Apports des solutions SIG métiers dans la gestion des réseaux d'assainissement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Apports des solutions SIG métiers dans la gestion des réseaux d'assainissement"

Transcription

1 Rencontres Nationales de l'assainissement Collectif Apports des solutions SIG métiers dans la gestion des réseaux d'assainissement Estelle Burckel Directeur Réseaux & Hubert Lorang Directeur de Projets

2 Le SDEA aujourd hui 458 communes, habitants Eau potable : km réseaux, 900 sites Eaux usées : km réseaux, sites Budget : 160 M (x 5 en 15 ans) Investissements : 40 M (x 15 en 15 ans) 550 salariés (x 2 en 15 ans) 50 cadres supérieurs (x 4 en 15 ans) 3

3 Présentation de STAR-APIC Editeur de logiciels et de solutions métier dans le domaine des Systèmes d Information Géographiue et de la cartographie (collectivités, cadastre, réseaux, ports, patrimoine, ) Une suite logicielle SIG : Elyx Des solutions Métiers construites au dessus d Elyx: Elyx Aua, Elyx Elec. Groupe européen avec 3 Centres d Opération en France, Belgiue et Royaume-Uni Un Centre de R&D intégré 120 collaborateurs Plus de 4000 sites installésdansle monde Structure et expérience pour fournir un support international Développement logiciel, gestion de grands projets, intégration de solutions métier, personnalisation, formation/support,

4 I. Le système d information géographiue : le contexte et les finalités (1/2) 1996 : 1 er SIG au SDEA déployé au fur et à mesure sur tous les périmètres 2009 : Réalisation d un schéma directeur SIG : Refonte du SIG engagée pour moderniser l outil SIG existant afin u il soit : Un outil d aide à la décision accessible aisément à tous les collaborateurs (élus, salariés) Une aide plus efficace à la gestion patrimoniale et au pilotage des services eau et assainissement Un outil évolutif à coût constant

5 I. SIG en mode Web : les objectifs de résultat (2/2) Un projet ambitieux déployé de 2011 à 2012, pour répondre aux attentes : Des élus La disponibilité des informations sur les données patrimoniales en ligne L intégration des données patrimoniales et d exploitation, avec accès facilité et exploitation plus aisée Des services et des objectifs collectifs de performance L optimisation des méthodes L amélioration de l efficacité et efficience des éuipes avec la mise en œuvre d une solution informatiue mobile autorisant la saisie directe sur le terrain des opérations d entretien des réseaux d eau et d assainissement. L amélioration du traitement des DICT La valorisation des rapports caméra (assainissement) Ce projet s inscrit dans la continuité de la politiue de développement durable du SDEA en intégrant les volets performances, innovation et développement durable

6 II. La refonte du SIG : uelues éléments concrets (1/2) Quelues chiffres : 140 tablettes PC pour éuiper les éuipes eau, assainissement et logistiue Gains attendus : Economies réalisées au travers du report en temps réel des opérations de terrain (curage, données patrimoniales ) Optimisation des opérations de saisie et redéploiement d 1 ETP vers d autres missions Remplacement à coût éuivalent des terminaux portables existants pour l eau potable, avec des fonctionnalités accrues Plans à jour disponibles sur le terrain

7 II. La refonte du SIG : uelues éléments concrets (2/2) Planning et réalisation en cours ou à venir 1 er semestre 2011 : déploiement du nouveau SIG Automne 2011 : validation du module spécifiue aux interventions sur les réseaux d assainissement 28 novembre 2011 : déploiement de 40 tablettes embaruées auprès des éuipes assainissement 1 er semestre 2012 : validation du module eau potable et déploiement auprès des éuipes concernées des 100 tablettes PC restantes Automne 2012 : ouverture du SIG Web pour les élus

8 III. Les résultats obtenus Gains réalisés : Economies réalisées au travers du report en temps réel des opérations de terrain (curage, données patrimoniales ) Optimisation des opérations de saisie et redéploiement d 1 ETP vers d autres missions Remplacement à coût éuivalent des terminaux portables existants pour l eau potable, avec des fonctionnalités accrues Plans à jour disponibles sur le terrain Retours d expérience Un changement culturel pour les agents Accompagnement de proximité nécessaire pour les agents de terrain peu initié à l informatiue Bonne adhésion de la part des utilisateurs Plus de 9000 signalements d anomalies en près d un an pour l assainissement

9 IV. Les évolutions futures Extension de la démarche et déploiement du SIG mobile aux postes de technicien en charge des relations avec l usager (réalisation de devis et de contrôle des installations privatives d assainissement) Systématisation du recours aux tablettes PC pour le levé des branchements existants et report de schémas de principe

10 Elyx Aua ElyxAuaest une solution pour la gestion : Des réseaux d assainissement Des réseaux d eau ElyxAuaest destinéaux : Collectivités locales Syndicats intercommunaux Sociétés de distribution et d exploitation ElyxAuaest conçu pour : S adapter au contexte du client S intégrer dans le système d information Prendre en compte les demandes spécifiues du client

11 Gestion des réseaux Saisie et mise àjour du réseau Gestion du graphe et du sens d écoulement

12 Gestion des réseaux Propagation dans un graphe en exploitant le sens d écoulement Recherche en amont ou en aval d un regard

