Ateliers 21 du 6 octobre Atelier 3: Logement, culture, sport, associations, intergénérationnel...

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ateliers 21 du 6 octobre 2009. Atelier 3: Logement, culture, sport, associations, intergénérationnel..."

Transcription

1 Ateliers 21 du 6 octobre 2009 Atelier 3: Logement, culture, sport, associations, intergénérationnel...

2 Tendre vers un développement à Vincennes suppose de relever quatre défis majeurs et d adopter des principes de bonne gouvernance Chaque atelier a travaillé sur un des quatre défis. Contact mairie de Vincennes : 1

3 Compte-rendu de Atelier 3 : Assurer la cohésion sociale, la solidarité et l épanouissement de tous dans une ville attractive qui rajeunit Contact mairie de Vincennes : 2

4 Contact mairie de Vincennes : 3

5 Deux questions générales ont été posées par l assistance : - Comment toucher et sensibiliser les populations les plus concernées par les problèmes de cohésion sociale et de développement durable, alors même qu elles ne sont généralement pas présentes dans ce genre de forum? Une piste a été proposée en guise de réponse : utiliser les media destinés aux enfants (notamment collégiens et lycéens) - Et comment modifier le comportement individuel pour le bien collectif? Plusieurs pistes ont d ailleurs été proposées pour aller dans ce sens : actions de parrainage, actions de sensibilisation, actions dans les écoles, créer une boîte aux lettres de la cohésion sociale (on y mettrait ses idées) ; Faire relayer les messages environnement dans les associations (ex club 3ème âge, club sport, ) via référents Contact mairie de Vincennes : 4

6 En réaction à la phrase «une certaine sécurité», des remarques a été formulée autour de l insécurité routière : «de nombreuses rues sont impraticables voire dangereuses», «Stationnement en double file inadmissible» Une personne souhaite par ailleurs pointer que la circulation sur la rue de Fontenay crée des nuisances et coupe le centre-ville, ce qui réduit à son sens l impression d un centre-urbain et commerçant (du coup limité à la rue du midi). Enfin, une personne rappelle que si le bois fait l attractivité et la qualité de vie de Vincennes, il recouvre également d autres réalités : le bois, c est également des personnes «sans domicile fixe» qui y résident désormais de façon quasi permanente, un centre de rétention Pistes d avenir et suggestions des participants : En réponse au sentiment d insécurité routière, un contributeur suggère la révision des sens interdits, des ronds points dans les rues concernées. Pour limiter les nuisances liées à la circulation dans le centre-ville, un autre contributeur suggère de limiter la vitesse, réduire la largeur des chaussées, quitte à reporter la circulation sur la rue de Paris, en citant l exemple strasbourgeois (rues avec des sites propres pour les bus, des pistes cyclables, des plantations ) Contact mairie de Vincennes : 5

7 De nombreuses contributions ont tourné autour de la question du logement : - Pour pointer un foncier cher (et l absence, selon le contributeur, de politique volontariste de la mairie pour faire baisser le prix du foncier) et rare, ce qui soulève le problème de la construction de nouveaux logements ; - Un manque de logements sociaux bien que les efforts déjà engagés par la ville en la matière aient également été pointés par un contributeur («Merci pour l effort déjà fait sur le logement social, on compte sur vous pour continuer») ; - Un grand nombre d immeubles vétustes, notamment en cœur de ville ; - Enfin, pour signaler la présence de logements récents et moins onéreux dans la partie Est de la ville, toutefois éloignés des pôles de transport. Des demandes de précisions ont été formulées à propos de la connaissance de la population (demande de chiffres plus récents sur le nombre de RMIstes et de chômeurs notamment, sachant que la crise financière a certainement contribué à augmenter leur valeur). On note plusieurs interventions relatives à la «pauvreté» à Vincennes, que certains qualifient de «cachée», et sur laquelle d autres s interrogent : la ville est-elle prête à accueillir des personnes en situation de précarité? Pistes d avenir et suggestions des participants : Sur la question du logement social, le souhait a été exprimé à plusieurs reprises que la ville respecte la loi Solidarité et Renouvellement Urbain -SRU- qui impose un taux de 20% de logements sociaux pour toutes les communes de plus de habitants. A propos des immeubles vétustes, un contributeur estime que ce serait l occasion pour la ville de «reprendre la main sur des logements». Enfin, une proposition d action a émergée autour de la question des logement vacants: l idée proposée est de mener des actions auprès des propriétaires de logements vacants pour les inciter à les louer. Contact mairie de Vincennes : 6

8 Plusieurs participants ont pointé le fort développement des pratiques sportives et culturelles, porté par de nombreuses associations, tout en soulignant le fait que ces activités sont à leur sens trop coûteuses pour des usagers défavorisés financièrement, et de fait ne contribuent pas à «l épanouissement de tous les vincennois». Le groupe a d ailleurs choisi de retenir cette contribution comme un point majeur de l atelier. En terme d équipements, une interrogation : Que va devenir la caserne Port neuf? Pistes d avenir et suggestions des participants : En réponse à ce constat formulé d activités trop onéreuses, l assemblée a proposé comme piste d action de favoriser la pratique des activités sportives et culturelles pour tous, en appliquant la politique du quotient familial pour les inscriptions, en créant des emplois notamment d éducateurs sportifs pour encadrer les pratiquants, etc. Plusieurs pistes d actions ont été proposées par les participants, autour de l amélioration de la connaissance de la population, et de ses besoins, actuels et émergents : l idée serait de recenser ces besoins (sous forme d une enquête clients, enquête de satisfaction), voire de créer un livre blanc du vincennois [ndlr : un ensemble de propositions émanant des habitants?] sur des sujets tels que l accueil, les systèmes de garde pour a petite enfance, l emploi Contact mairie de Vincennes : 7

