Séance 4 : Conducteurs / isolants

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séance 4 : Conducteurs / isolants"

Transcription

1 Séance 4 : Conducteurs / isolants Les élèves construisent le circuit et testent la conductivité des différents matériaux. Ils notent leurs résultats sur la fiche. Organisation : en petits groupe de 2 ou 4. Matériel : une ampoule Une pile Un fil électrique Matériaux diverses trouvés dans la classe (papier, règle, mine de crayon, trombone) Divers matériaux (papier aluminium, laine, tissu, pierre, fil de fer, bâton, papier, élastique, cure-dents, ficelle, cuillers, vis, clous, trombones, crayons, ciseaux, bouchons en liège, attaches parisiennes, carton, verre, plastique, polystyrène, élastiques, mines de crayons, craies Que peut-on mettre à la place d'un fil conducteur pour allumer l'ampoule? Demander aux élèves si, selon eux, tout peut «transporter» l électricité (conducteurs ou non d électricité). Demander aux élèves de trouver dans la classe différents matériaux qui pourraient être testés. Faire la liste de ces matériaux et prédire leur possibilité de conduire ou non l électricité. Dessiner le montage électrique qui permettrait ce test. Tester les différents matériaux. Les objets testés peuvent être placés dans deux boîtes (une boîte pour ceux qui font briller l'ampoule et une autre pour ceux qui ne font pas briller l'ampoule). Les premiers résultats ne permettront pas toujours d'avancer une explication et

2 conduiront les enfants à recommencer l'expérience avec de nouveaux objets qu'ils choisiront dans la classe. Compléter le tableau avec les résultats.

3 LES CONDUCTEURS ET LES ISOLANTS Réalise ce circuit. Mets les différents matériaux entre les deux fils et coche la bonne case. L ampoule brille L ampoule ne brille pas papier aluminium bout de laine élastique (en caoutchouc) feuille de papier fil de fer pierre morceau de tissu bâton en bois

4 Nom : date : Prénom : Conducteur ou isolant? Défi : J imagine mon expérience. Schéma de l expérience : Matériel nécessaire : Prédictions et résultats sur les objets testés Objets Prédictions Résultats Conducteur Isolant Conducteur Isolant

5 Nom : Prénom : Date : Hypothèse Résultat Matériau conducteur isolant conducteur isolant Schéma du montage test : Le matériau est conducteur si l ampoule : Le matériau est isolant si l ampoule :

6 Regroupement - bilan Les enfants sont regroupés autour des boîtes qui contiennent les objets testés. Ils pourront dire s'ils ont réussi à allumer l'ampoule, montrer les objets qu'ils ont utilisés et vérifier si les objets testés sont bien placés. Les enfants tenteront de donner une explication et les arguments développés pourront être discutés. Ils classeront les objets selon la matière établissant le contact. Aboutir à la différenciation entre objet et matériau (par exemple, un groupe peut montrer qu'un crayon à papier est isolant, corps en bois et un autre prouve qu'il est conducteur, mine en graphite). Cette approche permet de classer des matériaux selon un critère. Dessiner les objets qui font briller l'ampoule Comparer ces derniers avec ceux qui ont été dessinés au début de la phase de recherche. Objet L'ampoule s'allume L'ampoule ne s'allume pas L'ampoule s'allume L'ampoule ne s'allume pas Gomme X Aluminium, acier, etc... Aluminium X ou Ce sont des Carton X conducteurs Papier, bois, etc... Ce sont des isolants Le courant passe dans des matériaux conducteurs. Il ne circule pas dans des matériaux isolants. Mots clés : conducteur, isolant électrique, matériau ou matière et quelques noms de matériaux.

7 Remarques : certains matériaux peuvent présenter des conductibilités électriques différentes (épaisseur, longueur, nature). L'éclat de l'ampoule peut diminuer légèrement. Si on veut tester un liquide (eau, huile, alcool, eau salée etc...), il faut utiliser un support constitué de deux lames en cuivre ou en fer se faisant face et séparées de 1 ou 2 cm ; il suffit de plonger ces électrodes dans le liquide à tester.

8 Electricité /eau Si on crée un circuit électrique avec une pile et une ampoule et que l on remplace un fil du circuit par de l eau, l ampoule a peu de chance de briller. Car en effet, le courant va passer mais il sera tellement faible qu il n allumera pas l ampoule et l expérience ne sera pas probante. Il faut donc modifier des paramètres et un seul à la fois. Ces paramètres sont : - la tension de la pile - la sensibilité du témoin lumineux (ampoule ou DEL?) - surface de contact des conducteurs du circuit avec l eau - écartement de ces contacts Expériences Expérience 1 : pile 4,5 V, ampoule et fils dénudés qui trempent dans l eau L ampoule ne s allume pas Expérience 2 : même montage en avec une 2ème pile en série avec la 1ère : l ampoule ne s allume toujours pas Expérience 3 : même montage en fixant aux extrémités des fils qui plongent dans l eau du papier aluminium pour augmenter la surface.

