Table des matières. Table des matières... i. Chapitre 1 Éléments de base : structure et fonction... 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Table des matières. Table des matières... i. Chapitre 1 Éléments de base : structure et fonction... 1"

Transcription

1 Table des matières Table des matières... i Chapitre 1 Éléments de base : structure et fonction INTRODUCTION MOLÉCULES PRINCIPALES Antigènes Anticorps Récepteurs des cellules T Molécules du complexe majeur d histocompatibilité Molécules d adhérence et interactions entre leucocytes et endothélium INTERACTIONS ENTRE LEUCOCYTES ET ENDOTHÉLIUM (FIG. 1.12) Cytokines Récepteurs pour les motifs moléculaires associés aux pathogènes et phase intermédiaire BASES FONCTIONNELLES DE LA RÉPONSE IMMUNITAIRE Présentation de l antigène Production d anticorps CELLULES B LYMPHOCYTES T Réponses immunitaires cellulaires MÉCANISMES EFFECTEURS NON SPÉCIFIQUES Complément Macrophages Polynucléaires neutrophiles Cytotoxicité dépendant des anticorps Cellules NK ABOUTISSEMENT DES RÉPONSES IMMUNITAIRES Effets directs des anticorps Effets indirects des anticorps Lyse des cellules cibles Inflammation : un rapide survol RÉGULATION DE LA RÉPONSE IMMUNITAIRE ORGANISATION DU SYSTÈME IMMUNITAIRE : UN SURVOL LÉSIONS TISSULAIRES CAUSÉES PAR LE SYSTÈME IMMUNITAIRE CONCLUSIONS LECTURES CONSEILLÉES QUESTIONNAIRE Chapitre 2 Infection INTRODUCTION RÉSISTANCE NORMALE À L INFECTION Résistance non spécifique Résistance spécifique INFECTIONS VIRALES L infection par le virus d Estein-Barr Virus et réponse immunitaire... 37

2 ii I M M U N O L O G I E C L I N I Q U E 3.3 Effets directs des virus Comment les virus échappent à la réponse immunitaire Lésions tissulaires causées par la réponse immunitaire à une infection virale Effets hypothétiques des infections virales INFECTIONS BACTÉRIENNES Les réponses immunitaires normales à l infection bactérienne Bactéries et superantigènes Comment les bactéries échappent aux réponses immunitaires Lésions indirectes causées par la réponse immunitaire à une infection bactérienne INFECTIONS MYCOBACTÉRIENNES Infections mycobactériennes Mycobactéries et réponse immunitaire normale Comment des mycobactéries échappent à la réponse immunitaire Lésions tissulaires causées par la réponse immunitaire anti-mycobactérienne INFECTIONS MYCOTIQUES Mécanismes de l immunité aux infections mycotiques Lésions indirectes causées par des réponses immunitaires dirigées contre des champignons INFECTIONS PARASITAIRES Infections à protozoaires Réponse immunitaire normale aux protozoaires Comment les protozoaires échappent à la réponse immunitaire Infections par helminthes Immunité normale aux infections par helminthes Comment les helminthes échappent à la réponse immunitaire Lésions indirectes causées par des réactions immunitaires contre des protozoaires et des helminthes...50 LECTURES CONSEILLÉES...51 QUESTIONNAIRE...51 Chapitre 3 Immunodéficiences INTRODUCTION DÉFICITS PRIMAIRES EN ANTICORPS Diagnostic des déficits primaires en anticorps Causes principales de déficit primaire en anticorps DÉFICIT TRANSITOIRE EN GAMMAGLOBULINES AU COURS DE LA PETITE ENFANCE AGAMMAGLOBULINÉMIE LIÉE AU SEXE (MALADIE DE BRUTON) DÉFICIT EN ANTICORPS AVEC HYPER-IGM IMMUNODÉFICIENCE COMMUNE ET VARIABLE DÉFICITS SÉLECTIFS EN ANTICORPS DÉFICIT SÉLECTIF EN IGA Diagnostic différentiel Les complications des déficits en anticorps Traitement des déficits en anticorps DÉFICITS COMBINÉS DE L IMMUNITÉ HUMORALE ET CELLULAIRE Types de déficits Traitement des déficits de l immunité cellulaire DÉFICITS PRIMAIRES DE L IMMUNITÉ NON SPÉCIFIQUE Défauts fonctionnels des neutrophiles Les déficits en complément DÉFICITS IMMUNITAIRES SECONDAIRES Les causes d immunodéficiences secondaires Syndrome d immunodéficience acquise Transmission du virus de l immunodéficience humaine Tableau clinique de l infection par le virus de l immunodéficience humaine Pathogénie du syndrome d immunodéficience acquise Options thérapeutiques dans le syndrome d immunodéficience acquise Infections du patient immunodéficient...75 LECTURES CONSEILLÉES...76 QUESTIONNAIRE...77 Chapitre 4 Anaphylaxie et allergie INTRODUCTION HYPERSENSIBILITÉ IMMÉDIATE (TYPE I) ATOPIE ANAPHYLAXIE Anaphylaxie Réactions anaphylactoïdes CONJONCTIVITE ALLERGIQUE Conjonctivite saisonnière (rhume des foins) et persistante (vernale) ALLERGIES DES VOIES RESPIRATOIRES Rhinite allergique Asthme ALLERGIE ET INTOLÉRANCE ALIMENTAIRES Allergie et intolérance alimentaires Diagnostic de l allergie et de l intolérance alimentaires MALADIES DERMATOLOGIQUES ET ALLERGIE Urticaire et angioœdème Eczéma atopique...93

3 T A B L E D E S M A T I È R E S iii 8.3 Kératoconjonctivite atopique Dermatite de contact LECTURES CONSEILLÉES QUESTIONNAIRE Chapitre 5 Auto-immunité DÉFINITION DE L AUTO-IMMUNITÉ ET DES MALADIES AUTO-IMMUNES CLASSIFICATION DES MALADIES AUTO-IMMUNES Maladies auto-immunes spécifiques d organes Maladies auto-immunes non spécifiques d organes QUI SOUFFRE DE MALADIES AUTO-IMMUNES? QU EST-CE QUI PRÉVIENT L AUTO-IMMUNITÉ? Auto-immunité et tolérance du soi Tolérance thymique Tolérance périphérique IGNORANCE SÉPARATION DES LYMPHOCYTES T AUTORÉACTIFS ET DES AUTO-ANTIGÈNES ANERGIE ET COSTIMULATION SUPPRESSION Tolérance des lymphocytes B COMMENT LA TOLÉRANCE EST-ELLE ROMPUE? Rompre la tolérance périphérique Le mimétisme moléculaire QU EST-CE QUI DÉCLENCHE L AUTO-IMMUNITÉ? Facteurs génétiques Facteurs de l environnement HORMONES INFECTION MÉDICAMENTS AUTRES AGENTS PHYSIQUES MÉCANISMES DES LÉSIONS TISSULAIRES TRAITEMENT DES MALADIES AUTO-IMMUNES LECTURES CONSEILLÉES QUESTIONNAIRE Chapitre 6 Syndromes lymphoprolifératifs INTRODUCTION BIOLOGIE DE LA TRANSFORMATION MALIGNE LEUCÉMIES Leucémies aiguës Leucémie lymphocytaire chronique Lymphomes et leucémies à lymphocytes T Leucémie à tricholeucocytes MALADIE DE HODGKIN Maladie de Hodgkin LYMPHOMES NON HODGKINIENS Lymphomes non hodgkiniens DYSCRASIES PLASMOCYTAIRES Myélome multiple Paraprotéinémie bénigne (gammapathie monoclonale de signification inconnue) Macroglobulinémie de Waldenström Autres dyscrasies plasmocytaires LECTURES CONSEILLÉES QUESTIONNAIRE Chapitre 7 Manipulations du système immunitaire INTRODUCTION IMMUNOSUPPRESSION Médicaments Les anticorps comme agents immunosuppresseurs Plasmaphérèse et échange plasmatique Irradiation lymphoïde totale Lumière ultraviolette IMMUNOSTIMULATION Hormones Traitement par les cytokines Thérapie génique IMMUNOMODULATION PAR IMMUNOGLOBULINES INTRAVEINEUSES AUTRES APPLICATIONS DES ANTICORPS MONOCLONAUX FACTEURS PSYCHOLOGIQUES IMMUNISATION CONTRE LES INFECTIONS Bases théoriques de l immunisation Adjuvants Vaccinations habituelles Vaccination des voyageurs Immunisation passive Nouveaux procédés de vaccination IMMUNISATION CONTRE LE CANCER Le concept de surveillance immunitaire Antigènes tumoraux Comment les tumeurs résistent ou échappent au rejet Perspectives cliniques IMMUNISATION CONTRE LES MALADIES AUTO-IMMUNES I : VACCINS ANTI-CELLULES T IMMUNISATION CONTRE LES MALADIES AUTO-IMMUNES II : TOLÉRANCE ORALE LECTURES CONSEILLÉES QUESTIONNAIRE...152

