Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015"

Transcription

1 Pays de Retz Stratégie de développement économique Emploi & Formation octobre 2015 Cahier3

2 Édito Le syndicat mixte du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) a décidé de conduire une étude de stratégie économique à l échelle du Pays de Retz en lien avec les intercommunalités. Les objectifs de l étude, qui se déroule en trois phases de réalisation, sont les suivants : Un diagnostic des filières du territoire : analyse du tissu économique du territoire, description des spécificités territoriales, mise en lumière des relations économiques territoriales existantes et potentielles Une analyse des parcs d activités : les zones sont caractérisées par l activité dominante dans la zone, le foncier disponible et la qualité de leur aménagement. Une connaissance de la main d œuvre et des entreprises du territoire : relation entre les emplois localisés et les actifs résidents, diagnostic des besoins des entreprises, tant du point de vue des compétences et des formations, qu en matière d infrastructures ou d animation. Cette étude est réalisée avec le concours de l Agence d urbanisme de la région nantaise (AURAN), en associant de nombreux acteurs. Les résultats du diagnostic de l étude ont fait l objet de présentations aux partenaires institutionnels et acteurs économiques du territoire le 18 décembre 2014 puis le 3 juillet 2015, afin de recueillir les remarques et compléments d information nécessaires. Ce diagnostic approfondi mené à l échelle du Pays de Retz a mis en évidence des enjeux d aujourd hui et de demain, qui touchent à différents champs de l économie territoriale : l attractivité, l employabilité et la formation, la création et la transmission d entreprises, les services aux personnes et la proximité, l offre en immobilier d entreprises... Le souhait des élus du Pays de Retz est d apporter des réponses concrètes à ces enjeux, en adoptant une stratégie de développement partagée avec les acteurs économiques et un plan d actions, dont la mise en œuvre opérationnelle pourra être lancée dès Ce troisième cahier présente les résultats de l analyse du marché de l emploi et de la formation. Le poids des filières spécifiques du territoire (agroalimentaire, construction, santé, tourisme, secteurs industriels multi-filières) marque profondément le marché de l emploi du Pays de Retz. Celui-ci, malgré une forte hausse de la part des cadres, se démarque ainsi du reste du département par la forte proportion d ouvriers et d indépendants d une part et par la forte proportion d emplois saisonniers d autre part. L offre en formation initiale et continue reste limitée sur le territoire, notamment en lien avec les filières spécifiques, et les salariés et étudiants doivent souvent se tourner vers les deux agglomérations voisines pour trouver une offre adéquate, ce qui pose des problèmes de mobilité. Johann Boblin, Vice-Président du SCoT en charge de l économie et de la logistique Chiffres-Clés du Pays de Retz Évolution de la population (+ 2,6 % /an) (+ 1,6 % /an) (+ 1,2% /an) (+ 1,0 %/an) Évolution de l emploi total (+ 3,4 % /an) (+ 1,6 % /an) (+ 2,4%/an) (+ 1,2 %/an) Source : INSEE RGP (Chiffres du Département de Loire-Atlantique) Évolution du parc d établissements (+ 6,0 % /an)) (+ 5,0 %/an) Source : INSEE, SIRENE, Auran Répartition par catégorie socioprofessionnelle de l emploi en % Ouvriers (13 %) 4 % Agriculteurs (2%) 27 % Employés (27 %) 9 % Artisans Commerçants Chefs d entreprises (5 %) 8 % Cadres (16 %) 22 % Professions intermédiaires (27 %) Source : INSEE RGP % Enseignement Santé Action sociale (14 %) 62 % Commerces Transports Services divers (67 %) Répartition par secteur du parc d établissements en % Industrie (7 %) 18 % Construction (12 %) Source : INSEE, SIRENE, ///// Stratégie de développement économique du Pays de Retz

3 Le marché du travail L emploi est, avant tout, marqué par la forte part des non-salariés, principalement chez les hommes, qui s explique en partie par le fort tissu artisanal et commercial du Pays de Retz. Les femmes du Pays de Retz ont un taux d activité équivalent à celui des hommes et supérieur à la moyenne nationale, mais elles demeurent les plus concernées par les contrats à durée déterminée et par le temps partiel notamment dans les secteurs du commerce (emploi saisonnier) et du service aux personnes (temps partiel). Ensemble du Pays de Retz Ensemble de la Loire-Atlantique 3% 2% Hommes 1% 8% 7% du Pays de Retz 4% 2% 1% 9% 9% 6% 70% 2% 2% 1% 5% 5% 8% 77% 11% Femmes du Pays de Retz 67% 1% 1% 1% 4% 6% 13% 74% Répartition de l emploi par type de contrat nombre d emplois ,5 % ,3 % ,5 % ,7 % 0 Hommes Femmes Total Temps complet Temps partiel 21,5 % 78,5 % En contrat d'apprentissage Placés par une agence d'intérim En emplois jeunes : CES (contrats emploi solidarité) contrats de qualification ou autres emplois aidés Stagiaires rémunérés en entreprise Contrats à durée déterminée (CDD, vacations,...) Contrats à durée indéterminée - Fonctionnaires Non salariés : Indépendants Non salariés : Employeurs Non salariés : Aides familiaux AURAN - Source : INSEE RGP2011 Le nombre de demandeurs d emploi en fin de mois a augmenté plus rapidement sur le territoire que dans le reste du département sur l année Cette augmentation rapide a particulièrement touché des populations déjà fragilisées sur le territoire : les jeunes mais aussi et surtout les séniors. Nombre Pays de Retz Part dans le Pays de Retz Évolution annuelle (déc déc. 2014) Évolution du nombre de demandeurs d emplois en fin de mois Nombre Département de Loire-Atlantique Part dans le Pays de Retz Évolution annuelle (déc déc. 2014) DEFM Cat.A ,0% 9,5% ,0% 7,7% Dont hommes ,1% 11,5% ,1% 8,7% Dont femmes ,9% 7,4% ,9% 6,6% Dont moins de 25 ans ,4% 9,8% ,0% 7,6% Dont ans ,2% 6,0% ,7% 6,5% Dont plus de 50 ans ,4% 17,6% ,3% 11,6% Source : Pôle Emploi 2014 Le nombre de projets de recrutement est en hausse mais la part des emplois temporaires aussi, principalement pour répondre à des besoins spécifiques et ponctuels liés aux activités du Pays de Retz (tourisme, agriculture ). Le poids des recrutements saisonniers est particulièrement important sur le Pays de Retz par rapport à la moyenne départementale, en lien principalement aux filières caractéristiques du territoire. Demandeurs d emplois en fin de mois de catégorie A : Ce sont les demandeurs d emploi, inscrits à Pôle Emploi, tenus de faire des actes positifs de recherche d emploi, sans aucune activité déclarée dans le mois. Cahier n 3 - Emploi & Formation ///// 3