9 Dans ce dernier cas l ampoule va se mettre à rougeoyer à condition que les 2 feuilles d aluminium soient proches l une de l autre. On peut d ailleurs moduler la luminosité de l ampoule en faisant varier cet écartement. Si on remplace l ampoule par une DEL correctement branchée (elle est polarisée), elle s allume plus facilement car elle est 10 fois plus sensible que l ampoule. Pour accroître l effet lumineux on peut ajouter du gros sel mais là ce n est plus de l eau douce. L eau de mer est meilleure conductrice que l eau douce. Pour des matériaux très peu conducteurs, avant de conclure un peu trop rapidement qu ils sont isolants électriques, remplacer la lampe par une Diode ElectroLuminescente. Explication pour le maître : les DEL fonctionnent avec des courants d intensité très faibles (moins d un milliampère) et permettent de détecter des conducteurs de mauvaise qualité. Ce test, non exigible dans les nouveaux programmes est pourtant intéressant si on souhaite aborder les dangers de l électricité.

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité.

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité. LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L électricité. L électricité cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L'électricité. PROGRESSION GENERALE Séance n 1

Plus en détail

Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS

Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS Circuit à réaliser Réalisez les circuits ci-dessous, constitué d une lampe (ou une D.E.L. qui est plus sensible que la lampe), une pile et des objets conducteurs ou isolants.

Plus en détail

SEANCE 1 : Ecole L OMNIPRESENCE DE L ELECTRICITE DANS NOTRE VIE.

SEANCE 1 : Ecole L OMNIPRESENCE DE L ELECTRICITE DANS NOTRE VIE. PARCOURS 3 : Electricité Domaine : Circuits électriques alimentés par des piles. Règles de sécurité, dangers de l électricité. Ouverture vers d autres disciplines : Français / Mathématiques / Arts Visuels.

Plus en détail

Le circuit électrique

Le circuit électrique BULLETIN SPÉCIAL N 2 Le circuit électrique Théorie un peu de réflexion Intro L électricité est une source d énergie. Une énergie que l on peut facilement transformer en mouvement, lumière ou chaleur. L

Plus en détail

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique?

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique? Défi 1 Qu estce que l électricité statique? Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approchele des morceaux de papier. Décris ce que tu constates : Fiche professeur Après avoir

Plus en détail

Observer. L électricité. Structurer

Observer. L électricité. Structurer Observer Tester L électricité Structurer L électricité Quelques questions de départ - A quoi sert l électricité dans nos maisons? o Différentes propositions possibles : Chauffer, Eclairer, Travailler,

Plus en détail

Sur la piste de Volta

Sur la piste de Volta DOSSIER PÉDAGOGIQUE Sur la piste de Volta animation scientifique en école fondamentale Table des Matières Fiches élèves Fiches professeur Feuille de route Synthèse de l animation Fiches d exploitation

Plus en détail

En panne des sciences

En panne des sciences S V i v re l es s ci en ces p a r l ' ex p éri en ce usciter l éveil scientifique chez l enfant, c est l aider à mieux comprendre le fonctionnement de tout ce qui constitue le monde qui nous entoure. e

Plus en détail

Activités de mesure de longueur avec des unités conventionnelles

Activités de mesure de longueur avec des unités conventionnelles Activités de mesure de longueur avec des unités conventionnelles Le mètre Cette activité facilite l utilisation du mètre comme instrument de mesure. Un mètre par élève et un mètre pour l enseignant ou

Plus en détail

Electrostatique. Le mot électrostatique se divise en deux parties : électron qui en grec veut dire "ambre" et statique qui signifie "ne bouge pas".

Electrostatique. Le mot électrostatique se divise en deux parties : électron qui en grec veut dire ambre et statique qui signifie ne bouge pas. Electrostatique. Le mot électrostatique se divise en deux parties : électron qui en grec veut dire "ambre" et statique qui signifie "ne bouge pas". Histoire 1 : Déjà dans la Grèce antique, il est rapporté

Plus en détail

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F I) Electrostatique : 1) Les charges électriques : On étudie l électricité statique qui apparaît par frottement sur un barreau d ébonite puis sur un barreau

Plus en détail

Électricité. 1 Interaction électrique et modèle de l atome

Électricité. 1 Interaction électrique et modèle de l atome 4 e - AL Électricité 1 Électricité 1 Interaction électrique et modèle de l atome 1.1 Électrisation par frottement Expérience 1.1 Une baguette en matière plastique est frottée avec un chiffon de laine.

Plus en détail

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine.

