L Union européenne face à la mondialisation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Union européenne face à la mondialisation"

Transcription

1 Année universitaire 2013/2014 Collège universitaire Semestre de printemps L Union européenne face à la mondialisation Pavol SZALAI Syllabus Contenu et objectifs pédagogiques L Union européenne est à la fois un acteur et un objet de la mondialisation ; elle est un moteur de transformation du monde et un résultat de la mondialisation. Le cours vise à analyser l interaction entre l Union européenne et le monde à travers un éventail de sujets et avec un accent paticulier mis sur l actualité. Après deux séances sur le fonctionnement de l UE et sur le phénomène de la mondialisation, nous aborderons les problématiques clées des relations de l Europe avec le monde : commerce et concurrence ; énergie et environnement ; démographie et migrations ; diplomatie et défense ; problèmes des économies émergeantes. Les étudiants découvriront des problématiques à l aide des débats et des simulations afin de se doter, au fil des cours, de compétences véritablement professionnelles. Chaque séance sera ainsi composée - d une revue / de deux revues presse, - d une conférence de l enseignant, - d un exposé / de deux exposés. La revue de presse comme la conférence et l exposé seront suivis d un débat en classe. L objectif du cours n est pas simplement la transmission des connaissances ; il est de s engager dans une réflexion commune qui s oriente vers les solutions des problèmes identifiés. Les 12 séances devraient permettre aux étudiants à travers leur participation active de développer des compétences et des méthodes de travail qui leur seront utiles dans les années à venir, quel que soit leur parcours. A la fin de ce cours, les étudiants devraient donc savoir - analyser les politiques publiques et faire la distinction entre «politics» et «policy» ; - rédiger un «policy memo» (une note politique) adressé à un décideur qui identifie des problèmes ainsi que des solutions d une politique publique particulière ; - identifier les risques et les opportunités des stratégies d entreprises.

2 Modalités d évaluation La note finale sera basée cinq éléments. Elément Exposé (15 min.) Quiz (60 min.) «Policy memo» (Note politique d une page) Revue de presse (5 min.) Participation en classe Total 100 % Détails 40 Faire un exposé sur un des sujets proposés et envoyer à l avance un plan détaillé 20 Faire un quiz qui portera sur les sujets des conférences et des exposés 20 Rédiger une note politique qui donnera des recommandations sur une politique publique 10 Présenter une actualité liée au cours et l envoyer à la classe la veille de la séance 10 Participer aux débats en classe suivant la revue de presse, la conférence et l exposé Plus précisément, la note de l exposé (40 % de la note finale) sera composée des éléments suivants: - plan et problématique cohérents 15 - démonstration des capacités d analyse 10 - informations (sources) précises et actualisées 10 - dynamisme de la présentation 5.

3 Programme des séances Thème 1. Introduction 2. Histoire, acteurs et fonctionnement de l Union européenne 3. Union europénne comme acteur et objet de la mondialisation Idées pour les exposés Europe a-t-elle besoin d un président élu par les citoyens? Elections européennes de 2014 : une bataille des extrêmes Union européenne comme un modèle de coopération pour d autres continents Crise financière comme moteur de transformation de l UE Stratégie chinoise en Afrique : un «néocolonialisme»? Phénomène McDonald s : comment mondialiser un hamburger Développement du Qatar dans l optique de la Coupe du Monde 2022 Al-Qaïda: réseau mondial, cellules locales 4. A l épreuve de la concurrence mondiale Panneaux solaires «Made in China» : diagnostique de la concurrence chinoise Accord de libre-échange avec les USA : vers un OTAN économique? Forums multilatéraux G8 et G20 : pourquoi faire? Cycle de Doha : le terminus des négociations sous le drapeau de l OMC? 5. Concurrence, les défis actuels d une politique historique La France et la concurrence : une analyse de la désindustrialisation Champions nationaux européens, gagnants ou perdants de la politique de la concurrence? L Europe, aura-t-elle son Google? Recherche et innovation : l Europe, un continent d excellence? 6. Grande dépendance énergétique de l UE Gaz de schiste aux Etats-Unis : révolution énergétique ou bulle gazière? Cohabitation de la démocratie et du nucléaire après Fukushima Energies renouvelables : un produit de luxe? Norvège contre Nigéria : comment éviter «la malédiction des ressources naturelles»

4 7. Environnement : problème local, politique continentale Eau : mobile de la troisième guerre mondiale? Climat délicat des négociations sur le climat (Paris 2015) Impasse du marché du carbone et solutions pour en sortir Acceptabilité locale un nouveau facteur international des projets d infrastructures 8. Démographie et immigration dans la «forteresse européenne» Besoins économiques et opinion publique : une adéquation de l immigration impossible? Europe : vers un Etat sans nation? Le multiculturalisme a-t-il échoué en Europe? Politique familiale française : un exemple à suivre? 9. Europe face à son voisinage : la carotte et le bâton 10. Politique de défense : des Balkans à la Syrie 11. Soucis des nouvelles puissances Partenariat oriental : Elargissement 2.0? Printemps arabe : démocratie, liberté, islam Elargissement aux Balkans occidentaux : les promesses et la réalité Europe et Turquie : un dialogue de sourds Lybie : comment choisir ses alliés? Mali : les facteurs d une réussite Afghanistan et Irak : gagner une guerre et perdre la paix? Mission Atalanta : la guerre contre la piraterie Chine : capitalisme sans démocratie? Inde : croissance au service du public? Brésil : Coupe du Monde sans transport public? Afrique subsaharienne : quel paradigme de modernisation? 12. Thème de la séance à déterminer

