EPRA 1. EPRA Taux de vacance locative. pondération dans l indice EPRA belge. EPRA Résultat

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EPRA 1. EPRA Taux de vacance locative. pondération dans l indice EPRA belge. EPRA Résultat"

Transcription

1 1 Taux de vacance locative pondération dans l indice belge Résultat 1. Les données dans ce chapitre ne sont pas requises par la réglementation sur les SIR et ne sont pas soumises au contrôle de la FSMA et du commissaire.

2

3 Depuis le 18 mars 2013, l action Aedifica est incluse dans l indice «FTSE /NAREIT Global Real Estate Index». Aedifica a en effet satisfait à tous les critères d éligibilité, déterminés par l, lors de la revue trimestrielle de la composition des indices en mars L («European Public Real Estate Association») se présente comme étant la voix du secteur de l immobilier coté européen, comptant plus de 200 membres et représentant plus de 350 milliards d actifs. Les indices sont, quant à eux, les indices de référence les plus utilisés dans le monde de l immobilier coté ; ils rassemblent plus de 95 sociétés, représentant une capitalisation boursière de plus de 195 milliards. Les règles suivies pour l inclusion dans les indices sont publiées sur le site web de l. Aedifica est reprise dans l indice européen et belge avec une pondération de l ordre de respectivement 0,3 % et 12,5 %. Le conseil d administration de l European Public Real Estate Association () a publié, en août 2011, une mise à jour du rapport intitulé «Reporting : Best Practices Recommendations» («Best Practices»). Le rapport est disponible sur le site de l ( Ce document reprend ces recommandations en termes de définition des principaux indicateurs de performance financière applicables aux sociétés immobilières cotées. Aedifica s inscrit dans cette tendance à la standardisation du reporting visant à améliorer la qualité et la comparabilité de l information, et fournit aux investisseurs la plupart des recommandations formulées par l. Le 24 septembre 2014, Aedifica a obtenu le «Silver Award» et le «Most Improved Award» pour son rapport financier annuel 2012/2013. Le 9 septembre 2015, Aedifica a obtenu le «Gold Award» pour son rapport financier annuel 2013/2014, rejoignant ainsi le peloton de tête des 106 sociétés évaluées.

4 «L inclusion dans les indices a toujours constitué pour Aedifica un objectif important, atteint en Il s agit d une reconnaissance de sa volonté d amélioration permanente, facilitant l accès à de nouveaux investisseurs potentiels, attirés par le succès de la société.» Stefaan Gielens, CEO Indicateurs de performance selon le référentiel Résultat (en /action) 2,39 2,05 VAN (en /action) 45,46 40,55 VANNN (en /action) 42,44 36,61 Rendement Initial Net (RIN) 5,1 5,2 RIN ajusté 5,1 5,2 Taux de vacance locative 2 2 Ratio des coûts (charges directes de vacances incluses) Ratio des coûts (charges directes de vacances exclues) Indicateurs de performance selon le référentiel Résultat Résultat courant provenant des activités opérationnelles stratégiques VAN Valeur de l Actif Net (VAN) ajusté pour tenir compte des immeubles de placement à la juste valeur et excluant certains éléments qui ne sont pas supposés s intégrer dans un modèle financier d investissement immobilier à long terme VANNN VAN ajusté pour tenir compte des justes valeurs des instruments de couverture de la dette et des impôts différés Rendement Initial Net (RIN) locatifs bruts annualisés basés sur les loyers passant à la date de clôture des états financiers, moins les charges immobilières, le tout divisé par la valeur de marché du portefeuille augmenté des frais et droits de mutation estimés lors de l aliénation hypothétique des immeubles de placement RIN ajusté Cette mesure incorpore un ajustement par rapport à l RIN relatif à l expiration des périodes de gratuités et autres incentives Taux de vacance locative Valeur Locative Estimée (VLE) des surfaces vides divisée par la VLE du portefeuille total Ratio des coûts (charges directes de vacances incluses) Dépenses administritatives/opérationnelles selon les résultats financiers IFRS comprenant les coûts directs des immeubles non loués, le tout divisé par les revenus locatifs bruts diminués des coûts du foncier Ratio des coûts (charges directes de vacances exclues) Dépenses administritatives/opérationnelles selon les résultats financiers IFRS diminués des coûts directs des immeubles non loués, le tout divisé par les revenus locatifs bruts diminués des coûts du foncier x / action 2,39 2,05 x / action 45,46 40,55 x / action 42,44 36,61 % 5,1 5,2 % 5,1 5,2 % 2 2 % % RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2014/

