Fiche technique Interfilt Installations de filtration Filtres par gravité automatiques en PE-HD Série SK

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche technique Interfilt Installations de filtration Filtres par gravité automatiques en PE-HD Série SK"

Transcription

1 Fiche technique Interfilt en PE-HD ProMinent Réf.: ProMinent Dosiertechnik GmbH Heidelberg Germany TM IT /04 F

2 Interfilt Filtration avec le filtre par gravité automatique (SK) Quels sont ses avantages? Le filtre par gravité automatique fonctionne selon le principe de la pression différentielle, sous le seul effet de la pesanteur de l eau, sans appareils de réglage Le filtre ne nécessite pas d éléments mobiles tels que des soupapes, des débitmètres, des dispositifs de réglage ou d affichage pour assurer ses fonctions de «filtration», de «lavage à contre-courant» et de «lavage final». Le lavage à contre-courant se déclenche automatiquement sous l effet des pressions statiques de l eau brute et pure qui s établissent au fil de l encrassement du lit de filtration. Le niveau de l eau dans le tube de lavage à contre-courant constitue la mesure de la «pression différentielle». sans pompes La quantité d eau de lavage à contre-courant nécessaire est stockée dans le réservoir, ce qui rend inutile une pompe de lavage à contre-courant. sans air comprimé, ni eau sous pression, ni énergie électrique Le filtre contrôle et effectue automatiquement toutes les opérations. sans opérateurs Le filtre fonctionne automatiquement, sans aucune intervention extérieure. Rien à surveiller, rien à mettre en marche ou à arrêter. Le filtre prend les décisions nécessaires. Toute erreur humaine est exclue. Le lavage à contre-courant démarre automatiquement dès que la pression différentielle spécifiée par la conception est atteinte. Il fonctionne à la bonne vitesse et avec le volume nécessaire. sans pièces d usure Pas d éléments en mouvement, donc pas d usure ni de pièces de rechange. Page 2

3 Conception du filtre Interfilt Le filtre par gravité automatique comporte une cuve en PE divisée en trois chambres superposées. 7 ProMinent La «chambre supérieure» sert de réservoir du volume d eau de lavage à contre-courant. Le réservoir est dimensionné de manière à fournir la quantité d eau nécessaire. 2. La «chambre moyenne» est la chambre de filtration. Elle est limitée vers le haut par le fond du réservoir de stockage de l eau de lavage. La plaque de filtration, dans laquelle sont insérées les buses de filtration, constitue la limite inférieure de cette chambre. Celle-ci contient une couche de sable filtrant fin pour retenir les impuretés. Les buses dans la plaque de filtration assurent l évacuation simultanée du filtrat et la répartition nécessaire de l eau de lavage à contrecourant sans l habituelle couche de gravier. Des combinaisons de matières filtrantes peuvent également être utilisées. 3. La «chambre inférieure» Elle est disposée sous la chambre de filtration et sert de chambre de collecte du filtrat. Le filtrat est évacué par une conduite ascendante qui sort en haut du réservoir de lavage à contre-courant. Les chambres inférieure (chambre de filtration) et la chambre supérieure (réservoir de lavage à contrecourant) sont raccordées entre elles par des tubes. Un système de tubes spécial raccordant la partie supérieure de la chambre de filtration avec le bassin de rejets sert à l évacuation de l eau de lavage à contre-courant polluée. Page 3

4 Interfilt Fonctionnement automatique du filtre Filtration L eau brute arrive dans le réservoir d alimentation et s écoule ensuite, sous l effet de la gravité, par la conduite d alimentation dans une cuve de dérivation et de dégazage. L eau coule ensuite dans la chambre de filtration et traverse la couche de sable de haut en bas. Par un fond filtrant équipé de buses, l eau filtrée parvient dans le collecteur de filtrat et de là, via la conduite ascendante vers le consommateur, dès que le réservoir d eau de lavage à contre-courant est rempli par des tubes. L encrassement progressif de la couche de sable provoque la montée de la colonne d eau dans la conduite d alimentation et dans la conduite de lavage à contre-courant. Lorsque le niveau de l eau dans la conduite de lavage à contre-courant atteint le coude supérieur, un système automatique d évacuation entre en action et aspire l air de la conduite de lavage à contre-courant. La forte succion ainsi produite aspire brusquement une grande quantité d eau dans la conduite de lavage à contre-courant et crée un EFFET DE SIPHON qui provoque le lavage à contre-courant Lavage à contre-courant La conduite de lavage à contre-courant est dimensionnée de telle manière qu un multiple de la quantité d eau coule comme dans le tube d alimentation. Il en résulte une pression différentielle entre la chambre de filtration et la chambre à filtrat. L eau commence alors à couler de bas en haut et le réservoir de lavage à contre-courant est vidé. L eau accumulée s écoule vers le bas par dans la chambre collectrice par les tubes, elle traverse ensuite les buses, la couche de sable et la chambre de filtration. Le lit de filtration est ainsi ameubli et intensivement nettoyé. Les impuretés éliminées du lit de filtration sont dirigées vers l égout par la conduite de lavage à contre-courant. Page 4

5 2 Interfilt 10 9 ProMinent Lorsque le niveau d eau baisse dans le réservoir de lavage à contre-courant, les vitesses de l eau de lavage à contre-courant se modifient d environ 44 m/h au début à environ 30 m/h à la fin. Le lavage à contre-courant s arrête automatiquement dès que le niveau d eau a atteint dans le réservoir de lavage à contre-courant l ouverture du tube d interruption et que de l air est aspiré dans la conduite de lavage à contrecourant par cette ouverture. L eau brute alimentée reprend alors automatiquement sa course vers le bas sous l effet de la gravité par le lit de filtration qu elle rince jusqu à ce que le réservoir de lavage à contre-courant soit à nouveau rempli. Le premier filtrat après un lavage à contre-courant n est donc pas perdu, mais sert d eau de rinçage pour les cycles suivant de lavage à contre-courant. Du filtrat ne peut s écouler vers l appareil de consommation que lorsque le réservoir de lavage à contre-courant est rempli. Page 5

