PORTER UN REGARD DIFFÉRENT SUR LA DÉFICIENCE INTELLECTUELLE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PORTER UN REGARD DIFFÉRENT SUR LA DÉFICIENCE INTELLECTUELLE"

Transcription

1 PORTER UN REGARD DIFFÉRENT SUR LA DÉFICIENCE INTELLECTUELLE

2 SOMMAIRE EXÉCUTIF Exposition multimédia (livre, diaporama-vidéo) portant sur des personnes présentant une déficience intellectuelle, associée ou non à divers syndromes ou handicaps physiques. Ce projet se veut un regard de l intérieur, en toute confiance, présentant les personnes participantes dans leurs passions, leur quotidien, leur joie de vivre, leur créativité, leur courage, etc. Au final, ce projet veut leur donner l occasion de vivre de la fierté, de la dignité, de la confiance en soi, et de permettre au public de poser un regard différent sur leurs réalités, au-delà des apparences et des clichés habituels. 30 personnes participantes ont été photographiées dans le cadre de leurs diverses activités, et dans leur quotidien. Contexte de l exposition : Dans le cadre du 20 e anniversaire du Centre de Répit-Dépannage Aux Quatre Poches, l exposition sera présentée à la bibliothèque de Boucherville pour une durée de deux semaines. Les profits seront versés à l organisme. L exposition se poursuivra à divers endroits à des dates ultérieures (voir AGENDA). Qu est-ce que le Centre de Répit-Dépannage Aux Quatre Poches? La mission principale du Centre de Répit-Dépannage aux Quatre Poches, depuis sa fondation en 1992, est d offrir des séjours stimulants et sécuritaires aux personnes qui le fréquentent. De cette façon, les membres de la famille peuvent s offrir un moment de repos et de détente, un répit essentiel pour eux. Le Centre de Répit-Dépannage aux Quatre Poches apporte une aide précieuse et inestimable aux familles desservies. Actuellement, le Centre dessert une centaine de familles de la grande Montérégie et plus de 80 familles sont en attente de service. Le Centre de Répit-Dépannage aux Quatre Poches héberge temporairement des enfants et des adultes de 3 à 21 ans, présentant une déficience intellectuelle, de légère à sévère, et/ou un trouble envahissant du développement (TED), avec ou sans handicaps physiques. Ces personnes peuvent également présenter des troubles du comportement. L organisation se distingue par sa très grande capacité d accueil, par la diversité des diagnostics qui se côtoient lors des séjours de répit, et surtout en raison que les services offerts s adressent spécifiquement aux familles naturelles. Type d exposition : Exposition multimédia (photos, ambiance sonore, projection, vidéographie, livres et imprimés). Conçue dans le but de la faire circuler. Spécificité du média photo : 30 photographies en format 24" x 36" noir et blanc. L exposition nécessite une surface d exposition de 300' linéaire. Le mandataire/le gestionnaire Le Centre de Répit-Dépannage Aux Quatre Poches de Boucherville initie et chapeaute le projet. page 2 page 3

3 Des différences qui nous rassemblent Faire la différence Porte-parole Jean-Marie Lapointe Co-porte-parole Annie Pelletier Photo : Christy Guntner Comédien, animateur, auteur, cinéaste et conférencier, Jean- Marie Lapointe est connu pour être un sportif accompli. Artiste de talent et de cœur, Jean- Marie Lapointe est également l un des porte-parole du Défi sportif depuis plus de dix ans. Chut! Regardez est fier d avoir un porte-parole d exception. En effet, Jean-Marie Lapointe est très impliqué socialement. Il supporte les causes des enfants malades (Leucan), de la toxicomanie (Le Grand Chemin) et des troubles alimentaires (L Éclaircie). Depuis quelques années, son altruisme l amène à travailler sur des documentaires chaudement applaudis (Trisomie 21 : Le défi Pérou et Joanna Comtois : L espoir d une petite fille extraordinaire). Il y a déjà longtemps que Jean-Marie Lapointe dit : «Chut! Regardez» Photo : Normand Huberdeau Médaillée olympique, maître de cérémonie et porte-parole de multiples produits et causes depuis près de 20 ans, Annie Pelletier est reconnue comme une communicatrice dynamique et engagée. Dévouée à titre de marraine du mouvement Olympiques Spéciaux Québec depuis 1997, c est avec conviction et sans aucune hésitation qu elle a accepté de plonger, à titre de co-porteparole avec son bon ami Jean-Marie Lapointe, dans le projet Chut! Regardez Annie occupe un emploi à temps plein à la Fondation de l athlète d excellence du Québec depuis 2005, où elle occupe le poste de directrice des communications. Depuis sa retraite sportive en 1996, elle appuie publiquement plusieurs levées de fonds et fondations, particulièrement au sein d organismes qui traitent de la déficience intellectuelle, grâce notamment à son vécu et son attachement à son grand frère Michel, qui vit avec une déficience depuis 50 ans cette année. Empathique, intéressée et passionnée, elle tient à faire une différence dans le parcours des gens qu elle croise et qui la touchent. «Il y a plusieurs façons de communiquer. Dans mon travail, je parle et je rédige beaucoup. Là, j ai le désir de me taire, d ouvrir grand les yeux et de dire : «Chut! Regardez». page 4 page 5

