Calcitonine INTÉRÊT DU DOSAGE RÉSUMÉ ET EXPLICATION. Essai immunoenzymatique pour la quantification de la calcitonine dans le sérum humain

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Calcitonine INTÉRÊT DU DOSAGE RÉSUMÉ ET EXPLICATION. Essai immunoenzymatique pour la quantification de la calcitonine dans le sérum humain"

Transcription

1 Essai immunoenzymatique pour la quantification de la calcitonine dans le sérum humain Préparation des réactifs, standards et contrôles q Diluer la Solution Concentrée de Tampon de Lavage 1/20 avec de l'eau déionisée. Stocker à température ambiante. q q Protocole de Dosage Résumé du Dosage EIA de la Microvue Reconstituer le Standard A avec 2,0 ml d'eau déionisée. Reconstituer les standards B-F et les contrôles avec 1 ml de tampon de reconstitution (RGT 3), 10 minutes avant l'utilisation. Pipeter 100 μl, d'étalons, de contrôles et d'échantillons dans les puits. Pipeter 50 μl d'anticorps biotinylé et 50 µl d'anticorps marqué à l'enzyme dans les puits. Incuber 4 heures ± 30 minutes sous agitation (170 ± 10 tr/min) à C dans le noir. Pipeter 150 μl de Substrat Pipeter 100 μl de la solution d'arrêt (lire les résultats dans un délai de 10 minutes) LAVER 5 fois avec la solution de lavage 1X Incuber 30 minutes ± 5 minutes sous agitation (170 ± 10 tr/min) à C dans le noir. Relever la Densité Optique à 450 nm et une fois de plus à 405 nm. Analyser les résultats de l'essai à l'aide d'une interpolation par splines cubiques, à ajustement de courbe à 4 paramètres ou point à point INTÉRÊT DU DOSAGE L essai immunoenzymatique pour la quantification de la calcitonine MicroVue est destiné à la détermination quantitative de la calcitonine dans le sérum humain. Ce dosage est destiné à être utilisé dans le cadre des diagnostics in vitro. RÉSUMÉ ET EXPLICATION La calcitonine, une hormone polypeptidique constituée de 32 acides aminés, est essentiellement sécrétée par les cellules parafolliculaires C de la glande thyroïde. Son principal effet biologique est d inhiber la résorption osseuse ostéoclastique. Cette propriété a conduit à l utilisation de la calcitonine pour des pathologies caractérisées par une augmentation de la résorption osseuse, telle que la maladie de Paget, ainsi que pour le traitement de certains patients atteints d ostéoporose. Le syndrome clinique le plus apparent associé à l hypersécrétion irrégulière de calcitonine est le carcinome médullaire de la thyroïde(cmt). Le CMT est une tumeur des cellules C de la glande thyroïde, qui produisent la calcitonine. Même s il représente que 5 à 10 % de l ensemble des cancers de la thyroïde, il s avère souvent fatal. Il peut survenir de manière sporadique, ou sous une forme familiale transmise comme un trait dominant autosomique. Le CMT est d une grande importance clinique en raison de sa distribution familiale. Il se prête en outre à un diagnostic précoce par la présence de calcitonine dans le sérum et peut être complètement guéri dans le cas d une maladie subclinique 1. Fréquemment associée à d autres caractéristiques cliniques, cette dernière est fortement susceptible d être traitée chirurgicalement. Cette tumeur à caractère rare peut se produire dans un schéma héréditaire 1,3,4 sous forme de néoplasie endocrine multiple de type II. Ces tumeurs produisent habituellement des concentrations de calcitonine élevées dans le sérum, révélées par diagnostic. Par conséquent, le dosage immunologique de calcitonine sérique peut servir à diagnostiquer la présence d un CMT, avec un degré exceptionnel de précision et de spécificité. Cependant, un pourcentage minime mais croissant de patients présente des taux d hormones basales qui ne se distinguent pas de la normale 1. Certains de ces sujets sont encore en phase précoce de néoplasie ou d hyperplasie des cellules C, qui se prêtent pour la plupart à des soins chirurgicaux. Pour identifier ces patients, il est impératif d effectuer des tests provoquant la sécrétion de calcitonine pour exclure les faux négatifs dus à la détermination de la calcitonine basale uniquement. La plupart des tumeurs répondent par une augmentation du taux de calcitonine à l administration ou de calcium 5 pentagastrine 6 ou d un mélange des deux 7. Il est cependant à noter que l un ou l autre de ces agents risque toujours de fournir des résultats erronés. Il est donc conseillé d envisager l utilisation de ces deux agents pour effectuer des tests de diagnostic en cas de manifestations cliniques. Par ailleurs, les dosages de calcitonine peuvent également s avérer utiles dans le cadre du suivi de l efficacité de la thérapie chez les patients atteints de tumeurs produisant de la calcitonine. La présence de multiples formes de calcitonine immunoréactive chez des sujets normaux comme chez des patients souffrant d un CMT a été observée 8. Les poids moléculaires de ces diverses formes de calcitonine varient de (monomérique) à daltons (polymérique). Il est également à noter que les maladies néoplasiques d autres cellules neuroendocrines peuvent accroître le taux de calcitonine. Le cancer pulmonaire à petites cellules en constitue le meilleur exemple. D autres tumeurs (telles que les carcinoïdes et les tumeurs des cellules des îlots pancréatiques, par exemple), peuvent également provoquer l augmentation de la calcitonine sérique. Une élévation du taux de calcitonine sérique a également été observée dans les cas d insuffisance rénale, aiguë et chronique, d hypercalciurie et d hypercalcémie. 1470FR02 (2012/10)

2 PRINCIPE DU TEST Le dosage immunoenzymatique pour la quantification de la calcitonine MicroVue dans le sérum humain est une procédure en deux étapes qui utilise (1) une microplaque recouverte de streptavidine et d un anticorps monoclonal de souris biotinylé qui fixe spécifiquement la calcitonine humaine 11-23, (2) un anticorps monoclonal de souris anti-calcitonine humaine conjugué à de l HRP (21-32), et (3) un substrat chromogéne. Lors de l étape 1, les étalons, les contrôles et les échantillons sont ajoutés dans les puits préalablement recouverts de streptavidine. Un anticorps monoclonal primaire biotinylé (qui se lie uniquement à la séquence 11 à 23 de la calcitonine) et un autre anticorps monoclonal secondaire anti-calcitonine humaine conjugué à la peroxydase du raifort (HRP) (21-32)) sont ajoutés à chaque puits de test. La calcitonine présente dans les étalons, les contrôles ou les échantillons est capturée dans les puits des microplaques en permettant à l anticorps primaire biotinylé de se lier à la streptavidine immobilisée sur la plaque ; elle est simultanément détectée par l anticorps secondaire marqué à l HPR. À la fin de l incubation, les composants libres sont retirés du puits par lavage. Lors de l étape 2, un substrat enzymatique chromogène est ajouté dans chacun des puits. Le conjugué HRP lié réagit avec le substrat pour former une couleur bleue. Après incubation, la réaction enzymatique est chimiquement interrompue, la couleur vire au jaune et l intensité de la couleur est mesurée à l aide d un spectrophotomètre à 450 nm. L intensité de la couleur est proportionnelle à la concentration de la calcitonine présente dans les échantillons, les standards et les contrôles. RÉACTIFS ET MATÉRIEL FOURNIS L essai immunoenzymatique pour la quantification de la calcitonine contient les éléments suivants : A Standards de calcitonine - F Réf. CAL A CAL F 1 x 2 ml (CAL A) 1 x 1 ml (CAL B F) Lyophilisé. Chaque étalon contient de la calcitonine humaine synthétique purifiée avec une concentration de protéine assignée dans une solution BSA, calibrée selon la norme OMS 2 e IS 89/620. L étalon zéro est une solution de BSA. L Contrôle de calcitonine 1 Réf. CTRL 1 1 ml (lyophilisée) Une fois reconstituée, contient de la calcitonine humaine synthétique (1-32) dans une solution de BSA. H Contrôle de calcitonine 2 Réf. CTRL 2 1 ml (lyophilisée) Une fois reconstituée, contient de la calcitonine humaine synthétique (1-32) dans une solution de BSA. Microplaque Réf. PLA 12 x 8 puits Bandes à 8 puits revêtues de streptavidine dans une poche en aluminium rescellable Solution d arrêt Réf. SOLN 20 ml Contient 1N (3 %) d acide sulfurique (H 2 SO 4 ) Concentré de lavage 20X Réf. RGT A 30 ml Contient une solution saline avec agent de surface actif Substrat TMB Réf. RGT B 20 ml Prêt à l emploi. Contient du 3,3,5,5 -tétraméthylbenzidine (TMB) et du peroxyde d hydrogène (H 2 O 2 ) Anticorps anti-calcitonine biotinylé Réf. RGT 1 7 ml Contient un anticorps monoclonal anti-calcitonine humaine (11-23) biotinylé Anticorps de la calcitonine marqué à l enzyme Réf. RGT 2 7 ml Contient un anticorps monoclonal anti-calcitonine humaine (21-32) conjugué à de la peroxydase du raifort Solution de reconstitution Réf. RGT 3 Contient de l EDTA 10 ml MATÉRIEL NÉCESSAIRE MAIS NON FOURNI Minuteur (60 minutes) Plaques à usage unique, plaque de dilution à 96 puits et/ou tubes à essais et portoirs Récipient pour la dilution de tampon de lavage Bouteille de lavage ou tout autre équipement de lavage homologué Micropipettes et embouts Multipette ajustable (8 ou 12 canaux) ou pipetteur automatique Pipettes de 1 ml, 5 ml et 10 ml Réservoirs de réactif pour ajouter des anticorps, des solutions de substrat et d arrêt à la plaque (utiliser des réservoirs vides et propres pour chaque réactif) Lecteur de microplaque capable de lire une densité optique A 450 et A 405 entre 0,0 et 4,0 Eau désionisée ou distillée Agitateur orbital/rotateur d une capacité de 170 ± 10 tr/min MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS 1. Réservé au diagnostic in vitro. 2. La calcitonine est une molécule très labile. Effectuer le dosage immédiatement après la reconstitution ou la décongélation de tous les étalons, contrôles et échantillons de patients. 3. Traiter tous les échantillons comme des produits potentiellement dangereux. Observer les précautions standard lors de la manipulation de ce kit et des échantillons de patients Porter des vêtements, des gants, un masque et des lunettes de protection lors de la manipulation de ce kit. 5. Utiliser ensemble tous les réactifs avant la date d expiration indiquée sur l étiquette de la boîte. 6. Les réactifs provenant des divers numéros de lots ne sont pas interchangeables. 7. Suivre les recommandations pour la conservation des réactifs. 8. Ne pas utiliser les bandes revêtues si leur emballage est abîmé. 9. La solution d arrêt est une solution corrosive susceptible de provoquer des irritations. Ne pas ingérer. Éviter tout contact avec les yeux, la peau et les vêtements. En cas de contact, rincer immédiatement à l eau. En cas d ingestion, appeler un médecin. 1470FR02 (2012/10) 2

