Fiche. Le diagnostic financier. 1 Introduction. 2 Le contexte du diagnostic. A Les objectifs du diagnostic financier. B Les préalables du diagnostic

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche. Le diagnostic financier. 1 Introduction. 2 Le contexte du diagnostic. A Les objectifs du diagnostic financier. B Les préalables du diagnostic"

Transcription

1 Le diagnostic financier Fiche 1 1 Introduction Le diagnostic financier permet d évaluer le potentiel de l entité. Il peut se faire en différentes occasions (achat d entreprise, placements, demande d emprunt, mesure des performances...) et par des intervenants externes ou internes à l entité. Il permet de porter un jugement sur l équilibre financier, la performance et la rentabilité de l entité. Il doit déboucher sur un diagnostic plus global visant à évaluer la stratégie de l entité. 2 Le contexte du diagnostic L entité a pour objectif d assurer sa pérennité et une rentabilité aussi forte que possible des capitaux engagés, c est-à-dire qu elle doit créer de la valeur. A Les objectifs du diagnostic financier Les objectifs du diagnostic financier sont d apprécier la performance et la situation d une entité, d identifier ses points forts et ses points faibles et de prendre une décision. B Les préalables du diagnostic Dans l idéal, l analyse portera sur les documents comptables et financiers (notamment bilan et compte de résultat) des trois dernières années. Cela permettra de gommer les événements exceptionnels (analyse dans le temps) et de faire apparaître une tendance.

2 G8 LES CARRÉS DU DSCG 4 COMPTABILITÉ ET AUDIT Une bonne analyse se fait aussi dans l espace. Il faut tenir compte du secteur d activité. En effet, les taux de marge dégagés dans le secteur pharmaceutique sont différents de ceux de l industrie automobile. La finalité du diagnostic sera différente selon l objectif recherché. Par exemple, les banquiers voudront s assurer du remboursement de leurs créances, les fournisseurs seront intéressés par le risque de défaillance, etc. Une entité peut appartenir à un groupe. Un groupe est un ensemble de sociétés réunissant trois critères : indépendance juridique des sociétés du groupe, mais liens entre elles ; unité de décision économique à laquelle sont soumises les sociétés ; le groupe n a pas de personnalité morale. Dans ce cas le diagnostic se fera à partir des comptes consolidés pour annuler l incidence des opérations intragroupes. Il faudra analyser le périmètre de consolidation : sa composition, son évolution (entrée/sortie) et la variation du pourcentage d intérêt et de contrôle. 3 La méthodologie L établissement du diagnostic financier se fait en plusieurs étapes : la collecte d information : il s agit essentiellement des documents comptables et de gestion (bilan, compte de résultat, budgets, reporting, etc.), mais le rapport de gestion ou le rapport du commissaire aux comptes peut aussi être utilisé ; la vérification des informations ; le retraitement de l information ; la présentation de l information : les grandes masses et ratios mis en évidence serviront de support pour analyser et évaluer les risques majeurs encourus ainsi que l évolution de la structure financière. La synthèse de l analyse permet de donner une image de la situation financière de la structure et de définir des perspectives d évolution. Tout diagnostic doit en effet se projeter vers l avenir en proposant des orientations et préconisations découlant de la situation financière.

3 La profitabilité de l entreprise Fiche 2 1 Introduction Selon C. Hoarau, définir la profitabilité revient à «apprécier l efficience de l entreprise dans l utilisation des ressources dont elle dispose, compte tenu de la nature de ses activités et de ses objectifs stratégiques». La profitabilité est l aptitude de l entreprise à sécréter du résultat grâce à son activité. Mais ce n est pas parce qu une entreprise développe son activité qu elle est profitable ; en effet, elle peut se retrouver en difficulté si elle ne maîtrise pas sa croissance. 2 Rappel des principaux outils Il est important de maîtriser les outils. Ceux-ci ont déjà été étudiés en DCG 1 ; il ne s agira donc, dans le cas présent, que d un rappel. Ce qui est important, c est l analyse qui en est faite. A Les soldes intermédiaires de gestion Le document de base est le compte de résultat. Il est subdivisé en trois niveaux (exploitation, financier et exceptionnel) et met en évidence cinq indicateurs de gestion (le résultat d exploitation, le résultat financier, le résultat courant avant impôt, le résultat exceptionnel et le résultat net). Ces indicateurs ne permettent pas d apprécier les performances économiques et financières de l entreprise, ils sont trop descriptifs. Le plan comptable général (PCG) dépasse les limites de 1. Voir Carrés DCG 6 Finance d entreprise, Pascale Recroix, Gualino éditeur, Voir également Mathématiques financières, Coll. En Poche, Gualino éditeur, 2013.

