Groupe Saint Joseph La Salle Centre de Formation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Groupe Saint Joseph La Salle Centre de Formation"

Transcription

1 Groupe Sain Joseph La Salle Cenre de Formaion NOUVEAUTÉ renrée 2016 LICENCE COMMERCE, VENTE & MARKETING Formaion en alernance + d infos sur nore sie : Groupe Scolaire Sain Joseph La Salle CENTRE DE FORMATION CONTINUE 39 rue du Transvaal - BP Dijon Cédex

2 Enregisré sous le numéro , ce enregisremen ne vau pas agrémen de l Ea PROGRAMME DE FORMATION Licence Droi économie gesion, menion gesion, parcours commerce, vene e markeing (code CNAM LG036p6) Durée : 490 heures de formaion Effecifs : groupe de 20 sagiaires maximum Objecif de l Acion de Formaion Cee licence perme de former des personnes opéraionnelles pour assurer la mise en œuvre de la sraégie markeing e le piloage d acions commerciales. Dans un conexe économique en perpéuelle évoluion, cee formaion perme l acquisiion d ouils novaeurs conribuan à un développemen commercial efficace. commercialiser l offre de produis e de services de l enreprise, assurer des foncions reporing commercial, de piloage de disposiif commercial, pariciper à la mise en œuvre d un disposiif de veille concurrenielle, mere en œuvre les élémens de sraégie markeing, commerciale e de disribuion définis par l enreprise, assurer des foncions d encadremen errain de forces de vene, uiliser les principaux ouils conracuels applicables à la vene e à la disribuion. Publics Formaion en alernance en conra de professionnalisaion, ouvere égalemen aux aures disposiifs de Formaion Professionnelle Coninue Pré-requis obligaoires Ere iulaire d un bac + 2 ou d un ire de même niveau dans le eriaire Moyens pédagogiques, echniques e d encadremen mis en œuvre Tous les formaeurs inervenans dans cee formaion on un agrémen du Conservaoire Naional des Ars e Méiers La formaion se réalise dans les locaux du Cenre de Formaion du Groupe Scolaire Sain-Joseph La Salle de Dijon Sie : hp://www.sjodijon.com 39, rue du Transvaal B.P DIJON CEDEX Tél. : Fax :

3 Enregisré sous le numéro , ce enregisremen ne vau pas agrémen de l Ea Organisaion code Unié d'enseignemens Nbre heures ESC103 Veille sraégique e concurrenielle 40 4 ACD109 Négociaion e Managemen des Forces de Vene : approfondissemens 40 4 DRA103 Règles générales du droi des conras 40 4 EME101 Managemen processus e organisaion de l'enreprise 60 6 ESC123 Markeing élecronique - Markeing Digial 60 6 ESC122 Communicaion e média 1 : le foncionnemen de la communicaion 40 4 CCG101 Compabilié e conrôle de gesion. Iniiaion I 40 4 ESC101 Mercaique I : conceps e éudes markeing 60 6 CCE105 Praiques écries e orales de la communicaion professionnelle 40 4 ANG004 Anglais professionnel 60 6 Suivi d aciviés 10 Nbre crédis Toal en Cenre de Formaion UAME18 Expérience professionnelle Rappor d aciviés 20 Veille sraégique e concurrenielle Inroducion : La veille sraégique e concurrenielle e ses enjeux La dimension sraégique de la veille Conenu pédagogique Sources d'informaion e méhodes de recherche d'informaion Sources e méhodes de recherche de la veille concurrenielle e sraégique La recherche d'informaion sur inerne e les réseaux sociaux La veille echnologique Le benchmarking e les avis d'expers L'espionnage indusriel e la proecion de ses informaions De l'informaion à la décision S'organiser en inerne pour la veille e la diffusion de connaissances. Négociaion e managemen des forces de vene : approfondissemens De la sraégie commerciale au plan d'acion commerciale La concepion du plan d'acion commerciale Communicaion direce e vene direce Les nouvelles formes de disribuion (franchise, éléacha) Le rôle des echnologies de l'informaion, évoluions e perspecives. Inerne e E. Commerce Négociaion e mise en œuvre du plan d'acion commerciale Techniques de négociaion, méhodes générales e cas pariculiers Le markeing d'affaires : la négociaion indusrielle e de projes Le managemen des uniés commerciales Sie : hp://www.sjodijon.com 39, rue du Transvaal B.P DIJON CEDEX Tél. : Fax :

4 Enregisré sous le numéro , ce enregisremen ne vau pas agrémen de l Ea Organisaion de la prospecion. Animaion e conrôle des équipes de vene Communicaion sur le poin de vene Exercices dirigés (éudes de cas) Règles générales du droi des conras Technique conracuelle Recherche du coconracan - Pourparlers - Clauses usuelles - Rédacion e conclusion du conra. Conclusion des conras Classificaion des conras - Formaion des conras - Modificaion des conras - Inerpréaion des conras. Exécuion des conras Régime des obligaions conracuelles - Responsabilié - Inexécuion des conras - Exincion des conras (résiliaion, résoluion). Gesion des liiges liés à l'exécuion du conra. Managemen processus e organisaion de l enreprise Elémens d hisoire du managemen Du marchand donneur d ordre à l enrepreneur capialise La producion poussée vers le marché par la grande enreprise La consommaion de masse Vers une «personnalisaion évoluive de masse» Présenaion de l acivié de l enreprise De la PME à la mulinaionale Les formes d organisaion Srucures Une carographie des processus Principes e formes d organisaion d enreprise L ineracion enre processus e srucure Implicaion de la qualié dans l organisaion Ouils de la qualié e sysème de managemen par la qualié Les aenes des paries prenanes L inégraion des sysèmes de managemen qualié, sécurié e sané au ravail, environnemen Les ouils de managemen des risques Ouils de gesion e de qualié par les processus Généralisaion inerne de l inerface clien - fournisseur La mesure de la performance durable Mise sous conrôle e amélioraion permanene Amélioraion (Kaysen) e reconcepion des processus (BPR) Markeing élecronique Markeing digial Les enjeux e conexe : les 4 dimensions du web Les domaines d'applicaion e business models du Ne Eudes e comporemens du consommaeur en ligne Sysèmes d Informaion e Relaion Clien Poliique numérique d'offre e poliique de prix Poliique commerciale des sies marchands Commerce élecronique Commerce inerenreprises e logisique La marque sur inerne De la communicaion en ligne à la communicaion Markeing Inégrée (CMI) Du markeing direc en ligne au «On Demand Markeing» Les réseaux sociaux Sie : hp://www.sjodijon.com 39, rue du Transvaal B.P DIJON CEDEX Tél. : Fax :

