La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais"

Transcription

1 La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais ATLAS RÉGIONAL ACTUALISATION 2012 Direccte Nord - Pas-de-Calais

2

3 ÉDITORIAL La publication de l Atlas régional de la santé au travail s inscrit désormais dans une ligne éditoriale commune de la CARSAT et de la Direccte, La santé au travail dans le Nord Pas-de-Calais. Son objectif est d actualiser et d affiner le diagnostic régional afin de mieux cibler les actions de prévention des risques professionnels. Initiée dans le cadre du PRST2, elle s appuie sur les coopérations engagées avec tous ses acteurs sur nos priorités partagées et vise à leur fournir des données affinées et des outils de suivi. Depuis le début de l année, trois études régionales sont venues s inscrire dans ce projet : Structure des activités et fréquence des accidents du travail (mars 2012) La grande distribution : santé des travailleurs, risques professionnels et actions de prévention (juin 2012) Entretien et réparation de véhicules : constats et actions de prévention face au risque chimique (octobre 2012). L actualisation 2012 de l Atlas régional de la santé au travail a bénéficié des contributions de la MSA (Mutualité Sociale Agricole), des constats des équipes des Services de santé au travail, de l appui scientifique de l Université de Lille 2 et de la cellule de l Institut de veille sanitaire (InVS) en région. L Atlas présente des informations de natures distinctes : L actualisation du diagnostic régional de la santé au travail en région Nord Pas-de-Calais s appuie sur la synthèse et l analyse de données de l Insee, de l Assurance Maladie et de la MSA en Ces données permettent une comparaison France/région. Les données des années antérieures sont rappelées afin de mieux percevoir les tendances longues. Elles sont aussi présentées par grands secteurs d activité et par zones d emploi afin de permettre aux acteurs des territoires, des branches professionnelles et des entreprises de se situer par rapport aux données régionales. Les constats des équipes de santé au travail s appuient sur des enquêtes renseignées par les médecins du travail ou leurs équipes. Une synthèse des résultats du programme MCP 2011 (Maladies à caractère professionnel) piloté par l InVS et l Inspection médicale est intégrée pour la première fois dans l Atlas. Sont également présentées, comme les années précédentes, des données de santé perçue collectées dans le cadre de l observatoire EVREST et les résultats de l enquête régionale inaptitudes et maintien dans l emploi. Nous souhaitons avant tout que ces informations soient utiles aux acteurs de la région qui, quotidiennement, œuvrent pour que le travail, qui est un facteur de construction de la santé, ne soit à l origine d aucune altération de celle-ci. La sinistralité en matière d accidents du travail a baissé de manière régulière depuis 10 ans. La hausse enregistrée en 2011, de même que celle des maladies professionnelles, constituent des signaux d alerte pour les préventeurs, les partenaires sociaux et les entreprises. C est pour nous une raison supplémentaire de continuer à agir. Annaïck Laurent Directrice régionale DIRECCTE Nord Pas-de-Calais Henri-Pierre Radondy Directeur Général CARSAT Nord-Picardie La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais - Atlas régional - Actualisation

4 SOMMAIRE 1. DIAGNOSTIC DE LA SANTÉ AU TRAVAIL EN RÉGION NORD - PAS-DE-CALAIS 1.1. Sinistralité accidents du travail et maladies professionnelles : comparaison France / Région Nord - Pas-de-Calais 1.2. La région et ses territoires 1.3. Zoom sur les zones d emploi Page 5 Page 5 Page 22 Page LES CONSTATS DES ÉQUIPES DE SANTÉ AU TRAVAIL 2.1. Le programme Maladies à Caractère Professionnel Nord - Pas-de-Calais Evrest, observatoire de la santé au travail 2.3. L enquête régionale sur les inaptitudes et le maintien dans l emploi Page 50 Page 50 Page 57 Page 72 Glossaire Liste des abréviations Page 75 Page 76 4 La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais - Atlas régional - Actualisation 2012

5 1. DIAGNOSTIC DE LA SANTÉ AU TRAVAIL EN RÉGION NORD PAS-DE-CALAIS 1.1. Sinistralité accidents du travail et maladies professionnelles : comparaison France / Région Nord Pas-de-Calais Les statistiques présentées dans cette rubrique comprennent les emplois salariés du régime général ainsi que les emplois salariés et non-salariés du régime agricole, ce qui représente environ 80 % des emplois. Pour le régime général, les regroupements par comités techniques nationaux (CTN) permettent d effectuer des comparaisons entre les statistiques régionales et les statistiques nationales. Constitués par branches d activité, les CTN ont pour mission d assister la commission nationale des AT/MP dans la gestion des accidents du travail et des maladies professionnelles. Les statistiques concernant les activités diverses 1 et les tarifications spécifiques dites «bureaux» 2 ne sont pas incluses car les données nationales ne sont pas connues pour ces catégories. Pour le régime agricole, les emplois ont été regroupés de la sorte : Dans les activités agricoles sont comprises les activités suivantes : culture et élevage, travaux forestiers, travaux agricoles. Dans les activités agricoles diverses figurent les artisans, les coopératives et les secteurs divers (notamment l enseignement). Dans les organismes professionnels figurent notamment les bureaux de la Mutualité agricole et du Crédit agricole. Dans les non-salariés agricoles figurent les chefs d exploitation, les conjoints de chefs d exploitation ou d entreprise participant aux travaux, les aides familiaux. Différence de mesure de l emploi entre secteur d activité et régime d affiliation L emploi du régime agricole regroupe l ensemble des exploitants et des salariés agricoles affiliés à la Mutualité Sociale Agricole (MSA). L emploi du régime général regroupe quant à lui l ensemble des salariés du secteur privé : en sont exclus les affiliés à la MSA, au Régime Social des Indépendants (RSI) et aux divers régimes spéciaux. L Insee classe dans la nomenclature d activités française (NAF Rév 2) les différents secteurs de l économie en fonction du produit fabriqué ou du process mis en œuvre par l unité de production entre l agriculture, l industrie, la construction et les activités tertiaires. Les activités regroupées dans la section agriculture recouvrent les emplois liés strictement à la culture, l élevage, la chasse, la pêche et la sylviculture. Des différences peuvent dès lors apparaître selon que l emploi est comptabilisé en «régime» ou en «secteur d activité». Au 01/01/2011, le secteur agricole compterait, avec les intérimaires, emplois, dont emplois salariés et emplois non salariés (source : Insee (Clap 2010, Epure, Recensement), Direccte (intérim) - Calculs Direccte Nord-Pas-de-Calais). L emploi salarié privé hors agriculture est de emplois (2010). A comparer avec les données du régime général de 2010 ( ). L écart s explique par les différences de champ couvert. En plus des activités agricoles types culture, élevage, travaux forestiers et agricoles, la MSA couvre par exemple les activités de bureau de la Mutualité agricole et du crédit agricole, emplois comptés par l Insee dans le secteur tertiaire et non dans le secteur agricole. 1 Activités dont le contenu est hétérogène telles que les associations intermédiaires, les détenus occupés par l administration pénitentiaire ou les salariés en contrat d avenir ou en contrat d accompagnement dans l emploi, dans les ateliers et chantiers d insertion par exemple. 2 Un taux particulier «bureau» peut être attribué pour le personnel administratif d un établissement, à condition que ce personnel : ne soit pas exposé au risque d accident de la ou des activités principales de l entreprise, ne serait-ce qu en devant traverser le chantier, le magasin, l atelier, le dépôt soit sédentaire et, le cas échéant, non sédentaire dans les limites fixées par la réglementation. La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais - Atlas régional - Actualisation

6 L emploi du régime général et du régime agricole Région Nord Pas-de-Calais Evolution National A - Métallurgie ,1% ,3% B - B.T.P ,3% ,5% C - Transports, Eau, Gaz, Electricité, Livre, Communication Evolution ,8% ,1% D - Services,Commerces, Industries de l alimentation ,9% ,2% E - Chimie, Caoutchouc, Plasturgie ,0% ,7% F - Bois, Ameublement, Papier, Carton, Textile, Vêtement, Cuirs et peaux, Pierres et Terres à feu ,6% ,6% G - Commerces non alimentaires ,2% ,8% H - Services 1 (banques, assurances, administrations ) ,1% ,9% I - Services 2 (santé, nettoyage ) et travail temporaire ,8% ,6% Régime général ,2% ,1% Activités agricoles ,6% ,0% Activités agricoles diverses ,3% ,9% Organismes professionnels ,3% ,5% Non salariés agricoles ,1% ,1% Régime agricole ,2% ,1% Régime général + régime agricole ,2% ,9% Source : CARSAT Nord-Picardie, CNAMts, MSA Nord - Pas-de-Calais. Note : si on y ajoute les emplois des activités diverses (CTN Z) et les effectifs salariés soumis à une tarification bureaux, l emploi total du régime général atteint pour la région Nord - Pas-de-Calais pour l année La région Nord - Pas-de-Calais représente 5,5 % des effectifs nationaux en 2011, régime général et régime agricole confondus, soit 1,14 millions d emplois. En région, le régime général regroupe 5,8 % des emplois nationaux ; le régime agricole regroupe quant à lui 2,9 % des emplois salariés et non-salariés du national. Les hausses d emploi sont peu prononcées en région en 2011 notamment dans le régime général où l évolution est moins rapide qu au national. Que ce soit au niveau régional ou national, l emploi des activités de Services 2 (santé, nettoyage ) et travail temporaire est plus dynamique que dans les autres secteurs d activité. A l inverse, l emploi du CTN F - Bois, Ameublement, Papier, Carton, Textile, Vêtement, Cuirs et peaux, Pierres et Terres à feu présente la plus forte baisse. Dans les autres secteurs d activité, les évolutions de l emploi sont peu marquées, que ce soit à la hausse ou à la baisse. Dans le régime agricole, l emploi régional croît en 2011, plus rapidement qu au national. Poids de l emploi régional dans le national : salariés du régime général, salariés et nonsalariés du régime agricole A - Métallurgie B - B.T.P. C - Transports, Eau,Gaz,Electricité, Livre, Communication D - Services, Commerces, Industries de l alimentation E - Chimie,Caoutchouc,Plasturgie F - Bois, Ameublement, Papier, Carton, Textile, Vêtement, Cuirs et peaux, Pierres et Terres à feu G - Commerces non alimentaires H - Services 1 (banques, assurances, administrations ) I - Services 2 (santé, nettoyage ) et travail temporaire Activités agricoles Activités agricoles diverses Organismes professionnels Non salariés agricoles 6,4% 5,9% 5,1% 5,5% 5,9% 7,7% 5,6% 5,6% 6,3% 2,4% 3,5% 3,5% 3,3% Poids toutes activités confondues = 5,5 0% 1% 2% 3% 4% 5% 6% 7% 8% Source : CARSAT Nord-Picardie, CNAMts, MSA Nord Pas-de-Calais. Données La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais - Atlas régional - Actualisation 2012

