Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR."

Transcription

1 1

2 2 Quelques données : Domaines & Patrimoine Membre de Adhérent à : l ASFFOR Membre de l ASFFOR Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise salariés ha ha gérés groupements forestiers massifs forestiers Plus de CGPI partenaires sociétaires

3 3 Défend les intérêts de ses membres (Promoteurs de Groupements Forestiers), auprès des pouvoirs publics. Privilégie la détention collective de la forêt. Label environnemental de gestions Forestières, initié par le WWF. Développement durable de la forêt. Ensemble de sites naturels européens, terrestres et marins, identifiés pour la rareté ou la fragilité des espèces sauvages, animales ou végétales, et de leurs habitats. Natura 2000 concilie préservation de la nature et préoccupations socio-économiques. En France, le réseau Natura 2000 comprend 1753 sites.

4 ORGANIGRAMME Domaines & Patrimoine Président Directeur Gal Assistante de direction Recherche et Développement Responsable commercial Responsable clients (Karine) Comptable Expert forestier Ingénieur forestier Assistant technique R&D RELATION ET ANIMATION CGPI ANIMATION SALARIES TERRAIN

5 5 L EQUIPE Franck LACLEF Olivier SEGOUIN Christian HOTTIER Karine VIRET Sandrine CHARRIERE Michaëla BOURQUIN Christelle VUILLAUME Geoffrey MORNAT Florian HODELIN Fondateur de Domaines et Patrimoine Fondateur de Domaines et Patrimoine Responsable commercial Responsable Back-Office Assistante de Direction Assistante Technique Comptable Ingénieur Forestier Chimiste

6 Notre site Internet: 6

7 Notre logiciel de gestion: FOR-GEST 7

8 8

9 FORETS DOMAINES ET PATRIMOINE Futaie de chêne en cours d irrégularisation àprépondérancedegrosboisettrèsgros d une qualité exceptionnelle Futaie de douglas en cours d irrégularisation Futaie riche de chêne à dominance de gros bois et très gros bois sur semis acquis de chêne Plantation de douglas âgée d environ 20 ans Futaie feuillue mélangée à dominance de gros bois et très gros bois de chêne, hêtre, sycomore, alisier et divers, en cours de régénération naturelle Futaie de chêne en cours d irrégularisation à domiance de Étang entouré d une plantation de peuplier d une dizaine d année boismoyenetgrosbois Plantation de Pin maritime en cours d irrégularisation àdominancedepetitboisetboismoyen avec plusieurs étangs Futaie irrégulière de chêne à prépondérance en bois moyen Futaie résineuse de montagne de sapin et épicéa en cours d irrégularisationet chargée en bois moyen et gros bois Futaie irrégulière de chêne équilibrée dans toutes les classes de diamètre Plantation de Pin maritime Futaie irrégulière de montagne de sapin et épicéa d une qualité remarquable Futaie irrégulière feuillue mélangée riche et composée de hêtre ; chêne ; acacia ; frêne et essences diverses Plantation de Pin maritime Plantation de Pin maritime Futaie de douglas en cours d irrégularisation Plantation de Pin maritime Futaie résineuse mélangée à dominance de bois moyen et gros bois de sapin ; épicéa ; douglas et sitka Plantation de douglas d environ 30 ans en cours d irrégularisation Forêt méditerranéenne d altitude et d exposition Nord-Est composée d une futaie irrégulière de pin sylvestre et de sapin Légende : GF D&P GF GF 2012 GF 2012 bis GF GF 2013 GF 2013 bis GF 2013ter GF2013quater Pérennita GF GF bis Pérennita2 9 Forêt feuillue Forêt Résineuse Forêt de Pin maritime Acquisition en cours

10 10

11 11 Filière Bois en France 60 Milliards d'euros de Chiffre d'affaires. 6 Milliards d'euros de déficit commercial. 60% de la production biologique seulement récoltés. Un accroissement continu de la matière première. Première forêt feuillue d'europe. Troisième forêt résineuse d'europe.

12 Quelques repères : France : 16 millions d ha Chiffre d affaire 60 milliards emplois Allemagne : 11 millions d ha Chiffre d affaire : 120 milliards emplois Et nous avons la «plus belle «forêt d Europe.

13 13

14 EVOLUTION DU PRIX DES FORETS

15 NOTRE ACTIVITE PROPOSER : Des parts de Groupements Forestiers Des Groupements Forestiers dédiés, sur mesure Objectifs : Diminuer les droits de Succession/Transmission Diminuer la base Taxable ISF Défiscalisation TEPA PME (ISF) Réduction IR Diversification de ses avoirs sur des actifs tangibles 15

16 IR 18% de réduction d impôt dans la limite de : pour un couple 2052 de réduction 5700 pour un célibataire 1026 de réduction ISF 50% de réduction d impôt dans la limite de : de versement donnant de réduction Diminution de 75% de la base taxable SUCCESSION Abattement de 75% sur les droits de succession (et de donation après 2 ans de détention), quel que soit l'âge ou le lien avec le bénéficiaire 16

17 CONDITIONS 2014 Acquisition à titre personnel : Bénéficie de la fiscalité si elle permet l agrandissement de la parcelle existante pour la porter à plus de 4 Ha Acquisition par le biais d un Groupement Forestier : Inchangé par rapport à 2013 Le législateur favorise les acquisitions pour les personnes déjà propriétaires. 17

18 Capital chasse et divers : 300 Taillis et bois de chauffage : 300 Avenir de production : 500 Semis naturels : 300 Futaie : Equipement : 100 Aménagement : 100 Fertilité du terrain : 200 Sol & foncier : 900 Décomposition de la valeur à l hectare d une forêt Total : par hectare

