U reste un peu plus d'un mois aux particuliers pour réduire l'impôt sur le revenu et l'isp qu'ils paieront l'an prochain. Les solutions.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "U reste un peu plus d'un mois aux particuliers pour réduire l'impôt sur le revenu et l'isp qu'ils paieront l'an prochain. Les solutions."

Transcription

1 Page 1/6 Comment payer moins dimpôts U reste un peu plus d'un mois aux particuliers pour réduire l'impôt sur le revenu et l'isp qu'ils paieront l'an prochain. Les solutions. "fft*. DAMÉLEGUINOT tf darueleguinot FISCALITÉ II est encore temps d'agir pour adoucir la note fiscale Les contribuables ont en effet jusqu'au 31 décembre pour réaliser des investissements qui leur permettront de réduire les impôts qu'ils paieront en 2014 Us attendent d'ailleurs souvent le dernier mois de l'année pour sous crue des placements ouvrant droit à une réduction d'impôt sur le revenu immédiate ; fonds investis dans des PME non cotées (FIP, FCPI), le cinema (Sofica), placement retraite (Perp, Madelin) Ils peuvent aussi encore miser sur des placements immobiliers (SCPI Duflot notamment) ou faire un don. Mais, cette annee, la donne est un peu plus complexe que d'habitude, car les marges de manoeuvre sont limitées. Le plafond cumulé des réductions d'impôt possibles est passé le 1 er janvier a euros Certains placements entrent dans ce cadre, d'autres pas. Les contribuables soumis à l'isf disposent encore aussi de cinq semaines pour tenter d'alléger l'impôt qu'ils paieront l'an prochain De plus en plus, les placements de capitalisation (dont les revenus sont réinvestis), tels que l'assurance-vie ou le PEA, permettent d'optimiser la gestion fiscale et financière de son patrimoine. Toutefois, attention à ne pas se laisser aveugler par la carotte fiscale. La plupart des placements assortis de réductions d'impôts comportent en effet des frais de gestion élevés et surtout ils sont risqués. Leurs performances peuvent être très décevantes et, dans certains cas, les pertes en capital peuvent se ré vêler supérieures à l'économie d'impôt Notre dossier (pages JO à 32) vous donnera des pistes pour prendre les déc! sions les plus adaptées a votre profil.

2 Page 2/6 DE PLUS EN PLUS DE FOYERS IMPOSES Depuis deux ans, le nombre de personnes imposables a sensiblement augmente. En 2013, près de nouveaux foyers, pénalisés par le gel du barème, ont été soumis à l'impôt sur le revenu, selon Bercy. Un chiffre que certains jugent sous-évalué : ce serait en fait plus de 12 million de foyers qui seraient devenus imposables, soit 10% de plus qu'en Cette année-là, foyers supplémentaires avaient payé des impôts pour la première fois. NOMBRE DE FOYERS AYANT PAYÉ LIMPOT SUR LE REVENU, en millions <>auii tnlmsuaç cles finances /c C'est le montant de l'abattement exceptionnel sur les plus-values immobilières pour ceux qui vendent avant le 31 août fl concerne les résidences secondaires et les biens locatifs, LA NOUVELLE REFORME FISCALE INQUIÈTE LES FRANÇAIS Les Français gardent les yeux fixés sur Bercy. Chaque nouvelle loi de finances présentée à l'automne apporte son lot de nouvelles hausses d'impôts. Après avoir exprimé leur ras-le-bol, les ménages voulaient croire à une pause fiscale. Mais Jean-Marc Ayrault a annonce cette semaine une réforme fiscale. Les concertations commenceront bientôt, mais on ne sait pas quand cette réforme verra le jour. De quoi inquiéter à nouveau les contribuables...!^p Le gouvernement a tellement augmente les impôts qu'on est arrive à un degré de saturation qui rend toute réforme fiscale à prélèvement constant extrêmement difficile y GILLES CARREZ, PRÉSIDENT DE LA COMISSION DES FINANCES

3 Page 3/6 Comment payer moins d'impôts en 2014 Les contrijbuabjes ont encore cinq semaines pour réduire Jeurs impôts. Compte tenu des nouvejjes règles fiscales, ils doivent être plus sélectifs euros C'est le plafond des niches fiscales depuis le 1 er janvier. DANIÊLA GUINOT * danielegulnot Alors que les hausses d'impôts sont légion, il ést tentant d'alléger la note que l'on paiera en Les contribuables ont encore cinq semaines pour agir. Ils ont en effet jusqu'à la fin de l'année pour réaliser des investissements qui leur permettront de réaliser des économies d'impôts. Fonds investis dans des PME innovantes non cotées, immobilier, cinéma, retraite, démembrement de propriété, travaux... La palette de choix reste large. Mais les marges de manoeuvre des particuliers se sont réduites ces dernières années. Depuis le 1 er janvier, le plafond cumulé des réductions possibles s'élève en effet à euros par foyer fiscal. Les personnes qui emploient un salarié à domicile (babysitter, femme de ménage...) utilisent déjà une grande partie de cette enveloppe, ce qui limite leurs opportunités d'investissement pour réduire leurs impôts. «Toute/ois, souligne Olivier Rozenfeld, président associé de Fidroit, les particuliers qui ont réalisé des investissements Scellier avec des plafonds de défiscalisation supérieurs peuvent les combiner avec le plafond de euros.» Pai ailleurs, certaines niches fiscales ont conserve leurs propres règles de fonctionnement. Les investissements dans les DOM-TOM (Girardin) et dans le cinéma (Sofica, 10 sont actuellement ouvertes au public) continuent de bénéficier d'un plafonnement de euros par an. Enfin, le dispositif Malraux n'entre pas dans le plafonnement des niches fiscales. Tout comme les dons aux associations et aux fondations. Ne pas céder aux sirènes de la défiscalisation Dans ce contexte plus complexe, les particuliers doivent être plus sélectifs. Comment choisir alors les investissements les plus adaptés à ses besoins? «Les particuliers doivent avant tout avoir pour objectif de se constituer un patrimoine diversifié. R est imponant de ne pas céder aux sirènes de la défiscalisation en n'investissant son épargne que dans des placements risques comme les FIP et les FCPI par exemple», prévient Erwan Grumellon, responsable de l'ingénierie patrimoniale chez Swiss Life Banque privée. Avant d'investir, tenez compte du montant de votre Imposition et de la composition de votre patrimoine. Ceux qui souhaitent étoffer leur patrimoine immobilier, par exemple, pourront éventuellement investir dans les dispositifs Duflot (lire page 32), ou Censi-Bouvard, mais en prenant de nombreuses précautions. Quant à l'investissement Girardin en logement social (DOM-TOM), il procure une réduction immédiate de ses impôts. «Cet investissement à fonds perdu s'adresse surtout aux contribuables les plus taxés», précise Karine Lecocq, ingénieur patrimonial chez Lazard Frères Gestion. Réduire ses impôts n'implique pas nécessairement de souscrire des placements dédiés à la défiscalisation, souvent risqués. «Les particuliers peuvent aussi se constituer une épargne retraite défiscatisée», conseille Erwan Grumellon. Les sommes investies sur les contrats Madelin (pour les indépendants) ou sur les Perp (plan d'épargne populaire pour les salariés) sont en effet déductibles du revenu imposable dans la limite de 10 % des revenus professionnels (ou du bénéfice imposable pour les contrats Madelin). Les épargnants qui investissent dans des PEA (plan épargne en actions), des contrats d'assurance-vie ou des sicav de capitalisation, réduisent aussi leurs revenus disponibles et donc imposables, mais cette fois sur le long terme. «Le PEA n 'offre pas de réduction d'impôts immédiate, mais au terme de cinq ans, les revenus générés sont totalement exonérés d'impôt sur le revenu. Et c'est le seul placement dans cette situation», relève Karine Lecocq.