5 Références bibliographiques 2. Histoire et fonctionnement de l Union européenne - La Déclaration Schuman du 9 mai Version consolidée du Traité sur l Union européenne (Preambule + Titres I IV) - Version consolidée du Traité sur le fonctionnement de l Union européenne (Premabule + Première partie) - Piotr Buras : «The EU s Silent Revolution», ECFR Policy Brief, septembre Union européenne comme acteur et objet de la mondialisation - «Excerpt from Willem Molle : the Economics of European Integration», The Law of the European Union; teaching material (p ) sera envoyé par l enseignant - Jorgen Mortensen : «Economic Policy Coordination in the Economic and Monterary Union : From Maastricht, via SGP to the Fiscal Pact», CEPS Working Document, août A l épreuve de la concurrence mondiale - Gerhard Schroeder : «France should copy Germany s reforms to thrive», Financial Times, 5 June feab7de.html#axzz2eVOHHH9p - Sebastian Dullien : «A German Model for Europe?», ECFR Policy Brief, juillet Concurrence, les défis actuels d une politique historique - Mathieu Denoix, Olaf Klargaard : «La politique de la concurrence dans l Union européenne», Questions d Europe, Fondation Robert Schuman, février Arnaud Montebourg : «Nous plaidons pour l édification d une véritable politique industrielle de l Europe», le blog d Arnaud Montebourg, mai Grande dépendance énergétique de l UE - Michael Ratner, Paul Belkin, Jim Nichol, Steven Woehrel : Europe s Energy Security : «Options and Challenges to Natural Gas Supply Diversification», CRS Report for Congress, août 2013

6 7. Environnement : problème local, politique continentale - «Un cadre pour les politiques en matière de climat et d énergie à l horizon 2030», Livre vert de la Commission européenne du 27 mars (disponible également en anglais) - Cécile Maisonneuve : «Energie : l Europe en retard d une révolution», actuelle de l IFRI du 24 juillet 2013 publiée dans Les Echos - Gong Cheng, Mathieu Duchâtel, François Godemet, Michal Meidan, Marie-Hélène Schwoob : «China s Missing Energy Debate», ECFR China Analysis, juin /China%20Analysis_Chinas%20missing%20energy%20debate_June2011%20%282 %29.pdf 8. Démographie et immigration dans la «forteresse européenne» - World Migration Report 2013 (p ) - «Approche global de la question des migrations et de la mobilité», Communication de la Commission, novembre 2011 (p. 1 9) (disponible également en anglais) 9. L Europe face à son voisinage : la carotte et le bâton - Jean-François Derdevet : «Quelles limites pour l UE : un voisinage à la géometrie variable?», Notre Europe Policy Paper, septembre Andreas Stergiou : «Russian Policy in the eastern Mediterranean and the implications for EU external action», EU ISS Opinion, juillet Discours du Ministre des affaires étrangères de Turquie Ahmet Davutoglu à LSE, mars La politique de défense : des Balkans à la Syrie - Elvire Fabry (ed.) : Think Global Act European IV, avril 2013 (p ) - Giovanni Grevi, Damien Helly, Daniel Keohane : European Security and Defense Policy : The First Ten Years ( ) (p ) 11. Soucis des nouvelles puissances - Alain Faujas : «Pourquoi les économies des pays émergents ralentissent», Le Monde du 24 juin «La Place de la France en Inde», Rapport d information de la Commission des affaires étrangères, janvier 2012 (p. 1 35)

INTRODUCTION Cours n 0 Préparation aux oraux décentralisés / 23 septembre 2015 -------------------------------------------------------

INTRODUCTION Cours n 0 Préparation aux oraux décentralisés / 23 septembre 2015 ------------------------------------------------------- INTRODUCTION Cours n 0 Préparation aux oraux décentralisés / 23 septembre 2015 Il y a 7 campus (collèges universitaires) décentralisés. ------------------------------------------------------- EN QUOI CONSISTE

Plus en détail

La place des Sciences humaines et sociales (SHS) dans «Horizon 2020»

La place des Sciences humaines et sociales (SHS) dans «Horizon 2020» La place des Sciences humaines et sociales (SHS) dans «Horizon 2020» Isabella Eiselt, Chargée de mission secteur SHS, Service Stratégie de la Recherche et de l'innovation, DGRI, MENESR Ministère de la

Plus en détail

«Questions d Europe»

«Questions d Europe» Compte rendu de la conférence d Alain Juppé du 28.03 à Sciences Po. «Questions d Europe» Introduction : Le budget pluriannuel européen est en baisse par la cause de compromis nationalistes. Le Parlement

Plus en détail

Séminaire d introduction au droit international humanitaire 24-26 mars 2014

Séminaire d introduction au droit international humanitaire 24-26 mars 2014 Séminaire d introduction au droit international humanitaire 24-26 mars 2014 Description du séminaire Le cours explore des sujets du droit international humanitaire (DIH) auxquels sont exposés des acteurs

Plus en détail

ENTRETIEN AVEC KAREL DE GUCHT. Entretien d Europe n 74 9 septembre 2013. Entretien avec Karel De Gucht, commissaire européen chargé du Commerce

ENTRETIEN AVEC KAREL DE GUCHT. Entretien d Europe n 74 9 septembre 2013. Entretien avec Karel De Gucht, commissaire européen chargé du Commerce ENTRETIEN AVEC KAREL DE GUCHT Entretien d Europe n 74 9 septembre 2013 «Premier ensemble du commerce mondial avec 17,5% des échanges mondiaux en 2011, l Union européenne reste bien placée dans la compétition

Plus en détail

La Diplomatie indienne en marche

La Diplomatie indienne en marche La Diplomatie indienne en marche SANJHA PRAYAAS SABKA VIKAS: EFFORT PARTAGÉ PROGRÈS POUR TOUS SANJHA PRAYAAS SABKA VIKAS: SHARED EFFORT PROGRESS FOR ALL Le Président des Etats-Unis d Amérique, Barack Obama,

Plus en détail

Sciences Humaines et Sociales. Toulouse, le 20 juin 2014

Sciences Humaines et Sociales. Toulouse, le 20 juin 2014 Sciences Humaines et Sociales Toulouse, le 20 juin 204 Sommaire. L intégration des SHS dans Horizon 2020 2. Le défi sociétal 6 «Sociétés inclusives» 3. Ou trouver l information? Intégration des SHS dans

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

«Quelle Europe dans quel monde?»

