FICHE. L évaluation d une obligation 1 DÉFINITION D UNE OBLIGATION 2 LES CARACTÉRISTIQUES D UNE OBLIGATION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE. L évaluation d une obligation 1 DÉFINITION D UNE OBLIGATION 2 LES CARACTÉRISTIQUES D UNE OBLIGATION"

Transcription

1 L évaluation d une obligation FICHE 2 1 DÉFINITION D UNE OBLIGATION Une obligation est un titre de créances négociables représentatif d une fraction d un emprunt émis par l État ou par une entreprise. À l émission, les titres sont cotés sur le marché primaire. Une fois émis, les titres en circulation peuvent être achetés et vendus librement et sont cotés en bourse sur le marché secondaire. On distingue différents types d obligations : les obligations à taux fixe ; les obligations à taux variable ; les obligations convertibles. Nous nous attacherons ici à l étude des obligations à taux fixe. 2 LES CARACTÉRISTIQUES D UNE OBLIGATION Un titre obligataire est caractérisé par : sa valeur nominale (C) : valeur comptable de l obligation servant de référence au calcul des intérêts ; sa valeur d émission (E) : prix à payer pour acquérir une obligation à l émission. Si elle est égale à la valeur nominale, on dit que l émission est «au pair»;

2 G 12 LES CARRÉS DU DSCG 2 FINANCE sa valeur de remboursement (R) : montant perçu par l investisseur pour les obligations qu il conserve jusqu à l échéance. Si elle est égale à la valeur nominale, on dit que le remboursement est «au pair». Si elle est supérieure, il existe une prime de remboursement ; son taux d intérêt nominal ou facial (i) : taux appliqué à la valeur nominale pour déterminer les coupons dus ; son coupon (c) : c = C i ; sa maturité (n) : durée de vie de l emprunt obligataire ; sa date d échéance : date de versement du coupon ; son risque (rating) associé à l émetteur ; son TRAB (taux actuariel t) : taux de rendement réellement procuré par l obligation. S il existe une prime de risque, son taux s ajoute à t ; son amortissement (A) : modalités de remboursement d une obligation pouvant être réalisé in fine, par amortissements constants ou par annuités constantes. 3 LA COTATION DES OBLIGATIONS Les obligations sont cotées en pourcentage de la valeur nominale au pied du coupon, c est-à-dire hors intérêts courus. Cette cotation facilite les comparaisons entre les obligations de montants différents. La valeur d une obligation est déterminée par les calculs suivants : Cours de l obligation au pied du coupon = Cotation en % C / 100 Si le cours de l obligation est donné, la cotation en % est la suivante : Cotation en % = Cours de l obligation 100 / C Cours de l obligation à l émission : E = c [1 (1 + t) n ] / t + R (1 + t) n n = durée de vie de l emprunt obligataire (à exprimer en années si le taux actuariel est annuel) Si l émission a lieu à un jour J alors que l échéance est prévue à une date ultérieure J : Cours de l obligation à l émission : E = c (1 + t) n /365 + c [1 (1 + t) n n /365 n n /365 ] / t + R (1 + t) n = Nombre de jours entre la date d échéance et la date à l instant (α) + 3 jours

3 FICHE 2 L évaluation d une obligation Cours de l obligation à une date d échéance quelconque = c [1 (1 + t) n ] / t + R (1 + t) n G 13 n = durée de vie restante entre la date d échéance concernée et la date de remboursement de l emprunt (à exprimer en années si le taux actuariel est annuel) Cours de l obligation à l instant (α) = Cours de l obligation au pied du coupon à l instant (α) + Intérêts courus Le taux d intérêt couru est calculé de la date du versement du dernier coupon à la date considérée (α), majorée de 3 jours ouvrés pour tenir compte de la livraison des titres à l acheteur (prendre des mois entiers) : Taux d intérêt couru = i n / 365 L intérêt couru est exprimé en pourcentage de la valeur nominale de l obligation : Intérêt couru = C Taux d intérêt couru Si le cours de l obligation au pied du coupon à l instant (α) n est pas donné, on peut obtenir le cours de l obligation (intérêts courus inclus) à l instant (α) par la formule de calcul suivante : Cours de l obligation à l instant (α) = Cours de l obligation à la date d échéance antérieure (1 + t) n n = Nombre de jours entre la date d échéance et la date à l instant (α) + 3 jours On en déduit le cours de l obligation, au pied du coupon, à l instant (α) : Cours de l obligation, au pied du coupon à l instant (α) = Cours de l obligation à l instant (α) intérêts courus inclus Intérêts courus Cotation = Cours de l obligation à l instant (α) au pied du coupon 100 / C Le cours de l obligation à l instant (α) peut être également obtenu par la formule suivante : Cours de l obligation à l instant (α) = (c [(1 (1 + t) n1 ] / t) (1 + t) n2 ] + R (1 + t) n3 c [(1 (1 + t)] n1 représente la valeur à l échéance antérieure à l instant (α) : n1 = nombre de périodes entre la date d échéance antérieure à l instant (α) et la fin de durée de vie de l emprunt obligataire (à exprimer en années). Cette valeur doit être ramenée à l instant (α) : n2 = nombre de jours ou de mois entre l échéance antérieure et l instant (α) / 365 ou 12. Le flux de remboursement est ensuite actualisé : n3 = durée de vie restante (à exprimer en années).

4 G 14 LES CARRÉS DU DSCG 2 FINANCE 4 L ÉVOLUTION DU COURS D UNE OBLIGATION Le cours d une obligation dépend principalement de deux facteurs. A Le taux d intérêt Le cours des obligations évolue en sens inverse des taux d intérêt du marché obligataire. Lorsque le taux augmente, la valeur de l obligation diminue. À l inverse, si le taux diminue, la valeur de l obligation augmente. L explication est simple : soit les taux d intérêt augmentent. Les nouvelles obligations émises sur le marché apparaissent plus attractives car elles offrent un taux de rendement plus élevé que les obligations anciennes, ce qui provoque une baisse du cours des obligations anciennes ; soit les taux d intérêt baissent. Les nouvelles obligations sont émises à un rendement moindre que les anciennes, ce qui provoque une hausse du cours des obligations anciennes. B Le risque de défaillance Si le risque de défaillance augmente, la valeur de l obligation diminue. À l inverse, si le risque de défaillance diminue, la valeur de l obligation augmente. Le cours de l obligation peut être inférieur à la valeur nominale suite à la hausse des taux sur le marché obligataire ou à la dégradation de la structure financière de la société. 5 LE TAUX DE RENDEMENT ACTUARIEL BRUT (TRAB) Afin de comparer différentes obligations, l investisseur dispose du TRAB (t) ou Yield to Matury (YTM) qui permet de refléter la valeur actuelle des paiements futurs. Il correspond à la moyenne des taux actuariels bruts des emprunts obligataires émis sur une période donnée. Le taux de rendement actuariel brut peut être déterminé à l émission de l emprunt obligataire : E = c [1 (1 + t) n ] / t + R (1 + t) n n = durée de vie de l emprunt obligataire (à exprimer en années pour obtenir un taux actuariel annuel) On trouve (t) par interpolation. Le taux de revient actuariel brut concerne le prêteur et tient compte des frais d émission. La formule de calcul est alors la suivante : E frais d émission = c [1 (1 + t) n ] / t + R (1 + t) n

