Le bien-être par le travail : une utopie?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le bien-être par le travail : une utopie?"

Transcription

1 Comment concilier performance et plaisir autour de nos manières de Conférence mardi 19 mars h - 17h30 - La Défense (92) Pré-programme

2 Depuis 2008, le cycle de conférences «Pour une culture partagée du développement durable» de l IFORE a pour ambition d expliciter les enjeux fondamentaux du développement durable, d en promouvoir les valeurs sous-jacentes, d identifier les grands changements en cours ou nécessaires, et de mobiliser l ensemble des parties prenantes, parmi lesquelles les acteurs publics. Public : La conférence «Comment concilier performance et plaisir autour de nos manières de» s adresse aux agents publics de l État de tous les ministères, des collectivités territoriales, du secteur hospitalier et des établissements publics. Sont particulièrement visés les cadres de proximité, les secrétaires généraux, les directeurs de ressources humaines. Les associations, les chercheurs ainsi que les entreprises y sont également conviés (en fonction des places disponibles). Contexte et problématique Les crises économique, budgétaire et financière que nous connaissons actuellement et leurs cortèges de restructurations en chaînes, délocalisations, mutualisations des services et réduction des effectifs dans les secteurs privés et publics, ont un fort impact sur la qualité de vie au travail des salariés et agents de la fonction publique. Par ailleurs, les évolutions socio-culturelles auxquelles nous assistons avec notamment l essor des technologies de l information et de la communication (TIC), les changements démographiques dus au vieillissement de la population et à l allongement de la durée du travail, l arrivée sur le marché de l emploi de la «génération Y», conduisent à modifier les attentes des agents. Davantage d équilibre entre vie professionnelle et vie privée et la recherche d un épanouissement au travail sont des aspirations fortement exprimées actuellement et dont la prise en compte a un impact important sur le ressenti et les motivations au travail. L Institut de Formation de l Environnement (IFORE) L IFORE est un service à compétence nationale du Ministère de l Egalité des Territoires et du Logement et du Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie. Il a pour mission d accompagner la mise en oeuvre de la Stratégie nationale du développement durable et des décisions issues du Grenelle de l environnement. L action de l IFORE s articule autour de trois enjeux fondamentaux : L intégration du développement durable dans les politiques publiques ; L exemplarité et la gestion écoresponsable des administrations publiques ; La facilitation du changement des comportements, des modalités d action et de la gouvernance. L IFORE organise des formations sur les politiques de développement durable à destination des administrations publiques.

3 Dans ces contextes, le ministère de l Egalité des Territoires et du Logement (METL) et le ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie (MEDDE) organisent une conférence sur le thème du bien-être par le travail. Lier bien-être et travail est devenu un slogan habituel dans nombre d organisations et de conférences. Pour autant, dans un contexte de contraintes financières et réglementaires de plus en plus fortes, cela peut apparaître pour beaucoup comme une incantation vide de sens. Par ailleurs, il est intéressant de faire le lien entre travail et développement durable au regard de trois des finalités du développement durable réaffirmées dans la loi Grenelle 2 : «Permettre l épanouissement de tous les êtres humains», «Assurer la cohésion sociale et la solidarité entre territoires et entre générations» et «Fonder les dynamiques de développement sur des modes de consommation et de production responsables» ; ainsi que du troisième défi - «Gouvernance» - de la Stratégie Nationale de Développement Durable avec notamment l objectif «Appliquer la transversalité aux méthodes de travail et associer les parties prenantes aux prises de décision». Cette thématique des conditions de vie au travail est également un des thèmes majeurs discuté à l occasion des travaux de révision de la circulaire du Premier ministre sur l Etat exemplaire. En effet, alors que la circulaire du 3 décembre 2008 n abordait que très partiellement la RSE, la nouvelle circulaire consacre près du tiers de ses recommandations à la responsabilité sociale/sociétale de l Etat et en particulier à «l exemplarité des employeurs publics». Enfin, le thème des conditions de vie au travail est également une thématique centrale des discussions dans le cadre de l agenda social qui a débuté à l automne et dont les conclusions sur l amélioration des conditions de vie au travail sont attendues début De ces questionnements est née une volonté d interroger le lien entre bien-être et travail pour voir si la conjugaison des deux ne permettrait pas de redonner sa place de vecteur de développement personnel au travail. Redonner du sens au travail est un des facteurs essentiels qui permettra aux agents publics et salariés du privé de retrouver un certain bien-être. Il s agira notamment d aborder les questions de la qualité de vie au travail et surtout de la qualité de vie par le travail sous les angles suivants : Comment les conditions de travail peuvent-elles apporter du bien-être aux individus? Comment chacun dans son service peut-il trouver du sens à son travail, malgré les multiples réformes connues ces dernières années? Comment est-il possible pour un manager d organiser le travail dans son service pour favoriser le bien-être de chacun tout en remplissant ses missions? Cette conférence se place sciemment dans une perspective positive pour partager des démarches réussies de changement au travail. L éclairage d un sociologue et d universitaires mais aussi des témoignages d acteurs publics et privés à l origine de démarches réussies apporteront des éléments concrets aux participants. Cette conférence est organisée pour permettre à chacun de trouver des pistes d action qui permettront de ne plus subir le travail mais bien d en faire un vecteur d épanouissement individuel.