4 3% 23% Répartition des projets par secteur d activité Pays de Retz Évolution / 2014 Principaux résultats de l enquête Besoin Main d œuvre 2015 Département de Loire-Atlantique Part d établissements recruteurs 23,4 % 22,8 % Projets de recrutement enregistrés Part de difficulté de recrutement 45,3 % 38,7 % Poids des projets saisonniers 70,0 % 37,3 % Évolution / 2014 Source : Pôle Emploi, Enquête BMO % 12% 59% Commerce Industries Agro-alimentaires Autres industries Services Construction AURAN - Source : Pôle Emploi, BMO 2015 Enquête Besoin Main d œuvre : L enquête Besoin Main d œuvre est une enquête menée annuellement par Pôle Emploi auprès d un échantillon d entrepreneurs afin de connaitre leurs projets de recrutement sur l année à venir (métier, type de contrat). La part des difficultés de recrutement est en hausse sur le territoire. La plupart d entre-elles se rencontrent aujourd hui sur les métiers de la construction et de la restauration qui souffrent d un déficit d image tant sur les métiers qualifiés que non-qualifiés, lié à leur saisonnalité ainsi qu à leur éventuelle pénibilité. Liste des métiers les plus souvent associés à des difficultés de recrutement Effectif à recruter Taux de tension Agent de sécurité et de surveillance, enquêteurs privés et métiers assimilés % Apprentis et ouvriers non qualifiés de l'alimentation (hors industrie agroalimentaire) % Chefs cuisiniers % Couvreurs % Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment % Menuisiers et ouvriers de l'agencement et de l'isolation % Chefs de chantier, conducteurs de travaux (non cadres) % Agents d'entretien de locaux (y compris ATSEM) 34 97% Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaies 42 94% Conducteurs et livreurs sur courte distance 55 88% Cuisiniers % Source : Pôle Emploi, BMO 2015, uniquement sur les métiers qui recensent plus de 15 projets de recrutement du territoire Taux de tension : Le taux de tension calculé dans le cadre de l enquête BMO correspond, pour un métier, au nombre de projets de recrutement jugés difficiles par les chefs d entreprises interrogés divisé par le nombre total de projets de recrutement sur ce métier. À retenir : Forte part de l emploi non-salarié, principalement dans l emploi masculin, lié au tissu artisanal et commercial du Pays de Retz. Un emploi féminin marqué par les contrats saisonniers et le temps partiel. Un chômage dans la moyenne départementale, mais en forte augmentation notamment chez les séniors. Une part de l emploi saisonnier très importante dans les projets de recrutement. Des difficultés de recrutement sur les secteurs de la construction et de l alimentation. Enjeux Rendre attractifs les métiers du bâtiment et de la restauration en communiquant auprès des publics en formation et en recherche d emplois. Faciliter le retour à l emploi pour les populations de plus de 50 ans. Offrir des perspectives d emplois pérennes pour les salariés saisonniers. 4 ///// Stratégie de développement économique du Pays de Retz

5 Les déplacements domicile-travail Avec un ratio de 0,65 emplois pour 1 actif résidant (contre 0,67 en 2006), le Pays de Retz demeure un territoire qui émet quotidiennement beaucoup d actifs. Cependant, si Nantes Métropole et la Carene restent des destinations privilégiées pour les actifs du Pays de Retz, leur poids dans les échanges tend à s affaiblir depuis quelques années. Où travaillent les actifs occupés résidant dans le Pays de Retz? Où vivent les actifs occupés qui travaillent dans le Pays de Retz? 28 % dans leur commune de résidence actifs occupés dans le Pays de Retz 2 % de la France 13 % de leur EPCI de résidence 4,5 % de la Région 0,5 % de la Région 12,5 % dans une autre EPCI du Pays de Retz 40 % en Loire-Atlantique hors du Pays de Retz 4 % en Vendée 3 % du département 30 % à Nantes Métropole 7 % dans la Carene 39,5 % dans leur commune de travail emplois au lieu de travail dans le Pays de Retz 1,5% de la France 18,5 % de leur EPCI de travail 6 % de la Région 0,5 % de la Région 17,5 % dans une autre EPCI du Pays de Retz 10 % à Nantes Métropole 17 % en Loire-Atlantique hors du Pays de Retz 5,5 % en Vendée 2,5 % dans la Carene 4,5% du département Source : INSEE, RGP 2011, exploitation complémentaire, fichier MOBPRO Les emplois du Pays de Retz sont majoritairement occupés par des actifs locaux (75 % par des actifs du Pays de Retz) mais du fait du déséquilibre entre le nombre d emplois et le nombre d actifs, les actifs résidants dans le Pays de Retz travaillent pour moitié hors du territoire (notamment sur Nantes Métropole). De fait, un peu plus de 50% des actifs résidants du Pays de Retz travaillent en interne sur le territoire et ces flux sont en augmentation depuis Plusieurs pôles d emplois agissent comme les attracteurs principaux de ces flux internes : la commune de Pornic qui possède à la fois un ratio emploi-actif supérieur à 1 et la majorité de ses actifs qui travaillent dans la commune, Machecoul notamment autour de la zone de la Seiglerie, Le Bignon autour de la zone de la Forêt, St-Brevin avec la zone de la Guerche et St-Père-en-Retz avec la laiterie Saint-Père et les biscuiteries St-Michel. CARENE Échanges avec l extérieur Autres territoires hors SCoT, CARENE et Nantes Métropole Échanges domicile-travail dans le Pays de Retz et évolution Échanges internes Nantes Métropole Pays de Retz Nombre de personnes se déplaçant, en 2011,entre secteurs, à l intérieur d un secteur ou en échange avec l extérieur Évolution % _ 0 % 100 Source : INSEE, RGP, exploitation complémentaire, Fichier MOBPRO, Traitement AURAN, Août 2014 Cahier n 3 - Emploi & Formation ///// 5

