Observatoire. de l immobilier d entreprise de Maine-et-Loire EDITION 2014 LINEO SOFADEX RAUD LAZARD

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Observatoire. de l immobilier d entreprise de Maine-et-Loire EDITION 2014 LINEO SOFADEX RAUD LAZARD"

Transcription

1 Observatoire de l immobilier d entreprise de Maine-et-Loire EDITION 2014 LAZARD RAUD SOFADEX LINEO

2 Les faits marquants EDITORIAL Le contexte économique difficile qui nous affecte depuis plus de cinq ans impacte les entreprises, en diminuant leurs investissements, et en limitant l émergence de nouveaux projets structurants publics ou privés. Les marchés de l immobilier d entreprise de Maineet-Loire, comme d autres territoires, ont vu les volumes de transactions régresser sensiblement sur le tertiaire. En effet, le volume de commercialisations de bureau a diminué de manière contenu et le marché des opérations en comptes propres a également été moins porteur. Au final, la demande placée de bureaux a été de m 2 en Malgré la conjoncture économique, la volonté de renouvellement du parc tertiaire, plus particulièrement au sein de l agglomération angevine avec le programme Gare+ et sa nouvelle réalisation (Linéo), permet de répondre aux besoins des entreprises. Elle doit s accompagner d une réflexion sur le parc existant, son renouvellement ou sa régénérescence, problématique appréhendée par les acteurs publics avec le Club Immobilier Anjou. Je voudrais d ailleurs remercier les conseillers en immobilier, les promoteurs, l AURA, les collectivités et leurs agences de développement pour leur forte implication dans la réalisation de ce document (6 ème édition de l observatoire) qui présentent les chiffres clés des marchés immobiliers de Maine-et-Loire. Eric GROUD, Président de la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine-et-Loire Un stock de bureaux qui demeure à un niveau élevé Malgré un léger repli en 2013, plus de m 2 restent disponibles. 83% de cette offre est constituée de biens de seconde main pas toujours en adéquation avec la demande. Un marché tertiaire qui se contracte Le poids de l agglomération angevine En 2013, le volume de transactions «classiques» subit un léger recul ( m 2 ), soit un total de m 2 commercialisés à l échelle du département. Celui des principales opérations en comptes propres a quant à lui diminué de 42%. En 2013, près de 80% des transactions tertiaires réalisées se situent au sein de l agglomération angevine. Des prix orientés à la baisse Un stock de locaux d activité et d entrepôts qui reste abondant En 2013, le prix du loyer pour les bureaux s élève à 109e/m 2 /an pour Angers Loire Métropole et 105e/m 2 /an en Maine-et-Loire. Les valeurs locatives sont en diminution pour la deuxième année consécutive : -4 e par rapport à 2012 pour le département. Près de m 2 disponibles en Le stock reste surtout composé de biens de seconde main (locaux vieillissants, sites mal adaptés ). Un niveau de transactions relativement élevé Le marché des locaux d activités et entrepôts demeure porteur : m 2 commercialisés en 2013, soit un gain de 8% en un an.

3 LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER EN 2013 Surface des transactions et stocks sur le département de Maine-et-Loire Transactions Bureaux Comptes propres Stocks Bureaux Transactions Entrepôts Locaux d activité CA d angers loire metropole 1118 COMMUNAUTÉs DE COMMUNES Source : IGN, CCI 49 CCI 49, DDT, SEIE, juin 2014 Stocks Entrepôts Locaux d activité SAUMUR AGGLO CA du choletais kilomètres PÉRIMÈTRE D OBSERVATION population cible L observatoire de l immobilier d entreprise a un champ géographique étendu au département de Maine-et-Loire. Les professionnels de l immobilier d entreprise intervenant sur le territoire : 12 professionnels ont répondu à notre sollicitation en Les produits observés sont les bureaux, les locaux d activités et les entrepôts en termes de stocks et de transactions. Sont exclus de la présente enquête, les pieds d immeubles à usage de commerce. L ensemble des 27 communautés de communes du département ont été interrogées. 17 d entre elles gèrent un parc immobilier. Depuis 2010, la méthodologie a été étendue aux comptes propres (pour le marché des bureaux exclusivement). Le Comité d Expansion Économique et les agences de développement des 3 agglomérations.

4 LEs bureaux UNE OFFRE IMMéDIATE EN LéGèRE BAISSE STOCK DEPARTEMENTAL 2013 : m² SAUMUR 0,2 % Reste du département 1,4 % Après deux années consécutives de progression, le stock de bureaux a diminué de 11% entre 2012 et Avec plus de m 2, il demeure à un niveau élevé. En 2013 comme pour les années antérieures, l offre est composée d une large majorité de biens de seconde main peu attractifs, plus particulièrement dans les agglomérations choletaise et angevine. 15 % Neuf Seconde main 82 % 91 % 84% 44 % 56 % m 2 18 % 9 % SAUMUR et reste du département CCI 49 UN MARCHé TERTIAIRE EN léger repli TRANSACTIONS 2013 : m² Reste du département SAUMUR 6 % 2 % L évolution du volume de transactions est assez irrégulière depuis la première édition de l observatoire constitue une année «creuse» avec m 2 commercialisés (dont 79% au sein de l agglomération angevine). Le recul est de 8% par rapport à La logique de diminution des valeurs locatives se poursuit. En 2013, le prix du loyer moyen pour les bureaux s élève à 105 /m 2 /an, soit 4 e de moins qu en 2012 et -8 par rapport à % 79% Loyer Moyen (en m) Angers Autre* NI NI Médiane (en m) m 2 *Cholet, Saumur et reste du département ; NI : Nombre insuffisant de réponses Neuf Seconde main 100 % 100 % 67 % CCI 49 transactions significatives en 2013 Lybernet - Bd Yvonne Poirel à Angers (2 870 m 2 ), SARL SOFADEX rue des Portières à Saint-Barthélemy d Anjou (1 260 m 2 ) 33 % 0 % 0 % SAUMUR et reste du département