4 La conférence sera animée par le cabinet Nicomak >9h-9h30 : c a f é d a c c u e il d e s p a r t ic ip a n t s >9h30 : Ou v e r t u r e d e l a c o n f é r e n c e p a r Ol i v i e r Ro b i n e t, Di r e c t e u r d e l Institut de formation de l environnement - IFORE >9h45-10h15 : Introduction : Qu est-ce que le bien-être par le travail? A q u o i s e r t le b i e n-ê t r e a u t r a v a i l? D où vient l idée de la nécessité d un bien-être au travail? Pourquoi parler de bien-être et pas de stress et de risques psycho-sociaux? Le bien-être par le travail est-il une invention de dirigeant? Intervenant : >Fa b i e n De l o c h e, Fo n d a t e u r d e la Ch a i r e d u Ma n a g e m e n t Du r a b l e à l Un i v e r s i t é de Savoie 10h15-11h45 : t a b l e r o n d e : Le s c o n d i t io n s d e t r a v a il s a m é l io r e n t : u t o p ie o u r é a l i t é? >Qu e l é t a t d e s l ie u x a u j o u r d h u i s u r le s t r e s s e t l e s r is q u e s pyschos o c i a u x? >Quel est le lien entre bien-être des salariés et performances de l organisation? >Comment mesurer ce bien-être au travail? >Qu e l l e s s o n t l e s é v o l u t io n s d a n s le t e m p s e t d a n s l e s p a c e d u b ie n-ê t r e a u travail? >Ex is t e-t-il d e s d if f é r e n c e s e n t r e la Fr a n c e e t l e s a u t r e s p a y s (Ca n a d a, Eu r o p e d u No r d, ) s u r la q u e s t io n d u b ie n-ê t r e p a r le t r a v a il? Où f a i t-il b o n t r a v a il l e r e t p o u r q u o i? Intervenants : >Dominique Vandroz, directeur adjoint de l ANACT >Carole Couvert, Secrétaire générale de la CFE-CGC >Anne-France Didier, Directrice de l Ecole Nationale des Techniciens de l Equip e m e n t >Vi c to r Wa k n i n e, Pr é s id e n t-fo n d a t e u r d e Mo z a r t Co n s u l t i n g, q u i a m i s e n o e u v r e «l In d i c e d e b i e n-ê t r e a u t r a v a i l»

5 >11h45-13h30 : Dé j e u n e r 13h30-15h15 : t a b l e r o n d e : Qu e l s s e n s s a l a r i és e t fonctionnaires donnent-ils à leur travail? >Qu e s t-c e q u e le s e n s a u t r a v a il? Qu e l l ie n a v e c l e s v a l e u r s d é f e n d u e s par une organisation? >Co m m e n t p e u t-o n t r o u v e r d u s e n s d a n s s o n t r a v a il a u j o u r d h u i (b e s o in de réalisation, de relations, de reconnaissance, ) >Co m m e n t la r e c h e r c h e d e s e n s a-t-elle é v o l u é? Qu e l l e s d if f é r e n c e s e n t r e l e s g é n é r a t io n s X e t Y? d o i t-o n c h e r c h e r à s é p a r e r s t r ic t e m e n t vie privée et vie professionnelle? >Comment créer de l enthousiasme au travail? >Qu est-ce qui motive les salariés et fonctionnaires? Y a-t-il des différences notables selon le statut? Intervenants : >Ch r i s t i n e Ca r r e a u, r e s p o n s a b l e d e p r o g r a m m e s RH, d i r e c t io n d e s RH d e s Hôpitaux Universitaires de Genève >Ma i a Ro h n e r, Di r e c t io n Gé n é r a l e d e l Ad m i n i s t r a t io n e t d e la Fo n c t io n Pu b l iq u e >Iulia Sala, Responsable du Pôle Diversité/Egalité de l ORSE >Ph i l i p p e Bi g a rd, d i r e c t e u r d e l i n s t i t u t d u l e a d e r s h i p, t h i n k t h a n k d u g r o u p e BPI >15h15-15h45 : Pa u s e

6 15h45-17h15 : t a b l e r o n d e : Qu e l s n o u v e a u x m o d e s d e fonctionnement pour les organisations? Pr o j e c t io n e n a v a n t-p r e m i èr e d u film p r o d u i t p a r l if o r e s u r l i mp a c t d e la RSE d a n s le milieu h o s p i t al ie r : Es q u ir o l, u n h ô p i t al o ù il f a i t b o n t r a v a il l e r >Qu e l s s o n t l e s d o m a in e s n o u v e l l e m e n t e x p l o r é s à c e j o u r (d é m o c r a t ie p a r t ic ip a t i ve, s l o w m a n a g e m e n t, t r a n s v e r s a l i t é,..)? >Qu e l l e s n o u v e l l e s o p p o r t u n i t és s o n t p e r m is e s a u j o u r d h u i g r â c e a u x NTIC (t r a v a il e n r é s e a u, t é l é t r a v a il, )? >Co m m e n t o r g a n is e r le t e m p s d e t r a v a il d if f é r e m m e n t (Sc r u m, Mé t h o d e Getting Th in g s Do n e,...)? >Co m m e n t m a n a g e r la d i ve r s i t é d e s attentes d a n s u n e m ê m e o r g a n is a t io n (o r g a n is a t io n a p p r e n a n t e, in t e l l i ge n c e collective, )? Intervenants : >Michel Hervé, PDG de l entreprise HERVE, expérience de démocratie participative au travail >Nathanaël Mathieu, Directeur Associé de LBMG Worklabs >17h15-17h30 : Cl ô t u r e