7 Pour le régime général, la répartition des effectifs salariés entre les CTN est proche en Nord - Pas-de-Calais et au niveau national. Toutefois, en région, les emplois salariés sont sur-représentés dans les activités suivantes : CTN A Métallurgie. CTN F Bois, ameublement, papier, carton, textile, vêtements, cuirs et peaux, pierres et terres à feu. CTN I Services 2 (santé, nettoyage ) et travail temporaire. Pour le régime agricole, la région Nord Pas-de-Calais regroupe une part assez faible de l emploi, en moyenne 2,9 % des emplois salariés et non salariés. Les accidents du travail avec arrêt Région Nord Pas-de-Calais National Evolution Evolution A - Métallurgie ,8% ,4% B - B.T.P ,4% ,2% C - Transports, Eau, Gaz, Electricité, Livre, Communication ,8% ,0% D - Services,Commerces, Industries de l alimentation ,5% ,1% E - Chimie, Caoutchouc, Plasturgie ,3% ,6% F - Bois, Ameublement, Papier, Carton, Textile, Vêtement, Cuirs et peaux, Pierres et Terres à feu ,5% ,0% G - Commerces non alimentaires ,6% ,1% H - Services 1 (banques, assurances, administrations ) ,7% ,4% I - Services 2 (santé, nettoyage ) et travail temporaire ,4% ,3% Régime général ,3% ,7% Activités agricoles ,2% ,7% Activités agricoles diverses ,2% ,0% Organismes professionnels ,5% ,3% Non salariés agricoles ,0% ,7% Régime agricole ,1% ,1% Régime général + régime agricole ,1% ,4% Source : CARSAT Nord-Picardie, CNAMts, MSA Nord Pas-de-Calais. Note : si on y ajoute les accidents du travail concernant les effectifs salariés des activités diverses (CTN Z) et de ceux soumis à une tarification bureaux, le nombre d accidents du travail du régime général atteint au total pour la région Nord - Pas-de-Calais. En 2011, les accidents du travail avec arrêt du régime général et du régime agricole représentent pour la région 6,1 % des accidents du national, soit un peu plus que le poids économique de la région. Au niveau national, les accidents du travail ont augmenté à un rythme un peu plus rapide que l emploi ; au niveau régional, le même constat peut être fait mais la hausse des accidents du travail est nettement plus marquée que celle de l emploi. Ainsi, l impact négatif sur la fréquence des accidents du travail est en région plus prononcé qu au national. En région, les hausses les plus fortes d accidents du travail sont enregistrées par le CTN E - Chimie, Caoutchouc, Plasturgie et le CTN I - Services 2 (santé, nettoyage ) et travail temporaire. A l inverse, dans le régime agricole, une baisse des accidents du travail accompagne la reprise de l emploi en 2011, ce qui impacte positivement la fréquence des accidents du travail. Les accidents du travail mortels Les décès survenant suite à un accident du travail s élèvent à 35 en 2011 pour la région Nord Pas-de-Calais. Les premières causes de décès sont les malaises (26 % des cas). Viennent ensuite les accidents liés au risque routier et ceux dus aux masses en mouvement (23 % des cas chacun). Les chutes de hauteur constituent la quatrième cause de décès (14 % des cas). La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais - Atlas régional - Actualisation

8 Poids des accidents du travail et des effectifs salariés en 2011 Région Nord - Pas-de-Calais A - Métallurgie 8,5% 9,7% B - B.T.P. 8,2% 15,9% C - Transports, Eau, Gaz, Electricité, Livre, Communication 9,4% 13,0% D - Services,Commerces, Industries de l'alimentation 11,3% 16,0% E - Chimie, Caoutchouc, Plasturgie 1,8% 2,2% F - Bois, Ameublement, Papier, Carton, Textile, Vêtement, Cuirs et peaux, Pierres et Terres à feu 3,4% 3,3% Accidents du travail G - Commerces non alimentaires 7,5% 11,3% Effectifs salariés H - Services 1 (banques, assurances, administrations ) 5,8% 21,1% I - Services 2 (santé, nettoyage ) et travail temporaire 20,2% 18,2% Activités agricoles 3,8% 2,5% Activités agricoles diverses 1,3% 0,6% Organismes professionnels 0,3% 0,8% Non salariés agricoles 2,5% 1,6% 0% 5% 10% 15% 20% 25% Source : CARSAT Nord-Picardie, MSA Nord - Pas-de-Calais. Note de lecture : en 2011, le CTN D Services, Commerces, Industries de l alimentation regroupe 16,0 % des accidents du travail de la région Nord Pas-de- Calais pour 11,3 % des effectifs salariés. Dans la région, les secteurs d activité suivants sont particulièrement accidentogènes : - CTN B BTP. - CTN C - Transport, eau, gaz, électricité, livre, communication. - CTN D - Commerces, alimentation. - CTN I - Services 2 (santé, nettoyage ) et travail temporaire. En effet, pour chacun de ces CTN, la part des accidents du travail est nettement supérieure au poids des effectifs salariés. Le CTN B BTP présente l écart le plus important entre le poids en région de ses effectifs et celui de ses accidents du travail. 8 La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais - Atlas régional - Actualisation 2012

9 Les indicateurs de sinistralité accidents du travail dans le régime général La fréquence des accidents du travail dans le régime général Indice de fréquence / taux de fréquence L évolution du nombre d accidents du travail s avère sensible aux variations de l activité économique. Par exemple, en période de crise économique, alors que l emploi se réduit, les accidents du travail vont avoir tendance à diminuer. A l inverse, lors d une période de reprise économique, il n est pas rare de constater une hausse des accidents du travail en parallèle des créations d emploi. Ainsi, afin de neutraliser l effet des variations de l activité économique sur la sinistralité accidents du travail, deux indicateurs de fréquence des accidents du travail sont calculés. L un d eux est l indice de fréquence qui correspond au nombre d accidents du travail pour salariés. Moins parlant mais plus précis, le taux de fréquence correspond au nombre d accidents du travail pour d heures travaillées. Cet indicateur apparaît plus précis, surtout pour une analyse sur le long terme, car il permet de neutraliser l effet : du recours aux heures supplémentaires. des contrats à temps partiel et/ou des contrats courts (intérim, contrats à durée déterminée, contrats en alternance et contrats aidés), en développement et nombreux dans certains secteurs d activité. Indice de fréquence Nombre d accidents du travail avec arrêt pour mille salariés ,8 42,4 39,4 39,4 39,9 38,0 38,5 39,1 36,0 36,0 39,9 36, , , ,9 38,5 39,1 39,9 40 Régional National 39,4 39,4 38,0 Source : CARSAT 35 Nord-Picardie 36,0 36,0 36, ,9 27, ,8 25, , , , ,2 24,3 23 Régional Taux de fréquence National 23,4 23,3 22 Nombre d accidents du travail avec arrêt pour un million d heures travaillées ,9 27, ,8 25, ,7 25,7 Régional National 24,2 25,0 23,4 23, ,3 Régional National Source : CARSAT Nord-Picardie La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais - Atlas régional - Actualisation

10 Indice de fréquence par CTN en 2011 A - Métallurgie 36,57 35,57 B - B.T.P. 74,21 73,05 C - Transports, Eau, Gaz, Electricité, Livre, Communication 44,76 53,59 D - Services,Commerces, Industries de l'alimentation 54,98 50,07 E - Chimie, Caoutchouc, Plasturgie 29,56 41,05 F - Bois, Ameublement, Papier, Carton, Textile, Vêtement, Cuirs et peaux, Pierres et Terres à feu 53,13 51,70 G - Commerces non alimentaires 26,05 23,97 Nord - Pas-de-Calais H - Services 1 (banques, assurances, administrations ) 11,63 9,94 National I - Services 2 (santé, nettoyage ) et travail temporaire 48,86 44, Source : CARSAT Nord-Picardie Taux de fréquence par CTN en 2011 A - Métallurgie 23,75 22,61 B - B.T.P. 47,42 46,75 C - Transports, Eau, Gaz, Electricité, Livre, Communication 30,03 34,56 D - Services,Commerces, Industries de l'alimentation 35,35 32,28 E - Chimie, Caoutchouc, Plasturgie 19,89 26,57 F - Bois, Ameublement, Papier, Carton, Textile, Vêtement, Cuirs et peaux, Pierres et Terres à feu 34,75 33,03 G - Commerces non alimentaires H - Services 1 (banques, assurances, administrations ) 8,83 7,09 17,02 15,78 Nord - Pas-de-Calais National I - Services 2 (santé, nettoyage ) et travail temporaire 33,37 30, Source : CARSAT Nord-Picardie En 2011, pour le régime général, les accidents du travail augmentent à un rythme plus rapide que celui de la reprise économique (appréciée par la croissance de l effectif salarié) en région Nord - Pas-de-Calais. Ainsi, la fréquence des accidents du travail est en hausse en 2011, atteignant 39,9 accidents du travail avec arrêt pour salariés. De plus, tous les CTN affichent un indicateur de fréquence supérieur à la moyenne nationale, avec un écart plus marqué pour les CTN suivants : CTN C - Transport, eau, gaz, électricité, livre, communication. CTN D - Commerces, alimentation. CTN E Chimie, caoutchouc, plasturgie. CTN I - Services 2 (santé, nettoyage ) et travail temporaire. 10 La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais - Atlas régional - Actualisation 2012