4 Page 4/6 Si vous avez déjà fait du «Scellier» > Revenu annuel : * Impôt dû: ^ Impôt apres investissements : 200 Cette famille avec deux jeunes enfants gagne SO 000 euros par an. Avec trois parts fiscales, elle devrait payer euros d'impôt sur le revenu. Cependant, ce couple emploie une baby-sitter qu'elle paie euros par an. A ce titre, 11 bénéficie d'un crédit d'impôt de euros. De plus, ces quadragénaires ont acheté en 2011 un appartement neuf en Scellier pour euros. Ce qui leur procure une réduction d'impôt de 3667 euros par an, pendant neuf ans. Resultat, en 2014, Ils ne paieront que 200 euros d'impôts I «Cette faml//e continue de bénéficier du plafonnement des niches fiscales en vigueur en 2011, qui correspondait o 18 DOO euros + 6 %. du revenu imposable. Cette année, ils pourraient réaliser de nouveaux investissements ouvrant droit à une économie d'impôt», explique Olivier Rozenf eld. Maîs, cela ne présenterait aucun intérêt. Lorsque le montant de l'avantage fiscal est superieur a celui de l'impôt, le surplus est perdu pour le contribuable. Lorsqu'il s'agit d'un crédit d'impôt, ll lui est rembourse, o. G. Prises de risques pour limiter la note > Revenu annuel : ^ Impôt sur le revenu : ^ Impôt apres investissements : M. et M me B. n'ont plus qu'un enfant lycéen à charge. À eux deux, Ils ont des revenus confortables de 100 DOO euros par an. S'ils ne font rien, Ils paieront euros dimpôt sur le revenu. Ils sont propriétaires de deux logements et disposent d'un patrimoine financier diversifié. Ils ont donc décidé de prendre des risques avec leurs placements afin de réduire leurs impôts. Ils ont investi 12 DOO euros dans un FIP (Investi dans des PME non cotées). Cela leur procure une réduction d'impôt de 2160 euros. Ils ont aussi placé euros dans une Sofica, avec à la clé une réduction d'impôt de 4500 euros (réduction maximale possible de euros). Au total, ces deux Investissements leur ont procuré une économie dimpôt de euros. Ils auraient pu réduire davantage encore la note en investissant des sommes plus Importantes, Mais Ils ont preféré limiter les risques car ils savent que les Sofica et les FIP sont des placements peu rémunérateurs. D.G. Se constituer une épargne retraite > Revenu annuel : 70 DOO > Impôt sur le revenu : > Impôt après investissements : 6351 Divorce et père d'un enfant, ce cadre supérieur gagne par an et paie euros dimpôt. Il a reçu une donation de ses parents et placé 50 DOO euros sur un plan épargne retraite populaire (Perp). Ses cotisations sont déductibles de son revenu imposable dans la limite de 10 % des revenus professionnels (plafonnés à euros). Comme il n'avait pas fait de versements depuis trois ans sur son Perp, M. R. utilise les possibilités de déductibllité associées au Perp des années précédentes (elles figurent sur l'avis d'imposition). Ce qui lui permet de déduire euros de ses revenus Imposables et de diviser par plus de deux sa note fiscale, qui passera donc de euros à euros. Toutefois, même s'il permet de se constituer une épargne retraite à moindre coût, le Perp est contraignant. Sauf cas exceptionnels (décès du conjoint...), les fonds épargnes sont bloqués jusqu'à la retraite. L'épargnant touchera ensuite une rente viagère imposable. o. G. Mode D'EMPLOI Simulations Ces trois simulations ont été réalisées par le cabinet Fidrott. Mode de calcul Les économies d'impôts ont eté calculées à partir du revenu net global imposable de chaque famille de contribuables.

5 Page 5/6 Plusieurs solutions possibles Certains investissements ouvrent droit à une réduction ou un crédit d'impôt (dispositif Duflot, FIP, FCPI, emploi à domicile...). L'avantage fiscal (plafonné à eurps) est alors déduit de l'impôt à payer. D'autres dispositifs (Perp, Madelin, dons, déficits fonciers...) sont eux déductibles du revenu imposable et donc de la base taxable. Ils n'entrent pas dans le plafonnement des niches fiscales. «Les contribuables peuvent associer ces deux formes d'allégements fiscaux», souligne Olivier Rozenfeld, président de Fidroit. Tour d'horizon. FCPI et FIP : des investissements risques En souscrivant des parts de Fonds commun de placement dans l'innovation (FCPI) ou de Fonds d'investissement de proximité (FIP), les investisseurs bénéficient d'une réduction d'impôt égale à 18 % de leurs versements dans la limite d'un investissement annuel de 12 DOO euros pour un célibataire ( euros pour un couple). À condition de conserver les parts pendant au moins cinq ans, voire beaucoup plus. Ces fonds supportent des frais élevés et sont risques. Bon nombre de ceux lancés depuis 1998 ont enregistré des performances négatives. Sofica : pour les passionnés de cinéma Dix Sofica sont actuellement ouvertes au public. En investissant dans une Société pour le financement de l'industrie cinématographie et audiovisuelle (Sofica), vous pourrez obtenu- une réduction d'impôt égale à 36 % du montant investi, dans la limite de 18 DOO euros. En échange, vous devrez conserver ces parts pendant au moins cinq ans. Ce placement offre une rentabilité souvent faible après avantage fiscal. ^Dispositif Malraux : r réhabiliter l'immobilier ancien Ce dispositif, qui n'entre plus dans le plafond des niches fiscales, permet d'investir dans de l'immobilier ancien à caractère historique, de le rénover et de déduire une partie des travaux (22 % ou 30 % selon l'immeuble), dans la limite de IOU 000 euros par an. Le bien doit ensuite être loué au moins neuf ans. «Ce dispositif s'adresse principalement aux contribuables situés dans les plus hautes franches du barème de l'impôt et ayant une connaissance du marché immobilier ou, mieux encore, du bien à restaurer», précise Karine Leclercq chez Lazard Frères Gestion. ^ Dons : la générosité r encouragée Si vous donnez à une fondation ou une association, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66 % du montant versé dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. Si vous dépassez ce plafond, vous pourrez reporter l'excédent sur vos déclarations les cinq années suivantes. Mais, en cette période de crise, les Français donnent moins. «22 % des donateurs ont indiqué qu'ils donneraient moins en 2013», souligne une étude Recherches et Solidarité. D.G.

