CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juin 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS. Juin 2015"

Transcription

1 CATALOGUE DES OUTILS ET PUBLICATIONS Juin 2015

2

3 SOMMAIRE Catalogue des outils et publications de l Anesm LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 3 Les recommandations tous secteurs p. 7 Les recommandations du secteur «personnes handicapées» p. 20 Les recommandations du secteur «personnes âgées» p. 30 Les recommandations du secteur de la «protection de l enfance» p. 38 Les recommandations du secteur «inclusion sociale» p. 44 LES RAPPORTS D ENQUÊTES ET ÉTUDES Enquête nationale relative aux pratiques concourant à la bientraitance dans les services intervenant auprès d un public adulte à domicile p. 49 La participation des usagers au fonctionnement des établissements et services sociaux et médico-sociaux : recueil des pratiques et témoignages des acteurs p. 50 Enquête nationale 2012 sur la mise en œuvre de l évaluation interne dans les ESSMS p. 50 Enquête nationale 2009 auprès des établissements et services sociaux et médico-sociaux. Mise en œuvre de l évaluation interne dans les ESSMS p. 51 Enquête nationale 2008 auprès des établissements et services sociaux et médico-sociaux. Mise en œuvre de l évaluation interne dans les ESSMS p. 52 Enquête nationale 2008 auprès des Ddass et des conseils généraux. Mise en œuvre de l évaluation interne dans les ESSMS p. 52 Analyse nationale Déploiement des pratiques professionnelles concourant à la bientraitance dans les Maisons d accueil spécialisées et les Foyers d accueil médicalisé p. 53 Analyse nationale Déploiement des pratiques professionnelles en établissements d hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) p. 54 L accompagnement pluridisciplinaire dans les structures de répit p. 55 Analyse nationale Déploiement des pratiques professionnelles concourant à la Bientraitance des résidents en établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes et perception de leurs effets par les Conseils de vie sociale p. 56 LES OUTILS RELATIFS À L ÉVALUATION EXTERNE Le guide d aide à la contractualisation p. 57 Les bilans de l évaluation externe p. 57 Les modèles d abrégé et de synthèse du rapport d évaluation p. 57 LA LETTRE D INFORMATION DE L ANESM La lettre d information interactive p. 57 LES RAPPORTS D ACTIVITÉ Rapports d activité 2014, 2013 et 2012 p. 58 Rapports d activité 2011, 2010 et 2009 p. 59 Rapport d activité p. 60 SE PROCURER LES PUBLICATIONS DE L ANESM

4 4 Présentation de l Anesm Créée par la loi de financement de la sécurité sociale pour 2007, l Agence nationale de l évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anesm) est née de la volonté des pouvoirs publics d accompagner ces établissements et services dans la mise en œuvre de l évaluation interne et externe, instituée par la loi du 2 janvier 2002 rénovant l action sociale et médico-sociale. L Agence est constituée sous la forme d un groupement d intérêt public entre l État, la Caisse nationale de solidarité pour l autonomie et des organismes représentant les établissements sociaux et médico-sociaux, les professionnels et les usagers. Ses missions Les missions de l Anesm sont directement issues des obligations faites aux établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS) visés à l article L du Code de l action sociale et des familles. La première consiste à valider ou produire des recommandations de bonnes pratiques professionnelles, références et procédures à partir desquelles les ESSMS doivent légalement procéder à l évaluation de leurs activités et de la qualité des prestations qu ils délivrent. La seconde consiste à habiliter les organismes auxquels les ESSMS doivent faire appel afin qu ils procèdent à l évaluation externe des activités et de la qualité de leurs prestations notamment en vue du renouvellement de leur autorisation de fonctionnement (cf. annexe 3-10 du Code de l action sociale et des familles). Son champ de compétence L Anesm est compétente sur le champ des personnes âgées, des personnes handicapées, de l inclusion sociale, de la protection de l enfance, de la protection juridique des majeurs, de l addictologie Les catégories de services et d établissements sont très diversifiées : les établissements d hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), les Foyers d accueil médicalisé pour personnes handicapées (FAM), les Maisons d enfants à caractère social (MECS), les appartements thérapeutiques, etc.

5 Catalogue des outils et publications de l Anesm 5 Le dispositif d évaluation Les recommandations, références et procédures adoptées par l Agence constituent la référence légale de l évaluation. La loi du 2 janvier 2002 a prévu qu au-delà du système d évaluation interne, un regard externe soit porté par des organismes indépendants habilités par l Anesm qui émettront un avis, notamment sur les conditions dans lesquelles l évaluation interne a été mise en œuvre, et sur les axes d amélioration préconisés. Ainsi, au 31 décembre 2014, 83 % des ESSMS devant réaliser leur évaluation externe avant le 3 janvier 2015, s étaient engagés dans cette démarche. Elle complète le système d évaluation interne, et permet aux autorités de tarification et de contrôle d engager un dialogue avec les ESSMS sur les conditions de renouvellement de leurs autorisations de fonctionnement. La 4 e enquête nationale sur la mise en œuvre de l évaluation interne dans les ESSMS (2012) réalisée par l Anesm, met en exergue les chiffres suivants : 93 % des ESSMS sont alors engagés dans un processus d évaluation ; le niveau d engagement des ESSMS dans l évaluation interne s élève à 71 %, contre 26 % en 2007 à la création de l Anesm. S y ajoutent, 22 % de structures ayant engagé divers processus d amélioration de la qualité ; 98 % de l ensemble des établissements et services connaît au moins une recommandation de l Agence et 61 % ont lu au moins 6 recommandations ; enfin, 65 % des établissements et services engagés dans la démarche d évaluation interne ont directement utilisé les recommandations à cet effet (73 % des Ehpad).

6 LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Les recommandations sont présentées par secteur et par programme. Ces programmes sont au nombre de 7 : 1 - Les fondamentaux 2 - L expression et la participation 3 - Les points de vigilance, la prévention des risques 4 - Le soutien aux professionnels 5 - Les relations avec l environnement 6 - Les relations avec la famille et les proches 7 - La qualité de vie

7 Catalogue des outils et publications de l Anesm Recommandations tous secteurs 7 Programme 1 - Les fondamentaux Le questionnement éthique dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux p. 8 La bientraitance : définition et repères pour la mise en œuvre p. 9 Programme 2 - L expression et la participation Participation des personnes protégées dans la mise en œuvre des mesures de protection juridique p. 10 Programme 3 - Les points de vigilance, la prévention des risques Mission du responsable de service et rôle de l encadrement dans la prévention et le traitement de la maltraitance à domicile p. 11 Mission du responsable d établissement et rôle de l encadrement dans la prévention et le traitement de la maltraitance p. 11 Conduites violentes dans les établissements accueillant des adolescents : prévention et réponses p. 12 Programme 4 - Le soutien aux professionnels L évaluation interne : repères pour les services à domicile au bénéfice des publics adultes p. 13 Élaboration, rédaction, et animation du projet d établissement ou de service p. 14 La conduite de l évaluation interne dans les établissements et services visés à l article L du code de l Action sociale et des familles p. 14 Mise en œuvre d une stratégie d adaptation à l emploi des personnels au regard des populations accompagnées p. 15 Mise en œuvre de l évaluation interne dans les établissements et services visés à l article L du code l action sociale et des familles p. 15 Programme 5 - Les relations avec l environnement Ouverture de l établissement à et sur son environnement p. 16 Programme 6 - Les relations avec la famille et les proches Le soutien des aidants non professionnels p. 16 Programme 7 - La qualité de vie Concilier vie en collectivité et personnalisation de l accueil et de l accompagnement p. 17 L adaptation de l intervention auprès des personnes handicapées vieillissantes p. 18 Les attentes de la personne et le projet personnalisé p. 19

8 LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 8 Le questionnement éthique dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux Programme 1 - Les fondamentaux Présentation de la publication / La recommandation a pour objectif de proposer les modalités qui facilitent la mise en œuvre d un questionnement allant vers une réflexion éthique sereine et distanciée au sein d un service ou d un établissement ainsi que les bénéfices apportés par cette démarche aux usagers, à leurs proches et aux professionnels. Une recommandation cadre / Adaptée aux spécificités du travail social et médico-social, l éthique est appréhendée comme une approche globale de questionnement qui interroge le sens du travail des professionnels au regard des missions des services et établissements. En posant la nécessité d une réflexion distanciée et collégiale sur les pratiques professionnelles, l éthique contribue à fonder le socle dans lequel s inscrivent l ensemble des recommandations que l Anesm est amenée à valider ou à élaborer. Public / Les professionnels intervenant en établissements et services sociaux et médico-sociaux relevant de l article L du Code de l action sociale et des familles. Édition / 2010 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm et en version papier. Une synthèse de la recommandation est également disponible en téléchargement sur le site de l Agence.