5 FICHE 2 L évaluation d une obligation Pour choisir entre plusieurs obligations, l investisseur retiendra l emprunt obligataire qui a le taux de rendement le plus élevé. En principe, des emprunts obligataires de maturité et de niveau de risque identiques doivent avoir le même taux de rendement à l échéance. L investisseur doit alors choisir l obligation lui permettant de réaliser le gain le plus élevé à l échéance : Gain à l échéance = [(c + R) Co] Co = Cours de l obligation à la date de l opération Le plus souvent, le gain le plus élevé concerne l obligation qui a un coupon, mais aussi une cotation à l achat, supérieurs à ceux de l autre obligation. La différence de décaissement (D) entre les obligations peut alors être réinvestie au taux de rendement. Le gain réalisé est alors le suivant : Gain réalisé pour cette obligation = [(c + R) Co] + (D t) Le gain à l échéance est identique pour des emprunts obligataires de maturité, de niveau de risque et de taux de rendement à l échéance identiques. Application La SA OB a émis un emprunt obligataire le 01/02/N 1 dont les caractéristiques sont les suivantes : Valeur d émission = 99 ; Valeur nominale = 100 ; Valeur de remboursement = 102 ; Remboursement in fine le 01/02/N + 3 ; Taux nominal = 6 %. 1) Calculer le taux actuariel à l émission. 2) Calculer le cours de l obligation à la date de la 1 re échéance, en retenant un taux actuariel de 7 %. 3) Calculer le cours de l obligation le 01/08/N. 1. TRAB (t) Coupon (c) = % = 6 99 = 6 [1 (1 + t) 4 ] / t (1 + t) 4 : on trouve t = 6,75 % 2. Cours de l obligation après le versement du 1 er coupon Cours de l obligation = 6 [1 (1,07) 3 ] / 0, (1,07) 3 = 99 % 3. Cours de l obligation au pied du coupon au 01/08/N Nombre de jours du 01/02/N au 01/08/N : = 184 jours Cours de l obligation intérêts courus inclus = 99 (1,07) 184/365 = 102,43 Taux d'intérêt couru = 6 % (184 / 365) = 3,02 % Intérêt couru = 100 3,02 % = 3,02 Cours de l'obligation au pied du coupon au 01/08/N = 102,43 3,02 = 99,41, soit une cotation de 99,41 % G 15

6 G 16 6 LES OBLIGATIONS ZÉRO COUPON LES CARRÉS DU DSCG 2 FINANCE L émetteur ne verse aucun coupon pendant la durée de vie de l obligation jusqu à son échéance. C est pourquoi l obligation zéro coupon est généralement moins onéreuse qu une obligation classique. L investisseur exige, le plus souvent, une rémunération plus élevée qui est assurée par une prime de remboursement plus importante. Valeur de remboursement (R) = E (1 + t) n TRAB (t) = (R / E) 1/n 1 7 LES RISQUES LIÉS AUX OBLIGATIONS Les obligations constituent en principe un placement plus sûr que les actions en offrant à l investisseur une connaissance du rendement de son investissement lors de l achat. Le détenteur d une obligation doit cependant faire face à un certain nombre de risques. A Le risque de taux Les obligations à taux fixe supportent le risque de hausse des taux, provoquant une baisse de la valeur de l obligation. Ce risque est éliminé pour les obligations zéro coupon, car le taux auquel sont réinvestis les coupons est connu à l avance (TRAB). B Le risque de liquidité Il représente le risque de ne pas pouvoir acheter ou vendre l obligation par manque de vendeurs ou d acheteurs. C Le risque de défaut Il représente pour l investisseur le risque de non-remboursement du capital et du non-paiement des intérêts qui lui sont dus. Il est mesuré par la solvabilité de l émetteur, ce dernier pouvant rencontrer des difficultés pour faire face à ses échéances. Des agences de notation évaluent, à la demande de l émetteur, le risque lié au remboursement d un emprunt émis sur le marché financier. Les principales agences sont anglo-saxonnes. Les plus renommées sont Standard & Poor s, Moody s et Fitch. Elles évaluent la solidité financière des sociétés et attribuent des notes aux émetteurs en fonction de leur capacité de remboursement (remboursement du principal et paiement des coupons). La note attribuée est déterminante dans la mesure où elle caractérise le niveau de risque associé à l obligation. Elle évolue jusqu à la fin de la vie de l obligation.

7 FICHE 2 L évaluation d une obligation Le rendement d une obligation dépend de la solvabilité de l émetteur. Le taux exigé par les investisseurs sera plus élevé si la note attribuée à l émetteur est mauvaise. Pour inciter les investisseurs à souscrire à son emprunt, l émetteur devra donc offrir un rendement suffisamment élevé ; ce dernier dépend du taux sans risque et de la prime de risque (spread). La différence entre le taux offert et le taux sans risque constitue le spread de taux. Le risque de défaut est accru pour les souscripteurs d obligations zéro coupon. Il est généralement peu élevé pour les obligations d État car la probabilité que l État ne puisse pas honorer ses engagements est faible ; Standard & Poor s et Moody s ont pourtant dégradé la note de la France! D Le risque lié aux clauses de remboursement anticipé Les contrats d émission donnent le droit au débiteur de rembourser sa dette avant l échéance finale. Cette option de remboursement est qualifiée de call. Pour dédommager le souscripteur de cette modification du contrat initial, il est prévu à l origine que le remboursement se fera avec une légère prime par rapport à la valeur nominale. Une telle option n est possible qu après une certaine date. On dit que l obligation est protégée contre le call. Le call est exercé (rachat de la dette pour emprunter à un taux moins élevé) lorsque le cours du titre sur le marché est supérieur au prix de remboursement. Ceci est le cas lorsque les taux d intérêt ont diminué depuis l émission. Les coupons versés sont alors d un montant supérieur à ceux obtenus au taux en vigueur sur le marché secondaire, ce qui est préjudiciable pour le souscripteur qui perd le rendement attractif qu il avait acquis. E Le risque lié à l inflation Si le taux annuel de hausse des prix est supérieur au taux d intérêt offert sur les obligations, l investisseur perd du pouvoir d achat sur son portefeuille obligataire. 8 LA MESURE DU RISQUE D UNE OBLIGATION A La sensibilité Le degré d exposition d une obligation aux conséquences d une fluctuation des taux est mesuré par sa sensibilité (S). S se définit comme la variation instantanée du cours de l obligation provoquée par la variation, à la hausse comme à la baisse, de 1 % du taux du marché. Une sensibilité de 3 signifie qu une variation de taux de 1 % induira une variation du cours de l obligation de 3 % en sens inverse (baisse du cours de l obligation de 3 % pour une hausse de taux de 1 % ou hausse du cours de 3 % pour une baisse de taux de 1 %). G 17