9 Plusieurs remarques et questions ont été formulées autour de cette notion d espaces publics manquants. D abord une demande de précision : souhait d avoir des chiffres (moyenne des espaces publics) dans d autres villes de même taille, pour comparer et situer Vincennes. Par ailleurs une remarque : 30% semble finalement être un chiffre relativement élevé [ndlr : les espaces publics tels que mentionnés recouvrent à la fois les rues, les places, placettes, les espaces d accompagnement de voies ou bâtiments, les espaces piétonniers et les espaces verts] Plusieurs contributeurs partagent le constat d un manque d espaces publics, mais en contrepartie pointent que : la ville a créé récemment plusieurs petits jardins de proximité qui deviennent vite des lieux de rencontre et de convivialité intergénérationnelle ; le territoire vincennois est amputé d espaces qui appartiennent à la ville de paris (Marigny / Autour du château). Une des personnes présentes pose d ailleurs la question des espaces sur les côtés du château («appartiennent-ils à la ville de Vincennes?») et fait surgir la complexité de l imbrication de ces différents espaces et de leur propriété / gestion entre Paris et Vincennes : un éclaircissement pourrait être utile dans le diagnostic. Pistes d avenir et suggestions des participants : Plusieurs actions ont été proposées en réponse à cette «carence» d espaces publics, autour de l idée de mieux gérer les espaces autour du château : travailler en partenariat avec la ville de Paris pour gérer les espaces qui lui appartiennent mais sont situés sur Vincennes, notamment pour faciliter les traversées ville-château et château-bois. Toujours autour de la notion d espaces publics, plusieurs contributeurs ont proposé de mettre en place des bancs sur le bord des trottoirs (lieux de rencontre, lieux de repos pour personnes à mobilité réduite personnes âgées, handicapés ). Enfin, il a été proposé de conforter les initiatives type «fête des voisins». Contact mairie de Vincennes : 8

10 Aucune remarque ou piste d action en réaction à cette diapositive, si ce n est les contributions suggérant des pistes pour mieux identifier les besoins de la population (cf. diapositive 3) Contact mairie de Vincennes : 9

11 Pour certains contributeurs, le diagnostic devrait être complété en mentionnant plusieurs points : Quid de la place de la personne étrangère (immigrée) adulte et/ou enfant à Vincennes? Mentionner le fait qu il n existe pas d épicerie sociale Insister sur le fait que la ville mène effectivement des actions de solidarité plurigénérationnelles (en direction de toutes les générations), plutôt qu intergénérationnelles (en mixant les générations) Pistes d avenir et suggestions des participants : La «Solidarité» a fait l objet de nombreuses propositions d actions, dont plusieurs tournées autour de l économie sociale et solidaire. Plusieurs contributeurs suggèrent de soutenir des projets d économie sociale et solidaire, de commerce équitable et éthique, via par exemple la mise en place d une cellule d accompagnement aux projets d économie sociale et solidaire. Dans le même ordre d idée, le groupe a retenu la proposition de développer des épiceries sociales à Vincennes. Le groupe a également retenu comme idée majeure de favoriser / développer l emploi local, sous forme de services à la personne (pour seniors, petite enfance ) en utilisant tous les types d outils (contrats aidés, etc.) Par ailleurs, plusieurs contributeurs ont émis d autres propositions, comme : Organiser un vestiaire public où on pourrait échanger gratuitement ses vêtements encore «valables» contre d autres (l association «avec elles» gère actuellement ce dispositif mais ne pourra plus l assurer pendant la phase de rénovation de ses locaux) Lancer des actions auprès des ateliers de handicapés pour certaines tâches de la ville (exemples : publipostage, lavage des voitures, etc.) Lutter contre l isolement des personnes par divers moyens (téléphone, autre ) Valoriser les compétences et le temps «gratuit» des retraités et des scolaires La question de l intégration des personnes étrangères a fait l objet de nombreuses contributions. Les idées qui en ressortent sont de favoriser l intégration de la population d origine étrangère à Vincennes, par exemple en recourant au parrainage (via le voisinage, via l école) par une famille «vincennoise intégrée». Contact mairie de Vincennes : 10

12 La notion de solidarité intergénérationnelle a été largement évoquée également, les contributeurs proposant de la renforcer en travaillant par exemple sur des bâtiments mixtes accueillant à la fois maison de retraite et crèche, et des moments communs (repas, activités plus ludiques, etc.). Une idée récurrente a été mise en avant par l atelier, celle de faire émerger un véritable espace public intergénérationnel (par exemple, un forum intergénérationnel) Enfin, les jumelages et la notion de coopération décentralisée ont été évoquées à travers plusieurs contributions : Favoriser la rencontre avec les villes jumelées (y compris entre vincennois et habitants de la ville jumelée), soutenir des projets de développement dans les pays du sud en favorisant la coopération décentralisée Contact mairie de Vincennes : 11

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

VILLE DU CANNET - ENQUÊTE PUBLIQUE AGENDA 21

VILLE DU CANNET - ENQUÊTE PUBLIQUE AGENDA 21 VILLE DU CANNET - ENQUÊTE PUBLIQUE AGENDA 21 DONNEZ VOTRE AVIS! En s engageant dans la mise en place d un Agenda 21 («ce qu il faut faire pour le 21 ème siècle»), la Mairie du Cannet souhaite intégrer

Plus en détail

COMMENT DéVELOPPER SON CLUB?