4 G10 LES CARRÉS DU DSCG 4 COMPTABILITÉ ET AUDIT l approche patrimoniale en prévoyant dans le système développé le calcul de soldes intermédiaires de gestion (marge commerciale, production de l exercice, valeur ajoutée, excédent brut d exploitation, résultat d exploitation, résultat courant avant impôt, résultat exceptionnel, résultat net). Afin d avoir une approche plus économique, certains retraitements peuvent être effectués (créditbail, personnel extérieur...). La centrale des bilans en propose d autres (sous-traitance, escompte de règlements...). Avec la correction des seuils, la valeur ajoutée tient compte de la politique d externalisation de certaines fonctions de l entreprise. B Le seuil de rentabilité et le levier opérationnel C est un outil simple qui permet de voir si la structure des coûts est compatible avec les objectifs à court terme. Il s agit de déterminer le chiffre d affaires permettant à l entreprise de couvrir ses charges fixes. L entité ne commence à faire du bénéfice que lorsque la marge sur coût variable couvre les charges fixes. Seuil de rentabilité (SR) = charges fixes taux de marge sur coût variable Il permet de mesurer la vulnérabilité de l entité, d apprécier le risque d exploitation. Le gestionnaire peut mettre en place un autre outil : le levier opérationnel. Il représente le rapport de l élasticité du résultat au chiffre d affaires. LO = D résultat résultat D CA CA = CA CA SR En pratique, le calcul du seuil de rentabilité soulève de nombreuses questions et il convient d être prudent dans son utilisation. En effet, la ventilation entre les charges de structure et les charges variables est souvent aléatoire, de nombreux coûts sont hybrides. C La capacité d autofinancement et l autofinancement La capacité d autofinancement représente l aptitude de l entité à générer des ressources destinées soit aux associés (dividendes), soit à l entreprise elle-même (autofinancement). CAF = EBE + produits encaissables charges décaissables CAF = résultat de l exercice + charges calculées produits calculés + valeurs nettes comptables des éléments d actif cédés produits de cession des éléments d actif quote-part de subvention virée au résultat Autofinancement = CAF distribution de dividendes

5 3 Interprétation A La croissance Fiche 2 La profitabilité de l entreprise Les taux de variation : il existe de nombreux ratios pour mesurer l activité d une entreprise, ils varient d un analyste à l autre. L entreprise dispose de trois indicateurs d activité : le chiffre d affaires, la marge commerciale ou la production de l exercice et la valeur ajoutée. La relation coût / volume / profit : le résultat dépend en grande partie de trois facteurs : le prix de vente, les quantités vendues et le coût de revient. Ces facteurs dépendent de l environnement, du secteur d activité, de la position de l entreprise... Il est rare qu une entreprise puisse vendre durablement beaucoup et cher. Il lui faut trouver un optimum entre les deux. B La marge La marge commerciale est calculée par les entreprises commerciales. L analyse de la marge commerciale peut être complétée par le calcul du taux de marge. Son évolution sera étudiée dans le temps et dans l espace. Le calcul peut avoir pour base le chiffre d affaires (taux de marque) ou les achats (taux de marge). Un taux de marge inférieur à la moyenne du secteur indique aux dirigeants des problèmes dans leurs choix de gestion. La marge brute : les entreprises industrielles seront intéressées par le taux de marge brute. Marge brute = ventes coût des matières main-d œuvre G11 Taux de marge brute = marge brute CA HT C La profitabilité Il existe de nombreux ratios et plusieurs niveaux de résultat dont voici les principaux : Excédent brut d exploitation (EBE) L EBITDA (Earning before interest taxes depreciation and amortization) Il s agit du solde le plus significatif car il mesure la performance de l entité avant toute décision financière. L étude se fait par rapport au chiffre d affaires ou à la valeur ajoutée. Un EBE négatif est signe d un risque de défaillance. Cet indicateur est utilisé dans les pays anglo-saxons, il mesure la capacité de l entité à dégager une marge afin de financer ses intérêts et le remboursement de ses dettes. Cet indicateur est en perte de vitesse car il n est pas normé et ne facilite donc pas les comparaisons dans le temps et l espace.

6 G12 Résultat d exploitation EBIT (Earning before interest taxes) Capacité d autofinancement (CAF) LES CARRÉS DU DSCG 4 COMPTABILITÉ ET AUDIT Il s agit de la rentabilité réelle, son augmentation est synonyme d amélioration de la productivité. Il tient compte de la politique d investissement de l entité, puisque son calcul se fait après prise en compte des dotations aux amortissements et dépréciations. À la différence de l EBE, il est tenu compte de tous les produits et charges donnant lieu à un mouvement de trésorerie. C est le meilleur des indicateurs car il est cyclique et il permet à l entité d apprécier sa capacité à générer des excédents. Pour plus de détail, l étudiant se référera à l UE «Finance» du DCG (n o 6) et du DSCG (n o 2) Voir Carrés DCG 6 - Finance d'entreprise, Pascale Recroix, Gualino éditeur, Voir Carrés DSCG 2 - Finance, Pascale Recroix, Gualino éditeur, 2012.

7 La structure financière de l entreprise Fiche 3 1 Introduction Il faut s assurer du bon financement des différents moyens utilisés pour l activité de l entreprise, celle-ci ne doit pas risquer de problème de trésorerie et pour cela sa situation financière doit être équilibrée. 2 Les outils Pour affiner l analyse, il est utile de retraiter le bilan comptable 1. A La présentation fonctionnelle Le but est de déterminer si l entreprise finance ses emplois stables grâce à ses ressources stables. Le bilan fonctionnel fait apparaître les différents cycles qui caractérisent la vie de l entreprise : investissement, financement et exploitation. Sa fonction principale n est plus de permettre d évaluer l évolution du patrimoine mais de comprendre la politique financière de l entreprise. Il permet de visualiser les équilibres fondamentaux, de calculer les agrégats de l équilibre du bilan, de vérifier le niveau d endettement et l autonomie financière de l entreprise, d évaluer les capitaux nécessaires à l activité et de mesurer la rentabilité des fonds investis. Le fonds de roulement net global correspond à un excédent de ressources stables sur des emplois stables. 1. Voir Carrés DCG 6 Finance d entreprise, Pascale Recroix, Gualino éditeur, 2013.

