Biologie Moléculaire 6 GT SG FWB Leçon n 5

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Biologie Moléculaire 6 GT SG FWB Leçon n 5"

Transcription

1 Biologie Moléculaire 6 GT SG FWB Leçon n 5

2 Tests de paternité (fin labo électrophorèse) Un test de paternité consiste à analyser l'adn de deux personnes dans le but d'établir un lien de parenté génétique. Des tests assez simples ne requérant aucune analyse poussée peuvent donner de premières conclusions. Cependant, ils ne permettent jamais de confirmer un lien de parenté, ils ne peuvent qu'exclure certaines hypothèses. Produit de PCR obtenu à partir de l ADNg Amplification d une région variable de 7.0 Kb (7,000 bp) 2 produits de PCR car 2 allèles (homme diploïde) Séquences nucléotidiques différentes R M P B G Hypothèse de départ: Les 2 enfants sont issus du père et de la mère Caractérisation des différences / ressemblances Digestion de restriction / électrophorèse sur gel d agarose Mère (M n 8) 4.0 Kb 1.75 Kb 1.25 Kb 7.0 Kb Total = 14.0 Kb = 2 x 7.0 Kb Père (P n 9) 3.0 Kb 2.5 Kb 1.5 Kb 5.0 Kb 2.0 Kb Question: Nombre de sites de restriction? Parents: Mère (n 8) 7.0 Kb Kb Kb Kb Père (n 9) 5.0 Kb Kb Kb Kb Kb Enfants: Boy (N Kb Kb Kb Girl (n 11) 5.0 Kb Kb Kb Kb Kb Mendel: 2 allèles de l enfant (F1) = 1 allèle de la mère (ovocyte) + 1 allèle du père (spermatozoide) Et on commence par identifier l allèle provenant de la mère chez les 2 enfants Ensuite on passe à celui du père Conclusion: Le fils possède un allèle qui n est pas un de ceux du père (un site de restriction a disparu) ATTENTION! La région amplifiée est choisie parce qu elle est variable! Donc mutations fréquentes. Peut-être lors de la génération des spermatozoïdes du père! «Les Experts : 97.8% Match» Statistiques!

3 Le plasmide pglo (fin labo Transformation) Le plasmide pglo: structure, fonctionnalités et utilisations MCS Origine de réplication du plasmide. Nécessaire pour permettre aux plasmides de se multiplier au sein de la bactérie hôte. Gène codant pour la β-lactamase conférant la résistance à l Ampicilline. Sélection des bactéries transformées. Opéron Arabinose. En présence d Arabinose il active le promoteur Pbad via un mécanisme assez complexe. Promoteur Pbad. Un élément qui régule la transcription d un gène situé généralement en aval (3 ) et donc l expression de ce gène (ex. protéine). Gène codant pour la Green Fluorescent Protein (GFP). Gène «rapporteur» permettant de visualiser et/ou mesurer l'expression d'un gène d'intérêt où la localisation d une protéine (fusion à la GFP) Multiple Cloning Site. Courte région de l ADN où l on retrouve des (souvent 10 à 20) sites reconnus par des enzymes de restriction. Ces sites sont généralement uniques sur le plasmide et facilitent donc le clonage. Ici, situé juste en aval du gène GFP, il permet éventuellement de fusionner un gène d intérêt à la GFP. Transfection? Correspond à la transformation bactérienne. C est un transfert de gènes, c'est-à-dire l'introduction d'adn exogène dans des cellules eucaryotes (non médié par un virus Thérapie virale).. Le pglo est un vecteur qui a été utilisé dans de nombreuses expériences de transfection pour par exemple créer des OGM (et la GFP permettait de visualiser le succès de la transfection). Exemple pglo bien connu: Le Lapin Fluo «Alba»

4 Enzymes de Restriction & Clonage Plasmidien Une enzyme de restriction est une protéine qui peut couper un fragment d'adn au niveau d'une séquence de nucléotides caractéristique appelée site de restriction. Chaque enzyme de restriction reconnaît ainsi un site spécifique. 5 ACGTCGTG 3 3 TGCAGCACTTAA 5 1. Les Enzymes de Restriction 5 ACGTCGT G AATTC CGTCTC 3 3 TGCAGCA CTTAA G GCAGAG 5 5 AATTCCGTCTC 3 3 GGCAGAG 5 L enzyme EcoRI reconnait la séquence 5 GAATTC 3 (vert) dans l ADN et coupe à celui-ci à un endroit et d une façon spécifiques (rouge) Utilisation très, très fréquente: le Clonage dans un plasmide + Le plasmide se referme sur lui-même sans incorporer le fragment Le fragment se referme sur lui-même

5 Le Séquençage d ADN (Sanger) Le séquençage d ADN selon la méthode développée par l équipe de Fred Sanger (Cambridge University UK; prix Nobel ) Regardez la vidéo et prenez des notes. C est très proche d une réaction PCR (utilise aussi une ADN polymérase). La seule chose à savoir c est que les dideoxynucleotides (ddntp) vont «bloquer» la réaction et qu ils sont soit radioactifs soit «fluorescents». https://www.youtube.com/watch?v=lgasqwbemcc

6 Le séquençage d ADN (Sanger) En biochimie, le séquençage consiste à déterminer l'ordre linéaire des composants d'une macromolécule (les acides aminés d'une protéine, les nucléotides d'un acide nucléique comme l'adn, les monosaccharides d'un polysaccharide, etc.). Le séquençage de l'adn, consiste à déterminer l'ordre d'enchaînement des nucléotides d un fragment d ADN donné. Jusque très récemment, la plupart du séquençage d ADN était réalisée par la méthode de Sanger. Dans la méthode de Sanger, la polymérisation de l ADN est initiée par un petit oligonucléotide (amorce) complémentaire à une partie du fragment d ADN à séquencer. L élongation de l amorce est réalisée par la «séquénase» (une ADN polymérase I dépourvue d activités exonucléasiques 5 3 et 3' 5', et 100 fois plus rapide que le fragment de Klenow). Les quatre désoxynucléosides (datp, dctp, dgtp, dttp) sont ajoutés, ainsi qu en faible concentration les quatre 2'-3'didésoxynucléosides (ddatp, ddctp, ddgtp, ddttp) marqués par des fluorochromes différents. Ces didésoxynucléosides, une fois incorporés à la nouvelle chaîne synthétisée, empêchent la poursuite de l élongation. Il en résulte de nouveaux fragments d ADN de taille variable, qui sont ensuite séparés par électrophorèse sur un gel de polyacrylamide.

