Facteurs associés à l arrêt du tabac chez les jeunes adultes Données de la cohorte TEMPO

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Facteurs associés à l arrêt du tabac chez les jeunes adultes Données de la cohorte TEMPO"

Transcription

1 Facteurs associés à l arrêt du tabac chez les jeunes adultes Données de la cohorte TEMPO Inès Khati (ERES IPLESP INSERM UMR_S 1136), Gwenn Menvielle (IPLESP INSERM) Aude Chollet (IPLESP INSERM), Nadia Younès (UVSQ), Brigitte Metadieu (Association Charonne), Maria Melchior (IPLESP INSERM) Conduites addictives chez les adolescents 20 Janvier

2 Contexte scientifique Tabac : Première cause de mortalité évitable en France (13 millions de fumeurs quotidiens entre ans). Jeunes : 44% de fumeurs parmi les ans, dont 36% de fumeurs quotidiens (Baromètre Santé 2010) À 16 ans : 38% de fumeurs vs. 28% en Europe (ESPAD 2011) niveaux de tabagisme élevés chez les jeunes en France Arrêt : enjeu important - Baisse de l âge à l arrêt (Gallus et al., 2013) mais long processus ( 4 tentatives avant un arrêt définitif) - Arrêt < 35 ans bénéfices majeurs de santé (espérance de vie) - Faible connaissance des déterminants de l arrêt ( séniors) Gains de santé associés à l arrêt importants chez les jeunes 2

3 Objectifs de l étude Etudier les facteurs associés à l arrêt du tabac et à la rechute tabagique chez les jeunes adultes Mieux comprendre le rôle des facteurs psychologiques et sociaux dans l arrêt du tabac 3

4 La cohorte TEMPO (PI: M Melchior) GAZEL Enfants de GAZEL TEMPO ans Employés agents EDF-GDF N=20, ans Questionnaire postal aux parents N=2, ans Questionnaire postal aux parents et questionnaire jeune N=1, ans Questionnaire postal et Internet N=1, ans Entretien téléphonique et questionnaire Internet N=1,214 Recueil de données en cours N=674 Suivi longitudinal informations concernant les parents dans les auto-questionnaires GAZEL

5 Caractéristiques des participants TEMPO en 2011 Caractéristiques sociales + favorables qu en pop. Générale (sauf chômage) Caractéristiques similaires à la pop. générale - 63% de femmes - 18 à 37 ans ( =30,8 ans), - 45% vivent en couple, - 83% ont un diplôme bac+2, - 89% ont une activité professionnelle rémunérée - 47% ont connu une période de chômage - 7% ont eu un épisode dépressif dans les 12 mois - 7% ont des symptômes d hyperactivité et d inattention - 11% ont une consommation excessive d alcool - 9% ont consommé du cannabis au moins 10 fois dans les 12 mois. 5

6 Consommation de tabac des participants TEMPO (vs. population générale) Statut vis-à-vis du tabagisme Niveau de dépendance (Test de Fägerstrom) Baromètre santé % 100% 34% % 80% 12 18% 60% 16 60% 48% % 19 40% faible moyenne forte % % Tempo % 23% 0% Tempo 0% Baromètre ans Baromètre ans 3% faible moyenne forte 6

7 Analyse statistique Construction des groupes fumeurs/ex-fumeurs/ex-fumeurs ayant rechuté n=258 (43%) n=196 (33%) n=146 (24%) Modèles de régression polytomique Arrêt Rechute Persistance - Comparaison des trois groupes = arrêt / rechute / persistance 7

8 Variables potentiellement associées à l arrêt du tabac Caractéristiques du tabagisme: Age d initiation, Tabagisme parental, Usage de méthodes de sevrage Santé : Etat de santé subjectif, Anxiété/dépression, Troubles du sommeil, Hyperactivité/inattention, Symptômes psychotiques, Pensées suicidaires Événements de vie (12 mois précédents): Séparation du conjoint, Violences physique et psychologique Antécédents parentaux/ événements dans l enfance: Dépression et conflits parentaux, Manque d affection, Problèmes de comportement Trajectoires de tabagisme Situation de l emploi : Chômage, Stabilité de l emploi, Catégorie socioprofessionnelle, Stress au travail Consommation de produits psychoactifs : Abus/dépendance à l alcool, Consommation régulière de cannabis, Usage d autres produits illégaux Caractéristiques sociodémographiques : Sexe, Age, Situation familiale, Niveau d étude, Difficultés financières 8

9 Résultats d analyses de régression multivariées Facteurs associés à l arrêt du tabac >= 1 an (Tempo, n=600, 2011) (ref=fumeurs persistants) arrêt rechute 9

10 Résultats d analyses de régression multivariées Facteurs associés à la rechute après l arrêt du tabac (Tempo, n=600, 2011) (ref=fumeurs persistants) arrêt rechute 10

11 Résultats d analyses de régression multivariées Facteurs associés à l arrêt du tabac et à la rechute (Tempo, n=600, 2011) (ref=fumeurs persistants) % % d arrêt selon le statut tabagique en 2009 en 2009 OR arrêt OR OR OR OR rechute OR 11