8 G 18 LES CARRÉS DU DSCG 2 FINANCE La sensibilité varie en fonction des paramètres suivants : la maturité de l emprunt, c est-à-dire le temps restant à courir : plus la maturité de l emprunt est élevée, plus l obligation sera sensible aux variations de taux (forte sensibilité). Inversement, plus la maturité de l emprunt est faible, moins l obligation sera sensible aux variations de taux (sensibilité faible) ; le taux facial : plus le taux nominal est élevé, plus la sensibilité est grande, et réciproquement ; le mode d amortissement : plus les remboursements sont éloignés, plus la sensibilité est grande, et réciproquement. La sensibilité est un paramètre non négligeable dans la gestion d un portefeuille d obligations à taux fixe : si l investisseur anticipe une baisse des taux d intérêt, le cours des obligations va augmenter. Il lui est conseillé de choisir des obligations à forte sensibilité pour maximiser les gains en capital sur son portefeuille ; si l investisseur anticipe une hausse des taux d intérêt, le cours des obligations va diminuer. Il lui est conseillé de choisir des obligations à faible sensibilité pour limiter la perte en capital sur son portefeuille. L investisseur pourra également orienter son choix sur les obligations à taux variables. B La duration La duration (D) est la durée de vie moyenne pondérée des flux actualisés attendus de l obligation. Comme pour la sensibilité, la duration dépend des facteurs suivants : la maturité de l emprunt : plus la maturité de l emprunt est élevée, plus la duration est forte ; le taux facial : plus le taux est élevé, plus la duration est forte ; le mode d amortissement : plus les remboursements sont éloignés, plus la duration est forte. Un emprunt obligataire remboursable in fine aura une duration plus forte. Si l investisseur souhaite minimiser le risque de taux, il choisira des obligations à duration faible. C La relation entre sensibilité et duration La duration est déterminée par le calcul suivant : Duration (D) = Σ Flux actualisés pondérés par la période / Σ Flux actualisés

9 FICHE 2 L évaluation d une obligation Les flux nécessaires au calcul de (D) sont déterminés de la façon suivante : G 19 Échéances Années (1) Flux Flux actualisés (2) Flux actualisés pondérés par l année (1) (2) Du au 1 c c (1 + t) 1 2 c c (1 + t) 2 n c + R (c + R) (1 + t) n Total c = valeur du coupon t = taux actuariel Les échéances correspondent à la période entre la date du versement du coupon et la date du remboursement. La 1 re période peut donc être réduite si l on se place x jours après le versement du coupon de cette période. La des flux actualisés correspond à la valeur de l obligation à la date concernée. Selon Fisher, la relation entre la sensibilité et la duration est la suivante : Sensibilité (S) = D / (1 + t) Plus la duration est longue, plus la sensibilité est élevée. Application La SA EMP a émis un emprunt obligataire le 28/02/N-2, jouissance 01/03 ; Remboursement in fine le 01/03/N + 3 ; Valeur nominale = 1000 ; Valeur de remboursement = 1200 ; Taux d intérêt nominal = 6 %. 1. Déterminer le cours de l obligation, la sensibilité et la duration à la première échéance, sachant que le taux actuariel est de 4 % et la prime de risque de 1 %. 2. Déterminer le cours de l obligation, la sensibilité et la duration à la date du 10/09/N en retenant un taux actuariel de 4,5 % et une prime de risque de 1,2 %. Les 3 jours supplémentaires pour la livraison des titres seront ici négligés.

10 G 20 LES CARRÉS DU DSCG 2 FINANCE 1. Calculs à la date de la première échéance Calcul du cours de l obligation au 01/03/N 1 : Taux actuariel (t) = 4 % + 1 % = 5 % Coupon (c) = % = 60 Cours de l obligation = 60 [1 (1,05) 4 ] / 0, (1,05) 4 = 1200 Calcul de D et de S : Échéances Années (1) Flux Flux actualisés (2) Flux actualisés pondérés par l année (1) (2) 57,14 108,84 155, ,40 01/03/N 1 au 01/03/N 01/03/N 1 au 01/03/N /03/N 1 au 01/03/N /03/N 1 au 01/03/N = (1,05) 1 =57,14 60 (1,05) 2 = 54,42 60 (1,05) 3 = 51, (1,05) 4 =1 036,60 Total (1) 4 467,87 (1) On retrouve le cours de l obligation déterminé à la question précédente D = 4 467,87 / = 3,72 S = 3,72 / 1,05 = 3,54 Une variation de taux de 1 % induira une variation du cours de l obligation de 3,54 % en sens inverse : si le taux augmente de 1 %, le cours de l obligation diminuera de 3,54 %; Si le taux diminue de 1 %, le cours de l obligation augmentera de 3,54 %. 2. Calculs à la date du 10/09/N Calcul du cours de l obligation le 10/09/N : Taux actuariel = 4,5 % + 1,2 % = 5,7 % Nombre d années entre le 01/03/N et le 01/03/N + 3 : n1 = 3 ans Nombre de jours entre le 01/03/N et le 10/09/N = = 194 jours, soit 194 / 365 = 0,5315 année Nombre d années restantes entre le 10/09/N et le 01/03/N + 3 : = 171 jours + 2 ans, soit / 365 = 2,4685 années Cours de l obligation le 10/09/N = 60 ([1 (1,057) 3 ] / 0,057) (1,057) 0, (1,05) 2,4685 = 1212,63

11 Calcul de D et de S au 10/09/N : FICHE 2 L évaluation d une obligation G 21 Échéances Années Flux actualisés Flux actualisés Flux pondérés par (1) (2) l année (1) (2) 10/09/N au 01/03/N /09/N au 01/03/N /09/N au 01/03/N + 3 0,4685 1,4685 2, = (1,057) 0,4685 = 58,46 60 (1,057) 1,4685 = 55, (1,057) 2,4685 = 1098,86 27,39 81, ,53 Total 1 212,63 (1) 2 821,15 (1) On retrouve le cours de l obligation déterminé à la question précédente D = 2 821,15 / 1 212,63 = 2,33 S = 2,33 / 1,057 = 2,20 D La stratégie des investisseurs La stratégie de l investisseur dépend de son objectif : soit l investisseur ne souhaite pas courir de risque et choisira de conserver ses obligations jusqu à leur échéance ; soit il souhaite dégager des plus-values et cédera ses obligations avant l échéance en anticipant sur l évolution des taux qui influe sur le cours des obligations : s il anticipe une baisse des taux, il achètera des obligations aux échéances éloignées, s il anticipe une hausse des taux, il cédera des obligations à échéances lointaines et réinvestira en obligations à échéances courtes.