6 Interfilt Quelques caractéristiques avantageuses des filtres Interfilt SK p initiale p maxi. R Le principe de la pression différentielle Les eaux brutes et prétraitées sont généralement soumises à des fluctuations de qualité. Ces modifications ne sont pas prises en compte si un lavage est effectué selon une base de temps fixe. Le lit de filtration peut être surchargé ou la consommation d eau de lavage à contre-courant croître excessivement. La perte de pression p qui augmente suite à l encrassement constitue une mesure précise de l état du lit de filtration. Le niveau d eau dans la conduite de lavage à contre-courant R correspond à la perte de pression. Si le niveau d eau arrive au coude d inversion de la conduite de lavage à contre-courant, la pression différentielle maximale est atteinte et le lavage à contre-courant automatique est provoqué. La Quantité d impuretés et le volume d eau de lavage présentent donc un rapport constant, garantissant ainsi un nettoyage intensif et économique du lit de filtration. Vitesse de lavage à contre-courant Le lavage à contre-courant commence à une vitesse élevée de 44 m/h et chute à 30 m/h. Cette réduction est due au niveau qui descend dans le réservoir de lavage à contre-courant et elle est souhaitable, car la vitesse initiale élevée ameublit le lit de filtration et crée la turbulence nécessaire au lavage. Le passage à la vitesse finale plus faible permet au sable de se déposer à nouveau de manière régulière et plane. Absence de formation de canaux, ni de mottes Aucune dépression ne peut se former dans la chambre de filtration SK pendant la phase de filtration car le filtrat s écoule au-dessus de la chambre de filtration. L air mélangé à l eau ne peut donc pas produire de bulles qui percent la couche d impuretés et favorisent la formation de canaux et de mottes. Déclenchement d un lavage à contre-courant Le SK dispose d un équipement simple permettant de déclencher à tout moment un lavage à contre-courant manuel. L eau motrice nécessaire à cet effet pour l injecteur est fournie par le filtre lui-même. L état du lit de filtration (propre ou encrassé) n a aucune importance dans ce cas. Cette possibilité est avantageuse pour régler la vitesse du lavage à contrecourant lors de la mise en service ou à des fins de démonstration. Montage en parallèle de plusieurs filtres Si dans une installation deux ou plusieurs filtres sont montés en parallèle, dès qu un filtre est lavé à contre-courant, un blocage empêche le lavage à contrecourant d un autre filtre. Le blocage est uniquement neutralisé quand le lavage à contre-courant du filtre est achevé et que celui-ci fournit à nouveau du filtrat. Ce système garantit ainsi que seul un filtre peut être lavé à contre-courant. La canalisation d égouts doit donc seulement être dimensionnée de manière à absorber l eau de lavage à contre-courant d un seul filtre. Page 6

7 Isolation Interfilt Isolation contre le gel Les filtres peuvent aussi être installés à l air libre, ce qui exige d isoler certains tubes contre le gel dans des régions à climat froid. Il s agit des petits tubes et de la conduite principale du systèmes de lavage à contre-courant dans lesquels le mouvement de l eau est très faible durant la filtration. L installation d un chauffage électrique ou à vapeur empêche la formation de glace. ProMinent Expédition et montage Les filtres sont entièrement fabriqués en usine. Le montage sur site est très simple. Après l installation du filtre, il suffit de monter la conduite de lavage à contrecourant et de mettre en place les buses et le sable. Tableau de sélection Filtre Interfilt SK Type Diamètre Débit Consommation Poids Poids de filtre du filtre du filtre d eau de lavage à vide en service (mm) (m 3 /h) ( m 3 ) ( t) ( t) SK ,5 1,4 1,2 4,5 SK ,5 2,5 1,5 7,1 SK ,5 1,9 10,5 SK ,5 2,3 15 SK ,5 2,8 19,5 SK SK ,5 30 Caractéristiques techniques Débit : m/h Intervalles de lavage à contre-courant : env h (selon la nature et la quantité des impuretés) Perte de charge : mbar Matières solides dans l eau filtrée : mg/l (fonction de l eau brute et de la masse du filtre) Vitesse de lavage à contre-courant : au début 44 m/h au milieu 37 m/h à la fin 30 m/h Hauteur de cylindre : 4500 mm (identique sur tous les types) Hauteur totale : 6500 mm (selon le Ø du filtre) Temps de lavage à contre-courant et de nouveau remplissage : min Sable de filtration selon DIN : hauteur de couche 600 mm granulométrie 0,71-1,25 mm Buses du filtre: type buse à lamelles matière PPN ouverture 0,2 mm Page 7

8 Interfilt Modifications par rapport au modèle Interfilt SK normal a) pour un fonctionnement en continu Avec un seul filtre, il n y a pas de filtrat disponible pendant environ 15 minutes dans les phases de lavage à contre-courant et de remplissage. Cette interruption est généralement acceptable. Mais si une fourniture continue de filtrat est souhaitée, il existe plusieurs possibilités : 1. montage en parallèle de plusieurs filtres 2. montage d un réservoir de stockage en aval du filtre ou 3. choix du modèle SK-K. Sur ce modèle, le filtrat ne quitte pas le filtre parle haut, mais il est prélevé en continu par une pompe dans la chambre de filtrat. Le filtrat nécessaire durant la phase de lavage à contre-courant est stocké dans le réservoir en plus du volume de lavage normal par augmentation de la hauteur du cylindre. b) SK-L : pour un lavage à contre-courant combiné air/eau Dans les cas où l évacuation d impuretés «problématiques» doit être intensifiée, le lavage à contre-courant à l air peut également être utilisé sur le filtre SK. A cet effet, le disque de filtre est équipé de buses à air supplémentaires et un distributeur d air est installé. L air nécessaire peut être prélevé du réseau de l entreprise ou produit par un compresseur. Buses du filtre avec tube à matelas d air Distributeur d air Page 8

9 Possibilités d utilisation du filtre Interfilt SK Interfilt Le Interfilt SK convient à la quasi totalité des applications de filtration et peut être utilisé par exemple dans les domaines suivants : Industrie chimique, raffineries, production de cellulose et de papier, industrie des métaux, industrie alimentaire, des boissons et des conserves, traitement communal de l eau potable et des eaux résiduaires, industrie électrique et des matières plastiques, verreries, centrales électriques et entreprises de distribution d énergie. Quelques exemples d application Filtration en flux partiel ProMinent Evaporation Pulvérisation Filtration en flux partiel Air pollué de poussière, suie, microorganismes Eau d addition Dessalement Des systèmes à circuits d eau de refroidissement utilisant des tours de refroidissement sont soumis à une augmentation constante de substances solides dans l eau de circulation, notamment due aux impuretés de l air, aux composants organiques et aux résidus de corrosion. La capacité optimale du circuit de refroidissement n est cependant garantie que si l eau de refroidissement, les échangeurs thermiques et le système de tuyauterie sont et demeurent propres. Outre le «traitement chimique» de l eau de refroidissement, il est indispensable d effectuer également un «traitement mécanique», notamment par filtration en flux partiel. Les raisons en sont évidentes les troubles et les suspensions dans l eau de refroidissement se déposent facilement et encrassent ainsi les échangeurs thermiques, les tuyauteries et autres appareils. Page 9