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine. ACTIVITÉS 1. Avant d entreprendre un projet technologique, il est important de prendre connaissance de son cahier des charges. Quelle est l utilité d un cahier des charges? Un cahier des charges définit

Plus en détail

La réalisation d'un circuit électrique simple(pile, lampe, (...)) permet de construire quelques connaissances élémentaires

La réalisation d'un circuit électrique simple(pile, lampe, (...)) permet de construire quelques connaissances élémentaires CYCLE II Domaine d'activité : LES OB JETS ET LES MA TÉRIAUX Circuits simples Point du programme La réalisation d'un circuit électrique simple(pile, lampe, (...)) permet de construire quelques connaissances

Plus en détail

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2 CHPITRE IX Modèle de Thévenin & modèle de Norton Les exercices EXERCICE N 1 R 3 E = 12V R 1 = 500Ω R 2 = 1kΩ R 3 = 1kΩ R C = 1kΩ E R 1 R 2 U I C R C 0V a. Dessiner le générateur de Thévenin vu entre les

Plus en détail

LES SCIENCES PHYSIQUES ET L ASTRONOMIE EN CLASSE. I - LE MATERIEL PAR SUJET D'ETUDE MAIS AVEC QUEL MATERIEL?

LES SCIENCES PHYSIQUES ET L ASTRONOMIE EN CLASSE. I - LE MATERIEL PAR SUJET D'ETUDE MAIS AVEC QUEL MATERIEL? LES SCIENCES PHYSIQUES ET L ASTRONOMIE EN CLASSE. MAIS AVEC QUEL MATERIEL? Le problème du matériel est considéré comme l un des obstacles au développement des sciences à l école. Pourtant, si un enseignant

Plus en détail

Eléments du programme

Eléments du programme L ELECTRICITE Eléments du programme Cycle 2 : Les objets et les matériaux Réalisation d un circuit électrique simple. Principes élémentaires de sécurité des personnes et des biens dans l utilisation de

Plus en détail

Technologie Comment fabriquer une voiture qui roule avec du matériel de récupération? Cycle 2

Technologie Comment fabriquer une voiture qui roule avec du matériel de récupération? Cycle 2 Technologie Comment fabriquer une voiture qui roule avec du matériel de récupération? Cycle 2 Objectif : Identifier des problèmes techniques posés par la fabrication de petites voitures, et à envisager

Plus en détail

Comment créer votre propre lampes LED

Comment créer votre propre lampes LED Comment créer votre propre lampes LED Intro Un tutorial pour faire fabriqué des ampoules LED comme à l usine. Après de nombreuses tentatives pour faire toutes sortes de conversions LED, j ai enfin trouvé

Plus en détail

Les puissances 4. 4.1. La notion de puissance. 4.1.1. La puissance c est l énergie pendant une seconde CHAPITRE

Les puissances 4. 4.1. La notion de puissance. 4.1.1. La puissance c est l énergie pendant une seconde CHAPITRE 4. LES PUISSANCES LA NOTION DE PUISSANCE 88 CHAPITRE 4 Rien ne se perd, rien ne se crée. Mais alors que consomme un appareil électrique si ce n est les électrons? La puissance pardi. Objectifs de ce chapitre

Plus en détail

Choix multiples : Inscrire la lettre correspondant à la bonne réponse sur le tiret. (10 pts)

Choix multiples : Inscrire la lettre correspondant à la bonne réponse sur le tiret. (10 pts) SNC1D test d électricité Nom : Connaissance et Habiletés de la pensée compréhension (CC) (HP) Communication (Com) Mise en application (MA) 35 % 30 % 15 % 20 % /42 /31 grille /19 Dans tout le test, les

Plus en détail

Comparaison des performances d'éclairages

Comparaison des performances d'éclairages Comparaison des performances d'éclairages Présentation Support pour alimenter des ampoules de différentes classes d'efficacité énergétique: une ampoule LED, une ampoule fluorescente, une ampoule à incandescence

Plus en détail

BALAIS Moteur (charbons)

BALAIS Moteur (charbons) BALAIS Moteur (charbons) 1/ Rôle a) Pour les machines électriques comportant des bagues (alternateur moteur asynchrone) : moteur universel Les balais doivent maintenir un contact constant avec la bague

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE DU «DÉTECTEUR D HUMIDITÉ» Ce dossier technique est dédié au personnel technique ou enseignant.