5 Résultat (x1.000 ) Résultat IFRS (part du groupe) selon les états financiers Ajustements pour calculer le Résultat : (i) Variations de la juste valeur des immeubles de placement et des actifs détenus en vue de la vente (ii) Résultat sur vente d'immeubles de placement (iii) Résultat sur vente d'actifs destinés à la vente 0 0 (iv) Taxe sur résultat sur vente 0 0 (v) Goodwill négatif / pertes de valeur sur goodwill 0 0 (vi) Variations de la juste valeur des actifs et passifs financiers (IAS 39) et effets des débouclages (vii) Coût et intérêts relatifs aux acquisitions et co-entreprises (IFRS 3) 0 0 (viii) Impôts différés relatifs aux ajustements (ix) Ajustements (i) à (viii) ci-dessus relatifs aux co-entreprises 0 0 (x) Intérêts minoritaires relatifs aux ajustements ci-dessus 0 0 Résultat (part du groupe) Nombre d actions Résultat par action ( EPS en /action) 2,39 2,05 Valeur de l actif net (VAN) (x1.000 ) VAN selon les états financiers (part du groupe) VAN selon les états financiers (en /action) (part du groupe) 42,59 36,84 Effet de l exercice d options, des dettes convertibles ou d autres instruments de capitaux propres 0 0 VAN diluée, après l'exercice d'options, des dettes convertibles ou d'autres instruments de capitaux propres À inclure : (i) Réévaluation à la juste valeur des immeubles de placement 0 0 (ii) Réévaluation à la juste valeur des créances de location-financement 0 0 (iii) Réévaluation à la juste valeur des actifs destinés à la vente 0 0 À exclure : (iv) Juste valeur des instruments financiers (v.a) Impôts différés (v.b) Partie du goodwill résultant des impôts différés 0 0 À inclure/exclure : Ajustements (i) à (v) relatifs aux co-entreprises 0 0 VAN (part du groupe) Nombre d actions VAN (en /action) (part du groupe) 45,46 40,55 Valeur de l actif triplement net (VANNN) (x1.000 ) VAN (part du groupe) À inclure : (i) Juste valeur des instruments financiers (ii) Juste valeur de la dette (iii) Impôts différés VANNN (part du groupe) Nombre d actions VANNN (en /action) (part du groupe) 42,44 36,61 54 RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2014/2015

6 Rendement initial net (RIN) et RIN ajusté (x1.000 ) Logement des seniors Immeubles à appartements Hôtels et autres 30 juin 2015 Non alloué Intersectoriel Immeubles de placement en juste valeur Actifs destinés à la vente (+) Projets de développement (-) Immeubles de placement en juste valeur Abattement des frais de transaction estimés (+) Valeur d investissement des immeubles de placement locatifs bruts annualisés (+) Charges immobilières 1 (-) locatifs nets annualisés Loyer à l expiration des périodes de gratuité locative ou autre réduction de loyer (+) locatifs nets annualisés ajustés Total RIN (in %) 5,7 3,4 6,0 0,0-5,1 RIN ajusté (in %) 5,7 3,4 6,0 0,0-5,1 Logement des seniors Immeubles à appartements Hôtels et autres 30 juin 2014 Non alloué Intersectoriel Immeubles de placement en juste valeur Actifs destinés à la vente (+) Projets de développement (-) Immeubles de placement en juste valeur Abattement des frais de transaction estimés (+) Valeur d investissement des immeubles de placement locatifs bruts annualisés (+) Charges immobilières 1 (-) locatifs nets annualisés Loyer à l expiration des périodes de gratuité locative ou autre réduction de loyer (+) locatifs nets annualisés ajustés Total RIN (in %) 5,8 3,7 6,0 0,0-5,2 RIN ajusté (in %) 5,8 3,7 6,0 0,0-5,2 1. Le périmètre des charges immobilières à exclure pour le calcul de l Rendement Initial net est défini dans l Best Practices et ne correspond pas aux «charges immobilières» telles que présentées dans les comptes IFRS consolidés. RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2014/

7 Immeubles de placement - Données de location (x1.000 ) locatifs bruts locatifs nets Surfaces locatives (en m²) 30 juin 2015 Loyers contractuels 3 Valeur locative estimée (VLE) sur inoccupés Valeur locative estimée (VLE) Taux de vacance Logement des seniors Immeubles à appartements Hôtels et autres Non alloué Inter-sectoriel Réconciliation avec le compte de résultats consolidés IFRS Immeubles vendus pendant l'exercice /2015 Immeubles détenus en vue de la vente 0 0 Autres ajustements locatifs bruts locatifs nets Surfaces locatives (en m²) 30 juin 2014 Loyers contractuels 3 Valeur locative estimée (VLE) sur inoccupés Valeur locative estimée (VLE) Taux de vacance Logement des seniors Immeubles à appartements Hôtels et autres Non alloué 0-69 Inter-sectoriel Réconciliation avec le compte de résultats consolidés IFRS Immeubles vendus pendant l'exercice /2014 Immeubles détenus en vue de la vente 0 0 Autres ajustements Le total des «revenus locatifs bruts de la période» défini dans l Best Practices, réconcilié avec le compte de résultats consolidés IFRS, correspond au «résultat locatif net» des comptes IFRS consolidés. 2. Le total des «revenus locatifs nets de la période» défini dans l Best Practices, réconcilié avec le compte de résultats consolidés IFRS, correspond au «résultat d exploitation des immeubles» des comptes IFRS consolidés. 3. Le loyer en cours à la date de clôture augmenté du loyer futur sur contrats signés au 30 juin 2014 ou au 30 juin Cette VLE ne tient pas compte d une occupation meublée. 56 RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2014/2015

8 Immeubles de placement - locatifs nets à périmètre constant (x1.000 ) locatifs nets à périmètre constant Acquisitions Cessions Mises en exploitation locatifs nets 1 locatifs nets à périmètre constant Evolution des revenus locatifs nets à périmètre constant Logement des seniors % Immeubles à appartements % Hôtels et autres % Non alloué Inter-sectoriel % Réconciliation avec le compte de résultats consolidés IFRS Immeubles vendus pendant 0 0 l'exercice Immeubles détenus en vue 0 0 de la vente Autres ajustements Immeubles de placement détenus sur 2 exercices consécutifs. Le total des «revenus locatifs nets de la période» défini dans l Best Practices, réconcilié avec le compte de résultats consolidés IFRS, correspond au «résultat d exploitation des immeubles» des comptes IFRS consolidés. RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2014/