10 Interfilt Les conséquences peuvent en être coûteuses car des échangeurs thermiques encrassés réduisent la puissance calorifique avec une perte en pression supérieure, favorisent la corrosion, multiplient considérablement les interventions de nettoyage et de maintenance. Une seule solution Filtration en flux partiel avec Interfilt SK pratique, très efficace et économique. La filtration d un faible pourcentage de l eau en circulation (environ 1 à 5 %) suffit déjà pour maintenir le circuit de refroidissement propre une propreté garantissant un fonctionnement économique, sans problème des échangeurs thermiques et d autres éléments de l installation. Montage L Interfilt SK s installe de préférence près de la tour de refroidissement. L intégration du filtre dans le système de refroidissement est extrêmement simple il suffit de dériver le flux partiel de la conduite de refoulement, en aval de la pompe de circulation, de le diriger à travers le filtre et de le ramener à la tour de refroidissement. En résumé, cette solution offre les avantages suivants : 1. La teneur en suspensions dans l ensemble du circuit de refroidissement est maintenue à un niveau faible. 2. Les échangeurs thermiques, les tuyauteries et les autres éléments de l installation restent propres. 3. La capacité de transfert thermique, le rendement et la perte de charge initiale demeurent inchangés. 4. Le risque de corrosion est considérablement réduit. 5. Les coûts de nettoyage et de maintenance des échangeurs thermiques, des tubes et autres éléments de l installation sont considérablement réduits. 6. Les quantités de débourbage sont réduites. Page 10

11 Traitement de l eau industrielle a) Filtration directe de l eau de rivière Interfilt ProMinent SK Filtrat Dosage de produits chimiques b) Filtration à clarification préalable de l eau de rivière Clarification préalable SK Filtrat Dosage de floculants et autres produits chimiques Page 11

12 Anschriftenfilm

DosaSkid Dispositif de dosage clé en main

DosaSkid Dispositif de dosage clé en main 2 versions : Pompes skidées (montées sur châssis) Skid d injection avec cuve de stockage Solutions compactes, modulaires et complètes, idéales pour stocker, doser et injecter les solutions de réactifs

Plus en détail

Tours aéro-réfrigérantes: évolution de la réglementation et meilleure prise en compte de l impact environnemental

Tours aéro-réfrigérantes: évolution de la réglementation et meilleure prise en compte de l impact environnemental Tours aéro-réfrigérantes: évolution de la réglementation et meilleure prise en compte de l impact environnemental 1 Les intervenants Dalila CHERRAD Bernard BECHOFF Ingénieur Traitement des Eaux ESIP Directrice

Plus en détail

Assure une filtration simplement géniale

Assure une filtration simplement géniale Assure une filtration simplement géniale Création du produit Idée BIONIK DESIGN: S inspirer de la nature Depuis environ 600 millions d années, les coquillages filtrent les matières en suspension et permettent

Plus en détail

Chaudières traditionnelles

Chaudières traditionnelles Gamme Chaudières Traditionnelles et Récupérateur à condensation TOTALECO Chaudières traditionnelles ATLANTIC GUILLOT offre une large gamme de chaudières acier à équiper de brûleur gaz ou fioul pour une

Plus en détail

Actif. pour un. environnement propre. demain. Échangeurs de chaleur à plaques nervurées en fonte de fer. Échangeurs de chaleur à tubes en verre

Actif. pour un. environnement propre. demain. Échangeurs de chaleur à plaques nervurées en fonte de fer. Échangeurs de chaleur à tubes en verre Actif pour un environnement propre de demain Échangeurs de chaleur à plaques nervurées en fonte de fer Échangeurs de chaleur à tubes en verre Société Votre centrale énergétique: Réalisation d un seul prestataire!

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

>AGITASER INGÉNIERIE APPLIQUÉE À L AGITATION ET AUX MÉLANGES

>AGITASER INGÉNIERIE APPLIQUÉE À L AGITATION ET AUX MÉLANGES >AGITASER depuis 1942 AGITADORES INGÉNIERIE APPLIQUÉE À L AGITATION ET AUX MÉLANGES Pompes Blagdon Pompes Ecolab Pompes manuelles Ezi-action Pompes centrifuges Ejecteurs et groupes sous vide Disques de

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Informations générales Champ d'application En fonction du modèle, ThermoCycle WRG peut s installer sur les canalisations d eaux grises de : - maisons individuelles, immeubles d'appartements, - campings,

Plus en détail

Système icovit exclusiv. Chaudière à condensation à mazout

Système icovit exclusiv. Chaudière à condensation à mazout Système icovit exclusiv Chaudière à condensation à mazout Chaudière à condensation à mazout icovit exclusiv L interaction des composants fait de cette chaudière icovit une superstar à rendement de 105

Plus en détail

Unité de récupération de chaleur HRU3BV N double flux

Unité de récupération de chaleur HRU3BV N double flux www.codume.eu It s in the air Unité de récupération de chaleur HRU3BV N double flux Été comme hiver, une ambiance intérieure confortable! HRU3BV N tient compte de tout, dans les moindres détails. Un climat

Plus en détail

Alfa Laval échangeurs de chaleur spiralés. La solution à tous les besoins de transfert de chaleur

Alfa Laval échangeurs de chaleur spiralés. La solution à tous les besoins de transfert de chaleur Alfa Laval échangeurs de chaleur spiralés La solution à tous les besoins de transfert de chaleur L idée des échangeurs de chaleur spiralés n est pas nouvelle, mais Alfa Laval en a amélioré sa conception.

Plus en détail

Stockage et transfert avec ProMinent Des produits adéquats pour le stockage et le transfert des produits chimiques liquides

Stockage et transfert avec ProMinent Des produits adéquats pour le stockage et le transfert des produits chimiques liquides Stockage et transfert avec ProMinent Des produits adéquats pour le stockage et le transfert des produits chimiques liquides Printed in Germany, PT PM 052 02/09 F MT06 01 04/05 F Stockage et transfert Réservoirs

Plus en détail

Etanchéité des conduites de gaz et d eau sans démolition

Etanchéité des conduites de gaz et d eau sans démolition 2015 Etanchéité des conduites de gaz et d eau sans démolition Ent. ALLEGRETTI SPRL rue de Dilbeek 104 1080 Bruxelles Téléphone : +32(2)410.88.80. Fax : +32(2)414.81.60. Email : info@allegretti.be Internet

Plus en détail

La force de l innovation. Pour de meilleures préparations de milieu. Préparateurs de milieu «Systec MediaPrep».

