Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise : premiers résultats généraux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise : premiers résultats généraux"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise : premiers résultats généraux Lundi 19 mars 2007 L EMD en chiffres sur le territoire du Grand Lyon L EMD en chiffres sur l aire métropolitaine lyonnaise 460 communes, habitants ménages enquêtés personnes interrogées déplacements recensés et décrits Enquête réalisée de novembre 2005 à avril

2 Sommaire I Rappel des grands principes de l Enquête Ménages Déplacements II Le contexte national des déplacements III Les grandes caractéristiques des déplacements dans l aire métropolitaine lyonnaise IV Rappel sur l organisation de l EMD, son coût, son planning Annexes Carte du périmètre EMD 2006 Lexique 2

3 I. Rappel des grands principes de l Enquête Ménages Déplacements 2006 Une enquête ménages sur une aire métropolitaine pour quoi faire? Les principaux objectifs de cette vaste enquête partenariale sont les suivants : - connaître les pratiques de déplacements des populations, à une échelle adaptée à la réalité de leur fonctionnement quotidien ; - contribuer à une culture commune autour de la question des déplacements ; - disposer d un état de référence pour mesurer les évolutions à venir ; - disposer d une base de données exhaustive et partagée pour alimenter les partenariats entre collectivités et permettre de coordonner au mieux leurs politiques. Les enjeux et objectifs : disposer d une photographie des déplacements sur l aire métropolitaine lyonnaise Une Enquête Ménages Déplacements (EMD) permet d obtenir une «photographie» des déplacements réalisés par les habitants d un périmètre donné, un jour moyen de semaine. Depuis 1976, plus de 70 enquêtes ont été réalisées dans près de 40 agglomérations. En raison de l ampleur de la tâche et des moyens à mobiliser, le dispositif n est reconduit que tous les dix ans en moyenne, pour une même agglomération. Des EMD ont été réalisées dans la seule agglomération lyonnaise en 1976, 1986 et Toutes les EMD sont réalisées selon une méthodologie standard élaborée par le CERTU (Centre d études sur les réseaux, les transports, l urbanisme et les constructions publiques), service technique du ministère de l Équipement, ce qui permet des comparaisons au niveau national. 3

4 Au fil des années, les périmètres des enquêtes ménages ont eu tendance à s élargir pour prendre en compte la réalité des bassins de vie des populations. C est le choix fait en 2006 pour l aire métropolitaine lyonnaise. Les grands principes d une méthodologie standard - Les enquêtes portent sur un échantillon représentatif de la population ; - Les enquêtes sont administrées lors d interviews en face-à-face au domicile des personnes ; - Tous les membres du ménage, âgés de 5 ans et plus, sont interrogés individuellement ; - Tous les déplacements de la veille sont recensés et décrits précisément : durée, motif - Seuls les jours ouvrables sont concernés ; - Tous les modes de transport sont étudiés : marche à pied, deux-roues, transports en commun, voiture particulière. Questionnaires complémentaires En plus des questionnaires classiques des enquêtes ménages, un questionnaire complémentaire d opinion est posé à une personne du ménage de plus de 16 ans, tirée au sort. Dans la présente enquête, ces questionnaires complémentaires étaient différents suivant les territoires. Des questionnaires spécifiques ont ainsi été passés sur l agglomération lyonnaise, sur le Nord Isère, le Viennois, le Beaujolais et l ensemble des autres secteurs périurbains. Enquête ménage et enquête cordon Les enquêtes ménages sont réalisées auprès des résidents d un périmètre. Elles n apportent donc aucune information sur les déplacements des personnes qui résident en dehors mais se déplacent dans le périmètre, ainsi que sur les flux de livraison et de marchandises. Elles sont donc complémentaires avec les enquêtes «cordon», comme celle réalisée en 2005 autour de l agglomération lyonnaise par la Direction départementale de l équipement du Rhône, qui permettent de mesurer tous les trafics routiers entrant et sortant d un territoire. 4

5 Un large partenariat réuni autour de ce projet Les partenaires principaux de l EMD pilotée par le SYTRAL sont les suivants : - l Etat, à travers la Direction départementale de l équipement du Rhône ; - la région Rhône-Alpes ; - les départements du Rhône, de l Ain et de l Isère ; - le Grand Lyon ; - la Communauté d agglomération du Pays Viennois ; - la Communauté d agglomération Porte de l Isère (ex STUNI) ; - le Syndicat mixte du SCoT Beaujolais. Plusieurs autres partenaires sont associés à la réalisation de l enquête ménages : la Chambre de commerce et d industrie de Lyon, le SCoT de l agglomération lyonnaise ainsi que les autres SCoT du périmètre. Une mine d information pour les dix années à venir Les principaux résultats de l enquête ménages vont donner lieu, dans le cadre du partenariat général, à l édition de plusieurs documents de rendus, afin de refléter au mieux les réalités de fonctionnement des différents territoires : - une plaquette générale, portant sur la totalité du périmètre et présentant les grands enseignements de l enquête dans son ensemble ; - quatre cahiers territoriaux pour chacune des agglomérations partenaires détaillant les échanges à l intérieur de chacun d eux et leurs relations avec les territoires adjacents ; - des fiches de synthèse pour les autres secteurs périurbains. Ces documents seront diffusés dans les toutes prochaines semaines. 5

6 Une analyse affinée des évolutions concernant plus précisément l agglomération lyonnaise, depuis les précédentes enquêtes de 1986 et 1995, est prévue pour l automne. Au-delà, les résultats de l enquête ménages vont servir à alimenter les études de transport et les réflexions sur les déplacements pour plusieurs années. 6

7 II Le contexte national des déplacements Le CERTU (Centre d études sur les réseaux, les transports, l urbanisme et les constructions publiques) recense et observe les évolutions nationales en matière de mobilité et d usage des modes de transports pour les déplacements urbains, depuis plus de tente ans. Les grandes tendances des dernières années sont les suivantes : - après une période de stabilité dans les années 1980, la mobilité individuelle s est remise à croître partout. Elle se situe aujourd hui entre 3,5 et 4 déplacements par jour. Elle connaît, depuis les années 2000, une relative stabilisation. Il est difficile de détecter précisément les facteurs de ces évolutions. Ils peuvent être d ordre démographique, urbanistique, économique, comportemental. Cette évolution de la mobilité s accompagne de l augmentation de la distance moyenne parcourue ; - après une longue période de baisse, la mobilité à pied s est stabilisée, autour de la moyenne de 1 déplacement à pied par personne et par jour ; - la mobilité en vélo, extrêmement variable entre villes du nord et villes du sud, continue à décroître partout (même à Strasbourg, ville historique du vélo) pour atteindre des niveaux très bas ; - la mobilité en transports collectifs, très variable suivant les villes, évolue peu dans le temps, et ne croît que dans les villes ayant investi dans un tramway ou un métro ; 7

