4.01. Prestations de l assurance-invalidité (AI) Une assurance obligatoire. Objectifs de l assurance-invalidité. Etat au 1 er janvier 2004

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "4.01. Prestations de l assurance-invalidité (AI) Une assurance obligatoire. Objectifs de l assurance-invalidité. Etat au 1 er janvier 2004"

Transcription

1 4.01 Etat au 1 er janvier 2004 Prestations de l assurance-invalidité (AI) 1 Une assurance obligatoire Toutes les personnes qui habitent en Suisse ou y exercent une activité lucrative sont obligatoirement affiliées à l assurance-invalidité (AI). Les ressortissants suisses et les ressortissants de l UE et de l AELE qui vivent hors de l UE ou de l AELE peuvent, à certaines conditions, s y affilier à titre facultatif. 2 Objectifs de l assurance-invalidité Les prestations visent à prévenir, à réduire ou à éliminer l invalidité grâce à des mesures de réadaptation appropriées, simples et adéquates, à compenser les effets économiques permanents de l invalidité en couvrant les besoins vitaux dans une mesure appropriée, à ce que les assurés puissent, en toute connaissance de cause, opter pour une vie autonome. 1

2 3 Droit aux prestations de l AI Les assurés qui, par suite d une atteinte à leur santé, sont totalement ou partiellement empêchés de travailler ou d accomplir leurs travaux habituels ont droit aux prestations de l AI. De plus, leur problème de santé doit présenter un caractère permanent ou du moins durable. Les assurés de moins de 20 ans reçoivent eux aussi des prestations de l AI lorsqu il est vraisemblable que leurs problèmes de santé les désavantageront dans leur activité lucrative. Peu importe que l atteinte à la santé soit physique, psychique ou mentale ou qu elle provienne d une infirmité congénitale, d une maladie ou d un accident. 4 L AI accorde en priorité des mesures de réadaptation (voir chiffres 9-16). L ayant droit a l obligation de faciliter toutes les mesures prises en vue de sa réadaptation à la vie professionnelle. Chaque cas fait l objet d un examen préalable des possibilités d une réadaptation avant de se voir octroyer une rente AI. 5 Demande de prestations, début et durée Les assurés qui sollicitent des prestations de l AI doivent s annoncer auprès de l office AI de leur canton de domicile. Ils peuvent obtenir le formulaire de demande auprès des offices AI, des caisses de compensation ou de leurs agences. 6 La personne assurée ou son représentant légal ainsi que les autorités ou les tiers qui l entretiennent ou lui prodiguent des soins régulièrement ou durablement peuvent faire valoir un droit aux prestations de l AI. La personne doit signer de sa propre main la demande de prestations lorsque son état ne l en empêche pas. 7 Il est important de s annoncer rapidement après la survenance de l événement assuré, en principe avant l exécution des mesures de réadaptation. En cas d annonce tardive, les prestations sont généralement accordées seulement pour les 12 mois qui précèdent le dépôt de la demande. 2

3 8 Le droit aux prestations s éteint à la fin du mois où la personne assurée n est plus invalide; a droit à une rente de vieillesse ou à une rente de survivant plus élevée; décède. 9 Mesures médicales de réadaptation Les frais de traitement des maladies ou des suites d accidents sont à la charge de l assurance-maladie ou de l assurance-accidents. Par conséquent, l AI n accorde aux assurés adultes que des mesures médicales qui n ont pas pour objet le traitement de l affection en tant que telle: elle prend ainsi en charge seulement les frais de mesures médicales qui visent à favoriser directement la réadaptation professionnelle et sont de nature à améliorer de façon durable et importante la capacité de gain ou encore à la préserver d une diminution notable. Dans ce contexte, l AI assume les frais du traitement médical (ambulatoire ou en division commune dans un hôpital), ceux des soins prodigués par le personnel médical auxiliaire (physiothérapeutes, etc.) et de médicaments reconnus. 10 Les assurés de moins de 20 ans atteints d une infirmité congénitale bénéficient d une réglementation particulière. L AI prend en charge toutes les mesures médicales nécessaires au traitement de l infirmité congénitale, sans tenir compte de la capacité de gain future. Une liste établie par le Conseil fédéral recense les infirmités congénitales reconnues comme telles qui donnent droit aux mesures médicales de l AI. 3

4 11 Mesures de réadaptation d ordre professionnel L AI encourage diverses prestations de services dont le but est de faciliter la réinsertion professionnelle: Le personnel spécialisé des offices AI assume l orientation professionnelle et le service de placement lorsque l invalidité restreint le choix d une profession ou l exercice de l activité antérieure. Si la personne assurée ne bénéficie d aucune formation professionnelle, l AI prend en charge les coûts supplémentaires dus à l invalidité pendant la formation professionnelle initiale. Ce terme englobe une formation élémentaire ou un apprentissage, la fréquentation d une école moyenne, spécialisée ou d une haute école, une formation pour les activités ménagères ainsi que la préparation à un travail auxiliaire ou à une activité dans un atelier protégé. Si la personne assurée suit des cours de perfectionnement pour maintenir ou améliorer ses capacités de gain, l AI prend en charge les coûts supplémentaires liés à son invalidité. L AI prend en charge les coûts du reclassement lorsque la personne assurée ne peut plus exercer sa profession ou qu elle ne peut l exercer que dans des conditions pénibles en raison de son invalidité. L AI assume également les frais de la rééducation dans la même profession. Les assurés invalides ont droit à un soutien actif dans la recherche d un emploi approprié, et s ils en ont déjà un, à un conseil suivi afin de le conserver. L AI accorde également une aide en capital à certaines conditions, afin de permettre à la personne assurée de travailler en qualité d indépendant. Cette aide peut aussi financer les transformations de l entreprise rendues nécessaires par l invalidité. 4

