Agir en santé au niveau des territoires: tous acteurs. Illustration par le projet «Des Gens au SERVICE des Gens» Pays de Gâtine Deux-Sèvres

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Agir en santé au niveau des territoires: tous acteurs. Illustration par le projet «Des Gens au SERVICE des Gens» Pays de Gâtine Deux-Sèvres"

Transcription

1 Agir en santé au niveau des territoires: tous acteurs Illustration par le projet «Des Gens au SERVICE des Gens» Pays de Gâtine Deux-Sèvres

2 PLAN Territoire Contexte Programme «Des gens au service des gens» Description de 3 actions : La démarche d appui conseil et la formation partagée La garde itinérante de nuit et les couchers tardifs La garde d enfants à domicile en horaires décalés L après Equal:

3 Le Pays de Gâtine en Poitou-Charentes

4 Le Pays de Gâtine dans les Deux-Sèvres

5 Le territoire du Pays de Gâtine

6 «des Gens au SERVICE des Gens» Programme EQUAL d une durée de 3 ans, 11 partenaires 4 Objectifs 15 fiches actions

7 Mettre en synergie les acteurs des services du territoire - Mettre en cohérence l offre de services à l échelle du territoire Expérimenter de nouvelles réponses aux besoins de la population «Des gens au service des gens» Développer, qualifier, coordonner les services aux personnes sur le territoire Qualifier les personnels intervenant dans l ensemble de ces métiers et soutenir la progression professionnelle Développer l accès aux métiers et à la formation pour les demandeurs d emploi

8 La démarche d appui/conseil et la formation partagée Une enquête réalisée en 2006 a permis de définir les attentes des services d aide à domicile : Échange de pratiques, Appui technique pour l organisation, Aide pour la mise en œuvre des outils de la loi du 2 janvier 2002.

9 Les partenaires Association Gérontologique de Gâtine (CLIC+ Réseau de santé) : Mise à disposition d un chargé de mission pour le soutien technique et l aide à la mise en œuvre des outils (loi 2002, GRH, démarche qualité). Plan de formation partagé élaboré collectivement avec les SAD partenaires Pays de Gâtine Coordination du financement avec un dossier unique de demande de subvention CNSA

10 Résultats Appui conseil technique auprès des services : 12 services impliqués (10 collectivités + 2 associations) = 70 % du territoire Outils de la loi 2002 construits. Réflexion sur la professionnalisation et l évolution des compétences des salariés au regard de l évolution des besoins Volonté de partenariat avec l ensemble des acteurs (EPHAD, SAD, SSIAD )

11 Formation partagée : 2007: 4 structures d aide à domicile concernées 290 stagiaires 399 jours de formation 2008: 5 structures 322 stagiaires 541 jours de formation structures 289 stagiaires 513 jours de formation Résultats

12 Perspectives -Transfert de la démarche d appui conseil au Conseil Général 79 pour l étendre aux autres territoires - Depuis 2010 extension de la mission d appui conseil au nord Deux-Sèvres (Pays du Bocage Bressuirais et Pays Thouarsais)

13 Perspectives -Mise en place d une formation pour les responsables des services (12 stagiaires inscrits pour 20 jours de formation) -Signature d une convention entre les Services et le CNFPT pour développer le plan de formation

14 Garde Itinérante de Nuit et Constats: couchers tardifs Rythme de vie des personnes âgées et des personnes adultes en situation de handicap non respecté. Absence d aide organisée en fin de journée. Alternative intéressante au système onéreux de garde de nuit.

15 2 expérimentations Communautés de Communes du Pays Thénezéen Extension de l offre de services existants du service d aide à domicile (couchers tardifs). CCAS de Parthenay Création d un service de Garde Itinérant de Nuit Intervention en temps effectif de 20h00 à 1h00. Intervention en temps d astreinte de 1h à 7h30. Interventions réalisées par le SSIAD Aide aux couchers/aide aux transfert, à la mobilisation/ aide à la toilette, change nocturne/ intervention en cas de chute/ vérification de sécurité/ écoute/ prévention du syndrome dépressif de nuit.