3 10. L utilisation de multipettes ou de pipetteurs automatiques est recommandée pour limiter le temps de distribution des réactifs. 11. Pour obtenir une mesure précise des échantillons, pipeter avec précaution les échantillons et les standards en utilisant du matériel calibré. 12. Pour obtenir des résultats précis, il est indispensable de recueillir et de conserver correctement les échantillons (voir MANIPULATION ET PRÉPARATION DES ÉCHANTILLONS). 13. Éviter toute contamination microbienne ou croisée des échantillons et des réactifs. 14. Doser chaque échantillon en double. 15. Ne pas utiliser le même puits pour plusieurs tests. 16. Toute modification du temps ou de la température d incubation indiqués dans le protocole de dosage peut entraîner des résultats erronés. 17. Le substrat TMB doit être protégé de la lumière et de tout contact avec du métal ou du caoutchouc pendant le stockage et l incubation. Éviter tout contact avec les yeux, la peau et les vêtements. En cas de contact, rincer immédiatement à l eau. 18. Ne pas laisser les puits sécher pendant le dosage. 19. Lors du retrait de liquide des puits, ne pas gratter ni toucher le fond des puits. 20. Pour éviter la formation d aérosol pendant le lavage, aspirer le liquide de lavage dans une bouteille contenant de l eau de javel. 21. Utiliser une bouteille de lavage ou un système de remplissage automatique pour laver les microplaques (PROTOCOLE DE DOSAGE, étape 5). Pour un résultat optimal, ne pas utiliser de multipette pour le lavage de la microplaque. 22. Éliminer les réactifs non utilisés et leurs flacons selon la réglementation en vigueur. 23. Pour plus d informations, consulter la fiche technique sur le site quidel.com. CONSERVATION Tous les réactifs, excepté les standards, les contrôles du kit et le concentré de lavage sont prêts à l emploi. Stocker tous les composants du kit à une température comprise entre 2 et 8 C, excepté le concentré de lavage et la solution d arrêt, qui doivent être conservés à température ambiante jusqu à la dilution pour éviter la précipitation. PRÉPARATION DU RÉACTIF Amener tous les réactifs et le matériel à température ambiante avant utilisation. Après utilisation, conserver les réactifs et le matériel inutilisés à la température requise (voir CONSERVATION). Bandes de puits Déterminer le nombre de bandes nécessaires pour le dosage. Quidel recommande de doser en double les blancs, les standards et les contrôles. Refermer avec soin la pochette contenant le reste des bandes et la conserver à 2 8 C. Placer les bandes destinées au dosage sur le support. Solution de lavage (RGT A) Mélanger la solution de lavage concentrée 20X en inversant à plusieurs reprises le flacon. Si la solution de lavage concentrée a été conservée à 2 8 C, une formation de cristaux peut être observée. Pour dissoudre ces cristaux, réchauffer le flacon dans un bain-marie à 37 C jusqu à dissolution et mélanger soigneusement. Préparer la solution de lavage en diluant le contenu entier de la bouteille de concentré de lavage 20X (30 ml) dans 570 ml d eau distillée ou désionisée. Bien mélanger. La solution de lavage reste stable pour 90 jours lorsqu elle est conservée dans un contenant propre à température ambiante. Standards et contrôles Reconstituer l étalon A (standard zéro standard) avec 2,0 ml d eau distillée ou déminéralisée et mélanger. Pour chaque standard (CAL B à F) et pour les contrôles 1 et 2 de la trousse, reconstituer chaque flacon à l aide de 1,0 ml de solution de reconstitution (RGT 3) et mélanger. Laisser les flacons reposer 10 minutes et bien mélanger en retournant doucement le flacon pour assurer une reconstitution complète. La calcitonine est une molécule très labile. Utiliser les standards et les contrôles immédiatement après la reconstitution. Congeler (-20 C) les standards et les contrôles restants dès que possible après usage. Les standards et les contrôles restent stables à -20 C pendant 6 semaines après la reconstitution avec un maximum de 3 cycles de congélation/décongélation, à condition que les recommandations soient respectées. Solutions d anticorps (facultatif) Si cela est souhaité, mélanger des volumes égaux d anticorps biotinylé (RGT 1) et d anticorps marqué à l enzyme (RGT 2) dans une bouteille propre de couleur ambrée, en veillant à préparer suffisamment de solution pour le dosage. Ajouter ensuite 100 μl d anticorps mélangé dans chaque puits. Cette méthode alternative consiste à remplacer les étapes 3 et 4 du Protocole de dosage, suivi par l incubation dans l agitateur orbital. COLLECTE ET STOCKAGE DES ÉCHANTILLONS Manipuler et éliminer les échantillons selon les précautions standard. Collecte des échantillons ATTENTION : Traiter tous les échantillons comme potentiellement infectieux. Suivre les précautions standard. Ne pas utiliser d échantillons contaminés ou mal conservés. Sérum Le dosage de la calcitonine doit être effectué avec du sérum. Les échantillons sur sérum doivent être recueillis selon une technique aseptique standard. 11 Après avoir laissé le sang se coaguler, séparer rapidement le sérum avec une centrifugeuse réfrigérée de préférence, et conserver à une température inférieure ou égale à -20 C. Éviter les échantillons fortement hémolysés ou lipémiques. 1470FR02 (2012/10) 3