8 - la mobilité en voiture continue à augmenter de façon soutenue. En dehors de Paris, et dans une moindre mesure de Marseille, les habitants de toutes les grandes villes font plus de 2, voire jusqu à 2,5 déplacements en voiture par jour (les maxima étant observés dans les villes peu denses et propices au développement de l automobile). Cet usage de la voiture est favorisé par un taux de possession du permis de conduire et un taux de motorisation des habitants des agglomérations toujours croissant. L élévation des niveaux d instruction et la poursuite de la périurbanisation jouent également un rôle ; La part de marché de la voiture (sur 100 déplacements, combien sont faits en voiture?) se situe aujourd hui, dans toutes les agglomérations de province, entre 50 % et 70 %. Les principales évolutions enregistrées dans le Grand Lyon entre 1995 et 2006 Les premières évolutions chiffrées issues de cette enquête ménages 2006 sur le Grand Lyon ont montré, comme à Lille en 2006, un renversement des tendances, avec une baisse de la mobilité individuelle, et une baisse encore plus sensible de la mobilité en voiture, alors que l équipement automobile des personnes se poursuit. En parallèle, on constate une progression de l usage des transports publics et du vélo. La répartition des déplacements entre les différents modes de transport a donc très fortement évolué en dix ans, et les objectifs fixés dans le PDU de l agglomération lyonnaise ont d ores et déjà été dépassés. 8

9 III Les grandes caractéristiques des déplacements dans l aire métropolitaine lyonnaise Qui sont les habitants de l aire métropolitaine lyonnaise? Plus d 1,9 million d habitants résident aujourd hui dans ce périmètre, essentiellement dans l agglomération lyonnaise (à 64 % sur le territoire du SCoT) ou dans les différents pôles constitués autour de Vienne, Villefranche-sur-Saône, Bourgoin-Jallieu / Isle-d Abeau et Givors. Près de deux tiers des ménages comportent seulement une ou deux personnes, les petits ménages constituant une part importante de la population des secteurs urbains denses. Leur équipement automobile varie fortement avec leur lieu de résidence : il est plus faible dans les centres, maximal en grande périphérie. 18 % des ménages en moyenne ne possèdent pas de voiture et 34 % en possèdent au moins deux. 43 % des ménages ne possèdent pas de vélos. Deux habitants sur trois travaillent (dans 20 % des cas, à temps partiel) ou étudient. Un sur cinq est en retraite. Qui se déplace, combien de temps, sur quelle distance? Chaque habitant consacre en moyenne entre 57 et 80 minutes par jour à ses déplacements, suivant son secteur de résidence. Il effectue quotidiennement entre 11 et 37 km. 9

10 Ce sont les habitants des villes centres qui parcourent les distances les plus courtes, étant donné que, ils peuvent faire une part importante de leurs déplacements à pied. Il est à noter que les femmes parcourent des distances quotidiennes sensiblement plus courtes que les hommes (18,6 contre 24). Selon les secteurs, chaque habitant fait en moyenne entre 3,3 (dans l Est Lyonnais) et 3,9 déplacements par jour (dans le Beaujolais), ce qui est conforme aux grandes tendances nationales. Mais la moyenne cache de grandes disparités individuelles : chaque jour de semaine, 10 % des habitants ne se sont pas déplacés, alors que 30 % sont très mobiles, réalisant 5 déplacements et plus par jour. Sur des critères d âge, d occupation ou de niveau d instruction, ce sont les habitants entre ans, les actifs ayant un emploi mais aussi les personnes au foyer, ceux d un niveau d instruction élevé qui se déplacent plus que les autres. Un déplacement sur trois est lié au travail ou aux études. Un sur quatre est un déplacement pour réaliser des achats de biens ou de services, un sur six correspond au fait d accompagner ou d aller chercher quelqu un. 12 % 10

11 C est entre 16 h et 18 h le soir que les déplacements sont les plus nombreux, avec les retours du travail, de l école, mais aussi de nombreux déplacements pour tout autre motif. Une pointe très forte existe le matin, dans la tranche 8 h-9 h, surtout pour des déplacements liés au travail, aux études ou à l accompagnement. La pointe d usage des transports collectifs se situe plus tôt, entre 7 h et 8 h. Dans une moindre mesure, une autre pointe de déplacements a lieu à midi, assurés dans un tiers des cas à pied. Comment se déplacent-ils? Grand Lyon Aire métropolitaine lyonnaise hors Grand Lyon 11

12 La voiture est utilisée de façon prépondérante : elle assure 58 % du total des déplacements, 71 % des déplacements pour aller au travail, 70 % des accompagnements. Mais les différences sont très fortes entre les habitants de l agglomération lyonnaise et les autres. La voiture est utilisée pour moins d un déplacement sur deux par les habitants du Grand Lyon, mais pour les trois quarts de leurs déplacements par les habitants des autres secteurs de l aire métropolitaine. C est pour aller au travail que les habitants parcourent les distances les plus longues, qu ils utilisent le plus la voiture (dans 71 % des cas), et s en servent le plus en «solo». Les hommes utilisent plus la voiture que les femmes, dans toutes les classes d âge. Un enfant sur deux aujourd hui utilise la voiture quotidiennement comme passager. L usage des transports collectifs urbains est particulièrement développé dans le Grand Lyon (et encore plus dans Lyon et Villeurbanne). Cet usage est plus faible dans les autres agglomérations, qui disposent d un réseau moins dense. Globalement, un déplacement sur deux effectué en transports collectifs urbains est lié au motif travail ou école-université. Les femmes utilisent plus les transports collectifs que les hommes. Les TER et les cars sont très peu utilisés par les habitants de l agglomération lyonnaise, mais assurent 4 % à 5 % des déplacements dans le Nord-Isère, le Viennois et le Beaujolais. 12

13 Suivant les secteurs 1 % à 2 % des déplacements sont faits chaque jour en deux- roues (vélo et deux-roues motorisés). Mais 10 % des habitants du périmètre utilisent le vélo de façon hebdomadaire. La marche assure 40 % des déplacements des Lyonnais, mais seulement 15 % en moyenne dans les secteurs périurbains. Par ailleurs, l usage combiné des modes de transports (déplacements multimodaux) est globalement très faible, mais plus de voitures sont stationnées chaque jour à proximité d une gare SNCF ou d un arrêt TCL, permettant à l automobiliste d emprunter les transports collectifs. Combien de déplacements dans l aire métropolitaine urbaine? Chaque jour près de de déplacements sont effectués par les habitants de l aire métropolitaine. Les résidents du SCoT de Lyon en réalisent 4,2 millions, les résidents du Beaujolais , ceux du Nord Isère et ceux du Viennois Où se déplacent-ils? Les différents territoires qui composent l aire métropolitaine (agglomération lyonnaise, Viennois, Nord Isère, Beaujolais) sont fortement autonomes : plus de 80 % des déplacements des résidents d un territoire donné sont réalisés à l intérieur de ce territoire. 13