COMMENT DéVELOPPER SON CLUB? COMMENT DéVELOPPER SON CLUB? Accompagnement dans la création d un projet de développement. LE PROJET CLUB Analyser les points forts et points faibles Définir des axes d amélioration Décliner en actions

Plus en détail

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME MERCREDI 6 OCTOBRE 2010 Compte-rendu de la conférence qui s est tenue en public, en salle des fêtes de l Hôtel de Ville, le 6 octobre en présence

Plus en détail

les ateliers vélo mode d emploi

les ateliers vélo mode d emploi les ateliers vélo mode d emploi un service à la mobilité et à l autonomie, des lieux participatifs et solidaires pour encourager la pratique individuelle Comment ça marche? Comment s y prendre? Qui contacter?

Plus en détail

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 -

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - ATELIER 4 : Cohésion sociale entre les territoires et les générations L atelier se déroule à la Résidence des Personnes Agées Charles

Plus en détail

1.000 parrains pour 1.000 emplois

1.000 parrains pour 1.000 emplois 1.000 parrains pour 1.000 emplois En partenariat avec l ANDRH IDF, l Association Nationale des DRH Ile-de-France Dossier de presse Lundi 1 er juin 2015 Contact presse - Quitterie Lemasson -presse@paris.fr

Plus en détail

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19)

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) Le projet s inscrit dans une démarche durable prenant largement en compte le contexte du projet (économique, social

Plus en détail

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE VERSION FINALE COMITÉ LOCAL DE REVITALISATION INTÉGRÉE DU QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY (RUI 2) 1 TABLE DES MATIÈRE

Plus en détail

Projet Social 2015 2018

Projet Social 2015 2018 Projet Social 2015 2018 Groupe Technique Local du 16 octobre 2014 RÉSUMÉ Espace Mosaïque 27 rue de Benon 17170 Courçon Tél. : 05 46 01 94 39 Mail : cs.courcon@wanadoo.fr Site : www.espacemosaique.fr Site

Plus en détail

TARIFICATION ÉCO-SOLIDAIRE DE L EAU

TARIFICATION ÉCO-SOLIDAIRE DE L EAU Apporter au territoire l eau de qualité répondant à ses besoins Préserver la ressource en eau Garantir l accès à l eau pour tous Inciter à une consommation responsable Réduire l impact des eaux usées sur

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Prenant la suite du Plan d Occupation des Sols (POS) actuel, le Plan Local d Urbanisme (PLU) formalise les intentions d aménagement de la ville de Villiers-sur-Marne pour les 10-15

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

Synthèse des ateliers de travail avec les habitants

Synthèse des ateliers de travail avec les habitants Synthèse des ateliers de travail avec les habitants Un quartier «respirable» et «vivant» -Formes urbaines- 1/ Un cœur de ville harmonieux avec son environnement, respectueux du patrimoine - Une unité/cohérence

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité 4 Action sociale Fiche Axe 3 Garantir la cohésion sociale, l'accès à la ville pour tous, intégrer les habitants et améliorer la qualité de vie Enjeux du développement durable Faire reculer la pauvreté

Plus en détail

Arrondissement d Ahuntsic-Cartierville. Le 27 novembre 2012, de 19 h à 21 h 30 Bureau d arrondissement COMPTE RENDU

Arrondissement d Ahuntsic-Cartierville. Le 27 novembre 2012, de 19 h à 21 h 30 Bureau d arrondissement COMPTE RENDU Arrondissement d Ahuntsic-Cartierville Le 27 novembre 2012, de 19 h à 21 h 30 Bureau d arrondissement COMPTE RENDU Plus d une centaine de personnes ont pris part à la soirée Demain Montréal de l arrondissement

Plus en détail

Un Grand Paris ambitieux et partagé

Un Grand Paris ambitieux et partagé Un Grand Paris ambitieux et partagé Le lien fort entre les composantes d une métropole et ses habitants est la clef de son existence durable. Elle suppose une grande ambition: le partage d une identité

Plus en détail

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Groupe de travail 2 : Naissance, petite enfance et aide sociale Dijon, le vendredi 5 avril 2013 Personnes présentes Cf. annexe.

Plus en détail

Grand jeu. Quels noms pour les lieux du futur écoquartier de Guérande?