11 Evolution du taux de fréquence entre 2004 et 2011, par CTN CTN A Métallurgie CTN B BTP ,96 26,67 25,85 25,93 25,22 24,70 26,15 24,69 24,83 24,20 23,12 23,59 23,75 22,45 22,18 22, ,11 54,59 53,39 53,03 50,24 49,65 53,11 51,58 47,41 49,83 49,83 47,42 49,40 48,14 46,73 46, Nord - Pas-de-Calais National Nord - Pas-de-Calais National CTN C Transports, Eau, Gaz, Electricité, Livre, Communication CTN D Services, Commerces, Industries de l'alimentation ,26 35,54 34,42 33,74 31,21 31,40 30,88 29,91 31,74 32,58 33,95 34,56 28,62 28,70 29,58 30, ,13 37,64 34,89 34,87 35,68 35,71 33,78 33,83 34,30 32,50 33,34 31,11 30,87 34,37 35, ,28 Nord - Pas-de-Calais National Nord - Pas-de-Calais National CTN E Chimie, Caoutchouc, Plasturgie 28,49 26,55 25,65 23,64 22,12 22,82 22,84 26,57 21,21 21,54 20,48 20,49 19,96 19,89 18,34 18, CTN F Bois, Ameublement, Papier, Carton, Textile, Vêtement, Cuirs et peaux, Pierres et Terres à feu 34,54 35,09 31,74 33,04 33,33 30,32 35,05 31,90 33,77 30,86 29,40 29,77 31,74 31, ,75 33,03 Nord - Pas-de-Calais National Nord - Pas-de-Calais National CTN G Commerces non alimentaires 17,94 18,38 16,93 17,37 15,19 15,81 16,33 17,02 16,25 16,32 15,78 15,87 15,80 16,06 14,99 15, ,86 7,71 CTN H Services 1 (banques, assurances, administrations ) 9,39 7,50 8,04 8,22 7,20 7,15 7,62 6,78 7,63 6,72 6,84 8,19 8, ,09 Nord - Pas-de-Calais National Nord - Pas-de-Calais National CTN I Services 2 (santé, nettoyage ) et travail temporaire ,48 33,87 32,72 32,30 30,99 30,41 30,75 33,37 31,83 30,96 29,75 30,25 30,90 32,10 28,55 29, Nord - Pas-de-Calais National Source : CARSAT Nord-Picardie La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais - Atlas régional - Actualisation

12 Pour la majorité des CTN, la fréquence des accidents du travail est sur une tendance à la baisse de 2004 à 2011 mais reste supérieure à celle enregistrée au niveau national. Néanmoins, une augmentation de la fréquence des accidents est constatée pour la majorité des CTN de 2009 à Le constat mérite d être nuancé pour les CTN suivants : le CTN F - Bois, ameublement, papier, carton, textile, vêtements, cuirs et peaux, pierres et terres à feu : la fréquence régionale était jusqu en 2009 inférieure à la moyenne nationale mais la dépasse en la fréquence des accidents dans CTN B - BTP inférieure à celle de la France jusqu en 2008 présente depuis une fréquence légèrement supérieure. Les taux de fréquence des CTN A - Métallurgie, B - BTP, D - Commerces, alimentation et H - Services 1 (banques, assurances, administrations ) sont ceux ayant le plus diminué entre 2004 et Pour les CTN C - Transports, Eau, Gaz, Electricité, Livre, Communication, E - Chimie, Caoutchouc, Plasturgie et G - Commerces non alimentaires, les fluctuations successives ramènent en 2011 l indice de fréquence à un niveau proche de celui de Pour les CTN F - Bois, Ameublement, Papier, Carton, Textile, Vêtement, Cuirs et peaux, Pierres et Terres à feu et I - Services 2 (santé, nettoyage ) et travail temporaire, la hausse enregistrée en 2011 engendre un taux de fréquence supérieur au niveau constaté en La gravité des accidents du travail dans le régime général Durée moyenne d arrêt Nombre moyen de jours d arrêt par accident du travail Source : CARSAT Nord-Picardie , ,46 Taux de gravité 1,40 Nombre de jours d arrêt pour mille heures 1,36 travaillées 1,33 1,32 1,39 1,50 1,28 1,46 1,30 1,32 1,32 1,28 1,29 1,40 1,36 1,20 1,33 1,32 1,39 1, ,30 1,32 1,32 1,28 1,29 Régional National 1, Régional National Régional National 25 Régional National Source : CARSAT Nord-Picardie 20 17,79 15,80 16,15 15,73 15, ,41 14,81 13,06 13,57 14, La santé au travail 17,79 dans le Nord - Pas-de-Calais - Atlas régional - Actualisation ,80 16,15 15,73 15,

13 Régional National 25 Indice de gravité Total des taux d incapacité permanente pour un million d heures travaillées 20 17,79 15,80 16,15 15,73 15, ,41 14,81 13,06 13,57 14, Régional National Source : CARSAT Nord-Picardie Si les accidents du travail sont plus fréquents dans la région, leur niveau de gravité est globalement moins élevé. D une part, la durée moyenne d arrêt s avère moins longue en région puisque un accident du travail entraîne un arrêt de travail de 54 jours en moyenne contre 57 jours au niveau national. D autre part, les accidents du travail engendrent des séquelles moins importantes, les incapacités permanentes étant moins fréquentes en région Nord - Pas-de-Calais, bien qu en augmentation. Néanmoins, en hausse en 2010 et 2011, le taux de gravité régional est pour ces deux années plus élevé que celui constaté au national. Les indicateurs de sinistralité accidents du travail pour les salariés du régime agricole La fréquence des accidents du travail pour les salariés du régime agricole Taux de fréquence Nombre d accidents du travail avec arrêt pour un million d heures travaillées ,8 37,0 35,5 34,5 33,8 33,3 32,5 31,7 31,2 31,1 30,2 28,1 28,0 27,3 27,8 27,6 27,9 23, Nord Pas-de-Calais National Source : MSA Nord - Pas-de-Calais traitements CARSAT Nord-Picardie. L observation du taux de fréquence, c est-à-dire du nombre d accidents du travail pour d heures travaillées, permet de conclure à une sinistralité plus faible en région Nord - Pas-de-Calais pour les salariés du régime agricole. La fréquence des accidents du travail est également sur une tendance à la baisse, marquée pour l année La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais - Atlas régional - Actualisation

14 La gravité des accidents du travail pour les salariés du régime agricole Indice de gravité Somme des taux d incapacité permanente partielle rapportée au nombre d heures travaillées ,2 48,7 45,1 45,0 43,8 39,9 36,2 34,3 35,5 39,4 34,9 30,0 29,5 25,0 27,8 18,3 21,3 18, Nord Pas-de-Calais National Source : MSA Nord Pas-de-Calais traitements CARSAT Nord-Picardie. Pour les salariés du régime agricole, les accidents du travail apparaissent moins graves en région Nord - Pasde-Calais au vu des séquelles laissées par l accident (cf. l indice de gravité). Pour 2010, cet indicateur est en baisse en région. Les indicateurs de sinistralité accidents du travail pour les non-salariés du régime agricole Indice de fréquence Nombre d accidents du travail avec arrêt ou sans arrêt pour mille non-salariés ,8 54, ,3 50,1 48,3 48,3 48,4 51,3 50,1 46,4 48,9 44,6 43,4 42,3 40, Région Nord - Pas-de-Calais National Source : MSA Nord Pas-de-Calais traitements CARSAT Nord-Picardie. Pour les non-salariés agricoles, les accidents du travail sont moins fréquents en région Nord - Pas-de-Calais par rapport à la moyenne constatée au niveau national. En effet, en 2011, 40,3 accidents du travail sont déclarés en région pour non-salariés, contre 46,4 au national. De 2004 à 2011, la fréquence régionale des accidents du travail suit une tendance à la baisse pour les nonsalariés agricoles. 14 La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais - Atlas régional - Actualisation 2012

15 Les maladies professionnelles Région Nord Pas-de-Calais Evolution National Evolution Régime général ,6% ,6% Régime agricole effectifs salariés Régime agricole effectifs non-salariés Ensemble des maladies professionnelles ,9% ,7% ,3% ,8% ,2% ,1% Source : CARSAT Nord-Picardie, CNAMts, MSA Nord - Pas-de-Calais. Au nombre de en 2011, les maladies professionnelles sont nombreuses en région Nord - Pas-de-Calais comparativement au poids des effectifs salariés. En effet, la région regroupe 8,3 % des maladies professionnelles pour 5,5 % des emplois nationaux, régime général et régime agricole confondus. Ce constat est fortement lié à la situation observée dans le régime général où la région regroupe 8,9 % des maladies professionnelles nationales tandis que le régime agricole regroupe un poids de maladies professionnelles (2,4 %) à peu près équivalent à son poids économique. Conformément à la tendance nationale, le nombre de maladies professionnelles croît en région Nord - Pas-de- Calais en 2011 après avoir diminué l année précédente. Ce constat est largement imputable à la hausse des maladies professionnelles dans le régime général, plus marquée qu au national. Les maladies professionnelles diminuent dans le régime agricole pour les non-salariés, mais cela concerne un faible nombre de maladies (- 8 maladies en 2011 en région Nord Pas-de-Calais). Les maladies professionnelles dans le régime général : caractéristiques et fréquence Nord - Pas-de-Calais National 57. Affections péri-articulaires 1% 3% 0,7% 0,4% 2% 0,1% 0,5% 0,5% 2% 2% 98. Lombalgies dues aux manutentions 79. Lésions chroniques du ménisque 19% 0,3% 0,7% 1% 6% 9% 97. Lombalgies dues aux vibrations 69. Affections provoquées par les vibrations 0,4% 0,9% 1% 7% 64% 79% 30. Affections et cancers provoquées par les poussières d'amiante 42. Surdité 25. Silicose 16. Affections cancéreuses provoquées par la houille Troubles musculosquelettiques = 73% des maladies professionnelles Troubles musculosquelettiques = 86% des maladies professionnelles 65. Lésions eczématiformes Autres tableaux Source : CARSAT Nord-Picardie, données Note : les maladies professionnelles sont classées selon les tableaux du régime général. Les troubles musculo-squelettiques correspondent aux tableaux 57, 69, 79, 97 et 98. La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais - Atlas régional - Actualisation