9 Immeubles de placement - Données de valorisation (x1.000 ) Juste valeur Variation de la juste valeur 30 juin 2015 RIN Taux de réversion Logement des seniors ,7 10 Immeubles à appartements ,6-5 1 Hôtels et autres , ,1 6 Réconciliation avec le bilan consolidé IFRS Projets de développement juin 2014 Juste valeur Variation de la juste valeur RIN Taux de réversion Logement des seniors ,8 12 Immeubles à appartements ,2-9 1 Hôtels et autres , ,2 5 Réconciliation avec le bilan consolidé IFRS Projets de développement Ce taux de réversion ne tient pas compte d une occupation meublée de certains appartements. Immeubles de placement - Durée des baux Durée résiduelle moyenne 1 (en années) 30 juin 2015 Loyer en cours des baux venant à échéance (x1.000 ) A un an au plus A plus d un an et A plus de deux ans A plus de cinq ans moins de deux ans et moins de cinq ans Logement des seniors Immeubles à appartements Hôtels et autres Total des immeubles de placement Résiliation au prochain break possible. 58 RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2014/2015

10 Immeubles en construction ou en développement (en millions ) Coût actuel Coût futur estimé Intérêts intercalaires à capitaliser 30 juin 2015 Coût total estimé Date de finalisation Surfaces locatives (en m²) % pré-loué VLE à l issue Total /2019 ± Coût actuel Coût futur estimé Intérêts intercalaires à capitaliser 30 juin 2014 Coût total estimé Date de finalisation Surfaces locatives (en m²) % pré-loué VLE à l issue Total /2018 ± La ventilation de ces projets est fournie en section 4.2 du rapport immobilier ci-joint. Ratios des coûts (x1.000 ) Dépenses administratives/opérationnelles selon les résultats financiers IFRS Charges relatives à la location Récupération de charges immobilières Charges locatives et taxes normalement assumées par le locatire sur immeubles loués Frais techniques Frais commerciaux Charges et taxes sur immeubles non loués Frais de gestion immobilière Autres charges immobilières Frais généraux de la société Autres revenus et charges d'exploitation Coûts (charges directes de vacance incluses) (A) Charges et taxes sur immeubles non loués Coûts (charges directes de vacance exclues) (B) Revenu locatif brut (C) Ratio de coûts (charges directes de vacance incluses) (A/C) 22 % 23 % Ratio de coûts (charges directes de vacance exclues) (B/C) 22 % 22 % Frais généraux et d'exploitation capitalisés (part des co-entreprises incluse) Aedifica active les frais d architectes internes. RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2014/

Trading update Q3 2006/07 Aedifica

Trading update Q3 2006/07 Aedifica Le 16 mai 2007 après clôture des marchés Trading update Q3 2006/07 Aedifica Valeur du portefeuille (en juste valeur) de 205,4 millions Chiffres d affaires de 8,8 millions pour les 9 premiers mois Acquisitions

Plus en détail

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Paris, le 14 février 2014 8h Information réglementée C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Indicateurs clés : Loyers IFRS à 43,3 M (+12,1%)

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

Application des normes IFRS par les sociétés foncières cotées françaises et européennes

Application des normes IFRS par les sociétés foncières cotées françaises et européennes REAL ESTATE Application des normes IFRS par les sociétés foncières cotées françaises et européennes Principales options retenues et incidences sur la présentation des comptes 4ème édition - Décembre 2010

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

ARGAN. Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 28.324.256 Euros

ARGAN. Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 28.324.256 Euros ARGAN Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 28.324.256 Euros Siège social : 10, rue Beffroy 92200 Neuilly sur Seine R.C.S. Nanterre B 393 430 608 Comptes consolidés au 31

Plus en détail

Edissimmo. Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise avec la SCPI Edissimmo

Edissimmo. Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise avec la SCPI Edissimmo Edissimmo SCPI Immobilier d Entreprise classique diversifiée à capital variable Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise avec la SCPI Edissimmo Comporte

Plus en détail

IFRS Etats financiers consolidés abrégés (en milliers d euros)

IFRS Etats financiers consolidés abrégés (en milliers d euros) IFRS Etats financiers consolidés abrégés (en milliers d euros) 1. Compte de résultats consolidé par segment au 30.06.2005 2. Bilan consolidé par segment au 30.06.2005 3. Tableau des flux de trésorerie

Plus en détail

SCPI Fructipierre EN BREF

SCPI Fructipierre EN BREF SCPI Fructipierre Investissez indirectement dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine EN BREF FRUCTIPIERRE est une SCPI de taille importante détenant des actifs immobiliers représentant

Plus en détail

AEDIFICA SOCIETE ANONYME SICAF IMMOBILIERE PUBLIQUE DE DROIT BELGE AVENUE LOUISE 331-333 1050 BRUXELLES R.P.M. BRUXELLES N ENTREPRISE 0877.248.