6 Du point de vue des catégories socioprofessionnelles, le ratio emploi par actif s est amélioré pour toutes les catégories socioprofessionnelles sauf pour les cadres, pour lesquels il s est fortement creusé entre 1999 et En effet, si le nombre d emplois de cadres et leur poids dans les emplois du Pays de Retz ont augmenté rapidement entre 1999 et 2011, leur nombre et leur poids dans la population ont crû encore plus vite, creusant ainsi le décalage déjà marqué entre le nombre d actifs cadres et le nombre d emplois de cadres du Pays de Retz. Ratio emplois par actifs selon la catégories socio-professionnelle dans le Pays de Retz 1, ,00 0,80 0,60 0,40 0,97 1,02 0,81 0,83 0,66 0,60 0,64 0,66 0,55 0,61 0,65 0,67 0,20 0,00 Agriculteurs exploitants Artisans, commerçants, chefs d'entreprises Cadres, professions intellectuelles supérieures Professions intermédiaires Employés Ouvriers AURAN - Source : INSEE RGP2011 Les professions intermédiaires et les cadres travaillent en effet majoritairement à l extérieur du territoire du Pays de Retz et notamment vers les deux agglomérations nantaise et nazairienne. Ratio emploi par actif : Le ratio emploi par actif est un indice de concentration d emploi. On mesure ainsi l attraction par l emploi qu une commune exerce sur les autres. Si ce ratio est supérieur à 1, la commune propose plus d emplois qu elle ne possède d actifs et attire quotidiennement des actifs pour occuper ces emplois. Si, au contraire, ce ratio est inférieur à 1, la commune possède moins d emplois qu elle ne possède d actifs et émet quotidiennement des actifs vers d autres communes. À retenir : Des emplois locaux très majoritairement occupés par des actifs locaux. Une différence entre le nombre d emplois et le nombre d actifs expliquant le nombre important de flux à destination notamment des deux agglomérations voisines. Des flux internes en augmentation. Un ratio entre emplois et actifs qui se consolide pour toutes les catégories socioprofessionnelles sauf pour les cadres où il se creuse. Enjeux Développer l emploi sur tout le territoire ( actifs pour emplois en 2011). Réduire les migrations pendulaires. Augmenter l employabilité des actifs résidants. Développer l emploi pour les cadres. 6 ///// Stratégie de développement économique du Pays de Retz

7 La formation % Répartition de la population de plus de 15 ans non scolarisée par niveau de diplôme (en %) 31,4 27,4 Pays de Retz Département de Loire-Atlantique ,8 12,4 Dont sans diplômes 11,4 9,7 Dont CEP 5,4 5,3 Dont BEPC, brevets des collèges 17,5 17,2 14,3 12,7 Dont CAP, BEP Dont BAC, BP Dont ens. Sup. court 7,8 13,6 Dont ens. Sup. long AURAN - Source : INSEE RGP2011 Le niveau de diplôme des habitants du Pays de Retz est très différencié de la moyenne départementale avec une moindre proportion de diplômés du supérieur et une forte surreprésentation des diplômés niveau CAP et BEP, répondant aux besoins de l industrie et de la construction. Le niveau moyen de diplôme augmente mais reste cependant en retrait par rapport aux moyennes départementales. Il n existe pas de formation initiale supérieure sur le territoire et les formations initiales proposées sont très peu en adéquation avec le tissu économique local (beaucoup de services aux personnes et peu de formations qualifiantes dans l industrie ou la construction). L appareil de formation continue est dédié aux publics faiblement qualifiés et se concentrent sur une offre pour les métiers paramédicaux et l insertion des publics éloignés de l emploi. À retenir : Un niveau de formation plus faible que la moyenne départementale, avec une forte proportion de diplômés de niveau BEP et CAP qui répondent aux besoins traditionnels des entreprises locales (construction et industrie). Une offre en formation initiale peu en adéquation avec le tissu local, principalement tournée vers le service aux personnes. Une absence de formation initiale supérieure sur le territoire. Un appareil de formation continue concentré sur la réinsertion de publics éloignés de l emploi et sur les métiers paramédicaux. Enjeux Améliorer l adéquation entre les besoins des entreprises et les formations proposées localement (mise en réseau des acteurs de la formation et du monde économique, communication sur l offre de formation du territoire ). Accompagner la montée en compétence des actifs en proposant des formations qualifiantes et diplômantes aux populations les moins qualifiées. Proposer des formations post-bac ou faciliter l accès à ces formations depuis le territoire pour accompagner la montée en compétence des actifs. Cahier n 3 - Emploi & Formation ///// 7