4 iv I M M U N O L O G I E C L I N I Q U E Chapitre 8 Transplantation INTRODUCTION GÉNÉTIQUE DE L HISTO-COMPATIBILITÉ CHEZ L HOMME TRANSPLANTATION RÉNALE Sélection du receveur et du donneur Après la transplantation Rejet clinique Immunopathologie du rejet (la réponse à l allogreffe) Survie du greffon Complications AUTRES TYPES DE TRANSPLANTATION Transplantation hépatique Transplantation cardiaque Transplantation pulmonaire Transplantation du pancréas Greffe de peau Greffe de cornée GREFFE DE MOELLE OSSEUSE Indications et sélection des patients Soins au patient Les complications et leur préven-tion : rejet de l hôte par le greffon et infection Résultats Transplantation de cellules souches périphériques Transplantation de cellules souches comme traitement de maladies auto-immunes PERSPECTIVES LECTURES CONSEILLÉES QUESTIONNAIRE Chapitre 9 Maladies rénales INTRODUCTION SYNDROMES CLINIQUES STRUCTURE GLOMÉRULAIRE NORMALE CLASSIFICATION HISTOLOGIQUE DES GLOMÉRULONÉPHRITES GLOMÉRULONÉPHRITE Néphrite aiguë à complexes immuns Glomérulonéphrite aiguë postinfectieuse GLOMÉRULONÉPHRITE CHRONIQUE Glomérulonéphrite membraneuse Glomérulonéphrite membrano-proliférative (glomérulonéphrite mésangiocapillaire) Lupus érythémateux disséminé Glomérulonéphrite rapidement progressive Maladie à anticorps anti-membrane basale glomérulaire Glomérulonéphrite associée à des anticorps anti-cytoplasme des neutrophiles Autres formes de glomérulonéphrite Néphropathie à IgA Néphrite de Henoch-Schönlein SYNDROME NÉPHROTIQUE Néphropathie avec lésions glomérulaires minimes Glomérulosclérose focale Maladie amyloïde Autres causes de syndrome néphrotique NÉPHROPATHIE TUBULO-INTERSTITIELLE Néphrite tubulo-interstitielle due à des médicaments Le myélome multiple et ses complications rénales Autres néphrites tubulo-interstitielles de cause immunitaire INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE GLOMÉRULONÉPHRITE RÉCURRENTE DANS DES REINS TRANSPLANTÉS LECTURES CONSEILLÉES QUESTIONNAIRE Chapitre 10 Articulations et muscles INTRODUCTION FORMES CLINIQUES DES MALADIES ARTICULAIRES ARTHRITE ET INFECTION Arthrite septique ARTHRITE VIRALE ARTHRITE D ORIGINE IMMUNE ARTHRITE RHUMATOÏDE Diagnostic Sérologie Histopathologie Pathogénie Étiologie Complications Traitement SPONDYLOARTHROPATHIES SÉRONÉGATIVES Spondylarthrite ankylosante Autres spondyloarthropathies séronégatives SYNDROME DE REITER ET ARTHRITE RÉACTIONNELLE ARTHRITE ENTÉROPATHIQUE ARTHRITE PSORIASIQUE Autres arthrites séronégatives ARTHRITE CHRONIQUE DE L ENFANT LUPUS ÉRYTHÉMATEUX DISSÉMINÉ Tableau clinique...199

5 T A B L E D E S M A T I È R E S v 7.2 Résultats de laboratoire Diagnostic différentiel Lupus érythémateux disséminé induit par des médicaments Traitement Pronostic Étiologie et pathogénie DÉFICIENCE DU COMPLÉMENT PRODUCTION D AUTOANTICORPS APOPTOSE MÉDICAMENTS LUMIÈRE ULTRAVIOLETTE HORMONES AUTRES MALADIES DU TISSU CONJONCTIF Connectivite mixte Syndrome de Sjögren Sclérodermie VASCULITES SYSTÉMIQUES Périartérite noueuse Pseudo-polyarthrite rhizomélique et artérite temporale à cellules géantes Autres vasculites MALADIES INFLAMMATOIRES DES MUSCLES OU MYOSITES LECTURES CONSEILLÉES QUESTIONNAIRE Chapitre 11 Affections cutanées INTRODUCTION LES INFECTIONS ET LA PEAU ECZÉMA ATOPIQUE DERMATITE DE CONTACT DERMATOSES BULLEUSES Pemphigus vulgaire Pemphigoïde bulleuse Pemphigoïde gravidique Épidermolyse bulleuse acquise Dermatite herpétiforme COMPLICATIONS CUTANÉES DE MALADIES SYSTÉMIQUES Déficit en inhibiteur de C Vasculites Cryoglobulinémie Lupus érythémateux Sclérose systémique Psoriasis Vitiligo Pelade LECTURES CONSEILLÉES QUESTIONNAIRE Chapitre 12 Affections oculaires INTRODUCTION Sac conjonctival Le globe CONJONCTIVITES Infections conjonctivales Conjonctivites allergiques Conjonctivites auto-immunes Syndrome de Stevens-Johnson Autres causes de conjonctivite KÉRATITES SCLÉRITES UVÉITES Uvéite antérieure Uvéite postérieure Uvéite phaco-antigénique LECTURES CONSEILLÉES QUESTIONNAIRE Chapitre 13 Affections thoraciques INTRODUCTION INFECTIONS RESPIRATOIRES Infection chez un sujet immunocompétent Infections chez un sujet immunodéficient MALADIES GRANULOMATEUSES Formation d un granulome Tuberculose Sarcoïdose MALADIES PULMONAIRES INTERSTITIELLES Éosinophilie pulmonaire Alvéolite allergique extrinsèque Alvéolite fibrosante VASCULITE PULMONAIRE Granulomatose de Wegener FIBROSE PULMONAIRE MALADIES CARDIAQUES Péricardite Myocardite Endocardite MALADIES CORONARIENNES MALADIES DES GROS VAISSEAUX LECTURES CONSEILLÉES QUESTIONNAIRE Chapitre 14 Maladies gastro-intestinales et hépatiques INTRODUCTION...252

