L Union européenne face à la mondialisation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Union européenne face à la mondialisation"

Transcription

1 Année universitaire 2013/2014 Collège universitaire Semestre de printemps L Union européenne face à la mondialisation Pavol SZALAI Syllabus Contenu et objectifs pédagogiques L Union européenne est à la fois un acteur et un objet de la mondialisation ; elle est un moteur de transformation du monde et un résultat de la mondialisation. Le cours vise à analyser l interaction entre l Union européenne et le monde à travers un éventail de sujets et avec un accent paticulier mis sur l actualité. Après deux séances sur le fonctionnement de l UE et sur le phénomène de la mondialisation, nous aborderons les problématiques clées des relations de l Europe avec le monde : commerce et concurrence ; énergie et environnement ; démographie et migrations ; diplomatie et défense ; problèmes des économies émergeantes. Les étudiants découvriront des problématiques à l aide des débats et des simulations afin de se doter, au fil des cours, de compétences véritablement professionnelles. Chaque séance sera ainsi composée - d une revue / de deux revues presse, - d une conférence de l enseignant, - d un exposé / de deux exposés. La revue de presse comme la conférence et l exposé seront suivis d un débat en classe. L objectif du cours n est pas simplement la transmission des connaissances ; il est de s engager dans une réflexion commune qui s oriente vers les solutions des problèmes identifiés. Les 12 séances devraient permettre aux étudiants à travers leur participation active de développer des compétences et des méthodes de travail qui leur seront utiles dans les années à venir, quel que soit leur parcours. A la fin de ce cours, les étudiants devraient donc savoir - analyser les politiques publiques et faire la distinction entre «politics» et «policy» ; - rédiger un «policy memo» (une note politique) adressé à un décideur qui identifie des problèmes ainsi que des solutions d une politique publique particulière ; - identifier les risques et les opportunités des stratégies d entreprises.

2 Modalités d évaluation La note finale sera basée cinq éléments. Elément Exposé (15 min.) Quiz (60 min.) «Policy memo» (Note politique d une page) Revue de presse (5 min.) Participation en classe Total 100 % Détails 40 Faire un exposé sur un des sujets proposés et envoyer à l avance un plan détaillé 20 Faire un quiz qui portera sur les sujets des conférences et des exposés 20 Rédiger une note politique qui donnera des recommandations sur une politique publique 10 Présenter une actualité liée au cours et l envoyer à la classe la veille de la séance 10 Participer aux débats en classe suivant la revue de presse, la conférence et l exposé Plus précisément, la note de l exposé (40 % de la note finale) sera composée des éléments suivants: - plan et problématique cohérents 15 - démonstration des capacités d analyse 10 - informations (sources) précises et actualisées 10 - dynamisme de la présentation 5.

3 Programme des séances Thème 1. Introduction 2. Histoire, acteurs et fonctionnement de l Union européenne 3. Union europénne comme acteur et objet de la mondialisation Idées pour les exposés Europe a-t-elle besoin d un président élu par les citoyens? Elections européennes de 2014 : une bataille des extrêmes Union européenne comme un modèle de coopération pour d autres continents Crise financière comme moteur de transformation de l UE Stratégie chinoise en Afrique : un «néocolonialisme»? Phénomène McDonald s : comment mondialiser un hamburger Développement du Qatar dans l optique de la Coupe du Monde 2022 Al-Qaïda: réseau mondial, cellules locales 4. A l épreuve de la concurrence mondiale Panneaux solaires «Made in China» : diagnostique de la concurrence chinoise Accord de libre-échange avec les USA : vers un OTAN économique? Forums multilatéraux G8 et G20 : pourquoi faire? Cycle de Doha : le terminus des négociations sous le drapeau de l OMC? 5. Concurrence, les défis actuels d une politique historique La France et la concurrence : une analyse de la désindustrialisation Champions nationaux européens, gagnants ou perdants de la politique de la concurrence? L Europe, aura-t-elle son Google? Recherche et innovation : l Europe, un continent d excellence? 6. Grande dépendance énergétique de l UE Gaz de schiste aux Etats-Unis : révolution énergétique ou bulle gazière? Cohabitation de la démocratie et du nucléaire après Fukushima Energies renouvelables : un produit de luxe? Norvège contre Nigéria : comment éviter «la malédiction des ressources naturelles»

4 7. Environnement : problème local, politique continentale Eau : mobile de la troisième guerre mondiale? Climat délicat des négociations sur le climat (Paris 2015) Impasse du marché du carbone et solutions pour en sortir Acceptabilité locale un nouveau facteur international des projets d infrastructures 8. Démographie et immigration dans la «forteresse européenne» Besoins économiques et opinion publique : une adéquation de l immigration impossible? Europe : vers un Etat sans nation? Le multiculturalisme a-t-il échoué en Europe? Politique familiale française : un exemple à suivre? 9. Europe face à son voisinage : la carotte et le bâton 10. Politique de défense : des Balkans à la Syrie 11. Soucis des nouvelles puissances Partenariat oriental : Elargissement 2.0? Printemps arabe : démocratie, liberté, islam Elargissement aux Balkans occidentaux : les promesses et la réalité Europe et Turquie : un dialogue de sourds Lybie : comment choisir ses alliés? Mali : les facteurs d une réussite Afghanistan et Irak : gagner une guerre et perdre la paix? Mission Atalanta : la guerre contre la piraterie Chine : capitalisme sans démocratie? Inde : croissance au service du public? Brésil : Coupe du Monde sans transport public? Afrique subsaharienne : quel paradigme de modernisation? 12. Thème de la séance à déterminer