8 Évolution des catégories socioprofessionnelles des emplois et des actifs Les emplois du Pays de Retz présentent un profil original en matière de catégories socio-professionnelles. Le Pays de Retz est marqué par la forte proportion d emplois indépendants, qu ils soient agriculteurs (3,7 % en 2011 contre 1,5 à l échelle départementale) ou artisans-commerçants-chefs d entreprises (8,6 % contre 5,4 %), mais aussi d emplois ouvriers (29,6 % contre 22,5 %). Au contraire l emploi cadre reste en très retrait sur le territoire (8,4 % contre 16,4 %). Évolution des catégories socioprofessionnelles dans l emploi et les actifs du Pays de Retz depuis ,6% +1,3% % Emplois 2011 Actifs 2011 Évolution annuelle moyenne +5,3% ,4% +2,6% +1,5% ,4% ,3% -3,7% +2,1% +2,0% +5,8% Agriculteurs exploitants Artisans, commerçants, chefs d'entreprises Cadres, professions intellectuelles supérieures Professions intermédiaires Employés Ouvriers AURAN - Source : INSEE RGP2011 En parallèle, le nombre d actifs cadres et professions intermédiaires a, lui aussi, très nettement augmenté depuis 1999 mais leur part reste encore en retrait par rapport aux moyennes départementales ou nationales (10% de cadres contre 16% à l échelle départementale). La croissance plus rapide du nombre d actifs comparée à celle des emplois expliquent la baisse du ratio emplois-actifs sur cette catégorie socioprofessionnelle. À retenir : Une population active et des emplois marqués par une forte proportion d ouvriers et une faible représentation des cadres. Des croissances d emplois plus fortes que celles du nombre d actifs dans toutes les catégories socioprofessionnelles sauf pour les cadres dont le nombre dans la population active continue de croître beaucoup plus rapidement que dans l emploi. Enjeux Préserver la diversité des emplois, notamment pour les publics les moins qualifiés. Développer les fonctions de commandement sur le territoire et attirer les sièges d entreprises pour consolider l ancrage local des fonctions de production. Syndicat Mixte du SCoT du Pays de Retz Communauté de communes Sud Estuaire BP PAIMBŒUF Tel : Fax : Agence d Urbanisme de la Région Nantaise 2 cours du Champ de Mars- BP Nantes Cedex 1 Tél : Fax : Crédits photos : Intercommunalités, AURAN

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Second oeuvre du bâtiment

Second oeuvre du bâtiment Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment 51 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

Territoire de Châlons-en-Champagne

Territoire de Châlons-en-Champagne Territoire de POPULATION, EMPLOI, RECRUTEMENT ELEMENTS PROSPECTIFS Ce travail a été initié par le Conseil Régional afin de préparer le PRDF (Plan Régional de Développement des Formations). Ce document,

Plus en détail

Mémento de l emploi de l Agglomération Nantaise

Mémento de l emploi de l Agglomération Nantaise Mémento de l emploi de l Agglomération Nantaise Actifs et emplois Tissu économique Marché du travail Septembre 2014 AURAN Sommaire Introduction...1 Actifs et emplois... 3 Les actifs et leurs caractéristiques...

Plus en détail

CONSULTATION EN DIRECTION DES JEUNES COSTARMORICAINS AGES DE 18 A 25 ANS ET DES ACTEURS DE LA JEUNESSE] Portrait social des Jeunes costarmoricains

CONSULTATION EN DIRECTION DES JEUNES COSTARMORICAINS AGES DE 18 A 25 ANS ET DES ACTEURS DE LA JEUNESSE] Portrait social des Jeunes costarmoricains 2011 [ORGANISATION D UNE CONSULTATION EN DIRECTION DES JEUNES COSTARMORICAINS AGES DE 18 A 25 ANS ET DES ACTEURS DE LA JEUNESSE] Portrait social des Jeunes costarmoricains Eneis Conseil accompagne les

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE Emploi et formation Données et tendances du secteur Novembre 10 SYNTHÈSE MARKETING, COMMUNICATION Le secteur regroupe les entreprises exerçant une activité de marketing

Plus en détail

Observatoire Emploi Economie

Observatoire Emploi Economie Observatoire Emploi Economie Pays de Quimperlé Mardi 28 mai 2013 1 Contexte Demande de la COCOPAQ dans le cadre de sa stratégie de développement économique 1 er travail en observation Emploi-Economie de

Plus en détail

GFE 19 Techniques de la communication Média

GFE 19 Techniques de la communication Média PLAN RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES FORMATIONS MIDI-PYRÉNÉES (PRDF) 2007-2011 AVRIL 2006 GFE 19 Techniques de la communication Média Contribution au diagnostic du PRDF par GFE Fonds social européen Dernières

Plus en détail

FICHES THÉMATIQUES. Dynamique de l emploi

FICHES THÉMATIQUES. Dynamique de l emploi FICHES THÉMATIQUES Dynamique de l emploi 2.1 Mouvements de main-d œuvre Pour un effectif de salariés en début d année, les établissements de salariés ou plus ont recruté en moyenne 42,5 salariés en 26.

Plus en détail

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006 Eléments de diagnostic territorial en Zone d emploi Décembre 2006 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Eléments de diagnostic territorial : zone d emploi de La zone d emploi de TOULOUSE La zone d emploi

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne Mendès France Croix Bonneau - Bourderies auriers Mairie de Chantenay Plessis Cellier - Roche Maurice Boucardière - MallèveJean Macé Salorges - Cheviré - zone portuaire E QUARTIER Sainte- Anne, contrasté,

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation. Commerce

CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation. Commerce CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation Secteur Fiches sectorielles prioritaire Commerce Edition 2012 Sommaire Préambule... 2 Etablissements et emplois Sources et méthodes... 3 Caractéristiques

Plus en détail

ZOOM. sur les métiers de la SANTÉ, ACTION SOCIALE, SERVICES ÀLA PERSONNE. Bilan 2014 Bretagne