5 Formation scolaire 12 Formation scolaire spéciale Les assurés de moins de 20 ans qui, en raison de leur infirmité, ne peuvent fréquenter l école publique reçoivent de l AI les prestations suivantes: une contribution aux frais scolaires 44 francs par journée d école une contribution aux frais de pension si l élève est interne 56 francs par nuitée s il est externe 7 francs par repas de midi Cette disposition concerne particulièrement les enfants atteints dans leur santé mentale ou physique, les enfants aveugles, malvoyants, sourds ou malentendants, ainsi que ceux qui sont atteints de graves difficultés d élocution ou souffrent de troubles du comportement. 13 Mesures pédago-thérapeutiques L AI alloue des indemnités pour des mesures de nature pédago-thérapeutique qui sont nécessaires pour la formation scolaire spéciale. Ces mesures comprennent: les cours d orthophonie, l enseignement de la lecture labiale et l entraînement auditif pour les malentendants, les mesures nécessaires à l acquisition et à la structuration du langage chez les handicapés mentaux gravement atteints, la gymnastique spéciale destinée à développer la motricité des assurés qui souffrent de troubles sensoriels ou d un grave handicap mental. L AI garantit également des subsides à l orthophonie, à l entraînement auditif et à l enseignement de la lecture labiale pour les malentendants lorsque ceux-ci fréquentent l école publique. L AI prend aussi en charge les frais de transport dus à l invalidité. Le mémento 4.10 Mesures de formation scolaire spéciale donne des indications plus complètes à ce sujet. 5

6 14 Moyens auxiliaires L AI accorde à la personne assurée invalide les moyens auxiliaires nécessités par son invalidité pour exercer une activité lucrative; accomplir ses travaux habituels (par ex. le ménage); fréquenter une école; suivre une formation professionnelle ou à des fins d accoutumance fonctionnelle. Ce sont, en particulier, les prothèses, les appareils pour les jambes, les appareils acoustiques, les yeux artificiels, les chiens-guides pour aveugles, les fauteuils roulants, les véhicules à moteur et les moyens auxiliaires au poste de travail. Les frais de prothèses dentaires, de lunettes ou de supports plantaires sont pris en charge par l AI seulement dans le contexte des mesures médicales de réadaptation. Les personnes assurées ont également droit aux moyens auxiliaires qui leur sont nécessaires pour gérer leur quotidien avec un maximum d indépendance et d autonomie. En font partie par exemple les moyens auxiliaires de locomotion ou permettant le contact avec l entourage. Les mémentos 4.03 Moyens auxiliaires de l AI, 4.07 Véhicules à moteur de l AI et 4.08 Appareils acoustiques de l AI donnent des indications plus complètes à ce sujet. 15 Frais de voyage L AI rembourse en règle générale les frais de transports publics pour les voyages en Suisse, nécessités par l examen du bien-fondé de la demande ou l exécution de mesures de réadaptation. Le mémento 4.05 Remboursement des frais de voyage dans l AI donne des indications plus complètes à ce sujet. 6

7 16 Indemnités journalières En règle générale, l AI verse aux assurés qui se soumettent à des mesures de réadaptation ou d instruction des indemnités journalières destinées à garantir dans une mesure appropriée leur subsistance et celle des membres de leur famille durant la réadaptation. Dans certains cas, par exemple lorsque l invalidité n entraîne pas de perte de gain ou que la personne assurée touche une rente, l AI peut cependant ne pas accorder d indemnité journalière. Le droit à l indemnité journalière prend naissance au plus tôt le premier jour du mois qui suit le 18 e anniversaire et s éteint au plus tard à la fin du mois qui précède la naissance du droit à une rente de vieillesse. Le mémento 4.02 Indemnités journalières de l AI donne des indications plus complètes à ce sujet. 17 Rente d invalidité Une rente d invalidité n est versée qu après un examen préalable des possibilités d une réadaptation. 18 Le droit à la rente prend naissance au plus tôt lorsque la personne assurée présente une incapacité de gain durable de 40% au moins, donc une invalidité permanente, ou a présenté, en moyenne, une incapacité de travail de 40% au moins pendant une année, sans interruption notable. De plus, son incapacité de gain perdure dans la même mesure au moins. La rente d invalidité peut être allouée au plus tôt à partir de 18 ans. 7

8 19 L office AI calcule le degré d invalidité des personnes actives en procédant à une comparaison de revenus. Pour ce faire, il calcule d abord le revenu potentiel de l activité lucrative de la personne assurée sans son atteinte à la santé. On en déduit le revenu qu il pourrait vraisemblablement obtenir avec ses problèmes de santé, mais après exécution des mesures de réadaptation. Il en résulte un manque à gagner: la perte de gain conséquente à l invalidité. Cette dernière exprimée en pour-cent indique le degré d invalidité. L invalidité des personnes non actives (par ex. les personnes qui s occupent du ménage, les membres de communautés religieuses, les étudiants) est évaluée en fonction des difficultés qu elles rencontrent pour accomplir leurs travaux habituels. 20 Le degré d invalidité détermine le genre de rente à laquelle une personne a droit: Degré d invalidité Droit à la rente 40% au moins un quart de rente 50% au moins une demi-rente 60% au moins trois quarts de rente 70% au moins une rente entière Le mémento 4.04 Rentes d invalidité et allocations pour impotents de l AI donne des indications plus complètes à ce sujet. 21 Allocation pour impotent Les assurés qui ont besoin de l aide régulière d autrui pour accomplir les actes ordinaires de la vie (s habiller, faire sa toilette, manger, etc.) ou de soins constants, voire d une surveillance personnelle, sont impotents au sens de l AI. Ils ont droit à une allocation pour impotent s ils sont domiciliés en Suisse; si l impotence est durable ou s est manifestée pendant une année au moins sans interruption; s ils ne bénéficient pas déjà d une allocation pour impotent de l assurance-accidents obligatoire ou de l assurance militaire. 8