4 PROTOCOLE DE DOSAGE Lire le protocole dans son intégralité avant de commencer le dosage. Voir MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS et PRÉPARATION DES RÉACTIFS. 1. Placer suffisamment de bandes revêtues de streptavidine dans un conteneur pour traiter les six (6) échantillons standards de calcitonine [A F, concentration exacte indiquée sur l étiquette du flacon], standards du kit et échantillons des patients. 2. Pipeter 100 µl standard, de contrôle ou d échantillon dans le puits désigné ou déterminé. Congeler (-20 C) les standards et les contrôles restants dès que possible après usage. 3. Ajouter ou délivrer 50 µl d anticorps biotinylé (RGT 1) dans chaque puits contenant le standard, le contrôle ou l échantillon. 4. Ajouter ou délivrer 50 μl d anticorps marqué à l enzyme (RGT 2) dans chacun de ces puits. Couvrir la/les microplaque(s) d une feuille d aluminium ou d un plateau pour éviter toute exposition à la lumière. Placer dans un agitateur orbital ou un rotateur à 170 ± 10 tr/min à température ambiante (22 à 28 C ) pendant 4 heures ± 30 minutes. 5. Laver les micropuits en suivant la procédure suivante : a. Aspirer le contenu de chaque puits. b. Ajouter environ 350 µl de solution de lavage dans chaque puits, à l aide d une bouteille de lavage ou d un système automatique. c. Aspirer le contenu de chaque puits. d. Répéter les étapes a à c quatre (4) fois de plus pour cinq (5) lavages au total. 6. Ajouter ou délivrer 150 µl de substrat TMB (RGT B) dans chaque puits de test lavé. 7. Après avoir installé un couvercle approprié pour empêcher l exposition à la lumière, placer la/les microplaque(s) dans un agitateur orbital ou un rotateur à 170 ± 10 tr/min à température ambiante (22 à 28 C ) pendant 30 minutes ± 5 minutes. 8. Ajouter ou délivrer 100 µl de solution d arrêt dans tous les puits pour arrêter la réaction enzymatique. 9. Tapoter doucement la plaque pour permettre un développement uniforme de la coloration. 10. Lire l absorption à 450 nm de chaque puits dans les 10 minutes qui suivent l addition de la solution d arrêt (étape 8), en faisant une correction pour les blancs selon le système spectrophotométrique utilisé. Lire de nouveau la plaque à 405 nm, en faisant une correction de blanc conformément au système spectrophotométrique utilisé (correction de blanc : 250 µl d eau distillée ou désionisée). REMARQUE : La deuxième lecture est destinée à étendre la validité analytique de la courbe standard à la valeur représentée par le standard le plus haut, qui est d environ pg/ml. En conséquence, les échantillons de patients avec une calcitonine > 300 pg/ml peuvent être quantifiés contre une courbe standard consistant en des valeurs allant complètement jusqu à la concentration équivalente au standard le plus haut utilisant la valeur 405 nm, loin de la longueur d onde de l absorbance maximale. En général, il est conseillé de lire les échantillons de patients et de contrôles avec un lecteur réglé sur 450 nm pour les concentrations de calcitonine jusqu à 300 pg/ml. Les concentrations en calcitonine supérieures à 300 pg/ml doivent être interpolées avec une lecture à 405 nm. Les échantillons de patients dont les valeurs sont supérieures à celles du standard le plus élevé (standard F) doivent être dilués avec le standard A et dosés à nouveau. Multiplier le résultat par le facteur de dilution. 11. Lire la concentration des échantillons et des contrôles à partir de la courbe standard. 12. Éliminer le reste des échantillons, substrats et bandes utilisées (voir MISES EN GARDE ET PRÉCAUTIONS). CONTRÔLE DE QUALITÉ Le certificat d analyse inclus dans ce kit est spécifique au lot et doit être utilisé pour vérifier si les résultats obtenus dans votre laboratoire sont semblables à ceux qui ont été obtenus par Quidel Corporation. Les densités optiques sont mentionnées uniquement à titre indicatif. Les résultats obtenus dans votre laboratoire peuvent être différents. Des plages de contrôle de la qualité sont fournies. Les valeurs de contrôle sont destinées à vérifier la validité de la courbe standard et des résultats obtenus pour les échantillons. Chaque laboratoire doit établir ses propres critères de validation. Si les valeurs obtenues NE sont PAS dans les limites acceptables du laboratoire, les résultats seront considérés comme douteux, et un redosage des échantillons devra être effectué. INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS Utilisation de la courbe standard En utilisant les valeurs d absorbance finales obtenues à l étape 10 du Protocole de dosage, construire une courbe standard à l aide d une interpolation par splines cubiques, à ajustement de courbe à 4 paramètres ou point à point pour quantifier la concentration de calcitonine. La plupart des logiciels de lecture de plaques et des ordinateurs peuvent effectuer ces calculs. Les données peuvent être mises en graphe manuellement. Pour les valeurs de 450 nm, construire une courbe standard à l aide des cinq premiers standard fournis, c està-dire les standard A E. Pour les valeurs de 405 nm, construire une deuxième courbe standard à l aide des trois standards présentant les concentrations les plus hautes, c est-à-dire D F. Les valeurs des échantillons de test peuvent être directement relevées sur la droite d ajustement de la courbe standard. 1470FR02 (2012/10) 4

5 Tableau 1. Données d échantillon à 450 nm Moyenne A450 pg/ml Standard A 0, Standard B 0, Standard C 0, Standard D 0, Standard E 1, Contrôle 1 0,125 20,6 Contrôle 2 2,560 * patient 1 0,037 4,7 patient 2 0,101 16,3 patient 3 0,404 68,7 patient 4 2,184 * * La concentration de lecture étant supérieure à 300 pg/ml, il est conseillé d utiliser les données obtenues à 405 nm (voir le Tableau 2 ci-dessous). Tableau 2. Données d échantillon à 405 nm Moyenne A405 pg/ml Standard A 0,005 0 Standard D 0, Standard E 0, Standard F 1, Contrôle 1 0,045 ** Contrôle 2 0, patient 1 0,018 ** patient 2 0,037 ** patient 3 0,131 ** patient 4 0, ** Pour les échantillons d une valeur inférieure à 300 pg/ml, il est recommandé d utiliser les données obtenues à 450 nm (voir le Tableau 1 ci-dessus). Cette méthode devrait donner des résultats avec une sensibilité du dosage optimale. LIMITES DE LA PROCÉDURE Le kit de dosage EIA de la calcitonine Microvue n a présenté aucun «effet crochet a haut dosage» avec des échantillons enrichis avec pg/ml de calcitonine pure intacte (1-32). Il est toutefois conseillé de diluer les échantillons dont les niveaux de calcitonine sont supérieurs à l étalon le plus élevé et de les doser à nouveau pour obtenir des valeurs correctes. Comme tout analyte utilisé en complément à un diagnostic, les résultats de calcitonine doivent être interprétés avec soin en association avec les présentations cliniques globales et tout autre test diagnostique de support. VALEURS OBSERVÉES Le sérum de cinquante-neuf (59) donneurs de sexe féminin et cinquante-deux (52) donneurs de sexe masculin apparemment sains a été testé avec le kit d essai immunoenzymatique calcitonine MicroVue. Les résultats sont présentés ci-dessous. n Moyenne + 2 écarts types Fourchette Sexe féminin 59 0,07 12,97 0,1 10,9 Sexe masculin 52 0,68 30,26 0,2 27,7 PERFORMANCES DU TEST PRÉCISION Soixante-dix-sept (77) échantillons de patients présentant des valeurs de calcitonine comprises entre 0,8 et 3,113 pg/ml ont été testés selon la procédure ELISA de Microvue et un test immunoradiométrique de calcitonine (trousse IRMA). L analyse de régression linéaire fournit les statistiques suivantes : MicroVue Elisa = kir IRMA 0, ,55 pg/ml r = 0,993 n = 123 Ensuite, cinquante et un (51) échantillons de patients présentant des valeurs de calcitonine comprises entre moins de 0,7 et pg/ml ont été testés selon la procédure ELISA de Microvue et un dosage immunologique par chimioluminescence de calcitonine [ou ImmunoChemiluminescentMetricAssay (ICMA)]. L analyse de régression linéaire fournit les statistiques suivantes : MicroVue Elisa = kir IRMA 1,094-6,13 pg/ml r = 0,995 n = 123 Limites LD : La limite de détection (LD) pour le dosage EIA de la calcitonine est 1,0 pg/ml, définie comme la valeur unique la plus petite pouvant être distinguée de zéro à l intervalle de confiance de 95 %. Précision La précision intra-essais a été déterminée à partir de 20 dosages réitérés pour chacun des 3 échantillons. moyenne n Variation intra-essais A 24,3 20 5,7 B 94,9 20 4,3 C ,8 La précision inter-essais a été calculée à partir de données de deux échantillons, obtenues après 15 dosages effectués par trois techniciens sur deux lots de réactifs différents au cours d une période de trois semaines. moyenne n Variation inter-essais A 16,5 15 7,4 B 64,5 15 7,4 C ,1 REMARQUE : Le comportement de la moyenne et de l écart type des concentrations de calcitonine calculé pour les échantillons de sérum peut varier d un laboratoire à l autre. Il est donc recommandé que chaque laboratoire calcule les valeurs de concentration moyenne en calcitonine et d écart type des échantillons. 1470FR02 (2012/10) 5

