QUESTIONNAIRE SUR LES BÉNÉFICIAIRES DE L'AIDE SOCIALE AIDE SOCIALE À L'ENFANCE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QUESTIONNAIRE SUR LES BÉNÉFICIAIRES DE L'AIDE SOCIALE AIDE SOCIALE À L'ENFANCE"

Transcription

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des finances et des comptes publics Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Direction de la Recherche, des Études, de l'évaluation et des Statistiques ARTICLES R à R DU CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES QUESTIONNAIRE SUR LES BÉNÉFICIAIRES DE L'AIDE SOCIALE AIDE SOCIALE À L'ENFANCE Veuillez compléter ce questionnaire et le renvoyer à la DREES, par voie électronique, avant le 31 mars 216 DÉPARTEMENT... ANNÉE 215 POUR TOUT RENSEIGNEMENT, CONTACTER Françoise Borderies - DREES Tél : E.mail : ou Nom : Nom : Domaine : Domaine : Titre ou fonction : Titre ou fonction : Tél :. Tél : E.mail : E.mail : Nom : Titre ou fonction : Pour quel(s) volet(s) (SAD/PA/PH/ASE/PMI/Accès aux soins/personnels) : Direction : PERSONNE(S) POUVANT ETRE CONTACTÉE(S) SUR LES DONNÉES CHIFFRÉES DU QUESTIONNAIRE : AUTRE PERSONNE RESSOURCE SUR L'ENQUETE (pour ce volet ou COORDONNATEUR pour toute l'enquête Aide sociale) Tél : E.mail : CONSIGNES DE REMPLISSAGE : NE LAISSER AUCUNE CASE A BLANC OU AVEC "NR" indiquer : '''' si la donnée est nulle ''ND'' si la donnée existe mais n'est pas disponible MERCI DE VERIFIER VOS TOTAUX (cellules en couleur) AVERTISSEMENT Dans les rubriques A, B, C, D, les nombres de bénéficiaires sont comptés par type de mesure, les totaux de bénéficiaires de ces rubriques comprennent donc des mineurs et des jeunes majeurs qui peuvent être comptés plusieurs fois. adresse postale : 14, avenue Duquesne Paris 7 SP 1/8

2 A. L'AIDE A DOMICILE Année N département INSTRUCTIONS POUR LES TABLEAUX A1, A2, A3 admissions dans l'année : ne compter que la première admission décidée par le Président du Conseil Départemental dans chaque type de mesure. Les renouvellements, les admissions prononcées l'année précédente et toujours en cours ne seront pas comptés en première admission. Bénéficiaires au 31 décembre : compter les enfants toujours pris en charge (non radiés au 31 décembre). Selon le type de mesure, il peut s'agir du mois de décembre ou du dernier trimestre. Exemple : une famille percevant des aides financières en octobre pour le trimestre sera comptée comme bénéficiaire au 31 décembre. Un enfant peut être compté dans plusieurs mesures : 1 S'il en change en cours d'année, 2 S'il bénéficie simultanément de plusieurs mesure s. Exemple : un enfant peut bénéficier d'allocations mensuelles et d'une action éducative à domicile. A1. LES AIDES FINANCIÈRES Rubriques 1 et 2 : il s'agit des aides financières de l'aide sociale à l'enfance comptabilisées dans la sous-fonction 51 des comptes administratifs. Un enfant à naître compte comme un enfant. ATTENTION : si la distinction entre les aides financières à des jeunes majeurs et à des mineurs n'est pas possible, compter le total des bénéficiaires dans la rubrique 3. Rubriques 4 et 5 : Compter à chaque fois la famille comme unité, quel que soit le nombre de mineurs qui la compose, y compris quand il s'agit d'enfants à naître. Ne pas compter ici les jeunes majeurs autonomes. Type de mesure 1. Aides financières accordées aux jeunes majeurs (secours et allocations mensuelles) 2. Aides financières accordées aux mineurs (secours et allocations mensuelles) 3. Total des aides financières (1+2) 4. Aides financières accordées aux familles pour mineurs au titre de l'ase 5. Familles bénéficiant de l'appui d'une technicienne de l'intervention sociale et familiale ou d'aides ménagères au titre de l'ase CASF* L222-2 admissions dans l'année Bénéficiaires au 31 décembre *CASF = Code de l'action Sociale et des Familles Type de mesure Au cours de l'année Aides financières accordées aux jeunes majeurs (secours et allocations mensuelles) 2. Aides financières accordées aux mineurs (secours et allocations mensuelles) 3. Total des aides financières (1+2) 4. Aides financières accordées aux familles pour mineurs au titre de l'ase CASF* L222-2 Nombre d'aides accordées au cours de l'année (1) Bénéficiaires d'au moins une aide au cours de l'année (1) 5. Familles bénéficiant de l'appui d'une technicienne de l'intervention sociale et familiale ou d'aides ménagères au titre de l'ase (1) : A titre d'exemple, si un jeune majeur a bénéficié de 4 aides au cours de l'année (une allocation mensuelle + frais formation + 2 secours alimentaire), compter 4 aides dans la première colonne et 1 bénéficiaire dans la deuxième colonne. A2. LES ACTIONS EDUCATIVES ADMINISTRATIVES ET JUDICIAIRES Comment remplir le tableau : ex.: un enfant bénéficie d'une action d'aide à domicile du 1er juillet au 3 septembre de l'année "n-1", ensuite de 2 autres actions au cours de l'année "n", du 1er mars au 3 mai et du 1er septembre au 3 novembre. Il sera comptabilisé dans le tableau de la manière suivante : admissions dans l'année : 1 ; Bénéficiaires au 31 décembre :. Type de mesure 1. Actions éducatives à domicile (AED) en faveur des mineurs exercées par les services du Conseil Départemental ou un service habilité. - DONT AED dites renforcées en faveur des mineurs 2. Actions éducatives à domicile (AED) en faveur des jeunes majeurs (18 à 21 ans) exercées par les services du Conseil Départemental ou un service habilité. - DONT AED dites renforcées en faveur des majeurs 4. Actions éducatives en milieu ouvert (AEMO) judiciaires confiées aux services du Conseil Départemental ou un service habilité. - DONT AEMO dites renforcées *CASF = Code de l'action Sociale et des Familles CASF* CC ** **CC = Code Civil 3. Total des Actions éducatives à domicile (AED) exercées par les services du Conseil Départemental ou un service habilité (1+2). L ,4,5 admissions dans l'année Bénéficiaires au 31 décembre A3. L'ACCOMPAGNEMENT BUDGÉTAIRE Type de mesure 1. Mesures administratives d'accompagnement en économie sociale et familiale (MAAESF) 2. Mesures d'aide judiciaire à la gestion du budget familial (MJAGBF) *CASF = Code de l'action Sociale et des Familles CASF* **CC = Code Civil CC** admissions dans l'année Bénéficiaires au 31 décembre 2/8