4 Les partenaires : Organismes participants : Centre de Répit-Dépannage Aux Quatre Poches. Café-rencontre Le Manie-tout. Les Jeux olympiques spéciaux de la Montérégie. Culture à partager (récupération de livres). APHRSM (La chorale Les Papillons bleus). Les partenaires financiers collaborateurs : Guy Fortin, photographe, guyfortinphotographe.com Rémi Bédard, Encadrex. Irène Ellenberger, DizingDesign. Clément Thériault, vidéaste, rédacteur des contrats, conception d espaces. Raphaël Fortin, recherche des porte-parole et partenaires financiers, coordonnateur des tournées. Jeanine Deshaies Roy, Éditions Deshaies. Diane Lalancette, rédactrice-correctrice. Une donatrice anonyme. page 6 page 7

5 UN PARTENAIRE DE CHOIX AlterGo Formation Former, informer, transformer Créé en 1986, AlterGo Formation se démarque par une expertise et des formateurs branchés. Sa mission est d offrir des services de formation inclusifs et innovateurs de façon à outiller le personnel et les directions au profit du développement de l accessibilité universelle. Ces services sont livrés par des formateurs ayant une limitation fonctionnelle branchés sur le vécu des personnes handicapées. Leur force réside dans leur capacité à expliquer les notions transmises dans ces formations grâce à des exemples vécus personnellement. Ils sont au fait des besoins, des obstacles et de la réalité des personnes ayant des limitations. Les formateurs peuvent, au besoin, être accompagnés d un ou de plusieurs formateurs associés. Pour les joindre : (514) «Tant de mains pour transformer ce monde, et si peu de regards pour le contempler.» (Julien Gracq) ÇA NOUS REGARDE Nous jetons souvent des regards empreints de crainte, voire de peur, des regards de malaise, des regards de culpabilité et de pitié, des regards fuyants qui isolent les personnes qui vivent avec une déficience intellectuelle, quand nous ne les ignorons tout simplement pas. Il y a même des regards de soulagement, des regards qui disent une chance que ce n est pas mon enfant. Oui, nous portons des regards et nous avons des attitudes qui les placent trop souvent en marge de la société. Par ce projet d exposition et d édition, je souhaite présenter de nouvelles perspectives, un nouvel éclairage, apporter d autres points de vue. Ce projet met de l avant leur sensibilité, leur intelligence, leur créativité, leurs passions, leurs forces, leurs plaisirs, leurs amitiés et leurs amours. Des personnes soutenues par l amour de leurs familles, par l amour de leurs amis et par celui de leur communauté; des personnes de partage qui participent activement à leur société, qui nous donnent plus d un enseignement et qui comptent dans la vie de plusieurs personnes; des enfants, des femmes et des hommes non seulement redevables mais aussi «actrices et acteurs de leur propre vie, en position de transmettre et de donner.» 1 Il est intéressant de noter que le terme déficience débute avec le mot défi. Oui, les personnes qui vivent avec une déficience intellectuelle et, bien sûr, celles qui participent à ce projet, relèvent quotidiennement des défis avec beaucoup de talent. Je me suis aventuré dans ce projet en gardant en tête la devise des Patagons qui dit que se hâter est le plus sûr moyen de ne pas arriver. Alors, lentement, tout doucement, progressivement, je suis allé à la rencontre de la diversité et de la différence, j oserais même dire des différences. page 8 page 9

6 J ai fait de merveilleuses découvertes en côtoyant ces héroïnes et héros du quotidien. Comme l a si bien déjà dit une chanson du groupe Harmonium : «On a mis quelqu un au monde, faudrait peut-être l écouter.» Oui, j ai rencontré des personnes généreuses, des personnes qui partagent aisément qui elles sont, ce qu elles font et ce qu elles ont pour peu que nous les écoutions et que nous les respections sincèrement. C est encore Tanguy Châtel qui a dit : «Découvrir que ce qu on a, que ce qu on est, a encore de la valeur pour autrui, pouvoir le lui offrir et le voir s en réjouir est une chose hautement vivifiante. [ ]. Ce partage est porteur d une profonde et insoupçonnable fécondité.» 2 Différentes, ces personnes? Oui, et je dis tant mieux. Tant mieux pour nous toutes et pour nous tous. Il est plutôt rassurant de côtoyer d autres points de vue dans un monde si fou d homogénéité et de conformité! Guy Fortin, photographe 1. Châtel, Tanguy, in «La consolation», éd. naïve et France Culture, p. 191, Idem. page 10 page 11

