Nikan. La CDEPNQL déménage. Sommaire. La voie des ODEC. w w w. c d e p n q l. o r g

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nikan. La CDEPNQL déménage. Sommaire. La voie des ODEC. w w w. c d e p n q l. o r g"

Transcription

1 Mai 2007 Volume 6 Numéro 2 w w w. c d e p n q l. o r g COMMISSION DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DES PREMIÈRES NATIONS DU QUÉBEC ET DU LABRADOR (CDEPNQL) Sommaire La CDEPNQL déménage Entreprise M.D.J. enr...2 Nouvel employé à la CDEPNQL...3 Prix des Premières Nations...3 Résultats d un sondage Léger Marketing...4 Nouvelles : conseiller en développement économique...5 Inauguration à Pikogan...6 À mettre à votre agenda...6 Rénovations en cours aux locaux de la CDEPNQL Après plusieurs mois de préparatifs, les rénovations ont été entamées dans les locaux qui logeaient jusqu à tout récemment la CDEPNQL, le Secrétariat de l APNQL et la CSSSPNQL. La CSSSPNQL siègera dorénavant dans un bâtiment nouvellement construit et adjacent au 250 Place Chef Michel-Laveau. De son côté, l équipe de la CDEPNQL descendra d un étage et utilisera les anciens locaux de la CSSSPNQL lorsque les travaux seront terminés. Pour l instant, il est prévu que les rénovations s échelonnent jusqu à la mi-juillet, les deux semaines suivantes étant consacrées au déménagement et à la mise en place de notre système informatique. Notez que nous communiquerons avec vous en moment opportun pour vous indiquer comment nous joindre pendant cette période.

2 Entreprise M.D.J. enr. : un chef de file en sylviculture chez les Premières Nations du Québec Entreprise M.D.J. est une entreprise familiale de la communauté de Lac Simon, en Abitibi-Témiscamingue, qui a été fondée en 2001 par Michel Wabanonick et ses deux fils, Donald et Jerry. On ne le remarque peut-être pas au premier coup d œil, mais la preuve de leur unité familiale se retrouve dans le MDJ, qui est formé de la première lettre de chacun de leur prénom. L entreprise œuvre en sylviculture et obtient des contrats pour effectuer des éclaircies pré-commerciales de la forêt ainsi que pour reboiser les terrains déjà exploités. Bien que leur siège social soit situé au Lac Simon, c est principalement à Lebel-sur-Quévillon, à 120 km de la communauté, qu Entreprise M.D.J. opère ses activités sylvicoles. En employant près de 40 personnes entre la mi-mai et le mois d octobre, Entreprise M.D.J. est un des principaux fournisseurs d emplois du secteur privé de sa communauté. Michel en tire d ailleurs une certaine fierté : «Toute notre main d œuvre provient de la communauté et même si ce sont des emplois saisonniers, la plupart reviennent à chaque année.» Dans cette situation, quelle est sa recette gagnante pour conserver une équipe de travail aussi stable? Premièrement, le site des opérations étant plutôt isolé, les employés se concentrent principalement sur leur travail. Mais la clé du succès d Entreprise M.D.J. réside plus particulièrement dans son esprit d équipe. D ailleurs, le fait que les employés demeurent tous au même endroit durant la saison de travail contribue sûrement à créer une chimie au sein du groupe. Et il y a également l élément motivation : «Je leur répète souvent que plus leur travail est fait rapidement et efficacement, mieux ils seront rémunérés» explique Michel. En effet, en étant sous-traitant d Abitibi-Consolidated, la qualité de leur travail est vérifiée avant le paiement et l obtention d un nouveau territoire. Support de l organisme de développement économique Michel, Donald et Jerry ont très bien su exploiter leurs forces en démarrant une entreprise reliée à la forêt, un milieu qu ils connaissent bien et dans lequel ils se sentent très à l aise. Étant souvent en déplacement à l extérieur de la communauté, ils ont également eu l intelligence de bien s entourer pour assurer le succès de leur organisation. C est pourquoi Entreprise M.D.J. a mandaté la Corporation de développement économique Wabak Pimadizi du Lac Simon pour s occuper du volet administratif de leur entreprise. Entre autres, William Cheezo et Yolande Wabanonick, respectivement directeur général et comptable de la Corporation, sont responsables de la facturation, de la paie des employés, du suivi administratif et de la comptabilité de l entreprise. Cela permet aux dirigeants de focaliser sur les opérations de l entreprise. De plus, après son démarrage, Entreprise M.D.J. a réussi à obtenir un financement Quelques membres de l équipe : Angus Décoursay (employé), Jerry Wabanonick (employé), Raoul Wabanonick (employé) et Michel Wabanonick (propriétaire) des Affaires indiennes et du Nord Canada par l intermédiaire de la Corporation Wabak Pimadizi. La relève Ayant démarré son entreprise à 55 ans, Michel Wabanonick compte bien sur ses deux fils, Jerry (35 ans) et Donald (34 ans) pour prendre la relève. «Ils connaissent bien le travail d ouvrier sylvicole et maintenant ils apprennent comment gérer la division du terrain avec le système de localisation par satellite (GPS). Cela leur permet d acquérir de l expérience dans toutes les facettes de l entreprise» explique Michel. Et nul doute qu avec le dynamisme et l entrepreneuriat hérités de leur père, Jerry et Donald auront la capacité de gérer Entreprise M.D.J. d ici quelques années. 2

