Sup Perform NÎMES PHYSIQUE 1 er Quad 2009 - Contrôle Optique QCM1 : Soit un milieu dans lequel la lumière jaune (de longueur d onde λj = 578 nm) se propage à la vitesse de 221190 km.s -1 et la lumière

Plus en détail

Chapitre 2. Les mécanismes optiques de l œil

Chapitre 2. Les mécanismes optiques de l œil Manuel pages 19 à 34 Choix pédagogiques Les conditions de visibilité d un objet étant posées et la présentation de l œil réalisée, il s agit d étudier maintenant les mécanismes optiques de fonctionnement

Plus en détail

TUTORAT UE3-a 2013-2014 Physique Séance n 2 Semaine du 23/09/2013

TUTORAT UE3-a 2013-2014 Physique Séance n 2 Semaine du 23/09/2013 FACULTE De PHARMACIE TUTORAT UE3-a 2013-2014 Physique Séance n 2 Semaine du 23/09/2013 Optique 1 Pr Mariano-Goulart Séance préparée par Inès BOULGHALEGH, Hélène GUEBOURG DEMANEUF, Karim HACHEM, Jeff VAUTRIN

Plus en détail

TABLES DES MATIÈRES DE LIVRES. Partie I Vibrations et mouvement ondulatoire... 1

TABLES DES MATIÈRES DE LIVRES. Partie I Vibrations et mouvement ondulatoire... 1 Références TABLES DES MATIÈRES DE LIVRES SERWAY, Raymond A. (1992). Physique III : optique et physique moderne, 3 e édition, Laval, Éditions Études Vivantes, 760 p. Table des matières Partie I Vibrations

Plus en détail

HYDRODYNAMIQUE. 1.1 Mouvement d'un fluide, écoulement stationnaire et laminaire

HYDRODYNAMIQUE. 1.1 Mouvement d'un fluide, écoulement stationnaire et laminaire MHd 1 HYDRODYNAMIQUE 1 THEORIE 1.1 Mouvement d'un fluide, écoulement stationnaire et laminaire L'écoulement d un fluide est défini si, à un instant t, on donne en tout point x de l espace: v (x,t) la vitesse

Plus en détail

Calcul des caractéristiques optiques d un système de lentilles

Calcul des caractéristiques optiques d un système de lentilles ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015 EXAMEN TP MACHINE Mention : Physique et Ingénierie UE : PY3002 Epreuve : Informatique pour la Physique Date : 16 décembre 2014, 14H durée : 3 heures Documents de cours et

Plus en détail

1 Chemin d un faisceau lumineux

1 Chemin d un faisceau lumineux TD P3 Optique Lentilles sphériques minces Savoir-faire travaillés dans les exercices d application Savoir construire la marche d un rayon lumineux quelconque. Ex. 1 Démontrer la relation de conjugaison

Plus en détail

TD de Physique n o 10 : Interférences et cohérences

TD de Physique n o 10 : Interférences et cohérences E.N.S. de Cachan Département E.E.A. M2 FE 3 e année Physique appliquée 2011-2012 TD de Physique n o 10 : Interférences et cohérences Exercice n o 1 : Interférences à deux ondes, conditions de cohérence

Plus en détail

Feuille d'exercices : optique géométrique

Feuille d'exercices : optique géométrique Feuille d'exercices : optique géométrique P Colin 2015/2016 Formulaire : Rappel des relations de conjugaison pour une lentille mince L de centre O, de foyer objet F, de foyer image F et de distance focale

Plus en détail

L'ŒIL SON ANATOMIE SON FONCTIONNEMENT OPTIQUE L'ACCOMODATION

L'ŒIL SON ANATOMIE SON FONCTIONNEMENT OPTIQUE L'ACCOMODATION LA LOUPE ET L'ŒIL L'ŒIL SON ANATOMIE SON FONCTIONNEMENT OPTIQUE L'ACCOMODATION LA LOUPE HISTORIQUE QU'EST-CE QU'UNE LOUPE FONCTIONNEMENT PUISSANCE GROSSISSEMENT COMMERCIAL IMAGES REELLES ET VIRTUELLES

Plus en détail

PHYSIQUE Durée : 3 heures

PHYSIQUE Durée : 3 heures SESSION 2010 CONCOUS G2E PHYSIQUE Durée : 3 heures Les calculatrices programmables et alphanumériques sont autorisées. L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est strictement interdit.