La force de l innovation. Pour de meilleures préparations de milieu. Préparateurs de milieu «Systec MediaPrep». La force de l innovation. Pour de meilleures préparations de milieu. Préparateurs de milieu «Systec MediaPrep». t h e a u t o c l a v e c o m p a n y Préparer et stériliser des substances microbiologiques

Plus en détail

HUBER Procédé de flottation HDF

HUBER Procédé de flottation HDF HUBER Procédé de flottation HDF Traitement des eaux usées, récupération et recyclage de l eau grâce au procédé de flottation avec micro bulles d air Système anti-colmatage avec décanteur lamellaire The

Plus en détail

Chauffage par le sol. en combinaison avec une pompe à chaleur GENERAL

Chauffage par le sol. en combinaison avec une pompe à chaleur GENERAL Chauffage par le sol en combinaison avec une pompe à chaleur GENERAL Chauffage par le sol encore plus économe en énergie en combinaison avec une pompe à chaleur GENERAL Les gens sont de plus en plus nombreux

Plus en détail

Ajustement de la valeur du ph

Ajustement de la valeur du ph Entretien du spa Ajustement de la valeur du ph Afin de garantir un entretien réussi de l'eau, il est important que la valeur du ph se situe entre 7,0 et 7,4. C est lorsque le ph est situé dans cette fourchette

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

Pleine puissance La technologie de pré-séparation cyclonique quand la poussière tombe sans fin

Pleine puissance La technologie de pré-séparation cyclonique quand la poussière tombe sans fin Pleine puissance La technologie de pré-séparation cyclonique quand la poussière tombe sans fin La pleine puissance pour vos applications La plus haute qualité Les conditions d exploitation difficiles requièrent

Plus en détail

Variantes du cycle à compression de vapeur

Variantes du cycle à compression de vapeur Variantes du cycle à compression de vapeur Froid indirect : circuit à frigoporteur Cycle mono étagé et alimentation par regorgement Cycle bi-étagé en cascade Froid direct et froid indirect Froid direct

Plus en détail

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique.

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. ROTEX E-SolarUnit : Accumulateur d eau chaude sanitaire avec option solaire et générateur de chaleur électrique. ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. E-SolarUnit - Chaleur du soleil

Plus en détail

Débitmètres électromagnétiques

Débitmètres électromagnétiques KROHNE 10/99 C 31 0000 01 E GR Débitmètres électromagnétiques Conseils d installation Conseils de sélection Guide de commande Débitmètres à flotteur Débitmètres Vortex Contrôleurs de débit Débitmètres

Plus en détail

GRUNDFOS alldos information Produit. Oxiperm Pro. Production fiable de dioxyde de chlore de solutions diluées pour la désinfection de l eau

GRUNDFOS alldos information Produit. Oxiperm Pro. Production fiable de dioxyde de chlore de solutions diluées pour la désinfection de l eau GRUNDFOS alldos information Produit Production fiable de dioxyde de chlore de solutions diluées pour la désinfection de l eau Généralités Généralités Les systèmes Oxiperm Pro produisent du dioxyde de chlore

Plus en détail

Centrale Confort Domestique KHZ LW

Centrale Confort Domestique KHZ LW Wärme pumpen Natur bewahren Centrale Confort Domestique KHZ LW KHZ-LW 80 En bref: Rafraîchissement Contrecourant pompe à chaleur Air / Eau 6 ou 8kW ventilation contrôlée (aération et purge) récupération

Plus en détail

Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage

Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage Inspection des systèmes de plomberie et de chauffage Présentation à la 44 ième rencontre du RTHQ Mai 2011 Sommaire Codes applicables Produits approuvés Évacuation Ventilation Alimentation en eau potable

Plus en détail

Calcul d un vase d expansion à pression variable Flexcon pour une installation de chauffage central

Calcul d un vase d expansion à pression variable Flexcon pour une installation de chauffage central Calcul des vases d'expansion pour les installations de chauffage central Calcul d un vase d expansion à pression variable Flexcon pour une installation de chauffage central Pour le calcul de vases d expansion

Plus en détail

Robinet thermostatique à préréglage pour conduites de circulation d E.C.S. «Aquastrom T plus»

Robinet thermostatique à préréglage pour conduites de circulation d E.C.S. «Aquastrom T plus» Robinet thermostatique à préréglage pour conduites de circulation d E.C.S. Information technique Descriptif du cahier des charges: Robinet thermostatique Oventrop à préréglage pour conduites de circulation

Plus en détail

Générale Alimentaire JOUDA Production de concentré de tomate Station d épuration

Générale Alimentaire JOUDA Production de concentré de tomate Station d épuration Générale Alimentaire JOUDA Production de concentré de tomate Station d épuration Dimensionnement GTZ-MNE Gérard PROVIN 2007 Capacité de production Capacité Nominale 3000 t/jour de Tomates Fraîches Durée

Plus en détail

De la goutte au poudre de la suspension aux granules. Traitement innovateur des liquides dans les sécheurs en lit fluidisé

De la goutte au poudre de la suspension aux granules. Traitement innovateur des liquides dans les sécheurs en lit fluidisé De la goutte au poudre de la suspension aux granules Traitement innovateur des liquides dans les sécheurs en lit fluidisé Transformez vos suspensions et pâtes sortie d air Ce sont les techniques de séchage

Plus en détail

TP n 5 : pompe common rail

TP n 5 : pompe common rail 4 ème année INSA TP Modélisation TP n 5 : pompe common rail Objectifs : analyser les divers mécanismes exploités sur la pompe common rail. TP n 5 : pompe common rail 1 Description de la pompe (20 ) 1.1

Plus en détail

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind made in Belgium With the future in mind HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC Chaudière au gaz à condensation, à fonction double HeatMaster TC à condensation pour le chauffage central HeatMaster

Plus en détail

Une efficacité garantie grâce aux combustibles solides.