5 Références bibliographiques 2. Histoire et fonctionnement de l Union européenne - La Déclaration Schuman du 9 mai Version consolidée du Traité sur l Union européenne (Preambule + Titres I IV) - Version consolidée du Traité sur le fonctionnement de l Union européenne (Premabule + Première partie) - Piotr Buras : «The EU s Silent Revolution», ECFR Policy Brief, septembre Union européenne comme acteur et objet de la mondialisation - «Excerpt from Willem Molle : the Economics of European Integration», The Law of the European Union; teaching material (p ) sera envoyé par l enseignant - Jorgen Mortensen : «Economic Policy Coordination in the Economic and Monterary Union : From Maastricht, via SGP to the Fiscal Pact», CEPS Working Document, août A l épreuve de la concurrence mondiale - Gerhard Schroeder : «France should copy Germany s reforms to thrive», Financial Times, 5 June feab7de.html#axzz2eVOHHH9p - Sebastian Dullien : «A German Model for Europe?», ECFR Policy Brief, juillet Concurrence, les défis actuels d une politique historique - Mathieu Denoix, Olaf Klargaard : «La politique de la concurrence dans l Union européenne», Questions d Europe, Fondation Robert Schuman, février Arnaud Montebourg : «Nous plaidons pour l édification d une véritable politique industrielle de l Europe», le blog d Arnaud Montebourg, mai Grande dépendance énergétique de l UE - Michael Ratner, Paul Belkin, Jim Nichol, Steven Woehrel : Europe s Energy Security : «Options and Challenges to Natural Gas Supply Diversification», CRS Report for Congress, août 2013

6 7. Environnement : problème local, politique continentale - «Un cadre pour les politiques en matière de climat et d énergie à l horizon 2030», Livre vert de la Commission européenne du 27 mars (disponible également en anglais) - Cécile Maisonneuve : «Energie : l Europe en retard d une révolution», actuelle de l IFRI du 24 juillet 2013 publiée dans Les Echos - Gong Cheng, Mathieu Duchâtel, François Godemet, Michal Meidan, Marie-Hélène Schwoob : «China s Missing Energy Debate», ECFR China Analysis, juin /China%20Analysis_Chinas%20missing%20energy%20debate_June2011%20%282 %29.pdf 8. Démographie et immigration dans la «forteresse européenne» - World Migration Report 2013 (p ) - «Approche global de la question des migrations et de la mobilité», Communication de la Commission, novembre 2011 (p. 1 9) (disponible également en anglais) 9. L Europe face à son voisinage : la carotte et le bâton - Jean-François Derdevet : «Quelles limites pour l UE : un voisinage à la géometrie variable?», Notre Europe Policy Paper, septembre Andreas Stergiou : «Russian Policy in the eastern Mediterranean and the implications for EU external action», EU ISS Opinion, juillet Discours du Ministre des affaires étrangères de Turquie Ahmet Davutoglu à LSE, mars La politique de défense : des Balkans à la Syrie - Elvire Fabry (ed.) : Think Global Act European IV, avril 2013 (p ) - Giovanni Grevi, Damien Helly, Daniel Keohane : European Security and Defense Policy : The First Ten Years ( ) (p ) 11. Soucis des nouvelles puissances - Alain Faujas : «Pourquoi les économies des pays émergents ralentissent», Le Monde du 24 juin «La Place de la France en Inde», Rapport d information de la Commission des affaires étrangères, janvier 2012 (p. 1 35)

L Union européenne face aux émergents : quantité négligeable dans un monde multipolaire en gestation?

L Union européenne face aux émergents : quantité négligeable dans un monde multipolaire en gestation? L Union européenne face aux émergents : quantité négligeable dans un monde multipolaire en gestation? Sebastian Santander Département de science politique (ULg) 24 septembre 2012 1 Structure de la conférence

Plus en détail

Déclaration de Rabat

Déclaration de Rabat Déclaration de Rabat 12 septembre 2013 Le ministre des Affaires étrangères du Royaume du Maroc, Saad Dine El Otmani, et le ministre des Affaires étrangères de la République fédérale d Allemagne, Guido

Plus en détail

Géopolitique du gaz naturel: Choc de 2009 et évolutions possibles dans le bassin Atlantique

Géopolitique du gaz naturel: Choc de 2009 et évolutions possibles dans le bassin Atlantique Université Paris Dauphine Géopolitique du gaz naturel: Choc de 2009 et évolutions possibles dans le bassin Atlantique Sophie MERITET Sophie.meritet@dauphine.fr Colloque Bresil France Energie 1 Organisation

Plus en détail

Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange

Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange Quatrième Conférence du Qatar Sur La Démocratie et le Libre Echange 5 6 avril 2004 Compte Rendu La conférence s est tenue le 5 et 6 avril 2004 à Doha. Elle a été inaugurée par S.E. Royale Sheikh/ Hamad

Plus en détail

Compte-rendu de la Conférence «La France et la Guerre des Métaux Stratégiques» Assemblée Nationale 13 février 2014

Compte-rendu de la Conférence «La France et la Guerre des Métaux Stratégiques» Assemblée Nationale 13 février 2014 M. Pouria Amirshahi, député de la neuvième circonscription des Français établis hors de France, a insisté lors de l ouverture du colloque sur le caractère hautement stratégique de ces métaux dont on parle

Plus en détail

VIème Conférence Ministérielle sur la Migration dans la Méditerranée Occidentale qui s est tenue à Evora les 26 et 27 mai 2008

VIème Conférence Ministérielle sur la Migration dans la Méditerranée Occidentale qui s est tenue à Evora les 26 et 27 mai 2008 VIème Conférence Ministérielle sur la Migration dans la Méditerranée Occidentale qui s est tenue à Evora les 26 et 27 mai 2008 Source : http://www.carim.org/public/polsoctexts/po3sou1316_1125.pdf Relevé