16 Dans le régime général, en région Nord Pas-de-Calais, 3 maladies professionnelles sur 4 sont des troubles musculo-squelettiques, avec une majorité d affections péri-articulaires. La part des troubles musculosquelettiques est moins importante en région puisque les maladies professionnelles sont nombreuses dans d autres tableaux de maladies. En effet, les maladies professionnelles dues à l amiante sont sur-représentées en région Nord - Pas-de-Calais : elles représentent 19 % des maladies professionnelles dans la région, soit un poids beaucoup plus important qu au national où 9 % des maladies sont dues à l amiante. A noter également une sur-représentation des surdités professionnelles (la région regroupe pour 2011, 164 des 973 maladies professionnelles dues au bruit, soit 17 % des surdités du national) et des affections cancéreuses provoquées par la houille (la région regroupe 33 des 76 maladies professionnelles du tableau 16B indemnisées en France, soit 43 % des maladies de ce tableau). En base 100 en Evolution des maladies professionnelles dues à l amiante en région Nord Pas-de-Calais et en France France Région Source : CARSAT Nord-Picardie, CNAMts. Note : il s agit des maladies professionnelles des tableaux 30 - affections professionnelles consécutives à l inhalation de poussières d amiante, et 30 bis - cancers broncho-pulmonaires provoqués par l inhalation de poussières d amiante (régime général). En 2011, le nombre de maladies professionnelles dues à l amiante indemnisées dans la région Nord - Pas-de-Calais s élève à 948. Après une croissance régulière sur la période , suivie d une stabilité jusqu en 2006, le nombre de maladies professionnelles dues à l amiante a connu une première inflexion en 2007 pour la région, confirmée en On enregistre ensuite un ralentissement de la baisse de 2008 à 2010, puis une nouvelle hausse en Ce constat est conforme à la situation nationale, même si en 2011 les maladies professionnelles dues à l amiante augmentent plus rapidement en région. 5,0 4,5 4,0 3,5 3,0 2,5 2,0 1,5 1,0 3,1 3,5 Indice de fréquence des maladies professionnelles Nombre de maladies professionnelles pour salariés 3,8 3,7 3,7 2,1 2,3 2,4 2,4 2,5 3,9 3,8 2,7 2, ,5 3,0 Nord - Pas-de-Calais National La fréquence des maladies professionnelles est sur une tendance à la hausse pour les salariés du régime général, que ce soit au niveau régional ou national. Toutefois, les maladies professionnelles sont nettement plus fréquentes en région Nord - Pas-de-Calais où 4,5 maladies professionnelles pour salariés sont indemnisées en 2011, contre 3,0 en moyenne nationale. 16 La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais - Atlas régional - Actualisation 2012

17 Les maladies professionnelles chez les salariés du régime agricole : caractéristiques et fréquence Nord - Pas-de-Calais 1% 1% 3% 3% 5% 3% National 0,6% 0,6% 0,2% 0,9% 3% 5% A039 Affections periarticulaires dûes à des gestes et postures A757 Affections consécutives à la manipulation de charges lourdes A057 Affections consécutives aux vibrations 16% A046 Surdité provoquée par les bruits lésionnels A044 Lésions eczématiformes de mécanisme allergique 71% 86% A045 Affections respiratoires de mécanisme allergique A047 Affections dûes à l'inhalation des poussières d'amiante Source : MSA - Nord Pas-de-Calais traitements CARSAT Nord-Picardie, données Les troubles musculo-squelletiques correspondent aux tableaux A039, A757 et A057, auxquels il faut ajouter les tableaux A029 Affections dues aux vibrations / chocs d outils ou de machines et A053 Lésions chroniques du ménisque pour lesquels aucune maladie professionnelle n est reconnue en région Nord Pasde-Calais ; quelques maladies sont reconnues au national pour ces deux tableaux et sont inclus dans la catégorie «Autres tableaux». Dans le régime agricole, 91 % des maladies professionnelles reconnues parmi les salariés de la région Nord Pas-de-Calais sont des troubles musculo-squelettiques (95,5 % en moyenne en France). Indice annuel de fréquence des maladies professionnelles Nombre de maladies professionnelles comptées dans une année pour salariés de la même année 2,0 1,5 1,0 0,5 1,1 0,6 1,4 1,4 1,3 1,3 1,3 1,3 1,3 0,9 0,9 0,9 1,0 1,0 0, Source : MSA Nord Pas-de-Calais traitements CARSAT Nord-Picardie. Nord - Pas-de-Calais National Pour les salariés du régime agricole, les maladies professionnelles apparaissent moins fréquentes en région Nord - Pas-de-Calais par rapport à la moyenne constatée au niveau national : en 2010, on recense en région 1 maladie professionnelle pour salariés, contre 1,3 au national. Toutefois, la fréquence des maladies professionnelles présente une légère tendance à la hausse pour la région Nord Pas-de-Calais, même si l année 2010 est caractérisée par une stagnation. La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais - Atlas régional - Actualisation

18 Les maladies professionnelles chez les non-salariés du régime agricole : fréquence Indice de fréquence des maladies professionnelles Nombre de maladies professionnelles avec/sans arrêt pour non-salariés 4,0 3,5 3,0 2,5 2,0 1,5 1,0 0,5 0,0 4,0 3,8 3,0 3,0 2,7 2,6 2,7 2,2 3,1 2,7 2,2 1,3 1,4 1,0 1,9 2, Nord - Pas-de-Calais National Source : MSA Nord Pas-de-Calais traitements CARSAT Nord-Picardie. Pour les non-salariés du régime agricole, les maladies professionnelles apparaissent moins fréquentes en région Nord - Pas-de-Calais par rapport à la moyenne constatée au niveau national. Toutefois, entre 2004 et 2011, la fréquence des maladies professionnelles est globalement sur une tendance à la hausse en région pour atteindre 2,7 maladies pour non-salariés en 2011, mais l année 2011 montre une baisse. Le coût des accidents du travail et des maladies professionnelles Coût des accidents du travail dont régime général dont régime agricole 173,8 168,0 5,8 172,9 166,0 6,9 174,5 169,1 5,4 183,7 177,9 5,8 191,8 186,8 5,0 182,9 176,7 6,2 202,4 196,2 6,2 206,6 199,6 7,0 Coût des maladies professionnelles dont régime général dont régime agricole 134,7 133,3 1,4 170,3 169,3 1,0 178,5 177,4 1,0 196,7 195,4 1,3 166,9 164,6 2,4 180,4 178,9 1,6 181,8 179,5 2,3 231,0 228,8 2,2 Coût global des accidents du travail et des maladies professionnelles dont régime général dont régime agricole 308,5 301,3 7,1 343,2 335,3 7,9 353,0 346,5 6,5 380,4 373,2 7,1 358,8 351,4 7,4 363,3 355,5 7,8 384,2 375,8 8,5 437,6 428,3 9,3 Source : CARSAT Nord-Picardie, MSA Nord - Pas-de-Calais. Notes : Montants indiqués en millions d euros. Pour le régime général, le coût correspond au coût pour la sécurité sociale. Il comprend les frais pharmaceutiques, hospitaliers et médicaux, le versement d indemnités journalières, le montant des indemnités en capital, des incapacités permanentes et des mortels. Ce coût entre dans le calcul du taux de cotisation accidents du travail / maladies professionnelles (AT/MP) qui permet de déterminer la cotisation AT/MP redevable par toute entreprise. Pour le régime agricole, seul est inclus le coût des accidents du travail et des maladies professionnelles pour les effectifs salariés, celui des non-salariés n étant pas connu. 18 La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais - Atlas régional - Actualisation 2012

19 Evolution du coût des accidents du travail et des maladies professionnelles Régime général et régime agricole confondus En millions d'euros Coût des accidents du travail Coût des maladies professionnelles Source : CARSAT Nord-Picardie, MSA Nord - Pas-de-Calais. Note : Le coût des accidents de trajet n est pas inclus. Même si elles sont moins importantes en nombre, les maladies professionnelles impliquent en moyenne un coût aussi important que celui des accidents du travail. En cumulé sur 8 ans, le coût des maladies professionnelles atteint 1,44 milliards d euros ; celui des accidents du travail atteint 1,49 milliards d euros (régime général et régime agricole confondus). En 2011, le coût des maladies professionnelles devient plus important que celui des accidents du travail. En effet, le coût des maladies professionnelles croît beaucoup plus rapidement que celui des accidents du travail, notamment du fait de l augmentation du nombre d indemnisations de maladies professionnelles. Le coût des accidents du travail par CTN dans le régime général A - Métallurgie 10,3% 11,7% B - B.T.P. 8,6% 20,4% C - Transports, Eau, Gaz, Electricité, Livre, Communication 9,9% 16,6% D - Services,Commerces, Industries de l'alimentation 12,1% 11,9% E - Chimie, Caoutchouc, Plasturgie F - Bois, Ameublement, Papier, Carton, Textile, Vêtement, Cuirs et peaux, Pierres et Terres à feu 2,4% 2,4% 3,5% 5,3% Coût des accidents du travail Effectifs salariés G - Commerces non alimentaires 7,1% 11,9% H - Services 1 (banques, assurances, administrations ) 5,4% 22,3% I - Services 2 (santé, nettoyage ) et travail temporaire 19,0% 19,2% 00% 05% 10% 15% 20% 25% La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais - Atlas régional - Actualisation