Note de Fonctionnement & organisation d un groupement forestier

Note de Fonctionnement & organisation d un groupement forestier Note de Fonctionnement & organisation d un groupement forestier Fonctionnement Droit d entrée Impact pour le Groupement Forestier 5% pour la rémunération du distributeur et T.F.A.M. équivalent de 2% HT/an

Plus en détail

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés Panorama de la forêt alsacienne Taux de boisement Volume sur pied Principales essences Diversité Propriétaires publics Propriétaires privés Tempête de 1999 Récolte Edition 2005 Bienvenue au cœur d une

Plus en détail

Fiscalité forestière. (Mise à jour janvier 2015, sous réserve des évolutions ultérieures) 1/6

Fiscalité forestière. (Mise à jour janvier 2015, sous réserve des évolutions ultérieures) 1/6 Fiscalité forestière (Mise à jour janvier 2015, sous réserve des évolutions ultérieures) 1/6 Rappel de la fiscalité forestière Présentation simplifiée ACQUISITION ET SOUSCRIPTION Forêt en direct Parts

Plus en détail

Diane Patrimoine. Document non contractuel communiqué à titre indicatif

Diane Patrimoine. Document non contractuel communiqué à titre indicatif Diane Patrimoine La forêt : un investissement long terme avec un rendement régulier qui permet également de régler son ISF et réduire sa base imposable. Il existe du fait de la loi en faveur du Travail,

Plus en détail

VOUS RECHERCHEZ UN INVESTISSEMENT D EXCEPTION, NON FINANCIER, NON SPÉCULATIF, QUI DOPE LA VALEUR DE VOTRE PATRIMOINE?

VOUS RECHERCHEZ UN INVESTISSEMENT D EXCEPTION, NON FINANCIER, NON SPÉCULATIF, QUI DOPE LA VALEUR DE VOTRE PATRIMOINE? VOUS RECHERCHEZ UN INVESTISSEMENT D EXCEPTION, NON FINANCIER, NON SPÉCULATIF, QUI DOPE LA VALEUR DE VOTRE PATRIMOINE? 6000 LA FORÊT ROUMAINE, UN PATRIMOINE À HAUT RENDEMENT! IMPLANTÉ DEPUIS 2007 EN ROUMANIE

Plus en détail

«La Fiscalité Forestière» FOGEFOR 15 novembre 2014. Ph. LADEN C.R.P.F. de Lorraine Alsace Aurélien HAAZ Expert Forestier

«La Fiscalité Forestière» FOGEFOR 15 novembre 2014. Ph. LADEN C.R.P.F. de Lorraine Alsace Aurélien HAAZ Expert Forestier «La Fiscalité Forestière» FOGEFOR 15 novembre 2014 Ph. LADEN C.R.P.F. de Lorraine Alsace Aurélien HAAZ Expert Forestier Spécificités forestières : Phases d investissements lourdes et longues Risques (sanitaires,

Plus en détail

La signature d un bois de chauffage de qualité

La signature d un bois de chauffage de qualité La signature d un bois de chauffage de qualité Un gage de qualité pour le consommateur La charte Normandie Bois Bûche a été réalisée afin : de promouvoir un bois bûche de qualité en termes de rendement

Plus en détail

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières Avec le soutien financier de : Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières http://boursefonciere.fr/metropole-savoie/coeur-de-savoie/ Afin de répondre

Plus en détail

Etude de la ressource forestière et des disponibilités en bois en Normandie

Etude de la ressource forestière et des disponibilités en bois en Normandie N. Site Année Direction de la Valorisation B.P. 11 152 rue de Cantaben - Maurin 34972 LATTES CEDEX Tél. 4.67.7.8.86 Télécopie : 4.67.7.8.91 e-mail : dv@ifn.fr Etude de la ressource forestière et des disponibilités

Plus en détail

D UN DOCUMENT DE GESTION DE L A PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE dans le cadre de la certification PEFC au Luxembourg FIR EIS BËSCHER VU MUER

D UN DOCUMENT DE GESTION DE L A PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE dans le cadre de la certification PEFC au Luxembourg FIR EIS BËSCHER VU MUER Mireille Feldtrauer-Molitor I N S T R U C T I O N S P O U R L É L A B O R AT I O N D UN DOCUMENT DE GESTION DE L A PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE dans le cadre de la certification PEFC au Luxembourg FIR EIS BËSCHER

Plus en détail

LE PRIX DE VENTE DES BOIS SUR PIED EN FORÊT PRIVÉE

LE PRIX DE VENTE DES BOIS SUR PIED EN FORÊT PRIVÉE Observatoire économique de la filière forêt-bois LE PRIX DE VENTE DES BOIS SUR PIED EN FORÊT PRIVÉE INDICATEUR 2015 Table des matières Introduction... 3 Synthèse...4 L indicateur 2015 du prix de vente

Plus en détail

Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots

Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots Natura 2000, qu est ce que c est? Définition : Natura 2000 est un réseau européen de sites naturels résultant de l application de deux directives européennes : la

Plus en détail

Les forêts face aux changements climatiques : Anticiper, s Adapter et Agir avec BIOCLIMSOL. Jean Lemaire CNPF IDF Lyon. jean.lemaire@cnpf.