7 ÉQUIPE DE TRAVAIL CONCEPT GÉNÉRAL DE L EXPOSITION Guy Fortin (responsable d une ressource intermédiaire accueillant des personnes présentant une déficience intellectuelle). Photographe et commissaire de l exposition, directeur artistique (élabore le concept, le scénario et participe à la définition des orientations du projet, réalise les photographies). Michel Hardy (éducateur spécialisé de formation, à la retraite depuis 2 ans, impliqué auprès d organismes communautaires). Commissaire de l exposition et coordonnateur du projet (participe à la définition des orientations, du concept et du scénario, dirige les ressources humaines, contrôle le budget et l échéancier, participe au choix du matériel photographique). Jean Guillemette (éducateur spécialisé de formation, à la retraite depuis 6 ans, impliqué dans un programme d aide auprès des jeunes décrocheurs à la CEPGM). Co-commissaire de l exposition (participe au choix du matériel photographique). Diane Lalancette (éducatrice spécialisée de formation, responsable d une ressource intermédiaire accueillant des personnes présentant une déficience intellectuelle). Rédactrice, correctrice et responsable des communications. Clément Thériault (spécialiste en multimédia). Coordonnateur technique (captation images vidéo, mise en espace, droits d auteur). Jeanine Deshaies Roy (psychothérapeute, auteure, conférencière et éditrice). Éditrice, Les Éditions Deshaies. Irène Ellenberger (conceptrice visuelle). Conceptrice graphique du livre, graphiste et scénographe. Rémi Bédard (président propriétaire d Encadrex). Conseiller spécial, encadrements et représentation auprès de l Écomusée du fier monde. Émmanuelle Savare Co-commissaire. Raphaël Fortin (représentant de l artiste). Recherche des porte-parole et partenaires financiers, relations publiques et coordination des tournées. Jean-Marie Lapointe (comédien, animateur, auteur, cinéaste et conférencier). Porte-parole et co-commissaire. Annie Pelletier (directrice des communications à la Fondation de l athlète d excellence du Québec). Co-porte-parole. Type de présentation 1. Le contenu : 30 photographies 24"x 36" (noir et blanc). Diaporama-vidéo constitué d un ensemble de photographies complémentaires (environ 150 photos) et de séquences vidéo. Montage audio d atmosphère. Livre (coffret de luxe, numéroté de 1 à 275 et livre grand public, 1 re édition de 1000 exemplaires). 2. La thématique : Poser un regard différent sur des personnes présentant une déficience intellectuelle dans une atmosphère poétique. Nature de l exposition Les objectifs : Permettre au public de poser un regard différent sur la réalité des personnes présentant une déficience intellectuelle, au-delà des apparences et des clichés habituels. Le fil conducteur autour duquel le contenu est développé porte un regard de l intérieur, présentant les personnes participantes. Identifier le rôle d appui des autres éléments (textes, diaporama-vidéo, graphisme, mise en scène) en regard de la photographie dans l exposition. Informations supplémentaires et complémentaires touchant les différents aspects de leurs vécus. LA PHOTOGRAPHIE : Constitue le cœur de l exposition. LA VIDÉOGRAPHIE : Définit le contexte social des personnes participantes, l environnement dans lequel elles évoluent. Intégrée dans le diaporama. ATMOSPHÈRE SONORE : Un environnement sonore qui mettra le visiteur en présence des différentes activités parcourues pour le développement de l exposition. page 12 page 13

8 TEXTES : Servent à contextualiser le propos, le contexte social qui n est pas explicité dans l exposition. PUBLICATION : Un objet d art, une publication à partir des photos de l exposition. Dans cette perspective, elle joue un rôle complémentaire aux textes de l exposition tout en étant autonome. * En plus de l exposition, plusieurs formes de communications peuvent être développées, des activités culturelles et éducatives pourraient servir de complément à l exposition. Les objectifs de diffusion et de communication : Faire connaître au plus grand nombre, changer les perceptions et briser l isolement. LE PUBLIC Définition des publics Popularité du sujet LE PUBLIC La clientèle-cible Enfants, particulièrement dans un contexte scolaire, en liens avec les centres de diffusion. Adolescents dans un contexte scolaire. Adultes. AGENDA Du 21 au 31 mars 2013 à la Bibliothèque de Boucherville. Du 4 septembre au 13 octobre 2013 à l Écomusée du fier monde, Montréal. Territoires potentiels où l exposition peut circuler Les Maisons de la culture (Montréal). Musée québécois de culture populaire (Trois-Rivières). Un réseau particulier (écoles, bibliothèques, maisons de la culture, etc.). Le Québec. Le Canada. La communauté internationale. Un sujet pertinent pour la circulation des œuvres sous forme d expositions itinérantes. Ottawa (novembre 2013). Toronto, Winnipeg, Edmonton, Calgary, Vancouver, etc. Salon du livre de Montréal (novembre 2013). page 14 Photos : Guy Fortin 1. PARTENAIRES PLATINE, $ et plus Nom et logo en gros : signet, livre, page web, carton d invitation, toile rétractable, affiche, diaporama, publicités dans les médias. 2. PARTENAIRES OR, de $ à $ Idem à partenaires platine, mais le logo et le nom en plus petit. 3. PARTENAIRES ARGENT, de $ à $ Le nom et le logo des partenaires sont mentionnés sur la page web, le livre, toile rétractable, signet et diaporama. 4. PARTENAIRES SENIOR, de $ à $ Le nom et le logo des partenaires sont mentionnés sur la page web, le livre, toile rétractable. 5. PARTENAIRES JUNIOR, de $ à $ Le nom et le logo des partenaires sont mentionnés sur la page web, le livre. guyfortinphotographe.com Conception graphique : Irène Ellenberger DizingDesign.com

SOUPER BÉNÉFICE PRÉSENTATION DU PLAN DE PARTENARIAT MERCREDI 25 FÉVRIER 2015 HÔTEL CHÂTEAU LAURIER QUÉBEC

SOUPER BÉNÉFICE PRÉSENTATION DU PLAN DE PARTENARIAT MERCREDI 25 FÉVRIER 2015 HÔTEL CHÂTEAU LAURIER QUÉBEC SOUPER I BÉNÉFICE MERCREDI 25 FÉVRIER 2015 HÔTEL CHÂTEAU LAURIER QUÉBEC Sous la présidence d honneur de Monsieur René Rouleau Président du conseil et chef de la direction La Capitale groupe financier Partenaire

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

GUIDE DES COMMANDITES

GUIDE DES COMMANDITES SOYEZ PARTENAIRE DE 3 e ÉDITION 26 SEPTEMBRE 2015 MONT-SAINTE-ANNE POUR TOUS LES DÉTAILS lamonteedessommetsbl.com GUIDE DES COMMANDITES Au profit de la Fondation du Centre jeunesse de Québec Chers partenaires,

Plus en détail

Tu pourras, dans un certain temps, le consulter sur le site Internet du CRDITED du SLSJ au www.crdited02.qc.ca.

