ANGIOEDEMES NON-HISTAMINIQUES Aspects cliniques et biologiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANGIOEDEMES NON-HISTAMINIQUES Aspects cliniques et biologiques"

Transcription

1 ANGIOEDEMES NON-HISTAMINIQUES Aspects cliniques et biologiques David LAUNAY Service de Médecine Interne Centre National de Référence de la Sclérodermie Hôpital Claude-Huriez CHRU Lille Sylvain DUBUCQUOI Laboratoire d Immunologie CHRU Lille Centre de compétence des angioedemes à kinines Définition d un angioedème C.GRATTAN et al. British Journal of Dermatology 2001; 144: Quelque soit sa cause L angioedème est un syndrome clinique se caractérisant par un oedème des tissus sous-cutané ou sous-muqueux oedème : blanc, mou, circonscrit, non prurigineux durant entre vingt-quatre et soixante-douze heures. 1

2 2

3 3

4 Vidéocapsule digestive au cours d un angioedeme 15:45 17:57 normal bowel Edematous bowel Oedème laryngé au cours d un angioedeme A QUOI PENSE LE CLINICIEN? 4 étapes 1. Eliminer les faux angioedemes 2. HISTAMINE (dégranulation des mastocytes IgE et non IgE dépendant*) BRADYKININE 3. bradykinine : lié ou non à une altération de l inhibiteur de la C1 estérase (C1 INH) 4. lié à une altération du C1 INH : héréditaire ou acquis * e.g. urticaire physique, cholinergique 4

5 LES PSEUDO-ANGIOEDEMES Maladies inflammatoires du tube digestif Maladies autoimmunes : dermatomyosite Lymphoedeme = angioedemes le + souvent persistants HISTAMINE/BRADYKININE/AUTRE Angioedeme + urticaire =piqûre d ortie prurigineux réponse aux anti-h1 angioedeme histaminique idiopathique - urticaire pas de réponse aux anti-h1 Parasites Infections maladies autoimmunes LIE A LA BRADY YKININE deficit en C1 INH lié aux IEC, ARAII idiopathique non histaminique oestrogènesensible FREQUENCE DES DIFFERENTS TYPES D ANGIOEDEME SANS URTICAIRE CHEZ 776 PATIENTS SUR 10 ANS Type No. pts.(%) histaminiques 274 (35) bradykiniques Déficit C1-INH hereditaire 183 (24) acquis 14 (2) IEC 64 (8) idiopathique 40 (5) Médicament, aliment, etc. 124 (16) Autoimmun/infectieux 77 (10) Zingale LC CAMJ :

6 FREQUENCE DES DIFFERENTS TYPES D ANGIOEDEME SANS URTICAIRE CHEZ 776 PATIENTS SUR 10 ANS Type No. pts.(%) histaminiques 274 (35) bradykiniques Déficit C1-INH hereditaire 183 (24) acquis 14 (2) IEC 64 (8) idiopathique 40 (5) Médicament, aliment, etc. 124 (16) Autoimmun/infectieux 77 (10) Zingale LC CAMJ : LES DIFFERENTS ANGIOEDEMES A BRADYKININE LIES OU NON A UNE ANOMALIE DU C1 INH Angiœdème et exploration du Complément (Sylvain Dubucquoi) 6

7 PLAN ANGIOEDEMES LIES A UNE ALTERATION DU C1 INH HEREDITAIRE : OANH type 1 et 2 ACQUIS : OANA type 1 et 2 ANGIOEDEMES OESTROGENE- SENSIBLES : OANH type 3 ANGIOEDEMES LIES AU IEC/ARA2 LES DIFFERENTS ANGIOEDEMES HEREDITAIRES LIES A UNE ANOMALIE DU C1 INH Am J Med, July

8 OEDEMES ANGIO-NEUROTIQUES HEREDITAIRES LIES A UNE ANOMALIE DU C1 INH Rare 1: : = personnes en France homme/femme : 0.87 age : 2-88 ans AGE DE DEBUT CHEZ 477 OANH Decades % de patients I 56.9 II 32.3 III 7.8 IV 1.6 AGE DE DEBUT CHEZ 477 OANH Decades % de patients I 56.9 II 32.3 III 7.8 IV 1.6 PENSER A ANGIOEDEME ACQUIS 8

9 MANIFESTATIONS CLINIQUES tableau classique d angioedeme aggravé par les ttt oestrogènes, les menstruations crise déclenchée par des petits traumatismes (soins dentaires+++), stress, infection crises insensibles à corticoides et antihistaminiques histoire familiale très fréquente +++ risque majeur : oedeme laryngé OEDEME ANGIO-NEUROTIQUE HEREDITAIRE I et II Crowder JR, Crowder TR. Five generations of angioneurotic edema. Arch Inter Med 1917; 20: AUTOSOMAL DOMINANT Oedeme angio-neurotique héréditaire I et II ASSOCIE A UNE MUTATION DE L UN DES 2 ALLELES CODANT POUR LE C1-INH : SERPING1 chromosome 11 (11q12-q13.1) 9

10 Consequences de ces mutations blocage de transcription transcription d un ARNm anormal absence de sécrétion de la protéine sécrétion d une protéine anormale Consequences de ces mutations type 1 blocage de transcription transcription d un ARNm anormal absence de sécrétion de la protéine sécrétion d une protéine anormale type 2 OEDEMES ANGIO-NEUROTIQUES ACQUIS LIES A UNE ALTERATION DU C1 INH pas d histoire familiale début le plus souvent après 40 ans associé le + svt avec une diminution du taux sérique de C1q qui est dans les zones physiologiques dans l OANH associé (type II) ou non (type I) à des anticorps anti C1INH Markovic Ann Int Med