5 un MARCHé LOCATIF LARGEMENT DOMINANT La location reste le mode de commercialisation privilégié avec 77% des transactions. Les opérations de grande ampleur sont limitées (seules deux transactions affichent des superficies supérieures à m 2 ). La demande porte majoritairement sur des biens de seconde main dont la surface moyenne est proche de 140 m 2. Agglomération d Angers (en nombre) Reste du département (en nombre) VENTES 5 LOCATIONS 47 VENTES 8 LOCATIONS 5 CCI 49 LES OPéRATIONS EN COMPTES PROPRES : UN VOLUME divisé PAR DEUX S il se maintient en nombre d opérations, ce marché voit sa surface diminuer de 42% entre 2012 et Parmi les principales opérations, une est supérieure à m 2 en 2013 : la CNAMTS à Angers. COMPTES PROPRES 2013 SUR L ENSEMBLE DES AGGLOMéRATIONS : m² Groupe LAZARD Répartition des transactions / comptes propres par agglomération (en m²) Transactions Comptes propres m m m Principales opérations en comptes propres par commune Commune Entreprise / adresse SHON* Total Angers CNAMTS / rue Papiau de la Verrie m 2 Saumur Saumur Loire Habitat / Bd Delessert m 2 *Surface Hors Oeuvre Nette CCI 49 sources : CCI AURA d après DREAL SAUMUR

6 LES LOCAUX D ACTIVITÉS ET ENTREPÔTS UN STOCK EN LéGèRE PROGRESSION STOCK DéPARTEMENTAL 2013 : m² SAUMUR 7 % Répartition de l offre par agglomération (en m²) 13 % Reste du département 27 % 54 % m 2 Malgré une moindre progression en 2013, le stock de locaux d activités et d entrepôts continue d augmenter : m 2 par rapport à Celui-ci reste essentiellement composé d offres de seconde main : locaux vieillissants, voire parfois vétustes, sites mal adaptés aux contraintes et demandes des entreprises. Neuf Seconde main 96 % 4 % 11 % 89 % 1 % 99 % SAUMUR 41 % 59 % Reste du département CCI 49 UN VOLUME DE TRANSACTIONS TRèS élevé TRANSACTIONS 2013 : m² Répartition des transactions par agglomération (en m²) 2013 constitue une année de croissance pour le marché des locaux d activités et des entrepôts : m 2 supplémentaires commercialisés entre 2012 et 2013, soit une surface totale de m 2. Les opérations portant sur le neuf sont peu nombreuses. La demande s oriente surtout sur des biens de seconde main dont la surface est inférieure à m 2. Si la location est le mode de commercialisation majoritaire à Angers Loire Métropole, l acquisition demeure traditionnellement importante dans le Choletais. Le prix moyen du loyer en Maine-et-Loire s élève à 40 /m 2 /an (41 /m 2 /an pour les locaux d activités et 22 /m 2 /an). Pour les acquisitions, les valeurs se stabilisent et oscillent autour de 330 /m m 2 Reste du département m 37 % 2 36 % Neuf Seconde main 97 % 14 % 100 % SAUMUR 12 % 94 % 91 % Loyer Moyen (en m) Médiane (en m) Angers Cholet N.I. N.I. Saumur Reste du département Maine-et-Loire Prix de vente moyen - Médiane (en m) Angers 400 Cholet 341 Saumur 271 Reste du département N.I. Maine-et-Loire 295 CCI 49 3 % 0 % 6 % SAUMUR 9 % Reste du département transactions significatives en 2013 PLB Concept rue des Mauges à la Chaussaire ( m 2 ), CSP Europe ZI de la Pidaie à Pouancé ( m 2 ), SARL DESVAC Bd de la Chanterie à Saint-Barthélemy d Anjou ( m 2 ), Corderie Courant boulevard de l Industrie à Ecouflant (9 500 m 2 )

7 FOCUS LOIRE MÉTROPOLE LOCALISATION DES BUREAUX Angers Loire Métropole Centre-ville : Transactions : 40 % Stocks : 21 % Périphérie : Transactions : 60 % Stocks : 79 % LES BUREAUX : STOCK Le niveau du stock de bureaux est conforme à celui observé en 2012 : environ m 2 disponibles au sein de l agglomération angevine, soit un total comparable à l agglomération tourangelle. L offre est constituée essentiellement de biens de seconde main dont la surface est souvent inférieure à 200 m 2. Évolution angers loire métropole : 2012/2013 : -1% 2008/2013 : +4% m m m m m m 2 Stock : données comparatives autres agglomérations CCI 49 d après Etude annuelle Richard Ellis Angers Nantes Rennes Rouen Tours Nancy Clermont Ferrand

8 LES BUREAUX : TRANSACTIONS ET COMPTES PROPRES Le niveau de transactions recule sensiblement entre 2012 et Avec un volume proche de m 2, le marché de l immobilier tertiaire angevin affiche des résultats inférieurs à ceux des agglomérations de Tours, Rouen ou Clermont-Ferrand. Le centre-ville d Angers concentre la moitié de la surface commercialisée en Les opérations en comptes propres représentent 41% du marché tertiaire angevin en 2013 (en volume). SOFADEX évolution angers loire métropole: 2012/2013 : -37% 2008/2013* : +3% transactions : données comparatives autres agglomérations *sans les comptes propres m 2 m m m m m m 2 m 2 m 2 m Transactions Comptes propres Angers Nantes Rennes Nancy Tours Clermont Ferrand Rouen Répartition des surfaces commercialisées 51 % 31 % 18 % Angers-centre Péricentre Périphérie Loyer Moyen (en m) Centre-ville Péricentre Périphérie Angers Loire Métropole Médiane (en m) CCI 49 source CCI d après Etude annuelle Richard Ellis

9 LOCALISATION DES LOCAUX D ACTIVITÉS & ENTREPÔTS Angers Loire Métropole Centre-ville : Transactions : 1 % Stocks : 4 % Périphérie : Transactions : 99 % Stocks : 96 % LES LOCAUX D ACTIVITÉS ET ENTREPOTS : STOCK Le stock de locaux d activité et d entrepôts reste à un niveau très élevé avec près de m 2 de surface disponible en L offre neuve demeure très faible (4%). Comme la plupart des agglomérations françaises, Angers doit composer avec une proportion de locaux vieillissants, voire parfois vétustes, et de sites mal adaptés aux contraintes et demandes des entreprises. évolution angers loire métropole : 2012/2013 : -5% 2008/2013 : +599% Stock : données comparatives autres agglomérations m m m m m m Angers Rennes Nancy Clermont Rouen Tours Ferrand CCI 49 sources CCI d après Etude annuelle Richard Ellis