Les forêts face aux changements climatiques : Anticiper, s Adapter et Agir avec BIOCLIMSOL. Jean Lemaire CNPF IDF Lyon. jean.lemaire@cnpf. Les forêts face aux changements climatiques : Anticiper, s Adapter et Agir avec BIOCLIMSOL Jean Lemaire CNPF IDF Lyon jean.lemaire@cnpf.fr FORET : TEMPS de PRODUCTION LONG > 40 ans = SENSIBILITE ELEVEE

Plus en détail

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt La Charte forestière du Pilat Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt Réalisation Jecom - RCS 493 898 043 - Avril 2011 - Imprimé sur papier issues de forêts françaises et belges gérées

Plus en détail

Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN

Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN GIP Ecofor Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN P. Riou-Nivert (IDF) avec J.-C. Hervé (Engref/IFN), B. Piton (Engref), T. Belouard, J.-P. Renaud, C. Cluzeau, A. Colin

Plus en détail

DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE

DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE 2 ÉDITO C R C - M C Daniel BEGUIN Jean-Marie HARAUX Jean-Pierre RENAUD Henri PLAUCHE GILLON 3 SOMMAIRE PRÉAMBULE 5 PARTIE 1 : DESCRIPTION DE L ESPÈCE

Plus en détail

Actualité fiscale / Novembre 2011

Actualité fiscale / Novembre 2011 Actualité fiscale / Novembre 2011 L année 2011 comporte un flot législatif important, ceci par quatre lois de finances rectificatives mais également le projet de loi de finance pour 2012 à venir. 1 e Loi

Plus en détail

LA FISCALITÉ FORESTIÈRE

LA FISCALITÉ FORESTIÈRE LA FISCALITÉ FORESTIÈRE Gilles PICHARD CRPF de Bretagne Sites utiles sur réglementation r et fiscalité : http://www.impots.gouv.fr www.impots.gouv.fr/ http://www.legifrance.gouv.fr www.legifrance.gouv.fr/

Plus en détail

La gestion des forêts communales

La gestion des forêts communales La gestion des forêts communales Principaux éléments La forêt en France 25% du territoire métropolitain qui se répartit selon trois grands types : La forêt de plaine : 60% La forêt de montagne : 30% La

Plus en détail

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT... FICHE DE PROJET SOMMAIRE CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2 OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...3 CHRONOGRAMME DES ACTIVITES (Cf. Tableau 3)...3 Tableau

Plus en détail

Formulaire d'adhésion PEFC

Formulaire d'adhésion PEFC Formulaire d'adhésion PEFC Acte d'engagement du propriétaire dans la démarche de certification par portage proposée par la Coopérative Provence Forêt I Présentation La certification PEFC doit permettre

Plus en détail

GFF FRANCE VALLEY FORTUNE

GFF FRANCE VALLEY FORTUNE GFF FRANCE VALLEY FORTUNE Bénéficier d'une réduction d'isf de 50% avec un Groupement Forestier en contrepartie d'une durée de blocage limitée à 5 ans 1/2 D I V E R S I F I E R - O P T I M I S E R - R E

Plus en détail

Comité Directeur Confédéral Intervention économique. 16 mars 2011

Comité Directeur Confédéral Intervention économique. 16 mars 2011 Comité Directeur Confédéral Intervention économique 16 mars 2011 En 2010, le déficit budgétaire s est élevé à 148,8 milliards d euros Déficit public en 2010 s est élevé à 7,7 % du PIB Dette publique en

Plus en détail

Assurance SYLVASSUR Présentation AUVERGNE

Assurance SYLVASSUR Présentation AUVERGNE Assurance SYLVASSUR Présentation AUVERGNE 15 janvier 2015 FORESTIERS PRIVES DE FRANCE SERVICES Antoine d AMECOURT - Président Eric TOPPAN Directeur Général Nicolas du BOULLAY Ingénieur développement Vincent

Plus en détail

La loi de finances rectificative pour 2013 : de nouvelles mesures à prendre en compte

La loi de finances rectificative pour 2013 : de nouvelles mesures à prendre en compte La loi de finances rectificative pour 2013 : de nouvelles mesures à prendre en compte NEWSLETTER 13 164 du 4 janvier 2014 Après nos commentaires consacrés à la loi de finances pour 2014, voici ceux qui

Plus en détail

PRESENTATION DE LA SOCIETE

PRESENTATION DE LA SOCIETE PRESENTATION DE LA SOCIETE L Edito du Président Boisloco pourquoi? Les forestiers sont des producteurs de bois. Les investissements, le travail et les risques qu ils prennent leurs appartiennent. Ainsi,

Plus en détail

Gestion patrimoniale des massifs forestiers

Gestion patrimoniale des massifs forestiers MF 1 Objectif(s) concerné(s) III.2.3 Milieux forestiers Gestion patrimoniale des massifs forestiers Favoriser une gestion sylvicole intégrant les enjeux de biodiversité et assurant la pérennité des habitats

Plus en détail

BILAN DE LA MISE EN ŒUVRE DU DOCUMENT DE GESTION DURABLE

BILAN DE LA MISE EN ŒUVRE DU DOCUMENT DE GESTION DURABLE N 14350-01 BILAN DE LA MISE EN ŒUVRE DU DOCUMENT DE GESTION DURABLE conforme à l arrêté du Ministre chargé des forêts AGRT1100970 A du 23 février 2011 pris en application du décret n 2010-523 du 19 mai

Plus en détail

Les plus values. Principe. Dispositions actuelles. La plus-value est l'accroissement de la valeur d'un bien entre deux appréciations successives.