6 vi I M M U N O L O G I E C L I N I Q U E 1.1 Mécanismes immunitaires normaux Les divers types de réponses immunitaires intestinales VIRUS DE L IMMUNODÉFICIENCE HUMAINE Virus de l immunodéficience humaine et l intestin GASTRITE Gastrite atrophique et anémie pernicieuse MALADIE GASTRO-INTESTINALE INDUITE PAR LA NOURRITURE Allergie alimentaire Maladie cœliaque ENTÉROPATHIE AUTO-IMMUNE ENTÉROPATHIES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES Maladie de Crohn et colite ulcéreuse HÉPATITE VIRALE Hépatite A Hépatite B Hépatite C Autres hépatites d origine virale MALADIES HÉPATIQUES AUTO-IMMUNES Hépatite chronique active Cirrhose biliaire primitive Syndromes associés Maladie hépatique induite par l alcool Maladie hépatique induite par des médicaments LECTURES CONSEILLÉES QUESTIONNAIRE Chapitre 15 Endocrinologie et diabète INTRODUCTION MÉCANISMES DE L AUTO-IMMUNITÉ ENDOCRINE MALADIE THYROÏDIENNE Thyréotoxicose Thyroïdite de Hashimoto Atrophie thyroïdienne idiopathique (myxœdème) DIABÈTE Les deux formes de diabète Pathogénie immune du diabète Complications du diabète Les tests immunologiques sont-ils utiles? MALADIE SURRÉNALIENNE Maladie auto-immune des surrénales MALADIES DES PARATHYROÏDES MALADIES DES GONADES Oophorite STÉRILITÉ Immunologie de la stérilité MALADIE DE L HYPOPHYSE POLYENDOCRINOPATHIE AUTO-IMMUNE LECTURES CONSEILLÉES QUESTIONNAIRE Chapitre 16 Maladies hématologiques INTRODUCTION Mécanismes de destruction ANÉMIES HÉMOLYTIQUES AUTO-IMMUNES Anémies hémolytiques à anticorps chauds Anémies hémolytiques à anticorps froids Anémies hémolytiques auto-immunes induites par des médicaments Hémoglobinurie nocturne paroxystique Anémie causée par des alloanticorps THROMBOPÉNIE IMMUNE Thrombopénie immune Thrombopénie induite par les médicaments Thrombopénie néonatale NEUTROPÉNIE PROGÉNITEURS HÉMATOPOÏÉTIQUES TROUBLES IMMUNITAIRES DE LA COAGULATION Syndrome primaire des anticorps antiphospholipides Autres anticorps dirigés contre des facteurs de coagulation TRANSFUSION SANGUINE Principes de la transfusion sanguine Risques de la transfusion sanguine LECTURES CONSEILLÉES QUESTIONNAIRE Chapitre 17 Neuro-immunologie INTRODUCTION INFECTIONS MALADIES DÉMYÉLINISANTES DU SYSTÈME NERVEUX CENTRAL Sclérose en plaques Autres maladies démyélinisantes NÉVRITE OPTIQUE ENCÉPHALITE POSTINFECTIEUSE LEUCOENCÉPHALOPATHIE MULTIFOCALE PROGRESSIVE MALADIES AUTO-IMMUNES DE LA JONCTION NEUROMUSCULAIRE Myasthénie Syndrome myasthénique de Lambert-Eaton (SMLE) NEUROPATHIES IMMUNES Polynévrite idiopathique aiguë (syndrome de Guillain-Barré)...307

7 T A B L E D E S M A T I È R E S vii 5.2 Neuropathies périphériques inflammatoires chroniques Gammapathies monoclonales LUPUS CÉRÉBRAL Lupus cérébral LECTURES CONSEILLÉES QUESTIONNAIRE Chapitre 18 Grossesse INTRODUCTION MÉCANISMES IMMUNOLOGIQUES DANS L IMPLANTATION ET LA GROSSESSE Rôle de l utérus Rôle du placenta Mécanismes maternels GROSSESSE ET INFECTION MATERNELLE PROTECTION DU FŒTUS ET DU NOUVEAU-NÉ CONTRE L INFECTION Développement de l immunité cellulaire chez le fœtus Transfert placentaire des IgG Valeur immunologique de l alimentation au sein AFFECTIONS DE LA GROSSESSE Fausses couches répétées Pronostic de la grossesse en cas de lupus érythémateux disséminé Autres maladies rhumatismales et grossesse Pré-éclampsie Allo-immunisation Maladies auto-immunes spécifiques d organe au cours de la grossesse LECTURES CONSEILLÉES QUESTIONNAIRE Chapitre 19 Techniques en immunologie clinique INTRODUCTION PRODUCTION D ANTISÉRUMS UTILISÉS DANS LES LABORATOIRES D IMMUNOLOGIE CLINIQUE DOSAGE SPÉCIFIQUE DES IMMUNOGLOBULINES ET D AUTRES PROTÉINES ANALYSES QUALITATIVES DES IMMUNOGLOBULINES Sérum Urine Liquide céphalorachidien ÉTUDES DU COMPLÉMENT ET DES MALADIES À COMPLEXES IMMUNS Dosages des composants individuels Détection de fragments de constituants du complément Facteur néphritique anti-c Tests fonctionnels Dosages des complexes immuns ANTICORPS CONTRE LES ANTIGÈNES MICROBIENS DÉTECTION DES AUTOANTICORPS Dans le sérum IMMUNOFLUORESCENCE INDIRECTE AGGLUTINATION DE PARTICULES RIA (RADIOIMMUNOASSAY) ET ELISA (ENZYME-LINKED IMMUNOSORBENT ASSAYS) (FIG ) ÉLECTROSYNÉRÈSE Biopsie TESTS POUR L ALLERGIE ET LES HYPERSENSIBILITÉS Anticorps IgE spécifiques IgE sérique totale Anticorps précipitants ÉVALUATION DU SYSTÈME LYMPHOCYTAIRE Analyse des lymphocytes Tests fonctionnels ÉTUDE DES NEUTROPHILES ET DES MONOCYTES Numération des neutrophiles et monocytes Tests fonctionnels TECHNOLOGIE DE L ADN RECOMBINANT EN IMMUNOLOGIE CLINIQUE Analyse de l ADN Implications diagnostiques TESTS D HISTOCOMPATIBILITÉ LECTURES CONSEILLÉES QUESTIONNAIRE Appendice Réponses Index...345

Etiologie : - primaire: enfant, déficit en IgA, en lymphocytes

Etiologie : - primaire: enfant, déficit en IgA, en lymphocytes Immunité Barrière cutanée ou muqueuse puis système immunitaire Immunité innée - réponse immédiate (minutes) aspécifique - inflammation locale ou généralisée (rougeur, chaleur, douleur, œdème) - composante

Plus en détail

Avis 9 janvier 2013. Phosphate disodique de bétaméthasone

Avis 9 janvier 2013. Phosphate disodique de bétaméthasone COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 9 janvier 2013 BETNESOL 0,50 mg, comprimé effervescent B/30 (CIP : 34009 301 097 3-1) BETNESOL 4 mg/ml, solution injectable B/3 (CIP : 34009 301 096 7-0) BETNESOL 5 mg/100

Plus en détail

Vieillissement immunitaire et risque infectieux. Dr F.Rachidi-Berjamy Capacité de gériatrie 23 Mai 2014

Vieillissement immunitaire et risque infectieux. Dr F.Rachidi-Berjamy Capacité de gériatrie 23 Mai 2014 Vieillissement immunitaire et risque infectieux Dr F.Rachidi-Berjamy Capacité de gériatrie 23 Mai 2014 Introduction L immunité = la résistance aux maladies, et spécifiquement infectieuses La physiologie

Plus en détail

Techniques Immunologiques appliquées au diagnostic

Techniques Immunologiques appliquées au diagnostic Département de Biologie Laboratoire de Biochimie - Immunologie Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences Filière SVI Semestre 4 (S4) 2004-2005 Module de Biologie Humaine M 16.1 Élément d Immunologie

Plus en détail

Purpuras chez l adulte*

Purpuras chez l adulte* Examen National Classant Orientation diagnostique devant : Purpuras chez l enfant et chez l adulte Purpuras chez l adulte* B. CRICKX (Paris, Bichat), F. PIETTE (Lille), J.-C. ROUJEAU (Créteil), J.-M. BONNETBLANC

Plus en détail

Cibles et mécanismes d action des thérapeutiques cellulaires visant à moduler le système immunitaire

Cibles et mécanismes d action des thérapeutiques cellulaires visant à moduler le système immunitaire Cibles et mécanismes d action des thérapeutiques cellulaires visant à moduler le système immunitaire Pierre Tiberghien, Olivier Adotevi, François Lemoine, Jean François Moreau, Salima Hacein-Bey I. Introduction...