DOSSIER TECHNIQUE DU «DÉTECTEUR D HUMIDITÉ» Ce dossier technique est dédié au personnel technique ou enseignant. DOSSIER TECHNIQUE DU «DÉTECTEUR D HUMIDITÉ» Ce dossier technique est dédié au personnel technique ou enseignant. AVRIL 2012 TABLE DES MATIÈRES Dossier technique du détecteur d humidité Dessin 1 - Éclaté

Plus en détail

La charge électrique C6. La charge électrique

La charge électrique C6. La charge électrique Fiche ACTIVIT UM 8. / UM 8. / 8. La charge électrique 8. La charge électrique C6 Manuel, p. 74 à 79 Manuel, p. 74 à 79 Synergie UM S8 Corrigé Démonstration La charge par induction. Comment un électroscope

Plus en détail

PASSAGE A NIVEAU HO/N

PASSAGE A NIVEAU HO/N PASSAGE A NIVEAU HO/N Description Ce passage à niveau en laiton est composé de deux demi-barrières, ainsi que de deux feux lumineux rouges. Vous pouvez utiliser ce PN sur un nombre quelconque de voie y

Plus en détail

L'énergie sous toutes ses formes... Carnet d'expériences

L'énergie sous toutes ses formes... Carnet d'expériences L'énergie sous toutes ses formes... Carnet d'expériences Ce cahier d'expériences vient en complément aux fiches thématiques et propose une série d'expériences simples, adaptées à un public de niveau primaire

Plus en détail

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 I- ETUDE D UNE PHOTOGRAPHIE DE YANN ARTHUS-BERTRAND : Stockage d ordures dans la périphérie de Saint-Domingue en République dominicaine au cœur des Caraïbes Légende

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

CELTIC-BAAS-Sa BAAT3003

CELTIC-BAAS-Sa BAAT3003 Notice technique 01_BASSA_NT001 rév A3 Bloc autonome d alarme sonore type Satellite avec ou sans flash BAAT3003 -F BAAT3017. 52, rue Paul Lescop 92000 NANTERRE t. +33 (0)1 41 37 91 91 f. +33 (0)1 41 37

Plus en détail

Objet : Liste de fournitures rentrée 2013

Objet : Liste de fournitures rentrée 2013 Collège de Bonifacio Objet : rentrée 2013 Chemin de Bancarello 20169 BONIFACIO - 1 Rouleau de plastique non adhésif pour couvrir les livres, 1 rouleau de ruban adhésif, une pochette d étiquettes. - Feuilles

Plus en détail

IR Temp 210. Thermomètre infrarouge. Des techniques sur mesure

IR Temp 210. Thermomètre infrarouge. Des techniques sur mesure IR Temp 210 Thermomètre infrarouge Contenu 1. Spécifications...26 2. Touches et affichages...28 3. Utilisation...30 4. Entretien...31 5. Elimination des piles et de l appareil...31 6. Tableau de facteur

Plus en détail

Les prix peuvent varier selon les quantités et les identifications. Une couleur d impression, une gravure au laser ou un embossage est inclus.

Les prix peuvent varier selon les quantités et les identifications. Une couleur d impression, une gravure au laser ou un embossage est inclus. Les prix peuvent varier selon les quantités et les identifications. Une couleur d impression, une gravure au laser ou un embossage est inclus. Taxes et transport en sus. Prix valide jusqu au 31 mai 2012.

Plus en détail

Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs

Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs COURS 1. Exemple d une chaîne d acquisition d une information L'acquisition de la grandeur physique est réalisée par un capteur qui traduit

Plus en détail

GZZZZZZZT! Atelier de découverte de l électricité Cycles 1 et 2

GZZZZZZZT! Atelier de découverte de l électricité Cycles 1 et 2 GZZZZZZZT! Atelier de découverte de l électricité Cycles 1 et 2 Fête de la Science Loire Du 9 au 12 octobre 2012 Andrézieux-Bouthéon, Feurs, Firminy, Montbrison, Saint-Chamond et Roanne La Rotonde - CCSTI

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG Version 1.0 1 Avant-propos Ce guide de bonnes pratiques a été préparé pour fournir des informations concernant la collecte

Plus en détail

Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE

Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE Vous vous souvenez que tout est constitué d atomes, non? Une pierre, un stylo, un jeu vidéo, une télévision, un chien et vous également; tout est fait d atomes.

Plus en détail

Circuit comportant plusieurs boucles

Circuit comportant plusieurs boucles Sommaire de la séquence 3 Séance 1 Qu est-ce qu un circuit comportant des dérivations? A Les acquis du primaire B Activités expérimentales C Exercices d application Séance 2 Court-circuit dans un circuit

Plus en détail

Carré parfait et son côté

Carré parfait et son côté LE NOMBRE Carré parfait et son côté Résultat d apprentissage Description 8 e année, Le nombre, n 1 Démontrer une compréhension des carrés parfaits et des racines carrées (se limitant aux nombres entiers

Plus en détail

Comment voit-on les objets qui nous entourent? À la découverte de la lumière. Cécile de Hosson, avec la collaboration de Véronique Delaye

