Configuration usuelle de l installation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Configuration usuelle de l installation"

Transcription

1 LE SCANNER OU TOMODENSITOMETRIE

2 DEFINITION Le scanner ou tomodensitométrie (TDM) est un examen radiographique qui utilise les rayons X en faisceau très étroit, avec leur propriété de traverser les tissus en fonction de leur densité, pour réaliser des images en coupes axiales et fines du corps avec le plus souvent, l'utilisation de produit de contraste qui permet de renforcer les contrastes au niveau des viscères pleins.

3 HISTORIQUE Le principe de la tomodensitométrie repose sur le théorème de Radon (1917) qui décrit comment il est possible de reconstruire la géométrie bidimensionnelle d'un objet à partir d'une série de projections mesurées tout autour de celui-ci. ci. Cette méthode peut être étendue à la reconstruction de la tomographie interne d'un objet à partir de la façon dont les rayons le traversant sont absorbés suivant leurs angles de pénétration. Toutefois, les calculs nécessaires à cette technique la rendaient impraticable avant l'avènement des ordinateurs. L'ordinateur attribue à chaque pixel d'image une valeur d'échelle de gris proportionnelle à l'absorption des rayons X par le volume corporel correspondant. La densité mesurée en unités Hounsfield (UH) va de pour l'air à pour l'os dense cortical, en passant par -50 pour la graisse et 0 pour l'eau.

4 PRINCIPE DE L EXAMEN On coupe le patient en «tranches» axiales sur un volume donné. C est une exploration très précise d un volume du corps humain. C est une technique d imagerie qui consiste à mesurer l absorption des rayons X par les tissus, puis par traitement informatique à numériser et enfin reconstruire les images en 2D ou 3D des structures anatomiques.

5 Configuration usuelle de l installation

6 PRESCRIPTION MEDICALE La prescription doit être réalisée par un médecin, en justifiant la demande et en y indiquant clairement: le ou les motifs de la demande d examen; la biologie; les allergies si il y en a; ou tout autre renseignement. Tout ceci permettra de réaliser le protocole adéquat à la pathologie du patient et une bonne interprétation de l examen par le radiologue.

7 LA PREPARATION à L EXAMEN Information du patient : Expliquer au patient le but et le déroulement de l'examen : non douloureux, possibilité de sensation de chaleur lors du passage du produit de contraste iodé; Absence de risque de grossesse; Bilan de la fonction rénale : urée, créatinine, clairance; Mise en place d une voie veineuse périphérique (cathéter vert ou rose) si injection prévue. Traitement en cours si injection de Produit de Contraste : Antidiabétique oral (biguanides) à arrêter 48 heures avant et après car risque d'interactions avec le produit de contraste; Si terrain allergique : prise d'un traitement 72 heures avant l'examen; Etre à jeun depuis 4 à 6 heures afin d'éviter les vomissements pouvant être provoqués par le produit de contraste. De moins en moins, adjuvants mieux tolérés.

8 INSTALLATION DU PATIENT Le plus souvent: décubitus dorsal, la tête vers l appareil et les bras tendus. Injection de produit de contraste iodé : oui souvent mais pourquoi? Elle permet une meilleure différenciation des tissus et l étude des propriétés de rehaussement des lésions. Durant l'injection, le patient peut sentir parfois une chaleur dans le cou et le ventre mais cette sensation disparaît rapidement. L injection se fait la plupart du temps à l aide de l injecteur automatique : concentration du produit de 300 à 450mg/ml, en moyenne 93 cc, avec un débit de 2,5 à 3cc/s. Le produit de contraste est éliminé par les riens en quelques heures.

9 ACQUISITION Temps d acquisition: très rapide Il faut compter 15mn avec des temps d apnées très courtes( 13s pour couper en millimétrique thorax-abdomino- pelvien ) Il est important pendant que le lit se déplace au moment de l'émission des Rayons X que le patient reste immobile et le plus détendu(e) possible.

10 FIN D EXAMEN On libère le patient. Lorsqu'une injection intraveineuse de produit de contraste est réalisée, il est préférable de maintenir quelques temps la voie d'abord veineuse au cas où une réaction allergique apparaîtrait dans les minutes qui suivent l'injection. Puis le patient peut être dépiqué. On lui rappelle la conduite à tenir : boire beaucoup, arrêt 48 heures du traitement

11 Les manipulateurs traitent les images, créent un CD de la totalité des volumes réalisés et de la dose reçue. Ils cotent l examen comme tout acte médical. Ils nettoient la table d examen et refont une seringue automatique. Le radiologue réalise, de son côté, l'analyse complète des images ; celle-ci ci est parfois complexe. Elle prend toujours du temps (chaque examen produit un grand nombre d'images, à comparer parfois à celles des précédents examens). Enfin, le radiologue rédige un compte rendu qui est joint aux images. L'ensemble du dossier est remis au patient ou au service demandeur.

Fiches Réalisées Par La Société Française De Radiologie (SFR) IRM CHEZ L'ENFANT

Fiches Réalisées Par La Société Française De Radiologie (SFR) IRM CHEZ L'ENFANT Fiches Réalisées Par La Société Française De Radiologie (SFR) Madame, Monsieur, IRM CHEZ L'ENFANT Un examen radiologique a été proposé pour votre enfant. Une information vous est fournie sur le déroulement

Plus en détail

Comment se déroule un scanner?

Comment se déroule un scanner? Comment se déroule un scanner? Vous serez allongé sur un lit qui se déplace dans un large anneau, le plus souvent sur le dos et seul dans la salle d examen ; nous pourrons communiquer avec vous grâce à

Plus en détail

VOUS ALLEZ PASSER UNE IRM CÉRÉBRALE, QUE DEVEZ-VOUS SAVOIR?