12 Discussion 1/ L arrêt du tabac n est pas associé à l âge d initiation du tabac, au tabagisme parental, ou au recours à des aides à l arrêt (consultations médicales/substituts nicotiniques). Seul le niveau de tabagisme semble associé à l arrêt -> mais fréquence d arrêt comparable chez les petits et grands fumeurs 2/ L arrêt du tabac est accentué chez les femmes en période périnatale mais le taux de rechute après un an est élevé (Kahn et al., 2002). Pas d arrêt chez les hommes (Scharf et al., 2004) Interventions au-delà de la grossesse pour les femmes et leurs conjoints ; stratégies collectives 3/ Rôle de l usage d autres produits comme le cannabis : polyconsommations comme frein à l arrêt (Patton et al., 2005) 4/ Peu de liens entre difficultés psychologiques et arrêt du tabac sauf pour les symptômes d hyperactivité/inattention > dépendance à la nicotine? usage du tabac pour gérer les problèmes psychologiques (Kollins et al., 2005 ; Potter et al., 2006) 5/ Probabilité d arrêt du tabac réduite chez les personnes exposées au stress au travail et les non-cadres > tabac comme mécanisme de coping? Entretiens qualitatifs (n=20 participants TEMPO) suggèrent que la situation sociale influe sur «le locus de contrôle» des fumeurs: moindre probabilité d arrêt chez les personnes ayant une situation sociale défavorable? 12

13 Conclusion L arrêt du tabac est surtout lié à des facteurs démographiques, sociaux, professionnels, psychologiques. Association cannabis et hyperactivité/inattention pertinente chez les adolescents? Inégalités sociales en matière de tabagisme: débutent pendant l adolescence et s amplifient avec le temps 13

14 Les participants TEMPO Remerciements Lionel Pourtau (Chercheur en sociologie, Institut Gustave Roussy) Financements de la cohorte TEMPO : l'iresp (TGIR Cohortes 2007, TGIR Cohortes 2012; AO 2011) MILDT-INCA (2007; 2013) Fondation pour la Recherche en Santé Mentale et en Psychiatrie ANR (Jeune Chercheur, Déterminants sociaux de la santé) 14

Epidémiologie des consommations d alcool: le rôle des facteurs familiaux. Maria Melchior IPLESP, ERES, INSERM U1136

Epidémiologie des consommations d alcool: le rôle des facteurs familiaux. Maria Melchior IPLESP, ERES, INSERM U1136 Epidémiologie des consommations d alcool: le rôle des facteurs familiaux. Maria Melchior IPLESP, ERES, INSERM U1136 Alcool et santé 3,3 millions (5.9%) des décès dans le monde en 2012 ~25% des décès chez

Plus en détail

Santé mentale des familles sans domicile. Nicolas Oppenchain et Stéphanie Vandentorren Observatoire du Samusocial de Paris

Santé mentale des familles sans domicile. Nicolas Oppenchain et Stéphanie Vandentorren Observatoire du Samusocial de Paris Santé mentale des familles sans domicile Nicolas Oppenchain et Stéphanie Vandentorren Observatoire du Samusocial de Paris Contexte et objectifs Mieux documenter les caractéristiques sociales des personnes

Plus en détail

Typologie des conduites addictives Principes de traitement

Typologie des conduites addictives Principes de traitement Typologie des conduites addictives Principes de traitement Jean-Dominique Favre Hôpital d instruction des armées Percy, Clamart 13 es Journées des Gens de mer, Paris, 14 mars 2008 Les éléments communs

Plus en détail

BAYONNE jeudi 25 octobre 2012. Laurence ARGUILLERE-BULTEL Vice- Présidente de l Association Alcool Addictions et Travail Grand Port Maritime du Havre

BAYONNE jeudi 25 octobre 2012. Laurence ARGUILLERE-BULTEL Vice- Présidente de l Association Alcool Addictions et Travail Grand Port Maritime du Havre BAYONNE jeudi 25 octobre 2012 Laurence ARGUILLERE-BULTEL Vice- Présidente de l Association Alcool Addictions et Travail Grand Port Maritime du Havre De quoi parle-t-on? Conduites Addictives Les modes d

Plus en détail

STRATEGIES THERAPEUTIQUES D AIDE AU SEVRAGE TABAGIQUE Efficacité, efficience et prise en charge financière

STRATEGIES THERAPEUTIQUES D AIDE AU SEVRAGE TABAGIQUE Efficacité, efficience et prise en charge financière AVIS DE LA HAS STRATEGIES THERAPEUTIQUES D AIDE AU SEVRAGE TABAGIQUE Efficacité, efficience et prise en charge financière Demande : Efficacité, efficience et prise en charge financière des stratégies thérapeutiques

Plus en détail

ETAT DE SANTE DES «NEET» EN FRANCE METROPOLITAINE

ETAT DE SANTE DES «NEET» EN FRANCE METROPOLITAINE ETAT DE SANTE DES «NEET» EN FRANCE METROPOLITAINE S. Robert 1,2, S. Lesieur 1, V. Kergoat 3, J. Dutertre 3, P. Chauvin 1 1.INSERM, Sorbonne Universités UPMC, UMR S 1136, Institut Pierre Louis d Epidémiologie

Plus en détail

Traumatisme crânien léger et stress post traumatique : Evaluation des patients de la cohorte ESPARR, 6 mois après l accident

Traumatisme crânien léger et stress post traumatique : Evaluation des patients de la cohorte ESPARR, 6 mois après l accident Traumatisme crânien léger et stress post traumatique : Evaluation des patients de la cohorte ESPARR, 6 mois après l accident M. Hours (1), P. Charnay (1), E. Fort (1), M. Bernard (1), V. Bonnavion (1),

Plus en détail

Tension au travail selon le modèle de Karasek et recours aux soins de santé mentale

Tension au travail selon le modèle de Karasek et recours aux soins de santé mentale Tension au travail selon le modèle de Karasek et recours aux soins de santé mentale A. Atramont, F. Gilbert, P. Lapie-Legouis, M-N. Vercambre Fondation MGEN pour la Santé Publique, Paris MUTUELLE SANTÉ.