14 Cependant, les échanges entre territoires marquent une forte relation à l agglomération lyonnaise : la moitié des déplacements qui sortent d un territoire sont réalisés à destination ou en provenance de l agglomération lyonnaise. Deux déplacements sur trois concernent l agglomération lyonnaise. 4,1 millions de déplacements se produisent dans l agglomération, et près de en échange avec elle. Cette intensité (67 % du total des déplacements) est à mettre en regard du poids démographique de l agglomération lyonnaise dans l aire métropolitaine (64 %). Les échanges entre l agglomération lyonnaise et le reste de l aire métropolitaine, soit plus de déplacements par jour, se font à 85 % en voiture. Suivant les secteurs, entre 6 % et 12 % de ces échanges se font en TER ou en car. Quel est l avis des habitants sur leurs déplacements? Ils pensent en majorité que l accès à Lyon en voiture, aux heures de pointe, se dégrade et qu il faut agir, comme le montre leurs réponses à deux des questions d opinion posées auprès des habitants des différents territoires. À votre avis, au cours des dernières années, l accès à Lyon en voiture aux heures de pointe s est plutôt amélioré / plutôt dégradé / resté sans changement / ne sait pas? En % SCOT Lyon Nord Isère Beaujolais Vienne Périurbain Plutôt amélioré Plutôt dégradé dégradé Resté sans changement Sans opinion

15 Proposition : Il faut continuer à développer les transports collectifs, même si on est obligé pour cela de gêner les automobilistes % d opinions favorables à cette proposition parmi les habitants du SCOT de Lyon 79 % Nord- Isère 80 % Beaujolais 75 % Viennois 84 % Périurbain 82 % Les collectivités disposent aujourd hui avec l EMD de l outil nécessaire pour améliorer et coordonner leurs politiques de transports, pour développer notamment les transports collectifs à la bonne échelle, pour aménager de façon durable l aire métropolitaine lyonnaise. 15

16 IV Rappel sur l organisation de l EMD, son coût et son planning La maîtrise d ouvrage Réalisée dans le cadre d un large partenariat, l EMD a été pilotée par le SYTRAL qui en a assuré la maîtrise d ouvrage. Les représentants des partenaires ont été régulièrement associés et consultés sur l ensemble des options et des choix. Le SYTRAL a été assisté dans sa mission par le CETE de Lyon et l agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise. La réalisation des enquêtes sur le terrain a été assurée par la société SOFRECO, spécialisée dans la réalisation de ce type d enquête. Quatre bureaux ont été installés à Bourgoin-Jallieu, Vienne, Villefranche et Lyon, pour encadrer le travail des quelque 200 enquêteurs nécessaires. Le coût de l Enquête ménages déplacements Le coût global de la réalisation de l EMD s élève à environ deux millions d euros hors taxes y compris les campagnes d information, de communication et l assistance apportée par le CETE de Lyon et l agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise. Le financement a été assuré à hauteur d un million d euros par le SYTRAL ainsi que par une subvention de euros apportée par l État et complétée par les participations financières des partenaires principaux et associés. 16

17 Le calendrier Les résultats disponibles aujourd hui ont été collectés auprès des ménages entre novembre 2005 et mai La préparation technique de l enquête avait été assurée dans l année Les différents documents de rendus partenariaux seront publiés. Ils seront complétés par un document détaillant les évolutions sur l agglomération lyonnaise, au second semestre

18 V LES ANNEXES Carte du périmètre EMD

19 Lexique Déplacement : action, pour une personne, de se rendre d'un lieu à un autre, en utilisant la voie publique, pour y réaliser une activité (ce qui nécessite l'utilisation d'un ou plusieurs modes de transports). Ménage : occupants d'un même logement. Mobilité individuelle (globale ou totale ou par personne) : nombre moyen de déplacements effectués par une personne au cours d'un jour ouvrable, quel que soit le mode de déplacement. Mobilité par mode : nombre moyen de déplacements effectués par une personne, par un mode de transport donné (voiture, transport collectif...), un jour ouvrable de semaine. La mobilité en voiture comprend son utilisation comme conducteur ou comme passager. Modes doux : marche à pied et vélo. Part de marché (ou répartition modale) d'un mode : proportion des déplacements effectués par mode, par rapport au total du marché des déplacements. La notion de part de marché permet de mesurer le poids respectif des différents modes, dans les pratiques de déplacements de la population. TER : transport express régional. TCU : transports collectifs urbains. 19

20 COMMUNIQUE DE PRESSE Date : 19 mars 2007 Enquête ménages déplacements 2006 Résultats généraux sur l aire métropolitaine lyonnaise : une photographie des déplacements aujourd hui pour préparer demain Les résultats généraux de l Enquête ménages déplacements réalisée en 2006 sur l aire métropolitaine lyonnaise mettent en évidence, d une part une certaine autonomie de fonctionnement des différents territoires qui composent l aire métropolitaine, d autre part l importance des échanges avec l agglomération lyonnaise, assurés majoritairement en voiture. Une enquête ménages d une ampleur géographique sans précédent Avec 460 communes concernées sur trois départements (Rhône, Isère et Ain), une vingtaine de partenaires institutionnels, et plus de personnes interrogées, l EMD 2006 a été la plus importante jamais réalisée, hors Ile-de-France. Pour la première fois à une échelle aussi vaste, un recueil de données, coordonné et partagé, sur les pratiques actuelles de déplacements et l utilisation de tous les modes de transport, est aujourd hui disponible. Parce que les déplacements de demain se préparent aujourd hui, ces données constituent une base précieuse pour définir les projets et les politiques de transport des années à venir. Un habitant de l aire métropolitaine lyonnaise passe plus d une heure par jour à se déplacer Près de 7 millions de déplacements sont réalisés chaque jour par les habitants de l aire métropolitaine lyonnaise. Selon les secteurs, chaque habitant fait en moyenne entre 3,3 et 3,9 déplacements par jour. Ces résultats sont conformes aux grandes tendances nationales. Il consacre entre 57 et 80 minutes par jour en moyenne à ses déplacements, pour effectuer entre 11 et 37 km. Les habitants des villes centres parcourent les distances les plus courtes, car, contrairement aux autres, ils peuvent effectuer une part importante de leurs déplacements à pied. Sur des critères d âge, d occupation ou de niveau d instruction, ce sont les habitants entre ans, les actifs ayant un emploi mais aussi les personnes au foyer, ceux d un niveau d instruction élevé qui se déplacent plus que les autres. Un déplacement sur trois est lié au travail ou aux études. C est pour aller au travail que les habitants parcourent les distances les plus longues, qu ils utilisent le plus la voiture (dans 71 % des cas), et s en servent le plus en «solo». Contact presse : Lucile Lasveaux Tél Fax mail : 1