Tu pourras, dans un certain temps, le consulter sur le site Internet du CRDITED du SLSJ au www.crdited02.qc.ca. Le guide adapté de l usager est écrit dans un langage simple pour que tu puisses mieux comprendre les services qui te sont offerts par le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en trouble

Plus en détail

nancy.doyon@dimensioneducative.com www.dimensioneducative.com Page 1

nancy.doyon@dimensioneducative.com www.dimensioneducative.com Page 1 Mini formation en coaching familial Il existe présentement un engouement important face au coaching familial un peu partout au Québec et ailleurs dans le monde. En effet, les émissions de télé telles que

Plus en détail

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles Les Actions Vie Associative Un programme de rencontres et de soutien pour les familles L Adapei-Aria de Vendée engage son action et ses activités au service de personnes qui de par leur handicap présentent

Plus en détail

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2015 EN CORSE Depuis 4 ans le CPIE Centre Corse A Rinascita, Coordination

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

POUR REALISER SA MISSION ET SES INTERVENTIONS L ASSOCIATION «RELAIS LOISIRS HANDICAP 30» S APPUIE SUR :

POUR REALISER SA MISSION ET SES INTERVENTIONS L ASSOCIATION «RELAIS LOISIRS HANDICAP 30» S APPUIE SUR : POUR REALISER SA MISSION ET SES INTERVENTIONS L ASSOCIATION «RELAIS LOISIRS HANDICAP 30» S APPUIE SUR : - DES MOYENS HUMAINS Un Directeur chargé de la mise en œuvre du projet global dans ses différentes

Plus en détail

Politique et procédures en matière de ressources humaines

Politique et procédures en matière de ressources humaines Numéro : 1.0 Origine : Ressources humaines Politique et procédures en matière de ressources humaines Approuvé par : Président directeur général Entrée en vigueur : 1 er janvier 2012 Remplace : Nouveau

Plus en détail

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Corte Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2014 EN CORSE Depuis 3 ans le CPIE Corte Centre Corse, Pôle Territorial

Plus en détail

Plan Stratégique 2015-2019

Plan Stratégique 2015-2019 Plan Stratégique 2015-2019 En 2015, le Schéma local de développement touristique évolue en Plan stratégique touristique pour la période 2015-2017. Ce document vient répondre aux enjeux de la Marque Qualité

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

avec les Travailleurs Handicapés

avec les Travailleurs Handicapés avec les Travailleurs Handicapés POUR LA PREMIÈRE FOIS LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS SONT PLEINEMENT ACTEURS DE L INTÉGRATION L expérience collective au service du handicap dans l entreprise SI VOUS CHERCHEZ

Plus en détail

Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de:

Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de: ! Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de: Trouver des moyens de sensibiliser la popula3on à la situa3on de la pauvreté locale. Offrir un répertoire de ressources. Par3ciper

Plus en détail

Le bonheur au travail

Le bonheur au travail Programme d aide aux employés Jacques Lamarre et associés Le bonheur au travail Présenté par Anne Gauvin et Marie-Véronique Matte «Le plus beau destin que puisse connaître un être humain, c est d être

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Yves Levesque. Mot du maire de Trois-Rivières

Yves Levesque. Mot du maire de Trois-Rivières Mot du maire de Trois-Rivières Yves Levesque Une réalisation dont tous les Trifluviens, Trifluviennes et tous les gens de la Mauricie peuvent être très fiers. Première grande réalisation sur le site de

Plus en détail

Culture et nature : du détail à l immensité des paysages

Culture et nature : du détail à l immensité des paysages L objectif de ce projet est d initier un groupe de jeunes (environ 10 de 14 à 17 ans) à la photographie à l occasion d un «stage photo» de quatre jours. L intérêt premier de ce stage est d utiliser les

Plus en détail

Qu est-ce que la pérennité? Quels en sont

Qu est-ce que la pérennité? Quels en sont Formations Automne 2014 / Hiver 2015 Explorer la pérennité pour des changements durables MONTRÉAL QUAND : 15 et 16 octobre 2014 (Durée de 2 jours) ANIMATION : Marie-Denise Prud Homme et François Gaudreault,

Plus en détail

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016 Projet LA DESCRIPTION DU PROJET Jeunes sur la piste du patrimoine mondial consiste à jumeler des écoles situées dans les

Plus en détail

PROFIL DU POSTE. GESTIONNAIRE, Opérations des Jeux

PROFIL DU POSTE. GESTIONNAIRE, Opérations des Jeux PROFIL DU POSTE GESTIONNAIRE, Opérations des Jeux Objectifs associés au poste Le ou la gestionnaire, Opérations des Jeux, gérera les volets opérationnel et logistique des préparatifs des Jeux qui lui ont

Plus en détail

Formation coaching du Bonheur Programme séminaire Coach «La Pyramide du Bonheur» Confidentiel - DR (c) 2012 1

Formation coaching du Bonheur Programme séminaire Coach «La Pyramide du Bonheur» Confidentiel - DR (c) 2012 1 Formation coaching du Bonheur Programme séminaire Coach «La Pyramide du Bonheur» Confidentiel - DR (c) 2012 1 Sommaire 1. Objectif de la formation 2. Le concepteur, l éthique 3. Un outil de Coaching 4.