8 G14 LES CARRÉS DU DSCG 4 COMPTABILITÉ ET AUDIT Fonds de roulement net global (FRNG) = Ressources stables Emplois stables Besoin en fonds de roulement (BFR) = Actif circulant Passif circulant Trésorerie (T) = Trésorerie active Trésorerie passive Les équilibres financiers permettent de mettre en évidence les besoins en financement et de mesurer l indépendance de l entreprise envers ses prêteurs. FRNG = BFR + T Le fonds de roulement dépend de l activité de l entreprise, alors que le besoin en fonds de roulement est subi par elle. Le besoin en fonds de roulement est permanent, il est généré par les conditions du marché. Il s agit d une immobilisation de fonds pour l entité, c est pourquoi il est recommandé de l analyser le plus finement possible. B La présentation patrimoniale (ou financière) L objectif du bilan financier est d apprécier la capacité de l entreprise à couvrir ses dettes échues par des actifs liquides, c est-à-dire la capacité de l entreprise à faire face à ses engagements. L analyse est basée sur une approche liquidité/exigibilité afin de vérifier que l entreprise ne court aucun risque d illiquidité ou de cessation de paiements. Le bilan financier permet d apprécier la solvabilité et la liquidité de l entreprise. Pour ce faire, les éléments du bilan sont reclassés selon leur degré de liquidité et d exigibilité. L analyse se fait à la valeur réelle du patrimoine (sans les actifs fictifs) et après affectation du résultat. L équilibre financier du bilan suppose que les actifs à court terme permettent de régler les dettes à court terme. Cet équilibre est désigné sous le nom de fonds de roulement financier. Le fonds de roulement financier = passifs à plus 1 an actifs à plus d un an actifs à moins 1 an passifs à moins 1 an Pour les groupes qui établissent leurs comptes selon le référentiel IAS/IFRS, les actifs et passifs sont classés selon leurs échéances réelles (moins d un an et plus d un an) et à leurs valeurs réelles (sans tenir compte des actifs fictifs). Cela permet de faire apparaître le véritable patrimoine du groupe et ses véritables engagements.

9 3 Interprétation A L approche fonctionnelle Fiche 3 La structure financière de l entreprise L équilibre financier exige que les ressources stables de l entreprise couvrent les emplois stables. Les entreprises doivent se procurer les capitaux financiers nécessaires au financement de ses capitaux économiques. Les capitaux financiers (capitaux propres et emprunts) ont un coût alors que les capitaux économiques (actif immobilisé et besoin en fonds de roulement) créent de la valeur. 1) Le degré de couverture G15 Fonds de roulement BFRE ou Ressources stables Emplois stables + BFRE Ces ratios doivent être supérieurs à 1. Cela atteste que le fonds de roulement est positif. 2) Le poids des actifs immobilisés Il s agit de mettre en évidence les contraintes technico-économiques de l entreprise. Pour contrer cette difficulté, l entreprise peut avoir recours à des tiers afin que ceux-ci investissent pour elle (sous-traitance, franchise...). 3) Les capitaux propres Il est intéressant de mesurer la part des investissements financés par l entreprise elle-même du fait de sa seule activité économique. Taux d autofinancement = CAF total des investissements L entreprise s intéresse aussi à sa solvabilité ce qui revient à calculer le degré de risque. Ratio de solvabilité = capitaux propres total du bilan 4) L endettement Le but est de déterminer l indépendance financière de l entreprise. Il s agit de mesurer le degré d autonomie de l entreprise ainsi que sa capacité d endettement. Taux endettement = capitaux propres endettement à long terme

10 G16 LES CARRÉS DU DSCG 4 COMPTABILITÉ ET AUDIT Ce ratio doit être supérieur à 1 : le banquier n assume pas un risque supérieur à celui de l entreprise. Délai minimum de remboursement = endettement à long terme CAF Nombre d années de remboursement de ses dettes. Généralement ce ratio doit être compris entre 3 et 4. Le montant des frais financiers doit aussi être analysé. On peut le rapporter au chiffre d affaires ou à l excédent brut d exploitation. Cela donnera une indication quand à la part consacrée au service de la dette. Normalement ce ratio ne doit pas excéder 3 ou 4. Le recours permanent aux concours bancaires pour financer le BFRE constitue un risque important pour l entreprise. B L approche patrimoniale La liquidité exprime l aptitude de l entreprise à transformer plus ou moins rapidement ses actifs en trésorerie. C est un instrument de mesure du risque de faillite. La solvabilité : l entreprise est mise en cessation d activité, elle analyse si elle est capable de faire face à ses engagements en réalisant ses actifs. Le travail se fait par rapport aux valeurs réelles et donc les plus et moins-values latentes sont mises en évidence. Pour plus de détails, l étudiant pourra se référer à l UE 6 «Finance» du DCG et l UE 2 «Finance» du DSCG Voir Carrés DCG 6 - Finance d'entreprise, Pascale Recroix, Gualino éditeur, Voir Carrés DSCG 2 - Finance, Pascale Recroix, Gualino éditeur, 2012.