7 >>>>Informations pratiques Conférence : Comment concilier performance et plaisir autour de nos manières de mardi 19 mars La Défense - Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie - 9h-17h30 >Organisation : METL/MEDDE - Institut de formation de l environnement (IFORE) >Participation gratuite à l exception des frais de déplacement, d hébergement et de restauration à la charge des participants. Le déjeuner aura lieu au restaurant administratif du Ministère de l Ecologie ou sera libre. >Lieu : Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie - Grande Arche de la Défense - Arche Nord - auditorium - RDC >Accès : RER A et Ligne 1 Grande Arche de la Défense >Modalités d inscription : Inscription obligatoire avant le 7 mars 2013 >Votre interlocutrice à l IFORE : Yvonne Foucher - - Tél. : Réalisation : METL/MEDDE /SG/SPES/IFORE/Bénédicte Bercovici crédit photo :METL/MEDDE/Laurent Mignaux

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

20 e Journée de l'afphb

20 e Journée de l'afphb «La Pharmacie Hospitalière : quels projets pour le futur?» L Arrêté Royal du 4 mars 1991, 20 ans après C h â te a u d u L a c, G e n v a l - 7 m a rs 2 0 0 9 COMMENT UTILISER VOTRE BOÎTIER? Utilisez les

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

L actualité de la fonction publique. SDRH/ RH1/ Ecole de la GRH Novembre 2012

L actualité de la fonction publique. SDRH/ RH1/ Ecole de la GRH Novembre 2012 L actualité de la fonction publique SDRH/ RH1/ Ecole de la GRH Novembre 2012 L actualité de la Fonction publique 1 L agenda social de la fonction publique : 1.1 De nouvelles orientations, de nouvelles

Plus en détail

L entretien professionnel annuel

L entretien professionnel annuel L entretien professionnel annuel Informations-repères pour la mise en œuvre du décret du 17 septembre 2007 et de l arrêté du 10 avril 2008 portant sur l appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires

Plus en détail

L ingénierie ET la communication

L ingénierie ET la communication L ingénierie ET la communication du développement durable Nous ne traversons pas une crise, mais des crises. Crise environnementale d abord. Économique et sociale aussi. Mais surtout, crise de civilisation.

Plus en détail

Le bien-être par le travail : une utopie?

Le bien-être par le travail : une utopie? Le bien-être par le travail : une utopie? Comment concilier performance et plaisir autour de nos manières de travailler ensemble? Conférence mardi 19 mars 2013-9h - 17h30 - La Défense (92) SOMMAIRE Animation

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

Représenter Défendre Informer Accompagner

Représenter Défendre Informer Accompagner Représenter Défendre Informer Accompagner Centres sociaux et socioculturels Etablissements d accueil de jeunes enfants Associations de développement social local BROCHURE DE PRÉSENTATION Création graphique

Plus en détail

Projet d accord-cadre sur la qualité de vie au travail dans la fonction publique

Projet d accord-cadre sur la qualité de vie au travail dans la fonction publique Projet d accord-cadre sur la qualité de vie au travail dans la fonction publique Les conditions d exercice des missions des agents publics, leurs métiers et l organisation des services ont beaucoup évolué

Plus en détail

LES CONFÉRENCES. Le pré-programme 28-30 MAI 2013. Paris - Porte de VOIR LA SANTÉ DE DEMAIN. inscription en ligne sur www.sphconseil.

LES CONFÉRENCES. Le pré-programme 28-30 MAI 2013. Paris - Porte de VOIR LA SANTÉ DE DEMAIN. inscription en ligne sur www.sphconseil. LES CONFÉRENCES Le pré-programme VOIR LA SANTÉ DE DEMAIN 28-30 MAI 2013 Paris - Porte de Versailles - Pavillon 1 inscription en ligne sur www.sphconseil.fr inscription en ligne sur www.sphconseil.fr Une

Plus en détail

Les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières(OPCVM)

Les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières(OPCVM) Les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières(OPCVM) Plan 1.L e s O P C V M : D é f in it io n e t t y p e s 1.1 :D é f in it io n 1.2 : T y p e s 2. L e s a v a n t a g e s d u n p la c

Plus en détail

Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers?

Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers? Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers? Elsa Aubert Direction des relations avec les épargnants Le 16 novembre 2011 2 Plan de la présentation I Auprès de qui réclamer? 1. L interlocuteur

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

(Texte non paru au Journal officiel)

(Texte non paru au Journal officiel) Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Direction générale de la prévention des risques RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Plus en détail

SOUFFRANCE AU TRAVAIL

SOUFFRANCE AU TRAVAIL Page 1 sur 8 SOUFFRANCE AU TRAVAIL «Un état de stress survient lorsqu il y a déséquilibre entre la perception qu une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu elle

Plus en détail

Les aides financières de l Etat pouvant être mobilisées pour l Egalité Professionnelle

Les aides financières de l Etat pouvant être mobilisées pour l Egalité Professionnelle Les aides financières de l Etat pouvant être mobilisées pour l Egalité Professionnelle Au niveau de l entreprise Dispositif de droit commun Objet Entreprises bénéficiaires Entreprises de moins de 300 salariés

Plus en détail

Le développement durable dans les organisations. Module de base

Le développement durable dans les organisations. Module de base Le développement durable dans les organisations Module de base Quels enjeux pour le développement durable en environnement de travail? Nous allons voir Comment appréhender le thème dans sa globalité Pourquoi

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

La formation professionnelle au crible de la notation sociale

La formation professionnelle au crible de la notation sociale SOPHIE THIERY La formation professionnelle au crible de la notation sociale Par conviction ou par contrainte, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à adopter des codes de conduite, à rendre accessibles

Plus en détail

DOSSIER SPÉCIAL PROTECTION SOCIALE DES FONCTIONNAIRES

DOSSIER SPÉCIAL PROTECTION SOCIALE DES FONCTIONNAIRES DOSSIER SPÉCIAL PROTECTION SOCIALE DES FONCTIONNAIRES Le dossier Protection sociale des fonctionnaires Avec 2 millions de personnes concernées, les enjeux de la protection sociale des agents publics sont

Plus en détail

Transformation sociale. Renouveler les structures de rémunération. 33, rue Vivienne, 75 002 Paris 01 47 33 03 12 www.altairconseil.