Plus en détail

Document de références ENTOURANT L ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE

Document de références ENTOURANT L ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE Document de références ENTOURANT L ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE PRODUIT PAR : Association des Personnes Handicapées de la Rive-Sud Ouest (APHRSO) 100 rue Ste-Marie La Prairie (Québec) J5R 1E8 Téléphone :

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

PARTIE 1 RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Note : tous les champs doivent être complétés. Veuillez écrire lisiblement.

PARTIE 1 RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Note : tous les champs doivent être complétés. Veuillez écrire lisiblement. Demande de bourse pour l Academie Passe a l action Cette bourse est disponible pour les jeunes Canadiens qui participent à une Académie Passe à l action au Canada. Les candidats doivent démontrer une passion

Plus en détail

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION 1 1 La coordination NEA2 Coordination «Economie» Coordination «Environnement» Coordination «Social» Chef de file Coordination technique transnationale

Plus en détail

Charte des musées muséomixés

Charte des musées muséomixés Charte des musées muséomixés Les fondamentaux de Museomix Museomix propose d imaginer le musée et de se l approprier : ouvrir de nouvelles perspectives, construire d autres représentations du musée et

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

RENAUD DESAUTELS DRAPEAU FORTIN ca. Compétences. Synergie. Bénéfices.

RENAUD DESAUTELS DRAPEAU FORTIN ca. Compétences. Synergie. Bénéfices. RENAUD DESAUTELS DRAPEAU FORTIN ca Compétences. Synergie. Bénéfices. GROUPE SERVICAS 2 Compétences. Le Groupe Servicas a été fondé en 1992. Depuis sa création, le Groupe a toujours revêtu une importance

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

Chaîne TV olympique Données massives sur l Olympisme Communautés Orienter l Olympisme en action pour un plus grand impact

Chaîne TV olympique Données massives sur l Olympisme Communautés Orienter l Olympisme en action pour un plus grand impact Agenda Le caractère unique des Jeux Olympiques Les athlètes au cœur du Mouvement olympique L Olympisme en action : faire vivre l Olympisme tout au long de l année Le rôle du CIO : l unité dans la diversité

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF Intitulé : Jeux de société coopératifs Classe : cycles 1,2 & 3 Niveau : de la maternelle au CM2 Groupe d action national OCCE : Association départementale OCCE : Stage jeux coop mai 2011 Alain Joffre-

Plus en détail

LA Section Cadets Classes 5 et 4

LA Section Cadets Classes 5 et 4 LA Section Cadets Classes 5 et 4 NB. : Il est systématiquement utilisé ici le terme «Cadets» qui désigne les Cadets et les Cadettes, élèves des classes 5 et 4. février 2015 La Section Cadets Entre les

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN À L ENTREPRENEURIAT CENTRE D EXPERTISE ET DE RECHERCHE EN HÔTELLERIE ET RESTAURATION

PROGRAMME DE SOUTIEN À L ENTREPRENEURIAT CENTRE D EXPERTISE ET DE RECHERCHE EN HÔTELLERIE ET RESTAURATION CENTRE D EXPERTISE ET DE RECHERCHE EN HÔTELLERIE ET RESTAURATION Institut de tourisme et d hôtellerie du Québec PROGRAMME DE SOUTIEN À L ENTREPRENEURIAT VOUS SOUHAITEZ VOUS LANCER EN AFFAIRES MAIS NE SAVEZ

Plus en détail

ANNEXE : Les questions que vous vous posez peut-être *

ANNEXE : Les questions que vous vous posez peut-être * L engagement bénévole des retraités : une implication réfléchie! ANNEXE : Les questions que vous vous posez peut-être * L argent : - Est-ce que je touche tous mes droits? - L indemnité de départ à la retraite

Plus en détail

LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR

LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSOCIATION DES CINÉMAS PARALLÈLES DU QUÉBEC DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION SUR LA POLITIQUE

Plus en détail

ANIM A JEUNES 12-14 ANS ANIM ADOS 15-17 ANS

ANIM A JEUNES 12-14 ANS ANIM ADOS 15-17 ANS ANIM A JEUNES 12-14 ANS ANIM ADOS 15-17 ANS «Accompagner les jeunes dans leur épanouissement, les aider à se construire pour les amener à leur future vie d adulte citoyen.» Service Enfance Jeunesse 3,

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT

INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT FICHE D INTENTION MARS 2013 Propriété intellectuelle Les résultats des travaux de recherche réalisés par les chercheurs du projet demeureront la propriété

Plus en détail

«EN DEDANS, MÊME EN DEHORS» UN ATELIER INTERACTIF CONTRE LA STIGMATISATION ET LA DISCRIMINATION DES DÉTENUS VIVANT AVEC LE VIH