«Quelle Europe dans quel monde?» POLICY PAPER Question d Europe n 236 10 avril 2012 «Quelle Europe dans quel monde?» Pierre Vimont Secrétaire général exécutif du Service européen pour l action extérieure Intervention à l occasion du colloque

Plus en détail

WS32 Institutions du secteur financier

WS32 Institutions du secteur financier WS32 Institutions du secteur financier Session 1 La vision chinoise Modernisation du système financier chinois : fusion de différentes activités bancaires et financières, accès des ménages au marché des

Plus en détail

Mondialisation et territoires : quelques approches 4em partie. Laurent CARROUE Mardi 27 et mercredi 28 mars 2012 Académie de Nice

Mondialisation et territoires : quelques approches 4em partie. Laurent CARROUE Mardi 27 et mercredi 28 mars 2012 Académie de Nice Mondialisation et territoires : quelques approches 4em partie Laurent CARROUE Mardi 27 et mercredi 28 mars 2012 Académie de Nice C. Le Brésil, nouvelle puissance? Les nouvelles diplomaties des puissances

Plus en détail

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales Ministère de la modernisation des secteurs publics Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Ecole Nationale d Administration Fondation Hanns Seidel Original :

Plus en détail

Nouvellesperspectives politiqueset économiques en Europe

Nouvellesperspectives politiqueset économiques en Europe Nouvellesperspectives politiqueset économiques en Europe 11 mars 2015 Didier REYNDERS Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires étrangères et européennes - 1 - Table des matières I. Situation économique

Plus en détail

LES MICRO SIMULATIONS ONU

LES MICRO SIMULATIONS ONU LES MICRO SIMULATIONS ONU LES OBJECTIFS DE LA MICRO SIMULATION ONU - Se familiariser avec les règles de procédure qu il sera nécessaire de maîtriser lors de l exercice final : LA SIMULATION ONU DU 15 MAI

Plus en détail

CYCLES INTERNATIONAUX 2015-2016

CYCLES INTERNATIONAUX 2015-2016 Lieu des épreuves écrites (Pays) : CYCLES INTERNATIONAUX 2015-2016 TEST DE SPECIALISATION Relations internationales DUREE : 1 HEURE 8 pages NOM... Prénom(s)... Date de naissance... Nationalité... Statut

Plus en détail

UNION EUROPÉENNE : UNE NOUVELLE MANDATURE POUR QUELLE DYNAMIQUE?

UNION EUROPÉENNE : UNE NOUVELLE MANDATURE POUR QUELLE DYNAMIQUE? C O M P T E - R E N D U UNION EUROPÉENNE : UNE NOUVELLE MANDATURE POUR QUELLE DYNAMIQUE? COMPTE-RENDU DE LA CONFÉRENCE-DÉBAT ORGANISÉE LE 2 DÉCEMBRE 2014 À PARIS, PAR L IRIS ET LA MAISON DE L EUROPE. autour

Plus en détail

«Les Arabes sont musulmans, les musulmans sont arabes.»

«Les Arabes sont musulmans, les musulmans sont arabes.» «Les Arabes sont musulmans, les musulmans sont arabes.» Les Turcs, les Persans et autres Arabes musulmans (...) Extrait de lettre de lecteur au journal Le Monde À cette idée reçue, il faut opposer d emblée

Plus en détail

Pour les titulaires d un autre Programme de Bachelier de l UCL

Pour les titulaires d un autre Programme de Bachelier de l UCL Masters en Sciences politiques - 6 - Pour les titulaires d un autre Programme de Bachelier de l UCL Programme(s) de Bachelier Mineure Prérequis Accès direct moyennant Mineure Mineure et Prérequis Bachelier

Plus en détail

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans l approvisionnement énergétique mondial à moyen et long terme Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans

Plus en détail

CADRE DE REFERENCE POUR UNE POSITION AFRICAINE COMMUNE

CADRE DE REFERENCE POUR UNE POSITION AFRICAINE COMMUNE CADRE DE REFERENCE POUR UNE POSITION AFRICAINE COMMUNE RESULTATS DE L ATELIER DE VALIDATION DES NOTES D ORIENTATION REGIONALES SUR LES RELATIONS ENTRE LES USA ET L AFRIQUE TENU A ADDIS 21 juillet 2014

Plus en détail

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE B. Laponche 2 juin 2014 Voir en annexe la présentation de la politique énergétique allemande * 1. Sur la consommation d électricité des

Plus en détail

PERSPECTIVES GÉOPOLITIQUES AMÉRICAINES ET MONDIALES

PERSPECTIVES GÉOPOLITIQUES AMÉRICAINES ET MONDIALES PERSPECTIVES GÉOPOLITIQUES AMÉRICAINES ET MONDIALES Association des économistes québécois Québec, le 16 janvier 2014 Pierre Fournier, Analyste géopolitique 1 États-Unis : Surperformance économique durable,

Plus en détail

LES DÉFIS DE L EXPANSION

LES DÉFIS DE L EXPANSION LES DÉFIS DE L EXPANSION DU MONDE 49 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ÉLEVEURS DE PORCS DU QUÉBEC JEAN-LOUIS ROY, 28 MAI 2015 L ESPACE AGRICOLE GLOBAL JEAN-LOUIS ROY, MAI 2015 Tous les pays du monde 1,35 milliards