Plus en détail

res épidémiologiquespidémiologiques Quelques repères

res épidémiologiquespidémiologiques Quelques repères Quelques repères res épidémiologiquespidémiologiques Gwénaëlle Boscher 9 pl. du Général Koenig, 35 Rennes 2.23.2.14.6 cirdd@cirdd-bretagne.fr Les consommations d alcool chez les femmes en âge de procréer

Plus en détail

Etat des lieux du tabagisme chez l'adolescente en France

Etat des lieux du tabagisme chez l'adolescente en France Etat des lieux du tabagisme chez l'adolescente en France Dr Emmanuelle Godeau, Stanislas Spilka, Virginie Ehlinger, Olivier Le Nezet, Dibia Pacoricona Alfaro, Mariane Sentenac Journées de la SFT, Toulouse,

Plus en détail

Le tabagisme chez la femme enceinte

Le tabagisme chez la femme enceinte Le tabagisme chez la femme enceinte Approche qualitative de la perception des risques, des représentations sociales et de l interprétation des messages reçus Laurence Mustin Infirmière SIAMU Titulaire

Plus en détail

Renée Latulippe, M.A. Centre de liaison sur l intervention et la prévention psychosociales (CLIPP)

Renée Latulippe, M.A. Centre de liaison sur l intervention et la prévention psychosociales (CLIPP) Étude sur les habitudes de vie et les comportements associés aux infections transmissibles sexuellement chez les jeunes hébergés dans les centres jeunesse du Québec Renée Latulippe, M.A. Centre de liaison

Plus en détail

Evolution des pratiques tabagiques entre 2001 et 2011 d étudiants en Pharmacie

Evolution des pratiques tabagiques entre 2001 et 2011 d étudiants en Pharmacie Evolution des pratiques tabagiques entre 2001 et 2011 d étudiants en Pharmacie SAVANOVITCH C. (1) SAUVANT-ROCHAT M.P. (1) Clermont Université, Université d Auvergne, Faculté Pharmacie, EA 4681-PEPRADE,

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire Sommaire EmeVia et les mutuelles

Plus en détail

Conduites addictives : description et regards croisés

Conduites addictives : description et regards croisés ( santé jeunes Enquête réalisée dans le département de l (France) et la province du (Belgique) en 23-24 Conduites addictives : description et regards croisés Le tabac, l alcool et les drogues illicites

Plus en détail

Cheminement vers. l abandon du tabac

Cheminement vers. l abandon du tabac 23 Résumé Objectifs Le présent article décrit les tendances qui caractérisent l usage du tabac au cours des 10 dernières années chez les personnes de 18 ans et plus. Les facteurs associés à l abandon du

Plus en détail

Enquête AdoQuest sur la cooccurrence de comportements à risque chez les adolescents du Québec: De la connaissance à l action

Enquête AdoQuest sur la cooccurrence de comportements à risque chez les adolescents du Québec: De la connaissance à l action Enquête AdoQuest sur la cooccurrence de comportements à risque chez les adolescents du Québec: De la connaissance à l action Conférence annuelle de l ACSP Séance Le cycle Pratique Données probantes Pratique

Plus en détail

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15

Table des matières. Module 1 : «Apprentissage de l exercice médical» Question 1 I. LA RELATION MÉDECIN-MALADE 13 II. L ANNONCE D UNE MALADIE GRAVE 15 Table des matières CHAPITRE 1: LA RELATION MÉDECIN-MALADE L ANNONCE 13 D UNE MALADIE GRAVE. L INFORMATION DU PATIENT ATTEINT DE MALADIE CHRONIQUE. LA PERSONNALISATION DE LA PRISE EN CHARGE MÉDICALE Module

Plus en détail

Facteurs hormonaux et risque de cancer de la thyroïde : une étude cas-témoins en population en France.

Facteurs hormonaux et risque de cancer de la thyroïde : une étude cas-témoins en population en France. UMRS 1018 Facteurs hormonaux et risque de cancer de la thyroïde : une étude cas-témoins en population en France. Leux C, Truong T, Anger A, Guizard AV, Schvartz C, Guénel P Épidémiologie environnementale

Plus en détail

L homme et les drogues

L homme et les drogues L homme et les drogues - PCEM 1 psychologie - Dr Perrine ADAM Service de Psychiatrie et d Addictologie Groupe Hospitalier Bichat-Claude Bernard Document : propriété de la faculté de médecinem Paris 7-7

Plus en détail

le mésusage de l' et l'usage du taba Docteur TRUFFY 16 Décembre 2009 Faulquemont AMMPPU

le mésusage de l' et l'usage du taba Docteur TRUFFY 16 Décembre 2009 Faulquemont AMMPPU Repérage et interv le mésusage de l' et l'usage du taba Docteur TRUFFY 16 Décembre 2009 Faulquemont AMMPPU Je déclare n avoir aucun lien direct ou indirect avec des entreprises ou établissements produisant

Plus en détail

Mardi 20 mars 2012. Aurélie ELOY - Claire GUILLOUËT - Céline LECLERC ORS Centre

Mardi 20 mars 2012. Aurélie ELOY - Claire GUILLOUËT - Céline LECLERC ORS Centre Mardi 20 mars 2012 Aurélie ELOY - Claire GUILLOUËT - Céline LECLERC ORS Centre Enquête réalisée à l initiative du Conseil régional de la région Centre, en partenariat avec l ARS du Centre, le Rectorat

Plus en détail

CONDUITES À RISQUE DES JEUNES FRANCILIENS

CONDUITES À RISQUE DES JEUNES FRANCILIENS Septembre 205 CONDUITES À RISQUE DES JEUNES FRANCILIENS Exploitation régionale du Baromètre santé 200 de l Inpes et évolutions 2005-200 RAPPORT & ENQUÊTE ORS Île-de-France observatoire r é g i o n a l

Plus en détail

Consommation conjointe cigarette et cannabis Quelles implications pour le sevrage?