9 Catalogue des outils et publications de l Anesm La bientraitance : définition et repères pour la mise en œuvre Programme 1 - Les fondamentaux 9 Présentation de la publication / La bientraitance est une démarche collective pour identifier le meilleur accompagnement possible pour l usager, dans le respect de ses choix et dans l adaptation la plus juste à ses besoins. Pour la mettre en œuvre, l Anesm a identifié 4 points clés : l usager co-auteur de son parcours ; la qualité du lien entre professionnels et usagers ; l enrichissement des structures et des accompagnements grâce à toutes contributions internes et externes pertinentes ; le soutien aux professionnels dans leur démarche de bientraitance. Une recommandation cadre / Les recommandations développées dans ce document exposent des points d accord sur les valeurs et perspectives de travail qui se rattachent à cette notion. La définition des principes fondamentaux de la bientraitance et de ses applications constituent le fondement de toutes les bonnes pratiques professionnelles que l Anesm est amenée à valider ou à élaborer. C est pourquoi cette recommandation bénéficie du statut particulier de recommandation-cadre au regard des productions de l Agence. Public / L ensemble des professionnels, ainsi que les organismes gestionnaires, les associations d usagers, les usagers et leurs proches. Édition / 2008 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm. Une synthèse et les éléments d appropriation de la recommandation sont également disponibles en téléchargement sur le site de l Agence et en version papier.

10 LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 10 Participation des personnes protégées dans la mise en œuvre des mesures de protection juridique Programme 2 - L expression et la participation Présentation de la publication / La recommandation a pour objet de donner aux professionnels «des orientations, des pistes pour l action» afin de rendre effectif le droit à la participation et la promotion de l autonomie des personnes protégées. Le document est construit au regard de la loi du 5 mars 2007 réformant la protection des majeurs. Celle-ci inscrit les services mandataires judiciaires dans le cadre de la loi du 2 janvier 2002 rénovant l action sociale et médico-sociale. L un des axes principaux de cette loi est de renforcer les droits des usagers et tout particulièrement leur information, leur expression et leur participation. La recommandation décline les pratiques : dans la relation entre les professionnels et les personnes protégées ; au niveau du projet du service, de son organisation et du travail d équipe. Public / Elle s adresse à l ensemble des professionnels exerçant dans les services mandataires. Il est également conseillé aux préposés travaillant dans les établissements de santé ou médico-sociaux et aux mandataires indépendants de s y référer. Édition / 2012 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm et en version papier. Une synthèse de la recommandation est également disponible en téléchargement sur le site de l Anesm.

11 Catalogue des outils et publications de l Anesm Mission du responsable de service et rôle de l encadrement dans la prévention et le traitement de la maltraitance à domicile Programme 3 - Les points de vigilance, la prévention des risques 11 Présentation de la publication / L objet de la recommandation est de placer les acteurs de terrain en situation de responsabilité par rapport aux risques de maltraitance et aux actes de maltraitance avérés. Ainsi, elle propose des éléments clés sur la thématique de la maltraitance au regard de la spécificité de l accompagnement à domicile. Elle définit les principes et les dispositifs d un management opératoire dans la prévention, le repérage et le traitement de la maltraitance à domicile. Public / Les services sociaux et médico-sociaux proposant des accompagnements à domicile à des usagers adultes vulnérables : Saad, SAVS, Ssiad, Samsah, Spassad. Édition / 2009 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm. Une synthèse et les éléments d appropriation de la recommandation sont également disponibles en téléchargement sur le site de l Agence et en version papier. Mission du responsable d établissement et rôle de l encadrement dans la prévention et le traitement de la maltraitance Programme 3 - Les points de vigilance, la prévention des risques Présentation de la publication / Cette recommandation a pour objectif d apporter une contribution spécifique sur un aspect particulièrement stratégique : le rôle essentiel que joue l encadrement au quotidien dans la prévention et le traitement de la maltraitance en établissement. Public / L ensemble des professionnels en situation de responsabilité et d encadrement, qu ils soient cadres ou non cadres et qui exercent au sein des établissements du secteur social et médico-social. Édition / 2008 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm. Une synthèse et les éléments d appropriation de la recommandation sont également disponibles en téléchargement sur le site de l Agence et en version papier.

12 LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 12 Conduites violentes dans les établissements accueillant des adolescents : prévention et réponses Programme 3 - Les points de vigilance, la prévention des risques Présentation de la publication / Ce document propose des points clés sur les conduites à tenir et les pratiques à développer avec deux objectifs : développer une culture de la prévention et du traitement de la violence à tous les niveaux de l organisation et pour tous les acteurs ; aider les professionnels à construire leurs réponses en fonction de leur réalité propre, dans le respect des actuelles dispositions législatives et réglementaires. Public / Les établissements accueillant des adolescents, relevant en totalité ou en partie de la protection de l enfance : maisons d enfants à caractère social, foyers, établissements de placement éducatif publics et du secteur associatif habilités par la Protection judiciaire de la jeunesse, centres éducatifs fermés, instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques. Édition / 2008 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm. Une synthèse et les éléments d appropriation de la recommandation sont également disponibles en téléchargement sur le site de l Agence et en version papier.

13 Catalogue des outils et publications de l Anesm L évaluation interne : repères pour les services à domicile au bénéfice des publics adultes Programme 4 - Le soutien aux professionnels 13 Présentation de la publication / Cette recommandation a pour objectif principal de proposer des points clés dans la conduite de l évaluation interne, adaptés aux spécificités des services qui proposent un accompagnement à domicile. Elle s adresse aux professionnels des services proposant des accompagnements à domicile à des usagers adultes vulnérables : services d aide et d accompagnement à domicile (Saad); services d accompagnement à la vie sociale (SAVS) ; services de soins infirmiers à domicile (Ssiad), abordés dans leur relation aux autres activités des services à la personne ; services d accompagnement médico-social pour les adultes handicapés (Samsah); services polyvalents de soins et d aide à domicile (Spassad). Ces services ont de nombreux points communs en matière d organisation professionnelle, d enjeu de management et de prise en compte des conditions de vie des personnes et de leur entourage. Public / L ensemble des professionnels intervenant en établissements et services sociaux et médicosociaux relevant de l article L du Code de l action sociale et des familles. 9 mars 2015 / Addendum et décision n D portant adoption des recommandations de bonnes pratiques professionnelles sur «L évaluation interne : repères pour les services à domicile au bénéfice des publics adultes». Édition / 2012 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm et en version papier.

14 LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 14 Élaboration, rédaction, et animation du projet d établissement ou de service Programme 4 - Le soutien aux professionnels Présentation de la publication / Cette recommandation a pour objectif de soutenir les cadres et les professionnels de terrain dans la construction de la démarche du projet d établissement/service, dans sa rédaction, puis dans l animation autour des objectifs choisis. Public / L ensemble des professionnels intervenant en établissements et services sociaux et médicosociaux relevant de l article L du Code de l action sociale et des familles. Édition / 2010 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm. Une synthèse et les éléments d appropriation de la recommandation sont également disponibles en téléchargement sur le site de l Agence et en version papier. La conduite de l évaluation interne dans les établissements et services visés à l article L du code de l action sociale et des familles Programme 4 - Le soutien aux professionnels Présentation de la publication / Ce document apporte des précisions sur l évaluation de la pertinence des activités déployées par les ESSMS et la qualité des prestations délivrées. Pertinence et qualité s apprécient à l aune de l adaptation des réponses aux besoins et attentes des usagers, dans le cadre des missions imparties à l établissement ou au service. Son ambition est d apporter des éléments méthodologiques à l ensemble des ESSMS, quelle que soit la taille de la structure. Des enjeux communs aux ESSMS y sont identifiés tels que la promotion de l autonomie et de la qualité de vie, la protection et la prévention des risques liés aux situations de vulnérabilité, l effectivité des droits, à travers la personnalisation de l accompagnement. Dans le cadre d un dispositif d évaluation en continu qui se généralise progressivement, cette recommandation apporte des précisions méthodologiques qui permettront d enrichir les démarches engagées. Public / Elle s adresse à l ensemble des professionnels de tous les secteurs. Éditions / 2009 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm.

15 Catalogue des outils et publications de l Anesm Mise en œuvre d une stratégie d adaptation à l emploi des personnels au regard des populations accompagnées Programme 4 - Le soutien aux professionnels 15 Présentation de la publication / Cette publication offre aux populations accompagnées des pratiques professionnelles adaptées, différenciées et bientraitantes. Ses objectifs : faciliter la prise de fonction des personnels, l exercice professionnel dans la durée ainsi que les changements d emploi au sein du secteur social et médico-social. Et contribuer à la prévention des risques de maltraitance involontaire des populations accompagnées ainsi qu à la prévention des risques professionnels. Public / Les responsables et l encadrement des établissements et des services sociaux et médico-sociaux et l ensemble de leur personnel. Édition / 2008 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm. Une synthèse et les éléments d appropriation de la recommandation sont également disponibles en téléchargement sur le site de l Agence et en version papier. Mise en œuvre de l évaluation interne dans les établissements et services visés à l article L du code l action sociale et des familles Programme 4 - Le soutien aux professionnels Présentation de la publication / Dans la continuité du guide réalisé par le Conseil national de l évaluation sociale et médico-sociale (Cnesms) dont l Anesm a pris la succession, ce document pose un cadre de réflexion sur la démarche évaluative dans le secteur social et médico-social. Public / La recommandation s adresse à l ensemble des professionnels tous secteurs confondus. Édition / 2008 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm.