5 Enregisré sous le numéro , ce enregisremen ne vau pas agrémen de l Ea Communicaion e Média 1 : les foncionnemens de la communicaion Les principaux conceps e modèles de la communicaion L'évoluion socio culurelle e ses conséquences sur l'évoluion des codes des communicaions publiciaire e médiaique publiciaire e médiaique La sraégie de communicaion : la démarche. Mise en œuvre d'une poliique de communicaion : objecifs e cible, "copie-sraégie", créaion de messages, choix de suppors Besoins e désirs. Créaion de valeur immaérielle Créaion, décrypage e effes. Compabilié e conrôle de gesion 1 : Iniiaion Coûs direcs: Définiion e foncion des coûs, ypologie des coûs, disincion charges fixes/variables, méhode du coû direc, méhode du coû spécifique, indicaeurs de risque e de renabilié. Coûs direcs avec impuaion raionnelle des charges fixes, coû marginal : Principe e praique de l'impuaion raionnelle, inerpréaion e praique du coû marginal. Coû comple par foncions : Processus de calcul des coûs, charges direces e indireces, raiemen des charges indireces, coû d'acquisiion e socks, coû de producion e socks, coû hors producion, coû de revien e résula. Coû comple par aciviés : Coûs à base d'aciviés, ABM, caracérisiques e mise en œuvre de la méhode du coû objecif, analyse de la valeur. Mercaique 1 : conceps e éudes markeing Principes e aceurs du markeing Modèle de comporemen d'acha Tendances socio-culurelles Démarche d'une éude sur un exemple simple Méhodologies de recueil d'informaions markeing, concepion de quesionnaires Noion d'insigh Inroducion aux éudes qualiaives e ehnographiques Échanillonnage aléaoire e par quoas, noions de sraificaion Analyse d'informaions markeing, rappels de saisiques descripives, applicaion à la segmenaion de clienèle (ypologie) e au posiionnemen de produis (analyse facorielle) Panels de consommaeurs, de disribueurs e d'audience; "access panels"; panels d'inernaues. Single source Eudes en ligne, forums de co créaion, e-répuaion Scoring e géomarkeing Cas concres d'applicaions, exposés d'expers ED d'applicaion sur les principaux chapires Praiques écries e orales de la communicaion professionnelle Deux axes de ravail son proposés, organisés en 2 séquences, sur les ouils de ravail oraux e écris mobilisés dans le cadre de l'acivié. Axe 1 - Dynamique de l'ineracion orale Développer la prise de parole dans les siuaions formelles e informelles de communicaion : acquérir les méhodes e usages des différenes formes d'ineracion orale (enreien, réunion) : la relaion inerpersonnelle, la négociaion. Noions d'équipe e d'animaion de groupe : qu'es - ce qu'une équipe, quels son les enjeux qui la fonden... Problémaique de la réunion, foncions des différenes réunions. Analyse des siuaions de négociaion. Axe 2 - L'écri comme ouil de ravail pour le parage des connaissances e la consrucion d'une mémoire collecive S'approprier les usages des différens suppors e ouils de l'écri papier ou élecronique dans les siuaions de Sie : hp://www.sjodijon.com 39, rue du Transvaal B.P DIJON CEDEX Tél. : Fax :

6 Enregisré sous le numéro , ce enregisremen ne vau pas agrémen de l Ea ravail (raçabilié, engagemen, mémoire collecive, organisaion). `Savoir mobiliser les ressources de l'oral e de l'écri selon les siuaions. Acquérir les normes langagières - linguisiques, culurelles e sociales - e maîriser les usages des différens insrumens d'informaion e de communicaion à l'œuvre dans les siuaions de ravail. La formaion, à visée praique e méhodologique se fai à parir de siuaions réelles e de suppors professionnels papier ou élecroniques : leres e dossiers, projes, compes rendus d inervenions. ANGLAIS Remise à niveau, consolidaion des acquis par la praique de l'expression orale avec un anglophone, individuellemen e en groupes. Vocabulaire e ermes echniques. Préparaion à l examen Tes BULAT. Evaluaions des acquis Délivrance du Diplôme A chaque unié d'enseignemen UE- es affecée une valeur en crédis. Ces crédis son acquis dès que le sagiaire obien une noe égale ou supérieure à la moyenne. Les examens son organisés à la fin de chaque unié. Pour obenir la LICENCE, il fau réunir les rois condiions suivanes : Condiion n 1 Condiion n 2 Condiion n 3 Validaion de oues les U.E. de la Licence en obenan une noe > à 10/20 pour chaque examen OU Obenir une moyenne de 10/20 sur l'ensemble des U.E composanes de la Licence, les crédis des U.E fon office de coefficien + Validaion du BULAT niveau 1 + Remise obligaoire au CNAM du rappor d'aciviés Si le sagiaire n a pas obenu ceraines UE, une session de rarapage sera proposée e organisée. Cee session de rarapage n es pas inégrée dans la durée oale de formaion (accord obligaoire de l enreprise). Sie : hp://www.sjodijon.com 39, rue du Transvaal B.P DIJON CEDEX Tél. : Fax :

Certificat par Techniques de l'ingénieur:

Certificat par Techniques de l'ingénieur: CYCLE Managemen de proje echnique (Ref : 3453) Acquérir les echniques de piloage e la dimension managériale pour réussir ses projes SUPPORT PÉDAGOGIQUE INCLUS. OBJECTIFS Organiser e piloer ses projes par

Plus en détail

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1.

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1. Les premières consaaions sur l inapiude des produis indusriels à assurer les foncions qu ils éaien censés remplir pendan un emps suffisan remonen à la seconde guerre mondiale. En France cee prise de conscience

Plus en détail

Amp Miser Bandes de transport à économies d énergie

Amp Miser Bandes de transport à économies d énergie bandes de ranspor e de process Bandes de ranspor à économies Calculez désormais en ligne vos économies www.ampmiser.com poenielles! Siegling oal beling soluions Bandes de ranspor à économies Opimiser la

Plus en détail

Développez vos compétences dans la prise en charge des personnes migrantes

Développez vos compétences dans la prise en charge des personnes migrantes Pôle formaion Associaion Françoise e Eugène Minkowski Formaions 2016 Développez vos compéences dans la prise en charge des personnes migranes Commen aborder la culure dans vos praiques professionnelles?