«EN DEDANS, MÊME EN DEHORS» UN ATELIER INTERACTIF CONTRE LA STIGMATISATION ET LA DISCRIMINATION DES DÉTENUS VIVANT AVEC LE VIH «EN DEDANS, MÊME EN DEHORS» UN ATELIER INTERACTIF CONTRE LA STIGMATISATION ET LA DISCRIMINATION DES DÉTENUS VIVANT AVEC LE VIH PROJET SAVOIR POSITIF DE CAPAHC CENTRE D AIDE AUX PERSONNES ATTEINTES D HÉPATITE

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

SERGE BOUCHARD ANTHROPOLOGUE ET COMMUNICATEUR, CONFÉRENCE INAUGURALE DU FORUM SUR LE PLAN NORD, MAI 2012

SERGE BOUCHARD ANTHROPOLOGUE ET COMMUNICATEUR, CONFÉRENCE INAUGURALE DU FORUM SUR LE PLAN NORD, MAI 2012 Pour réaliser ses ambitions, notre ville s est dotée d un positionnement porteur et d une identité puissante et évocatrice. Ce document présente les fondements de notre marque, qui servira de tremplin

Plus en détail

La Semaine canadienne des adultes apprenants : «Apprendre, tout au long de la vie : une initiative à célébrer!»

La Semaine canadienne des adultes apprenants : «Apprendre, tout au long de la vie : une initiative à célébrer!» «Apprendre, tout au long de la vie : une initiative à célébrer» FCAF www.fcaf.net Cahier des activités de la semaine La Semaine canadienne des adultes apprenants Du 20 au 26 mars 2010 Les activités proposées

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

Curriculum vitae corporatif. Comment gagner 32 jours de travail par année?

Curriculum vitae corporatif. Comment gagner 32 jours de travail par année? Curriculum vitae corporatif Comment gagner 32 jours de travail par année? Marlène Villeneuve, M.Sc. Présidente Coach professionnelle, formatrice et conférencière Juin 2015 Nom de l entreprise: MUST Coaching

Plus en détail

ludi lab l-laboratoire, u-univers jeunes, d-démarche éthique, i-idées

ludi lab l-laboratoire, u-univers jeunes, d-démarche éthique, i-idées ludi lab l-laboratoire, u-univers jeunes, d-démarche éthique, i-idées STRATEGIE MARKETING ET COMMUNICATION SPECIALISTE DU JEUNE PUBLIC ET DE SON ENVIRONNEMENT Proposer un autre regard sur les approches

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous»

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous» ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN SITUATION DE HANDICAP AU SEIN DES MODES D ACCUEIL PETITE ENFANCE LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous» Introduction... P 3 1 Une place pour chacun,

Plus en détail

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!!

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! édito Sommaire Les services de la Communauté de Communes p3 La profession d Assistante Maternelle Une journée chez nounou Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! p4 Mois après mois, tu as su t

Plus en détail

PROGRAMMATION HIVER-PRINTEMPS 2016

PROGRAMMATION HIVER-PRINTEMPS 2016 PROGRAMMATION HIVER-PRINTEMPS 2016 Notre mission : Soutenir les aidants qui prennent soin d un proche âgé. Territoire desservi : Brossard, Saint-Lambert et Longueuil arrondissements Greenfield Park, Saint-

Plus en détail

Le réseau communautaire pour les professionnels. des métiers de bouche et de la restauration DOSSIER DE PRESSE

Le réseau communautaire pour les professionnels. des métiers de bouche et de la restauration DOSSIER DE PRESSE Le réseau communautaire pour les professionnels des métiers de bouche et de la restauration DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2015 Edito SOMMAIRE Page 3 Edito de Vincent Sigaud, Directeur Général de FoodConnexion

Plus en détail

RAPPORT ADMINISTRATIF 2014

RAPPORT ADMINISTRATIF 2014 RAPPORT ADMINISTRATIF 2014 Edwin Bourget, artiste peintre «Dans le temps et l espace» MOT DE LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE La Fondation, acteur dans sa communauté Depuis 2001, la Fondation François Bourgeois

Plus en détail

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES, des communications et secrétariat général Novembre 2004 Révisé le 23 octobre 2006 Adopté au comité de direction du 25 octobre 2006

Plus en détail

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE COMTÉ DE RIVIERE-DU-LOUP RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Thème 1 Handicap en général - Fiche 1

Thème 1 Handicap en général - Fiche 1 Thème 1 Handicap en général - Fiche 1 Enfants de 9 à 12 ans Elèves de l enseignement secondaire inférieur 1 - Aborder le thème de la différence - Quelle place a la personne handicapée dans la société -

Plus en détail

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est unique mfa.gouv.qc.ca Les services de gardes éducatifs, un milieu de vie stimulant pour votre enfant

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

CENTRE D ACTION BÉNÉVOLE DE MONTRÉAL

CENTRE D ACTION BÉNÉVOLE DE MONTRÉAL CENTRE D ACTION BÉNÉVOLE DE MONTRÉAL PROPOSITION DE PARTENARIAT 1937-2012 MOT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE Il nous est impossible d imaginer une ville sans bénévole. Ces personnes tissent le canevas indispensable

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Nous veillons chaque jour à préserver cette qualité de service qui est l'un des piliers de notre société.