6 Ces contribuables qui luttent pour alléger l'isf Page 6/6 ANNEBOOESCOT if abodescot<ï>lefigaro.fr Généreux malgré eux? Pour certains Français, la fiscalité est si lourde désormais qu'ils préfèrent... faire don de leurs placements! «Des obligations qui rapportent 3 % brut ont un rendement net négatif une fois payes 15,5 % de prélèvements sociaux, 45% d'impôt sur le revenu et l'isf. Les garder revient à perdre de l'argent», remarque Laurent Desmoulière, directeur de l'ingénierie patrimoniale chez Meeschaert. La solution? En donner, pour quèlques années seulement, l'usufruit (les revenus). Cette donation temporaire d'usufruit est une des solutions couramment préconisée par les conseillers en gestion privée à leurs clients assujettis à l'isf. «Elle ne doit pas avoir un but exclusivement fiscal. C'est pourquoi elle est souvent faite à des enfants pour financer leurs études», explique Marie Damourette, responsable de l'ingénierie patrimoniale chez Cogefi. Les éventuels droits de donation, au-delà des abattements ( euros par enfant tous les quinze ans) sont calculés sur 23% de la valeur du bien si l'usufruit est donné pour dix ans maximum, 46% pour vingt ans, etc. La dépense est souvent largement compensée par l'économie d'isf et même d'impôt sur le revenu, puisque l'enfant qui reçoit ces revenus est en principe imposé à un taux plus faible que ses parents. «Certains contribuables soutiennent aussi de cette façon des associations ou fondations. Et celles-ci ne paient aucun impôt sur ces donations temporaires», ajoute Laurent Desmoulière. Si elles sont consenties avant la fin de l'année, ces opérations allégeront l'isf dès l'an prochain. Elles permettent aussi de profiter encore mieux du plafonnement de l'isf.en effet, si l'impôt sur la fortune et l'impôt sur le revenu cumulés dépassent 75% de leurs revenus, l'isf est automatiquement réduit à due concurrence. C'est pourquoi les contribuables cherchent désormais à juguler leurs revenus. Les propriétaires de patrimoines immobiliers sont incités par exemple à réaliser des travaux dans les logements locatifs, pour réduire leurs revenus fonciers imposables. «Certains prennent le parti de souscrire des SCPI "déficit foncier", qui génèrent des travaux déductibles des revenus fonciers», note Laurent Desmoulière. Ceux qui ont la fibre financière font la chasse aux dividendes ou aux coupons. Plus question d'en recevoir, il faut autant que possible miser sur les sicav et FCP de capitalisation (où les revenus sont réinvestis et non distribués), le PEA, l'assurance-vie ou les contrats de capitalisation, etc. Alléger son patrimoine Puisque le gouvernement et r administration fiscale se battent pour que les intérêts des sommes placées sur les fonds en euros d'assurance-vie (à capital garanti) soient considérés, pour ce plafonnement, comme des revenus - même si l'épargnant ne les a pas retirés du contrat -, les conseillers fiscaux suggèrent à leurs clients... de transférer tout simplement ces capitaux vers les sicav ou des FCP qui, au sein du même contrat, peuvent les remplacer avantageusement. L'autre piste? Réduire le patrimoine imposable. Cela explique l'engouement pour les œuvres d'art, exonérées d'isf, ou pour les forêts (lire également page 39), qui ont aussi cet avantage. Cette logique explique également l'engouement pour les placements immobiliers (logements, SCPI) démembrés. «Le contribuable n'achète que la nue-propriété, et cet actif n 'entre pas dans l'assiette de l'isf, puisque seul l'usufruitier est soumis à cet impôt», rappelle Marie Damourette. Mais pour les Français prêts à transmettre définitivement une partie de leur patrimoine, les donations en pleine propriété sont la voie royale, pour réduire la base imposable et les revenus. C'est l'occasion de bénéficier des abattements préviis pour les petits-enfants, notamment, qui n'existent pas en cas de succession.

Comment Faire pour Payer moins d'impôts en 2015

Comment Faire pour Payer moins d'impôts en 2015 Comment Faire pour Payer moins d'impôts en 2015 Payer moins d'impôt en 2015? C'est possible, à condition d'agir dès maintenant : passé le 31 décembre, vous ne pourrez plus bénéficier des avantages fiscaux

Plus en détail

Les Patrimoniales 2013

Les Patrimoniales 2013 Les Patrimoniales 2013 La nouvelle fiscalité dans votre stratégie patrimoniale Nathalie ROUVIERE Crédit Agricole Banque Privée Bruno DUCASTEL Amundi Gestions Spécialisées page 1 La gestion de patrimoine

Plus en détail

Réunions patrimoniales Janvier Février 2013

Réunions patrimoniales Janvier Février 2013 Réunions patrimoniales Janvier Loi de Finances pour 2013 et 3 ème Loi de finances Rectificative pour 2012 Le présent document vous est transmis à titre personnel, il a été réalisé sur la base de l environnement

Plus en détail

édition 2009 / 2010 Les essentiels 50 conseils Guide pratique hors-série pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE.

édition 2009 / 2010 Les essentiels 50 conseils Guide pratique hors-série pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. édition 2009 / 2010 Les essentiels Guide pratique hors-série 50 conseils pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. Avant-Propos Déductions, réductions et crédits d impôt de

Plus en détail

COMMENT REDUIRE SON IMPOT SUR LE REVENU?

COMMENT REDUIRE SON IMPOT SUR LE REVENU? COMMENT REDUIRE SON IMPOT SUR LE REVENU? 24 novembre 2009 1 PLAN DE L INTERVENTION Introduction 1 ère partie : La Loi Scellier 2 ème partie : La Loi Girardin Industriel 3 ème partie : La souscription au

Plus en détail

Sommaire Introduction 1re partie La dimension stratégie et objectifs patrimoniaux

Sommaire Introduction 1re partie La dimension stratégie et objectifs patrimoniaux Sommaire Introduction...15 Qu est-ce que le patrimoine?...15 À combien s élève le patrimoine des Français?...15 De quoi est-il composé?...16 Qu est-ce que la gestion de patrimoine?...17 Quelles sont les

Plus en détail

L impôt sur le revenu des personnes physiques Calcul Plafonnement des Niches et Actions. Réunion CEGECOBA ASSAPROL 21 mai 2015.