Les plus values. Principe. Dispositions actuelles. La plus-value est l'accroissement de la valeur d'un bien entre deux appréciations successives. Les plus values Principe La plus-value est l'accroissement de la valeur d'un bien entre deux appréciations successives. L imposition de celles réalisées pour les biens forestiers a été profondément modifiée

Plus en détail

Durabilité et préservation des bois

Durabilité et préservation des bois préservation des bois Méthodologie de 1 Durabilité des ouvrages bois Réflexions de mise en œuvre du matériau: choix du matériau: aptitude à l emploi durée de service souhaitée mise en service d un matériau

Plus en détail

Orientations Nationales d'aménagement et de Gestion. pour les forêts des collectivités

Orientations Nationales d'aménagement et de Gestion. pour les forêts des collectivités Orientations Nationales d'aménagement et de Gestion pour les forêts des collectivités Orientations Nationales d Aménagement et de Gestion pour les forêts des collectivités Approuvées par le Ministre de

Plus en détail

Les marchés émergents en IdeF ECOBAT. 13 mars 2010

Les marchés émergents en IdeF ECOBAT. 13 mars 2010 Les marchés émergents en IdeF ECOBAT 13 mars 2010 Le point de vue de 50 000 emplois 1/100 Bois d Ile-de-France Réseau Bois Energie Qualité Bois Construction = 16 entreprises = 100 M de CA Les marchés

Plus en détail

Présentation du site www.bff63.fr (bourse foncière forestière du Puy-de-Dôme)

Présentation du site www.bff63.fr (bourse foncière forestière du Puy-de-Dôme) Jeudi 27 novembre 2008 à 11h00 Présentation du site www.bff63.fr (bourse foncière forestière du Puy-de-Dôme) Maison de la Forêt et du Bois à Marmilhat En présence de Jean-Claude FOURNIER, vice-président

Plus en détail

LE REBOISEMENT. H. de ROCHEBOUET

LE REBOISEMENT. H. de ROCHEBOUET LE REBOISEMENT H. de ROCHEBOUET Les aides au reboisement accordées par le Fonds forestier national sont destinées à financer la création et l'équipement de forêts de production, soit en étendant la surface

Plus en détail

L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité

L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité Séminaire TEDDIF 18 décembre 2008 Biodiversité: comprendre pour agir. L approche territoriale de la biodiversité Sommaire

Plus en détail

PRINCIPAUX RÉSULTATS DE SIX ANNÉES D OBSERVATION DES PROBLÈMES PHYTOSANITAIRES DANS LES PLANTATIONS FORESTIÈRES DE L ANNÉE

PRINCIPAUX RÉSULTATS DE SIX ANNÉES D OBSERVATION DES PROBLÈMES PHYTOSANITAIRES DANS LES PLANTATIONS FORESTIÈRES DE L ANNÉE Département de la santé des forêts décembre 2013 BILAN DE LA SANTÉ DES FORÊTS EN 2013 PRINCIPAUX RÉSULTATS DE SIX ANNÉES D OBSERVATION DES PROBLÈMES PHYTOSANITAIRES DANS LES PLANTATIONS FORESTIÈRES DE

Plus en détail

AMÉNAGEMENT FONCIER FORESTIER

AMÉNAGEMENT FONCIER FORESTIER Agir ensemble pour diminuer le nombre de petites parcelles forestières et faciliter la gestion des boisements AMÉNAGEMENT FONCIER FORESTIER 1 SOMMAIRE Etat des lieux La Vienne, une forêt productive et

Plus en détail

La gestion durable des forêts domaniales. «Produire plus de bois, tout en préservant mieux la biodiversité»

La gestion durable des forêts domaniales. «Produire plus de bois, tout en préservant mieux la biodiversité» La gestion durable des forêts domaniales «Produire plus de bois, tout en préservant mieux la biodiversité» Sommaire Produire plus de bois tout en préservant mieux la biodiversité La gestion durable des

Plus en détail

1- LES PRINCIPAUX LIVRETS BANCAIRES 2- L ASSURANCE VIE / LE PLACEMENT PATRIMONIAL ROI

1- LES PRINCIPAUX LIVRETS BANCAIRES 2- L ASSURANCE VIE / LE PLACEMENT PATRIMONIAL ROI «TAUX-INDICES-CHIFFRESCHIFFRES» 1- LES PRINCIPAUX LIVRETS BANCAIRES Les livrets sans impôts TAUX Livret A, Livret Bleu 2,25 % Livret de développement durable 2,25 % Livret Jeunes (pour les 12 à 25 ans)

Plus en détail

Flash fiscal. Impôts 2014 sur revenus 2013

Flash fiscal. Impôts 2014 sur revenus 2013 Flash fiscal Impôts 2014 sur revenus 2013 France Angels Mars 2014 Déclaration impôts sur le revenu (impôts payé en 2014 sur revenus 2013) Dates de limite d envoi de la déclaration : Le 20 mai si vous l

Plus en détail

Pôle Gestion Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran

Pôle Gestion Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran Pôle Gestion Atelier technique «forêt» Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran Vendredi 6 novembre 2015 La forêt de Chambaran 800 ha de hêtraie charmaie autour d un champ

Plus en détail

Le bois énergie, une filière d avenir

Le bois énergie, une filière d avenir Le bois énergie, une filière d avenir Combustible de qualité et moyen de chauffage performant, le bois dit énergie revient de plus en plus dans nos maisons. Face aux enjeux environnementaux actuels, il

Plus en détail

Voici un extrait du plan de la forêt de Cerisy pour vous aider:

Voici un extrait du plan de la forêt de Cerisy pour vous aider: Livret familles Petit questionnaire pour découvrir en famille la forêt de Cerisy de façon amusante... Circuit bleu : 4 km environ Validé par l ONF Nous vous proposons d emprunter le circuit bleu balisé