VOUS ALLEZ PASSER UNE IRM CÉRÉBRALE, QUE DEVEZ-VOUS SAVOIR? VOUS ALLEZ PASSER UNE IRM CÉRÉBRALE, QUE DEVEZ-VOUS SAVOIR? Votre médecin vous a prescrit une IRM cérébrale. Cet examen, qui dure 15 à 30 minutes, se pratique dans un cabinet de radiologie ou dans un service

Plus en détail

LA TOMODENSITOMETRIE OU LE SCANNER Dr BOUSSOUF A CHU SETIF

LA TOMODENSITOMETRIE OU LE SCANNER Dr BOUSSOUF A CHU SETIF LA TOMODENSITOMETRIE OU LE SCANNER Dr BOUSSOUF A CHU SETIF DEFINITION: La tomodensitométrie se définit comme une chaîne radiologique tomographique effectuant la mesure de l atténuation d un faisceau de

Plus en détail

Synthèse par tiges, vis et crochets

Synthèse par tiges, vis et crochets Synthèse par tiges, vis et crochets 10 2. Tomodensitométrie trie (TDM) ou scanner Utilisation rayons X Intérêt : étudier l os l et les parties molles, et canal rachidien Interprétation tation : est une

Plus en détail

LE SCANNER MEDICAL DR ABDOULAYE TAYE UNIVERSITE ALIOUNE DIOP DE BAMBEY PRESENTATION AU SEMINAIRE DU JEUDI 15 AVIL 2014

LE SCANNER MEDICAL DR ABDOULAYE TAYE UNIVERSITE ALIOUNE DIOP DE BAMBEY PRESENTATION AU SEMINAIRE DU JEUDI 15 AVIL 2014 LE SCANNER MEDICAL DR ABDOULAYE TAYE UNIVERSITE ALIOUNE DIOP DE BAMBEY PRESENTATION AU SEMINAIRE DU JEUDI 15 AVIL 2014 À l hopital Abass NDAO PLAN GENERAL OBJECTIFS INTRODUCTION NATURE, PRORIETES ET PRODUCTION

Plus en détail

La Tomodensitométrie

La Tomodensitométrie La Tomodensitométrie Du plan à la coupe Nous vivons dans un monde tridimensionnel, mais l image que nous avons de ce monde se forme sur le plan (2D) de notre rétine. La vision binoculaire nous donne l

Plus en détail

TOMODENSITOMETRIE CT TDM SCANOGRAPHIE. Pr Jean-Luc Moretti Fac Diderot Univ Paris 7 Hop ST-Louis

TOMODENSITOMETRIE CT TDM SCANOGRAPHIE. Pr Jean-Luc Moretti Fac Diderot Univ Paris 7 Hop ST-Louis TOMODENSITOMETRIE CT TDM SCANOGRAPHIE Pr Jean-Luc Moretti Fac Diderot Univ Paris 7 Hop ST-Louis TDM Tomographie par rayons X assistée par ordinateur développée par G.M. Hounsfield, Prix Nobel de Médecine

Plus en détail

Imagerie médicale. Avoir des informations sur l intérieur de la boite sans l'ouvrir... N'ouvrir qu'à but thérapeutique!

Imagerie médicale. Avoir des informations sur l intérieur de la boite sans l'ouvrir... N'ouvrir qu'à but thérapeutique! Imagerie médicale Avoir des informations sur l intérieur de la boite sans l'ouvrir... N'ouvrir qu'à but thérapeutique! http://www.geekdad.fr/2013/09/operation-chirurgicale-dun-ours-en-peluche/ Deux possibilités

Plus en détail

UE 2.4 S1 processus traumatiques. Les explorations

UE 2.4 S1 processus traumatiques. Les explorations UE 2.4 S1 processus traumatiques Les explorations Plan Introduction 1 ère partie : examens non invasifs 1.1. radiologie 1.2. scanner 1.3. IRM 1.4. échographie des parties molles 2 ème partie : examens

Plus en détail

Ponction-biopsie abdominale en radiologie

Ponction-biopsie abdominale en radiologie Formulaire d information Ponction-biopsie abdominale en radiologie Madame, Monsieur, Votre médecin vous a proposé un examen en radiologie. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en effet la

Plus en détail

Imagerie Médicale : Fondements. Radiographie et scanner CT

Imagerie Médicale : Fondements. Radiographie et scanner CT Imagerie Médicale : Fondements Radiographie et scanner CT Master 2 MultiMedia : Image et Son Numériques Pascal Desbarats (desbarats@labri.fr) IMF : Radiographie et scanner CT p.1 Questions Comment produit-on

Plus en détail

IMAGERIE MEDICALE RADIOTHERAPIE. Quel rôle pour l Aide soignant?

IMAGERIE MEDICALE RADIOTHERAPIE. Quel rôle pour l Aide soignant? IMAGERIE MEDICALE RADIOTHERAPIE Quel rôle pour l Aide soignant? IMAGERIE MEDICALE Actes réalisés en radiologie ou en médecine nucléaire : Radiographie standard Echographie Scanner IRM Scintigraphie TEP

Plus en détail

La radioprotection du patient : quelques aspects pratiques -scanner et médecine nucléaire-

La radioprotection du patient : quelques aspects pratiques -scanner et médecine nucléaire- La radioprotection du patient : quelques aspects pratiques -scanner et médecine nucléaire- En radiologie conventionnelle 1. Tube radiogène produisant des rayons X 2. Faisceau incident homogène 3. Patient

Plus en détail

les têtes sans faire mal

les têtes sans faire mal L art de couper les têtes sans faire mal Erwan Le Pennec, chargé de recherche Inria à l Université Paris-Sud Le principe du scanner implique de savoir retrouver un objet à partir d une collection de radiographies