Plus en détail

Déclaration franco-grecque. Partenariat stratégique pour l avenir

Déclaration franco-grecque. Partenariat stratégique pour l avenir Déclaration franco-grecque Partenariat stratégique pour l avenir A l invitation du Président de la République hellénique, le Président de la République française a effectué une visite officielle en Grèce

Plus en détail

Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel

Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel Projet d'aménagements apportés au programme d'histoire-géographie éducation civique Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel Octobre 2013 MEN/DGESCO Histoire Géographie_

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE. Titre fonctionnel P-3 Économiste. Département/Division/Section RITD-ATPC

AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE. Titre fonctionnel P-3 Économiste. Département/Division/Section RITD-ATPC UNITED NATIONS NATIONS UNIES Réf. No. HRSS/15/08/1262 AVIS DE VACANCE DE POSTE TEMPORAIRE Classe Titre fonctionnel P-3 Économiste Département/Division/Section RITD-ATPC Groupe professionnel Affaires Économiques

Plus en détail

MASTER DROIT PUBLIC - SPÉCIALITÉ : DROIT DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

MASTER DROIT PUBLIC - SPÉCIALITÉ : DROIT DU DÉVELOPPEMENT DURABLE MASTER DROIT PUBLIC - SPÉCIALITÉ : DROIT DU DÉVELOPPEMENT DURABLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : DROIT PUBLIC Spécialité : DROIT DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Conseil exécutif Quatre-vingt-quatorzième session Campeche (Mexique), 23-25 octobre 2012 Point 5 a) de l ordre du jour provisoire

Conseil exécutif Quatre-vingt-quatorzième session Campeche (Mexique), 23-25 octobre 2012 Point 5 a) de l ordre du jour provisoire Conseil exécutif Quatre-vingt-quatorzième session Campeche (Mexique), 23-25 octobre 2012 Point 5 a) de l ordre du jour provisoire CE/94/5 a) Madrid, le 3 septembre 2012 Original : Espagnol Membres affiliés

Plus en détail

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 La politique énergétique et climatique européenne se trouve à la croisée des chemins. Les

Plus en détail

Sciences de gestion Magistère 2015-2016

Sciences de gestion Magistère 2015-2016 Sciences de gestion Magistère Type de diplôme : Diplôme universitaire Niveau : Bac +5 Domaine : Droit, Economie, Gestion, Sciences Sociales Contact(s) Enseignant(s) responsable(s) SEBASTIEN DUIZABO Correspondant(s)

Plus en détail

UNION POUR LA MEDITERRANEE Agenda de la Formation professionnelle

UNION POUR LA MEDITERRANEE Agenda de la Formation professionnelle UNION POUR LA MEDITERRANEE Agenda de la Formation professionnelle GOUVERNANCE Le présent document résume les échanges du groupe de pilotage tripartite constitué de Maurice Mézel du Ministère du Travail,

Plus en détail

Document de réflexion sur «QU EST-CE QUE LA SOCIÉTÉ CIVILE, AUJOURD HUI, DANS LES

Document de réflexion sur «QU EST-CE QUE LA SOCIÉTÉ CIVILE, AUJOURD HUI, DANS LES Document de réflexion sur «QU EST-CE QUE LA SOCIÉTÉ CIVILE, AUJOURD HUI, DANS LES PAYS MEMBRES DE LA FRANCOPHONIE?» Proposition du Secrétariat international des infirmières et infirmiers francophones (SIDIIEF)

Plus en détail

Depuis l entrée en fonctions de S. E. Monsieur le Président Ma Ying-jeou en mai 2008, les deux côtés du détroit de Taïwan ont repris un dialogue

Depuis l entrée en fonctions de S. E. Monsieur le Président Ma Ying-jeou en mai 2008, les deux côtés du détroit de Taïwan ont repris un dialogue 104ème Fête Nationale de la République de Chine (Taïwan) Discours prononcé par Amb. Zhang Ming-Zhong, Représentant de Taïwan en France Le 7 octobre 2015 Mesdames et Messieurs les Députés, Mesdames les

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/875

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/875 Nations Unies A/AC.105/875 Assemblée générale Distr.: Générale 5 décembre 2006 Français Original: Anglais Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique Table des matières Rapport de

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR L EMERGENCE DE L AFRIQUE

NOTE DE PRESENTATION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR L EMERGENCE DE L AFRIQUE NOTE DE PRESENTATION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR L EMERGENCE DE L AFRIQUE (Version de Janvier 2015) ABIDJAN, 18-20 MARS 2015 Union Discipline Travail Version du 220115_09h00 1 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Plus en détail

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique.

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique. Mesdames, Messieurs, C est pour moi un grand plaisir de pouvoir présenter aujourd hui la coopération japonaise en Afrique aux différents partenaires qui ont répondu à mon invitation à cette soirée de rencontre.

Plus en détail

Dr Maha Merezak Program Specialist Human & Social Sciences Science Directorate ISESCO

Dr Maha Merezak Program Specialist Human & Social Sciences Science Directorate ISESCO Conférence Régionale «Renforcer les institutions d enseignement supérieur à travers une meilleure gouvernance et le partage d information.» Beyrouth, du 12 au 14 mai 2015 Communication : «Program Tafahum

Plus en détail

PROTOCOLE SOMMAIRE 20 AVRIL 2012 I - DÉVELOPPER DES RÉSEAUX ET DES RELAIS PAGE 071

PROTOCOLE SOMMAIRE 20 AVRIL 2012 I - DÉVELOPPER DES RÉSEAUX ET DES RELAIS PAGE 071 PROTOCOLE ENTRE LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS ET LE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE POUR LE DÉVELOPPEMENT ET LA PROMOTION DE L ESPRIT DE DÉFENSE 20 AVRIL