13 Profil en long Profil en long entre 2 nœuds du réseau

14 Gestion des interventions Gérer le cycle complet des interventions, depuis la préparation, jusu au retour des résultats des l interventions. Préparer des programmes d intervention pour : Les curages et chasses Les visites Les inspections télévisées Les nettoyages et vidanges Les réparations d anomalies Suivre l avancement des interventions Conserver l historiue des interventions et éléments concernés Exploiter les résultats des interventions

15 Focus sur Elyx Mobile

16 Préparation des interventions Préparation d une intervention dans Elyx Aua

17

18 Suivi et analyse des interventions

19 Elyx Aua sur le web Partager les données et bénéficier de la même configuration ue dans le client Elyx Office En fonction du profil de l utilisateur : Simple consultation des données Saisie et mise àjour de certaines données Bénéficier de fonctionnalités SIG existantes (localisation, recherche, impression, ) Proposer des fonctions d Elyx Aua via des Services Web Ouvrir le SIG aux autres applications du système d information

20 Elyx Aua sur le web Saisie et mise àjour contrôlée des données alphanumériues et graphiues : fuites, anomalies, encrassements,

21 Elyx Aua et 3D Navigation 3D dans les données SIG, Sélection et mise en évidence d objets 3D, Consultation et modification des données.

Quelles pistes pour rendre vos réseaux plus intelligents?

Quelles pistes pour rendre vos réseaux plus intelligents? Quelles pistes pour rendre vos réseaux plus intelligents? Maeve de France (Direction Technique, chef de projet métier SIG) Simon Le Grand (Direction Technique régionale IDF, service SIG/gestion patrimoniale)

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010 La SEVESC assure les services de l eau et de l assainissement de collectivités des départements

Plus en détail

Une APPROCHE DE LA VILLE INTELLIGENTE

Une APPROCHE DE LA VILLE INTELLIGENTE Programme Smart Cities Projet Ville de Demain Une APPROCHE DE LA VILLE INTELLIGENTE Pour le grand CASABLANCA Enjeux, actions & opportunités Casablanca, le 23 Septembre 2014 CASABLANCA, SMART CITY 1. Enjeux

Plus en détail

Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT. Marché public à procédure adaptée

Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT. Marché public à procédure adaptée Commune de Senonches Curage et inspection télévisée du réseau d assainissement de Senonches - CCTP 1 Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT Marché public à procédure

Plus en détail

CRITERES DE JUGEMENT DU BON ENTRETIEN DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT

CRITERES DE JUGEMENT DU BON ENTRETIEN DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT CRITERES DE JUGEMENT DU BON ENTRETIEN DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT Le point au 6 septembre 2010 Le contrat de délégation du service public de l assainissement indique un taux de colmatage, ou une débitance,

Plus en détail

Cahier des Clauses techniquesparticulières

Cahier des Clauses techniquesparticulières ARCHES PUBLICS MAIRIE DE BASTIA Avenue Pierre Guidicelli 20410 BASTIA CEDEX MARCHE D ETUDES A MAITRISE D OUVRAGE EN VUE DE L ORIENTATION ET DU DEVELOPPEMENT DU SYTEME D INFORMATION GEOGRAPHIQUE SERVICE

Plus en détail

FORD FOCUS 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 17 19 20 21 9 3 1 1 6 4 2 5 7 8 10 23 25

Plus en détail

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 L' imaginer, le réaliser ensemble Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 Réalisé par 1 extended Relation Management : une extension du CRM (Customer

Plus en détail

Conférence Francophone ESRI - SIG 2009 Communications Utilisateurs / Collectivités Locales

Conférence Francophone ESRI - SIG 2009 Communications Utilisateurs / Collectivités Locales Conférence Francophone ESRI - SIG 2009 Communications Utilisateurs / Collectivités Locales IGECOM 40 EST COFINANCE PAR L UNION EUROPEENNE L EUROPE S ENGAGE EN AQUITAINE AVEC LE FOND EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

C.C.T.P VILLE DE NICE ------------- DIRECTION GENERALE ADJOINTE CHARGEE DU DEVELOPPEMENT DES ACTIONS COMMUNALES

C.C.T.P VILLE DE NICE ------------- DIRECTION GENERALE ADJOINTE CHARGEE DU DEVELOPPEMENT DES ACTIONS COMMUNALES VILLE DE NICE ------------- DIRECTION GENERALE ADJOINTE CHARGEE DU DEVELOPPEMENT DES ACTIONS COMMUNALES DIRECTION CENTRALE DE L EDUCATION ------------ 6 C.C.T.P MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Marché sur B.P.U.