9 22 Les mineurs impotents peuvent, dès leur naissance, toucher une allocation pour impotent. Les assurés âgés de moins d un an ont droit à l allocation dès qu il est vraisemblable que l impotence durera plus de 12 mois. Les mineurs qui ont besoin d un nombre minimal d heures de soins intenses touchent, à certaines conditions, un supplément pour soins intenses. Ce supplément n est pas accordé lors d un séjour dans un home. 23 Le montant de l allocation pour impotent diffère selon si la personne assurée réside dans un home ou si elle vit à domicile. 24 Sont également considérés comme impotents les assurés majeurs qui vivent chez eux et ont besoin en permanence d un accompagnement régulier pour faire face aux nécessités de la vie (prestations d assistance qui permettent une vie autonome à la maison, accompagnement pour les activités hors du domicile ou pour parer au risque d isolement durable du monde extérieur). Les assurés qui souffrent d un handicap psychique uniquement n ont donc droit à une allocation pour impotent que s ils touchent une rente AI. Le mémento 4.04 Rentes d invalidité et allocations pour impotents de l AI donne des indications plus complètes à ce sujet. 25 Prestations complémentaires Les personnes qui ont droit à une rente de l AI, à une allocation pour impotent de l AI ou à une indemnité journalière de l AI pendant 6 mois au moins peuvent solliciter des prestations complémentaires si leur revenu n atteint pas le seuil minimal légal. Il existe un droit légal aux prestations complémentaires; ces dernières ne représentent en aucun cas des prestations d assistance. Les mémentos 5.01 Prestations complémentaires à l AVS et à l AI et 5.02 Votre droit aux prestations complémentaires de l AVS et de l AI donnent de plus amples informations à ce sujet. 9

10 26 Etrangers Des dispositions supplémentaires applicables aux ressortissants étrangers figurent dans les conventions de sécurité sociale conclues entre la Suisse et des pays tiers. Sont concernés les ressortissants des pays suivants: les Etats membres de l UE et de l AELE, Canada/Québec, Chili, Chypre, Croatie, Hongrie, Israël, Macédoine, Saint-Marin, Slovaquie, Slovénie, République tchèque, Turquie, USA et Yougoslavie*. Des dispositions additionnelles sont également applicables aux réfugiés et aux apatrides. Des brochures émises à l intention des étrangers donnent des indications plus complètes à ce sujet. * La convention est maintenue pour tous les ressortissants de l ex-yougoslavie (à l exception des Croates, des Macédoniens et des Slovènes). 27 Renseignements Les offices AI, les caisses de compensation AVS et leurs agences fournissent volontiers les renseignements désirés. La liste complète des caisses de compensation AVS avec leurs adresses et numéros de téléphone figure aux dernières pages des annuaires téléphoniques. 28 Ce mémento ne donne qu un aperçu des dispositions en vigueur. Seule la loi fait foi dans le règlement des cas individuels. 10

11 Publié par le Centre d information AVS/AI en collaboration avec l Office fédéral des assurances sociales. Edition novembre Reproduction partielle autorisée à condition que la source soit citée. Ce mémento peut être obtenu auprès des caisses de compensation, de leurs agences et des offices AI. Numéro de commande 4.01/f. Il est également disponible sur Internet à l adresse 11

12

4.01 Etat au 1 er janvier 2011

4.01 Etat au 1 er janvier 2011 4.01 Etat au 1 er janvier 2011 Prestations de l assurance invalidité (AI) Une assurance obligatoire 1 Toutes les personnes qui habitent en Suisse ou y exercent une activité lucrative sont obligatoirement

Plus en détail

Intervention SUVA 28.11.2014. Formation Handicap et enjeux sociaux 28 novembre 2014

Intervention SUVA 28.11.2014. Formation Handicap et enjeux sociaux 28 novembre 2014 Formation Handicap et enjeux sociaux 28 novembre 2014 Assurance Invalidité 2 Assurance invalidité Principes généraux But Prévenir, réduire ou éliminer l invalidité grâce à des mesures de réadaptation appropriées,

Plus en détail

4.02 Etat au 1 er janvier 2012

4.02 Etat au 1 er janvier 2012 4.02 Etat au 1 er janvier 2012 Indemnités journalières de l AI Généralités 1 Les indemnités journalières complètent les mesures de réadaptation de l AI: elles sont destinées à garantir la subsistance des

Plus en détail

4.04 Prestations de l AI Rentes d invalidité de l AI

4.04 Prestations de l AI Rentes d invalidité de l AI 4.04 Prestations de l AI Rentes d invalidité de l AI Etat au 1 er janvier 2016 En bref Ont droit à des prestations de l assurance-invalidité (AI) les assurés qui, en raison d une atteinte à leur santé,

Plus en détail

4.09 Prestations de l AI Mesures de réadaptation d ordre professionnel de l AI

4.09 Prestations de l AI Mesures de réadaptation d ordre professionnel de l AI 4.09 Prestations de l AI Mesures de réadaptation d ordre professionnel de l AI Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref L assurance-invalidité fédérale (AI) a pour principe que «la réadaptation prime la rente».

Plus en détail

1.2013 Etat au 1 er janvier 2013

1.2013 Etat au 1 er janvier 2013 1.2013 Etat au 1 er janvier 2013 Modifications au 1 er janvier 2013 dans le domaine des cotisations et des prestations Sommaire Chiffres Cotisations 1-5 Prestations de l AVS 6-7 Prestations de l AI 8-9

Plus en détail

4.03 Prestations de l AI Moyens auxiliaires de l AI

4.03 Prestations de l AI Moyens auxiliaires de l AI 4.03 Prestations de l AI Moyens auxiliaires de l AI Etat au 1 er janvier 2015 En bref Les personnes assurées auprès de l AI ont droit aux moyens auxiliaires figurant sur une liste établie par le Conseil

Plus en détail

des assurances sociales (LPGA) 6 s appliquent à l AI (art. 1a à 26 bis et 28 à 70), à moins que la présente loi ne déroge expressément à la LPGA.

des assurances sociales (LPGA) 6 s appliquent à l AI (art. 1a à 26 bis et 28 à 70), à moins que la présente loi ne déroge expressément à la LPGA. Loi fédérale sur l assurance-invalidité (LAI) 1 831.20 du 19 juin 1959 (Etat le 19 octobre 2004) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 34 quater de la constitution 2 ; 3 vu le message

Plus en détail

4.01 Etat au 1 er janvier 2013

4.01 Etat au 1 er janvier 2013 4.01 Etat au 1 er janvier 2013 Prestations de l assurance invalidité (AI) Une assurance obligatoire 1 Toutes les personnes qui habitent en Suisse ou y exercent une activité lucrative sont obligatoirement

Plus en détail

Convention de sécurité sociale entre la Suisse et le Japon

Convention de sécurité sociale entre la Suisse et le Japon Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Domaine Affaires internationales Convention de sécurité sociale entre la Suisse et le Japon Département fédéral de l intérieur