Plus en détail

IEP 2ème Année Undergraduate 2nd year / Carrera de grado 2do año. SEMESTRE 1 ( Septembre à Décembre 2015)

IEP 2ème Année Undergraduate 2nd year / Carrera de grado 2do año. SEMESTRE 1 ( Septembre à Décembre 2015) Liste des cours ouverts aux étudiants internationaux 2015/2016 International Students' Course Catalogue 2015/2016 Lista de cursos para los estudiantes internacionales 2015/2016 IEP 2ème Année Undergraduate

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande Craig Morris et Martin Pehnt 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande Craig Morris et Martin Pehnt 2012 Observatoire du Management Alternatif Alternative Management Observatory Fiche de lecture La transition énergétique L Energiewende allemande Craig Morris et Martin Pehnt 2012 Elie Simon Octobre 2014 Majeure

Plus en détail

Comment vit-on dans les marges de l Empire? Stéphane Paquin, Ph.D Professeur agrégé École de politique appliquée

Comment vit-on dans les marges de l Empire? Stéphane Paquin, Ph.D Professeur agrégé École de politique appliquée Comment vit-on dans les marges de l Empire? Stéphane Paquin, Ph.D Professeur agrégé École de politique appliquée Hégémonie américaine Hyperpuissance Puissance relationnelle Kindleberger, Gilpin, Krasner,

Plus en détail

L Europe en mouvement. Un acteur mondial. Les relations extérieures de l Union européenne. Union européenne

L Europe en mouvement. Un acteur mondial. Les relations extérieures de l Union européenne. Union européenne L Europe en mouvement Un acteur mondial Les relations extérieures de l Union européenne Union européenne Vous trouverez cette brochure, ainsi que d autres explications claires et concises à propos de l

Plus en détail

Think Global Act European IV. européenne et diversité au European Policy Centre (EPC) 1. Des enjeux multidimensionnels

Think Global Act European IV. européenne et diversité au European Policy Centre (EPC) 1. Des enjeux multidimensionnels PARTIE 3 : LA STRATÉGIE MIGRATOIRE DE L UE : PASSER D UN JEU À SOMME NULLE À UN JEU À SOMME POSITIVE Rapporteur : Yves Pascouau Analyste senior et responsable du programme Migration européenne et diversité

Plus en détail

Dans cette 12 ème édition, le Mali a enregistré des progrès significatifs en passant de la 155 ème position à la 146 ème

Dans cette 12 ème édition, le Mali a enregistré des progrès significatifs en passant de la 155 ème position à la 146 ème Le groupe de la Banque mondiale a rendu public le 29 octobre 2014 son rapport 2015 de classement du cadre des affaires. Cet instrument de mesure international, composé d une dizaine d indicateurs portant,

Plus en détail

Index d encadrés. Bilan : l année méditerranéenne. 453 Med.2010 Index d encadrés

Index d encadrés. Bilan : l année méditerranéenne. 453 Med.2010 Index d encadrés Index d encadrés Bilan : l année méditerranéenne Politiques méditerranéennes Moyen-Orient Vers une communauté de l eau et de l énergie au Moyen-Orient........................ 208 La Turquie-Les Balkans

Plus en détail

L Union européenne peut-elle devenir une grande puissance?

L Union européenne peut-elle devenir une grande puissance? POLICY PAPER Question d Europe n 247 9 juillet 2012 Maxime Lefebvre Directeur des relations internationales à l ENA, et professeur à Sciences Po. L Union européenne peut-elle devenir une grande puissance?

Plus en détail

WS26 La protection des salariés

WS26 La protection des salariés WS26 La protection des salariés Session 1 La vision chinoise Les populations de travailleurs migrants/paysans s étant déplacées dans les villes pour travailler ont des droits très réduits. Comme ils n

Plus en détail

PRESIDENCE FRANCAISE DU G20 ET DU G8 DE DEAUVILLE A CANNES. www.g20-g8.com

PRESIDENCE FRANCAISE DU G20 ET DU G8 DE DEAUVILLE A CANNES. www.g20-g8.com PRESIDENCE FRANCAISE DU G20 ET DU G8 DE DEAUVILLE A CANNES www.g20-g8.com 1 «Nous avons travailléàla fois sur des enjeux de court terme pour réduire la portée des crises, et de long terme pour faire retrouver

Plus en détail

PESC - PSDC SEAE ATHENA EUROPOL EUROJUST. www.europarl.fr CLAUSE DE SOLIDARITÉ. ARMéE EUROPEENNE COMMISSION PARLEMENTAIRE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE

PESC - PSDC SEAE ATHENA EUROPOL EUROJUST. www.europarl.fr CLAUSE DE SOLIDARITÉ. ARMéE EUROPEENNE COMMISSION PARLEMENTAIRE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE HAUT REPRÉSENTANT POUR LES AFFAIRES ETRANGÈRES ET LA POLITIQUE DE SÉCURITÉ COMMISSION PARLEMENTAIRE AFET COMMISSION PARLEMENTAIRE SEDE ARMéE EUROPEENNE ATHENA EUROPOL EUROJUST

Plus en détail

IMMIGRATION, GESTION DES FRONTIERES ET

IMMIGRATION, GESTION DES FRONTIERES ET ART. 18 CHARTE DES DROITS FONDAMENTAUX DIRECTIVE RETOUR COMMISSION PARLEMENTAIRE LIBE FRONTEX DUBLIN II POLITIQUE D ASILE ELSJ SCHENGEN www.europarl.fr version décembre 2012 graphisme : atelier JBBOX EURODAC

Plus en détail

Master in International Affairs / Master en affaires internationales

Master in International Affairs / Master en affaires internationales Institut universitaire de hautes études internationales, Genève Graduate Institute of International Studies, Geneva Master in International Affairs / Master en affaires internationales Elective courses

Plus en détail

L IMMATÉRIEL DES PAYS, AVANTAGE COMPÉTITIF DANS LA MONDIALISATION?