10 LES LOCAUX D ACTIVITéS ET ENTREPôTS : TRANSACTIONS Le volume des surfaces commercialisées a enregistré une augmentation significative : m 2 pour un nombre de transactions identique à celui de Le marché se concentre essentiellement en périphérie (95%), plus particulièrement à Saint- Barthélemy d Anjou, Les Ponts-de-Cé et Beaucouzé. évolution angers loire métropole : 2012/2013 : +21% 2008/2013 : +165% transactions : données comparatives autres agglomérations m m m m m m CCI 49 sources CCI d après Etude annuelle Richard Ellis Angers Rennes Rouen Nancy Tours Clermont Ferrand FOCUS COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU AIS LES BUREAUX Stock 2013 : m² 15% de l offre départementale Evolution 2012 / 2013 : -93% Près de m 2 de bureaux étaient disponibles en 2013 au sein de la Communauté d Agglomération du Choletais. L essentiel des biens sont de seconde main (93%). Le marché des transactions demeure marginal avec une dizaine d opérations pour une surface totale proche de m 2. CCI 49 sources : CCI AURA d après DREAL Les transactions et comptes propres 1301 m m 2 m m m m m m m m Transactions Comptes propres

11 LES LOCAUX D ACTIVITéS ET ENTREPôTS Stock 2013 : m² 13% de l offre départementale Evolution 2012 / 2013 : +52% Le volume de transactions se stabilise en 2013 avec un total proche de m 2. Ce marché reste porteur avec près de 40 opérations enregistrées. Spécificité choletaise, les professionnels font majoritairement le choix de l acquisition (deux tiers). Les transactions m m m m m m 2 Transports RAUD FOCUS SAUMUR AGGLO LES LOCAUX D ACTIVITES ET ENTREPOTS Près de 20 transactions ont été recensées en 2013 au sein de l agglomération saumuroise, soit une surface commercialisée légèrement supérieure à m 2. Les ventes constituent la moitié des commercialisations du territoire. STOCK 2013 : m² 7% de l offre départementale Evolution 2012 / 2013 : -43% ATI Les transactions m m m m m m

12 L Observatoire de l Immobilier d Entreprise est réalisé par la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine-et-Loire ALAIN ROUSSEAU IMMOBILIERE COMINE M. Guillaume ROUSSEAU 10, boulevard Henri Arnault Tél : ALPHIM M. Philippe LEGEAIS 20, rue Thiers Tél : LOIRE DEVELOPPEMENT Mme Laurence bergero-pina 8, boulevard Bessonneau CS Cedex 02 Tél : ARTHUR LLOYD M. Benoît PLUMEL Parc d Activités Angers-Beaucouzé 4, rue Olivier de Serres BEAUCOUZÉ Tél : BNP PARIBAS REAL ESTATE Mme Christine SERRA Immeuble AXEO 14, mail Pablo Picasso - BP NANTES Cedex 1 Tél : BOUYGUES IMMOBILIER M. Gonzague DOUNIAU 1, rue de Buffon CS CEDEX 02 Tél. : CARNOT IMMOBILIER Mme Monique PICHARD 4, rue Joseph Fourier BEAUCOUZÉ Tél. : CLEMOT IMMO M. Fabien CLEMOT 29, avenue de la Libération Tél : COMITE D EXPANSION ECONOMIQUE 49 M. Gonzague MANNESSIER 7, Esplanade de la Gare BP CEDEX 1 Tél : GUEDON IMMOBILIER M. Bruno GUEDON 22 avenue Papin Tél : IEL M. François-Marie LABBÉ 41, boulevard de Coubertin Tél : LIGERIM M. Eric MALET 46, rue des Lices Tél : PROCOMM M. Jean-Luc BECOURT 6, avenue Pasteur Tél. : SAUMUR AGGLO M. Alexandre DEFFOIS 11, rue du Maréchal Leclerc SAUMUR Tél. : SERVICE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU AIS Mme Michelle MAHE Parc Pérotaux 46, avenue Gambetta BP CEDEX Tél. : et en collaboration avec Les communautés de communes Communauté de Communes de Beaufort-en-Anjou Communauté de Communes du Bocage Communauté de Communes du Canton de Baugé Communauté de Communes du Canton de Candé Communauté de Communes du Canton de Champtoceaux Communauté de Communes du Canton de Montrevault Communauté de Communes du Canton de Noyant Communauté de Communes du Canton de Saint-Florent-le-Vieil Communauté de Communes du Canton de Segré Communauté de Communes du Centre Mauges Communauté de Communes des Coteaux du Layon Communauté de Communes du Gennois Communauté de Communes du Haut-Anjou Communauté de Communes du Loir Communauté de Communes de Loir-et-Sarthe Communauté de Communes Loire-Aubance Communauté de Communes Loire-Layon Communauté de Communes Loire-Longué Communauté de Communes Ouest-Anjou Communauté de Communes les Portes de l Anjou Communauté de Communes de la Région de Chemillé Communauté de Communes de la Région de Doué-la-Fontaine Communauté de Communes de la Région du Lion d Angers Communauté de Communes de la Région de Pouancé-Combrée Communauté de Communes Moine-et-Sèvre Communauté de Communes de la Vallée Loire-Authion Communauté de Communes du Vihiersois-Haut-Anjou Les communautés d agglomération Angers Loire Métropole, Communauté d agglomération du Choletais, Saumur Agglo Avec la contribution de Réalisation : CCI de Maine-et-Loire Contact : Grégory LOUSSOUARN La Chambre de Commerce et d Industrie de Maine-et-Loire, à travers sa mission de représentation, est la première source d information économique sur les entreprises. Elle produit, diffuse et commercialise : l des bases de données, annuaires l des statistiques économiques l des études et observatoires l de la veille, des revues de presse l des études prospectives Contact :

Observatoire. de l immobilier d entreprise de Maine-et-Loire EDITION 2011

Observatoire. de l immobilier d entreprise de Maine-et-Loire EDITION 2011 Observatoire de l immobilier d entreprise de Maine-et-Loire EDITION 2011 LES FAITS MARQUANTS EDITORIAL UN MARCHÉ TERTIAIRE CONCENTRÉ L agglomération angevine dépasse le seuil des 30 000 m 2 de transactions

Plus en détail

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année en chiffres Nantes Métropole AURAN Édito 5 ans déjà! En 2009, le CINA décidait d organiser la collecte des transactions du marché

Plus en détail

LISTE DES ENTREPRISES BENEFICIANT DU DROIT D USAGE DE LA MARQUE «UN HABITAT FACILE A VIVRE» DATE DE MISE A JOUR : 12 JUILLET 2011

LISTE DES ENTREPRISES BENEFICIANT DU DROIT D USAGE DE LA MARQUE «UN HABITAT FACILE A VIVRE» DATE DE MISE A JOUR : 12 JUILLET 2011 DATE DE MISE A JOUR : 12 JUILLET 2011 Une entreprise qui arbore le logo «Un Habitat Facile à Vivre» est une entreprise qui a reçu le droit d utiliser la marque pendant trois années, sous réserve de respecter