Plus en détail

Thème: La représentation visuelle

Thème: La représentation visuelle Thème: La représentation visuelle Ce que l on voit de notre monde environnant estil vu de la même manière par toutes les autres espèces? Ce que l on voit-on est-il conforme à la réalité? Qu est-ce qu une

Plus en détail

Année de préparation : 2014-2015

Année de préparation : 2014-2015 Centre Régional des Métiers de l Education et de Formation du Grand Casablanca Centre de Préparation à l Agrégation de Physique Organisation des cours, TP, leçons, montages et Devoirs surveillés dans le

Plus en détail

Paire Amplitude de l onde 1 Amplitude de l onde 2 Différence de phase A 3 mm 6 mm π rad B 5 mm 1 mm 0 rad C 9 mm 7 mm π rad D 2 mm 2 mm 0 rad

Paire Amplitude de l onde 1 Amplitude de l onde 2 Différence de phase A 3 mm 6 mm π rad B 5 mm 1 mm 0 rad C 9 mm 7 mm π rad D 2 mm 2 mm 0 rad 1. Laquelle des affirmations suivantes est fausse? A) Pas toutes les ondes ne sont des ondes mécaniques. B) Une onde longitudinale est une onde où les particules se déplacent de l avant à l arrière dans

Plus en détail

Démonstrations de physique, Enseignement secondaire Table des matières

Démonstrations de physique, Enseignement secondaire Table des matières Démonstrations de physique, Enseignement secondaire Table des matières D1 Mécanique D1.1 Caractéristiques communes des corps D1.3 Mouvements linéaires D1.1.1 D1.1.1.1 D1.1.1.2 D1.1.1.3 D1.1.1.4 D1.1.1.5

Plus en détail

PHYSIQUE-CHIMIE Terminale Scientifique

PHYSIQUE-CHIMIE Terminale Scientifique PHYSIQUE-CHIMIE Terminale Scientifique Fiches PROGRAMME 2012 (v2.4) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Cours Pi e-mail : lescourspi@cours-pi.com site : http://www.cours-pi.com

Plus en détail

TP oeil et lunette astronomique

TP oeil et lunette astronomique TP oeil et lunette astronomique 1 Description de l oeil L oeil est l organe de la vision ; il peut observer directement des objets ou bien examiner les images données par des systèmes optiques ; son rôle

Plus en détail

CORRIGE TD n 2. EXERCICE 1 : construction de l image AB en utilisant les éléments cardinaux. EXERCICE 2 : la lunette astronomique

CORRIGE TD n 2. EXERCICE 1 : construction de l image AB en utilisant les éléments cardinaux. EXERCICE 2 : la lunette astronomique CORRIGE TD n EXERCICE : construction de l image AB en utilisant les éléments cardinaux EXERCICE : la lunette astronomique Une lunette astronomique est constituée dun objectif L de focale f =0 cm et dun

Plus en détail

Renforcer ses compétences

Renforcer ses compétences Renforcer ses compétences en mathématiques Tome 1 AVANT PROPOS Vos études ou vos activités professionnelles vous ont peut-être éloignés des mathématiques et ceci, parfois depuis longtemps. Vous souhaitez

Plus en détail

Systèmes oscillants Oscillateur harmonique amorti, oscillations libres amorties

Systèmes oscillants Oscillateur harmonique amorti, oscillations libres amorties Systèmes oscillants Oscillateur harmonique amorti, oscillations libres amorties L'objet de cette ressource est l'étude des systèmes physiques, de type mécanique, électrique ou microscopique, se comportant

Plus en détail

Organisation des appareils et des systèmes: Le domaine de l optique

Organisation des appareils et des systèmes: Le domaine de l optique Université Bordeaux Segalen Organisation des appareils et des systèmes: Bases physiques des méthodes d exploration UE 3A Le domaine de l optique Dr JC DELAUNAY PACES- année 2011/2012 OPTIQUE GEOMETRIQUE

Plus en détail

G.P. DNS Septembre 2008. Optique géométrique de base I. Miroirs sphériques

G.P. DNS Septembre 2008. Optique géométrique de base I. Miroirs sphériques DNS Sujet Optique géométrique de base... 1 I.Miroirs sphériques...1 A.Position de l image et grandissement transversal... 1 B.Le télescope de Cassegrain...2 II.Lentilles minces... 3 A.Position de l image

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE O 3

TRAVAUX DIRIGÉS DE O 3 TRVUX DIRIGÉS DE O 3 Exercice : Constructions graphiques Pour chacune des figures, déterminer la position de l objet ou de son image par la lentille mince. Les points situés sur l axe optique sont les

Plus en détail

Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique

Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique Questions pour réfléchir chap. 26 Q3. Expliquez pourquoi la distance focale d une lentille dépend en réalité de la couleur de la lumière

Plus en détail

RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE Polarisation

RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE Polarisation RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE Polarisation Benjamin Frere & Pierre-Xavier Marique ème candidature en sciences physiques, Université de Liège Année académique 003-004 1 1 Objectifs Le but de cette

Plus en détail

Première S Chapitre 12. Images formées par les systèmes optiques. I. Image donnée par un miroir. II. Images données par une lentille convergente