Plus en détail

Certificat par Techniques de l'ingénieur:

Certificat par Techniques de l'ingénieur: CYCLE Performance indusrielle : audi e mise en oeuvre (Ref : 3582) Carographie des poeniels d économie, applicaion du Plan d'efficacié Energéique SUPPORT PÉDAGOGIQUE INCLUS. OBJECTIFS Dérouler chaque éape

Plus en détail

Ecrits professionnels en travail social (Ref : MC49) Maîtriser leur portée - Savoir les rédiger OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

Ecrits professionnels en travail social (Ref : MC49) Maîtriser leur portée - Savoir les rédiger OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Ecris professionnels en ravail social (Ref : MC49) Maîriser leur porée - Savoir les rédiger OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Inégrer le cadre législaif relaif aux écris professionnels en ravail social

Plus en détail

DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE

DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE UNIVERSITE DE TUNIS Faculé des sciences économiques e de gesion de Tunis MODELE DE PROJECTION ET DE SIMULATION DES REGIMES DE SECURITE SOCIALE Ezzeddine MBAREK 2010 1 INTRODUCTION Le modèle que je propose

Plus en détail

La rentabilité des investissements

La rentabilité des investissements La renabilié des invesissemens Inroducion Difficulé d évaluer des invesissemens TI : problème de l idenificaion des bénéfices, des coûs (absence de saisiques empiriques) problème des bénéfices Inangibles

Plus en détail

QUELS CONTRATS PRENDRE EN COMPTE

QUELS CONTRATS PRENDRE EN COMPTE QUELS CONTRATS PRENDRE EN COMPTE POUR LE CALCUL DES EFFECTIFS ET CELUI DE LA MASSE SALARIALE(*)? (*) Le calcul de la masse salariale indique à l enreprise l assiee de sa paricipaion, c es-à-dire la somme

Plus en détail

Université d été Solvabilité 2 Juillet 2011

Université d été Solvabilité 2 Juillet 2011 LES INDICATEURS OPERATIONNELLES LIÉS À L ORSA Version 1.0 Universié d éé Solvabilié 2 Juille 2011 Frédéric PLANCHET Acuaire Associé fplanche@winer-associes.fr Marc JUILLARD Acuaire mjuillard@winer-associes.fr

Plus en détail

ANNEXE 2 - REGLES DE CALCUL DU TAUX DE RENTABILITE DES EXTENSIONS DE RESEAU

ANNEXE 2 - REGLES DE CALCUL DU TAUX DE RENTABILITE DES EXTENSIONS DE RESEAU ANNEXE 2 - REGLES DE CALCUL DU TAUX DE RENTABILITE DES EXTENSIONS DE RESEAU SOMMAIRE ARTICLE 1 - Définiion du aux de renabilié ARTICLE 2 - Seuil minimum de renabilié ARTICLE 3 - Evaluaion de la recee acualisée

Plus en détail

Nous rendons vos projets plus fluides

Nous rendons vos projets plus fluides Nous rendons vos projes plus fluides Nore hisoire Créée en 1986, sous forme arisanale, avec pour acivié iniiale la plomberie e le chauffage, la sociéé SAPEC s es progressivemen consruie e développée sur

Plus en détail

Formation modes d accueil de la petite enfance (Ref : 3349) Panorama, suivi et contrôle des différents modes d'accueil de la petite enfance DURÉE

Formation modes d accueil de la petite enfance (Ref : 3349) Panorama, suivi et contrôle des différents modes d'accueil de la petite enfance DURÉE Formaion modes d accueil de la peie enfance (Ref : 3349) Panorama, suivi e conrôle des différens modes d'accueil de la peie enfance COMUNDICOMPETENCES-WEKA/MBFORMATION OBJECTIFS Idenifier les principes

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION COMUNDICOMPETENCES-WEKA/MBFORMATION Formaion : Marchés de maîrise d'oeuvre : le cahier des clauses adminisraives (Ref : 3277) Maîrisez l'environnemen de ce nouveau cahier des clauses adminisraives appliqué

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Formaion Gesion du sau e de la paie des personnels hospialiers (Ref : H02) Appréhender les mécanismes de la rémunéraion des personnels hospialiers OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Appréhender les spécificiés

Plus en détail

UN INDICE D ÉVOLUTION EN VOLUME DU STOCK DE RESSOURCES NATURELLES

UN INDICE D ÉVOLUTION EN VOLUME DU STOCK DE RESSOURCES NATURELLES UN INDICE D ÉVOLUTION EN VOLUME DU STOCK DE RESSOURCES NATURELLES 15e Colloque de l Associaion de Compabilié Naionale Novembre 2014 Pierre-Alain Pionnier OCDE Indicaeurs phares de l OCDE pour une croissance

Plus en détail

4. "SEPO" - UNE MÉTHODE POUR L'AUTO- ÉVALUATION ET POUR LES PROJETS-PILOTE

4. SEPO - UNE MÉTHODE POUR L'AUTO- ÉVALUATION ET POUR LES PROJETS-PILOTE D/ Baobab: Cours de gesion des projes page 46 4. "" - UN MÉTHD UR L'AUT- ÉVALUATIN T UR L RJT-ILT 4.1 Inroducion (angl.:w) es un ouil pour l'auoévaluaion e pour les projes-piloe. Il a éé élaboré lors de

Plus en détail

CR-08 : Ordonnancement

CR-08 : Ordonnancement CR-08 : Ordonnancemen Loris Marchal, CR CNRS au LIP vague 1, 2? Ordonnancemen : une parie de la Recherche Opéraionnelle allocaion de ressources à des âches sous ceraines conraines dans le bu d opimiser

Plus en détail

Cas d'étude : Eco-quartier Villeneuve à Chambéry

Cas d'étude : Eco-quartier Villeneuve à Chambéry Cas d'éude : Eco-quarier Villeneuve à Chambéry Nom du proje : Adresse du proje : Nom e ype de propriéaire : Conac : Eco-quarier Villeneuve ZAC du Coeau F-Cognin SCDC, Gesionnaire de réseau 193 Rue du pré

Plus en détail

df( t) P( t T t dt) ft ( ) lim

df( t) P( t T t dt) ft ( ) lim I APPROCHE DE LA FIABILITE PAR LES PROBABILITES : Définiion selon la NF X 6 5 : la fiabilié es la caracérisique d un disposiif exprimée par la probabilié que ce disposiif accomplisse une foncion requise

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce documen a éé mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Naionale des Sujes d Examens de l enseignemen professionnel. Base Naionale des Sujes d'examens de l'enseignemen professionnel

Plus en détail

Novacap - mai 2011. United Nations

Novacap - mai 2011. United Nations Développemen Durable Novacap - mai 2011 Unied Naions 0 Développemen durable Novacap - rappels Nore vision - Les hommes e les femmes de nore enreprise croien e ravaillen pour une chimie durable, la chimie

Plus en détail

Cadrage de l évaluation des politiques publiques locales

Cadrage de l évaluation des politiques publiques locales Cadrage de l évaluaion des poliiques publiques locales Frank VERMEULEN Hôel de la Collecivié Terrioriale de Corse Ajaccio, 11 Avril 2013 Ce suppor pédagogique es la propriéé exclusive de FVA Managemen.