16 Les atouts Sécurisation de la personne (surtout lors d un retour à domicile après une hospitalisation) Amélioration de la qualité de vie en respectant les heures et habitudes de vie (contribue au maintien de la dignité de la personne) Maintien d une vie sociale et familiale normale (la personne aidée peut de cette manière manger ou passer la soirée avec le conjoint) Soulagement des aidants familiaux

17 Garde d enfants à domicile en horaires décalés Les Partenaires: Centre socioculturel du Pays Ménigoutais: Coordination générale et porteur juridique Pays de Gâtine: Coordination et montage financier CAF 79, MSA 79 et collectivités partenaires: Cofinanceurs

18 Constats: Respecter le rythme des enfants Prise en compte de l intérêt de l enfant dans une démarche socio-éducative Répondre aux situations critiques (absence d adulte ) Favoriser le maintien et l accès à l emploi

19 Cadre de l expl expérience et durée Un service avec une formation des intervenants Une recherche de complément d heures de travail pour des salarié-e-s des SAD Un coût horaire déterminé et une enveloppe arrêtée Des collectivités territoriales volontaires (40 communes)

20 Quels services : horaires, modalités Intervention en complément des modes de gardes existants Un numéro de téléphone unique Avant 7h30 le matin ; après 18h30 le soir Une pré visite pour cadrer l intervention Un livret de mission entre la famille et l intervenant Une valise d activités (jeux et jouets)

21 Quels bénéficiaires? Lors de l expérimentation: 31 familles sur 16 mois soit : - 59 enfants (30 de 6 ans et 29 de + 6 ans) - 1/3 de familles monoparentales 1600 heures réalisées Situations qui concernent l accès à l emploi Coût moyen : 3,10 / heure (majorité de familles avec - de par mois)

22 Bilan de la dernière période: 32 familles : - 57 enfants - 53% de familles monoparentales heures réalisées Situations qui concernent: 62% le maintien dans l emploi 38% l accès à l emploi 46.6% des familles avec - de par mois

23 Les résultats et perspectives Une demande faible en nombre de familles De réelles difficultés et de réelles situations de détresses familiales Un service qui permet l accès à l emploi Des enjeux locaux : - coordonner l offre de service locale - afficher l offre de service - soutenir l intervention des services d aide à domicile pour répondre aux besoins des usagers de leur territoire

24 Des Gens au SERVICE des Gens Des Expérimentations confirmées en de vrai services : Garde d enfants à domicile en horaires décalés Garde de nuit pour personnes âgées, Mission d Appui conseil aux services d aide à domicile Faire vivre la notion d «acteur collectif» par l apprentissage de la coopération

25 Après..poursuite des objectifs Soutenir l accueil et le maintien des populations par une offre de services de qualité, Développer l emploi dans les services aux personnes, Développer la coopération interservices, Lutter contre le travail précaire par le complément d emploi, Expérimenter des nouveaux services, Promouvoir une filière professionnelle et qualifier les personnels

26 Plus d informationd

ASSOCIATION GERONTOLOGIQUE DE GATINE (CLIC DE GATINE & RESEAU DE SANTE NORD DEUX-SEVRES & MAIA 79)

ASSOCIATION GERONTOLOGIQUE DE GATINE (CLIC DE GATINE & RESEAU DE SANTE NORD DEUX-SEVRES & MAIA 79) PLAN D ACTION 2012 ASSOCIATION GERONTOLOGIQUE DE GATINE (CLIC DE GATINE & RESEAU DE SANTE NORD DEUX-SEVRES & MAIA 79) Association Gérontologique de Gâtine (CLIC de Gâtine & Réseau de santé Nord Deux-Sèvres

Plus en détail

PAPOT AGE. Réseau de bénévoles faisant des visites chez des personnes âgées qui se sentent isolées. GARDE ITINÉRANTE DE NUIT ET COUCHERS TARDIFS

PAPOT AGE. Réseau de bénévoles faisant des visites chez des personnes âgées qui se sentent isolées. GARDE ITINÉRANTE DE NUIT ET COUCHERS TARDIFS Rester chez soi : un choix possible grâce à des actions innovantes menées par un réseau d acteurs en Pays de Gâtine SOMMAIRE Page 1 État des lieux Les actions Page 2 et 3 PAPOT AGE POUR LE PLAI- SIR D