CHAPITRE N 2 : LE MARCHE OBLIGATAIRE

CHAPITRE N 2 : LE MARCHE OBLIGATAIRE CHAPITRE N 2 : LE MARCHE OBLIGATAIRE I. Caractéristiques des Obligations A. Définition Les obligations sont des titres matéria lisant une créance représentative d un emprunt émis par une société, une collectivité

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les obligations Ce document pédagogique ne constitue pas une incitation à investir et n est pas un conseil en investissement. Le Client qui souhaite un conseil en investissement avant

Plus en détail

EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE «ATB SUBORDONNE 2009»

EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE «ATB SUBORDONNE 2009» EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE L OBLIGATION SUBORDONNEE SE CARACTERISE PAR SON RANG DE CREANCE CONTRACTUELLEMENT DEFINI PAR LA CLAUSE DE SUBORDINATION VISA du Conseil du Marché Financier

Plus en détail

Les obligations. S. Chermak infomaths.com

Les obligations. S. Chermak infomaths.com Les obligations S. Chermak Infomaths.com Saïd Chermak infomaths.com 1 Le marché des obligations est un marché moins médiatique mais tout aussi important que celui des actions, en terme de volumes. A cela

Plus en détail

SOMMAIRE. Bulletin de souscription

SOMMAIRE. Bulletin de souscription SOMMAIRE Flash-emprunt «Tunisie Leasing 2012-2» Chapitre 1 : Responsables de la note d opération 1.1. Responsables de la note d opération 1.2. Attestation des responsables de la note d opération 1.3. Attestation

Plus en détail

ARAB TUNISIAN BANK AVRIL 2007. Prix d émission : 100 Dinars

ARAB TUNISIAN BANK AVRIL 2007. Prix d émission : 100 Dinars ARAB TUNISIAN BANK SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 60.000.000 DINARS Divisé en 60 000 000 actions de nominal 1 dinar Entièrement libérées Siège social : 9 rue Hédi Nouira 1001 Tunis Registre de commerce

Plus en détail

EMPRUNT OBLIGATAIRE HANNIBAL LEASE «HL 2015-01»

EMPRUNT OBLIGATAIRE HANNIBAL LEASE «HL 2015-01» EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE VISA du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur

Plus en détail

Université de Tunis Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales. Valeur nominale

Université de Tunis Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales. Valeur nominale Université de Tunis Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales Cahier d exercices Gestion Obligataire Notions de base Exercice 1.1 : Soit un emprunt obligataire remboursable par annuités

Plus en détail

Emprunt Obligataire «Attijari Leasing 2015-2»

Emprunt Obligataire «Attijari Leasing 2015-2» Page - 11 - Lundi 09 Novembre 2015 AVIS DES SOCIETES EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE VISA du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF n implique aucune appréciation sur l

Plus en détail

Concrètement, avec une augmentation significative des volumes traités, le marché gagne encore en profondeur.

Concrètement, avec une augmentation significative des volumes traités, le marché gagne encore en profondeur. Investir sur les taux et les obligations Définition Le marché des taux d intérêts aussi connu sous le nom de «marché de la dette» est le marché le plus important en termes de volumes puisqu il s y échange

Plus en détail

Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné «Emprunt Subordonné BIAT 2014» sans recours à l Appel Public à l Epargne

Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné «Emprunt Subordonné BIAT 2014» sans recours à l Appel Public à l Epargne Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE Société Anonyme au capital de 170.000.000 Dinars Siège Social : 70-72, Avenue Habib Bourguiba - Tunis Registre du Commerce

Plus en détail

Emprunt obligataire subordonné UBCI 2012 139, Avenue de la liberté- 1002 Tunis Belvédère.

Emprunt obligataire subordonné UBCI 2012 139, Avenue de la liberté- 1002 Tunis Belvédère. VISAS du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur et engage la responsabilité

Plus en détail

Série d Exercices. Thierry Ané. Vous souhaitez investir 50000 euros pour une durée de 9 mois. Votre courtier vous

Série d Exercices. Thierry Ané. Vous souhaitez investir 50000 euros pour une durée de 9 mois. Votre courtier vous Série d Exercices Thierry Ané Exercice n 1 Vous souhaitez investir 50000 euros pour une durée de 9 mois. Votre courtier vous propose les deux produits suivants : un produit d assurance versant un taux

Plus en détail

Chapitre 2 : l évaluation des obligations

Chapitre 2 : l évaluation des obligations Chapitre 2 : l évaluation des obligations 11.10.2013 Plan du cours Flux monétaires, prix et rentabilité Bibliographie: caractéristiques générales Berk, DeMarzo: ch. 8 obligations zéro-coupon obligations

Plus en détail

ING Belgium International Finance (Luxembourg) 5Y EUR Phoenix Memory Autocallable Airbag Notes 05/18

ING Belgium International Finance (Luxembourg) 5Y EUR Phoenix Memory Autocallable Airbag Notes 05/18 ING Belgium International Finance (Luxembourg) 5Y EUR Phoenix Memory Autocallable Airbag Notes 05/18 liées à l indice STOXX Europe 600 Oil & Gas EUR Price (SXEP) Ce produit structuré est considéré comme

Plus en détail

Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné «Emprunt Subordonné UBCI 2015» Sans recours à l Appel Public à l Epargne

Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné «Emprunt Subordonné UBCI 2015» Sans recours à l Appel Public à l Epargne Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné UNION BANCAIRE POUR LE COMMERCE ET L INDUSTRIE Société Anonyme au capital de 100.007.645 Dinars Siège Social : 139, Avenue de la Liberté, 1002-Tunis Registre

Plus en détail

Disponible du 8 janvier 2015 au 31 mars 2015 (dans la limite de l enveloppe disponible)

Disponible du 8 janvier 2015 au 31 mars 2015 (dans la limite de l enveloppe disponible) RÉSONANCE DUO Support présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance. Un objectif de gain potentiel de 6,8%* par année écoulée grâce à l indice Euro Stoxx 50. Durée d investissement

Plus en détail

1. Les avantages d un recours à l emprunt obligataire

1. Les avantages d un recours à l emprunt obligataire SECTION II : LES AVANTAGES DU RECOURS AU MARCHÉ OBLIGATAIRE Transférer des fonds d une personne à une autre peut sembler relativement simple. Alors pour quelle raison avons-nous besoin d un marché obligataire?

Plus en détail

LE FINANCEMENT PAR EMPRUNT. Il est essentiellement constitué des emprunts indivis et des emprunts obligataires :

LE FINANCEMENT PAR EMPRUNT. Il est essentiellement constitué des emprunts indivis et des emprunts obligataires : Une firme pour financer ces investissements, à le choix entre 2 options ; soit le financement par fonds propre ; soit le financement par l endettement. Dans cette fiche, nous allons définir et décrire

Plus en détail

SOUS-SECTION 2 RÉGIME D'IMPOSITION DES TITRES À REVENU FIXE DÉTENUS PAR LES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET LES ENTREPRISES D'INVESTISSEMENT [DB

SOUS-SECTION 2 RÉGIME D'IMPOSITION DES TITRES À REVENU FIXE DÉTENUS PAR LES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET LES ENTREPRISES D'INVESTISSEMENT [DB SOUS-SECTION 2 RÉGIME D'IMPOSITION DES TITRES À REVENU FIXE DÉTENUS PAR LES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET LES ENTREPRISES D'INVESTISSEMENT [DB 4A2372] Références du document 4A2372 Date du document 09/03/01

Plus en détail

Société Anonyme au capital de 2 359 562,40 Siège social : 45, quai de Seine, 75019 Paris RCS de PARIS : 352 335 962

Société Anonyme au capital de 2 359 562,40 Siège social : 45, quai de Seine, 75019 Paris RCS de PARIS : 352 335 962 Société Anonyme au capital de 2 359 562,40 Siège social : 45, quai de Seine, 75019 Paris RCS de PARIS : 352 335 962 NOTE COMPLEMENTAIRE EN DATE DU 22 septembre 2009 AU PROSPECTUS N 09-243 DU 28 août 2009