Plus en détail

Le Métier de manipulateur d électro-radiologie médicale

Le Métier de manipulateur d électro-radiologie médicale S3 3.03 Expérience de terrain: travail en interprofessionalité Le Métier de manipulateur d électro-radiologie médicale Présenté par Marjorie Boyer 2015 Sommaire I/ Introduction: II/ Objectifs : III/ Déroulement

Plus en détail

Tomodensitométrie (scanner à rayons X)

Tomodensitométrie (scanner à rayons X) Tomodensitométrie (scanner à rayons X) Principes du scanner à rayons X l Le scanner à rayons X ou tomodensitométrie (TDM) a été inventé par un ingénieur anglais de chez EMI, Geoffrey Hounsfield, qui a

Plus en détail

IMAGERIE MEDICALE DU VIGNOBLE FICHE D INFORMATION POUR LES EXAMENS SCANNOGRAPHIQUES

IMAGERIE MEDICALE DU VIGNOBLE FICHE D INFORMATION POUR LES EXAMENS SCANNOGRAPHIQUES IMAGERIE MEDICALE DU VIGNOBLE FICHE D INFORMATION POUR LES EXAMENS SCANNOGRAPHIQUES 53C rue de Turckheim - 68000 COLMAR Tel : 03.89.226.226 Docteur WILDY Valérie Docteur HOLL Nathalie Docteur ROTUNNO Antoine

Plus en détail

Appareils d imagerie médicale selon la province ou le territoire et l établissement, 2011

Appareils d imagerie médicale selon la province ou le territoire et l établissement, 2011 Vous trouverez ci-dessous des renseignements de base sur l Enquête nationale sur divers équipements d imagerie médicale. Appareils d imagerie médicale selon la province ou le territoire et l établissement,

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 10507 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 26 juin 2009 Projet de loi ouvrant un crédit au titre d'indemnité d'investissement de 3 300 000 F pour financer

Plus en détail

Techniques d imagerie et Recherche

Techniques d imagerie et Recherche Techniques d imagerie et Recherche Jean-Christophe Ferré, PH 1- Unité de Neuroradiologie, Département de Radiologie et Imagerie Médicale, CHU RENNES 2- Unité/ Projet Visages U746 INSERM/ INRIA, IRISA,

Plus en détail

POELAERT Mauranne POTIER Elise 4 ème pédiatrique. Pathologie chirurgicale : amplificateur de brillance. Travail de groupe.

POELAERT Mauranne POTIER Elise 4 ème pédiatrique. Pathologie chirurgicale : amplificateur de brillance. Travail de groupe. POELAERT Mauranne POTIER Elise 4 ème pédiatrique Pathologie chirurgicale : amplificateur de brillance. Travail de groupe. Professeur : Mr Erpicum Année scolaire 2014-2015 1 Table des matières Définition

Plus en détail

Progrès & radiothérapie, vers un meilleur accès aux techniques de haute précision

Progrès & radiothérapie, vers un meilleur accès aux techniques de haute précision DOSSIER DE PRESSE Progrès & radiothérapie, vers un meilleur accès aux techniques de haute précision Inauguration du CyberKnife M6 au Centre de Lutte Contre le Cancer Eugène Marquis de Rennes 20 février

Plus en détail

Scanner X. Master Images, Sciences et Technologies de l'information 2008-2009

Scanner X. Master Images, Sciences et Technologies de l'information 2008-2009 Scanner X Master Images, Sciences et Technologies de l'information 2008-2009 Intervenant: F. Rousseau Les rayonsx Production des rayonsx Interaction avec la matière Détectiondes rayonsx Les scanners X

Plus en détail

Objectifs module radiologie standard et tomodensitométrie

Objectifs module radiologie standard et tomodensitométrie Objectifs module radiologie standard et tomodensitométrie Objectifs généraux : Cet enseignement doit permettre à l étudiant d acquérir les connaissances lui permettant de comprendre les concepts et les

Plus en détail

Sommaire : LES CANCERS DU SEIN. 1-Qu est- ce qu un cancer? 2-Qu est -ce qu un cancer du sein? 3- Les facteurs de risque.

Sommaire : LES CANCERS DU SEIN. 1-Qu est- ce qu un cancer? 2-Qu est -ce qu un cancer du sein? 3- Les facteurs de risque. LES CANCERS DU SEIN Ne donnez pas votre sein au cancer! Sommaire : 1-Qu est- ce qu un cancer? 2-Qu est -ce qu un cancer du sein? 3- Les facteurs de risque. 4-Le dépistage : Les symptômes. Ce dépliant est

Plus en détail

MVS Medical Visualisation Studio Version 1.0 Manuel utilisateur

MVS Medical Visualisation Studio Version 1.0 Manuel utilisateur MVS Medical Visualisation Studio Version 1.0 Manuel utilisateur Table des matières 1. Introduction... 3 2. Installation du logiciel... 3 3. Lancement du programme et ouverture d un fichier... 3 4. Manipulations

Plus en détail

Fiches Réalisées Par La Société Française De Radiologie (SFR) Scanner

Fiches Réalisées Par La Société Française De Radiologie (SFR) Scanner Fiches Réalisées Par La Société Française De Radiologie (SFR) Madame, Monsieur, Scanner Un examen radiologique a été proposé pour votre enfant. Une information vous est fournie sur le déroulement de l

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE Arrêté du 18 mai 2004 relatif aux programmes de formation portant sur la radioprotection des patients exposés