11 OEDEMES ANGIO-NEUROTIQUES ACQUIS Type I: grandes quantités de complexes immuns qui activent C1 entraînant une consommation du C1 INH= activation majeure de la voie classique : typiquement maladies lymphoprolifératives ± MAI Type II: anti-c1 INH : maladies lymphoprolifératives, MGUS, MAI, idiopathique, cancer, hépatopathie Markovic Ann Int Med 2000 OEDEMES ANGIO-NEUROTIQUES ACQUIS Type I: grandes quantités de complexes immuns qui activent C1 entraînant une consommation du C1 INH= activation majeure de la voie classique : typiquement maladies lymphoprolifératives ± MAI Type II: anti-c1 INH : maladies lymphoprolifératives, MGUS, MAI, idiopathique, cancer, hépatopathie l isotype du composant M correspond le + svt à l isotype de l anti C1INH Markovic Ann Int Med 2000 OEDEMES ANGIO-NEUROTIQUES ACQUIS Traiter la maladie sous-jacente immunosuppresseurs dans le type 2 et place particulière pour les plasmaphérèses et les anticd20 : rituximab ttt de l OANH peut marcher Laurent Clin Rev Allergy Immunol

12 OANH SANS ANOMALIE GENETIQUE DU C1 INH= rôle des oestrogènes OANH et oestrogènes OANH III ou «sensible aux oestrogènes» femme/oestrogènes>>>>>>hommes mutation du facteur XII augmentation de l activité protéolytiques augmentation de la production de kinines angioedeme facteur XII sensible aux oestrogènes C1 INH N; C1 INH fonction : N ou légèrement abaissé durant les crises efficacité de l acide tranexamique C1INH fonctionnel abaissé et C1INH Ag normal sous O2 protéine C1INH clivée incapable de se lier à son substrat C1 12

13 C1INH fonctionnel abaissé et C1INH Ag normal sous O2 protéine C1INH clivée incapable de se lier à son substrat C1 Angioedème et IEC 0,1-1% des pts traités avec IECA Survient souvent qqs jours à semaines après introduction de l IECA, mais peut survenir après plusieurs années Pas relié à la présence de toux pas d urticaire le plus souvent bradykinine ; C1 INH normal gonflement de la langue Risque de récidive élevé : effet de classe TRAITEMENT DES OANH DE TYPE 1 ET 2 13

14 prophylaxie à long-terme prophylaxie à court terme traitement des crises MEDICAMENTS ACTUELS DE LA PROPHYLAXIE A LONG TERME 1. Antifibrinolytiques yq : antiplasmine 2. Androgènes : augmentation de la synthèse de C1 INH 3. concentrés de C1 INH futurs traitements 1. antagoniste des récepteurs de la bradykinine : ICATIBANT 2. inhibiteur de la kallicréine 14

15 Prékallicréine Kininogènes de haut pm (Aminopeptidase P, dipeptidyl peptidase IV) Dx88 Des Arg Bradykinine Récepteur de type II icatibant Noyau cellulaire A QUOI PENSE LE CLINICIEN? 4 étapes 1. Eliminer les faux angioedemes 2. HISTAMINE BRADYKININE 3. bradykinine : lié ou non à une altération du C1 INH esterase 4. lié à une altération du C1 INH : héréditaire ou acquis rôle +++ du biologiste 15

L ŒDÈME de QUINCKE. revisité

L ŒDÈME de QUINCKE. revisité L ŒDÈME de QUINCKE revisité FMC du Chalonnais - 10/01/2013 P. SCHERER 2 questions préalables L œdème de Quincke a-t-il toujours une localisation laryngée? L œdème de Quincke est il toujours allergique?

Plus en détail

Les angioedèmes. Laurence Bouillet Centre nationale de Référence des Angioedèmes Clinique universitaire de médecine interne CHU de Grenoble

Les angioedèmes. Laurence Bouillet Centre nationale de Référence des Angioedèmes Clinique universitaire de médecine interne CHU de Grenoble Les angioedèmes Laurence Bouillet Centre nationale de Référence des Angioedèmes Clinique universitaire de médecine interne CHU de Grenoble Démarche face à un angioedème Première étape: Est-ce bien un angioedème?

Plus en détail

Anaphylaxie & angiœdèmes

Anaphylaxie & angiœdèmes Anaphylaxie & angiœdèmes DESC médecine d urgence Février 2016 Dr MEYNIEU P-E Pôle des Urgences Hôpital Pellegrin, Bordeaux 1/ Identifier le type d angiœdème 2/ Evaluer la gravité de la crise 3/ Mettre

Plus en détail

Et si ce n'était pas un choc anaphylactique!

Et si ce n'était pas un choc anaphylactique! Et si ce n'était pas un choc anaphylactique! Pr David LAUNAY launayd@gmail.com @DLaunay Service de Médecine Interne. Unité d'immunologie Clinique CNRMR Maladies Autoimmunes et Systémiques Rares Hôpital

Plus en détail

Conduite à tenir devant un angio-oedème

Conduite à tenir devant un angio-oedème Conduite à tenir devant un angio-oedème Animateur: Dr E. Schneider Expert: Dr M-T. Guinnepain Rapporteur: Dr Ph. Lebrun 12 Participants Allergologues et Pneumo-Allergologues ORL Pédiatre Objectifs Définir

Plus en détail

Déficit en inhibiteur de la C1 estérase

Déficit en inhibiteur de la C1 estérase L'œdème angioneurotique (OAN) Déficit en inhibiteur de la C1 estérase Clinique :!Oedèmes récidivants des extrémités, de la face et des muqueuses Spontanés Sans rougeur Sans prurit Crises douloureuses abdominales

Plus en détail

Angio-œdèmes: rarement d origine allergique

Angio-œdèmes: rarement d origine allergique Angio-œdèmes: rarement d origine allergique 1 re partie: classification, physiopathologie, diagnostic 1 Brunello Wüthrich FMH Dermatologie, FMH Allergologie und klinische Immunologie, Zollikerberg Quintessence

Plus en détail

Une histoire d angioedeme. J MOREAU Service de Dermatologie Dr DUPOND, CH Belfort - Montbéliard

Une histoire d angioedeme. J MOREAU Service de Dermatologie Dr DUPOND, CH Belfort - Montbéliard Une histoire d angioedeme J MOREAU Service de Dermatologie Dr DUPOND, CH Belfort - Montbéliard Monsieur X >80 ans Antécédents Adénocarcinome prostatique traité par radiothérapie Carcinome rénal multi métastatique

Plus en détail

Les œdèmes angioneurotiques (OAN)