Plus en détail

Courriers et informations

Courriers et informations Questions Pourquoi le courrier a-t-il été envoyé en recommandé avec avis de réception? CCCB/ SPANC Courriers et informations Réponses La CCCB doit s'assurer de la remise des courriers pour deux raisons

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2014 Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées I. Pourquoi la fibre optique? II. Rappel du projet III. Calendrier de déploiement de la fibre

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

Le Système d Information Routier

Le Système d Information Routier Le Système d Information Routier CONTEXTE DU PROJET : 2004 INSTITUTIONNEL : ACTE II DE LA DECENTRALISATION La loi du 13 août 2004 relative aux libertés et Responsabilités locales a prévu dans le domaine

Plus en détail

CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Entre : - La COMMUNAUTÉ DES COMMUNES GIENNOISES, propriétaire des ouvrages d'assainissement, représentée par son Président

Plus en détail

Systèmes d information routiers. CEESR du 2 juin 2009

Systèmes d information routiers. CEESR du 2 juin 2009 Systèmes d information routiers CEESR du 2 juin 2009 Plan de l intervention Synthèse des réponses aux questionnaires Démarche engagée en Mayenne et présentation du SIR Présentation du SIR du Conseil général

Plus en détail

I1305 - Installation et maintenance null électronique. R c. Appellations. Agent / Agente de maintenance en électronique

I1305 - Installation et maintenance null électronique. R c. Appellations. Agent / Agente de maintenance en électronique I1305 - Installation et maintenance null électroniue IASEC : c Appellations Agent / Agente de maintenance en électroniue Technicien / Technicienne de maintenance de systèmes laser Agent techniue électronicien

Plus en détail

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation Perspectives pour l entreprise Desktop Cloud JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com Principe technique Disposer d un poste de travail virtuel accessible par la plupart des terminaux disponibles Ce

Plus en détail

Mise en place d un Système d Informations Géographiques d agglomération

Mise en place d un Système d Informations Géographiques d agglomération Mise en place d un Système d Informations Géographiques d agglomération Rapporteur : M. Jean-Pierre TAILLARD, Vice-Président Commission n 5 séance des 26/05/04, favorable 23/03/05 et 20/05/05 Bureau séance

Plus en détail

CIRCET EN BREF + CADRES FONDATEURS DIRIGEANTS 100 % CIRCET DEVELOPPEMENT. SAS Capital 4 168 500 Siège social Aubervilliers (93) 100 % CIRCET

CIRCET EN BREF + CADRES FONDATEURS DIRIGEANTS 100 % CIRCET DEVELOPPEMENT. SAS Capital 4 168 500 Siège social Aubervilliers (93) 100 % CIRCET Corolle CIRCET EN BREF Informations circet Ø Capital Ø Ø RESSOURCES : 6.530.021 Euros Ø 35 Chefs de Projets Effectifs : 900 Collaborateurs Ø 80 Chargés d Affaires Implantations Ø 180 Conducteurs de Travaux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011. Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités

DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011. Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011 Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités Contacts presse : Agence de l eau Adour-Garonne Catherine Belaval- 05 61 36 36 44- catherine.belaval@eau-adour-garonne.fr

Plus en détail

q Technicien électricien / Technicienne électricienne Service Après Vente -SAV-

q Technicien électricien / Technicienne électricienne Service Après Vente -SAV- I1309 - Maintenance électriue null IASEC : c Appellations Agent / Agente de rénovation et maintenance en électricité de machines industrielles Electricien / Electricienne d'entretien en industrie Agent

Plus en détail

Assainissement - Hygiène - Désinfection Diagnostics et maintenance des réseaux Réhabilitation des réseaux Nettoyage industriel

Assainissement - Hygiène - Désinfection Diagnostics et maintenance des réseaux Réhabilitation des réseaux Nettoyage industriel SECTEUR AIX ET NORD PACA Assainissement - Hygiène - Désinfection Diagnostics et maintenance des réseaux Réhabilitation des réseaux Nettoyage industriel Des acteurs de proximité, des experts métier au cœur

Plus en détail

assainissement APPUI AU PROGRAMME NATIONAL

assainissement APPUI AU PROGRAMME NATIONAL assainissement APPUI AU PROGRAMME NATIONAL D ASSAINISSEMENT liquide PARTENARIAT maroc-belgique EDITION 2013 CTB MAROC APPUI AU PROGRAMME NATIONAL D ASSAINISSEMENT liquide CTB/ ONEE Branche Eau Rabat STATION

Plus en détail

Eau et agriculture : «Gestion des effluents fermiers : présent, avenir»

Eau et agriculture : «Gestion des effluents fermiers : présent, avenir» Eau et agriculture : «Gestion des effluents fermiers : présent, avenir» La gestion future : dispositifs en expérimentation Plateforme technologique PFT GH 2 0 4 ème Semaine de l eau - Journée Technique

Plus en détail

Vidange et curage des ouvrages et des réseaux d assainissement collectif

Vidange et curage des ouvrages et des réseaux d assainissement collectif 74, chemin du Moriot 38 490 LE PASSAGE Tél : 04 74 88 14 64 Fax : 04 74 88 71 06 E-Mail : smeahb@haute-bourbre.fr Vidange et curage des ouvrages et des réseaux d assainissement Dossier de Consultation

Plus en détail

Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk. AMI Enterprise Discovery version 3.9

Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk. AMI Enterprise Discovery version 3.9 Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk AMI Enterprise Discovery version 3.9 Février 2005 Sommaire 1 Objectifs d AMI Help Desk...3 2 Principes de fonctionnement...3 2.1 Mode de travail

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 3600 Z

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 3600 Z REGIE DES EAUX DE VENELLES ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 3600 Z Service de l Eau Potable Année 2013 Elaboré

Plus en détail

Introduction... 2 Présentation de l OMNIPCX... 3 Démarrage de l OMNIPCX... 4 Structures et interfaces... 5 Identification des équipements...