20 Coût des accidents du travail par CTN En base 100 en A - Métallurgie B - B.T.P. C - Transports, Eau, Gaz, Electricité, Livre, Communication D - Services,Commerces, Industries de l'alimentation E - Chimie, Caoutchouc, Plasturgie F - Bois, Ameublement, Papier, Carton, Textile, Vêtement, Cuirs et peaux, Pierres et Terres à feu G - Commerces non alimentaires H - Services 1 (banques, assurances, administrations ) I - Services 2 (santé, nettoyage ) et travail temporaire Ensemble des CTN Certains CTN regroupent une part du coût des accidents du travail nettement supérieure au poids de leurs effectifs salariés en région. Il s agit notamment des CTN B BTP et C - Transports, Eau, Gaz, Electricité, Livre, Communication. A l inverse, d autres CTN regroupent une part du coût des accidents relativement faible en comparaison du poids économique du CTN en région. Il s agit du CTN H - Services 1 (banques, assurances, administrations ), et dans une moindre mesure du CTN G Commerces non alimentaires. Néanmoins les CTN où le coût des accidents du travail progresse le plus rapidement ne sont pas ceux qui présentent une sur-représentation du coût par rapport au poids de leurs effectifs salariés : en effet, ce sont les services qui présentent les hausses du coût des accidents les plus marquées, notamment le CTN I - Services 2 (santé, nettoyage ) et travail temporaire et H - Services 1 (banques, assurances, administrations ). Les CTN G Commerces non alimentaires et C - Transports, Eau, Gaz, Electricité, Livre, Communication présentent également des hausses du coût plus rapides que la moyenne tous secteurs confondus. A l inverse, les CTN A Métallurgie, E - Chimie, Caoutchouc, Plasturgie et F - Bois, Ameublement, Papier, Carton, Textile, Vêtement, Cuirs et peaux, Pierres et Terres à feu maîtrisent le coût de leurs accidents du travail qui est sur une tendance à la baisse de 2004 à Le CTN B BTP, qui regroupe la part la plus importante du coût des accidents du travail (1/5 ème du coût), contient la hausse de ce coût qui bien que progressant affiche une augmentation proche de la moyenne régionale. 20 La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais - Atlas régional - Actualisation 2012

21 Le coût des maladies professionnelles par CTN dans le régime général A - Métallurgie 10,3% 22,6% B - B.T.P. C - Transports, Eau, Gaz, Electricité, Livre, Communication 8,6% 8,3% 9,9% 15,7% D - Services,Commerces, Industries de l'alimentation 11,9% 16,3% E - Chimie, Caoutchouc, Plasturgie F - Bois, Ameublement, Papier, Carton, Textile, Vêtement, Cuirs et peaux, Pierres et Terres à feu 2,4% 3,5% 5,5% 10,6% Coût des maladies professionnelles Effectifs salariés G - Commerces non alimentaires 6,2% 11,9% H - Services 1 (banques, assurances, administrations ) 3,5% 22,3% I - Services 2 (santé, nettoyage ) et travail temporaire 11,3% 19,2% 00% 05% 10% 15% 20% 25% Coût des maladies professionnelles par CTN En base 100 en 2004 A - Métallurgie B - B.T.P. C - Transports, Eau, Gaz, Electricité, Livre, Communication D - Services,Commerces, Industries de l'alimentation E - Chimie, Caoutchouc, Plasturgie F - Bois, Ameublement, Papier, Carton, Textile, Vêtement, Cuirs et peaux, Pierres et Terres à feu G - Commerces non alimentaires H - Services 1 (banques, assurances, administrations ) I - Services 2 (santé, nettoyage ) et travail temporaire Ensemble des CTN Comme pour les accidents du travail, le coût des maladies professionnelles du CTN B BTP représente en région un poids plus élevé que le poids de ses effectifs salariés. Se distinguent également les CTN A Métallurgie, D - Services, Commerces, Industries de l alimentation, E - Chimie, Caoutchouc, Plasturgie et F - Bois, Ameublement, Papier, Carton, Textile, Vêtement, Cuirs et peaux, Pierres et Terres à feu qui affichent une sur-représentation du coût en région. A l inverse, d autres CTN regroupent une part du coût des maladies relativement faible en comparaison du poids économique du CTN en région. Il s agit notamment des services, c est-à-dire les CTN H - Services 1 (banques, assurances, administrations ) et I - Services 2 (santé, nettoyage ) et travail temporaire, ainsi que le CTN G Commerces non alimentaires. Néanmoins les CTN pour lesquels on observe une sous-représentation du coût des maladies professionnelles sont aussi ceux où le coût progresse le plus, c est-à-dire les services, CTN H - Services 1 (banques, assurances, administrations ) et I - Services 2 (santé, nettoyage ) et travail temporaire. Moins forte que dans les services, la hausse du coût des CTN B - B.T.P., C - Transports, Eau, Gaz, Electricité, Livre, Communication, D - Services, Commerces, Industries de l alimentation et G - Commerces non alimentaires s avère plus élevée qu en moyenne. A l inverse, les CTN A Métallurgie, E - Chimie, Caoutchouc, Plasturgie et F - Bois, Ameublement, Papier, Carton, Textile, Vêtement, Cuirs et peaux, Pierres et Terres à feu contiennent la hausse du coût de leurs maladies professionnelles. Mais le CTN A Métallurgie regroupe la part la plus importante du coût des maladies professionnelles, soit plus de 1/5 ème du coût régional. La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais - Atlas régional - Actualisation

22 1.2. La région et ses territoires Contexte démographique et économique de la région La densité de population en 2009 Boulogne -sur-mer 254 Calais 235 Berck-Montreuil 91 Saint-Omer 164 Dunkerque 340 Flandres-Lys 175 Béthune-Bruay 421 Lens-Hénin Arras 109 Lille Roubaix-Tourcoing Douai 521 Cambrai 154 Valenciennes 550 Région Nord - Pas-de-Calais 325 habitants au km 2 Maubeuge 166 Moins de 115 De 115 à 325 De 325 à Plus de Source : Insee, recensement de la population 2009 traitements CARSAT Nord-Picardie. La région Nord - Pas-de-Calais compte 4,1 millions d habitants en 2009, ce qui en fait la 4 e région la plus peuplée de France, mais la 2 e par la densité (325 hab./km² contre 115 hab./km² en France), après l Île-de-France. Elle présente en 2009 un léger excédent migratoire, mais sa population est une des plus stables de France. Le département du Nord est deux fois plus dense que celui du Pas-de-Calais, et particulièrement les zones d emploi de Roubaix-Tourcoing et Lille avec une densité supérieure à hab./km². Dans le Pas-de-Calais, Lens-Hénin est la 3 ème zone la plus dense de la région ; on y trouve aussi les densités les plus faibles : zones d Arras et de Berck-Montreuil. Le chômage au 4 ème trimestre 2011 Boulogne -sur-mer 13,7% Calais 16,2% Berck-Montreuil 9,7% Saint-Omer 12,2% Dunkerque 12,3% Flandres-Lys 7,9% Béthune-Bruay 11,7% Lens-Hénin 15,8% Arras 9,2% Lille 10,9% Roubaix-Tourcoing 14,7% Douai 14,1% Cambrai 12,8% Valenciennes 14,5% Région Nord - Pas-de-Calais : 12,7% Moins de 9,3% De 9,3% à 12,7% De 12,7% à 15% Plus de 15% Maubeuge 14,9% Source : Insee, Taux de chômage localisés - traitements CARSAT Nord-Picardie. Le taux de chômage est resté au même niveau fin 2011 qu un an auparavant tant au niveau régional (12,7 %) qu en France métropolitaine (9,3 %), maintenant le taux de la région 3,4 points au-dessus de la moyenne nationale. Cette stabilité masque des disparités départementales : les taux de chômage se sont dégradés dans toutes les zones du Pas-de-Calais et se sont améliorés dans celles du Nord (sauf Cambrai) et particulièrement dans la zone de Maubeuge. Fin décembre 2011, 44 % de la population régionale vivent dans un territoire où le taux de chômage dépasse 14 % de la population active. Deux zones d emploi du Nord - Pas-de-Calais figurent parmi les trois premières zones françaises possédant les plus forts taux de chômage : Calais au 1 er rang et Lens-Hénin à la 3 ème place. Deux zones possèdent un taux de chômage inférieur à la moyenne nationale : Flandre-Lys (7,9 %) et Arras (9,2 %). 22 La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais - Atlas régional - Actualisation 2012

23 Le taux d emploi des femmes Boulogne -sur-mer 50,9% Calais 48% Berck-Montreuil 53,5% Saint-Omer 51% Dunkerque 49,9% Flandres-Lys 58,9% Béthune-Bruay 49,7% Lens-Hénin 44,8% Arras 57,4% Lille 57% Roubaix-Tourcoing 53,6% Douai 50,1% Cambrai 53% Valenciennes 47% Région Nord - Pas-de-Calais : 51,7% Moins de 49% De 49% à 52% De 52% à 55% Pus de 55% Maubeuge 45,5% Source : Insee, recensement de la population 2009 traitements CARSAT Nord-Picardie. Le taux d emploi régional des femmes, c est-à-dire le nombre de femmes de 15 à 64 ans en emploi rapporté à l ensemble des femmes du même âge, est largement inférieur à la moyenne nationale, soit 51,7 % contre 59,9 % (- 8,2 points). Aucune zone d emploi ne dépasse la moyenne nationale. Les territoires à fort taux de chômage sont aussi ceux qui possèdent les plus faibles taux d emploi des femmes : Lens-Hénin, Maubeuge, Valenciennes et Calais, avec moins d une femme sur deux en emploi. À l inverse, Flandre-Lys, Arras et Lille sont les zones possédant les taux d emploi des femmes les plus élevés (près de six femmes sur dix en emploi) et les taux de chômage les plus faibles. Le taux d emploi des moins de 25 ans Boulogne -sur-mer 28,4% Calais 26,8% Berck-Montreuil 32,1% Saint-Omer 30,7% Dunkerque 29% Flandres-Lys 35,1% Béthune-Bruay 29% Lens-Hénin 26,5% Arras 32,5% Lille 26,8% Roubaix-Tourcoing 27,6% Douai 26,6% Cambrai 30,7% Valenciennes 27,1% Région Nord - Pas-de-Calais : 28,1% Moins de 28% De 28% à 30% De 30% à 33% Plus de 33% Maubeuge 26,8% Source : Insee, recensement de la population 2009 traitements CARSAT Nord-Picardie. Le taux d emploi des jeunes de 15 à 24 ans (nombre d actifs jeunes en emploi rapporté à la population du même âge) est de 28,1 % en L écart avec la moyenne française (33,3 %) est de 5,2 points. Le taux d emploi des jeunes est plus élevé dans le Pas-de-Calais : 29,0 % contre 27,6 % pour le Nord. Les zones d emploi les plus touchées par le chômage possèdent naturellement un taux d emploi des jeunes parmi les plus faibles : Calais, Lens-Hénin, Maubeuge, Roubaix-Tourcoing et Douai. Avec plus du tiers de sa population jeune en situation d emploi, la zone de Flandre-Lys est le seul territoire régional dont le taux d emploi des jeunes est supérieur à la moyenne nationale. La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais - Atlas régional - Actualisation