Plus en détail

GC.16/4 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

GC.16/4 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 12 octobre 2015 Français Original: anglais Conférence générale Seizième session Vienne, 30 novembre-4 décembre 2015 Point

Plus en détail

Guide pédagogique. Jacques BREILLAT. Directeur pédagogique Professeur associé Université de Bordeaux

Guide pédagogique. Jacques BREILLAT. Directeur pédagogique Professeur associé Université de Bordeaux Guide pédagogique Master 2 professionnel Intelligence économique et management des organisations IAE de Bordeaux Jacques BREILLAT Directeur pédagogique Professeur associé Université de Bordeaux 1 Contenu

Plus en détail

Présidence française du Conseil de l Union européenne

Présidence française du Conseil de l Union européenne Présidence française du Conseil de l Union européenne Réunion informelle des ministres européens en charge de l enseignement et de la formation professionnels (EFP) et des ministres de l enseignement supérieur

Plus en détail

L AFRIQUE : LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT

L AFRIQUE : LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT Stage nouveaux programmes de Terminales ES/L Florian NICOLAS L AFRIQUE : LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT Le redressement de l Afrique, auteur inconnu Source : www.cemcis.org (DR) Comment traiter la séquence?

Plus en détail

MOT DE LA DIRECTION DU CÉGEP 1. DESCRIPTION DU CISA ET DE L ÉQUIPE 2. CONTEXTE D INTERVENTION 3. CHEMIN PARCOURU 4. BESOINS DE L INDUSTRIE

MOT DE LA DIRECTION DU CÉGEP 1. DESCRIPTION DU CISA ET DE L ÉQUIPE 2. CONTEXTE D INTERVENTION 3. CHEMIN PARCOURU 4. BESOINS DE L INDUSTRIE MOT DE LA DIRECTION DU CÉGEP 1. DESCRIPTION DU CISA ET DE L ÉQUIPE 2. CONTEXTE D INTERVENTION 3. CHEMIN PARCOURU 4. BESOINS DE L INDUSTRIE 5. CHAMP D INTERVENTION 6. VALEUR AJOUTÉE ET RETOMBÉES DU CISA

Plus en détail

Economie et opportunités d affaires en Tanzanie

Economie et opportunités d affaires en Tanzanie Economie et opportunités d affaires en Tanzanie Présentation àla Chambre de Commerce et d Industrie de la Réunion 17 décembre 2014 Un positionnement stratégique Des disparités territoriales Des potentiels

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement Programme des Nations Unies pour l'environnement La mission du Programme des Nations Unies pour l'environnement est de montrer la voie et d encourager la coopération pour protéger l environnement. Elle

Plus en détail

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 «Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 Synthèse de présentation du projet Horizon 2015 approuvée par le Conseil d Administration Fédéral Gîtes de France du

Plus en détail

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Original: Anglais Séminaire sur le partage des

Plus en détail

Principaux colloques, conférences et manifestations organisés dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l Union européenne

Principaux colloques, conférences et manifestations organisés dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l Union européenne Principaux colloques, conférences et manifestations organisés dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l Union européenne Événement Date Lieu «Conférence européenne sur les services sociaux»

Plus en détail

RAPPORT DE SYNTHÈSE "NORD" (SOUS- PROJET 1) Compétences en langues pour les industries et les métiers des langues

RAPPORT DE SYNTHÈSE NORD (SOUS- PROJET 1) Compétences en langues pour les industries et les métiers des langues RAPPORT DE SYNTHÈSE "NORD" (SOUS- PROJET 1) Compétences en langues pour les industries et les métiers des langues Introduction Le présent rapport est basé sur les rapports nationaux danois, lithuanien

Plus en détail

À l affût des tendances 2016 Les 10 principaux défis des sociétés minières pour l année à venir

À l affût des tendances 2016 Les 10 principaux défis des sociétés minières pour l année à venir À l affût des tendances 2016 Les 10 principaux défis des sociétés minières pour l année à venir 2015. Pour obtenir de l information, communiquez avec Deloitte Touche Tohmatsu Limited À l affût des tendances

Plus en détail

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES " HUB & SPOKES"

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES  HUB & SPOKES PRÉSENTATION TYPE D'UN CAS D'EXPÉRIENCE BURKINA FASO PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES " HUB & SPOKES" Date de la soumission

Plus en détail

Développement Durable et Industries Agroalimentaires Valorisation et Communication des engagements

Développement Durable et Industries Agroalimentaires Valorisation et Communication des engagements - 2011 Développement Durable et Industries Agroalimentaires Valorisation et Communication des engagements Synthèse de l étude 2011 Action financée par : Développement Durable & Industries Agroalimentaires

Plus en détail

Debriefing Simulation C- Roads (COP21) 21 Septembre 2015

Debriefing Simulation C- Roads (COP21) 21 Septembre 2015 Debriefing Simulation C- Roads (COP21) 21 Septembre 2015 Julia Clause 1. Attribution des rôles Les étudiants ont choisi celui des 6 grands groupes (+lobbies) qu ils voulaient représenter à la «simili-

Plus en détail

Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi?

Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi? Un changement de paradigme dans la fourniture d énergie : Pourquoi? La Commission européenne jette les bases du déploiement des futurs réseaux intelligents Conformément aux directives européennes 1 2009/72/CE

Plus en détail

L'IMAGE DE L'ISLAM ET DES MUSULMANS DANS LES POLITIQUES EDUCATIVES ET CULTURELLES EN EUROPE

L'IMAGE DE L'ISLAM ET DES MUSULMANS DANS LES POLITIQUES EDUCATIVES ET CULTURELLES EN EUROPE L'IMAGE DE L'ISLAM ET DES MUSULMANS DANS LES POLITIQUES EDUCATIVES ET CULTURELLES EN EUROPE (ITALIE, FRANCE, ROYAUME UNI, ALLEMAGNE, ESPAGNE) Document adopté par la 9 ème session du Conseil supérieur pour

Plus en détail

Guinéens apprécient l influence de la Chine mais préfèrent le modèle des Etats-Unis

Guinéens apprécient l influence de la Chine mais préfèrent le modèle des Etats-Unis Note Informative No. 157 Guinéens apprécient l influence de la Chine mais préfèrent le modèle des Etats-Unis Par Massa Guilavogui June 2015 Introduction Si la Chine n est pas un acteur nouveau en Afrique,

Plus en détail

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES Les épreuves écrites d admissibilité des concours externe et interne pour l accès à l emploi de secrétaire des affaires

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE E/CN.16/2003/4 10 mars 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNIQUE AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT Sixième session

Plus en détail

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS Agence Française de Développement Face aux défis communs, s engager vers de nouveaux modèles de développement Dans un monde de plus en plus interdépendant, les défis,

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT - SPÉCIALITÉ : PRATIQUES ET POLITIQUES DE L'EXPORTATION

MASTER MANAGEMENT - SPÉCIALITÉ : PRATIQUES ET POLITIQUES DE L'EXPORTATION MASTER MANAGEMENT - SPÉCIALITÉ : PRATIQUES ET POLITIQUES DE L'EXPORTATION RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : MANAGEMENT Spécialité : PRATIQUE

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Toutes les politiques

Plus en détail

Groupe armé État islamique : des extrémistes prêts à tout

Groupe armé État islamique : des extrémistes prêts à tout Groupe armé État islamique : des extrémistes prêts à tout Pistes d activités pédagogiques à explorer et à approfondir Les actions récentes du groupe armé État islamique frappent l imaginaire collectif

Plus en détail

Inde : émissions de CO 2 depuis 1990

Inde : émissions de CO 2 depuis 1990 Inde Mise en route Objectif climatique : 33-35 % d une baisse de l intensité carbone à l horizon 2030 par rapport au niveau de 2005 Émissions de CO 2 actuelles par rapport au niveau de 1990 : 238 % Émissions

Plus en détail

«Unis dans la diversité»

«Unis dans la diversité» «Unis dans la diversité» 1ere BAC PRO MM TP (LP Père Gueneau) TAKASI Lafaélé Futuna I : L Union Européenne, un pari fou TIAOUNIANE Jean-Pierre Koné II : Présente partout UICHI Walonn Poindimié III : Et

Plus en détail

Association des Economistes de l Energie

Association des Economistes de l Energie Association des Economistes de l Energie Position dans le cadre du Débat National sur la Transition Energétique pour le Cahier d Acteurs Cette note fournit des recommandations dans le cadre du Débat National

Plus en détail

Le français. une langue d aujourd hui et de demain. Politique intégrée de promotion de la langue française

Le français. une langue d aujourd hui et de demain. Politique intégrée de promotion de la langue française Le français une langue d aujourd hui et de demain Politique intégrée de promotion de la langue française Le français, une langue internationale 5 e langue la plus parlée avec 220 millions de locuteurs

Plus en détail

RELATIONS INTERNATIONALES 2 ème ANNEE

RELATIONS INTERNATIONALES 2 ème ANNEE Diplôme privé d études supérieures RELATIONS INTERNATIONALES 2 ème ANNEE Le diplôme privé d études supérieures en Relations internationales, de niveau Bac+5, a pour objectif : - de confirmer l étudiant

Plus en détail

CRÉER MA BOÎTE en étant étudiant?

CRÉER MA BOÎTE en étant étudiant? CRÉER MA BOÎTE en étant étudiant? Promotion Petit Poucet 2008 er et 3 mois de conseil 10 lauréats récompensésp Diagnostic personnalisé offert aux 30 finalistes Conception : Agence Cavernamuth www.cavernamuth.com

Plus en détail

Institut Diplomatique

Institut Diplomatique Institut Diplomatique Conférence internationale : «La sécurité d énergie et l infrastructure de l énergie de l Europe du Sud-Est» Бюлетин юли-септември La sécurité et l infrastructure d énergie à l Europe

Plus en détail

Processus d instruction et de décision interministériel et du Conseil européen relatif aux dossiers de politique commerciale

Processus d instruction et de décision interministériel et du Conseil européen relatif aux dossiers de politique commerciale Processus d instruction et de décision interministériel et du Conseil européen relatif aux dossiers de politique commerciale Comment faire entendre votre voix? Jean-Marc Mignon, chef de la mission Direccte

Plus en détail

Présentation Erasmus + 2015. Corinne LE FAY-SOULOY Département Développement www.erasmusplus.fr

Présentation Erasmus + 2015. Corinne LE FAY-SOULOY Département Développement www.erasmusplus.fr Présentation Erasmus + 2015 Corinne LE FAY-SOULOY Département Développement www.erasmusplus.fr 22/05/2015 Présentation 1. Contexte 2. L agence Erasmus + France/ Education Formation 3. Erasmus + en pratique

Plus en détail

La normalisation face à l explosion des services. Rencontre Exclusive du 11 février 2015

La normalisation face à l explosion des services. Rencontre Exclusive du 11 février 2015 La normalisation face à l explosion des services Rencontre Exclusive du 11 février 2015 La normalisation face à l explosion des services Comité stratégique «Management et services» Président : M. Xavier

Plus en détail

La DGAFP et la coopération internationale administrative

La DGAFP et la coopération internationale administrative MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE INTERNATIONAL La DGAFP et la coopération internationale administrative REPÈRES DGAFP La DGAFP et la coopération internationale

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.300/PFA/4/2 300 e session Conseil d administration Genève, novembre 2007 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION QUATRIÈME QUESTION