Transformation sociale. Renouveler les structures de rémunération. 33, rue Vivienne, 75 002 Paris 01 47 33 03 12 www.altairconseil. Transformation sociale Renouveler les structures de rémunération 33, rue Vivienne, 75 002 Paris 01 47 33 03 12 www.altairconseil.fr Notre cabinet 18 ans d expérience dans le domaine du Conseil 2 associés

Plus en détail

GRILLE DE PRESENTATION D ACTIONS 1 COMITE OPERATIONNEL N 34

GRILLE DE PRESENTATION D ACTIONS 1 COMITE OPERATIONNEL N 34 GRILLE DE PRESENTATION D ACTIONS 1 COMITE OPERATIONNEL N 34 Organisme / entreprise : CFEEDD I/ RAPPEL DE LA MISSION Comité opérationnel n 34 «Sensibilisation, information et formation du public aux questions

Plus en détail

Circulaire du 12 avril 2012 relative à la gestion prévisionnelle des effectifs et des compétences NOR : DEVK1220126C

Circulaire du 12 avril 2012 relative à la gestion prévisionnelle des effectifs et des compétences NOR : DEVK1220126C Administration générale MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, Secrétariat général Direction des ressources humaines Circulaire du 12 avril 2012 relative à la gestion prévisionnelle des effectifs

Plus en détail

Colloque «Responsabilité sociale et compétitivité : un nouveau modèle pour l entreprise?»

Colloque «Responsabilité sociale et compétitivité : un nouveau modèle pour l entreprise?» Paris, le 1 er février 2012 Colloque «Responsabilité sociale et compétitivité : un nouveau modèle pour l entreprise?» Mercredi 1 er février 2012 Ouverture du Colloque par Vincent Chriqui, Directeur général

Plus en détail

PLAN DE DEPLACEMENT ADMINISTRATION ( PDA ) DREAL DIRCO DRAAF. Ecogestes : Intégrer le développement durable au quotidien CALM - 20 03 2013 -

PLAN DE DEPLACEMENT ADMINISTRATION ( PDA ) DREAL DIRCO DRAAF. Ecogestes : Intégrer le développement durable au quotidien CALM - 20 03 2013 - PLAN DE DEPLACEMENT ADMINISTRATION ( PDA ) DREAL DIRCO DRAAF Ecogestes : Intégrer le développement durable au quotidien CALM - 20 03 2013 - Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du

Plus en détail

Comment surmonter le plafond de verre dans la fonction publique?

Comment surmonter le plafond de verre dans la fonction publique? Premier ministre Ministère des Droits des Femmes Ministère de la Réforme de l État, de la Décentralisation et de la Fonction publique Parcours au féminin Comment surmonter le plafond de verre dans la fonction

Plus en détail

SANTÉ EN FRANCE. présidée par. Jean-Pierre DOOR Député du Loiret Vice-président de la Commission des affaires sociales

SANTÉ EN FRANCE. présidée par. Jean-Pierre DOOR Député du Loiret Vice-président de la Commission des affaires sociales c o n f é r e n c e p a r l e m e n t a i r e s u r l a p r é v e n t i o n s a n t é SANTÉ EN FRANCE comment accroître la part de la prévention? mardi 15 octobre 2013 - maison de la chimie présidée par

Plus en détail

MODULE L ACHAT PUBLIC DURABLE

MODULE L ACHAT PUBLIC DURABLE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ENERGIE MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Institut de formation de l environnement DISPOSITIF NATIONAL DE FORMATION A L ECO-RESPONSABILITE

Plus en détail

«Quel Syndicalisme pour Demain?»

«Quel Syndicalisme pour Demain?» «Quel Syndicalisme pour Demain?» Février 2010 OpinionWay Mathieu Doiret - 15 place de la République 75003 Paris 01 78 94 90 00 Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon représentatif

Plus en détail

CIRCULAIRE. Par rapport à la situation existante, on relève les deux changements importants suivants :

CIRCULAIRE. Par rapport à la situation existante, on relève les deux changements importants suivants : Ma rie -Noë lle Vande rhove n Conseiller Dé part e m e nt affaire s s ociale s T +3 2 2 5 1 5 0 8 6 5 F mnv@vbo-feb.be CIRCULAIRE MNV/ Vv E Assujet t issement à l ONSS de t out es les ind e m nit é s p

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dominique Bourg et les industriels d inovallée réunis pour une nouvelle approche de l économie

DOSSIER DE PRESSE. Dominique Bourg et les industriels d inovallée réunis pour une nouvelle approche de l économie DOSSIER DE PRESSE Dominique Bourg et les industriels d inovallée réunis pour une nouvelle approche de l économie Comment repenser la croissance économique à travers le prisme du Développement Durable?