Grand jeu. Quels noms pour les lieux du futur écoquartier de Guérande? Grand jeu Maison neuve Quels noms pour les lieux du futur écoquartier de Guérande? Plus de renseigements sur www.ville-guerande.fr Rubriques : Vivre / Urbanisme / L écoquartier Maison Neuve PROJET D ÉCOQUARTIER

Plus en détail

20 ème arrondissement quartier Belleville Amandiers

20 ème arrondissement quartier Belleville Amandiers 20 ème arrondissement quartier Belleville Amandiers Présentation 37 000 habitants 86 hectares 36% de logements sociaux SRU Quartier reconduit (en partie ZUS) Situé au nord-ouest du 20è arrondissement,

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Améliorer la fluidité du trafic et la sécurité Mieux s orienter dans la ville Favoriser les transports en

Plus en détail

de qualité de Serrières!

de qualité de Serrières! Plan directeur sectoriel de Serrières Pour un développement de qualité de Serrières! Soirée participative i i 19 mars 2013 Plan directeur sectoriel de Serrières - Atelier participatif du 19 mars 2013 Mot

Plus en détail

Trouve ton chemin dans les QUARTIERS DU PARC SUD ET DU PARC NORD DE NANTERRE

Trouve ton chemin dans les QUARTIERS DU PARC SUD ET DU PARC NORD DE NANTERRE Les associations présentes pourront t aider dans tes choix culturels, professionnels, scolaires Parc en-ciel 79 Avenue Pablo Picasso Trouve ton chemin dans les QUARTIERS DU PARC SUD ET DU PARC NORD DE

Plus en détail

LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT. INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h

LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT. INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h Président de la Communauté de communes du Pays de Livarot et Maire de la Commune de

Plus en détail

KIT BÉNÉVOLES COMMENT GÉRER LES RELATIONS AVEC LA PRESSE. l association qui lutte contre la leucémie. www.laurettefugain.org

KIT BÉNÉVOLES COMMENT GÉRER LES RELATIONS AVEC LA PRESSE. l association qui lutte contre la leucémie. www.laurettefugain.org l association qui lutte contre la leucémie COMMENT GÉRER LES RELATIONS AVEC LA PRESSE KIT BÉNÉVOLES soutenir mobiliser aider la recherche médicale sur les leucémies et les maladies du sang autour des Dons

Plus en détail

Règlement du Printemps des Lycéens et des Apprentis Vendredi 22 mai 2015 - Halle de Martigues RÈGLEMENT

Règlement du Printemps des Lycéens et des Apprentis Vendredi 22 mai 2015 - Halle de Martigues RÈGLEMENT RÈGLEMENT Atelier des Jeunes Citoyens de la Méditerranée Photo Région / J. Cabanel. Le Printemps des Lycéens et des Apprentis ouvre ses inscriptions aux lycéens des établissements publics ou privés, professionnels

Plus en détail

La DDE et la DRE ont de nombreuses activités dans les domaines de l urbanisme, de l aménagement, de l environnement, de la route ou des transports.

La DDE et la DRE ont de nombreuses activités dans les domaines de l urbanisme, de l aménagement, de l environnement, de la route ou des transports. Qui sommes-nous? L a DDE et la DRE sont des services déconcentrés du ministère de l Équipement, des transports et du logement, l un au niveau départemental et l autre au niveau régional. Ils emploient

Plus en détail

RENCONTRE DEBAT SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2012 AUDITORIUM ESPACE BOUCHARDON COMPTE-RENDU LA SOLIDARITE ENTRE GENERATION DANS LA VIE ASSOCIATIVE

RENCONTRE DEBAT SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2012 AUDITORIUM ESPACE BOUCHARDON COMPTE-RENDU LA SOLIDARITE ENTRE GENERATION DANS LA VIE ASSOCIATIVE RENCONTRE DEBAT SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2012 AUDITORIUM ESPACE BOUCHARDON COMPTE-RENDU LA SOLIDARITE ENTRE GENERATION DANS LA VIE ASSOCIATIVE 2012 : année Européenne du vieillissement actif et de la solidarité

Plus en détail

Vincent SCIARRA HABITER AUTREMENT. 8 septembre 2010. Liège

Vincent SCIARRA HABITER AUTREMENT. 8 septembre 2010. Liège Vincent SCIARRA HABITER AUTREMENT Liège 8 septembre 2010 PLAN DE L EXPOSE 1. Le FLW en tant qu institution. 2. Evolution attendue des besoins en logement. 3. Les habitats alternatifs soutenus par le FLW.

Plus en détail

Compte rendu des commissions du Conseil de Développement du 8 novembre 2010

Compte rendu des commissions du Conseil de Développement du 8 novembre 2010 Compte rendu des commissions du Conseil de Développement du 8 novembre 2010 Commission formation insertion emploi Accueil de M.Bénédic, mot de bienvenue et rappel de l ordre du jour ainsi que rappel de

Plus en détail

nous préparons l avenir

nous préparons l avenir Ensemble, nous préparons l avenir Une situation contrainte Entre l aéroport et le lac, le développement de Saint-Aignan-de-Grandlieu est soumis à des règles strictes. Commune périurbaine du sud-ouest de

Plus en détail

Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière

Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière A N A L Y S E S 2 0 0 8-1 Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière Contexte Lorsque l on évoque les personnes handicapées et le vote, l on pense presque systématiquement à l accessibilité