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

Semestre : 4 Module : Techniques de Gestion III Elément : Introduction en Analyse Financière Enseignant : Mme Fatima Zahra ALAMI

Semestre : 4 Module : Techniques de Gestion III Elément : Introduction en Analyse Financière Enseignant : Mme Fatima Zahra ALAMI Semestre : 4 Module : Techniques de Gestion III Elément : Enseignant : Mme Fatima Zahra ALAMI Eléments du cours INTRODUCTION ANALYSE DE L EXPLOITATION ÉTUDE DU BILAN Numérisation & Conception Mr Mohamed-Fadil

Plus en détail

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel L analyse fonctionnelle du bilan Fiche 1 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan fonctionnel Le bilan fonctionnel permet une lecture directe de l équilibre financier du bilan. Le retraitement

Plus en détail

Objectifs et attributs du tableau de financement

Objectifs et attributs du tableau de financement TABLEAU DE FINANCEMENT II 2 1: Objectifs et attributs du tableau de financement On a vu que le bilan permet de fonder une opinion sur l équilibre financier et la situation de trésorerie de l entreprise

Plus en détail

Recueil de formules. Franck Nicolas

Recueil de formules. Franck Nicolas Recueil de formules Nous avons répertorié dans cette section, les différentes formules expliquées tout au long de cet ouvrage, afin de vous permettre de trouver rapidement l opération que vous souhaitez

Plus en détail

financière 2015/16 Gilles Meyer Professeur agrégé de l université

financière 2015/16 Gilles Meyer Professeur agrégé de l université Analyse financière 215/16 Gilles Meyer Professeur agrégé de l université Dans la même collection Auto-entrepreneur Droit de l immobilier Droit des sociétés Droit du travail Droit du Web 2. Fiscalité La

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion 1. Rappel : la trésorerie dans l analyse fonctionnelle Au 31/12/N, la SA Unibois présente les comptes synthétiques suivants : Bilan au 31 décembre N (en

Plus en détail

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan.

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan. CHAPITRE 13 L ANALYSE DU BILAN : STRUCTURE ET EQUILIBRE FINANCIER Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse

Plus en détail

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER 1. Compléter le tableau de financement 2011 Affectation du bénéfice 2010 : Bénéfice 2010 359 286 Affectation en

Plus en détail

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement - 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement Objectif(s) : o Capacité d'autofinancement et autofinancement. Pré-requis : o Connaissance de l'ebe et de la Valeur Ajoutée. Modalités : o Principes.

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE6 FINANCE D ENTREPRISE - session 214 Proposition de CORRIGÉ 214 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 1 points 1.

Plus en détail

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes?

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Yves MARTIN-CHAVE Conseil financier ymc@innovatech.fr 06 27 28 53 34 innovatech-conseil.com Innovatech Conseil Les documents

Plus en détail

DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT. «Le diagnostic financier»

DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT. «Le diagnostic financier» DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT «Le diagnostic financier» Points clés Etablir un diagnostic financier, c est analyser la situation - passée, présente et future - d une structure d utilité sociale ou

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion

Les soldes intermédiaires de gestion Les soldes intermédiaires de gestion Fiche 1 Objectifs Savoir définir, calculer et interpréter les soldes intermédiaires de gestion. Connaître les principaux retraitements des SIG. Pré-requis Notions sur

Plus en détail

Diagnostic financier - Corrigé

Diagnostic financier - Corrigé Diagnostic financier - Corrigé Nous effectuerons ce diagnostic financier en présentant d abord une étude de rentabilité et de profitabilité du groupe Nestor, ensuite une étude de la structure financière

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie 1 Plan (Chapitre 13 de l ouvrage de référence) Introduction Le tableau des flux de trésorerie : principes généraux Méthodologie

Plus en détail

Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris»

Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris» www.thauvron.com mise à jour : 12/09/2005 Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris» Soldes intermédiaires de gestion retraités 2004 Ventes de marchandises - Coût d achat des marchandises

Plus en détail

PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE

PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE CHAPITRE I ACTEURS, OBJECTIFS ET MODALITES DU DIAGNOSTIC FINANCIER 1) Les champs d application et les acteurs du diagnostic financier ACTEURS CONCERNES Dirigeants

Plus en détail

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION FINANCE D ENTREPRISE DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

UE 6 Finance d entreprise Le programme

UE 6 Finance d entreprise Le programme UE 6 Finance d entreprise Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. La valeur (15 heures)

Plus en détail

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif Dossier 1 - Diagnostic financier 1. Intérêt des tableaux de flux de trésorerie - Analyse de l évolution de la trésorerie Les tableaux de flux

Plus en détail

Chapitre I : L analyse statique du bilan

Chapitre I : L analyse statique du bilan Chapitre I : L analyse statique du bilan Toute entreprise se trouve devant l impératif de solvabilité c-à-d d effectuer sans interruption des règlements qui résultent, soit : - d engagements antérieurement

Plus en détail

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

PARTIE 1 L analyse de la performance et de l activité

PARTIE 1 L analyse de la performance et de l activité Sommaire Présentation 5 Chapitre 1 L'approche financière de l entreprise 15 1 Définition et objectif 15 2 Les sources d information de l analyse financière 15 A L information comptable 15 1) Les comptes

Plus en détail

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21 Vos ratios en poche Sommaire Introduction 3 Les bases pour comprendre les ratios 4 Les ratios de rentabilité 8 Les ratios de valeur ajoutée 11 Les ratios de liquidité 14 Les ratios de solvabilité 17 Aller

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL. Les grandes masses du bilan fonctionnel

L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL. Les grandes masses du bilan fonctionnel L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL Le bilan comptable renseigne sur l état du patrimoine de l entreprise. Il peut être défini comme étant la «photographie comptable de l entreprise à une date donnée». Le bilan

Plus en détail

Analyse financière. DUT GEA, 2 èm e année option PMO, 2005-2006

Analyse financière. DUT GEA, 2 èm e année option PMO, 2005-2006 L article suivant est tiré du journal «L Entreprise» (n 236, juillet-août 2005). Il est intitulé «Comment la banque vous juge» : Avant de vous accorder un financement ou un prêt, votre banquier examine