21 Il se déplace très majoritairement dans son secteur de résidence, puis vers l agglomération lyonnaise Les différents territoires qui composent l aire métropolitaine (agglomération lyonnaise, Viennois, Nord-Isère, Beaujolais) sont fortement autonomes : plus de 80 % des déplacements des résidents d un territoire donné se font à l intérieur de celui-ci. Mais les échanges entre territoires marquent une forte relation à l agglomération lyonnaise : la moitié des déplacements qui sortent d un territoire s effectue en direction de l agglomération lyonnaise. Il utilise très majoritairement la voiture pour ses déplacements, quand il habite hors du Grand Lyon Pour les habitants de l aire métropolitaine hors Grand Lyon, la voiture est le mode de transport prédominant et assure 3/4 de leurs déplacements. Leurs échanges avec l agglomération lyonnaise se font même en moyenne à 85 % en voiture. Cette situation est très différente de celle constatée dans le Grand Lyon, où la voiture assure aujourd hui nettement moins d un déplacement sur deux, contrairement à L usage des transports collectifs urbains et de la marche est très développé dans le Grand Lyon L usage des autres TC (TER, cars) est sensible en dehors du Grand Lyon. L usage combiné des modes de transports (déplacements multimodaux) est aujourd hui très faible. Il se déclare favorable au développement des transports collectifs La majorité de la population de l aire métropolitaine pense que l accès à Lyon en voiture s est dégradé ces dernières années, aux heures de pointe, et est favorable au développement des transports collectifs, même si on est obligé pour cela de gêner les automobilistes. Les collectivités disposent donc aujourd hui avec l EMD de l outil nécessaire pour améliorer et coordonner leurs politiques de transports, pour développer notamment les transports collectifs à la bonne échelle, pour aménager de façon durable l aire métropolitaine lyonnaise. Ces résultats sont les premiers issus de l exploitation de l EMD Ils seront complétés dans les semaines qui viennent, à travers une plaquette des principaux résultats et des cahiers territoriaux, portant sur les différents secteurs de l aire métropolitaine. Une analyse approfondie des évolutions et des pistes d explication de ces évolutions, concernant plus précisément l agglomération lyonnaise, depuis les précédentes enquêtes de 1986 et 1995, est prévue pour l automne. Contact presse : Lucile Lasveaux Tél Fax mail : 2

22 Les principaux partenaires de l EMD 2006 : SYTRAL, l État (Direction départementale de l équipement du Rhône), le Conseil régional, les Conseils généraux du Rhône, de l Ain et de l Isère, le Grand Lyon, la Communauté d agglomération du Pays Viennois, la Communauté d agglomération Porte de l Isère et le Syndicat mixte du SCoT du Beaujolais Les partenaires associés : La Chambre de commerce et d industrie de Lyon et les autres SCOT du périmètre Rappel des grands chiffres de l EMD 2006 Périmètre : aire métropolitaine lyonnaise (hors bassin stéphanois, enquêté en 2001) 460 communes 1,9 million d habitants ménages enquêtés personnes interrogées déplacements recensés et décrits un budget de l ordre de 2 millions d euros Contact presse : Lucile Lasveaux Tél Fax mail : 3

Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise

Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise DOSSIER DE PRESSE Lundi 22 janvier 2007 Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise Premiers résultats et évolutions entre 1995 et 2006 sur le territoire du Grand Lyon L EMD en

Plus en détail

Présentation de l Atlas des pratiques de déplacement 29 janvier 2014

Présentation de l Atlas des pratiques de déplacement 29 janvier 2014 Enquête Déplacements Grand Territoire CLERMONT VAL D ALLIER Présentation de l Atlas des pratiques de déplacement 29 janvier 2014 1 Une photographie des pratiques de déplacement Réalisée tous les 10 ans,

Plus en détail

Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014

Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014 Mardi 4 novembre 2014 Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014 Sommaire Le territoire d enquête Rappel des grands principes de l enquête Le

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS POUR L'AGGLOMERATION LYONNAISE DES RECENTES ENQUETES DEPLACEMENTS. 2. Urbanisation autours des gares

ENSEIGNEMENTS POUR L'AGGLOMERATION LYONNAISE DES RECENTES ENQUETES DEPLACEMENTS. 2. Urbanisation autours des gares ENSEIGNEMENTS POUR L'AGGLOMERATION LYONNAISE DES RECENTES ENQUETES DEPLACEMENTS 2. Urbanisation autours des gares Comité syndical du Sepal 26 novembre 2007 Deux enquêtes récentes: Une enquête auprès des

Plus en détail

La mobilité des Girondins 1 Comment s effectuent nos déplacements quotidiens?

La mobilité des Girondins 1 Comment s effectuent nos déplacements quotidiens? La mobilité des Girondins 1 Comment s effectuent nos déplacements quotidiens? Les Girondins réalisent près de 4,7 millions de déplacements quotidiennement. La dernière vague d enquêtes déplacements (Enquêtes

Plus en détail

- mardi 23 octobre 2007 -

- mardi 23 octobre 2007 - DOSSIER DE PRESSE Premiers résultats et évolutions entre 1999 et 2007 sur l aire urbaine rennaise - mardi 23 octobre 2007 - Contacts Presse Rennes Métropole : Vincent Le Berre - Attaché de Presse Tél.

Plus en détail

Enquête sur les déplacements des habitants de Lille métropole ED 2006. Premiers résultats

Enquête sur les déplacements des habitants de Lille métropole ED 2006. Premiers résultats Enquête sur les déplacements des habitants de Lille métropole ED 2006 Premiers résultats Les «Enquêtes Ménages Déplacements» Un outil essentiel pour la planification locale connaître les «parts de marché»

Plus en détail

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES DÉCEMBRE 2014 N 10 SOMMAIRE P.2 LA SITUATION AU REGARD DE L EMPLOI VARIE EN FONCTION DE L AIDE P.3 QUATRE BÉNÉFICIAIRES SUR DIX DÉCLARENT AVOIR FAIT DES CONCESSIONS POUR RETROUVER

Plus en détail

ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS 2006 DE L AIRE MÉTROPOLITAINE LYONNAISE SCOT DE L AGGLOMÉRATION

ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS 2006 DE L AIRE MÉTROPOLITAINE LYONNAISE SCOT DE L AGGLOMÉRATION 31/05/07 13:30 Page 1 ENQUÊTE MÉNAGES DÉPLACEMENTS 2006 DE L AIRE MÉTROPOLITAINE LYONNAISE SCOT DE L AGGLOMÉRATION LYONNAISE JUIN 2007 PRINCIPAUX RÉSULTATS maq cahier Lyon:Mise en page 1 LE SCoT DE L AGGLOMÉRATION