Les risques professionnels. Nord - Pas de Calais et Picardie. Accidents du travail Maladies professionnelles. Statistiques 2013

Les risques professionnels. Nord - Pas de Calais et Picardie. Accidents du travail Maladies professionnelles. Statistiques 2013 Les risques professionnels Nord - Pas de Calais et Picardie Accidents du travail Maladies professionnelles Statistiques 2013 sommaire Introduction page 4 Contexte économique : les effectifs salariés du

Plus en détail

DIRECTION RÉGIONALE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU NORD-PAS DE CALAIS

DIRECTION RÉGIONALE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU NORD-PAS DE CALAIS La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais Atlas régional 2009-2010 DIRECTION RÉGIONALE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU NORD-PAS DE CALAIS ÉDITORIAL Actualiser et approfondir

Plus en détail

Indicateur n 3 : Répartition des AT-MP par secteur d activité au regard des effectifs de salariés affiliés au régime général dans ces secteurs

Indicateur n 3 : Répartition des AT-MP par secteur d activité au regard des effectifs de salariés affiliés au régime général dans ces secteurs 24 Partie I Données de cadrage Indicateur n 3 : Répartition des AT-MP par secteur d activité au regard des effectifs de salariés affiliés au régime général dans ces secteurs La répartition des sinistres

Plus en détail

PLAN RÉGIONAL DE SANTÉ AU TRAVAIL 2 NORD - PAS-DE-CALAIS DIRECCTE

PLAN RÉGIONAL DE SANTÉ AU TRAVAIL 2 NORD - PAS-DE-CALAIS DIRECCTE PLAN RÉGIONAL DE SANTÉ AU TRAVAIL 2 NORD - PAS-DE-CALAIS DIRECCTE Sommaire I - Diagnostic de la santé au travail en région Nord - Pas-de-Calais 4 Objectif 2 : Prévenir les principales pathologies liées

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Prévention des risques professionnels

DOSSIER DE PRESSE Prévention des risques professionnels DOSSIER DE PRESSE Prévention des risques professionnels Les statistiques de la CAFAT pour l année 27 portant sur l évolution des accidents du travail (AT) permettent de dégager les constats suivants :

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION 2011

RAPPORT DE GESTION 2011 RAPPORT DE GESTION 2011 1 Sommaire 04 // Bilan financier et sinistralité 2011 : les points à retenir résultat 06 // Équilibre 08 // Évolution de l équilibre 09 // Évolution des transferts finances 12 //

Plus en détail

LES STATISTIQUES RELATIVES AU SECTEUR DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

LES STATISTIQUES RELATIVES AU SECTEUR DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS CHAPITRE 21 LES STATISTIQUES RELATIVES AU SECTEUR DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS L économie de la branche 433 Poursuite de la croissance 433 Les risques professionnels 435 Les accidents du travail

Plus en détail

PREVENTICA NANTES 2014. Comprendre la tarification et le coût des Accidents du Travail et des Maladies Professionnelles

PREVENTICA NANTES 2014. Comprendre la tarification et le coût des Accidents du Travail et des Maladies Professionnelles PREVENTICA NANTES 2014 Comprendre la tarification et le coût des Accidents du Travail et des Maladies Professionnelles 13/10/2014 1 La branche AT/MP au sein de la sécurité sociale SECURITE SOCIALE Gestion

Plus en détail

2013 >> STATISTIQUES ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES EN LIMOUSIN ET POITOU-CHARENTES

2013 >> STATISTIQUES ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES EN LIMOUSIN ET POITOU-CHARENTES STATISTIQUES >> ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES EN LIMOUSIN ET POITOUCHARENTES Carsat Centre Ouest Assurance des Risques Professionnels, avenue du Président René Coty LIMOGES CEDEX Sommaire

Plus en détail

Note de conjoncture n 28

Note de conjoncture n 28 Mars 2014 L'Observatoire Economique et Social Note de conjoncture n 28 Volet 2 : Santé et accidents du travail Fin octobre 2013, les remboursements de soins de ville et des cliniques privées sont en repli,

Plus en détail

Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants

Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants N 43 Avril 1 Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants Le RSI gère les régimes invalidité-décès des artisans et commerçants. L assurance invalidité permet de couvrir

Plus en détail

Évaluation des risques

Évaluation des risques Évaluation des risques Alimentec 21/06/2012 Organisation de la prévention risques professionnels et santé au travail 79 ingénieurs et techniciens, 40 administratifs Organisation de la prévention Un organisme

Plus en détail

Améliorer la par prévention les SSTI : primaire

Améliorer la par prévention les SSTI : primaire Session 1 : Philosophie du travail en réseau Session 1 : Pluridisciplinarité et préservation Action de la de Santé prévention dans les entreprises coordonnées Améliorer la par prévention les SSTI : primaire

Plus en détail

Nouvelle tarification des entreprises

Nouvelle tarification des entreprises Nouvelle tarification des entreprises 1- Qu est-ce que la «tarification»? En France, 2 millions d établissements des secteurs de l industrie, du service et du commerce cotisent en fonction de leur taille,

Plus en détail

et bien naviguer sur votre compte!

et bien naviguer sur votre compte! Comprendre votre tarification AT/MP et bien naviguer sur votre compte! année 2011 comment est calculé votre taux de cotisation? Votre taux de cotisation AT/MP «Accidents du Travail et Maladies Professionnelles»

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 7533 Paris cedex 1 1 4 15 79

Plus en détail

Direccte Nord - Pas-de-Calais

Direccte Nord - Pas-de-Calais La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais Atlas régional Actualisation 2011 Direccte Nord - Pas-de-Calais ÉDITORIAL La santé au travail dans le Nord Pas-de-Calais Connaître pour agir page 3 1. DIAGNOSTIC

Plus en détail

Bref. Ingénieurs Polytech Lille : 5 ans après le diplôme. sur l étude. Janvier 2011. Martine CASSETTE Directrice de l OFIP

Bref. Ingénieurs Polytech Lille : 5 ans après le diplôme. sur l étude. Janvier 2011. Martine CASSETTE Directrice de l OFIP 69 Ingénieurs Polytech Lille : 5 ans après le diplôme La situation professionnelle des ingénieurs Polytech 5 ans après l obtention de leur diplôme est très bonne : non seulement % des diplômés sont en

Plus en détail

STATISTIQUES 2013 >> Point d étape du programme 2014-2017

STATISTIQUES 2013 >> Point d étape du programme 2014-2017 Conférence de presse 1 er octobre 2014 STATISTIQUES 2013 >> Point d étape du programme 2014-2017 Répartition des maladies professionnelles Par secteur professionnel Evolutions mortels avec arrêt Indice

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Bilan en Midi Pyrénées et perspectives dans le cadre de la loi réformant l organisation de la santé au travail de juillet 2011 Cadre législatif Loi

Plus en détail

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi Direction départementale des Territoires de la Analyse sociodémographique de la N 2 Juillet 2015 (version actualisée) C É A S Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs

Plus en détail

EN NORD PAS-DE-CALAIS

EN NORD PAS-DE-CALAIS FÉVRIER 2015 LES ENTREPRISES EN NORD PAS-DE-CALAIS BILAN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 Sommaire CONTEXTE CONJONCTUREL... 3 SYNTHÈSE... 4 INDUSTRIE... 5 RAPPEL DU CONTEXTE CONJONCTUREL RÉGIONAL 2013 ET 2014...

Plus en détail

Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau

Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau FORMATION Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau Solange RATTIN SCEES Bureau de l information statistique L enseignement technologique et professionnel

Plus en détail

Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012

Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012 Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012 Des tendances d évolution différenciées pour les femmes

Plus en détail

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE Données de cadrage Taux de chômage en décembre 1996 13, % pour Poitou-Charentes contre 1,7 % pour la France 15,1 % pour la Charente-Maritime 13,5 % pour la Charente 1 % pour la Vienne 11,6 % pour les Deux-Sèvres

Plus en détail

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE À L ÎLE DE LA RÉUNION Document actualisé en 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE () À L ÎLE DE LA RÉUNION, C EST : 1 emploi sur 10 à la Réunion, soit près de

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

Chiffre du mois. La population des ingénieurs diplômés : chiffres-clés. N 59 Octobre 2015. Introduction

Chiffre du mois. La population des ingénieurs diplômés : chiffres-clés. N 59 Octobre 2015. Introduction N 59 Octobre 2015 Chiffre du mois La population des ingénieurs diplômés : chiffres-clés Introduction La 26 e édition de l enquête nationale sur les ingénieurs publiée en juin dernier par Ingénieurs et

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

Dossier de presse 15 décembre 2014

Dossier de presse 15 décembre 2014 Santé au travail Accidents du travail et maladies professionnelles : les chiffres en Normandie en 2013 Dossier de presse 15 décembre 2014 Accidents du travail / maladies professionnelles (AT/MP) : la tendance

Plus en détail

Etude sectorielle de l'heure de survenance des accidents du travail et de trajet en 2008

Etude sectorielle de l'heure de survenance des accidents du travail et de trajet en 2008 DIRECTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Etude sectorielle de l'heure de survenance des accidents du travail et de trajet en 2008 Etude décembre 2009 Caisse Nationale de l Assurance Maladie des Travailleurs

Plus en détail

Rapport sur l état de la collectivité 2013

Rapport sur l état de la collectivité 2013 Document de présentation aux membres du CTP intercommunal et du CHS 1/13 SOMMAIRE Rapport sur l état de la collectivité 2013 1 Rappel de la réglementation... 1 2 Objectif de ce rapport... 2 3 Les collectivités

Plus en détail

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires Tendances régionales La conjoncture en Midi-Pyrénées Décembre 215 La production industrielle a légèrement progressé dans l ensemble des secteurs. Les carnets de commandes sont toujours jugés de bon niveau.