L impôt sur le revenu des personnes physiques Calcul Plafonnement des Niches et Actions. Réunion CEGECOBA ASSAPROL 21 mai 2015. L impôt sur le revenu des personnes physiques Calcul Plafonnement des Niches et Actions Réunion CEGECOBA ASSAPROL 21 mai 2015 intervenante: Karine SALVAT CONSEILLER en INVESTISSEMENT FINANCIER 1 Objectif

Plus en détail

Les jeudis du patrimoine

Les jeudis du patrimoine Les jeudis du patrimoine Quelles solutions pouvez-vous envisager pour réduire votre impôt sur le revenu? Le 29 novembre 2012 19h30 07/12/2012 1 Présentation des héros du jour Couple : Sophie et Marc, 2

Plus en détail

L IMPÔT SUR LA FORTUNE

L IMPÔT SUR LA FORTUNE L IMPÔT SUR LA FORTUNE Cet impôt a succédé à l'«impôt sur les grandes fortunes» (IGF) créé en 1982. Créé par la loi de finances pour 1989, il reprend les mécanismes et la philosophie de l'igf, supprimé

Plus en détail

7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE Comment alléger le poids de ses impôts?

7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE Comment alléger le poids de ses impôts? 7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE Comment alléger le poids de ses impôts? P.S. Des solutions sortant des sentiers battus! 7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE De vraies optimisations fiscales facilement applicables!

Plus en détail

L IMPOT SUR LE REVENU ET L ISF EN 2015. Avoir les bons réflexes pour améliorer sa situation patrimoniale

L IMPOT SUR LE REVENU ET L ISF EN 2015. Avoir les bons réflexes pour améliorer sa situation patrimoniale Claire Valérie L IMPOT SUR LE REVENU ET L ISF EN 2015 Avoir les bons réflexes pour améliorer sa situation patrimoniale LE SOMMAIRE 1. Que faire pour diminuer son IR 2. Maîtriser son ISF L IMPOT SUR LE

Plus en détail

Que faire? Conseils et Précautions. Optimisations patrimoniales et fiscales. Jeudi 1 er Novembre 2012

Que faire? Conseils et Précautions. Optimisations patrimoniales et fiscales. Jeudi 1 er Novembre 2012 Que faire? Conseils et Précautions Optimisations patrimoniales et fiscales Jeudi 1 er Novembre 2012 Plan I. Réduire la base imposable II. Réduire l impôt III. Conclusion : Conseils et précautions L épargne

Plus en détail

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2013

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2013 Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2013 Octobre 2012 Sommaire 1. IMPOT SUR LE REVENU... 2 2. TAXATION DES REVENUS DU CAPITAL AU BAREME PROGRESSIF... 3 3. TAXATION DES PLUS-VALUES

Plus en détail

1. Lois de Finances rectificatives 2011... 2. 1.1. LFR 2011 adoptée le 6 juillet 2011 : Fiscalité du Patrimoine... 2. 1.1.1. Réforme de l ISF...

1. Lois de Finances rectificatives 2011... 2. 1.1. LFR 2011 adoptée le 6 juillet 2011 : Fiscalité du Patrimoine... 2. 1.1.1. Réforme de l ISF... version6.2.1.0 Dernières évolutions 1. Lois de Finances rectificatives 2011... 2 1.1. LFR 2011 adoptée le 6 juillet 2011 : Fiscalité du Patrimoine... 2 1.1.1. Réforme de l ISF... 2 1.1.2. Donations et

Plus en détail

Réduire ses impôts en 2014. «De nombreuses stratégies possibles, quelques précautions à prendre»

Réduire ses impôts en 2014. «De nombreuses stratégies possibles, quelques précautions à prendre» Réduire ses impôts en 2014 «De nombreuses stratégies possibles, quelques précautions à prendre» Nos modalités d intervention 1 er rendez-vous Présentation du cabinet Découverte de votre patrimoine Détermination

Plus en détail

Présentation de la loi de finances 2013

Présentation de la loi de finances 2013 Expertise Comptable Audit Social Juridique Notre vocation est de mesurer la valeur Notre ambition, vous aider à la créer Conseils Présentation de la loi de finances 2013 Actualités sociales et fiscales

Plus en détail

Estimation de votre impôt sur les revenus 2007

Estimation de votre impôt sur les revenus 2007 Estimation de votre impôt sur les revenus 27 21/12/27 Synthèse des données et résultats Données de votre simulation Nombre de parts 1 Revenus net catégoriels Traitements et salaires, pensions et rentes

Plus en détail

Votre Conseiller Privé CONTACT - FINANCE. Cabinet de Conseil en Gestion de patrimoine

Votre Conseiller Privé CONTACT - FINANCE. Cabinet de Conseil en Gestion de patrimoine Votre Conseiller Privé CONTACT - FINANCE Cabinet de Conseil en Gestion de patrimoine Crée en 1990 Votre déclaration d impôt! Dates Limites : Déclaration Papier 27 Mai Déclaration Internet 7 Juin Barême

Plus en détail

défi sca tion réduisez vos impôts 50 Conseils indispensables UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE.

défi sca tion réduisez vos impôts 50 Conseils indispensables UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. défi sca tion li 20 09 sa Guide 009 pratique n 2 réduisez vos impôts 50 Conseils indispensables UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. édito Avant-Propos Déductions, abattements, exonérations Vous

Plus en détail

FISCALITE ET PATRIMOINE Que faire en 2012-2013? Le 24 octobre 2012

FISCALITE ET PATRIMOINE Que faire en 2012-2013? Le 24 octobre 2012 FISCALITE ET PATRIMOINE Que faire en 2012-2013? Le 24 octobre 2012 Vos experts Valérie Pruvost vient de la Banque Privée, elle était gérant privé chez Financière de l Echiquier et Carmignac Gestion. En

Plus en détail

Instruction du 10 mai 1996 (BOI 7 S-5-96)

Instruction du 10 mai 1996 (BOI 7 S-5-96) G ISF SONT EXONERES Instruction du 10 mai 1996 (BOI 7 S-5-96) L'article 6 de la loi de finances pour 1996 (n 95-1346 du 30 décembre 1995 - JO du 31 décembre 1995, p. 19030 et 19031): - précise le champ

Plus en détail

LES NOUVEAUTES 2013. - Impôt sur le revenu : ENTREE EN VIGUEUR. Barème progressif sur l impôt sur le revenu : Impôt sur le revenu 2013 (revenus 2012)

LES NOUVEAUTES 2013. - Impôt sur le revenu : ENTREE EN VIGUEUR. Barème progressif sur l impôt sur le revenu : Impôt sur le revenu 2013 (revenus 2012) LES NOUVEAUTES 2013 La loi de finances pour 2013, la troisième loi de finances rectificative pour 2012 et la loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 sont désormais publiées au Journal officiel.

Plus en détail

Actualité fiscale. Ce document, support d une présentation orale, est indissociable des commentaires qui l accompagnent.