Plus en détail

Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013

Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013 n 65 juin 2014 Le marché des bureaux dans le pays de Lorient en 2013 Observatoire n 4 Contact : Gilles Poupard 02 97 12 06 31 Sommaire Rappel de la démarche 5 Principaux résultats 2013 7 1. Le marché des

Plus en détail

LISTE DES ENTREPRISES BENEFICIANT DU DROIT D USAGE DE LA MARQUE «UN HABITAT FACILE A VIVRE»

LISTE DES ENTREPRISES BENEFICIANT DU DROIT D USAGE DE LA MARQUE «UN HABITAT FACILE A VIVRE» Une entreprise qui arbore le logo «Un Habitat Facile à Vivre» est une entreprise qui a reçu le droit d utiliser la marque pendant trois années, sous réserve de respecter de nombreux engagements. C est

Plus en détail

LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS

LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE 20 LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS Les des conseils en immobilier d'entreprise et opérations en comptes propres au sein de l'agglomération de

Plus en détail

Pépinière d Entreprises du Saumurois

Pépinière d Entreprises du Saumurois Pépinière d Entreprises du Saumurois Un lieu d accueil pour les jeunes entreprises bureaux et ateliers à louer, des services communs Pépinière d Entreprises du Saumurois Prestations matérielles Nos services

Plus en détail

LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS

LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS 200 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS en compte propre au sein de l'agglomération de Tours Sommaire & Chiffres clés Editorial 200 : Une année de

Plus en détail

ANNEE IMMOBILIERE 2014

ANNEE IMMOBILIERE 2014 ANNEE IMMOBILIERE 2014 Les chiffres de l année de l immobilier d entreprise de l agglomération bordelaise ANNEE IMMOBILIERE 2014 Le marché des bureaux Les chiffres de l année Le marché des bureaux Année

Plus en détail

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Septembre 2014 Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Quelles sont les attentes des entreprises en Loire-Atlantique? Afin de mieux cerner globalement la demande des entreprises de

Plus en détail

Concepteur de lieux de vie. Programmes PINEL

Concepteur de lieux de vie. Programmes PINEL Programmes SERI-OUEST 30 ans de réalisation immobilière SERI-OUEST propose une offre diversifiée et adaptée à la demande, en résidence principale, résidence secondaire et pour l investissement locatif.

Plus en détail

LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS

LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS 20 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE LE MARCHÉ DES BUREAUX DE L'AGGLOMÉRATION DE TOURS en compte propre au sein de l'agglomération de Tours Programme la Nef, Art Prom. Editorial 20 : La croissance

Plus en détail

Bureaux & Locaux d activités LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE AU SEIN DE L AGGLOMÉRATION DE TOURS

Bureaux & Locaux d activités LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE AU SEIN DE L AGGLOMÉRATION DE TOURS 2014 LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE AU SEIN DE L AGGLOMÉRATION DE TOURS LES TRANSACTIONS DES CONSEILS EN IMMOBILIER D ENTREPRISE, CLÉS EN MAIN ET PRINCIPALES OPÉRATIONS RÉALISÉES EN COMPTE PROPRE

Plus en détail

le bilan de l immobilier d entreprise année 2013

le bilan de l immobilier d entreprise année 2013 le bilan de l immobilier d entreprise année 2013 Le marché de l immobilier d entreprise sur le territoire de Plaine Commune en 2013 Le territoire de Plaine Commune s agrandit au 1 er janvier 2013 pour

Plus en détail

L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs.

L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs. L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs. Nous concevons l immobilier dans le sens de la durée, car la réussite

Plus en détail

1 ère EDITION 2015 CLERMONT-FERRAND ENTREPRISES ESPACES ACTIVITÉS BUREAUX COMMERCES. 1 er Réseau PARTENAIRE

1 ère EDITION 2015 CLERMONT-FERRAND ENTREPRISES ESPACES ACTIVITÉS BUREAUX COMMERCES. 1 er Réseau PARTENAIRE 1 ère EDITION 2015 ESPACES ENTREPRISES ACTIVITÉS BUREAUX COMMERCES 1 er Réseau PARTENAIRE Chiffres clefs EDITO Nous vous présentons notre nouvelle édition de notre ESPACE ENTREPRISE dans laquelle vous

Plus en détail

LISTE DES ENTREPRISES BENEFICIANT DU DROIT D USAGE DE LA MARQUE «UN HABITAT FACILE A VIVRE»

LISTE DES ENTREPRISES BENEFICIANT DU DROIT D USAGE DE LA MARQUE «UN HABITAT FACILE A VIVRE» Une entreprise qui arbore le logo «Un Habitat Facile à Vivre» est une entreprise qui a reçu le droit d utiliser la marque pendant trois années, sous réserve de respecter de nombreux engagements. C est

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE La transformation de bureaux en logements : un premier bilan PAR BRIGITTE JOUSSELLIN 1 Entre 1994 et 1998, plus de 500 000 m 2 de surfaces d activités ont été transformées en logements, permettant de résorber

Plus en détail

LISTE DES ENTREPRISES BENEFICIANT DU DROIT D USAGE DE LA MARQUE «UN HABITAT FACILE A VIVRE»

LISTE DES ENTREPRISES BENEFICIANT DU DROIT D USAGE DE LA MARQUE «UN HABITAT FACILE A VIVRE» Une entreprise qui arbore le logo «Un Habitat Facile à Vivre» est une entreprise qui a reçu le droit d utiliser la marque pendant trois années, sous réserve de respecter de nombreux engagements. C est

Plus en détail

Valorisation des patrimoines. Conseil et accompagnement stratégique

Valorisation des patrimoines. Conseil et accompagnement stratégique Valorisation des patrimoines Conseil et accompagnement stratégique Dans un contexte d évolutions continues des règlementations et de recherche d optimisation, loin des grands programmes de constructions

Plus en détail

LILLE MÉTROPOLE BUREAUX

LILLE MÉTROPOLE BUREAUX CONSEIL MÉTROPOLE CHIFFRES CLÉS BUREAUX ème TRIMESTRE 015 ARTEPARC - Lesquin - 1 er bâtiment inauguré en juillet Parc tertiaire 3 ème génération qui proposera à termes bâtiments et 44 000 m de bureaux