Plus en détail

IMMUNOINTERVENTION ET VACCINS

IMMUNOINTERVENTION ET VACCINS IMMUNOINTERVENTION ET VACCINS Maladie Clinique Biologie Immunologie Diagnostic Traitement POLYARTHRITE RHUMATOIDE = PAR LUPUS ERYTHEMATEUX DISSEMINE OU SYSTEMIQUE = LED SYNDROME DES ANTI PHOSPHOLIPIDES

Plus en détail

Aspects immunologiques des biothérapies

Aspects immunologiques des biothérapies Aspects immunologiques des biothérapies Olivier Boyer Olivier Adotévi, François Lemoine et Philippe Saas I-Introduction... 2 II-Biothérapies moléculaires et substitutives... 3 II-1.Sérothérapie... 3 II-2.Thérapeutiques

Plus en détail

3.5 Tableau des recommandations vaccinales spécifiques chez les personnes immunodéprimées ou aspléniques

3.5 Tableau des recommandations vaccinales spécifiques chez les personnes immunodéprimées ou aspléniques 3.5 Tableau des recommandations vaccinales spécifiques chez les personnes immunodéprimées ou aspléniques La vaccination en cas d immunodépression présente certaines particularités qui justifient des recommandations

Plus en détail

Table des matières. Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi

Table des matières. Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi Table des matières v Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi 1 L immunité innée, 1 Les obstacles externes à l infection, 1 Les cellules phagocytaires tuent les micro-organismes,

Plus en détail

Approche diagnostique et thérapeutique du purpura thrombocytopénique idiopathique. Dr C Bradstreet Service de médecine interne SEMINAIRES IRIS

Approche diagnostique et thérapeutique du purpura thrombocytopénique idiopathique. Dr C Bradstreet Service de médecine interne SEMINAIRES IRIS Approche diagnostique et thérapeutique du purpura thrombocytopénique idiopathique Dr C Bradstreet Service de médecine interne Séminaire des services d urgence Campus Érasme Définition Pathologie acquise

Plus en détail

Sinergic-massage. Médecine Académique - Programme 2014-2015. Anatomie Physiologie Pathologie. Système tégumentaire 16 heures

Sinergic-massage. Médecine Académique - Programme 2014-2015. Anatomie Physiologie Pathologie. Système tégumentaire 16 heures Médecine Académique - Programme 2014-2015 L objectif de notre module de médecine académique est de transmettre les bases indispensables à la compréhension du corps humain, ainsi qu une approche des différentes

Plus en détail

Les déficits immunitaires primitifs / congénitaux / héréditaires

Les déficits immunitaires primitifs / congénitaux / héréditaires Les déficits immunitaires primitifs / congénitaux / héréditaires http://www.med.univ-rennes1.fr/etud/pediatrie/deficits.htm 1. Déficits de l immunité innée (10 % des déficits immunitaires héréditaires)

Plus en détail

Dermatoses professionnelles. Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011

Dermatoses professionnelles. Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011 Dermatoses professionnelles Bita DEZFOULIAN, MD, PhD Service de Dermatologie CHU Sart Tilman 27 janvier 2011 Introduction Incidence des dermatoses professionnelles: entre 0,5 et 0,7 cas pour 1000 travailleurs

Plus en détail

Le bilan des avancées thérapeutiques 2005

Le bilan des avancées thérapeutiques 2005 Le bilan des avancées thérapeutiques 2005 Dr Chrystel Jouan-Flahault Directeur Médical, Leem Un état des lieux à partir de données objectives Les médicaments retenus sont ceux qui ont justifié l attribution

Plus en détail

Maladies auto-immunes

Maladies auto-immunes Lésions tissulaires & auto-anticorps par LT spécifiques du soi Sclérose en plaques MBP : Myelin Basic Protein/PLP : ProteoLipid Protein/MOG : Myelin Oligodendrocyte Glycoprotein! Dégradation de la myéline

Plus en détail

SYNDROME D HYPER-IgM

SYNDROME D HYPER-IgM SYNDROME D HYPER-IgM Le présent livret a été rédigé à l attention des patients et de leurs familles. Il ne doit pas remplacer les conseils d un spécialiste en immunologie. 1 Egalement Disponible : AGAMMAGLOBULINÉMIE

Plus en détail

PATHOLOGIE DES GRANULOCYTES (ou POLYNUCLEAIRES)

PATHOLOGIE DES GRANULOCYTES (ou POLYNUCLEAIRES) PATHOLOGIE DES GRANULOCYTES (ou POLYNUCLEAIRES) I/Rappel A/ Description Noyau polylobé d où le terme polynucléaire Cytoplasme granuleux d où le terme granulocyte. Selon la coloration des granulations on

Plus en détail

VOLUME 2 Aspects cliniques

VOLUME 2 Aspects cliniques VOLUME 2 Aspects cliniques Chapitre 3 Les maladies infectieuses Les maladies infectieuses 198 Les maladies infectieuses W. Michielsen, R. Peleman Les personnes âgées sont plus susceptibles aux infections

Plus en détail

F Andrianjafison, ON Rakotomalala, MMO Razanaparany, H Rakotoharivelo, OH Rakotonirainy, S Ralandison

F Andrianjafison, ON Rakotomalala, MMO Razanaparany, H Rakotoharivelo, OH Rakotonirainy, S Ralandison F Andrianjafison, ON Rakotomalala, MMO Razanaparany, H Rakotoharivelo, OH Rakotonirainy, S Ralandison Après-Midi Rhumato, février 2014, CHU JRB Antananarivo Maladies inflammatoires : désordres inflammatoires

Plus en détail

MALADIE DE HODGKIN DEFINITION I - HISTOPATHOLOGIE

MALADIE DE HODGKIN DEFINITION I - HISTOPATHOLOGIE MALADIE DE HODGKIN DEFINITION I - HISTOPATHOLOGIE II - DIAGNOSTIC A - Circonstances du diagnostic B - Diagnostic de certitude = biopsie ganglionnaire C - Bilan d extension III - FORMES CLINIQUES IV - PRONOSTIC

Plus en détail

Immunopathologie. Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences. Filière SVI Semestre 4. Pr. Saaïd AMZAZI. Département de Biologie

Immunopathologie. Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences. Filière SVI Semestre 4. Pr. Saaïd AMZAZI. Département de Biologie Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences Département de Biologie Année Universitaire : 2004-2005 Filière SVI Semestre 4 Immunopathologie Module optionnel (M 16.1): Biologie Humaine Élément : Immunologie

Plus en détail

Maladies auto-immunes

Maladies auto-immunes Perturbation des mécanismes de sélection des lymphocytes 1 Perturbation des mécanismes d apoptose Maladies auto-immunes Anomalie de la régulation du système immunitaire Réseau des cytokines Réseau idiotypique

Plus en détail

Cours formation théorique

Cours formation théorique Programme du cours de premier cycle Cours formation théorique Anatomie, physiologie, biologie, pathologie Bases de la biologie 1. Qu est-ce que la vie 2. Organisation d un être humain 3. Plans du corps