L IMMATÉRIEL DES PAYS, AVANTAGE COMPÉTITIF DANS LA MONDIALISATION? L IMMATÉRIEL DES PAYS, AVANTAGE COMPÉTITIF DANS LA MONDIALISATION? W, Havas Design, HEC Paris, Ernst & Young et Cap présentent un classement inédit des pays : (enquête réalisée par l institut Harris Interactive)

Plus en détail

1 Qui, quand, pourquoi? Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez. Qui fait un discours?

1 Qui, quand, pourquoi? Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous entendez. Qui fait un discours? Fait du jour : Bonne entente entre Washington et Paris Exercices 1 Qui, quand, pourquoi? Cochez la bonne réponse en fonction de ce que vous Qui fait un discours? Qui reçoit-il? François Hollande François

Plus en détail

I. L Institut d études politiques de Paris

I. L Institut d études politiques de Paris I. L Institut d études politiques de Paris L Institut d études politiques (IEP) de Paris, plus communément appelé Sciences Po Paris, est un «grand établissement» public. Destiné à l origine à sélectionner

Plus en détail

Il est également professeur en géopolitique à l ILERI (Institut d Etude de Relations Internationales).

Il est également professeur en géopolitique à l ILERI (Institut d Etude de Relations Internationales). M. Emmanuel DUPUY BIOGRAPHIE Emmanuel DUPUY est Président de l Institut Prospective et Sécurité en Europe (IPSE. www.ipseeu.org). Après des études de sciences politiques, d études européennes, de droit

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction... 9

SOMMAIRE. Introduction... 9 SOMMAIRE Introduction............................................ 9 Chapitre 1 Quels sont les fondements de la puissance américaine dans l économie mondiale? 1. Les fondements intérieurs de la puissance

Plus en détail

L'énergie solaire après Fukushima, la nouvelle donne

L'énergie solaire après Fukushima, la nouvelle donne LOUIS BOISGIBAULT Opportunités, domaines et moyens de développement de l'énergie solaire dans l'uemoa Colloque du quarantenaire de la BOAD Lomé, 14 Novembre 2013 LOUIS BOISGIBAULT Président, VALMERE Conseil

Plus en détail

Les relations commerciales entre les pays méditerranéens

Les relations commerciales entre les pays méditerranéens Les relations commerciales entre les pays méditerranéens Giorgia Giovannetti Directrice du volet «Développement» du Programme de gouvernance mondiale Centre d études Robert Schuman Institut universitaire

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2015. asdf

Situation et perspectives de l économie mondiale 2015. asdf Situation et perspectives de l économie mondiale 2015 asdf Nations Unies New York, 2015 Résumé Perspectives du développement macroéconomique au niveau mondial La croissance mondiale progressera légèrement

Plus en détail

Stratégie de politique étrangère 2012 2015

Stratégie de politique étrangère 2012 2015 Stratégie de politique étrangère 2012 2015 Rapport sur les axes stratégiques de la politique étrangère pour la législature Mars 2012 Préface La Suisse est un pays aux institutions fortes et profondément

Plus en détail

Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC

Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC ATELIER DE REFLEXION SUR LE PROGRAMME ECONOMIQUE REGIONAL DE LA CEMAC (2010-2025) Douala 7-9 Août 2013 CRISE EUROPEENNE QUEL IMPACT SUR LE

Plus en détail

La France et l Europe dans le monde

La France et l Europe dans le monde La France et l Europe dans le monde sous la présidence d Alain Juppé et de Louis Schweitzer Livre blanc sur la politique étrangère et européenne de la France 2008 2020 1 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION...

Plus en détail

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique»

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Commission Affaires étrangères et migration (Version originale) Insistant sur la nécessité de freiner puis stopper l expansion

Plus en détail

25 Novembre 2010 Nobody s Unpredictable

25 Novembre 2010 Nobody s Unpredictable Les Français et l économie 25 Novembre 2010 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage effectué pour : Lire la Société et le Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie Echantillon : 1

Plus en détail

I - DE LA SUPERPUISSANCE A L HYPERPUISSANCE

I - DE LA SUPERPUISSANCE A L HYPERPUISSANCE Problématique : Quelles sont, en Amérique, les différentes sphères d'influence des États- Unis? Comment les États-Unis parviennent-ils à organiser la mondialisation à leur profit? I - DE LA SUPERPUISSANCE

Plus en détail

Coopération entre les pays d origine, de transit et d accueil: Mali- Maroc-Belgique et les autres pays européens

Coopération entre les pays d origine, de transit et d accueil: Mali- Maroc-Belgique et les autres pays européens Coopération entre les pays d origine, de transit et d accueil: Mali- Maroc-Belgique et les autres pays européens REDACTION: OIM Situation: L intérêt global et régional pour les migrations qui se développe

Plus en détail

Master in Economics and Business

Master in Economics and Business Master in Economics and Business Préambule Le département d Economie de Sciences Po se développe à l image d une école, il est structuré par une faculté disciplinaire permanente, un portefeuille de masters

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse KOF Centre de recherches conjoncturelles ETH Zurich LEE G 116 Leonhardstrasse 21 892 Zurich Tél. +41 44 632 8 3 Fax +41 44 632 12 18 www.kof.ethz.ch globalization@kof.ethz.ch Communiqué de presse Zurich,

Plus en détail

Sciences, guerre, et développement

Sciences, guerre, et développement Sciences, guerre, et développement E. Zaccai (partie 2) 2012-2013 PREPARATION 3 Pole Berhneim Paix et Citoyenneté de l'ulb Définitions du développement, évolution des richesses et de la santé dans le monde

Plus en détail

Chapitre 1 Des cartes pour comprendre le monde

Chapitre 1 Des cartes pour comprendre le monde CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN Chapitre 1 Des cartes pour comprendre le monde Table des matières 1 Introduction 2 2 La carte, un outil indispensable 2 2.1 La fabrication d une carte........................