Plus en détail

L offre à domicile en Seine-Saint-Denis Enjeux et perspectives. Présentation à la conférence de territoire du 28 janvier 2015

L offre à domicile en Seine-Saint-Denis Enjeux et perspectives. Présentation à la conférence de territoire du 28 janvier 2015 L offre à domicile en Seine-Saint-Denis Enjeux et perspectives Présentation à la conférence de territoire du 28 janvier 2015 Soutenir le choix du domicile : une problématique pour les Départements Une

Plus en détail

Prenons également en considération certains éléments notoires de notre étude comme :

Prenons également en considération certains éléments notoires de notre étude comme : Mesdames et Messieurs, Au regard d une analyse de la situation des aidants sur le plan national, au regard des rencontres avec les principaux acteurs de l accompagnement des aidants familiaux en Maine

Plus en détail

Intervention URIOPSS 19.05.2011

Intervention URIOPSS 19.05.2011 Intervention URIOPSS 19.05.2011 1 2 Le deuxième schéma de l accueil de la petite enfance 29 juillet 2004 : Premier schéma adopté conjointement par la CAF et le Conseil général 11 avril 2005 : signature

Plus en détail

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD au 30 juin 2013 «Pour être efficaces les politiques conduites doivent être coordonnées et complémentaires. Le pilotage coordonné des dispositifs de l État, de la Région, des

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination Mardi 3 ème rencontre nationale des Réseaux de santé Personnes Agées CLIC, Réseaux, MAI CLIC et développement de la coordination Intervention : Yvelise ABECASSIS, présidente A.N.C.CLIC - Association Nationale

Plus en détail

Le Label MARPA 2015. ANNEXE note ASS 2.3.1 CCMSA CASS du 14 avril 2015

Le Label MARPA 2015. ANNEXE note ASS 2.3.1 CCMSA CASS du 14 avril 2015 La MARPA Un Label ANNEXE note ASS 2.3.1 CCMSA CASS du 14 avril 2015 Le Label MARPA 2015 Le Label MARPA est attribué par la Caisse Centrale de Mutualité Sociale Agricole aux projets qui concrétisent les

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Rappel : caractéristiques du Loi du 24/11/09 relative à l orientation et à la formation tout au long de la vie Objectifs : Définir

Plus en détail

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité

Enjeux du développement durable. Faire reculer la pauvreté et rompre avec la précarité 4 Action sociale Fiche Axe 3 Garantir la cohésion sociale, l'accès à la ville pour tous, intégrer les habitants et améliorer la qualité de vie Enjeux du développement durable Faire reculer la pauvreté

Plus en détail

Quartier inclusion. Mardi 2 décembre / 9 h 30 12 h 30

Quartier inclusion. Mardi 2 décembre / 9 h 30 12 h 30 Quartier inclusion Mardi 2 décembre / 9 h 30 12 h 30 Projet : «Offrir aux parents la possibilité d engager un parcours d insertion professionnelle sans négliger leurs responsabilités parentales : l exemple

Plus en détail

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE»

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» REGION ALSACE 1 CAHIER DES CHARGES FINALITES - Développer des actions d accompagnement des jeunes «perdus

Plus en détail

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le schéma: outil de planification Document opposable, adopté pour 5 ans par le Conseil

Plus en détail

SCHEMA GERONTOLOGIQUE: BILAN ET PERSPECTIVES

SCHEMA GERONTOLOGIQUE: BILAN ET PERSPECTIVES SCHEMA GERONTOLOGIQUE: BILAN ET PERSPECTIVES 1 Schéma gérontologique de l Hérault 2013-2015 Eléments de contexte Ce schéma est calé sur la durée du schéma des personnes handicapées qui vient à échéance

Plus en détail

Les sorties d hospitalisation des personnes âgées

Les sorties d hospitalisation des personnes âgées 28 Les sorties d hospitalisation des personnes âgées Méthodologie 1) Enquête exploratoire (février 2006 à janvier 2007) sur le retour à domicile des personnes âgées après hospitalisation 2) Analyse - Bilan

Plus en détail

Résultats de l évaluation externe Octobre 2014. EHPAD «Les Terrasses»