Plus en détail

CONCOURS D INTERNAT ET DE RESIDANAT DES ETUDES EN PHARMACIE

CONCOURS D INTERNAT ET DE RESIDANAT DES ETUDES EN PHARMACIE CONCOURS D INTERNAT ET DE RESIDANAT DES ETUDES EN PHARMACIE 1 QUESTIONS D INTERNAT ET DE RESIDANAT EN PHARMACIE ADMISSIBILITE A- SCIENCES FONDAMENTALES 1- Dosages radioimmunologiques : - principe - mise

Plus en détail

4- MODE DE CONTAMINATION

4- MODE DE CONTAMINATION PNEUMOCYSTOSE 1- DEFINITION La pneumocystose humaine est due à un microorganisme, cosmopolite, ubiquitaire, opportuniste, Pneumocystis jiroveci, se développant principalement dans les poumons de patients

Plus en détail

Le diagnostic de cancer Chapitre 14 Cancérologie - Hématologie

Le diagnostic de cancer Chapitre 14 Cancérologie - Hématologie Le diagnostic de cancer Chapitre 14 Cancérologie - Hématologie Le moment des examens est une période de doute et d espoir : «on me fait tant d examens car il y a un espoir qu il n y ait rien». Le rôle

Plus en détail

Purpura thrombopénique idiopathique

Purpura thrombopénique idiopathique Purpura thrombopénique idiopathique I. Définition Le purpura thrombopénique idiopathique (PTI) ou purpura thrombopénique auto-immun est caractérisé par une diminution du chiffre des plaquettes circulantes

Plus en détail

pemphigoïdes, dermatite herpétiforme et dermatose à IgA linéaire, érythème polymorphe, porphyries, épidermolyses bulleuses

pemphigoïdes, dermatite herpétiforme et dermatose à IgA linéaire, érythème polymorphe, porphyries, épidermolyses bulleuses DIAGNOSTIC HISTOLOGIQUE DES DERMATOSES BULLEUSES ET PUSTULEUSES I BULLES INTRA-EPIDERMIQUES AVEC ACANTHOLYSE : pemphigus et dermatoses avec acantholyse SANS ACANTHOLYSE : toxidermies, bulles virales, eczéma

Plus en détail

Artérite à cellules géantes (Horton) Polyartérite noueuse (forme cutanée, systémique)

Artérite à cellules géantes (Horton) Polyartérite noueuse (forme cutanée, systémique) curriculum Vasculite allergique Karin Schad, Katrin Kerl, Reinhard Dummer, Antonio Cozzio Klinik für Dermatologie und Venerologie, UniversitätsSpital Zürich Quintessence P La vasculite allergique est la

Plus en détail

Asthénie, ictère d aggravation progressive depuis 2014, prurit, quelques angiomes stellaires

Asthénie, ictère d aggravation progressive depuis 2014, prurit, quelques angiomes stellaires Patiente de 43 ans ATCD : tabagisme sevré 2003, G3P2 Asthénie, ictère d aggravation progressive depuis 2014, prurit, quelques angiomes stellaires Biologie : Cytolyse, cholestase ALAT, ASAT 80, GGT 107,

Plus en détail

Les tests de laboratoire dans les uvéites antérieures aiguës

Les tests de laboratoire dans les uvéites antérieures aiguës Les tests de laboratoire dans les uvéites antérieures aiguës Christian Khoury O.D., Ph.D. Utilités des tests Indicateur de maladie systémique Paramètres objectifs Procédures d évaluation reconnues Utiles

Plus en détail

Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE

Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE (*) Introduction Définition : SYSTEME IMMUNITAIRE (SI) : C est un ensemble d organes, de cellules et de tissus dont la fonction est la défense du corps humain, c est à dire le

Plus en détail

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1 Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire qui permettra l identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité. Les professionnels

Plus en détail

CLASSIFICATION ET DIAGNOSTIC DES VASCULARITES SYSTEMIQUES Loïc Guillevin Hôpital Cochin, Paris

CLASSIFICATION ET DIAGNOSTIC DES VASCULARITES SYSTEMIQUES Loïc Guillevin Hôpital Cochin, Paris CLASSIFICATION ET DIAGNOSTIC DES VASCULARITES SYSTEMIQUES Loïc Guillevin Hôpital Cochin, Paris Fibrinoid necrosis (media) Inflammation Thrombosis CLASSIFICATION CLASSIFICATION DES VASCULARITES NECROSANTES

Plus en détail

Mécanismes moléculaires à l origine des maladies autoimmunes

Mécanismes moléculaires à l origine des maladies autoimmunes Mécanismes moléculaires à l origine des maladies autoimmunes Sébastien Lacroix-Desmazes INSERM UMRS 1138 Immunopathology and herapeutic Immunointervention CRC - Paris, France Ma connaissance d un patient

Plus en détail

Allergies et intolérances alimentaires: «Du mythe à la réalité» Dr Catherine Reenaers Service de Gastroentérologie CHU Liège

Allergies et intolérances alimentaires: «Du mythe à la réalité» Dr Catherine Reenaers Service de Gastroentérologie CHU Liège Allergies et intolérances alimentaires: «Du mythe à la réalité» Dr Catherine Reenaers Service de Gastroentérologie CHU Liège Le 16 mars 2016 Après 40 000 ans d une sévère sélection, notre espèce se désadapte

Plus en détail

Mort cellulaire. Lara Chalabreysse

Mort cellulaire. Lara Chalabreysse Mort cellulaire Lara Chalabreysse 1 1/ Apoptose 2 Définition Forme de mort cellulaire Eliminer les cellules indésirables Étapes coordonnées programmées Gènes dédiés à cette tache Implications Développement

Plus en détail

TRAITEMENTS IMMUNOMODULATEURS (RHUMATISMES INFLAMMATOIRES) Christian ROUX Université René Descartes Hôpital Cochin PARIS

TRAITEMENTS IMMUNOMODULATEURS (RHUMATISMES INFLAMMATOIRES) Christian ROUX Université René Descartes Hôpital Cochin PARIS TRAITEMENTS IMMUNOMODULATEURS (RHUMATISMES INFLAMMATOIRES) Christian ROUX Université René Descartes Hôpital Cochin PARIS POLYARTHRITE RHUMATOIDE Traitements classiques Antimalariques Sels d or D-Penicillamine

Plus en détail

Maladies auto-immunes du foie

Maladies auto-immunes du foie Maladies auto-immunes du foie Ouvrage réalisé sous la direction du Docteur Bach-Nga PHAM Ce cahier de formation est dédié à Annie, Catherine, Geneviève, Myrtha, Ouiza, Patricia et Régine 3 SOMMAIRE CHAPITRE

Plus en détail

MONOGRAPHIE DE PRODUIT REMICADE. Infliximab. Poudre pour solution stérile et lyophilisée, 100 mg/fiole. Modulateur des réactions biologiques

MONOGRAPHIE DE PRODUIT REMICADE. Infliximab. Poudre pour solution stérile et lyophilisée, 100 mg/fiole. Modulateur des réactions biologiques MONOGRAPHIE DE PRODUIT REMICADE Infliximab Poudre pour solution stérile et lyophilisée, 100 mg/fiole Modulateur des réactions biologiques REMICADE ne doit être utilisé que par des médecins ayant des connaissances

Plus en détail

Immunité anti-tumorale

Immunité anti-tumorale Immunité anti-tumorale Professeur M GUENOUNOU Laboratoire d Immunologie & Microbiologie UFR de Pharmacie 51100 REIMS 1- Cellules tumorales - Une tumeur est une prolifération clonale issue d une cellule

Plus en détail

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT Remicade 100 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion. 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Chaque flacon contient

Plus en détail

RECHERCHE D ANTICORPS DANS LA MALADIE CŒLIAQUE :

RECHERCHE D ANTICORPS DANS LA MALADIE CŒLIAQUE : RECHERCHE D ANTICORPS DANS LA MALADIE CŒLIAQUE : DIAGNOSTIC ET SUIVI DE L OBSERVANCE DU RÉGIME SANS GLUTEN LES AUTOANTICORPS ANTI-RETICULINE (ARA) Classement NABM : chapitre 7-03 Auto-immunité - code :

Plus en détail

Concept de formation post-graduée en Allergologie et Immunologie Clinique dans le Département Médicochirurgical de Pédiatrie du CHUV, Lausanne.