Plus en détail

Sommaire. Objectif de ce livret. Qui sommes-nous? Quels sont nos métiers? Un constat simple. Compréhension des enjeux et des défis

Sommaire. Objectif de ce livret. Qui sommes-nous? Quels sont nos métiers? Un constat simple. Compréhension des enjeux et des défis L entrepreneur face à ses choix patrimoniaux Sommaire Objectif de ce livret Qui sommesnous? Quels sont nos métiers? Un constat simple Compréhension des enjeux et des défis Suivi d un processus équitable

Plus en détail

Département du Puy-de-Dôme

Département du Puy-de-Dôme Les forêts françaises après les tempêtes de décembre 1999 Département du Puy-de-Dôme Guy M. MERCIER Année 2002 1 1 ÉVALUATION DES DÉGÂTS EN FRANCE... 3 1.1 ESTIMATION NATIONALE... 3 1.2 ESTIMATION RÉGIONALE...

Plus en détail

Saint Max. FCPI-FIP : Comment bénéficier de la performance et de la réduction d impôts? Lundi 15 décembre 2008-18h30

Saint Max. FCPI-FIP : Comment bénéficier de la performance et de la réduction d impôts? Lundi 15 décembre 2008-18h30 FCPI-FIP : Comment bénéficier de la performance et de la réduction d impôts? Lundi 15 décembre 2008-18h30 Saint Max Francis VENNER AVENIR CONSEIL PATRIMOINE 6 clos de la tuilerie - 54460 LIVERDUN tél :

Plus en détail

MOVAPRO : développement de la méthode et premiers résultats

MOVAPRO : développement de la méthode et premiers résultats MOVAPRO : développement de la méthode et premiers résultats 6 novembre 2015-3ème Séminaire sur la Valorisation des Bois INRA Cestas-Pierroton Jérémy ABGRALL Chargé de mission MOVAPRO CNPF-IDF 1 Éléments

Plus en détail

ASSOCIATION COMMUNALE DE CHASSE AGREEE STATUTS

ASSOCIATION COMMUNALE DE CHASSE AGREEE STATUTS PREFECTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE Direction Départementale de l'agriculture et de la Forêt Fédération Départementale des Chasseurs ASSOCIATION COMMUNALE DE CHASSE AGREEE DE. STATUTS Article 1 er En application

Plus en détail

10 bonnes raisons. de planter des arbres EN FRANCE

10 bonnes raisons. de planter des arbres EN FRANCE 10 bonnes raisons de planter des arbres EN FRANCE «La forêt française est en bonne santé» Les idées reçues de ce type sur l état des forêts de l Hexagone sont légions. Pourtant sur le terrain, la réalité

Plus en détail

L ES IMPOTS EN FORET PRIVEE

L ES IMPOTS EN FORET PRIVEE L ES IMPOTS EN FORET PRIVEE Lionel DEPEIGE, groupe fiscalité forestière CNPF, version du 25/01/12 Introduction La sylviculture est considérée comme une activité agricole par le ministère des finances.

Plus en détail

Contenu. 1. Vous et votre impôt sur le revenu. 2. Vous et l immobilier. Contenu

Contenu. 1. Vous et votre impôt sur le revenu. 2. Vous et l immobilier. Contenu Contenu 1. Vous et votre impôt sur le revenu 1.1. Présentation générale........................................ 1 1.1.1. Le nouveau barème.................................... 1 1.1.2. Quelques remarques....................................

Plus en détail

Manifeste en faveur des forêts de plantation en France

Manifeste en faveur des forêts de plantation en France Manifeste en faveur des forêts de plantation en France Vers une nouvelle conception de la politique forestière française Henry CHAPERON Qu est ce qu une forêt de plantation? La forêt de plantation se positionne

Plus en détail

L ES IMPOTS EN FORET PRIVEE

L ES IMPOTS EN FORET PRIVEE L ES IMPOTS EN FORET PRIVEE Lionel DEPEIGE, groupe fiscalité forestière CNPF, 12/10/2011 Introduction La sylviculture est considérée comme une activité agricole par le ministère des finances. Elle est

Plus en détail

Les Patrimoniales 2013

Les Patrimoniales 2013 Les Patrimoniales 2013 La nouvelle fiscalité dans votre stratégie patrimoniale Nathalie ROUVIERE Crédit Agricole Banque Privée Bruno DUCASTEL Amundi Gestions Spécialisées page 1 La gestion de patrimoine

Plus en détail

1. La chasse en tant que propriétaire :

1. La chasse en tant que propriétaire : COMPTE RENDU DE REUNION DU GROUPE : OBJECTIFS DE PRODUCTION ET VALEURS ECONOMIQUES Sujet : Les revenus en forêt autres que le Pin Maritime Date : 22 novembre 2013 Liste des participants : Jacques Bordes,

Plus en détail

Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois. Avec le soutient de

Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois. Avec le soutient de Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois Avec le soutient de Les atouts du bois-énergie Une combustion neutre vis-à-vis des émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR NOTE AU LECTEUR Dans le cadre de notre certification forestière à la norme du Forest Stewardship Council de la Seigneurie de Perthuis, nous vous présentons un résumé du plan général d aménagement forestier

Plus en détail

POINT PATRIMONIAL : La transmission par la donation dans le cadre d un démembrement de propriété

POINT PATRIMONIAL : La transmission par la donation dans le cadre d un démembrement de propriété POINT PATRIMONIAL : La transmission par la donation dans le cadre d un démembrement de propriété Tout actif peut faire l objet d une donation. L intérêt d associer le mécanisme de la donation et celui

Plus en détail

Lundi 8 octobre 2007. Nancy. Comment optimiser l organisation de votre patrimoine grâce à la loi TEPA et au projet de Loi de Finances 2008?