AEDIFICA SOCIETE ANONYME SICAF IMMOBILIERE PUBLIQUE DE DROIT BELGE AVENUE LOUISE 331-333 1050 BRUXELLES R.P.M. BRUXELLES N ENTREPRISE 0877.248. AEDIFICA SOCIETE ANONYME SICAF IMMOBILIERE PUBLIQUE DE DROIT BELGE AVENUE LOUISE 331-333 1050 BRUXELLES R.P.M. BRUXELLES N ENTREPRISE 0877.248.501 FUSION PAR ABSORPTION DE LA SOCIETE ANONYME IMMO RESIDENCE

Plus en détail

1. APERÇU DES ACTIVITÉS

1. APERÇU DES ACTIVITÉS EXPOSE SOMMAIRE DE LA SOCIETE 1. APERÇU DES ACTIVITÉS 1.1 POSITIONNEMENT La société s'est positionnée sur le marché de l'investissement dans l'immobilier de bureaux comme un acteur spécialisé sur des actifs

Plus en détail

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? La Société Civile de Placement Immobilier est un organisme de placement collectif qui a pour objet l acquisition et la gestion d un patrimoine immobilier locatif

Plus en détail

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Objectif 1 L objectif de la présente norme est de spécifier la comptabilisation d

Plus en détail

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière

Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière IFRS 1 Norme internationale d information financière 1 Première application des Normes internationales d information financière Objectif 1 L objectif de la présente Norme est d assurer que les premiers

Plus en détail

Le marché immobilier en France

Le marché immobilier en France Le marché immobilier en France Immobilier d entreprise, logement, immobilier de loisirs Jean-Claude GINISTY Notaire à Paris Juin 2013 1 L immobilier d entreprise dans le GRAND PARIS 2 L immobilier d entreprise

Plus en détail

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS ANNUELS. 16 février 2015

PRÉSENTATION DES RÉSULTATS ANNUELS. 16 février 2015 PRÉSENTATION DES RÉSULTATS ANNUELS 16 février 2015 SOMMAIRE POINT SUR L ACTIVITE 3 CHIFFRE D AFFAIRES - RELOCATION 4-5 TAUX D OCCUPATION 6 PATRIMOINE 8 RESULTATS 9 ACTIF NET REEVALUE REFINANCEMENT 10-11

Plus en détail

IMA Problématiques comptables liées à l immobilier. 16 Octobre 2007

IMA Problématiques comptables liées à l immobilier. 16 Octobre 2007 IMA Problématiques comptables liées à l immobilier 16 Octobre 2007 Octobre 2007 Sommaire Introduction p.3 I. Points d actualité en matière d expertise immobilière p.4 Liens et différences entre évaluation

Plus en détail

Résultats annuels 2005

Résultats annuels 2005 Résultats annuels 2005 SOMMAIRE Chiffres clés Activité 2005 - Crédit-Bail Immobilier/Location Longue Durée - Location simple Résultats 2005 Structure financière LOCINDUS en bourse Perspectives pour 2006

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2013

COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2013 COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2013 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Etat du résultat global consolidé 3 Etat de la situation financière consolidée 4 Tableau des flux de trésorerie consolidé

Plus en détail

Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance

Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance Bruxelles, le 31 août 2012 8h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance Résultat opérationnel consolidé

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

Benchmark de l information financière des sociétés foncières cotées

Benchmark de l information financière des sociétés foncières cotées Benchmark de l information financière des sociétés foncières cotées Principales options retenues et incidences sur la communication financière 7 e édition - décembre 2013 kpmg.fr Edito 4 Introduction

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

Communiqué de presse FY 2014-2015

Communiqué de presse FY 2014-2015 Communiqué de presse du 29 mai 2015 Huizingen, Belgique Confidentiel jusqu au 29 mai 2015 Communiqué de presse FY 2014-2015 (Résultats pour l exercice clôturé le 31 mars 2015) 1,8 de croissance du chiffre

Plus en détail

Résultats semestriels 2014

Résultats semestriels 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE 30 JUILLET 2014 Résultats semestriels 2014 PARIS, le 30 JUILLET 2014 - Le Directoire de Foncière de Paris s est réuni le 30 juillet 2014 et a arrêté les comptes semestriels de la société

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 FIRST ASSET REIT INCOME FUND Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 Fonds : First Asset REIT Income Fund Titres :, Période

Plus en détail

Durée d investissement recommandée de 8 ans. Lorsque vous investissez dans une SCPI, vous devez tenir compte des éléments et risques suivants :

Durée d investissement recommandée de 8 ans. Lorsque vous investissez dans une SCPI, vous devez tenir compte des éléments et risques suivants : SCPI Rivoli Avenir Patrimoine investir INDIRECTEMENT dans l immobilier d entreprise et bénéficier de revenus potentiels réguliers Durée d investissement recommandée de 8 ans AVERTISSEMENT Lorsque vous

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 31 MARS 2010 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE DU 13 MAI 2010 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 31 MARS 2010 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE DU 13 MAI 2010 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR TERMINÉ LE 31 MARS CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE DU 13 MAI FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR MISE EN GARDE Cette présentation peut contenir des énoncés prospectifs concernant le Fonds de placement immobilier

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE 22 JUILLET 2015

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE 22 JUILLET 2015 REAL ESTATE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE 22 JUILLET 2015 www.edr-realestatesicav.com Marché immobilier & cours de bourse Rapport du gestionnaire Rapport annuel, comptes annuels pour l exercice au 31 mars

Plus en détail

SCPI FONCIA PIERRE RENDEMENT

SCPI FONCIA PIERRE RENDEMENT CONSEIL EN GESTION DE PATRIMOINE INDEPENDANT Bordeaux, le 21 Mars 2013 SCPI FONCIA PIERRE RENDEMENT 9 è m e AUGMENTATION DE CAPITAL Nous avons une nouvelle fois l opportunité de vous proposer de participer

Plus en détail

RENTABILITE IMMOBILIERE ET PRESSION FISCALE

RENTABILITE IMMOBILIERE ET PRESSION FISCALE RENTABILITE IMMOBILIERE ET PRESSION FISCALE Conférence de presse 13 mars 2012 SOMMAIRE Introduction p. 3 CALCULS DE RENTABILITE IMMOBILIERE Cinq exemples avec des prélèvements sociaux portés à 15,5 %...p.