Plus en détail

CHAPITRE 2 : PREPARATION A L ANALYSE DE RENTABILITE

CHAPITRE 2 : PREPARATION A L ANALYSE DE RENTABILITE CHAPITRE 2 : PREPARATION A L ANALYSE DE RENTABILITE La démarche pour une méthode d aide à la décision d investissement consiste dans un premier temps à élaborer un ensemble d hypothèses relatives aux caractéristiques

Plus en détail

Privalto Privilège Sérénité

Privalto Privilège Sérénité Privalto Privilège Sérénité Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement risqué alternatif à un investissement dynamique risqué de type

Plus en détail

Visez un rendement potentiellement intéressant

Visez un rendement potentiellement intéressant Société Générale Acceptance Interest Linked Bond Callable 09 II À QUOI VOUS ATTENDRE? P. Société Générale Acceptance Interest Linked Bond Callable 09 II est un instrument de dette structuré. Le produit

Plus en détail

Chapitre 2: Le portefeuille obligataire. Marchés financiers et gestion de portefeuille

Chapitre 2: Le portefeuille obligataire. Marchés financiers et gestion de portefeuille Chapitre 2: Le obligataire 24 Plan du chapitre 2: 2.1 Définitions 2.2 Processus de gestion de 2.3 Eléments de calcul obligataire 2.4 Structure par terme des taux d intérêt 2.5 Stratégies de gestion du

Plus en détail

FINANCEMENT DANS UN MARCHE ACTIONS DIFFICILE ET DES CONDITIONS DE RESTREINTES

FINANCEMENT DANS UN MARCHE ACTIONS DIFFICILE ET DES CONDITIONS DE RESTREINTES LES EMISSIONS OBLIGATAIRES : UN MOYEN DE FINANCEMENT DANS UN MARCHE ACTIONS DIFFICILE ET DES CONDITIONS DE (RE)FINANCEMENT BANCAIRE DE PLUS EN PLUS RESTREINTES Comme nous l écrivions dans nos précédentes

Plus en détail

INFORMATIONS CLÉS POUR L INVESTISSEUR. TAILOR CREDIT RENDEMENT CIBLE OPCVM géré par TAILOR CAPITAL Part C (Euro) CODE ISIN: FR0010952432

INFORMATIONS CLÉS POUR L INVESTISSEUR. TAILOR CREDIT RENDEMENT CIBLE OPCVM géré par TAILOR CAPITAL Part C (Euro) CODE ISIN: FR0010952432 INFORMATIONS CLÉS POUR L INVESTISSEUR Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

Chapitre 5. Les taux d intérêt. J. Berk & P. DeMarzo G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas 2008 Pearson Education France

Chapitre 5. Les taux d intérêt. J. Berk & P. DeMarzo G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas 2008 Pearson Education France Chapitre 5 Les taux d intérêt 5.1. La cotation des taux d intérêt Taux annuel effectif (TAE) : indique le montant total des intérêts à percevoir dans un an 100 000 (1 + r) = 100 000 1,05 = 105000 100 000

Plus en détail

APERÇU DES CARACTERISTIQUES ET RISQUES ESSENTIELS DES INSTRUMENTS FINANCIERS

APERÇU DES CARACTERISTIQUES ET RISQUES ESSENTIELS DES INSTRUMENTS FINANCIERS APERÇU DES CARACTERISTIQUES ET RISQUES ESSENTIELS DES INSTRUMENTS FINANCIERS Ce document ne prétend pas décrire tous les risques inhérents aux investissements en instruments financiers. Il a plutôt pour

Plus en détail

Un placement adapté pour les investisseurs cherchant...

Un placement adapté pour les investisseurs cherchant... Eurostoxx Autocall 0 stratégie P. Si les Bourses européennes montent à court ou moyen terme, vous pourrez tabler sur cet élément via ce nouvel investissement. si, après an, l indice Eurostoxx50 a augmenté

Plus en détail

reverse exchangeable notes Guide Explicatif

reverse exchangeable notes Guide Explicatif reverse exchangeable notes Guide Explicatif www.warrants.commerzbank.com Un coupon attrayant? De plus en plus d investisseurs découvrent les avantages des Reverse Exchangeable Notes (REN) avec un coupon

Plus en détail

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2. Instruments et produits financiers

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2. Instruments et produits financiers Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2 Instruments et produits financiers Clément Dombry, Laboratoire de Mathématiques de Besançon, Université de Franche-Comté. C.Dombry (Université de

Plus en détail

Attijari bank Siège social : 95, avenue de la Liberté -1002 Tunis Belvédère-

Attijari bank Siège social : 95, avenue de la Liberté -1002 Tunis Belvédère- Augmentation de capital Visa du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur et

Plus en détail

L évaluation des obligations

L évaluation des obligations Chapitre 8 L évaluation des obligations Plan du chapitre 8 8.1. Flux monétaires, prix et rentabilité des obligations Caractéristiques générales des obligations Obligations zéro-coupon Obligations couponnées

Plus en détail

PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance

PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement alternatif à un investissement dynamique risqué de type «actions»

Plus en détail

Gestion de portefeu ille

Gestion de portefeu ille CYCLE SUPERIEUR AUDIT ET CONTRÔLE DE GESTIO Semestre : 8 Module : Gestion de portefeu ille Évaluation des actifs à revenu fixe I- Mesure du rendement des obligations II- Les risques de placement des titres

Plus en détail

Guide sur les valeurs mobilières

Guide sur les valeurs mobilières Guide sur les valeurs mobilières 1. Qu'est-ce qu'une valeur mobilière? 2. Qui peut émettre des valeurs mobilières? 3. Quelle est la forme des valeurs mobilières? 4. Existe-t-il différents types de valeurs

Plus en détail

Trimestro Europe 2015

Trimestro Europe 2015 Trimestro Europe 2015 Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement risqué alternatif à un investissement dynamique risqué de type «actions»

Plus en détail

Guide de bonnes pratiques pour la commercialisation des emprunts obligataires auprès des clients non professionnels

Guide de bonnes pratiques pour la commercialisation des emprunts obligataires auprès des clients non professionnels Le 13 octobre 2009 Guide de bonnes pratiques pour la commercialisation des emprunts obligataires auprès des clients non professionnels L Autorité des marchés financiers a constaté au cours de ces dernières

Plus en détail

Table de matière. Règlement de gestion des fonds d investissement internes Allianz Invest V908 FR Ed. 06/15 2

Table de matière. Règlement de gestion des fonds d investissement internes Allianz Invest V908 FR Ed. 06/15 2 Table de matière CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DES FONDS D INVESTISSEMENT INTERNES. 3 1. AI Europe... 3 2. AI Court Terme... 3 3. AI Patrimoine... 4 4. AI Emergents... 5 5. AI Strategy Neutral... 6

Plus en détail

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié)

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) (Tous les montants sont exprimés en milliers de dollars.) 30 juin 2009 31 décembre 2008 Actif Actif

Plus en détail

db Inflation Protect Coupon Plus besoin d un bocal pour protéger votre argent

db Inflation Protect Coupon Plus besoin d un bocal pour protéger votre argent db Inflation Protect Coupon Plus besoin d un bocal pour protéger votre argent De manière générale, on cherche toujours à se protéger au mieux et à prêter une attention particulière à ce qui nous est cher.