16 LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 16 Ouverture de l établissement à et sur son environnement Programme 5 - Les relations avec l environnement Présentation de la publication / L objectif de la recommandation consiste à définir les conditions et les bénéfices de l ouverture des établissements à et sur leur environnement, en les précisant au regard des types d établissement concernés et des situations spécifiques des usagers accueillis ou accompagnés. Public / L ensemble des établissements et services sociaux et médico-sociaux. Édition / 2008 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm. Une synthèse et les éléments d appropriation de la recommandation sont également disponibles en téléchargement sur le site de l Agence et en version papier. Le soutien des aidants non professionnels Une recommandation à destination des professionnels du secteur social et médico-social pour soutenir les aidants de personnes âgées, adultes handicapées ou souffrant de maladie chronique vivant à domicile. Programme 6 : les relations avec la famille et les proches Présentation de la publication / Cette recommandation propose des orientations et des pistes d action aux professionnels de structures sociales et médico-sociales pour accompagner ou soutenir les aidants non professionnels des personnes âgées dépendantes, des personnes adultes handicapées et/ou des personnes adultes atteintes de maladies chroniques vivant à domicile. Public / Conformément aux missions de l Agence, la recommandation n est pas destinée directement aux aidants non professionnels, mais aux professionnels exerçant dans des structures accompagnant des personnes âgées de plus de 60 ans malades ou dépendantes, des personnes adultes handicapées, des personnes atteintes de maladies chroniques ou d une affection de longue durée qui vivent à domicile. 21 juin 2014 / Décision n portant adoption des recommandations de bonnes pratiques professionnelles sur «Le soutien des aidants non professionnels». Édition / 2014 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm et en version papier. Une synthèse et les éléments d appropriation de la recommandation sont également disponibles en téléchargement sur le site de l Agence.

17 Catalogue des outils et publications de l Anesm Concilier vie en collectivité et personnalisation de l accueil et de l accompagnement Programme 7 - La qualité de vie 17 Présentation de la publication / Cette recommandation a pour objectif de promouvoir des pratiques professionnelles basées sur un dépassement des tensions et des contradictions potentielles entre points de vue individuels et collectifs au sein des établissements sociaux et médico-sociaux. Elle met en évidence des pratiques qui permettent de construire les articulations entre sphère individuelle et sphère collective, en considérant ce qui les lie et les dissocie. Cette recommandation, dont la finalité est de promouvoir la culture de la bientraitance, approfondit le respect de la singularité au regard de la vie collective. Elle est en prise avec les notions d intimité, de citoyenneté, d autonomie. Public / L ensemble des professionnels intervenant en établissements sociaux et médico-sociaux, les usagers et leurs proches. Édition / 2009 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm. Une synthèse et les éléments d appropriation de la recommandation sont également disponibles en téléchargement sur le site de l Agence et en version papier.

18 LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 18 L adaptation de l intervention auprès des personnes handicapées vieillissantes Programme 7 : La qualité de vie Présentation de la publication / L objectif de cette recommandation est d apporter des pistes pour l action, afin de permettre aux professionnels d évaluer et de faire évoluer leurs pratiques dans l accompagnement des personnes handicapées avançant en âge. Les thématiques développées dans la recommandation seront les suivantes : l anticipation et le repérage des effets du vieillissement ; les solutions d accompagnement pour les personnes handicapées avançant en âge ; les situations d accompagnement impliquant une réorientation de la personne handicapée vieillissante ; l accompagnement des personnes handicapées vieillissantes par les structures «personnes âgées» (du type Ehpa, Ehpad, etc.). Public / Cette recommandation concerne l ensemble des professionnels qui interviennent auprès des personnes handicapées vieillissantes quel que soit leur lieu de vie (domicile, établissement, foyer, etc.) et sera à lire en perspective avec les recommandations déjà publiées par l Anesm. 17 décembre 2014 / Décision n portant adoption des recommandations de bonnes pratiques professionnelles sur «L adaptation de l intervention auprès des personnes handicapées vieillissantes». Édition / 2015 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm et en version papier. Une synthèse et les éléments d appropriation de la recommandation sont également disponibles en téléchargement sur le site de l Agence.

19 Catalogue des outils et publications de l Anesm Les attentes de la personne et le projet personnalisé Programme 7 - La qualité de vie 19 Présentation de la publication / Cette recommandation apporte des éléments communs quant à la prise en compte des attentes et des projets de la personne dans l élaboration et la mise en œuvre du «projet d accueil et d accompagnement», encore appelé «projet personnalisé». Public / L ensemble des établissements et services sociaux et médico-sociaux ainsi que les usagers et leurs représentants. Édition / 2008 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm. Une synthèse et les éléments d appropriation de la recommandation sont également disponibles en téléchargement sur le site de l Agence et en version papier.

20 LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 20 Les recommandations du secteur «personnes handicapées» Programme 3 - Les points de vigilance, la prévention des risques Pour un accompagnement de qualité des personnes avec autisme ou autres troubles envahissants du développement p. 21 Le repérage, le diagnostic, l évaluation pluridisciplinaire et l accompagnement précoce et personnalisé des enfants en centre d action médico-sociale précoce (Camsp) p. 21 Programme 4 - Le soutien aux professionnels Adaptation de l accompagnement aux attentes et besoins des travailleurs handicapés en Esat p. 22 Autisme et autres troubles envahissants du développement : interventions éducatives et thérapeutiques coordonnées chez l enfant et l adolescent p. 23 L accompagnement des jeunes en situation de handicap par les services d éducation spéciale et de soins à domicile p. 24 Programme 7 - La qualité de vie Le parcours et les formes souples d accueil et d hébergement. Qualité de vie en MAS-FAM. Volet 3 p. 25 Vie quotidienne, sociale, culture et loisirs. Qualité de vie en MAS-FAM. Volet 2 p. 26 Expression, participation, communication et exercice de la citoyenneté. Qualité de vie en MAS-FAM. Volet 1 p. 27 L accompagnement à la santé de la personne handicapée p. 28

21 Catalogue des outils et publications de l Anesm Pour un accompagnement de qualité des personnes avec autisme ou autres troubles envahissants du développement Programme 3 - Les points de vigilance, la prévention des risques 21 Présentation de la publication / L objectif de cette recommandation est de contribuer à l amélioration de l accompagnement des personnes avec autisme et autres troubles envahissants du développement (TED) et de leur entourage, conjuguant interventions éducatives, pédagogiques et thérapeutiques, dans la perspective d une meilleure participation sociale et d un bien-être accru. Elle définit également les critères permettant d identifier les risques de dérives dangereuses. Public / Les établissements et services susceptibles d accueillir des personnes avec autisme et autres TED. Édition / 2010 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm. Une synthèse de la recommandation est également disponible en téléchargement sur le site de l Agence. Le repérage, le diagnostic, l évaluation pluridisciplinaire et l accompagnement précoce et personnalisé des enfants en centre d action médico-sociale précoce (Camsp) Programme 3 - Les points de vigilance, la prévention des risques Présentation de la publication / L objectif de cette recommandation est d apporter des éléments pratiques aux professionnels des Camsp pour assurer au plus tôt le repérage des facteurs de risque, le dépistage, le diagnostic, le suivi des troubles éventuels et l accompagnement des enfants et des parents. Cela en vue de favoriser le développement des potentialités de l enfant et assurer son inclusion sociale et éducative. Public / L ensemble des professionnels des Camsp. Cependant, les professionnels des autres services et établissements sanitaires, médico-sociaux, éducatifs et sociaux accompagnant des enfants handicapés (CMPP, Safep, Sessad, etc.) ainsi que les acteurs de la petite enfance, peuvent également s y référer. 9 juillet 2014 / Décision n portant adoption des recommandations de bonnes pratiques professionnelles sur «Le repérage, le diagnostic, l évaluation pluridisciplinaire et l accompagnement précoce et personnalisé des enfants en centre d action médico-sociale précoce (Camsp)». Édition / 2014 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm et en version papier. Une synthèse et les éléments d appropriation de la recommandation sont également disponibles en téléchargement sur le site de l Agence.