Plus en détail

Exposition médicale aux rayonnements ionisants en radiodiagnostic

Exposition médicale aux rayonnements ionisants en radiodiagnostic Exposition médicale aux rayonnements ionisants en radiodiagnostic Les rayonnements ionisants, c est quoi? Dans le domaine du radiodiagnostic, les rayonnements ionisants sont des rayons X produits à partir

Plus en détail

Un numéro de téléphone pour un rendez-vous mammographie

Un numéro de téléphone pour un rendez-vous mammographie Dossier de presse Lyon, le 4 avril 2012 Cancer du sein : accompagner les patientes à chaque étape de leur maladie Une nouvelle plateforme à l hôpital de la Croix-Rousse Avec plus de 50 000 nouveaux cas

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENTION ET/OU D UTILISATION DE SCANNER(S) À USAGE MÉDICAL

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENTION ET/OU D UTILISATION DE SCANNER(S) À USAGE MÉDICAL AUTO/MED/SCAN DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENTION ET/OU D UTILISATION DE SCANNER(S) À USAGE MÉDICAL Ce formulaire de demande concerne les demandes d autorisation prévues par l article R.1333-23 du code

Plus en détail

Un scanner médical au service de la recherche forestière

Un scanner médical au service de la recherche forestière Cah. Techn. Inra, 2009 68, 49-55 Un scanner médical au service de la recherche forestière Etienne Farré 1 et Charline Freyburger 1 Résumé : L analyse des relations entre la croissance des arbres et la

Plus en détail

La tomodensitométrie chez le lapin de compagnie Réalisation pratique et indications Académie vétérinaire de France 7 février 2013

La tomodensitométrie chez le lapin de compagnie Réalisation pratique et indications Académie vétérinaire de France 7 février 2013 La tomodensitométrie chez le lapin de compagnie Réalisation pratique et indications Académie vétérinaire de France 7 février 2013 Dr Didier BOUSSARIE CHV Pommery 51100 Reims PRINCIPE DE LA TOMODENSITOMETRIE

Plus en détail

www.urgencemonastir.com Cas clinique

www.urgencemonastir.com Cas clinique Cas clinique Une femme de 56 ans s est présentée au SAU pour des céphalées intenses d installation brutale évoluant depuis 10 jours. Elle s est réveillée avec une douleur vive à l'arrière de son cou se

Plus en détail

Intérêts de l'irm corps entier avec

Intérêts de l'irm corps entier avec Intérêts de l'irm corps entier avec séquences de diffusion en Oncolgie JC JOUVET 1, V THOMSON 1, M YANES 1, C JOURNE 1, M BAKIR 1,M DURIEUX 1, F DURUPT 2, Y BERTHEZENE 1 1. Service de Radiologie, Hôpital

Plus en détail

LA RADIOLOGIE. «Pourquoi essayer de faire semblant d'avoir l'air de travailler? C'est de la fatigue inutile!» Pierre Dac 05/03/2012

LA RADIOLOGIE. «Pourquoi essayer de faire semblant d'avoir l'air de travailler? C'est de la fatigue inutile!» Pierre Dac 05/03/2012 LA RADIOLOGIE F. LAURENT-DANIEL Physicienne médicale Centre GRAY Maubeuge Année universitaire 2011-2012 «Pourquoi essayer de faire semblant d'avoir l'air de travailler? C'est de la fatigue inutile!» Pierre

Plus en détail

Examen partiel d imagerie médicale (février 2004)

Examen partiel d imagerie médicale (février 2004) Examen partiel d imagerie médicale (février 2004) I LES QUESTIONS Première question : Répondre par vrai ou faux aux affirmations suivantes. Entourer la bonne réponse ou barrer la mauvaise (0.2 points par

Plus en détail

L'IMAGERIE MEDICALE. III)Radioprojection en radiologie conventionnelle. C)Les différents types d'exposition aux rayonnements

L'IMAGERIE MEDICALE. III)Radioprojection en radiologie conventionnelle. C)Les différents types d'exposition aux rayonnements 15.10.08 Mr Bouzaïd Anatomie-Physiologie-Pharmacologie L'IMAGERIE MEDICALE I)Présentation de l'imagerie A)Historique des rayons X B)Début de la radiologie II)Les différents types d'appareils A)Le radiodiagnostic

Plus en détail

Indications et stratégies des principaux examens d imagerie

Indications et stratégies des principaux examens d imagerie Indications et stratégies des principaux examens d imagerie Pr Jean- Christophe Ferré CHU Rennes, Service de Radiologie et Imagerie Médicale jean-christophe.ferre@chu-rennes.fr 6 octobre 2014 2 Imagerie

Plus en détail

PLATEAU TECHNIQUE D'IMAGERIE Tél : 03 20 69 44 14 03 20 69 44 19

PLATEAU TECHNIQUE D'IMAGERIE Tél : 03 20 69 44 14 03 20 69 44 19 PLATEAU TECHNIQUE D'IMAGERIE Tél : 03 20 69 44 14 03 20 69 44 19 Les activités de notre service sont nombreuses et sont réalisées sur des machines de génération récente. 1 IRM 1,5T 2 SCANNERS 5 SALLES

Plus en détail

RADIOPROTECTION 5 - GROSSESSE ET EXPOSITION MEDICALE

RADIOPROTECTION 5 - GROSSESSE ET EXPOSITION MEDICALE RADIOPROTECTION 5 - GROSSESSE ET EXPOSITION MEDICALE 1 - Dose délivrées : RX conventionnelle TDM Médecine nucléaire Radiothérapie 2 - Effets des ray. sur la grossesse : malformatifs cancérogènes 3 - Situations

Plus en détail

La Tomodensitométrie. S Willoteaux, F Thouveny, A Bouvier, C Nedelcu, C Aubé CHU d Angers