Les œdèmes angioneurotiques (OAN) Les œdèmes angioneurotiques (OAN) Auteur : Docteur Laurence Bouillet 1 Date de création : janvier 2001 Mises à jour : décembre 2002 juin 2003 février 2005 Editeur scientifique : Professeur Loïc Guillevin

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juin 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juin 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 juin 2012 CINRYZE 500 unités, 2100 UI, poudre et solvant pour solution injectable Boîte de 2 flacons (code CIP : 218 563-0) Laboratoires VIROPHARMA SAS Inhibiteur

Plus en détail

HETEROGENEITE CLINIQUE DE L ANGIOEDEME PAR DEFICIT EN C1 INHIBITEUR. A PROPOS DE 20 Cas

HETEROGENEITE CLINIQUE DE L ANGIOEDEME PAR DEFICIT EN C1 INHIBITEUR. A PROPOS DE 20 Cas HETEROGENEITE CLINIQUE DE L ANGIOEDEME PAR DEFICIT EN C1 INHIBITEUR A PROPOS DE 20 Cas Messaoudi H., Djenouhat K., Otmani F., Arrada M. Service Médecine Interne, CHU Mustapha Laboratoire centrale, EPH

Plus en détail

Damien AMOUYEL Service d immunologie CHRU Lille Novembre 2012. Les pathologies liées au déficit en protéines du complément

Damien AMOUYEL Service d immunologie CHRU Lille Novembre 2012. Les pathologies liées au déficit en protéines du complément + Damien AMOUYEL Service d immunologie CHRU Lille Novembre 2012 Les pathologies liées au déficit en protéines du complément + Rappels sur le complément n Ensemble de protéines plasmatiques et membranaires

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 8 juillet 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 8 juillet 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 8 juillet 2009 BERINERT 500U, poudre et solvant pour solution injectable / perfusion Boîte de 1, code CIP : 574 596-3 Laboratoires CSL Behring SA Inhibiteur de C1 estérase

Plus en détail

URTICAIRE CHRONIQUE DU VIEUX ET DU NEUF

URTICAIRE CHRONIQUE DU VIEUX ET DU NEUF 1 URTICAIRE CHRONIQUE DU VIEUX ET DU NEUF PLAN DE LA PRÉSENTATION Concept du mastocyte fragile Place du bilan allergologique et enquête étiologique Divergences thérapeutiques 2 PHYSIOPATHOLOGIE L urticaire

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE L ANGIOEDÈME À BRADYKININE EN URGENCE

PRISE EN CHARGE DE L ANGIOEDÈME À BRADYKININE EN URGENCE PRISE EN CHARGE DE L ANGIOEDÈME À BRADYKININE EN URGENCE Dr Noémie Le Gouellec Service de Médecine Interne Hôpital Claude-Huriez CHRU Lille CREAK : Centre National de Reference des Angioedèmes à Kinine

Plus en détail

Angiœdème héréditaire

Angiœdème héréditaire Ministère de la Santé de la Jeunesse et des Sports Direction Générale de la Santé Carte de soins et d urgence Emergency Healthcare Card Angiœdème héréditaire Hereditary angioedema Maladie héréditaire rare

Plus en détail

«Angioedemes médicamenteux m quel risque, quelles explorations» Inserm U851 - CHU Lyon Sud frederic.berard@chu-lyon.fr

«Angioedemes médicamenteux m quel risque, quelles explorations» Inserm U851 - CHU Lyon Sud frederic.berard@chu-lyon.fr «Angioedemes médicamenteux m : quel risque, quelles explorations» Frédéric ric BérardB Service d Allergologie d et Immunologie Clinique Inserm U851 - CHU Lyon Sud frederic.berard@chu-lyon.fr Dans la plupart

Plus en détail

Angiœdème héréditaire (AOH)

Angiœdème héréditaire (AOH) Ministère de la Santé de la Jeunesse et des Sports Direction Générale de la Santé Informations et conseils Angiœdème héréditaire (AOH) Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec

Plus en détail

ACTUALITES SUR LES URTICAIRES Fréderic Augey, Audrey Nosbaum, Frédéric Bérard, Jean-François Nicolas. Université Lyon1, Inserm U 851, CH Lyon-Sud

ACTUALITES SUR LES URTICAIRES Fréderic Augey, Audrey Nosbaum, Frédéric Bérard, Jean-François Nicolas. Université Lyon1, Inserm U 851, CH Lyon-Sud ACTUALITES SUR LES URTICAIRES Fréderic Augey, Audrey Nosbaum, Frédéric Bérard, Jean-François Nicolas Université Lyon1, Inserm U 851, CH Lyon-Sud URTICAIRE CHRONIQUE Actualités et controverses www.allergolyon.org

Plus en détail

URTICAIRE CHRONIQUE: clinique, diagnostic, traitement. Nathalie Gunera-Saad

URTICAIRE CHRONIQUE: clinique, diagnostic, traitement. Nathalie Gunera-Saad URTICAIRE CHRONIQUE: clinique, diagnostic, traitement Nathalie Gunera-Saad Définition et Clinique ÿ Latin: urtica (= ortie), dermatose inflammatoire fréquente de la peau et/ou des muqueuses ÿ Superficielle:

Plus en détail

Obésité Cushing et corticothérapie Sd néphrotique Anasarque Grossesse préeclampsie Réaction allergique systémique Iatrogénie

Obésité Cushing et corticothérapie Sd néphrotique Anasarque Grossesse préeclampsie Réaction allergique systémique Iatrogénie Obésité Cushing et corticothérapie Sd néphrotique Anasarque Grossesse préeclampsie Réaction allergique systémique Iatrogénie Motif non rare de consultation. Urgence diagnostique et thérapeutique. Pronostic

Plus en détail

Les œdèmes angioneurotiques (OAN) Martine MORISSET

Les œdèmes angioneurotiques (OAN) Martine MORISSET Les œdèmes angioneurotiques (OAN) Martine MORISSET Médecine Interne, Immunologie Clinique et Allergologie Hôpital Central. NANCY Angioedème: définitions Oedème sous-cutané et/ou Oedème sous-muqueux : Larynx