Consommation conjointe cigarette et cannabis Quelles implications pour le sevrage? Consommation conjointe cigarette et cannabis Quelles implications pour le sevrage? Isabelle Jacot Sadowski Policlinique médicale universitaire Lausanne Berne, 03.12.2009 1 Problématique Décision d arrêt

Plus en détail

Aide au sevrage tabagique dans le cadre d un sevrage alcool hospitalier. Impact sur la motivation au changement de comportement

Aide au sevrage tabagique dans le cadre d un sevrage alcool hospitalier. Impact sur la motivation au changement de comportement Aide au sevrage tabagique dans le cadre d un sevrage alcool hospitalier Impact sur la motivation au changement de comportement Présentation de la structure Service d addictologie/hôpital René Muret(GHU

Plus en détail

Etude de la faisabilité du test au CO de façon systématique en consultation de grossesse dans une maternité de niveau I

Etude de la faisabilité du test au CO de façon systématique en consultation de grossesse dans une maternité de niveau I Etude de la faisabilité du test au CO de façon systématique en consultation de grossesse dans une maternité de niveau I INTRODUCTION Le tabagisme gravidique est le principal facteur de risque modifiable

Plus en détail

LES ADDICTIONS. I) Définition, typologie des usages. 1. Pratiques addictives

LES ADDICTIONS. I) Définition, typologie des usages. 1. Pratiques addictives LES ADDICTIONS I) Définition, typologie des usages. 1. Pratiques addictives Addictions aux substances psychoactives Un psychotrope (ou substance psychoactive) est un produit, qui agit sur le SNC en induisant

Plus en détail

Prise en charge par le médecin généraliste en ambulatoire d un épisode dépressif isolé de l adulte

Prise en charge par le médecin généraliste en ambulatoire d un épisode dépressif isolé de l adulte SFMG RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN MÉDECINE GÉNÉRALE Prise en charge par le médecin généraliste en ambulatoire d un épisode dépressif isolé de l adulte Décembre 2004 I. PROMOTEURS Société

Plus en détail

Faculté de Médecine de Nantes Présentation du mémoire pour le DIU de Tabacologie et aide au sevrage tabagique de la région Ouest

Faculté de Médecine de Nantes Présentation du mémoire pour le DIU de Tabacologie et aide au sevrage tabagique de la région Ouest Faculté de Médecine de Nantes Présentation du mémoire pour le DIU de Tabacologie et aide au sevrage tabagique de la région Ouest Qui sont les utilisateurs de la cigarette électronique, et quelles modifications

Plus en détail

Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants. Premiers résultats. Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE

Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants. Premiers résultats. Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants Premiers résultats Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE Objectifs de l enqul enquête Mieux identifier la souffrance psychique

Plus en détail

2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011. Consommation de tabac

2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011. Consommation de tabac 2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011 Consommation de tabac Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale

Plus en détail

Arrêt du tabac: comment aider les fumeurs? Jean-Pierre Zellweger Villars-sur-Glâne

Arrêt du tabac: comment aider les fumeurs? Jean-Pierre Zellweger Villars-sur-Glâne Arrêt du tabac: comment aider les fumeurs? Jean-Pierre Zellweger Villars-sur-Glâne Arrêt du tabac: les faits TOUS les fumeurs savent que le tabac est nocif LA PLUPART des fumeurs savent que l arrêt du

Plus en détail

Baromètre Santé. Consommation de tabac, d alcool. Le Baromètre santé. Depuis la fin des années 90, en lien avec la

Baromètre Santé. Consommation de tabac, d alcool. Le Baromètre santé. Depuis la fin des années 90, en lien avec la Baromètre Santé 21 Enquête auprès des Auvergnats âgés de 1-8 ans Consommation de tabac, d alcool et de drogues illicites Le Baromètre santé a été réalisé pour la première fois au début des années 199 par

Plus en détail

Dépression et maladie chronique

Dépression et maladie chronique Pr. Grégory NINOT Laboratoire EA4206 Conduites Addictives, de Performance et Santé www.performance-sante.fr Nosologie État de tristesse et diminution de l intérêt pour toutes ou presque toutes les activités

Plus en détail

Management, stress et risques psychosociaux

Management, stress et risques psychosociaux S. CHAMPION - 1 Management et RP Management, stress et risques psychosociaux Objectifs Cette action de formation propose de : Comprendre et d identifier les risques psychosociaux Acquérir une culture commune

Plus en détail

«Le devenir des stagiaires FSE» Interprétation des données récoltées par sondage. Christine Hesse Directrice Scientifique Sonecom

«Le devenir des stagiaires FSE» Interprétation des données récoltées par sondage. Christine Hesse Directrice Scientifique Sonecom «Le devenir des stagiaires FSE» Interprétation des données récoltées par sondage Christine Hesse Directrice Scientifique 14 octobre 2015 Comment évaluer des programmes de formation Choix méthodologique

Plus en détail

Les besoins des aidants

Les besoins des aidants Les besoins des aidants Être aidant Éléments de définition Il existe de nombreuses définitions de ce qu'est un aidant, qui ont en commun «le caractère non professionnel de l'aide, sa régularité et son

Plus en détail

LE RECOURS AUX MÉDICAMENTS

LE RECOURS AUX MÉDICAMENTS LE RECOURS AUX MÉDICAMENTS PSYCHOTROPES A L'ÂGE DE LA RETRAITE Lille, 13 septembre 2012 Laurent Plancke 1, 2, Alina Amariei 1, Thierry Danel 1, Laurence Ladrière-Lizet 3, Jean Deligne 3 1 Fédération régionale