Plus en détail

MASTER COMMERCE INTERNATIONAL ET PAYS EMERGENTS

MASTER COMMERCE INTERNATIONAL ET PAYS EMERGENTS MASTER COMMERCE INTERNATIONAL ET PAYS EMERGENTS Mention : Métiers du commerce international skin.:program_main_bloc_presentation_label Seule la première année du master est ouverte aux inscriptions pour

Plus en détail

CONSEIL. Cent trente-troisième session. Rome, 14-16 novembre 2007 ADOPTION DU RUSSE EN TANT QUE LANGUE DE LA FAO MODALITÉS DE FINANCEMENT

CONSEIL. Cent trente-troisième session. Rome, 14-16 novembre 2007 ADOPTION DU RUSSE EN TANT QUE LANGUE DE LA FAO MODALITÉS DE FINANCEMENT Juillet 2007 F CONSEIL Cent trente-troisième session Rome, 14-16 novembre 2007 ADOPTION DU RUSSE EN TANT QUE LANGUE DE LA FAO MODALITÉS DE FINANCEMENT I. Contexte 1. À sa dernière session, en juin 2007,

Plus en détail

UE 5 - ECONOMIE. Niveau L : 210 heures 18 ECTS. 2. L économie de marché : son fonctionnement et ses imperfections (70 heures) Avril 2006 1

UE 5 - ECONOMIE. Niveau L : 210 heures 18 ECTS. 2. L économie de marché : son fonctionnement et ses imperfections (70 heures) Avril 2006 1 UE 5 - ECONOMIE Niveau L : 210 heures 18 ECTS Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Grands courants de pensée et principaux faits économiques et sociaux (35 heures) 1.1 Histoire des faits

Plus en détail

Cursus France-Europe centrale (Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie) Projet de double-cursus au CER ENSAM de Cluny

Cursus France-Europe centrale (Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie) Projet de double-cursus au CER ENSAM de Cluny Cursus France-Europe centrale (Hongrie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie) Projet de double-cursus au CER ENSAM de Cluny (version du 13 avril 2005) 1. Objectif L avenir de l industrie manufacturière

Plus en détail

Deuxième Conférence régionale arabe sur la réduction des risques de catastrophe. Charm el cheikh, République arabe d Égypte, 14-16 septembre 2014

Deuxième Conférence régionale arabe sur la réduction des risques de catastrophe. Charm el cheikh, République arabe d Égypte, 14-16 septembre 2014 Deuxième Conférence régionale arabe sur la réduction des risques de catastrophe Charm el cheikh, République arabe d Égypte, 14-16 septembre 2014 Déclaration de Charm el cheikh pour la réduction des risques

Plus en détail

POL 2314A. Politiques et institutions de l'union européenne

POL 2314A. Politiques et institutions de l'union européenne Université Laval Département de science politique Session Hiver 2014 POL 2314A Politiques et institutions de l'union européenne Chargée de cours : Chantal Lavallée Horaire du cours : lundi 12h30 à 15h20,

Plus en détail

Le document de présentation de la Tunisie distribué au G8

Le document de présentation de la Tunisie distribué au G8 Le document de présentation de la Tunisie distribué au G8 «Le peuple tunisien a, en un temps très court, et par la seule force de ses convictions démocratiques, réalisé une révolution pacifique qui fera

Plus en détail

«Une Union de l Innovation : accélérer la transformation de l Europe par l innovation dans un monde en évolution rapide» Synthèse

«Une Union de l Innovation : accélérer la transformation de l Europe par l innovation dans un monde en évolution rapide» Synthèse «Une Union de l Innovation : accélérer la transformation de l Europe par l innovation dans un monde en évolution rapide» Synthèse Février 2011 Introduction... 2 Principaux axes d actions de la nouvelle

Plus en détail

JAPON-CHINE : CONCURRENCES REGIONALES, AMBITIONS MONDIALES. SAMUEL COULON GiPTiC HISTOIRE GEOGRAPHIE (Académie de Paris)

JAPON-CHINE : CONCURRENCES REGIONALES, AMBITIONS MONDIALES. SAMUEL COULON GiPTiC HISTOIRE GEOGRAPHIE (Académie de Paris) JAPON-CHINE : CONCURRENCES REGIONALES, AMBITIONS MONDIALES SAMUEL COULON GiPTiC HISTOIRE GEOGRAPHIE (Académie de Paris) I.I.Chine-Japon Chine-Japon: :deux deuxpuissances puissancesaux auxambitions ambitionsmondiales

Plus en détail

Conférence ministérielle africaine sur l environnement. Renforcer la capacité d adaptation au climat en Afrique : de l engagement politique à l action

Conférence ministérielle africaine sur l environnement. Renforcer la capacité d adaptation au climat en Afrique : de l engagement politique à l action NATIONS UNIES DOCUMENT DE TRAVAIL POUR LE DIALOGUE MINISTERIEL SUR L ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES EP Conférence ministérielle africaine sur l environnement Version non éditée Distr.: Générale

Plus en détail

Aide Memoire. Tanger Maroc 24-28 Septembre 2001

Aide Memoire. Tanger Maroc 24-28 Septembre 2001 African Training and Research Centre in Administration for development United Nations Department of Economic and Social Affairs Séminaire Régional sur le Renforcement des Capacités dans l Administration

Plus en détail

Réunion informelle de la Convention des Nations Unies de 1997 sur les cours d eau 15 16 septembre 2015, Paris Rapport

Réunion informelle de la Convention des Nations Unies de 1997 sur les cours d eau 15 16 septembre 2015, Paris Rapport Réunion informelle de la Convention des Nations Unies de 1997 sur les cours d eau 15 16 septembre 2015, Paris Rapport I. Introduction La Convention sur le droit relatif aux utilisations des cours d eau