Première S Chapitre 12. Images formées par les systèmes optiques. I. Image donnée par un miroir. II. Images données par une lentille convergente Première S Chapitre mages formées par les systèmes optiques.. mage donnée par un miroir.. Lois de la réflexion Soit un rayon lumineux issu dun point lumineux S et qui rencontre en le miroir plan M. l donne,

Plus en détail

TUTORAT UE 3 2015-2016 Biophysique CORRECTION Séance n 3 Semaine du 28/09/2015

TUTORAT UE 3 2015-2016 Biophysique CORRECTION Séance n 3 Semaine du 28/09/2015 TUTORAT UE 3 2015-2016 Biophysique CORRECTION Séance n 3 Semaine du 28/09/2015 Optique 2 Mariano-Goulart QCM n 1 : A, C A. Vrai. Hz.m -1.s => B. Faux.. C. Vrai. L'équation donnée montre que l onde électrique

Plus en détail

2 Ascension d une bulle de gaz dans un liquide.

2 Ascension d une bulle de gaz dans un liquide. Examen de mécanique des fluides 125ème promotion 18 février 2008 : 9h15-12h Traiter les trois parties. Ces trois parties sont complètement indépendantes. Lire attentivement l intégralité des énoncés. Les

Plus en détail

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 du 08-10-2015 Durée : 4 heures

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 du 08-10-2015 Durée : 4 heures 1 DS2 Sciences Physiques MP 2015-2016 Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 du 08-10-2015 Durée : 4 heures Problème n o 1 Propagation de signaux électriques X PC 2006 On considère une ligne électrique

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE / CARACTERISTISQUES GENERALES DES INSTRUMENTS D OPTIQUE / Page 1 sur 26 PLAN DU COURS 1. DEFINITIONS... 2

OPTIQUE GEOMETRIQUE / CARACTERISTISQUES GENERALES DES INSTRUMENTS D OPTIQUE / Page 1 sur 26 PLAN DU COURS 1. DEFINITIONS... 2 OPTIQUE GEOMETRIQUE / CARACTERISTISQUES GENERALES DES INSTRUMENTS D OPTIQUE / Page 1 sur 26 PLAN DU COURS 1. DEFINITIONS.... 2 2. GRANDISSEMENT TRANSVERSAL... 3 3. DISTANCE FOCALE DE GAUSS... 3 4. PUISSANCE...

Plus en détail

Cours S7. Brèves notions sur l oeil

Cours S7. Brèves notions sur l oeil Cours S7 Brèves notions sur l oeil David Malka MPSI 2015-2016 Lycée Saint-Exupéry http://www.mpsi-lycee-saint-exupery.fr Table des matières 1 Anatomie de l oeil 1 2 Modélisation de l oeil 1 2.1 Modélisation

Plus en détail

EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS

EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS ANNÉE 2013 EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS CSEA 2013 ÉPREUVE DE PHYSIQUE Durée : 4 heures Coefficient : 1 - L usage de la calculatrice est autorisé ; - Les exercices sont indépendants

Plus en détail

Les amétropies oculaires: description et correction

Les amétropies oculaires: description et correction Les amétropies oculaires: description et correction Dr K CHATTI, 2010 Pré requis Notions de dioptriques géométriques anatomie-histologie de l'œil Population Cible Étudiants du premier cycle des études

Plus en détail

LA PROSPECTION SISMIQUE

LA PROSPECTION SISMIQUE LA PROSPECTION SISMIQUE Ondes Élastiques Couches géologiques 1) Source active 2) Propagation dans le sol 3) Enregistrement à de nombreux capteurs Détection des interfaces entre deux milieux avec des propriétés

Plus en détail

PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU

PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES LENTILLES» QUESTIONNAIRE (Ne

Plus en détail

1 ere ES/L Chapitre 2 : L œil, système optique Chapitre 2. I) L œil, du réél au modèle : I-1) L œil réel :

1 ere ES/L Chapitre 2 : L œil, système optique Chapitre 2. I) L œil, du réél au modèle : I-1) L œil réel : 1 ere ES/L Chapitre 2 : L œil, système optique Chapitre 2 I) L œil, du réél au modèle : I-1) L œil réel : L œil humain est un globe sphérique d'environ 25 mm de diamètre. Il est composé principalement:

Plus en détail

IMAGES FORMÉES PAR UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE

IMAGES FORMÉES PAR UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE Chap n 5 IMAGES FRMÉES PAR UNE LENTILLE MINCE CNVERGENTE 1) DÉFINITIN DE LENTILLE MINCE CNVERGENTE Une lentille est un milieu transparent et homogène limité par deux surfaces sphériques. Elle Une lentille