Introduction... 2 Présentation de l OMNIPCX... 3 Démarrage de l OMNIPCX... 4 Structures et interfaces... 5 Identification des équipements... Introduction... 2 Présentation de l OMNIPCX... 3 Démarrage de l OMNIPCX... 4 Structures et interfaces... 5 Identification des équipements... 5 Intranet... 6 Equipements nécessaires... 6 Gestion de l OMNIPCX...

Plus en détail

Conseil, stratégie, organisation,

Conseil, stratégie, organisation, Le pôle Ingénierie des flux Notre vocation : Vous faire bénéficier de notre expertise afin d améliorer la performance de vos organisations pour accroitre la satisfaction de vos clients tout en optimisant

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

MERLIN GESTION PATRIMONIALE. Groupe GESTION PATRIMONIALE. Définition d un programme de renouvellement

MERLIN GESTION PATRIMONIALE. Groupe GESTION PATRIMONIALE. Définition d un programme de renouvellement Groupe MERLIN Une tradition d innovations au service des hommes GESTION PATRIMONIALE GESTION PATRIMONIALE Définition d un programme de renouvellement Indépendance - Expériences - Expertises - Proximité

Plus en détail

Présentation de l application. @ la carte

Présentation de l application. @ la carte Présentation de l application @ la carte 1 PRINCIPES DE L APPLICATION @ la carte La conception de l application @ la carte s est appuyée sur l expertise des professionnels de l assainissement non collectif.

Plus en détail

Photo : Michel JAMONEAU. Schéma directeur et étude diagnostique d'assainissement des eaux. Principes et points de vigilance

Photo : Michel JAMONEAU. Schéma directeur et étude diagnostique d'assainissement des eaux. Principes et points de vigilance Photo : Michel JAMONEAU Schéma directeur et étude diagnostique d'assainissement des eaux Principes et points de vigilance schéma directeur et étude diagnostique d assainissement des eaux usées SCHéMA DIRECTEUR

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE

RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE Diagnostic réalisé sur la commune de : SECHILIENNE Contrôle pour transaction N de dossier : 38478 E031501 Date de la visite

Plus en détail

Solutions pour les PME: Avaya IP Office. Richard Vez Avaya Senior Sales Engineer richardvez@avaya.com +41 22 929 63 52

Solutions pour les PME: Avaya IP Office. Richard Vez Avaya Senior Sales Engineer richardvez@avaya.com +41 22 929 63 52 Solutions pour les PME: Avaya IP Office Richard Vez Avaya Senior Sales Engineer richardvez@avaya.com +41 22 929 63 52 Acquisition Acquisition UN PEU D HISTOIRE Bell Telephone Company 1881 1921 1964 1969

Plus en détail

Le SDEA reconnu comme Exemplaire au plan national par l AFNOR pour sa démarche en faveur du Développement Durable et de l Environnement

Le SDEA reconnu comme Exemplaire au plan national par l AFNOR pour sa démarche en faveur du Développement Durable et de l Environnement DOSSIER PRESSE Le SDEA reconnu comme Exemplaire au plan national par l AFNOR pour sa démarche en faveur du Développement Durable et de l Environnement 10 décembre 2008 Sommaire Communiqué de Presse...p3

Plus en détail

la Fibre très haut débit d Orange arrive à Sucy

la Fibre très haut débit d Orange arrive à Sucy la Fibre très haut débit d Orange arrive à Sucy une approche ouverte avec les collectivités locales pour un aménagement harmonieux du territoire Orange est ouvert : plus de débits pour tous à des formes

Plus en détail

1 Acquis de l'année 1 de l'osr

1 Acquis de l'année 1 de l'osr Action 6 : Consolidation du réseau de mesure de flux de MES et de contaminants Volet Barcarin 1 Acquis de l'année 1 de l'osr L installation d une station de mesure des flux de MES par adcp et par turbidimètre

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU SERVICE

CONDITIONS GENERALES DU SERVICE MODE D EMPLOI DU SERVICE «VIDANGES GROUPÉES» Remplissez le bon de commande en précisant les prestations nécessaires, vos coordonnées, les difficultés d accès, etc. Pour une micro-station, indiquez le type

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

L Application Performance Management pourquoi et pour quoi faire?

L Application Performance Management pourquoi et pour quoi faire? Management pourquoi et pour quoi faire? Un guide pratique pour comprendre l intérêt des solutions d Application Management, à l heure où les systèmes d information sont au cœur de l efficacité opérationnelle

Plus en détail

GlobalSecure d ANAVEO, la Haute Protection Numérique

GlobalSecure d ANAVEO, la Haute Protection Numérique GlobalSecure d ANAVEO, la Haute Protection Numérique D O S S I E R D E P R E S S E J U I N 2 0 1 3 CONTACT PRESSE AGENCE SNC Brigitte Nakachdjian 04 37 43 11 11//// 06 07 27 21 02 agencesnc@wanadoo.fr