Concept de formation post-graduée en Allergologie et Immunologie Clinique dans le Département Médicochirurgical de Pédiatrie du CHUV, Lausanne. Concept de formation post-graduée en Allergologie et Immunologie Clinique dans le Département Médicochirurgical de Pédiatrie du CHUV, Lausanne. Dr Michaël Hofer Unité d Immuno-allergologie et Rhumatologie

Plus en détail

AUGMENTATION DE LA VITESSE DE SEDIMENTATION

AUGMENTATION DE LA VITESSE DE SEDIMENTATION AUGMENTATION DE LA VITESSE DE SEDIMENTATION UNE CONDUITE DIAGNOSTIQUE SIMPLE fibrinogène ou CRP protéinogramme 2 causes à retenir syndrome inflammatoire dysglobulinémie monoclonale Conduite à tenir devant

Plus en détail

Chapitre Les Affections ALD Libellé. 38- Troubles permanents du rythme et de la conductivité

Chapitre Les Affections ALD Libellé. 38- Troubles permanents du rythme et de la conductivité Chapitre Les Affections ALD Libellé 15- Insuffisance cardiaque Insuffisance ventriculaire gauche : IVG Insuffisance ventriculaire droite secondaire :IVD Troubles de la conduction (BAV complet) 38- Troubles

Plus en détail

Ta b le PREMIÈRE PARTIE. Introduction...9 COMPRENDRE L'ALLERGIE

Ta b le PREMIÈRE PARTIE. Introduction...9 COMPRENDRE L'ALLERGIE Ta b le Introduction...9 PREMIÈRE PARTIE COMPRENDRE L'ALLERGIE CHAPITRE 1 Allergies, allergènes, allergiques... 15 L'allergie est-elle une maladie?... 16 Qu'est-ce qu'un allergène?... 17 Qui est allergique?...

Plus en détail

Avant- propos. La physiologie en BTS diététique : les exigences du programme

Avant- propos. La physiologie en BTS diététique : les exigences du programme Avant- propos Le présent ouvrage a pour but de faciliter l enseignement de la physiologie dans le cadre du BTS diététique. Pour ce faire, nous avons respecté scrupuleusement le cadre du programme d enseignement

Plus en détail

Immunointervention (introduction) DFGSM3 2012 2013 Pr Michel Abbal

Immunointervention (introduction) DFGSM3 2012 2013 Pr Michel Abbal Immunointervention (introduction) DFGSM3 2012 2013 Pr Michel Abbal Généralités En introduction aux interventions de : M. Pasquet : vaccinations (enfant) et TTT par Ig P. Massip : vaccinations (adulte)

Plus en détail

ANATOMIE PATHOLOGIQUE ET INFLAMMATION CONCEPTION D ENSEMBLE

ANATOMIE PATHOLOGIQUE ET INFLAMMATION CONCEPTION D ENSEMBLE ANATOMIE PATHOLOGIQUE ET INFLAMMATION CONCEPTION D ENSEMBLE 1. Définition L'inflammation ou réaction inflammatoire est la réponse des tissus vivants, vascularisés, à une agression. 2. Causes des réactions

Plus en détail

Interprétation de l électrophorèse des protéines sériques. P Bataille Hôpital Docteur Duchenne Boulogne sur Mer

Interprétation de l électrophorèse des protéines sériques. P Bataille Hôpital Docteur Duchenne Boulogne sur Mer Interprétation de l électrophorèse des protéines sériques P Bataille Hôpital Docteur Duchenne Boulogne sur Mer Principe et Historique Séparation des constituants d un mélange protéique sous l action d

Plus en détail

Reflux gastro-oesophagien

Reflux gastro-oesophagien Reflux gastro-oesophagien Définition: reflux de sécrétions acides de l estomac vers l œsophage Epidémiologie: > 10% de la population Etiologie: - incontinence de la barrière œsogastrique - facteurs favorisants:

Plus en détail

Immunologie et Fausses Couches spontanées précoces à Répétition. Dr Martine Uzan Néphrologue Hôpital de Poissy-St-Germain Journée GEMA 31mars 2007

Immunologie et Fausses Couches spontanées précoces à Répétition. Dr Martine Uzan Néphrologue Hôpital de Poissy-St-Germain Journée GEMA 31mars 2007 Immunologie et Fausses Couches spontanées précoces à Répétition Dr Martine Uzan Néphrologue Hôpital de Poissy-St-Germain Journée GEMA 31mars 2007 1 Introduction Pathologie mal connue et prise en charge

Plus en détail

FLASH SCLÉROSE EN PLAQUES SFN - NEUROSCIENCE 2015

FLASH SCLÉROSE EN PLAQUES SFN - NEUROSCIENCE 2015 FLASH SCLÉROSE EN PLAQUES SFN - NEUROSCIENCE 2015 CHICAGO, USA - 17 AU 21 OCTOBRE par Dr Richard Macrez, Université de Caen & Hôpital de Caen CONGRES NEUROSCIENCES 2015 - CHICAGO, USA Du 17 au 21 Octobre

Plus en détail

Numéro d Étudiant. Série de Problèmes 4 Date de remise : Seulement remettre vos réponses sur la feuille de réponse fournie

Numéro d Étudiant. Série de Problèmes 4 Date de remise : Seulement remettre vos réponses sur la feuille de réponse fournie Nom : Numéro d Étudiant Série de Problèmes 4 Date de remise : Seulement remettre vos réponses sur la feuille de réponse fournie 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 1. Lequel

Plus en détail

De l Arthrite Juvénile Idiopathique au Syndrome de Chevauchement A. VENAILLE - GRENOBLE

De l Arthrite Juvénile Idiopathique au Syndrome de Chevauchement A. VENAILLE - GRENOBLE De l Arthrite Juvénile Idiopathique au Syndrome de Chevauchement A. VENAILLE - GRENOBLE Kévin, né en 1991 Pas d antécédents familiaux ni personnels Vaccins à jour Début du suivi pour maladie inflammatoire

Plus en détail

Pathologie du Poumon. Gérard ABADJIAN Réf.: Robbins Anatomie Pathologique 3 ème Ed. Française (6th Ed.)