Lundi 8 octobre 2007. Nancy. Comment optimiser l organisation de votre patrimoine grâce à la loi TEPA et au projet de Loi de Finances 2008? Lundi 8 octobre 2007 Nancy Comment optimiser l organisation de votre patrimoine grâce à la loi TEPA et au projet de Loi de Finances 2008? Frédéric Gros Directeur Nancy Élise Moras Ingénieur patrimonial

Plus en détail

LE MARCHE MONDIAL Des BOIS RESINEUX : QUELLE PLACE POUR LES BOIS FRANCAIS?

LE MARCHE MONDIAL Des BOIS RESINEUX : QUELLE PLACE POUR LES BOIS FRANCAIS? LE MARCHE MONDIAL Des BOIS RESINEUX : QUELLE PLACE POUR LES BOIS FRANCAIS? ERIC TOPPAN FRANCE BOIS FORET Plan de la présentation Forêts et récolte de bois dans le monde, en Europe et en France Production

Plus en détail

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 Présentation par Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 STANDARD DE GESTION FORESTIÈRE FSC FOREST STANDARD SHIP COUNCIL Historique du FSC Créé en 1993 suite au Sommet de la terre de Rio

Plus en détail

Les nouveaux charmes discrets de l entreprise individuelle

Les nouveaux charmes discrets de l entreprise individuelle Les nouveaux charmes discrets de l entreprise individuelle Intervenants René KERAVEL Expert-comptable Commissaire aux Comptes Olivier SALAMITO Consultant fiscal Infodoc-experts Sommaire Introduction Spécificités

Plus en détail

Utiliser et valoriser une carte des stations

Utiliser et valoriser une carte des stations Utiliser et valoriser une carte des stations Exemple en Brie champenoise Version 1.51. Octobre 2006 Sylvain GAUDIN Partie A Les stations présentes sur la forêt et la carte des stations 1 Partie B Le choix

Plus en détail

Règlement type relatif à l abattage d arbres

Règlement type relatif à l abattage d arbres Règlement type relatif à l abattage d arbres INTRODUCTION «Une municipalité ou une MRC peut régir ou restreindre la plantation ou l'abattage d'arbres afin d'assurer la protection du couvert forestier et

Plus en détail

Les clés de la transmission. Jean-Marc BOUDY- Bred Banque Populaire

Les clés de la transmission. Jean-Marc BOUDY- Bred Banque Populaire Les clés de la transmission Jean-Marc BOUDY- Bred Banque Populaire Sommaire La transmission : un enjeu stratégique Une réglementation en adaptation continue Les attentes des chefs d entreprise Les clés

Plus en détail

Réseau de sylviculteurs/trices en faveur des bois précieux. Documentation du cours 3 : l érable ondé

Réseau de sylviculteurs/trices en faveur des bois précieux. Documentation du cours 3 : l érable ondé Documentation du cours 3 : l érable ondé Description de l onde Indications Seulement une petite fraction des érables présente ce caractère ( 1/500 ou 1/1000 ) Nous chercherons à identifier une sinusoïde

Plus en détail

Pour les forêts, bois, et taillis de moins de dix hectares, le propriétaire peut adhérer librement au code des bonnes pratiques sylvicoles.

Pour les forêts, bois, et taillis de moins de dix hectares, le propriétaire peut adhérer librement au code des bonnes pratiques sylvicoles. DÉLÉGATION RÉGIONALE DU CENTRE NATIONAL DE LA PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE Recommandations 2 pour de bonnes pratiques sylvicoles Bonnes pratiques en renouvellement de peuplements Bonnes pratiques en futaie régulière

Plus en détail

MEDEF Loi de finances pour 2013

MEDEF Loi de finances pour 2013 MEDEF Loi de finances pour 2013 Commission fiscalité 1 octobre 2012 Loi de finances pour 2013 Fiscalité des personnes physiques Commission fiscalité 1 octobre 2012 Fiscalité du Patrimoine : ISF (1) Aujourd

Plus en détail

Analyse de la structure verticale : une nouvelle approche pour évaluer l impact des cervidés sur la régénération forestière

Analyse de la structure verticale : une nouvelle approche pour évaluer l impact des cervidés sur la régénération forestière Analyse de la structure verticale : une nouvelle approche pour évaluer l impact des cervidés sur la régénération forestière Patricia Heuzé et François Klein Contexte de l étude Depuis une cinquantaine

Plus en détail

Inauguration de «La Forêt de l Avenir» 21, 22 et 23 mars 2009 Forêt de Marchiennes

Inauguration de «La Forêt de l Avenir» 21, 22 et 23 mars 2009 Forêt de Marchiennes Lille - Marchiennes, le 21 mars 2009 6600 arbres pour la Forêt Domaniale de Marchiennes Inauguration de «La Forêt de l Avenir» 21, 22 et 23 mars 2009 Forêt de Marchiennes Forêt de l Avenir Crédit Agricole

Plus en détail

I - LA CESSION D ENTREPRISE II - STRATEGIES D OPTIMISATION DU PATRIMOINE DU DIRIGEANT III - METHODOLOGIE ET OUTILS DE TRAVAIL

I - LA CESSION D ENTREPRISE II - STRATEGIES D OPTIMISATION DU PATRIMOINE DU DIRIGEANT III - METHODOLOGIE ET OUTILS DE TRAVAIL I - LA CESSION D ENTREPRISE Le marché - Le rôle de l EC - Les attentes du dirigeant / EC II - STRATEGIES D OPTIMISATION DU PATRIMOINE DU DIRIGEANT Exemples d optimisation et ingénierie patrimoniale III

Plus en détail

Avec quel bois. se chauffer?