Plus en détail

CONDITIONS DE TRAVAIL Bilan 2007

CONDITIONS DE TRAVAIL Bilan 2007 CONDITIONS DE TRAVAIL Bilan 2007 Conseil supérieur de la prévention des risques professionnels Ministère du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité Direction générale du travail La présente

Plus en détail

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois N 4 Janvier 2014 L OBSERVATOIRE Lettre d informations de la Direction de la Prospective Territoriale Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois Qui travaille où? Zoom sur

Plus en détail

La présence syndicale au Québec en 2014

La présence syndicale au Québec en 2014 La présence syndicale au Québec en 2014 Alexis Labrosse Secrétariat du Travail Direction de l information sur le travail Mars 2015 1 Table des matières Introduction... 4 Les sources de données, la population

Plus en détail

FORMASTAT 2007. * Section 2 du chapitre II du titre IV du livre V du Code du travail

FORMASTAT 2007. * Section 2 du chapitre II du titre IV du livre V du Code du travail rapport d analyse FORMASTAT 2007 Analyse quantitative de l activité de formation des entreprises bénéficiaires de l aide financière de l État en matière de formation professionnelle continue en 2007 I

Plus en détail

Prévenir les risques professionnels

Prévenir les risques professionnels Prévenir les risques professionnels Ouvrir les droits à l allocation amiante Assurer, former, informer, accompagner l entreprise 2 La Sécurité Sociale assure les entreprises du Régime Général pour le risque

Plus en détail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail Direction territoriale ISERE territoire Alpes Sud Isère marché du travail Introduction les demandeurs d emploi Evolution du nombre de demandeurs d emploi Caractéristiques (âge sexe formation qualification

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Décembre 2011 Accidents du travail et maladies professionnelles : chiffres de la sinistralité 2010

DOSSIER DE PRESSE Décembre 2011 Accidents du travail et maladies professionnelles : chiffres de la sinistralité 2010 DOSSIER DE PRESSE Décembre 2011 Accidents du travail et maladies professionnelles : chiffres de la sinistralité 2010 Contact presse : L Assurance Maladie Risques Professionnels Planchard Marie-Eva marie-eva.planchard@cnamts.fr

Plus en détail

Date de la dernière année disponible au moment du traitement des données 44

Date de la dernière année disponible au moment du traitement des données 44 ORST Charentes - Baromètre régional Santé au travail 14. Synthèse Cette analyse, à visée descriptive, met en évidence la diversité dans le recueil comme dans l exploitation des données des accidents du

Plus en détail

PRATIQUES DE FORMATION JUILLET 2015

PRATIQUES DE FORMATION JUILLET 2015 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUILLET 2015 L effort de formation des entreprises du secteur privé en 2013 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

Situation au 1 er trimestre 2013 > par département

Situation au 1 er trimestre 2013 > par département Résultats 1 er trimestre 13 n 31 Juin 13 BULLETIN STATISTIQUE & ÉCONOMIQUE DE LORRAINE 5. MEURTHE-ET-MOSELLE 55. MEUSE 57. MOSELLE. VOSGES Au premier trimestre 13, le repli de l emploi salarié amorcé fin

Plus en détail

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente La population des sortants des formations des spécialités du commerce et de la vente (cf. méthode) est à dominante féminine que la formation

Plus en détail

la transmission d entreprise en nord-pas de calais

la transmission d entreprise en nord-pas de calais Nord-Pas de Calais N 192 avril 2015 la transmission d entreprise en nord-pas de calais étude prospective sur le potentiel d entreprises à transmettre à horizon de 5 ans 4 projets de transmission sur dix

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Juillet 2015 n 56 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 Présentation de l étude

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

Emploi salarié et marché du travail dans les transports au deuxième trimestre 2015

Emploi salarié et marché du travail dans les transports au deuxième trimestre 2015 COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 686 Octobre 2 Emploi salarié et marché du travail dans les transports au deuxième trimestre 2 OBSERVATION ET STATISTIQueS transport Au deuxième trimestre

Plus en détail

Prévenir. Première mission de la Branche accidents du travail et maladies professionnelles

Prévenir. Première mission de la Branche accidents du travail et maladies professionnelles rb Prévenir Première mission de la Branche accidents du travail et maladies professionnelles La prévention, notre priorité Grâce à ses trois missions complémentaires : prévenir les risques, indemniser

Plus en détail

le plan 30 000 formations

le plan 30 000 formations statistiques et indicateurs sept. 2014 SOMMAIRE P.1 un 1er bilan positif P.2 un plan qui a accompagné la réorientation professionnelle des demandeurs d emploi cumulant des freins à l emploi P.5 enquête

Plus en détail

Titre de la présentation. Le compte prévention pénibilité. Nom de l intervenant 00/00/2012 Emmanuel GOUAULT Directeur adjoint

Titre de la présentation. Le compte prévention pénibilité. Nom de l intervenant 00/00/2012 Emmanuel GOUAULT Directeur adjoint Titre de la présentation La gestion du compte prévension pénibilité Nom de l intervenant 00/00/2012 Emmanuel GOUAULT Directeur adjoint 2 février 2015 Institut du Travail Partie 1 Le compte prévention pénibilité

Plus en détail

Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière

Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière Direction des retraites et de la solidarité juillet 2015-12 Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière C. Bac (CNAV), I. Bridenne (CDC), A. Dardier

Plus en détail

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses novembre 13 N 73 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi et chômage des 15-29 ans en 53,7 % des jeunes âgés de 15 à 29 ans sont

Plus en détail

Perspectives 2020, 2040 et 2060 Le régime de retraite des barreaux français CNBF. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Perspectives 2020, 2040 et 2060 Le régime de retraite des barreaux français CNBF. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 mars 2013 à 14 h 30 «Compléments aux perspectives du système de retraite en 2020, 2040 et 2060 : les projections régime par régime» Document N

Plus en détail

Statistiques des risques professionnels des salariés agricoles

Statistiques des risques professionnels des salariés agricoles Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques ETUDE Avril 2014 Statistiques des risques professionnels des salariés agricoles Données nationales 2012 www.msa.fr Avril 2014 Statistiques des risques

Plus en détail

Produit intérieur brut par industrie au Québec

Produit intérieur brut par industrie au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE Produit intérieur brut par industrie au Québec Janvier 2015 Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser

Plus en détail

Répartition de la population et des infirmiers par bassin de vie (en %)

Répartition de la population et des infirmiers par bassin de vie (en %) L Les infirmiers e Nord Pas-de-Calais compte, au 1 er janvier 2003, 20 347 infirmiers. Ils ne représentent que 4,9 % des effectifs nationaux alors que la population de la région équivaut à 7 % de celle

Plus en détail

SEFAC 2015 - ZOOM SUR LA SANTE FINANCIERE DE 15 000 PME. Evolutions 2008-2014. OBSERVATOIRE A'rH. de l'information financière

SEFAC 2015 - ZOOM SUR LA SANTE FINANCIERE DE 15 000 PME. Evolutions 2008-2014. OBSERVATOIRE A'rH. de l'information financière SEFAC 2015 - ZOOM SUR LA SANTE FINANCIERE DE 15 000 PME Evolutions 2008-2014 OBSERVATOIRE A'rH de l'information financière ATH publie, dans le cadre de son Observatoire de l information financière, une

Plus en détail

Les crédits bancaires accordés aux groupes : quel degré de concentration des entités emprunteuses et des banques prêteuses?

Les crédits bancaires accordés aux groupes : quel degré de concentration des entités emprunteuses et des banques prêteuses? Les crédits bancaires accordés aux groupes : quel degré de concentration des entités emprunteuses et des banques prêteuses? Dominique LEFILLIATRE Direction des Entreprises Observatoire des Entreprises

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Octobre 2015 n 57 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing Présentation de l étude : L université

Plus en détail

POLITIQUE ET ACTION SOCIALE

POLITIQUE ET ACTION SOCIALE Madame, Monsieur, Cher adhérent, Nous vous adressons tout d abord nos vœux sincères de bonne et heureuse année 2013. Vous trouverez ci-joint, la circulaire sociale du mois de Janvier, qui récapitule les

Plus en détail

Le Transport Routier de Marchandises

Le Transport Routier de Marchandises Le Transport Routier de Marchandises Pistes de réformes fiscales pour une meilleure compétitivité Etude réalisée par Asterès pour le compte de la Fédération nationale des transporteurs routiers 9 novembre

Plus en détail

Population. Eléments de diagnostic

Population. Eléments de diagnostic 2006 : 24,1 % de la population 10,2 % du territoire BASSIN D EMPLOI DE REIMS Eléments de diagnostic Population Evolutions démographiques (en nombre d habitants) Champagne- Ardenne 2006 323 079 1 338 844

Plus en détail

ENOUÊTE NATIONALE DE LA CONSTRUCTION BOIS

ENOUÊTE NATIONALE DE LA CONSTRUCTION BOIS ENOUÊTE NATIONALE DE LA CONSTRUCTION BOIS Activité 2014 D «Malgré la crise, le bois poursuit son développement» epuis la dernière publication des chiffres de la construction bois en 2013, la filière forêt

Plus en détail

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN Novembre 2011 Sommaire L emploi des personnes handicapées dans le cotentin 2 Le public handicapé en emploi dans le secteur privé 5 L EMPLOI DES PERSONNES

Plus en détail

La nouvelle tarification

La nouvelle tarification 1 La nouvelle tarification Le thème de notre matinée : la nouvelle tarification A partir de 2012, une nouvelle tarification s appliquera. Depuis le 1er janvier 2010, les sinistres qui surviennent dans

Plus en détail

Conjoints collaborateurs et cotisants

Conjoints collaborateurs et cotisants Page supplémentaire : 1 Série des cotisants sur 2006 et 2007, mais pb a. pour les artisans vieillesse (rupture SCR en mai), b. pas de série mensuelle pour la maladie N 15 février 2008 Éléments démographiques