ZOOM. sur les métiers de la SANTÉ, ACTION SOCIALE, SERVICES ÀLA PERSONNE. Bilan 2014 Bretagne ZOOM sur les métiers de la SANTÉ, ACTION SOCIALE, SERVICES ÀLA PERSONNE Bilan 2014 Bretagne SOMMAIRE 3 SYNTHÈSE 3 DONNÉES CLÉS 3 LA DEMANDE D EMPLOI 3 PRINCIPALES ÉVOLUTIONS 4 PROFIL DES DEMANDEURS D EMPLOI

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Banque Assurance 295 Profil du domaine professionnel Banque - Assurance Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en trois grands groupes

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an FEVRIER 2013 HÔTELLERIE-RESTAURATION Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 3 491 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 4% de la demande d emploi Dont 2 578, soit 74%, en catégorie

Plus en détail

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Professionnels des arts et des spectacles (U1Z) Données de cadrage

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Professionnels des arts et des spectacles (U1Z) Données de cadrage Famille professionnelle (FAP) étudiée : Professionnels des arts et des spectacles (U1Z) Données de cadrage Nombre d'actifs occupés 14 198 386 387 1 297 398 Part dans l emploi 1,1 1,5 Répartition par âge

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

CAHIER DEPARTEMENTAL : ESSONNE DECEMBRE 2003

CAHIER DEPARTEMENTAL : ESSONNE DECEMBRE 2003 CAHIER DEPARTEMENTAL : ESSONNE DECEMBRE 2003 Données de contexte... 2 1. La population handicapée... 3 1.1 Les de la loi de 1987... 3 Les titulaires d une reconnaissance Cotorep... 3 Les titulaires d une

Plus en détail

SCOT DU SAUMUROIS. Diagnostic Territorial Septembre 2014

SCOT DU SAUMUROIS. Diagnostic Territorial Septembre 2014 SCOT DU SAUMUROIS Diagnostic Territorial Septembre 2014 SOMMAIRE I. LE TERRITOIRE II. LES HOMMES III. LES ENTREPRISES 2 LE TERRITOIRE 3 Le SCOT du SAUMUROIS 4 Les projets structurants Projets urbains :

Plus en détail

Cahier statistiques Emploi Formation

Cahier statistiques Emploi Formation Cahier statistiques Emploi Formation Zone d'emploi Montpellier Edition : Juillet 2014 Avec le soutien de : SOMMAIRE Cartographie de la Zone d'étude 3 Dynamiques socio-démographiques 4 1. Peuplement et

Plus en détail

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2007-T4 2008-T1 2008-T2 2008-T3 2008-T4 2009-T1 2009-T2 2009-T3 2009-T4 2010-T1 2010-T2 2010-T3 2010-T4 2011-T1 2011-T2 2011-T3 2011-T4 2012-T1 2012-T2 2012-T3

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes Quadrat-Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Contact : Laurent POUQUET Tél : 17551427-6 82 69 25 94 laurent.pouquet@quadrat-etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des

Plus en détail

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2014

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2014 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2012-T1 2012-T2 2012-T3 2012-T4 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2014 Quelles perspectives d'emploi pour

Plus en détail

Document d analyse Edition janvier 2015

Document d analyse Edition janvier 2015 Les cahiers de l observatoire de la MdEF janvier 2015 Document d analyse Edition janvier 2015 Diagnostic ZTEF Grand Lyon Centre et Nord Cette nouvelle publication de l observatoire de la Maison de l Emploi

Plus en détail

SERVICE STATISTIQUES, ETUDES ET EVALUATIONS. Repères & analyses. Analyse sectorielle Hôtels, Cafés, Restaurants, Bars. Situation à fin décembre 2012

SERVICE STATISTIQUES, ETUDES ET EVALUATIONS. Repères & analyses. Analyse sectorielle Hôtels, Cafés, Restaurants, Bars. Situation à fin décembre 2012 Mars 2013 SERVICE STATISTIQUES, ETUDES ET EVALUATIONS Repères & analyses Analyse sectorielle Hôtels, Cafés, Restaurants, Bars Situation à fin décembre 20 Direction régionale Bretagne 20.170 demandeurs

Plus en détail

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse

M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique. Synthèse M0Z-Employés et opérateurs de l'informatique Synthèse Les employés et opérateurs de l informatique sont chargés des manipulations sur ordinateurs et leurs périphériques, ou de l information des utilisateurs.

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

Le parc locatif privé. Logements - Occupants - Loyers. en Loire-Atlantique en 2007. Synthèse

Le parc locatif privé. Logements - Occupants - Loyers. en Loire-Atlantique en 2007. Synthèse Le parc locatif privé en Loire-Atlantique en 2007 Logements - Occupants - Loyers Synthèse Sommaire Comparaisons nationales page 4 Les caractéristiques du parc locatif privé en Loire-Atlantique page 6 Les

Plus en détail

VAL-D'OISE. Présentation du territoire

VAL-D'OISE. Présentation du territoire Population totale du territoire 1 180 365 VAL-D'OISE Présentation du territoire Poids dans la région 10,0% Nombre de communes 185 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

Questionnaire pour l étude «Emploi Jeun ESS» - 1ère version

Questionnaire pour l étude «Emploi Jeun ESS» - 1ère version Questionnaire pour l étude «Emploi Jeun ESS» - 1ère version 17 décembre 2013 Le questionnaire est composé de quatre parties : - Présentation du répondant - Attentes quant à l emploi - Engagement et économie

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Electriciens du bâtiment

Electriciens du bâtiment Observatoire Régional de la Formation et de l Emploi (ORFE) La famille professionnelle Electriciens du bâtiment Caractéristiques Tendances 1982-1999 Directeur de la publication : Jean-Claude GAPIN-FREHEL,

Plus en détail

NOGENT-SUR-MARNE. Présentation du territoire

NOGENT-SUR-MARNE. Présentation du territoire Population totale du territoire 430 808 NOGENT-SUR-MARNE Présentation du territoire Poids dans le département 32,3% Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Nombre de communes 16 Evolution de l'emploi

Plus en détail

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES Diagnostic Arrondissement de BORDEAUX CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES POPULATION (SOURCE INSEE RP 2006) Les cantons et pseudo-cantons Population 2006 Bègles 24 417 Blanquefort 53 744 232 260 Carbon-Blanc

Plus en détail

18A GFE. Tendances régionales. Nettoyage Assainissement. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées.