Avec quel bois. se chauffer? Avec quel bois se chauffer??? Pourquoi choisir l énergie bois? Le bois énergie est bon marché Contrairement aux prix des énergies fossiles, celui du bois est stable. Le faible coût de ce combustible, associé

Plus en détail

Privilège Gestion Active. Le contrat qui s adapte à toute situation. Document non contractuel à caractère publicitaire

Privilège Gestion Active. Le contrat qui s adapte à toute situation. Document non contractuel à caractère publicitaire Privilège Gestion Active Le contrat qui s adapte à toute situation Vous avez des projets, Privilège Gestion Active vous accompagne Véritable outil patrimonial, Privilège Gestion Active, contrat à capital

Plus en détail

BAISSE DE L IMPÔT SUR LE REVENU EN 2016

BAISSE DE L IMPÔT SUR LE REVENU EN 2016 BAISSE DE L IMPÔT SUR LE REVENU EN 2016 Paris, le 10 septembre 2015 Plus de justice fiscale depuis 2012 Depuis 2012, l impôt sur le revenu a été rendu plus juste. En 2012, le Gouvernement faisait face

Plus en détail

Quel statut pour les parcelles agroforestières en France?

Quel statut pour les parcelles agroforestières en France? Quel statut pour les parcelles agroforestières en France? Fiche de synthèse dans le cadre de la Loi d Orientation Agricole Assemblée Permanente des Chambres d Agriculture Fabien Liagre - Mars 2005 1 Sommaire

Plus en détail

Les forêts françaises après les tempêtes de décembre 1999 CHARENTE-MARITIME GUY GALLAY

Les forêts françaises après les tempêtes de décembre 1999 CHARENTE-MARITIME GUY GALLAY Les forêts françaises après les tempêtes de décembre 1999 CHARENTE-MARITIME GUY GALLAY 2002 1 1 ÉVALUATION DES DÉGÂTS EN FRANCE... 3 1.1 ESTIMATION NATIONALE... 3 1.2 ESTIMATION RÉGIONALE... 4 1.3 ESTIMATION

Plus en détail

Novaxia Immo Opportunité. La lettre trimestrielle N 8. Période analysée juillet au 30 septembre 2014

Novaxia Immo Opportunité. La lettre trimestrielle N 8. Période analysée juillet au 30 septembre 2014 Novaxia Immo Opportunité La lettre trimestrielle N 8 4 ème t r i m e s t r e 2 0 1 4 1er Période analysée juillet au 30 septembre 2014 Novaxia Immo Opportunité La lettre trimestrielle n 8 L ÉDITO - A LA

Plus en détail

Exemple et réflexion sur l utilisation de données satellitaires

Exemple et réflexion sur l utilisation de données satellitaires Exemple et réflexion sur l utilisation de données satellitaires Données Global Forest Change Détection des coupes rases non reboisées Importance et répartition des coupes définitives Le renouvellement

Plus en détail

«L investissement dans les PME» Pauline Lavaud B00310418 Valère Rames - B00188725 Antoine Seligmann - B00280926

«L investissement dans les PME» Pauline Lavaud B00310418 Valère Rames - B00188725 Antoine Seligmann - B00280926 «L investissement dans les PME» Pauline Lavaud B00310418 Valère Rames - B00188725 Antoine Seligmann - B00280926 ESSEC Gestion de Patrimoine 29 avril 2011 ETAT DES LIEUX DES PME EN FRANCE Les atouts majeurs

Plus en détail

INTERVENANTS. Régis VAN LIEFLAND Société Fiduciaire Centrex Président directeur général expert-comptable & commissaire aux comptes

INTERVENANTS. Régis VAN LIEFLAND Société Fiduciaire Centrex Président directeur général expert-comptable & commissaire aux comptes INTERVENANTS Marie-Anne JACQUIER - Fédération Indépendante du Patrimoine Directeur associé Diplômée du DES de gestion de patrimoine de l Université de Clermont Ferrand Régis VAN LIEFLAND Société Fiduciaire

Plus en détail

Et si une grande forêt privée devenait une forêt communautaire?

Et si une grande forêt privée devenait une forêt communautaire? forêt communautaire Et si une grande forêt privée devenait une forêt communautaire? Présentation d un cas unique au Québec Imaginez un territoire privé de 5 400 ha dans le sud du Québec, d un seul tenant,

Plus en détail

Financement des études supérieures

Financement des études supérieures Page 1 sur 10 Financement des études supérieures Cas d étude : couple de quarantenaires avec 3 enfants de 9, 6 et 4 ans. Début des études pour le 1 er enfant = 2022 Début des études pour le 2 e enfant

Plus en détail

MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DU FONDS REGIONAL CARBONE

MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DU FONDS REGIONAL CARBONE ASSEMBLEE PLENIERE DU 19 MAI 2011 MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DU FONDS REGIONAL CARBONE Le Plan Climat 2 approuvé par l Assemblée Plénière du 12 novembre 2009 prévoit la mise en place d un Fonds Régional

Plus en détail

Plan d actions pour la constitution d'un réseau de forêts en évolution naturelle en Rhône-Alpes

Plan d actions pour la constitution d'un réseau de forêts en évolution naturelle en Rhône-Alpes Plan d actions pour la constitution d'un réseau de forêts en évolution naturelle en Rhône-Alpes Le Grenelle de l environnement et son développement à travers les assises de la forêt ont montré l importance

Plus en détail

Les objectifs de gestion assignés aux forêts

Les objectifs de gestion assignés aux forêts Les objectifs de gestion assignés aux forêts On distingue : les objectifs d intérêt général les objectifs du propriétaire FOGEFOR 2009/2010 Extraits du SRGS I. LES OBJECTIFS D INTERET GENERAL Pour la forêt

Plus en détail

La Rénovation de Menuiseries en Bois

La Rénovation de Menuiseries en Bois La Rénovation de Menuiseries en Bois Février 2014, à la Chapelle du CROUS. Lors de cette conférence, Alain Roque et Daniel Sellier nous font partager, leurs compétences et leur amour du patrimoine et notamment

Plus en détail

La question du Bois local. Qu est ce qu un Bois local?