6 Linéarité La linéarité a été réalisée en diluant des échantillons de sérum avec le standard A (standard zéro). Les résultats sont indiqués ci-après : A B C D E F Facteur de dilution attendue observée Récupération Non dilué / /4 85,8 81,3 95 1/8 42,9 40,3 94 Non dilué / /4 67, /8 33,9 34,3 101 Non dilué / / , /8 33,1 32,5 98 Non dilué - > / / / Non dilué / /4 57,8 58, /8 28,9 27,1 94 1/16 14,4 12,1 84 Non dilué - > / / / / Spécificité et réactivité croisée Chaque réactif mixte a été enrichi dans un échantillon contenant de la calcitonine. Le taux de calcitonine est mesuré avant et après l enrichissement. Aucun des réactifs mixtes n interfère avec ce test dosage EIA de la calcitonine. Les petites variations de calcitonine mesurées sont largement dans les limites des statistiques sur la précision intra-essai. Les résultats sont fournis ci-après : Réactif mixte PTH (1-84) Peptide lié au gène de la calcitonine de saumon TSH Concentration en réactif mixte sans réactif mixte avec réactif mixte Modificatio n de la calcitonine % Réactivité croisée pg/ml ,00800 % pg/ml ,04667 % pg/ml ,08000 % pg/ml ,00020 % pg/ml ,00400 % pg/ml ,00030 % pg/ml ,00800 % uiu/ml ,00061 % 500 uiu/ml ,00000 % 50 uiu/ml ,01220 % Effet cinétique du dosage Pour déterminer s il existe un effet cinétique systématique entre le début et la fin du dosage, trois groupes d échantillons patients enrichis sélectionnés pour représenter les valeurs significatives de la concentration en calcitonine, ont été placés par ordre le long d une microplaque ou de 96 puits [avec 12 bandes de 8 puits]. Récupération maximale Une récupération maximale a été réalisée en ajoutant diverses quantités de calcitonine à quatre sérums de patients différents et en comparant les valeurs observées et les valeurs attendues. Les résultats sont fournis ci-dessous : de sérum A B C D endogène Calcitonin e ajoutée attendue observée Récupération , , , , , , FR02 (2012/10) 6

7 ASSISTANCE À LA CLIENTÈLE Pour tout service en dehors des États-Unis, contacter le distributeur local. Des informations sur Quidel, ses produits et ses distributeurs figurent sur notre site, à l adresse suivante : quidel.com. RÉFÉRENCES 1. Deftos, L.J Calcitonin. Dans : Murray, J.F. (ed) Primer on the Metabolic Bone Diseases and Disorders of Mineral Metabolism. American Society for Bone and Mineral Research, Kelseyville; William Byrd Press, Richmond, pp Deftos, L.J., Weisman, M.H., Williams, G.H., Karpf, D.B., Frumar, A.M., Davidson, B.H., Parthemore, J.G., Judd, H.L Influence of age and sex on plasma calcitonin in human beings. N. Eng. J. Med. 302: Travis, J.C Clinical Radioimmunoassay. State-ofthe-Art. Dans : Travis, J.C. (ed) Scientific News Letters, Inc., Radioassay; Legend Assay Publishers, Anaheim, CA. 4. Austin, L.A. and Heath, H Medical Progress, Calcitonin physiology and pathophysiology. N. Eng. J. Med. 304: Parthemore, J.G., Bronzert, G.R., Deftos, L.J A short calcium infusion in the diagnosis of medullary thyroid carcinoma. J. Clin. Endocrinol. Metab. 39: Hennedssy, J.F., Wells, S.A., Ontjes, D.S., Cooper, C.W A comparison of pentagastrin injection and calcium infusion as provocative agents for the detection of medullary carcinoma of the thyroid. J. Clin. Endocrinol. Metab. 39: Wells, S.A., Baylin, S.B., Linehan, W.M., Farrell R.E., Cox E.B., Cooper C.W Provocative agents and the diagnosis of medullary carcinoma of the thyroid gland. Ann. Surg. 188: Body, J.J. and Heath, H Estimates of circulating monomeric calcitonin: physiological studies in normal and thyroidectomized man. J. Clin. Endocrinol. Metab. 57: Tiegs, R.D., Body, J.J., Barta, J.M., Heath, H Secretion and metabolism of monomeric human calcitonin: effects of age, sex and thyroid damage. J Bone Min. Res. 1: U.S. Department of Health and Human Services Centers for Disease Control and Prevention and National Institutes of Health Biosafety in Microbiological and Biomedical Laboratories (BMBL) 5th Edition. Washington: U.S. Government PrintingOffice Centers for Disease Control. Recommendations for prevention of HIV transmission in health-care settings. MMWR 1987;36 (suppl. No. 2S):001. GLOSSAIRE Intérêt du dosage 8043 Trousse de dosage EIA de la calcitonine Fabriqué pour : MDSS GmbH Schiffgraben Hannover, Germany 1470FR02 (2012/10) 7

Human Epo Immunoassay

Human Epo Immunoassay Quantikine IVD ELISA Human Epo Immunoassay Référence DEP00 Ce document contient le protocole de dosage qui doit impérativement être lu dans son intégralité avant utilisation du produit. Concernant les

Plus en détail

TVITD-ELISA Cisbio Bioassays - Novembre 2012 - Modèle 01

TVITD-ELISA Cisbio Bioassays - Novembre 2012 - Modèle 01 1. NOM ET DESTINATION Trousse de dosage immunoenzymatique pour la mesure quantitative in vitro de la 25 hydroxyvitamine D2 et D3 (25(OH)Vitamine D2 et 25(OH)Vitamine D3) dans le sérum. 2. INTRODUCTION

Plus en détail

GenoLyse VER 1.0. Notice d'utilisation IFU-51610-09. pour usage diagnostique in vitro uniquement

GenoLyse VER 1.0. Notice d'utilisation IFU-51610-09. pour usage diagnostique in vitro uniquement GenoLyse VER 1.0 Notice d'utilisation IFU-51610-09 pour usage diagnostique in vitro uniquement 10/2012 GenoLyse Kit d Extraction d ADN Bactérien Veuillez lire attentivement la notice d utilisation dans

Plus en détail

ANTITHROMBINE III HUMAINE (CONCENTRÉ D ) Antithrombinum III humanum densatum

ANTITHROMBINE III HUMAINE (CONCENTRÉ D ) Antithrombinum III humanum densatum NOTERELATIVEÀLAMONOGRAPHIE Cettemonographieaétécorrigéepourréintroduire et décrire in extenso la méthode de titrage de l héparine qui, jusqu au Supplément 8.3 de la Ph. Eur., figurait dans le chapitre

Plus en détail

7900003 24 Tests Circulating Tumor Cell Control Kit

7900003 24 Tests Circulating Tumor Cell Control Kit 7900003 24 Tests Circulating Tumor Cell Control Kit 1 APPLICATION Pour usage in vitro Le kit CELLSEARCH Circulating Tumor Cell Control Kit est conçu pour être utilisé comme contrôle de dosage pour vérifier

Plus en détail

Il existe plusieurs types de tests ELISA mais le plus couramment utilisé et celui que nous proposons

Il existe plusieurs types de tests ELISA mais le plus couramment utilisé et celui que nous proposons 14: ELISA La technique de dosage d immunoabsorption par enzyme liée (en anglais Enzyme Linked Immuno Assay) ou ELISA est principalement utilisée en immunologie afin de détecter et/ou doser la présence

Plus en détail

DOSAGE D ANTICORPS PAR L UTILISATION DU TEST ELISA

DOSAGE D ANTICORPS PAR L UTILISATION DU TEST ELISA Fiche sujet - candidat Après une vaccination, l organisme réagit par la production d anticorps dirigés contre l antigène injecté. Une mémoire immunitaire se met en place et lors d un second contact avec

Plus en détail

Cisbio Bioassays HYAL-ELISA, pour le dosage de l Acide Hyaluronique

Cisbio Bioassays HYAL-ELISA, pour le dosage de l Acide Hyaluronique Cisbio Bioassays, pour le dosage de l Acide Hyaluronique Contenu du kit SYMBOLE DESCRIPTION QUANTITE MICROPLATE Microplaque de 96 puits recouverts de HABP 1 plaque 12 barrettes sécables de 8 puits (12

Plus en détail

1 Contrôle au laboratoire de la pasteurisation du lait

1 Contrôle au laboratoire de la pasteurisation du lait Exploitation d informations scientifiques et présentation d un travail de synthèse Durée : 1,5 h (préparation 1 h et soutenance orale 30 minutes) 1 Etude de la fabrication du Saint-Nectaire Les différentes

Plus en détail

Corps humain et santé

Corps humain et santé Français p 1 Kit pour test E.L.I.S.A. dosage immunologique Version : 3111 1 Composition du kit et stockage Stocker au congélateur (- 20 C) - Sachet A : Microtube bleu : Sérum de lapin anti-bsa 85 µl [Ac1]

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

CanAg NSE EIA. Prod. No. 420-10. UTILISATION Le Kit CanAg NSE EIA est destiné à la détermination quantitative du NSE dans le sérum humain.