Plus en détail

H PERFORMANCE 7 TITRES DE CRÉANCE PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L ÉCHÉANCE

H PERFORMANCE 7 TITRES DE CRÉANCE PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L ÉCHÉANCE H PERFORMANCE 7 TITRES DE CRÉANCE PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L ÉCHÉANCE Plusieurs opportunités de remboursement automatique anticipé pour un gain (1) potentiel de : ou

Plus en détail

RENTE. Les rentes. Pour une retraite sans tracas. Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie.

RENTE. Les rentes. Pour une retraite sans tracas. Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie. RENTE Les rentes Pour une retraite sans tracas Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie. Planifier son revenu de retraite Avez-vous déjà réalisé que les années

Plus en détail

Introduction. Le glossaire actualisé est disponible sur le site Internet de la Banque ou sur demande auprès de votre interlocuteur habituel.

Introduction. Le glossaire actualisé est disponible sur le site Internet de la Banque ou sur demande auprès de votre interlocuteur habituel. Introduction L article 314-33 du Règlement de l AMF relatif aux obligations des prestataires de services d investissement précise que «le prestataire de services d investissement fournit au client une

Plus en détail

Mathématiques Financières Exercices

Mathématiques Financières Exercices Mathématiques Financières Exercices Licence 2, 2015-16 - Université Paris 8 J.CORIS & C.FISCHLER & S.GOUTTE 1 TD 1 : Suites numériques et somme de suites Exercice 1. Pour chacune des suites ci-dessous,

Plus en détail

SOCIETE TUNISIENNE DE BANQUE

SOCIETE TUNISIENNE DE BANQUE SOCIETE TUNISIENNE DE BANQUE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 124 300 000 DINARS Divisé en 24 860 000 actions de nominal 5 dinars Entièrement libérées Siège social : Rue Hédi Nouira 1001 Tunis Registre de

Plus en détail

CHOIX DE PLACEMENTS. But de la brochure. L univers des placements. Dans cette brochure

CHOIX DE PLACEMENTS. But de la brochure. L univers des placements. Dans cette brochure CHOIX DE PLACEMENTS Service Education des Epargnants Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières CDVM http://www.cdvm.gov.ma/espace-epargnants But de la brochure Le but de la présente brochure est de

Plus en détail

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC Brochure destinée aux investisseurs particuliers p. 2 Index 1. Options call et put 3 2. Acheteur et vendeur 4 3. Standardisation 5 Valeur sous-jacente 5 Prix d exercice 5 Échéance 5 4. Possibilités pour

Plus en détail

COURS N 11 : ÉVALUATION DES OBLIGATIONS AVEC CLAUSES OPTIONNELLES

COURS N 11 : ÉVALUATION DES OBLIGATIONS AVEC CLAUSES OPTIONNELLES COURS N 11 : ÉVALUATION DES OBLIGATIONS AVEC CLAUSES OPTIONNELLES MODÈLE D ÉVALUATION DES OBLIGATIONS AVEC CLAUSES OPTIONNELLES ÉVALUATION DES OBLIGATIONS CONVERTIBLES DURATION DES OBLIGATIONS RACHETABLES

Plus en détail

Chapitre 2 : Evaluation des obligations Pourquoi évaluer les titres (contrats à revenus fixes) Actualisation d une séquence de flux (rappel)

Chapitre 2 : Evaluation des obligations Pourquoi évaluer les titres (contrats à revenus fixes) Actualisation d une séquence de flux (rappel) Chapitre 2 : Evaluation des obligations Pourquoi évaluer les titres (contrats à revenus fixes) une obligation peut être revendue avant son échéance un emprunt peut être renégocié Actualisation d une séquence

Plus en détail

Notions de base sur les obligations

Notions de base sur les obligations 23-1 Notions de base sur les obligations 23-2 Topics Covered Real and Nominal Rates of Interest The Term Structure and YTM (Yield To Maturity = rendement à l échéance) How Interest Rate Changes Affect

Plus en détail

Chapitre 4 Le marché des obligations

Chapitre 4 Le marché des obligations Chapitre 4 Le marché des obligations I) Caractéristiques des obligations II) Typologie des obligations III) Présentation de la cote et évaluation des obligations Une obligation est un titre de créance

Plus en détail

S informer sur. Les obligations

S informer sur. Les obligations S informer sur Les obligations Octobre 2012 Autorité des marchés financiers Les obligations Sommaire Qu est-ce qu une obligation? 03 Quel est le rendement? 04 Quels sont les risques? 05 Quels sont les

Plus en détail

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Obligations

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Obligations Marchés Financiers Cours appliqué de finance de marché Obligations Aoris Conseil - Emmanuel Laffort 1 Cours de finance (Obligataire) 2009-2010 Obligataire Généralités Caractéristiques Courbe des taux obligataires

Plus en détail

> Defineo. Assurance Vie & Capitalisation. Mai 2015

> Defineo. Assurance Vie & Capitalisation. Mai 2015 Assurance Vie & Capitalisation > Defineo Mai 2015 Titre de créance collatéralisé de droit français présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance. Support en unités de compte

Plus en détail

UFF lance UFF ACTIO RENDEMENT 2016 en partenariat avec Société Générale

UFF lance UFF ACTIO RENDEMENT 2016 en partenariat avec Société Générale PARIS, LE 16 juin 2016 UFF lance UFF ACTIO RENDEMENT 2016 en partenariat avec Société Générale Dans un contexte de taux historiquement faibles et afin de répondre aux attentes des investisseurs à la recherche

Plus en détail

SOMMAIRE PRESENTATION RESUMEE DE LA BANQUE...3 FLASH SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL...5 CHAPITRE 1 : RESPONSABLES DE LA NOTE D OPERATION...

SOMMAIRE PRESENTATION RESUMEE DE LA BANQUE...3 FLASH SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL...5 CHAPITRE 1 : RESPONSABLES DE LA NOTE D OPERATION... SOMMAIRE PRESENTATION RESUMEE DE LA BANQUE...3 FLASH SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL...5 CHAPITRE 1 : RESPONSABLES DE LA NOTE D OPERATION...7 1.1 RESPONSABLE DE LA NOTE D OPERATION...7 1.2 ATTESTATION DU

Plus en détail

NOTE D INFORMATION RELATIVE A L EMPRUNT NATIONAL 2014

NOTE D INFORMATION RELATIVE A L EMPRUNT NATIONAL 2014 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES NOTE D INFORMATION RELATIVE A L EMPRUNT NATIONAL 2014 Autorisation Décret n 2014-1323 du 22 avril 2014 Dénomination de l emprunt EMPRUNT NATIONAL

Plus en détail

Compte à terme. Résumé : Le Compte À Terme est un placement contractuel à taux garanti sur une durée prédéterminée.