Plus en détail

Institut syndical européen. Une perspective européenne sur les questions stratégiques pour le mouvement syndical

Institut syndical européen. Une perspective européenne sur les questions stratégiques pour le mouvement syndical Institut syndical européen Une perspective européenne sur les questions stratégiques pour le mouvement syndical Le principal objectif de l Europe sociale doit être la création d une société plus égalitaire,

Plus en détail

Chapitre 8 Le projet d une Europe politique depuis 1948

Chapitre 8 Le projet d une Europe politique depuis 1948 CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN IMPRESSION DU 28 avril 2015 Chapitre 8 Le projet d une Europe politique depuis 1948 Table des matières 1 Les débuts de la construction européenne 3 1.1 Un projet

Plus en détail

O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES

O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES 1. Energies renouvelables et accès à l énergie : les modes de consommation et de production d aujourd hui et de demain. Innovations: éolien, hydroélectricité,

Plus en détail

CAPES externe d histoire et de géographie

CAPES externe d histoire et de géographie Cette banque de données a été réalisée initialement avec la participation de Laurent Carroué, Rachid Azzouz, Martin Fugler, Claire Mondollot, Claude Ruiz et Jean-Louis Leydet. Son objectif est de disposer

Plus en détail

ÉCONOMIE THÈME 3: MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTÉGRATION EUROPÉENNE

ÉCONOMIE THÈME 3: MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTÉGRATION EUROPÉENNE ÉCONOMIE THÈME 3: MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTÉGRATION EUROPÉENNE Partie 3: Quelle est la place de l'union Européenne dans l'économie globale? Être capable de définir Notions à acquérir

Plus en détail

Dexia devient la première banque à engager une politique de neutralité carbone grâce à l acquisition d un parc éolien

Dexia devient la première banque à engager une politique de neutralité carbone grâce à l acquisition d un parc éolien C O M M U N I Q U E D E P R E S S E Dexia devient la première banque à engager une politique de neutralité carbone grâce à l acquisition d un parc éolien Le plan stratégique de développement durable de

Plus en détail

Introduction générale. La naissance et l évolution des institutions internationales. Partie I. L Etat

Introduction générale. La naissance et l évolution des institutions internationales. Partie I. L Etat LICENCE II. MENTION SOCIOLOGIE POLITIQUE LICENCE III. MENTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE - OPTION ECHANGES INTERNATIONAUX PREMIER SEMESTRE 2011-2012 INSTITUTIONS INTERNATIONALES COURS DE MME

Plus en détail

Certificat de formation continue. Comprendre et gérer l interculturalité Identités, métissages et mondialisation

Certificat de formation continue. Comprendre et gérer l interculturalité Identités, métissages et mondialisation Certificat de formation continue Comprendre et gérer l interculturalité Identités, métissages et mondialisation septembre 2008 février 2009 C o m p r e n d r e Méthodes pédagogiques Cours interdisciplinaires

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE. Arnaud VAN WAEYENBERGE

LUTTER CONTRE LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE. Arnaud VAN WAEYENBERGE LUTTER CONTRE LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE Arnaud VAN WAEYENBERGE LA LUTTE INTERNATIONALE ETAT DES LIEUX BREF RAPPEL Lutte contre la pollution: Convention de Genève (1979), Convention de Vienne (1985) et

Plus en détail

Risques et Opportunités à l international

Risques et Opportunités à l international Risques et Opportunités à l international Après la mondialisation, une «régionalisation» des échanges? Thierry Apoteker, Président-Directeur Général, TAC www.tac-financial.com Après la mondialisation,

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION

PROGRAMME DE LA FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION UC A1 - L'Europe, unicité des valeurs, diversité culturelle 1 Histoire et civilisation - L Europe jusqu en 1945 - L Europe actuelle Naissance de l'unité européenne Naissance des

Plus en détail

VISITE D ADMINISTRATEURS FRANÇAIS. Adrian van den Hoven le 9 février 2012

VISITE D ADMINISTRATEURS FRANÇAIS. Adrian van den Hoven le 9 février 2012 VISITE D ADMINISTRATEURS FRANÇAIS Adrian van den Hoven le 9 février 2012 Introduction Crise de l Eurozone - Situation économique difficile - Réformes sociales importantes - Politique de croissance: - Marché

Plus en détail

Livret pédagogique La gestion du temps scolaire au Sénégal

Livret pédagogique La gestion du temps scolaire au Sénégal Livret pédagogique La gestion du temps scolaire au Sénégal Un film de Fatou Niang et Tibiri Koura Juin 2014 Le temps scolaire, une préoccupation récente pour l amélioration de la qualité de l éducation

Plus en détail

LA DÉCLARATION DE PARIS

LA DÉCLARATION DE PARIS Sommet Mondial des Régions pour le Climat La «Route de Paris 2015» Paris, le 11 Octobre 2014 LA DÉCLARATION DE PARIS EXPOSÉ DES FAITS Compte tenu de la Conférence des Parties (CdP) de Durban de 2011 et