Plus en détail

Communiqué de presse S1 2014-2015

Communiqué de presse S1 2014-2015 Communiqué de presse 27 novembre 2014 Huizingen, Belgique Communiqué de presse S1 2014-2015 (Résultats pour le premier semestre clôturé le 30 septembre 2014) Le chiffre d affaires semestriel a connu une

Plus en détail

Edissimmo SCPI CLASSIQUE DIVERSIFIÉE

Edissimmo SCPI CLASSIQUE DIVERSIFIÉE Edissimmo SCPI CLASSIQUE DIVERSIFIÉE Valorisez votre patrimoine avec de l immobilier d entreprise de qualité en investissant dans la SCPI Edissimmo - Durée recommandée : 8 ans Augmentation de capital ouverte

Plus en détail

*** RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 30 juin 2015 ***

*** RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 30 juin 2015 *** Société Anonyme au capital de de 76.619.250 Siège Social : 29 rue Marbeuf 75008 Paris 431 413 673 R.C.S. PARIS *** RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 30 juin 2015 *** Sommaire TITRE I. RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE...

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1 Bruxelles, 27 mars 2014 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS ANNUELS 2013 IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2012

RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2012 RAPPORT FINANCIER ANNUEL 202 sommaire 02 FACTEURS DE RISQUES 0 RAPPORT DE GESTION 0 Lettre aux Actionnaires 2 Chiffres clés 4 Stratégie 8 Synthèse des comptes consolidés 8 Comptes de résultats consolidés

Plus en détail

*** RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 30 juin 2013 ***

*** RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 30 juin 2013 *** Société Anonyme au capital de 75.779.250 Siège Social : 29 rue Marbeuf 75008 Paris 431 413 673 R.C.S. PARIS *** RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 30 juin 2013 *** Sommaire Titre I. Rapport semestriel d activité...

Plus en détail

Cercle Patrimonial. Débat sur la Fiscalité

Cercle Patrimonial. Débat sur la Fiscalité Cercle Patrimonial Débat sur la Fiscalité Oujda, le 10 octobre 2013 Cadre légal marocain d imposition des salariés Benchmark sur les différents modèles de la fiscalité des produits de retraite (1/4) Dans

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2013. 30 ans d innovation en immobilier coté

RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2013. 30 ans d innovation en immobilier coté RAPPORT FINANCIER ANNUEL 203 30 ans d innovation en immobilier coté Sommaire 02 FACTEURS DE RISQUES 08 RAPPORT DE GESTION Message aux actionnaires 8 Chiffres clés 0 Stratégie 2 Synthèse des comptes consolidés

Plus en détail

Résultats annuels 2014 23 janvier 2015

Résultats annuels 2014 23 janvier 2015 Sommaire Points clés Résultats financiers 2014 Marché et perspectives 2 Points clés Résultats 2014 en ligne avec les objectifs annoncés «chiffre d affaires sensiblement comparable à celui de 2013 et marge

Plus en détail

Investir indirectement dans l immobilier d entreprise et bénéficier de revenus potentiels réguliers

Investir indirectement dans l immobilier d entreprise et bénéficier de revenus potentiels réguliers SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Particuliers Investir indirectement dans l immobilier d entreprise et bénéficier de revenus potentiels réguliers Durée d investissement recommandée de 8 ans AVERTISSEMENT

Plus en détail

Comptes consolidés Au 31 décembre 2014

Comptes consolidés Au 31 décembre 2014 Comptes consolidés Au 31 décembre 2014 SCHNEIDER ELECTRIC - 2014 1 SOMMAIRE Comptes consolidés au 31 décembre 2014... 3 Compte de résultat consolidé... 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés... 5

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

Pierre Avenir 3 Société Civile de Placement Immobilier

Pierre Avenir 3 Société Civile de Placement Immobilier Pierre Avenir 3 Société Civile de Placement Immobilier Communication à caractère promotionnel BNP Paribas REIM, société de gestion de portefeuille, lance une nouvelle SCPI Scellier, «label BBC» : Pierre

Plus en détail

ALTAREA. COMPTES CONSOLIDES DE L EXERCICE CLOS le 31 décembre 2012

ALTAREA. COMPTES CONSOLIDES DE L EXERCICE CLOS le 31 décembre 2012 ALTAREA COMPTES CONSOLIDES DE L EXERCICE CLOS le 31 décembre 2012 Le Conseil de Surveillance d Altarea SCA qui s est tenu le 27 février 2013 a examiné les comptes consolidés établis au titre de l exercice

Plus en détail

EDISSIMMO. Durée d investissement recommandée de 8 ans Comporte un risque de perte en capital

EDISSIMMO. Durée d investissement recommandée de 8 ans Comporte un risque de perte en capital juillet 2015 EDISSIMMO SCPI DE BUREAUX à capital variable Durée d investissement recommandée de 8 ans Comporte un risque de perte en capital Avertissement Lorsque vous investissez dans une SCPI, vous devez

Plus en détail

Durée d investissement recommandée de 8 ans. SCPI à capital variable.