Compte à terme. Résumé : Le Compte À Terme est un placement contractuel à taux garanti sur une durée prédéterminée. Compte à terme Résumé : Le Compte À Terme est un placement contractuel à taux garanti sur une durée prédéterminée. Il ne fait pas partie de l épargne «réglementée». Le Compte À Terme a une échéance contractuelle

Plus en détail

Emprunt Palatine 3,80 %

Emprunt Palatine 3,80 % Emprunt Palatine Emprunt Palatine 3,80 % Eligibilité : Compte-titres (hors PEA) et assurance vie Titre de créance intégralement remboursé à l échéance (*) Un taux fixe de 3,80 % si le produit est conservé

Plus en détail

SG PREMIUM RENDEMENT 6

SG PREMIUM RENDEMENT 6 MAI 2015 DOCUMENTATION COMMERCIALE SG PREMIUM RENDEMENT 6 - Titre de créance de droit français présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance - Durée d investissement conseillée

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les Futures Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

Position recommandation AMF n 2009-15 Guide relatif à la commercialisation des emprunts obligataires auprès des clients non professionnels

Position recommandation AMF n 2009-15 Guide relatif à la commercialisation des emprunts obligataires auprès des clients non professionnels Position recommandation AMF n 2009-15 Guide relatif à la commercialisation des emprunts obligataires auprès des clients non professionnels Textes de référence : articles 212-28, 212-29 et 314-10 du règlement

Plus en détail

Qu est-ce que la Bourse?

Qu est-ce que la Bourse? Qu est-ce que la Bourse? Une bourse est un marché sur lequel se négocient des valeurs mobilières. Les émetteurs y offrent des titres que les investisseurs achètent ; ces derniers financent alors les agents

Plus en détail

Emission d obligations à taux fixe annuel de 8% pendant 6 ans. Souscription ouverte au public jusqu au mardi 12 juillet 2011

Emission d obligations à taux fixe annuel de 8% pendant 6 ans. Souscription ouverte au public jusqu au mardi 12 juillet 2011 Communiqué de presse Courbevoie, le 16 juin 2011 Emission d obligations à taux fixe annuel de 8% pendant 6 ans Souscription ouverte au public jusqu au mardi 12 juillet 2011 OVERLAP Groupe, n 1 français

Plus en détail

Titres RBC liés à des obligations non protégés avec remboursement de capital, série 1F. Remboursements de capital. semestriels

Titres RBC liés à des obligations non protégés avec remboursement de capital, série 1F. Remboursements de capital. semestriels Le 24 janvier 2014 TITRES D EMPRUNT LIÉS À DES TITRES D EMPRUNT Titres RBC liés à des obligations non protégés avec remboursement de capital, série 1F Durée de trois ans de capital semestriels Rendement

Plus en détail

Euro Patrimoine 2015

Euro Patrimoine 2015 Brochure commerciale Euro Patrimoine 2015 Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance (1) Durée d investissement conseillée : 10 ans (hors remboursement automatique

Plus en détail

Fiche mathématiques financières

Fiche mathématiques financières Fiche mathématiques financières Thème 1 : Les taux d'intérêts simples et composés Taux d'intérêts simples : Les taux d'intérêts simples sont appliqués dans le cas d'emprunts dont la durée est inférieure

Plus en détail

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années PUBLICATION JLR 2016 L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années www.jlr.ca FAITS SAILLANTS Depuis 1986, le prix réel des unifamiliales dans la RMR de Montréal a augmenté de 121 %. Le

Plus en détail

CAC Rendement. Le produit est soumis au risque de défaut de Morgan Stanley BV

CAC Rendement. Le produit est soumis au risque de défaut de Morgan Stanley BV CAC Rendement Titres de créance1 présentant un risque de perte en capital Produit de placement, alternative à un investissement dynamique risqué de type actions Durée d investissement conseillée : 7 ans

Plus en détail

CORPORATION DATACOM WIRELESS

CORPORATION DATACOM WIRELESS États financiers de CORPORATION DATACOM WIRELESS pour les périodes de trois mois arrêtées les 31 mars 2008 et 2007 États financiers États financiers Bilans... 1 États des résultats et du résultat étendu...

Plus en détail

dbinvestor Solutions plc (IRL) Interest Evolution KBC 2017 Deutsche Bank

dbinvestor Solutions plc (IRL) Interest Evolution KBC 2017 Deutsche Bank Deutsche Bank Recevez un coupon brut annuel variable dont le montant est lié à l évolution du taux EUR CMS à 5 ans. A quoi vous attendre? Type d investissement Ce produit est un titre de dette structuré.

Plus en détail

Guide pratique des Obligations

Guide pratique des Obligations 2010 Guide pratique des Obligations Service Education des Epargnants CDVM 15/10/2010 Qu est-ce qu une obligation? Les obligations Les principales caractéristiques d une obligation La valeur nominale Le

Plus en détail

Une opportunité de diversification et des coupons élevés en livre turque.

Une opportunité de diversification et des coupons élevés en livre turque. Crédit Agricole (A+ / Aa3) Une opportunité de diversification et des coupons élevés en livre turque. À QUOI VOUS ATTENDRE? P. Crédit Agricole CIB est une obligation émise en livre turque (TRY) par Crédit

Plus en détail

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu États financiers Troisième trimestre terminé le 31 mars 2010 État consolidé des résultats et du résultat étendu PRODUITS TIRÉS DE CONTRATS 28 808 727 27 694 738 76 867 648 76 916 747 COÛT DES PRODUITS

Plus en détail

Callable Global Select 90

Callable Global Select 90 BNP Paribas Arbitrage Issuance (NL) Callable Global Select 90 Une durée d investissement de 8 ans, en cas de non remboursement anticipé. Un droit au remboursement, à l échéance, de minimum 90% du capital

Plus en détail

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan Chapitre 8 L évaluation des obligations Plan Actualiser un titre à revenus fixes Obligations zéro coupon Obligations ordinaires A échéance identique, rendements identiques? Évolution du cours des obligations

Plus en détail

CONSERVATEUR OPPORTUNITÉ TAUX US 5

CONSERVATEUR OPPORTUNITÉ TAUX US 5 Placements financiers CONSERVATEUR OPPORTUNITÉ TAUX US 5 Profitez de la hausse potentielle des taux de l économie américaine et d une possible appréciation du dollar américain. Le support Conservateur

Plus en détail

obligatoire si l entreprise a vendu ou reclassé des autres actifs financiers, pendant la période

obligatoire si l entreprise a vendu ou reclassé des autres actifs financiers, pendant la période 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base /16/09 :08 PM Page 19 Chapitre : Les instruments financiers 11. Une entreprise peut modifier la désignation de certains de ses actifs financiers. Ainsi, elle peut transférer

Plus en détail

Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des

Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des FINANCE DE MARCHE 1 Finance de marché Thèmes abordés Panorama des marches de capitaux Fonctionnement des marchés de capitaux Le marché des obligations Le marchés des actions Les marchés dérivés Les autres

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce Année Universitaire 003 / 004 Auditoire : Troisième Année Études Supérieures Commerciales & Sciences Comptables DÉCISIONS FINANCIÈRES Note de cours N 5 Première

Plus en détail

Placement Millésime Décembre 2015

Placement Millésime Décembre 2015 Placement Millésime Décembre 2015 Titre de créance de droit français à capital non garanti en cours de vie et à l échéance (1), représentatif d une unité de compte d un contrat de capitalisation Produit