Plus en détail

DESCRIPTIF DES COURS DE MASTER 2 GÉOPOLITIQUE

DESCRIPTIF DES COURS DE MASTER 2 GÉOPOLITIQUE 1 DESCRIPTIF DES COURS DE MASTER 2 GÉOPOLITIQUE Démocratie et géopolitique (22h30) Barbara Loyer Ce cours aborde la démocratie non seulement comme un système fondé sur la liberté d expression, le vote

Plus en détail

LA DÉMOCRATIE AU XXI e SIÈCLE : HÉRITAGE ET/OU PROJET. Jean-Louis Roy

LA DÉMOCRATIE AU XXI e SIÈCLE : HÉRITAGE ET/OU PROJET. Jean-Louis Roy LA DÉMOCRATIE AU XXI e SIÈCLE : HÉRITAGE ET/OU PROJET Jean-Louis Roy La gouvernance politique de l humanité est une entreprise considérable qui sollicite le concours de millions de personnes quotidiennement.

Plus en détail

Fédération Internationale des chambres Consulaires & de commerce d'afrique FICHE DE POSTE

Fédération Internationale des chambres Consulaires & de commerce d'afrique FICHE DE POSTE ! Fédération Internationale des chambres Consulaires & de commerce d'afrique FICHE DE POSTE Nom : Virginie TICHA Fonction : Expert en Bonne Gouvernance de projets La bonne gouvernance constitue l un des

Plus en détail

DES PAYS SANS ÉTAT. LES ÉTATS FAILLIS (Failed States) ÉTATS FRAGILES

DES PAYS SANS ÉTAT. LES ÉTATS FAILLIS (Failed States) ÉTATS FRAGILES DES PAYS SANS ÉTAT LES ÉTATS FAILLIS (Failed States) ÉTATS FRAGILES I/ Histoire d un terme II/ Les critères III/ Une notion discutée État failli : un danger pour sa population et pour les autres États

Plus en détail

LA CHINE ET L AFRIQUE DE L OUEST

LA CHINE ET L AFRIQUE DE L OUEST LA CHINE ET L AFRIQUE DE L OUEST Professeure : Yumiko Yamamoto Année universitaire 2015/2016 : Semestre d automne SÉANCES ET PROGRAMMES Séance 1. Introduction à la Chine et l Afrique de l Ouest 1ère Partie.

Plus en détail

Master. Master 120 en études européennes. Programme en études européennes organisé par l Université catholique de Louvain et l Université Saint-Louis

Master. Master 120 en études européennes. Programme en études européennes organisé par l Université catholique de Louvain et l Université Saint-Louis Master 120 en études européennes Programme en études européennes organisé par l Université catholique de Louvain et l Université Saint-Louis Master Année académique 2013-2014 Les institutions partenaires

Plus en détail

Géographie, l olivier

Géographie, l olivier 2 Enseignant.1 Les fiches pédagogiques Enseignant vous offrent un diaporama des principales données sur l olivier, sa géographie et son économie. La fiche Les outils Enseignant vous propose des exercices

Plus en détail

Dominique FINON Directeur de recherche CNRS CNR, CIRED

Dominique FINON Directeur de recherche CNRS CNR, CIRED La Russie, les gaziers européens et la Commission i européenne: les limites de la politique gazière extérieure et du pouvoir de marché de vendeur russe Dominique FINON Directeur de recherche h CNRS, CIRED

Plus en détail

Décorations. Études universitaires. Langues. Stages et séminaires

Décorations. Études universitaires. Langues. Stages et séminaires Né le Lieu de naissance Situation familiale : : : 15 Août 1939 Ksar Kbir Marié et père de 3 enfants Décorations Ouissam Al Arche Classe Commandeur Ouissam Al Arche Classe Chevalier Ouissam Al Arche Classe

Plus en détail

Circulation de capital humain de la Chine : Possibilités, avantages et conséquences en matière de politiques

Circulation de capital humain de la Chine : Possibilités, avantages et conséquences en matière de politiques Circulation de capital humain de la Chine : Possibilités, avantages et conséquences en matière de politiques Henry Huiyao Wang Ph.D. Agrégé supérieur Harvard Kennedy School Directeur général du Center

Plus en détail

Épreuve composée. II sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation.

Épreuve composée. II sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation. Épreuve composée Cette épreuve comprend trois parties. 1. Pour la partie 1 (Mobilisation des connaissances), il est demandé au candidat de répondre aux questions en faisant appel à ses connaissances personnelles

Plus en détail

Document de la A USAGE OFFICIEL BANQUE INTERNATIONALE POUR LA RECONSTRUCTION ET LE DEVELOPPEMENT ET SOCIETE FINANCIERE INTERNATIONALE

Document de la A USAGE OFFICIEL BANQUE INTERNATIONALE POUR LA RECONSTRUCTION ET LE DEVELOPPEMENT ET SOCIETE FINANCIERE INTERNATIONALE Document de la Banque mondiale A USAGE OFFICIEL Rapport No. 50316-MA Traduction non officielle du texte anglais qui seul fait foi BANQUE INTERNATIONALE POUR LA RECONSTRUCTION ET LE DEVELOPPEMENT ET SOCIETE

Plus en détail

Un monde avec ou sans frontière

Un monde avec ou sans frontière Un monde avec ou sans frontière Template : www.conflicthistory.com Compare ces deux photographies. La frontière entre les deux Corée Une frontière en Union européenne Voici la correction. La frontière

Plus en détail

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe L une des priorités stratégiques de l Union européenne consiste à promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable pour l Europe. La BEI

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS TRONC COMMUN MASTER 1 LEA

ENSEIGNEMENTS TRONC COMMUN MASTER 1 LEA Langues Etrangères Appliquées LEA NIVEAU : Master 1 semestre 1 Tous parcours INTITULE DE L UF : INTITULE DU COURS : TRANSVERSALE GESTION DE PROJET RESPONSABLE : ERIC DURAND- CARRIER FONCTION : PRAG VOLUME