Plus en détail

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Maison de l Emploi et de la Formation d Alençon 6/8 rue des Filles Notre-Dame 61 000 ALENÇON Tél : 02.50.9042.00 PÉRIMÈTRE

Plus en détail

CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS»

CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS» CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS» PDU PRESENTATION DE LA DEMARCHE La Communauté d Agglomération du Beauvaisis a lancé en février 2009,

Plus en détail

D o s s i e r d e p r e s s e. enquête déplacements Grand territoire 2012 Clermont-Val d Allier

D o s s i e r d e p r e s s e. enquête déplacements Grand territoire 2012 Clermont-Val d Allier D o s s i e r d e p r e s s e enquête déplacements Grand territoire 2012 Clermont-Val d Allier Le périmètre enquêté Le territoire d enquête ALLIER Bassin de Gannat Vichy Val d'allier Allier Manzat Communauté

Plus en détail

Etude. Les grandes implantations logistiques 2002-2006 région urbaine de lyon

Etude. Les grandes implantations logistiques 2002-2006 région urbaine de lyon Etude Les grandes implantations logistiques 2002-2006 région urbaine de lyon Les grandes implantations logistiques 2002-2006 région urbaine de Lyon Fonction stratégique pour les entreprises, la logistique

Plus en détail

Les paramètres clés des déplacements professionnels

Les paramètres clés des déplacements professionnels Les paramètres clés des déplacements professionnels 9 Les déplacements professionnels Les déplacements professionnels des répondants sont effectués à 70 % via des véhicules légers (véhicule personnel ou

Plus en détail

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale.

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. AUTEUR Yamina Lamrani CERTU (Centre d Etudes sur les Réseaux,

Plus en détail

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi Direction départementale des Territoires de la Analyse sociodémographique de la N 2 Juillet 2015 (version actualisée) C É A S Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs

Plus en détail

agglomération grenobloise

agglomération grenobloise agglomération grenobloise agglomération grenobloise Sommaire Méthode... 5 Pourquoi s intéresser à la mobilité? 6 Une vision globale des pratiques de déplacements...6 Accompagner l élaboration des politiques

Plus en détail

DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal

DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal Veille stratégique métropolitaine DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal par Jean-François Marchand, urbaniste

Plus en détail

1. Mobilité durable : Strasbourg exemplaire p.4. 2. Strasbourg veut passer en «zone 30»! p.5. 3. La grande consultation p.11

1. Mobilité durable : Strasbourg exemplaire p.4. 2. Strasbourg veut passer en «zone 30»! p.5. 3. La grande consultation p.11 Strasbourg veut passer à 30km/h Dossier de presse Février 2011 Contact presse Suzy Boulmedais / +33 (0)3 88 60 93 89 suzy.boulmedais@strasbourg.eu 2 SOMMAIRE 1. Mobilité durable : Strasbourg exemplaire

Plus en détail

Les distances de déplacements dans l agglomération dijonnaise

Les distances de déplacements dans l agglomération dijonnaise Les distances de déplacements dans l agglomération dijonnaise Décembre 2011 Par Florent GALLET (laboratoire ThéMA) Distances à vol d'oiseau à partir du centre-ville dijonnais Daix Plombière-lès-Dijon Fontaine-lès-Dijon

Plus en détail

L'évolution de la mobilité en France

L'évolution de la mobilité en France L'évolution de la mobilité en France Résultats de l Enquête Nationale Transports Déplacements "La mobilité des résidents français : résultats de l Enquête Nationale Transports et Déplacements de 2008"

Plus en détail

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE PIECE 9 EVALUATION DE L INTERET SOCIO-ECONOMIQUE 1 Cadrage de l évaluation économique et sociale du projet... 269 2 Prévisions de trafic

Plus en détail

Rapport : ville de Trois- Rivières

Rapport : ville de Trois- Rivières Assistance méthodologique pour le traitement et l analyse des données des enquêtes Origine- Destination québécoises pour dresser le portrait du vélo au Québec Projet réalisé pour le compte de Vélo Québec

Plus en détail

mobilité et accessibilité dans les zones d'activités

mobilité et accessibilité dans les zones d'activités DE L ADEUS mobilité et accessibilité dans les zones d'activités 83 NOVEMBRE 2012 DéPLACEMENT De par leurs aménagements initiaux, les zones d activités restent souvent mal desservies en transport en commun

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013 Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI RAPPORT FINAL 13 mars 2013 Version finale 13/03/2013 RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE ÉLECTRONIQUE 2 Introduction Le questionnaire diffusé par l ASMEP-ETI auprès

Plus en détail

Dossier de presse. Comité Syndical de Tisséo-SMTC du 17 octobre 2012

Dossier de presse. Comité Syndical de Tisséo-SMTC du 17 octobre 2012 Mercredi 17 octobre 2012 Dossier de presse Comité Syndical de Tisséo-SMTC du 17 octobre 2012 Délibération D2012.10.17.1.1 : approbation de la révision du Plan de Déplacements Urbains de la Grande Agglomération

Plus en détail

Les déplacements domicile-travail des Franciliens. Groupe d'échanges et de recherches IFSTTAR MOBIlités LIées au Travail des ActifS Jeudi 11 juin

Les déplacements domicile-travail des Franciliens. Groupe d'échanges et de recherches IFSTTAR MOBIlités LIées au Travail des ActifS Jeudi 11 juin Les déplacements domicile-travail des Franciliens Groupe d'échanges et de recherches IFSTTAR MOBIlités LIées au Travail des ActifS Jeudi 11 juin Eléments de cadrage sur la mobilité en Ilede-France 2 Sources

Plus en détail

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Introduction Favoriser la mobilité des Nordistes par

Plus en détail

Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris

Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris ADAPTATION DES STATIONS EXISTANTES DE LA LIGNE Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris Pièce E : Evaluation

Plus en détail

Parcours d acquisition de la résidence principale :

Parcours d acquisition de la résidence principale : www.creditfoncier.com U N E É T U D E D U C R É D I T F O N C I E R Parcours d acquisition de la résidence principale : du rêve à la réalité JUIN 2015 sommaire PAGE 02 synthèse PAGE 04 Du rêve à la réalité

Plus en détail

En 2011, 483 000 enfants de

En 2011, 483 000 enfants de Octobre 13 N 411 Une diversité des familles à, avec plus de foyers monoparentaux qu ailleurs et moins de familles Population A, 32 enfants de moins de 25 ans, soit 7 % des enfants parisiens, vivent dans