Plus en détail

AVIS N 50/12 RELATIF A L INTRODUCTION EN BOURSE DES OBLIGATIONS DU CREDIT IMMOBILIER ET HÔTELIER, TRANCHES (A) et (B)

AVIS N 50/12 RELATIF A L INTRODUCTION EN BOURSE DES OBLIGATIONS DU CREDIT IMMOBILIER ET HÔTELIER, TRANCHES (A) et (B) Casablanca, le 18 Avril 2012 AVIS N 50/12 RELATIF A L INTRODUCTION EN BOURSE DES OBLIGATIONS DU CREDIT IMMOBILIER ET HÔTELIER, TRANCHES (A) et (B) Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 05/12

Plus en détail

HEXAGONE RENDEMENT. Le produit est émis par Morgan Stanley BV, société ad hoc de droit néerlandais et soumis au risque de défaut de l émetteur

HEXAGONE RENDEMENT. Le produit est émis par Morgan Stanley BV, société ad hoc de droit néerlandais et soumis au risque de défaut de l émetteur HEXAGONE RENDEMENT Titres de créance présentant un risque de perte en capital Produit de placement, alternative à un investissement dynamique risqué de type actions Durée d investissement conseillée :

Plus en détail

BRYAN GARNIER CREDIT FUND

BRYAN GARNIER CREDIT FUND BRYAN GARNIER CREDIT FUND L'investisseur est invité à consulter la page 6 de ce document, qui contient une définition des facteurs de risque du fonds. L investisseur est également invité à consulter la

Plus en détail

Pour pouvoir appliquer la méthode «Par», l obligation doit avoir une cotation directe sur le marché, c est-à-dire, un prix. C 2

Pour pouvoir appliquer la méthode «Par», l obligation doit avoir une cotation directe sur le marché, c est-à-dire, un prix. C 2 Méthode Par: La méthode «par» consiste tout simplement à valoriser une obligation en multipliant son prix de marché par le montant nominal : Valeur de marché = prix * montant nominal. La valeur obtenue

Plus en détail

9. Transactions sur actifs financiers et passifs

9. Transactions sur actifs financiers et passifs 9. Transactions sur actifs financiers et passifs Ce chapitre décrit les transactions sur actifs financiers et passifs et leur classification. A. Introduction 9.1 Le chapitre 7 décrit le compte de patrimoine

Plus en détail

Les Obligations et le marché obligataire. Auteur : Philippe GILLET

Les Obligations et le marché obligataire. Auteur : Philippe GILLET Les Obligations et le marché obligataire Auteur : Philippe GILLET Les différentes formes d emprunt Emprunt indivis Emprunt obligataire Souscrit par une ou plusieurs banques Plusieurs souscripteurs Divisé

Plus en détail

Billets de dépôt opportunité mondiale

Billets de dépôt opportunité mondiale Capital protégé à 100 % Billets de dépôt opportunité mondiale www.openskycapital.com SÉRIE 1 ÉCHÉANT LE 6 AOÛT 2013 Faits saillants Accès simple et transparent aux marchés boursiers mondiaux Aucune exposition

Plus en détail

Soyez paré à une hausse éventuelle des taux.

Soyez paré à une hausse éventuelle des taux. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa) Anticipation Bond 06 II STRATÉGIE p. Pendant une durée de 6 ans, Crédit Agricole CIB Anticipation Bond 06 II vous permettra de profiter d une éventuelle remontée des taux

Plus en détail

Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance.

Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance. Euro stoxx RENDEMENT 3 Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance. L investisseur supporte le risque de crédit de NATIXIS (Moody s : A2 / Fitch : A / Standard

Plus en détail

Fonds structuré PEL Tempo

Fonds structuré PEL Tempo Fonds structuré PEL Tempo Un coupon annuel de 4% sans se mouiller! Note d information Un coupon annuel de minimum 4% pendant toute la durée de l investissement Un remboursement de la valeur nominale de

Plus en détail

Comprendre les prêts hypothécaires Ce que vous devez savoir

Comprendre les prêts hypothécaires Ce que vous devez savoir Comprendre les prêts hypothécaires Ce que vous devez savoir Acheter une demeure n est pas une décision frivole. Il importe de bien faire sa recherche et de prendre son temps avant de décider du type de

Plus en détail

Retour sur les commentaires de graphe

Retour sur les commentaires de graphe Retour sur les commentaires de graphe Toujours rédiger en phrases complètes ET faire apparaître la structure (retours à la ligne, listes ) Etre attentif à l orthographe ET à la ponctuation Vocabulaire

Plus en détail

HAUSSE DES BOURSES OU HAUSSE DES TAUX? FAITES VOTRE CHOIX!

HAUSSE DES BOURSES OU HAUSSE DES TAUX? FAITES VOTRE CHOIX! BEST EQUITY NOTES HIGHER INTEREST NOTES HAUSSE DES BOURSES OU HAUSSE DES TAUX? FAITES VOTRE CHOIX! Deux produits à potentiel élevé Une courte durée Un capital nominal garanti à l échéance BOURSES? TAUX?

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1 : Responsables de la note d opération 7. Chapitre 2 : Renseignements Concernant l opération 9

Sommaire. Chapitre 1 : Responsables de la note d opération 7. Chapitre 2 : Renseignements Concernant l opération 9 1 Sommaire Flash Emprunt Obligataire Convertible «OCA ATTIJARI BANK 2006» 4 Chapitre 1 : Responsables de la note d opération 7 1-1 Responsables de la note d opération 7 1-2 Attestation du responsable de

Plus en détail

GLOSSAIRE SUR LES INSTRUMENTS FINANCIERS. EDMOND DE ROTHSCHILD (FRANCE) www.edmond-de-rothschild.fr

GLOSSAIRE SUR LES INSTRUMENTS FINANCIERS. EDMOND DE ROTHSCHILD (FRANCE) www.edmond-de-rothschild.fr GLOSSAIRE SUR LES INSTRUMENTS FINANCIERS EDMOND DE ROTHSCHILD (FRANCE) www.edmond-de-rothschild.fr Edmond de Rothschild (France) a le plaisir de mettre à votre disposition un descriptif de la nature et

Plus en détail

Vendôme Régions SOCIÉTÉ CIVILE DE PLACEMENT IMMOBILIER. L investissement immobilier en région via une SCPI

Vendôme Régions SOCIÉTÉ CIVILE DE PLACEMENT IMMOBILIER. L investissement immobilier en région via une SCPI Vendôme Régions SOCIÉTÉ CIVILE DE PLACEMENT IMMOBILIER L investissement immobilier en région via une SCPI Vendôme Régions SCPI à capital variable AVERTISSEMENT L investissement en parts de la SCPI VENDÔME

Plus en détail

La liquidité du bilan de l entreprise et son impact sur la valeur de l entreprise

La liquidité du bilan de l entreprise et son impact sur la valeur de l entreprise La liquidité du bilan de l entreprise et son impact sur la valeur de l entreprise Pascal Quiry Lundi 22 mars 2010 Avant 2008, on pouvait résumer comme suit l état de la recherche aboutie sur ce sujet :

Plus en détail