Plus en détail

TABLE RONDE DES METIERS

TABLE RONDE DES METIERS TABLE RONDE DES METIERS SECTEUR DE L ANIMATION Jeudi 28 mai 2009 Salle saint Antoine à Etampes ANIMER C EST QUOI? Réunir un groupe autour d une activité, lui donner envie de participer, proposer des idées

Plus en détail

François CUILLANDRE Président de Brest métropole océane

François CUILLANDRE Président de Brest métropole océane Brest métropole océane se mobilise pour la promotion des déplacements sûrs et non polluants en proposant une alternative à l utilisation croissante de la voiture particulière, notamment sur les courts

Plus en détail

Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014

Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014 Mardi 4 novembre 2014 Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014 Sommaire Le territoire d enquête Rappel des grands principes de l enquête Le

Plus en détail

L opération Breteuil - Ségur. Avenue de Ségur. 12 juin 2015. Villa de Saxe. Villa de Ségur. Avenue Duquesne. Avenue de Breteuil

L opération Breteuil - Ségur. Avenue de Ségur. 12 juin 2015. Villa de Saxe. Villa de Ségur. Avenue Duquesne. Avenue de Breteuil L opération Breteuil - Ségur 12 juin 2015 Avenue de Ségur Villa de Saxe Villa de Ségur Avenue de Breteuil Avenue Duquesne UNE ÉQUIPE AU SERVICE D UN PROJET Covéa Immobilier : Société de Groupe d Assurance

Plus en détail

SAISINE SPECIFIQUE N 7 : COMMERCES ET SERVICES DE PROXIMITE. Avis commun des Conseils de village de

SAISINE SPECIFIQUE N 7 : COMMERCES ET SERVICES DE PROXIMITE. Avis commun des Conseils de village de Conseils de Village Commune de Bouchemaine Janvier 2012 SAISINE SPECIFIQUE N 7 : COMMERCES ET SERVICES DE PROXIMITE Avis commun des Conseils de village de Pruniers Val de Maine, Le Bourg, La Pointe, Campagne

Plus en détail

Organisation PDU. des trafics 2012-2022. Orientation N 2

Organisation PDU. des trafics 2012-2022. Orientation N 2 DU 2012-2022 Orientation N 2 Organisation des trafics Le lan de Déplacements Urbains (DU) est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Il organise les différents modes de déplacement

Plus en détail

Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France. Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet

Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France. Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet Difficulté d accès au logement des jeunes et attractivité de l Île-de-France Rencontre du CRIES Île-de-France 17 juin 2015 Hélène Joinet 1 L île-de-france, une des métropoles les plus jeunes d Europe Jeunesse

Plus en détail

Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Fédération des Œuvres Laïque du Maine et Loire

Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Fédération des Œuvres Laïque du Maine et Loire Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Page 1 sur 8 Le CLAE, «centre de loisirs associé à l école», est une forme particulière d accueil de loisirs, imaginé dans les années 1970 par des enseignants

Plus en détail

Synthèse de l enquête sur Aix en Bus

Synthèse de l enquête sur Aix en Bus Section PCF du Pays d Aix 28 août 2013 35 rue Granet 13 100 Aix-en-Provence pcf.aix@sfr.fr 04.42.23.30.91. Synthèse de l enquête sur Aix en Bus Table des matières Synthèse de l enquête sur Aix en Bus...

Plus en détail

Les villages, les villes

Les villages, les villes p28-29 Les villages, les villes Notre commune compte-t-elle plus ou moins de 2 000 habitants? Si elle compte plus de 2 000 habitants, c est une ville. Si elle compte moins de 2 000 habitants, c est un

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

Assemblée de quartier Joliot-Curie

Assemblée de quartier Joliot-Curie Révision du Plan Local d Urbanisme Assemblée de quartier Joliot-Curie 7 avril 2015 ORDRE DU JOUR : 1. Rappel du contenu du diagnostic PLU 2. Présentation des données clés du diagnostic 3. Travail par groupes

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville CONVENTION D OBJECTIF ET DE PARTENARIAT CENTRE DE LOISIRS ASSOCIATIF ELEMENTAIRE ENTRE LES SOUSSIGNES Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville ET Madame Sous le n l organisateur)

Plus en détail

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Besoins des aidants 1. Actuellement, êtes vous au bénéfice d une aide à domicile dans la prise en charge de la personne

Plus en détail

L INNOVATION SOCIALE COMME RESULTANTE D UN NOUVEAU PORTAGE DE L ACTION SOCIALE

L INNOVATION SOCIALE COMME RESULTANTE D UN NOUVEAU PORTAGE DE L ACTION SOCIALE L INNOVATION SOCIALE COMME RESULTANTE D UN NOUVEAU PORTAGE DE L ACTION SOCIALE L innovation sociale comme résultante d un nouveau portage de l action sociale Alexis BARON Directeur de l Agglomération Grenobloise

Plus en détail

LA MARE A LA VEUVE / LA REMISE A JORELLE

LA MARE A LA VEUVE / LA REMISE A JORELLE COMPTE-RENDU Bondy, le vendredi 10 Octobre 2014 CONSEIL CONSULTATIF DE QUARTIER LA MARE A LA VEUVE / LA REMISE A JORELLE Introduction de l Elu en charge du conseil de quartier, Monsieur Michel Voix, premier