Plus en détail

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients Un trait d union Cabinet de conseil en management et ressources humaines, PRANA aide les organisations à faire de la relation de travail et des relations au travail une source d énergie et de création

Plus en détail

édito 3 enjeux Cyril GAYSSOT Vice-Président de l UNEA Union Nationale des Entreprises Adaptées

édito 3 enjeux Cyril GAYSSOT Vice-Président de l UNEA Union Nationale des Entreprises Adaptées Opcalia / UNEA - Décembre 2014 tr ep ri se s Ad ap té es In 2 for Un filiè ma e re tiq de s p u m ou e, V an r ie Po de de d p rt e de no es b & rs rai u â va v ti év pe t le ea m ol ct ur ux en ut iv

Plus en détail

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE Les présentes orientations stratégiques ministérielles ont reçu l avis favorable du CHSCT ministériel de l éducation nationale, en sa séance du 10 octobre 2012 Direction générale des ressources humaines

Plus en détail

Enseignement Supérieur et Recherche. Réussir les transformations nécessaires dans les établissements d Enseignement supérieur et de Recherche

Enseignement Supérieur et Recherche. Réussir les transformations nécessaires dans les établissements d Enseignement supérieur et de Recherche Enseignement Supérieur et Recherche Réussir les transformations nécessaires dans les établissements d Enseignement supérieur et de Recherche Notre offre s adresse à l ensemble des acteurs de l enseignement

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation 1 Pourquoi intégrer le développement durable dans les achats publics? 2 Zoom sur l article 6 de la directive efficacité énergétique 3 Les leviers pour intégrer le développement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire -

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire - DOSSIER DE PRESSE Relations Presse : Abrasive Karine Michaud Tel : 04 26 00 25 16 E-mail : contact@abrasive.fr Communiqué de presse 17 octobre 2014 Forum de l emploi solidaire : une journée pour découvrir

Plus en détail

Les questions posées permettent de faire un état de l art sur les pratiques logistiques durables des membres du Club.

Les questions posées permettent de faire un état de l art sur les pratiques logistiques durables des membres du Club. Le «baromètre CPV DEMETER» est une enquête annuelle réalisée par CPV Associés auprès des entreprises membres du Club Déméter, Environnement et Logistique. Les questions posées permettent de faire un état

Plus en détail

Le CLIPP, le transfert de connaissances et l innovation sociale

Le CLIPP, le transfert de connaissances et l innovation sociale Le CLIPP, le transfert de connaissances et l innovation sociale Gilles Dupuis, Ph.D. PDG du CLIPP Professeur titulaire, département de psychologie, UQAM 2 Plan de la présentation Les OLTIS et l espace

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

Comment les soins palliatifs sont-ils perçus?

Comment les soins palliatifs sont-ils perçus? Journées Nationales des Soins Palliatifs 2. & 3.12.2015 Fabrikhalle 12, Berne www.palliative-kongresse.ch Annonce Comment les soins palliatifs sont-ils perçus? PERSPECTIVES RECHERCHE STRATÉGIE ETAT DES

Plus en détail

Apprentissage en français

Apprentissage en français Apprentissage en français Université Pierreet-Marie-Curie www.upmc.fr / MedLine PubMed = interface de consultation de Medline (il en existe d autres). -Medline est une base de données bibliographiques

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère )

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère ) ÉLECTRICITÉ / Travail ( W ) en joule En translation : W = F.d Puissance mécanique ( P ) en watt Champ électrique uniforme ( e ) en volt/mètre Travail de la force électrique ( W ) en joule Champ et potentiel

Plus en détail

Un ANI pour Innover " Julien Pelletier, Anact!

Un ANI pour Innover  Julien Pelletier, Anact! Un ANI pour Innover Julien Pelletier, Anact Fréquences des modalités d indicateurs de vécu au travail Performance= E+C+O Tensions au travail et pression psychologique Mon travail demande de travailler

Plus en détail

Master Management des Ressources Humaines Institut d'administration des Entreprises 2 rue du Doyen Gabriel Marty - 31042 Toulouse cedex 9

Master Management des Ressources Humaines Institut d'administration des Entreprises 2 rue du Doyen Gabriel Marty - 31042 Toulouse cedex 9 Master Management des Ressources Humaines Institut d'administration des Entreprises 2 rue du Doyen Gabriel Marty - 31042 Toulouse cedex 9 Nous tenons à remercier tout particulièrement Monsieur Jonker,

Plus en détail

Rapport sur la situation en matière de développement durable

Rapport sur la situation en matière de développement durable Rapport sur la situation en matière de développement durable des collectivités territoriales et EPCI à fiscalité propre, de plus de 50 000 habitants Des pratiques différenciées & des évolutions méthodologiques

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Mercredi 5 novembre 2014 Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Hervé PETTON, Directeur Territorial 35 ans d expérience professionnelle en collectivités

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion des ressources humaines et technologies de l'information et de la communication de l Université d'artois

Plus en détail

Le master AUDIT vise à former des professionnels de l urbanisme et de l aménagement urbain disposant de compétences opérationnelles pour :

Le master AUDIT vise à former des professionnels de l urbanisme et de l aménagement urbain disposant de compétences opérationnelles pour : Spécialité Am én ag e m e n t, U rb an is m e, Diag n o s tic e t In te rv e n tio n s u r le s Te rrito ire s AU DIT (fin a lité p ro fe s s io n n e lle ) w w w.u n iv -re n n e s 2.fr P la c e d u R

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

Management des compétences et des Ressources Humaines

Management des compétences et des Ressources Humaines Mastère Spécialisé Management des compétences et des Ressources Humaines www.audencia.com Chiffres-clés d Audencia Nantes 112 ans 2 476 étudiants 13 programmes 400 experts associés 13 228 diplômés 90 professeurs

Plus en détail

Simplicité et efficacité

Simplicité et efficacité Migration vers la nouvelle version du logiciel Simplicité et efficacité www.thunderbee.org Plan Pro c é dure Wind o w s Pro c é dure Mac Mis e à jo ur de s mo dule s 17/07/15 www.thunderbee.org 2 Pro c

Plus en détail

Quelles ambitions pour la formation des adultes au XXI e siècle?