La Tomodensitométrie. S Willoteaux, F Thouveny, A Bouvier, C Nedelcu, C Aubé CHU d Angers La Tomodensitométrie Principes / Techniques S Willoteaux, F Thouveny, A Bouvier, C Nedelcu, C Aubé CHU d Angers Question Vous relisez avec votre senior l acquisition abdominopelvienne réalisée en garde

Plus en détail

Scanner X. Intervenant : E. Baudrier baudrier@unistra.fr

Scanner X. Intervenant : E. Baudrier baudrier@unistra.fr Scanner X Intervenant : E. Baudrier baudrier@unistra.fr Les rayons X Production des rayons X Interaction avec la matière Détection des rayons X Les scanners X Reconstruction de l image L image Ondes électromagnétiques

Plus en détail

LA SCINTIGRAPHIE EN MEDECINE VETERINAIRE

LA SCINTIGRAPHIE EN MEDECINE VETERINAIRE Dr. Paul Barthez Médecine Nucléaire - Année 2002-03 D1 1 Année 2002-03 Unité pédagogique de Radiologie Imagerie Médicale D1 Bases Physiques et Techniques en Imagerie Médicale LA SCINTIGRAPHIE EN MEDECINE

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. FERCAYL 100mg/2ml Solution injectable / pour perfusion. Fer (élément) sous forme de complexe fer dextran

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. FERCAYL 100mg/2ml Solution injectable / pour perfusion. Fer (élément) sous forme de complexe fer dextran NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR FERCAYL 100mg/2ml Solution injectable / pour perfusion Fer (élément) sous forme de complexe fer dextran Ce médicament fait l objet d une surveillance supplémentaire

Plus en détail

Un tout nouveau regard sur vos patients.

Un tout nouveau regard sur vos patients. Un tout nouveau regard sur vos patients. Système de radiographie numérique à faisceau conique 3D Réduire les coûts tout en améliorant les résultats. La toute dernière technologie 3D offre des images de

Plus en détail

Youssef Ech chaykhy Master TNRP

Youssef Ech chaykhy Master TNRP Youssef Ech chaykhy Master TNRP 1 1. Généralités PLAN 2. Protection contre les rayonnements ionisants 3. Principes de la protection contre l irradiation externe 4. Objectifs de la protection et de la sûreté

Plus en détail

RECRUTE. UN(E) MANIPULATEUR(TRICE) en IMAGERIE MEDICALE. Pôle Médico-Technique. Poste CDD 90% Ci-joint la fiche de poste. Renseignements à :

RECRUTE. UN(E) MANIPULATEUR(TRICE) en IMAGERIE MEDICALE. Pôle Médico-Technique. Poste CDD 90% Ci-joint la fiche de poste. Renseignements à : RECRUTE UN(E) MANIPULATEUR(TRICE) en IMAGERIE MEDICALE Pôle Médico-Technique Poste CDD 90% Ci-joint la fiche de poste Renseignements à : Monsieur Christian RULL Cadre de Santé Imagerie Médicale Pôle Médico-Technique

Plus en détail

Image fœtale en écho obstétrique

Image fœtale en écho obstétrique ECHOGRAPHIE DEFINITION -L'échographie est une technique d'imagerie médicale qui utilise des ultrasons. -Ce nom désigne à la fois l'acte médical et l'image qui en résulte. -Examen échographique rapide et

Plus en détail

Health & beauty Network ltd Cellu Smooth. Notice d utilisation

Health & beauty Network ltd Cellu Smooth. Notice d utilisation Health & beauty Network ltd Cellu Smooth Notice d utilisation 1 Le Cellu Smooth est un appareil thérapeutique qui utilise des ultrasons. Il aide à traiter les migraines, l arthrite, les rhumatismes, les

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE MINISTÈRE CHARGÉ DE LA SANTÉ DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE PORTFOLIO DE L ÉTUDIANT (document à tenir

Plus en détail

Haute précision diagnostique et exposition minimale aux rayons. Scanner. Informations pour médecins référents

Haute précision diagnostique et exposition minimale aux rayons. Scanner. Informations pour médecins référents Haute précision diagnostique et exposition minimale aux rayons Scanner Informations pour médecins référents Une technologie de pointe po Une technologie de pointe pour Une technologie une haute précision

Plus en détail

Généralités sur les injections

Généralités sur les injections Généralités sur les injections UE 4.4 S2 THERAPEUTIQUES ET CONTRIBUTION AU DIAGNOSTIC MEDICAL C. REVAUX, G. PASCHER, L.NEROVIQUE, A.PAPAS, I..JUIF, N.COUGNOUX Promotion 2014-2017 1 Plan 1- Principes à

Plus en détail

ACROSPORT Proposition d'une unité d'apprentissage en cycle 3

ACROSPORT Proposition d'une unité d'apprentissage en cycle 3 dossier élaobré par d.duverneuil CPC EPS circonscription de Moissac ACROSPORT Proposition d'une unité d'apprentissage en cycle 3 COMPETENCES - Apprendre à piloter son corps dans un espace aérien structuré.