Plus en détail

6.09 Allocations familiales Allocations familiales dans l agriculture

6.09 Allocations familiales Allocations familiales dans l agriculture 6.09 Allocations familiales Allocations familiales dans l agriculture Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref La loi fédérale sur les allocations familiales dans l agriculture (LFA) s applique aux personnes

Plus en détail

4.02 Prestations de l AI Indemnités journalières de l AI

4.02 Prestations de l AI Indemnités journalières de l AI 4.02 Prestations de l AI Indemnités journalières de l AI Etat au 1 er janvier 2016 En bref Les indemnités journalières complètent les mesures de réadaptation de l assurance-invalidité (AI) : elles sont

Plus en détail

Les accords bilatéraux amènent des nouveautés dans le domaine des assurances sociales

Les accords bilatéraux amènent des nouveautés dans le domaine des assurances sociales Valable dès l entrée en vigueur des accords bilatéraux Les accords bilatéraux amènent des nouveautés dans le domaine des assurances sociales Les dispositions sur la coordination de la sécurité sociale

Plus en détail

Le personnel de la Caisse cantonale vaudoise de Compensation AVS et des Agences d assurances sociales vous adressent leurs meilleurs voeux pour 2014

Le personnel de la Caisse cantonale vaudoise de Compensation AVS et des Agences d assurances sociales vous adressent leurs meilleurs voeux pour 2014 Le personnel de la Caisse cantonale vaudoise de Compensation AVS et des Agences d assurances sociales vous adressent leurs meilleurs voeux pour 2014 Futurs rentiers AVS En 2014, les hommes nés en 1949

Plus en détail

10.01 Etat au 1 er janvier 2012

10.01 Etat au 1 er janvier 2012 10.01 Etat au 1 er janvier 2012 Salariés travaillant ou domiciliés à l étranger et les membres de leur famille Les personnes concernées 1 Ce mémento fournit des informations sur l obligation et les possibilités

Plus en détail

Notice 2 Imposition des époux et de la famille

Notice 2 Imposition des époux et de la famille Notice 2 Imposition des époux et de la famille Valable pour la période fiscale 2015 Les dispositions applicables en matière de droit fiscal peuvent sensiblement différer selon la situation personnelle

Plus en détail

4.01 Prestations de l AI Prestations de l assurance-invalidité (AI)

4.01 Prestations de l AI Prestations de l assurance-invalidité (AI) 4.01 Prestations de l AI Prestations de l assurance-invalidité (AI) Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Toutes les personnes qui résident en Suisse ou qui y exercent une activité lucrative sont obligatoirement

Plus en détail

2014 Rapport. Office de l assurance invalidité. Partie V. annuel

2014 Rapport. Office de l assurance invalidité. Partie V. annuel 2014 Rapport annuel Office de l assurance invalidité Partie V Caisse de compensation du Jura 1. Activité de l office L'Office de l'assurance invalidité du Jura assume les tâches suivantes : met en œuvre

Plus en détail

Données repères du 1 er pilier. Etat au 1 er janvier 2014

Données repères du 1 er pilier. Etat au 1 er janvier 2014 Données repères du 1 er pilier Etat au 1 er janvier 2014 1 Avertissement La présente brochure se limite à vous donner une vue d ensemble des données repères du 1 er pilier. Seules les dispositions légales

Plus en détail

3.06 Prestations de l AVS Calcul anticipé de la rente

3.06 Prestations de l AVS Calcul anticipé de la rente 3.06 Prestations de l AVS Calcul anticipé de la rente Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Le calcul anticipé de la rente renseigne sur les rentes que l on peut vraisemblablement attendre de l AVS ou de

Plus en détail

Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève

Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève Les lois sociales en Suisse Conférence donnée par Me M. CELI VEGAS Avocat à Genève (Suisse) et Madrid (Espagne) Consulat Général du Pérou à Genève AVS -Assurance vieillesse et survivants Couvre besoin

Plus en détail

4.03 Etat au 1 er janvier 2013

4.03 Etat au 1 er janvier 2013 4.03 Etat au 1 er janvier 2013 Moyens auxiliaires de l AI Professionnellement ou au quotidien 1 Les personnes affiliées à l AI ont droit aux moyens auxiliaires professionnellement nécessaires, ou bien

Plus en détail

4.09 Etat au 1 er janvier 2012

4.09 Etat au 1 er janvier 2012 4.09 Etat au 1 er janvier 2012 Mesures de réadaptation d ordre professionnel de l AI Généralités 1 Selon le principe fondamental de l'ai «la réadaptation prime la rente», les personnes assurées suivent

Plus en détail

2.08 Etat au 1 er janvier 2014

2.08 Etat au 1 er janvier 2014 2.08 Etat au 1 er janvier 2014 Cotisations à l assurance-chômage L assurance-chômage est obligatoire 1 L assurance-chômage (AC) est une assurance sociale suisse au même titre que l assurance-vieillesse

Plus en détail

2.02 Etat au 1 er janvier 2014

2.02 Etat au 1 er janvier 2014 2.02 Etat au 1 er janvier 2014 Cotisations des indépendants à l AVS, à l AI et aux APG Activité indépendante 1 L assurance-vieillesse et survivants (AVS), l assuranceinvalidité (AI) et le régime des allocations

Plus en détail

Assurance accidents. Informations pour employeurs et collaborateurs

Assurance accidents. Informations pour employeurs et collaborateurs Assurance accidents pour employeurs et collaborateurs Assurance accidents obligatoire selon la LAA Prestations pour soins et remboursement de frais Indemnité journalière Rente d invalidité Indemnité pour

Plus en détail

Guide des assurances sociales à l intention des employeurs. Édition 2016

Guide des assurances sociales à l intention des employeurs. Édition 2016 Guide des assurances sociales à l intention des employeurs Édition 2016 Contenu Introduction...3 l assurance vieillesse et survivants (LAVS)...4 l assurance invalidité (LAI)...5 les allocations pour perte

Plus en détail

10.01 International Salariés à l étranger et les membres de leur famille

10.01 International Salariés à l étranger et les membres de leur famille 10.01 International Salariés à l étranger et les membres de leur famille Etat au 1 er janvier 2016 En bref Ce mémento vous fournit des informations sur l obligation et les possibilités de s assurer ainsi