Plus en détail

le réseau régional RESEAU PÉPINIÈRES D ENTREPRISES RÉGION LIMOUSIN Document de synthèse non contractuel - janvier 2015 (v2) 2 C u b e P e P

le réseau régional RESEAU PÉPINIÈRES D ENTREPRISES RÉGION LIMOUSIN Document de synthèse non contractuel - janvier 2015 (v2) 2 C u b e P e P Document de synthèse non contractuel - janvier 2015 (v2) RESEAU PÉPINIÈRES D ENTREPRISES RÉGION LIMOUSIN le réseau régional 2 C u b e P e P s 2 3 l a n e S a i n t - J u n i e n G V i e n n e L a B o î

Plus en détail

Le marché immobilier en France

Le marché immobilier en France Le marché immobilier en France Immobilier d entreprise, logement, immobilier de loisirs Jean-Claude GINISTY Notaire à Paris Juin 2013 1 L immobilier d entreprise dans le GRAND PARIS 2 L immobilier d entreprise

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L IMMOBILIER

OBSERVATOIRE DE L IMMOBILIER Immeuble de bureaux : Les 2 Galets - Architecte : François Fontès Immeuble de bureaux : Le Liner - Architecte : A+ Architecture OBSERVATOIRE DE L IMMOBILIER ET DU FONCIER D ENTREPRISE DE MONTPELLIER ET

Plus en détail

A-QU EST-CE QUE L ORIE? Intervention ADI

A-QU EST-CE QUE L ORIE? Intervention ADI A-QU EST-CE QUE L ORIE? 1 A-QU EST-CE QUE L ORIE? Observatoire Régional de l Immobilier d Entreprise en Ile-de-France créé en 1986 dans un contexte de tertiarisation de l économie ; Pour accompagner les

Plus en détail

Locaux d'activités et entrepôts. Stock. Locaux d'activités Entrepôts Ensemble. L'offre par secteur géographique. Ventilation des biens

Locaux d'activités et entrepôts. Stock. Locaux d'activités Entrepôts Ensemble. L'offre par secteur géographique. Ventilation des biens Observatoire Seine Aval Economie Bonnières-sur-Seine Mantes-la-Jolie Les Mureaux Conflans-Sainte-Honorine L'immobilier d'entreprise en Seine Aval Poissy n 2 Après une année en demi-teinte, le contexte

Plus en détail

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre Le marché des bureaux 3ème trimestre 28 Octobre 28 1 Nanterre Chiffres clés Le marché de Péri-Défense au 3ème trimestre 28 : Nanterre - Un niveau de demande placée boosté par une transaction clé en main

Plus en détail

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SUR LE POLE ECONOMIQUE OUEST DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012 Avril 2013 TECHLID L Espace EDEL-Ouest - 185, allée des Cyprès 69760 Limonest : 04 72 17 03 33

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE CONSEIL EN IMMOBILIER D ENTREPRISE LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE Introduction Les surfaces disponibles Les prix La tendance Les axes de développement INTRO CONSEIL EN IMMOBILIER D ENTREPRISE Surface

Plus en détail

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005 Les parcs de logements et leur occupation dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence Situation 2005 et évolution 1999-2005 Décembre 2008 Le territoire d étude 2 Agence de développement et d urbanisme

Plus en détail

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation ATELIER PARISIEN D URBANISME Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation AVRIL 2015 Directrice de la publication : Dominique Alba Étude réalisée par : François Mohrt Sous la direction

Plus en détail

Bilan 2012. Marché Immobilier d entreprise. www.agglo-evry.fr

Bilan 2012. Marché Immobilier d entreprise. www.agglo-evry.fr Marché Immobilier d entreprise Bilan 212 Crédits photos : Lionel Antoni, Christian Lauté, Gitka Olivier, APCL, GEMOFIS, DR ECE. Imprimerie : Le réveil de la Marne. Février 213. www.agglo-evry.fr édito

Plus en détail

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Bureaux Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Cet observatoire dresse un bilan rapide de l année écoulée et permet de mettre en évidence les tendances de l année 2015. L offre neuve est désormais

Plus en détail

Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique. Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015

Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique. Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015 Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015 Logements neufs / logements d occasion 7 700 logements d occasion vendus en 2013 dans l aire urbaine

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement

Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement Agence d urbanisme de la région nantaise AURAN - 88.07 n Le nombre de seniors dans l Agglomération nantaise progresse et plus particulièrement

Plus en détail

dynamiques métropolitaines De l Espace Loire-Bretagne

dynamiques métropolitaines De l Espace Loire-Bretagne dynamiques métropolitaines De l Espace Loire-Bretagne Le contexte national Un marché tertiaire de première importance en France Un développement reflet de la métropolisation Caractéristiques des marchés

Plus en détail

CONSEIL EXPERTISE COMMERCIALISATION

CONSEIL EXPERTISE COMMERCIALISATION CONSEIL EXPERTISE COMMERCIALISATION «Multiplier les points de vue pour voir la situation sous le meilleur angle». Au contact de ses clients Crédit Foncier Immobilier s est forgé la conviction que ses

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE Bases de données Besoin de suivre en permanence l évolution de votre marché? OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE GROUPE DE RECHERCHE SUR L'ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION ET DE L'AMENAGEMENT L information

Plus en détail

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique Trimestriel 27 Janvier 214 nº2 Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 213 Tendances > Progressif redémarrage de l activité attendue au 4 e trimestre 213, mais l évolution du PIB devrait rester

Plus en détail

LILLE MÉTROPOLE. 4 ème trimestre. 2013 Chiffres-clés. Bureaux 1ER RÉSEAU PARTENAIRE

LILLE MÉTROPOLE. 4 ème trimestre. 2013 Chiffres-clés. Bureaux 1ER RÉSEAU PARTENAIRE MÉTROPOLE ème trimestre 03 Chiffres-clés Bureaux ER RÉSEAU PARTENAIRE LE MARCHÉ DE LA TRANSACTION Arthur Loyd er réseau national en immobilier d entreprise Analyse des transactions conclues au Transactions

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 68 avenue des Guilleraies 92000 NANTERRE Téléphone : 01 55 17 00 00 Fax : 09 81 70 68 48 Mail : contact@street-office.fr DECEMBRE 2013

Plus en détail

du Pays de Brest Tarifs en aménagé (privé) : Loyer moyen : 155 ht/m² (neuf) 90 ht/m² (seconde main) Prix d acquisition moyen :

du Pays de Brest Tarifs en aménagé (privé) : Loyer moyen : 155 ht/m² (neuf) 90 ht/m² (seconde main) Prix d acquisition moyen : L observatoire de l immobilier de bureaux du Pays de Brest La lettre des observatoires de l ADEUPa juillet 200 - bilan 2009 n 8 Synthèse Le marché de l immobilier de bureaux de Brest métropole océane est