CanAg NSE EIA. Prod. No. 420-10. UTILISATION Le Kit CanAg NSE EIA est destiné à la détermination quantitative du NSE dans le sérum humain. CanAg NSE EIA Prod. No. 420-10 Instructions d utilisation Kit de Test Immunoenzymatique 2009-11 Pour 96 déterminations UTILISATION Le Kit CanAg NSE EIA est destiné à la détermination quantitative du NSE

Plus en détail

E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE. 4. Conditionnement et conservation de l échantillon

E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE. 4. Conditionnement et conservation de l échantillon E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE 1. Objet Description du dosage du mercure par spectrométrie atomique de vapeur froide. 2. Domaine d application

Plus en détail

Estimation de la biomasse microbienne par électrophorèse en gel d agarose

Estimation de la biomasse microbienne par électrophorèse en gel d agarose Version : 1 Page : 1 / 8 microbienne par Version Date Modificateur Descriptif 1 22/10/2012 M. Lelievre MAJ mise en page (en tete, filigrane) et corrections générales Version : 1 Page : 2 / 8 1- Mots clés

Plus en détail

CONCOURS GENERAL DES LYCEES

CONCOURS GENERAL DES LYCEES CONCOURS GENERAL DES LYCEES Spécialité : Biotechnologies SESSION 2014 Epreuve d admission Durée totale de l épreuve : 6 h 1. Exploitation d informations scientifiques et présentation d un travail de synthèse

Plus en détail

Contrôles des traitements thermiques du lait

Contrôles des traitements thermiques du lait T BTK AT de biotechnologies Contrôles des traitements thermiques du lait L objectif de la séance est de réaliser une pasteurisation du lait avec différents protocoles de chauffage. Au cours du chauffage

Plus en détail

PROTEINE URINE (URP) DIMENSIONS KIT REF 39064 F360 Analyseur F560 Analyseur R1 3x100 ml Σ R1 3x100 ml Σ CAL 1x5 ml.

PROTEINE URINE (URP) DIMENSIONS KIT REF 39064 F360 Analyseur F560 Analyseur R1 3x100 ml Σ R1 3x100 ml Σ CAL 1x5 ml. PROTEINE URINE (URP) USAGE PREVU Pour la détermination quantitative in vitro des Protéines Totales dans l urine et le liquide cérébrospinal (CSF). Ce produit est destiné à l utilisation sur les instruments.

Plus en détail

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale -

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale - BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée : 6 heures Coef. : 7 Poste n : SUJET n 1 - Pratique expérimentale - DOSAGES D UNE EAU MINÉRALE D HÉPAR Fiche de choix (à rendre avec la copie)

Plus en détail

KIT PRINCIPE DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits soit 40 dépôts d ADN) MATERIEL NECESSAIRE

KIT PRINCIPE DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits soit 40 dépôts d ADN) MATERIEL NECESSAIRE : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr KIT PRINCIPE DE LA PCR Ref: PCR A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en page 1 Stocker les articles

Plus en détail

Les tests de diagnostic rapide (TDR) pour la grippe : Pourquoi? Comment? Quand?

Les tests de diagnostic rapide (TDR) pour la grippe : Pourquoi? Comment? Quand? Les tests de diagnostic rapide (TDR) pour la grippe : Pourquoi? Comment? Quand? Dr. Ilka Engelmann Laboratoire de Virologie, Pôle Biologie Pathologie Génétique, CHRU de Lille EA3610, Université Lille 2

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Baccalauréat sciences et technologies de laboratoire Sujet zéro Option biotechnologies Évaluation des compétences expérimentales Contrôle de l

Plus en détail

TP 8 Détermination de l activité spécifique d une enzyme.

TP 8 Détermination de l activité spécifique d une enzyme. TP 8 Détermination de l activité spécifique d une enzyme. Les objectifs de cette séance : - Apprendre à faire une réaction enzymatique. - Adapter les manipulations de chimie en TP de biologie. - Savoir

Plus en détail

E-II-6V1 : DÉTERMINATION DE L AZOTE NITREUX PAR ANALYSE EN FLUX ET DETECTION SPECTROMETRIQUE

E-II-6V1 : DÉTERMINATION DE L AZOTE NITREUX PAR ANALYSE EN FLUX ET DETECTION SPECTROMETRIQUE E-II-6V1 : DÉTERMINATION DE L AZOTE NITREUX PAR ANALYSE EN FLUX ET DETECTION SPECTROMETRIQUE 1. Objet La présente méthode de référence spécifie une méthode de détermination de l azote nitreux dans l eau

Plus en détail

COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE?

COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE? COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE? Un dosage se définit d une part par la technique mise en jeu (mesure phmétrique, conductimétrique, spectrophotométrique, etc.), d autre part, par la méthode (par étalonnage,

Plus en détail

Conserver tous les réactifs entre 2 et 8 C. Tous le s réactifs sont prêts à l emploi après avoir atteint la température ambiante du laboratoire.

Conserver tous les réactifs entre 2 et 8 C. Tous le s réactifs sont prêts à l emploi après avoir atteint la température ambiante du laboratoire. Méthode d Immunofluorescence en Générale NOTICE POUR PRODUITS DE DIAGNOSTICS IN VITRO (IVD) USAGE PREVU Les composants indiqués ci-dessous peuvent être utilisés pour la détection des anticorps dans le

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2014 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Coefficient de la sous-épreuve : 4 Ce sujet est

Plus en détail

Traitements NORMES CLINIQUES

Traitements NORMES CLINIQUES NORMES CLINIQUES Traitements L optométriste doit présenter à son patient les différentes alternatives de traitement, lui faire des recommandations et élaborer un plan de traitement qui peut inclure : le

Plus en détail

RIDASCREEN siga. Réf. G09035

RIDASCREEN siga. Réf. G09035 RIDASCREEN siga Réf. G09035 R-Biopharm AG, An der neuen Bergstraße 17, D-64297 Darmstadt, Allemagne Tél. : +49 (0) 61 51 81 02-0 / Fax : +49 (0) 61 51 81 02-20 1. Application Pour usage diagnostique in

Plus en détail

QUANTA Lite Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut. HA dsdna ELISA 704615

QUANTA Lite Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut. HA dsdna ELISA 704615 QUANTA Lite Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut HA dsdna ELISA 704615 Application Ce coffret permet de quantifier in vitro les autoanticorps IgG spécifiques de haute affinité

Plus en détail

4. Calibrant B ELISA Phosphatidylsérine IgG, prédilué, 1 flacon de 1,2 ml de sérum humain avec des

4. Calibrant B ELISA Phosphatidylsérine IgG, prédilué, 1 flacon de 1,2 ml de sérum humain avec des QUANTA Lite Phosphatidylserine IgG ELISA 704625 (Précédemment Coffret BINDAZYME De Dosage des Anticorps IgG Anti-phosphatidylserine) Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut Application

Plus en détail

Notice Talius. DuP ont. Talius. Une application. Jusqu à 8 semaines de protection. Talius LE NOUVEAU STANDARD ANTI-OÏDIUM À BASE DE PROQUINAZID

Notice Talius. DuP ont. Talius. Une application. Jusqu à 8 semaines de protection. Talius LE NOUVEAU STANDARD ANTI-OÏDIUM À BASE DE PROQUINAZID Notice Talius DuP ont Talius Une application. Jusqu à 8 semaines de protection. Talius LE NOUVEAU STANDARD ANTI-OÏDIUM À BASE DE PROQUINAZID Maîtriser l oïdium des céréales, une nécessité L'oïdium des

Plus en détail

BÜHLMANN fcal TM turbo

BÜHLMANN fcal TM turbo BÜHLMANN fcal TM turbo Dosage de la calprotectine par turbidimétrie Pour utilisation professionnelle Coffret de réactifs B-KCAL-RSET Revision date: 2015-11-05 BÜHLMANN LABORATORIES AG Baselstrasse 55 CH

Plus en détail

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Programme d accréditation des laboratoires d analyse PROTOCOLE POUR LA VALIDATION D UNE MÉTHODE D ANALYSE EN CHIMIE DR-12-VMC Édition : 6 mars 2015

Plus en détail

Mode d'emploi BLUESTAR FORENSIC TRAINING

Mode d'emploi BLUESTAR FORENSIC TRAINING Révélateur de trace de sang Mode d'emploi BLUESTAR FORENSIC TRAINING # BL-500-TR!!! DÉTRUIT l ADN!!! Utilisation exclusivement réservée à la formation des techniciens Révision 10.1 31/03/2016 16 Avenue

Plus en détail

Chapitre 12 Pratiques de sécurité standard dans le laboratoire de microbiologie

Chapitre 12 Pratiques de sécurité standard dans le laboratoire de microbiologie Chapitre 12 Pratiques de sécurité standard dans le laboratoire de microbiologie Le personnel de laboratoire travaillant en contact avec des agents infectieux peut contracter des infections par le biais

Plus en détail

Cyanures non oxydables au chlore : fraction massique des cyanures totaux moins la fraction massique des cyanures libres.