Résultats de l évaluation externe Octobre 2014. EHPAD «Les Terrasses» Résultats de l évaluation externe Octobre 2014 EHPAD «Les Terrasses» 1. La démarche d évaluation interne L EHPAD a mis en œuvre une évaluation interne en octobre 2013 Le référentiel d évaluation retenu

Plus en détail

AVIS D APPELS A PROJETS

AVIS D APPELS A PROJETS AVIS D APPELS A PROJETS Dans le cadre de la mise en œuvre du programme régional et interdépartemental d accompagnement des handicaps et de la perte d autonomie 010-013 et des orientations du plan Solidarité

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Un peu d histoire Des bureaux de bienfaisance (à la révolution) Aux bureaux d aide sociale (1953) et depuis 1986 : Le centre communal d action sociale L ACTION SOCIALE

Plus en détail

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 09.02.780 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES Le Conseil régional

Plus en détail

Dossier de demande de financement des expérimentations de services polyvalents d aide et de soins à domicile (SPASAD)

Dossier de demande de financement des expérimentations de services polyvalents d aide et de soins à domicile (SPASAD) Dossier de demande de financement des expérimentations de services polyvalents d aide et de soins à domicile (SPASAD) La Loi n 2015-1776 du 28 décembre 2015 relative à l adaptation de la société au vieillissement

Plus en détail

La prise en charge des personnes âgées

La prise en charge des personnes âgées La prise en charge des personnes âgées Le projet ADMR L ADMR met en place et gère des services de maintien à domicile afin de répondre aux besoins de la population locale : personnes seules, familles,

Plus en détail

PROGRAMME DéPARTEMENTAL D INSERTION 2013-2018

PROGRAMME DéPARTEMENTAL D INSERTION 2013-2018 PROGRAMME DéPARTEMENTAL D INSERTION 2013-2018 LE LIVRET OPéRATIONNEL www.cg71.fr www.cg71.fr Les fiches actions Axe I La fluidité et la cohérence des parcours des bénéficiaires du RSA : un enjeu majeur

Plus en détail

Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation

Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation Journées allocation de ressources 3 et 4 avril 2014 La CNSA, en bref Établissement public créé par la loi du 30 juin

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Définition de la profession et du contexte de l intervention Domaine de compétences Domaine de

Plus en détail

Charte de partenariat du CLIC Métropole Nord Ouest Renseignements et informations : Monsieur Olivier MILOWSKI, Directeur, CLIC Métropole Nord Ouest, 100 rue du Général Leclerc 59350 SAINT ANDRE Téléphone

Plus en détail

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?»

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Atelier n 3 «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Florence DELORIERE Secrétaire Générale de Région UNIFAF Aquitaine SOMMAIRE : Le contexte d évolution des missions

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines

2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines 2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines UNION EUROPÉENNE La politique urbaine intégrée soutenue par l Europe : un enjeu aujourd hui, un principe pour demain Depuis 2007, l Europe investit

Plus en détail

GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE. Version 1.0 Avril 2015

GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE. Version 1.0 Avril 2015 GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE Version 1.0 Avril 2015 1 - Solidarité AGENCE DU SERVICE CIVIQUE 5 1 - Solidarité K - Favoriser l accès à la vie

Plus en détail

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi PTI PLIE Quelles convergences? 30 avril 2014 Document de travail Les PLIE se sont toujours situés en complémentarité des autres

Plus en détail

Intégration des services, gestion de cas, et M.A.I.A.

Intégration des services, gestion de cas, et M.A.I.A. L évolution programmée de l accompagnement des malades Alzheimer et de leurs familles: la Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades Alzheimer ( M.A.I.A. ) Stéphanie FACHE, Pilote local, Expérimentation

Plus en détail

Point de départ Constats du schéma gérontologique départemental 2004-2008 Politique d aménagement du territoire (Proxima 79 2001 2007)

Point de départ Constats du schéma gérontologique départemental 2004-2008 Politique d aménagement du territoire (Proxima 79 2001 2007) Point de départ Constats du schéma gérontologique départemental 2004-2008 Isolement des personnes âgée en milieu rural. Habitat non adapté à la perte d autonomie. Besoin de diversifier l offre d hébergement.