3 Année N département A4. RÉPARTITION PAR AGE DES BÉNÉFICIAIRES DES ACTIONS EDUCATIVES A4-1. AGE ET SEXE DES BENEFICIAIRES D'AED (cohérence tableau A2 ligne 3) Répartir dans le tableau ci-dessous les enfants recensés dans le tableau A2 (ligne 3 : total des actions éducatives à domicile) [c'est à dire la première colonne (premières admissions dans l'année) et la deuxième colonne (bénéficiaires au 31 décembre)] Année de naissance 215 Moins d'un an an ans ans ans 21 5 ans 29 6 ans 28 7 ans 27 8 ans 26 9 ans 25 1 ans ans ans ans ans 2 15 ans ans ans 1997 et avant 18 ans et + ÂGE INCONNU Âges admissions dans l'année Bénéficiaires au 31 décembre Féminin Masculin Total Féminin Masculin Total Total bénéficiaires AED A4-2. AGE ET SEXE DES BENEFICIAIRES D'AEMO (coherence tableau A2 ligne 4) Répartir dans le tableau ci-dessous les enfants recensés dans le tableau A2 (ligne 4 : total des actions éducatives en milieu ouvert) [soit la première colonne (premières admissions dans l'année) et la deuxième colonne (bénéficiaires au 31 décembre)] Année de naissance Âges 215 Moins d'un an an ans ans ans 21 5 ans 29 6 ans 28 7 ans 27 8 ans 26 9 ans 25 1 ans ans ans ans ans 2 15 ans ans ans 1997 et avant 18 ans et + ÂGE INCONNU Total bénéficiaires AEMO admissions dans l'année Bénéficiaires au 31 décembre Féminin Masculin Total Féminin Masculin Total 3/8

4 B. L'ACCUEIL Année N département B. L'ACCUEIL DE JOUR admissions dans Bénéficiaires au 31 Type de décision / statut CASF CC l'année et dans la décembre mesure L , 375-3, 375-4, accueil de jour 222-5, précision : les enfants qui bénéficient à la même période d un accueil classique (en placement familial ou en établissement) et d'un accueil de jour seront comptabilisés deux fois, c'est-à-dire à la fois dans les tableaux B et B1. B1. LES ENFANTS ACCUEILLIS A L'ASE ATTENTION à la cohérence des tableaux B1, C1, D1, D2 Quelle que soit la ventilation considérée (type de décision, nature du placement, âge et sexe) le nombre d'enfants confiés à l'ase et le nombre de placements directs doivent impérativement être identiques pour les 4 tableaux. admissions dans Bénéficiaires au 31 Type de décision / statut (2) (3) CASF CC l'année et dans la décembre mesure (1) 1. Pupille de l'état (y compris pupille à titre provisoire) L222-5,2 2. Délégation de l'autorité parentale à l'ase (DAP) L222-5,3 377,1 3. Tutelle d'état déférée à l'ase L222-5, Retrait partiel de l'autorité parentale L222-5, Placement à l'ase par le juge des enfants au titre de l'assistance éducative 6. Placement à l'ase par le juge des enfants au titre de l'ordonnance n du L222-5,3 L222-5, Total des placements à l'ase par le juge des enfants (rubriques 5 et 6) 8. Accueil provisoire de mineurs (AP) 9. Accueil provisoire de jeunes majeurs (APJM) 1. Total des enfants confiés à l'ase (rubriques 1 à 4 et 7 à 9) 11. Placement par le juge auprès d'un tiers digne de confiance financé par l'ase 12. Placement par le juge auprès d'un établissement ou service financé par l'ase 13. Délégation de l'autorité parentale à un particulier ou un établissement financé par l'ase 14. Total des placements directs (rubriques ) L222-5,1 L223-2 L222-5 dernier alinéa L228-3,1 L228-3,1 L228-3, , , ,1 (1) Les effectifs des lignes 1 à 9 de cette colonne se retrouvent ventilés par âge et sexe dans le tableau D1. (2) Les effectifs des lignes 1 à 9 de cette colonne se retrouvent ventilés par âge et sexe dans les tableaux D1, D2, et par nature de placement dans le tableau C1. (3) Les effectifs des lignes 11 à 13 de cette colonne se retrouvent ventilés par nature de placement dans le tableau C1. Nombre de jeunes isolés étrangers* pris en charge par l'ase de votre département, bénéficiaires au 31 décembre dont jeunes majeurs... * Il s'agit des jeunes dont la situation a fait l'objet d'une évaluation au sens de la Circulaire N : JUSF C du 31 mai 213. On entend par jeunes isolés étrangers "Les mineurs isolés étrangers (MIE) - et dans certains cas les jeunes majeurs isolés- qui relèvent de la compétence des départements dès lors qu'ils entrent dans le droit commun de la protection de l'enfance, comme le précise l'article L du code l'action sociale et des familles, s'agissant de jeunes -privés temporairement ou définitivement de la protection de leur famille-." B2. ACCUEIL DE FEMMES ENCEINTES ET DE MÈRES ISOLÉES. Nombre d'enfants Nombre de familles Il s'agit des bénéficiaires pour lesquelles l'aide sociale paie l'hébergement. Compter à chaque fois : - le nombre d'enfants de cette famille bénéficiant de la mesure ; - la famille comme une unité quel que soit le nombre de personnes la composant. CASF L222-5,4 L222-5,4 admissions Bénéficiaires au 31 dans l'année et décembre dans la mesure 4

5 Mode de placement dominant Pupilles* Placements sur décisions judiciaires Année N département C. PLACEMENT DES ENFANTS ACCUEILLIS À L'ASE AU 31 DÉCEMBRE C1. LA NATURE DU PLACEMENT Répartir les enfants recensés dans les rubriques 1 à 9 et 11, 12, 13 de la deuxième colonne du tableau B1 (bénéficiaires au 31 décembre). Le total de la colonne doit correspondre au nombre de bénéficiaires au 31 décembre indiqué dans le tableau B1 (pour chaque mesure ou total de mesures regroupées). On ne tient pas compte des absences temporaires (hospitalisation, vacances, fugues...). On ne retient que le placement dominant : c'est le lieu où l'enfant passe le plus de temps dans l'année. Toutefois on considère dans la rubrique 2 les placements en alternance entre établissement d'éducation spéciale et famille d'accueil. Accueil provisoire de mineurs Accueil provisoire de jeunes majeurs Total enfants confiés à l'ase Placements directs (ligne 1 (lignes tableau B1) tableau B1) (ligne 8 tableau B1) (ligne 9 tableau B1) (ligne 1 tableau B1) (lignes 11 à 13 tableau B1) 1. Famille d'accueil seule 1.1. Dont salariée du département 1.2. Dont salariée d'un service associatif de placement familial 2. Famille d'accueil et établissement d'éducation spéciale 3. Total famille d'accueil (1+2) 4. Établissement d'éducation spéciale (IME, etc...) (sans famille d'accueil) 5. Maison d'enfants à caractère social** 6. Foyer départemental de l'enfance (hors section pouponnière) 7. Pouponnière à caractère social (y compris section pouponnière dans foyer de l'enfance) 8. Établissement sanitaire (y compris pouponnière à caractère sanitaire) 9. Lieux de vie et assimilés*** 1. Total établissement (rubriques 4 à 9) 11. Adolescents et jeunes majeurs autonomes **** 12. Autres modes d'hébergement***** dont Villages d'enfants dont Placement chez la future famille adoptante dont Placement au domicile des parents (dit "Placement sans déplacement") dont (à préciser) : TOTAL (rubriques ) * Y compris pupilles admis à titre provisoire en vue d'adoption. ** Y compris centre d'accueil, foyer de semi-liberté. *** Les lieux de vie sont définis par la loi 22-2 du 2 janv. 22 et son décret d'application. **** Foyers d'étudiants ou de jeunes travailleurs, en hôtel, en location... ***** Internats scolaires, placements auprès de tiers dignes de confiance, attente de lieu d'accueil, villages d'enfants... C2. DONT PLACEMENT DES ENFANTS HORS DU DÉPARTEMENT AU 31 DÉCEMBRE Placement dominant Total 1. Famille d'accueil seule (salariée du département ou d'un service associatif de placement familial) 2. Famille d'accueil et établissement d'éducation spéciale 3. Total Famille d'accueil (1+2) 4. Établissement d'éducation spéciale (sans famille d'accueil) 5. Établissement social 6. Lieux de vie et assimilés* 7. Autres modes d'hébergement** (préciser en case "observations" page 8) Parmi les enfants confiés à l'ase au 31 décembre et déjà ventilés dans le tableau C1, dénombrer ici ceux qui sont placés hors du département. Demander si nécessaire l'information au service financier. * Les lieux de vie sont définis par la loi 22-2 du 2 janv. 22 et son décret d'application. ** Y compris adolescents et jeunes majeurs autonomes, établissements sanitaires. 8. TOTAL (rubriques 3 à 7) C3. NOMBRE D'ENFANTS VENANT D'AUTRES DÉPARTEMENTS ET PLACÉS DANS VOTRE DÉPARTEMENT AU 31 DÉCEMBRE (art.l du CASF) Nombre total d'enfants.. - dont Nombre total d'enfants placés sous la responsabilité du service de l'ase de leur département d'origine.. 5/8