22 LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 22 Adaptation de l accompagnement aux attentes et besoins des travailleurs handicapés en Esat Programme 4 - Le soutien aux professionnels Présentation de la publication / Cette recommandation a pour objet d identifier et de promouvoir les solutions mises en œuvre au sein des Établissements et services d aide par le travail (Esat) et celles travaillées avec leur environnement, en vue de construire des réponses adaptées aux besoins et attentes des personnes accompagnées, et améliorer les parcours personnalisés des travailleurs handicapés. La recommandation concerne tous les Esat relevant de l article L er alinéa du CASF, quel que soit le public accueilli. Cependant, elle traite particulièrement des adaptations de l accompagnement des travailleurs handicapés d Esat en fonction des évolutions constatées pour ce public en termes d âge, de handicap et de parcours. Public / La recommandation s adresse aux professionnels des Esat mais peut constituer un support d échanges et de réflexion pour et avec les travailleurs handicapés ainsi que l ensemble des partenaires institutionnels, associatifs et économiques. 25 juin 2013 / Décision n portant adoption des recommandations de bonnes pratiques professionnelles sur l «Adaptation de l accompagnement aux attentes et besoins des travailleurs handicapés en Esat». Édition / 2013 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm et en version papier. Une synthèse et les éléments d appropriation de la recommandation sont également disponibles en téléchargement sur le site de l Agence.

23 Catalogue des outils et publications de l Anesm Autisme et autres troubles envahissants du développement : interventions éducatives et thérapeutiques coordonnées chez l enfant et l adolescent Programme 4 - Le soutien aux professionnels 23 Présentation de la publication / Réalisée et pilotée conjointement par la Haute autorité de santé et l Anesm cette recommandation a pour objectif de donner aux professionnels des éléments clés susceptibles d améliorer et d harmoniser leurs pratiques et de favoriser l épanouissement personnel, la participation à la vie sociale et l autonomie de l enfant ou de l adolescent. Public / Elle s adresse aux professionnels de santé et à ceux des établissements et services médicosociaux en contact direct avec des enfants et adolescents ayant un trouble envahissant du développement, qui prennent des décisions concernant leur suivi et leur accompagnement. 26 janvier 2015 / Décision n portant adoption des recommandations de bonnes pratiques professionnelles sur «L Autisme et autres troubles envahissants du développement : interventions éducatives et thérapeutiques coordonnées chez l enfant et l adolescent». Édition / 2012 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm et en version papier. Une synthèse de la recommandation en français et en anglais est également disponible en téléchargement sur le site de l Agence.

24 LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 24 L accompagnement des jeunes en situation de handicap par les services d éducation spéciale et de soins à domicile Programme 4 - Le soutien aux professionnels Présentation de la publication / La recommandation est centrée sur la mission d accompagnement de la socialisation et de la scolarisation des jeunes handicapés des services d accompagnement (Sessad, Safep, Ssefis, Saaais, Ssad), quelle que soit leur spécialisation, par type de handicap ou par âge et qu ils soient autonomes ou non. Son objectif est de mettre en évidence des conditions qui facilitent et étayent la socialisation, la formation et la scolarisation des jeunes handicapés. Public / Elle s adresse à l ensemble des professionnels des services d accompagnement. 9 mars 2015 / Décision n portant adoption des recommandations de bonnes pratiques professionnelles sur «L accompagnement des jeunes en situation de handicap par les services d éducation spéciale et de soins à domicile». Édition / 2011 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm et en version papier. Une synthèse et les éléments d appropriation de la recommandation sont également disponibles en téléchargement sur le site de l Agence.

25 Catalogue des outils et publications de l Anesm Qualité de vie en MAS-FAM (volet 3) - Le parcours et les formes souples d accueil et d hébergement Programme 7 - La qualité de vie 25 Présentation de la publication / Ce troisième volet du programme Qualité de vie en Maison d accueil spécialisée (MAS) et en Foyer d accueil médicalisé (FAM) aborde les pratiques visant à : penser l accompagnement en termes de parcours ; proposer des formes souples d accueil ; favoriser les liens avec les proches, et articuler les différents acteurs de l accompagnement. Public / La recommandation s adresse aux professionnels exerçant dans les MAS et les FAM, mais peut également constituer un support d échanges et de réflexion avec les personnes accueillies et leurs proches, ainsi que les autres acteurs de l accompagnement (professionnels de centres hospitaliers, MDPH, etc.), de même que les organismes de formation, les organismes habilités chargés de réaliser l évaluation externe et les autorités qui délivrent les autorisations. 26 mars 2014 / Décision n portant adoption des recommandations de bonnes pratiques professionnelles sur la «Qualité de vie en MAS-FAM (volet 3) - Le parcours et les formes souples d accueil et d hébergement». Édition / 2014 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm et en version papier. Une synthèse et les éléments d appropriation de la recommandation sont également disponibles en téléchargement sur le site de l Agence.

26 LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 26 Qualité de vie en MAS-FAM (volet 2) - Vie quotidienne, sociale, culture et loisirs Programme 7 - La qualité de vie Présentation / Ce second volet du programme de travail «Qualité de vie en Maison d accueil spécialisée (MAS) et en Foyer d accueil médicalisé (FAM)» porte sur les pratiques visant à promouvoir : la qualité de l accompagnement dans la vie quotidienne ; la qualité de vie dans l accompagnement aux activités. Sont notamment abordés dans ce volet : l articulation des dimensions thérapeutiques et socio-éducatives de l accompagnement ; la vie relationnelle, sociale et la vie collective ; l habitat et le cadre de vie, dont les aspects architecturaux, l organisation des espaces collectifs, des unités de vie, le confort lié aux bruits, aux couleurs et à la température. Public / La recommandation s adresse aux professionnels exerçant dans les MAS et les FAM, mais peut également constituer un support d échanges et de réflexion avec les personnes accueillies et leurs proches, ainsi que les autres acteurs de l accompagnement (professionnels de centres hospitaliers, MDPH, etc.), de même que les organismes de formation, les organismes habilités chargés de réaliser l évaluation externe et les autorités qui délivrent les autorisations. 3 décembre 2013 / Décision n portant adoption des recommandations de bonnes pratiques professionnelles sur la «Qualité de vie en MAS-FAM (volet 2) - Vie quotidienne, sociale, culture et loisirs». Édition / 2013 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm et en version papier. Une synthèse et les éléments d appropriation de la recommandation sont également disponibles en téléchargement sur le site de l Agence.

27 Catalogue des outils et publications de l Anesm Qualité de vie en MAS-FAM (Volet 1) - Expression, participation, communication et exercice de la citoyenneté Programme 7 - La qualité de vie 27 Présentation de la publication / Le programme Qualité de vie en Maison d accueil spécialisée (MAS) et en Foyer d accueil médicalisé (FAM) a été engagé par l Anesm du fait de la grande vulnérabilité des personnes accueillies dans ces structures. Le premier volet a pour objectif de proposer des éléments clés aux professionnels en vue de favoriser l expression et la participation des personnes concernant leur accompagnement, le fonctionnement de l établissement et la vie de la cité. Public / La recommandation s adresse aux professionnels exerçant dans les MAS et les FAM, mais peut également constituer un support d échanges et de réflexion avec les personnes accueillies et leurs proches, ainsi que les autres acteurs de l accompagnement (professionnels de centres hospitaliers, MDPH, etc.), de même que les organismes de formation, les organismes habilités chargés de réaliser l évaluation externe et les autorités qui délivrent les autorisations. 22 juillet 2013 / Décision n portant adoption des recommandations de bonnes pratiques professionnelles sur la «Qualité de vie en MAS-FAM (Volet 1) - Expression, participation, communication et exercice de la citoyenneté». Édition / 2013 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm et en version papier. Une synthèse et les éléments d appropriation de la recommandation sont également disponibles en téléchargement sur le site de l Agence.