Une efficacité garantie grâce aux combustibles solides. Une efficacité garantie grâce aux combustibles solides. HMX la reine du chauffage au bois. HMX la technique de chauffage optimale pour un chauffage écologique. Chaudière modulante à bûches de bois. Puissance

Plus en détail

Rapport technique. Exploitation du pouvoir calorifique

Rapport technique. Exploitation du pouvoir calorifique Rapport technique Dipl.-Ing. Matthias Raisch, Bosch Industriekessel GmbH Exploitation du pouvoir calorifique L utilisation de la technique de condensation permet aux exploitants des installations à vapeur

Plus en détail

CUVES NARO. Français. www.rotoplast.com

CUVES NARO. Français. www.rotoplast.com CUVES NARO Français www.rotoplast.com CUVES NARO BASIC La version de base se compose d une cuve à enterrer et 3 joints préinstallés (pour la sortie, l entrée et le trop-plein). Cette version de base peut

Plus en détail

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Durée : 5 jours Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Réf : (Therm.01) - Permettre au personnel ayant la pratique, d'exploiter une installation comportant des générateurs

Plus en détail

Guide d Installation & Manuel d Utilisation

Guide d Installation & Manuel d Utilisation Réchauffeur pour Piscine Flow-Line Guide d Installation & Manuel d Utilisation LIRE ATTENTIVEMENT AVANT L INSTALLATION Conserver ce livret afin de pouvoir le consulter ultérieurement. Un Défaut dans l

Plus en détail

Directives concernant le traitement de l'eau des installations de chauffage à eau chaude

Directives concernant le traitement de l'eau des installations de chauffage à eau chaude Traitement de l'eau - Annexe 1-1/8 Directives concernant le traitement de l'eau des installations de chauffage à eau chaude Comme il n existe pas d eau pure pour le transfert thermique, il faut veiller

Plus en détail

Notice technique. Jauge pneumatique Unitel. Unitel art. 10025

Notice technique. Jauge pneumatique Unitel. Unitel art. 10025 Equipements et appareils de mesure, régulation et contrôle pour la génie climatique, l industrie et la protection de l environnement Lindenstraße 20 DE-74363 Güglingen Telefoon: +49(0)7135-102-0 Service:

Plus en détail

DIRECTIONS ASSISTEES AUTOMOBILES

DIRECTIONS ASSISTEES AUTOMOBILES DOSSIER TECHNIQUE le 12 janvier 2006 SELD 1, Rue Marius Berliet 69720 SAINT BONNET DE MURE DIRECTIONS ASSISTEES AUTOMOBILES 1) DESCRIPTION TYPE D UNE DIRECTION ASSITEE AUTOMOBILE Une direction assistée

Plus en détail

SOLUTIONS POUR LA PLOMBERIE. Système de canalisation pré-isolée Uponor

SOLUTIONS POUR LA PLOMBERIE. Système de canalisation pré-isolée Uponor SOLUTIONS POUR LA PLOMBERIE Système de canalisation pré-isolée Uponor 9 Quelques mots sur L histoire L aventure prometteuse des canalisations en plastique remonte à une trentaine d années environ. A la

Plus en détail

CREATING POWER SOLUTIONS. 1D42 1D42C 1D50 1D81 1D81C 1D90 1D90V. Moteurs diesel Hatz. www.hatz-diesel.com

CREATING POWER SOLUTIONS. 1D42 1D42C 1D50 1D81 1D81C 1D90 1D90V. Moteurs diesel Hatz. www.hatz-diesel.com CREATING POWER SOLUTIONS. 1D42 1D42C 1D81 1D81C 1D90 1D90V Moteurs diesel Hatz www.hatz-diesel.com 1D42C et 1D81C - SilentPack Depuis des décennies, les "Silentpacks" (packs Silence) Hatz posent les jalons

Plus en détail

Un récupérateur de chaleur est donc un échangeur qui permet de transférer la chaleur et éventuellement l humidité entre l air rejeté et l air neuf:

Un récupérateur de chaleur est donc un échangeur qui permet de transférer la chaleur et éventuellement l humidité entre l air rejeté et l air neuf: RECUPERATION D'ENERGIE I. PRINCIPE La réglementation sanitaire impose l introduction d un minimum d air neuf dans les locaux ce qui implique le rejet d air se trouvant proche des conditions de l ambiance

Plus en détail

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz FICHE TECHNIQUE Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz 2 4 5 CONNAÎTRE > Réseau d eau froide > Réseau d eau chaude > Réseau de gaz REGARDER > Réseau d eau ENTRETENIR - AMÉLIORER > Contrat d entretien

Plus en détail

AquaMobil. Systèmes mobiles de décontamination, de douches et de chauffage SWINGTEC

AquaMobil. Systèmes mobiles de décontamination, de douches et de chauffage SWINGTEC AquaMobil Systèmes mobiles de décontamination, de douches et de chauffage SWINGTEC Le premier chauffe-eau instantané mobile type DH1 a été développé dès 1962, puis construit et fabriqué en série un peu

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

6 Octobre 2015 Atelier AIR COMPRIME

6 Octobre 2015 Atelier AIR COMPRIME 6 Octobre 2015 Atelier AIR COMPRIME Club AIRM Intervenante : Fabienne ANSELIN CAP-50 cap-50@orange.fr 06 48 30 93 50 1 Atelier AIR COMPRIME OPTIMISATION DES INSTALLATIONS D AIR COMPRIME AC : environ 10

Plus en détail

CleverLevel LBFS/ LFFS. L alternative vraiment intelligente aux détecteurs de niveau à lames vibrantes

CleverLevel LBFS/ LFFS. L alternative vraiment intelligente aux détecteurs de niveau à lames vibrantes CleverLevel LBFS/ LFFS L alternative vraiment intelligente aux détecteurs de niveau à lames vibrantes L alternative vraiment intelligente Avec sa gamme CleverLevel, Baumer révolutionne la technologie de

Plus en détail

Questions & Réponses. Version 2007 v2 (Juin 2007) Questions & Réponses PROMATIC Version 2007 v2 (Juin 2007) Page 1

Questions & Réponses. Version 2007 v2 (Juin 2007) Questions & Réponses PROMATIC Version 2007 v2 (Juin 2007) Page 1 Questions & Réponses Version 2007 v2 (Juin 2007) Questions & Réponses PROMATIC Version 2007 v2 (Juin 2007) Page 1 SOMMAIRE Dimensions Appareils.....Page 3 Questions et Réponses.....Page 4 Schéma d Installation.....Page

Plus en détail

Instructions complémentaires DULCOMARIN II, module d alimentation avec relais d alarme et relais d électrovanne DXMaP