6 Année N département D. RÉPARTITION PAR AGE DES ENFANTS CONFIÉS D1. AGE ET SEXE DES ENFANTS CONFIÉS À L'ASE Répartir dans le tableau ci-dessous les enfants recensés dans les 9 premières lignes (rubriques 1 à 9) du tableau B1. [c'est-à-dire la première colonne (premières admissions dans l'année) et la deuxième colonne (bénéficiaires au 31 décembre)] Année de naissance 215 Moins d'un an an ans ans ans 21 5 ans 29 6 ans 28 7 ans 27 8 ans 26 9 ans 25 1 ans ans ans ans ans 2 15 ans ans ans 1997 et avant 18 ans et + ÂGE INCONNU Âges admissions dans l'année Bénéficiaires au 31 décembre Féminin Masculin Total Féminin Masculin Total Total enfants confiés à l'ase D2. AGE DES ENFANTS ET MODE DE PLACEMENT AU 31 DÉCEMBRE Le total général des enfants confiés doit correspondre au total des bénéficiaires au 31 décembre des tableaux B1 ET D1, les sous-totaux par mode de placement dominant à ceux du tableau C1. Mode de placement dominant Familles d'accueil Établissements Adolescents et jeunes majeurs autonomes Autres Total enfants confiés à l'ase à 2 ans 3 à 5 ans 6 à 1 ans 11 à 15 ans 16 à 17 ans 18 ans et plus ÂGE INCONNU TOTAL 6/8

7 Année N département ATTENTION : E. NOMBRE D'ENFANTS BÉNÉFICIAIRES D'AU MOINS UNE AIDE AU 31 DECEMBRE Compter le nombre de bénéficiaires en individus et non en mesures. Un mineur ou un jeune majeur bénéficiant simultanément ou successivement en cours d'année de plusieurs types de mesure ne sera compté qu'une seule fois. Nombre de bénéficiaires d'au moins une aide au 31 décembre dont nombre de bénéficiaires d'au moins une aide hors aides financières (actions éducatives ou mesures de placements) F. ENFANTS AYANT FAIT L'OBJET D'UNE INFORMATION PRÉOCCUPANTE AU COURS DE L'ANNEE DÉFINITION DE L'INFORMATION PRÉOCCUPANTE Code de l'action sociale et des familles, article R Crée par Décret du 7 novembre 213. "L'information préoccupante est une information transmise à la cellule départementale mentionnée au deuxième alinéa de l'article L pour alerter le président du conseil général sur la situation d'un mineur, bénéficiant ou non d'un accompagnement, pouvant laisser craindre que sa santé, sa sécurité ou sa moralité sont en danger ou en risque de l'être ou que les conditions de son éducation ou de son développement physique, affectif, intellectuel et social sont gravement compromis ou en risque de l'être. La finalité de cette transmission est d'évaluer la situation d'un mineur et de déterminer les actions de protection et d'aide dont ce mineur et sa famille peuvent bénéficier." F1. ÉCHANGES D'INFORMATIONS ENTRE AUTORITÉ JUDICIAIRE ET CONSEIL DÉPARTEMENTAL - Dans votre département, êtes-vous informé des signalements faits directement à l'autorité judiciaire? OUI toujours OUI partiellement NON jamais mettre "1" dans la case correspondante - Dans votre département, existe t-il un protocole relatif au circuit des informations préoccupantes entre conseil départemental et autorité judiciaire? OUI NON mettre "1" dans la case correspondante F2. NOMBRE D'INFORMATIONS PRÉOCCUPANTES (IP) DANS L'ANNÉE. Si un enfant fait l'objet de plusieurs informations préoccupantes dans l'année toutes les informations préoccupantes sont comptées.. Si une famille fait l'objet d'une information préoccupante, chaque mineur membre de cette famille doit être compté individuellement. Nombre total de nouvelles informations préoccupantes dans l'année dont informations préoccupantes ayant fait l'objet d'une évaluation Qualifiez vous d' informations préoccupantes (IP) uniquement les informations faisant l'objet d'une évaluation? (1 pour oui, pour non) Si OUI : Nombre total de nouvelles informations relatives à une situation de mineurs reçues dans l'année ( y compris à la CRIP ou au sein des unités territoriales), qualifiées ou non d'ip par la suite (parfois dénommées "informations entrantes") F3. SUITES DONNÉES AUX INFORMATIONS PRÉOCCUPANTES (IP) DANS L'ANNÉE (HORS DOSSIERS TRANSFÉRÉS entièrement à un autre département) Sont dénombrées ici les décisions quel que soit le nombre d'ip qui en sont à l'origine. Exemples : Lorsqu'un enfant est concerné par une ou plusieurs IP dans l'année :. Si une seule décision a été prise dans l'année : compter 1. Si plusieurs décisions ont été prises au cours de l'année : compter chacune de ces décisions Nombre de décisions suite à une ou plusieurs informations préoccupantes ayant fait l'objet d'une évaluation 1. Sans suite après évaluation 2. Accompagnement médico-social (PMI, suivi social) 3. Mesure administrative ASE 4. Mesure judiciaire 5. TOTAL ( ) 6. Informations préoccupantes en attente de décision / décision non-connue (saisie incomplète) 7. Mesure de protection déjà en cours F4. NOMBRE D'ENFANTS CONCERNÉS DANS L'ANNÉE Nombre d'enfants ayant fait l'objet d'au moins une information préoccupante dans l'année informations préoccupantes dans l'année Nombre d'enfants ayant fait l'objet d'au moins une décision suite à une information préoccupante dans l'année HORS LES "sans suite" de la ligne 1 du tableau F3 HORS LES "attentes de décision/décisions non-connues" de la ligne 6 du tableau F3 HORS LES "mesures de protection déjà en cours" de la ligne 7 du tableau F3 7/8

8 Année N département... G. AGRÉMENTS POUR L'ACCUEIL D'ENFANTS EN VUE DE LEUR ADOPTION Procédure prévue pour l'accueil d'un pupille de l'état (art L du CASF) ou d'un enfant étranger (art L du CASF). 1. Nombre de demandes d'agréments reçues dans l'année 2. Nombre d'agréments délivrés dans l'année (y compris renouvellement) 3. Nombre de refus d'agréments dans l'année 4. Nombre de familles agréées pour l'adoption (dont l'agrément est en cours de validité) au 31 décembre H. DÉSIGNATION DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL COMME ADMINISTRATEUR AD HOC Nombre de décisions prises dans l'année I. LES JEUNES MAJEURS Nombre de contrats jeunes majeurs en cours de validité au 31 décembre.... OBSERVATIONS : 8/8

LES BÉNÉFICIAIRES L'AIDE SOCIALE À L'ENFANCE

LES BÉNÉFICIAIRES L'AIDE SOCIALE À L'ENFANCE MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE ET DES FINANCES MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L'EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Mise à jour au 1 er janvier

Plus en détail

Convention fixant les modalités de prise en charge et le tarif journalier d accueil de mineurs au sein de l établissement déclaré "Les Grandes Hières"