18A GFE. Tendances régionales. Nettoyage Assainissement. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées. Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées GFE 18A Dans les domaines Nettoyage Assainissement Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre 2006 Dossier

Plus en détail

Evolutions de l emploi et des salaires COR Séance plénière 11 avril 2012

Evolutions de l emploi et des salaires COR Séance plénière 11 avril 2012 Evolutions de l emploi et des salaires COR Séance plénière 11 avril 2012 Roth Nicole Département emploi et revenus d activité INSEE Plan de la présentation Données de cadrage emploi et salaires Insertion

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA PRODUCTION DANS LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES 1

MANAGEMENT DE LA PRODUCTION DANS LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES 1 Le devenir des diplômés de Licence professionnelle 200 en Management de la production dans les industries agroalimentaires LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 200 DE L ub, Situation le er

Plus en détail

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP L intérim dans le secteur du BTP Septembre 2005 Sommaire Introduction page 3 I Données de cadrage du secteur du BTP page 4 A) Evolution du nombre de intérimaires et du taux de recours à l intérim pages

Plus en détail

TABLEAU DE BORD RÉGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION

TABLEAU DE BORD RÉGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION Zoom sur les chiffres 2011-2012 DRJSCS Centre Edito Numéro 4 Date de publication Novembre 2013 La Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale du Centre, en collaboration avec

Plus en détail

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire Population totale du territoire 587 259 Présentation du territoire Poids dans le département 26,1% Nombre de communes 3 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi salarié par

Plus en détail

BMO 2015 REPÈRES & ANALYSES AVRIL 2015 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES

BMO 2015 REPÈRES & ANALYSES AVRIL 2015 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES BMO 215 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE REPÈRES & ANALYSES AVRIL 215 PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES BMO LORRAINE / 215 2 BMO 215 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE

Plus en détail

Centre ville. Chiffres clés. Bretagne Decré - Cathédrale. Guist'hau. Graslin - Commerce. Dobrée - Bon Port. Madeleine - Champ de Mars

Centre ville. Chiffres clés. Bretagne Decré - Cathédrale. Guist'hau. Graslin - Commerce. Dobrée - Bon Port. Madeleine - Champ de Mars Bretagne Decré - Cathédrale Guist'hau Graslin - Commerce Dobrée - Bon Port Maleine - Champ Mars Gloriette - Feyau C OMPOSÉ DE SEPT micro-quartiers, le Centre ville allie vieux quartiers populaires, constructions

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS cordiste.mov - MÉTIERS DE LA COUVERTURE - DECEMBRE 2012 1. L emploi 1 241 couvreurs en 2010 soit 5% des salariés de la production du BTP

Plus en détail

Observatoire Partenarial de l Economie de Lille Métropole

Observatoire Partenarial de l Economie de Lille Métropole Observatoire Partenarial de l Economie de Lille Métropole Juillet 2014 LES BESOINS EN MAIN D ŒUVRE 2014 : ARRONDISSEMENT DE LILLE ET ZONE TRANSFRONTALIÈRE Les Objectifs de l OPE : Depuis 2006, l OPELM

Plus en détail

YVELINES. Présentation du territoire. limites du territoire

YVELINES. Présentation du territoire. limites du territoire Population totale du territoire 1 413 635 YVELINES Présentation du territoire Poids dans la région 11,9% Nombre de communes 262 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi salarié

Plus en détail

Les salariés du transport et de la logistique

Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du secteur Transport-Logistique sont essentiellement des hommes (82%), exerçant un métier d ouvrier (68%), qualifié pour la plupart. Globalement,

Plus en détail

Tarbes. Zone d emploi de. Contribution au diagnostic du PRDF par zone d emploi AVRIL 2006

Tarbes. Zone d emploi de. Contribution au diagnostic du PRDF par zone d emploi AVRIL 2006 PLAN RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES FORMATIONS MIDI-PYRÉNÉES (PRDF) 7-11 Zone d emploi de Tarbes AVRIL 6 Contribution au diagnostic du PRDF par zone d emploi Fonds social européen Dernières tendances en

Plus en détail

Synthèse territoriale Emploi Formation. Zone d emploi Porte de Toulouse - Aude. Dynamiques socio-démographiques

Synthèse territoriale Emploi Formation. Zone d emploi Porte de Toulouse - Aude. Dynamiques socio-démographiques Edition juillet 2015 Synthèse territoriale Emploi Formation - Méthodologie : ce portrait met en avant les traits saillants de la zone au regard de l ensemble régional et hiérarchise ainsi les zones les

Plus en détail

BILAN DE LA COLLECTE TAXE D'APPRENTISSAGE DU 28/02/2013 - OPCAIM ET UDIMERA APPRENTISSAGE 2011/2012) DRÔME

BILAN DE LA COLLECTE TAXE D'APPRENTISSAGE DU 28/02/2013 - OPCAIM ET UDIMERA APPRENTISSAGE 2011/2012) DRÔME Juillet 2013 - N 48 Association de Développement des formations des industries de la Métallurgie Sommaire Appels à projets FPSPP - Engagements 2013 p. 2 Enquête Pôle Emploi sur les Besoins en Main d'œuvre

Plus en détail

Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2011

Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2011 L OVE Enquête Observatoire de la Vie Étudiante Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2011 Avril 2015 En 2010-2011, l offre de formation de l Université d Artois s enrichit de 3 nouvelles Licences