Cyanures non oxydables au chlore : fraction massique des cyanures totaux moins la fraction massique des cyanures libres. 1. Objet E.II.4.V1 DOSAGE DES CYANURES TOTAUX ET LIBRES : MÉTHODES D ANALYSE EN FLUX CONTINU Cette procédure a pour objet la détermination de la teneur en cyanures libres, en cyanures non oxydables au

Plus en détail

peuvent apparaitre, et c est pourquoi les résultats doivent être interprétés avec la plus grande prudence. Principes Et Procédures

peuvent apparaitre, et c est pourquoi les résultats doivent être interprétés avec la plus grande prudence. Principes Et Procédures Identification du Produit Réf. cat. Description 44805 TAG-72 0,1 M (B72.3) 44806 TAG-72 1 M (B72.3) 44393 TAG-72 RTU M (B72.3) Définitions Des Symboles P C A E S DIL DOC# DIS prêt à l emploi concentré

Plus en détail

Réaliser l extraction pour les produits finis, les eaux de rinçage et des écouvillons. Transferer 12 Goutes d extrait dans un tube: incubation Vial.

Réaliser l extraction pour les produits finis, les eaux de rinçage et des écouvillons. Transferer 12 Goutes d extrait dans un tube: incubation Vial. AgraStrip Peanut Order #: COKAL0110AS Arachide L'arachide(Arachis hypogaea) est une légumineuse qui produit des fruits avec une coquille de protection. Les arachides sont un aliment très nutritif pour

Plus en détail

Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins

Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins Marc DUBERNET* et Françoise GRASSET* Laboratoire DUBERNET - 9, quai d Alsace - 11100 Narbonne France 1. Objet Méthode

Plus en détail

Dosage de la progestérone. Des outils de diagnostic essentiels afin d améliorer la reproduction canine. www.biovet.ca order@biovet-inc.

Dosage de la progestérone. Des outils de diagnostic essentiels afin d améliorer la reproduction canine. www.biovet.ca order@biovet-inc. Dosage de la progestérone Des outils de diagnostic essentiels afin d améliorer la reproduction canine www.biovet.ca order@biovet-inc.com Dosage de la progestérone La détermination du moment de la saillie

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP CHIMIE. Durée : 2 heures. Les calculatrices sont autorisées * * *

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP CHIMIE. Durée : 2 heures. Les calculatrices sont autorisées * * * SESSION 2006 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP CHIMIE Durée : 2 heures Les calculatrices sont autorisées * * * NB : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision

Plus en détail

EBV EBNA-1-IgG-ELISA PKS medac. Français 126-PKS-VPF/010512

EBV EBNA-1-IgG-ELISA PKS medac. Français 126-PKS-VPF/010512 EBV EBNA1IgGELISA PKS medac Français 126PKSVPF/010512 FABRICANT medac Gesellschaft für klinische Spezialpräparate mbh Fehlandtstraße 3 D20354 Hamburg DISTRIBUTION medac Gesellschaft für klinische Spezialpräparate

Plus en détail

Sonde nitrate. Référence CI-6735. A utiliser avec la référence PS-2147. Page 1 sur 1

Sonde nitrate. Référence CI-6735. A utiliser avec la référence PS-2147. Page 1 sur 1 Sonde nitrate Référence CI-6735 A utiliser avec la référence PS-2147 Page 1 sur 1 Introduction IMPORTANT : TOUJOURS UTILISER DES GANTS ET DES LUNETTES DE PROTECTION POUR MANIPULER DES PRODUITS CHIMIQUES.

Plus en détail

E-IV-2.3V1 : PROCEDURE PARTICULIERE RELATIVE AUX PRELEVEMENTS DES EAUX DE PISCINES EN VUE DE LEURS ANALYSES BACTERIOLOGIQUES ET CHIMIQUES

E-IV-2.3V1 : PROCEDURE PARTICULIERE RELATIVE AUX PRELEVEMENTS DES EAUX DE PISCINES EN VUE DE LEURS ANALYSES BACTERIOLOGIQUES ET CHIMIQUES E-IV-2.3V1 : PROCEDURE PARTICULIERE RELATIVE AUX PRELEVEMENTS DES EAUX DE PISCINES EN VUE DE LEURS ANALYSES BACTERIOLOGIQUES ET CHIMIQUES 1. Objet Cette procédure a pour objet d expliciter les modalités

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2013 Evaluation des compétences expérimentales Fiches techniques : DOSSIER TECHNIQUE - Fiche

Plus en détail

ELISA PeliClass human IgG subclass kit REF M1551

ELISA PeliClass human IgG subclass kit REF M1551 Sanquin Reagents Plesmanlaan 5 0 CX Amsterdam The Netherlands Phone: +.0.5.599 Fax: +.0.5.570 Email: reagents@sanquin.nl Website: www.sanquinreagents.com M55/ November 007 ELISA PeliClass human IgG subclass

Plus en détail

Factor VIII Antibody Screen coffret

Factor VIII Antibody Screen coffret MODE D EMPLOI Factor VIII Antibody Screen coffret REF F8S IVD TABLE DES MATIÈES UTILISATIONS PRÉVUES... 2 SOMMAIRE ET EXPLICATION... 2 PRINCIPE... 2 REAGENTS... 2 PRÉCAUTIONS... 3 AVERTISSEMENTS... 3 ÉCHANTILLONS...

Plus en détail

PSE 2. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados. Premiers secours en équipe. L hygiène et asepsie

PSE 2. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados. Premiers secours en équipe. L hygiène et asepsie Premiers secours en équipe L hygiène et asepsie Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados hygiène et asepsie A la fin de cette partie vous serez capable d indiquer : D appliquer les règles

Plus en détail

EPREUVE ECRITE D'ADMISSIBILITE

EPREUVE ECRITE D'ADMISSIBILITE CAPET BIOTECHNOLOGIES option biochimie - génie biologique concours interne Session 2004 EPREUVE ECRITE D'ADMISSIBILITE ETUDE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE Durée : 6 heures Calculatrice interdite Aucun

Plus en détail

PRINCIPE. Coffret référence 442635 (200 tests par cartouche) Coffret référence 476836 (400 tests par cartouche) REVISION ANNUELLE Date.

PRINCIPE. Coffret référence 442635 (200 tests par cartouche) Coffret référence 476836 (400 tests par cartouche) REVISION ANNUELLE Date. Systèmes SYNCHRON CX Mode d emploi Copyright 2008 Beckman Coulter, Inc. Créatine kinase Coffret référence 442635 (200 tests par cartouche) Coffret référence 476836 (400 tests par cartouche) Pour utilisation

Plus en détail

KIT REALISATION DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits et 10 réactions de PCR)

KIT REALISATION DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits et 10 réactions de PCR) : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr KIT REALISATION DE LA PCR Ref: PCRREA A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en page 1 Stocker les

Plus en détail

Agitateurs VWR. Orbital. Va-et-vient. Incubateur. VWR Collection : des prestations de qualité et des performances supérieures

Agitateurs VWR. Orbital. Va-et-vient. Incubateur. VWR Collection : des prestations de qualité et des performances supérieures Agitateurs VWR Orbital Va-et-vient Incubateur VWR Collection : des prestations de qualité et des performances supérieures Guide de sélection d agitateur Tous les dispositifs bénéficient d'une garantie

Plus en détail

RUBELLA IgG. Utilisation

RUBELLA IgG. Utilisation RUBELLA IgG 34430 Utilisation Généralités Principe du test Le test Access Rubella IgG utilise une technique immunoenzymatique chimioluminescente à particules paramagnétiques pour la détermination qualitative