Instructions complémentaires DULCOMARIN II, module d alimentation avec relais d alarme et relais d électrovanne DXMaP Instructions complémentaires DULCOMARIN II, module d alimentation avec relais d alarme et relais d électrovanne DXMaP DXMa Veuillez indiquer ici le code d identification de votre appareil! Les présentes

Plus en détail

Tel 070.662294 Fax 070.660293 www.mir.be E-mail info @mir.be

Tel 070.662294 Fax 070.660293 www.mir.be E-mail info @mir.be Tel 070.662294 Fax 070.660293 www.mir.be E-mail info @mir.be Proposez toujours à vos clients de scinder le chauffage et l eau chaude sanitaire (économie d énergie) Plusieurs modèles au choix de pompe à

Plus en détail

Guide du monteur Thermostats

Guide du monteur Thermostats Refrigeration and Air Conditioning Controls Guide du monteur R E F R I G E R A T I O N A N D A I R C O N D I T I O N I N G Contenu Page Montage... 3 Thermostat KP avec sonde d ambiance... 4 Thermostat

Plus en détail

Z.A. Pérache 63114 COUDES (+33) 04 73 96 92 22 (+33) 04 73 96 92 14 com@arvel.fr. Centrale SD20. Centrale à saumure Type SD20.

Z.A. Pérache 63114 COUDES (+33) 04 73 96 92 22 (+33) 04 73 96 92 14 com@arvel.fr. Centrale SD20. Centrale à saumure Type SD20. Centrale à saumure Type Page 1 Les centrales de fabrication de saumure type SD sont des machines destinées au ravitaillement en saumure N.A. C.L. de saleuses à bouillie de sel. 1) Caractéristiques générales

Plus en détail

Notice d installation. Echangeur géothermique à eau glycolée SWT180

Notice d installation. Echangeur géothermique à eau glycolée SWT180 Notice d installation Echangeur géothermique à eau glycolée SWT180 TABLE DES MATIÈRES 1. Consignes générales de sécurité... 2 2. CONSIGNes générales... 2 2.1. Utilisation conforme... 2 3. Conditions d

Plus en détail

Injection de Fissures avec Résines de Réaction

Injection de Fissures avec Résines de Réaction ......... Injection de Fissures avec Résines de Réaction Méthode d Injection avec EP Méthode d Injection avec PUR Injection de Fissures Made in Germany ...... Injection de fissures avec résines de réaction...

Plus en détail

LIGNO LIGNO DEDUST PRO UNIVERSEL ET ÉCONOME EN ÉNERGIE

LIGNO LIGNO DEDUST PRO UNIVERSEL ET ÉCONOME EN ÉNERGIE LIGNO LIGNO DEDUST PRO UNIVERSEL ET ÉCONOME EN ÉNERGIE 2 5 6 1 3 LIGNO DEDUST PRO 4 PUISSANT, EFFICACE ET FIABLE 1 Entrée de gaz brut Le développement de l entrée de gaz brut a été guidé par des simulations

Plus en détail

Calcul d'un vase d'expansion Flexcon pour des installations de chauffage central avec membrane fixe ou interchangeable

Calcul d'un vase d'expansion Flexcon pour des installations de chauffage central avec membrane fixe ou interchangeable Calcul du vase pour des installations de chauffage central Calcul d'un vase d'expansion Flexcon pour des installations de chauffage central avec membrane fixe ou interchangeable Notions de base pour le

Plus en détail

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC.

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. L évacuation des eaux usées Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. Les eaux ménagères (EM) : eaux provenant de la cuisine (évier, lave-vaisselle) et de la salle de bains (lavabo, baignoire,

Plus en détail

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant. PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Les panneaux photovoltaïques. Plancher, plafond, et mur chauffant. Les puits canadiens: sert à la fois de chauffage

Plus en détail

Préchauffage et réchauffage

Préchauffage et réchauffage Accessoires Préchauffage et réchauffage Page 6 Préchauffage et réchauffage Batterie hors-gel FSH 00 00 500 Ø 60 0 e boîtier du filtre de l'air extérieur FSH (FSH = batterie hors gel) sert à protéger l'échangeur

Plus en détail

Filtres pour gaz et air. GF/1: Rp 1/2 - Rp 2 GF/3: DN 40 GF/4: DN 50 - DN 100 GF: DN 125 - DN 200

Filtres pour gaz et air. GF/1: Rp 1/2 - Rp 2 GF/3: DN 40 GF/4: DN 50 - DN 100 GF: DN 125 - DN 200 Filtres pour gaz et air GF/1: Rp 1/2 - Rp 2 GF/3: DN 40 GF/4: DN 50 - DN 100 GF: DN 125 - DN 200 11.02 Printed in Germany Edition 02.13 Nr. 225 676 1 8 Technique Filtres pour l'alimentation en gaz dans

Plus en détail

Climatisation assistée par sorption. L alternative écologique.

Climatisation assistée par sorption. L alternative écologique. Climatisation assistée par sorption. L alternative écologique. La technique DEC assistée par sorption de robatherm est une alternative économique et écologique aux techniques conventionnelles du froid.

Plus en détail

des solutions efficaces

des solutions efficaces des solutions efficaces & Ventiloconvecteurs La combinaison parfaite pour votre système de confort domestique. Chaque climatiseur ou thermopompe a besoin d une unité intérieure pour faire circuler l air

Plus en détail

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune :

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune : 1 L injection à rampe commune : 1.Mise en situation : 2. Définition : - On entend par système «common rail», un système d injection Diesel dont les injecteurs sont alimentés par une rampe commune et pilotés

Plus en détail

Filtres BOLL automatiques TYPE 6.18/6.19 bipolaire, continu, optimise le process

Filtres BOLL automatiques TYPE 6.18/6.19 bipolaire, continu, optimise le process Filtres BOLL automatiques TYPE 6.18/6.19 bipolaire, continu, optimise le process BOLL & KIRCH Filterbau GmbH LA TÂCHE Neutraliser les déséquilibres L exploitation économique d installations techniques,

Plus en détail

PUITS CANADIEN HYDRAULIQUE

PUITS CANADIEN HYDRAULIQUE PUITS CANADIEN HYDRAULIQUE La ventilation haute performance pour le confort de l habitat Votre fournisseur spécialisé en systèmes complets de VMC double flux Principe du puits canadien hydraulique Brink

Plus en détail

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur

Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING. Guide du monteur Conseils pratiques Comment monter son installation REFRIGERATION AND AIR CONDITIONING Guide du monteur Contenu Page Comment monter son installation?...3 Procédé...3 Planification...3 Positionnement des