Plus en détail

La sécurité sociale en suisse. Etat 1 er janvier 2016

La sécurité sociale en suisse. Etat 1 er janvier 2016 La sécurité sociale en suisse Etat 1 er janvier 2016 Table des matières Abréviations 3 En bref 4 L assujettissement au régime suisse de sécurité sociale 5 Les principes généraux du système suisse de sécurité

Plus en détail

Questions fréquemment posées à l attention des employeurs

Questions fréquemment posées à l attention des employeurs Questions fréquemment posées à l attention des employeurs Contenu Prestations de l office AI... 2 - Pourquoi l office AI est-il supposé pouvoir m aider en tant qu employeur?...2 - Quel genre de soutien

Plus en détail

Travail domestique. Qu est-ce qui est considéré comme travail domestique? 1 On entend par travail domestique, par exemple, l activité des

Travail domestique. Qu est-ce qui est considéré comme travail domestique? 1 On entend par travail domestique, par exemple, l activité des 2.06 Etat au 1 er janvier 2008 Travail domestique Qu est-ce qui est considéré comme travail domestique? 1 On entend par travail domestique, par exemple, l activité des personnes suivantes: nettoyeuse/nettoyeur;

Plus en détail

ASSURANCE-INVALIDITE Notions de bases

ASSURANCE-INVALIDITE Notions de bases L Assurance-Invalidité (LAI) ASSURANCE-INVALIDITE Notions de bases 1. Quelques principes importants de l AI 2. La 5 ème révision de l AI (01.01.2008) service social 1 service social 2 L Assurance-Invalidité

Plus en détail

Garantir le minimum vital

Garantir le minimum vital 1 er pilier, AVS/AI Garantir le minimum vital Par le biais de l AVS/AI, la prévoyance étatique couvre les besoins vitaux de toute la population. 1. Situation initiale La prévoyance vieillesse, survivants

Plus en détail

L assurance-accidents des chômeurs de A à Z. Couverture d assurance de la Suva 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24

L assurance-accidents des chômeurs de A à Z. Couverture d assurance de la Suva 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 L assurance-accidents des chômeurs de A à Z Couverture d assurance de la Suva 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 Les chômeurs ayant droit aux indemnités de chômage bénéficient automatiquement de la couverture

Plus en détail

Bonifications pour tâches d assistance

Bonifications pour tâches d assistance 1.03 Généralités Bonifications pour tâches d assistance Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Les dispositions légales prévoient la prise en compte des bonifications pour tâches d assistance dans le calcul

Plus en détail

4.14 Prestations de l AI Contribution d assistance de l AI

4.14 Prestations de l AI Contribution d assistance de l AI 4.14 Prestations de l AI Contribution d assistance de l AI Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Cette prestation permet au bénéficiaire d une allocation pour impotent qui vit ou souhaite vivre à domicile

Plus en détail

Modifications au 1 er janvier 2015

Modifications au 1 er janvier 2015 1.2015 Généralités Modifications au 1 er janvier 2015 Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Le présent mémento vous renseigne sur les modifications entrant en vigueur le 1 er janvier 2015 dans le domaine

Plus en détail

3.03 Prestations de l AVS Rentes de survivants de l AVS

3.03 Prestations de l AVS Rentes de survivants de l AVS 3.03 Prestations de l AVS Rentes de survivants de l AVS Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref La rente de survivants est là pour empêcher que le décès du conjoint ou d un des parents ne mette financièrement

Plus en détail

3.01 Prestations de l AVS Rentes de vieillesse et allocations pour impotent de l AVS

3.01 Prestations de l AVS Rentes de vieillesse et allocations pour impotent de l AVS 3.01 Prestations de l AVS Rentes de vieillesse et allocations pour impotent de l AVS Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Lorsque vous atteignez l âge ordinaire de la retraite, vous avez droit à une rente

Plus en détail

4.04 Etat au 1 er janvier 2013

4.04 Etat au 1 er janvier 2013 4.04 Etat au 1 er janvier 2013 Rentes d invalidité de l'ai Généralités 1 Les personnes assurées qui, du fait d une atteinte à la santé, sont totalement ou partiellement empêchées de travailler ou d accomplir

Plus en détail

Dispositions générales du contrat Edition 01.01.2013. Business One Assurance accidents selon la LAA

Dispositions générales du contrat Edition 01.01.2013. Business One Assurance accidents selon la LAA Dispositions générales du contrat Edition 01.01.2013 Business One Assurance accidents selon la LAA Sommaire 1. Personnes assurées 3 2. Etendue de la garantie d assurance 3 3. Prestations de l assurance

Plus en détail

Les prestations complémentaires AVS/AI pour les ressortissants étrangers domiciliés à Genève. SPC - Edition décembre 2013

Les prestations complémentaires AVS/AI pour les ressortissants étrangers domiciliés à Genève. SPC - Edition décembre 2013 Les prestations complémentaires AVS/AI pour les ressortissants étrangers domiciliés à Genève SPC - Edition décembre 2013 Page 2/9 Service des prestations complémentaires (SPC) Route de Chêne 54 1211 Genève

Plus en détail

Ordonnance sur les prestations complémentaires à l assurance-vieillesse, survivants et invalidité

Ordonnance sur les prestations complémentaires à l assurance-vieillesse, survivants et invalidité Ordonnance sur les prestations complémentaires à l assurance-vieillesse, survivants et invalidité (OPC-AVS/AI) 1 2 831.301 du 15 janvier 1971 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu l

Plus en détail

Bulletin à l'intention des caisses de compensation AVS et des organes d'exécution des PC No 345

Bulletin à l'intention des caisses de compensation AVS et des organes d'exécution des PC No 345 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Domaine AVS, prévoyance professionnelle et prestations complémentaires 25.04.2014 Bulletin à l'intention des caisses de

Plus en détail

4.06 Prestations de l AI La procédure dans l AI

4.06 Prestations de l AI La procédure dans l AI 4.06 Prestations de l AI La procédure dans l AI Etat au 1 er janvier 2015 En bref Les personnes qui sollicitent l intervention de l AI dans le cadre de la détection précoce peuvent adresser une communication

Plus en détail

Instructions à propos du remboursement aux étrangers des cotisations versées à l AVS (Remb)