Plus en détail

Conférence de presse

Conférence de presse Conférence de presse 1 er août 2011 Système intégré de gestion électronique des documents : vers une dématérialisation des flux d informations au sein de l Etat Page 1 Définition et concepts La gestion

Plus en détail

Céliéno. Céliéno. La REG.I.E.S. met à disposition des opérateurs

Céliéno. Céliéno. La REG.I.E.S. met à disposition des opérateurs Céliéno La REG.I.E.S. (Régie Intercommunale d Énergies et de Services) développe sur le département de l Eure-et-Loir un important réseau de fibre optique. Le déploiement de la,, permet de réduire la fracture

Plus en détail

Directive D'exploitation Des réseaux Publics D'assainissement des eaux

Directive D'exploitation Des réseaux Publics D'assainissement des eaux REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département du territoire Directive D'exploitation Des réseaux Publics D'assainissement des eaux Version 1.1 février 2009 Page 2 / 35 TABLE DES MATIERES 0. PREAMBULE... 5

Plus en détail

Présentation du livre blanc Groupe de travail CMDB. CRIP Thématique CMDB 14 décembre 2010

Présentation du livre blanc Groupe de travail CMDB. CRIP Thématique CMDB 14 décembre 2010 Présentation du livre blanc Groupe de travail CMDB CRIP Thématique CMDB 14 décembre 2010 m1 Du lancement du groupe à la publication du livre blanc Sujet lancé deuxième semestre 2008 67 inscrits 10 membres

Plus en détail

Filiale à 48 % de Véolia et

Filiale à 48 % de Véolia et La Société des Eaux de Marseille gère l approvisionnement en eau potable de l agglomération phocéenne et de nombreuses communes du département des Bouches-du-Rhône. Si le SIG y est utilisé pour localiser

Plus en détail

PRESENTATION OFFRE DE SERVICE TABLEAU INTERACTIF CLASSE MOBILE

PRESENTATION OFFRE DE SERVICE TABLEAU INTERACTIF CLASSE MOBILE PRESENTATION OFFRE DE SERVICE TABLEAU INTERACTIF CLASSE MOBILE Vous avez investi dans la modernisation de vos salles de classe au travers du numérique. Comme tous matériels, les tableaux interactifs, les

Plus en détail

Le SIG provincial. B u r e a u S y s t è m e d I n f o r m a t i o n G é o g r a p h i q u e. DSI Service des Applications Métiers. province-sud.

Le SIG provincial. B u r e a u S y s t è m e d I n f o r m a t i o n G é o g r a p h i q u e. DSI Service des Applications Métiers. province-sud. DSI Service des Applications Métiers B u r e a u S y s t è m e d I n f o r m a t i o n G é o g r a p h i q u e Le SIG provincial Matinée e des géomaticiens g 2012 4 décembre d 2012 province-sud.nc province-sud.nc

Plus en détail

Comptes rendus d Activités Techniques et Financières du Service de l Eau Potable Année 2004

Comptes rendus d Activités Techniques et Financières du Service de l Eau Potable Année 2004 Service de l Eau Potable Année 2004 1 Ville de VENELLES Comptes rendus d activités Techniques et financières du Service de l Eau Potable Destinataire : Monsieur le Maire de la commune de VENELLES (13770)

Plus en détail

LE HAVRE. Lotissement des Hauts de Bléville. Désignation des travaux : Réseaux Assainissement Eaux Usées et Eaux Pluviales. Réseau Eau Potable

LE HAVRE. Lotissement des Hauts de Bléville. Désignation des travaux : Réseaux Assainissement Eaux Usées et Eaux Pluviales. Réseau Eau Potable LE HAVRE Lotissement des Hauts de Bléville Désignation des travaux : Réseaux Assainissement Eaux Usées et Eaux Pluviales Réseau Eau Potable Gestion des réseaux avant remise définitive à la CODAH CONVENTION

Plus en détail

Olivier Gavois Lyonnaise des Eaux

Olivier Gavois Lyonnaise des Eaux Olivier Gavois Lyonnaise des Eaux Agenda Les missions de Lyonnaise des Eaux Rappel du besoin Description de la solution Avantages de la solution Evolutions futures Missions Filiale de SUEZ, Lyonnaise des

Plus en détail

RECHERCHER ACCÉDER PROTÉGER. Solutions professionnelles pour la protection et l exploitation sécurisée des données informatiques

RECHERCHER ACCÉDER PROTÉGER. Solutions professionnelles pour la protection et l exploitation sécurisée des données informatiques RECHERCHER ACCÉDER PROTÉGER Solutions professionnelles pour la protection et l exploitation sécurisée des données informatiques LAURÉAT du Concours Innovation TIC MADE IN FRANCE CONSOMMATION À LA CARTE

Plus en détail

CACEIS capitalise sur la gestion des assemblées générales

CACEIS capitalise sur la gestion des assemblées générales CACEIS capitalise sur la gestion des assemblées générales CACEIS Corporate Trust, la filiale française de CACEIS spécialisée dans les services aux émetteurs, conjugue simplicité et réduction des coûts

Plus en détail

Note de synthèse environnementale et juridique

Note de synthèse environnementale et juridique Angers Loire Métropole Note de synthèse Règlement de zonage des Eaux Pluviales Juillet 2015 HYN16836X Informations qualité Informations qualité Titre du projet Titre du document Note de synthèse Règlement