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECRICIE Analyse des signaux e des circuis élecriques Michel Piou Chapire 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Ediion //24 able des maières POURQUOI E COMMEN?... 2 INERE DE LA NOION DE VALEUR MOYENNE....2

Plus en détail

Formation connaître l acheteur public : mode d'emploi pour devenir un partenaire durable (Ref : EN1) Découvrez le programme

Formation connaître l acheteur public : mode d'emploi pour devenir un partenaire durable (Ref : EN1) Découvrez le programme Formaion connaîre l acheeur public : mode d'emploi pour devenir un parenaire durable (Ref : EN1) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Idenifier les acheeurs publics, les inerlocueurs clés e leurs besoins

Plus en détail

La nouvelle application de gestion budgétaire et comptable de l Etat

La nouvelle application de gestion budgétaire et comptable de l Etat La nouvelle applicaion de gesion budgéaire e compable de l Ea Un levier de modernisaion Amélioraion de la qualié compable des compes de l Ea Unicié, raçabilié e audiabilié des écriures compables Capacié

Plus en détail

Les nouveautés d Excel 2016

Les nouveautés d Excel 2016 EXCEL 2016 Office 2016 - Excel, Word, PowerPoin e Oul ook Les nouveaués d Excel 2016 Uiliser la sélecion muliple dans les filres à segmen Les segmens, uilisés dans des ableaux de données ou des ableaux

Plus en détail

AFRICAMPUS 2015 Ouagadougou, Burkina Faso, du 26 au 27 février 2015

AFRICAMPUS 2015 Ouagadougou, Burkina Faso, du 26 au 27 février 2015 zzz UNE APPROCHE CONCEPTUELLE DE L APPROPRIATION DES SYSTEMES D INFORMATION MOBILES (SIM) PAR LES UTILISATEURS OUEST AFRICAINS AU TRAVERS D UNE METHODE DELPHI Marc BIDAN & Béchir ABBA GONI Thème n 5 PLAN

Plus en détail

AFRICAMPUS 2015 Ouagadougou, Burkina Faso, du 26 au 27 février 2015

AFRICAMPUS 2015 Ouagadougou, Burkina Faso, du 26 au 27 février 2015 Évaluaion des usages des TIC dans l enseignemen supérieur au Niger : cas des éudians des FaST de l'uam de Niamey e de l'uddk de Maradi Thème n 1 Ousmane MOUSSA TESSA & Abdel-Kader Kadir GALY Universié

Plus en détail

Méthode d'analyse économique et financière ***

Méthode d'analyse économique et financière *** Méhode d'analyse économique e financière *** Noion d acualisaion e indicaeurs économiques uilisables pour l analyse de projes. Dr. François PINTA CIRAD-Forê UR Bois - Kourou CHRONOLOGIE D INTERVENTION

Plus en détail

DECISION N 2010-03 RELATIVE AUX CONDITIONS TARIFAIRES DE SENELEC POUR LA PERIODE 2010-2014

DECISION N 2010-03 RELATIVE AUX CONDITIONS TARIFAIRES DE SENELEC POUR LA PERIODE 2010-2014 REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un Bu Une Foi Commission de Régulaion du Seceur de l Elecricié DECISION N 21-3 RELATIVE AUX CONDITIONS TARIFAIRES DE SENELEC POUR LA PERIODE 21-214 LA COMMISSION DE REGULATION

Plus en détail

Thème 3: Les instruments financiers

Thème 3: Les instruments financiers Thème 3: Les insrumens financiers Inroducion Evaluaion e compabilisaion des acions Evaluaion e compabilisaion des obligaions Cas pariculiers de la gesion des ires - acions propres Thème 3: Les insrumens

Plus en détail

Programmation, organisation et optimisation de son processus Achat (Ref : M64) Découvrez le programme

Programmation, organisation et optimisation de son processus Achat (Ref : M64) Découvrez le programme Programmaion, organisaion e opimisaion de son processus Acha (Ref : M64) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Appréhender la foncion achas e son environnemen Opimiser son processus achas Développer un acha

Plus en détail

11 ème réunion du Comité des Zones Humides Méditerranéennes 5 juillet 2012, Bucarest, Roumanie

11 ème réunion du Comité des Zones Humides Méditerranéennes 5 juillet 2012, Bucarest, Roumanie 11 ème réunion du Comié des Zones Humides Médierranéennes 5 juille 2012, Bucares, Roumanie Doc MWC11.04 Plan de Travail Sraégique MedWe 2012-2015 L'Info MWC11.02 a analysé le niveau de réalisaion du plan

Plus en détail

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin.

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin. Formaion ESSEC Gesion de parimoine Séminaire i «Savoir vendre les nouvelles classes d acifs financiers» Produis à capial garani : méhode du coussin (CCPI) Origine de la méhode Descripion de la méhode Plan

Plus en détail

NOS FORMATIONS COMMERCIALES

NOS FORMATIONS COMMERCIALES NOS FORMATIONS COMMERCIALES Certificat de compétence E-marketing et E-business Licence Commerce Vente et Marketing - Bac +3 (L3) Licence Commerce et développement international - Bac +3 (L3) Titre RNCP

Plus en détail

Formation : Les achats publics durables (Ref : 3292) Appliquez la protection de l'environnement et le bien-être social dans l'achat public

Formation : Les achats publics durables (Ref : 3292) Appliquez la protection de l'environnement et le bien-être social dans l'achat public Formaion : Les achas publics durables (Ref : 3292) Appliquez la proecion de l'environnemen e le bien-êre social dans l'acha public COMUNDICOMPETENCES-WEKA/MBFORMATION OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

Plus en détail

GUIDE DES INDICES BOURSIERS

GUIDE DES INDICES BOURSIERS GUIDE DES INDICES BOURSIERS SOMMAIRE PRESENTATION DES INDICES... 2 LA GAMME D INDICES : L INDICE TUNINDEX ET LES INDICES SECTORIELS... 3 REGLE GENERALE RELATIVE A LA COMPOSITION DES INDICES... 3 REGLE

Plus en détail

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement Chapire 2 L invesissemen. Les principales caracérisiques de l invesissemen.. Définiion de l invesissemen Définiion générale : ensemble des B&S acheés par les agens économiques au cours d une période donnée

Plus en détail

De l inscription à la publication des résultats en ligne à l Université de Lomé : quels impacts sur l adoption des TIC chez les étudiants?