28 LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 28 L accompagnement à la santé de la personne handicapée Programme 7 - La qualité de vie Présentation de la publication / Cette recommandation a pour objectif de promouvoir le développement de pratiques et d organisations susceptibles d améliorer l accompagnement à la santé et le parcours de soins des personnes handicapées. La dimension santé y est abordée comme faisant partie intégrante du projet personnalisé et du projet d établissement/service. De fait, la recommandation propose des pistes de réflexion et d action afin que l usager soit acteur de son accompagnement. Public / Elle s adresse à l ensemble des établissements et services sociaux et médico-sociaux qui accompagnent les personnes handicapées (enfants, adolescents et adultes). La recommandation peut également constituer un support d échanges pour les professionnels du secteur sanitaire, les associations d usagers, les personnes handicapées et leurs proches, de même que les organismes de formation initiale et continue, les organismes habilités chargés de réaliser l évaluation externe et les autorités chargées de délivrer les autorisations. 11 juillet 2013 / Décision n portant adoption des recommandations de bonnes pratiques professionnelles sur «L accompagnement à la santé de la personne handicapée». Édition / 2013 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm et en version papier. Une synthèse et les éléments d appropriation de la recommandation sont également disponibles en téléchargement sur le site de l Agence. Recommandations à paraître dans le secteur «personnes handicapées» Spécificités de l accompagnement des adultes handicapés psychiques Les «comportements-problèmes» au sein des établissements et services accueillant des enfants et adultes handicapés : prévention et réponses

29 Catalogue des outils et publications de l Anesm 29

30 LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 30 Les recommandations du secteur «personnes âgées» Programme 4 - Le soutien aux professionnels L évaluation interne : repères pour les établissements d hébergement pour personnes âgées dépendantes p. 31 Programme 7 - La qualité de vie Prise en compte de la souffrance psychique de la personne âgée : Prévention, Repérage, Accompagnement p. 32 Qualité de vie en Ehpad. Volet 4. L accompagnement personnalisé de la santé du résident p. 33 Qualité de vie en Ehpad. Volet 3. La vie sociale des résidents p. 34 Qualité de vie en Ehpad. Volet 2. Organisation du cadre de vie et de la vie quotidienne p. 35 Qualité de vie en Ehpad. Volet 1. De l accueil de la personne à son accompagnement p. 36 L accompagnement des personnes atteintes d une maladie d Alzheimer ou apparentée en établissement médico-social p. 37

31 Catalogue des outils et publications de l Anesm L évaluation interne : repères pour les établissements d hébergement pour personnes âgées dépendantes Programme 4 - Le soutien aux professionnels 31 Présentation de la publication / L objectif de cette recommandation est de fournir des points clés aux professionnels des Ehpad chargés de conduire ou de participer aux démarches d évaluation interne. Cette recommandation est une déclinaison de la recommandation transversale «La conduite de l évaluation interne dans les établissements et services visés à l article L du code de l Action sociale et des familles» (juillet 2009). En conformité avec la circulaire du 21 octobre 2011 relative à l évaluation des activités et de la qualité des prestations délivrées dans les établissements et services sociaux et médico sociaux, l Anesm recommande d évaluer la qualité des prestations au travers de cinq axes centrés sur les résidents : la garantie des droits individuels et collectifs ; la prévention des risques liés à la santé ; le maintien des capacités dans les actes de la vie quotidienne et l accompagnement de la situation de dépendance ; la personnalisation de l accompagnement ; l accompagnement de fin de vie. La recommandation aide les professionnels à porter une appréciation sur leurs prestations et les effets pour les résidents au regard de l ensemble des recommandations de bonnes pratiques professionnelles applicables au secteur. Public / La recommandation s adresse aux professionnels exerçant dans les Ehpad. C est un support pour les organismes gestionnaires des établissements, les organismes de formation initiale et continue, les organismes habilités chargés de réaliser l évaluation externe et les autorités chargées de délivrer les autorisations. 18 février 2015 / Addendum et décision n portant adoption des recommandations de bonnes pratiques professionnelles sur «L évaluation interne : repères pour les établissements d hébergement pour personnes âgées dépendantes». Édition / 2012 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm.

32 LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 32 Prise en compte de la souffrance psychique de la personne âgée : Prévention, Repérage, Accompagnement Programme 7 - La qualité de vie Présentation de la publication / Cette recommandation a pour finalité de permettre aux professionnels travaillant auprès de personnes âgées, accueillies en établissement ou aidées à domicile, de faire évoluer leurs pratiques face à la souffrance psychique et au risque suicidaire de certaines d entres elles. Ses objectifs sont d aider : au repérage des situations de souffrance psychique des personnes âgées accueillies en établissement ou aidées au domicile ; à la coordination des professionnels intervenants pour une prise en charge et un accompagnement interdisciplinaire de la personne en situation de souffrance psychique ; à la prévention du passage à l acte suicidaire. Public / La recommandation s adresse aux professionnels des «établissements et services qui accueillent des personnes âgées ou qui leur apportent à domicile une assistance dans les actes quotidiens de la vie, des prestations de soins ou une aide à l insertion». (Article L312-1, alinéa 6 du CASF). Ce document est également un support pour les organismes gestionnaires des établissements, les organismes de formation initiale et continue, les organismes habilités chargés de réaliser l évaluation externe et les autorités chargées de délivrer les autorisations. 9 mai 2014 / Décision n portant adoption des recommandations de bonnes pratiques professionnelles sur la «Prise en compte de la souffrance psychique de la personne âgée : Prévention, Repérage, Accompagnement». Édition / 2014 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm et en version papier. Une synthèse et les éléments d appropriation de la recommandation sont également disponibles en téléchargement sur le site de l Agence.

33 Catalogue des outils et publications de l Anesm Qualité de vie en Ehpad (Volet 4) - L accompagnement personnalisé de la santé du résident Programme 7 - La qualité de vie 33 Présentation de la publication / L objectif de la recommandation est de proposer aux professionnels des pistes de réflexion et d action sur la place des soins tant dans le projet personnalisé de chaque résident que dans le projet d établissement, et sur leur complémentarité avec les autres aspects d un accompagnement global. Cette recommandation concerne tous les résidents d un Ehpad quels que soient leur état de santé et leurs possibilités d expression, de compréhension et de communication. Public / La recommandation vise à fournir des points clés à tous les professionnels exerçant dans les Ehpad et plus particulièrement aux professionnels médicaux et paramédicaux. Ce document est également un support pour les organismes gestionnaires des établissements, les organismes de formation initiale et continue, les organismes habilités chargés de réaliser l évaluation externe et les autorités chargées de délivrer les autorisations. 8 novembre 2012 / Décision n portant adoption des recommandations de bonnes pratiques professionnelles sur la «Qualité de vie en Ehpad (Volet 4) - L accompagnement personnalisé de la santé du résident». Édition / 2012 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm et en version papier. Une synthèse et les éléments d appropriation de la recommandation sont également disponibles en téléchargement sur le site de l Agence.

34 LES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES (RBPP) 34 Qualité de vie en Ehpad (Volet 3) - La vie sociale des résidents Programme 7 - La qualité de vie Présentation de la publication / Cette recommandation a pour objectif l amélioration de la qualité de vie des résidents en leur offrant la possibilité de maintenir ou de renouer leurs liens sociaux antérieurs et d en créer d autres tant au sein de l établissement qu à l extérieur. Les résidents pourront ainsi continuer à exercer les différents rôles sociaux qu ils souhaitent et recréer un nouveau réseau social. Ce document est constitué en quatre parties : les relations entre les résidents, les relations avec les proches, la participation du résident et de ses proches à la vie de l établissement et la participation du résident à la vie de la cité. Cette recommandation concerne tous les résidents d un Ehpad quels que soient leur état de santé et leurs possibilités d expression, de compréhension et de communication. Public / La recommandation vise à fournir des pistes de réflexion et d action aux professionnels des Ehpad, organismes gestionnaires des établissements, mais également aux intervenants extérieurs (libéraux, bénévoles, ). 18 février 2015 / Addendum et décision n portant adoption des recommandations de bonnes pratiques professionnelles sur la «Qualité de vie en Ehpad (Volet 2) - Organisation du cadre de vie et de la vie quotidienne». Édition / 2012 RBPP disponible en téléchargement sur le site de l Anesm et en version papier. Une synthèse et les éléments d appropriation de la recommandation sont également disponibles en téléchargement sur le site de l Agence.

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

Rencontres des Evaluateurs Externes Certifiés

Rencontres des Evaluateurs Externes Certifiés Rencontres des Evaluateurs Externes Certifiés DES ORGANISATIONS DE L ÉCONOMIE SOCIALE V1. 250215 Programme de la journée Le réseau des certifiés. Quelques informations chiffrées Point sur habilitation,

Plus en détail

La mise en œuvre de l évaluation interne dans les ESSMS visés à l article L.312-1 du CASF

La mise en œuvre de l évaluation interne dans les ESSMS visés à l article L.312-1 du CASF La mise en œuvre de l évaluation interne dans les ESSMS visés à l article L.312-1 du CASF Le contexte du rapport Publié en février 2013, ce rapport est issu d une enquête par questionnaire, réalisée par

Plus en détail

Catherine Claveau Milanetto/Anesm «le partage d informations à caractère secret en protection de l enfance lenfance» ( 8 novembre 2013 )

Catherine Claveau Milanetto/Anesm «le partage d informations à caractère secret en protection de l enfance lenfance» ( 8 novembre 2013 ) «Faire le choix de la bientraitance» Conseil général de la Sarthe Le Mans Catherine Claveau Milanetto/Anesm «le partage d informations à caractère secret en protection de l enfance lenfance» ( 8 novembre

Plus en détail

SOMMAIRE BASE DOCUMENTAIRE

SOMMAIRE BASE DOCUMENTAIRE 1 Accueil, admission & projets individualisés Fiche de renseignements. Pièces administratives nécessaires lors de l entrée d un résident. Élaboration et mise en place du projet individualisé. L accueil

Plus en détail

Evaluation externe de. l EHPAD de la Fondation Roguet SYNTHESE

Evaluation externe de. l EHPAD de la Fondation Roguet SYNTHESE Evaluation externe de l EHPAD de la Fondation Roguet 2012 SYNTHESE I. Introduction L évaluation externe a été introduite par la loi n 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l action sociale et médico-sociale.