Plus en détail

2.6. Préparation de la droite d étalonnage externe. 2.6.1. Matériels et réactifs. 2.6.2. Préparation des solutions primaires

2.6. Préparation de la droite d étalonnage externe. 2.6.1. Matériels et réactifs. 2.6.2. Préparation des solutions primaires 2.6. Préparation de la droite d étalonnage externe 2.6.1. Matériels et réactifs 1 Flacon ambré (pour la solution stock). 2 Flacon jaugées de 10 ml (pour les solutions primaires et secondaires). 1 Fiole

Plus en détail

Les examens de laboratoire : comment les interpreter? Exemple : les marqueurs tumoraux. Michèle BERTHIER : SCOR GLOBAL LIFE

Les examens de laboratoire : comment les interpreter? Exemple : les marqueurs tumoraux. Michèle BERTHIER : SCOR GLOBAL LIFE Les examens de laboratoire : comment les interpreter? Exemple : les marqueurs tumoraux Michèle BERTHIER : SCOR GLOBAL LIFE Présentation faite en collaboration avec le Dr Gabriela BUFFET, Médecin-Conseil

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE conformément au Règlement (CE) No. 1907/2006 Enclean anti- mousse

FICHE DE DONNEES DE SECURITE conformément au Règlement (CE) No. 1907/2006 Enclean anti- mousse SECTION 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / DU MELANGE ET DE LA SOCIETE/ L ENTREPRISE 1.1 Identification du produit Nom du produit : Enclean anti-mousse Substance active : Acide Nonanoïque Formule chimique

Plus en détail

Ciment de scellement canalaire

Ciment de scellement canalaire Mode d emploi Français Ciment de scellement canalaire Avertissement : Réservé à l usage dentaire. Table des matières Page 1 Description du produit... 12 2 Consignes de sécurité... 13 3 Instructions étape-par-étape...

Plus en détail

Opération Goutte d'eau

Opération Goutte d'eau Analyse de l Arsenic Révisé le 14 mai, 2010 École Secondaire But: Déterminer la concentration d'arsenic de l'eau potable provenant de 4 sources différentes, et d'un échantillon à la valeur limite proposé

Plus en détail

Cytokeratin Cocktail (AE1 & AE3)

Cytokeratin Cocktail (AE1 & AE3) Identification du Produit Réf. cat. Description 44575 Cytokeratin Cocktail 0,1 M (AE1&AE3) 44576 Cytokeratin Cocktail 1 M (AE1&AE3) 44277 Cytokeratin Cocktail RTU M (AE1&AE3) Définitions Des Symboles P

Plus en détail

Pour utilisation en vue de la préparation et de l isolement de lymphocytes purifiés directement à partir de sang total NOTICE

Pour utilisation en vue de la préparation et de l isolement de lymphocytes purifiés directement à partir de sang total NOTICE Pour utilisation en vue de la préparation et de l isolement de lymphocytes purifiés directement à partir de sang total NOTICE Pour test diagnostique in vitro PI-TT.610-FR-V5 Instructions Utilisation visée

Plus en détail

LE METABOLISME DU GLUTATHION (GSH):

LE METABOLISME DU GLUTATHION (GSH): Laboratoire de Physiologie végétale Université de Neuchâtel Travaux pratiques de Physiologie végétale 2009 LE METABOLISME DU GLUTATHION (GSH): ETUDE DES EFFETS DES ANTIDOTES DES HERBICIDES INTRODUCTION

Plus en détail

Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage dans le vin (OIV-Oeno 427-2010)

Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage dans le vin (OIV-Oeno 427-2010) Méthode OIV- -MA-AS315-23 Type de méthode : critères Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage (OIV-Oeno 427-2010) 1 Définitions des

Plus en détail

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf I Terminale S Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf Objectifs : - Etablir un protocole et le réaliser afin d extraire un colorant et l identifier par spectroscopie UV-visible. - Utiliser la loi

Plus en détail

Diagnostic Virologique du VIH

Diagnostic Virologique du VIH Diagnostic Virologique du VIH Pr S. Fafi-Kremer Institut de Virologie, CHU de Strasbourg Séminaire de Formation Jeudi 14 Novembre 2013 1 Objectifs Comprendre la cinétique des marqueurs de l infection par

Plus en détail

A/ Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponse (s) exacte(s). Repérer les affirmations correctes: (0.

A/ Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponse (s) exacte(s). Repérer les affirmations correctes: (0. «NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: svt-mounir.sitew.com» EXERCIE N O 1: A/ Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponse (s) exacte(s). Repérer les affirmations

Plus en détail

TECO Acide Hyaluronique

TECO Acide Hyaluronique TECO Acide Hyaluronique Acide Hyaluronique PLUS ELISA Mode d Emploi Français TE1017-2 07/2013 TECOmedical Group TECOmedical AG Switzerland Catalogue Nr. TE 1017-2 1 TECOmedical Symbol Description Consulter

Plus en détail

Test en Cuve LCK 555 DBO 5 /DBO [n]

Test en Cuve LCK 555 DBO 5 /DBO [n] ATTENTION NOUVEAU! La date d édition actuelle se trouve dans le mode opératoire ou l évaluation. Veuillez vous reporter au chapitre Remarque (voir plus bas). Test en Cuve Principe Détermination de la demande

Plus en détail

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage 2 HTS 3 Immunologie / Immunologie Informations Techniques 3 I 2 ELISA 96 Puits 3 I 4 ELISA 96 Puits en Barrettes 3 I 6 en Barrettes de 8 Puits 3 I 7 en Barrettes de 12 Puits 3 I 8 en Barrettes de 16 Puits

Plus en détail

KIT BLUESTAR TRAINING A RECEPTION DU COLIS : CONSERVATION COMPOSITION MATERIEL NECESSAIRE

KIT BLUESTAR TRAINING A RECEPTION DU COLIS : CONSERVATION COMPOSITION MATERIEL NECESSAIRE ZA DES POUPETTES 91580 VILLENEUVE SUR AUVERS KIT BLUESTAR TRAINING : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : www.sordalab.com @ : sordalab@wanadoo.fr Ref : BLUETRAIN A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Page 1 of 8 FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1. IDENTIFICATION DE LA PREPARATION ET DE LA SOCIETE. 1.1 Identification de la préparation: FINISH/ CALGONIT PROFESSIONNEL NETTOYANT MACHINE 5 LITRES 1.2 Fabricant

Plus en détail

Petrifilm. Test pour la numération des E. coli et Coliformes. Guide d Interprétation

Petrifilm. Test pour la numération des E. coli et Coliformes. Guide d Interprétation Guide d Interprétation Petrifilm Test pour la numération des E. coli et Coliformes Ce document est destiné à vous apporter une aide pour l interprétation des résultats obtenus à partir du test M Petrifilm

Plus en détail

LIFECODES QuikScreen coffret

LIFECODES QuikScreen coffret MODE D EMPLOI LIFECODES QuikScreen coffret REF QS12G IVD TABLE DES MATIÉRES UTILISATIONS PRÉVUES... 2 SOMMAIRE ET EXPLICATION... 2 PRINCIPE... 2 COMPOSITION DU COFFRET... 2 PRÉCAUTIONS... 3 AVERTISSEMENTS...

Plus en détail

Les laboratoires de biotechnologie au service des produits cosmétiques

Les laboratoires de biotechnologie au service des produits cosmétiques Les laboratoires de biotechnologie au service des produits cosmétiques Calculatrice interdite. Vous êtes en stage en industrie cosmétique, pour découvrir quelques aspects du métier de technicien de laboratoire.

Plus en détail

PRINCIPAUX CHANGEMENTS PAR RAPPORT À LA PRÉCÉDENTE RÉVISION DE LA NOTICE D INSTRUCTIONS

PRINCIPAUX CHANGEMENTS PAR RAPPORT À LA PRÉCÉDENTE RÉVISION DE LA NOTICE D INSTRUCTIONS Notice d instructions Test ADN digene HC2 GC-ID Test d hybridation moléculaire in vitro avec amplification du signal par chimiluminescence en format microplaque pour la détection qualitative de l ADN de

Plus en détail

TITRE : Utilisation des différents appareils

TITRE : Utilisation des différents appareils TITRE : Utilisation des différents appareils POS 05-2010 AUTEUR(ES) : Marie-Ève Ouellette, biotechnologue. OBJECTIF : Ce POS a pour objectif de vous guider dans l utilisation des différents appareils présents

Plus en détail

REFLEXIONS SUR LE PORT DES GANTS EN INDUSTRIE ALIMENTAIRE

REFLEXIONS SUR LE PORT DES GANTS EN INDUSTRIE ALIMENTAIRE REFLEXIONS SUR LE PORT DES GANTS EN INDUSTRIE ALIMENTAIRE Document préparé par Albert AMGAR, asept@asept.asso.fr Ce document fait suite à celui sur l organisation du lavage des mains et disponible au format

Plus en détail

CHU DE REIMS PÔLE DE BIOLOGIE MEDICALE ET PATHOLOGIE

CHU DE REIMS PÔLE DE BIOLOGIE MEDICALE ET PATHOLOGIE CHU DE REIMS PÔLE DE BIOLOGIE MEDICALE ET PATHOLOGIE MANUEL des PRELEVEMENTS 45, Rue Cognacq-Jay 51092 REIMS Cedex 03 26 78 39 52 03 26 78 38 82 pgillery@chu-reims.fr ST-PRA-MANU-PRLV V04 - Octobre 2015

Plus en détail

FICHE SIGNALÉTIQUE. DRAXIMAGE MD MDP Trousse pour la préparation du médronate de technétium Tc 99m injectable

FICHE SIGNALÉTIQUE. DRAXIMAGE MD MDP Trousse pour la préparation du médronate de technétium Tc 99m injectable FICHE SIGNALÉTIQUE DRAXIMAGE MD MDP Trousse pour la préparation du médronate de technétium Tc 99m injectable Date de révision : juillet 2011 Révision No.: 3 Section 1. Identification du produit chimique

Plus en détail

Méthode. Détermination des composés phénoliques totaux dans l eau par colorimétrie à ph 10

Méthode. Détermination des composés phénoliques totaux dans l eau par colorimétrie à ph 10 Page : 1 de 12 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre d'encre coloré indique

Plus en détail

Détermination du pourcentage de transmittance UV : méthode par spectrophotométrie UV-visible, lecture à 254 nm

Détermination du pourcentage de transmittance UV : méthode par spectrophotométrie UV-visible, lecture à 254 nm Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec MA. 103 %TUV 1.0 Détermination du pourcentage de transmittance UV : méthode par spectrophotométrie UV-visible, lecture à 254 nm 2016-02-03 (révision

Plus en détail

CanAg S100 EIA 708-10. Instructions d utilisation. 2010-05

CanAg S100 EIA 708-10. Instructions d utilisation. 2010-05 CanAg S100 EIA 708-10 Instructions d utilisation. 2010-05 1 2 3 CanAg S100 EIA Instructions d utilisation Kit de Test Immunoenzymatique Pour 96 déterminations UTILISATION Le Kit CanAg S100 est destiné

Plus en détail

Prenez départ. un bon. Première semaine d utilisation du système Dexcom de surveillance du glucose en continu

Prenez départ. un bon. Première semaine d utilisation du système Dexcom de surveillance du glucose en continu Prenez départ un bon Première semaine d utilisation du système Dexcom de surveillance du glucose en continu Introduction Au départ, la surveillance du glucose en continu peut être une expérience chargée

Plus en détail

TP 13 Enzyme Linked ImmunoSorbent Assay.

TP 13 Enzyme Linked ImmunoSorbent Assay. BTSA 1 Diagnostics biologiques Module M55 TP 13 Enzyme Linked ImmunoSorbent Assay. Recherche du seuil de sensibilité d un test Elisa Les objectifs de cette séance : Réaliser une technique ELISA. Déterminer

Plus en détail

Méthode. dans l eau par colorimétrie Page : 1 de 6

Méthode. dans l eau par colorimétrie Page : 1 de 6 dans l eau par colorimétrie Page : 1 de 6 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le

Plus en détail

Taq Ozyme (Nouvelle Formulation) ADN polymérase thermostable

Taq Ozyme (Nouvelle Formulation) ADN polymérase thermostable Taq Ozyme (Nouvelle Formulation) OZYA001-1000 - 1000 unités OZYA001-5000 - 5000 unités OZYA001-1000D - 1000 unités + dntp Premix - 4x10 mm Stockage et stabilité : Taq Ozyme : 2 ans à -20 C dntp Premix

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Personne publique contractante :

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Personne publique contractante : Institut National de la Recherche Agronomique Centre de Toulouse 31326 CASTANET TOLOSAN CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Personne publique contractante : Institut National de la Recherche

Plus en détail

Mise au point des méthodes de prélèvement et d analyse des gaz et vapeurs organiques dans l air des lieux de travail

Mise au point des méthodes de prélèvement et d analyse des gaz et vapeurs organiques dans l air des lieux de travail Mise au point des méthodes de prélèvement et d analyse des gaz et vapeurs organiques dans l air des lieu de travail Introduction Ce guide décrit un protocole pour la mise au point et la validation des

Plus en détail

RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C

RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE et SURVEILLANCE DU DIABETE Dr Arame Ndiaye OBJECTIFS 1- Enumérer trois conditions à respecter lors d un prélèvement sanguin

Plus en détail

Valise environnement UW600 avec ph mètre

Valise environnement UW600 avec ph mètre Valise environnement UW600 avec ph mètre Ce kit peu coûteux de mesure de l environnement facilite l analyse rapide de l eau sur place. L ensemble des tests que contient cette valise sont caractérisés par

Plus en détail

Evaluation de l exposition tabagique chez un groupe de «fumeurs actifs» et un groupe de «fumeurs passifs».

Evaluation de l exposition tabagique chez un groupe de «fumeurs actifs» et un groupe de «fumeurs passifs». Evaluation de l exposition tabagique chez un groupe de «fumeurs actifs» et un groupe de «fumeurs passifs». Dosage de la nicotine et de la cotinine urinaires par chromatographie liquide haute performance

Plus en détail

PROFIL DE COMPÉTENCE Technologiste de laboratoire médical généraliste

PROFIL DE COMPÉTENCE Technologiste de laboratoire médical généraliste PROFIL DE COMPÉTENCE Technologiste de laboratoire médical généraliste Compétences requises pour le technologiste de laboratoire médical généraliste au niveau d entrée Date d entrée en vigueur : examens

Plus en détail

EAUX : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS

EAUX : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Service : Microbiologie Méthode technique Mise en service de la première version : Mise en application de cette version : EAUX : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Rédaction : BLETTNER.C

Plus en détail

Lire attentivement les instructions avant de procéder au prélèvement de votre échantillon sanguin.

Lire attentivement les instructions avant de procéder au prélèvement de votre échantillon sanguin. Lire attentivement les instructions avant de procéder au prélèvement de votre échantillon sanguin. Précautions et Restrictions Ne pas suivre toutes les instructions peut fortement affecter l exactitude

Plus en détail

Biochromatographie. Bioline

Biochromatographie. Bioline Biochromatographie Bioline Une base solide Les systèmes KNAUER LC de bio-chromatographie utilisent des instruments et des logiciels sophistiqués pour obtenir en permanence des séparations efficaces. Le

Plus en détail

Fiche de données de sécurité Standapol EA-1 Date de révision : 02.03.2013 page: 1/6

Fiche de données de sécurité Standapol EA-1 Date de révision : 02.03.2013 page: 1/6 Date de révision : 02.03.2013 page: 1/6 1. Identification du produit et de la société Société BASF Canada Inc. 100 Milverton Drive Mississauga, ON L5R 4H1, CANADA Information 24 heures en cas d'urgence

Plus en détail

Thème incertitude de mesure

Thème incertitude de mesure Thème incertitude de mesure Etude d'une démarche de métrologie en BTSA première année Production Aquacole (Dany Vert, LEGTA D'AHUN) Objectifs du référentiel et prérequis : Objectifs Objectif 4.2 : Réaliser

Plus en détail

Préparations de solutions aqueuses

Préparations de solutions aqueuses Préparations de solutions aqueuses. Rappels : qu est-ce qu une solution aqueuse? * Introduis grâce à une spatule quelques cristaux de permanganate de potassium dans un tube à essai. Décris l aspect de

Plus en détail

Comment gérer au mieux ma charge de travail en biologie moléculaire?

Comment gérer au mieux ma charge de travail en biologie moléculaire? Comment gérer au mieux ma charge de travail en biologie moléculaire? Une souplesse d emploi inégalée dans les tests de biologie moléculaire, répondant aux exigences de votre laboratoire Le système VERSANT

Plus en détail

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX Les produits présents dans l entreprise peuvent être une source de dangers pour les salariés et l environnement que ce soient des produits entrants, des produits fabriqués

Plus en détail

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE 3. FORME PHARMACEUTIQUE 4. DONNEES CLINIQUES 4.1. Indications thérapeutiques 4.2.

Plus en détail