Actualité fiscale. Ce document, support d une présentation orale, est indissociable des commentaires qui l accompagnent. LAZARD FRÈRES GESTION SAS 25, rue de Courcelles 75008 Paris Stéphane JACQUIN Karine LECOCQ Ce document, support d une présentation orale, est indissociable des commentaires qui l accompagnent. Octobre

Plus en détail

LE PERP retraite et protection

LE PERP retraite et protection LE PERP retraite et protection Benoit Rama http://www.imaf.fr Le PERP (Plan d Épargne Retraite Populaire) est une mesure d encouragement à la préparation de la retraite destinée aux salariés. Il copie

Plus en détail

CLIENT INVESTISSEUR SCPI. Achète des parts de SCPI. Les locataires payent des LOYERS à la SCPI. Distribution de revenus, valorisation du patrimoine

CLIENT INVESTISSEUR SCPI. Achète des parts de SCPI. Les locataires payent des LOYERS à la SCPI. Distribution de revenus, valorisation du patrimoine Investir en SCPI Une SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier est un produit d investissement collectif non coté investi en immobilier. L acquisition de parts de SCPI permet à l investisseur d effectuer

Plus en détail

PARTICULIERS FISCALITÉ

PARTICULIERS FISCALITÉ PARTICULIERS FISCALITÉ 2014 SOMMAIRE CE QUI CHANGE EN 2014 p.4 1 - IMPÔT SUR LE REVENU p.6 2 - IMPÔT DE SOLIDARITÉ SUR LA FORTUNE p.7 3 - REVENUS DE CAPITAUX MOBILIERS p.7 4 - PLUS-VALUES DE CESSION DE

Plus en détail

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 :

Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : I.S.F. Patrimoine taxable Vous résidez fiscalement en France? Ce qui change pour vous au 1 er janvier 2013 : Vous êtes redevable de l ISF si votre patrimoine net taxable excède 1,3 million au 1 er janvier

Plus en détail

Contenu. 1. Vous et votre impôt sur le revenu. 2. Vous et l immobilier. Contenu

Contenu. 1. Vous et votre impôt sur le revenu. 2. Vous et l immobilier. Contenu Contenu 1. Vous et votre impôt sur le revenu 1.1. Présentation générale........................................ 1 1.1.1. Le nouveau barème.................................... 1 1.1.2. Quelques remarques....................................

Plus en détail

Plafonnement fiscal des investissements et bouclier fiscal. Du constat au conseil

Plafonnement fiscal des investissements et bouclier fiscal. Du constat au conseil Plafonnement fiscal des investissements et bouclier fiscal Du constat au conseil Intervenants Félix CICERON, Directeur de l ingénierie patrimoniale, Expert& Finance José SOTO, Directeur des partenariats

Plus en détail

les guides conseils Allégez vos impôts

les guides conseils Allégez vos impôts les guides conseils Allégez vos impôts Nouvelle édition - Janvier 2008 2-3 Introduction Défiscaliser, c est payer moins d impôts en toute légalité. Tous les impôts sont concernés : impôt sur le revenu,

Plus en détail

LA LETTRE DE EDITO. Refonte du barème de l IR. Optimisez votre Impôt sur le revenu! N 26 Mai 2015. Tranches (1)

LA LETTRE DE EDITO. Refonte du barème de l IR. Optimisez votre Impôt sur le revenu! N 26 Mai 2015. Tranches (1) LA LETTRE DE N 26 Mai 2015 EDITO Optimisez votre Impôt sur le revenu! Nous vous proposons dans cette lettre d information les règles principales applicables pour déterminer et optimiser votre impôt sur

Plus en détail

Loi de finances rectificative pour 2011

Loi de finances rectificative pour 2011 Loi de finances rectificative pour 2011 La loi de finances rectificative pour 2011 a été définitivement adoptée le 6 juillet dernier et devrait, sauf recours constitutionnel, être prochainement publiée

Plus en détail

LOI DE FINANCE 2013 22/01/2013. Aella Conseil 76 boulevard Exelmans 75016 Paris. Tél : 01 44 14 04 04 contact@aellaconseil.com

LOI DE FINANCE 2013 22/01/2013. Aella Conseil 76 boulevard Exelmans 75016 Paris. Tél : 01 44 14 04 04 contact@aellaconseil.com LOI DE FINANCE 2013 La loi de Finance 2013 apporte son lot de nouveautés. Nombre de régimes tant pour les entreprises que pour les particuliers sont impactés en profondeur. Ci-après la revue des principaux

Plus en détail

Fiscalité, placements. réductions d impôt

Fiscalité, placements. réductions d impôt Fiscabanque Fiscalité, placements & réductions d impôt À jour des dispositions de la loi de finances 2012 2015 Actualisé sur Internet Gervais Morel avec la participation de David Ecochard I Sommaire Introduction

Plus en détail

Les solutions pour réduire votre Impôt sur la Fortune. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence

Les solutions pour réduire votre Impôt sur la Fortune. Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Les solutions pour réduire votre Impôt sur la Fortune Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Vous êtes soumis à l Impôt sur la Fortune : quelles sont les règles qui s appliquent?...p3

Plus en détail

Chapitre 5 - Planifier ses finances personnelles. Plan

Chapitre 5 - Planifier ses finances personnelles. Plan Chapitre 5 - Planifier ses finances personnelles Plan Planifier sa retraite deux méthodes le rôle des systèmes de retraite l'impact de la fiscalité Faut-il investir dans des études supérieures? Faut-il

Plus en détail

Version 8.1 Mars 2013

Version 8.1 Mars 2013 Version 8.1 Mars 2013 Principales évolutions 1 Evolutions législatives... 2 1.1 Fiscalité Impôt sur le revenu... 2 1.1.1 Gel du barème 2013 appliqué aux revenus de 2012, revalorisation de la décote et

Plus en détail

Fiscalité, placements. réductions d impôt

Fiscalité, placements. réductions d impôt Fiscabanque Fiscalité, placements & réductions d impôt À jour des dispositions de la loi de finances 2011 2014 Actualisé sur Internet Gervais Morel avec la participation de David Ecochard Sommaire I Sommaire

Plus en détail

Réduire ses impôts en 2013. «De nombreuses stratégies possibles, quelques précautions à prendre»

Réduire ses impôts en 2013. «De nombreuses stratégies possibles, quelques précautions à prendre» Réduire ses impôts en 2013 «De nombreuses stratégies possibles, quelques précautions à prendre» Nos Modalités d Intervention 1 er rendez-vous Présentation du cabinet Découverte de votre patrimoine Détermination

Plus en détail

Présentation du dispositif fiscal : Article 217 undecies du CGI

Présentation du dispositif fiscal : Article 217 undecies du CGI Présentation du dispositif fiscal : Article 217 undecies du CGI Pour les entreprises soumises à l Impôt sur les Sociétés, le dispositif Girardin Société 100 % permet de déduire du résultat imposable la

Plus en détail

Les caractéristiques de votre projet

Les caractéristiques de votre projet Les caractéristiques de votre projet Cette simulation tient compte des dispositions légales (loi de finances 2011) et contractuelles en vigueur. Votre situation initiale REVENU, compte tenu de votre situation

Plus en détail

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2013 du 20 décembre 2012

Les principales dispositions de la loi de finances pour 2013 du 20 décembre 2012 Les principales dispositions de la loi de finances pour 2013 du 20 décembre 2012 PLAFONNEMENT GLOBAL (CGI. art. 2000 A) Montant du plafonnement global des niches fiscales CGI. art. 2000 A Le montant du

Plus en détail

Votre résidence fiscale est en France

Votre résidence fiscale est en France Votre résidence fiscale est en France B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour 30 août 2011) En France, l impôt sur la fortune, appelé Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), est un impôt qui frappe le patrimoine.