Plus en détail

Résidences étudiantes

Résidences étudiantes SEMINAIRE DE SENSIBILISATION Résidences étudiantes Publié le 15/06/2015 Page 2 6 Introduction Comment gérer les activités festives dans nos résidences? Comment gérer les nuisances autour? Quelles solutions

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Département 64. «Clair matin» PRESENTATION DE L ACTION

Département 64. «Clair matin» PRESENTATION DE L ACTION Département 64 «Clair matin» Intitulé, ancienneté et lieu d implantation PRESENTATION DE L ACTION La maison d enfants à caractère social «Clair matin» a été créé en 1964 et s est implantée à Borce, dans

Plus en détail

Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant

Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant www.partage.org Faire grandir dignement les enfants du monde Mars 2009 1 Association humanitaire française au service des enfants du monde depuis plus

Plus en détail

Forum N 2. Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Compte rendu : En résumé :

Forum N 2. Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Compte rendu : En résumé : Forum N 2 Nouvelle programmation de la politique de la ville : quelle place pour les CCAS/CIAS? Présidence et animation : Véronique FAYET, membre du bureau de l UNCCAS Intervenants : Serge FRAYSSE, directeur

Plus en détail

Le Jardin Partagé de la Madeleine Projet 2010

Le Jardin Partagé de la Madeleine Projet 2010 Le Jardin Partagé de la Madeleine Projet 2010 1 > SOMMAIRE Sa philosophie... Page 3 Sa genèse... Page 4 Objectifs du Jardin Partagé... Page 5 Emplacement... Page 5 Le partenariat... Page 6 Les bénéficiaires

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. DATE jeudi 24 juin 2014 TÉL. 06 32 07 61 61

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. DATE jeudi 24 juin 2014 TÉL. 06 32 07 61 61 DATE jeudi 24 juin 2014 TÉL. 06 32 07 61 61 CONTACT PRESSE Stéphanie Ouvrard E.MAIL s.ouvrard@cavil.fr Le 5 juin dernier, l agglomération Villefranche Beaujolais associée à la région Rhône-Alpes et à l

Plus en détail

GENDA 21 Boulazac. Comité de Pilotage. Mardi 16 novembre 2010

GENDA 21 Boulazac. Comité de Pilotage. Mardi 16 novembre 2010 GENDA 21 Boulazac Comité de Pilotage Mardi 16 novembre 2010 SOMMAIRE Du pré-diagnostic au diagnostic partagé La méthodologie du diagnostic partagé Les résultats du diagnostic partagé Perspectives Le défi

Plus en détail

LE MOIS DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE. > programme

LE MOIS DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE. > programme LE MOIS DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE > programme Le «Mois de l ESS» est le temps fort annuel de visibilité et de valorisation de l économie sociale et solidaire en France. Comme chaque année depuis

Plus en détail

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi Direction départementale des Territoires de la Analyse sociodémographique de la N 2 Juillet 2015 (version actualisée) C É A S Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs

Plus en détail

Guide méthodologique du Projet associatif (ou de développement)

Guide méthodologique du Projet associatif (ou de développement) Guide méthodologique du Projet associatif (ou de développement) Le présent guide a pour objet de vous aider à formaliser le «projet associatif (ou de développement)» de votre structure, en répondant aux

Plus en détail

Mairie de Paris Agenda 21 Diagnostic technique Document de travail présenté à la concertation publique mars 2007 1

Mairie de Paris Agenda 21 Diagnostic technique Document de travail présenté à la concertation publique mars 2007 1 Mairie de Paris Agenda 21 Diagnostic technique Document de travail présenté à la concertation publique mars 2007 1 Huit fiches de synthèse pour un diagnostic partagé La Ville de Paris a lancé son Agenda

Plus en détail

Projet de Revitalisation de Centre-Bourg et de Développement du Territoire

Projet de Revitalisation de Centre-Bourg et de Développement du Territoire erergere Projet de Revitalisation de Centre-Bourg et de Développement du Territoire Jeudi 10 décembre 2015 - REUNION PUBLIQUE Compte-rendu 53 Personnes présentes Mot d accueil et introduction par Mme HAMARD

Plus en détail

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité FORUM N 5 Président de séance : Christine GENET, Adjointe au Maire de Metz, Vice-Présidente de l UNCCAS. Intervenants : Jean Louis HAURIE, Directeur

Plus en détail

E.H.P.A.D. «Des Sources» 2 rue Foun Rouge CS 40134 09104 SAINT JEAN DU FALGA CEDEX

E.H.P.A.D. «Des Sources» 2 rue Foun Rouge CS 40134 09104 SAINT JEAN DU FALGA CEDEX E.H.P.A.D. «Des Sources» 2 rue Foun Rouge CS 40134 09104 SAINT JEAN DU FALGA CEDEX Tél. : 05 34 01 91 00 Fax : 05 34 01 57 40 ehpaddessources@orange.fr L ANIMATION AU CŒUR DU PROJET L animation Page 1

Plus en détail

10 ème arrondissement quartier Porte St Denis Porte - St Martin, Buisson St Louis - Ste Marthe