Plus en détail

Cours et examens corrigés d'economie. www.fsjes-agadir.info

Cours et examens corrigés d'economie. www.fsjes-agadir.info Cours et examens corrigés d'economie www.fsjes-agadir.info Analyse financière Concepts fondamentaux, Objectifs et approches de l analyse financière Sens des termes : Finance : C est l allocation optimale

Plus en détail

Annexe 1. Tableau de bord de la société Armand Ratio Calcul Valeur société Armand année N

Annexe 1. Tableau de bord de la société Armand Ratio Calcul Valeur société Armand année N ÉNONCÉ 1 Analyse globale Créée en N-5, la société Armand est devenue sous-traitante d une entreprise qui gère une librairie électronique. Armand assure la logistique de cette entreprise : elle achète,

Plus en détail

I. Axes constitutifs d une situation financière

I. Axes constitutifs d une situation financière I. Axes constitutifs d une situation financière Les principaux axes constitutifs d une situation financière donnée sont la situation actuelle de l entreprise : que fait-elle, comment se positionne-t-elle,

Plus en détail

L'analyse de la structure financière

L'analyse de la structure financière 2 L'analyse de la structure financière Les différentes conceptions La structure financière d une entreprise dépend principalement des contraintes technico-économiques liées à la nature des activités développées

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière ORGANISATION DE L ANALYSE FINANCIERE L analyse financière est l'étude de l'activité, de la rentabilité et du Financement de l entreprise : Soit a posteriori (données historiques et présentes) Soit a priori

Plus en détail

CHAPITRE 3 Le bilan fonctionnel

CHAPITRE 3 Le bilan fonctionnel CHAPITRE 3 Le bilan fonctionnel 1 PRINCIPE Le bilan fonctionnel reprend tous les comptes des classes 1 à 5 mais avec une présentation différente de celle du bilan comptable. Il s agit d un bilan simplifié

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

LECTURE FONCTIONNELLE DU BILAN

LECTURE FONCTIONNELLE DU BILAN LECTURE FONCTIONNELLE DU BILAN VISION FONCTIONNELLE DU BILAN Par opposition à l'approche financière qui se place dans une hypothèse d'évaluation, voire de liquidation, l'approche fonctionnelle définie

Plus en détail

- 07 - TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L'ORDRE DE LA CENTRALE DE BILANS DE LA BANQUE DE FRANCE (C.B.B.F.)

- 07 - TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L'ORDRE DE LA CENTRALE DE BILANS DE LA BANQUE DE FRANCE (C.B.B.F.) - 07 - TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L'ORDRE DE LA CENTRALE DE BILANS DE LA BANQUE DE FRANCE (C.B.B.F.) Objectif(s) : o Evaluation de la variation de trésorerie : activité, investissement, financement,

Plus en détail

manuel Finance d entreprise L essentiel du cours Exercices corrigés Cas de synthèse 2 e édition Georges Legros

manuel Finance d entreprise L essentiel du cours Exercices corrigés Cas de synthèse 2 e édition Georges Legros manuel Finance d entreprise 2 e édition L essentiel du cours Exercices corrigés Cas de synthèse Georges Legros DANS LA MÊME COLLECTION Augé B., Naro G., Mini Manuel de Contrôle de gestion, 2011 Augé B.,

Plus en détail

Gestion financière des entreprises

Gestion financière des entreprises Gestion financière des entreprises OBJECTIFS PEDAGOGIQUES : 1 - Permettre d'appréhender les états financiers produits par la comptabilité comme des outils retraçant tant l'activité de gestion que la situation

Plus en détail

Corinne ZAMBOTTO, professeur au lycée J. JAURES de Charenton (94)

Corinne ZAMBOTTO, professeur au lycée J. JAURES de Charenton (94) PROPOSITION DE CORRECTION DU SUJET DE CFE PONDICHERY 2008 Corinne ZAMBOTTO, professeur au lycée J. JAURES de Charenton (94) DOSSIER 1 ETUDE DES RELATIONS AVEC LA BANQUE 1. Utilité de l élaboration d un

Plus en détail

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants :

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants : BILAN FONCTIONNEL Avoir une activité, générer des résultats, nécessite des moyens de production que l'on évalue en étudiant la structure de l'entreprise. L'étude de la structure financière va permettre

Plus en détail

UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Niveau L : 150 heures - 12 ECTS. 1. La valeur (15 heures) 2. Le diagnostic financier des comptes sociaux (40 heures)

UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Niveau L : 150 heures - 12 ECTS. 1. La valeur (15 heures) 2. Le diagnostic financier des comptes sociaux (40 heures) UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Niveau L : 150 heures - 12 ECTS 1. La valeur (15 heures) Il s agit de prendre conscience, à partir du concept de valeur, de mécanismes fondamentaux en finance en excluant tout

Plus en détail

INDICATEURS ET CHIFFRES CLES

INDICATEURS ET CHIFFRES CLES ATELIER MEDEF - ACTIV ENTREPRENDRE INDICATEURS ET CHIFFRES CLES DE VOTRE COMPTABILITÉ 24/04/2015 SOMMAIRE 1. Comprendre a) Pourquoi et pour qui tenir une comptabilité b) La structure des comptes annuels

Plus en détail

table des sommaire matières

table des sommaire matières table des sommaire matières Introduction 3 partie 1 : le cas 1 La Compagnie Industrielle de Plastiques Automobiles 11 n La nomenclature NAF 12 Présentation générale de l entreprise 13 Secteur d activité

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

- 06 - TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L'ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES (O.E.C.)