Plus en détail

Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4

Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4 Organisation, management des équipes et participation des professionnels CHAPITRE 4 L expression et la participation des personnes concernées sont des sujets consensuels, mais leur mise en œuvre effective

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux

PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux PÔLE «SOLIDARITÉS, FORMATION, JEUNESSE, SPORT ET CULTURE» Direction des établissements sociaux et médico-sociaux Cahier des charges relatif à la création de structures expérimentales spécialisées dans

Plus en détail

L EVALUATION EXTERNE DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX, MEDICO-SOCIAUX ET DES SERVICES D AIDE A DOMICILE

L EVALUATION EXTERNE DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX, MEDICO-SOCIAUX ET DES SERVICES D AIDE A DOMICILE L EVALUATION EXTERNE DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX, MEDICO-SOCIAUX ET DES SERVICES D AIDE A DOMICILE Présentation de notre établissement Nous sommes habilités par l ANESM à procéder à l évaluation externe

Plus en détail

Synthèse. Les attentes de la personne et le projet personnalisé. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Les attentes de la personne et le projet personnalisé. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Les attentes de la personne et le projet personnalisé OBJET Cette recommandation, dans le droit fil des principes de la loi n 2002-2 du 2 janvier 2002

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Rapport d activité 2010

Rapport d activité 2010 Mai 2011 Anesm Rapport d activité 2010 Anesm 5 rue Pleyel - Bâtiment Euterpe - 93200 Saint-Denis Téléphone 01 48 13 91 00 Site www.anesm.sante.gouv.fr Toutes les publications de l Anesm sont téléchargeables

Plus en détail

1/9. E.H.P.A.D. Château La Valliere http://www.abras-strategie.com/

1/9. E.H.P.A.D. Château La Valliere http://www.abras-strategie.com/ Abrégé du rapport Evaluation des activités et de la qualité des prestations EHPAD Louise de la Vallière 7 rue de la Citadelle 37330 Château la Vallière 1/9 SOMMAIRE Abrégé du Rapport d évaluation... 3

Plus en détail

MODELE DE SYNTHESE DE L EVALUATION EXTERNE

MODELE DE SYNTHESE DE L EVALUATION EXTERNE MODELE DE SYNTHESE DE L EVALUATION EXTERNE (3.5 de la section 3 du chapitre V de l annexe 3-10 du code de l action sociale et des familles) La synthèse a pour objectif d apprécier le service rendu aux

Plus en détail

Maison d Enfants à Caractère Social (M.E.C.S.)

Maison d Enfants à Caractère Social (M.E.C.S.) Les Etablissements médico sociaux et sanitaires Institut Médico-Educatif (I.M.E.) Centre/Institut d'education Motrice (C.E.M et I.E.M) Annexe XXIV au décret 89-798 du 27 octobre 1989 - Circulaire 89-17

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

PERSONNES HANDICAPÉES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES

PERSONNES HANDICAPÉES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES PERSONNES HANDICAPÉES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Le soutien des aidants non professionnels Une recommandation à destination des professionnels du secteur social et médico-social

Plus en détail

Déclinaison sur le territoire de la Nièvre

Déclinaison sur le territoire de la Nièvre Direction de l Autonomie Annexe N MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT PIVETEAU Déclinaison sur le territoire de la Nièvre Le plan d actions d amélioration de la prise en charge des personnes en situation de handicap

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

POINT D AVANCEMENT ET FINALISATION DU PROGRAMME 2014 2015

POINT D AVANCEMENT ET FINALISATION DU PROGRAMME 2014 2015 PROGRAMME DE TRAVAIL 2015 2018 ET POINT SUR LA REALISATION DU PROGRAMME 2014 2015 POINT D AVANCEMENT ET FINALISATION DU PROGRAMME 2014 2015 I. LES TRAVAUX TRANSVERSAUX AUX SECTEURS DES PERSONNES AGEES

Plus en détail

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?»

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Atelier n 3 «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Florence DELORIERE Secrétaire Générale de Région UNIFAF Aquitaine SOMMAIRE : Le contexte d évolution des missions

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Le coût moyen des EE

Le coût moyen des EE 1 2 1 Eléments de contexte 28,4 % des ESSMS devant rendre leur rapport au 3 janvier 2015 sont engagés dans la procédure d EE au 31 décembre 2013. Soit environ 7000 ESSMS, dont 3000 secteur PH et 1800 secteur

Plus en détail

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement Sous l égide de la Fondation Notre Dame APPEL A PROJET 2015 Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement A la suite d un premier appel à projet lancé par la Fondation en 2014 et compte tenu du

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

Modalités d exercice en soins palliatifs

Modalités d exercice en soins palliatifs Modalités d exercice en soins palliatifs Dr Marie DELERUE DANEL Unité de soins palliatifs- Equipe mobile de soins palliatifs Hôpital Saint Vincent de Paul LILLE GHICL Diplôme universitaire de soins palliatifs

Plus en détail

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Définition de la profession et du contexte de l intervention Domaine de compétences Domaine de

Plus en détail

Formation au diplôme : ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL En Situation d Emploi

Formation au diplôme : ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL En Situation d Emploi Formation au diplôme : ACCOMPAGNANT EDUCATIF ET SOCIAL En Situation d Emploi Le métier : Descriptif de la formation Promotion 2016-2018 (Sous réserve d agrément par la DRJSCS) Les missions Permettre à

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

La démarche de contractualisation (CPOM) sur le secteur du handicap

La démarche de contractualisation (CPOM) sur le secteur du handicap La démarche de contractualisation (CPOM) sur le secteur du handicap A.R.S. Auvergne Ce document est largement inspiré d un document de référence élaboré par l ARS Pays de Loire Le cadre juridique inachevé

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE. ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE. ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction d accompagnement

Plus en détail

3IE - TALIS Métiers du Sanitaire & du Médico - Social

3IE - TALIS Métiers du Sanitaire & du Médico - Social 3IE - TALIS Métiers du Sanitaire & du Médico - Social Évaluation Externe / Évaluation Interne / Aide Médico - Psychologique / Assistant de soins en gérontologie / Préparation au concours DEAMP / Accompagnement

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Date de dépôt des candidatures : 1 er juillet 30 septembre 2014 1 er janvier 31 mars 2015 APPEL A PROJETS DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Cahier des charges

Plus en détail

«L accompagnement, par les Sessad 1, de la socialisation, de la formation et de la scolarisation des jeunes en situation de handicap»

«L accompagnement, par les Sessad 1, de la socialisation, de la formation et de la scolarisation des jeunes en situation de handicap» Eléments de cadrage Recommandation de bonnes pratiques professionnelles «L accompagnement, par les Sessad 1, de la socialisation, de la formation et de la scolarisation des jeunes en situation de handicap»

Plus en détail

I - La loi poursuit deux objectifs principaux : renforcer la prévention et améliorer le dispositif d alerte et de signalement

I - La loi poursuit deux objectifs principaux : renforcer la prévention et améliorer le dispositif d alerte et de signalement DOSSIER : LA LOI DU 5 MARS 2007 REFORMANT LA PROTECTION DE L ENFANCE Elaborée au terme d une très large concertation, la loi n 2007-293 du 5 mars 2007 réformant la protection de l enfance poursuit trois

Plus en détail

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 Sommaire Généralités Objectifs et moyens, Approche intégrative, Destinataires, Renseignements

Plus en détail

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES I. LES CENTRES MEDICO- PSYCHOLOGIQUES (CMP) CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES Ces centres ont été créés avec trois objectifs fondamentaux pour la psychiatrie communautaire : Promotion

Plus en détail

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service AGBF 1 Préambule L élaboration du présent projet de service est le fruit d un travail collaboratif et de concertation

Plus en détail

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 1- LES CONDITIONS DE MISE EN OEUVRE PÉDAGOGIQUE DES TPE : LES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE 2- LES TPE : DES ENJEUX D ENCADREMENT FORTS* 3- QUELLE ÉVALUATION?* 1- LES CONDITIONS

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX AIDES MÉDICO PSYCHOLOGIQUE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX AIDES MÉDICO PSYCHOLOGIQUE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX AIDES MÉDICO PSYCHOLOGIQUE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D AIDE MÉDICO PSYCHOLOGIQUE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

Plus en détail

Handicap. Catalogue Activités 2015-2016. Éthique. Formation. Santé. difficultés sociales. Observation Majeurs Protégés Protection de l enfance

Handicap. Catalogue Activités 2015-2016. Éthique. Formation. Santé. difficultés sociales. Observation Majeurs Protégés Protection de l enfance Catalogue Activités 2015-2016 Handicap Formation Gérontologie difficultés sociales Santé Éthique Observation Majeurs Protégés Protection de l enfance CATALOGUE 2015-2016 SOMMAIRE Éditorial... PAGE 04