Durée d investissement recommandée de 8 ans. SCPI à capital variable. SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise, avec la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Durée d investissement recommandée de 8 ans.

Plus en détail

Les formulaires à remplir

Les formulaires à remplir Les formulaires à remplir En plus de votre déclaration de revenus habituelle 2042, vous devrez envoyer à l administration fiscale trois formulaires cerfa supplémentaires : 1. Le Cerfa 2044-EB (statut du

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

GROUPE SNI Etats financiers consolidés au 31 décembre 2012

GROUPE SNI Etats financiers consolidés au 31 décembre 2012 GROUPE SNI Etats financiers consolidés au 31 décembre 2012 Groupe SNI - Société Nationale Immobilière 100-104 avenue de France - 75646 Paris Cedex 13 Tél. : 01 55 03 30 00 - Fax : 01 55 03 30 46 - www.groupesni.fr

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE...

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE... 1 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE... 3 ETAT DU RESULTAT GLOBAL... 4 BILAN CONSOLIDE : ACTIF... 5 BILAN CONSOLIDE : PASSIF... 6 TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES CONSOLIDES... 7 TABLEAU DES

Plus en détail

Comptes consolidés et notes annexes 31 décembre 2012

Comptes consolidés et notes annexes 31 décembre 2012 Comptes consolidés et notes annexes 31 décembre 2012 VERSION EN COURS D AUDIT Sommaire Rapport semestriel d activité...1 1. Comptes consolidés...2 2. Ratios et indicateurs clés....9 3. Notes annexes aux

Plus en détail

Pour 2013, ANF Immobilier anticipe une croissance de 14% de ses loyers à 35 millions d euros.

Pour 2013, ANF Immobilier anticipe une croissance de 14% de ses loyers à 35 millions d euros. RESULTATS 2012 Paris, le 19 mars 2013 Une nouvelle stratégie de croissance pour ANF Immobilier Première mise en œuvre : trois investissements annoncés Après six ans d un travail d asset management actif,

Plus en détail

Mise en œuvre des IFRS dans la banque

Mise en œuvre des IFRS dans la banque Mise en œuvre des IFRS dans la banque Responsables financiers et comptables des institutions financières Experts Comptables Commissaires aux Comptes Comprendre les fondements des normes IFRS Savoir traiter

Plus en détail

FORMATION. Finance Immobilière. Acquisition

FORMATION. Finance Immobilière. Acquisition Acquisition Equipes financières de foncières, fonds, promoteurs et investisseurs Revoir les fonctionnalités d Excel nécessaires à la modélisation Acquérir une culture financière indispensable à l audit

Plus en détail

CLIENT INVESTISSEUR SCPI. Achète des parts de SCPI. Les locataires payent des LOYERS à la SCPI. Distribution de revenus, valorisation du patrimoine

CLIENT INVESTISSEUR SCPI. Achète des parts de SCPI. Les locataires payent des LOYERS à la SCPI. Distribution de revenus, valorisation du patrimoine Investir en SCPI Une SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier est un produit d investissement collectif non coté investi en immobilier. L acquisition de parts de SCPI permet à l investisseur d effectuer

Plus en détail

Le financement adossé de l immobilier en gestion de patrimoine : une modélisation simple

Le financement adossé de l immobilier en gestion de patrimoine : une modélisation simple Le financement adossé de l immobilier en gestion de patrimoine : une modélisation simple Laurent Batsch ahier de recherche n 2005-01 Le financement adossé est une des modalités de financement de l investissement

Plus en détail

+ 3% Immobilier logistique

+ 3% Immobilier logistique RAPPORT ANNUEL 2014 Rapport annuel 2014 Intervest offices & warehouses une société immobilière réglementée publique (SIR) de droit belge les actions sont cotées sur Euronext Brussels (INTO) spécialisée

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

SCPI Rivoli Avenir Patrimoine

SCPI Rivoli Avenir Patrimoine SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise, avec la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Durée d investissement recommandée de 8 ans.

Plus en détail

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr Avertissement - Facteurs de risques Lorsque vous investissez dans une SCPI de type «Scellier

Plus en détail

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010 F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

SICAV Agréée CSSF Code ISIN LU0685178344

SICAV Agréée CSSF Code ISIN LU0685178344 Un produit de placement différenciant et solide SICAV Agréée CSSF Code ISIN LU0685178344 RÉSERVÉ EXCLUSIVEMENT AUX INVESTISSEURS QUALIFIÉS* - NON DESTINÉ À LA COMMERCIALISATION *au sens de la directive

Plus en détail

Résultats. Semestriels 2012. Une stratégie en marche. Résultats. Semestriels 2012. Un 1 er semestre très actif. 26 juillet 2012.