Plus en détail

Organisation générale du service

Organisation générale du service Organisation générale du service Le service est divisé en deux secteurs, dont les frontières sont floues dans la pratique. 4 médecins dont deux cancérologues (Dr. Hess et Dr. Sarda) et deux Infectiologues

Plus en détail

THEME : PHLEGMONS PERIAMYGDALIENS

THEME : PHLEGMONS PERIAMYGDALIENS THEME : PHLEGMONS PERIAMYGDALIENS BUT DE LA DEMARCHE : ce référentiel concerne l évaluation de la prise en charge diagnostique et thérapeutique des phlegmons périamygdaliens Définition. Cette collection

Plus en détail

DÉCLARATION DE DÉTENTION/UTILISATION D APPAREILS ÉLECTRIQUES GÉNÉRANT DES RAYONS X

DÉCLARATION DE DÉTENTION/UTILISATION D APPAREILS ÉLECTRIQUES GÉNÉRANT DES RAYONS X DEC/GX DÉCLARATION DE DÉTENTION/UTILISATION D APPAREILS ÉLECTRIQUES GÉNÉRANT DES RAYONS X Ce formulaire de demande concerne les déclarations prévues aux 1 et 3 de l article R.1333-19 du code de la santé

Plus en détail

ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006

ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006 ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006 1. OU EN EST LE CENTRE HOSPITALIER DE LOURDES? En dépit du contexte difficile que connaît le milieu de la santé, le Centre Hospitalier de Lourdes poursuit sa progression.

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ANNEXES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS Les référentiels d activités et de compétences du métier de manipulateur d électroradiologie médicale ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet, un

Plus en détail

ρ = d = (sans unité) eau Un fluide est en équilibre dans le champ de pesanteur. Dans un repère O, i, j, k avec l'axe des z orienté vers le haut,

ρ = d = (sans unité) eau Un fluide est en équilibre dans le champ de pesanteur. Dans un repère O, i, j, k avec l'axe des z orienté vers le haut, Pour mettre en mouvement un objet, déformer un objet, modifier le mouvement d'un objet ; il est nécessaire de faire subir à celui-ci une action mécanique (avec ou sans contact). Pour décrire cette action

Plus en détail

Les Bougainvilliers 9 allée Lazare Sauvaigo 98000 Monaco Tél. : +377 97 77 89 60 www.imagein.pro

Les Bougainvilliers 9 allée Lazare Sauvaigo 98000 Monaco Tél. : +377 97 77 89 60 www.imagein.pro Vous allez avoir une infiltration SOUS RAYONS X (TDM OU RADIOGRAPHIE) DE CORTISONE Madame, Monsieur, Votre médecin vous a proposé une intervention radiologique. Elle sera pratiquée avec votre consentement.

Plus en détail

Logiciel GENI. Le Standard du suivi Nutritionnel MICRO6. Solutions Informatiques de Santé

Logiciel GENI. Le Standard du suivi Nutritionnel MICRO6. Solutions Informatiques de Santé Logiciel GENI Le Standard du suivi Nutritionnel MICRO6 Solutions Informatiques de Santé Edité par MICRO 6 GENI Le Standard de la Diététique UN VERITABLE GESTIONNAIRE D'ENQUETES Réalisation d'enquêtes

Plus en détail

POUR MIEUX COMPRENDRE LA RADIOTHéRAPIE

POUR MIEUX COMPRENDRE LA RADIOTHéRAPIE POUR MIEUX COMPRENDRE LA RADIOTHéRAPIE Ce livret a pour objectif de vous aider à mieux comprendre votre traitement et à mieux vivre ses différentes étapes. Les modalités du traitement peuvent varier d

Plus en détail

Informations générales Pour vous, pour la vie

Informations générales Pour vous, pour la vie IMAGERIE PAR RÉSONANCE MAGNÉTIQUE Informations générales Pour vous, pour la vie Qu est-ce que c est? L IRM veut dire imagerie par résonance magnétique. Le mot magnétique indique que l appareil comporte

Plus en détail

Fidex : Une simple évolution ou une révolution dans le monde de l imagerie vétérinaire?

Fidex : Une simple évolution ou une révolution dans le monde de l imagerie vétérinaire? Fidex : Une simple évolution ou une révolution dans le monde de l imagerie vétérinaire? Dr Sanspoux Frédéric. Capvéto Bellac - 05 juillet 2014. En 2011 est apparue sur le marché de l imagerie vétérinaire

Plus en détail

Une salle plus adaptée pour les équipes

Une salle plus adaptée pour les équipes Depuis quelques semaines, le service de chirurgie vasculaire et cardiaque de la Clinique du Tonkin de Villeurbanne pratique ses interventions dans une toute nouvelle salle, pourvue d un équipement d imagerie

Plus en détail

Comment vider son appareil photo numérique?

Comment vider son appareil photo numérique? Page 1 sur 21 Comment vider son appareil photo numérique? Avec un lecteur de cartes, car cette méthode n oblige pas l installation de l appareil photo sur le PC. 1- introduire la carte de l appareil photo

Plus en détail

Applications potentielles du scanner avec acquisition en énergie spectrale (bi-énergie) pour l exploration de l appareil urinaire

Applications potentielles du scanner avec acquisition en énergie spectrale (bi-énergie) pour l exploration de l appareil urinaire Applications potentielles du scanner avec acquisition en énergie spectrale (bi-énergie) pour l exploration de l appareil urinaire J. CHARTON, E-M. KIEFFER, S. REBIH, G. BAZILLE, H. LANG, C. ROY Service

Plus en détail

PROCEDURE GENERALE DE LA RADIOPROTECTION DU SERVICE D IMAGERIE MEDICALE

PROCEDURE GENERALE DE LA RADIOPROTECTION DU SERVICE D IMAGERIE MEDICALE 1/8 Dans le cadre de l optimisation de la radioprotection, on s attachera : à utiliser les valeurs des paramètres d exposition les plus adaptés : temps, voltage, ampérage, longueur explorée et surtout

Plus en détail

ACNEPLUS, 20 mg/g; 50 mg/g, crème Nitrate de miconazole - Peroxyde de benzoyle

ACNEPLUS, 20 mg/g; 50 mg/g, crème Nitrate de miconazole - Peroxyde de benzoyle ACNEPLUS, 20 mg/g; 50 mg/g, crème Nitrate de miconazole - Peroxyde de benzoyle Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour

Plus en détail

Windows 8.1 : créer une clé USB bootable de réparation, restauration ou récupération

Windows 8.1 : créer une clé USB bootable de réparation, restauration ou récupération Windows 8.1 : créer une clé USB bootable de réparation, restauration ou récupération Depuis Windows 8.1 il n'est plus possible de créer un CD de récupération "disque de réparation système". A la place

Plus en détail

3. La Radiologie. 3. Imagerie Radiologique. 3.1. Production des Rayons X

3. La Radiologie. 3. Imagerie Radiologique. 3.1. Production des Rayons X 3. La Raiologie J.M. Rocchisani Imagerie Méicale par Rayonnements 1 3. Imagerie Raiologique 1. Prouction es rayons X 2. Interaction photon X/matière 3. Formation e l'image 4. Détecteurs 5. Techniques Raiographie

Plus en détail

Une information vous est fournie sur le déroulement de l examen et de ses suites.

Une information vous est fournie sur le déroulement de l examen et de ses suites. Fiche UG 3 Vous allez avoir une embolisation de fibrome utérin Madame, Mademoiselle, Votre médecin vous a proposé un examen radiologique. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en effet la

Plus en détail

Information destinée aux patients. Traitement par radiothérapie. Des réponses à vos questions

Information destinée aux patients. Traitement par radiothérapie. Des réponses à vos questions Information destinée aux patients Traitement par radiothérapie Des réponses à vos questions Bienvenue dans le service de radio-oncologie Une radiothérapie vous est prescrite. Celle-ci dure généralement

Plus en détail

La radioprotection appliquée à la radiologie en quelques mots. Pierre NAULET

La radioprotection appliquée à la radiologie en quelques mots. Pierre NAULET La radioprotection appliquée à la radiologie en quelques mots Pierre NAULET Quelques QCM L'irradiation naturelle par an en France est de l'ordre de : Ø A : 3 Gy Ø B : 3,5 msv Ø C : 3500 Bq Ø D : 10 msv

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN Docteur Antoine MONET Centre d Imagerie Fonctionnelle Clinique Saint Augustin Jeudi 25 Septembre 2008 Un peu d histoire

Plus en détail

LE CREUX AXILLAIRE : LE NORMAL ET LE

LE CREUX AXILLAIRE : LE NORMAL ET LE LE CREUX AXILLAIRE : LE NORMAL ET LE PATHOLOGIQUE S.EL HADDAD, Z.JAMALEDDINE, A.EL QUESSAR, M.M.CHERKAOUI SERVICE D IMAGERIE MÉDICALE HÔPITAL UNIVERSITAIRE CHEIKH ZAID INTRODUCTION 1 Creux axillaire compartiment

Plus en détail

Installation d une nouvelle version SolidWorks CadWare Systems

Installation d une nouvelle version SolidWorks CadWare Systems Installation d une nouvelle version SolidWorks 1 SOMMAIRE I) Comment effectuer une mise a jour de SolidWorks... 3 II) Pré-requis et recommandations... 3 1. Arrêt de l antivirus... 3 2. Sauvegarde des options

Plus en détail

Règlement d application du contrôle des études

Règlement d application du contrôle des études Notes : Le plan d études et l acquisition des crédits sont basés sur le système européen de transfert et d accumulation de crédits. Développé par L Union Européenne, il a pour but de faciliter la lecture

Plus en détail

PHOTOGRAPHIE Fondamentaux

PHOTOGRAPHIE Fondamentaux PHOTOGRAPHIE Fondamentaux Août 2009 ETYMOLOGIE Le terme photographie vient du grec photo signifiant lumière, clarté et de graphie, peindre, dessiner, écrire. Ainsi, au sens littéral, la photographie est

Plus en détail

Liaison Financière v15.0

Liaison Financière v15.0 Pour les professionnels de l habitat social Liaison Financière v15.0 Manuel des nouveautés Salvia Développement Tél. +33 (0)9 72 72 66 66 Bat 270, 45 Av Victor Hugo 93534 Aubervilliers Cedex www.salviadeveloppement.fr

Plus en détail

mercredi 19 mai 2010 L infirmier(e) et le département d Imagerie Médicale

mercredi 19 mai 2010 L infirmier(e) et le département d Imagerie Médicale L infirmier(e) et le département d Imagerie Médicale Le rôle «diagnostique» De manière tout à fait générale, quelle que soit la technique utilisée, il faudra reconnaître l'anxiété du patient par rapport

Plus en détail

TOMODENSITOMETRIE sémiologie. JY Gauvrit

TOMODENSITOMETRIE sémiologie. JY Gauvrit TOMODENSITOMETRIE sémiologie JY Gauvrit Neuroradiologie - Neuroimagerie Modalités : - Radiographie standard - Echographie - Artériographie - Tomodensitométrie (Scanner) - Imagerie par Résonance Magnétique

Plus en détail

Vous allez passer une IRM...

Vous allez passer une IRM... Vous allez passer une IRM... PP 001184-06 08 - Bayer Santé - SAS au capital de 47.857.291,14-706 580 149 RCS Nanterre Bayer Santé Division Bayer Schering Pharma www.bayerscheringpharma.fr Votre neurologue

Plus en détail

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes LES INJECTIONS DEFNINTION Une injection parentérale est l introduction dans l organisme de substances médicamenteuses par une autre voie que le tube digestif au moyen d une seringue et d une aiguille.