Nous veillons chaque jour à préserver cette qualité de service qui est l'un des piliers de notre société. est une société de production & de post-production, film institutionnel, Pub, Documentaire, TV, Fiction et Vidéo clip Fondée par Mohammed EL ASRI, un jeune réalisateur, fraîchement installé au Maroc, ayant

Plus en détail

Session. L élaboration de la vision, de la mission. et du plan d action. Guide du participant. La Fédération provinciale des

Session. L élaboration de la vision, de la mission. et du plan d action. Guide du participant. La Fédération provinciale des Session L élaboration de la vision, de la mission et du plan d action Guide du participant Préparé par La Fédération provinciale des comités de parents du Manitoba Saint-Boniface Septembre 1996 Avant propos

Plus en détail

s investir pour la relève

s investir pour la relève s investir pour la relève campagne majeure de financement 2009-2013 objectif : 2 000 000 $ S investir pour la relève Mot de la présidente de campagne En Estrie, les étudiants ont la chance de recevoir

Plus en détail

LE CONSEIL GENERAL DES DES VOSGES PRESENTE

LE CONSEIL GENERAL DES DES VOSGES PRESENTE LE CONSEIL GENERAL DES LE VOSGES CONSEIL PRESENTE GENERAL DES VOSGES PRESENTE FORMATIONS ACTIONS POUR LES ACTEURS DU TOURISME Schéma Départemental de Développement Touristique des Vosges Programme de formations

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Sommaire Communiqué de presse L Office de tourisme du Bocage Normand est né en 2012, de la fusion de deux offices de Tourisme : celui du Pré Bocage et celui du Bocage Virois. Son territoire de compétence

Plus en détail

PRÉSENTE QUÉBEC 2015 PLAN DE RECONNAISSANCE DES PARTENAIRES

PRÉSENTE QUÉBEC 2015 PLAN DE RECONNAISSANCE DES PARTENAIRES PRÉSENTE QUÉBEC 2015 PLAN DE RECONNAISSANCE DES PARTENAIRES Au profit de la Fondation des Camps Odyssée Une présentation de PRÉSIDENCE D HONNEUR L HONORABLE MARTIN CAUCHON Président Groupe Capitales Médias

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10)

Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Retour d expérience : atelier «reportage numérique» (Doc AMP n 8 - Dossier Nouvelles technologies au service de l AMP - page 10) Interview complète d Aurore Deschamps Aurore DESCHAMPS, ancienne stagiaire

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION DU COMITÉ DE GESTION DE LA TAXE SCOLAIRE DE L ÎLE DE MONTRÉAL (Adoptée le 16 décembre 2004 par la résolution 19 par le Comité de gestion de la taxe scolaire de l île de Montréal)

Plus en détail

Plan de visibilité 2013

Plan de visibilité 2013 Plan de visibilité 2013 Mis à jour en juin 2013 Plan de visibilité Fonds de l athlète Abitibi-Témiscamingue Le Fonds Depuis 1986, le Fonds de l athlète Abitibi-Témiscamingue offre de l aide financière

Plus en détail

/NOUS CARBURONS à la CRÉATION/

/NOUS CARBURONS à la CRÉATION/ /NOUS CARBURONS à la CRÉATION/ Bienvenue dans notre univers de création et de stratégie! En cette ère où image doit rimer avec succès, petits et grands entrepreneurs cherchent à se démarquer pour mieux

Plus en détail

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement»

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» N 1 Novembre 2015 Créée il y a 19 ans, la semaine européenne de l emploi des personnes handicapées a pour objectif de lutter contre les préjugés, et

Plus en détail

Les sports et les loisirs adaptés: les partenariats communautaires

Les sports et les loisirs adaptés: les partenariats communautaires Les sports et les loisirs adaptés: les partenariats communautaires Par Sophie Bureau et Julie Lavallée Physiothérapeutes CIUSSS Capitale Nationale IRDPQ Photo: Défi sportif Mission de l établissement Adaptation

Plus en détail

Présentation Plan Marketing UDEM

Présentation Plan Marketing UDEM Association pour les enfants atteints de cancer Présentation Plan Marketing UDEM Janvier 2015 Lysanne Groulx Directrice communications et marketing Leucan - Plus de 35 ans d espoir Mission : Accroître

Plus en détail

Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS

Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS Novembre 2010 La création d un profil de compétences en organisation communautaire en CSSS 1 s est imposée comme un des moyens pour

Plus en détail

La fonction communication en collectivité locale

La fonction communication en collectivité locale Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 2 ème partie La fonction communication en collectivité locale Organisation, missions, moyens et outils Introduction. Les quelques 4000 communes

Plus en détail

Éducation et Formation tout au long de la vie

Éducation et Formation tout au long de la vie Éducation et Formation tout au long de la vie 53 RESPONSABLE DE SERVICE DE SCOLARITÉ Code : EDU06B Responsable de l accompagnement des jeunes FPEEDU06 Il est responsable du service scolarité de l entité.

Plus en détail

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche»

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» 1 Maison des Sciences de l Homme (MSH) Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM) Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» L édition de CD/DVD Rapport rédigé par Peter Stockinger

Plus en détail

Au primaire, votre enfant a de grands projets. Aidez-le à voir l aventure prendre forme.