Convention fixant les modalités de prise en charge et le tarif journalier d accueil de mineurs au sein de l établissement déclaré Les Grandes Hières Convention fixant les modalités de prise en charge et le tarif journalier d accueil de mineurs au sein de l établissement déclaré "Les Grandes Hières" Entre d'une part, le Département des Vosges, 8 rue

Plus en détail

AIDE SOCIALE À L'ENFANCE

AIDE SOCIALE À L'ENFANCE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Plus en détail

L'ACTION EDUCATIVE Ā DOMICILE

L'ACTION EDUCATIVE Ā DOMICILE Annexe à la convention relative aux Actions Educatives à Domicile CAHIER DES CHARGES DE L'ACTION EDUCATIVE Ā DOMICILE dans le Département des Vosges - 2012 Préambule Le service de l'aide Sociale à l'enfance

Plus en détail

I - La loi poursuit deux objectifs principaux : renforcer la prévention et améliorer le dispositif d alerte et de signalement

I - La loi poursuit deux objectifs principaux : renforcer la prévention et améliorer le dispositif d alerte et de signalement DOSSIER : LA LOI DU 5 MARS 2007 REFORMANT LA PROTECTION DE L ENFANCE Elaborée au terme d une très large concertation, la loi n 2007-293 du 5 mars 2007 réformant la protection de l enfance poursuit trois

Plus en détail

Textes de référence. II. Loi n 2005-706 du 27 juin 2005, relative aux assistants maternels et familiaux p.8

Textes de référence. II. Loi n 2005-706 du 27 juin 2005, relative aux assistants maternels et familiaux p.8 Textes de référence I. Code de l action sociale et des familles p.2 II. Loi n 2005-706 du 27 juin 2005, relative aux assistants maternels et familiaux p.8 III. Loi n 2010-625 du 9 juin 20010 relative à

Plus en détail

PROTECTION : MOYENS D ACCUEIL L ACCUEIL PAR UN ASSISTANT FAMILIAL

PROTECTION : MOYENS D ACCUEIL L ACCUEIL PAR UN ASSISTANT FAMILIAL B14 PROTECTION : MOYENS D ACCUEIL L ACCUEIL PAR UN ASSISTANT FAMILIAL B14.1 RÔLE DE L ASSISTANT FAMILIAL L assistant familial est un travailleur social qui exerce une profession d accueil permanent à son

Plus en détail

Droits des enfants. Fiche 8. Juridictions de droit commun pour les mineurs

Droits des enfants. Fiche 8. Juridictions de droit commun pour les mineurs Fiche 8. DROITS DES ENFANTS Droits des enfants Les principes énoncés dans le cadre international des droits de l'homme s'appliquent à la fois aux enfants et aux adultes. Les enfants sont explicitement

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Direction de la population et des migrations

MINISTÈRE DE L'EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Direction de la population et des migrations MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Direction des libertés publiques et des affaires juridiques Direction des affaires générales MINISTÈRE DE L'EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET

Plus en détail

Le rôle des acteurs de l adoption dans une situation d échec d adoption

Le rôle des acteurs de l adoption dans une situation d échec d adoption DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE Sous-directionde l enfance et de la famille Le rôle des acteurs de l adoption dans une situation d échec d adoption Colloque de la Mission de l adoption internationale

Plus en détail

Opposable à tous, ce règlement se veut être à la fois un document d'information pour :

Opposable à tous, ce règlement se veut être à la fois un document d'information pour : Le mot du Président Conformément aux dispositions de l'article 34 de la loi n 83-663 du 22 juillet 1983, codifié à l article L.121-3 du code de l action sociale et des familles, l assemblée départementale

Plus en détail

Mesures d accompagnement social et budgétaire (MASP et MAJ)

Mesures d accompagnement social et budgétaire (MASP et MAJ) Mesures d accompagnement social et budgétaire (MASP et MAJ) Les mesures d accompagnement social et budgétaire, prévues dans le cadre de la réforme de la protection juridique des majeurs, sont destinées

Plus en détail

Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique Ministère de la santé et des sports

Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique Ministère de la santé et des sports Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l autonomie des personnes âgées et de personnes handicapées Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique Ministère de la

Plus en détail

Référentiel national des espaces de rencontre

Référentiel national des espaces de rencontre Annexe 1 1 Référentiel national des espaces de rencontre 1. Définition des espaces de rencontre A. Objectifs et nature de l activité des espaces de rencontre L espace de rencontre est un lieu permettant

Plus en détail

BOURSES DE COLLEGE I- INFORMATION DES FAMILLES DOSSIERS DE BOURSE DEPOSES HORS DELAIS

BOURSES DE COLLEGE I- INFORMATION DES FAMILLES DOSSIERS DE BOURSE DEPOSES HORS DELAIS BOURSES DE COLLEGE La présente note a pour objet de présenter la réglementation des bourses de collège, conformément aux articles R 531-1 à D 531-12 et D 531-42 à D 531-43 du code de l Education. I- INFORMATION

Plus en détail

LES PERSONNES HANDICAPÉES

LES PERSONNES HANDICAPÉES LES PERSONNES HANDICAPÉES - 1 - Hébergement et accompagnement de la personne handicapée Règlement départemental d aide sociale 2007 - Personnes handicapées - Personnes âgées 25 LES 1 1 - Hébergement et

Plus en détail

Ce dossier d admission doit être retourné dûment rempli (y compris les pièces complémentaires jugées utiles) : 08200 SEDAN

Ce dossier d admission doit être retourné dûment rempli (y compris les pièces complémentaires jugées utiles) : 08200 SEDAN Ce dossier d admission doit être retourné dûment rempli (y compris les pièces complémentaires jugées utiles) : Par courrier à l adresse suivante : 29 rue Jean Jaurès 08200 SEDAN Ou par fax au : 03 24 27

Plus en détail

LES FRAIS D HEBERGEMENT POUR PERSONNES HANDICAPEES

LES FRAIS D HEBERGEMENT POUR PERSONNES HANDICAPEES LES FRAIS D HEBERGEMENT POUR PERSONNES HANDICAPEES DEFINITION Les frais de placement d une personne adulte handicapée dans un établissement correspondant à son état peuvent être pris en charge par l aide

Plus en détail

document de travail Les bénéficiaires de l aide sociale départementale en 2011 SÉRIE STATISTIQUES N 176 FÉVRIER 2013

document de travail Les bénéficiaires de l aide sociale départementale en 2011 SÉRIE STATISTIQUES N 176 FÉVRIER 2013 Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREES document de travail SÉRIE STATISTIQUES N 176 FÉVRIER 2013 Les bénéficiaires de l aide sociale départementale en 2011 Françoise

Plus en détail

Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes

Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes 1 Sommaire GUIDE DE REALISATION DU RAPPORT DE SITUATION COMPAREE... 3 Contenu du rapport... 3 La notion

Plus en détail

Objet : Aide à la garde d enfants CESU. une note explicative des conditions à remplir pour percevoir l'aide, un imprimé de demande

Objet : Aide à la garde d enfants CESU. une note explicative des conditions à remplir pour percevoir l'aide, un imprimé de demande Rouen, le 8 septembre 2008 Le Recteur à Monsieur l'inspecteur d Académie Directeur des Services Départementaux de l Education Nationale de l Eure Mesdames et Messieurs les Inspecteurs de l Education Nationale

Plus en détail

Les missions de Protection de l Enfance

Les missions de Protection de l Enfance Les missions de Protection de l Enfance Sous l autorité du Président du Conseil Général, l Aide Sociale à l Enfance intervient en faveur de l enfance et des familles (art. R. 221-2 du Code de l Action