Plus en détail

Repères & Analyses Enquête

Repères & Analyses Enquête Avril 2014 ETUDES ET STATISTIQUES Repères & Analyses Enquête Direction régionale Languedoc-Roussillon Besoins en Main d Oeuvre 2014 Chiffres clés 2014 2 760 projets de recrutement sur le bassin d emploi

Plus en détail

Diagnostic territorial MD3E

Diagnostic territorial MD3E Diagnostic territorial MD3E Données de cadrage & Focus sur les 15-29 ans face aux perspectives d emploi Territoire MD3E (Zone d emploi d Evreux) Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr

Plus en détail

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Service études et prospectives 2 rue Capella Rond point Vega 44483 Carquefou Cedex 02.28.01.08.01 observatoire@anfa-auto.fr

Plus en détail

DIRECCTE. Lot-et-Garonne. la conjoncture. 2ème TRİMESTRE 2015. Indicateurs conjoncturels : Politiques de l'emploi : A Q U I T A I N E. page 6.

DIRECCTE. Lot-et-Garonne. la conjoncture. 2ème TRİMESTRE 2015. Indicateurs conjoncturels : Politiques de l'emploi : A Q U I T A I N E. page 6. DIRECCTE A Q U I T A I N E 2ème TRİMESTRE 215 la conjoncture Lot-et-Garonne en DİRECTİON RÉGİONALE DES ENTREPRİSES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATİON, DU TRAVAİL ET DE l EMPLOİ SERVİCE ÉTUDES, STATİSTİQUES,

Plus en détail

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014. Région Poitou-Charentes Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 31 décembre 2014 Région Poitou-Charentes Édito Ce qui est formidable avec l artisanat, c est la variété et la richesse des métiers qui le

Plus en détail

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres Données de cadrage Terres de Lorraine Un secteur qui compte sur le territoire Terres de Lorraine 788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés

Plus en détail

Services de l automobile

Services de l automobile ÉDITION 2009 LA BRANCHE DES Services de l automobile L 1 473 entreprises I 6 876 Les activités de la Branche Entreprises Salariés Commerce de véhicules automobiles 158 2 574 Entretien et réparation automobile

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE CONNAISSANCES SOCIODÉMOGRAPHIQUES

ÉLÉMENTS DE CONNAISSANCES SOCIODÉMOGRAPHIQUES FÉVRIER 2 Observatoire de la formation ÉLÉMENTS DE CONNAISSANCES SOCIODÉMOGRAPHIQUES 4 ème promotion de surveillants pénitentiaires Graphique : Evolution de la part des hommes et des femmes 4 ème 4 ème

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

!"! #$##! "# $%&' ( ) % ) * +&' %&$$%+* &'(

!! #$##! # $%&' ( ) % ) * +&' %&$$%+* &'( !"! #$## %&'()*! "# $%&' ( ) % ) * +&' %&$$%+* &'( )%*, &' , -.$$" / ' '01 */%. 2. "1.3 Quand avez-vous bénéficié d une formation au sein de votre entreprise? (%) moins d'1 an entre 1 et 3 ans entre 3

Plus en détail

Une intensification des mobilités entre zones proches.

Une intensification des mobilités entre zones proches. Brique Observation partie 3 Une intensification des mobilités entre zones proches. Avril 2011 2 Sommaire : Des échanges migratoires intenses entre les territoires régionaux..4 Des mobilités domicile-travail

Plus en détail

Le devenir à 30 mois des titulaires de Licence Professionnelle

Le devenir à 30 mois des titulaires de Licence Professionnelle Le devenir à 30 mois des titulaires de Licence Professionnelle Année universitaire 2005-2006 Cette note présente les résultats de l enquête menée auprès des diplômés de 2006 de licence professionnelle

Plus en détail

MODE DE GESTION DE LA MAIN-D ŒUVRE ET DIFFICULTÉS DE RECRUTEMENT DANS LES MÉTIERS DE L HÔTELLERIE-RESTAURATION

MODE DE GESTION DE LA MAIN-D ŒUVRE ET DIFFICULTÉS DE RECRUTEMENT DANS LES MÉTIERS DE L HÔTELLERIE-RESTAURATION MODE DE GESTION DE LA MAIN-D ŒUVRE ET DIFFICULTÉS DE RECRUTEMENT DANS LES MÉTIERS DE L HÔTELLERIE-RESTAURATION De tous les domaines professionnels du tertiaire, celui de l hôtellerie-restauration est le

Plus en détail

ECLAIRAGES & SYNTHESES N 16. projets de recrutements pour 2015 LES CHIFFRES CLE EN AQUITAINE

ECLAIRAGES & SYNTHESES N 16. projets de recrutements pour 2015 LES CHIFFRES CLE EN AQUITAINE ECLAIRAGES & SYNTHESES N 16 PÔLE EMPLOI AQUITAINE AVRIL 2015 Enquête «BESOINS EN MAIN D ŒUVRE» 2015 : des perspectives d embauches en hausse en Aquitaine SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES, ÉVALUATIONS & INVESTIGATIONS

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition juin 2008 Le service Études du CCCA-BTP Mission Aider la profession du BTP dans la définition de ses orientations en matière

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Branche professionnelle des entreprises du froid et connexes Commission Mixte Paritaire 19 septembre 2013 Service Observatoires

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2010 DE L ub Situation au 1 er décembre 2012

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2010 DE L ub Situation au 1 er décembre 2012 LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 2010 DE L ub Situation au 1 er décembre 2012 Les résultats présentés dans ce document concernent le devenir professionnel des diplômés 2010 de licence

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION Année 2013 / 2014

DOSSIER D INSCRIPTION Année 2013 / 2014 Licence Economie et gestion Alternance DOSSIER D INSCRIPTION Année 2013 / 2014 Coller une Photo ICI Informations personnelles Civilité Madame Mademoiselle Monsieur NOM Nom de jeune fille Prénom Né(e) le