Plus en détail

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements Mission des infirmières de l Éducation Nationale Cadre général «S inscrit dans la politique générale de l Education nationale qui est de promouvoir la réussite des élèves et des étudiants, elle concourt

Plus en détail

I Les Orientations principales

I Les Orientations principales Présentation Dans le cadre de ses compétences, il appartient au Conseil général de définir et de mettre en œuvre la politique d action sociale, en tenant compte des compétences respectives des autres collectivités

Plus en détail

Le cadre juridique du partage d informations dans les domaines sanitaire et médico social. Etat des lieux et perspectives

Le cadre juridique du partage d informations dans les domaines sanitaire et médico social. Etat des lieux et perspectives Le cadre juridique du partage d informations dans les domaines sanitaire et médico social Etat des lieux et perspectives Jeanne BOSSI Secrétaire Générale ASIP Santé 25 septembre2012 25 septembre 2012 Etat

Plus en détail

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 De l infirmier du travail à l infirmier spécialisé en santé au travail : reconnaître l infirmier comme

Plus en détail

PROJET (propositions du groupe de travail)

PROJET (propositions du groupe de travail) APPUI OPERATIONNEL A L ELABORATION DES OUTILS PRATIQUES DE MISE EN PLACE DES CLASSIFICATIONS AU SEIN DE LA BRANCHE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PROJET (propositions du groupe de travail) Préambule Pourquoi

Plus en détail

Contribution de la CNAPE aux travaux européens relatifs à la désinstitutionnalisation de la protection de l enfance

Contribution de la CNAPE aux travaux européens relatifs à la désinstitutionnalisation de la protection de l enfance Contribution de la CNAPE aux travaux européens relatifs à la désinstitutionnalisation de la protection de l enfance Octobre 2012 Les premiers travaux européens relatifs à la désinstitutionnalisation de

Plus en détail

Au Conseil Général des Bouches du Rhône Direction Enfance Famille

Au Conseil Général des Bouches du Rhône Direction Enfance Famille 1 Synthèse Réunion de travail sur le prochain schéma départemental Enfance Famille des Bouches du Rhône Lundi 17 décembre 2013 Au Conseil Général des Bouches du Rhône Direction Enfance Famille Présents

Plus en détail

Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation

Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation Journées allocation de ressources 3 et 4 avril 2014 La CNSA, en bref Établissement public créé par la loi du 30 juin

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT FOYER OCCUPATIONNEL. Synthèse

PROJET D ETABLISSEMENT FOYER OCCUPATIONNEL. Synthèse PROJET D ETABLISSEMENT FOYER OCCUPATIONNEL Synthèse Fort de l histoire et des valeurs de l association gestionnaire du Centre Médico-social Basile Moreau, le projet d établissement affirme les principes

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE

AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE NOTICE DESCRIPTIVE DE AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE RENTREE DE NOVEMBRE 2015 1. Le métier d Aide- Médico-Psychologique L aide médico-psychologique (A.M.P.) exerce une fonction d accompagnement et d aide dans

Plus en détail

Accompagnement et soins des personnes âgées en institution

Accompagnement et soins des personnes âgées en institution Accompagnement et soins des personnes âgées en institution L 'allongement de la vie génère de nouvelles pathologies, demandes et besoins en matière de gérontologie. Les professionnels confrontés à cette

Plus en détail

Handicap en Île-de-France Lexique établissements services médico-sociaux ILE- E DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france

Handicap en Île-de-France Lexique établissements services médico-sociaux ILE- E DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france Handicap en Île-de-France Acteurs et organismes Lexique des établissements & services médico-sociaux pour personnes en situation de handicap ILE-DE-FRANCE www.onisep.fr/ile-de-france LEXIQUE DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

AFPEN- Fiche métier 4 : Les Psychologues de l'education Nationale

AFPEN- Fiche métier 4 : Les Psychologues de l'education Nationale Fiche métier 4 à l'ouverture s discussions le 26/11/2013 Les psychologues scolaires Fiche l'afpen en réponse à la fiche métier 4 du 26/11/2013 LE PSYCHOLOGUE L'EDUCATION NATIONALE item Fiche métier 4 définitive

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Droits et libertés des âgés - Lancement de l expérimentation de la Charte de géolocalisation

DOSSIER DE PRESSE. Droits et libertés des âgés - Lancement de l expérimentation de la Charte de géolocalisation DOSSIER DE PRESSE Droits et libertés des âgés - Lancement de l expérimentation de la Charte de géolocalisation Mars 2014 1 TEXTE DE LA CHARTE DE GÉOLOCALISATION Charte sur les bonnes pratiques relatives

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SOLIDARITÉS ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SOLIDARITÉS ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau de la protection des personnes SOLIDARITÉS ETABLISSEMENTS SOCIAUX

Plus en détail

28.06.2011 Communication Congrès AFS 2011 Grenoble RT 20 Philip Aïdan, Cnam Paris. Une démarche de recherche action dans un service associatif

28.06.2011 Communication Congrès AFS 2011 Grenoble RT 20 Philip Aïdan, Cnam Paris. Une démarche de recherche action dans un service associatif 28.06.2011 Communication Congrès AFS 2011 Grenoble RT 20 Philip Aïdan, Cnam Paris Une démarche de recherche action dans un service associatif 1 I. Le contexte institutionnel du processus d évaluation et

Plus en détail

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

Le Service social vous accompagne

Le Service social vous accompagne Le Service social vous accompagne L accès et le droit aux soins Le maintien dans l emploi L aide aux personnes en perte d autonomie 2 La Carsat Bretagne porte une attention particulière aux assurés du

Plus en détail

ANNEXE III REFERENTIEL DE FORMATION CONTENU INDICATIF

ANNEXE III REFERENTIEL DE FORMATION CONTENU INDICATIF ANNEXE III DOMAINES DE COMPETENCES VISES compétences 1 - Connaissance de la personne 1.1. Situer la personne aux différents stades de son développement 1.2. Situer la personne aidée dans son contexte social

Plus en détail

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations:

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations: PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LE SECRETARIAT D ETAT A LA SOLIDARITE ET LA REGION CENTRE POUR LA MISE EN PLACE D UN PLAN DES METIERS DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL I : Contexte: Le schéma régional des

Plus en détail

CONFERENCE SUR «ALCOOL, DROGUES ET PREVENTION EN MILIEU PROFESSIONNEL :

CONFERENCE SUR «ALCOOL, DROGUES ET PREVENTION EN MILIEU PROFESSIONNEL : Groupe de Coopération en matière de lutte contre l abus et le trafic illicite des stupéfiants Strasbourg, 15 mai 2012 P-PG/Work(2012)3rev1_fr CONFERENCE SUR «ALCOOL, DROGUES ET PREVENTION EN MILIEU PROFESSIONNEL

Plus en détail

Prenons également en considération certains éléments notoires de notre étude comme :

Prenons également en considération certains éléments notoires de notre étude comme : Mesdames et Messieurs, Au regard d une analyse de la situation des aidants sur le plan national, au regard des rencontres avec les principaux acteurs de l accompagnement des aidants familiaux en Maine

Plus en détail

Le Label MARPA 2015. ANNEXE note ASS 2.3.1 CCMSA CASS du 14 avril 2015

Le Label MARPA 2015. ANNEXE note ASS 2.3.1 CCMSA CASS du 14 avril 2015 La MARPA Un Label ANNEXE note ASS 2.3.1 CCMSA CASS du 14 avril 2015 Le Label MARPA 2015 Le Label MARPA est attribué par la Caisse Centrale de Mutualité Sociale Agricole aux projets qui concrétisent les

Plus en détail

Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique Ministère de la santé et des sports

Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique Ministère de la santé et des sports Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l autonomie des personnes âgées et de personnes handicapées Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique Ministère de la

Plus en détail

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED)

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) Fiche 1 Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) I. Des missions confortées Les enseignants spécialisés

Plus en détail

PRIAC 2014-2018 Mise à jour 2015 SECTEUR DU HANDICAP

PRIAC 2014-2018 Mise à jour 2015 SECTEUR DU HANDICAP PROJET REGIONAL DE SANTE 2012-2016 SCHEMA REGIONAL D ORGANISATION MEDICO-SOCIALE PROGRAMME INTERDEPARTEMENTAL D ACCOMPAGNEMENT DES HANDICAPS ET DE LA PERTE D AUTONOMIE (PRIAC) - 2014-2018 Mise à jour 2015

Plus en détail

Les fiches techniques du CCAH Juin 2012. La scolarité des enfants en situation de handicap

Les fiches techniques du CCAH Juin 2012. La scolarité des enfants en situation de handicap Les fiches techniques du CCAH Juin 2012 La scolarité des enfants en situation de handicap QUE DIT LA LOI? La scolarité des enfants en situation de handicap La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des