Plus en détail

Retours 15/22 122 11 14 2 2/LE TRANSPORT

Retours 15/22 122 11 14 2 2/LE TRANSPORT 1/ACCUEIL ET ADMISSION ou 1.1 Lors de votre admission, avez-vous reçu? : un livret d'accueil 12 1 un projet d'établissement 11 un règlement de fonctionnement 10 1 1.2 En avez-vous pris connaissance? livret

Plus en détail

Règlement départemental d aide sociale du Rhône en faveur de l enfance et de la famille

Règlement départemental d aide sociale du Rhône en faveur de l enfance et de la famille Règlement départemental d aide sociale du Rhône en faveur de l enfance et de la famille MESURES ACCOMPAGNEMENT DROITS DES USAGERS PRISE EN CHARGE PRÉVENTION PROTECTION MINEURS ENFANCE FAMILLE - 2011 FAMILLE

Plus en détail

Fiche pratique L AIDE SOCIALE A L ENFANCE

Fiche pratique L AIDE SOCIALE A L ENFANCE Juillet 2011 Fiche pratique L AIDE SOCIALE A L ENFANCE Les aides financières Sommaire I. Le droit II. Les démarches pour l admission aux prestations de l aide sociale à l enfance III. La pratique IV. Les

Plus en détail

Insertion Scolaire et Protection de l'enfance

Insertion Scolaire et Protection de l'enfance Chapitre 2 Insertion Scolaire et Protection de l'enfance L'obligation éducative s'imposant à tous, les enfants handicapés doivent recevoir soit une éducation ordinaire, soit une éducation spéciale. Quelles

Plus en détail

Bureau des concours Service des ressources humaines 133 boulevard Davout 75980 PARIS CEDEX 20 Tél : 01.56.06.20.60 ou 01.56.06.20.

Bureau des concours Service des ressources humaines 133 boulevard Davout 75980 PARIS CEDEX 20 Tél : 01.56.06.20.60 ou 01.56.06.20. Dernière mise à jour : 02/07/2013 Bureau des concours Service des ressources humaines 133 boulevard Davout 75980 PARIS CEDEX 20 Tél : 01.56.06.20.60 ou 01.56.06.20.62 GUIDE D INFORMATION POUR LES CANDIDATS

Plus en détail

L aide sociale départementale aux adultes. Le Conseil général vous guide. Edition 2010

L aide sociale départementale aux adultes. Le Conseil général vous guide. Edition 2010 Edition 2010 Informations pratiques - L aide sociale aux adultes Le Conseil général vous guide L aide sociale départementale aux adultes La marche à suivre Edition 2010 www.somme.fr L aide sociale aux

Plus en détail

Cahier des charges Mesure d Accompagnement Social personnalisé (MASP) de niveau 2

Cahier des charges Mesure d Accompagnement Social personnalisé (MASP) de niveau 2 Département de Seine-Maritime Direction de l Action Sociale et de l Insertion Service Accompagnement Cahier des charges Mesure d Accompagnement Social personnalisé (MASP) de niveau 2 1 Mars 2015 Sommaire

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section Q Division 87

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section Q Division 87 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section Q Division 87 87 HÉBERGEMENT MÉDICO-SOCIAL ET SOCIAL Cette division comprend l'hébergement médicalisé et l'hébergement social de personnes en difficulté

Plus en détail

"Touchez désormais votre pension à la banque, dès le mois suivant votre départ effectif à la retraite!"

Touchez désormais votre pension à la banque, dès le mois suivant votre départ effectif à la retraite! "Touchez désormais votre pension à la banque, dès le mois suivant votre départ effectif à la retraite!" Tout savoir sur LA PENSION DE VIEILLESSE, D'INVALIDITE ET DE DECES Pour prétendre au bénéfice d'une

Plus en détail

Volet 1 : LE FORMULAIRE DE DEMANDE

Volet 1 : LE FORMULAIRE DE DEMANDE Volet 1 : LE FORMULAIRE DE DEMANDE FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE D ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE DES PERSONNES AGEES LE DOSSIER EST A RETOURNER A LA MSA AIN RHONE SERVICE D ACTION SANITAIRE ET SOCIALE 35-37

Plus en détail

Classe préparatoire intégrée (CPI) Au concours externe d inspecteur du travail

Classe préparatoire intégrée (CPI) Au concours externe d inspecteur du travail Classe préparatoire intégrée (CPI) Au concours externe d inspecteur du travail DOSSIER D INSCRIPTION Session 2013 à imprimer et à compléter lisiblement à la main Le présent dossier doit être retourné,

Plus en détail

Le non-respect de ces recommandations retarde le traitement de vos fichiers, et donc leurs paiements.

Le non-respect de ces recommandations retarde le traitement de vos fichiers, et donc leurs paiements. AIDES AUX TEMPS LIBRES 2015 Accueils Collectifs de Mineurs NOTICE TECHNIQUE UTILISATION DU FICHIER DE SAISIE EXCEL Fichier : Les demandes de remboursement doivent impérativement être adressées à la Caf

Plus en détail

GENERALITES DE L AIDE SOCIALE

GENERALITES DE L AIDE SOCIALE GENERALITES DE L AIDE SOCIALE CONDITIONS GENERALES DE L AIDE SOCIALE RESIDENCE : art. L111-1 du CASF Pour prétendre à l aide sociale, il faut résider en France de façon habituelle et non passagère. Elle

Plus en détail

L'action sociale vise à améliorer les conditions de vie des agents publics et de leur famille.

L'action sociale vise à améliorer les conditions de vie des agents publics et de leur famille. Secteur administratif s d action sociale interministérielles L'action sociale vise à améliorer les conditions de vie des agents publics et de leur famille. Elle peut se décliner sous forme d une aide financière,

Plus en détail

Demande de bourse nationale Lycée Professionnel Maritime

Demande de bourse nationale Lycée Professionnel Maritime Ministère de l Écologie, du Développement Durable et de l Énergie Notice d information Demande de bourse nationale Lycée Professionnel Maritime Année Scolaire 2013 2014 Vous remettrez votre dossier de

Plus en détail

Ce dossier d admission doit être retourné dûment rempli (y compris les pièces complémentaires jugées utiles) :

Ce dossier d admission doit être retourné dûment rempli (y compris les pièces complémentaires jugées utiles) : Ce dossier d admission doit être retourné dûment rempli (y compris les pièces complémentaires jugées utiles) : Par courrier à l adresse suivante : CEP/ITEP 1 rue de Vassoigne 08140 BAZEILLES Ou par fax

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS REVUE D'INFORMATIONS OFFICIELLES

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS REVUE D'INFORMATIONS OFFICIELLES RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS REVUE D'INFORMATIONS OFFICIELLES REGLEMENT DEPARTEMENTAL D'AIDE SOCIALE 2014 RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL D'AIDE SOCIALE Introduction : - Bien sûr, la solidarité Dispositions

Plus en détail

FRAIS DE CHANGEMENT DE RESIDENCE EN METROPOLE Décret n 90-437 du 28 mai 1990 modifié

FRAIS DE CHANGEMENT DE RESIDENCE EN METROPOLE Décret n 90-437 du 28 mai 1990 modifié Direction de la Logistique Générale DLG 3 Année scolaire 2015/2016 Dossier suivi par Martine LABADIE 05 36 25 87 35 Mél martine.labadie@ac-toulouse.fr 75 rue Saint Roch CS 87703 31077 Toulouse Cedex 4

Plus en détail

D AIDE SOCIALE À L ENFANCE MEURTHE-ET-MOSELLE NS ET MÉTHODE

D AIDE SOCIALE À L ENFANCE MEURTHE-ET-MOSELLE NS ET MÉTHODE L E D I S P O S I T I F D AIDE SOCIALE À L ENFANCE 2013 MEURTHE-ET-MOSELLE NS ET MÉTHODE LE DISPOSITIF ASE 54 Sens et méthode 2013 Groupe de rédaction et de mise à jour Carole BARTH-HAILLANT, directrice

Plus en détail

REFERENTIEL DU PLACEMENT A DOMICILE (PAD) DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE

REFERENTIEL DU PLACEMENT A DOMICILE (PAD) DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE Direction Générale Adjointe de la Solidarité Direction Enfance-Famille Service des projets, de la tarification et du contrôle des établissements REFERENTIEL DU PLACEMENT A DOMICILE (PAD) DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE

Plus en détail

QUELS DOCUMENTS A INTRODUIRE POUR CHAQUE DEMANDE DE PASSEPORT?