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale et solidaire

Les salariés de l économie sociale et solidaire L'Économie sociale et solidaire Les salariés de l économie sociale et solidaire L'EMPLOI SALARIÉ L ESS, un employeur déterminant de l économie régionale 20 Relative précarité de l emploi dans l ESS 22

Plus en détail

Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris

Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris Document pouvant être diffusé BMO 2011 : Deuxième année de l enquête rénovée Elargissement du champ Nomenclature des métiers

Plus en détail

COMPTE-RENDU STATISTIQUE ET FINANCIER DES ORGANISMES PRESTATAIRES DE BILANS DE COMPETENCES (Article R. 6322-60 du Code du travail)

COMPTE-RENDU STATISTIQUE ET FINANCIER DES ORGANISMES PRESTATAIRES DE BILANS DE COMPETENCES (Article R. 6322-60 du Code du travail) Direction régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi Service régional de contrôle 19-21, rue Vionnet 93300 AUBERVILLIERS COMPTE-RENDU STATISTIQUE ET FINANCIER

Plus en détail

> Le taux de chômage annuel moyen à Paris (7,4%) est l un des plus élevé d Ile-de-France (6,6%).

> Le taux de chômage annuel moyen à Paris (7,4%) est l un des plus élevé d Ile-de-France (6,6%). Contexte socio-économique Revenus > Les revenus fiscaux médians sont plus élevés à (23 408 ) qu en (20 575 ) et en (17 497 ), mais les différences à sont particulièrement marquées entre les plus riches

Plus en détail

PORTRAIT DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN RHÔNE-ALPES

PORTRAIT DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN RHÔNE-ALPES PORTRAIT DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN RHÔNE-ALPES Document de cadrage pour le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles (CPRDFP) SYNTHÈSE 75% 68% 58%

Plus en détail

CDC du Pays de Montauban

CDC du Pays de Montauban CDC du Pays de Montauban 36 Place du Colombier CS94439 35044 RENNES CEDEX Tél. : 02 99 29 33 33 Cartographie de la zone 8 communes, 1 chef lieu de canton, aucune ville centre d'unité urbaine, 8578 habitants,

Plus en détail

Pôle d emplois tertiaires métropolitains

Pôle d emplois tertiaires métropolitains Pôle d emplois tertiaires métropolitains En parallèle de sa mission d attraction des entreprises, Euroméditerranée entend aussi veiller au bon développement et répondre aux nouvelles attentes des entreprises

Plus en détail

Méthodologie utilisée

Méthodologie utilisée Dossier spécial Juillet 2010 La carte d identité du de la mutualité Exploitation par le CEREQ des DADS 2007 L Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité (OEMM) a poursuivi son travail de collaboration

Plus en détail

ARGOS. GFE 05 Structures métalliques. Travail des métaux Fonderie. Pistes de réflexion

ARGOS. GFE 05 Structures métalliques. Travail des métaux Fonderie. Pistes de réflexion ARGOS Analyse régionale pour les grandes orientations du schéma des formations Pistes de réflexion GFE 05 Structures métalliques Juillet 2005 Travail des métaux Fonderie Réalisation CarifOref Midi-Pyrénées

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

Formation et insertion

Formation et insertion Formation et insertion Plus d un élève sur trois formé dans l industrie A la rentrée 2011, près de 600 élèves suivent une formation professionnelle initiale sur le territoire vitryat. Plus d un tiers se

Plus en détail

Information presse. + de 130 exposants INFORMATION PRESSE

Information presse. + de 130 exposants INFORMATION PRESSE Information presse + de 130 exposants 1 11 ème édition des Rendez-vous de l Emploi, de la formation et de la création d entreprise RENDEZ-VOUS A MÂCON vendredi edi 17 octobre 2014 de 9h à 17h PARC DES

Plus en détail

Fonction. Secteurs d'activité. Débouchés possibles

Fonction. Secteurs d'activité. Débouchés possibles Fonction o Accueil et garde des enfants, o Aide à la prise des repas des enfants o Contribution à l éducation et au développement affectif et intellectuel o Entretien et l hygiène des locaux... Secteurs

Plus en détail

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - SEPTEMBRE 2015 LOIRE-ATLANTIQUE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 30/06/2015 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE

Plus en détail

Analyse de l'insertion

Analyse de l'insertion Analyse de l'insertion Cheminement scolaire et insertion professionnelle des diplômés du Certificat d aptitude professionnelle (CAPA) Travaux paysagers (TP) en 2008 - Enquête 2011 Juillet 2012 CAPA TP

Plus en détail

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 LOIRE-ATLANTIQUE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE

Plus en détail

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie : propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie Les ateliers régionaux de l orientation tout au long de la vie Amiens, le 23 novembre 2010 Sommaire Le diagnostic territorial, de quoi parle-t-on?

Plus en détail

Analyse de l'insertion

Analyse de l'insertion Analyse de l'insertion Cheminement scolaire et insertion professionnelle des diplômés du Certificat d aptitude professionnelle (CAPA) Production, utilisation des matériels (PAUM) en 2008 - Enquête 2011

Plus en détail

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 LA PROFESSION D AMBULANCIER EN CHAMPAGNE-ARDENNE Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007 OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 51011 Châlons en Champagne

Plus en détail

Eléments d une réflexion sur...

Eléments d une réflexion sur... OREF ALSACE Eléments d une réflexion sur... EMPLOI - FORMATION Les métiers de la coiffure et des soins esthétiques et cosmétiques n : 26 janvier 2011 Le champ couvert correspond à un ensemble d emplois,

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Aménagement urbanisme développement et prospective Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne 11 Objectifs et Méthodologie Objectifs : Analyse du profil sociodémographique des clients des banques en ligne Historique et détention de produits financiers dans des

Plus en détail