Plus en détail

ADIL 05 Agence Départementale d Information sur le logement -

ADIL 05 Agence Départementale d Information sur le logement - ADIL 05 Agence Départementale d Information sur le logement - Observatoire des Loyers du Parc Privé des Communes de Briançon, Embrun et Gap Cette étude, à destination des professionnels de l immobilier,

Plus en détail

vos contacts CREDIT FONCIER IMMOBILIER

vos contacts CREDIT FONCIER IMMOBILIER vos contacts CREDIT FONCIER IMMOBILIER Direction générale Comité de direction, général délégué Crédit Foncier Immobilier Stéphane Imowicz, général, général délégué Stéphane Imowicz général Tél. : 01 57

Plus en détail

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances Les marchés de l immobilier à l international Évolutions, structures et performances Séminaire d actualité 22 mai 2015 Montants investis en immobilier d entreprise milliards d euros 50 45 40 35 30 Données

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 2 e trimestre 2013 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif L INÉVITABLE REPLI D ACTIVITÉ

Plus en détail

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013.

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions 7 Janvier 2014 Données Ile-de-France T4 2013 : Demande placée : 1 844 500 m² Loyer moyen de première main : 443 Loyer moyen de seconde

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

Etat des lieux de l immobilier d entreprises en Guadeloupe

Etat des lieux de l immobilier d entreprises en Guadeloupe Etat des lieux de l immobilier d entreprises en Guadeloupe La conjoncture immobilière en Guadeloupe est au vert depuis les 6 dernières années. Ce boom immobilier concerne aussi l immobilier d entreprises

Plus en détail

LISTE DES OPERATEURS FUNERAIRES HABILITES EN MAINE ET LOIRE

LISTE DES OPERATEURS FUNERAIRES HABILITES EN MAINE ET LOIRE SA OGF POMPES FUNEBRES GENERALES PFG - 51 Bd Gaston Birgé 49100 ANGERS - 02.41.33.62.22 Habilitation n 11-49-332 délivrée le 22/02/2011 pour 6 ans. AV. mise en bière Transport de corps AP. mise en bière

Plus en détail

N 17. Observatoire de l Immobilier d Entreprise. année 2012. Entrepôts. Des annonces et des perspectives encourageantes pour le territoire havrais

N 17. Observatoire de l Immobilier d Entreprise. année 2012. Entrepôts. Des annonces et des perspectives encourageantes pour le territoire havrais Observatoire de l Immobilier d Entreprise Agence d Urbanisme de la Région du Havre et de l Estuaire de la Seine 4 quai Guillaume Le Testu 7663 Le Havre cedex Tél. : 2 35 42 17 88 - Fax 2 35 21 51 57 www.aurh.fr

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DES ENTREPRISES (OBIE 77)

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DES ENTREPRISES (OBIE 77) OBSERVATOIRE IMMOBILIER DES ENTREPRISES (OBIE 77) 214 Les transactions immobilières en Seine-et-Marne L essentiel des transactions par catégories La répartition par secteurs géographiques S eine-et-marne

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Sommaire Chapitres ELEMENTS DE CADRAGE ALSACE - TOUS SECTEURS Etablissements et effectifs en 2015 pp. 3 à 7 pp. 5 à 6 Etablissements par tranche d effectifs salariés en

Plus en détail

FRENCH BUSINESS SCHOOLS - EDUNIVERSAL SELECTIONS 2008

FRENCH BUSINESS SCHOOLS - EDUNIVERSAL SELECTIONS 2008 FRENCH BUSINESS SCHOOLS - EDUNIVERSAL SELECTIONS 2008 AUDIENCIA NANTES School of Management 8 Route de la Jonelière B.P. 31222 44312 Nantes Cedex 3 France +33 2 40 37 34 34 +33 2 40 37 34 07 http://www.audencia.com/

Plus en détail

UN 1 ER SEMESTRE EN DEMI-TEINTE

UN 1 ER SEMESTRE EN DEMI-TEINTE 2015 UN 1 ER SEMESTRE EN DEMI-TEINTE Activité : reprise modérée Emploi : contraction des effectifs Contrairement à leurs prévisions de novembre dernier, les PME de la région anticipent un développement

Plus en détail

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78)

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Dossier de presse 1 er décembre 2009 Jacques BLANCHARD, MRM Président Directeur Général Olivier LEMAISTRE, CB Richard Ellis Investors Responsable du portefeuille

Plus en détail

Synthèse. du 9 e forum de l'otie IMMOBILIER D'ENTREPRISE : Défis et avenir pour. l immobilier d entreprise SOMMAIRE

Synthèse. du 9 e forum de l'otie IMMOBILIER D'ENTREPRISE : Défis et avenir pour. l immobilier d entreprise SOMMAIRE Synthèse du 9 e forum de l'otie IMMOBILIER D'ENTREPRISE : Défis et avenir pour l immobilier d entreprise Observatoire toulousain de l'immobilier d'entreprise 3 Février 2012 SOMMAIRE Le Marché National

Plus en détail

Une banque coopérative solide engagée dans sa région. Victor Hamon Président du Conseil d Orientation et de Surveillance

Une banque coopérative solide engagée dans sa région. Victor Hamon Président du Conseil d Orientation et de Surveillance 2012 CAISSE D EPARGNE : UNE BANQUE ENGAGÉE DANS SA RÉGION LA BANQUE. NOUVELLE DÉFINITION. LE MESSAGE DES PRÉSIDENTS Victor Hamon Président du Conseil d Orientation et de Surveillance Jean-Marc Carcelès

Plus en détail

Groupement d'achat UNI-HA SSI: sécurisation pragmatique, efficiente et homogène des SI de Sante en partenariat avec l'asip Sante et les FSSI

Groupement d'achat UNI-HA SSI: sécurisation pragmatique, efficiente et homogène des SI de Sante en partenariat avec l'asip Sante et les FSSI Groupement d'achat UNI-HA SSI: sécurisation pragmatique, efficiente et homogène des SI de Sante en partenariat avec l'asip Sante et les FSSI Colloque gouvernance sécurité des systèmes d information Marseille