Plus en détail

Atelier de retour d expérience n 2

Atelier de retour d expérience n 2 Atelier de retour d expérience n 2 Amélioration du service rendu aux personnes âgées en perte d'autonomie et optimisation de l'organisation de l'offre de soins et de services Béatrice Lorrain Pilote MAIA

Plus en détail

Évaluation de l expérimentation «Mutuelle Réseau» Synthèse

Évaluation de l expérimentation «Mutuelle Réseau» Synthèse Évaluation de l expérimentation «Mutuelle Réseau» Synthèse Décembre 2013 ORSAS-Lorraine Page 1 Constats et objectifs visés par l'expérimentation de la "Mutuelle Réseau" En France, la sécurité sociale rembourse

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Arrêté du 4 mai 2011 fixant le cahier des charges relatif au label national «Orientation pour tous - pôle

Plus en détail

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général INSERTION à l usage du public GUIDE PRATIQUE social sanitaire Pôle Le rôle du Conseil général SOMMAIRE Le rôle du Conseil général de l Orne p.3 Le Revenu de Solidarité Active p.4-5 Le Programme départemental

Plus en détail

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires Fiche presse Jeudi 14 avril 2016 Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires La feuille de route partagée entre l État et la Région pour le développement économique, l emploi

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2014 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE METIERS

Plus en détail

Plan Pluri-Annuel de Formation SDIS34 2014-2016

Plan Pluri-Annuel de Formation SDIS34 2014-2016 CHAPITRE 5 LES FORMATIONS DES PATS Préambule : Le service Formation-PATS doit sa création à notre Directeur. Depuis le 15 octobre 2012, son activité a permis d effectuer «un état des lieux» concernant

Plus en détail

I Indicateurs sociaux départementaux Personnes Âgées I

I Indicateurs sociaux départementaux Personnes Âgées I I Indicateurs sociaux départementaux Personnes Âgées I Groupe de travail CNIS Le 14 mai 2009 Philippe GAUTHIER, DGA Vie Sociale Gaëlle BRET, Chargée d études Observatoire d action sociale I La démarche

Plus en détail

FEDERATION DEPARTEMENTALE DES SYNDICATS D EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REUNION Membre de la Fédération Nationale des Syndicats d Exploitants Agricoles

FEDERATION DEPARTEMENTALE DES SYNDICATS D EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REUNION Membre de la Fédération Nationale des Syndicats d Exploitants Agricoles AXE 1- FICHE 1 : LES RENCONTRES INFO METIERS (thématique élevage) rencontre entre le public et les professionnels du secteur de l élevage afin de découvrir les métiers de l élevage donner une information

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Date de dépôt des candidatures : 1 er juillet 30 septembre 2014 1 er janvier 31 mars 2015 APPEL A PROJETS DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Cahier des charges

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 5 19/06/2015 11:39 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Licence : Licence STS Mention Sciences Sanitaires et Sociales AUTORITÉ

Plus en détail

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures Action 1 : Améliorer l accessibilité à l offre de soins pour les personnes âgées et personnes en situation de handicap isolées notamment

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Compte-rendu du 2 ème BUREAU TACTIQUE PAERPA-MAIA Le 11 février 2014, à Tours 14h30

Compte-rendu du 2 ème BUREAU TACTIQUE PAERPA-MAIA Le 11 février 2014, à Tours 14h30 Compte-rendu du 2 ème BUREAU TACTIQUE PAERPA-MAIA Le 11 février 2014, à Tours 14h30 Participants : cf. annexe 1 Mme Estel QUERAL, chef de projet PAERPA, ouvre la séance en remerciant l ensemble des partenaires

Plus en détail

Bienvenue. Sommaire. Annexes

Bienvenue. Sommaire. Annexes Bienvenue Sommaire - Bienvenue p 2 - L inscription - l admission p 3 - La vie dans l établissement p 4-5 - Les prestations d hébergement p 6 - Soins et surveillance médicale p 7 - Les conditions financières

Plus en détail

PROGRAMME FONCTIONNEL

PROGRAMME FONCTIONNEL PROGRAMME FONCTIONNEL Personnes Publiques CONSEIL GENERAL DE LA GIRONDE DGAS DIRECTION DES POLITIQUES D INCLUSION ET D INSERTION 1 Esplanade Charles de Gaulle CS 71223 33074 BORDEAUX CEDEX APPEL A PROJETS