Pathologie du Poumon. Gérard ABADJIAN Réf.: Robbins Anatomie Pathologique 3 ème Ed. Française (6th Ed.) Pathologie du Poumon Gérard ABADJIAN Réf.: Robbins Anatomie Pathologique 3 ème Ed. Française (6th Ed.) Le poumon normal Lobes droits (3) et gauches (2) Bronches souches, divisions Bronchioles, alvéoles

Plus en détail

Réanimation 14 (2005) III VIII. Index des mots clés. Approche systémique des risques Politique nationale de gestion des risques en établissements

Réanimation 14 (2005) III VIII. Index des mots clés. Approche systémique des risques Politique nationale de gestion des risques en établissements Réanimation 14 (2005) III VIII Index des mots clés http://france.elsevier.com/direct/reaurg/ A Accident médical Comment informer le patient et sa famille? Le point de vue juridique, 454 Accidents La pathologie

Plus en détail

Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile

Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile Pædiatric Rheumatology InterNational Trials Organisation Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile De quoi s agit-il? Le syndrome de Blau est une maladie génétique. Les patients souffrent d une combinaison entre

Plus en détail

BASES IMMUNOLOGIQUES DE L HYPERSENSIBILITE LIEE AUX IgE

BASES IMMUNOLOGIQUES DE L HYPERSENSIBILITE LIEE AUX IgE Dr Cécile BORDES, MCU-PH Laboratoire d Immunologie Université Victor Segalen, CHU Pellegrin Bordeaux BASES IMMUNOLOGIQUES DE L HYPERSENSIBILITE LIEE AUX IgE Objectifs Présenter les bases physiopathologiques

Plus en détail

Cas clinique en pathologies inflammatoires

Cas clinique en pathologies inflammatoires Cas clinique en pathologies inflammatoires Dr. Elisabeth ASLANGUL Médecine Interne Groupe Hospitalier Hôtel Dieu/Cochin Pr. Franck PAGES Immunologie Hôpital Européen Georges Pompidou Faculté de Médecine

Plus en détail

DEFICITS IMMUNITAIRES. Pr O Lambotte Service de Médecine Interne Immunologie Clinique CHU Bicêtre INSERM U1012

DEFICITS IMMUNITAIRES. Pr O Lambotte Service de Médecine Interne Immunologie Clinique CHU Bicêtre INSERM U1012 DEFICITS IMMUNITAIRES Pr O Lambotte Service de Médecine Interne Immunologie Clinique CHU Bicêtre INSERM U1012 Déficits immunitaires Avant tout : déficits immunitaires secondaires Infections: VIH mais aussi

Plus en détail

Bac S - Sujet de SVT - Session 2013 - Asie LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE

Bac S - Sujet de SVT - Session 2013 - Asie LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE Bac S - Sujet de SVT - Session 2013 - Asie 1ère PARTIE : Mobilisation des connaissances (8 points). LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE 1- Question de synthèse (6 points) Au Nord du Pérou, on peut observer

Plus en détail

3. Calendrier vaccinal 2012. Tableaux synoptiques

3. Calendrier vaccinal 2012. Tableaux synoptiques 7 BEH -5 / 0 avril 0. Calendrier vaccinal 0. Tableaux synoptiques. Tableau des vaccinations recommandées chez les enfants et les adolescents en 0 Recommandations générales Rattrapage Populations particulières

Plus en détail

Immuno-intervention thérapeutique. Immunoglobulines intra-veineuses. Immuno-intervention thérapeutique. Immunoglobulines intra-veineuses

Immuno-intervention thérapeutique. Immunoglobulines intra-veineuses. Immuno-intervention thérapeutique. Immunoglobulines intra-veineuses Master 1 BS - Immunopathologie - Immunoglobulines intra-eineuses Année uniersitaire 2011-2012 Immunoglobulines intra-eineuses Place dans l immunointerention Préparation et composition Indications Mécanismes

Plus en détail

Mise en garde contre l utilisation inappropriée des IgG anti-aliments

Mise en garde contre l utilisation inappropriée des IgG anti-aliments Mise en garde contre l utilisation inappropriée des IgG anti-aliments Habib Chabane (Paris) Initialement commercialisés via Internet, beaucoup de patients ont recours à ces tests sans prescription médicale,

Plus en détail

MabThera. rituximab. Qu est-ce que MabThera? Dans quel cas MabThera est-il utilisé? Résumé EPAR à l'intention du public

MabThera. rituximab. Qu est-ce que MabThera? Dans quel cas MabThera est-il utilisé? Résumé EPAR à l'intention du public EMA/614203/2010 EMEA/H/C/000165 Résumé EPAR à l'intention du public rituximab Le présent document est un résumé du rapport européen public d'évaluation (EPAR) relatif à. Il explique de quelle manière l

Plus en détail

Interactions hôte agent infectieux. Herpesvirus. Ganglion du nerf trijumeau Ganglions sacrés Ganglions rachidiens et des paires crâniennes

Interactions hôte agent infectieux. Herpesvirus. Ganglion du nerf trijumeau Ganglions sacrés Ganglions rachidiens et des paires crâniennes La famille des Herpesviridae comporte une centaine d espèces virales dont 8 sont responsables d infections strictement humaines : HSV-1 et -2, VZV, CMV, HHV6, EBV, HHV7 et HHV8. Ce sont des virus enveloppés

Plus en détail

Vaccination des personnes âgées et cancer

Vaccination des personnes âgées et cancer Vaccination des personnes âgées et cancer Pr B de WAZIÈRES CHU Nîmes Haut conseil de la santé publique Comité technique des vaccinations ORIG OBSERVATOIRE DU RISQUE INFECTIEUX EN GERIATRIE SUBVENTION ET

Plus en détail

Rachel Frély. Les allergies. alimentaires. Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol

Rachel Frély. Les allergies. alimentaires. Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol Rachel Frély Les allergies alimentaires Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol CHAPITRE 1 Les allergies alimentaires en questions 1. Quels sont les mécanismes de l allergie? Au début du

Plus en détail

Diagnostiquer une Immunoglobuline monoclonale chez le sujet âgé!

Diagnostiquer une Immunoglobuline monoclonale chez le sujet âgé! Diagnostiquer une Immunoglobuline monoclonale chez le sujet âgé! Dosage pondéral des Ig! é à â à é é é é é é â é Electrophorèse des protides (1) " Explorent : 1) Inflammation 2) Immunoglobulines 3) Foie

Plus en détail

Sommaire. Que font les reins?...p.11. Les principales causes de la maladie rénale chronique... p.23

Sommaire. Que font les reins?...p.11. Les principales causes de la maladie rénale chronique... p.23 Sommaire Que font les reins?........................p.11 I.Où se situent les reins?..................... p.12 0.2. Les reins et le squelette p.12 II.Formation de l urine......................... p.12 0.1.

Plus en détail

Innovations thérapeutiques en transplantation

Innovations thérapeutiques en transplantation Innovations thérapeutiques en transplantation 3èmes Assises de transplantation pulmonaire de la région Est Le 16 octobre 2010 Dr Armelle Schuller CHU Strasbourg Etat des lieux en transplantation : 2010

Plus en détail

Cas cliniques. Monsieur L., 25 ans. Urticaire : aspect histologique. Comment confirmer le diagnostic?

Cas cliniques. Monsieur L., 25 ans. Urticaire : aspect histologique. Comment confirmer le diagnostic? Monsieur L., 25 ans Cas cliniques Camille Francès Service de Dermatologie Allergologie Hôpital Tenon camille.frances@tnn.aphp.fr Cuisinier, célibataire, sans enfant; Pas d antécédent personnel ou familial;

Plus en détail

TRANSFUSION SANGUINE. Des. réponses. à vos. questions

TRANSFUSION SANGUINE. Des. réponses. à vos. questions TRANSFUSION SANGUINE Des réponses à vos questions Des réponses à vos questions La présente brochure s adresse aux personnes qui pourraient avoir besoin d une transfusion de sang ou de produits sanguins

Plus en détail

Réponses aux pathogènes, immunité anti-infectieuse

Réponses aux pathogènes, immunité anti-infectieuse Réponses aux pathogènes, immunité anti-infectieuse Ghislaine Sterkers et Marie-Anne Gougerot-Pocidalo I-Introduction... 2 II-Systèmes immunitaires impliqués dans la défense anti-infectieuse... 3 II-1.Immunité

Plus en détail

INTERVIEW. Dr K. MOUSSAYER. SUR L'AUTO-IMMUNITE

INTERVIEW. Dr K. MOUSSAYER. SUR L'AUTO-IMMUNITE INTERVIEW Dr K. MOUSSAYER Présidente de l Association Marocaine des Maladies Auto-immunes et Systémiques (AMMAIS) Pouvez vous nous définir les missions de l AMMAIS Les objectifs de l AMMAIS, créée en 2010