Au primaire, votre enfant a de grands projets. Aidez-le à voir l aventure prendre forme. APPRENDRE À ENTREPRENDRE À L ÉCOLE ET Y PRENDRE GOÛT Au primaire, votre enfant a de grands projets. Aidez-le à voir l aventure prendre forme. À l école primaire, l entrepreneuriat permet aux élèves : de

Plus en détail

Énoncé de valeurs éthiques

Énoncé de valeurs éthiques Énoncé de valeurs éthiques Les valeurs de L inis L inis adhère à des valeurs communes qui le guident dans la réalisation de ses projets pédagogiques et artistiques. Reconnaissant que les étudiants sont

Plus en détail

ORGANISER UNE FÊTE SCOLAIRE Guide pour le coordonnateur scolaire

ORGANISER UNE FÊTE SCOLAIRE Guide pour le coordonnateur scolaire ORGANISER UNE FÊTE SCOLAIRE Guide pour le coordonnateur scolaire Il existe différentes façons pour votre école de participer au programme des Fêtes du patrimoine du Nouveau-Brunswick. Idéalement, votre

Plus en détail

PROJET ECOKADO PRIX EPE-METRONEWS 2016. Julie Pithon

PROJET ECOKADO PRIX EPE-METRONEWS 2016. Julie Pithon PROJET ECOKADO PRIX EPE-METRONEWS 2016 Julie Pithon 2 CONSTAT DE DEPART Refuser Réduire Réutiliser Recycler Composter Dans les 5 actions vertueuses que l on peut mettre en place pour réduire la quantité

Plus en détail

L accompagnement des enseignants en formation professionnelle. Objectifs. enseignants. ! Présentation de résultats de la rechercheaction

L accompagnement des enseignants en formation professionnelle. Objectifs. enseignants. ! Présentation de résultats de la rechercheaction L accompagnement des enseignants en formation professionnelle 5 e congrès biennal du CQJDC 24 avril 2014 Nancy Gaudreau, Ph. D. Geneviève Carrier, B. Ed. Kathleen C. Durand, B. Erg. Objectifs! Présentation

Plus en détail

SOMMAIRE 1. CONTEXTE 2. 1.1 Organisme Gestionnaire 2. 1.2 Présentation de l établissement ou du service 3. 1.3 Eléments de Projet du GEM 4

SOMMAIRE 1. CONTEXTE 2. 1.1 Organisme Gestionnaire 2. 1.2 Présentation de l établissement ou du service 3. 1.3 Eléments de Projet du GEM 4 SOMMAIRE 1. CONTEXTE 2 1.1 Organisme Gestionnaire 2 1.2 Présentation de l établissement ou du service 3 1.3 Eléments de Projet du GEM 4 1.4 Population(s) et activités 4 1.4.1 Le public accueilli 4 1.4.2

Plus en détail

troubles alimentaires 2015

troubles alimentaires 2015 Activités à faire avec les jeunes pour la Semaine nationale de sensibilisation aux troubles alimentaires 2015 Voici quelques idées d activités pour les intervenants, professionnels de la santé ou parents

Plus en détail

RESPONSABLE RELATIONS PUBLIQUES

RESPONSABLE RELATIONS PUBLIQUES RESPONSABLE RELATIONS PUBLIQUES DÈS JANVIER 2015 POUR 6 MOIS MINIMUM Opérant depuis les années 2000, la mission du Groupe Esprit de corps Inc. est : «Contribuer à rendre les équipes et individus plus performants

Plus en détail

RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES

RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES COMMUNAUTE DU PAYS DE VENDOME Direction Enfance Jeunesse Service Petite Enfance REGLEMENT INTERIEUR RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. PREAMBULE... 3 II. LES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

Manque de sommeil chez les jeunes

Manque de sommeil chez les jeunes Nicolas Kurek 1 Février 2016 Manque de sommeil chez les jeunes Dangers, conséquences et prévention Nicolas Kurek 2 Février 2016 Table des matières: P.3 Introduction, Idée P.4 But P.6 Planning P.7 Moyens

Plus en détail

C est quatre thématiques

C est quatre thématiques ATELIER pour les ADOLESCENTES HPI Du Samedi 11 Octobre 2014 au Samedi 30 Mai 2015 Au cabinet Centre et Vous Animé tout au long de l année par une psychologue développementaliste, Emmanuelle Delrieu. Inscription

Plus en détail

PLAN DE PARTENARIAT. Présentés par. Faculté des arts et des sciences Département de linguistique et de traduction

PLAN DE PARTENARIAT. Présentés par. Faculté des arts et des sciences Département de linguistique et de traduction Présentés par Faculté des arts et des sciences Département de linguistique et de traduction PLAN DE PARTENARIAT D epuis maintenant neuf ans, les Jeux de la traduction encouragent les futurs traducteurs

Plus en détail

L estime de soi. A) La différence entre confiance et estime

L estime de soi. A) La différence entre confiance et estime L estime de soi La période des études universitaires coïncide souvent avec une période de changements et de remises en question très intenses où l estime de soi peut être particulièrement mise à l épreuve.

Plus en détail

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1 Les aînés regroupés de Charlesbourg 7260, boulevard Cloutier, Québec, G1H 3E8 http://www.caabcharlesbourg.org/arc arc@caabcharlesbourg.org Décembre 2011 Volume 4 no. 1 1. Éditorial Gérald Lavoie Président

Plus en détail

Connaître les enjeux et les défis de la préparation d une simulation d'un code orange ;

Connaître les enjeux et les défis de la préparation d une simulation d'un code orange ; Connaître les enjeux et les défis de la préparation d une simulation d'un code orange ; S outiller de façon concrète pour la préparation d une simulation d un code orange ; Partager notre expérience afin

Plus en détail