10 ème arrondissement quartier Porte St Denis Porte - St Martin, Buisson St Louis - Ste Marthe 10 ème arrondissement quartier Porte St Denis Porte - St Martin, Buisson St Louis - Ste Marthe 31 060 habitants 55 hectares 11,5% de logements SRU Périmètre modifié Présentation Le quartier Porte St Denis

Plus en détail

Programme européen LEADER 2020

Programme européen LEADER 2020 Programme européen LEADER 2020 Pays du Perche ornais PROGRAMME D ACTIONS FICHES ACTIONS INNOVATION NUMERIQUE p.3 EXPERIMENTATION LOGEMENTS p.4 COORDINATION DES TRANSPORTS p.5 ACTIONS AGRICOLES COLLECTIVES

Plus en détail

COHESION ENTRE LES TERRITOIRES ET LES GENERATIONS

COHESION ENTRE LES TERRITOIRES ET LES GENERATIONS Une partie de la population asnièroise connaît des difficultés croissantes, en matière d accès au logement et à l emploi. Cette évolution s aggrave, (voir la fiche Lutte contre les exclusions). La Ville

Plus en détail

Lettre de l'état en Corrèze. La sécurité en Corrèze

Lettre de l'état en Corrèze. La sécurité en Corrèze Lettre de l'état en Corrèze La sécurité en Corrèze En ce début d'année, l'examen des chiffres de la délinquance de l'année 2010 me donne l'occasion de rappeler que la sécurité est la première des obligations

Plus en détail

Le Mécénat. -Le mécénat d entreprise. - Le mécénat des personnes physiques

Le Mécénat. -Le mécénat d entreprise. - Le mécénat des personnes physiques LE MECENAT 1 -Le mécénat d entreprise - Le mécénat des personnes physiques 2 Le partenariat regroupe l ensemble des dispositifs mettant en relation entreprises et associations : parrainage (ou sponsoring)

Plus en détail

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui Sécurité Pôle Routière d Appui Poitou-Charentes Sécurité Routière Poitou-Charentes Octobre 2014 1 Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui

Plus en détail

GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE. Version 1.0 Avril 2015

GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE. Version 1.0 Avril 2015 GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE Version 1.0 Avril 2015 1 - Solidarité AGENCE DU SERVICE CIVIQUE 5 1 - Solidarité K - Favoriser l accès à la vie

Plus en détail

guide être acteur de ma ville

guide être acteur de ma ville guide être acteur de ma ville Sommaire édito Les comités d usagers des Centres socioculturels p.4 Les Conseils CitoyenS p.6 Le Conseil Consultatif de Ville p.8 Le Conseil des AînéS p.10 Le Conseil Municipal

Plus en détail

Les Verts Réponse à la consultation. Avenir de la formation professionnelle neuchâteloise. Questionnaire -standard. 1.

Les Verts Réponse à la consultation. Avenir de la formation professionnelle neuchâteloise. Questionnaire -standard. 1. Les Verts Réponse à la consultation Avenir de la formation professionnelle neuchâteloise Questionnaire -standard 1.1 Entreprises a. Réactiver les entreprises autorisées à former et qui ne forment pas et

Plus en détail

142 COMMENT ORGANISER LE RETOUR À DOMICILE D UN PATIENT EN SOINS PALLIATIFS DANS LE CADRE D UNE MALADIE CANCÉREUSE?

142 COMMENT ORGANISER LE RETOUR À DOMICILE D UN PATIENT EN SOINS PALLIATIFS DANS LE CADRE D UNE MALADIE CANCÉREUSE? Item 142 COMMENT ORGANISER LE RETOUR À DOMICILE D UN PATIENT EN SOINS PALLIATIFS DANS LE CADRE D UNE MALADIE CANCÉREUSE? I/ Introduction 1 On rappelle la définition des soins palliatifs, par la S.F.A.P.

Plus en détail

Modes de vie : Renouveler le regard pour guider les décisions. Rencontres territoriales du SCOTERS Mai 2013

Modes de vie : Renouveler le regard pour guider les décisions. Rencontres territoriales du SCOTERS Mai 2013 Modes de vie : Renouveler le regard pour guider les décisions Rencontres territoriales du SCOTERS Mai 2013 Eléments de contexte Dans le cadre de rencontres destinées aux élus du territoire, le SCOTERS,

Plus en détail

PARIS SANTE NUTRITION. 22 novembre 2012 Journée Solipam

PARIS SANTE NUTRITION. 22 novembre 2012 Journée Solipam PARIS SANTE NUTRITION 22 novembre 2012 Journée Solipam A l origine, le programme Paris Santé Nutrition l objectif était la lutte contre l obésité infantile (0-12 ans), mais très vite, les besoins et les

Plus en détail

Cohésion sociale, solidarités et lien social. Retour des fiches-actions Lundi 24 janvier

Cohésion sociale, solidarités et lien social. Retour des fiches-actions Lundi 24 janvier Cohésion sociale, solidarités et lien social Retour des fiches-actions Lundi 24 janvier Cohésion sociale, solidarités et Lien social Actions municipales et actions pilotes: Favoriser la cohésion sociale

Plus en détail

Vélo et mobilité en entreprise

Vélo et mobilité en entreprise Vélo et mobilité en entreprise Association Vélo Service 13, place Alphonse Fiquet Bât B RDC Tour Perret 80 000 AMIENS Tel.: 03.22.72.55.13 velo.service@wanadoo.fr - http://amiensveloservice.fubicy.org