Comment voit-on les objets qui nous entourent? À la découverte de la lumière. Cécile de Hosson, avec la collaboration de Véronique Delaye CCOLLEGE YCLE 3 CCYCLE 3 OLLEGE Comment voit-on les objets qui nous entourent? À la découverte de la lumière Cécile de Hosson, avec la collaboration de Véronique Delaye Éditions Le Pommier, 2009 Objectifs

Plus en détail

L électricité et le magnétisme

L électricité et le magnétisme L électricité et le magnétisme Verdicts et diagnostics Verdict CHAPITRE 5 STE Questions 1 à 26, A à D. 1 QU EST-CE QUE L ÉLECTRICITÉ? (p. 140-144) 1. Vanessa constate qu un objet est chargé positivement.

Plus en détail

Si on fabriquait une pile *?

Si on fabriquait une pile *? Si on fabriquait une pile *? Situation d apprentissage sur le courant électrique Durée : 5 à 8 périodes Troisième cycle du primaire *Cette situation d apprentissage s inspire de l activité Produire du

Plus en détail

Chauffer l eau avec le soleil Est-ce possible? Première étape :

Chauffer l eau avec le soleil Est-ce possible? Première étape : Chauffer l eau avec le soleil Est-ce possible? Première étape : Peut-on chauffer de l eau avec le soleil? Les différents groupes ont posé un simple récipient au soleil dans la cour. Le constat de l élévation

Plus en détail

Photo : archbould.com. Faits éclairants à propos de l électricité

Photo : archbould.com. Faits éclairants à propos de l électricité Photo : archbould.com Faits éclairants à propos de l électricité Comment produit-on l électricité? Il est difficile d imaginer notre maison sans électricité. Il n y aurait pas de télévision, d ordinateur

Plus en détail

CHAPITRE VIII : Les circuits avec résistances ohmiques

CHAPITRE VIII : Les circuits avec résistances ohmiques CHAPITRE VIII : Les circuits avec résistances ohmiques VIII. 1 Ce chapitre porte sur les courants et les différences de potentiel dans les circuits. VIII.1 : Les résistances en série et en parallèle On

Plus en détail

Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt

Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt Notice MESURACOLOR Colorimètre à DEL Réf. 22020 Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt Indicateur Etalonnage Bouton Marche/Arrêt Indicateur de sélection de la longueur d'onde Indicateur de mode chronomètre

Plus en détail

GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE

GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE L ARRIVÉE DU PRINTEMPS ET DE L AUTOMNE EST SOUVENT SYNONYME DE «GRAND MÉNAGE» OU DE «NETTOYAGE DES BERGES». LA FONTE

Plus en détail

Gobius 1 ¾ alarme pour des fosses septiques

Gobius 1 ¾ alarme pour des fosses septiques Version de document 1.0, janvier 2011 Gobius 1 ¾ alarme pour des fosses septiques Guide d installation Commencez ici 1. Assurez-vous que toutes les pièces sont dans l emballage. (1 capteur, 1 tableau,

Plus en détail

Electrocinétique Livret élève

Electrocinétique Livret élève telier de Physique Secondaire supérieur Electrocinétique Livret élève ouquelle Véronique Pire Joëlle Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, ntenne de Formation et de Promotion du secteur Sciences

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

Chapitre 7: Énergie et puissance électrique. Lequel de vous deux est le plus puissant? L'énergie dépensée par les deux est-elle différente?

Chapitre 7: Énergie et puissance électrique. Lequel de vous deux est le plus puissant? L'énergie dépensée par les deux est-elle différente? CHAPITRE 7 ÉNERGIE ET PUISSANCE ÉLECTRIQUE 2.4.0 Découvrir les grandeurs physiques qui influencent l'énergie et la puissance en électricité. Vous faites le grand ménage dans le sous-sol de la maison. Ton

Plus en détail

TP N 1 : ÉLECTRISATION PAR FROTTEMENT

TP N 1 : ÉLECTRISATION PAR FROTTEMENT TP N 1 : ÉLECTRISATION PAR FROTTEMENT Introduction : Certaines substances, lorsqu on les frotte, sont susceptibles de provoquer des phénomènes surprenants : attraction de petits corps légers par une règle

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

Ces deux systèmes offraient bien sur un choix, mais il était limité à deux extrêmes.

Ces deux systèmes offraient bien sur un choix, mais il était limité à deux extrêmes. LA VENTOUSE MAGNETIQUE UNE SOLUTION UNIVERSELLE En 1984, lorsque les ventouses magnétiques ont été introduites sur le marché, il n existait que deux catégories de verrouillage. L un de faible sécurité

Plus en détail

Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988)

Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988) Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988) Le système d alerte centralisée de la 928 est destiné a présenter au conducteur toute anomalie de fonctionnement

Plus en détail

Faut pas pousser ça roule tout seul!