De l inscription à la publication des résultats en ligne à l Université de Lomé : quels impacts sur l adoption des TIC chez les étudiants? Ouagadougou, Burkina Faso, du 26 au 28 février 2015 De l inscripion à la publicaion des résulas en ligne à l Universié de Lomé : quels impacs sur l adopion des TIC chez les éudians? Halourou MAMAN, Universié

Plus en détail

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique 1 INSUMENAION ELEIQUE OSILLOSOPE NUMEIQUE GENEAEU BASSE FEQUENE UILISE EN SINUSOIDAL Eude héorique 1 Noions élémenaires 1.1 Masse e erre : Lorsqu on mesure une ension, on mesure en fai une différence de

Plus en détail

THÈSE. DOCTEUR Spécialité : Sciences de l ingénieur Mention : AUTOMATIQUE

THÈSE. DOCTEUR Spécialité : Sciences de l ingénieur Mention : AUTOMATIQUE THÈSE Présenée à L Universié Paul Verlaine - Mez UFR Mahémaiques, Informaique, Mécanique Pour obenir le ire de DOCTEUR Spécialié : Sciences de l ingénieur Menion : AUTOMATIQUE Par Mohammed DAHANE Tire

Plus en détail

ELE-542 Systèmes ordinés en temps réels. Cours # 11 Configurer l OS et tampon circulaire

ELE-542 Systèmes ordinés en temps réels. Cours # 11 Configurer l OS et tampon circulaire ELE-542 Sysèmes ordinés en emps réels ours # 11 onfigurer l OS e ampon circulaire Jean-Marc Beaulieu e Bruno De Kelper Sie inerne: hp://www.ele.esml.ca/academique/ele542/ Sysèmes ordinés en emps réel ours

Plus en détail

Procédé thermocyclique de régulation de température

Procédé thermocyclique de régulation de température - 1 - Innovaion echnologique dans le domaine de la régulaion de empéraure, le procédé hermocyclique foncionne selon un principe unique en son genre qui n a rien en commun avec les régulaions par hermosa

Plus en détail

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 5 Flux de Capitaux Internationaux et Déséquilibres Mondiaux

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 5 Flux de Capitaux Internationaux et Déséquilibres Mondiaux ECO434, Ecole polyechnique, 2e année PC 5 Flux de Capiaux Inernaionaux e Déséquilibres Mondiaux Exercice 1 : Flux de capiaux dans le modèle de croissance néoclassique Le modèle es en emps coninu. On considère

Plus en détail

Formation La réglementation des déclarations annuelles de données sociales (Ref : 3467) Connaitre et maîtriser la norme N4DS et les DADS.

Formation La réglementation des déclarations annuelles de données sociales (Ref : 3467) Connaitre et maîtriser la norme N4DS et les DADS. Formaion La réglemenaion des déclaraions annuelles de données sociales (Ref : 3467) Connaire e maîriser la norme N4DS e les DADS. OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Connaîre la nouvelle réglemenaion liée

Plus en détail

DU SOUTIEN A UNE FOAD A UNE INSTITUTIONNALISATION zzz

DU SOUTIEN A UNE FOAD A UNE INSTITUTIONNALISATION zzz DU SOUTIEN A UNE FOAD A UNE INSTITUTIONNALISATION DE LA zzz FOAD Francis SEMPORE 2iE francis.sempore@2ie-edu.org Thème n 3 Posiionnemen de 2iE (2011) Porail FOAD AUF (2007-2011) AUF : 774 Eablissemens

Plus en détail

Académie de Poitiers TPE 2011-2012 3/8

Académie de Poitiers TPE 2011-2012 3/8 1 ère composane : émarche personnelle e invesissemen du candida au cours de l élaboraion du TPE (noe enière sur 8 poins) Iems officiels ompéences officielles Niveau d exigence 1. Recherche documenaire

Plus en détail

Formations en alternance

Formations en alternance Formaions en alernance 2016-2017 Haus-de-France Nord - Pas de Calais - Picardie Conservaoire naional des ars e méiers L alernance, le meilleur chemin vers l emploi! vec le Cnam, vous pouvez obenir un diplôme,

Plus en détail

`«`Xƒ`à`dG á`ä`«`g ádƒ æÿg º«d»Yɪ G áeé dg ácöûdg á«fé«h ábé H SICAV SG VALEURS

`«`Xƒ`à`dG á`ä`«`g ádƒ æÿg º«d»Yɪ G áeé dg ácöûdg á«fé«h ábé H SICAV SG VALEURS هيي ة التوظيف الجماعي للقيم المنقولة الشركة العامة بطاقة بيانية SICAV SG VALEURS OPCVM DE LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE OPCVM conforme aux normes GIPS (Global Invesmens Sandards) Fiche Signaléique SG VALEURS Averissemen

Plus en détail

Temporisation et monostable Contrôleurs de rotation XSA-V

Temporisation et monostable Contrôleurs de rotation XSA-V Temporisaion e monosable Conrôleurs de roaion XSA-V Manuel didacique Version Française TE Sommaire Chapire Page Temporisaion - Lecure des hisogrammes 3. Définiion 3.2 Bu 3.3 Principe de foncionnemen 3.3.

Plus en détail

Un modèle intégré de la demande totale d énergie Application à la province de Québec RÉSUMÉ

Un modèle intégré de la demande totale d énergie Application à la province de Québec RÉSUMÉ Un modèle inégré de la demande oale d énergie Applicaion à la province de Québec par JeanThomas Bernard Tiulaire de la Chaire en économique de l'énergie élecrique Déparemen d'économique Universié Laval

Plus en détail

Mal desservi par l ADSL, vous recherchez une connexion Internet vraiment rapide?