Instructions à propos du remboursement aux étrangers des cotisations versées à l AVS (Remb) Office fédéral des assurances sociales Instructions à propos du remboursement aux étrangers des cotisations versées à l AVS (Remb) Valables dès le 1 er janvier 2003 Avant-propos L ordonnance sur le remboursement

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission romande des examens

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission romande des examens FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission romande des examens Examen professionnel pour l obtention du brevet en assurances sociales Session d automne 2007 à Lausanne Examen

Plus en détail

6.05 Etat au 1 er janvier 2008

6.05 Etat au 1 er janvier 2008 6.05 Etat au 1 er janvier 2008 Assurance-accidents obligatoire LAA Assurance obligatoire pour les personnes salariées en Suisse 1 Toutes les personnes salariées qui travaillent en Suisse sont obligatoirement

Plus en détail

relative au remboursement des frais de maladie et d invalidité en matière de prestations complémentaires (OMPCF)

relative au remboursement des frais de maladie et d invalidité en matière de prestations complémentaires (OMPCF) Ordonnance du 6 septembre 2010 Entrée en vigueur : 01.01.2011 relative au remboursement des frais de maladie et d invalidité en matière de prestations complémentaires (OMPCF) Le Conseil d Etat du canton

Plus en détail

111 à 113 de la Constitution du 18 avril 1999 (RS 101).

111 à 113 de la Constitution du 18 avril 1999 (RS 101). Loi fédérale sur l'assurance-invalidité (LAI) 1 831.20 du 19 juin 1959 (Etat le 28 novembre 2000) L'Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l article 34 quater de la constitution fédérale 2 ;

Plus en détail

sur le régime de pensions de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat (RRP) Le comité de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat

sur le régime de pensions de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat (RRP) Le comité de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat Etat au 0.0.05 Règlement du septembre 0 sur le régime de pensions de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat (RRP) Le comité de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat Vu la loi du mai 0

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales. Commission centrale des examens. Examen professionnel 2008 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales. Commission centrale des examens. Examen professionnel 2008 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2008 du brevet Assurance-invalidité (AI) Nom / Prénom : No de candidat (e) : Durée de l'examen

Plus en détail

Ordonnance concernant l'assurance-maladie obligatoire et les réductions individuelles des primes

Ordonnance concernant l'assurance-maladie obligatoire et les réductions individuelles des primes Ordonnance concernant l'assurance-maladie obligatoire et les réductions individuelles des primes du 16 novembre 011 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu l'article 17 de la loi cantonale sur l'assurance-maladie

Plus en détail

Consultation sociale CONSULTATOIN SOCIALE

Consultation sociale CONSULTATOIN SOCIALE Consultation sociale CONSULTATOIN SOCIALE Notre service de consultation sociale vous apporte aide et conseils, ainsi qu à vos proches. La consultation sociale de Pro Senectute est également à la disposition

Plus en détail

6.02 Prestations des APG et de l allocation de maternité Allocation de maternité

6.02 Prestations des APG et de l allocation de maternité Allocation de maternité 6.02 Prestations des APG et de l allocation de maternité Allocation de maternité Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Toute mère exerçant une activité lucrative a droit à une allocation de maternité les

Plus en détail

4.07 Etat au 1 er janvier 2000

4.07 Etat au 1 er janvier 2000 4.07 Etat au 1 er janvier 2000 Véhicules à moteur de l AI Entretien et modification du véhicule à moteur 1 Les personnes handicapées assurées auprès de l AI ont, à certaines conditions, droit à des contributions

Plus en détail

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE. l assurance sociale comprend les régimes légaux d assurance maladie et pensions.

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE. l assurance sociale comprend les régimes légaux d assurance maladie et pensions. RÉPUBLIQUE TCHÈQUE Nomenclature SCC Contribution compensatoire de l Etat (State Compensation Contribution) Unité monétaire Les dépenses sociales sont exprimées en millions de couronnes tchèques (CZK).

Plus en détail

Règlement sur la prévoyance professionnelle Primauté mixte

Règlement sur la prévoyance professionnelle Primauté mixte com Plan Règlement sur la prévoyance professionnelle Primauté mixte Valable à partir du 1 er janvier 2015 Ce règlement est également disponible en allemand, italien et anglais. Sommaire 4 Nom et objet

Plus en détail

Ordonnance concernant la remise de moyens auxiliaires par l assurance-invalidité

Ordonnance concernant la remise de moyens auxiliaires par l assurance-invalidité Ordonnance concernant la remise de moyens auxiliaires par l assurance-invalidité (OMAI 1 ) 831.232.51 du 29 novembre 1976 (Etat le 1 er janvier 2008) Le Département fédéral de l intérieur, vu l art. 14

Plus en détail

Quitter la Suisse. et se rendre dans un Etat membre de l Union européenne (UE) ou de l Association européenne de libre-échange (AELE)

Quitter la Suisse. et se rendre dans un Etat membre de l Union européenne (UE) ou de l Association européenne de libre-échange (AELE) Quitter la Suisse et se rendre dans un Etat membre de l Union européenne (UE) ou de l Association européenne de libre-échange (AELE) Etat au 1 er janvier 2016 Table des matières Abréviations 3 En bref

Plus en détail

Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC)

Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC) Annexe Ia Règlement de prévoyance pour les bénéficiaires d honoraires de la caisse de prévoyance de la Confédération (RPBC) du janvier 0 (Etat le er janvier 05) Chapitre Dispositions générales Art. Objet

Plus en détail

Présentation HR Neuchâtel L assurance-invalidité et la 6 ème révision LAI

Présentation HR Neuchâtel L assurance-invalidité et la 6 ème révision LAI Présentation HR Neuchâtel L assurance-invalidité et la 6 ème révision LAI 26 janvier 2012 Fabio Fierloni directeur de l office AI du canton de Neuchâtel Plan de la présentation 1. Plan d assainissement

Plus en détail

ACTES ADOPTÉS PAR DES INSTANCES CRÉÉES PAR DES ACCORDS INTERNATIONAUX

ACTES ADOPTÉS PAR DES INSTANCES CRÉÉES PAR DES ACCORDS INTERNATIONAUX 13.4.2012 Journal officiel de l Union européenne L 103/51 ACTES ADOPTÉS PAR DES INSTANCES CRÉÉES PAR DES ACCORDS INTERNATIONAUX DÉCISION N o 1/2012 DU COMITÉ MIXTE INSTITUÉ PAR L ACCORD ENTRE LA COMMUNAUTÉ