Quelles ambitions pour la formation des adultes au XXI e siècle? Association Française pour le Développement de l Enseignement Technique Reconnue d utilité publique, O.N.G. auprès des Nations Unies 1 er Organisme Paritaire Collecteur Agréé de France Quelles ambitions

Plus en détail

Note de gestion du 19 décembre 2014 relative à la mise en œuvre du complément indemnitaire d accompagnement

Note de gestion du 19 décembre 2014 relative à la mise en œuvre du complément indemnitaire d accompagnement Administration générale MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Secrétariat général Direction des ressources humaines Département de la politique de rémunération, de l organisation

Plus en détail

Suite à une VAE, dois-je augmenter la rémunération de mon salarié?

Suite à une VAE, dois-je augmenter la rémunération de mon salarié? Guide du consultant Argumentaire Pourquoi utiliser la VAE? Suite à une VAE, dois-je augmenter la rémunération de mon salarié? Pas nécessairement, seulement si la convention collective le prévoit. La plupart

Plus en détail

MENTION ADMINISTRATION DES TERRITOIRES ET DES ENTREPRISES

MENTION ADMINISTRATION DES TERRITOIRES ET DES ENTREPRISES MENTION ADMINISTRATION DES TERRITOIRES ET DES ENTREPRISES Les spécialités : MASTER PROFESSIONNEL 00 Management des activités tertiaires () Management public : métiers de l administration territoriale ()

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

le langage HTML Université Jean Monnet - ISEAG Maxime Morge L2 ECO - slide #1

le langage HTML Université Jean Monnet - ISEAG Maxime Morge L2 ECO - slide #1 le langage HTML Maxime Morge Université Jean Monnet - ISEAG Maxime Morge L2 ECO - slide #1 Plan Pourquoi est-il nécessaire de connaître le langage HTML? Comment stucturer le contenu d une page? Données

Plus en détail

Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail

Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail UNSA Fonction publique 21 rue Jules Ferry 93177 BAGNOLET cedex Tél. 01 48 18 88 29 - Fax. 01 48 18 88 95 uff@unsa.org - www.unsa-fp.org Le travail, source

Plus en détail

Souffrance et travail Prévention des RPS. Quels acteurs? Quelles ressources?

Souffrance et travail Prévention des RPS. Quels acteurs? Quelles ressources? Souffrance et travail Prévention des RPS Quels acteurs? Quelles ressources? CAPRPS FNP 19 juin 2015 1 Réglementation exigeante et orientations affirmées des politiques publiques L4121 Code du travail :

Plus en détail

QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL ET SANTÉ

QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL ET SANTÉ QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL ET SANTÉ Jean-François Paulin Maître de conférences en droit privé, IUT GEA, Lyon 1 Directeur de l Institut de Formation Syndicale de Lyon, Lyon 2 jeanfrancoispaulin@gmail.com

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

TEPZZ 89_867A_T EP 2 891 867 A1 (19) (11) EP 2 891 867 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G01F 15/075 (2006.01) F24D 19/10 (2006.

TEPZZ 89_867A_T EP 2 891 867 A1 (19) (11) EP 2 891 867 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G01F 15/075 (2006.01) F24D 19/10 (2006. (19) TEPZZ 89_867A_T (11) EP 2 891 867 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 08.07.1 Bulletin 1/28 (1) Int Cl.: G01F 1/07 (06.01) F24D 19/ (06.01) (21) Numéro de dépôt: 110089.9

Plus en détail

Les nouveaux enjeux économiques et sociaux des politiques de couverture santé 4È ME CYCLE INSTITUT DES HAUTES ÉTUDES DE PROTECTION SOCIALE

Les nouveaux enjeux économiques et sociaux des politiques de couverture santé 4È ME CYCLE INSTITUT DES HAUTES ÉTUDES DE PROTECTION SOCIALE Les nouveaux enjeux économiques et sociaux des politiques de couverture santé 4È ME CYCLE SEPTEMBRE 2012 - JUIN 2013 «Les nouveaux enjeux économiques et sociaux des politiques de couverture santé» SEPTEMBRE

Plus en détail

UNIVERSITÉ SAVOIE MONT BLANC

UNIVERSITÉ SAVOIE MONT BLANC UNIVERSITÉ SAVOIE MONT BLANC INITIATION À L ANALYSE FINANCIÈRE Module de 7h (9h00-12h00 et 13h30-17h30) S il est un domaine où les analystes de tous bords tirent le substrat de leurs arguties dans les

Plus en détail

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DEES * DOSSIER DE PRÉSENTATION *Certification Professionnelle Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale Niveau I -enregistré au RNCP

Plus en détail

L Orne, créateur de télétravail

L Orne, créateur de télétravail L Orne, créateur de télétravail France-Laure Sulon Directrice de la Communication Conseil général de l Orne Tél. 02 33 81 60 00 Poste 1220 sulon.france-laure@cg61.fr Irène Martin-Houlgatte Chargée de communication

Plus en détail

Technologies, ennemies ou alliées des apprentissages, Que dit la psychologie cognitive?