Plus en détail

Formation en Leadership et Gestion des Conflits pour les Acteurs Electoraux (LEAD)

Formation en Leadership et Gestion des Conflits pour les Acteurs Electoraux (LEAD) DISCOURS D OUVERTURE Directeur Exécutif ECES Formation en Leadership et Gestion des Conflits pour les Acteurs Electoraux (LEAD) Projet PEV-SADC Kinshasa, 26-30 août 2013 Projet financé par l'union Européenne

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS TRONC COMMUN MASTER 1 LEA

ENSEIGNEMENTS TRONC COMMUN MASTER 1 LEA Langues Etrangères Appliquées LEA NIVEAU : Master 1 semestre 1 Tous parcours INTITULE DE L UF : INTITULE DU COURS : TRANSVERSALE GESTION DE PROJET RESPONSABLE : ERIC DURAND- CARRIER FONCTION : PRAG VOLUME

Plus en détail

I ACTIONS A CARACTERE ECONOMIQUE

I ACTIONS A CARACTERE ECONOMIQUE LES GRANDES LIGNES DU PROGRAMME D ACTIVITES 2014 1 I ACTIONS A CARACTERE ECONOMIQUE 1. Dialogue National sur l Economie Lancer un dialogue national sur l économie, au cours du mois de février prochain,

Plus en détail

Eurosatory, le plus grand salon international de la Défense et de la Sécurité terrestres et aéroterrestres

Eurosatory, le plus grand salon international de la Défense et de la Sécurité terrestres et aéroterrestres Eurosatory, le plus grand salon international de la Défense et de la Sécurité terrestres et aéroterrestres Tous les exposants, toute la filière terrestre et aéroterrestre, tous les produits, toute l offre

Plus en détail

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe,

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, l Europe pour la culture» (2006) Texte rédigé par le Relais Culture Europe dans le cadre de la consultation

Plus en détail

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement Note d information Luxembourg, 11 décembre 2015 L année européenne du développement

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1128380L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1128380L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI autorisant l approbation de l accord entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement du Royaume de Norvège sur l

Plus en détail

Élections à la Commission permanente. à la. Genève, 8-10 décembre 2015 FORMULAIRE DE CANDIDATURE

Élections à la Commission permanente. à la. Genève, 8-10 décembre 2015 FORMULAIRE DE CANDIDATURE Élections à la Commission permanente à la XXXII e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge Genève, 8-10 décembre 2015 FORMULAIRE DE CANDIDATURE Le présent formulaire de candidature

Plus en détail

Construire la paix. Les Rencontres de Genève Histoire et Cité. 14-16 mai 2015. Manifestation annuelle scientifique et culturelle

Construire la paix. Les Rencontres de Genève Histoire et Cité. 14-16 mai 2015. Manifestation annuelle scientifique et culturelle Les Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la paix 14-16 mai 2015 Manifestation annuelle scientifique et culturelle En collaboration avec l Institut de hautes études internationales et du développement

Plus en détail

LES INDUSTRIES CULTURELLES ET L ÉCONOMIE CRÉATIVE

LES INDUSTRIES CULTURELLES ET L ÉCONOMIE CRÉATIVE LES INDUSTRIES CULTURELLES ET L ÉCONOMIE CRÉATIVE Forum Francophone de l innovation Atelier sectoriel/synthèse Namur le 24-09-2014 Contexte Les industries culturelles et créatives constituent, à l ère

Plus en détail

Géographie Thème 1 : Des cartes pour comprendre un monde complexe en basculement

Géographie Thème 1 : Des cartes pour comprendre un monde complexe en basculement Géographie Thème 1 : Des cartes pour comprendre un monde complexe en basculement Introduction : - un monde qui change En quoi ce dessin indique-t-il un bouleversement profond du monde au tournant des XXe

Plus en détail

«Questions d Europe»

«Questions d Europe» Compte rendu de la conférence d Alain Juppé du 28.03 à Sciences Po. «Questions d Europe» Introduction : Le budget pluriannuel européen est en baisse par la cause de compromis nationalistes. Le Parlement

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Formation de formateurs Conception et animation d une séquence de formation

Formation de formateurs Conception et animation d une séquence de formation L Institut des Affaires Publiques L Institut des Affaires Publiques - I.A.P. ASBL est une Organisation Non Gouvernementale de Développement (ONGD) dont la mission est de répondre aux besoins des collectivités

Plus en détail

MASTER ECO 2016-2017

MASTER ECO 2016-2017 MASTER ECO Économie et ingénierie financière Affaires internationales et développement Affaires internationales de l entreprise 2016-2017 MASTER ECO études économiques et internationales L enseignement

Plus en détail

L'ÉCONOMIE SOCIALE DE MARCHÉ

L'ÉCONOMIE SOCIALE DE MARCHÉ L'ÉCONOMIE SOCIALE DE MARCHÉ (La présente notice accompagne la présentation du même nom) 1.- DÉFINITIONS DE LA NOTION D ÉCONOMIE SOCIALE DE MARCHÉ : L économie sociale de marché, c est concilier à la fois

Plus en détail

Licence Appliquée en Italien (Commerce International)

Licence Appliquée en Italien (Commerce International) Licence Appliquée en Italien (Commerce International) Objectifs de la formation - Doter l étudiant de savoir théorique et de savoir-faire et développer ses facultés créatrices de manière à lui permettre

Plus en détail

MASTER 2 MANAGEMENT PARCOURS : ADMINISTRATION DES ENTREPRISES

MASTER 2 MANAGEMENT PARCOURS : ADMINISTRATION DES ENTREPRISES MASTER 2 MANAGEMENT PARCOURS : ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Nature Formation diplômante Lieu(x) de formation Perpignan Accessible en Formation initiale Formation continue RÉSUMÉ Le diplôme de Master