Plus en détail

geriatries.org adomed.fr diabeteetobesite.org onko.fr rhumatos.fr neurologies.fr ophtalmologies.org cardinale.fr PEAU

geriatries.org adomed.fr diabeteetobesite.org onko.fr rhumatos.fr neurologies.fr ophtalmologies.org cardinale.fr PEAU URTICAIRES CHRONIQUES CHEZ L ADOLESCENT Bien les diagnostiquer pour mieux les traiter L urticaire chronique (UC) se présente sous la forme, soit d une urticaire superficielle, soit d une urticaire profonde,

Plus en détail

Le portail des maladies rares et des médicaments orphelins

Le portail des maladies rares et des médicaments orphelins 1 sur 6 Le portail des maladies rares et des médicaments orphelins Synonymes : angio-œdème héréditaire (ANH), angio-œdème bradykinique, œdème angioneurotique (OAN) Définition : Œdème sous-cutané ou sous-muqueux

Plus en détail

Avis 19 février 2014

Avis 19 février 2014 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 19 février 2014 BERINERT 500 UI, poudre et solvant pour solution injectable/perfusion Flacon en verre de 10 ml avec dispositif de transfert avec seringue, tampons alcoolisés

Plus en détail

Le diabète MODY 5 chez l enfant

Le diabète MODY 5 chez l enfant Le diabète MODY 5 chez l enfant Jacques Beltrand Endocrinologie et diabétologie pédiatrique, Hôpital Necker Enfants Malades, Paris Le diabète Symptômes + glycémie 2 g/l (moment au hasard) ou Glycémie à

Plus en détail

Etiologie : - primaire: enfant, déficit en IgA, en lymphocytes

Etiologie : - primaire: enfant, déficit en IgA, en lymphocytes Immunité Barrière cutanée ou muqueuse puis système immunitaire Immunité innée - réponse immédiate (minutes) aspécifique - inflammation locale ou généralisée (rougeur, chaleur, douleur, œdème) - composante

Plus en détail

Conflits d intérêt. Intérêts financiers : néant. Liens durables ou permanents : néant. Interventions ponctuelles : néant. Intérêts indirects : néant

Conflits d intérêt. Intérêts financiers : néant. Liens durables ou permanents : néant. Interventions ponctuelles : néant. Intérêts indirects : néant Conflits d intérêt Intérêts financiers : néant Liens durables ou permanents : néant Interventions ponctuelles : néant Intérêts indirects : néant 1 Angiodèmes récidivants : Comment explorer? Comment traiter?

Plus en détail

Les diabètes «atypiques»

Les diabètes «atypiques» 6 ème Congrès de la SMGT 13 décembre 2014 Les diabètes «atypiques» Emna Haouat Endocrinologue-AHU Institut National de Nutrition Introduction et intérêt du sujet Diabètes = états d hyperglycémie chronique

Plus en détail

ANATOMIE PATHOLOGIQUE ET INFLAMMATION CONCEPTION D ENSEMBLE

ANATOMIE PATHOLOGIQUE ET INFLAMMATION CONCEPTION D ENSEMBLE ANATOMIE PATHOLOGIQUE ET INFLAMMATION CONCEPTION D ENSEMBLE 1. Définition L'inflammation ou réaction inflammatoire est la réponse des tissus vivants, vascularisés, à une agression. 2. Causes des réactions

Plus en détail

28 Complément et inflammation

28 Complément et inflammation 28 Complément et inflammation Introduction Le complément est un système de protéines sériques qui comporte une trentaine de constituants, solubles et membranaires. Il est impliqué dans la réponse innée

Plus en détail

URTICAIRE DE L ENFANT QUAND ET QUEL BILAN?

URTICAIRE DE L ENFANT QUAND ET QUEL BILAN? URTICAIRE DE L ENFANT QUAND ET QUEL BILAN? Une des affections dermatologiques les plus fréquentes, avec retentissement psychologique. Demande pour trouver la cause souvent pressante. Rentabilité des bilans

Plus en détail

HYPERSENSIBILITE AUX PRODUITS DE CONTRASTE (immédiate/retardée) Dr Dominique LAROCHE Laboratoire d Hormonologie CHU de CAEN laroche-do@chu-caen.

HYPERSENSIBILITE AUX PRODUITS DE CONTRASTE (immédiate/retardée) Dr Dominique LAROCHE Laboratoire d Hormonologie CHU de CAEN laroche-do@chu-caen. HYPERSENSIBILITE AUX PRODUITS DE CONTRASTE (immédiate/retardée) Dr Dominique LAROCHE Laboratoire d Hormonologie CHU de CAEN laroche-do@chu-caen.fr PHYSIOPATHOLOGIE DEFINITIONS Réaction immédiate : < 1

Plus en détail

Bilan d une toux chronique (> 8 semaines)

Bilan d une toux chronique (> 8 semaines) Bilan d une toux chronique (> 8 semaines) Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 16/12/2007) www.respir.com La démarche diagnostique repose sur l'interrogatoire, l'examen clinique et la pratique d'une radiographie

Plus en détail

SOMMAIRE URTICAIRE ET ANGIO-ŒDEME 1. INTRODUCTION 2. APPROCHE CLINIQUE 3. BILAN SANGUIN, TRAITEMENT ET PRÉVENTION 4. LES POINTS À RETENIR

SOMMAIRE URTICAIRE ET ANGIO-ŒDEME 1. INTRODUCTION 2. APPROCHE CLINIQUE 3. BILAN SANGUIN, TRAITEMENT ET PRÉVENTION 4. LES POINTS À RETENIR Département de médecine communautaire de premier recours et des urgence Service de médecine de premier recours URTICAIRE ET ANGIO-ŒDEME SOMMAIRE 1. INTRODUCTION 2. APPROCHE CLINIQUE 3. BILAN SANGUIN, TRAITEMENT

Plus en détail

L immunité innée: de la Clinique à la Science Fondamentale

L immunité innée: de la Clinique à la Science Fondamentale L immunité innée: de la Clinique à la Science Fondamentale RALANDISON Stéphane Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar Soirée Rhumato, 28 février 2013 Introduction Habitudes pratiques:

Plus en détail

Immunopathologie. Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences. Filière SVI Semestre 4. Pr. Saaïd AMZAZI. Département de Biologie

Immunopathologie. Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences. Filière SVI Semestre 4. Pr. Saaïd AMZAZI. Département de Biologie Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences Département de Biologie Année Universitaire : 2004-2005 Filière SVI Semestre 4 Immunopathologie Module optionnel (M 16.1): Biologie Humaine Élément : Immunologie

Plus en détail

Exploration d une urticaire chronique

Exploration d une urticaire chronique Exploration d une urticaire chronique Pascale Mathelier-Fusade Paris Conférence de consensus Prise en charge de l urticaire chronique 8 Janvier 2003 Comité d organisation Jury Experts Groupe bibliographique

Plus en détail

Les polyradiculonévrites chroniques de l enfant : particularités cliniques et évolutives J.M PEDESPAN NEUROPEDIATRIE C.H.