Plus en détail

GMAO : GERER LA MAINTENANCE DE SES EQUIPEMENTS

GMAO : GERER LA MAINTENANCE DE SES EQUIPEMENTS Dès lors que l on aborde la maintenance d un ou plusieurs parcs d équipements, on peut être confronté aux problèmes suivants : une machine tombe en panne mais le délai d approvisionnement en pièces de

Plus en détail

Projet de déploiement de tablettes numériques aux Agents Généraux

Projet de déploiement de tablettes numériques aux Agents Généraux Projet de déploiement de tablettes numériques aux Agents Généraux CRIP - 22 septembre 2012 Vincent Pelletier 2 I I Les Agences GENERALI Les Agents Généraux 1 000 agents généraux portent aujourd hui l enseigne

Plus en détail

J. Mater. Environ. Sci. 5 (S2) (2014) 2560-2565 EDE4 Janah et al. ISSN : 2028-2508 CODEN: JMESCN

J. Mater. Environ. Sci. 5 (S2) (2014) 2560-2565 EDE4 Janah et al. ISSN : 2028-2508 CODEN: JMESCN Diagnostic du réseau d assainissement de la préfecture de Casa-Anfa et aide à la décision pour son renouvellement (Diagnosis of the sewerage system of the prefecture of Casa- Anfa and decision support

Plus en détail

Atelier du 25 Novembre 2010 : «Vers un Système National d Information sur l Eau au Maroc»

Atelier du 25 Novembre 2010 : «Vers un Système National d Information sur l Eau au Maroc» Atelier du 25 Novembre 2010 : «Vers un Système National d Information sur l Eau au Maroc» SYSTÈME D INFORMATIOND DE L ONEPL PLAN DE LA PRESENTATION PRESENTATION GENERALE DE L ONEP SIONEP PÉRIMÈTRE FONCTIONNEL

Plus en détail

GEO-management. geolocalisation. mobilite. gestion de parc. eco-conduite. protection du travailleur isolé

GEO-management. geolocalisation. mobilite. gestion de parc. eco-conduite. protection du travailleur isolé GEO-management geolocalisation. mobilite. gestion de parc. eco-conduite. protection du travailleur isolé - L'Offre RTE Technologies RTE Technologies est un éditeur de solutions informatiques à valeur ajoutée,

Plus en détail

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Extraits d analyses publiées par MARKESS International Emmanuelle Olivié-Paul epaul@markess.com

Plus en détail

Fiche produit. DS mobileo services

Fiche produit. DS mobileo services DS mobileo services Les informations contenues dans ce document sont exclusivement réservés à la promotion des offres du groupe Divalto par ses partenaires. 1 Sommaire 1 Sommaire... 2 2 DS mobileo pour

Plus en détail

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 ETABLI EN APPLICATION : - DE LA LOI DU 2 FEVRIER 1995 RELATIVE AU RENFORCEMENT

Plus en détail

Comité d Orientation et de Programmation (COP) Eau et Assainissement. 11 Mars 2013 Salle du Conseil du Grand Chalon

Comité d Orientation et de Programmation (COP) Eau et Assainissement. 11 Mars 2013 Salle du Conseil du Grand Chalon Comité d Orientation et de Programmation (COP) Eau et Assainissement 11 Mars 2013 Salle du Conseil du Grand Chalon 1 Ordre du Jour Limites de compétences 1 - Eau potable et Assainissement 2 Eaux Pluviales

Plus en détail

Ministère de l intérieur --------

Ministère de l intérieur -------- Ministère de l intérieur -------- Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication du ministère de l intérieur Session 2013 Meilleure copie Sujet n 1 - Réseaux

Plus en détail

La gamme agora+ est composée des produits suivants

La gamme agora+ est composée des produits suivants La gamme agora+ est composée des produits suivants pour la gestion globale de la Petite Enfance accompagné des modules - agora (fréquentation par PC Tactile pour les structures collectives) - agora (fréquentation

Plus en détail

Comment réussir la mise en place d un ERP?

Comment réussir la mise en place d un ERP? 46 Jean-François Lange par Denis Molho consultant, DME Spécial Financium La mise en place d un ERP est souvent motivée par un constat d insuffisance dans la gestion des flux de l entreprise. Mais, si on

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1 REGIE DES EAUX DE VENELLES Service de l Eau Potable Année 2006 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU Etabli par Max

Plus en détail

Eau potable EPANOUISSEMENT DE CHACUN DANS UN CADRE DE VIE SATISFAISANT

Eau potable EPANOUISSEMENT DE CHACUN DANS UN CADRE DE VIE SATISFAISANT C 1 EPANOUISSEMENT DE CHACUN DANS UN CADRE DE VIE SATISFAISANT L alimentation en eau potable n'apparaît pas comme un problème majeur au niveau de la ville. Les réseaux d alimentation sont récents et l

Plus en détail

EXAMENS SUR TABLETTES. Retour d expérience- Nice

EXAMENS SUR TABLETTES. Retour d expérience- Nice EXAMENS SUR TABLETTES Retour d expérience- Nice 2 Examen sur tablettes L examen du 7 juin 2013 1ère partie : Acquisition du matériel 2ème partie : Préparation du matériel 3ème partie : Organisation logistique

Plus en détail

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Africa Smart Grid Forum Session B2 Le Projet de compteurs Linky en France Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Chiffres clés d ERDF Production & trading Transport Distribution Commercialisation 35 millions

Plus en détail

Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique

Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique Taper l adresse du site dans Internet Explorer : http://sig.siceco.fr En cas de problèmes sur l identifiant et/ou Mot de passe contacter : M.