Technologies, ennemies ou alliées des apprentissages, Que dit la psychologie cognitive? Sixième Colloque inter académique de l AFAE Levallois-Perret, 12 janvier 2013 «Sciences cognitives et outils numériques, de nouvelles façons d apprendre?» Technologies, ennemies ou alliées des apprentissages,

Plus en détail

La démarche «projets de service»

La démarche «projets de service» La démarche «projets de service» Cynthia Espinosa Maud Castells Laurence Tondereau Consultantes en amélioration continue Pôle pilotage et aide à la stratégie La démarche projet de service Qu est-ce que

Plus en détail

IV - QUESTIONS PROFESSIONNELLES ET ECONOMIQUES

IV - QUESTIONS PROFESSIONNELLES ET ECONOMIQUES IV - QUESTIONS PROFESSIONNELLES ET ECONOMIQUES Demande d expertise libre sur l évolution de la maintenance et de l ingénierie et des conséquences sur l emploi RATP CRE 24 mars 1999 M. JICQUEL : Depuis

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Personne chargée

Plus en détail

Enjeux et modalités de l innovation

Enjeux et modalités de l innovation Enjeux et modalités de l innovation I. Le processus d innovation L innovation génère de la croissance: Augmentation compétitivité avantage concurrentiel. mobiliser les ressources techniques (recherche

Plus en détail

LA RSE, levier d action syndicale

LA RSE, levier d action syndicale Confédération Française de l Encadrement - CGC LA RSE, levier d action syndicale Dialogue social Gouvernance Développement humain Respect de l écosystème de l entreprise Nouvelle boussole pour la performance

Plus en détail

ATELIER : LA COOPERATION DANS LE SECTEUR SAP

ATELIER : LA COOPERATION DANS LE SECTEUR SAP ATELIER : LA COOPERATION DANS LE SECTEUR SAP Session 3 (14h30-15h15) - Parcours COOPERER MUTUALISER Découvrir Alain VILLEZ, directeur adjoint et responsable du secteur «Personnes âgées» de l Uriopss NPDC

Plus en détail

LE NOUVEL ESPACE STATUTAIRE DE LA CATEGORIE B. Mode d emploi Questions/réponses

LE NOUVEL ESPACE STATUTAIRE DE LA CATEGORIE B. Mode d emploi Questions/réponses LE NOUVEL ESPACE STATUTAIRE DE LA CATEGORIE B Mode d emploi Questions/réponses 01 Dans quel cadre le nouvel espace statutaire de la réforme de la catégorie B a-t-il été créé? Cette réforme traduit l engagement

Plus en détail

Schéma Régional d Intelligence Economique (SRIE) de la région CENTRE 2012-2015

Schéma Régional d Intelligence Economique (SRIE) de la région CENTRE 2012-2015 Orléans, le 5 octobre 2012 Schéma Régional d Intelligence Economique (SRIE) de la région CENTRE 2012-2015 Introduction L intelligence économique, c est le dispositif par lequel tout acteur économique assure

Plus en détail

DES LUNETTES DE VUE À TALON CHEZ MEYROWITZ

DES LUNETTES DE VUE À TALON CHEZ MEYROWITZ A A C H E T E R S E S LU N E T T E S E N S E A RC H A C C U E IL P R O P O S C O N TA C T LIG N E C O M P A R AT IF O P T IC IE N E N LIG N E L E B LO G Q U I V O U S A I D E À C H O I S I R V O T R E

Plus en détail

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e Aménager Développer Anticiper Yann Arthus-Bertrand / Altitude. , u n a c t e u r m a j e u r d e l aménagement Le g r o u p e SOFIREL, f o rt d e la réalisation

Plus en détail

TEPZZ 74 84 A_T EP 2 743 843 A1 (19) (11) EP 2 743 843 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G06F 17/30 (2006.01)

TEPZZ 74 84 A_T EP 2 743 843 A1 (19) (11) EP 2 743 843 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G06F 17/30 (2006.01) (19) TEPZZ 74 84 A_T (11) EP 2 743 843 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 18.06.14 Bulletin 14/2 (1) Int Cl.: G06F 17/ (06.01) (21) Numéro de dépôt: 1319246.7 (22) Date de dépôt:

Plus en détail

Les journées de rencontre CNPTP CCN 66. Paris, le 22 janvier 2015

Les journées de rencontre CNPTP CCN 66. Paris, le 22 janvier 2015 Les journées de rencontre CNPTP CCN 66 Paris, le 22 janvier 2015 La CNPTP en bref La Commission Nationale Paritaire Technique de Prévoyance (CNPTP) pilote le régime mutualisé de prévoyance des personnels

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF LE PROJET PEDAGOGIQUE LA PRATIQUE SPORTIVE LA VIE ASSOCIATIVE

LE PROJET EDUCATIF LE PROJET PEDAGOGIQUE LA PRATIQUE SPORTIVE LA VIE ASSOCIATIVE LE PROJET EDUCATIF LE PROJET PEDAGOGIQUE LA PRATIQUE SPORTIVE LA VIE ASSOCIATIVE Il s articule autour de 3 grands points: 1 / Accueillir, s esprit sélectif, tous les jeunes joueurs, dès l âge de 6, désirant

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

L Assistance Publique Hôpitaux de Marseille signe son «contrat performance» avec l ARS Paca et l ANAP

L Assistance Publique Hôpitaux de Marseille signe son «contrat performance» avec l ARS Paca et l ANAP L Assistance Publique Hôpitaux de Marseille signe son «contrat performance» avec l ARS Paca et l ANAP Jeudi 31 mars 2011 Dossier de presse Contacts Presse : - AP-HM : Perrine Seghier Tél : 04 91 38 20

Plus en détail

LA TRANSITION ÉNERGETIQUE : COMMENT L ANCRER DURABLEMENT DANS L ACTION?