La question du Bois local. Qu est ce qu un Bois local? La question du Bois local Qu est ce qu un Bois local? Proposition de définition : La question du Bois local Le bois local est un bois issu d un circuit d approvisionnement et de transformation le plus

Plus en détail

Taux Interne de Rentabilité. Tables financières. Influence de la gestion

Taux Interne de Rentabilité. Tables financières. Influence de la gestion Taux Interne de Rentabilité Tables financières Influence de la gestion Valéry Bemelmans SRFB -FNEF Taux Interne de Rentabilité (TIR) (R0-D0)+(R1-D1)+.. + (Rn-1-Dn-1)+ (Rn-Dn)= 0 (1+t) (1+t) 1 (1+t) n-1

Plus en détail

Doc. 11/CCN2000/NAM/014 Liège, le 4 novembre 2011. Objet :

Doc. 11/CCN2000/NAM/014 Liège, le 4 novembre 2011. Objet : Commission de Conservation des sites Natura 2000 Namur Doc. 11/CCN2000/NAM/014 Liège, le 4 novembre 2011 AVIS Objet : Projet de Plan d aménagement forestier (PAF) de la forêt communale d Arlon Unité d

Plus en détail

Transmettre son patrimoine forestier

Transmettre son patrimoine forestier Transmettre son patrimoine forestier SOMMAIRE +,#+%-.+/(-. *,#$/$&/+$./,#$0-1$$./-$&/($ +,#2++//$$./,#$&%-(/&++4$,%(&-&(/(-.&&$((51$&+16($.&-$&/($& 3 7 Transmettre son patrimoine forestier Dans notre département,

Plus en détail

4. Déduction des intérêts d emprunt pour l acquisition de la résidence principale

4. Déduction des intérêts d emprunt pour l acquisition de la résidence principale Lettre d'information - Septembre - Octobre 2007 MESURES FISCALES ET PATRIMONIALES EN FAVEUR DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU POUVOIR D ACHAT ENTREPRISES 1. Défiscalisation des heures supplémentaires 2. Parachutes

Plus en détail

Conférence. Le 22 mars 2007 Château de la Pioline Aix en Provence

Conférence. Le 22 mars 2007 Château de la Pioline Aix en Provence Conférence Le 22 mars 2007 Château de la Pioline Aix en Provence «Assurance-vie, contrat de capitalisation et optimisation patrimoniale» NOVALFI «Gestion Cardinale, réconcilier prudence et performance»

Plus en détail

Maximiser les résultats de la gestion des actifs patrimoniaux

Maximiser les résultats de la gestion des actifs patrimoniaux Maximiser les résultats de la gestion des actifs patrimoniaux La recherche d une rentabilité maximum considérée comme facteur exclusif de satisfaction Gestion du patrimoine : comment optimiser la gestion

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES NATIONAL POUR LE PROPRIÉTAIRE FORESTIER

CAHIER DES CHARGES NATIONAL POUR LE PROPRIÉTAIRE FORESTIER ANNEXE 6 CAHIER DES CHARGES NATIONAL POUR LE PROPRIÉTAIRE FORESTIER Ce document définit les exigences nationales PEFC s appliquant au propriétaire forestier en France. Il est le résultat d une réflexion

Plus en détail

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2013

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2013 Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2013 Octobre 2012 Sommaire 1. IMPOT SUR LE REVENU... 2 2. TAXATION DES REVENUS DU CAPITAL AU BAREME PROGRESSIF... 3 3. TAXATION DES PLUS-VALUES

Plus en détail

FISCALITÉ 2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2013 LOI DE FINANCES 2014

FISCALITÉ 2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2013 LOI DE FINANCES 2014 1 FISCALITÉ 2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2013 LOI DE FINANCES 2014 2 Fiscalité 2014 SOMMAIRE I. Imposition des revenus II. Optimisation de l impôt sur le revenu III. Imposition des plus-values IV.

Plus en détail

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2012

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2012 Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2012 Octobre 2012 Sommaire 1. CONTRIBUTION EXCEPTIONNELLE SUR LA FORTUNE...2 2. DROITS DE SUCCESSION ET DE DONATION...2 2.1 Réduction de l abattement

Plus en détail

Comment réduire son ISF grâce à l investissement dans les PME

Comment réduire son ISF grâce à l investissement dans les PME Comment réduire son ISF grâce à l investissement dans les PME Plan du guide I- LES INVESTISSEMENTS CONCERNES a) L investissement direct dans une PME b) L investissement grâce à une société holding c) L

Plus en détail

Parcs Naturels Régionaux et Nationaux

Parcs Naturels Régionaux et Nationaux CMM Parcs Naturels Régionaux et Nationaux LES PARCS NATIONAUX Les parcs nationaux ont été créés par la loi de 1960. Ils ont pour mission de protéger des espaces naturels d une richesse exceptionnelle.

Plus en détail