Plus en détail

RÈGLEMENT D'ASSURANCE

RÈGLEMENT D'ASSURANCE RÈGLEMENT D'ASSURANCE Edition 2012 Règlement d'assurance Sommaire Page R E G L E M E N T D'A S S U R A N C E 1 1. Caisse de pensions Swatch Group et la LPP 1 2. Conditions d assurance 2 2.1. Affiliation

Plus en détail

4.11 Etat au 1 er janvier 2013

4.11 Etat au 1 er janvier 2013 4.11 Etat au 1 er janvier 2013 Couverture d assurance en cas de mesures de réadaptation de l AI Couverture d assurance en cas de maladie 1 Toute personne domiciliée en Suisse est couverte par l assurance-maladie

Plus en détail

Ordonnance relative à l assurance dans le plan complémentaire de la Caisse fédérale de pensions

Ordonnance relative à l assurance dans le plan complémentaire de la Caisse fédérale de pensions Ordonnance relative à l assurance dans le plan complémentaire de la Caisse fédérale de pensions (OCFP 2) du 25 avril 2001 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 20 de la loi du 23 juin 2000 régissant la

Plus en détail

Notice d information sur les règles relatives au financement de fauteuils roulants par l AVS

Notice d information sur les règles relatives au financement de fauteuils roulants par l AVS Notice d information sur les règles relatives au financement de fauteuils roulants par l AVS L AVS octroie aux ayants droit un montant forfaitaire correspondant à un fauteuil roulant simple et approprié.

Plus en détail

jugés appropriés et nécessaires à l exécution des mesures d instruction ou de réadaptation qu elle a ordonnées.

jugés appropriés et nécessaires à l exécution des mesures d instruction ou de réadaptation qu elle a ordonnées. 4.05 Etat au 1 er janvier 2008 Remboursement des frais de voyage dans l AI Généralités 1 L assurance-invalidité (AI) rembourse les frais de voyage jugés appropriés et nécessaires à l exécution des mesures

Plus en détail

Assurance-invalidité : Introduction d'une participation aux frais d'assistance

Assurance-invalidité : Introduction d'une participation aux frais d'assistance Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Développement Peter Eberhard, 21 avril 2009 Assurance-invalidité : Introduction d'une participation aux frais d'assistance

Plus en détail

Circulaire concernant la statistique des infirmités et des prestations (CSIP)

Circulaire concernant la statistique des infirmités et des prestations (CSIP) Circulaire concernant la statistique des infirmités et des prestations (CSIP) Valable dès le 1 er janvier 2008 Etat au 1 er janvier 2011 318.108.03 f 11 Modifications au 1 er janvier 2011 Remarque préalable

Plus en détail

DROITS ET MES OBLIGATIONS?

DROITS ET MES OBLIGATIONS? JE PARS À LA RETRAITE QUELS SONT MES DROITS ET MES OBLIGATIONS? PRÉSENTATION DE L AVS 1er pilier du système de sécurité sociale suisse sse Obligatoire Couvre les besoins vitaux Principe de la solidarité

Plus en détail

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 /

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 / 34 / HANDICAP AU TRAVAIL : QUELS SONT VOS DROITS? COMMENT SE DÉCLARER? Grâce à la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées,

Plus en détail

PREVOIR. POUR MAINTENANT ET POUR PLUS TARD. L ASCOM PENSIONSKASSE (APK) EN BREF

PREVOIR. POUR MAINTENANT ET POUR PLUS TARD. L ASCOM PENSIONSKASSE (APK) EN BREF PREVOIR. POUR MAINTENANT ET POUR PLUS TARD. L ASCOM PENSIONSKASSE (APK) EN BREF PREVOYANCE INTEGRALE JAMAIS DEUX SANS TROIS En Suisse, la prévoyance intégrale repose sur trois piliers. En tant que salarié(e),

Plus en détail

6.01 Prestations des APG et de l allocation de maternité Allocations pour perte de gain

6.01 Prestations des APG et de l allocation de maternité Allocations pour perte de gain 6.01 Prestations des APG et de l allocation de maternité s pour perte de gain Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Toute personne qui sert dans l armée suisse, la protection civile, la Croix- Rouge, le

Plus en détail

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations 2.09 Etat au 1 er janvier 2009 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

4.11. 2 L AI peut, à titre exceptionnel, prendre en charge les frais de. 3 Ces dispositions sont aussi valables pour les frontaliers

4.11. 2 L AI peut, à titre exceptionnel, prendre en charge les frais de. 3 Ces dispositions sont aussi valables pour les frontaliers 4.11 Etat au 1 er janvier 2008 Couverture d assurance en cas de mesures de réadaptation de l AI Couverture d assurance en cas de maladie 1 Toute personne domiciliée en Suisse est couverte par l assurance-maladie

Plus en détail

Les assurances sociales et le travail à temps partiel

Les assurances sociales et le travail à temps partiel Les assurances sociales et le travail à temps partiel Informations utiles à toutes les personnes qui travaillent à temps partiel et assument la garde d enfants ou l assistance de parents. Informations

Plus en détail

Guide pour les frontaliers de France en Suisse F CH 10 Allocations familiales

Guide pour les frontaliers de France en Suisse F CH 10 Allocations familiales 1. Ce qui est différent en Suisse... 2 1.1 Qu est-ce qu on entend par prestations familiales?... 2 1.2 Ayants droit... 2 2. Droit interétatique... 3 2.1 Règles de priorité: dans quel pays les travailleurs

Plus en détail

Règlement de la Fondation Epargne 3

Règlement de la Fondation Epargne 3 Le présent règlement a été édicté par le Conseil de Fondation le 15 novembre 2006 en vertu de l article 4 des Statuts de la Fondation de prévoyance Epargne 3 et, notamment, de la loi fédérale du 25 juin

Plus en détail

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012.