- 06 - TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L'ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES (O.E.C.) - 06 - TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L'ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES (O.E.C.) Objectif(s) : Pré-requis : o Evaluation de la variation de trésorerie : activité, investissement, financement. o Connaitre

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1

DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif Première Partie 1) Evolution des SIG DOSSIER 1 Production vendue 369 458 394 023-6,2% Production stockée 1 162 2 541-54,3% Production de l'exercice

Plus en détail

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Exposé sommaire sur la situation de la Société au cours du 1 er semestre 2015 et de l exercice 2014 Comptes consolidés au 30 juin 2015 (Comptes arrêtés

Plus en détail

Chapitre 12- Du tableau de nancement au tableau des ux de trésorerie

Chapitre 12- Du tableau de nancement au tableau des ux de trésorerie Chapitre 12- Du tableau de nancement au tableau des ux de trésorerie Vincent Drobinski 13 février 2014 Table des matières 1 Le tableau de nancement du PCG 3 1.1 Première partie du tableau.....................

Plus en détail

P6C14 Structure financie re et rentabilite s

P6C14 Structure financie re et rentabilite s P6C14 Structure financie re et rentabilite s Remarque préalable : L article 23 de la loi de finances pour 2013 restreint la déductibilité des charges financières pour les entreprises assujetties à ls :

Plus en détail

- 09 - Les ratios d'analyse de l'activité et du résultat. Méthodologie et interprétation des ratios. Etre capable de retrouver les éléments de calcul.

- 09 - Les ratios d'analyse de l'activité et du résultat. Méthodologie et interprétation des ratios. Etre capable de retrouver les éléments de calcul. - 09 - Les ratios d'analyse de l'activité et du résultat Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o Méthodologie et interprétation des ratios. Etre capable de retrouver les éléments de calcul. Définition

Plus en détail

M E T H O D E «Dossier statistique de la situation. I Les sources d information. des entreprises en 2013»

M E T H O D E «Dossier statistique de la situation. I Les sources d information. des entreprises en 2013» M E T H O D E «Dossier statistique de la situation des entreprises en 2013» Ce dossier présente les informations chiffrées disponibles à partir de l exploitation des données comptables du fichier FIBEN

Plus en détail

GLOSSAIRE. Actif. Annexe. Balance

GLOSSAIRE. Actif. Annexe. Balance GLOSSAIRE Actif «Un actif est un élément identifiable du patrimoine ayant une valeur économique positive pour l entité, c est-à-dire un élément générant une ressource que l entité contrôle du fait d événements

Plus en détail

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières Analyse Financie re 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière Table des matières Chapitre 2 : Analyse du bilan, L approche fonctionnelle... 2 I. Introduction... 2 II. La conception

Plus en détail

2 ème Partie : ANALYSE COMPTABLE 1- Analyse du Bilan. Résumé du cours

2 ème Partie : ANALYSE COMPTABLE 1- Analyse du Bilan. Résumé du cours 2 ème Partie : ANALYSE COMPTABLE 1- Analyse du Bilan Résumé du cours 1- Passage du Bilan Comptable au Bilan financier (bilan liquidité) Bilan comptable CORRECTIONS Bilan financier Il est établi suivant

Plus en détail

Corrigé des exercices. 1. Calcul le FR, le BFR, et la trésorerie. Puis commenter les résultats.

Corrigé des exercices. 1. Calcul le FR, le BFR, et la trésorerie. Puis commenter les résultats. Corrigé des exercices 1. Calcul le FR, le BFR, et la trésorerie. Puis commenter les résultats. On utilise le bilan. A. Calcul du FR Objectif : On veut évaluer si la structure dispose de ressources stables

Plus en détail

B - La lecture du bilan

B - La lecture du bilan 8.2 La lecture des comptes annuels B - La lecture du bilan Référence Internet Saisissez la «Référence Internet» dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder à ce chapitre actualisé

Plus en détail

LE BILAN FONCTIONNEL

LE BILAN FONCTIONNEL LE BILAN FONCTIONNEL Le bilan fonctionne est établi à partir du bilan comptable avant affectation du résultat. Il est un outil d'analyse de l'entreprise. 1. LES OBJECTIFS DE L ANALYSE FONCTIONNELLE DU

Plus en détail

UE6 Finance d entreprise

UE6 Finance d entreprise 1210006 SESSION 2012 UE6 Finance d entreprise Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Aucun Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement autonome sans imprimante

Plus en détail

16 Interview de M. J.-F.Tosi, PDG de la CIPA 17

16 Interview de M. J.-F.Tosi, PDG de la CIPA 17 sommaire Introduction 9 PARTIE 1: LE CAS 1 La Compagnie Industrielle de Plastiques Automobiles 11 Présentation générale de l entreprise 12 Secteur d activité et environnement concurrentiel de la CIPA 14

Plus en détail

Analyse financière. [Tapez le sous-titre du document] ANALYSE FINANCIERE 2011 2012. ANALYSE FINANCIERE Page 1 LICENCE 3 SCIENCES ECONOMIQUES

Analyse financière. [Tapez le sous-titre du document] ANALYSE FINANCIERE 2011 2012. ANALYSE FINANCIERE Page 1 LICENCE 3 SCIENCES ECONOMIQUES 2011 2012 ANALYSE FINANCIERE 2011 2012 LICENCE 3 SCIENCES ECONOMIQUES COURS DE M. ELISABETH WALLISER Analyse financière [Tapez le sous-titre du document] ANALYSE FINANCIERE Page 1 H34VEN Cours pour Licence

Plus en détail

Compte de résultat de l exercice N en CHARGES TOTAL PRODUITS TOTAL

Compte de résultat de l exercice N en CHARGES TOTAL PRODUITS TOTAL L entreprise PODENSAC ( SARL au capital de 13 000 ), fabriquant de produits exotiques, est actuellement en pleine croissance. Elle vient de réaliser de nouveaux investissements qui lui permettront d augmenter

Plus en détail

Analyse financière. Sommaire

Analyse financière. Sommaire Analyse financière Sommaire INTRODUCTION... 3 A. LES ACTIONNAIRES... 3 B. LE PRETEUR (BANQUE, SOCIETE DE PRET ETC.)... 3 C. LES FOURNISSEURS... 3 D. LES SALARIES... 3 E. L ETAT ET LES COLLECTIVITES LOCAL...