LA TRANSITION ÉNERGETIQUE : COMMENT L ANCRER DURABLEMENT DANS L ACTION? LA TRANSITION ÉNERGETIQUE : COMMENT L ANCRER DURABLEMENT DANS L ACTION? Le mercredi 19 juin 2013 de 14h à 18h suivi d un cocktail A La Maison de l UNESCO (salle IV) - 7 Place Fontenoy, 75007 Paris EN PARTENARIAT

Plus en détail

Rapport du Bilan de gaz à effet de serre BRINK S SECURITY SERVICES SAS

Rapport du Bilan de gaz à effet de serre BRINK S SECURITY SERVICES SAS Rapport du Bilan de gaz à effet de serre BRINK S SECURITY SERVICES SAS Page 1 Table des matières CONTEXTE... 3 NOTE METHODOLOGIQUE... 4 DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE CONCERNEE... 5 A. DESCRIPTION DE

Plus en détail

Le BOOM des "MOOC" Enseigner, se former & apprendre autrement! Espace Conférences TECHNOPARK ELGAZALA. Ariana - Tunisie PROGRAMME OFFICIEL

Le BOOM des MOOC Enseigner, se former & apprendre autrement! Espace Conférences TECHNOPARK ELGAZALA. Ariana - Tunisie PROGRAMME OFFICIEL 26 fev 2015 Le BOOM des "MOOC" Enseigner, se former & apprendre autrement! Espace Conférences TECHNOPARK ELGAZALA Ariana - Tunisie PROGRAMME OFFICIEL COMMUNIQUÉ DE PRESSE JOURNÉE DES MOOC 26 fev 2015 Depuis

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

Formation professionnelle

Formation professionnelle L Accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 Pour un nouveau modèle économique et social au service de la compétitivité des entreprises et de la sécurisation de l emploi et des parcours professionnels

Plus en détail

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE 1 - LA DEFINITION DES OBJECTIFS DE LA SEQUENCE : - Ai-je bien identifié l objectif de la séquence? - Est-il clairement situé dans la progression générale

Plus en détail

Thématique de travail possible n 1. RSE, compétitivité et développement durable l enjeu des PME

Thématique de travail possible n 1. RSE, compétitivité et développement durable l enjeu des PME Thématique de travail possible n 1 RSE, compétitivité et développement durable l enjeu des PME Constat/Diagnostic On assiste depuis quelques années à une diffusion croissante de pratiques dites «responsables»

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX PREMIER MINISTRE Circulaire du 2 juillet 2010 relative à l Etat exemplaire - rationalisation de la gestion du parc automobile de l Etat et de ses opérateurs

Plus en détail

Contrat d'association avec mise en commun des honoraires

Contrat d'association avec mise en commun des honoraires Les soussignés : Contrat d'association avec mise en commun des honoraires 1) nom, prénom, qualification professionnelle, adresse privée, matricule national, code médecin personnel 2) etc. ont convenu d'établir

Plus en détail

Circulaire du 29 juillet 2011 relative à l attribution d un prêt aux agents pour leurs enfants qui décohabitent pour suivre des études

Circulaire du 29 juillet 2011 relative à l attribution d un prêt aux agents pour leurs enfants qui décohabitent pour suivre des études Administration générale MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, Secrétariat général Direction des ressources humaines Sous-direction des politiques sociales et des pensions Bureau des prestations

Plus en détail

Enseignement de Management des organisations. Repères pour la formation

Enseignement de Management des organisations. Repères pour la formation Enseignement de Management des organisations Repères pour la formation Séminaire national STMG des 24 et 25 janvier 2012 1 Thème 1 Le rôle du management dans la gestion des organisations 2 1.1 Qu est ce

Plus en détail

Pollution, stress, fatigue, déplacement : Où en êtes-vous avec la mobilité?

Pollution, stress, fatigue, déplacement : Où en êtes-vous avec la mobilité? DATE Émetteur rappel du titre général de la présentation Pollution, stress, fatigue, déplacement : Où en êtes-vous avec la mobilité? Salon Expoprotection 4 au 7 décembre 2012 1 Lorem ipsum dolor sit amet,

Plus en détail

09h15 - Introduction institutionnelle par Sylvie GUILLET, directrice de l INSET de Dunkerque

09h15 - Introduction institutionnelle par Sylvie GUILLET, directrice de l INSET de Dunkerque Fil rouge et animation de l'atelier : Joseph CARLES, maître de conférences à l'institut d'études politiques de Toulouse et intervenant régulier à l INET (Institut national d études territoriales), adjoint

Plus en détail

BILAN DES CONFÉRENCES SOCIALES

BILAN DES CONFÉRENCES SOCIALES 221 ANNEXE N 8 : BILAN DES CONFÉRENCES SOCIALES ANNEXE 8 BILAN DES CONFÉRENCES SOCIALES D octobre à décembre 2007, la Direction Générale de l Administration et de la Fonction Publique a organisé de nombreux

Plus en détail