Plus en détail

Bilan 2014. Marché Immobilier d entreprise. www.agglo-evry.fr

Bilan 2014. Marché Immobilier d entreprise. www.agglo-evry.fr Bilan 214 Marché Immobilier d entreprise www.agglo-evry.fr B U R E A U A C T I V I T É E N T R E P Ô T Édito Évry Centre Essonne, la Porte Sud du Grand Paris À l heure où les indicateurs de l économie

Plus en détail

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013)

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013) Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Juin 214 Artiscope Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 213 (2ème Semestre 213 - Année 213) La révision

Plus en détail

Département CRM ÉTUDE DE MARCHÉ

Département CRM ÉTUDE DE MARCHÉ Département CRM ÉTUDE DE MARCHÉ QUI SOMMES-NOUS? CUSTOMER RELATIONSHIP MANAGEMENT (CRM) Ensemble de mesures prises pour optimiser la relation et la fidélisation client dans le but d augmenter son chiffre

Plus en détail

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier

Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier Étude trimestrielle de Crédit Foncier Immobilier UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE AU RALENTI 1 er trimestre 213 Direction des Études Point de conjoncture bureaux marché locatif UN MARCHÉ LOCATIF QUI TOURNE

Plus en détail

Synthèse 2013 # 15. de l immobilier d entreprise du Pays de Brest DÉFINITION DE L OBSERVATOIRE

Synthèse 2013 # 15. de l immobilier d entreprise du Pays de Brest DÉFINITION DE L OBSERVATOIRE l observatoire de l immobilier d entreprise du Pays de Brest La lettre des observatoires de l ADEUPa La lettre des observatoires de l ADEUPa - mai 214 # 15 DÉFINITION DE L OBSERVATOIRE En 22, l ADEUPa

Plus en détail

Chefs d entreprise. L offre BGE dédiée à votre développement 2015

Chefs d entreprise. L offre BGE dédiée à votre développement 2015 Chefs d L offre BGE dédiée à votre développement 2015 Programme Ambition Développement, développé par les BGE des Pays de la Loire Envie de développer votre? BGE, spécialiste de la création & développement

Plus en détail

Marchés immobiliers en régions. Marseille 9 avril 2015

Marchés immobiliers en régions. Marseille 9 avril 2015 Marchés immobiliers en régions Marseille 9 avril 2015 Le tour de France de l immobilier par le Crédit Foncier Plan de la présentation Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de

Plus en détail

Evolution des risques sur les crédits à l habitat

Evolution des risques sur les crédits à l habitat Evolution des risques sur les crédits à l habitat n 5 février 2012 1/17 SOMMAIRE 1. PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE LA PRODUCTION... 4 2. ANALYSE DÉTAILLÉE DES INDICATEURS DE RISQUE... 8 2.1 Montant moyen

Plus en détail

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans 9 villes Est Ensemble, une ambition métropolitaine La Communauté d agglomération Est Ensemble a été créée le 1 er janvier 2010. Située aux portes de Paris, elle regroupe 9 villes de Seine-Saint-Denis Bagnolet,

Plus en détail

Un réseau de Professionnels au service de la réfrigération de transport M ITSUBISHI. 05/03/2012 Confidentiel 1

Un réseau de Professionnels au service de la réfrigération de transport M ITSUBISHI. 05/03/2012 Confidentiel 1 Un réseau de Professionnels au de la réfrigération de transport M ITSUBISHI 05/03/2012 Confidentiel 1 Réseau CALAIS Service après vente BOULOGNE LENS AMIENS ROUEN CAEN GOUSSAINVILLE REIMS LANDIVISIAU RUNGIS

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

UN REGAIN D OPTIMISME

UN REGAIN D OPTIMISME 2015 UN REGAIN D OPTIMISME Activité : reprise en pente douce Emploi : renforcement des effectifs Comme pressenti en novembre dernier, les chefs d entreprise de la région Rhône- Alpes anticipent un développement

Plus en détail

Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013

Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Les faits marquants de l année 2013 Offre de bureaux disponibles : 1. Le choix de bureaux ne cesse de s accroître L offre a augmenté de 9% en

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE 2nd semestre 2013 - Edition Janvier 2014 Au cours du second semestre, l activité a été contrastée. Même si le nombre d artisans déclarant une hausse

Plus en détail

Masters Banque. des Professionnels. Master : Economie et Finance Internationales. Master : Activités bancaires. entreprises

Masters Banque. des Professionnels. Master : Economie et Finance Internationales. Master : Activités bancaires. entreprises Masters Banque Faculté d économie appliquée 3, avenue Robert Schuman 13628 AIX-EN-PROVENCE Cedex 1 M2 : Analyse Bancaire et Marchés des Professionnels http://www.fea-upcam.fr/categorie_2-13_ Masters.html

Plus en détail

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais Dossier de presse Pose de la Première Pierre de l immeuble de bureaux de la Direction Régionale Picardie de Quille Construction 18 février 2014 Beauvais 1 Communiqué de presse Pose de la Première Pierre

Plus en détail

8 Certifications Minergie

8 Certifications Minergie 8 Chapitre 8 Être Minergie, est-ce aussi être «autrement»? Pour de nombreux acteurs du marché immobilier, un label de durabilité devrait s accompagner d une appréciation de la valeur de leur immeuble,

Plus en détail

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie 52 5 L immobilier d entreprise allemand et les investisseurs Par Marcus Cieleback, directeur de recherche, PATRIZIA Immobilien AG. 5.1/ SITUATION GÉNÉRALE Cinq ans après le début de la crise financière,

Plus en détail

L année immobilière 2014

L année immobilière 2014 www. creditfoncier. com L année immobilière 2014 vue par le Crédit Foncier MARS 2015 synthèse Lors de sa traditionnelle conférence annuelle Les Marchés Immobiliers le 5 février 2015, le Crédit Foncier

Plus en détail

Bilan de l année 2014 - Bulletin N 42. Surface disponible 139.7-65.3. Surface en projet à 5 ans 149 0. Surface aménagée 2 432 0

Bilan de l année 2014 - Bulletin N 42. Surface disponible 139.7-65.3. Surface en projet à 5 ans 149 0. Surface aménagée 2 432 0 L essentiel de la conjoncture économique locale Sommaire > Point de vue P. 1 > Les chiffres clés P. 1 > L offre de bureaux P. 2 > La commercialisation de bureaux P. 3 > Les prix des bureaux P. 4 > L offre

Plus en détail

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX PERSPECTIVES CONJONCTURE ÉCONOMIQUE LE MARCHÉ DES BUREAUX EN ILE-DE-FRANCE 1 er Semestre 212 PERSPECTIVES Un contexte de marché favorable aux utilisateurs La crise financière