QUELS DOCUMENTS A INTRODUIRE POUR CHAQUE DEMANDE DE PASSEPORT? QUELS DOCUMENTS A INTRODUIRE POUR CHAQUE DEMANDE DE PASSEPORT? Le formulaire de demande La demande pour un(e) mineure doit être signée par les deux parents (sauf cas particuliers) ou par le tuteur + une

Plus en détail

Ouvert de 8 h 30 à 16 h 30

Ouvert de 8 h 30 à 16 h 30 Adresse de retour : Bureau Famifed - _- Ouvert de 8 h 30 à 16 h 30 Expéditeur Famifed B- _- Demande d'allocations familiales pour travailleurs frontaliers contact téléphone télécopieur dossier n - Au moyen

Plus en détail

N/ réf : N mercure : La ministre déléguée à la cohésion sociale et à la parité

N/ réf : N mercure : La ministre déléguée à la cohésion sociale et à la parité Ministère de l emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère de la santé et des solidarités Ministre déléguée à la Cohésion sociale et à la Parité Direction générale de l action sociale Sous-direction

Plus en détail

ADOPTE TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES. CHAPITRE I - Champ d'application

ADOPTE TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES. CHAPITRE I - Champ d'application DÉLIBÉRATION N 99-71 APF du 11 mai 1999 portant réglementation et contrôle des centres de vacances ou de placement de vacances avec hébergement modifiée par la délibération n 2001-30 APF du 15 février

Plus en détail

Comité de la Jeunesse au plein air des Landes. Présentation de la Mission Accès aux loisirs pour tous

Comité de la Jeunesse au plein air des Landes. Présentation de la Mission Accès aux loisirs pour tous Comité de la Jeunesse au plein air des Landes Présentation de la Mission Accès aux loisirs pour tous Notre objectif : informer et sensibiliser les élus et les professionnels pour l'accueil d'un enfant

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE. - Hébergement - Base juridique. Article L. 312-1 I. 7 du code de l'action sociale et des familles

NOTE JURIDIQUE. - Hébergement - Base juridique. Article L. 312-1 I. 7 du code de l'action sociale et des familles Février 2012 INSERER DANS 5-1 NOTE JURIDIQUE - Hébergement - OBJET : L accueil temporaire Base juridique Article L. 312-1 I. 7 du code de l'action sociale et des familles Article L. 314-8 du code de l'action

Plus en détail

Mesure d accompagnement social personnalisé (MASP) APPEL A PROJET

Mesure d accompagnement social personnalisé (MASP) APPEL A PROJET Mesure d accompagnement social personnalisé (MASP) APPEL A PROJET Conseil général des Ardennes Direction Départementale des Solidarités Politique Sociale Insertion et Développement Social Hôtel du Département

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

*Obligatoire. 1. Vous êtes domiciliés à * Une seule réponse possible. 2. Vous êtes : * La Gorgue. Autre : 3. Votre situation familiale *

*Obligatoire. 1. Vous êtes domiciliés à * Une seule réponse possible. 2. Vous êtes : * La Gorgue. Autre : 3. Votre situation familiale * La commune de La Gorgue souhaite mieux connaître les besoins et les attentes de chacun d entre vous, parents ou futurs parents de jeunes s, quant aux modes de garde. Afin de répondre au mieux à vos besoins,

Plus en détail

Mandat de protection future

Mandat de protection future N 13592*02 LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE NE PEUT PRENDRE EFFET QUE LORSQU IL EST ETABLI QUE LE MANDANT NE PEUT PLUS POURVOIR SEUL A SES INTERETS Mandat de protection future (Articles 477 à 488 et 492

Plus en détail

Ministère de la jeunesse et des solidarités actives

Ministère de la jeunesse et des solidarités actives Direction de la jeunesse de l éducation populaire et de la vie associative Sous-direction des politiques de jeunesse Bureau de la protection des mineurs en accueils collectifs et des formations jeunesse

Plus en détail

ACCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCB ACCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCB ACCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCB

ACCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCB ACCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCB ACCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCB WEBDOC DISPENSE DE COTISATIONS SOCIALES DEMANDEE PAR UN INDEPENDANT Formulaire de renseignements A1 Acerta CAS asbl, BP 24000, B-1000 BRUXELLES (Centre de Monnaie) empty Formulaire à remplir complètement,

Plus en détail

FICHE D AUTO EVALUATION destinée aux familles Revalorisation barème Bourses de lycée - Année 2015-2016

FICHE D AUTO EVALUATION destinée aux familles Revalorisation barème Bourses de lycée - Année 2015-2016 FICHE D AUTO EVALUATION destinée aux familles Revalorisation barème Bourses de lycée - Année 2015-2016 Cette fiche doit vous permettre de déterminer si vous pouvez présenter une demande de bourse nationale

Plus en détail

Cahier des charges. DISPOSITIF DE MAINTIEN ET D ACCCOMPAGNEMENT A DOMICILE (DMAD) DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT AU RETOUR en FAMILLE (DARF)

Cahier des charges. DISPOSITIF DE MAINTIEN ET D ACCCOMPAGNEMENT A DOMICILE (DMAD) DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT AU RETOUR en FAMILLE (DARF) Cahier des charges DISPOSITIF DE MAINTIEN ET D ACCCOMPAGNEMENT A DOMICILE (DMAD) DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT AU RETOUR en FAMILLE (DARF) I. DEFINITION Le Département s est engagé dans une démarche de création

Plus en détail

AHIERS La fonction d accueil

AHIERS La fonction d accueil CAHIERS techniques La fonction d accueil de l'assistant familial accueillant un jeune confié au service de l'aide sociale l'enfance Préambule «Être famille d accueil c est accompagner un enfant séparé

Plus en détail

Le Tribunal de Grande Instance de Digne les Bains représenté par :

Le Tribunal de Grande Instance de Digne les Bains représenté par : PROTOCOLE RELATIF A LA PROTECTION ET A L'ACCOMPAGNEMENT DES VICTIMES DE VIOLENCES CONJUGALES ET A LA PREVENTION DE LA RECIDIVE PAR LE TRAITEMENT PENAL ET SOCIAL DES MIS EN CAUSE Entre : L'État représenté

Plus en détail

Assurez-vous de réunir les documents suivants le plus tôt possible afin de n occasionner aucun retard dans le traitement de votre dossier.

