Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1

2

3

4

5

6

7

8 FICHE 1 : UN HEROS INCONNU MILAN RASTISLAV STEFANIK Milan Rastislav Štefánik, naturalisé français le 27 juillet 1912 est appelé sous les drapeaux dès le 2 août Mobilisé dans l infanterie, il est détaché dans l aéronautique, obtient son brevet de pilote, devient sous-lieutenant et est chargé de la création du service météorologique de l armée française. Lieutenant en 1916, il reçoit un ordre de mission En 1915, Il participe en tant que pilote, à la mission française d aviation en Serbie pour la Russie dans le but de recruter des dans l escadrille MF 99 sur le front de l Est. prisonniers tchèques volontaires pour servir sur le front français. Capitaine puis commandant Il recrute des soldats en Roumanie mais aussi aux États-Unis où il enrôle plus de 3000 volontaires et prend part à la rédaction du Décret de constitution de l armée tchécoslovaque en France, proclamé le 16 décembre Il continue ensuite à former des légions tchécoslovaques en Italie (février 1918). Milan Rastislav Štefánik wikipedia.org Le sergent Stefanik reçoit la croix de guerre avec palmes pour son action au sein de l armée de l air. From european-security.com. Plus tard il est fait chevalier puis officier de la légion d honneur. Après les négociations d octobre à Genève, il est nommé ministre de la Guerre du nouveau gouvernement tchécoslovaque. Il prend parti contre la révolution russe bolchevique. Arrivé en Sibérie en novembre 1918 au sein d une mission militaire Française, il a pour mission de «rétablir la continuité du Transsibérien sur tout son parcours».le 4 mai 1919, alors qu il rejoignait Bratislava, il meurt dans un accident d avion. Stephen Pichon, ministère des affaires étrangères Français avait dit de lui : «Je vous autorise à accepter le poste de ministre de la Guerre tchécoslovaque : la France vous gardera toujours en son foyer la place que vous y avez si glorieusement méritée.»

9 FICHE 2 HISTOIRE EXTRAORDINAIRE DE LA STATUE DE MILAN STEFANIK : L AVIATEUR OU LE HEROS ANONYME Dans le petit village de Paulhan, en Languedoc Roussillon (Hérault) dans un square du cours national avait été érigée une statue d un soldat de l an II à la gloire des armées de la révolution. Durant la deuxième guerre mondiale la statue est réquisitionnée par le gouvernement de Vichy et fondue pour récupération du bronze (loi du 11 octobre 1941). Le maire du village, Vincent Badie, est suspendu de ses fonctions en 1941 pour avoir refusé de voter les pleins pouvoirs à Pétain. Résistant, il est arrêté par la Gestapo le 25 novembre 1943 et déporté à Dachau. A la libération en 1945, il est fait Chevalier de la Légion d'honneur, redevient maire jusqu en 1971, député et deux fois ministre. Pour remplacer la statue disparue, il choisit, dans le Dépôt des œuvres d art de l Etat, la statue de Milan Rastislav Štefanik, officiellement attribuée par décret ministériel du 26 mai 1955 à la commune de Paulhan. Mais aucune plaque ne désigne Stéfanik. Les habitants prennent l habitude d appeler la statue «l aviateur». Les statues de Paulhan, B.Davit, J.C Audemar, éditons du Riffoul, page 68 ; carte postale Paulhan. Pourquoi la France avait-elle cette statue à échelle 1/3 de l original en sa possession? La Tchécoslovaquie nouvellement créée en 1918 en avait fait cadeau à la France en Qui l a sculptée? Le sculpteur tchèque Bohumil Kafka. L original se trouvait sur la place Ludovit Stur à Bratislava. Où devait être placée la statue à échelle 1/3? Elle aurait dû être placée sur la Place Milan Rastislav Štefanik, située dans le 16ème arrondissement de Paris. Photographie C. Deveze, aviateur, Paulhan. Quels événements expliquent qu en 1938 elle ait été déposée dans le dépôt des œuvres d art de l État? Après la conférence de Munich, Hitler envahit les Sudètes en Tchécoslovaquie. En mars 1939, la seconde guerre mondiale éclate. La statue est oubliée.

10 FICHE 3 HISTOIRE EXTRAORDINAIRE DE LA STATUE DE MILAN STEFANIK LA DISPARITION DU HEROS En février 48, lors du «coup de Prague» : la Tchécoslovaquie devient communiste, sous hégémonie de l U.R.S.S. STEFANIK passe pour un traître qui s est battu au côté de la France. La statue de STEFANIK à Bratislava est fondue Seul, le piédestal est conservé : il s agit de la sculpture du lion bifide soutenant les armoiries tchécoslovaques From Wikipedia, the free encyclopedia Alexander Matuš, major de l'armée de l'air de la République Slovaque à la retraite, découvre la statue de Paulhan par hasard en Il reconnaît Stefanik et alerte la presse. John Harris, journaliste britannique au Daily mail, publie le 9 février 1984, un article intitulé : «l histoire tragique d une statue prénommée Stefanik» from apas-paulhan.fr Statue «Aviateur», Paulhan Traduction : «Mais qu est ce que Stefanik a à voir avec le village? Rien : être une statue. C est un peu dur pour Stefanik. Ils pourraient au moins mettre son nom sur le socle. Peut-être maintenant, vont-ils le faire, grâce au pouvoir de la presse? C est ce que le Daily mail demande à Paulhan de faire». Un lien existe pourtant entre Stefanik et Paulhan : durant la 1 ère guerre mondiale, Louis Paulhan, aviateur dans la même escadrille que Stefanik sur le front serbe en 1915, lui sauva la vie dans ce qui passe pour être le premier rapatriement sanitaire par avion. Cependant, il ne semble pas que Vincent Badie l ait su, au moment du choix de la statue. Il aurait choisi «l aviateur» pour la modernité de son vêtement. Photography of Louis Paulhan, aviator, in 1909, from Wikipedia, the free encyclopedia