Plus en détail

économique du tramway LES GARES FOCH - HARAS PLACE MOLIÈRE LES GARES Objectifs et enjeux RALLIEMENT LES GARES FOCH - MAISON BLEUE PLACE LA FAYETTE

économique du tramway LES GARES FOCH - HARAS PLACE MOLIÈRE LES GARES Objectifs et enjeux RALLIEMENT LES GARES FOCH - MAISON BLEUE PLACE LA FAYETTE Observatoire économique du tramway Objectifs et enjeux La Loi d orientation des transports intérieurs du 30 décembre 1982 (LOTI, article 14) invite les maîtres d ouvrages à évaluer les grands projets de

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 13 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes Les déplacements en transports collectifs 8,3 millions de déplacements + 2 de déplacements entre 2001 et 2010 20 % des déplacements

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE COMMISSION PERMANENTE DU 25 JUILLET 2014 COMMISSION DE L'EDUCATION Direction Générale Adjointe Aménagement Direction des Transports RAPPORT DU PRESIDENT TRANSPORTS INTERURBAINS

Plus en détail

Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès?

Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès? Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès? Cycle Innovation & Connaissance 81 petit déjeuner Stéphanie CHASSERIO, Professeure SKEMA

Plus en détail

Étude de la distribution en gare du Mans. Octobre 2010

Étude de la distribution en gare du Mans. Octobre 2010 Étude de la distribution en gare du Mans Octobre 2010 Contexte LE MANS : DEUX ZONES DE VENTE AUX RESULTATS DESEQUILIBRES Accès Nord : nouvel espace de vente (NEV) depuis 2008-10 postes de vente et d un

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

Etude pour l université d été du CNOA

Etude pour l université d été du CNOA Etude pour l université d été du CNOA Sondage Ifop pour le Conseil National de l Ordre des Architectes N 112209 Contacts Ifop : Damien Philippot / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

llectivité commune pôle stratégie c mpétences planification urbain mé pace acteurs échelle aménagemen nage Loire aire région département

llectivité commune pôle stratégie c mpétences planification urbain mé pace acteurs échelle aménagemen nage Loire aire région département rritoire zonage Loire aire région dép cot EPCI collectivité commune pôle mpétences planification urbain mé pace acteurs échelle aménagemen nage Loire aire région département llectivité commune pôle stratégie

Plus en détail

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles 6 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles Orha Nord-Pas-de-Calais 54 Les Cahiers de l Orha - Avril 24 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

Plus en détail

La réalisation de ce panorama de l emploi territorial est le fruit d un travail collectif, impulsé au cours. Avant-propos

La réalisation de ce panorama de l emploi territorial est le fruit d un travail collectif, impulsé au cours. Avant-propos Avant-propos en vigueur de la loi du 19 février 2007 a confirmé et conforté les centres de gestion comme les partenaires privilégiés de l ensemble des collectivités en matière d emploi public local. Au

Plus en détail

DIAGNOSTIC COMPLÉMENTAIRE

DIAGNOSTIC COMPLÉMENTAIRE DIAGNOSTIC COMPLÉMENTAIRE 26 III Éléments de diagnostic complémentaires 1 Bilan des stationnements illicites 2008 et 2009 En complément de l évaluation sur les aires en fonctionnement, il a paru intéressant

Plus en détail

La mobilité des Girondins Comment se déplace-t-on pour réaliser ses achats?

La mobilité des Girondins Comment se déplace-t-on pour réaliser ses achats? La mobilité des Girondins Comment se déplace-t-on pour réaliser ses achats? 2 En Gironde, chaque jour, les habitants de 11 ans et plus effectuent 800 000 déplacements à destination d un établissement permettant

Plus en détail

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Accessibilité handicapés Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Introduction Les établissements de l Enseignement catholique

Plus en détail

les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques

les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques Cette étude a été réalisée conjointement par la Direction des études, des statistiques et de la prospective du CNC et le Service

Plus en détail

Les recommandations du Plan. de Déplacements Urbains

Les recommandations du Plan. de Déplacements Urbains N 299 Comment les centres et leur accès sont-ils pris en compte dans les documents d urbanisme et de planification régionaux? Si le SDRIF donne des recommandations très générales, notamment en ce qui concerne

Plus en détail

Avis relatif au volet Air de l étude d impact du réseau de transport public du Grand Paris. Document final. Octobre 2012

Avis relatif au volet Air de l étude d impact du réseau de transport public du Grand Paris. Document final. Octobre 2012 Surveillance de la qualité de l air en Île-de-France Avis relatif au volet Air de l étude d impact du réseau de transport public du Grand Paris Document final Octobre 2012 AIRPARIF - Surveillance de la

Plus en détail

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île

Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Plan de Déplacements Inter Entreprises By Tendance Presqu'île Les déplacements des salariés de la Presqu'île : Synthèse de l enquête réalisée auprès de 1200 salariés Résumé Les enjeux et objectifs de la

Plus en détail

COTATION BANQUE DE FRANCE UNE ÉVALUATION DES PERFORMANCES

COTATION BANQUE DE FRANCE UNE ÉVALUATION DES PERFORMANCES COTATION BANQUE DE FRANCE UNE ÉVALUATION DES PERFORMANCES Juin 2015 SOMMAIRE 1. Précisions sur la cotation Banque de France et les statistiques présentées... 4 2. Statistiques 2015... 6 2.1. Discrimination

Plus en détail

Profil de l habitation Village urbain 13 Du Plateau GATINEAU PORTRAIT DE. Volume 3 cahier 14

Profil de l habitation Village urbain 13 Du Plateau GATINEAU PORTRAIT DE. Volume 3 cahier 14 Profil de l habitation Village urbain 13 Volume 3 cahier 14 PORTRAIT DE GATINEAU TABLE DES MATIÈRES Présentation...3 Population, ménages et logements en propriété...4 Logements en propriété...4 Âge des

Plus en détail

Observatoire du développement durable

Observatoire du développement durable Observatoire du développement durable Volet économique décembre 2009 2 AGENDA 21 VOLET SOCIAL éditorial Le Grand Lyon a voulu se doter d un observatoire du développement durable articulé autour d un volet

Plus en détail

Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole

Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole Les récents travaux de recherche nationaux et européens sur le sujet du financement des transports publics à moyen et long

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques

les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques L emploi dans les films cinématographiques L emploi intermittent dans le tournage des films d initiative française de fiction

Plus en détail

Ce que nous apprennent les enquêtes-ménages sur les tendances passées. Ce que nous apprennent quelques exercices prospectifs. Alain MEYERE IAURIF

Ce que nous apprennent les enquêtes-ménages sur les tendances passées. Ce que nous apprennent quelques exercices prospectifs. Alain MEYERE IAURIF L usage de l automobile au quotidien en Ile-de-France Ce que nous apprennent les enquêtes-ménages sur les tendances passées Ce que nous apprennent quelques exercices prospectifs. 1 Alain MEYERE IAURIF