Plus en détail

Contexte de la recherche

Contexte de la recherche Accompagnement et Education aux Risques Liés à l Injection - Recherche ANRS-AERLI Guillemette Quatremère, Gillian Collin Colloque Prévention des conduites addictives Clermont Ferrand - 31/03/2015 Contexte

Plus en détail

Les séjours d aide à l arrêt du tabac

Les séjours d aide à l arrêt du tabac Les séjours d aide à l arrêt du tabac Maison de Vie Carpentras Didier Rouault Fight Aids Monaco / Maison de Vie Docteur Dominique Blanc Sidaction La Maison de Vie de Carpentras Un établissement de répit

Plus en détail

MINISTERE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTE

MINISTERE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTE MINISTERE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTE Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines de système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières(rh4) Personne

Plus en détail

15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES EN MEDECINE DU TRAVAIL

15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES EN MEDECINE DU TRAVAIL 15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS Dr Albane CHAILLOT Service de santé au travail 27/03/2015 Introduction Evaluation Prise en charge Traitement Conclusion

Plus en détail

Femmes enceintes, troubles psychiatriques et sevrage tabagique

Femmes enceintes, troubles psychiatriques et sevrage tabagique Femmes enceintes, troubles psychiatriques et sevrage tabagique Dr Audrey SCHMITT aschmitt@chu-clermontferrand.fr Congrès de la SFT 2013 Clermont-Ferrand Addictions et grossesse On estime, en France, que

Plus en détail

Précarit santé mentale (Ces-d) en France à partir de 2002-2003

Précarit santé mentale (Ces-d) en France à partir de 2002-2003 Précarit carité de l emploi l et santé mentale (Ces-d) en France à partir de l Enquête Décennale D Santé 2002-2003 2003 Gaëlle Santin,, Christine Cohidon Département Santé Travail - InVS Indicateurs de

Plus en détail

LA TRANSITION À L'ÂGE ADULTE DES JEUNES DES CJ: DES SAVOIRS SCIENTIFIQUES QUI PEUVENT CHANGER LES PRATIQUES.

LA TRANSITION À L'ÂGE ADULTE DES JEUNES DES CJ: DES SAVOIRS SCIENTIFIQUES QUI PEUVENT CHANGER LES PRATIQUES. LA TRANSITION À L'ÂGE ADULTE DES JEUNES DES CJ: DES SAVOIRS SCIENTIFIQUES QUI PEUVENT CHANGER LES PRATIQUES. Marie Robert, Monique Séguin, Annie Desgranges et Guy Beauchamp LES RECHERCHES EN PARTENARIAT

Plus en détail

Mesure de l impact d une application mobile francophone dans l aide au sevrage tabagique chez les jeunes de 15 à 18 ans révolus.

Mesure de l impact d une application mobile francophone dans l aide au sevrage tabagique chez les jeunes de 15 à 18 ans révolus. Mesure de l impact d une application mobile francophone dans l aide au sevrage tabagique chez les jeunes de 15 à 18 ans révolus. Marie Vuillequez Interne en médecine générale Faculté de Toulouse Rangueil

Plus en détail

Romaine Malenfant, PhD sociologie Département de Relations industrielles Université du Québec en Outaouais

Romaine Malenfant, PhD sociologie Département de Relations industrielles Université du Québec en Outaouais Romaine Malenfant, PhD sociologie Département de Relations industrielles Université du Québec en Outaouais Femmes et travail Conciliation travail-famille Conciliation travail-grossesse Santé au travail

Plus en détail

Femmes/hommes Des comportements contrastés

Femmes/hommes Des comportements contrastés /hommes Des comportements contrastés Baromètre santé 2000 Les comportements de santé des hommes et des femmes diffèrent et induisent des caractéristiques de morbidité et de mortalité spécifiques selon

Plus en détail

Consommation d alcool, de tabac et de produits illicites chez les jeunes originaires d outre-mer Jérôme LACOSTE 1, Sylvie MERLE 2, Louis JEHEL 1

Consommation d alcool, de tabac et de produits illicites chez les jeunes originaires d outre-mer Jérôme LACOSTE 1, Sylvie MERLE 2, Louis JEHEL 1 Consommation d alcool, de tabac et de produits illicites chez les jeunes originaires d outre-mer Jérôme LACOSTE 1, Sylvie MERLE 2, Louis JEHEL 1 1 Service de Psychiatrie et Addictologie CHU de Martinique

Plus en détail

Le service Médiation Familiale

Le service Médiation Familiale Le service Médiation Familiale «Permettre aux parents de s écouter pour que les besoins de l enfant soient entendus» «Permettre à toute personne en conflit familial de se rencontrer, de s exprimer, de

Plus en détail

CONSULTATION «Les Modes d Usage»

CONSULTATION «Les Modes d Usage» ADDICTOLOGIE CONSULTATION «Les Modes d Usage» CENTRE DE SOINS D ACCOMPAGNEMENT ET DE PREVENTION EN ADDICTOLOGIE «C.S.A.P.A. La Caravelle» BILAN CONSULTATION ADDICTOLOGIE Le repérage et les modes d usage

Plus en détail

Consommations de tabac chez les jeunes quelques données épidémiologiques

Consommations de tabac chez les jeunes quelques données épidémiologiques Consommations de tabac chez les jeunes quelques données épidémiologiques Maria Melchior IPLESP, Inserm/Paris 6 UMR_S 1136 Equipe de recherche en épidémiologie sociale Villejuif (94) 60% Taux standardisé

Plus en détail

Présentation générale de l étude Elfe

Présentation générale de l étude Elfe Présentation générale de l étude Elfe CONTEXTE... 2 OBJECTIFS... 2 METHODES... 3 REPRESENTATIVITE DE L ECHANTILLON... 8 GOUVERNANCE DE L ETUDE ELFE... 8 Plateforme d accès aux données RE-CO-NAI : 18/12/2012