11 FICHE 4 HISTOIRE EXTRAORDINAIRE DE LA STATUE DE MILAN STEFANIK : le héros retrouvé. En 1989 la révolution de velours met fin au pouvoir communiste. Le 1 er janvier 1993 : les deux républiques tchèques et slovaques sont créées. Le 4 mai 2009 à l occasion du 90 ème anniversaire de la mort de M.R.STEFANIK, Bratislava retrouve sa statue au bord du Danube. Il s agit d une sculpture en bronze d une hauteur de 7mètres 60 et pesant près de 6 tonnes. Les travaux pour la réaliser ont duré deux ans. Les étudiants de l Académie des Beaux Arts à Bratislava ont créé le moule d après les originaux, l ont tronçonné en 27 éléments, puis les ouvriers de la fonderie de Blansko les ont coulés en bronze. Le piédestal de la statue originale a été transféré en aval du Danube pour recevoir la nouvelle statue. Celle-ci devrait résister à la poussée de vents jusqu à 200 kilomètres à l heure. La STATUE de M.R STEFANIK Photographie, nouvelle-europe.eu est la seconde plus haute statue en Slovaquie. Sous la statue de Paulhan une plaque commémorative en bronze a été déposée par le président de l «Association of Czeschoslovak Legionaries» le Major Général M. F. Kaspar en 1989.

12 [Tapez un texte] HISTOIRE EXTRAORDINAIRE DE LA STATUE DE MILAN STEFANIK : LE HEROS CELEBRE Le film «Stefanik l incroyable destin» résulte d une réflexion de l ECPAD (Etablissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense) sur la valorisation et la restitution du patrimoine inédit et des travaux de recherches du colonel Guelton du Service historique de la Défense, du jeune historien slovaque Michal Ksinan de l Institut d Histoire de l Académie slovaque des Sciences à Bratislava et du travail de réalisation filmographique de Marcela Feraru, auteur de documentaires historiques Le 5 mai 2003, les Postes française et slovaque ont édité ensemble un timbre à la mémoire de Stefanik. Hommage du 1 er ministre Vladimir Meciar en visite officielle à Paris. Image, europeansecurity.com Billet de 5000 KR à l effigie de M.R Stefanik en tenue de général Français avant l entrée de la Slovaquie dans la zone euro en 2009 La place Stefanik à Paris qui devait recevoir la statue. Un documentaire consacré à Stefanik, de Marcela Ferraru : : «Stefanik l incroyable destin», inspiré par les travaux de l ECPAD du colonel Guelton, du service historique du ministère Français de la Défense et de Michal Ksinan, de l Institut historique de l Académie Slovaque des sciences à Bratislava. La maison où il vécut à Paris. Plaque commémorative apposée en C[Tapez un texte]

13

14

DOSSIER DE PRESSE. - Commémoration - 93 ème anniversaire de l Armistice de 1918. - Vendredi 11 novembre 2011 -

DOSSIER DE PRESSE. - Commémoration - 93 ème anniversaire de l Armistice de 1918. - Vendredi 11 novembre 2011 - DOSSIER DE PRESSE - Commémoration - 93 ème anniversaire de l Armistice de 1918 - Vendredi 11 novembre 2011 - CÉRÉMONIE DU 11 NOVEMBRE La cérémonie de commémoration du 93 ème anniversaire de l Armistice

Plus en détail

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense. Allocution pour la prise d armes de la Croix du combattant

M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense. Allocution pour la prise d armes de la Croix du combattant MINISTÈRE DE LA DÉFENSE M. Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense Allocution pour la prise d armes de la Croix du combattant Cour d honneur des Invalides, le 1 er octobre 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

LIVRET D ACTIVITÉS 3ÈME DIVISION

LIVRET D ACTIVITÉS 3ÈME DIVISION LIVRET D ACTIVITÉS 3ÈME DIVISION 3 è DIVISION ROCHER DE LA MARNE Félicitations! Pendant ta visite au cimetière, tu seras un membre de la 3 ème Division, tu dois suivre les instructions sur chaque page

Plus en détail

L ILLUSTRATION DOSSIER DE PRESSE LES TABLEAUX D HONNEURS DE LA PREMIERE GUERRE MONDIALE ACCESSIBLES GRATUITEMENT SUR INTERNET

L ILLUSTRATION DOSSIER DE PRESSE LES TABLEAUX D HONNEURS DE LA PREMIERE GUERRE MONDIALE ACCESSIBLES GRATUITEMENT SUR INTERNET L ILLUSTRATION DOSSIER DE PRESSE LES TABLEAUX D HONNEURS DE LA PREMIERE GUERRE MONDIALE ACCESSIBLES GRATUITEMENT SUR INTERNET Les Tableaux d Honneurs Les Tableaux d Honneurs de L Illustration, véritable

Plus en détail

Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré

Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré Étudier et valoriser le patrimoine Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré «Enquête d archives» Comment retracer le parcours d un poilu du Calvados Le niveau concerné

Plus en détail

L aviation pendant la Première Guerre Mondiale

L aviation pendant la Première Guerre Mondiale L aviation pendant la Première Guerre Mondiale Ecole Compayre 1 Meaux CM1 et CM2 Année 2013-2014 Les As de la Première Guerre Mondiale Pendant la Première Guerre Mondiale, on voit se développer l armée

Plus en détail

DE L AMITIE DES GENERAUX AU JUMELAGE DES COMMUNES

DE L AMITIE DES GENERAUX AU JUMELAGE DES COMMUNES DE L AMITIE DES GENERAUX AU JUMELAGE DES COMMUNES L amitié des généraux napoléoniens Contexte : le début du 19 ème siècle est marqué par l accession au pouvoir de Napoléon 1 er, empereur des français de

Plus en détail

FRONT DE LIBERATION NATIONALE KANAK SOCIALISTE (FLNKS)

FRONT DE LIBERATION NATIONALE KANAK SOCIALISTE (FLNKS) FRONT DE LIBERATION NATIONALE KANAK SOCIALISTE (FLNKS) Séminaire Régional des Caraïbes organisé par le Comité Spécial des Vingt-Quatre du 23 au 25 mai 2001 à La Havane, Cuba Intervention du Représentant

Plus en détail

Du 3 juillet au 30 novembre 2015, le musée du président Jacques CHIRAC, présente «Instantanés