Plus en détail

Vu la Convention de sauvegarde des droits de l homme et des libertés fondamentales du Conseil de l Europe du 4 novembre 1950 ;

Vu la Convention de sauvegarde des droits de l homme et des libertés fondamentales du Conseil de l Europe du 4 novembre 1950 ; DELIBERATION N 2012-86 DU 11 JUIN 2012 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE SUR LA DEMANDE PRESENTEE PAR LE MINISTRE D ETAT RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE PAR LA

Plus en détail

L Imagerie Radiologique et le Cancer. Philippe Devred Laetitia Aycard

L Imagerie Radiologique et le Cancer. Philippe Devred Laetitia Aycard L Imagerie Radiologique et le Cancer Philippe Devred Laetitia Aycard Préoccupations médicales / Techniques variées Technique instrument pour essayer de répondre à certaines questions Radiologie «conventionnelle»

Plus en détail

VistaScan Mini View Scanner complètement autonome

VistaScan Mini View Scanner complètement autonome VistaScan Mini View Scanner complètement autonome Le nouveau scanner d écrans à mémoire avec écran tactile pour les formats intra-oraux AIR COMPRIMÉ ASPIRATION IMAGERIE ODONTOLOGIE CONSERVATRICE Nouveau!

Plus en détail

THEME : PLACE DE L AERATEUR TRANSTYMPANIQUE (ATT) DANS LE TRAITEMENT DE L OTITE SERO-MUQUEUSE BILATERALE (OSM)

THEME : PLACE DE L AERATEUR TRANSTYMPANIQUE (ATT) DANS LE TRAITEMENT DE L OTITE SERO-MUQUEUSE BILATERALE (OSM) THEME : PLACE DE L AERATEUR TRANSTYMPANIQUE (ATT) DANS LE TRAITEMENT DE L OTITE SERO-MUQUEUSE BILATERALE (OSM) BUT DE LA DEMARCHE : diminuer le risque iatrogène Introduction : Cible professionnelle : ORL

Plus en détail

Prévention de la mort subite du nourrisson

Prévention de la mort subite du nourrisson Prévention de la mort subite du nourrisson Sommaire Introduction... 3 Tabagisme pendant la grossesse... 4 Tabagisme après la naissance de l enfant... 6 Position de couchage... 8 Température de la chambre

Plus en détail

Bordeaux, le 10/10/2014. N/Réf. : CODEP-BDX-2014-046338. SERVICIOS DE CONTROL E INSPECCION S.A. 234 allée des Lilas 33140 CADAUJAC

Bordeaux, le 10/10/2014. N/Réf. : CODEP-BDX-2014-046338. SERVICIOS DE CONTROL E INSPECCION S.A. 234 allée des Lilas 33140 CADAUJAC REPUBLIQUE FRANCAISE DIVISION DE BORDEAUX N/Réf. : CODEP-BDX-2014-046338 Bordeaux, le 10/10/2014 SERVICIOS DE CONTROL E INSPECCION S.A. 234 allée des Lilas 33140 CADAUJAC Objet : Inspection n INSNP-BDX-2014-0035

Plus en détail

Julie Morin, t.i.m. Mars 2014

Julie Morin, t.i.m. Mars 2014 Élaboré par : Francine Roy, t.i.m. Julie Morin, t.i.m. Mars 2014 Adopté par le comité d inspection professionnelle : le 12 mars 2014 Adopté par le conseil d administration : le 14 mars 2014 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

PERSOLIEN Le service personnalisé des patients traités par chimiothérapie orale

PERSOLIEN Le service personnalisé des patients traités par chimiothérapie orale PERSOLIEN Le service personnalisé des patients traités par chimiothérapie orale Le suivi Persolien Initiative du RFPC* unique en oncologie Contexte: - Développement des anti-cancéreux oraux - S inscrit

Plus en détail

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT CISNAF 100 MBq/mL, solution injectable 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE 1 ml contient 100 MBq de fluorure ( 18 F) de sodium

Plus en détail

TECHNIQUES DE MESURE DE LA MASSE GRASSE &

TECHNIQUES DE MESURE DE LA MASSE GRASSE & TECHNIQUES DE MESURE DE LA MASSE GRASSE & DE LA COMPOSITION CORPORELLE 1 - METHODES DIRECTES : -Sur le cadavre. -Par radioactivation neutronique. -Par la DEXA (dual energy X-ray absorptiometry). 2 - METHODES

Plus en détail

1.4 Un examen partiel non-réussi peut être répété au plus tôt l'année suivante.

1.4 Un examen partiel non-réussi peut être répété au plus tôt l'année suivante. Directives concernant l'examen d'aptitude «Instructeur de vol libre, cat. Delta», vers. 16/91, 27.11.91, pg 1 DIRECTIVES CONCERNANT L'EXAMEN D'APTITUDE INSTRUCTEUR DE VOL LIBRE CATEGORIE DELTA 1. Généralités

Plus en détail

Infiltration Foramino-epidurale de cortisonique sous contrôle radiologique

Infiltration Foramino-epidurale de cortisonique sous contrôle radiologique Infiltration Foramino-epidurale de cortisonique sous contrôle radiologique L infiltration foraminale consiste à injecter un médicament anti-inflammatoire à base de cristaux de cortisone directement au

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION POUR L'UTILISATEUR

NOTICE: INFORMATION POUR L'UTILISATEUR NOTICE: INFORMATION POUR L'UTILISATEUR DAFALGAN Nourrisson 80 mg suppositoires DAFALGAN Jeune enfant 150 mg suppositoires DAFALGAN Grand enfant 300 mg suppositoires Paracétamol Veuillez lire attentivement

Plus en détail

FRANÇAIS. Planmeca ProX

FRANÇAIS. Planmeca ProX FRANÇAIS Planmeca ProX Le meilleur appareil à rayons X intraoral Planmeca est fière d élargir sa gamme complète de produits d imagerie avec un nouvel appareil à rayons X intraoral : Planmeca ProX. L appareil

Plus en détail