Assurez-vous de réunir les documents suivants le plus tôt possible afin de n occasionner aucun retard dans le traitement de votre dossier. Chers voyageurs, Merci d avoir fait appel à Visa Connect pour votre demande de visa pour la Chine. Veuillez trouver ci-après : - la liste des éléments nécessaires pour l obtention de votre visa - le bon

Plus en détail

Refondation de l él. école Réforme des rythmes scolaires

Refondation de l él. école Réforme des rythmes scolaires Refondation de l él école Réforme des rythmes scolaires 1 Réforme des rythmes scolaires Textes de référence Loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l école

Plus en détail

Règlement intérieur des temps périscolaires et extrascolaires à Issy-les-Moulineaux

Règlement intérieur des temps périscolaires et extrascolaires à Issy-les-Moulineaux Règlement intérieur des temps périscolaires et extrascolaires à Issy-les-Moulineaux Le présent règlement s applique aux temps périscolaires et extrascolaires de la Ville d Issy-les- Moulineaux et du CLAVIM

Plus en détail

S O M M A I R E. Le métier 4. Les étapes avant le dépôt de dossier 5 La procédure d'agrément 6

S O M M A I R E. Le métier 4. Les étapes avant le dépôt de dossier 5 La procédure d'agrément 6 S O M M A I R E Le métier 4 Les étapes avant le dépôt de dossier 5 La procédure d'agrément 6 Les conditions requises pour être agréé(e) 6-7 La décision 8 Le suivi 8 La formation 9 L'aspect juridique 9

Plus en détail

Règlement départemental. d action sociale. Aide sociale à l enfance

Règlement départemental. d action sociale. Aide sociale à l enfance Règlement départemental d action sociale Aide sociale à l enfance REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE A L ENFANCE TITRE 1 : LES MISSIONS DU SERVICE DE L AIDE SOCIALE A L ENFANCE FICHE 6.1 - LES MISSIONS

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR LE PRÉSENT CONTRAT EST CONCLU ENTRE : D'UNE PART :

CONTRAT DE SEJOUR LE PRÉSENT CONTRAT EST CONCLU ENTRE : D'UNE PART : CONTRAT DE SEJOUR LE PRÉSENT CONTRAT EST CONCLU ENTRE : D'UNE PART : L Établissement : Résidence BACCARA Situé(e) à l adresse suivante : 6, Rue de Mirvaux 77970 PECY Représenté(e) par M. TASSONI STEPHANE

Plus en détail

PRÉFET DE LA REGION ILE-DE-FRANCE

PRÉFET DE LA REGION ILE-DE-FRANCE PRÉFET DE LA REGION ILE-DE-FRANCE DRIHL Service ALPE 09/01/2013 DISPOSITIF D'INTERMEDIATION LOCATIVE EN ILE-DE-FRANCE APPEL A PROJETS COMPLEMENTAIRE «SOLIBAIL» - VOLET GESTION LOCATIVE ET ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Prestations d action sociale

Prestations d action sociale Prestations d action sociale Prestations individuelles interministérielles, Aide sociale d initiative académique, AIP, CIV, PIP, Aides mutualistes, chèques-vacances 1. Prestations individuelles interministérielles

Plus en détail

CONSEILLER SOCIO-ÉDUCATIF (F/H)

CONSEILLER SOCIO-ÉDUCATIF (F/H) Bureau du recrutement et des concours 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 Direction des Ressources Humaines Sous direction du développement des ressources humaines www.paris.fr CONSEILLER SOCIO-ÉDUCATIF

Plus en détail

NOTE D INFORMATION N 35

NOTE D INFORMATION N 35 Pôle RESSOURCES HUMAINES Tél. : 03 83 67 48 19 Service Carrière Email : carriere@cdg54.fr Fax : 03 83 97 88 44 NOTE D INFORMATION N 35 LE TEMPS PARTIEL REFERENCES : Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant

Plus en détail

MSA Nord-Pas de Calais votre protection sociale

MSA Nord-Pas de Calais votre protection sociale MSA Nord-Pas de Calais votre protection sociale Salariés Agricoles www.msa59-62.fr La MSA en quelques mots : Un organisme de droit privé chargé de gérer un service public : les ressortissants du monde

Plus en détail

TOUT DOSSIER INCOMPLET NE SERA PAS PRIS EN COMPTE PAR LE SECRETARIAT

TOUT DOSSIER INCOMPLET NE SERA PAS PRIS EN COMPTE PAR LE SECRETARIAT Comité Consultatif de Protection des Personnes dans la Recherche Biomédicale C.C.P.P.R.B. Paris Saint-Louis Madame, Monsieur, Veuillez trouver ci-joint les informations vous permettant de déposer une demande

Plus en détail

J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant

J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant Accueil du jeune enfant Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013 J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant J attends un enfant La prime à la naissance dans le cadre de la

Plus en détail

Dép. 35 «LE SESAME» PRESENTATION DE L ACTION

Dép. 35 «LE SESAME» PRESENTATION DE L ACTION Dép. 35 «LE SESAME» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation Le Sésame, «Service Educatif de Suivis Alternatifs à la Maison de l Enfance», est un dispositif adossé à la Maison

Plus en détail

OBSERVATOIRE DEPARTEMENTAL DE LA PROTECTION DE L ENFANCEL ETUDE DE BESOINS

OBSERVATOIRE DEPARTEMENTAL DE LA PROTECTION DE L ENFANCEL ETUDE DE BESOINS OBSERVATOIRE DEPARTEMENTAL DE LA PROTECTION DE L ENFANCEL ETUDE DE BESOINS 8 novembre 2012 1 HISTORIQUE 8 novembre 2012 Observatoire Départemental de la Protection de l'enfance 2 LES MESURES ENGAGEES DEPUIS

Plus en détail

54 rue Pierre Madignier 42000 ST-ETIENNE. Tél. : 04.77.74.41.34. Fax : 04.77.74.29.11.

54 rue Pierre Madignier 42000 ST-ETIENNE. Tél. : 04.77.74.41.34. Fax : 04.77.74.29.11. 54 rue Pierre Madignier 42000 ST-ETIENNE Tél. : 04.77.74.41.34. Fax : 04.77.74.29.11. Email : bel.air@adsea42.org 1 2 Sommaire Typologie du public Page 5 Au sein de l Ensemble Bel Air: trois unités de

Plus en détail

aide départementale liée à la perte d autonomie en faveur des personnes âgées

aide départementale liée à la perte d autonomie en faveur des personnes âgées AllocAtion personnalisée d Autonomie (ApA) Dossier De DemanDe aide départementale liée à la perte d autonomie en faveur des personnes âgées nom : prénom(s) : commune de résidence : canton (*) : * (rempli

Plus en détail

Dép. 75 «Accueil séquentiel de la Maison d enfants Clair Logis»

Dép. 75 «Accueil séquentiel de la Maison d enfants Clair Logis» Dép. 75 «Accueil séquentiel de la Maison d enfants Clair Logis» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation La Maison d enfants Clair Logis, établissement à caractère social, est

Plus en détail

L'Institut Médico-Educatif Antoine Fauvet LIVRET D'ACCUEIL

L'Institut Médico-Educatif Antoine Fauvet LIVRET D'ACCUEIL L'Institut Médico-Educatif Antoine Fauvet LIVRET D'ACCUEIL IME Antoine Fauvet 17, avenue de la République 28400 Nogent le Rotrou Tél. : 02 37 53 62 80 / Fax : 02 37 52 89 19 e-mail : imenogent.pep28@wanadoo.fr

Plus en détail

DEMANDE D'ALLOCATIONS FAMILIALES

DEMANDE D'ALLOCATIONS FAMILIALES DEMANDE D'ALLOCATIONS FAMILIALES MOD A Ce formulaire doit être utilisé pour demander les allocations familiales. Quelqu'un qui est au chômage, invalide ou pensionné en tant que travailleur salarié continue

Plus en détail

LES LIEUX de placement pour enfants et adolescents sont souvent. Les lieux de placement collectif en France. Chapitre 8

LES LIEUX de placement pour enfants et adolescents sont souvent. Les lieux de placement collectif en France. Chapitre 8 Chapitre 8 Les lieux de placement collectif en France LES LIEUX de placement pour enfants et adolescents sont souvent désignés par le terme générique d «internat spécialisé». Le nombre d enfants séparés