Du 3 juillet au 30 novembre 2015, le musée du président Jacques CHIRAC, présente «Instantanés 1 Du 3 juillet au 30 novembre 2015, le musée du président Jacques CHIRAC, présente «Instantanés», exposition consacrée à l ancien président de la République à l occasion du 20 ème anniversaire de son élection

Plus en détail

Statuts de l ASP. ASP Fondatrice, Accompagnement, développement en Soins Palliatifs

Statuts de l ASP. ASP Fondatrice, Accompagnement, développement en Soins Palliatifs Statuts de l ASP Création : Dépôt légal 13 décembre 1984 Journal officiel du 2 janvier 1985 Modifications des statuts approuvées par l Assemblée générale des 17 mai 1999, 06 mai 2003, 17 mai 2005 et 22

Plus en détail

1. Accédez au site internet de l école Fadette à l adresse suivante : www.fadette.cssh.qc.ca. 2. Vous atteindrez la page suivante :

1. Accédez au site internet de l école Fadette à l adresse suivante : www.fadette.cssh.qc.ca. 2. Vous atteindrez la page suivante : Procédure d utilisation : Module 7 Motiver les absences 2014-2015 et les retards 2014-10-02 1. Accédez au site internet de l école Fadette à l adresse suivante : www.fadette.cssh.qc.ca 2. Vous atteindrez

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyage et de transport page 4 Assurance page 5 Hébergement page 5 Titre de séjour page 6

Plus en détail

Ordonnance n 45.1181 du 14 mai 1945 relative à la création de l Union française des Combattants

Ordonnance n 45.1181 du 14 mai 1945 relative à la création de l Union française des Combattants Ordonnance n 45.1181 du 14 mai 1945 relative à la création de l Union française des Combattants EXPOSÉ DES MOTIFS Dès la fin de la guerre 1914-1918, se sont constituées de nombreuses associations de victimes

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE Guynemer de la Spa 3 au retour d une mission en 1917. Création : SGA/DMPA - Agnès Pontneau SHD GUYNEMER 1894-1917 «Faire Face» D irection de la M émoire, du Patrimoine et des A

Plus en détail

MONUMENT HISTORIQUE ARRAS

MONUMENT HISTORIQUE ARRAS MONUMENT HISTORIQUE ARRAS MONUMENT HISTORIQUE Photo détail Schramm est le nom donné en 1886 à l ensemble de corps de casernes composant le Quartier des Esplanades, en souvenir de deux généraux qui s illustrèrent

Plus en détail

Célébration des 100 ans de la SPA 3 du groupe de chasse 1/2 «Cigognes»

Célébration des 100 ans de la SPA 3 du groupe de chasse 1/2 «Cigognes» MINISTÈRE DE LA DÉFENSE DOSSIER DE PRESSE Vendredi 28 septembre 2012 Célébration des 100 ans de la SPA 3 du groupe de chasse 1/2 «Cigognes» Contacts : Département médias, Service de l Information et des

Plus en détail

LE CIMETIÈRE MILITAIRE DE BLERCOURT (Meuse)

LE CIMETIÈRE MILITAIRE DE BLERCOURT (Meuse) LE CIMETIÈRE MILITAIRE DE BLERCOURT (Meuse) Hier et aujourd hui 1914-2011 Par Alain GIROD 1) La tombe de regroupement après l inauguration Guidé par le panneau «Cimetière militaire» apposé en bord de route

Plus en détail

La Gironde et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD

La Gironde et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD La Gironde et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD Les archives de la SPCA sur la Gironde Nombre de reportages : 14 Nombre de fonds privés : 1 Nombre de

Plus en détail

1. L ordre protocolaire

1. L ordre protocolaire 1. L ordre protocolaire Les cérémonies publiques sont les cérémonies organisées sur ordre du Gouvernement ou à l initiative d une autorité publique. Lorsque les autorités, dans les cérémonies publiques,

Plus en détail

Accord européen sur le régime de la circulation des personnes entre les pays membres du Conseil de l Europe

Accord européen sur le régime de la circulation des personnes entre les pays membres du Conseil de l Europe Texte original Accord européen sur le régime de la circulation des personnes entre les pays membres du Conseil de l Europe 0.142.103 Conclu à Paris le 13 décembre 1957 Approuvé par l Assemblée fédérale

Plus en détail

Règlement intérieur de la FFII France

Règlement intérieur de la FFII France Règlement intérieur de la FFII France (version 1 - février 2006) Préambule Conformément aux statuts de l Association «FFII France», dite également FFII.fr, le règlement intérieur est établi par le Conseil

Plus en détail

Le protocole à l usage des maires

Le protocole à l usage des maires MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Le protocole à l usage des maires LA CÉLÉBRATION DES FÊTES NATIONALES ET COMMÉMORATIVES «Les cérémonies publiques sont organisées sur ordre du Gouvernement ou à l initiative d

Plus en détail

LE MINISTRE DE L INTERIEUR MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS P.J :3

LE MINISTRE DE L INTERIEUR MESDAMES ET MESSIEURS LES PREFETS P.J :3 Paris, le DIRECTION GENERALE DE L ADMINISTRATION DIRECTION DE L ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DES AFFAIRES POLITIQUES SOUS-DIRECTION DES AFFAIRES POLITIQUES ET DE LA VIE ASSOCIATIVE BUREAU DES GROUPEMENTS

Plus en détail

PARLEMENT COMMUNAUTÉ FRANÇAISE

PARLEMENT COMMUNAUTÉ FRANÇAISE 352 (2011-2012) N o 1 352 (2011-2012) N o 1 PARLEMENT DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE Session 2011-2012 21 MARS 2012 PROPOSITION DE RÉSOLUTION VISANT À PROMOUVOIR LA COMMÉMORATION DU CENTENAIRE DE LA PREMIÈRE

Plus en détail

Guide utilisateur. Pont de conférence

Guide utilisateur. Pont de conférence Guide utilisateur Pont de conférence Table des matières 1 Principe...2 2 Accéder au pont de conférence...2 En tant que créateur...2 En tant que participant...3 Types d utilisateurs...3 Upgrade de droits