Plus en détail

technologie de séchage

technologie de séchage technologie de séchage we process the future Technologie de traitement LA TÂCHE Dans tous les domaines de l industrie, le séchage constitue une étape nécessaire du processus de traitement. Tous les produits

Plus en détail

AFM Recyclage Cheviré (44) Station de traitement des eaux pluviales D.O.E

AFM Recyclage Cheviré (44) Station de traitement des eaux pluviales D.O.E AFM Recyclage Cheviré (44) Station de traitement des eaux pluviales Version du 22/04/2009 SOMMAIRE I OBJET ET DONNEES DE BASE... 3 A. OBJET... 3 B. DONNEES DE BASES... 3 II DESCRIPTIF... 6 Saint Dizier

Plus en détail

Mode d emploi. Système de chauffe-eau et traitement d eau. contaminée D 25 L. Im Geer 20, D - 46419 Isselburg. contaminée D 25 L. Numéro de type : 452

Mode d emploi. Système de chauffe-eau et traitement d eau. contaminée D 25 L. Im Geer 20, D - 46419 Isselburg. contaminée D 25 L. Numéro de type : 452 Système de chauffe-eau et traitement d'eau contaminée D 25 L Fabricant: Désignation: deconta GmbH Im Geer 20, D - 46419 Isselburg Système de chauffe-eau et traitement d eau contaminée D 25 L Numéro de

Plus en détail

MEDIACLAVE. La stérilisation rapide, reproductible et sûre des milieux

MEDIACLAVE. La stérilisation rapide, reproductible et sûre des milieux MEDIACLAVE La stérilisation rapide, reproductible et sûre des milieux MEDIACLAVE La stérilisation rapide, reproductible et sûre des milieux Les milieux de culture bactérienne sont très largement utilisé,

Plus en détail

POMPE À CHALEUR POUR PISCINE. Notice d Installation et d Utilisation. Révision : V3 TT20130301

POMPE À CHALEUR POUR PISCINE. Notice d Installation et d Utilisation. Révision : V3 TT20130301 POMPE À CHALEUR POUR PISCINE Notice d Installation et d Utilisation Révision : V3 TT20130301 À l attention de nos clients 1. Chers clients, veuillez lire attentivement la présente notice avant d installer

Plus en détail

Une production économique! Echangeur d ions TKA

Une production économique! Echangeur d ions TKA Une eau totalement déminéralisée Une production économique! Echangeur d ions TKA Eau déminéralisée pour autoclaves, laveurs, analyseurs automatiques, appareils d'eau ultra pure... SYSTÈMES DE PURIFICATION

Plus en détail

Capteur de pression différentielle VEGADIF

Capteur de pression différentielle VEGADIF Capteur de pression différentielle VEGADIF La fiabilité fait toute la différence Le nouveau capteur de pression différentielle VEGADIF 65 offre une combinaison unique de performances et de caractéristiques

Plus en détail

la solution à vos problèmes d évacuation des eaux usées en milieu rural

la solution à vos problèmes d évacuation des eaux usées en milieu rural Le système à lit bactérien Le système SBR la solution à vos problèmes d évacuation des eaux usées en milieu rural Petites stations d épuration pour une population de 4 à 400 habitants Fonctionnement simple,

Plus en détail

ROTEX Sanicube - L accumulateur d eau chaude sanitaire hygiénique.

ROTEX Sanicube - L accumulateur d eau chaude sanitaire hygiénique. ROTEX Sanicube : combinaison de l accumulateur et du chauffe-eau instantané. ROTEX Sanicube - L accumulateur d eau chaude sanitaire hygiénique. Le Chauffage! Autant d eau chaude sanitaire que vous voulez.

Plus en détail

ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite. Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0

ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite. Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0 ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0 Nouvelle solution eau chaude solaire auto-vidangeable estampillée NF CESI et Bleu Ciel

Plus en détail

TECElux TECE Tarif 2014/2015

TECElux TECE Tarif 2014/2015 TECElux Tarif 2014/2015 TECElux TECElux TECElux INTÉGRATION TOTALE AU LIEU DE NOMBREUSES PIÈCES SÉPARÉES La série TECElux camoufle les éléments techniques dans la cloison. Une plaque en verre extra plate

Plus en détail

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement.

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement. Streamline Chaudière gaz à condensation murale 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash MHG Mieux, tout simplement. Streamline Streamline : technique et rendement au meilleur prix Avec la série Streamline,

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Le compresseur : Le support compresseur :

Le compresseur : Le support compresseur : Conditionnement d air des véhicules est les différents organes que l on peut trouver suivant la marque le type et le modèle de véhicule, ainsi que sur les véhicules de TP. L été, dans les véhicules, la

Plus en détail

Formation Technique solaire

Formation Technique solaire Formation Technique solaire Sites internet et adresses http://www.swissolar.ch/ http://www.sebasol.ch/ http://www.bfe.admin.ch/index.html?lang=fr http://www.geneve.ch/autorisations-construire/ Formulaire

Plus en détail

INFORMATION TECHNIQUE - HRV 501 VMC double flux avec échangeur thermique rotatif et transfert d humidité

INFORMATION TECHNIQUE - HRV 501 VMC double flux avec échangeur thermique rotatif et transfert d humidité INFORMATION TECHNIQUE - HRV 501 VMC double flux avec échangeur thermique rotatif et transfert d humidité HRV 501 1 Description générale 3 2 Caractéristiques techniques 5 3 Accessoires 7 Sous réserve de

Plus en détail

LES PLANS DE MAINTENANCE PREVENTIVE

LES PLANS DE MAINTENANCE PREVENTIVE LES PLANS DE MAINTENANCE PREVENTIVE 1/ Les travaux de maintenance préventive systématique Ce sont des opérations dont les modalités d exécution sont fixées à l avance et qui sont exécutées à des moments

Plus en détail

Bâtir Naturel a choisi de distribuer les produits de la société Amos, qui couvre l'ensemble de la problématique de l'eau.