Les polyradiculonévrites chroniques de l enfant : particularités cliniques et évolutives J.M PEDESPAN NEUROPEDIATRIE C.H. Les polyradiculonévrites chroniques de l enfant : particularités cliniques et évolutives J.M PEDESPAN NEUROPEDIATRIE C.H.U BORDEAUX Polyradiculonévrites chroniques de l enfant Neuropathies acquises Evolution

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis! Ce produit pédagogique numérisé est la propriété exclusive de l'uvt. Il est strictement

Plus en détail

CHIRURGIE DES LOMBO SCIATALGIES INDICATIONS OPERATOIRES

CHIRURGIE DES LOMBO SCIATALGIES INDICATIONS OPERATOIRES CHIRURGIE DES LOMBO SCIATALGIES INDICATIONS OPERATOIRES Soirée du 10/05/2010 AFMC Lagny sur Marne Intervenant Gaëlle MOUTON PARADOT Organisateur Francis ABRAMOVICI LOMBO SCIATALGIES Soirée du 10/05/2010

Plus en détail

Attitudes thérapeutiques au cours des vascularites

Attitudes thérapeutiques au cours des vascularites Attitudes thérapeutiques au cours des vascularites Benjamin Terrier Service de Médecine Interne Centre de Référence Maladies Systémiques et Autoimmunes Hôpital Cochin Université Paris Descartes Classification

Plus en détail

Oedèmes: Causes périphériques. Dr.Luc Radermacher

Oedèmes: Causes périphériques. Dr.Luc Radermacher Oedèmes: Causes périphériques Dr.Luc Radermacher Oedèmes : présentations cliniques Oedèmes à godet, anasarque: Localisé : TPP Généralisé / de déclivité: DC, Cirrhose, SN, IR Médicaments Dénutrition / Renutrition

Plus en détail

LA BRONCHITE A EOSINOPHILES

LA BRONCHITE A EOSINOPHILES LA BRONCHITE A EOSINOPHILES Frédéric de BLAY Unité de pneumologie,d allergologie et de pathologie respiratoire de l environnement Pôle de pathologie thoracique Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Définition

Plus en détail

Item 114 Allergies cutanéo-muqueuses chez l enfant et l adulte : urticaire

Item 114 Allergies cutanéo-muqueuses chez l enfant et l adulte : urticaire Annales de dermatologie et de vénéréologie (2008) 135S, F71 F79 Disponible en ligne sur www.sciencedirect.com Module 8 : Immunopathologie, réaction inflammatoire Item 114 Allergies cutanéo-muqueuses chez

Plus en détail

Quand et comment pratiquer un test de provocation par voie orale?

Quand et comment pratiquer un test de provocation par voie orale? JAMA La pratique de l'allergie alimentaire Quand et comment pratiquer un test de provocation par voie orale? Antoine DESCHILDRE Pédiatrie, CHRU de Lille JAMA-CFA, avril 2009 QUAND et COMMENT PRATIQUER

Plus en détail

Rachel Frély. Les allergies. alimentaires. Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol

Rachel Frély. Les allergies. alimentaires. Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol Rachel Frély Les allergies alimentaires Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol CHAPITRE 1 Les allergies alimentaires en questions 1. Quels sont les mécanismes de l allergie? Au début du

Plus en détail

Expression cutanée des reactions médicamenteuses

Expression cutanée des reactions médicamenteuses Expression cutanée des reactions médicamenteuses Dr. med. Thomas Harr, MA Unité d allergologie Service d immunologie et d allergologie Département de médecine interne Hôpitaux Universitaires de Gèneve

Plus en détail

Approche diagnostique et thérapeutique du purpura thrombocytopénique idiopathique. Dr C Bradstreet Service de médecine interne SEMINAIRES IRIS

Approche diagnostique et thérapeutique du purpura thrombocytopénique idiopathique. Dr C Bradstreet Service de médecine interne SEMINAIRES IRIS Approche diagnostique et thérapeutique du purpura thrombocytopénique idiopathique Dr C Bradstreet Service de médecine interne Séminaire des services d urgence Campus Érasme Définition Pathologie acquise

Plus en détail

Les Maladies Auto-Inflammatoires vues par le Rhumatologue (adulte) Thierry Schaeverbeke CHU de Bordeaux Université Bordeaux Segalen

Les Maladies Auto-Inflammatoires vues par le Rhumatologue (adulte) Thierry Schaeverbeke CHU de Bordeaux Université Bordeaux Segalen Les Maladies Auto-Inflammatoires vues par le Rhumatologue (adulte) Thierry Schaeverbeke CHU de Bordeaux Université Bordeaux Segalen Maladies auto-inflammatoires : Maladies génétiques rares se traduisant

Plus en détail

Pascale Mathelier-Fusade Service de Dermatologie et Allergologie Hôpital Tenon - Paris

Pascale Mathelier-Fusade Service de Dermatologie et Allergologie Hôpital Tenon - Paris Pascale Mathelier-Fusade Service de Dermatologie et Allergologie Hôpital Tenon - Paris Angio-oedème: définition Gonflement localisé affectant les tissus sous-cutanés et sousmuqueux (main, pied, OGE, visage,

Plus en détail

Allergies et intolérances alimentaires: «Du mythe à la réalité» Dr Catherine Reenaers Service de Gastroentérologie CHU Liège