Plus en détail

AIDE ODONTOLOGIQUE INTERNATIONALE STATUTS PREMIERE PARTIE : CONSTITUTION

AIDE ODONTOLOGIQUE INTERNATIONALE STATUTS PREMIERE PARTIE : CONSTITUTION AIDE ODONTOLOGIQUE INTERNATIONALE STATUTS PREMIERE PARTIE : CONSTITUTION ARTICLE 1 TITRE DE L ASSOCIATION : Il a été constitué par l UNION DES JEUNES CHIRURGIENS-DENTISTES, membre fondateur et entre les

Plus en détail

Guide pour l étudiant de Paris X

Guide pour l étudiant de Paris X UNIVERSITÉ PARIS X - NANTERRE Guide pour l étudiant de Paris X Séjour d études en Russie ou en Ukraine Université Paris X Nanterre, 200 avenue de la République 92001 Nanterre cedex, France VOTRE SÉJOUR

Plus en détail

Fiche pratique n 4 : la responsabilité des compagnies aériennes (22/07/09)

Fiche pratique n 4 : la responsabilité des compagnies aériennes (22/07/09) Fiche pratique n 4 : la responsabilité des compagnies aériennes (22/07/09) Surbooking (surréservation), perte des bagages, annulation des vols Les occasions de litiges avec les compagnies aériennes sont

Plus en détail

Cours 2.13 LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE

Cours 2.13 LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE Cours 2.13 LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE Rappel des directions politiques Rappel du contexte canadien Le Canada est en crise économique. Le Canada obtient son indépendance en politique internationale en

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. La Commission a pris connaissance de la procédure judiciaire.

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. La Commission a pris connaissance de la procédure judiciaire. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COMMISSION NATIONALE DE DÉONTOLOGIE DE LA SÉCURITÉ Saisine n 2009-221 AVIS ET RECOMMANDATIONS de la Commission nationale de déontologie de la sécurité à la suite de sa saisine, le

Plus en détail

Circulaire du 15 novembre 2010 relative à l évolution de la réglementation relative aux jeux de casino

Circulaire du 15 novembre 2010 relative à l évolution de la réglementation relative aux jeux de casino ministère de l intérieur, DE l outre-mer et des collectivités territoriales Direction des libertés publiques et des affaires juridiques Circulaire du 15 novembre 2010 relative à l évolution de la réglementation

Plus en détail

REGLEMENT CONCOURS VIDEO «PRIX JEUNESSE POUR L EGALITE»

REGLEMENT CONCOURS VIDEO «PRIX JEUNESSE POUR L EGALITE» REGLEMENT CONCOURS VIDEO «PRIX JEUNESSE POUR L EGALITE» Article 1 : objet du concours Le concours vidéo du Prix Jeunesse pour l égalité organisé par l Observatoire des inégalités, en partenariat avec la

Plus en détail

Question 1 : Rappelez les principes qui guident le régime de responsabilité des chefs d Etat dans un Etat de droit, pendant le mandat.

Question 1 : Rappelez les principes qui guident le régime de responsabilité des chefs d Etat dans un Etat de droit, pendant le mandat. Cas pratique Cours : Droit constitutionnel de la Vème République Enoncé : Le Président de la République française, lors de vacances privées, a eu un léger accident de voiture avec un automobiliste qui

Plus en détail

Prix ARTYMETAL de la Sculpture Règlement 2014

Prix ARTYMETAL de la Sculpture Règlement 2014 Prix ARTYMETAL de la Sculpture Règlement 2014 ARTICLE 1 : SOCIÉTÉ ORGANISATRICE ARTYMETAL, fonderie d art, située 6, rue des maisons romanes à Vézénobres 30360, ci-après dénommée «l Organisateur». ARTICLE

Plus en détail

Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice

Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice STATUTS Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice Article 1 Dénomination, adhésions Il est constitué entre les soussignés et tous ceux qui deviendront membres par la suite une association

Plus en détail

Conditions générales de Vente

Conditions générales de Vente Conditions générales de Vente Les présentes conditions générales d utilisation régissent les relations contractuelles entre la société Quiveutpister, l Organisateur de jeux de piste et de chasse au trésor,

Plus en détail

OBJET : médaille d honneur régionale, départementale et communale

OBJET : médaille d honneur régionale, départementale et communale LE DIRECTEUR DE CABINET Paris, le 06 décembre 2006 DU MINISTRE D ETAT Réf.CAB/DECO/MHM Affaire suivie par M.Peronnet Tel : 01 49 27 30 21 LE MINISTRE D ETAT, MINISTRE DE L INTERIEUR ET DE L AMENAGEMENT

Plus en détail

ETAT DES SOURCES LANDERNEAU ET LA PREMIERE GUERRE MONDIALE

ETAT DES SOURCES LANDERNEAU ET LA PREMIERE GUERRE MONDIALE LANDERNEAU ET LA PREMIERE GUERRE MONDIALE ETAT DES SOURCES CONTACT VILLE DE LANDERNEAU, SERVICE DU PATRIMOINE HISTORIQUE, MEDIATHEQUE PER JAKEZ HELIAS, ROUTE DE LA PETITE PALUD TEL : 02 98 85 76 08 MAIL

Plus en détail

MANUEL DE FONCTIONNEMENT ET COMPLEMENT D INFORMATION

MANUEL DE FONCTIONNEMENT ET COMPLEMENT D INFORMATION MANUEL DE FONCTIONNEMENT ET COMPLEMENT D INFORMATION Sommaire : I. Ce qui est primordial d intégrer dès le début du contrat... 2 Le respect des horaires et des jours d interventions... 2 Le respect de

Plus en détail

Prix Avenir Métiers d Art INMA en partenariat avec La Fondation Michelle et Antoine RIBOUD et la Banque Populaire

Prix Avenir Métiers d Art INMA en partenariat avec La Fondation Michelle et Antoine RIBOUD et la Banque Populaire Prix Avenir Métiers d Art INMA en partenariat avec La Fondation Michelle et Antoine RIBOUD et la Banque Populaire Règlement édition 2015-2016 Le Prix Avenir Métiers d Art INMA a pour objectif d encourager