Faut pas pousser ça roule tout seul! Faut pas pousser ça roule tout seul! Fiches d expériences Fiche 0 : Fiche 0/1 : Fiche 1 : Fiche 2 : Fiche 3 : Fiche 4 : Fiche 4/1 : Fiche 5 : Fiche 5/1 : Fiche 6 : Fiche 7 : Fiche 8 : Fiche 8/1 : Fiche

Plus en détail

Une brique dans le cartable. Du Plan à l Ouvrage

Une brique dans le cartable. Du Plan à l Ouvrage Une brique dans le cartable Du Plan à l Ouvrage Une brique dans le cartable Du plan à l ouvrage Visites et rencontres possibles - Rencontre avec un architecte o Voir la création des plans (orientation

Plus en détail

Module 3 : L électricité

Module 3 : L électricité Sciences 9 e année Nom : Classe : Module 3 : L électricité Partie 1 : Électricité statique et courant électrique (chapitre 7 et début du chapitre 8) 1. L électrostatique a. Les charges et les décharges

Plus en détail

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m.

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m. EXERCICES SUR LA PUISSANCE DU COURANT ÉLECTRIQUE Exercice 1 En zone tempérée pour une habitation moyennement isolée il faut compter 40 W/m 3. Sur un catalogue, 4 modèles de radiateurs électriques sont

Plus en détail

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement?

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? La question que l on se pose : Les végétaux ont-ils besoin d eau, de minéraux, d air

Plus en détail

RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR

RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR RÉFLECTEUR INDUSTRIEL POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR Les réflecteurs industriels intégrant des tubes fluorescents T5 sont

Plus en détail

Caractéristiques techniques du module électronique Témoin lumineux rouge

Caractéristiques techniques du module électronique Témoin lumineux rouge Caractéristiques techniques du module électronique Témoin lumineux rouge Raccordement terminal de programmation TELU DATA Pile lithium de maintien de l heure type CR032 Résistance de terminaison 120 Ω

Plus en détail

GUIDE DE L ENSEIGNANT

GUIDE DE L ENSEIGNANT Au ménage! GUIDE DE L ENSEIGNANT 2010-2011 -1- Description de la situation d apprentissage Préparation Activité 1 À leur entrée en classe, les élèves découvrent quatre bouteilles sur le bureau de l enseignante

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION ET D'EXPLOITATI ET D EXPLOITATION. Bloc Autonome d'alarme Sonore type Sattelite avec ou sans Flash

NOTICE D UTILISATION ET D'EXPLOITATI ET D EXPLOITATION. Bloc Autonome d'alarme Sonore type Sattelite avec ou sans Flash NOTICE D UTILISATION ET D'EXPLOITATI ET D EXPLOITATION 08 BASSA NT001 Notice B.A.A.S. Sa REV A1 Bloc Autonome d'alarme Sonore type Sattelite avec ou sans Flash Sous Tension Défaut batterie Sous Tension

Plus en détail

Les schémas électriques normalisés

Les schémas électriques normalisés On distingue 4 types de schémas I)- Schéma développé : Les schémas électriques normalisés C'est le schéma qui permet de comprendre facilement le fonctionnement d'une installation électrique. Il ne tient

Plus en détail

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Références commerciales: TA31300 / TA31301 TA31300 (sans flash) TA31301 (avec flash) Table des matières Présentation... 2 Caractéristiques

Plus en détail

Lecture recommandée (en anglais) Activité d écriture facultative. Références

Lecture recommandée (en anglais) Activité d écriture facultative. Références Application de la loi d Ohm Présenté par TryEngineering - Cliquez ici pour donner votre avis sur cette leçon. Objet de la leçon Démontrer la loi d Ohm à l aide de multimètres numériques. La loi d Ohm est

Plus en détail

Fabriquer ses produits ménagers naturels. Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2013

Fabriquer ses produits ménagers naturels. Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2013 Fabriquer ses produits ménagers naturels Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2013 Fabriquer ses produits ménagers naturels Programme Intérêt de fabriquer ses produits Les principaux ingrédients

Plus en détail

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent 1L : Physique et chimie dans la cuisine Chapitre.3 : Chimie et lavage I. Les savons et les détergents synthétiques 1. Propriétés détergentes des savons Le savon est un détergent naturel, les détergents

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

AUTOPORTE III Notice de pose

AUTOPORTE III Notice de pose AUTOPORTE III Notice de pose Vous avez acquis le système AUTOPORTE, nous vous en remercions. Veuillez lire attentivement cette notice, vous serez à même de faire fonctionner correctement ce système. FONCTIONNEMENT