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012. Introduction La loi n 2005-102 du 11 février 2005, sur l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a marqué un tournant dans la prise en charge de

Plus en détail

Notice complémentaire 2013/2014

Notice complémentaire 2013/2014 Notice complémentaire 2013/2014 au Guide pratique 2012 de la Ligue suisse contre le cancer la Ligue pulmonaire suisse l Association Suisse du Diabète la Ligue suisse contre le rhumatisme Modifications

Plus en détail

Conditions Générales. RP Arc-en-Ciel Police de libre passage (variante 1)

Conditions Générales. RP Arc-en-Ciel Police de libre passage (variante 1) Conditions Générales RP Arc-en-Ciel Police de libre passage (variante 1) Table des matières : I. Définitions et abréviations II. III. IV. Principes 1 Règles d application et tarifs 2 Création de la police

Plus en détail

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Besoins des aidants 1. Actuellement, êtes vous au bénéfice d une aide à domicile dans la prise en charge de la personne

Plus en détail

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire

Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Règlement de prévoyance de la Bâloise-Fondation collective pour la prévoyance professionnelle obligatoire Édition de janvier 2015 Votre sécurité nous tient à cœur. Sommaire I. Généralités 1. Bases 3 2.

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Dominik Staub Risk Management Suisse Règlement de prévoyance. Caisse complémentaire de Helvetia Assurances. Quels que soient

Plus en détail

IV. Office de l assurance-invalidité

IV. Office de l assurance-invalidité IV. Office de l assurance-invalidité Les tâches de l Office AI examiner si les conditions générales d assurance sont remplies examiner si le requérant est susceptible d être réadapté, pourvoir à l orientation

Plus en détail

L assurance retraite des agriculteurs

L assurance retraite des agriculteurs L assurance retraite des agriculteurs La pension doit se substituer, proportionnellement à la durée de cotisation, à la perte des revenus due au départ en retraite et doit donc permettre aux retraités

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 123 16 juin 2011. S o m m a i r e SERVICE VOLONTAIRE DES JEUNES

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 123 16 juin 2011. S o m m a i r e SERVICE VOLONTAIRE DES JEUNES MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1827 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 123 16 juin 2011 S o m m a i r e SERVICE VOLONTAIRE DES JEUNES Texte

Plus en détail

Chiffres et faits 2009. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2009. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2009 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Editeur Association Suisse d Assurances ASA C. F. Meyer-Strasse 14 Case postale 4288, CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41 44

Plus en détail

6.08 Allocations familiales Allocations familiales

6.08 Allocations familiales Allocations familiales 6.08 Allocations familiales Allocations familiales Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Les allocations familiales visent à compenser une partie des frais que doivent assumer les parents pour l entretien

Plus en détail

I.PROTECTION ET PROMOTION DES PERSONNES HANDICAPEES

I.PROTECTION ET PROMOTION DES PERSONNES HANDICAPEES I.PROTECTION ET PROMOTION DES PERSONNES HANDICAPEES I.1 Cadre juridique : Loi n 02_09 du 8 mai 2002, relative à la protection et à la promotion des personnes handicapées. Principes et objectifs : - Dépister

Plus en détail

Règlement de l œuvre de prévoyance Indépendant

Règlement de l œuvre de prévoyance Indépendant Règlement de l œuvre de prévoyance Indépendant Terminologie AVS Ayant droit LPGA Institution supplétive LPP OPP2 LFLP OLP AI LAM CO Âge de la retraite CPR Jour fixé LAA Personne assurée Rapport de prévoyance

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 204 du brevet Allocations pour perte de gain (APG), Allocations de maternité (AMat) et Allocations

Plus en détail

EXTRAIT DE LA LOI DU 10 AVRIL 1971 SUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL

EXTRAIT DE LA LOI DU 10 AVRIL 1971 SUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL - AD1072FR EXTRAIT DE LA LOI DU 10 AVRIL 1971 SUR LES ACCIDENTS DU TRAVAIL 1. Article 6 1. La nullité du contrat de louage de travail ne peut être opposée à l application de la présente loi. 2. Toute convention

Plus en détail

6.05 Assurance-accidents LAA Assurance-accidents obligatoire LAA

6.05 Assurance-accidents LAA Assurance-accidents obligatoire LAA 6.05 Assurance-accidents LAA Assurance-accidents obligatoire LAA Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref En vertu de la loi fédérale du 20 mars 1981 sur l assurance-accidents (LAA), l assurance-accidents est

Plus en détail

0.831.109.172.1 Convention de sécurité sociale entre la Confédération suisse et le Royaume de Belgique

0.831.109.172.1 Convention de sécurité sociale entre la Confédération suisse et le Royaume de Belgique Texte original 0.831.109.172.1 Convention de sécurité sociale entre la Confédération suisse et le Royaume de Belgique Conclue le 24 septembre 1975 Approuvéeparl Assembléefédéralele1 er décembre 1976 1

Plus en détail

ANNEXE à la convention collective de travail (CCT) de la boulangerie-pâtisserie-confiserie artisanale suisse

ANNEXE à la convention collective de travail (CCT) de la boulangerie-pâtisserie-confiserie artisanale suisse ANNEXE à la convention collective de travail (CCT) de la boulangerie-pâtisserie-confiserie artisanale suisse COMPLEMENTS ET MODIFICATIONS POUR LE CANTON DE GENEVE DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE

Plus en détail

2.09 Etat au 1 er janvier 2013

2.09 Etat au 1 er janvier 2013 2.09 Etat au 1 er janvier 2013 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Règlement cadre. GEMINI Fondation collective

Règlement cadre. GEMINI Fondation collective Règlement cadre GEMINI Fondation collective En vigueur à compter du 1 er janvier 2016 La version originale en langue allemande fait foi dans tous les cas. Table des matières A Fondements et structure 5

Plus en détail

Jusqu à Fr. 80.- par jour mais au maximum Fr. 6'000.- par cas en cas d incapacité de travail d au moins 50% attestée par un médecin

Jusqu à Fr. 80.- par jour mais au maximum Fr. 6'000.- par cas en cas d incapacité de travail d au moins 50% attestée par un médecin Previsia Plus Frais de guérison et frais divers Les frais de traitement ambulatoire et hospitalier en division privée sont assurés en complément aux prestations selon la LAMal, LAA, LAI et LAM, sans limite

Plus en détail