Plus en détail

CHARTE de la Commune Nouvelle de Semblançay - Saint Antoine du Rocher

CHARTE de la Commune Nouvelle de Semblançay - Saint Antoine du Rocher CHARTE de la Commune Nouvelle de Semblançay - Saint Antoine du Rocher La présente charte a pour but d indiquer les principes fondateurs qui président à la création de la commune nouvelle. Les Communes

Plus en détail

STATUTS conformes à ceux de la Fédération Française de la Retraite Sportive dans le cadre du décret du 7 janvier 2004. MAJ 2010

STATUTS conformes à ceux de la Fédération Française de la Retraite Sportive dans le cadre du décret du 7 janvier 2004. MAJ 2010 Retraite Sportive du Pays Gapençais (R.S.P.G.) STATUTS conformes à ceux de la Fédération Française de la Retraite Sportive dans le cadre du décret du 7 janvier 2004. MAJ 2010 TITRE I BUT et COMPOSITION

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-128 QPC du 6 mai 2011. Syndicat SUD AFP

Commentaire. Décision n 2011-128 QPC du 6 mai 2011. Syndicat SUD AFP Commentaire Décision n 2011-128 QPC du 6 mai 2011 Syndicat SUD AFP Le Conseil constitutionnel a été saisi le 16 mars 2011 par la Cour de cassation d une question prioritaire de constitutionnalité relative

Plus en détail

Armée de l Air 1913-1940

Armée de l Air 1913-1940 Armée de l Air 1913-1940 La carrière du sergent-chef Emile BOYMOND à travers son album de photographies Emile Adrien BOYMOND : né le 12 juillet 1913 à Annemasse Fils de César Ferdinand Auguste BOYMOND

Plus en détail

Société Française de Nanomédecine. SFNano STATUTS

Société Française de Nanomédecine. SFNano STATUTS Dr Nathalie Mignet Siège social : Faculté des Sciences Pharmaceutiques INSERM U1022 - CNRS UMR8151 4, avenue de l observatoire 75006 PARIS 01 53 73 95 81 http://www.sfnano.fr Société Française de Nanomédecine

Plus en détail

LE MYSTERIEUX CARNET DE SERE DE RIVIERES

LE MYSTERIEUX CARNET DE SERE DE RIVIERES LE MYSTERIEUX CARNET DE SERE DE RIVIERES Jeu de piste au fort de Condé-sur-Aisne 1 Chers amis, Je suis le descendant du Général Séré de Rivières. Je me souviens que, petit déjà, mes parents et grands-parents

Plus en détail

Présentation de la loi Bouvard 11 % sur 9 ans

Présentation de la loi Bouvard 11 % sur 9 ans Présentation de la loi Bouvard 11 % sur 9 ans Pour les contribuables qui payent entre 1.000 et 5.000 d impôt sur le revenu par an, le dispositif Bouvard 11 % sur 9 ans est la version «avec réduction d

Plus en détail

Ce qui suit vous intéresse

Ce qui suit vous intéresse & présentent Vous êtes décideur au sein d une entreprise, Vous souhaitez valoriser son image en lui donnant du sens, Vous avez goût pour l intérêt général et pour le développement de l attractivité de

Plus en détail

Chinon - jeanne d arc - rappel historique

Chinon - jeanne d arc - rappel historique Chinon - jeanne d arc - rappel historique La prophétie de merlin «Une vierge viendra dont le cheval foulera le dos des archers» Cette prophétie est rappelée par Christine de pisan. c est une femme, La

Plus en détail

Programme de mobilité internationale Erasmus+

Programme de mobilité internationale Erasmus+ Programme de mobilité internationale Erasmus+ Années universitaires 2016-2018 Qu est-ce que le programme de mobilité internationale de crédits Erasmus+? Le programme de mobilité internationale de crédits

Plus en détail

CONCOURS D AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DES ECOLES MATERNELLES DE 1 ère CLASSE

CONCOURS D AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DES ECOLES MATERNELLES DE 1 ère CLASSE FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CONCOURS D AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DES ECOLES MATERNELLES DE 1 ère CLASSE CENTRE DE GESTION DU JURA 5 avenue de la République BP 86 39303 CHAMPAGNOLE CEDEX Tél : 03

Plus en détail

de France Télécom à Orange

de France Télécom à Orange 1794 Premier message télégraphique transmis sur la ligne Lille-Paris. Naissance de la télégraphie optique de Chappe. 1876 Alexander Graham Bell dépose un brevet à l origine du téléphone. 1929 Création

Plus en détail

DEMANDE DE RACCORDEMENT ELECTRICITE Immeuble (Collectif Vertical)

DEMANDE DE RACCORDEMENT ELECTRICITE Immeuble (Collectif Vertical) DEMANDE DE RACCORDEMENT ELECTRICITE Immeuble (Collectif Vertical) Veuillez compléter ce dossier et le retourner à l adresse que vous trouverez sur le site www.raccordementelec.new.fr Identification du

Plus en détail

Guide pour l étudiant de Paris X

Guide pour l étudiant de Paris X UNIVERSITÉ PARIS X - NANTERRE Guide pour l étudiant de Paris X Séjour d études en Asie Université Paris X Nanterre, 200 avenue de la République 92001 Nanterre cedex, France VOTRE SÉJOUR D ÉTUDES Vous souhaitez

Plus en détail

Commémorations du centenaire de la Guerre 1914-1918 Présentation des actions menées et soutenues par le Conseil général

Commémorations du centenaire de la Guerre 1914-1918 Présentation des actions menées et soutenues par le Conseil général DOSSIER DE PRESSE Belfort, le 30 juin 2014 Commémorations du centenaire de la Guerre 1914-1918 Présentation des actions menées et soutenues par le Conseil général Le Territoire de Belfort, comme partout

Plus en détail

2 au 11 novembre 2012. Campagne d appel à la générosité publique

2 au 11 novembre 2012. Campagne d appel à la générosité publique 2 au 11 novembre 2012 Campagne d appel à la générosité publique L Œuvre Nationale du Bleuet de France Aidons ceux qui restent! www.bleuetdefrance.fr 01.49.55.75.41 SD 11.11.indd 2 16/10/2012 09:58:48 L

Plus en détail

LISTE DE CONTRÔLE POUR LES FIDUCIES

LISTE DE CONTRÔLE POUR LES FIDUCIES LISTE DE CONTRÔLE POUR LES FIDUCIES Création de la fiducie 1. Le constituant avait la capacité juridique au moment de créer la fiducie, c est-à-dire qu il n était pas un mineur, un failli, ou un incapable

Plus en détail

Traités entre l'urss et la Tchécoslovaquie (12 décembre 1943 et 29 juin 1945)

Traités entre l'urss et la Tchécoslovaquie (12 décembre 1943 et 29 juin 1945) Traités entre l'urss et la Tchécoslovaquie (12 décembre 1943 et 29 juin 1945) Source: Notes et études documentaires. dir. de publ. La Documentation française. 21.04.1948, n 884. Paris: La Documentation

Plus en détail

Remettre un devoir sur Moodle. La procédure. Sylvie Guérard, support technique 1/23/2014. Collège Éducacentre College 2014 Tous droits réservés.