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

1 ére Observation de la santé des nantais. GTPI Cohésion Sociale 9 Février 2012 Mission santé publique

1 ére Observation de la santé des nantais. GTPI Cohésion Sociale 9 Février 2012 Mission santé publique 1 ére Observation de la santé des nantais GTPI Cohésion Sociale 9 Février 2012 Mission santé publique Déterminants de santé La santé des habitants n est pas l apanage des soignants elle est influencée

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL

PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL Anne Marie LANUSSE Éducatrice Spécialisée à l ADAPEI des Pyrénées Atlantiques INTERVENTION A LA 3ème JOURNEE SCIENTIFIQUE DE REZOPAU LES OBJECTIFS Mener

Plus en détail

LES AUDIENCES COLLECTIVES DE RAPPEL A LA LOI EN MARTINIQUE Bilan 2001-2003

LES AUDIENCES COLLECTIVES DE RAPPEL A LA LOI EN MARTINIQUE Bilan 2001-2003 LES AUDIENCES COLLECTIVES DE RAPPEL A LA LOI EN MARTINIQUE Bilan 2001-2003 Décembre 2003 Immeuble Corniche 2 Centre Commercial de Bellevue Boulevard de La Marne 3 Etage 97200 Fortde-France Tet. : 05 96

Plus en détail

La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances addictives

La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances addictives Communiqué de presse du 2 juillet 2015 Enquête santé / Vie étudiante / Chiffres clés/ Santé La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Alcool, consommations, comportements à risques et dépendance. Réseau Addictions Val de Marne Ouest

Alcool, consommations, comportements à risques et dépendance. Réseau Addictions Val de Marne Ouest Alcool, consommations, comportements à risques et dépendance Quelques définitions : qu est ce qu une drogue? la modification de l état de conscience Étymologie de «addict» une dette de plaisir La dépendance

Plus en détail

Le rôle du soutien social dans l atténuation de la détresse psychologique

Le rôle du soutien social dans l atténuation de la détresse psychologique Mars 2012 Le rôle du soutien social dans l atténuation de la détresse psychologique Facteurs qui influent sur la santé Résumé La détresse psychologique est un état mental négatif associé à d autres problèmes

Plus en détail

Analyse longitudinale des stagiaires STE

Analyse longitudinale des stagiaires STE Analyse longitudinale des stagiaires STE Note d analyse de l Observatoire bruxellois de l Emploi Février 2015 1 Introduction Indépendamment des données portant sur le profil des stagiaires et des caractéristiques

Plus en détail

Pourquoi un baromètre sur la qualité de vie au travail des indépendants?

Pourquoi un baromètre sur la qualité de vie au travail des indépendants? assurés à la RAM La RAM est spécialisée dans la gestion du régime obligatoire d assurance maladie des indépendants - artisans, commerçants et professions libérales, pour le compte du Régime Social des

Plus en détail

Les drogues illicites et les jeunes Champardennais

Les drogues illicites et les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes Les drogues illicites et les jeunes Champardennais Synthèse Les résultats de l enquête ESCAPAD de 8 1 montrent que le cannabis arrive troisième parmi les substances psychoactives

Plus en détail

Conduites addictives dans l Oise

Conduites addictives dans l Oise Baromètre santé Les 1-34 ans en 1 Conduites addictives dans l Oise La santé des jeunes constitue l une des priorités du conseil général de l Oise. En effet, 7 % des Isariens ont moins de ans, ce qui place

Plus en détail

Aspect clinique de la dépendance : exemple de l alcool, des drogues et des pharmacodépendances

Aspect clinique de la dépendance : exemple de l alcool, des drogues et des pharmacodépendances Aspect clinique de la dépendance : exemple de l alcool, des drogues et des pharmacodépendances Mickaël NAASSILA UPJ V, directeur du GRAP, INSERM SOMMAIRE I. PRISE AIGUË ET CONSOMMATION CHRONIQUE II. LES

Plus en détail

Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens

Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens INTRODUCTION Un statut actuel un peu flou Ce n est pas un médicament

Plus en détail

Observance par les patients du conseil téléphonique délivré pendant la permanence de soins. Dr Francis BEZON Pr Gilles CLEMENT

Observance par les patients du conseil téléphonique délivré pendant la permanence de soins. Dr Francis BEZON Pr Gilles CLEMENT Observance par les patients du conseil téléphonique délivré pendant la permanence de soins Dr Francis BEZON Pr Gilles CLEMENT Introduction o Le conseil médical téléphonique (CMT) = 56% des appels pendant

Plus en détail

Consommation de tabac et d alcool des personnes âgées en France

Consommation de tabac et d alcool des personnes âgées en France 24 Stéphanie Pin, sociologue, Institut national de prévention et d éducation pour la santé (INPES), à Saint-Denis (France). En présentant les résultats de l enquête française Baromètre santé sur la consommation

Plus en détail

Table des matières. Première partie. La santé au travail

Table des matières. Première partie. La santé au travail Introduction générale.............................................................. 7 Première partie La santé au travail CHAPITRE I La Santé à l épreuve du travail...15 La notion de travail..................................................................15

Plus en détail

Jeunes vulnérables : des symptômes aux interventions quels enjeux? Fribourg, 9 mai 2007

Jeunes vulnérables : des symptômes aux interventions quels enjeux? Fribourg, 9 mai 2007 Jeunes vulnérables : des symptômes aux interventions quels enjeux? Fribourg, 9 mai 2007 P.-A. Michaud, Unité multidisciplinaire de santé des adolescents CHUV, Lausanne PLAN DE L EXPOSE Concepts Vulnérabilité,