Plus en détail

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE À L ÎLE DE LA RÉUNION Document actualisé en 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE () À L ÎLE DE LA RÉUNION, C EST : 1 emploi sur 10 à la Réunion, soit près de

Plus en détail

LA GARE DEMAIN EXTENSION DE CÔTÉ BELCIER. Dossier de presse. SNCF-AREP/Illustrateur : J. Castellanos

LA GARE DEMAIN EXTENSION DE CÔTÉ BELCIER. Dossier de presse. SNCF-AREP/Illustrateur : J. Castellanos Gare de Bordeaux Saint-Jean SNCF-AREP/Illustrateur : J. Castellanos EXTENSION DE LA GARE SAINt-jean, CÔTÉ BELCIER Dossier de presse LA GARE DEMAIN P.3 POUR PRÉPARER L AVENIR, LA GARE DE BORDEAUX-SAINT

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

ANALYSE PAR RFF DES PROPOSITIONS DU COLLECTIF Union pour la Sauvegarde des Villages Tronçon du raccordement à la ligne existante en Haute-Garonne

ANALYSE PAR RFF DES PROPOSITIONS DU COLLECTIF Union pour la Sauvegarde des Villages Tronçon du raccordement à la ligne existante en Haute-Garonne ANALYSE PAR RFF DES PROPOSITIONS DU COLLECTIF Union pour la Sauvegarde des Villages Tronçon du raccordement à la ligne existante en Haute-Garonne Comité de Pilotage Bordeaux, le 31 mai 2010 Comité de Pilotage

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2010 Ce fichier nu m é r i q u e ne peut être repr o d u i t, représe

Plus en détail

Contournement Ferroviaire de l agglomération Lyonnaise

Contournement Ferroviaire de l agglomération Lyonnaise Contournement Ferroviaire de l agglomération Lyonnaise Avis de la CRCI Rhône Alpes Juillet 2005 Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Rhône-Alpes 75 Cours Albert Thomas 69447 Lyon Cedex 03 Tél.

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Une rupture dans l évolution de. Les enseignements des. dernières EMD

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Une rupture dans l évolution de. Les enseignements des. dernières EMD Cliquez pour modifier le style du titre du masque Une rupture dans l évolution de Cliquez la pour mobilité modifier urbaine les styles du? texte du masque Les enseignements des Deuxième niveau dernières

Plus en détail

DESS GMP. Enfin, l origine géographique est très régionale pour 76,5 % de Bretagne et 17,5 % des Pays de Loire (Loire Atlantique et Maine et Loire).

DESS GMP. Enfin, l origine géographique est très régionale pour 76,5 % de Bretagne et 17,5 % des Pays de Loire (Loire Atlantique et Maine et Loire). DESS GMP La population de diplômés du DESS GMP est de 18 pour l année 003. Dans le cadre de l enquête 005, 94 % de cette population a répondu au questionnaire téléphonique. Une population encore très masculine

Plus en détail

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS François JEGER La comparaison des composantes de la demande de transport par mode entre les quinze pays de l Union européenne fait apparaître certains

Plus en détail

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois N 4 Janvier 2014 L OBSERVATOIRE Lettre d informations de la Direction de la Prospective Territoriale Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois Qui travaille où? Zoom sur

Plus en détail

Sommaire. A - La gestion centralisée du réseau ferré Grand Ouest page 3. 1 - Le bâtiment PCD/CSS de Rennes page 3

Sommaire. A - La gestion centralisée du réseau ferré Grand Ouest page 3. 1 - Le bâtiment PCD/CSS de Rennes page 3 Inauguration du Poste de commandee pour l exploitation et l alimentation électrique du Réseau ferré Grand Ouest Dossier d information Mardi 23 juin 2015 Sommaire A - La gestion centralisée du réseau ferré

Plus en détail

La DDE et la DRE ont de nombreuses activités dans les domaines de l urbanisme, de l aménagement, de l environnement, de la route ou des transports.

La DDE et la DRE ont de nombreuses activités dans les domaines de l urbanisme, de l aménagement, de l environnement, de la route ou des transports. Qui sommes-nous? L a DDE et la DRE sont des services déconcentrés du ministère de l Équipement, des transports et du logement, l un au niveau départemental et l autre au niveau régional. Ils emploient

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ Conclusion Dans le cadre de ses missions, le CCSF a confié au CRÉDOC une étude portant sur l accès aux services bancaires des ménages en situation de pauvreté. Cette étude s inscrit en continuité de celle

Plus en détail

Annexe 1 CONTENU TYPE DES SCHEMAS DE PRINCIPE SOUMIS A L APPROBATION DU SYNDICAT DES TRANSPORTS D ILE-DE-FRANCE

Annexe 1 CONTENU TYPE DES SCHEMAS DE PRINCIPE SOUMIS A L APPROBATION DU SYNDICAT DES TRANSPORTS D ILE-DE-FRANCE Annexe 1 CONTENU TYPE DES SCHEMAS DE PRINCIPE SOUMIS A L APPROBATION DU SYNDICAT DES TRANSPORTS D ILE-DE-FRANCE 1- Description du secteur concerné par le projet présentation du secteur dans le cadre de

Plus en détail

Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN -

Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN - Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN - Réunion-débat de la CONFEMEN, Dakar 17 au 19 mars 2014 «Éducation

Plus en détail

Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES

Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES Avant propos Les 26 missions locales du Nord-Pas de Calais remplissent une mission de service public pour l insertion

Plus en détail

Dossier de presse. Plan vélo. l engagement vélo de Nantes Métropole. Nantes, le 10 décembre 2010. Contact presse

Dossier de presse. Plan vélo. l engagement vélo de Nantes Métropole. Nantes, le 10 décembre 2010. Contact presse Nantes, le 10 décembre 2010 de Nantes Métropole Contact presse Nacéra Arnauld des Lions Tél. : 02 40 99 48 44 Port. : 06 75 25 04 17 Nantes Métropole Direction de la communication 44 923 Nantes CEDEX 9

Plus en détail

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Au cours des deux dernières années, on a vu naître plus de 25 000 PME un chiffre impressionnant si l on tient compte de la vigueur du marché du travail.