Remettre un devoir sur Moodle. La procédure. Sylvie Guérard, support technique 1/23/2014. Collège Éducacentre College 2014 Tous droits réservés. Remettre un devoir sur Moodle La procédure Sylvie Guérard, support technique 1/23/2014 Message : En suivant un cours en ligne sur Moodle, vous devez déposer des devoirs et/ou des travaux. Voici la procédure

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU MARDI 1 ER JUILLET 2008 À 13 H 3 RUE ARISTIDE BRIAND SALLE DU 1 ER SOUS-SOL

COMPTE RENDU DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU MARDI 1 ER JUILLET 2008 À 13 H 3 RUE ARISTIDE BRIAND SALLE DU 1 ER SOUS-SOL Paris, le 22 juillet 2008 COMPTE RENDU DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU MARDI 1 ER JUILLET 2008 À 13 H 3 RUE ARISTIDE BRIAND SALLE DU 1 ER SOUS-SOL Étaient présents : Mmes Dominique AVIGNON, Marie-Laure

Plus en détail

Pilote : SGDSN En lien avec : Ministère chargé de la santé, ministère de l'intérieur

Pilote : SGDSN En lien avec : Ministère chargé de la santé, ministère de l'intérieur 1H1 Activation de l'organisation de conduite de crise Pilote : SGDSN En lien avec : Ministère chargé de la santé, ministère de l'intérieur 1. OBJECTIFS DE LA MESURE En lien avec : ministères associés,

Plus en détail

Guide d utilisation de l EXTRANET AGA PL Languedoc Roussillon destiné aux cabinets correspondants

Guide d utilisation de l EXTRANET AGA PL Languedoc Roussillon destiné aux cabinets correspondants Guide d utilisation de l EXTRANET AGA PL Languedoc Roussillon destiné aux cabinets correspondants L EXTRANET AGAPL LR (CAWEB) vous permet de visualiser et de répondre aux questions de tous les courriers

Plus en détail

Archives du Parti communiste français. Fonds Jacques LESER, 1967-1968 412 J 1-2

Archives du Parti communiste français. Fonds Jacques LESER, 1967-1968 412 J 1-2 Archives du Parti communiste français Fonds Jacques LESER, 1967-1968 412 J 1-2 Répertoire numérique réalisé par Pascal Carreau sous la direction de Guillaume Nahon, directeur des Archives départementales

Plus en détail

La reconstruction de Béthune après 1918

La reconstruction de Béthune après 1918 Les dossiers documentaires des La reconstruction de Béthune après 1918 Archives municipales de Béthune, 5 Fi 2 Dossier N 5, Extrait de l exposition «les béthunois dans la Grande Guerre» réalisée par les

Plus en détail

République Française. A SSOCIATION N ATIONALE DES M EMBRES DE L ORDRE NATIONAL DU MÉRITE Reconnue d utilité publique (décret du 28.01.

République Française. A SSOCIATION N ATIONALE DES M EMBRES DE L ORDRE NATIONAL DU MÉRITE Reconnue d utilité publique (décret du 28.01. République Française A SSOCIATION N ATIONALE DES M EMBRES DE L ORDRE NATIONAL DU MÉRITE Reconnue d utilité publique (décret du 28.01.1987) Hôtel national des Invalides 129 rue de Grenelle 75700 Paris Cedex

Plus en détail

CONCOURS «En forme avec mon chiro!» Règlement de participation

CONCOURS «En forme avec mon chiro!» Règlement de participation CONCOURS «En forme avec mon chiro!» Règlement de participation 1. Le concours «En forme avec mon chiro!» est tenu par l Association des chiropraticiens du Québec (ciaprès : les «organisateurs du concours»).

Plus en détail

Bienvenue dans la grande aventure COALA!

Bienvenue dans la grande aventure COALA! Bienvenue dans la grande aventure COALA! L animation d enfants t intéresse? Tu souhaites développer tes compétences, acquérir des outils... avec un brevet homologué à la clé? Ne lâche pas le morceau, c

Plus en détail

Jeu par les arrières

Jeu par les arrières Jeu par les arrières Le jeu des lignes arrières que l on associe le plus souvent aux lancements de jeu derrière les phases de conquête (touche et mêlée) est un jeu que l on complexifie énormément par la

Plus en détail

FONDATION DE RECHERCHE EN ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE (F.R.A.U.S.) Règlements généraux

FONDATION DE RECHERCHE EN ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE (F.R.A.U.S.) Règlements généraux FACULTÉ D ADMINISTRATION FONDATION DE RECHERCHE EN ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE (F.R.A.U.S.) Règlements généraux Version 1 Adoptés par le conseil d administration : 2000-06-13 Ratifiés

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 1430948/5-1. SOCIETE P. B. ET ASSOCIES et autres AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 1430948/5-1. SOCIETE P. B. ET ASSOCIES et autres AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS N 1430948/5-1 SOCIETE P. B. ET ASSOCIES et autres M. Guiader Rapporteur M. Martin-Genier Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif

Plus en détail

PARIS - LIVRES ET MANUSCRITS

PARIS - LIVRES ET MANUSCRITS Communiqué de Presse Paris Sophie Dufresne 33 (0)1 53 05 53 66 Email : sophie.dufresne@sothebys.com PARIS - LIVRES ET MANUSCRITS VENTE LE 15 DECEMBRE 2005 Après la bibliothèque littéraire de Charles Hayoit