Mal desservi par l ADSL, vous recherchez une connexion Internet vraiment rapide? Appelez-nous : 0 800 66 55 55 (appel graui depuis un fixe) Inerne Saellie La puissance du Hau-Débi, parou en France à parir de 29 /mois 90 Mal desservi par l ADSL, vous recherchez une connexion Inerne

Plus en détail

Page # $ %& +',- VAN = 30; F 2 = 50; F 3 = 140. = -200 ; F 1. Avec r = 3% => VAN = 4,38 > 0. Avec r = 5% => VAN = -5,14 < 0.

Page # $ %& +',- VAN = 30; F 2 = 50; F 3 = 140. = -200 ; F 1. Avec r = 3% => VAN = 4,38 > 0. Avec r = 5% => VAN = -5,14 < 0. # $ %& 1. La VAN. Les aures crières 3. Exemple. Choix d invesissemen à long erme 5. Exercices!" '* '( Un proje ne sera mis en œuvre que si sa valeur acuelle nee ou VAN, définie comme la somme acualisée

Plus en détail

Formations en alternance

Formations en alternance Formaions en alernance 2017-2018 Nord as de Calais icardie Conservaoire naional des ars e méiers L alernance, le meilleur chemin vers l emploi! vec le Cnam, vous pouvez obenir un diplôme, percevoir un

Plus en détail

Réforme de l'urbanisme commercial (Ref : KL11) Comment défendre la diversité commerciale sur votre territoire OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

Réforme de l'urbanisme commercial (Ref : KL11) Comment défendre la diversité commerciale sur votre territoire OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION COMUNDICOMPETENCES-WEKA/MBFORMATION Commen défendre la diversié commerciale sur vore errioire OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Maîriser le disposiif de l'urbanisme commercial Faire le poin sur l'acualié

Plus en détail

Formation Manager ses équipes : Comprendre et exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) Communication, objectifs, compétences managériales, coordination

Formation Manager ses équipes : Comprendre et exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) Communication, objectifs, compétences managériales, coordination Formaion Manager ses équipes : Comprendre e exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Idenifier ses compéences managériales de cadre de la foncion publique Déerminer les

Plus en détail

La concession de la LGV SEA entre Tours et Bordeaux

La concession de la LGV SEA entre Tours et Bordeaux La concession de la LGV SEA enre Tours e Bordeaux Conférence AFFI UIC / Paris / 6 mars 2012 G. GUIAVARC H Chef du service Monage & Gesion des Grands Projes Direcion des Grands Projes Définiion du PPP Pour

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE : UNE APPROCHE MULTIDIMENSIONNELLE DE LA NOTION DE LIQUIDITÉ

PREMIÈRE PARTIE : UNE APPROCHE MULTIDIMENSIONNELLE DE LA NOTION DE LIQUIDITÉ PREMIÈRE PARTIE : UNE APPROCHE MULTIDIMENSIONNELLE DE LA NOTION DE LIQUIDITÉ INTRODUCTION À LA PREMIERE PARTIE «Because liquidiy, like pornography, is easily recognized bu no easily defined, we begin our

Plus en détail

02 mars 2009 28 août 2009. Ingénieur Sup Galilée Spécialité Mathématiques Appliquées et Calcul Scientifique

02 mars 2009 28 août 2009. Ingénieur Sup Galilée Spécialité Mathématiques Appliquées et Calcul Scientifique Rappor de sage Equipe Coordinaion Reporing & erformances 02 mars 2009 28 aoû 2009 Ingénieur Sup Galilée Spécialié Mahémaiques Appliquées e Calcul Scienifique Maser 2, Universié aris 13 Modélisaion de l

Plus en détail

CHAMBRE DE METIERS ET DE L'ARTISANAT de la REUNION

CHAMBRE DE METIERS ET DE L'ARTISANAT de la REUNION CHAMBRE DE METIERS ET DE L'ARTISANAT de la REUNION Aricle 133 : lise des s conclu en 2012 en applicaion de l'arrêé du 26 décembre 2007 modifié par Arrêé du 21 juille 2011 (aricle 133 du code des s publics)

Plus en détail

PTSI PT AUTOMATIQUE. Constituants des systèmes

PTSI PT AUTOMATIQUE. Constituants des systèmes PTSI PT AUTOMATIQUE des sysèmes Table des maières 1 LA CHAINE FONCTIONNELLE 1 1.1 STRUCTURE FONCTIONNELLE... 1 1.2 CHAINE D ENERGIE... 1 1.3 CHAINE D INFORMATION... 2 2 LES ACTIONNEURS 3 2.1 LES VERINS

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION SAINT-JOSEPH

CENTRE DE FORMATION SAINT-JOSEPH CENTRE DE FORMATION SAINT-JOSEPH Enregistré sous le numéro 26210000321, cet t enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat PROGRAMME DE FORMATION Licence Sciences, technologies et santé mention Sciences

Plus en détail

aviva.fr Aviva Senséo Médical PRÉVOYANCE INDIVIDUELLE Notice Note d information Assurance et Epargne Long Terme

aviva.fr Aviva Senséo Médical PRÉVOYANCE INDIVIDUELLE Notice Note d information Assurance et Epargne Long Terme aviva.fr Aviva Senséo Médical PRÉVOYANCE INDIVIDUELLE Noice Noe d informaion Assurance e Epargne Long Terme Aviva Senséo Médical Noice Aviva Senséo Médical... 1 à 11 SOMMAIRE ARTICLE 1 ARTICLE 2 Préambule

Plus en détail

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L.