Plus en détail

La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais

La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais La représentation de la maladie, des risques et de la santé de chacun, c est-à-dire de la perception

Plus en détail

«Champs d application»

«Champs d application» «Champs d application» Résumés des interventions Automne 2015 CBSM : une technique de gestion du stress (le 18 septembre, 10h00-18h00) Aurélie Gauchet (Dr. Université de Grenoble) Objectifs: - Apprendre

Plus en détail

Santé et devenir de l enfant en danger

Santé et devenir de l enfant en danger Santé et devenir de l enfant en danger Dr Marion Bailhache CCA Urgences Pédiatriques Bordeaux Institut de Santé Publique, d'épidémiologie et de Développement (ISPED), Inserm U897, Equipe Prévention et

Plus en détail

Santé travail. Santé mentale et activité professionnelle dans l enquête décennale santé 2003 de l Insee

Santé travail. Santé mentale et activité professionnelle dans l enquête décennale santé 2003 de l Insee Santé travail Santé mentale et activité professionnelle dans l enquête décennale santé 2003 de l Insee Sommaire Index des tableaux 2 Abréviations 3 Résumé 4 1. Introduction 5 1.1 Les outils de mesure de

Plus en détail

Objectifs et Modalités. Présentation : Dr M. Hours, INRETS

Objectifs et Modalités. Présentation : Dr M. Hours, INRETS Objectifs et Modalités Présentation : Dr M. Hours, INRETS Objectifs du projet Identifier les facteurs pronostiques de handicap et/ou de mauvaise réinsertion des victimes d accidents de la circulation Sous-

Plus en détail

Page 4-11 : Santé et bien-être des adolescents Présentation des résultats Par Claire Compagnon, Sylvie Jahier et Melissa Petit

Page 4-11 : Santé et bien-être des adolescents Présentation des résultats Par Claire Compagnon, Sylvie Jahier et Melissa Petit Page 3 : Programme du débat Page 4-11 : Santé et bien-être des adolescents Présentation des résultats Par Claire Compagnon, Sylvie Jahier et Melissa Petit Page 12-19 : La santé des jeunes de 15-24 ans

Plus en détail

YOPI: 11.06.2013, La Roche sur Yon. TCA et parentalité. Repérage des TCA pendant la grossesse.

YOPI: 11.06.2013, La Roche sur Yon. TCA et parentalité. Repérage des TCA pendant la grossesse. YOPI: 11.06.2013, La Roche sur Yon TCA et parentalité Repérage des TCA pendant la grossesse. Anne CHASSEVENT Psychiatre, ELSA service d Addictologie CHU Nantes Epidémiologie. Epidémiologie. TCA 5 à 7%

Plus en détail

Deuxième Monitoring de l état de santé de la population migrante en Suisse (GMM II)

Deuxième Monitoring de l état de santé de la population migrante en Suisse (GMM II) Büro für arbeits- und sozialpolitische Studien BASS AG Konsumstrasse 20. CH-3007 Bern Tel. +41 (0)31 380 60 80. Fax +41 (0)31 398 33 63 info@buerobass.ch. www.buerobass.ch Departement Gesundheit Technikumstrasse

Plus en détail

Enquête sur la rémunération des médecins généralistes

Enquête sur la rémunération des médecins généralistes Enquête sur la rémunération des médecins généralistes Clément Bousson Soutenance de thèse 4 Juin 2013 Introduction Paiement à l acte Mode de rémunération majoritaire, pilier de la médecine libérale en

Plus en détail

Sessions Santé et Sécurité FFB

Sessions Santé et Sécurité FFB Sessions Santé et Sécurité FFB 19 Octobre 2009 (Sarthe) 23 Octobre (Mayenne) 20 Novembre (Vendée) 26 Novembre (Loire Atlantique) 27 Novembre (Maine et Loire) Le Stress Dr Fanny Chollet Médecin du Travail

Plus en détail

Pratiques préventives des médecins généralistes franciliens. Approche quantitative

Pratiques préventives des médecins généralistes franciliens. Approche quantitative Pratiques préventives des médecins généralistes franciliens Approche quantitative Nos pratiques sont-elles de nature à réduire les inégalités sociales de santé éventuellement présentes dans nos patientèles?

Plus en détail

Baromètre santé Poitou-Charentes 2010

Baromètre santé Poitou-Charentes 2010 Baromètre santé Poitou-Charentes 2010 CONTEXTE Le dépistage est défini par l OMS comme «l identification présomptive de maladies ou troubles non reconnus, par l application de tests, d examens ou d autres

Plus en détail

2016 FORMATIONS RESAD VAUCLUSE CAMARGUE

2016 FORMATIONS RESAD VAUCLUSE CAMARGUE 2016 IONS RESAD VAUCLUSE CAMARGUE Réseau Addictions VIH Hépatites Vaucluse Camargue 8 rue Krüger - 84000 AVIGNON - 04 90 16 96 46 resad84@resad84.org N d'organisme de formation : 938 402 897 84 SOMMAIRE

Plus en détail

Baclofène données du SNIIRAM Point de vue de la CNAMTS

Baclofène données du SNIIRAM Point de vue de la CNAMTS Baclofène données du SNIIRAM Point de vue de la CNAMTS Alain Weill 1, Christophe Chaignot 1, Philippe Ricordeau 1, François Alla 2, Hubert Allemand 2 1. Caisse nationale de l assurance maladie Direction

Plus en détail

La consommation de tabac de la population suisse entre 2001 et 2010

La consommation de tabac de la population suisse entre 2001 et 2010 Hans Krebs Kommunikation und Publikumsforschung Psychologisches Institut Sozial- und Gesundheitspsychologie La consommation de tabac de la population suisse entre 2001 et 2010 Résumé du rapport de recherche