Plus en détail

www.loi-scellier-2011.fr

www.loi-scellier-2011.fr www.loi-scellier-2011.fr Une Mesure Exceptionnelle en faveur de l'investissement Locatif La Loi Scellier 2011 permet aux contribuables français qui réalisent un investissement immobilier dans le neuf en

Plus en détail

LA FISCALITÉ DES REVENUS ET DU PATRIMOINE

LA FISCALITÉ DES REVENUS ET DU PATRIMOINE LA FISCALITÉ DES REVENUS ET DU PATRIMOINE FIDROIT 1 RÉDACTION DE LA DÉCLARATION D ISF Le patrimoine net taxable étant supérieur à 2 570 000, c est la déclaration n 2725 et ses annexes qui doivent être

Plus en détail

Plan d'epargne Retraite Populaire

Plan d'epargne Retraite Populaire Plan d'epargne Retraite Populaire Préparez votre retraite en bénéficiant d une fiscalité avantageuse (1) grâce au Plan d Épargne Retraite Populaire. EN BREF Le Plan d Épargne Retraite Populaire est un

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Les principales mesures qui concernent votre patrimoine sont les suivantes : Gel du barème de l impôt sur le revenu

NOTE D INFORMATION. Les principales mesures qui concernent votre patrimoine sont les suivantes : Gel du barème de l impôt sur le revenu 36, rue de Monceau 75008 Paris 61, rue de la République 69002 Lyon www.seine-saone-finance.fr NOTE D INFORMATION Date : 14 janvier 2013 Objet : Loi de finances pour 2013, loi de finances rectificative

Plus en détail

FISCALITÉ 2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2013 LOI DE FINANCES 2014

FISCALITÉ 2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2013 LOI DE FINANCES 2014 1 FISCALITÉ 2014 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2013 LOI DE FINANCES 2014 2 Fiscalité 2014 SOMMAIRE I. Imposition des revenus II. Optimisation de l impôt sur le revenu III. Imposition des plus-values IV.

Plus en détail

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension.

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension. GLOSSAIRE DES PRINCIPAUX TERMES UTILISÉS 1 EN MATIÈRE DE PRODUITS FINANCIERS Action : Titre représentant une part du capital d une société (cotée ou non cotée en Bourse). Il s agit d un titre de propriété

Plus en détail

Fippatrimoine.com. Dossier page 2 à 4

Fippatrimoine.com. Dossier page 2 à 4 Votre Conseiller Newsletter d informations juridiques et fiscales N 63 Nov 2014 ELEPHANT PATRIMOINE Gérard CHIQUOT 9 rue de Courtalin - Marne La Vallée 77700 MAGNY LE HONGRE 01 64 63 69 81 g.chiquot@fippatrimoine.com

Plus en détail

www.bredbanqueprivee.com

www.bredbanqueprivee.com www.bredbanqueprivee.com BRED Banque Populaire - Société anonyme coopérative de banque populaire régie par les articles L 512-2 et suivants du code monétaire et financier et l ensemble des textes relatifs

Plus en détail

Financement des études supérieures

Financement des études supérieures Page 1 sur 10 Financement des études supérieures Cas d étude : couple de quarantenaires avec 3 enfants de 9, 6 et 4 ans. Début des études pour le 1 er enfant = 2022 Début des études pour le 2 e enfant

Plus en détail

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT?

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Quels sont vos objectifs de placement? 2 3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Les facteurs à prendre en compte Ils dépendent de votre personnalité, de votre âge, de votre situation de famille et de

Plus en détail

18, Quai de la Rapée 29 novembre 2010. Par Philippe Baillot Directeur de BRED Banque Privée

18, Quai de la Rapée 29 novembre 2010. Par Philippe Baillot Directeur de BRED Banque Privée 18, Quai de la Rapée 29 novembre 2010 Par Philippe Baillot Directeur de BRED Banque Privée A. La logique de la fiscalité immobilière B. Les évolutions fiscales en cours C. L anticipation de nouvelles «pulsions»

Plus en détail

Présentation de la loi Malraux 30 % sur 9 ans

Présentation de la loi Malraux 30 % sur 9 ans Présentation de la loi Malraux 30 % sur 9 ans Pour les contribuables qui payent entre 15.000 et 30.000 d impôt sur le revenu par an, le dispositif Malraux 30 % sur 9 ans est la loi de défiscalisation liée

Plus en détail

Chantal Zanga Martial JAYTENER. Allianz FinanceConseil Gestion Privée

Chantal Zanga Martial JAYTENER. Allianz FinanceConseil Gestion Privée Chantal Zanga Martial JAYTENER Allianz FinanceConseil Gestion Privée La défiscalisation Comment ne pas subir sa fiscalité? Comment choisir parmi toutes les offres de défiscalisation? Sommaire : les différentes

Plus en détail

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal»

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Ce qu il faut retenir Article 74 de la loi de finances pour 2006 Dans la situation actuelle, il peut arriver que le montant total

Plus en détail

VOUS ACCOMPAGNER AVEC L AIDE MÉMOIRE FISCAL

VOUS ACCOMPAGNER AVEC L AIDE MÉMOIRE FISCAL GESTION PRIVÉE VOUS ACCOMPAGNER AVEC L AIDE MÉMOIRE FISCAL 2013 - Particuliers - Mise à jour octobre 2013 I - IMPÔT SUR LE REVENU Barème 2013 de l impôt sur les revenus (IR) 2012 Revenu imposable (R/N)

Plus en détail

68 rue Duquesne 69006 LYON Tel : 04 78 89 01 49 Fax : 04 72 43 09 76 Mail : contact@fpconseil.fr

68 rue Duquesne 69006 LYON Tel : 04 78 89 01 49 Fax : 04 72 43 09 76 Mail : contact@fpconseil.fr 68 rue Duquesne 69006 LYON Tel : 04 78 89 01 49 Fax : 04 72 43 09 76 Mail : contact@fpconseil.fr 1 REUNION DU 19 NOVEMBRE 2012 SOMMAIRE Loi de Finances rectificative 2012 Loi de Financement de la Sécurité

Plus en détail

Niches fiscales. Objectifs des dérogations fiscales

Niches fiscales. Objectifs des dérogations fiscales Niches fiscales Objectifs des dérogations fiscales Elles permettent de minimiser l'impôt du contribuable qui - s'il maîtrise bien la fiscalité - peut en les invoquant ne pas payer d'impôt ou beaucoup moins

Plus en détail

LA DEFISCALISATION IMMOBILIERE

LA DEFISCALISATION IMMOBILIERE ESSEC Business School Mastère Techniques Financières - 2011 COURS : GESTION DE PATRIMOINE LA DEFISCALISATION IMMOBILIERE Samuel DRUGEON Charles MOATI Karim SOYAH Introduction La crise a incité la plupart