Plus en détail

ENQUETE SUR LA SITUATION DES GRANDES VILLES ET AGGLOMERATIONS EN MATIERE D ASSURANCES DOMMAGES

ENQUETE SUR LA SITUATION DES GRANDES VILLES ET AGGLOMERATIONS EN MATIERE D ASSURANCES DOMMAGES ENQUETE SUR LA SITUATION DES GRANDES VILLES ET AGGLOMERATIONS EN MATIERE D ASSURANCES DOMMAGES N 202 AOUT 2003 SOMMAIRE 1. PRESENTATION p.3 2. SYNTHESE DE L ENQUETE p.4 3. LES REPONSES DES VILLES ET AGGLOMERATIONS

Plus en détail

Estimations 2014 des consommations de produits psychoactifs à 17 ans

Estimations 2014 des consommations de produits psychoactifs à 17 ans Estimations des consommations de produits psychoactifs à 17 ans Stanislas Spilka, Olivier Le Nézet et François Beck Note 2015-02 du 21 avril 2015 L enquête ESCAPAD Cette note présente les premières exploitations

Plus en détail

Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise

Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise 1 er trimestre 2015 Etude réalisée sur la base des chiffres CECIM, intégrant les transactions directes Sommaire Contexte économique L essentiel du marché

Plus en détail

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 Conférence de Presse Immobilier d Entreprise AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 2011, cap sur la reprise? AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 LOCAUX D ACTIVITÉ MARCHÉDES LOCAUX D ACTIVITÉ 2010

Plus en détail

ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES

ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES ETUDE SUR LE PRIX DE MARCHE DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE EN ZONES RURALES FRAGILES SYNTHESE JUILLET 2004 DATAR - AATEC / ARGUYL - 2-29/07/04 OBJECTIF ET CONTEXTE L immobilier d entreprise est un enjeu

Plus en détail

BaroJOB. Une priorité : Donner Envie aux Jeunes. Le Baromètre des Compétences Informatique/TIC en Pays de Loire Edition #5 / Mars-Avril 2014

BaroJOB. Une priorité : Donner Envie aux Jeunes. Le Baromètre des Compétences Informatique/TIC en Pays de Loire Edition #5 / Mars-Avril 2014 BaroJOB Une priorité : Donner Envie aux Jeunes Le Baromètre des Compétences Informatique/TIC en Pays de Loire Edition #5 / MarsAvril 2014 Filière IT : Confirmations et paradoxes 2 Filière IT : Confirmations

Plus en détail

L immobilier de Bureaux à Bordeaux

L immobilier de Bureaux à Bordeaux Ville de Bordeaux L immobilier de Bureaux à Bordeaux Diagnostic, enjeux et perspectives Rapport d étude 22/05/08 provisoire étape définitif Hangar G2 Bassin à flot n 1 quai Armand Lalande BP 71 F-33041

Plus en détail

REFERENCES LOGEMENTS ET BÂTIMENTS TERTIAIRES

REFERENCES LOGEMENTS ET BÂTIMENTS TERTIAIRES REFERENCES LOGEMENTS ET BÂTIMENTS TERTIAIRES Maître d'ouvrage Chantiers réalisés Maître d'oeuvre Travaux effectués Montant HT Construction de 26 logements collectifs et individuels ZAC du Champ de Foire

Plus en détail

SE LOGER DANS LE PAYS D AUGE

SE LOGER DANS LE PAYS D AUGE SE LOGER DANS LE PAYS D AUGE ACCUEIL, INFORMATION, ORIENTATION 9 Boulevard Pasteur Coordonnées sur Lisieux : Valérie Gasnier Ménard 02.31.61.44.27 / 06 99 15 07 99 (Lundi/ Mardi matin ; Jeudi /Vendredi

Plus en détail

Vos interlocuteurs en région

Vos interlocuteurs en région Euler Hermes France Vos interlocuteurs en région Pour un service de proximité Juillet 2015 * Notre savoir au service de votre réussite www.eulerhermes.fr * 23 Délégations Euler Hermes Crédit France DELEGATION

Plus en détail

UN MARCHÉ EN BONNE TENUE

UN MARCHÉ EN BONNE TENUE A ix- en-p r o vence et M a r seille MarketView Régions Bilan 20 / Perspectives 23 BUREAUX Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» LOCAUX D ACTIVITÉS Demande placée Offre immédiate Loyer «prime» UN

Plus en détail

ECOLES DE COMMERCE. En ce qui concerne le concours, elles se répartissent en trois catégories

ECOLES DE COMMERCE. En ce qui concerne le concours, elles se répartissent en trois catégories Lycée Alfred Kastler ECOLES DE COMMERCE Les écoles de commerce sont nombreuses et de niveaux variés. Elles sont le plus souvent gérées par les chambres de commerce, de ce fait ce ne sont pas des écoles

Plus en détail

Effet «La Marseillaise»

Effet «La Marseillaise» DTZ Research PROPERTY TIMES Effet «La Marseillaise» Marseille Bureaux T4 214 1 Février 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Le marché marseillais

Plus en détail

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE [Mise à jour : 10 mai 2014] 1 L équipe Siège UBIFRANCE Paris Michel Bauza Chef de Département UBIFRANCE siège, Paris Téléphone fixe 01 40 73 35

Plus en détail

l observatoire de l immobilier d entreprise du Pays de Brest # 12 Chiffres clés en 2011 (m 2 ) - Pays de Brest

l observatoire de l immobilier d entreprise du Pays de Brest # 12 Chiffres clés en 2011 (m 2 ) - Pays de Brest l observatoire de l immobilier d entreprise du Pays de Brest # La lettre des observatoires de l ADEUPa - septembre 0 Synthèse 0 Locaux d activité au port de commerce Avec près de 3 500 m² en 0, le marché

Plus en détail

Foncia. Votre référence habitat. Le groupe FONCIA

Foncia. Votre référence habitat. Le groupe FONCIA Foncia. Votre référence habitat Le groupe FONCIA Foncia. Votre référence habitat Le groupe Foncia allie la proximité avec le client et la force d un grand groupe expérimenté et performant. Photo DR Foncia,

Plus en détail

Professionnels du Patrimoine Bienvenue chez Cerenicimo

Professionnels du Patrimoine Bienvenue chez Cerenicimo Professionnels du Patrimoine Bienvenue chez Cerenicimo Cher(e) Professionnel(le) du Patrimoine, Pour un Professionnel du Patrimoine, le choix d un fournisseur va aujourd hui bien au-delà de la simple

Plus en détail