Plus en détail

VERS DE NOUVELLES FILIÈRES DE VALORISATION DE DÉCHETS A DESTINATION DE LA CONSTRUCTION

VERS DE NOUVELLES FILIÈRES DE VALORISATION DE DÉCHETS A DESTINATION DE LA CONSTRUCTION 1 VERS DE NOUVELLES FILIÈRES DE VALORISATION DE DÉCHETS A DESTINATION DE LA CONSTRUCTION Partenaires Centre technologique Construction et Aménagement Durable Centre technologique Industrie Energie Process

Plus en détail

La fabrication des objets techniques

La fabrication des objets techniques CHAPITRE 812 STE Questions 1 à 7, 9, 11, 14, A, B, D. Verdict 1 LES MATÉRIAUX DANS LES OBJETS TECHNIQUES (p. 386-390) 1. En fonction de leur utilisation, les objets techniques sont susceptibles de subir

Plus en détail

Fiche 2 Voici un tableau donnant les mesures du rythme cardiaque de trois personnes avant et après une activité sportive (footing ).

Fiche 2 Voici un tableau donnant les mesures du rythme cardiaque de trois personnes avant et après une activité sportive (footing ). Fiche 1 Exercice 1 : Dans un élevage de punaises, on trouve des individus de formes différentes (des œufs, des jeunes et des adultes) que l on a représentés ici dans le désordre. Numérote de 1 à 4 les

Plus en détail

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens Automate d'éclairage de cage d'escaliers rail DIN N de commande : 0821 00 Module à impulsion N de commande : 0336 00 Manuel d utilisation 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages

Plus en détail

SpeechiTablet Notice d utilisation

SpeechiTablet Notice d utilisation SpeechiTablet Notice d utilisation Copyright(C) 2003-2009 Speechi Web: www.speechi.net Tel: 03-20-34-74-25 Fax: 03-20-34-74-26 E-mail: info@speechi.net Version 1.0.0 1. Introduction... 3 1.1. Contenu de

Plus en détail

Vous avez dit... LED??? DOCLED V2 Page 1 / 14

Vous avez dit... LED??? DOCLED V2 Page 1 / 14 Vous avez dit... LED??? DOCLED V2 Page 1 / 14 Bonjour. Le but de ce document est d'éclaircir certains points de fonctionnement de ces composants très pratiques que sont les LEDS. Il décrit dans les grandes

Plus en détail

BROSSES ANTISTATIQUES GUIDE TECHNIQUE

BROSSES ANTISTATIQUES GUIDE TECHNIQUE BROSSES ANTISTATIQUES GUIDE TECHNIQUE BROSSES ANTISTATIQUES BROSSES ANTISTATIQUES Les brosses de Mersen sont constituées de milliers de fibres carbone Rigilor ou inox, tout particulièrement efficaces pour

Plus en détail

Sciences physiques Stage n

Sciences physiques Stage n Sciences physiques Stage n C.F.A du bâtiment Ermont 1 Activité 1 : 1) Observer les plaquettes d appareils électriques suivantes et relever les indications utiles pour un utilisateur quelconque : Four électrique

Plus en détail

électricité Pourquoi le courant, dans nos maison, est-il alternatif?

électricité Pourquoi le courant, dans nos maison, est-il alternatif? CHAPITRE 4 : Production de l él électricité Pourquoi le courant, dans nos maison, est-il alternatif? D où vient le courant? Comment arrive-t-il jusqu à nous? 1 la fabrication du courant 2 Les transformateurs

Plus en détail

Notice de paramétrage Version 1.1

Notice de paramétrage Version 1.1 1 2 Sommaire 1 Pourquoi doit-on paramétrer PIC-ASTRO?...3 1.1 Avertissement...3 1.2 Consignes avant utilisation...3 1.3 Le fichier de paramétrage...5 1.4 Les paramètres...5 1.5 Sauvegarde...5 2 Les paramètres

Plus en détail

Veuillez lire toutes ces instructions AVANT d installer la chatière à puce électronique SureFlap. Il

Veuillez lire toutes ces instructions AVANT d installer la chatière à puce électronique SureFlap. Il Avis important Veuillez lire toutes ces instructions AVANT d installer la chatière à puce électronique SureFlap. Il Si c est le cas, suivez les instructions de montage sur porte métallique à la page 74.

Plus en détail

Leica DISTO A2. The original laser distance meter

Leica DISTO A2. The original laser distance meter Leica DISTO A2 The original laser distance meter Manuel d'utilisation Français Nous vous félicitons pour l'achat de votre Leica DISTO. Vous trouverez les consignes de sécurité dans la brochure en annexe.

Plus en détail

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur?