Plus en détail

PARRAINEZ UN SOLDAT FRANCAIS EN OPEX

PARRAINEZ UN SOLDAT FRANCAIS EN OPEX [DOSSIER DE PRESSE] PARRAINEZ UN SOLDAT FRANCAIS EN OPEX EN LUI OFFRANT UN COLIS [21 ₑ ÉDITION] Fédération Nationale des Anciens des Missions Extérieures - OPEX FNAME-OPEX 178, rue Garibaldi - 69003 LYON

Plus en détail

MON INSTANT PHOTO CHARTE QUALITÉ

MON INSTANT PHOTO CHARTE QUALITÉ MON INSTANT PHOTO CHARTE QUALITÉ V.01 8-16-2014 CHARTE QUALITÉ MON INSTANT PHOTO LA CHARTE QUALITÉ MON INSTANT PHOTO EST UN DOCUMENT EXPLICATIF ET RÉCAPITULATIF CONCERNANT L ACTIVITÉE ENGAGÉE PAR L ENTREPRISE

Plus en détail

Oui. Dans ce cas, cependant, nous tiendrons compte du salaire admissible annuel que vous auriez reçu si vous aviez travaillé à temps plein.

Oui. Dans ce cas, cependant, nous tiendrons compte du salaire admissible annuel que vous auriez reçu si vous aviez travaillé à temps plein. LE CALCUL DE LA RENTE DU RREGOP Le 5 novembre 2015 Comment le montant de ma rente de retraite sera-t-il calculé? Pour déterminer le montant de votre rente de base, la formule suivante sera utilisée : années

Plus en détail

Regroupement des écoles de pêche francophones (REPF)

Regroupement des écoles de pêche francophones (REPF) Regroupement des écoles de pêche francophones (REPF) Statuts juridiques adoptés lors de l Assemblée générale constitutive et spéciale du Regroupement des écoles de pêche francophones», tenue à l Institut

Plus en détail

Aide d Etat N 447/2000 France Régime cadre : fonds de prêts d honneur d aide à la création d entreprise.

Aide d Etat N 447/2000 France Régime cadre : fonds de prêts d honneur d aide à la création d entreprise. COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 23.05.2001 SG (2001) D/ 288747 Objet: Aide d Etat N 447/2000 France Régime cadre : fonds de prêts d honneur d aide à la création d entreprise. Monsieur le Ministre,

Plus en détail

JURISCOPE - 1999. 1. Historique de la police judiciaire nationale

JURISCOPE - 1999. 1. Historique de la police judiciaire nationale La direction de la police judiciaire et son contrôle par les autorités judiciaires au Sénégal Textes de référence :! loi n 65-61 du 21juillet1965 (Code de procédure pénale).! loi n 85-25 du 25 février

Plus en détail

COUR D APPEL FÉDÉRALE. LE MÉMOIRE DE L APPELANTE OU DES INTIMÉS (en choisir un)

COUR D APPEL FÉDÉRALE. LE MÉMOIRE DE L APPELANTE OU DES INTIMÉS (en choisir un) C.A. N o A-171-08 COUR D APPEL FÉDÉRALE E N T R E : LIEUTENANT ANDREA REDWING (Appelante) - et - LE PROCUREUR GÉNÉRAL DU CANADA LE MINISTRE DE LA DÉFENCE NATIONALE ADMIRAL JEAN DELEAU, CHEF D ÉTAT-MAJOR

Plus en détail

Pégoud, le roi de l air!

Pégoud, le roi de l air! Pégoud, le roi de l air! par Pascal Bouchain, Châteaufort - Janvier 2009 Lorsque l on évoque les pionniers de l aviation, seule une douzaine de noms revient à la mémoire : Wright, Ader, Santos Dumont,

Plus en détail

ASSOCIATION. Dossier de demande de subvention. Informations pratiques

ASSOCIATION. Dossier de demande de subvention. Informations pratiques ASSOCIATION Loi du 1 er juillet 1901 relative aux associations Nom de l Association : Dossier de demande de subvention Veuillez cocher la case correspondant à votre situation : Première demande Renouvellement

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT Entre La Commune d Arrondissement de Yaoundé II, représentée son Maire en exercice, Monsieur Luc ASSAMBA, d une part, en vertu d une décision du Conseil Municipal de la Commune

Plus en détail

Dossier de demande de subvention Collectivités territoriales

Dossier de demande de subvention Collectivités territoriales Nous sommes là pour vous aider Dossier de demande de subvention Collectivités territoriales Veuillez cocher la case correspondant à votre situation : première demande renouvellement d une demande Vous

Plus en détail

La Ville défie l interdiction d incinération

La Ville défie l interdiction d incinération LeSoleilSurMonOrdi.ca - Le Soleil - 16 décembre 2013 - La Ville défie l interdiction d i... Page 1 sur 2 16 décembre 2013 Le Soleil SAMUEL AUGER sauger@lesoleil.com La Ville défie l interdiction d incinération

Plus en détail

Dossier de renseignement. concernant le mariage devant être célébré. à la Mairie de Meslan

Dossier de renseignement. concernant le mariage devant être célébré. à la Mairie de Meslan Dossier de renseignement concernant le mariage devant être célébré la Mairie de Meslan le h entre et Attention : - Merci d'écrire lisiblement. - Les adresses devront être complètes (numéro, rue ou lieu

Plus en détail

PREFECTURE DE L EURE

PREFECTURE DE L EURE PREFECTURE DE L EURE ARRÊTÉ N D5/B1 11 408 fixant les horaires d ouverture et de fermeture des débits de boissons et portant diverses dispositions relatives aux débits de boissons la préfète de l'eure

Plus en détail

PREFECTURE DE LA MARNE

PREFECTURE DE LA MARNE Débits de boissons zones protégées Le Préfet de la Marne Officier de la Légion d Honneur Vu: - le décret n 55.222 du 8 février 1955 modifié, portant codification des textes législatifs concernant les débits