Plus en détail

PRINCIPE DE LA LOI SCELLIER

PRINCIPE DE LA LOI SCELLIER PRINCIPE DE LA LOI SCELLIER Afin de relancer le marché de l'immobilier neuf, la construction, et d'une manière plus générale le bâtiment, le gouvernement et le parlement ont voté, dans la loi de finances

Plus en détail

Réformes fiscales 2011 et 2012

Réformes fiscales 2011 et 2012 Réformes fiscales 2011 et 2012 Impacts patrimoniaux et optimisations 1 Les réformes r fiscales : IR, Donations, ISF Loi de finances rectificative pour 2011 (publiée au JO du 30/07/2011) Et loi de finance

Plus en détail

> Abréviations utilisées

> Abréviations utilisées Aide-mémoire fiscalité des particuliers 2015 > Abréviations utilisées BNC : bénéfices non commerciaux IR : impôt sur le revenu NP : nue-propriété PFL : prélèvement forfaitaire libératoire PVI : plus-value

Plus en détail

Diversifier son patrimoine tout en réduisant ses impôts

Diversifier son patrimoine tout en réduisant ses impôts Diversifier son patrimoine tout en réduisant ses impôts 1 Diversifier son patrimoine. Problématiques liées au développement du patrimoine Minorer les risques Optimiser la fiscalité Développer son patrimoine

Plus en détail

Panorama de la fiscalité des retraites

Panorama de la fiscalité des retraites DIRECTION DE LA PRÉVISION SOUS-DIRECTION D Paris, le 28 novembre 2002 BUREAU DES ÉTUDES FISCALES 139, RUE DE BERCY - TÉLÉDOC 75572 PARIS CEDEX 12 Référence : D2-02-044 Damien ECHEVIN Dominique BRIAIRE

Plus en détail

Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer»

Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer» Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer» Bienvenue à la soirée «fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer Avec le soutien de LOI DE FINANCES 2013 Revue des principales mesures

Plus en détail

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables Sommaire La famille Le couple 1. Union 12 2. Mariage, Pacs, concubinage : que choisir? 13 La gestion des biens du couple 3. Biens meubles et immeubles 15 4. Régime primaire 17 5. Choix du régime matrimonial

Plus en détail

Bien gérer son patrimoine

Bien gérer son patrimoine Bien gérer son patrimoine Yves Gambart de Lignières, 2011 ISBN : 978-2-212-54933-1 Sommaire Sommaire... 3 Avant-propos... 5 Le diagnostic... 7 LA FAMILLE Le concubinage ou l union libre... 8 Le Pacs...

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE INVESTISSEMENT IMMOBILIER

OPTIMISEZ VOTRE INVESTISSEMENT IMMOBILIER PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable DESS en Banques et Finances Commissaire aux Comptes et Professeur de droit fiscal OPTIMISEZ VOTRE INVESTISSEMENT IMMOBILIER www.editions-organisation.com/livres/denos

Plus en détail

LES LOIS DE DEFISCALISATIONS DONNANT DROIT À DES RÉDUCTIONS D IMPOTS

LES LOIS DE DEFISCALISATIONS DONNANT DROIT À DES RÉDUCTIONS D IMPOTS Les Niches Fiscales Sommaire INTRODUCTION LES LOIS DE DEFISCALISATIONS DONNANT DROIT À DES RÉDUCTIONS D IMPOTS 1. La Loi Scellier 2. La Loi Girardin 3. La Location Meublée Professionnelle (LMP) 4. Le Loueur

Plus en détail

La lettre du Patrimoine

La lettre du Patrimoine Chère Madame, Cher Monsieur, 2 septembre 2013, Tradidance apporte une première victoire à l écurie Traditia Racing Club. La lettre du Patrimoine Au-delà de l horizon, quelles solutions? 12 novembre 2013

Plus en détail

Fippatrimoine.com. Dossier page 2 à 8. Brèves en page 9

Fippatrimoine.com. Dossier page 2 à 8. Brèves en page 9 Newsletter d informations juridiques et fiscales Fippatrimoine.com VOTRE CONSEILLER ÉLÉPHANT PATRIMOINE Gérard CHIQUOT 9 rue de Courtalin - Marne La Vallée 77700 Magny Le Hongre g.chiquot@fippatrimoine.com

Plus en détail

LES VALEURS MOBILIERES LA FISCALITE DES PLACEMENTS A LONG TERME

LES VALEURS MOBILIERES LA FISCALITE DES PLACEMENTS A LONG TERME LES VALEURS MOBILIERES LA FISCALITE DES PLACEMENTS A LONG TERME Une note de Riviera Family Office Mise à jour : juillet 2004 Les principaux avantages fiscaux des valeurs mobilières Aucune imposition sous

Plus en détail

Réussissons ensemble

Réussissons ensemble Réussissons ensemble Déroulement de la présentation: Présentation du Groupe SECA FOREZ IRPP: Retour d expérience Présentation du Groupe Création en 1953, Aujourd hui, 3 cabinets: SECA, ECCS, ARS 3 associés

Plus en détail

4.2.3. Optimisation de la rémunération du dirigeant de société soumise à l IS

4.2.3. Optimisation de la rémunération du dirigeant de société soumise à l IS 4 4.2.3. Optimisation de la rémunération du dirigeant de société soumise à l IS Le dirigeant d une entreprise soumise à l IS dispose d une grande liberté pour construire sa rémunération, puisqu elle peut

Plus en détail

Si vous avez réalisé des retraits sur votre PEA «classique», vous pourrez bénéficier d une nouvelle enveloppe fiscale pour de nouveaux versements

Si vous avez réalisé des retraits sur votre PEA «classique», vous pourrez bénéficier d une nouvelle enveloppe fiscale pour de nouveaux versements Le PEA PME-ETI Création d un nouveau PEA-PME permettant d investir dans des PME et des ETI EN BREF Dispositif adopté par le Parlement dans le cadre de la Loi de finances pour 2014, le PEA «PME- ETI» est

Plus en détail

POINT PATRIMONIAL : La transmission par la donation dans le cadre d un démembrement de propriété

POINT PATRIMONIAL : La transmission par la donation dans le cadre d un démembrement de propriété POINT PATRIMONIAL : La transmission par la donation dans le cadre d un démembrement de propriété Tout actif peut faire l objet d une donation. L intérêt d associer le mécanisme de la donation et celui

Plus en détail

NOTE FISCALE DU FIP ARKEON PRE COTATION REGIONS 2013

NOTE FISCALE DU FIP ARKEON PRE COTATION REGIONS 2013 NOTE FISCALE DU FIP ARKEON PRE COTATION REGIONS 2013 La présente note doit être considérée comme un résumé des aspects fiscaux du Fonds d Investissement de Proximité («FIP») dénommé «FIP ARKEON Pré-cotation

Plus en détail

Votre résidence fiscale est en France. B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour mai 2013)

Votre résidence fiscale est en France. B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour mai 2013) Votre résidence fiscale est en France B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour mai 2013) En France, l impôt sur la fortune, appelé Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), est un impôt qui frappe le patrimoine.