Résultats. Semestriels 2012. Une stratégie en marche. Résultats. Semestriels 2012. Un 1 er semestre très actif. 26 juillet 2012. Résultats Semestriels 2012 Résultats Semestriels 2012 Une stratégie en marche 26 juillet 2012 Un 1 er semestre très actif 26 juillet 2012 1 Stratégie et réalisations 2- Performances opérationnelles 3-

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2014. Direction de la CONSOLIDATION REPORTING GROUPE

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2014. Direction de la CONSOLIDATION REPORTING GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2014 Direction de la CONSOLIDATION REPORTING GROUPE BILAN CONSOLIDE (en millions d'euros) Notes 31 déc 2014 31 déc 2013 retraité * ACTIF Ecarts d'acquisition

Plus en détail

Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales. Les Placements

Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales. Les Placements 1 Les Placements Les placements sont des actifs détenus par une entreprise dans l objectif d en tirer des bénéfices sous forme d intérêts de dividendes ou de revenus assimilés, des gains en capital ou

Plus en détail

NOTES AUX COMPTES CONSOLIDES

NOTES AUX COMPTES CONSOLIDES NOTES AUX COMPTES CONSOLIDES Groupe SONASID 1/43 SOMMAIRE NOTE 1. DESCRIPTION DE L'ACTIVITE... 3 NOTE 2. ÉVENEMENTS SIGNIFICATIFS INTERVENUS AU COURS DE L EXERCICE... 3 NOTE 3. RÈGLES ET MÉTHODES COMPTABLES...

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL (Période du 1 er janvier 2015 au 30 juin 2015)

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL (Période du 1 er janvier 2015 au 30 juin 2015) IMMOBILIERE DASSAULT SA Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 37.540.803 Siège social : 9, Rond-point des Champs-Élysées Marcel Dassault 75008 PARIS 783 989 551 RCS PARIS

Plus en détail

Investissez indirectement dans l immobi

Investissez indirectement dans l immobi SCPI PRIMO 1 Investissez indirectement dans l immobi PRIMO 1 a pour objectif de constituer un patrimoine immobilier résidentiel, permettant l accès aux avantages fiscaux du nouveau dispositif Scellier.

Plus en détail

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 12 : IMPÔTS SUR LE RÉSULTAT...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 Relatif aux modalités de première application du règlement du CRC n 99-02 par les sociétés dont les instruments

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015 Propulsés par l expérience client Rapport de gestion intermédiaire Au 30 juin 2015 Faits saillants trimestriels 3 Commentaires préalables au rapport de gestion

Plus en détail

SCHEMA D'INFORMATIONS PERIODIQUES A COMMUNIQUER PAR LES COMPAGNIES FINANCIERES CONCERNANT LEUR SITUATION FINANCIERE CONSOLIDEE

SCHEMA D'INFORMATIONS PERIODIQUES A COMMUNIQUER PAR LES COMPAGNIES FINANCIERES CONCERNANT LEUR SITUATION FINANCIERE CONSOLIDEE SCHEMA D'INFORMATIONS PERIODIQUES A COMMUNIQUER PAR LES COMPAGNIES FINANCIERES CONCERNANT LEUR SITUATION FINANCIERE CONSOLIDEE 1 2 SOMMAIRE Livre II CHAPITRE I: INSTRUCTIONS GENERALES Section 1 Application

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 3 PLACE ARNOLD BILAN ET COMPTE DE RESULTAT - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat C.D. 63 B.P. 4 67116 STRASBOURG-REICHSTETT 03 88

Plus en détail

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21%

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Communiqué de presse Saint-Denis, le 12 mai 2015 Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Leader sur le marché de

Plus en détail

Programme ESSEC Gestion de patrimoine

Programme ESSEC Gestion de patrimoine Programme ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «L investissement immobilier» Fiscalité de l immobilier François Longin 1 www.longin.fr Fiscalité de l immobilier Plusieurs niveaux de fiscalité (investissement

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS EN NORMES IAS/IFRS SAHAM Assurance Maroc au 31 décembre 2014

COMPTES CONSOLIDÉS EN NORMES IAS/IFRS SAHAM Assurance Maroc au 31 décembre 2014 COMPTES CONSOLIDÉS EN NORMES IAS/IFRS SAHAM Assurance au 31 décembre 014 État de la Situation Financière IFRS au 31 décembre 014 et 013 État de résultat net et autres éléments du résultat golbal - IFRS

Plus en détail

Comptes consolidés Au 31 décembre 2012

Comptes consolidés Au 31 décembre 2012 Comptes consolidés Au 31 décembre 2012 Sommaire COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2012... 3 Compte de résultat consolidé... 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés... 5 Bilan consolidé... 6 État de

Plus en détail

Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit

Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit Enquête unifiée auprès des entreprises - annuelle Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit Guide

Plus en détail

Conjuguez immobilier d entreprise et démarche environnementale

Conjuguez immobilier d entreprise et démarche environnementale L anticipation des nouvelles normes environnementales Lors de la constitution d un patrimoine immobilier à travers la création d une nouvelle SCPI, PERIAL Asset Management s efforcera de prendre en compte

Plus en détail

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Objectif de la norme 01 L entreprise d assurance et/ou de réassurance doit disposer à son actif, en couverture

Plus en détail

Faire croître votre chiffre d affaires PLACEMENTS PLANIFICATION FINANCIÈRE ASSURANCE

Faire croître votre chiffre d affaires PLACEMENTS PLANIFICATION FINANCIÈRE ASSURANCE Faire croître votre chiffre d affaires PLACEMENTS PLANIFICATION FINANCIÈRE ASSURANCE 2 Table des matières 1. Survol de ÉlémentsPatrimoine 2. Modules renseignements du client 3. Modules planifications financière