Plus en détail

AGIR. Le COMITE RéGIONAL DE L EMPLOI, DE LA FORMATION ET DE L ORIENTATION PROFESSIONNELLE : au service de l emploi et de la formation

AGIR. Le COMITE RéGIONAL DE L EMPLOI, DE LA FORMATION ET DE L ORIENTATION PROFESSIONNELLE : au service de l emploi et de la formation La Réunion que nous construisons ensemble 2015 AGIR POUR plus d égalité Le COMITE RéGIONAL DE L EMPLOI, DE LA FORMATION ET DE L ORIENTATION PROFESSIONNELLE : au service de l emploi et de la formation DOSSIER

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCES D ENTREPRISES SUR UNE ACTION COMPÉTENCES ET DÉVELOPPEMENT DANS LES SERVICES À LA PERSONNE JEUDI 9 DÉCEMBRE 2010

RETOUR D EXPÉRIENCES D ENTREPRISES SUR UNE ACTION COMPÉTENCES ET DÉVELOPPEMENT DANS LES SERVICES À LA PERSONNE JEUDI 9 DÉCEMBRE 2010 RETOUR D EXPÉRIENCES D ENTREPRISES SUR UNE ACTION COMPÉTENCES ET DÉVELOPPEMENT DANS LES SERVICES À LA PERSONNE JEUDI 9 DÉCEMBRE 2010 Ordre du jour Rappel de l action Nathalie Roux et Stéphanie Gobert,

Plus en détail

Délibération de l Assemblée Plénière

Délibération de l Assemblée Plénière Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 045-234500023-20150618-15_03_05-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 19/06/2015 Publication : 19/06/2015 Conseil régional du Centre Val

Plus en détail

Norme d activité Action sociale - Hestia

Norme d activité Action sociale - Hestia Décembre 2010 Norme d activité Action sociale - Hestia Norme d activité Hestia décembre 2010 Page 1 de 13 Norme d activité : Hestia (Action sociale) Code de référence : NA-Hestia-2010 Date de parution

Plus en détail

Accompagnement enfants porteurs de handicap et droit au répit

Accompagnement enfants porteurs de handicap et droit au répit Accompagnement enfants porteurs de handicap et droit au répit ADAFAD l aide au quotidien département de la Loire Service d aide à domicile 1972 Aide et accompagnement familles avec enfants (Technicienne

Plus en détail

Concertation quadripartite Proposition de synthèse

Concertation quadripartite Proposition de synthèse Concertation quadripartite Proposition de synthèse I - Définition du périmètre Le périmètre du compte est précisé. L ANI du 11 janvier 2013 a précisé que «le compte est universel, toute personne dispose

Plus en détail

La présentation de la MDPH

La présentation de la MDPH La présentation de la MDPH 1 Pour tout type de handicap CDAPH Equipe pluridisciplinaire En 2013, 62 demandes pour 1000 habitants en moyenne Pour l Oise = 73/1000 2 Un guichet unique ORGANISATION DES MDPH

Plus en détail

Le plan autisme 2013-2017 prévoit la création d Unités d Enseignements (UE) en classes maternelles pour des enfants avec autisme ou autres TED.

Le plan autisme 2013-2017 prévoit la création d Unités d Enseignements (UE) en classes maternelles pour des enfants avec autisme ou autres TED. Cahier des charges relatif à la création par extension de 7 places de SESSAD ou d IME (semi-internat) à destination de jeunes enfants de 3 à 6 ans avec autisme et autres TED et accompagnés au sein d une

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE CREER UNE MAISON DE SERVICES AU PUBLIC LES POINTS D ATTENTION, ETAPE PAR ETAPE

FICHE TECHNIQUE CREER UNE MAISON DE SERVICES AU PUBLIC LES POINTS D ATTENTION, ETAPE PAR ETAPE FICHE TECHNIQUE CREER UNE MAISON DE SERVICES AU PUBLIC LES POINTS D ATTENTION, ETAPE PAR ETAPE DEFINIR LE PROJET DEFINIR LE PORTAGE MONTER LE PARTENARIAT AVEC LES OPERATEURS DE SERVICES ET LES ACTEURS

Plus en détail

Mobilisation des crédits dédiés à la formation linguistiques des étrangers primo arrivants