Plus en détail

Fiches pratiques ESPACE PARTENAIRE

Fiches pratiques ESPACE PARTENAIRE Version décembre 2013 Fiches pratiques ESPACE PARTENAIRE Reportez vos identifiants : CODE PARTENAIRE MOT DE PASSE CHARGÉ(E) DE COMPTE SOMMAIRE SMARTBOX PROCÉDURES CONTACT ESPACE CLIENT FAQ LES ENGAGEMENTS

Plus en détail

CONCOURS. Les métiers du BTP de la conception à la réalisation REGLEMENT DU CONCOURS

CONCOURS. Les métiers du BTP de la conception à la réalisation REGLEMENT DU CONCOURS CONCOURS Les métiers du BTP de la conception à la réalisation REGLEMENT DU CONCOURS Article 1 Objet COBATY est une association nationale à but non lucratif, régie par la loi du 1 er juillet 1901 COBATY

Plus en détail

Mon avenir professionnel

Mon avenir professionnel Véronique Mauro, Isabelle Julliard Découverte Je construis professionnelle Eyrolles Éducation / Gep Éditions, 2014 ISBN : 978-2-84425-944-8 d a c c om nue l Ma nt 3 e Mon avenir professionnel me Prépa

Plus en détail

VOUS ALLEZ ACQUÉRIR UN LOGEMENT EN COPROPRIÉTÉ

VOUS ALLEZ ACQUÉRIR UN LOGEMENT EN COPROPRIÉTÉ c h a p i t r e 1 VOUS ALLEZ ACQUÉRIR UN LOGEMENT EN COPROPRIÉTÉ A Précautions avant d acheter Vous venez de visiter un appartement situé dans un immeuble en copropriété qui vous plaît à tous points de

Plus en détail

FICHE «Office des Migrations Internationales»

FICHE «Office des Migrations Internationales» FICHE «Office des Migrations Internationales» L OFFICE DES MIGRATIONS INTERNATIONALES Historique L instauration d un système général de contrôle de l immigration de main-d œuvre remonte à 1932. Mais c

Plus en détail

DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION ASSOCIATION DEMANDE DE SUBVENTION 2015 (Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association) DOSSIER DEMANDE DE SUBVENTION Nom de l association : Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous

Plus en détail

RÉGLEMENT DU FONDS DE SOUTIEN DE RHÔNE-ALPES CINÉMA À LA COPRODUCTION D ŒUVRES CINÉMATOGRAPHIQUES DE LONGUE DURÉE

RÉGLEMENT DU FONDS DE SOUTIEN DE RHÔNE-ALPES CINÉMA À LA COPRODUCTION D ŒUVRES CINÉMATOGRAPHIQUES DE LONGUE DURÉE RÉGLEMENT DU FONDS DE SOUTIEN DE RHÔNE-ALPES CINÉMA À LA COPRODUCTION D ŒUVRES CINÉMATOGRAPHIQUES DE LONGUE DURÉE I - DISPOSITIONS GÉNÉRALES (1 er janvier 2015) Depuis 1991 et la création du Centre Européen

Plus en détail

Ces politiques d austérité n'ont jamais créé d'emplois

Ces politiques d austérité n'ont jamais créé d'emplois Ces politiques d austérité n'ont jamais créé d'emplois Ces très nombreuses réformes néolibérales ont fait la preuve en trente ans de leur inefficacité. Et tout se passe pourtant comme s il n y en avait

Plus en détail

2 AU12 MAI 2013 AIDONS CEUX QUI RESTENT CAMPAGNE D APPEL À LA GÉNÉROSITÉ PUBLIQUE. www.bleuetdefrance.fr POUR DÉSIRÉ ET MONIQUE POUR ALPHA

2 AU12 MAI 2013 AIDONS CEUX QUI RESTENT CAMPAGNE D APPEL À LA GÉNÉROSITÉ PUBLIQUE. www.bleuetdefrance.fr POUR DÉSIRÉ ET MONIQUE POUR ALPHA 2 AU12 MAI 2013 CAMPAGNE D APPEL À LA GÉNÉROSITÉ PUBLIQUE DU BLEUET DE FRANCE POUR DÉSIRÉ ET MONIQUE POUR ALPHA POUR CLAIRE ET QUENTIN POUR HAYRI POUR PAUL POUR MEDHI POUR MAGALI AIDONS CEUX QUI RESTENT

Plus en détail

JORF n 106 du 6 mai 2006. texte n 3 ARRETE

JORF n 106 du 6 mai 2006. texte n 3 ARRETE JORF n 106 du 6 mai 2006 texte n 3 ARRETE Arrêté du 2 mai 2006 pris en application de l article 4 du décret n 2005-617 du 30 mai 2005 relatif à la rétention administrative et aux zones d attente pris en

Plus en détail

Messieurs les Préfets de région Mesdames et messieurs les Préfets de département Monsieur le Préfet de police

Messieurs les Préfets de région Mesdames et messieurs les Préfets de département Monsieur le Préfet de police Paris, le 19 mars 2007 Le ministre d Etat, ministre de l Intérieur et de l Aménagement du Territoire Le ministre des Affaires Etrangères à Messieurs les Préfets de région Mesdames et messieurs les Préfets

Plus en détail

Décret n 96-450 du 27 juin 1996

Décret n 96-450 du 27 juin 1996 Décret n 96-450 du 27 juin 1996 Portant réglementation de l'ordre national de Madagascar et des autres distinctions honorifiques (J.O. du 15.07.96, p. 1524), modifié par décret n 98-1047 du 11 décembre

Plus en détail

STATUTS - ASSOCIATION LOI 1901 NOMMEE LES ATELIERS DE CASANLYNE

STATUTS - ASSOCIATION LOI 1901 NOMMEE LES ATELIERS DE CASANLYNE STATUTS - ASSOCIATION LOI 1901 NOMMEE LES ATELIERS DE CASANLYNE Les soussignées : Madame GAILLARD Sandrine, de nationalité Française, habitant à St Laurent en caux, Madame PICARD Evelyne, de nationalité

Plus en détail

Projet «Inauguration d un lieu pour le Téléthon»

Projet «Inauguration d un lieu pour le Téléthon» Projet «Inauguration d un lieu pour le Téléthon» Rappel du projet Mise en place de l événement et d une action de collecte pour le Téléthon Plan de communication et outils Planning Rappel du projet A l

Plus en détail