Plus en détail

Veolia Environnement présente des expériences innovantes

Veolia Environnement présente des expériences innovantes Veolia Environnement présente des expériences innovantes Citelum en Espagne : La première centrale photovoltaïque dédiée à l éclairage public (Sant Fost de Campsentelles) Un partenariat public-privé exemplaire

Plus en détail

POL 4470-40 Introduction à l'économie politique des relations internationales Travaux pratiques (un des trois TP au choix à faire en équipe)

POL 4470-40 Introduction à l'économie politique des relations internationales Travaux pratiques (un des trois TP au choix à faire en équipe) Université du Québec à Montréal Département de science politique Session Automne 2008 POL 4470-40 Introduction à l'économie politique des relations internationales Travaux pratiques (un des trois TP au

Plus en détail

Définir la transition énergétique, décrypter un «consensus ambigu» Aurélien Evrard Université Paris 3 ICEE / Sciences Po CEE

Définir la transition énergétique, décrypter un «consensus ambigu» Aurélien Evrard Université Paris 3 ICEE / Sciences Po CEE Définir la transition énergétique, décrypter un «consensus ambigu» Une comparaison franco-allemande Aurélien Evrard Université Paris 3 ICEE / Sciences Po CEE Congrès de l ACFAS, Montréal, 14-15 mai 2014

Plus en détail

La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus

La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus La coopération universitaire Union Européenne Maghreb dans le cadre des programmes d éducation Tempus et Erasmus Mundus Séminaire inaugural AUF Bureau Maghreb, Rabat, 25 26 juin 2012 Philippe Ruffio, Agence

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

13 Septembre 2013 Bruxelles, Belgium

13 Septembre 2013 Bruxelles, Belgium 13 Septembre 2013 Bruxelles, Belgium La Conférence Biodiversité 2020: la chasse aux solutions sera organisée à Bruxelles le 13 septembre dans le cadre de l Assemblée Générale 2013 de la FACE. Elle sera

Plus en détail

TS GEOGRAPHIE. Chapitre 1 : Clés de lecture géographiques pour un monde complexe

TS GEOGRAPHIE. Chapitre 1 : Clés de lecture géographiques pour un monde complexe TS GEOGRAPHIE Chapitre 1 : Clés de lecture géographiques pour un monde complexe Le monde actuel est complexe et en perpétuelle évolution : - Depuis la fin de la guerre froide (1991), fin de l antagonisme

Plus en détail

ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE PARITAIRE ACP-UE DOCUMENT DE TRAVAIL

ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE PARITAIRE ACP-UE DOCUMENT DE TRAVAIL ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE PARITAIRE ACP-UE Commission du développement économique, des finances et du commerce 17.05.2013 DOCUMENT DE TRAVAIL sur la coopération sud-sud et la coopération triangulaire: opportunités

Plus en détail

Le troisieme choc. et la malediction petroliere

Le troisieme choc. et la malediction petroliere Benoit MAFFEI Rodolphe GREGGIO Le petrole Le troisieme choc et la malediction petroliere 63 ECONOMIC A 49 rue Hericart, 75015 Paris TABLE DES MATIERES Introduction. Le röle fondamental de la question petroliere

Plus en détail

L état de l Union 2009, rapport Schuman sur l Europe

L état de l Union 2009, rapport Schuman sur l Europe Sous la direction de Thierry Chopin et Michel Foucher. 266 pages en couleurs 19 ISBN : 978-2-915752-47-2 Sortie : Avril 2009 www.lignes-de-reperes.com/catalogue/europe2009.htm Présentation des auteurs

Plus en détail

Cours 3. Japon-Chine : concurrences régionales, ambitions mondiales. I. Les deux pôles principaux de l Asie orientale

Cours 3. Japon-Chine : concurrences régionales, ambitions mondiales. I. Les deux pôles principaux de l Asie orientale Thème 3 Dynamiques des grandes aires continentales Question 3 - L Asie du Sud et de l Est : les enjeux de la croissance Cours 3. Japon-Chine : concurrences régionales, ambitions mondiales Quel pays assurera,

Plus en détail

Déclaration des jeunes à la Conférence Apprendre ensemble à changer notre monde! 2

Déclaration des jeunes à la Conférence Apprendre ensemble à changer notre monde! 2 Déclaration des jeunes à la Conférence Apprendre ensemble à changer notre monde! 2 Nous, étudiantes et étudiants du réseau des Écoles associées de l UNESCO du Québec, réunis dans le cadre de la Conférence

Plus en détail

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie SYNTHÈSE Trois grandes tendances mondiales Transnationalisation La géographie de l économie mondiale du savoir connaît de profonds bouleversements depuis plusieurs décennies. L innovation et la recherche

Plus en détail

les Réponses à vos Questions

les Réponses à vos Questions _Allemagne _Belgique _France _Italie _Luxembourg _Pays-Bas _Danemark _Irlande _Royaume-Uni _Grèce _Espagne _Portugal _Autriche _Finlande La Constitution Européenne : les Réponses à vos Questions _Suède

Plus en détail

L Union européenne et la Francophonie

L Union européenne et la Francophonie séance 1 séquence 10 L Union européenne et la Francophonie Le sens du projet politique et de la construction européenne Je découvre Voici une affiche diffusée par l Union européenne au mois de janvier

Plus en détail

Le Président de la République est le responsable

Le Président de la République est le responsable LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Le Président de la République est le responsable suprême de la politique de défense. A ce titre, il est le garant de l indépendance nationale, de l intégrité du territoire

Plus en détail