Plus en détail

des Aînés Information Orientation Proximité Écoute Coordination Échange Accompagnement Accueil La Ville de Strasbourg proche des personnes âgées.

des Aînés Information Orientation Proximité Écoute Coordination Échange Accompagnement Accueil La Ville de Strasbourg proche des personnes âgées. La Ville Les Maisonsensemble des Aînés Information Écoute Échange Coordination Orientation Proximité Accompagnement Accueil La Ville de Strasbourg proche des personnes âgées. Depuis quelques années déjà,

Plus en détail

PREFECTURE DE LA DROME

PREFECTURE DE LA DROME PREFECTURE DE LA DROME ENQUETE PUBLIQUE PREALABLE A LA DECLARATION D UTILITE PUBLIQUE DE L OPERATION DE RESTAURATION IMMOBILIERE DE L ILOT «MOUTON» A ROMANS-SUR-ISERE Mars 2015 Commissaire enquêteur :

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL GARE DE CHAMPIGNY CENTRE - Périmètre de 400m ÉLÉMENTS CLÉS > LES ETABLISSEMENTS La gare Champigny Centre est localisée avenue Roger Salengro, axe à double sens qui

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL FOYER D HÉBERGEMENT

LIVRET D ACCUEIL FOYER D HÉBERGEMENT LIVRET D ACCUEIL FOYER D HÉBERGEMENT Ce livret d accueil appartient à : NOM... Prénom... PRÉSENTATION DE L ASSOCIATION L association Thierry Albouy a été créée le 17 octobre 1972. Elle a pour objectif

Plus en détail

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010)

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010) L accueil et l accompagnement du parent dans les communautés francophones en contexte minoritaire : Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada

Plus en détail

Projet Éducatif Territorial 2013-2015

Projet Éducatif Territorial 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine- Saint-Denis agissant

Plus en détail

OFFRE NON FISCALE 123VIAGER. L immobilier autrement...

OFFRE NON FISCALE 123VIAGER. L immobilier autrement... OFFRE NON FISCALE 123VIAGER L immobilier autrement... Permettre aux retraités d améliorer leur niveau de vie Permettre aux actifs de se constituer un patrimoine immobilier dans des conditions favorables

Plus en détail

Contrat de ville du Robert

Contrat de ville du Robert Contrat de ville du Robert Appel à projet 2015 Note de cadrage TLE de FORT DE FRANCE I. CADRE GENERAL La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 Février 2014 (loi n 2014-173) fixe

Plus en détail

Formation, qualification et emploi

Formation, qualification et emploi E 1 DEVELOPPEMENT RESPONSABLE Formation, qualification et emploi L accès à la formation des Véliziens est facilité par la proximité des grands pôles universitaires franciliens. La Ville dispose en outre

Plus en détail

Forum territorial de santé Sud de l Aisne 20 novembre 2009

Forum territorial de santé Sud de l Aisne 20 novembre 2009 Forum territorial de santé Sud de l Aisne 20 novembre 2009 Synthèse du diagnostic territorial Points positifs Le Sud de l Aisne a un indice conjoncturel de fécondité (ICF) plus élevé qu en Picardie et

Plus en détail

[Ouverture de la piscine intercommunale]

[Ouverture de la piscine intercommunale] Engagement municipal n 34 [Ouverture de la piscine intercommunale] Contexte et objectifs poursuivis : Construite au milieu des années soixante et après 30 ans d exploitation sans interruption, l état de

Plus en détail

COMPTE RENDU DE REUNION. AGENDA 21 - ATELIER THEMATIQUE «Retraités et Séniors»

COMPTE RENDU DE REUNION. AGENDA 21 - ATELIER THEMATIQUE «Retraités et Séniors» Date : Mardi 3 novembre 2014 Lieu : Mairie de Saint-André/ salle du Préau - 18h COMPTE RENDU DE REUNION AGENDA 21 - ATELIER THEMATIQUE «Retraités et Séniors» Personnes présentes Martine Esteve (Adjointe

Plus en détail

REJOIGNEZ LE RESEAU DES VILLES DE L EDUCATION PAR LE SPORT!!!

REJOIGNEZ LE RESEAU DES VILLES DE L EDUCATION PAR LE SPORT!!! REJOIGNEZ LE RESEAU DES VILLES DE L EDUCATION PAR LE SPORT!!! «Construire une société plus juste et solidaire par le sport» Trouver des solutions au décrochage éducatif des jeunes Permettre à tous les

Plus en détail

Communauté de communes du Haul Val de Sèvre

Communauté de communes du Haul Val de Sèvre Communauté de communes du Haul Val de Sèvre Mission d accompagnement pour l élaboration d un projet de territoire et d un schéma de mutualisation des services à l échelle du territoire communautaire Conseil

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil

Plus en détail

Partageons. nos. talents

Partageons. nos. talents Partageons nos talents 1 La Sauvegarde du Nord Le mot de... Louis Gallois Depuis 1957, la Sauvegarde du Nord accueille et accompagne des enfants, des adolescents, des jeunes en difficultés psychiques,

Plus en détail