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? Pour ce module, sont proposés et présentés des phases de recherche documentaire, de

Plus en détail

FINITION ET lustrage

FINITION ET lustrage FINITION ET lustrage 1 Eliminer des poussières, des trainées, 3M Disque micro-abrasif 9 microns E00127 3M 401Q Coupes micro abrasives P2000/P2500 E09546, E02045 3M TM 260L Disques micro-abrasifs P1200/P1500

Plus en détail

Un ballon pour l'école

Un ballon pour l'école Un ballon pour l'école Christophe Le Deit Ecole primaire publique de Précey (50) 2 Préambule Nous avons réalisé au cours de l'année scolaire 2007/2008, un projet ballon. Ce document est essentiellement

Plus en détail

réf. 6517 En plastique argent.

réf. 6517 En plastique argent. 47 6,70 12 CHIFFRES 16.8 x 16.7 x 1.5 cm 2 6,04 5,54 90 6517 Affichage 12 chiffres. Ecran inclinable. Fonctionne à l énergie solaire ou à pile bouton (fournie). Astucieux : Avec 2 marquages (audessusetau

Plus en détail

N de com. Finition Description Réference Emballage 013618 noir fermeture automatique Solo 1. fermeture automatique avec alarme porte ouverte

N de com. Finition Description Réference Emballage 013618 noir fermeture automatique Solo 1. fermeture automatique avec alarme porte ouverte Index Serrures 1 Ferrures de construction Serrures Serrures Ferrures de construction SERRURES SERRURES ÉLECTRONIQUES SOLO Serrure de meuble Solo - RFID Proxy system 125kHz - maximum 49 clés par serrure

Plus en détail

!!! atome = électriquement neutre. Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 5 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME

!!! atome = électriquement neutre. Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 5 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 1 DÉFINITION DE L ÉLECTRICITÉ ET DE LA CHARGE ÉLECTRIQUE 2 LES FORCES D ATTRACTION ET DE RÉPULSION L électricité c est l ensemble des phénomènes provoqués par les charges positives et négatives qui existe

Plus en détail

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 L entreprise Professionnel dans la collecte, le traitement et la valorisation de déchets industriels depuis plus de 80 ans

Plus en détail

ENREGISTREUR DE TEMPERATURE

ENREGISTREUR DE TEMPERATURE ENREGISTREUR DE TEMPERATURE Jean-Pierre MANDON 2005 www.pictec.org Cet enregistreur de température a été réalisé dans le cadre de la construction d'un chauffe eau solaire. Il me permet d'enregistrer les

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

Séquence 4. Les liquides et la conduction électrique. 1 Qu est-ce qu une «solution aqueuse»? 2 Tous les liquides ne sont pas des solutions aqueuses.

Séquence 4. Les liquides et la conduction électrique. 1 Qu est-ce qu une «solution aqueuse»? 2 Tous les liquides ne sont pas des solutions aqueuses. Sommaire Les liquides et la conduction électrique Séance 1 Quels liquides utilisons-nous dans la vie quotidienne? 1 Qu est-ce qu une «solution aqueuse»? 2 Tous les liquides ne sont pas des solutions aqueuses.

Plus en détail

CENTRALE D ALARME. pour piscines. Notice d installation - Manuel d utilisation

CENTRALE D ALARME. pour piscines. Notice d installation - Manuel d utilisation CENTRALE D ALARME pour piscines Notice d installation - Manuel d utilisation AVERTISSEMENT Madame, Monsieur, Vous venez d acquérir un dispositif d alarme pour piscine conforme à la norme française NFP

Plus en détail

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie Cours d électricité Introduction Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Le terme électricité provient du grec ἤλεκτρον

Plus en détail

Markclip. Wingclip. axionclip. Personal Clip. Cornerclip

Markclip. Wingclip. axionclip. Personal Clip. Cornerclip Markclip Wingclip axionclip Personal Clip Cornerclip Little things mean a lot Markclip made in EU Vous pouvez doter le Markclip de la surimpression de votre choix, avec ou sans similigravure et en 6 couleurs

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ, C EST QUOI?

L ÉLECTRICITÉ, C EST QUOI? L ÉLECTRICITÉ, C EST QUOI? L'électricité est le moyen de transport de l'énergie! L électricité, comme l énergie, est présente dans la nature mais on ne la voit pas. Sauf quand il y a un orage! L électricité

Plus en détail

Cadeaux & Publicité 2011-2012

Cadeaux & Publicité 2011-2012 2011-2012 Cadeaux & Publicité Tous les prix affichés sont Hors Taxes, livraison franco. Z.I. Sud - - B.P. 20088 67162 WISSEMBOURG CEDEX Tél. : 03.88.54.24.25 - Fax : 03.88.54.32.50 E-mail : infos@walter-ets.com

Plus en détail

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres?

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Textes rédigés pour le site www.mmatravodeco.com Reportage : projet de décoration Bambù, Paris 14 e Photos : Béatrice

Plus en détail