Plus en détail

- 04 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 1. charges calculées et charges décaissées, produits calculés et produits encaissés.

- 04 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 1. charges calculées et charges décaissées, produits calculés et produits encaissés. - 04 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 1 Objectif(s) : o Evaluation de la variation de la trésorerie d'exploitation ; o Encaissements et décaissements. Pré-requis : o Etre capable de distinguer

Plus en détail

Pour tout savoir sur nos services, demandez...

Pour tout savoir sur nos services, demandez... Monsieur CHUSSEAU Eric Plaquiste Pose cloisons 79 C rue Charles Hervé 17750 ETAULES Adh N : 0E023 La Rochelle, le 20 septembre 2013 Monsieur, Nous avons le plaisir de vous adresser votre dossier de gestion

Plus en détail

Finance pour non financiers

Finance pour non financiers Finance pour non financiers Managers non financiers Responsables opérationnels ayant à dialoguer avec les comptables et les financiers Savoir communiquer avec les financiers dans l entreprise : comptabilité,

Plus en détail

Pilotage Financier de de l entreprise

Pilotage Financier de de l entreprise 3 ième séance GFN GFN 106 106 Pilotage Financier de de l entreprise Compte de résultat, formation du profit et SIG Enseignant : Yosra BEJAR Maître de Conférences : TELECOM & Management SudParis Chercheur

Plus en détail

DOCUMENT CONFIDENTIEL AUCUNE DIFFUSION AUTORISÉE A L'EXCEPTION DES CORRECTEURS

DOCUMENT CONFIDENTIEL AUCUNE DIFFUSION AUTORISÉE A L'EXCEPTION DES CORRECTEURS 620105bis DECF SESSION 2006 GESTION FINANCIERE Eléments indicatifs de corrigé DOCUMENT CONFIDENTIEL AUCUNE DIFFUSION AUTORISÉE A L'EXCEPTION DES CORRECTEURS DECF 2006-Gestion financière CORRIGÉ 1/10 DOSSIER

Plus en détail

Le bilan fonctionnel. Mois AAAA. Préambule

Le bilan fonctionnel. Mois AAAA. Préambule Mois AAAA Mois AAAA mises à jour décembre 2010, Préambule La majeure partie des associations du secteur social et médico-social gère un ou plusieurs établissements ou services et propose des prestations

Plus en détail

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) - 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) Objectif(s) : o Méthode d'évaluation des Soldes Intermédiaires de Gestion, o Interprétation des Soldes Intermédiaires de

Plus en détail

SESSION 2010. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1

SESSION 2010. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 1010006 DCG SESSION 2010 Document autorisé : Aucun document autorisé. UE 6 - FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement

Plus en détail

L analyse par le tableau de financement

L analyse par le tableau de financement Chapitre 8 L analyse par le tableau de financement 1 Exercice 08.06 Tableau de financement du PCG et ratios La Société anonyme métallurgique de l'oise (SMO) vous a communiqué son bilan arrêté au 31 décembre

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Thème 2 - Analyser la situation de l entreprise Terminale STMG Sciences de gestion Gestion et finance Question 1 - Comment synthétiser fidèlement

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE

RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE PONTON Fanny Blossier Analyste Financier 16 rue Victor Hugo BP 54000 Nancy Tél : 06 65 66 87 42 E-mail : fanny.blossier@pretup.fr 1. DESCRIPTION DE L ENTREPRISE Fiche

Plus en détail

Exercices. financière. d analyse. 5 e édition 2010-2011. avec corrigés détaillés. Béatrice et Francis Grandguillot

Exercices. financière. d analyse. 5 e édition 2010-2011. avec corrigés détaillés. Béatrice et Francis Grandguillot Exercices d analyse financière avec corrigés détaillés Béatrice et Francis Grandguillot 5 e édition 2010-2011 Béatrice et Francis GRANDGUILLOT sont professeurs de comptabilité-gestion et de fiscalité dans

Plus en détail

Information comptable et management financier

Information comptable et management financier Information comptable et management financier APPLICATION Diagnostic financier Nous effectuerons ce diagnostic financier en présentant d abord une étude de rentabilité et de profitabilité du groupe Nestor,

Plus en détail

CHAPITRE IV : LE BILAN FINANCIER OU L APPROCHE LIQUIDITE

CHAPITRE IV : LE BILAN FINANCIER OU L APPROCHE LIQUIDITE CHAPITRE IV : LE BILAN FINANCIER OU L APPROCHE LIQUIDITE Le bilan financier appelé également bilan liquidité permet en reclassant les postes du bilan selon leur liquidité à l actif et selon leur exigibilité

Plus en détail

Lexique financier. Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise.