Allergies et intolérances alimentaires: «Du mythe à la réalité» Dr Catherine Reenaers Service de Gastroentérologie CHU Liège Allergies et intolérances alimentaires: «Du mythe à la réalité» Dr Catherine Reenaers Service de Gastroentérologie CHU Liège Le 16 mars 2016 Après 40 000 ans d une sévère sélection, notre espèce se désadapte

Plus en détail

L Urticaire en 20 questions

L Urticaire en 20 questions L Urticaire en 20 questions UF Allergologie et Immunologie clinique, CH Lyon-Sud, UFR Médecine Lyon-Sud Charles Mérieux, INSERM U 851, Université Lyon 1 1. Qu est-ce que l urticaire? 2. Y a-t-il une seule

Plus en détail

Produits de contraste et Allergie : Hypersensibilité de type immédiat

Produits de contraste et Allergie : Hypersensibilité de type immédiat Fiche de recommandation pour la pratique clinique Produits de contraste et Allergie : Hypersensibilité de type immédiat Définitions Ces recommandations concernent les produits de contraste iodés et gadolinés.

Plus en détail

Vieillissement immunitaire et risque infectieux. Dr F.Rachidi-Berjamy Capacité de gériatrie 23 Mai 2014

Vieillissement immunitaire et risque infectieux. Dr F.Rachidi-Berjamy Capacité de gériatrie 23 Mai 2014 Vieillissement immunitaire et risque infectieux Dr F.Rachidi-Berjamy Capacité de gériatrie 23 Mai 2014 Introduction L immunité = la résistance aux maladies, et spécifiquement infectieuses La physiologie

Plus en détail

Thrombopénies induites par l héparine Quel avenir? Pierre- Emmanuel Morange Laboratoire d Hématologie CHU Timone Marseille

Thrombopénies induites par l héparine Quel avenir? Pierre- Emmanuel Morange Laboratoire d Hématologie CHU Timone Marseille Thrombopénies induites par l héparine Quel avenir? Pierre- Emmanuel Morange Laboratoire d Hématologie CHU Timone Marseille TIH Type II Thrombopénie induite par un médicament atypique - Survient dans la

Plus en détail

Purpura thrombopénique idiopathique

Purpura thrombopénique idiopathique Purpura thrombopénique idiopathique I. Définition Le purpura thrombopénique idiopathique (PTI) ou purpura thrombopénique auto-immun est caractérisé par une diminution du chiffre des plaquettes circulantes

Plus en détail

Rôle du HP dans les anémies mégaloblastiques par carence en vitb12. Congrès maghrébin Mai 2009 zéralda

Rôle du HP dans les anémies mégaloblastiques par carence en vitb12. Congrès maghrébin Mai 2009 zéralda Rôle du HP dans les anémies mégaloblastiques par carence en vitb12 Congrès maghrébin Mai 2009 zéralda HP Définition Prévalence Manifestations: * digestives * extra-digestives Moyens diagnostiques HP Bacille

Plus en détail

Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle. I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823

Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle. I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823 Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823 Particularités physiologiques du NRS Plus grande facilité

Plus en détail

Éviter une réponse inappropriée

Éviter une réponse inappropriée Une réponse immunitaire "efficace" Quelques rappels : Mécanismes de protection Implication du système immunitaire dans l homéostasie de l organisme Élimination de cellules en apoptose Relations potentielles

Plus en détail

Prise en charge d une réaction allergique de type immédiat avec les produits de contraste

Prise en charge d une réaction allergique de type immédiat avec les produits de contraste Prise en charge d une réaction allergique de type immédiat avec les produits de contraste Olivier Clément (Paris), Pascale Dewachter (Paris), Anika Fichelle (Paris), Jean-Yves Gauvrit (Rennes), Didier

Plus en détail

LB régulateurs. M1 14/11/2013 Thomas Guerrier

LB régulateurs. M1 14/11/2013 Thomas Guerrier LB régulateurs M1 14/11/2013 Thomas Guerrier LB : population hétérogène Foie fœtal et moelle osseuse B1 Plasmocytes Moelle osseuse T2-MZP LB de la zone marginale Périphérie Cellules souches LB immatures

Plus en détail

Dr Stéphane Doutreleau. 12 et 13 mai 2007

Dr Stéphane Doutreleau. 12 et 13 mai 2007 Bilan cardiologique avant un trekking? Dr Stéphane Doutreleau Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles - Strasbourg Club des Cardiologues du Sport Les cœurs du Forez 12 et 13 mai 2007 Mise

Plus en détail

Pathologies cutanées liées au froid. Dr Claire Lecomte Médecine Interne et Maladies Infectieuses CH Chambéry

Pathologies cutanées liées au froid. Dr Claire Lecomte Médecine Interne et Maladies Infectieuses CH Chambéry Pathologies cutanées liées au froid Dr Claire Lecomte Médecine Interne et Maladies Infectieuses CH Chambéry Chamonix 5 septembre 2009 Multiples pathologies de gravité et d étiologie variables Pathologies

Plus en détail

Les tests de diagnostic rapide (TDR) pour la grippe : Pourquoi? Comment? Quand?

Les tests de diagnostic rapide (TDR) pour la grippe : Pourquoi? Comment? Quand? Les tests de diagnostic rapide (TDR) pour la grippe : Pourquoi? Comment? Quand? Dr. Ilka Engelmann Laboratoire de Virologie, Pôle Biologie Pathologie Génétique, CHRU de Lille EA3610, Université Lille 2

Plus en détail

MODIFICATIONS EPIGENETIQUES ET PATHOLOGIE HUMAINE

MODIFICATIONS EPIGENETIQUES ET PATHOLOGIE HUMAINE MODIFICATIONS EPIGENETIQUES ET PATHOLOGIE HUMAINE Thierry Forné Institut de Génétique Moléculaire CNRS Montpellier Cours du 25 novembre 2004 Master 1ère année Bases moléculaires des maladies génétiques

Plus en détail

l Urticaire Chronique

l Urticaire Chronique l Urticaire Chronique RECHERCHE EN DERMATOLOGIE Sommaire Introduction...4 Qu est-ce que l urticaire?...5 Quels mécanismes biologiques entrent en jeu dans le développement de la crise d urticaire?...6 Quelle