Les déclencheurs électroniques STRE23SE se montent indifféremment sur les compacts NS 400 et NS 630 de type N, H ou L. 14/1/6 Quesion : Commen régler correcemen le déclencheur élecronique STRE23SE? Réponse : Les déclencheurs élecroniques STRE23SE se monen indifféremmen sur les compacs NS 4 e NS 63 de ype N, H ou L. Le

Plus en détail

Mardi 7 juillet 2009

Mardi 7 juillet 2009 Mardi 7 juille 2009 Ecole naionale supérieure d archiecure e de paysage de Bordeaux Hd A E R C ôle P u d s onre c n e R bles : a r Les u d n eme énag m a e n cio ivié! i é Consru p m s la co r e v e u

Plus en détail

Indicateurs du milieu éducatif

Indicateurs du milieu éducatif Indicaeurs du milieu éducaif 1. Inroducion : n marge de la conférence T éducaion our ous (FA) de Jomien (1990), un groue consulaif a mis en lace des direcives echniques afin de recueillir, analyser les

Plus en détail

Cahier technique n 202

Cahier technique n 202 Collecion Technique... Cahier echnique n 22 Les singulariés de l harmonique 3 J. Schonek Les Cahiers Techniques consiuen une collecion d une cenaine de ires édiés à l inenion des ingénieurs e echniciens

Plus en détail

52, 102, 202. Électrovanne, Plastique

52, 102, 202. Électrovanne, Plastique Élecrovanne, Plasique Concepion Les élecrovannes 2/2 voies à commande direce disposen d'un élecroaiman enièremen moulé dans une pièce plasique qui agi sur la ige induie. Cee ige es reliée au clape par

Plus en détail

1 Le hacheur série. 30 mars 2005

1 Le hacheur série. 30 mars 2005 e hacheur série A. Campo 30 mars 2005 1 e hacheur série 1.1 Généraliés e hacheur es un disposiif permean d obenir une ension coninue de valeur moyenne réglable à parir d

Plus en détail

1. INTRODUCTION 2 2. L'INDUSTRIE DU PAPIER COUCHÉ SANS BOIS 3 3. HISTORIQUE DE LECTA 6 4. INFORMATIONS COMMERCIALES 7

1. INTRODUCTION 2 2. L'INDUSTRIE DU PAPIER COUCHÉ SANS BOIS 3 3. HISTORIQUE DE LECTA 6 4. INFORMATIONS COMMERCIALES 7 sommaire. INTRODUCTION. L'INDUSTRIE DU PAPIER COUCHÉ SANS BOIS 3 3. HISTORIQUE DE LECTA 6 4. INFORMATIONS COMMERCIALES 7 5. LES SITES INDUSTRIELS LECTA 9 6. LA STRATÉGIE LECTA DU PAPIER COUCHÉ SANS BOIS

Plus en détail

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 janvier 2009 9 h 30 «Les différens modes d acquisiion des drois à la reraie en répariion : descripion e analyse comparaive des echniques uilisées»

Plus en détail

SRE. Construit l'avenir

SRE. Construit l'avenir SRE Consrui l'avenir Le mo du Présiden, Créé en 1944, le Groupe FLORIOT es le 1 er Groupe régional indépendan parimonial de Bâimen, Travaux Publics e Maisons Individuelles en région Rhône-Alpes. La force

Plus en détail

Développez vos compétences dans la prise en charge des personnes migrantes

Développez vos compétences dans la prise en charge des personnes migrantes Pôle formaion Associaion Françoise e Eugène Minkowski Formaions 2015-2016 Développez vos compéences dans la prise en charge des personnes migranes Commen aborder la culure dans vos praiques professionnelles?

Plus en détail

Surveillance et maintenance Prévisionnelle

Surveillance et maintenance Prévisionnelle Page Surveillance e mainenance Prévisionnelle Sommaire Page 2 La Prévisionnelle o Terminologie e Normes o Elémens de conexe ( enjeux, mise en œuvre.) Exemples d applicaions réalisées par le Ceim o L approche

Plus en détail

Relevé de compte COMPTE DE PARTICULIER - en euros

Relevé de compte COMPTE DE PARTICULIER - en euros Relevé de compe COMPTE DE PARTICULIER - en euros Vos conacs Vore Banque à Disance, 24 h/24 Code clien Barbara MARTINON : 12345678 Inerne : pariculiers.socieegenerale.fr Inerne mobile : socieegenerale.mobi

Plus en détail

Relais de mesure et de contrôle industriels Zelio Control 3

Relais de mesure et de contrôle industriels Zelio Control 3 Présenaion elais de mesure e de conrôle indusriels Zelio Conrol elais de conrôle de réseaux riphasés M T 0 M T Foncionnaliés Ces appareils son desinés à la surveillance des réseaux riphasés e à la proecion

Plus en détail

LES HISTORIQUES DE COURS ET L ANALYSE TECHNIQUE

LES HISTORIQUES DE COURS ET L ANALYSE TECHNIQUE LES HISTORIQUES DE COURS ET L ANALYSE TECHNIQUE 1 Origines e principes de base de l analyse echnique 2 Les ouils de l analyse graphique radiionnelle 3 Les ouils de l analyse saisique A) LES ORIGINES ET

Plus en détail

Technique alternative de test pour les interrupteurs MEMS RF

Technique alternative de test pour les interrupteurs MEMS RF Technique alernaive de es pour les inerrupeurs MEMS RF H.N. Nguyen To cie his version: H.N. Nguyen. Technique alernaive de es pour les inerrupeurs MEMS RF. Micro e nanoechnologies/microélecronique. Insiu

Plus en détail

A cette fin, U faut faire appel à plusieurs intervenants. Tu en parles dans ton document mais, à mon

A cette fin, U faut faire appel à plusieurs intervenants. Tu en parles dans ton document mais, à mon NOTE DE SERVICE À: Marc-Yvan COé De: Pierre Lacroix Dae: Le 2 décembre 1994 Obje: Srucure de des af'faires Marc:-Yvan, J'ai pris colliuùssancedu documen que u m'as remis lundi soir dernier (28 novembre).

Plus en détail

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton)

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton) TD/TP : Taux d un emprun (méhode de Newon) 1 On s inéresse à des calculs relaifs à des remboursemens d empruns 1. On noera C 0 la somme emprunée, M la somme remboursée chaque mois (mensualié), le aux mensuel

Plus en détail

Formation : l aide sociale en faveur des personnes âgées accueillies en établissement (Ref : A46) Découvrez le programme

Formation : l aide sociale en faveur des personnes âgées accueillies en établissement (Ref : A46) Découvrez le programme Formaion : l aide sociale en faveur des personnes âgées accueillies en éablissemen (Ref : A46) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Connaîre les mécanismes relaifs à l obligaion alimenaire Idenifier l ensemble

Plus en détail

Réseau de coachs. Vous êtes formés dans les métiers du sport et/ou de la préparation physique (Brevet d état, Licence, Master STAPS)

Réseau de coachs. Vous êtes formés dans les métiers du sport et/ou de la préparation physique (Brevet d état, Licence, Master STAPS) Réseau de coachs Vous êes formés dans les méiers du spor e/ou de la préparaion physique (Breve d éa, Licence, Maser STAPS) Vous connaissez la course à pied Vous souhaiez créer e/ou animer des acions de