Mobilisation des crédits dédiés à la formation linguistiques des étrangers primo arrivants Mobilisation des crédits dédiés à la formation linguistiques des étrangers primo arrivants Web conférence Idéal Connaissances Le 27 février 2015 Ministère de l intérieur 1 INTRODUCTION Pour mettre en œuvre

Plus en détail

Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon

Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon Le point sur... Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon > Vendredi 23 novembre : assemblée générale de l association Animation Territoire Ouest Reconfiguration d un centre social pour

Plus en détail

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine ENVELOPPE NON PRE-AFFECTEE 2014 Le comité de pilotage du PLIE Melun Val de Seine, réuni le 27 janvier 2014, a validé les orientations de la programmation

Plus en détail

Programme Départemental d Insertion & Pacte territorial pour l Insertion

Programme Départemental d Insertion & Pacte territorial pour l Insertion Programme Départemental d Insertion & Pacte territorial pour l Insertion 2010-2014 Une proximité irremplaçable Avec l ensemble de ses partenaires, le Département du Pas-de-Calais a initié le principe d

Plus en détail

Centre de Ressources Services à la Personne 01 janvier 2010 / 31 mars 2011. DIRECCTE Unité Territoriale du Cantal

Centre de Ressources Services à la Personne 01 janvier 2010 / 31 mars 2011. DIRECCTE Unité Territoriale du Cantal Centre de Ressources Services à la Personne 01 janvier 2010 / 31 mars 2011 DIRECCTE Unité Territoriale du Cantal Les objectifs du projet: - Mieux répondre aux besoins des habitants, - Améliorer les services

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A :

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau Famille et parentalités Personnes chargées

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Programme d actions pour améliorer la prévention des violences faites aux femmes, des violences intrafamiliales, et l aide aux victimes POINT D ACCÈS AU DROIT EN ÉTABLISSEMENT PÉNITENTIAIRE

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Dans le secteur des services à la personne Action collective au profit des entreprises adhérentes rattachées au secteur des Services

Plus en détail

Comment améliorer la prise en charge médicale en EHPAD : l expérience de l ARS Midi Pyrénées

Comment améliorer la prise en charge médicale en EHPAD : l expérience de l ARS Midi Pyrénées LIMOUSIN LANGUEDOC- ROUSSILLON Midi-Pyrénées Limousin Languedoc-Roussillon MIDI-PYRENEES CONGRES EHPAD 2011-15 avril 2011 - intervention REHPA Comment améliorer la prise en charge médicale en EHPAD : l

Plus en détail

PRESENTATION «PARCOURS DE SANTE DE LA PERSONNE ÂGEE DANS LE VITRYAT» Jeudi 01 octobre 2015 Eric CLOZET, Jean-Philippe MAURELET ARS CA

PRESENTATION «PARCOURS DE SANTE DE LA PERSONNE ÂGEE DANS LE VITRYAT» Jeudi 01 octobre 2015 Eric CLOZET, Jean-Philippe MAURELET ARS CA PRESENTATION «PARCOURS DE SANTE DE LA PERSONNE ÂGEE DANS LE VITRYAT» Jeudi 01 octobre 2015 Eric CLOZET, Jean-Philippe MAURELET ARS CA Ordre du jour Rappels du contexte et de la phase diagnostic Présentation

Plus en détail

Résidence territoriale artistique et culturelle en établissement scolaire

Résidence territoriale artistique et culturelle en établissement scolaire PREFECTURE DE REGION ILE DE FRANCE Résidence territoriale artistique et culturelle en établissement scolaire Cahier des charges En référence aux circulaires interministérielles n 2010-032 du 5 mars 2010

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE 21 septembre 2012

CONFÉRENCE DE PRESSE 21 septembre 2012 Dossier de presse CONFÉRENCE DE PRESSE 21 septembre 2012 >> Une coordination inter-régimes pérennisée. >> Des actions de proximité tournées vers des zones de fragilité sociale identifiées. >> Un appel

Plus en détail

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous»

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous» ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN SITUATION DE HANDICAP AU SEIN DES MODES D ACCUEIL PETITE ENFANCE LIVRET D ACCOMPAGNEMENT «Une place pour chacun, une place pour tous» Introduction... P 3 1 Une place pour chacun,