Plus en détail

UNE TOXICOMANIE: LE CANNABIS

UNE TOXICOMANIE: LE CANNABIS UNE TOXICOMANIE: LE CANNABIS PRÉSENTÉ PAR Yves Dion, md Le 24 mai 2012 Objectifs d apprentissage: Comprendre les effets du cannabis Comprendre les effets du cannabis sur les apprentissages et le travail

Plus en détail

Exercice n 9 : Ne pas confondre observer et expérimenter

Exercice n 9 : Ne pas confondre observer et expérimenter Le pronostic des cancers du sein dépend de divers facteurs, dont la taille du cancer. En France, au cours d une étude, il a été observé un taux de survie plus important chez les femmes ayant un cancer

Plus en détail

A Disease Management Program in France : Lessons from the RESALIS Experiment 18 Months Before and 12 Months After Public Health Interventions

A Disease Management Program in France : Lessons from the RESALIS Experiment 18 Months Before and 12 Months After Public Health Interventions 4 th European Conference on Health Economics Université Paris V. 7-10 July 2002 A Disease Management Program in France : Lessons from the RESALIS Experiment 18 Months Before and 12 Months After Public

Plus en détail

Les addictions chez les jeunes à La Réunion Etat des lieux des données

Les addictions chez les jeunes à La Réunion Etat des lieux des données Les addictions chez les jeunes à La Réunion Etat des lieux des données DAT 974 - Axe 1 - Mission Observation COSU du 03/12/2012 Monique RICQUEBOURG Observatoire Régional de la Santé (ORS) 1 Plan de la

Plus en détail

L enquête Surveillance Médicale des Expositions aux Risques professionnels SUMER

L enquête Surveillance Médicale des Expositions aux Risques professionnels SUMER DARES Département Conditions de Travail et Santé DGT Inspection Médicale du Travail Ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité L enquête Surveillance Médicale des Expositions

Plus en détail

Perceptions et opinions des Canadiens à l égard de la consommation de tabac et d alcool chez les femmes enceintes

Perceptions et opinions des Canadiens à l égard de la consommation de tabac et d alcool chez les femmes enceintes La consommation de tabac et d alcool chez les femmes enceintes au Canada CENTRE D EXCELLENCE POUR LE DÉVELOPPEMENT DES JEUNES ENFANTS RAPPORT D ÉTUDE OMNIBUS Perceptions et opinions des Canadiens à l égard

Plus en détail

Sexualité et contraception

Sexualité et contraception 2CLASSE NDE DE La santé des jeunes en Haute-Normandie Sexualité et contraception L adolescence est une période de profondes mutations anatomiques, physiologiques, mentales et sociales. Elle est marquée

Plus en détail

Troubles Musculo-Squelettiques et Rachialgies chez les Masseurs- Kinésithérapeutes en France

Troubles Musculo-Squelettiques et Rachialgies chez les Masseurs- Kinésithérapeutes en France Troubles Musculo-Squelettiques et Rachialgies chez les Masseurs- Kinésithérapeutes en France Enquête nationale auprès de 1344 cas M. GONZALEZ*, A. FARRUGIA*, F. HEBTING**, N. BROESSEL*, A. CANTINEAU* *

Plus en détail

L évaluation des programmes de prévention du tabagisme en entreprise. Dépasser la simple mesure du nombre d arrêts du tabac

L évaluation des programmes de prévention du tabagisme en entreprise. Dépasser la simple mesure du nombre d arrêts du tabac L évaluation des programmes de prévention du tabagisme en entreprise Dépasser la simple mesure du nombre d arrêts du tabac Tony Foglia Chargé d études, ORS Bourgogne Objectifs L'évaluation de processus

Plus en détail

Diminuer la consommation de tabac pendant la grossesse par des mesures incitatives : un problème difficile à résoudre

Diminuer la consommation de tabac pendant la grossesse par des mesures incitatives : un problème difficile à résoudre Diminuer la consommation de tabac pendant la grossesse par des mesures incitatives : un problème difficile à résoudre Dr Blanquet M, Pr Gerbaud L, Mme Leger S, Dr Perthus I, Dr Laurichesse H, Pr Sauvan

Plus en détail

Profession, conditions de l'organisation du travail et détresse psychologique: Le travail est-il vraiment à mettre en cause?

Profession, conditions de l'organisation du travail et détresse psychologique: Le travail est-il vraiment à mettre en cause? Profession, conditions de l'organisation du travail et détresse psychologique: Le travail est-il vraiment à mettre en cause? Alain Marchand École de relations industrielles et GRASP Université de Montréal

Plus en détail

Pour une meilleure prise en compte de la santé mentale et de ses troubles

Pour une meilleure prise en compte de la santé mentale et de ses troubles 1 Pour une meilleure prise en compte de la santé mentale et de ses troubles En inter établissements à Montpellier plusieurs modules de formation à destination des travailleurs sociaux, éducateurs, psychologues,

Plus en détail

La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants

La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants La souffrance psychique des jeunes: le mal-être des étudiants Laurent Michel Délégué Général de l USEM Marie Portal Etudiante en Master 2 Promotion de la santé, ISPED Stagiaire à l USEM L USEM et les SMERS

Plus en détail

Parcours de vie et parcours scolaire des jeunes de moins de 18 ans fréquentant un Centre d éducation des adultes

Parcours de vie et parcours scolaire des jeunes de moins de 18 ans fréquentant un Centre d éducation des adultes Parcours de vie et parcours scolaire des jeunes de moins de 18 ans fréquentant un Centre d éducation des adultes Présentation d un projet de recherche en cours de réalisation Par Danielle Maltais, Ph.D.

Plus en détail