7 Techniques de Biologie Moléculaire: Mise en application pour le diagnostique VIH Le diagnostique VIH se fait principalement en déterminant la séquence en acides aminés des protéines virales (Protéase, Reverse Transcriptase) et en évaluant si le fonctionnement de ses protéines peut être perturbé par les 23 médicaments (inhibiteurs de fonctionnement) disponibles sur le marché. Le virus VIH (rétrovirus à ARN, SIDA) infecte les cellules de type lymphocytaire (défense immunitaire de l organisme). Il reconnait ces cellules (Clé/ Serrure) et injecte son ARN dans la cellule. Celui-ci est traduit en protéines dont une Réverse Transcriptase (ARN -> ADN) qui va permettre d intégrer une ou plusieurs copies ADN du virus dans le génome de la cellule. Cette copie est ensuite utilisée pour produire des virus «fils» qui seront exportés (tout en tuant la cellule hôte; d où problèmes On ne meurt pas du SIDA mais d un rhume, d une grippe, etc.). Un particularité très importante est que cette Réverse Transcriptase n est pas très fiable: Elle fait des erreurs (mutations) ce qui peut engendrer une «descendance virale» très différente du virus initial. Et sur laquelle certains médicaments ne seront plus efficaces. Exemple: une mutation K->L en position 46 (référence à la séquence «sauvage») de la Protéase virale confère une résistance aux médicaments inhibiteurs de l activité de cette Protéase. Question: Quelles techniques de Biologie Moléculaire sont utilisées pour déterminer la séquence VIH et ensuite le diagnostique?

8 Techniques de Biologie Moléculaire: Mise en application pour le diagnostique VIH 1. Obtenir un échantillon tissulaire contenant le virus d un patient. Un prélèvement sanguin. Les «Fils» viraux circulent recherchant de nouvelles cibles (lymphocytes). 2. Extraire l ARN viral. Méthodologie assez proche de l extraction d ADN (5G). Toutefois l ARN est instable (ribonucléases; enzymes digérant l ARN) donc précautions particulières: à froid avec protéases dont RNAses (enzymes détruisant les ribonucléases) et en faire une copie ADN (Réverse Transcriptase fiable!) 3. Analyser l ADN copie = déterminer la séquence nucléotidique et ensuite la séquence peptidique pour permettre le diagnostique. On se focalise sur Protéase et Réverse Transcriptase (21/23 médicaments) +/ nucléotides

9 Techniques de Biologie Moléculaire: Mise en application pour le diagnostique VIH ARN simple brin viral 5 3 Protéase Réverse Transcriptase Amorce 5 RT-PCR Amorce 3 5 Copies ADN double brin de l ARN simple brin viral pour la région Protéase/Réverse Transcriptase 1. Séquençage du produit de PCR («Nested» amorces). 3 GAATTCCGATGACGAGGACATGGGA...GGCTAGTAGATAGAGAGAGTAAGCTT 3 CTTAAGGCTACTGCTCCTGTACCCT...CCGATCATCTATCTCTCTCATTCGAA 5 2. Clonage (Enzymes de restriction) puis Séquençage du produit de PCR. 5 3 GAATTCCGATGACGAGGACATGGGA...GGCTAGTAGATAGAGAGAGTAAGCTT 3 CTTAAGGCTACTGCTCCTGTACCCT...CCGATCATCTATCTCTCTCATTCGAA 5 EcorI HindIII Différence (données obtenues)? La séquence obtenue en 1) est «globale». On voit le produit de PCR de l ensemble de la population virale dans le sang. La séquence obtenue en 2) est celle d un seul virus. Lors de l infection VIH il y a très souvent plusieurs type de sous-populations. Dont peut-être une seule est résistante aux médicaments et malheureusement pas majoritaire. En utilisant la méthode 1) on ne peut détecter que les souspopulations > 20%, avec la méthode 2 si l on séquence 100 clônes on peut détecter des sous-population à 1%. ( mais c est très couteux -> NGS sequencing)

LE GÉNIE GÉNÉTIQUE ET LA BIOLOGIE MOLÉCULAIRE

LE GÉNIE GÉNÉTIQUE ET LA BIOLOGIE MOLÉCULAIRE LE GÉNIE GÉNÉTIQUE ET LA BIOLOGIE MOLÉCULAIRE Plan Introduction I - Qu est ce Que le génie génétique? II - Quels sont les outils du génie génétique? II.1- Les Enzymes II.1.1- Enzymes de restriction II.1.2-

Plus en détail

Pathologies et génétique moléculaire

Pathologies et génétique moléculaire Biochimie - Biologie moléculaire Pathologies et génétique moléculaire Julien Fauré Institut de Formation en Soins Infirmiers 1 ère Année Année universitaire 2014-2015 Plan Les outils de la génétique moléculaire

Plus en détail

Méthodes d études. Chapitre 8 : Professeur Joël LUNARDI. UE1 : Biochimie Biologie moléculaire

Méthodes d études. Chapitre 8 : Professeur Joël LUNARDI. UE1 : Biochimie Biologie moléculaire Chapitre 8 : UE1 : Biochimie Biologie moléculaire Méthodes d études Professeur Joël LUNARDI Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Chapitre 8. 8. Méthodes

Plus en détail

Digestion par les enzymes SalI et EcoRV. Digestion par les enzymes XhoI et SmaI

Digestion par les enzymes SalI et EcoRV. Digestion par les enzymes XhoI et SmaI 2 Digestion par les enzymes SalI et EcoRV Digestion par les enzymes XhoI et SmaI Klenow: sous-unité de l ADN Polymérase I d E. coli possédant une activité ADN polymérase 5-3 et une activité exonucléasique

Plus en détail

Approfondissement des connaissances en biologie moléculaire

Approfondissement des connaissances en biologie moléculaire Approfondissement des connaissances en biologie moléculaire nicolas.glaichenhaus@unice.fr Master IADE Année 2013-2014 Plan du cours Rappels de biologie moléculaire et de biologie cellulaire Les molécules

Plus en détail

Biologie Moléculaire & Génie Génétique. 6GT SG&SB FWB A.R. d Esneux Maître de Stage: Sylvie Bossrez Stagiaire: Pierre LECOCQ

Biologie Moléculaire & Génie Génétique. 6GT SG&SB FWB A.R. d Esneux Maître de Stage: Sylvie Bossrez Stagiaire: Pierre LECOCQ Biologie Moléculaire & Génie Génétique 6GT SG&SB FWB A.R. d sneux Maître de Stage: Sylvie Bossrez Stagiaire: Pierre LCOCQ 1 Introduction & Plan du cours N Les leçons proposées dans ce document s adressent

Plus en détail

8. Amplification et séquençage des acides nucléiques

8. Amplification et séquençage des acides nucléiques 8. Amplification et séquençage des acides nucléiques ADN chromosomique, plasmides (ADN bactérienne), ARN messager Rupture cellulaire Isolation et purification des acides nucléiques Concentration et amplification

Plus en détail

L2 microbiologie TD08: méthodes de la microbiologie moléculaire

L2 microbiologie TD08: méthodes de la microbiologie moléculaire # Andrew Tolonen (atolonen@gmail.com) # avril 2013 L2 microbiologie TD08: méthodes de la microbiologie moléculaire Exercise 1: amplification d'un gène d'intéret par PCR Vous êtes un médecin travaillant

Plus en détail

Université Bordeaux Segalen - PACES 2011-2012 ED UE9s Mars 2012

Université Bordeaux Segalen - PACES 2011-2012 ED UE9s Mars 2012 Sélectionner les propositions exactes Université Bordeaux Segalen - PACES 2011-2012 ED UE9s Mars 2012 QCM 1. La température de fusion (Tm) d une molécule d ADN : A. est mise en évidence par l augmentation

Plus en détail

Voir en annexe, un tableau résumant toutes les techniques de la génétique moléculaire.

Voir en annexe, un tableau résumant toutes les techniques de la génétique moléculaire. Séance 5. Chapitre 4 : LA BIOLOGIE MOLECULAIRE ET SES APPLICATIONS I/ Les outils de la génétique moléculaire. Voir en annexe, un tableau résumant toutes les techniques de la génétique moléculaire. 1. Découverte

Plus en détail

Biologie Moléculaire (UE BI302) TD de Biologie Moléculaire (Procaryote) Année 2012/2013

Biologie Moléculaire (UE BI302) TD de Biologie Moléculaire (Procaryote) Année 2012/2013 Biologie Moléculaire (UE BI302) TD de Biologie Moléculaire (Procaryote) Année 2012/2013 M r Joshua Armitano Mr Thibault Sana M me Cécile Jourlin M me Amel Latifi M me Sandrine Pages Problème 1 : Amplification/clonage

Plus en détail

Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire

Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire UE de l agent infectieux à l hôte Janvier 2012 Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire Dr Isabelle GARRIGUE Laboratoire de Virologie Professeur FLEURY isabelle.garrigue@chu-bordeaux.fr

Plus en détail

TP de Biochimie Groupe 4 Forestier Michèle 25.05.2010 Fournier Coralie Freyre Christophe Manipulation d ADN

TP de Biochimie Groupe 4 Forestier Michèle 25.05.2010 Fournier Coralie Freyre Christophe Manipulation d ADN MANIPULATION D ADN Clonage du gène «venus» dans des plasmides et expression de celui-ci chez les bactéries E.Coli. Assistants: U. Loizides M. Umebayashi C. Gehin - 1 - 1. Résumé Lors de notre expérience,

Plus en détail

Clonage de Vénus et transformation de E.Coli.

Clonage de Vénus et transformation de E.Coli. Clonage de Vénus et transformation de E.Coli. Samueal Joseph, Romain Laverrière, Elias Laudato, Noé Mage Assisstants : Gisele Dewhurst, Charlotte Gehin, Miwa Umebayashi Résumé [1] L expérience consiste

Plus en détail

Mlle ImaneSmaili SVI4. Encadré par: Responsable du cours de Biologie Moléculaire Pr. B. BELKADI

Mlle ImaneSmaili SVI4. Encadré par: Responsable du cours de Biologie Moléculaire Pr. B. BELKADI Mlle ImaneSmaili SVI4 Encadré par: Responsable du cours de Biologie Moléculaire Pr. B. BELKADI PLAN 1. Introduction 2.Définition 3. Principe 4.Les applications de la PCR Introduction La PCR «Polymerase

Plus en détail

Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06. Correction

Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06. Correction Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06 Correction -«Vraies» questions de cours -«fausses» questions de cours: questions pour voir si pouviez imaginer une réponse crédible qui n était

Plus en détail

CHAPITRE III: Le Clonage

CHAPITRE III: Le Clonage BIOLOGIE MOLECULAIRE CHAPITRE III: Le Clonage I) Définition: Cloner un fragment d'adn consiste à: isoler physiquement ce fragment. en augmenter le nombre de copie (cf: amplification) II) Principe: Le clonage

Plus en détail

Les outils du génie génétique.

Les outils du génie génétique. Les outils du génie génétique. I\ Les enzymes. On va se servir des enzymes pour couper, coller et synthétiser des acides nucléiques. A\ Les polymérases. Toutes les polymérases agissent de 5 vers 3. En

Plus en détail

Méthodes d études. Chapitre 8 : Professeur Joël LUNARDI. UE1 : Biochimie Biologie moléculaire

Méthodes d études. Chapitre 8 : Professeur Joël LUNARDI. UE1 : Biochimie Biologie moléculaire Chapitre 8 : UE1 : Biochimie Biologie moléculaire Méthodes d études Professeur Joël LUNARDI Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Chapitre 8. 8. Méthodes

Plus en détail

Taq'Ozyme Purple Mix MANUEL D UTILISATION

Taq'Ozyme Purple Mix MANUEL D UTILISATION Taq'Ozyme Purple Mix OZYA003-40 - 40 réactions OZYA003-200 - 200 réactions (avec supplément de MgCl 2 ) OZYA003-200XL - 200 réactions (avec supplément de MgCl 2 ) OZYA003-1000 - 1000 réactions (avec supplément

Plus en détail

La génomique. Etude des génomes et de l ensemble de leurs gènes. Nécessite des outils bioinformatiques. Plusieurs étapes :

La génomique. Etude des génomes et de l ensemble de leurs gènes. Nécessite des outils bioinformatiques. Plusieurs étapes : La génomique Etude des génomes et de l ensemble de leurs gènes La structure Le fonctionnement L évolution Le polymorphisme, Plusieurs étapes : Nécessite des outils bioinformatiques 1 Chronologie sur le

Plus en détail

Université D Oran, Faculté de Médecine, Service D Histologie-Embryologie Dr Belarbi-Amar. Le virus. Les virus(acaryotes)

Université D Oran, Faculté de Médecine, Service D Histologie-Embryologie Dr Belarbi-Amar. Le virus. Les virus(acaryotes) Les virus(acaryotes) Le virus I-Généralités : Le virus (cellule acaryote) est une entité biologique incapable de se reproduire de façon autonome, nécessitant une cellule hôte, dont il utilise les constituants

Plus en détail

Cours des Acides Nucléiques

Cours des Acides Nucléiques UNIVERSITE MOHAMMED V-AGDAL FACULTE DES SCIENCES DEPARTEMENT DE BIOLOGIE Filière Sciences de la Vie (SVI) Module de Biochimie (M 11) Elément : Biochimie structurale - Semestre 3-2008-2009 Cours des Acides

Plus en détail

TP BC : ADN recombinant BCPST1, ENCPB

TP BC : ADN recombinant BCPST1, ENCPB TP BC : principe et analyse de résultats des technologies de l ADN recombinant = clonage moléculaire = génie génétique Sources des illustrations : Analyse génétique moderne, Griffith et al., De Boeck,

Plus en détail

Remerciements : II. À quoi sert le séquençage? page 6 1. Test héréditaire 2. Identification judiciaire 3. Thérapie génique

Remerciements : II. À quoi sert le séquençage? page 6 1. Test héréditaire 2. Identification judiciaire 3. Thérapie génique Remerciements : Nous tenons particulièrement à remercier Mme Murielle BAHUT de la Plate-Forme Technologique de Biologie Moléculaire d Angers (Université d Angers) qui, par des explications simples, claires

Plus en détail

Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire

Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire UE de l agent infectieux à l hôte Février 2015 Mise en évidence des agents infectieux par Biologie Moléculaire Dr Isabelle GARRIGUE UMR CNRS MFP Microbiologie Fondamentale et Pathogénicité isabelle.garrigue@chu-bordeaux.fr

Plus en détail

LE SEQUENCAGE DU GENOME HUMAIN. Historique Séquençage Résultats

LE SEQUENCAGE DU GENOME HUMAIN. Historique Séquençage Résultats LE SEQUENCAGE DU GENOME HUMAIN Historique Séquençage Résultats Séquençage de Macromolécules Enchaînement d unités répétitives Petite molécule Couper de façon précise en sous-ensemble 50 25 25 reconstruire

Plus en détail

Technologie de l ADN recombinant. Complément de cours sur: «Les Méthodes d Etude de la Cellule»

Technologie de l ADN recombinant. Complément de cours sur: «Les Méthodes d Etude de la Cellule» Technologie de l ADN recombinant Complément de cours sur: «Les Méthodes d Etude de la Cellule» 1 Les techniques de l ADN Recombinant But: isoler des fragments d ADN de génomes complexes et les recombiner

Plus en détail

Biologie moléculaire et Génie génétique

Biologie moléculaire et Génie génétique Module 1 : Biologie moléculaire et Génie génétique Section 1 : STRUCTURES ET FONCTIONS DES ACIDES NUCLEIQUES Plutôt que de rechercher l'exhaustivité, on s'attachera à la clarification et la structuration

Plus en détail

La médecine personnalisée Daniel Locker Professeur honoraire Université Orléans

La médecine personnalisée Daniel Locker Professeur honoraire Université Orléans La médecine personnalisée Daniel Locker Professeur honoraire Université Orléans Introduction En 1992, l introduction d'un anticorps monoclonal, l herceptine, pour le traitement du cancer du sein a donné

Plus en détail

Techniques de base de la biologie moléculaire

Techniques de base de la biologie moléculaire Techniques de base de la biologie moléculaire Présenté par : Addoun Hadjer Ait Saadi Taous Plan: Introduction Purification des acides nucléiques 1-extraction à partir de matériels biologiques 2-estimation

Plus en détail

Lettres: A, T, G, C. Mots: à 3 lettres (codons) Phrase: gène (information pour synthétiser une protéine). Ponctuation

Lettres: A, T, G, C. Mots: à 3 lettres (codons) Phrase: gène (information pour synthétiser une protéine). Ponctuation 2- Les molécules d ADN constituent le génome 2-1 La séquence d ADN représente l information génétique Lettres: A, T, G, C Mots: à 3 lettres (codons) Phrase: gène (information pour synthétiser une protéine).

Plus en détail

Structure de l Opéron Tryptophane

Structure de l Opéron Tryptophane Régulation de la transcription (procaryote) Structure de l Opéron Tryptophane Opéron anabolique 5 gènes de structure nécessaires à la synthèse du tryptophane Trp Trp Trp Trp Trp 1 Régulation de la transcription

Plus en détail

Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE

Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE (*) Introduction Définition : SYSTEME IMMUNITAIRE (SI) : C est un ensemble d organes, de cellules et de tissus dont la fonction est la défense du corps humain, c est à dire le

Plus en détail

ED Biologie moléculaire. E. Turpin J. Lehmann-Che 5-6 novembre 2007

ED Biologie moléculaire. E. Turpin J. Lehmann-Che 5-6 novembre 2007 ED Biologie moléculaire E. Turpin J. Lehmann-Che 5-6 novembre 2007 PCR 1983: Kary Mullis Amplification in vitro par une méthode enzymatique d'un fragmentd'adn en présence de deux oligonucléotides spécifiques

Plus en détail

Principe des études moléculaires en génétique médicale Méthodes d analyse des microlésions du génome

Principe des études moléculaires en génétique médicale Méthodes d analyse des microlésions du génome Mercredi 23 Octobre LECLERCQ Barbara L2 GM Pr Krahn 10 pages Principe des études moléculaires en génétique médicale Méthodes d analyse des microlésions du génome Plan A. Introduction B. Techniques courantes

Plus en détail

Séance génome : Explication PCR et électrophorèse

Séance génome : Explication PCR et électrophorèse Séance génome : Explication PCR et électrophorèse La PCR (Polymérase Chain Reaction) est une technique qui permet de démultiplier en de très nombreuses quantités une séquence de nucléotides parmi l ensemble

Plus en détail

Taq Ozyme (Nouvelle Formulation) ADN polymérase thermostable

Taq Ozyme (Nouvelle Formulation) ADN polymérase thermostable Taq Ozyme (Nouvelle Formulation) OZYA001-1000 - 1000 unités OZYA001-5000 - 5000 unités OZYA001-1000D - 1000 unités + dntp Premix - 4x10 mm Stockage et stabilité : Taq Ozyme : 2 ans à -20 C dntp Premix

Plus en détail

SEMIOLOGIE- Applications de la biologie moléculaire à la médecine. Applications de la biologie moléculaire à la médecine.

SEMIOLOGIE- Applications de la biologie moléculaire à la médecine. Applications de la biologie moléculaire à la médecine. 30/04/12 Camille Garbarino Sémiologie Pr Barlier 6 pages SEMIOLOGIE- Applications de la biologie moléculaire à la médecine. Applications de la biologie moléculaire à la médecine. Plan : A) Principales

Plus en détail

Principales techniques utilisées en génie génétique Ces différentes techniques peuvent également se combiner entre elles. Séquençage de l ADN

Principales techniques utilisées en génie génétique Ces différentes techniques peuvent également se combiner entre elles. Séquençage de l ADN Principales techniques utilisées en génie génétique Ces différentes techniques peuvent également se combiner entre elles Séquençage de l ADN 1- Un brin complémentaire de l ADN à séquencer est fabriqué

Plus en détail

INTERACTIONS PROTEINE - PROTEINE

INTERACTIONS PROTEINE - PROTEINE INTERACTIONS PROTEINE - PROTEINE 1. Introduction Les génomes de différentes espèces ayant été séquencés ces dernières années, la majorité des efforts de la communauté scientifique se porte aujourd hui

Plus en détail

Licence d Informatique Année 2001-2002 Option: Introduction à la biologie moléculaire. LA P.C.R. Polymerase Chain Reaction

Licence d Informatique Année 2001-2002 Option: Introduction à la biologie moléculaire. LA P.C.R. Polymerase Chain Reaction Licence d Informatique Année 2001-2002 Option: Introduction à la biologie moléculaire LA P.C.R. Polymerase Chain Reaction "chercher une aiguille dans une meule de foin"? Chercher à repérer un gène particulier

Plus en détail

Baccalauréat général Sciences de la vie et de la Terre

Baccalauréat général Sciences de la vie et de la Terre Baccalauréat général Sciences de la vie et de la Terre Épreuve obligatoire série S Partie 1 (5 points) Thème 1-: Expression, stabilité, variation du patrimoine génétique. Sujet : On cherche à montrer,

Plus en détail

INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I. La transfection. Responsable : Valérie Chopin.

INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I. La transfection. Responsable : Valérie Chopin. INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I La transfection Responsable : Valérie Chopin LBH semestre 6 Faculté des Sciences Laboratoire de Physiologie Cellulaire et

Plus en détail

L Expression génique, la transcription et sa régulation : Approches expérimentales.

L Expression génique, la transcription et sa régulation : Approches expérimentales. L Expression génique, la transcription et sa régulation : Approches expérimentales. I - Généralités I - 1 : Expression et niveaux de régulations d un gène eucaryote ADN Transcrit primaire Transcription

Plus en détail

ACTIVITE Extrait du rapport de Stage de Séverine ESCAICH

ACTIVITE Extrait du rapport de Stage de Séverine ESCAICH ACTIVITE Extrait du rapport de Stage de Séverine ESCAICH SOMMAIRE I. RÉACTION DE SÉQUENCE...2 I1. Principe de la méthode de SANGER...2 I2. Adaptation de la technique à la fluorescence...3 I3. Conditions

Plus en détail

LES MARQUEURS MOLECULAIRES

LES MARQUEURS MOLECULAIRES LES MARQUEURS MOLECULAIRES Il y a différents types de marqueurs : o Les caractères phénotypiques : limités, observations sur l arbre entier et sur différentes années o Les marqueurs biochimiques o Les

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHLGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialités : - Biotechnologies - Sciences physiques et chimiques en laboratoire SESSI 2014 Sous-épreuve écrite de Chimie biochimie

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES ORIGINAL : anglais DATE : 21 octobre 2010 UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES GENÈVE F DIRECTIVES CONCERNANT LES PROFILS D ADN : CHOIX DES MARQUEURS MOLECULAIRES ET CONSTRUCTION

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de Institut Paul Lambin Bachelier en chimie Intitulé Biotechnologie 2 C2120 Cycle 1 Bloc 2 Quadrimestre 2 Pondération 1 Nombre de crédits 5 Nombre

Plus en détail

PCR (Polymerase Chain Reaction)

PCR (Polymerase Chain Reaction) PCR (Polymerase Chain Reaction) DEFINITION En 1983, Karry Mullis met au point une technique d amplification de l ADN: la PCR (Polymerase Chain Reaction ou Réaction de Polymérisation en Chaîne). Aujourd

Plus en détail

Les propriétés physicochimiques de l ADN Structure des génomes La chromatine

Les propriétés physicochimiques de l ADN Structure des génomes La chromatine Cours de Biologie Moléculaire L2S3 Structure de l ADN Organisation des génomes 2ème cours (1h30) Les propriétés physicochimiques de l ADN Structure des génomes La chromatine L ADN est chargé négativement

Plus en détail

REGULATION DE L EXPRESSION DES GENES.

REGULATION DE L EXPRESSION DES GENES. REGULATION DE L EXPRESSION DES GENES. Modification épigénétiques : viennent s ajouter à la séquence nucléotidique. La séquence nucléotidique est transmise intacte de la cellule mère à la cellule fille.

Plus en détail

3: Clonage d un gène dans un plasmide

3: Clonage d un gène dans un plasmide 3: Clonage d un gène dans un plasmide Le clonage moléculaire est une des bases du génie génétique. Il consiste à insérer un fragment d'adn (dénommé insert) dans un vecteur approprié comme un plasmide par

Plus en détail

Identification et détection des virus. A) Détection symptomatologique

Identification et détection des virus. A) Détection symptomatologique Identification et détection des virus La détection et l'identification des virus font appel à différentes méthodes. Ces méthodes se caractérisent par leur spécificité et leur sensibilité. On peut citer

Plus en détail

Ingénierie des protéines

Ingénierie des protéines Ingénierie des protéines Stéphane Delbecq EA 4558 Vaccination antiparasitaire Laboratoire de Biologie Cellulaire et Moléculaire Faculté de Pharmacie - Montpellier Rappel: transcription et traduction Universalité

Plus en détail

Génie génétique. Définition : Outils nécessaires : Techniques utilisées : Application du génie génétique : - Production de protéines

Génie génétique. Définition : Outils nécessaires : Techniques utilisées : Application du génie génétique : - Production de protéines Génie génétique Définition : Ensemble de méthodes d investigation et d expérimentation sur les gènes. Outils nécessaires : ADN recombinant, enzyme de restriction, vecteur, banque ADNc, sonde nucléique...

Plus en détail

3. Biotechnologie de l ADN

3. Biotechnologie de l ADN 3. Biotechnologie de l ADN 3.1. Technologie de l ADN recombinant 3.1.1. Isolation d ADN et d ARN 3.1.2. Fragmentation de l ADN (les Endonucléases) 3.1.3. Analyse d ADN sur d agarose et d acrylamide 3.1.4.

Plus en détail

Biologie Moléculaire & Génie Génétique. 6GT SG&SB FWB A.R. d Esneux Maître de Stage: Sylvie Bossrez Stagiaire: Pierre LECOCQ

Biologie Moléculaire & Génie Génétique. 6GT SG&SB FWB A.R. d Esneux Maître de Stage: Sylvie Bossrez Stagiaire: Pierre LECOCQ Biologie Moléculaire & Génie Génétique 6GT SG&SB FWB A.R. d Esneux Maître de Stage: Sylvie Bossrez Stagiaire: Pierre LECOCQ 1 Introduction & Plan du cours Les leçons proposées dans ce document s adressent

Plus en détail

Le monde des bio-puces

Le monde des bio-puces Le monde des bio-puces D1 Le «dogme central» de la biologie moléculaire Transcription Epissage Traduction ADN ARNpm ARNm Protéines Génome Transcriptome Protéome D2 Puces à ADN Techniques de génomique fonctionnelle

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2015 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Lundi 22 juin 2015 Coefficient de la sous-épreuve

Plus en détail

Méthodes et techniques de la biologie du développement

Méthodes et techniques de la biologie du développement Méthodes et techniques de la biologie du développement 1. Etude de l expression des gènes : Détecter les transcrits et les protéines au cours de l ontogenèse l outil anticorps 1.1. La RT-PCR La réaction

Plus en détail

Séquençage de l ADN. Définition

Séquençage de l ADN. Définition Définition Séquençage de l ADN Le séquençage de l ADN, est la détermination de la succession des nucléotides le composant. C est aujourd'hui une technique de routine pour les laboratoires de biologie.

Plus en détail

Travaux dirigés de Biologie Moléculaire 7 semaine 9

Travaux dirigés de Biologie Moléculaire 7 semaine 9 Travaux dirigés de Biologie Moléculaire 7 semaine 9 Electron micrograph of transcription Exercice n 21 : transcription in vitro RNA polymerase/transcription and DNA polymerase/replication RNA pol DNA pol

Plus en détail

De la biologie molécualire à la génomique

De la biologie molécualire à la génomique De la biologie molécualire à la génomique Pierre Neuvial École Nationale de la Statistique et de l Administration Économique Méthodes statistiques pour la biologie Plan du cours 1 Introduction à la biologie

Plus en détail

Interprétation des résultats

Interprétation des résultats Plateforme de séquençage Cochin Interprétation des résultats Grace à la base de données vous avez un accès direct à vos séquences. Pour valider la qualité de ces séquences vous devez visualiser leur chromatogramme.

Plus en détail

On en vient maintenant au test lui-même.

On en vient maintenant au test lui-même. On en vient maintenant au test lui-même. 6 Avant d envisager la technologie elle-même, quelques mots sur le diagnostic prénatal non invasif qui est réalisé historiquement à partir du sang maternel. On

Plus en détail

DNA-seqciblé : principales méthodes d'enrichissement

DNA-seqciblé : principales méthodes d'enrichissement DNA-seqciblé : principales méthodes d'enrichissement DU de séquençage haut-débit Module 1 : Séquençage nouvelle génération - Technologies & applications 17 octobre 2013 Amélie PITON piton@igbmc.fr 1 Introduction

Plus en détail

Cycle de réplication. Webinaire présenté par : Michael Bailey, directeur, Réalisation des programmes Date : 6 février 2014, de 13 h à 14 h (HNE)

Cycle de réplication. Webinaire présenté par : Michael Bailey, directeur, Réalisation des programmes Date : 6 février 2014, de 13 h à 14 h (HNE) Cycle de réplication virale du VIH Webinaire présenté par : Michael Bailey, directeur, Réalisation des programmes Date : 6 février 2014, de 13 h à 14 h (HNE) Pourquoi est-ce important de comprendre le

Plus en détail

3.3. La dégénérescence cortico basale (DCB).19

3.3. La dégénérescence cortico basale (DCB).19 Table des matières I. Introduction 8 1.Aspects cliniques de la maladie d Alzheimer 9 1.1. Diagnostic clinique..9 1.2. Aspects épidémiologiques 9 1.3. Aspects génétiques..9 2. Lésions neuropathologiques

Plus en détail

L hyperméthylation des gènes suppresseurs de tumeur comme marqueur en cancérologie

L hyperméthylation des gènes suppresseurs de tumeur comme marqueur en cancérologie L hyperméthylation des gènes suppresseurs de tumeur comme marqueur en cancérologie Florence de Fraipont UF Cancérologie Biologique et Biothérapie, pôle de Biologie, CHU Grenoble Définitions Méthodes d

Plus en détail

Travaux dirigés BIO24c Dominique Schneider Séance 4.

Travaux dirigés BIO24c Dominique Schneider Séance 4. Travaux dirigés BIO24c Dominique Schneider Séance 4. L opéron lytsr de Staphylococcus aureus code un système de régulation à deux composants qui affecte l activité peptidoglycane hydrolase et l autolyse.

Plus en détail

DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE GENIE GENETIQUE. Le Diplôme Universitaire de Génie Génétique est obtenu par la validation de 3 modules parmi 4 proposés :

DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE GENIE GENETIQUE. Le Diplôme Universitaire de Génie Génétique est obtenu par la validation de 3 modules parmi 4 proposés : DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE GENIE GENETIQUE Le Diplôme Universitaire de Génie Génétique est obtenu par la validation de 3 modules parmi 4 proposés : Outre l assiduité, l évaluation individuelle est réalisée

Plus en détail

VIH et sida. Mots clés. Quel est le problème? Données statistiques 1

VIH et sida. Mots clés. Quel est le problème? Données statistiques 1 VIH et sida Mots clés VIH : virus de l immunodéficience humaine. Virus qui provoque une infection incurable transmis par les relations sexuelles, les seringues, le sang contaminé ou de la mère à l enfant,

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. DM facultatif

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. DM facultatif SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1/6 DM facultatif Thème 1 : Etude chez la levure Saccharomyces cerevisae de la réplication d un ADN endommagé D après ENS 2005 Répondez aux questions posées, relatives

Plus en détail

Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes. Injection d ADN étranger dans une cellule animale

Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes. Injection d ADN étranger dans une cellule animale Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes Injection d ADN étranger dans une cellule animale Comment amplifier un gène d intérêt? Amplification in vivo à l aide du clonage d ADN L ensemble formé

Plus en détail

Plan. nergétique. Vue d ensemble d

Plan. nergétique. Vue d ensemble d Bioénerg nergétique * Vue d ensemble d du métabolismem PACES 2011-2012 Dr. A. Boullier Plan Introduction Bioénergétique Cycle de Krebs Chaîne respiratoire Métabolisme des glucides Métabolisme des lipides

Plus en détail

Structure des génomes bactériens / systèmes de mutagénèse / génomique comparative

Structure des génomes bactériens / systèmes de mutagénèse / génomique comparative Master 1 Bactério 10/01/09 8h30-10h30 RT : Stéphanie Ripert-Bernusset RL: Benjamin de Sainte Marie Structure des génomes bactériens / systèmes de mutagénèse / génomique comparative PLAN DU COURS : I- GENOME

Plus en détail

HyDRIMZ. Développement de Techniques et Analyse Moléculaire de la Biodiversité

HyDRIMZ. Développement de Techniques et Analyse Moléculaire de la Biodiversité Développement de Techniques et Analyse Moléculaire de la Biodiversité HyDRIMZ DENITEXPRESS a Influence de faibles concentrations en nanoparticules de CuO sur l expression des gènes de la dénitrification

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES ORIGINAL: anglais DATE: 18 janvier 2007 UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES GENÈVE F PROJET DIRECTIVES CONCERNANT LES PROFILS D ADN : CHOIX DES MARQUEURS MOLÉCULAIRES ET CONSTRUCTION

Plus en détail

Le marquage moléculaire

Le marquage moléculaire Le marquage moléculaire Le marquage moléculaire regroupe un ensemble de techniques révélant des différences de séquences d (acide désoxyribonucléique) entre individus. Les marqueurs moléculaires permettent

Plus en détail

UNE DÉCOUVERTE MAJEURE DU XX e SIÈCLE : LA STRUCTURE DE L ADN, LE SECRET DE LA VIE VUE AU TRAVERS DE LA PHILATÉLIE (*)

UNE DÉCOUVERTE MAJEURE DU XX e SIÈCLE : LA STRUCTURE DE L ADN, LE SECRET DE LA VIE VUE AU TRAVERS DE LA PHILATÉLIE (*) 113 Bull. Soc. Pharm. Bordeaux, 2004, 143, 113-130 UNE DÉCOUVERTE MAJEURE DU XX e SIÈCLE : LA STRUCTURE DE L ADN, LE SECRET DE LA VIE VUE AU TRAVERS DE LA PHILATÉLIE (*) É. JOUZIER (1) Le 25 avril 1953

Plus en détail

http://www.xtremepapers.net M05/4/BIOLO/SPM/FRE/TZ0/XX+ BIOLOGIE NIVEAU MOYEN ÉPREUVE 1 Mercredi 11 mai 2005 (après-midi) 45 minutes

http://www.xtremepapers.net M05/4/BIOLO/SPM/FRE/TZ0/XX+ BIOLOGIE NIVEAU MOYEN ÉPREUVE 1 Mercredi 11 mai 2005 (après-midi) 45 minutes IB BIOLOGIE NIVEAU MOYEN ÉPREUVE 1 DIPLOMA PROGRAMME PROGRAMME DU DIPLÔME DU BI PROGRAMA DEL DIPLOMA DEL BI M05/4/BIOLO/SPM/FRE/TZ0/XX+ 22056022 Mercredi 11 mai 2005 (après-midi) 45 minutes INSTRUCTIONS

Plus en détail

Les grands enjeux scientifiques du début du XXIème siècle. Jean-Yves Le Déaut

Les grands enjeux scientifiques du début du XXIème siècle. Jean-Yves Le Déaut Les grands enjeux scientifiques du début du XXIème siècle Jean-Yves Le Déaut Séances sur les biotechnologies Séance 1 : 25 février 2009 Introduction sur les biotechnologies Avec Pierre TAMBOURIN, Directeur

Plus en détail

Université Pierre et Marie Curie Master BMC Immunotechnologie. Module Immunothérapie Cellulaire et Génique Bertrand Bellier / François Lemoine

Université Pierre et Marie Curie Master BMC Immunotechnologie. Module Immunothérapie Cellulaire et Génique Bertrand Bellier / François Lemoine Université Pierre et Marie Curie Master BMC Immunotechnologie Module Immunothérapie Cellulaire et Génique Bertrand Bellier / François Lemoine Examen Janvier 2008 Introduction (à lire attentivement) L actualité

Plus en détail

Diagnostic prénatal des maladies génétiques

Diagnostic prénatal des maladies génétiques Diagnostic prénatal des maladies génétiques Collège National des Enseignants et Praticiens de Génétique Médicale C. Coutton, V. Satre, F. Amblard et F. Devillard Date de création du document 2010-2011

Plus en détail

Comment une cellule en G0 peut rentrer en G1

Comment une cellule en G0 peut rentrer en G1 Comment une cellule en G0 peut rentrer en G1 Les cellules-filles, dès la sortie de mitose, peuvent entrer en phase G0, stade de non division ou de «quiescence». La plupart des cellules dans un organisme

Plus en détail

TUTORAT UE spécifiques 2010-2011

TUTORAT UE spécifiques 2010-2011 FACULTE de PHARMACIE TUTORAT UE spécifiques 2010-2011 Méthodes d étude et d analyse du génome Eric Badia, Bernard Carcy Séance préparée par Alexandre Leboucher (ATM²), Astrid Robert (ATP) QCM n 1: Synthèse

Plus en détail

FICHES REVISION UE 2

FICHES REVISION UE 2 FICHES REVISION UE 2 «Ce document est la propriété du TAM. Toute autorisation totale ou partielle sans son autorisation sera passible de poursuites selon les articles. L. 335-2 et 335-3 du Code de la Propriété

Plus en détail

Chapitre 1. Histoire de la biologie moléculaire

Chapitre 1. Histoire de la biologie moléculaire Chapitre 1. Histoire de la biologie moléculaire 1. L idée que les caractères observables (le phénotype) d un individu puissent se transmettre de génération en génération par des «unités» héritées (le génotype)

Plus en détail

Correction des exercices d'immunologie. 1- Exercice 5 p. 360 Informations/ connaissances importantes à noter au brouillon à la lecture de l'énoncé

Correction des exercices d'immunologie. 1- Exercice 5 p. 360 Informations/ connaissances importantes à noter au brouillon à la lecture de l'énoncé TS-Thème 6 : immunologie N. Pidancier 2010-2011 Correction des exercices d'immunologie 1- Exercice 5 p. 360 Informations/ connaissances importantes à noter au brouillon à la lecture de l'énoncé ''la souris

Plus en détail

Principe du séquençage de l ADN selon la technique de Sanger et Coulson (prix Nobel de Chimie 1980)

Principe du séquençage de l ADN selon la technique de Sanger et Coulson (prix Nobel de Chimie 1980) rincipe du séquençage de l DN selon la technique de Sanger et oulson (prix Nobel de himie 1980) d après ndré OUREU modifié ENF École Nationale de Formation gronomique 3 5 Brin à séquencer, présenté dans

Plus en détail

S 4B0602: Biologie Moléculaire pour les Biotechnologies

S 4B0602: Biologie Moléculaire pour les Biotechnologies S 4B0602: Biologie Moléculaire pour les Biotechnologies 16h TP: Sexage de viande bovine Production d une protéine recombinante, la TAQ ADN Polymérase. 12h CM: Empreintes génétiques Détection d OGM Construction

Plus en détail

Le séquençage à haut débit Mars 2011

Le séquençage à haut débit Mars 2011 Atelier Epigénétique Université Pierre et Marie Curie Le séquençage à haut débit Mars 2011 Stéphane Le Crom (lecrom@biologie.ens.fr) Institut de Biologie de l École normale supérieure (IBENS) de la Montagne

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LE SIDA UNE MALADIE QUI TOUCHE LE SYSTEME IMMUNITAIRE

CHAPITRE 1 : LE SIDA UNE MALADIE QUI TOUCHE LE SYSTEME IMMUNITAIRE INTRODUCTION Les défenses immunitaires sont capables d identifier et d éliminer les cellules et molécules étrangères à l organisme ou celles qui le sont devenues comme les cellules cancéreuses. Les macrophages

Plus en détail

Introduction à la Bio-Informatique IFT3295/IFT6291/BIN6000. Nadia El-Mabrouk DIRO, Université de Montréal

Introduction à la Bio-Informatique IFT3295/IFT6291/BIN6000. Nadia El-Mabrouk DIRO, Université de Montréal Introduction à la Bio-Informatique IFT3295/IFT6291/BIN6000 Nadia El-Mabrouk DIRO, Université de Montréal Qu est-ce que la Bioinformatique? Qu est-ce que la Bio-informatique? Champs multi-disciplinaire

Plus en détail

Biologie Moléculaire & Génie Génétique

Biologie Moléculaire & Génie Génétique Biologie Moléculaire & Génie Génétique 6GT SG&SB FWB A.R. d sneux Maître de Stage: Sylvie Bossrez Stagiaire: Pierre LCOCQ Important! Les leçons seront publiées intégralement APRS avoir été données sur

Plus en détail

Techniques d étude des Gènes et de leur Régulation. A. Galmiche, 2011-2012

Techniques d étude des Gènes et de leur Régulation. A. Galmiche, 2011-2012 Techniques d étude des Gènes et de leur Régulation A. Galmiche, 2011-2012 1. Introduction et techniques de base 2. Détection des acides nucléiques et mesure de l expression des gènes: Hybridations PCR

Plus en détail

OPERON LACTOSE CHEZ LES PROCARYOTES IX. RÉGULATION DE L EXPRESSION GÉNÉTIQUE «OPERON LACTOSE CHEZ LES PROCARYOTES»

OPERON LACTOSE CHEZ LES PROCARYOTES IX. RÉGULATION DE L EXPRESSION GÉNÉTIQUE «OPERON LACTOSE CHEZ LES PROCARYOTES» 76 IX. RÉGULATION DE L EXPRESSION GÉNÉTIQUE «OPERON LACTOSE CHEZ LES PROCARYOTES» Avec l étude de l opéron lactose, François Jacob, Jacques Monod et André Lwoff ont été les premiers scientifiques à décrire

Plus en détail

FORMATION POSTGRADUÉE POUR SPÉCIALISTE EN MÉDECINE DE LABORATOIRE FAMH. Impression 1 face!!! Cahier des stages

FORMATION POSTGRADUÉE POUR SPÉCIALISTE EN MÉDECINE DE LABORATOIRE FAMH. Impression 1 face!!! Cahier des stages FORMATION POSTGRADUÉE POUR SPÉCIALISTE EN MÉDECINE DE LABORATOIRE FAMH Impression 1 face!!! Cahier des stages Formation postgraduée monodisciplinaire Génétique médicale Version 2013.G.1 de «Vorname» «Nachname»

Plus en détail