Plus en détail

Actualité liée au traitement des dossiers Retraite de la Carsat Nord-Picardie

Actualité liée au traitement des dossiers Retraite de la Carsat Nord-Picardie Actualité liée au traitement des dossiers Retraite de la Carsat Nord-Picardie 1 Point presse 28 janvier 2015 Contact : Carsat Nord-Picardie Emel CAGLAR Chargée de relations presse emel.caglar@carsat-nordpicardie.fr

Plus en détail

Le marché de la profession comptable

Le marché de la profession comptable DOSSIER Le marché de la profession comptable NOVEMbre 2010 Sic 290 15 DOSSIER Les perspectives de développement de la profession passent plus par l élargissement des missions aux clients actuels que par

Plus en détail

Strasbourg se distingue par une politique pionnière

Strasbourg se distingue par une politique pionnière Concertation publique du 7 mars au 20 avril 2016 * Prolongée jusqu au 2 juin 2016 Projet de desserte tramway du quartier de Koenigshoffen depuis le centreville de Strasbourg Strasbourg se distingue par

Plus en détail

Partie II : les déplacements domicile-travail

Partie II : les déplacements domicile-travail Des distances de déplacement différentes selon le profil des actifs Au delà des logiques d accessibilité, les distances parcourues pour se rendre au travail se déclinent différemment selon le sexe, l âge,

Plus en détail

Lancement d une grande enquête ménage déplacements

Lancement d une grande enquête ménage déplacements Lancement d une grande enquête ménage déplacements CONTEXTE DE L ENQUETE MENAGES Une «enquête ménage déplacements» est un recueil de données qui permet de disposer d'informations précises sur les pratiques

Plus en détail

Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs

Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs La réforme du congé parental prévue initialement Lors du vote

Plus en détail

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015 Pays de Retz Stratégie de développement économique Emploi & Formation octobre 2015 Cahier3 Édito Le syndicat mixte du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) a décidé de conduire une étude de stratégie

Plus en détail

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS Principaux résultats de l enquête ménages déplacements de la Communauté urbaine d Arras - 2014 Introduction Cette enquête a été réalisée de janvier à février

Plus en détail

La CCI Haute-Savoie de demain

La CCI Haute-Savoie de demain Dossier de presse La CCI Haute-Savoie de demain 25 juin 2015 www.haute-savoie.cci.fr La CCI de demain se construit aujourd hui Face aux sévères restrictions budgétaires imposées au réseau des CCI ces trois

Plus en détail

Mise en œuvre d un Plan de Formation-Action

Mise en œuvre d un Plan de Formation-Action CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d un Plan de Formation-Action Pour l appropriation et la déclinaison du positionnement touristique du Pays du Bugey par ses acteurs touristiques Maître d ouvrage : Syndicat

Plus en détail

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 On ne peut parler parking sans parler de Déplacement. Le besoin de places n est que la résultante du mode de transports

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

VOUS ALLEZ OÙ COMME ÇA?

VOUS ALLEZ OÙ COMME ÇA? VOUS ALLEZ OÙ COMME ÇA? DOSSIER DE PRESSE - SEPTEMBRE 2014 Un enjeu essentiel pour la mobilité de demain CONTACTS PRESSE SYTRAL Olivia Dufour Tél. : 04 72 84 58 28-06 74 35 39 61 dufour@sytral.fr Communiquez

Plus en détail

ou même habitation, nous avons expertisé en 2012 près de 4 275 actifs pour une valeur cumulée de 84,6 milliards d euros.

ou même habitation, nous avons expertisé en 2012 près de 4 275 actifs pour une valeur cumulée de 84,6 milliards d euros. Le marché en toute transparence Juillet 2013 Edito Immobilier tertiaire : les Régions en valeur! Tour CMA CGM à Marseille Même si la demande placée des principales métropoles françaises (Lyon, Lille, Aix-Marseille,

Plus en détail

Conseil Habitat Jeunes Nord Isère. Rapport d activité 2011

Conseil Habitat Jeunes Nord Isère. Rapport d activité 2011 22 impasse des 4 vents 38090 Villefontaine Tel : 06 09 83 22 65 - fax 04 74 27 87 62 - e mail : chj@umij.org www.umij.org Comité Local pour le Logement Autonome des Jeunes du Nord Isère Conseil Habitat

Plus en détail

Planète Pilote. Connaître les visiteurs de

Planète Pilote. Connaître les visiteurs de Connaître les visiteurs de Planète Pilote Etude réalisée du 1 er juillet au 29 août 2010 auprès de visiteurs du musée de l Air et de l Espace ayant assisté à une séance de Planète Pilote 1 Introduction

Plus en détail

EDVM SCoT Nord 54 et CCPHVA

EDVM SCoT Nord 54 et CCPHVA EDVM SCoT Nord 54 et CCPHVA Rapport intermédiaire 16 décembre 2014 Landres Méthodologie L enquête :» Réalisée par téléphone du 7 novembre 2013 au 15 janvier 2014» 124 communes» 22 secteurs de tirage» Selon

Plus en détail

Débat d Orientations Budgétaires 2016 Présentation

Débat d Orientations Budgétaires 2016 Présentation Commune d Angoulins Débat d Orientations Budgétaires 2016 Présentation Introduction La tenue du débat d orientation budgétaire est obligatoire dans les régions, les départements, les communes de plus de

Plus en détail

Lexique - Glossaire -Vocabulaire du déplacement

Lexique - Glossaire -Vocabulaire du déplacement Glossaire - Lexique Vocabulaire du déplacement AOT : une Autorité Organisatrice de Transports est une collectivité publique à laquelle la loi d'orientation pour les transports intérieurs no 82-1153 du

Plus en détail

LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE

LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE N 12 - AVRIL 2011 Le devenir des diplômés 2007 de licence professionnelle des Universités d Alsace Cheikh Tidiane Diallo, Annie Cheminat Les étudiants ayant obtenu une licence

Plus en détail

Repères. L'isolement des adultes. novembre 2014. Chiffres clés de Rezé

Repères. L'isolement des adultes. novembre 2014. Chiffres clés de Rezé Repères Rezé novembre 2014 L'isolement des adultes Jeunes adultes, couples séparés, personnes âgées : de plus en plus de personnes vivent seules. Pour certains c est un choix assumé qui n empêche pas d

Plus en détail

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT Un territoire, une collectivité, un PLEE Pourquoi faire un PLEE? Dans le domaine de l énergie et de l environnement, la collectivité est consommatrice, mais aussi productrice,

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

Conférence de presse 28 octobre 2014 Dossier de presse, partie II Le transport public n est pas payé à son juste prix

Conférence de presse 28 octobre 2014 Dossier de presse, partie II Le transport public n est pas payé à son juste prix Conférence de presse 28 octobre 2014 Dossier de presse, partie II Le transport public n est pas payé à son juste prix Contacts : Dominique Fèvre : 01 48 74 73 46 / dfevre@utp.fr Virginie Billet : 01 48

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Prenant la suite du Plan d Occupation des Sols (POS) actuel, le Plan Local d Urbanisme (PLU) formalise les intentions d aménagement de la ville de Villiers-sur-Marne pour les 10-15

Plus en détail