Plus en détail

Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs de Rhône-Alpes

Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs de Rhône-Alpes Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs de Rhône-Alpes Livre Blanc du Tourisme et des Loisirs en Rhône Alpes diagnostic, prospective, enjeux 10-15 ans Stratégie opérationnelle régionale

Plus en détail

Recrutement Insertion Professionnalisation 1 TYPOLOGIE DES PUBLICS

Recrutement Insertion Professionnalisation 1 TYPOLOGIE DES PUBLICS Recrutement Insertion Professionnalisation 1 TYPOLOGIE DES PUBLICS 2 BENEFICIAIRES DU REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE La convention signée entre le Conseil Général et le CIMAP a permis de développer la qualification

Plus en détail

Aides et mesures Pôle emploi. De nouvelles ambitions pour l emploi

Aides et mesures Pôle emploi. De nouvelles ambitions pour l emploi Aides et mesures Pôle emploi De nouvelles ambitions pour l emploi Février 2010 S o m m a i r e La Loi sur la réforme du Service Public de l Emploi Missions et offre de services de Pôle emploi La nouvelle

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3613 Convention collective nationale IDCC : 7017. PERSONNEL DES PARCS ET JARDINS ZOOLOGIQUES PRIVÉS ACCORD

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Responsable point de vente de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Coordonnées postale, téléphonique et courriel

Coordonnées postale, téléphonique et courriel Coordonnées postale, téléphonique et courriel Allée des tabacs 47200 MARMANDE Téléphone : 05.53.79.12.87 - Télécopie : 05.53.79.00.17. Courriel : contact@adesformations.fr Site : www.adesformations.fr

Plus en détail

CONVENTION GLOBALE de DEVELOPPEMENT SOCIAL

CONVENTION GLOBALE de DEVELOPPEMENT SOCIAL CONVENTION GLOBALE de DEVELOPPEMENT SOCIAL Entre : Le Département de l Isère, représenté par son Président, André Vallini dûment habilité à signer la présente convention par la délibération de l Assemblée

Plus en détail

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville

CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville CHARTE HANDICAP de la Ville de Romainville Charte Handicap de la Ville de Romainville Préambule La «Charte Handicap» de la Ville de Romainville vise à améliorer dans la cité, pour tous les citoyens, porteurs

Plus en détail

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 l Europe se mobilise Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 L action de l Union européenne Une action commune... L Union européenne met en œuvre, depuis

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI -

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - Créée en 1995, l association HandiPro 31 a pour mission de favoriser l emploi en milieu ordinaire de travail des bénéficiaires de l obligation d emploi et de conseiller

Plus en détail

Repères 2014 : l essentiel

Repères 2014 : l essentiel Atouts Prévention Rhône-Alpes Repères 2014 : l essentiel POUR Ensemble, les caisses de retraite s engagent Le label Pour bien-vieillir permet d identifier les actions de prévention proposées par vos caisses

Plus en détail

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Filières et réseaux de gériatrie Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Population âgée en forte augmentation Augmentation de l espérance de vie à

Plus en détail

L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales

L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales Fédération FAMILLES RURALES de Charente-Maritime 21 rue des vendanges 17 100 Saintes Tél : 05 46 93 46 83 Fax : 05 46 74 00 59 Qu est

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SSIAD

LIVRET D ACCUEIL SSIAD Centre Hospitalier LE FAOUET 36, rue des Bergères 56320 LE FAOUET Tél.: 02 97 23 35 18 Standard : 02 97 23 08 99 LIVRET D ACCUEIL SSIAD SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE Page1/8 SOMMAIRE I. Organisation

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation MAISON DE L EMPLOI DE LA METROPOLE NANTAISE Cahier des charges d achat de formation Formation Outiller les professionnels de l accompagnement PLIE sur la thématique «migrant» Achat d une prestation en

Plus en détail

Licence professionnelle Technicien coordinateur de l aide psycho-sociale à l aidant

Licence professionnelle Technicien coordinateur de l aide psycho-sociale à l aidant Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Technicien coordinateur de l aide psycho-sociale à l aidant Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Intervention sociale : coordination médico-sociale de l Université Lille 2 - Droit et Santé Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail