SolIDaRITÉ. Du nouveau DanS l aide À DoMIcIle... Le baluchonnage. Xavier Chambelland - Cg47. Mode d emploi

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SolIDaRITÉ. Du nouveau DanS l aide À DoMIcIle... Le baluchonnage. Xavier Chambelland - Cg47. www.cg47.fr. Mode d emploi"

Transcription

1 SolIDaRITÉ Du nouveau DanS l aide À DoMIcIle... Le baluchonnage Mode d emploi

2 le baluchonnage Quésaco? Le baluchonnage est un mot qui nous vient du Québec... C est aussi un nouveau service à domicile pour les personnes âgées, proposé depuis janvier 2012 par le Conseil général de Lot-et-Garonne et les organismes de retraite. C est un service de remplacement des aidants «familiers» (conjoint, enfants ) vivant avec la personne âgée. Il fonctionne 24 h/24, est effectué par les professionnels de l aide à domicile, les fédérations AdMR et FAssAd-UNA (Fédération des associations de soins et de services à domicile).

3 Marie-Jeanne, 65 ans, garde sa sœur depuis 1997, Saint-Pardoux-Isaac : «Ma sœur a de graves problèmes de motricité. Je m occupe d elle, bien que nous ayons à peu près le même âge. Avant l arrivée du baluchonnage, c était notre sœur aînée, âgée de 83 ans, qui la gardait mais cette solution n était gérable que durant deux ou trois jours. Moi-même trésorière de l AssAd de saint-pardoux-isaac, j ai entendu parler du dispositif, et j ai sauté le pas sans aucune appréhension. Tout s est très bien passé.» TÉMOIGNAGEs christiane, 68 ans, prend soin de son frère de 73 ans, Saintecolombe-de-lauzun : «Mon mari et moi sommes des ouvriers agricoles à la retraite, en charge de mon frère, qui a perdu l usage de ses jambes. Le baluchonnage est non seulement avantageux financièrement par rapport à un service de garde de nuit, mais en plus très confortable humainement. Mon frère se sent vraiment à l aise avec les trois aides à domicile! Il parle davantage avec elle qu avec nous, se fait prendre en photo (rires)! À Pâques, j ai pu partir trois jours en Bretagne. En rentrant, j ai aussitôt fait une nouvelle demande. Je n ai eu aucune crainte à laisser la maison, les jeunes femmes qui viennent sont très consciencieuses.»

4 le baluchonnage Pourquoi? Les aidants familiers ont besoin de temps et de répit, mais ne peuvent parfois se l accorder, faute de remplaçants. Le baluchonnage est donc la solution idéale pour tous ceux qui souhaitent être libérés temporairement de leurs charges quotidiennes et s absenter en toute sérénité. Grâce à ce service, ils vont enfin pouvoir faire une pause, souffler, se reposer. Les risques d épuisement des aidants ainsi que les placements en urgence de personnes âgées pourront ainsi être évités. Pour qui? Les personnes concernées par la mise en place de ce nouveau service sont les aidants «familiers» (parent, conjoint), qui vivent avec la(les) personne(s) âgée(s). dans un premier temps, 3 secteurs du département lot-et-garonnais pourront en bénéficier : 1// Les cantons de Castillonnès et de Lauzun ; 2// Les cantons de Castelmoron et Monclar d Agenais ; 3// Les cantons de Casteljaloux, Houeillès et Bouglon.

5 TÉMOIGNAGEs anne, 60 ans, garde sa mère de 91 ans, Temple-sur-lot : «depuis quelques mois, ma mère est sous assistance respiratoire, ce qui rend très compliqué tout déplacement en établissement de garde : il faut transporter le matériel, expliquer au personnel médical ses problèmes... Le baluchonnage est bien plus reposant pour tout le monde, l AdMR nous envoie un personnel que nous connaissons dans le cadre de l Apa. Les jeunes femmes connaissent les habitudes de ma mère. Je suis ravie du dispositif et je n hésite pas à en parler autour de moi.» Martine, 53 ans, s occupe à domicile de sa mère âgée de 92 ans, Monflanquin : «J ai dû arrêter de travailler pour m occuper de ma mère. Grâce à l assistance sociale, je lui ai parlé du baluchonnage. Ma mère s est sentie apaisée, elle redoutait en effet beaucoup le placement en maison de retraite. Quatre jours en juin et un mois en septembre m ont permis de souffler, de continuer mes activités (engagement associatif humanitaire). Les quatre filles «baluchonneuses» sont venues avant le premier baluchon, ont posé toutes les questions nécessaires, visité les lieux, nous ont mises en toute confiance. Je n ai qu un souhait : que le dispositif arrive jusqu à Monflanquin!»

6 le baluchonnage Oui, mais plus concrètement? des équipes de 4 baluchonneurs vont se relayer au domicile de la personne âgée. Ces professionnels ayant la qualification d aides soignants, d aides médico-psychologiques ou d auxiliaires de vie sociale ont été sélectionnés par les associations d aide à domicile pour leurs expériences et leurs compétences. Le service de baluchonnage intervient en remplacement de l aidant «familier» lors de son absence (à partir de 6 h d absence), selon planning et sur réservation. Ce service est complémentaire des services existants : services de soins à domicile, services infirmiers, infirmières libérales... Toute intervention est précédée d une visite à domicile de l équipe baluchonnage. Cette dernière explique le fonctionnement du service, recueille les habitudes de vie, propose un planning d intervention et un contrat de prestation. attention : aucune intervention ne se fera en urgence.

7 Et pour le financer? Les tarifs sont forfaitaires et dépendent de la durée de l intervention. Une prise en charge dans le cadre de l Apa (Allocation personnalisée d autonomie) est possible. Le reste à charge payé par les personnes ayant recours au service pourra être déductible des impôts sur le revenu.

8 le baluchonnage Prendre contact! Vous devez vous adresser aux personnes référentes des 3 secteurs concernés : 1 - Cantons de Castillonnès - Lauzun / Référente : Frédérique HERMENT Assad de Lauzun & Photos : X. Chambelland - Cg47 / Mise en page : D clics Directeur de la pulication : Pierre Camani - Cg 47 / septembre Cantons de Castelmoron - Monclar / Référente : Julie DACHICOURT Fédération ADMR & Cantons de Casteljaloux - Houeillès - Bouglon Canton de Bouglon / Référente : Julie DACHICOURT Fédération ADMR & Cantons de Casteljaloux et Houeillès / Référente : Michelle POUYLEAU FASSAD UNA 47 & Information sur le dispositif : Conseil général - Direction du Développement social : /

Projet professionnel

Projet professionnel FONGECIF POITOU-CHARENTES Projet professionnel Esthéticienne Pamela MESSY 10/10/2013 Demande de prise en charge de formation à distance en vue d obtenir le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Sommaire

Plus en détail

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Besoins des aidants 1. Actuellement, êtes vous au bénéfice d une aide à domicile dans la prise en charge de la personne

Plus en détail

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille»

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» La famille évolue et les rapports dans le couple et parents enfants changent aussi. Pour penser et mieux vivre ensemble ces changements,

Plus en détail

SPECIALITE ISN (Initiation aux Sciences Numériques)

SPECIALITE ISN (Initiation aux Sciences Numériques) BOUCHENOIRE MENIN Julie TS2 SPECIALITE ISN (Initiation aux Sciences Numériques) Groupe : MIGNOT Maëlys BOUCHENOIRE MENIN Julie Projet : SURFNET 2014-2015 1. Présentation du projet, origine, but et lancement

Plus en détail

Sur Internet aussi, ma MSA est proche de moi

Sur Internet aussi, ma MSA est proche de moi vous guider Sur Internet aussi, ma MSA est proche de moi n Salariés, familles, retraités... www.msa.fr Ce guide a été spécialement conçu pour vous accompagner pas à pas dans l utilisation de votre site

Plus en détail

Pro Infirmis Jura-Neuchâtel

Pro Infirmis Jura-Neuchâtel Pro Infirmis Jura-Neuchâtel La Relève est une aide momentanée relayant l action ordinaire des proches qui vivent à domicile avec un enfant ou un adulte handicapé. Elle permet donc à ces personnes de Elle

Plus en détail

PRÉSENTATION LA VACHE QUI PRINT. Agent commercial indépendant

PRÉSENTATION LA VACHE QUI PRINT. Agent commercial indépendant PRÉSENTATION LA VACHE QUI PRINT Agent commercial indépendant Présentation Isabelle Blanchard et Xavier Dupin sont deux agents commerciaux de «La Vache qui Print» Xavier Dupin a fait des études marketing

Plus en détail

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles 01 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Mme S.

Plus en détail

«Après 60 ans il faut penser à l avenir»

«Après 60 ans il faut penser à l avenir» - DOSSIER DE PRESSE - 1 er octobre 2015 «Après 60 ans il faut penser à l avenir» Campagne d information à destination des personnes âgées en perte d autonomie et des aidants de Reims et de sa métropole

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

CENTRE DE LUTTE CONTRE L ÉPILEPSIE

CENTRE DE LUTTE CONTRE L ÉPILEPSIE 16/10/07 17:00 Page 1 ++++++++++++++++++++++++++++++++ PLAQUETTE version internet ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ La Teppe CENTRE DE LUTTE CONTRE L ÉPILEPSIE Une CLÉ pour accéder à

Plus en détail

La retraite. des salariés

La retraite. des salariés La retraite des salariés du régime général - Sécurité Sociale - Le Département Service Social du Travail de Médisis vous propose, à travers ce document, une information sur la retraite des salariés du

Plus en détail

MAGASINIERE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Nathalie, magasinière à Arles. Nathalie

MAGASINIERE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Nathalie, magasinière à Arles. Nathalie Dossier n 8 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» MAGASINIERE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Nathalie, magasinière à Arles J étais assistante vétérinaire et pour

Plus en détail

LE BAIN ET L ALLAITEMENT Étude sur les pratiques autour du bain à la maternité de Draguignan

LE BAIN ET L ALLAITEMENT Étude sur les pratiques autour du bain à la maternité de Draguignan 1 LE BAIN ET L ALLAITEMENT Étude sur les pratiques autour du bain à la maternité de Draguignan Carine Martin, auxiliaire de puériculture, consultante en lactation IBCLC Draguignan (83) RESUME L étude a

Plus en détail

MSA Nord-Pas de Calais votre protection sociale

MSA Nord-Pas de Calais votre protection sociale MSA Nord-Pas de Calais votre protection sociale Salariés Agricoles www.msa59-62.fr La MSA en quelques mots : Un organisme de droit privé chargé de gérer un service public : les ressortissants du monde

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE EVALUATION PARTICIPATIVE DU PROJET DE SERVICE QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES USAGERS Nous vous proposons de participer à l évaluation du projet de service. Votre participation

Plus en détail

Volet 1 : LE FORMULAIRE DE DEMANDE

Volet 1 : LE FORMULAIRE DE DEMANDE Volet 1 : LE FORMULAIRE DE DEMANDE FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE D ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE DES PERSONNES AGEES LE DOSSIER EST A RETOURNER A LA MSA AIN RHONE SERVICE D ACTION SANITAIRE ET SOCIALE 35-37

Plus en détail

erenassur L assurance d une autonomie financière préservée L assurance n est plus ce qu elle était.

erenassur L assurance d une autonomie financière préservée L assurance n est plus ce qu elle était. [ prévoyance ] PARTICULIERS erenassur L assurance d une autonomie financière préservée L assurance n est plus ce qu elle était. [ serenassur ] Serenassur, l assurance d une autonomie financière préservée

Plus en détail

LAISSEZ UN SOUVENIR AUX GÉNÉRATIONS FUTURES! GUIDE TESTAMENTAIRE DE LA FONDATION ACTIONS EN FAVEUR DE L ENVIRONNEMENT

LAISSEZ UN SOUVENIR AUX GÉNÉRATIONS FUTURES! GUIDE TESTAMENTAIRE DE LA FONDATION ACTIONS EN FAVEUR DE L ENVIRONNEMENT LAISSEZ UN SOUVENIR AUX GÉNÉRATIONS FUTURES! GUIDE TESTAMENTAIRE DE LA FONDATION ACTIONS EN FAVEUR DE L ENVIRONNEMENT TABLE DES MATIÈRES Le Testament... 3 Le legs... 6 L institution d un héritier subséquent...

Plus en détail

TOTAL dépenses = 5 524 000 Fr CFA soit 8421 28

TOTAL dépenses = 5 524 000 Fr CFA soit 8421 28 Bonjour, Tout d abord un grand merci à tous ceux qui ont participé permettant à cette famille Togolaise de pouvoir continuer à vivre. J ai eu une question concernant le nombre important d enfants, avec

Plus en détail

L exploitation financière des personnes âgées : Ça semblait être une bonne idée. Chad McCleave B.Comm. C.A.; First Seniors, Newmarket, Ontario, Canada

L exploitation financière des personnes âgées : Ça semblait être une bonne idée. Chad McCleave B.Comm. C.A.; First Seniors, Newmarket, Ontario, Canada L exploitation financière des personnes âgées : Ça semblait être une bonne idée Chad McCleave B.Comm. C.A.; First Seniors, Newmarket, Ontario, Canada Par l intermédiaire du Secrétariat aux Affaires des

Plus en détail

Stages de développement personnel Formation à la relation d aide. & Consultations individuelles

Stages de développement personnel Formation à la relation d aide. & Consultations individuelles Parinet Formation Cabinet de Psychothérapie Et Psychanalyse Stages de développement personnel Formation à la relation d aide & Consultations individuelles Adultes, adolescents, enfants, couples Programme

Plus en détail

RELATIONS PRESSE & DESIGN GRAPHIQUE. Book. Presse

RELATIONS PRESSE & DESIGN GRAPHIQUE. Book. Presse RELATIONS PRESSE & DESIGN GRAPHIQUE ALEXANDRA Book Presse Alexandra De La Purification : la différence freelance Mais qui est Amenssia? C est en 2012 que j ai ouvert les portes de La Griffe d Amenssia,

Plus en détail

4. Mes deux bilans séjour en entreprise

4. Mes deux bilans séjour en entreprise RAPPORT DE STAGE ENTREPRISE 1 : 1- Sommaire Page.1 2- Introduction Page.2 3- Présentation de l'entreprise Page.3 4- Fonctionnement de l'entreprise et l organisation de l entreprise Page.4 5- L'entreprise

Plus en détail

SITUATION DES JEUNES EN TUNISIE. Tunis 13 novembre 2012

SITUATION DES JEUNES EN TUNISIE. Tunis 13 novembre 2012 SITUATION DES JEUNES EN TUNISIE Tunis 13 novembre 2012 Introduction La jeunesse est un stade qui sépare l enfance de l âge adulte de l individu, vécu différemment d une personne à une autre où chacun organise

Plus en détail

FOCUS définition. Charteterritoriale. Vieillir et s épanouir AIDER UN PROCHE ÂGÉ. en Pays de Redon. la formule «aidants familiaux» reflète la grande

FOCUS définition. Charteterritoriale. Vieillir et s épanouir AIDER UN PROCHE ÂGÉ. en Pays de Redon. la formule «aidants familiaux» reflète la grande Vieillir et s épanouir en Pays de Redon AIDER UN PROCHE ÂGÉ Charteterritoriale En France, 3,4 millions de personnes apportent un soutien à un proche âgé. La présence d un aidant constitue souvent une condition

Plus en détail

ASAD. parce qu on est bien à la maison

ASAD. parce qu on est bien à la maison ASAD parce qu on est bien à la maison 01 L ASAD qui sommes-nous? Parce qu on est bien à la maison, l ASAD met tout en œuvre pour que chacune et chacun, selon sa propre histoire, puisse y rester le plus

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR DUREE INDETERMINEE

CONTRAT DE SEJOUR DUREE INDETERMINEE MAISONS DU BON SECOURS 10 rue du Saint Coeur 41100 Vendôme CONTRAT DE SEJOUR A DUREE INDETERMINEE Etablissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Téléphone : 02.54.73.39.39 Télécopie : 02.54.73.39.42

Plus en détail

6.09 Allocations familiales Allocations familiales dans l agriculture

6.09 Allocations familiales Allocations familiales dans l agriculture 6.09 Allocations familiales Allocations familiales dans l agriculture Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref La loi fédérale sur les allocations familiales dans l agriculture (LFA) s applique aux personnes

Plus en détail

RAPPORT DE PLACEMENT INFORMATIONS PERSONNELLES

RAPPORT DE PLACEMENT INFORMATIONS PERSONNELLES RAPPORT DE PLACEMENT INFORMATIONS PERSONNELLES Nom Prénom M / F Date de naissance Pays d origine Public cible : FPI (Formation Professionnelle Initiale), scolaires Niveau d études Adresse e-mail ORGANISME

Plus en détail

CARRELEUSE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille

CARRELEUSE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille Dossier n 4 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CARRELEUSE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Claire, carreleuse dans le 15 eme arrondissement de Marseille Cela faisait

Plus en détail

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014.

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014. Chloé B. 3 ème 2 Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre Collège Colette BESSON Année 2013-2014 Page 1 Sommaire du Rapport de stage : Introduction : Page 3 1 ere

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Résultats de l enquête. satisfaction 2009

Résultats de l enquête. satisfaction 2009 Résultats de l enquête satisfaction 2009 80 % de participation, merci de votre collaboration! Votre participation Vous avez été 2 038 à être sollicités et 1 638 à répondre à l enquête Quille Satisf Action.

Plus en détail

ENGAGEMENT. Sénior. Confort, bien-être et sécurité chez soi

ENGAGEMENT. Sénior. Confort, bien-être et sécurité chez soi ENGAGEMENT Sénior Confort, bien-être et sécurité chez soi La SLH s engage auprès des séniors La Société Lorraine d Habitat, soucieuse de la qualité de vie de ses locataires, s est inscrite dans un partenariat

Plus en détail

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008)

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) 1 - Quelques considérations préliminaires sur la recherche d emploi et les

Plus en détail

Analyse du sondage sur la satisfaction des proches (2012) et cibles d amélioration

Analyse du sondage sur la satisfaction des proches (2012) et cibles d amélioration Martin Pruneau Carole Vaillancourt Analyse du sondage sur la satisfaction (2012) et cibles d amélioration Document adopté par le comité d agrément le 29 janvier 2013 INTRODUCTION Ce document présente les

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

L ACCUEIL. DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL NUMÉROS IMPORTANTS NUMÉROS D URGENCE

L ACCUEIL. DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL NUMÉROS IMPORTANTS NUMÉROS D URGENCE L ACCUEIL DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL Dès sa naissance, l enfant réagit à son environnement. Pour se développer harmonieusement, il a besoin d une relation

Plus en détail

entre aidants www.aidantattitude.fr Contacts par Annick Toczé et Pierre Denis contact@aidantattitude.fr

entre aidants www.aidantattitude.fr Contacts par Annick Toczé et Pierre Denis contact@aidantattitude.fr P E T I T E S R E C E T T E S entre aidants www.aidantattitude.fr par Annick Toczé et Pierre Denis Contacts contact@aidantattitude.fr préface Enfin un guide, dans tous les sens du terme, qui nous montre

Plus en détail

PETIT GUIDE DU BÉNÉVOLE AUPRÈS DES PERSONNES AGÉES

PETIT GUIDE DU BÉNÉVOLE AUPRÈS DES PERSONNES AGÉES PETIT GUIDE DU BÉNÉVOLE AUPRÈS DES PERSONNES AGÉES Réseau de bénévoles auprès des personnes âgées à domicile ou en établissements, à Rumilly L être humain a des besoins physiques (manger, boire, respirer,

Plus en détail

Les Français et les déserts médicaux

Les Français et les déserts médicaux Collectif Inter-associatif Sur la Santé Les Français et les déserts médicaux Octobre 2015 Résultats complets Anne-Laure GALLAY Directrice des études institutionnelles BVA Opinion Thomas Genty Chargé d

Plus en détail

Stages de développement personnel Formation à la relation d aide

Stages de développement personnel Formation à la relation d aide Parinet Formation Cabinet de Psychothérapie Et Psychanalyse Stages de développement personnel & Consultations individuelles Adultes, adolescents, enfants, couples Programme 2015-2016 Cabinet de psychothérapie

Plus en détail

CHÈQUES AUTONOMIE PERSONNES ÂGÉES

CHÈQUES AUTONOMIE PERSONNES ÂGÉES GUIDE DU BÉNÉFICIAIRE ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE DÉPARTEMENT DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES CHÈQUES AUTONOMIE PERSONNES ÂGÉES EDITO DU PRÉSIDENT Le Département des Pyrénées-Atlantiques a placé l accompagnement

Plus en détail

ADAJE. Une aide pour les familles. Mode d emploi de l Allocation départementale accueil jeune enfant en Seine-Saint-Denis

ADAJE. Une aide pour les familles. Mode d emploi de l Allocation départementale accueil jeune enfant en Seine-Saint-Denis ADAJE Une aide pour les familles Mode d emploi de l Allocation départementale accueil jeune enfant en Seine-Saint-Denis Faciliter l accueil de votre enfant «Faire garder ses enfants est une préoccupation

Plus en détail

Métiers à domicil e. Mode d e mploi

Métiers à domicil e. Mode d e mploi Métiers à domicil e Mode d e mploi MÉTIERS À DOMICILE : DE NOMBREUSES OPPORTUNITÉS PROFESSIONNELLES Vous êtes jeune? Vous êtes à la recherche d un emploi? Vous avez des compétences pour entretenir une

Plus en détail

Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage REGLEMENT D INTERVENTION DU FONDS D AIDE REGIONALE AUX APPRENTIS

Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage REGLEMENT D INTERVENTION DU FONDS D AIDE REGIONALE AUX APPRENTIS Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage REGLEMENT D INTERVENTION DU FONDS D AIDE REGIONALE AUX APPRENTIS PREAMBULE Les conditions de vie des apprentis en région PACA constituent

Plus en détail

PRESENTATION DE L ENTREPRISE

PRESENTATION DE L ENTREPRISE NOM du stagiaire : dates du stage : JOURNAL DE STAGE N Classe 4 ème Ce journal de stage doit être un outil indispensable : tu dois y consigner les renseignements utiles sur tes observations et tes activités

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT 2013 2017

PROJET D ETABLISSEMENT 2013 2017 PROJET D ETABLISSEMENT 2013 2017 EHPAD«Le Soleil d Automne» Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes Avenue Blanche Peyron Domaine d Escoutet 47400 TONNEINS SYNTHESE 1. La présentation

Plus en détail

Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC

Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC La Société Radio-Canada/CBC et la Guilde feront tout en leur pouvoir pour éviter des mises à pied involontaires. Ce principe est le fondement

Plus en détail

A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET. Créé le 28/10/08 par : C.R./L.R.

A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET. Créé le 28/10/08 par : C.R./L.R. A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET 1 Diagnostic : Le projet de création d une micro halte-garderie au Centre Social repose sur des données statistiques concernant

Plus en détail

Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat.

Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat. HABITAT & LOGEMENT + ÉNERGIE + AUTONOMIE Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat. MODE D EMPLOI AVEC L AGENCE NATIONALE DE L HABITAT www.cg47.fr INTERVIEW Mandatée

Plus en détail

Le Conseil général de la Loire s associe à la. Journée mondiale de la maladie d Alzheimer

Le Conseil général de la Loire s associe à la. Journée mondiale de la maladie d Alzheimer M e r c r e d i 2 1 s e p t e m b r e 2 0 1 1 Dossier de presse Le Conseil général de la Loire s associe à la Journée mondiale de la maladie d Alzheimer par Claude BOURDELLE, vice-président du conseil

Plus en détail

LE PARRAINAGE UN SOUTIEN À LA TOUTE L INFO AU 3975* mot clé MdEE

LE PARRAINAGE UN SOUTIEN À LA TOUTE L INFO AU 3975* mot clé MdEE LE PARRAINAGE UN SOUTIEN À LA UN TOUTE L INFO AU 3975* * Prix d un appel local à partir d un poste fixe sauf tarif propre à votre opérateur. en savoir + sur Paris.fr, www.paris-emplois.paris.fr mot clé

Plus en détail

Personnes âgées & personnes handicapées. Logements Services à domicile

Personnes âgées & personnes handicapées. Logements Services à domicile Personnes âgées & personnes handicapées Logements Services à domicile Comment appréhender l arrivée de l âge? Comment rompre l isolement? Comment faire face à la perte d autonomie? Autant de questions

Plus en détail

Questions fréquemment posées à l attention des employeurs

Questions fréquemment posées à l attention des employeurs Questions fréquemment posées à l attention des employeurs Contenu Prestations de l office AI... 2 - Pourquoi l office AI est-il supposé pouvoir m aider en tant qu employeur?...2 - Quel genre de soutien

Plus en détail

Maison du développement Kérantour 22 740 Pleudaniel 02 96 55 50 15

Maison du développement Kérantour 22 740 Pleudaniel 02 96 55 50 15 Maison du développement Kérantour 22 740 Pleudaniel 02 96 55 50 15 Le Comité d entraide de la Presqu île est une association créée en 1977 qui permet aux personnes âgées, handicapées ou malades de continuer

Plus en détail

Le bénéfice de l accompagnement en. aidants naturels

Le bénéfice de l accompagnement en. aidants naturels Le bénéfice de l accompagnement en Accueil de Jour pour les aidants naturels Intervenantes: Patricia MARQUET, aide-soignante à l Accueil de Jour Justine ARNAUD, psychologue au sein de l EHPAD de Salbris

Plus en détail

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez PRÉVOYANCE Suralia Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez Suralia pour protéger votre famille et votre patrimoine Pour vous, il n y a rien de plus important que votre famille. Vous souhaitez

Plus en détail

Seul le prononcé fait foi

Seul le prononcé fait foi Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Inauguration du Village Répit familles Fondettes Lundi 21 septembre 2015 Monsieur le Préfet Mesdames

Plus en détail

Une assurance Dépendance pour eux, pour moi, pour nous.

Une assurance Dépendance pour eux, pour moi, pour nous. Dépendance Une assurance Dépendance pour eux, pour moi, pour nous. Entour Age Votre assurance en cas de dépendance - pour vous, bénéficiez d une rente mensuelle et de services d assistance adaptés à vos

Plus en détail

Présentation de PHOTOS

Présentation de PHOTOS Mesures de Contraintes Pour me présenter, je suis Alban LANGLOIS, je suis infirmier, je viens des soins somatiques (et ceci a son importance, à mes yeux, pour l expression de mon ressenti) et je suis membre

Plus en détail

Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat.

Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat. HABITAT & LOGEMENT + ÉNERGIE + AUTONOMIE Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat. Mode d emploi AVEC L AGENCE NATIONALE DE L HABITAT www.cg47.fr + ÉNERGIE + AUTONOMIE

Plus en détail

GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS. Version mai 2015 L enquête sociale

GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS. Version mai 2015 L enquête sociale GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS Version mai 2015 L enquête sociale GUIDE DE L ENQUETE SOCIALE en neuf pas... Une enquête sociale, qu est-ce que c est? Une enquête sociale, pourquoi? Qui fait l

Plus en détail

Faire compter les votes dans nos milieux de vie

Faire compter les votes dans nos milieux de vie Faire compter les votes dans nos milieux de vie Les personnes à faible revenu sont moins portées à voter. Par conséquent, les élus sont moins portés à les écouter et à écouter les gens de leurs communautés.

Plus en détail

Définition, missions, fonctionnement des EHPAD Dr Sylvie HAULON Gériatre Chef de Service Hôpital Emile ROUX Hôpitaux universitaires Henri Mondor Problématiques Comment prendre en charge la dépendance de

Plus en détail

L ÉQUILIBRE FAMILLE- ENTREPRISE, UTOPIE OU RÉALITÉ À CONSTRUIRE?

L ÉQUILIBRE FAMILLE- ENTREPRISE, UTOPIE OU RÉALITÉ À CONSTRUIRE? L ÉQUILIBRE FAMILLE- ENTREPRISE, UTOPIE OU RÉALITÉ À CONSTRUIRE? Par Huguette Veillette, conseillère en transfert d'entreprise Accréditée par le Regroupement des CRÉA du Québec Équilibre famille-entreprise

Plus en détail

05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr

05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr 05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr Bienvenue Madame, Monsieur, La Direction et le personnel vous souhaitent la bienvenue à la Résidence L Orée du Lac. Nous

Plus en détail

Halte Pouce - Dépouillement du questionnaire (Période de l enquête de juillet à septembre 2009)

Halte Pouce - Dépouillement du questionnaire (Période de l enquête de juillet à septembre 2009) Halte Pouce - Dépouillement du questionnaire (Période de l enquête de juillet à septembre 2009) 22 questionnaires ont été retournés (dont une personne habitant le département 77). La période estivale est

Plus en détail

COURS A DOMICILE - SPECIALISATION MATIERES SCIENTIFIQUES

COURS A DOMICILE - SPECIALISATION MATIERES SCIENTIFIQUES +$ % "$ e "ax2 dx = 1 2 DOSSIER DE PRESSE - Août 2007 - # a ih " "t #(r r,t) = $ h2 2m %#(r r,t) + V ( r r,t)#( r r,t) Page 0 sur 7 EasyMath, LE spécialiste de l enseignement des matières scientifiques

Plus en détail

30 juillet 2008. Les services malins de l Assurance Maladie pour bien utiliser le système de soins SERVICES. Contact presse : presse@cnamts.

30 juillet 2008. Les services malins de l Assurance Maladie pour bien utiliser le système de soins SERVICES. Contact presse : presse@cnamts. 30 juillet 2008 Les services malins de l Assurance Maladie pour bien utiliser le système de soins SERVICES Contact presse : presse@cnamts.fr L ASSURANCE MALADIE FACILITE LA VIE DES ASSURES Vous cherchez

Plus en détail

Trophées Arseg 2011 Métiers de l Environnement de Travail

Trophées Arseg 2011 Métiers de l Environnement de Travail Trophées Arseg 2011 Métiers de l Environnement de Travail Lundi 12 décembre 2011 Casino de Paris L ARSEG, Association des Directeurs et Responsables des Services Généraux, récompensera le 12 décembre 2011

Plus en détail

MUT INTÉRIM SANTÉ. La complémentaire santé de tous les intérimaires. à partir de 16,54. par mois* MUT INTÉRIM SANTÉ

MUT INTÉRIM SANTÉ. La complémentaire santé de tous les intérimaires. à partir de 16,54. par mois* MUT INTÉRIM SANTÉ à partir de 16,54 par mois* MUT INTÉRIM SANTÉ La complémentaire santé de tous les intérimaires * pour la formule 1 pour les 18-29 ans - Province MUT INTÉRIM SANTÉ 1 PRENEZ SOIN DE VOTRE SANTÉ Une complémentaire

Plus en détail

Formation des prestataires. Connaître et maîtriser les engagements du Référentiel QUALIBAIL

Formation des prestataires. Connaître et maîtriser les engagements du Référentiel QUALIBAIL Formation des prestataires 2015 Connaître et maîtriser les engagements du Référentiel QUALIBAIL Présentation activité de l OPAC36 -l OPAC est le 3ème donneur d ordre du département de l Indre pour le secteur

Plus en détail

La Garantie Jeunes. A la Mission Locale du Chalonnais

La Garantie Jeunes. A la Mission Locale du Chalonnais La Garantie Jeunes A la Mission Locale du Chalonnais Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national «Initiative pour l Emploi des Jeunes Sommaire

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

Madame M.K., 56 ans Grenoble

Madame M.K., 56 ans Grenoble Madame M.K., 56 ans Grenoble Scolarisée jusqu en Troisième, Mireille est titulaire d un équivalent CAP Dactylo. De l expérience en usine, en passant par la plonge et le ménage, elle est maintenant agent

Plus en détail

Vous faites garder votre enfant à votre domicile

Vous faites garder votre enfant à votre domicile d emprisonnement quiconque se rend (y compris conjoint collaborateur) (y compris conjoint collaborateur) Pour ce trimestre civil : si vous êtes salarié(e), joignez la photocopie de vos bulletins de salaire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. «Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé» Lamartine.

DOSSIER DE PRESSE. «Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé» Lamartine. DOSSIER DE PRESSE «Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé» Lamartine. Movieternity : un concept novateur et éthique COMMUNIQUE DE PRESSE «Un seul être vous manque et tout est dépeuplé.» Lamartine

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENT DE LA FAMILLE :. Si oui, mise en place d un projet d accueil individualisé obligatoire 3ème enfant

FICHE DE RENSEIGNEMENT DE LA FAMILLE :. Si oui, mise en place d un projet d accueil individualisé obligatoire 3ème enfant FICHE DE RENSEIGNEMENT DE LA FAMILLE :. 1 er enfant Nom et Prénom : Classe pour la rentrée 2014-2015 : Date et lieu de naissance : Régime sans porc : OUI ALLERGIE : OUI PRECISEZ :. Autres : 2ème enfant

Plus en détail

Action sanitaire et sociale

Action sanitaire et sociale Nous sommes là pour vous aider Action sanitaire et sociale Demande d accompagnement à la sortie d hospitalisation Action sociale... soutien à domicile... Pouvoir vivre chez soi Cette notice a été réalisée

Plus en détail

Vous faites garder votre enfant par une assistante maternelle

Vous faites garder votre enfant par une assistante maternelle Vous faites garder votre enfant par une assistante Comme tout employeur, vous devez tout d abord déclarer l assistante à l URSSAF (dans les huit jours de son embauche). Ensuite, vous devrez établir pour

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente I- Inscription et validation La société VOS FORMATIONS AUX MEILLEURS PRIX FMP -, Société Par Action Simplifiée au capital de 1 000 euros, Immatriculée auprès du Registre du

Plus en détail

EDITO. consommation collaborative

EDITO. consommation collaborative La Gazette POSITIVE EDITO. Depuis quelques d années, de nouvelles pratiques de consommation émergent et interrogent le modèle économique que nous connaissons, basé sur la possession et l accumulation de

Plus en détail

CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP

CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP Dossier n 5 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Sabine, Conductrice de travaux dans le BTP dans le 9 ème

Plus en détail

Les Français et Alzheimer. Vivre au quotidien avec la maladie. Synthèse des résultats. Septembre 2012. Les Français et Alzheimer

Les Français et Alzheimer. Vivre au quotidien avec la maladie. Synthèse des résultats. Septembre 2012. Les Français et Alzheimer Vivre au quotidien avec la maladie Synthèse des résultats Septembre 2012 TNS Sofres Rozenn BOUVIER - 01 40 92 33 20 Zein SAWAYA - 01 40 92 27 61 Espace éthique Alzheimer Grégory EMERY - 01 44 84 17 54

Plus en détail

Exemple de fiche de candidature Secteur public.

Exemple de fiche de candidature Secteur public. Exemple de fiche de candidature Secteur public. Le formulaire de candidature est destiné à recenser l'ensemble des points qui devront être préalablement validés avant de pouvoir justifier l'accord ou le

Plus en détail

Téléassistance. Aube Ecoute. Une écoute 24 h / 24 pour vivre chez soi en toute tranquillité. édition 2014 www.cg-aube.fr

Téléassistance. Aube Ecoute. Une écoute 24 h / 24 pour vivre chez soi en toute tranquillité. édition 2014 www.cg-aube.fr CG Teleassistance 2011-06:CG Teleassistance 2011-06 29/06/11 12:03 Page 1 Téléassistance Aube Ecoute Une écoute 24 h / 24 pour vivre chez soi en toute tranquillité édition 2014 www.cg-aube.fr CG Teleassistance

Plus en détail

DOSSIER D ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE

DOSSIER D ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE social et santé Chaque jour, avec vous. Mon Département, terre de toutes les solidarités DOSSIER D ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE www.hauteloire.fr L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE A DOMICILE

Plus en détail

Cesu tiers payant. Mode d emploi. www.cesu.urssaf.fr. Novembre 2015

Cesu tiers payant. Mode d emploi. www.cesu.urssaf.fr. Novembre 2015 Cesu tiers payant Mode d emploi Novembre 2015 www.cesu.urssaf.fr 4 étapes pour se simplifier la vie 1 2 3 4 Vous employez un salarié à votre domicile. À la fin du mois, vous le rémunérez sous forme de

Plus en détail

GERER LE POSSIBLE en Soins Palliatifs la nuit, à domicile. La collaboration interprofessionnelle. Atelier A

GERER LE POSSIBLE en Soins Palliatifs la nuit, à domicile. La collaboration interprofessionnelle. Atelier A GERER LE POSSIBLE en Soins Palliatifs la nuit, à domicile. La collaboration interprofessionnelle. Atelier A Référents: Mmes Sonia Vrtacic, infirmière spéc. en oncologie et SP, membre de l EMSP Voltigo,

Plus en détail

erenassur rente Jusqu à 2 500 de rente mensuelle en cas de perte d autonomie. L assurance n est plus ce qu elle était.

erenassur rente Jusqu à 2 500 de rente mensuelle en cas de perte d autonomie. L assurance n est plus ce qu elle était. [ dépendance ] PARTICULIERS erenassur rente Jusqu à 2 500 de rente mensuelle en cas de perte d autonomie. L assurance n est plus ce qu elle était. [ serenassur rente ] Pourquoi souscrire un contrat de

Plus en détail

Site internet de la ville de Sautron Tutoriel 2

Site internet de la ville de Sautron Tutoriel 2 www.sautron.fr Site internet de la ville de Sautron Tutoriel 2 Comment gérer son association sur www.sautron.fr? 1 En suivant les instructions données dans le tutoriel 1, vous vous êtes créé un profil

Plus en détail

PRESENTATION DE L ENTREPRISE

PRESENTATION DE L ENTREPRISE NOM du stagiaire : dates du stage : JOURNAL DE STAGE N Classe 3 ème Ce journal de stage doit être une base indispensable à l écriture d un rapport de stage : tu dois y consigner les renseignements utiles

Plus en détail

MODE D EMPLOI KALEPIN

MODE D EMPLOI KALEPIN MODE D EMPLOI KALEPIN SEPTEMBRE 2015 Nos Experts Access ont imaginé un outil simple pour vous permettre de gérer votre activité ; De la gestion de projets en passant par la gestion de vos tâches quotidiennes,

Plus en détail

L adhésion de GARDE au réseau ADMR

L adhésion de GARDE au réseau ADMR L adhésion de GARDE au réseau ADMR Le monde bouge, l ADMR évolue... dossier de presse 2 octobre 2012 Sommaire 3 Communiqué de presse 4 Garde, plus de 25 ans d histoire 5 Le réseau ADMR, plus de 60 ans

Plus en détail

Sans formalités médicales

Sans formalités médicales Sans formalités médicales Tout prévoir aujourd hui pour vivre sereinement demain SwissLife Obsèques Les obsèques restent un sujet tabou et pourtant nous serons tous concernés un jour. Avec une dépense

Plus en détail

La Caravane 2014-2015, c est :

La Caravane 2014-2015, c est : BILAN CARAVANE 2014-2015 La Caravane 2014-2015, c est : 2 compagnies impliquées 3 structures partenaires 104h d ateliers 41 participants 3 restitutions réussies 200 personnes touchées par un parcours de

Plus en détail