Plus en détail

ACCORD RELATIF A LA SANTE AU TRAVAIL DANS LE GROUPE SANOFI-AVENTIS EN FRANCE

ACCORD RELATIF A LA SANTE AU TRAVAIL DANS LE GROUPE SANOFI-AVENTIS EN FRANCE ACCORD RELATIF A LA SANTE AU TRAVAIL DANS LE GROUPE SANOFI-AVENTIS EN FRANCE PREAMBULE : La mise en œuvre de changements d organisation au sein du groupe sanofi-aventis, par nécessité d anticipation ou

Plus en détail

Les domaines de compétences

Les domaines de compétences ACCOMPAGNEMENT ET AIDE individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Associer aux actes essentiels de la vie quotidienne des moments d échange privilégiés. Veiller au respect du rythme

Plus en détail

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures Action 1 : Améliorer l accessibilité à l offre de soins pour les personnes âgées et personnes en situation de handicap isolées notamment

Plus en détail

DOMAINES DE COMPETENCES VISES 350 heures DC 1 : Accompagnement social et éducatif spécialisé VOLUME HORAIRE CONTENU INDICATIF

DOMAINES DE COMPETENCES VISES 350 heures DC 1 : Accompagnement social et éducatif spécialisé VOLUME HORAIRE CONTENU INDICATIF DF1 : Accompagnement social et éducatif spécialisé La personne de la naissance à la fin de vie Approche pluridisciplinaire : physiologique, psychologique, sociologique, psychosociale, socio économique,

Plus en détail

Recueil commenté des normes et des recommandations applicables aux SSIAD Mai 2015. Synthèse

Recueil commenté des normes et des recommandations applicables aux SSIAD Mai 2015. Synthèse 1 Recueil commenté des normes et des recommandations applicables aux SSIAD Mai 2015 Les SSIAD sont des services médico-sociaux relevant du CASF (art. L. 312-1, 6 et 7, CASF). Les SSIAD contribuent au maintien

Plus en détail

LA SCOLARISATION DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP

LA SCOLARISATION DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP LA SCOLARISATION DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP Réflexions du groupe de travail «médico-social» de l UNASEA Septembre 2009 1 L Union nationale des associations de sauvegarde de l enfance, de l adolescence

Plus en détail

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne

Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Référentiel Fonction / Activités fonctions Accompagnement et aide individualisée aux personnes dans les actes de la vie quotidienne Accompagnement dans la relation à l environnement / Maintien de la vie

Plus en détail

Pour une meilleure prise en compte de la santé mentale et de ses troubles

Pour une meilleure prise en compte de la santé mentale et de ses troubles 1 Pour une meilleure prise en compte de la santé mentale et de ses troubles En inter établissements à Montpellier plusieurs modules de formation à destination des travailleurs sociaux, éducateurs, psychologues,

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009

PROJET ASSOCIATIF. Octobre 2009 APAJH 78 Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés des Yvelines 11, rue Jacques Cartier 78280 GUYANCOURT 01.61.37.08.00-01.61.37.08.01 - APAJH-YVELINES@wanadoo.fr site internet : www.apajh78.org PROJET

Plus en détail

1 HISTOIRE ET ÉVOLUTION

1 HISTOIRE ET ÉVOLUTION Association Départementale des Amis et Parents de Personnes Handicapées Mentales d Indre-et-Loire Projet DE L'A.D.A.P.E.I. D'INDRE-ET-LOIRE 1 Histoire et évolution p. 2 A Une histoire riche d engagements

Plus en détail

PLAN AUTISME 2013-2017. Synthèse

PLAN AUTISME 2013-2017. Synthèse PLAN AUTISME 2013-2017 Synthèse Plan d actions régional Océan Indien En adoptant le 3ème Plan Autisme en mai 2013, la ministre des affaires sociales et de la santé répondait à une attente forte des personnes

Plus en détail

DEMARCHE D EVALUATION INTERNE RESIDOM. Présentation du 24 octobre 2012

DEMARCHE D EVALUATION INTERNE RESIDOM. Présentation du 24 octobre 2012 DEMARCHE D EVALUATION INTERNE RESIDOM Présentation du 24 octobre 2012 LA STRUCTURE RESIDOM 2 Particularités de Résidom Multiactivités: SSIAD 323places + 2 ESAD SAD: 120 000 heures de prestations Centre

Plus en détail

Téléphone : 0467 29 0467 Fax : 0467 29 0468 et 0467 29 0491 www.actif-online.com E-Mail : info@actif-online.com comptabilite@actif-online.

Téléphone : 0467 29 0467 Fax : 0467 29 0468 et 0467 29 0491 www.actif-online.com E-Mail : info@actif-online.com comptabilite@actif-online. BON DE COMMANDE INTERNET Tarifs 2015 à retourner à : Actif 259, Avenue de Melgueil BP 3 34280 LA-GRANDE-MOTTE Téléphone : 0467 29 0467 Fax : 0467 29 0468 et 0467 29 0491 www.actif-online.com E-Mail : info@actif-online.com

Plus en détail

Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION EN PSYCHOPATHOLOGIE

Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION EN PSYCHOPATHOLOGIE Centre d Enseignement Supérieur pour Adultes Rue de Courcelles, 10 à 6044 ROUX Tél : 071/45.11.08 Fax : 071/45.53.63 mail : cesa@cesa.be Matricule : 5.355.007 Être étudiant/enseignant dans LA SPECIALISATION

Plus en détail

Résultats de l évaluation externe Octobre 2014. EHPAD «Les Terrasses»

Résultats de l évaluation externe Octobre 2014. EHPAD «Les Terrasses» Résultats de l évaluation externe Octobre 2014 EHPAD «Les Terrasses» 1. La démarche d évaluation interne L EHPAD a mis en œuvre une évaluation interne en octobre 2013 Le référentiel d évaluation retenu

Plus en détail

Animation de la vie sociale

Animation de la vie sociale Animation de la vie sociale Pour un projet social répondant aux critères d agrément Document à l usage des gestionnaires des structures Département des Interventions Sociales Document réalisé par les Pôles

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Promotion de l Alternance intégrative dans les formations en travail social en LIMOUSIN

Promotion de l Alternance intégrative dans les formations en travail social en LIMOUSIN Promotion de l Alternance intégrative dans les formations en travail social en LIMOUSIN Bilan d étape mars 2009 1. Rappel des objectifs 2. Bilan organisationnel et quantitatif 3. Bilan qualitatif 4. Propositions

Plus en détail

Regards croisés sur la bientraitance. Auto-évaluation établissement

Regards croisés sur la bientraitance. Auto-évaluation établissement Regards croisés sur la bientraitance Auto-évaluation établissement Octobre 2012 Haute Autorité de Santé 2012 Une étude bientraitance est déployée au sein de votre établissement. Cette dernière est organisée

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION L ACADEMIE DE CAEN

PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION L ACADEMIE DE CAEN 2011-2013 PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION DE L ACADEMIE DE CAEN 1 PREAMBULE Le programme de travail académique des corps d inspection (PTA), inspecteurs d académie inspecteurs pédagogiques

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE FORMATIONS GESTION DES CONFLITS MEDIATION ET CITOYENNETE CONNAITRE LE DROIT MEDIATION SCOLAIRE www.amely.org AMELY : accès au droit - médiation Un accord est possible QUI SOMMES NOUS? AMELY est

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Le plan autisme 2013-2017 prévoit la création d Unités d Enseignements (UE) en classes maternelles pour des enfants avec autisme ou autres TED.

Le plan autisme 2013-2017 prévoit la création d Unités d Enseignements (UE) en classes maternelles pour des enfants avec autisme ou autres TED. Cahier des charges relatif à la création par extension de 7 places de SESSAD ou d IME (semi-internat) à destination de jeunes enfants de 3 à 6 ans avec autisme et autres TED et accompagnés au sein d une

Plus en détail

Contribution du SNICS à la Grande Conférence Santé

Contribution du SNICS à la Grande Conférence Santé Paris, le 20 novembre 2015 Contribution du SNICS à la Grande Conférence Santé Le Premier Ministre a initié la Grande conférence de santé, en lien avec les ministres en charge de la santé, de l enseignement

Plus en détail

«ADAPTATION A L'EMPLOI EN SANTE MENTALE ET EN PSYCHIATRIE : Consolidation et Intégration des savoirs et des pratiques de soin»

«ADAPTATION A L'EMPLOI EN SANTE MENTALE ET EN PSYCHIATRIE : Consolidation et Intégration des savoirs et des pratiques de soin» «ADAPTATION A L'EMPLOI EN SANTE MENTALE ET EN PSYCHIATRIE : Consolidation et Intégration des savoirs et des pratiques de soin» Ce programme s inscrit dans une visée de formation professionnelle continue,

Plus en détail