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LE PROCESSUS DE RECONNAISSANCE DES RESPONSABLES DE GARDE EN MILIEU FAMILIAL

INFORMATIONS SUR LE PROCESSUS DE RECONNAISSANCE DES RESPONSABLES DE GARDE EN MILIEU FAMILIAL INFORMATIONS SUR LE PROCESSUS DE RECONNAISSANCE DES RESPONSABLES DE GARDE EN MILIEU FAMILIAL CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE FAIRE UNE DEMANDE DE RECONNAISSANCE Qu est-ce que le Bureau coordonnateur Enfants

Plus en détail

Conditions de prise en charge

Conditions de prise en charge Fiches statut Positions administratives - Activité 1/29/MA Service «Gestion des carrières - Protection sociale» 05 59 90 03 94 statut@cdg-64.fr FRAIS DE TRANSPORT DOMICILE LIEU DE TRAVAIL Conditions de

Plus en détail

FORMULAIRES DE MODIFICATION (CLÔTURE, DÉCUMUL, CORRECTION DES DONNÉES, SUPPRESSION) D UN COMPTE ÉTRANGER DÉJÀ COMMUNIQUÉ

FORMULAIRES DE MODIFICATION (CLÔTURE, DÉCUMUL, CORRECTION DES DONNÉES, SUPPRESSION) D UN COMPTE ÉTRANGER DÉJÀ COMMUNIQUÉ FORMULAIRES DE MODIFICATION (CLÔTURE, DÉCUMUL, CORRECTION DES DONNÉES, SUPPRESSION) D UN COMPTE ÉTRANGER DÉJÀ COMMUNIQUÉ AU POINT DE CONTACT CENTRAL (PCC) Notice explicative La présente notice explicative

Plus en détail

PROCEDURE D ADMISSION A L AIDE SOCIALE DES PERSONNES AGEES ET DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

PROCEDURE D ADMISSION A L AIDE SOCIALE DES PERSONNES AGEES ET DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP PROCEDURE D ADMISSION A L AIDE SOCIALE DES PERSONNES AGEES ET DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Instances concourant à l admission à l aide sociale Procédures d admission à l aide sociale Obligation

Plus en détail

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du code civil)

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du code civil) Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du code civil) présentée à par : Votre identité Monsieur ou Madame le Juge des Tutelles TRIBUNAL D INSTANCE 27

Plus en détail

Messieurs les Préfets de région Mesdames et messieurs les Préfets de département Monsieur le Préfet de police

Messieurs les Préfets de région Mesdames et messieurs les Préfets de département Monsieur le Préfet de police Paris, le 19 mars 2007 Le ministre d Etat, ministre de l Intérieur et de l Aménagement du Territoire Le ministre des Affaires Etrangères à Messieurs les Préfets de région Mesdames et messieurs les Préfets

Plus en détail

Les assistants familiaux

Les assistants familiaux L accueil d enfants dans le cadre de mesure de placement en famille est un mode ancien d aide et d assistance de l enfance en danger. Afin de reconnaître les nécessaires compétences professionnelles que

Plus en détail

Votre protection sociale Votre MSA

Votre protection sociale Votre MSA Votre protection sociale Votre MSA Nouveau salarié du régime agricole www.msa-armorique.fr La MSA d Armorique attentive à chacun, essentielle pour tous LA MSA, VOTRE NOUVEAU RÉGIME DE PROTECTION SOCIALE

Plus en détail

schéma départemental 2009-2013

schéma départemental 2009-2013 schéma départemental 2009-2013 Sommaire Editorial p.3 Didier GUILLAUME, président du Département de la Drôme Alain GENTHON, vice-président chargé de l'enfance famille santé Introduction p.7 Le cadre juridique

Plus en détail

P20 Allocations familiales en faveur des jeunes demandeurs d'emploi

P20 Allocations familiales en faveur des jeunes demandeurs d'emploi P20 Allocations familiales en faveur des jeunes demandeurs d'emploi A partir de l'inscription comme demandeur d'emploi Ces renseignements sont demandés pour pouvoir payer les allocations familiales. Si

Plus en détail

REUNION DU 4 ème TRIMESTRE 2011

REUNION DU 4 ème TRIMESTRE 2011 150 REUNION DU 4 ème TRIMESTRE 2011 CONSEIL GENERAL Conseil Gênerai Rapport du Président Pôle sanitaire social Direction dépendance handicap ~ervice ces pr,:,statlolls sociales! 3. 1[;8 \"acri2ind Sail:ant

Plus en détail

FICHE PRATIQUE LE DELEGUE DU PERSONNEL

FICHE PRATIQUE LE DELEGUE DU PERSONNEL FICHE PRATIQUE LE DELEGUE DU PERSONNEL Consternant mais réel constat dans le secteur associatif : la représentation du personnel dans nos structures reste anecdotique, en dépit des obligations légales

Plus en détail

Notice explicative ENQUÊTE SUR LES BUDGETS DE RECHERCHE ET DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

Notice explicative ENQUÊTE SUR LES BUDGETS DE RECHERCHE ET DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Direction générale pour la recherche et l'innovation Direction générale pour l'enseignement supérieur et l'insertion professionnelle Sous-direction

Plus en détail

Circulaire de la DAP SD2 du 13 juillet 2009 relative à l usage du téléphone par les personnes détenues condamnées

Circulaire de la DAP SD2 du 13 juillet 2009 relative à l usage du téléphone par les personnes détenues condamnées Administration pénitentiaire Communication téléphonique Ecoute téléphonique Restriction téléphonique Circulaire de la DAP SD2 du 13 juillet 2009 relative à l usage du téléphone par les personnes détenues

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Décret n o 2006-501 du 3 mai 2006 relatif au fonds pour l insertion des personnes handicapées dans la fonction publique NOR

Plus en détail

Ministère des solidarités et de la cohésion sociale

Ministère des solidarités et de la cohésion sociale Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l inclusion sociale, de l insertion et de la lutte contre la pauvreté Bureau des minima sociaux Personne chargée du dossier : Nadia SIMON tél.

Plus en détail

Liste des pièces à produire pour une demande d admission au séjour. Produire les originaux et les copies

Liste des pièces à produire pour une demande d admission au séjour. Produire les originaux et les copies PREFET DU VAL DE MARNE Direction de l immigration et de l intégration Liste des pièces à produire pour une demande d admission au séjour. Produire les originaux et les copies Les documents doivent être

Plus en détail

CIRCULAIRE. : Modification des règles de l'etat fédéral relatives au cannabis Réseaux. Objet

CIRCULAIRE. : Modification des règles de l'etat fédéral relatives au cannabis Réseaux. Objet française, Communauté Bruxelles, le Administration générale de l'enseignement et de la recherche scientifique Direction générale de l'enseignement obligatoire Le Directeur général CIRCULAIRE Objet : Modification

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional JANVIER 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france AIDES AUX ELEVES ET ETUDIANTS INSCRITS EN FORMATIONS

Plus en détail

Annexe B Critères de classement pour une affectation dans le second degré

Annexe B Critères de classement pour une affectation dans le second degré Annexe B Critères de classement pour une affectation dans le second degré I. Classement des demandes présentées par les lauréats des concours externes relevant de la session 2015 rénovée et titulaires

Plus en détail

Pôle Aide à la Personne Direction de l Enfance et de la Famille Service de Protection de l Enfance Equipe Adoption Appui à l accompagnement

Pôle Aide à la Personne Direction de l Enfance et de la Famille Service de Protection de l Enfance Equipe Adoption Appui à l accompagnement Pôle Aide à la Personne Direction de l Enfance et de la Famille Service de Protection de l Enfance Equipe Adoption Appui à l accompagnement 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 AGREMENTS

Plus en détail