Plus en détail

Fiscalité forestière. (Mise à jour janvier 2015, sous réserve des évolutions ultérieures) 1/6

Fiscalité forestière. (Mise à jour janvier 2015, sous réserve des évolutions ultérieures) 1/6 Fiscalité forestière (Mise à jour janvier 2015, sous réserve des évolutions ultérieures) 1/6 Rappel de la fiscalité forestière Présentation simplifiée ACQUISITION ET SOUSCRIPTION Forêt en direct Parts

Plus en détail

Point sur la Loi Scellier BBC

Point sur la Loi Scellier BBC Point sur la Loi Scellier BBC Loi Scellier BBC : Principe général Qu'est ce que la loi Scellier BBC? La loi Scellier BBC est apparue au cours de l'année 2009, lorsque les députés ont décidé de «verdir»

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE La fiscalité simplifiée des valeurs mobilières Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre

Plus en détail

IMMOBILIER. Spécial 2016. ACHAT VENTE LOCATION CREDIT Hausses en vue, c'est le moment de se placer

IMMOBILIER. Spécial 2016. ACHAT VENTE LOCATION CREDIT Hausses en vue, c'est le moment de se placer Page 1/5 Spécial 2016 IMMOBILIER ACHAT VENTE LOCATION CREDIT Hausses en vue, c'est le moment de se placer Les prix région par région, ville par ville Se financer aux meilleurs taux Neuf ou ancien : que

Plus en détail

Programme : DE ROBIEN sous le régime Robien neuf Durée de simulation : 26 ans Durée de financement : 15 ans

Programme : DE ROBIEN sous le régime Robien neuf Durée de simulation : 26 ans Durée de financement : 15 ans ETUDE PERSONNALISÉE Votre situation actuelle Vous êtes mariés avec 3 parts fiscales et votre tranche marginale d'imposition est de 28,26% Vos revenus nets imposables sont de 46 Votre investissement Programme

Plus en détail

GESTION DU PATRIMOINE

GESTION DU PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE Christian PRISCO-CHREIKI GESTION DU PATRIMOINE, 2007 ISBN : 978-2-212-53808-3 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 PREMIÈRE PARTIE LES GRANDS PRINCIPES DE LA GESTION DE PATRIMOINE CHAPITRE

Plus en détail

Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble

Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble Table des matières Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble 1. Régime des droits de mutation à titre onéreux... 2 1.1. Vente d un immeuble... 2 1.2. Apport d un immeuble soumis aux droits

Plus en détail

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI?

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? Depuis deux décennies, la question des retraites occupe régulièrement le devant de la scène publique. Or, aujourd hui, face à l ampleur des

Plus en détail

42, rue de Villiers 92 532 Levallois Perret Cedex T: 01 41 05 58 00 FAX: 01 41 05 22 30 www.efl.fr

42, rue de Villiers 92 532 Levallois Perret Cedex T: 01 41 05 58 00 FAX: 01 41 05 22 30 www.efl.fr Version 10.0 Décembre 2014 Sommaire 1 Fiscalité... 4 1.1 Projet de loi de finances pour 2015... 4 1.1.1 Barème de l IR et mesures d accompagnement... 4 1.1.2 Aménagement de la décote... 4 1.1.3 Crédit

Plus en détail

INVESTIR ET DÉFISCALISER

INVESTIR ET DÉFISCALISER INVESTIR Page 1/5 INVESTIR ET DÉFISCALISER OUTRE-MER Investir dans les départements et les communautés d'outre-mer, c'est construire un patrimoine et percevoir des loyers. En bonus, vous bénéficiez de

Plus en détail

Conseil en Stratégie et optimisation du patrimoine

Conseil en Stratégie et optimisation du patrimoine Conseil en Stratégie et optimisation du patrimoine Les forces d un cabinet de conseil indépendant La disponibilité permanente et la réactivité L approche «sur mesure» L objectivité et la qualité des conseils

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE. Corrigé. (Durée 2H)

UNIVERSITÉ DE SFAX ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE. Corrigé. (Durée 2H) UNIVERSITÉ DE SFAX ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE Matière : Fiscalité I Corrigé Auditoire : 2 ème année Sciences Comptables Année universitaire 1997/1998 Session de contrôle (Durée 2H) Question de cours

Plus en détail

POUR OPTIMISER VOTRE FISCALITé, PRENEZ DE LA HAUTEUR - Particuliers -

POUR OPTIMISER VOTRE FISCALITé, PRENEZ DE LA HAUTEUR - Particuliers - AIDE MÉMOIRE FISCAL 2015 POUR OPTIMISER VOTRE FISCALITé, PREEZ DE LA HAUTEUR - Particuliers - I - IMPÔT SUR LE REVEU Barème 2015 de l impôt sur les revenus 2014 Revenu imposable (R/) (1) PRICIPALES MODIFICATIOS

Plus en détail

Synthèse de l épargne à long terme et des. 1- Analyse des droits à la retraite complémentaire. 4- Synthèse

Synthèse de l épargne à long terme et des. 1- Analyse des droits à la retraite complémentaire. 4- Synthèse Gérard Fellus Delphine Padovani d Hautefort Yves Sevestre Cabinet Facs Paris, le jeudi 13 octobre 2011 1) Cabinet Sevestre - FACS - Priorités 1 La Retraite et les revenus différés. Analyse des droits acquis

Plus en détail

Présentation de la loi Girardin 26 % sur 6 ans :

Présentation de la loi Girardin 26 % sur 6 ans : Présentation de la loi Girardin 26 % sur 6 ans : Pour les contribuables qui payent entre 5.000 et 30.600 d impôt sur le revenu par an et, pour les plus fiscalisés, jusqu à 11 % du revenu imposable, le

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS Les présentes mises à jour concernent le quatrième tirage 2000. PACS ( Pacte civil de solidarité ) - Page 6 Le régime applicable entre

Plus en détail

LES SCPI CHEZ SPIRICA Description et méthodes de valorisation MARS 2013

LES SCPI CHEZ SPIRICA Description et méthodes de valorisation MARS 2013 1 LES SCPI CHEZ SPIRICA Description et méthodes de valorisation MARS 2013 2 Sommaire Contexte et objectifs 3 Les Principales Caractéristiques des SCPI 4 Les SCPI dans un contrat Spirica 13 Exemple de calculs

Plus en détail

CONSTITUER UNE SCI POUR MIEUX GÉRER SON PATRIMOINE IMMOBILIER

CONSTITUER UNE SCI POUR MIEUX GÉRER SON PATRIMOINE IMMOBILIER 1 CONSTITUER UNE SCI POUR MIEUX GÉRER SON PATRIMOINE IMMOBILIER 1. La SCI en bref L essentiel sur la société civile immobilière (SCI) Une SCI est une société civile qui gère un patrimoine Immobilier. La

Plus en détail