Plus en détail

LES LENTILLES MINCES

LES LENTILLES MINCES LES LENTILLES MINCES I. GÉNÉRALITÉS Une lentille est un milieu transparent, homogène et isotrope limité par deux dioptres sphériques ou un dioptre sphérique et un dioptre plan. n distingue deux types de

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1. Introduction à l optique géométrique...1. Chapitre 2. Formation des images... 13. Chapitre 3

Table des matières. Chapitre 1. Introduction à l optique géométrique...1. Chapitre 2. Formation des images... 13. Chapitre 3 Cours d'optique non linéaire Table des matières Chapitre 1 Introduction à l optique géométrique...1 Chapitre 2 Formation des images... 13 Chapitre 3 Lentilles minces sphériques... 21 1. Propagation de

Plus en détail

Dans tous les cas ci-après, il résulte du passage du liquide au point singulier une perte de charge donnée par la formule : V

Dans tous les cas ci-après, il résulte du passage du liquide au point singulier une perte de charge donnée par la formule : V Hauteur et ligne piézométriques - Charge et ligne de charge Les notations ci-dessus étant conservées*, si, dans l écoulement d un liquide, on fait correspondre à chaque position d une particule liquide

Plus en détail

Feuille d'exercices : Diusion thermique

Feuille d'exercices : Diusion thermique Feuille d'exercices : Diusion thermique P Colin 2014/2015 1 Diusion thermique dans une barre * On considère une barre cylindrique de longueur l et de section S constituée d un matériau de conductivité

Plus en détail

CH1 : Vision et images

CH1 : Vision et images CH : Vision et s I La d'un rayon de lumière I Etude de la d'un rayon lumineux monochromatique : Marche d'un rayon de lumière restant dans un milieu transparent d'indice de réfraction n constant 2 Marche

Plus en détail

UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA

UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA FACULTE DES SCIENCES APPLIQUÉES Département de Génie des Procédés Phénomènes de transferts Travaux pratiques de mécanique des fluides CHAOUCH Noura et SAIFI Nadia 2013

Plus en détail

Surface sphérique : Miroir, dioptre et lentille. Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V

Surface sphérique : Miroir, dioptre et lentille. Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Surface sphérique : Miroir, dioptre et lentille Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Définition : Les miroirs sphériques Un miroir sphérique est une

Plus en détail

Le microscope optique ou photonique

Le microscope optique ou photonique Le microscope optique ou photonique I description : Le microscope est composé de deux systèmes optiques, l objectif et l oculaire, chacun pouvant être considéré comme une lentille mince convergente L objectif

Plus en détail

I- Formation des images dans l œil

I- Formation des images dans l œil Chap. 1 Mécanismes optiques de la vision I- Formation des images dans l œil 1- Condition de vision d un objet A quelle condition Julien peut il lire son journal? Il faut que le journal soit éclairé, qu

Plus en détail

Biophysique de la vision

Biophysique de la vision Séminaires Pédagogiques de Biophysique Biophysique de la vision Les amétropies sphériques Dr Olivier LAIREZ Hôpitaux de Toulouse Université Paul Sabatier Lundi 27 juin 2011 0 Biophysique de la vision Les

Plus en détail

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain L œil humain Points essentiels Fonctionnement de l œil humain: La vision éloignée La vision rapprochée Le pouvoir d'accommodation Les défauts de l œil humain L hypermétropie La myopie La presbytie Fonctionnement

Plus en détail

Lentilles I. 2-2 Détermination de la distance focale d une lentille mince convergente

Lentilles I. 2-2 Détermination de la distance focale d une lentille mince convergente Lentilles I - UT DE L MNIPULTIN La manipulation consiste à déterminer, par différentes méthodes, la distance focale f d'une lentille mince convergente (on admettra que la lentille est utilisée dans les

Plus en détail

Sujet Centrale 2012 Physique Option MP

Sujet Centrale 2012 Physique Option MP I Le Satellite Jason 2 IA1) IA - Etude l orbite Sujet Centrale 2012 Physique Option MP Cf cours : IA2) a) Le référentiel géocentrique est le référentiel de centre Terre en translation par rapport au référentiel

Plus en détail

ABERRATIONS ET GEOMETRIE DES VERRES

ABERRATIONS ET GEOMETRIE DES VERRES 1 ABERRATIONS ET GEOMETRIE DES VERRES Dans toute notre étude des lentilles sphériques, nous avons considéré qu elles étaient stigmatiques, ce qui sous entendait qu elles étaient utilisées dans les conditions

Plus en détail

( livre ch11 p174-189 189 ) CH 3: L' ŒIL

( livre ch11 p174-189 189 ) CH 3: L' ŒIL CH 3: L' ŒIL ( livre ch11 p174-189 189 ) Les exercices Tests ou " Vérifie tes connaissances " de chaque chapitre sont à faire automatiquement sur le cahier de brouillon pendant toute l année. Tous les

Plus en détail