Plus en détail

ACTUALITÉ Maroc Telecom

ACTUALITÉ Maroc Telecom ACTIONNAIRES & INVESTISSEURS JUIN 2015 Raba, Le 1 er juille 2015 ACTUALITÉ Maroc Telecom Mobile Pospayé Enrichissemen des Forfais Mobiles Pariculiers e Maîrisés à parir du 1 er juin 2015 Maroc Telecom

Plus en détail

4.9 Calcul de la maçonnerie portante soumise à une charge verticale

4.9 Calcul de la maçonnerie portante soumise à une charge verticale La radioacivié évenuellemen émise dans les consrucions es due, principalemen, à la présence de Radium (Ra 226) e/ou Thorium (Th 232) dans le sous-sol e dans les maériaux uilisés. Parmi ceux-ci, le béon

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Concours de conseiller principal d'éducaion - Ecri (Ref : 2323) Duran 4 jours, les candidas au concours de conseiller principal d'éducaion en voie exerne pourron maîriser la méhodologie des épreuves écries

Plus en détail

Modélisation et quantification de systèmes vieillissants pour l optimisation de la maintenance

Modélisation et quantification de systèmes vieillissants pour l optimisation de la maintenance ème édiion du congrès inernaional pluridisciplinaire Du au 20 mars 2009 Modélisaion e quanificaion de sysèmes vieillissans pour l opimisaion de la mainenance LAIR William,2, MERCIER Sophie, ROUSSIGNOL

Plus en détail

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION

OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Formaion Le conrôle de gesion dans le seceur public : enjeux, ouils e méhodes (Ref : MR01) Mere en place un conrôle de gesion adapé au seceur public OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Mere en place un

Plus en détail

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1.

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1. Pourcenages MATHEMATQUES 1ES 5. Lors de l acha d un aure aricle, je dois verser un acompe de 15%, e il me resera alors POURCENTAGES à débourser 1 700. CORRGES EXERCCES Prix de l aricle : 1 700 = 85% du

Plus en détail

THESE. Présentée. pour obtenir LE TITRE DE DOCTEUR DE L INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE

THESE. Présentée. pour obtenir LE TITRE DE DOCTEUR DE L INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE N d ordre : 2468 THESE Présenée pour obenir LE TITRE DE DOCTEUR DE L INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE ÉCOLE DOCTORALE : EDSYS Spécialié : Sysèmes indusriels Par : François GALASSO Tire de la

Plus en détail

AIDE A LA DECISION POUR LA PLANIFICATION DES APPROVISIONNEMENTS

AIDE A LA DECISION POUR LA PLANIFICATION DES APPROVISIONNEMENTS AIDE A LA DECISION POUR LA PLANIFICATION DES APPROVISIONNEMENTS FRANÇOIS GALASSO 1,2, COLETTE MERCÉ 1,3, BERNARD GRABOT 2 1 LAAS-CNRS 7, Avenue du Colonel Roche, 31077 Toulouse, France 2 LGP-ENIT 47, Avenue

Plus en détail

Économie internationale

Économie internationale ECOLE POLYTECHNIQUE Recueil Programme d approfondissemen Économie Économie inernaionale Texes de conrôles des connaissances proposés les années anérieures Déparemen d Économie Promoion 006 Année 3 Période

Plus en détail

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre.

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre. 1 Examen. 1.1 Prime d une opion sur un fuure On considère une opion à 85 jours sur un fuure de nominal 18 francs, e don le prix d exercice es 175 francs. Le aux d inérê (coninu) du marché monéaire es 6%

Plus en détail

Retour aux bases de la photographie Partie 1 L' EXPOSITION

Retour aux bases de la photographie Partie 1 L' EXPOSITION Parie 1 - Secion 1.5 Reour aux bases de la phoographie Parie 1 L' EXPOSITIO Secion 1.5 Synhèse Exposiion Indices de Luminaion IL (EV) 1 Synhèse des valeurs Rappel des échelles normalisées des différens

Plus en détail

UCP : Unit Commitment Problem. UCP : Relaxation Lagrangienne et filtrage par coûts réduits

UCP : Unit Commitment Problem. UCP : Relaxation Lagrangienne et filtrage par coûts réduits ucp : relaxaion lagrangienne e filrage par coûs réduis T 1 UCP : Uni Commimen Problem Relaxaion lagrangienne e filrage par coûs réduis appliqués à la producion d élecricié BENOIST Thierry BOUYGUES/eLAB

Plus en détail

Chapitre 15 c Circuits RL et RC

Chapitre 15 c Circuits RL et RC Chapire 15 c Circuis L e C en régime impulsionnel Sommaire Circuis en régime impulsionnel Signal impulsionnel Mesure d'un circui C en régime impulsionnel Applicaion praique Eude du circui C en régime impulsionnel

Plus en détail

Guide pratique du recrutement. Prevenir les discriminations et favoriser l egalite de traitement

Guide pratique du recrutement. Prevenir les discriminations et favoriser l egalite de traitement Guide praique du recruemen Prevenir les discriminaions e favoriser l egalie de raiemen Réalisé en parenaria avec SOMMAIRE Inroducion p. 4 I. Rappel du cadre juridique p. 5 1.1 Définiions... p. 5 1.2 Règles

Plus en détail

Cas d'étude : Eco-quartier solaire du Triangle Sud à Montmélian

Cas d'étude : Eco-quartier solaire du Triangle Sud à Montmélian Cas d'éude : Eco-quarier solaire du Triangle Sud à Monmélian Nom du proje : Adresse du proje : Nom e ype de propriéaire : Conac : Eco-quarier solaire du Triangle Sud Triangle Sud F-Monmélian Ville Monmélian

Plus en détail

Licence droit, économie, gestion mention gestion commerce et développement international - LG036 p2

Licence droit, économie, gestion mention gestion commerce et développement international - LG036 p2 Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 11/02/2016. Fiche formation Licence droit, économie, gestion mention gestion commerce et développement international - LG036 parcours

Plus en détail

Facturation et Commerce Electroniques. Facturation et Commerce Electroniques Partie I. Plan. Introduction Capita Selecta

Facturation et Commerce Electroniques. Facturation et Commerce Electroniques Partie I. Plan. Introduction Capita Selecta Facuraion e Commerce Elecroniques Aspecs juridiques e fiscaux SPI + & Club liégeois des exporaeurs Liège, le 18 mars 2004 Plan Aspecs juridiques Eric Louis e Peer Verplancke Aspecs TVA Baudouin Thirion

Plus en détail