Plus en détail

Polyarthrite rhumatoïde : la place des autoanticorps

Polyarthrite rhumatoïde : la place des autoanticorps : la place des autoanticorps EASI Core Group Italie Danemark Angleterre lgg Fc Fab lgg France Israël Allemagne Hollande lgg Espagne EASI (European Autoimmunity Standardization Initiative) Ce groupe de

Plus en détail

Espace Charles Louis HAVAS 1, rue des Huissiers - 92220 NEUILLY Métro ligne 1, station Pont de Neuilly

Espace Charles Louis HAVAS 1, rue des Huissiers - 92220 NEUILLY Métro ligne 1, station Pont de Neuilly 1 Vendredi 25 janvier 2008 : Espace Charles Louis HAVAS 1, rue des Huissiers - 92220 NEUILLY Métro ligne 1, station Pont de Neuilly 2 Immunité et exposition aux rayonnements ionisants Professeur Michel

Plus en détail

Item 126 : Immunoglobuline monoclonale

Item 126 : Immunoglobuline monoclonale Item 126 : Immunoglobuline monoclonale COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Électrophorèse des

Plus en détail

Item 126 : Immunoglobuline monoclonale

Item 126 : Immunoglobuline monoclonale Item 126 : Immunoglobuline monoclonale Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Électrophorèse des protides sérique... 1 1. 1 Définition...1 1. 2 Quand faut-il faire une EPS?... 1 1.

Plus en détail

Item 116 : Maladies autoimmunes

Item 116 : Maladies autoimmunes Item 116 : Maladies autoimmunes COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Définition du concept d'auto-immunité...3

Plus en détail

Collection 24 heures / Pôle : Appareil locomoteur

Collection 24 heures / Pôle : Appareil locomoteur Dossier N 9 Mme L, âgée de 58 ans, consulte en raison de douleurs inflammatoires touchant principalement les mains, les poignets et les chevilles, évoluant depuis 8 mois et résistant aux traitements antalgiques

Plus en détail

CYTOMEGALOVIRUS (CMV)

CYTOMEGALOVIRUS (CMV) CYTOMEGALOVIRUS (CMV) Ce document concerne l'évaluation des risques biologique en milieu de soins. Il est complémentaire du guide EFICATT de l'inrs et a été élaboré puis validé par des médecins du travail

Plus en détail

MONOGRAPHIE. Pr RITUXAN. rituximab. Solution à 10 mg/ml pour perfusion intraveineuse. Norme reconnue. Antinéoplasique

MONOGRAPHIE. Pr RITUXAN. rituximab. Solution à 10 mg/ml pour perfusion intraveineuse. Norme reconnue. Antinéoplasique MONOGRAPHIE Pr RITUXAN rituximab Solution à 10 mg/ml pour perfusion intraveineuse Norme reconnue Antinéoplasique Hoffmann-La Roche Ltée 7070 Mississauga Road Mississauga (Ontario) L5N 5M8 Date d approbation

Plus en détail

SYNDROME INFLAMMATOIRE

SYNDROME INFLAMMATOIRE SYNDROME INFLAMMATOIRE 1. Définitions L inflammation est un mécanisme de réponse à une lésion tissulaire visant à la circonscrire et à la réparer. Cette lésion peut être exogène (agression physique, chimique,

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané Énoncés Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané N 109 Dermatoses faciales : acné, rosacée, dermatite séborrhéique Diagnostiquer l acné, la rosacée, la dermatite séborrhéique.

Plus en détail

LES VIROSES GRAVES. JP STAHL Infectiologie CHU de Grenoble

LES VIROSES GRAVES. JP STAHL Infectiologie CHU de Grenoble LES VIROSES GRAVES JP STAHL Infectiologie CHU de Grenoble Une histoire clinique Jeune homme de 16 ans Angine érythémateuse, survenue brutale Adénopathies cervicales et sousmentonnières, non douloureuses,

Plus en détail

Immunité et Vieillissement

Immunité et Vieillissement Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Institut de Génétique Humaine CNRS UPR1142, Montpellier «Lentivirus et Transfert de Gènes» Directeur d'équipe : Pr. Pierre Corbeau IMMUNOSENESCENCE Détérioration

Plus en détail

Module : Cours de Anatomie-Physiologie-Pathologie.

Module : Cours de Anatomie-Physiologie-Pathologie. Module : Cours de Anatomie-Physiologie-Pathologie. Public cible Ce cours fait partie du tronc commun obligatoire à toutes les thérapies Aperçu de la formation (Définition) L anatomie est la connaissance

Plus en détail

Corticoïdes Immunomodulateurs Immunosuppresseurs. L Sailler Service de Médecine Interne

Corticoïdes Immunomodulateurs Immunosuppresseurs. L Sailler Service de Médecine Interne Corticoïdes Immunomodulateurs Immunosuppresseurs L Sailler Service de Médecine Interne définitions Immunomodulateurs: Modifie la réponse immune de l organisme sans majorer le risque infectieux ou tumoral

Plus en détail

Item 311 : Eosinophilie

Item 311 : Eosinophilie Item 311 : Eosinophilie Date de création du document 2010-2011 Table des matières I Diagnostic d'une hyperéosinophilie... 3 I.1 Circonstances de découverte...3 I.2 Diagnostic positif...3 II Démarche étiologique...

Plus en détail

Maladies systémiques et autoimmunes

Maladies systémiques et autoimmunes Maladies systémiques et autoimmunes Olivier Fain Médecine interne Hôpital Saint Antoine Université Paris 6 75012 Paris olivier.fain@aphp.fr 01 71 97 05 84 Maladies systémiques Atteinte de plusieurs systèmes

Plus en détail

traitement de la SEP *

traitement de la SEP * 4 Le traitement de la SEP * * Sclérose en plaques Cette brochure fait partie d'une série de brochures sur la Sclérose En Plaques (SEP). Bien qu'il n'existe pas à l'heure actuelle de traitement capable

Plus en détail

LE PROJET DE RECHERCHE MEDICALE LA POLYARTHRITE DE L ENFANT ET DU JEUNE ADULTE

LE PROJET DE RECHERCHE MEDICALE LA POLYARTHRITE DE L ENFANT ET DU JEUNE ADULTE DOSSIER DE PRESSE - 27 MAI 2015 LE PROJET DE RECHERCHE MEDICALE LA POLYARTHRITE DE L ENFANT ET DU JEUNE ADULTE INTRODUCTION L inflammation aiguë est la première défense de l organisme lors d infections

Plus en détail

Atteintes hépatiques de la polyarthrite rhumatoïde

Atteintes hépatiques de la polyarthrite rhumatoïde Chapitre 2 Atteintes hépatiques de la polyarthrite rhumatoïde G. Falgarone, P. Nahon, M.-C. Boissier Résumé Le foie n'est pas habituellement le siège d'atteintes spécifiques lors de la polyarthrite rhumatoïde

Plus en détail

PEMPHIGOÏDE DES MUQUEUSES

PEMPHIGOÏDE DES MUQUEUSES PEMPHIGOÏDE DES MUQUEUSES ( pemphigoïde cicatricielle, épidermolyse bulleuse acquise, dermatose à IgA linéaire avec atteinte muqueuse) deuxième fiche d'information pour les patients Les fiches d'informations

Plus en détail

Atteinte des reins au cours du Lupus Erythémateux Systémique

Atteinte des reins au cours du Lupus Erythémateux Systémique Atteinte des reins au cours du Lupus Erythémateux Systémique Dominique Chauveau Néphrologie et Immunologie Clinique CHU Rangueil, Toulouse Centre de Compétences «Maladies auto immunes» de Midi Pyrénées

Plus en détail