Plus en détail

BTS NRC Négociation Relation Client

BTS NRC Négociation Relation Client BTS NRC Négociation Relation Client LYCEE JEHAN ANGO DE DIEPPE PRÉSENTATION Sommaire :??Présentation du BTS NRC p 1??Le mot du proviseur p 1??La formation p 2??Les matières p 2??Les projets p 3??Les missions

Plus en détail

Service des Systèmes d Informations

Service des Systèmes d Informations Service des Systèmes d Informations Les systèmes d informations représentent les moyens logiciels, matériels, et humains pour permettre aux utilisateurs d'utiliser les ressources informatiques dans le

Plus en détail

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Crédit photo : Hlp - DISSAUX La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Mars 2014 (à partir de l étude validée en juin 2013) CONTEXTE Dans un marché mondial

Plus en détail

Unité territoriale Dordogne 94, rue du Grand Prat - 19600 Saint-Pantaléon-de-Larche Tél : 05 55 88 02 00

Unité territoriale Dordogne 94, rue du Grand Prat - 19600 Saint-Pantaléon-de-Larche Tél : 05 55 88 02 00 Date d ouverture de l appel à projet : 1er octobre 2015 Date limite d envoi des dossiers de candidatures : 31 janvier 2016 Pour toutes questions : Délégation du bassin Atlantique-Dordogne Unité territoriale

Plus en détail

ENERGY POWER MANAGEMENT. Smart Grid. L intelligence au service de l énergie, mieux contrôler pour mieux consommer

ENERGY POWER MANAGEMENT. Smart Grid. L intelligence au service de l énergie, mieux contrôler pour mieux consommer Smart Grid L intelligence au service de l énergie, mieux contrôler pour mieux consommer Mercredi 7 Décembre 2011, Salon Energaïa Parc des expositions Montpellier- Perpignan Toulouse Direction Générale

Plus en détail

ASSOCIATION INTERCOMMUNALE POUR L EPURATION DES EAUX USEES DU BASSIN VERSANT GERINE NESSLERA

ASSOCIATION INTERCOMMUNALE POUR L EPURATION DES EAUX USEES DU BASSIN VERSANT GERINE NESSLERA Table des matières Etude générale Page 2 / 6 Objectif Examen télévisuel Classification des dommages Représentation Bassin versant de l association Page 4 / 6 Examen télévisuel - Synthèse Tronçons pour

Plus en détail

Lancement du site internet

Lancement du site internet PAY S DE SAI NT MALO Dossier de presse Jeudi 12 juillet 2012 Sommaire : Communiqué de presse Partenaires En présence des principaux acteurs et partenaires, Monsieur René COUANAU, maire de Saint-Malo et

Plus en détail

Recommandation pour la Numérisation de l assainissement collectif et non collectif

Recommandation pour la Numérisation de l assainissement collectif et non collectif Recommandation pour la Numérisation de l assainissement collectif et non collectif 1/ Recommandations techniques Afin d intégrer les données de l assainissement collectif et non collectif dans le SIGil,

Plus en détail

MASTER IASIG. Les Egouts. Réseau d'assainissement. Année 2005 2006

MASTER IASIG. Les Egouts. Réseau d'assainissement. Année 2005 2006 MASTER IASIG 1 Les Egouts Réseau d'assainissement Année 2005 2006 2 Sommaire Introduction I- Les différents systèmes d'assainissement II- Les composants des réseaux III- Gestion et Entretien Conclusion

Plus en détail

Evolution du message : Validé par : Quand : Suivi par : Décision de commencer l élaboration Conseil administratif 23.03.

Evolution du message : Validé par : Quand : Suivi par : Décision de commencer l élaboration Conseil administratif 23.03. VILLE DE VERSOIX MESSAGE DU CONSEIL ADMINISTRATIF A l attention de Mesdames et Messieurs, Les Conseillères Municipales et Conseillers Municipaux MAIRIE VERSION N : 1 FIGÉE LE : 20.04.2011 Evolution du

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) DES EAUX USEES DOMESTIQUES

REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) DES EAUX USEES DOMESTIQUES Ain Angillon Malvaux REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) DES EAUX USEES DOMESTIQUES REGISSANT LES PRESTATIONS DE CONTROLE ET D ENTRETIEN DES INSTALLATIONS (arrété du 6 mai

Plus en détail

Ko Learning Engine KLE. KLE Visio, KLE 3D. Outil de création d e-learning, serious game et video-learning

Ko Learning Engine KLE. KLE Visio, KLE 3D. Outil de création d e-learning, serious game et video-learning Visio, 3D Outil de création d e-learning, serious game et video-learning L OUTIL Qu est-ce que? est un moteur développé par STRASS PRODUCTIONS et sa filiale de développement KOKOPELLI qui permet de produire