Plus en détail

Les emplois salariés vacants en Belgique

Les emplois salariés vacants en Belgique 1 Les emplois salariés vacants en Belgique Les emplois salariés vacants en Belgique 1. Les emplois salariés vacants dans le secteur marchand principalement En 2013, 2,6 % des emplois salariés étaient vacants

Plus en détail

Le marché de la profession comptable

Le marché de la profession comptable DOSSIER Le marché de la profession comptable NOVEMbre 2010 Sic 290 15 DOSSIER Les perspectives de développement de la profession passent plus par l élargissement des missions aux clients actuels que par

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LE TERRITOIRE ARDECHE CENTRE. Document intermédiaire. Version Avril 2015

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LE TERRITOIRE ARDECHE CENTRE. Document intermédiaire. Version Avril 2015 Document intermédiaire Sciences Po Grenoble L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LE TERRITOIRE ARDECHE CENTRE Document intermédiaire Version Avril 2015 Rédigé par Amélie Artis et Elise Chagot, Sciences

Plus en détail

Zone de montagne touristique pyrénéenne : 1 emploi salarié sur 6 est touristique

Zone de montagne touristique pyrénéenne : 1 emploi salarié sur 6 est touristique N 3 - Avril 2013 Numéro 150 : Avril 2013 Zone de montagne touristique pyrénéenne : 1 emploi salarié sur 6 est touristique En 2009, dans la zone de montagne touristique pyrénéenne, les emplois salariés

Plus en détail

La formation professionnelle et statutaire des agents des ministères de 2008 à 2012

La formation professionnelle et statutaire des agents des ministères de 2008 à 2012 MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE POINT STAT Février 2015 La formation professionnelle et statutaire s agents s ministères 2008 à 2012 Salah Idmachiche Entre 2008 et 2012, le

Plus en détail

20 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique

20 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique DOSSIER DE PRESSE LE 13 MAI 2014 20 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique Synthèse Pour la 20 ème année consécutive, l enquête logistique 2013-2014 de l AFT-IFTIM

Plus en détail

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE PIB Consommation des ménages 102 début 2008 = 100 104 101 102 100 100 99 99 08 09 10 11 12 13 14 98 105 Investissements des entreprises

Plus en détail

Executive summary. Observatoire du crédit aux sociétés non financières 2016-05-27. observatoire du crédit. Liens:

Executive summary. Observatoire du crédit aux sociétés non financières 2016-05-27. observatoire du crédit. Liens: Observatoire du crédit aux sociétés non financières boulevard de Berlaimont 14 BE-1000 Bruxelles Tel. +32 2 221 26 99 Fax +32 2 221 31 97 TVA BE 0203.201.340 RPM Bruxelles 2016-05-27 Liens: observatoire

Plus en détail

Les métiers verts et verdissants Caractéristiques du marché du travail

Les métiers verts et verdissants Caractéristiques du marché du travail Les métiers verts et Caractéristiques du marché du travail Les offres et les demandes d emploi relatives aux métiers verts et en région Centre en 2013 Quelle part représentent les métiers verts et dans

Plus en détail

10.1. La prise en charge hospitalière des personnes âgées

10.1. La prise en charge hospitalière des personnes âgées 10.1. La prise en charge hospitalière des personnes âgées Une part de plus en plus importante de l activité hospitalière concerne la prise en charge des personnes âgées La patientèle âgée concentre une

Plus en détail

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN Points 4 forts BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN 214 HAUSSE DES CRÉATIONS D ENTREPRISES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 214, le des créations pures d entreprises dans les secteurs

Plus en détail

Evaluation d impact de l accompagnement des demandeurs d emploi par les opérateurs privés de placement et le programme Cap vers l entreprise

Evaluation d impact de l accompagnement des demandeurs d emploi par les opérateurs privés de placement et le programme Cap vers l entreprise Evaluation d impact de l accompagnement des demandeurs d emploi par les opérateurs privés de placement et le programme Cap vers l entreprise Luc Behaghel, Bruno Crépon et Marc Gurgand Synthèse du rapport

Plus en détail

La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais

La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais La santé au travail dans le Nord - Pas-de-Calais STRUCTURE DES ACTIVITÉS ET FRÉQUENCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL Direccte Nord - Pas-de-Calais 1 LA STRUCTURE D ACTIVITÉS DE LA RÉGION EXPLIQUE LA MOITIÉ DE

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au dévloppmnt durable n 542 Juillet 2014 L intensité énergétique a baissé dans l industrie entre 2001 et 2012 OBSRVATION T STATISTIQUS énrgi ntre 2001 et 2012, l intensité énergétique

Plus en détail

Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er, 2è et 3è trimestres 2013

Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er, 2è et 3è trimestres 2013 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD juillet 2014 Les accidents et maladies professionnelles du régime des non-salariés agricoles 1 er, 2è et 3è trimestres 2013 www.msa.fr

Plus en détail

Statistiques PACA Corse

Statistiques PACA Corse MP Maladies Professionnelles Santé & Sécurité au travail Accidents du Travail AT Accidents du Trajet TJ Risques professionnels PACA-Corse Edition août 2013 Santé & Sécurité au travail MP AT TJ Risques

Plus en détail

ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS

ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS PREAMBULE La loi du 9 Novembre 2010 sur la réforme des retraites prévoit que les entreprises d au moins 50 salariés,

Plus en détail

Points forts L EMPLOI SE STABILISE EN 2014 BILAN EMPLOI 2014. De la Polynésie française

Points forts L EMPLOI SE STABILISE EN 2014 BILAN EMPLOI 2014. De la Polynésie française Points forts 09 BILAN L SE STABILISE EN INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE Les effectifs salariés déclarés à la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) ont progressé de 430 emplois en, soit

Plus en détail

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 2 L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 Sept mois après la fin d une formation professionnelle

Plus en détail

La part des banques dans le financement des entreprises

La part des banques dans le financement des entreprises Le financement bancaire des entreprises en Polynésie française AGENCE DE PAPEETE NUMERO 1 Janvier 08 Note expresse Établissement public Dotation 000 000 - SIRET 78 430 111 0 APE 651 A Siège social : 5

Plus en détail

p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 5

p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 5 SOUS EMBARGO JUSQU AU MARDI 9 JUIN 0H01 Communiqué de presse Nanterre, le 9 juin 2015 B a r o m è t r e M a n p o w e r d e s p e r s p e c t i v e s d e m p l o i p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0

Plus en détail

Points forts LES MARQUISES EN 2012 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE ÉTUDES. De la Polynésie française

Points forts LES MARQUISES EN 2012 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE ÉTUDES. De la Polynésie française Points forts De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE LES MARQUISES EN 22 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE Points forts De la Polynésie française L archipel des Marquises

Plus en détail

Sauf mention explicite, le terme d entreprise désigne dès lors dans cet ouvrage des unités légales et des entreprises profilées.

Sauf mention explicite, le terme d entreprise désigne dès lors dans cet ouvrage des unités légales et des entreprises profilées. Vue d ensemble Avertissement Les résultats et analyses présentés dans la vue d ensemble, dans les fiches sectorielles et dans la plupart des fiches thématiques sont, sauf mention contraire, définis sur

Plus en détail

Etudes, Actuariat et statistiques

Etudes, Actuariat et statistiques Etudes, Actuariat et statistiques Mots clés Pension de réversion IRCANTEC Octobre 2014 Résumé L Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l Etat et des collectivités publiques

Plus en détail

Journée d information «aide à domicile» Prévenir les risques. pour les salariés de l activité aide à la personne

Journée d information «aide à domicile» Prévenir les risques. pour les salariés de l activité aide à la personne Prévenir les risques professionnels pour les salariés de l activité aide à la personne OBJECTIFS Connaître la situation Accidents du Travail et Maladies Professionnelles de l activité dans le département

Plus en détail

Actualité liée au traitement des dossiers Retraite de la Carsat Nord-Picardie

Actualité liée au traitement des dossiers Retraite de la Carsat Nord-Picardie Actualité liée au traitement des dossiers Retraite de la Carsat Nord-Picardie 1 Point presse 28 janvier 2015 Contact : Carsat Nord-Picardie Emel CAGLAR Chargée de relations presse emel.caglar@carsat-nordpicardie.fr

Plus en détail

Informations Rapides Réunion

Informations Rapides Réunion Informations Rapides Réunion N 7 - Décembre 0 Analyse Résultats comptables des entreprises réunionnaises en 00 Les entreprises marchandes dégagent 6 milliards d euros de valeur ajoutée La valeur ajoutée

Plus en détail

PLAN RÉGIONAL DE LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLÉGAL DANS LE NORD-PAS-DE-CALAIS (2013-2015) Version sans annexes

PLAN RÉGIONAL DE LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLÉGAL DANS LE NORD-PAS-DE-CALAIS (2013-2015) Version sans annexes PRÉFET DE LA RÉGION NORD PAS-DE-CALAIS PLAN RÉGIONAL DE LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLÉGAL DANS LE NORD-PAS-DE-CALAIS (2013-2015) Version sans annexes Le présent plan régional triennal est une déclinaison

Plus en détail

CONVENTION NATIONALE D'OBJECTIFS FIXANT UN PROGRAMME D'ACTIONS DE PREVENTION SPECIFIQUE AUX ACTIVITES DE LA MANUTENTION PORTUAIRE

CONVENTION NATIONALE D'OBJECTIFS FIXANT UN PROGRAMME D'ACTIONS DE PREVENTION SPECIFIQUE AUX ACTIVITES DE LA MANUTENTION PORTUAIRE CONVENTION NATIONALE D'OBJECTIFS FIXANT UN PROGRAMME D'ACTIONS DE PREVENTION SPECIFIQUE AUX ACTIVITES DE LA MANUTENTION PORTUAIRE ENTRE LA CAISSE NATIONALE DE L'ASSURANCE MALADIE DES TRAVAILLEURS SALARIES

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2013 BNP PARIBAS S.A.

BILAN SOCIAL 2013 BNP PARIBAS S.A. BILAN SOCIAL 2013 BNP PARIBAS S.A. 2011 SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS p 11

Plus en détail