Plus en détail

L évolution de l article 210 E du Code Général des Impôts. Jean-Christophe Bouchard, MRICS NMW avocats

L évolution de l article 210 E du Code Général des Impôts. Jean-Christophe Bouchard, MRICS NMW avocats L évolution de l article 210 E du Code Général des Impôts Jean-Christophe Bouchard, MRICS NMW avocats Disclaimer Ce document a été préparé par NMW avocats dans un but purement informatif et ne contient

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 1, cours Ferdinand-de-Lesseps 92851 Rueil-Malmaison Cedex - France Tél. : +33 1 47 16 35 00 Fax : +33 1 47 51 91 02 www.vinci.com tttttt Sommaire des comptes consolidés

Plus en détail

ANALYSE D'INVESTISSEMENT IMMOBILIER

ANALYSE D'INVESTISSEMENT IMMOBILIER ANALYSE D'INVESTISSEMENT IMMOBILIER 9 NOVEMBRE 2009 PRÉPARÉ PAR : 9, rue Chayer, Mascouche Québec, J7L 3H9 s.gariepy@devimo.ca 514-282-6669 DEVIMO inc. 16plex Montréal, Québec Sommaire 16plex, Montréal

Plus en détail

BMCE BANK ETATS FINANCIERS CONSOLIDES DE BMCE BANK EN NORMES IAS/IFRS ET NOTES ANNEXES

BMCE BANK ETATS FINANCIERS CONSOLIDES DE BMCE BANK EN NORMES IAS/IFRS ET NOTES ANNEXES BMCE BANK ETATS FINANCIERS CONSOLIDES DE BMCE BANK EN NORMES IAS/IFRS ET NOTES ANNEXES 31 décembre 2013 Créée en 1959 et privatisée en 1995, BMCE Bank est une banque universelle qui offre une palette de

Plus en détail

Plan comptable Belgique http://www.portail-compta.com/

Plan comptable Belgique http://www.portail-compta.com/ CLASSE 1. FONDS PROPRES, PROVISIONS POUR RISQUES ET CHARGES ET DETTES A PLUS D'UN AN 10 CAPITAL 100 Capital souscrit ou capital personnel 1000 Capital non amorti 1001 Capital amorti 101 Capital non appelé

Plus en détail

SCPI GEMMEO COMMERCE. L immobilier de commerce français en portefeuille

SCPI GEMMEO COMMERCE. L immobilier de commerce français en portefeuille SCPI GEMMEO COMMERCE L immobilier de commerce français en portefeuille AVERTISSEMENT Facteurs de risques Avant d investir dans une société civile de placement immobilier (ci-après «SCPI»), vous devez tenir

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DE CREDIT AGRICOLE

COMPTES CONSOLIDES DE CREDIT AGRICOLE COMPTES CONSOLIDES DE CREDIT AGRICOLE ASSURANCES AU 30 JUIN 2014 Cadre General 2 Présentation du groupe Crédit Agricole Assurances 2 Organigramme simplifié du groupe Crédit Agricole Assurances 3 Informations

Plus en détail

L impact d une saine gestion immobilière sur le rendement.

L impact d une saine gestion immobilière sur le rendement. L impact d une saine gestion immobilière sur le rendement. Jean-François Bigras CPM, RPA, MBA Présentation pour BOMA-QUÉBEC 27 février 2014 Mon but ce midi. Vous rappeler que vous possédez la touche du

Plus en détail

PREM Opcimmo L épargne immobilière indirecte réinventée

PREM Opcimmo L épargne immobilière indirecte réinventée GESTION DE PATRIMOINE PREM Opcimmo L épargne immobilière indirecte réinventée Diversification compte-titres et assurance vie Action de l OPCI Opcimmo PREM Opcimmo L épargne immobilière indirecte réinventée

Plus en détail

CONSOLIDATION : IFRS 10, IFRS 11, IFRS 12, IAS 27, IAS 28

CONSOLIDATION : IFRS 10, IFRS 11, IFRS 12, IAS 27, IAS 28 1 SYNTHÈSE ET PRINCIPAUX CHANGEMENTS CONTEXTE Le dispositif actuel présente plusieurs faiblesses. Applications variées du concept de contrôle lorsqu une entité ne détient pas la majorité de droits de vote

Plus en détail

expertises management packages conseil patrimonial et family office entreprises familiales immobilier

expertises management packages conseil patrimonial et family office entreprises familiales immobilier expertises management packages conseil patrimonial et family office entreprises familiales immobilier + Management Packages Qu ils soient négociés à l occasion d un changement de contrôle ou, dans les

Plus en détail

Chapitre 1 : Consolidation et image fidèle

Chapitre 1 : Consolidation et image fidèle Chapitre 1 : Consolidation et image fidèle I -Notion de consolidation et de groupe A - Définition B - Motivation de la consolidation C - Comment la notion de contrôle doit-elle se comprendre? Exemple simplifié

Plus en détail

Investissement immobilier

Investissement immobilier Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC* *Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) Membre du Financial Planning Standards Board (FPSB) EXAMEN

Plus en détail

Reporting statistique des établissements de crédit

Reporting statistique des établissements de crédit Reporting statistique des établissements de crédit Foire aux questions (FAQ) Banque centrale du Luxembourg Sommaire 1 Introduction... 3 2 Double reporting CSSF / BCL... 4 3 Définitions et concepts... 5

Plus en détail