Plus en détail

Charges virales basses sous traitement: définition impact virologique. Laurence Bocket Virologie CHRU de Lille

Charges virales basses sous traitement: définition impact virologique. Laurence Bocket Virologie CHRU de Lille XVIIe Journée Régionale de Pathologie Infectieuse 12 octobre 2010 Charges virales basses sous traitement: définition impact virologique Laurence Bocket Virologie CHRU de Lille conflits d intérêts subventions,

Plus en détail

Allergie aux ß- lactamines Mythes et Réalités

Allergie aux ß- lactamines Mythes et Réalités 18e Journée de pathologie infectieuse pédiatrique ambulatoire Allergie aux ß- lactamines Mythes et Réalités Véronique Hentgen Robert Cohen 1 Vous recevez dans votre cabinet le petit Leo Vous devez lui

Plus en détail

Allergie aux produits de contraste iodés radiologiques

Allergie aux produits de contraste iodés radiologiques Allergie aux produits de contraste iodés radiologiques 28 février 2013 Denis Comte Chef de clinique Service d immunologie et allergie CHUV Introduction 75 millions d examens radiologiques avec injections

Plus en détail

Choc anaphylactique de la physiopathologie aux investigations paracliniques

Choc anaphylactique de la physiopathologie aux investigations paracliniques Choc anaphylactique de la physiopathologie aux investigations paracliniques Dr Alain FACON SAMU du Nord Consultation d allergo-anesthésie CHRU de Lille Réactions anaphylactiques Ex : réactions lors d une

Plus en détail

UE11.3 RÉVISIONS HEM DFASM3

UE11.3 RÉVISIONS HEM DFASM3 DC2 UE11.3 HEM 10 nov 2015 1 UE11.3 RÉVISIONS HEM DFASM3 DC2 CG/ TB 10 nov 2015 DC2 révision Chez une femme de 59 ans, une échographie abdominale a été réalisée devant des douleurs abdominales intermittentes

Plus en détail

LA LETTRE D ACTUALITÉS

LA LETTRE D ACTUALITÉS LA LETTRE D ACTUALITÉS N 148 - Février 2015 SOMMAIRE 1) Physiopathologie des réactions allergiques 2) Allergie aux béta-lactamines 3) En pratique 4) Quizz Le mot de la rédaction Les symptômes d une allergie

Plus en détail

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE 3. FORME PHARMACEUTIQUE 4. DONNEES CLINIQUES 4.1. Indications thérapeutiques Traitement

Plus en détail

La désensibilisation. Pierre-Olivier Girodet. Pharmacologie

La désensibilisation. Pierre-Olivier Girodet. Pharmacologie La désensibilisation Pierre-Olivier Girodet Pharmacologie Désensibilisation I. Mécanismes II. Indications, modes d administration III. Contre-indications, précautions d emploi IV. Effets indésirables V.

Plus en détail

Quand le poids de l'enfant stagne : pensez au blé!

Quand le poids de l'enfant stagne : pensez au blé! MISES AU POINT Quand le poids de l'enfant stagne : pensez au blé! Publié le 12/08/2009 D. DE BOISSIEU Hôpital Saint-Vincent-de-Paul, Paris Devant une cassure de la courbe de poids chez le nourrisson, le

Plus en détail

Traitements de l allergie

Traitements de l allergie Définition Traitements de l allergie Dr Bruno RICHARD Service d Hématologie-Oncologie C.H.U. Nîmes Allergie : Réponse immunitaire d hypersensibilité qui fait suite à l introduction de substances antigéniques

Plus en détail

Mise en garde contre l utilisation inappropriée des IgG anti-aliments

Mise en garde contre l utilisation inappropriée des IgG anti-aliments Mise en garde contre l utilisation inappropriée des IgG anti-aliments Habib Chabane (Paris) Initialement commercialisés via Internet, beaucoup de patients ont recours à ces tests sans prescription médicale,

Plus en détail

UNIVERSITE D'ANGERS FACULTE DE MEDECINE. Année 2013 THESE. Pour le DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Qualification en : DERMATOLOGIE-VENEROLOGIE

UNIVERSITE D'ANGERS FACULTE DE MEDECINE. Année 2013 THESE. Pour le DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Qualification en : DERMATOLOGIE-VENEROLOGIE UNIVERSITE D'ANGERS Année 2013 FACULTE DE MEDECINE N.. THESE Pour le DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Qualification en : DERMATOLOGIE-VENEROLOGIE Par Panteha Déborah DESSART Née le 5 décembre 1986

Plus en détail

I/ Les oedèmes d'origine rénale = syndrome clinique de l'hyper hydratation extra cellulaire, avec bilan sodé positif (excès d'eau et de sel).

I/ Les oedèmes d'origine rénale = syndrome clinique de l'hyper hydratation extra cellulaire, avec bilan sodé positif (excès d'eau et de sel). LES OEDEMES I/ Les oedèmes d'origine rénale = syndrome clinique de l'hyper hydratation extra cellulaire, avec bilan sodé positif (excès d'eau et de sel). = infiltration séreuse d'eau et de sodium, dans

Plus en détail

Intérêt de la détection de l HPV en Gynécologie : Indications actuelles et perspectives. Pr Claude Hocké Hôpital Saint-André CHU Bordeaux

Intérêt de la détection de l HPV en Gynécologie : Indications actuelles et perspectives. Pr Claude Hocké Hôpital Saint-André CHU Bordeaux Intérêt de la détection de l HPV en Gynécologie : Indications actuelles et perspectives Pr Claude Hocké Hôpital Saint-André CHU Bordeaux INTRODUCTION-CANCER DU COL Ces vingt dernières années, le CANCER

Plus en détail

URTICAIRE ET ANGIO-OEDEME

URTICAIRE ET ANGIO-OEDEME Département de médecine communautaire, de premier recours et des urgences Service de médecine de premier recours URTICAIRE ET ANGIO-OEDEME J.-P. Rieder 1 et T. Harr ² ¹Service de médecine de premier recours,

Plus en détail

Immunologie Travaux dirigés

Immunologie Travaux dirigés Université Mohammed V-Agdal - Rabat Faculté des Sciences Filière SVI Semestre 6 Module : Biochimie et Immunologie Élément : Immunologie Immunologie Travaux dirigés 1- De l Immunité innée à l immunité adaptative

Plus en détail

:: Angioedèmes bradykiniques

:: Angioedèmes bradykiniques :: Synonymes : œdème angioneurotique, angioedème héréditaire, angioedème bradykinique, angioedème secondaire aux inhibiteurs de l enzyme de conversion. Définition : - Œdème sous-cutané ou sous-muqueux

Plus en détail

Urticaire chronique idiopathique. Un pléonasme?