Lexique financier. Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise. Lexique financier Actif Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise. Actif circulant Partie de l actif du bilan qui comprend des actifs temporaires induits par l

Plus en détail

UE6 Finance d entreprise

UE6 Finance d entreprise Document autorisé : aucun SESSION 213 UE6 Finance d entreprise Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Matériel autorisé : une calculatrice de poche à fonctionnement autonome sans imprimante et

Plus en détail

RESTRUCTURATION FINANCIERE. Présenté par Mme. BEN DALY Amel FIDELIUM FINANCE Vice Présidente ATIC

RESTRUCTURATION FINANCIERE. Présenté par Mme. BEN DALY Amel FIDELIUM FINANCE Vice Présidente ATIC RESTRUCTURATION FINANCIERE Présenté par Mme. BEN DALY Amel FIDELIUM FINANCE Vice Présidente ATIC 14-15 Octobre 2010 LA RESTRUCTURATION FINANCIERE N est pas un nouveau concept. Une procédure qui a capté

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2013 ISBN : 978-2-21255434-2

Groupe Eyrolles, 2013 ISBN : 978-2-21255434-2 , 2013 ISBN : 978-2-21255434-2 Sommaire Abréviations... 9 Introduction... 11 Principes sur l automatisation des calculs grâce à la codification de la liasse fiscale... 11 Contenu détaillé des lignes du

Plus en détail

Le Business Plan : le Dossier Financier

Le Business Plan : le Dossier Financier 1 Le Business Plan : le Dossier Financier Le Business Plan (BP) est un document de marketing et de communication : c'est-à-dire votre meilleur outil de vente. A ce titre, il s adresse aux partenaires.

Plus en détail

Université de Sfax Ecole Supérieure de Commerce Année universitaire 2009-2010 ORAL DE FINANCE

Université de Sfax Ecole Supérieure de Commerce Année universitaire 2009-2010 ORAL DE FINANCE Université de Sfax Ecole Supérieure de Commerce Année universitaire 2009-2010 ORAL DE FINANCE 2 ème Année L.F.G. Chapitre 1 : L analyse Financière selon la Conception Patrimoniale Walid KHOUFI Maître de

Plus en détail

Christian ZAMBOTTO www.decf-finance.fr.st

Christian ZAMBOTTO www.decf-finance.fr.st Analyse statique du risque d illiquidité : le bilan patrimonial * * ou bilan liquidité ou bilan financier 1- Objectifs de l'analyse patrimoniale Le bilan patrimonial repose sur la notion de valeur, c'est-à-dire

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

PRO. diagnostic financier et évaluation financière de l entreprise. Alain Coulaud. vie professionnelle. droit - économie - gestion

PRO. diagnostic financier et évaluation financière de l entreprise. Alain Coulaud. vie professionnelle. droit - économie - gestion PRO Alain Coulaud diagnostic financier et évaluation financière de l entreprise vie professionnelle droit - économie - gestion COLLECTION COMPTABILITÉ ET FINANCE Diagnostic financier et évaluation financière

Plus en détail

Chapitre 2 : L analyse financière de l unité commerciale

Chapitre 2 : L analyse financière de l unité commerciale Section 1 : Le cycle d exploitation Chapitre 2 : L analyse financière de l unité commerciale Il s agit de l ensemble des opérations courantes réalisées par une unité commerciale, de l achat (marchandises,

Plus en détail

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT - 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT Objectif(s) : o Approfondissement du tableau de financement : Pré-requis : variation du Fonds de Roulement Net Global (F.R.N.G.) ; variation du Besoin

Plus en détail

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE Activités Compétences techniques Compétences en organisation Compétences en communication 4.1. Assurer la veille nécessaire au traitement

Plus en détail

Document d accompagnement du référentiel de formation

Document d accompagnement du référentiel de formation Document d accompagnement du référentiel de formation Inspection de l'enseignement Agricole Diplôme : BTSA DARC Module : M 53 Gestion économique et financière de l entreprise agricole Objectif général

Plus en détail

La technique d'analyse financière par les ratios

La technique d'analyse financière par les ratios La technique d'analyse financière par les ratios Un ratio est un rapport entre deux grandeurs caractéristiques extraites des documents comptables permettant une approche du risque que représente l'entreprise

Plus en détail

Les bilans et le compte de résultat de la société MARMANDE sont présentés ci-après. Les dirigeants vous demandent d apporter votre analyse.

Les bilans et le compte de résultat de la société MARMANDE sont présentés ci-après. Les dirigeants vous demandent d apporter votre analyse. Page 1/7 Les bilans et le compte de résultat de la société MARMANDE sont présentés ci-après. Les dirigeants vous demandent d apporter votre analyse. Bilan au 31/12/N Immobilisations incorporelles 380 108

Plus en détail

Le tableau de financement

Le tableau de financement 1 ORGANISATION COMPTABLE Le tableau de financement Par Abderraouf YAICH Très souvent, le chef d entreprise s étonne des évolutions disconcordantes de ses résultats qui enregistrent une augmentation de

Plus en détail

Programme détaillé. FINANCES POUR NON FINANCIER Formation en présentiel (21 h) accompagnée d un parcours e-learning Comptabilité Gestion (5 h)

Programme détaillé. FINANCES POUR NON FINANCIER Formation en présentiel (21 h) accompagnée d un parcours e-learning Comptabilité Gestion (5 h) Programme détaillé FINANCES POUR NON FINANCIER Formation en présentiel (21 h) accompagnée d un parcours e-learning Comptabilité Gestion (5 h) Public : Toute personne assurant ou participant à la gestion

Plus en détail

GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES. Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité.

GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES. Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité. GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES Actif : (partie gauche d'un bilan) Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité. Action : Titre de propriété d'une fraction

Plus en détail

Gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie Gestion de trésorerie Prévisions financières modes de financement et de placement à court terme Nathalie gardes Maitre de conférence en gestion Objectifs Connaître les principales composantes de la gestion

Plus en détail