Bâtir Naturel a choisi de distribuer les produits de la société Amos, qui couvre l'ensemble de la problématique de l'eau. Utiliser l'eau de pluie procure de nombreux avantages aussi bien économiques qu'écologiques. Des expériences le montrent parfaitement comme en Allemagne ou en Belgique où cette pratique est très fortement

Plus en détail

Uponor Minitec le chauffage idéal par le sol pour la rénovation sans trop de débris HAUTEUR DE MO NTAGE M INIM A LE, CO NFORT MAXI M A L

Uponor Minitec le chauffage idéal par le sol pour la rénovation sans trop de débris HAUTEUR DE MO NTAGE M INIM A LE, CO NFORT MAXI M A L Uponor Minitec le chauffage idéal par le sol pour la rénovation sans trop de débris HAUTEUR DE MO NTAGE M INIM A LE, CO NFORT MAXI M A L Supérieur dans les petites dimensions FAIBLE HAUTEUR DE L'ÉLÉMENT,

Plus en détail

WTT T20 STATION D'IMPREGNATION DU BOIS SOUS VIDE ET PRESSION CLASSIQUE D'OCCASION Type T20 Ø 1.800 x 18.000

WTT T20 STATION D'IMPREGNATION DU BOIS SOUS VIDE ET PRESSION CLASSIQUE D'OCCASION Type T20 Ø 1.800 x 18.000 WTT T20 STATION D'IMPREGNATION DU BOIS SOUS VIDE ET PRESSION CLASSIQUE D'OCCASION Type T20 Ø 1.800 x 18.000 Capacité annuelle et nominale: Capacité annuelle et nominale: 17.000 m3 -avec 250 jours de travail

Plus en détail

Eau de pluie : une solution durable!

Eau de pluie : une solution durable! Eau de pluie : une solution durable! L eau de pluie est à l origine de bonne qualité. Cette qualité diminue cependant au contact des substances qui se trouvent en suspension dans l air, posées sur les

Plus en détail

Version Compensation et régulation intégrées. Services + - Logiciel de sélection Airgicook p. 1 537

Version Compensation et régulation intégrées. Services + - Logiciel de sélection Airgicook p. 1 537 Actinys hotte à récupération d énergie avec compensation intégrée Confort & efficacité énergétique La hotte à récupération d énergie avec compensation incorporée Actinys intègre le concept Air fficient.

Plus en détail

PE1 Pellet. PE1 Pellet. Chaudière à granulés. PE1 Pellet. www.froeling.com

PE1 Pellet. PE1 Pellet. Chaudière à granulés. PE1 Pellet. www.froeling.com PE1 Pellet PE1 Pellet Chaudière à granulés PE1 Pellet www.froeling.com 1 Chauffage aux granulés Depuis plus de cinquante ans, Froling concentre ses activités sur l exploitation efficace du bois comme source

Plus en détail

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière II.1. La dilatation thermique Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière Lorsqu on chauffe une substance, on provoque l augmentation de l énergie cinétique des atomes et des molécules, ce qui accroît

Plus en détail

Machine pour la fabrication de fromages à pâte filée

Machine pour la fabrication de fromages à pâte filée Machine pour la fabrication de fromages à pâte filée Article Quantité Description Option 1.1 1 MACHINE FILEUSE FORMATRICE Machine principale 1.2 1 1.3 1 1.4 1 1.5 1 1.6 1 GROUPE DE RÉCUPERATION DU PETIT-

Plus en détail

Microstation AQUAMÉRIS

Microstation AQUAMÉRIS Microstation AQUAMÉRIS à culture fixée gamme de 5 à 21 Équivalents Habitants AGRÉMENT MINISTÉRIEL 2012-030 Modèles 5, 8 et 10 Équivalents Habitants Les microstations sont conformes à la norme CE 12566-3

Plus en détail

BONUS Chaudière bois-bûches/option brûleur à granulés de bois à combustion inversée assistée par extracteur

BONUS Chaudière bois-bûches/option brûleur à granulés de bois à combustion inversée assistée par extracteur BONUS Chaudière bois-bûches/option brûleur à granulés de bois à combustion inversée assistée par extracteur Biomasse TRÈS HAUT RENDEMENT > 89 % CONFORME À LA NORME EN 303.5 - CLASSE 3 COMBUSTION OPTIMALE

Plus en détail

Les causes et les conséquences du calcaire, de la corrosion et de l embouage dans les sous-stations hydrauliques

Les causes et les conséquences du calcaire, de la corrosion et de l embouage dans les sous-stations hydrauliques Les causes et les conséquences du calcaire, de la corrosion et de l embouage dans les sous-stations hydrauliques Sommaire Les problèmes rencontrés Le tartre et ses conséquences La corrosion et ses conséquences

Plus en détail

Principales règles de l art de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie

Principales règles de l art de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie Bonne pratiques de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie Principales règles de l art de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie Plan de l intervention 1. Installation

Plus en détail

Un seul poste central pour 16 piscines avec ProMinent Le nouveau régulateur de piscine DULCOMARIN II

Un seul poste central pour 16 piscines avec ProMinent Le nouveau régulateur de piscine DULCOMARIN II Un seul poste central pour 16 piscines avec ProMinent Le nouveau régulateur de piscine DULCOMARIN II Printed in Germany, PT DC 005 10/08 F MT11 02 01/05 F Le DULCOMARIN II et la technologie DULCO -Net

Plus en détail

Procédés techniques pour des boissons de première qualité

Procédés techniques pour des boissons de première qualité Procédés techniques pour des boissons de première qualité Production industrielle de boissons L industrie alimentaire offre aujourd hui une très vaste gamme de boissons différentes. Depuis l eau de source

Plus en détail

Transmetteurs et indicateurs de niveau Série LU

Transmetteurs et indicateurs de niveau Série LU Transmetteurs et indicateurs de niveau Série LU Transmetteur et indicateur de niveau par ultrasons pour liquides et solides Sans contact avec le produit Design compact avec boîtier en polycarbonate (électronique

Plus en détail

ACO Passavant. www.aco.be. Avaloirs et siphons de sol en fonte conforme à la norme EN 1253 pour: caves et locaux techniques

ACO Passavant. www.aco.be. Avaloirs et siphons de sol en fonte conforme à la norme EN 1253 pour: caves et locaux techniques www.aco.be 2012 Avaloirs et siphons de sol en fonte conforme à la norme EN 1253 pour: caves et locaux techniques ponts avec reprises à double effet toitures plates à gravier ou avec végétation regards

Plus en détail

Zehnder ComfoFond-L Echangeur géothermique avec circuit fermé à eau glycolée

Zehnder ComfoFond-L Echangeur géothermique avec circuit fermé à eau glycolée Avantages Echangeur géothermique à utiliser en combinaison avec une unité de ventilation à récupération de chaleur (type ComfoD 350, 450 et 550 Luxe) Extrait l'énergie du sol au moyen d'un circuit enfoui

Plus en détail