Plus en détail

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration... 1 Sommaire INTRODUCTION... 2 1/ Le contexte général de la commune...3 2/ L état des réseaux...3 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...3 4/ Les solutions retenues par la commune...5 CONCLUSION Carte

Plus en détail

La GMAO, au cœur de la performance technique des Hospices Civils de Lyon

La GMAO, au cœur de la performance technique des Hospices Civils de Lyon Visite de site : Retour d expérience La GMAO, au cœur de la performance technique des Hospices Civils de Lyon Dix ans après le lancement d un vaste «Projet maintenance», les HCL (Hospices Civils de Lyon)

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage

MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage 1.3 MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage Commune de TRAINOU 1103, rue de la République 45470 TRAINOU Objet de la consultation Curage de l ensemble

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CENTRE DE PILOTAGE OPÉRATIONNEL POUR UNE NOUVELLE GOUVERNANCE DES SERVICES DE L EAU PAR LES COLLECTIVITÉS LOCALES

DOSSIER DE PRESSE CENTRE DE PILOTAGE OPÉRATIONNEL POUR UNE NOUVELLE GOUVERNANCE DES SERVICES DE L EAU PAR LES COLLECTIVITÉS LOCALES DOSSIER DE PRESSE CENTRE DE PILOTAGE OPÉRATIONNEL POUR UNE NOUVELLE GOUVERNANCE DES SERVICES DE L EAU PAR LES COLLECTIVITÉS LOCALES COMMUNIQUE DE PRESSE Saint Quentin-en-Yvelines, le 29 janvier 2013 Le

Plus en détail

DEBOUCH VISIO.NET SERVICES PRESENTATION

DEBOUCH VISIO.NET SERVICES PRESENTATION DEBOUCH VISIO.NET SERVICES PRESENTATION DE NOS ACTIVITES Présentation de la société : La société Débouch visio.net services est une entreprise auboise spécialisée dans le débouchage et curage de canalisations,

Plus en détail

Copyright Agirc-Arrco Mars 2012. 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC)

Copyright Agirc-Arrco Mars 2012. 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC) 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC) SOMMAIRE (1/3) ENJEUX DE L INFORMATIQUE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE 1. Depuis quand un programme de convergence informatique

Plus en détail

Une application sur tablette tactile pour la saisie de données naturalistes sur le terrain Linhota

Une application sur tablette tactile pour la saisie de données naturalistes sur le terrain Linhota Une application sur tablette tactile pour la saisie de données naturalistes sur le terrain Linhota La saisie de données naturalistes avant Phase terrain : Relevés de faune/flore et habitats Note sur différents

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION SIMACOISE 2 D CONTRAT DE RIVIERE

PLAN DE COMMUNICATION SIMACOISE 2 D CONTRAT DE RIVIERE PLAN DE COMMUNICATION SIMACOISE 2 D CONTRAT DE RIVIERE 2 SOMMAIRE LES ATTENDUS DU PLAN DE COMMUNICATION 3 RAPPEL DU CONTEXTE RAPPEL DES PRINCIPES STRATEGIQUES UN PLAN DE COMMUNICATION OPERATIONNEL LES

Plus en détail

Service des Systèmes d Informations

Service des Systèmes d Informations Service des Systèmes d Informations Les systèmes d informations représentent les moyens logiciels, matériels, et humains pour permettre aux utilisateurs d'utiliser les ressources informatiques dans le

Plus en détail

Portail de Management de Visioconférence As a Service

Portail de Management de Visioconférence As a Service Livret technique MyEasyVision Portail de Management de Visioconférence As a Service # Web - ipad&iphone Prérequis Pour pouvoir déployer le service, G2J nécessite que les infrastructures de visioconférence

Plus en détail

PROGRAMME WOP AFRICA ATELIER DE PRESENTATION DES RESULTATS DU PROJET FAE/BAD-AAE:

PROGRAMME WOP AFRICA ATELIER DE PRESENTATION DES RESULTATS DU PROJET FAE/BAD-AAE: PROGRAMME WOP AFRICA ATELIER DE PRESENTATION DES RESULTATS DU PROJET FAE/BAD-AAE: apprentissage par paire et évaluation des performances des opérateurs d eau en Afrique Présenté par SYLLA Soualiho, Maire

Plus en détail

L outil unique pour une

L outil unique pour une L outil unique pour une GESTION CARTOGRAPHIQUE COMMUNALE complète! 3 Sur-mesure et évolutif! Le rassemble les services techniques des provinces de Luxembourg, Liège et Namur et l AIVE en tant qu Intercommunale

Plus en détail

Bordereau de dépôt des pièces jointes à une demande de permis de construire

Bordereau de dépôt des pièces jointes à une demande de permis de construire /3 ) s obligatoires pour tous les dossiers : Bordereau de dépôt des pièces jointes à une demande de permis de construire Cocher les cases correspondant aux pièces jointes à votre demande et reporter le

Plus en détail

Plateforme STAR CPM. Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James

Plateforme STAR CPM. Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James Plateforme STAR CPM Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James Groupe STAR Your single-source provider for corporate product communication Le bon

Plus en détail