Urticaire chronique idiopathique. Un pléonasme? Urticaire chronique idiopathique Un pléonasme? Chronic urticaria = group of diseases that result of a large variety of underlying causes elicited by a great diversity of factors Si on admet le concept

Plus en détail

Vaccination des personnes âgées et cancer

Vaccination des personnes âgées et cancer Vaccination des personnes âgées et cancer Pr B de WAZIÈRES CHU Nîmes Haut conseil de la santé publique Comité technique des vaccinations ORIG OBSERVATOIRE DU RISQUE INFECTIEUX EN GERIATRIE SUBVENTION ET

Plus en détail

Conseil de pratique. Prise en charge du reflux gastro-oesophagien

Conseil de pratique. Prise en charge du reflux gastro-oesophagien Conseil de pratique Prise en charge du reflux gastro-oesophagien Rédacteur : Frank Zerbib Relecteurs : Stanislas Bruley des Varannes, Guillaume Cadiot, Philippe Ducrotté, François Mion, Michel Dapoigny,

Plus en détail

CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS

CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS GÉNÉRALITÉS Le Code de la Santé Publique française définit le médicament comme «une substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives

Plus en détail

Qu est-ce qu un vaccin?

Qu est-ce qu un vaccin? Fiche technique n 8 Qu est-ce que la vaccination? Un vaccin est un médicament particulier, destiné à «éduquer» le système immunitaire* à se défendre contre un agent pathogène* bien déterminé. Il a pour

Plus en détail

BIOLOGIE DE L ALLERGIE

BIOLOGIE DE L ALLERGIE BIOLOGIE DE L ALLERGIE 9h -10h15: L'exploration de l'hypersensibilité de type I: des extraits allergéniques aux allergènes moléculaires- F.Bienvenu 10h15-10h45: Présentation d'un dossier clinique. O. Marchand

Plus en détail

L immunothérapie sublinguale. Carnet Patient

L immunothérapie sublinguale. Carnet Patient L immunothérapie sublinguale Carnet Patient Introduction Le traitement des maladies allergiques respiratoires (rhinite, asthme), comprend le contrôle de l environnement, l éviction de l allergène, l utilisation

Plus en détail

1 L histoire de l allergologie en quelques dates

1 L histoire de l allergologie en quelques dates 1 L histoire de l allergologie en quelques dates Dès 1873, Charles Blackley en Angleterre mit au point la collecte de pollens grâce à un cerf-volant et provoqua sur sa propre peau, car il était atteint

Plus en détail

Dr JD Cohen Unité d Immuno Rhumatologie Montpellier

Dr JD Cohen Unité d Immuno Rhumatologie Montpellier Dr JD Cohen Unité d Immuno Rhumatologie Montpellier M. R, né le 23/05/66 Depuis l enfance Crises de polyarthrite (asymétrique) Myalgies déclenchées par le froid Éruption fugace papuleuse, prurigineuse;

Plus en détail

LA SYNTHÈSE DES PROTÉINES

LA SYNTHÈSE DES PROTÉINES LA SYNTHÈSE DES PROTÉINES La transcription Information : dans le noyau (sous forme d'adn) Synthèse des protéines : dans le cytoplasme (au niveau des ribosomes du reticulum endoplasmique) L'ADN ne sort

Plus en détail

Urticaire et œdème de Quincke

Urticaire et œdème de Quincke Examen National Classant Module transdisciplinaire 8 : Immunopathologie, réaction inflammatoire Urticaire et œdème de Quincke Item n o 114 : Allergies cutanéo-muqueuses chez l enfant et l adulte. Urticaire,

Plus en détail

IMPACT DE L ATOPIE DANS L ASTHME DU NOURRISSON. J JUST Groupe Hospitalier Trousseau La Roche-Guyon. Université paris6 PARIS cedex 12

IMPACT DE L ATOPIE DANS L ASTHME DU NOURRISSON. J JUST Groupe Hospitalier Trousseau La Roche-Guyon. Université paris6 PARIS cedex 12 IMPACT DE L ATOPIE DANS L ASTHME DU NOURRISSON J JUST Groupe Hospitalier Trousseau La Roche-Guyon. Université paris6 PARIS cedex 12 SA3P Pomtault Combault juin 2007 Plan Poids de l allergie : Marche atopique

Plus en détail

Mécanismes d'action de l'immunothérapie spécifique de l allergène

Mécanismes d'action de l'immunothérapie spécifique de l allergène Mécanismes d'action de l'immunothérapie spécifique de l allergène Cyrille Hoarau, Frédéric Bérard I-Introduction... 2 II-Principe et modalités de l'immunothérapie spécifique de l'allergène... 2 II-1.Principe

Plus en détail

Quel est votre diagnostic?

Quel est votre diagnostic? Quel est votre diagnostic? Simon Nigen, MD, FRP, Université de Montréal as n 1 e patient se plaint d un prurit occasionnel empiré lorsqu il se gratte. e patient souffre de dermographisme. ette condition

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 16 avril 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 16 avril 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 16 avril 2008 WYSTAMM 10 mg, comprimé Boîte de 15 comprimés (CIP : 382 884-0) Boîte de 30 comprimés (CIP : 384 162-2) Laboratoires BOUCHARA RECORDATI rupatadine Date

Plus en détail

Dilatations des bronches de l adulte

Dilatations des bronches de l adulte Dilatations des bronches de l adulte Pierre-Régis Burgel Centre de Ressource et de Compétence Mucoviscidose (CRCM) Adulte Hôpital Cochin, Paris Groupe Hospitalier COCHIN Dilatation des bronches augmentation

Plus en détail