Plus en détail

ROYAUME DU CAMBODGE NATION RELIGION ROI. Ministère de l Éducation, de la Jeunesse et des Sports

ROYAUME DU CAMBODGE NATION RELIGION ROI. Ministère de l Éducation, de la Jeunesse et des Sports ROYAUME DU CAMBODGE NATION RELIGION ROI Ministère de l Éducation, de la Jeunesse et des Sports Politique sur la vision pour 2030 de l enseignement supérieur Mars 2014 Préface L enseignement supérieur joue

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Deuxième Commission (A/65/433)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Deuxième Commission (A/65/433)] Nations Unies A/RES/65/141 Assemblée générale Distr. générale 2 février 2011 Soixante-cinquième session Point 17 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur la base du rapport de

Plus en détail

Le mouvement vers la Qualité dans les Services publics de l Union européenne

Le mouvement vers la Qualité dans les Services publics de l Union européenne 1 Le mouvement vers la Qualité dans les Services publics de l Union européenne La concrétisation d une coopération européenne pour développer le management par la qualité dans l administration publique

Plus en détail

DÉBAT SUR L EUROPE SOCIALE ASSEMBLÉE NATIONALE, PARIS 10 MARS 2009 INTERVENTION DE PHILIPPE DE BUCK DIRECTEUR GÉNÉRAL DE BUSINESSEUROPE

DÉBAT SUR L EUROPE SOCIALE ASSEMBLÉE NATIONALE, PARIS 10 MARS 2009 INTERVENTION DE PHILIPPE DE BUCK DIRECTEUR GÉNÉRAL DE BUSINESSEUROPE DISCOURS *** Seule la version prononcée fait foi *** Le 10 mars 2009 DÉBAT SUR L EUROPE SOCIALE ASSEMBLÉE NATIONALE, PARIS 10 MARS 2009 INTERVENTION DE PHILIPPE DE BUCK DIRECTEUR GÉNÉRAL DE BUSINESSEUROPE

Plus en détail

INTEGRATION DES QUESTIONS RELATIVES A LA DIMENSION ECONOMIQUE DANS LES TACHES ASSIGNEES A L OSCE

INTEGRATION DES QUESTIONS RELATIVES A LA DIMENSION ECONOMIQUE DANS LES TACHES ASSIGNEES A L OSCE Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe INTEGRATION DES QUESTIONS RELATIVES A LA DIMENSION ECONOMIQUE DANS LES TACHES ASSIGNEES A L OSCE RAPPORT DU PRESIDENT EN EXERCICE AU SOMMET DE

Plus en détail

Lutte contre la dissémination illicite des armes légères (ALPC) et de leurs munitions

Lutte contre la dissémination illicite des armes légères (ALPC) et de leurs munitions Lutte contre la dissémination illicite des armes légères (ALPC) et de leurs munitions En l espace d une vingtaine d années, l héritage des surplus de stocks d armes héritées de la Guerre Froide, l arrivée

Plus en détail

Master «Formation d Enseignants pour le Supérieur» Spécialité «Droit-Economie-Gestion»

Master «Formation d Enseignants pour le Supérieur» Spécialité «Droit-Economie-Gestion» Master «Formation d Enseignants pour le Supérieur» Spécialité «Droit-Economie-Gestion» Site de formation : Ker Lann Etablissements co-habilités : Responsables de la formation : Option A (gestion administrative)

Plus en détail

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION La formation porte sur quatre (04) Unités d enseignement répartis en modules. Chaque module est affecté d un coefficient

Plus en détail

Politique institutionnelle relative à l internationalisation

Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique adoptée au conseil administration le 3 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. FINALITÉS... 6 3. OBJECTIFS

Plus en détail

Évaluation : point de la situation et proposition de plan de travail pour 2016-2017

Évaluation : point de la situation et proposition de plan de travail pour 2016-2017 CONSEIL EXÉCUTIF EB138/44 Cent trente-huitième session 4 décembre 2015 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire Évaluation : point de la situation et proposition de plan de travail pour 2016-2017 1. Le

Plus en détail

A PROPOS DE LA FOIRE AFRICAINE DE MONTREAL Du 02 au 05 Mai au Palais des Congrès, 2013 Montréal

A PROPOS DE LA FOIRE AFRICAINE DE MONTREAL Du 02 au 05 Mai au Palais des Congrès, 2013 Montréal A PROPOS DE LA FOIRE AFRICAINE DE MONTREAL Du 02 au 05 Mai au Palais des Congrès, 2013 Montréal Du 02 au 05 Mai 2013 se tiendra la première édition de la Foire Africaine de Montréal (FAM), le rendez vous

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE INITIATIVE DE SOLIDARITÉ AFRICAINE EN APPUI À LA RECONSTRUCTION ET AU DÉVELOPPEMENT POST CONFLIT EN AFRIQUE

NOTE DE CADRAGE INITIATIVE DE SOLIDARITÉ AFRICAINE EN APPUI À LA RECONSTRUCTION ET AU DÉVELOPPEMENT POST CONFLIT EN AFRIQUE AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Abéba, Éthiopie B.P. 3243 Tél: (251 11) 551 38 22 Télécopie (251 11) 551 93 21, (251 11) 5514227 Courriel: situationroom@africa union.org NOTE DE CADRAGE

Plus en détail

Histoire. Chapitre n.. Le monde depuis le début des années 1990

Histoire. Chapitre n.. Le monde depuis le début des années 1990 Histoire Chapitre n.. Le monde depuis le début des années 1990 I) Mutations en Europe de l Est Problématique : Que deviennent les anciens régimes communistes de l Europe de l Est? En 1989-1991, le bloc

Plus en détail