3 Nouvel employé à la CDEPNQL Prix des Premières Nations En attendant le gala du Concours québécois en entrepreneuriat Alors que les dix participants éligibles au Prix des Premières Nations attendent fébrilement de connaître l identité des deux projets gagnants, nous avons procédé, le 2 mai dernier, à leur évaluation. Le jury de sélection formé de Terence McBride et Pierre Bastien de la Commission de développement économique des Premières Nations, Jean-François Picard du Conseil national de recherches Canada, Nathalie Garon des Affaires indiennes et du Nord Canada et Jacques Meunier du Secrétariat aux affaires autochtones, s est donc réuni à Québec pour choisir les deux projets qui recevront les grands honneurs. Rémy Vincent, coordonnateur de projets forestiers à la CDEPNQL Natif de la communauté huronne-wendat, monsieur Rémy Vincent est coordonnateur de projets forestiers à la Commission de développement économique des Premières Nations du Québec et du Labrador (CDEPNQL) depuis mars Il est diplômé en aménagement forestier et en exploitation forestière. Il a œuvré trois ans pour des entreprises privées en aménagement forestier et mesurage et neuf ans dans le secteur de l exploitation forestière pour le Conseil de la Nation Atikamekw d Opitciwan. Rémy est responsable de l étude de partenariat pour la mise en place d une coopérative forestière des Premières Nations au sein de la Fédération québécoise des coopératives forestières (FQCF). Nous vous rappelons qu en préparation du Forum socioéconomique des Premières Nations, des consultations ont été effectuées dans 21 communautés. Lors de l événement, deux problématiques économiques liées à la foresterie avaient été soulevées, soit les relations conflictuelles entre les Premières Nations et les compagnies forestières ainsi que le peu de coopératives forestières chez les Premières Nations. Depuis son arrivée, Rémy a collaboré à l élaboration d un questionnaire bilingue afin de consulter chaque communauté autochtone du Québec, entre autres, sur l aménagement de leur territoire forestier, les sites d activités traditionnelles et la main d œuvre disponible. Les visites ont débuté en mai et les Innus de Mashteuiatsh, les Hurons-Wendat de Wendake et les Algonquins de Kitigan Zibi ont été les premières communautés visitées. Pour plus d information sur ce projet, n hésiter pas à communiquer avec Rémy Vincent par courriel à ou par téléphone au (418) À titre informatif, notez la diversité d origine des dix projets éligibles : Gaspésie (3), Outaouais (2), Saguenay-Lac-Saint- Jean, Montérégie, Centre-du-Québec, Estrie et Côte-Nord. En terminant, nous vous rappelons que les gagnants seront connus le 19 juin prochain, alors qu aura lieu le gala de remise de prix organisé par le Concours québécois en entrepreneuriat. Pour de l information sur les gagnants, visitez le dès le 20 juin. De gauche à droite : Pierre Bastien, Jean-François Picard, Terence McBride, Nathalie Garon et Jacques Meunier. La Capsule Y a-t-il des restrictions aux emprunts que peut contracter une Première Nation? a. Oui b. Non Réponse - page 5 3

4 Résultats d un sondage Léger Marketing Dans le cadre du projet de mise sur pied d un service de soutien aux entrepreneurs des Premières Nations Il est de mise de faire un bref retour en arrière pour vous expliquer le but de ce sondage. En octobre 2006, suite aux consultations auprès de 21 communautés, quelques problématiques sont soulevées lors du Forum socioéconomique des Premières Nations, entre autres le manque d information et d accès quant aux outils financiers ainsi que l absence de relations entre gens d affaires des Premières Nations. Une des solutions retenues fut de créer un service de soutien pour les entrepreneurs privés des Premières Nations du Québec. Ce projet a été confié à la CDEPNQL puisqu elle est l organisation mandatée par l APNQL en matière de développement économique. Après le Forum, nous avons formé un comité, regroupant des entrepreneurs autochtones, des gens de la CDEPNQL ainsi que des représentants gouvernementaux (Secrétariat aux affaires autochtones, Développement économique Canada, Affaires indiennes et du Nord Canada et Développement économique, Innovation et Exportation) qui s est rencontré à deux reprises afin de bâtir le projet sur des bases solides. Pour la deuxième rencontre, qui a eu lieu en mai, la firme Léger Marketing a été mandatée pour interroger 200 entrepreneurs des Premières Nations afin de mieux connaître leur intérêt et leurs besoins envers un service de soutien qui leur est destiné. Comme nous trouvions qu il était pertinent de partager cette information avec vous, voici quelques résultats de ce sondage téléphonique réalisé entre le 8 et le 22 mars 2007 : Q8. Souhaitez-vous la mise sur pied d'un service de soutien aux entrepreneurs des Premières Nations? n= % Q1. Au cours des douze derniers mois, avez-vous utilisé les services de l'agent de développement économique de votre communauté? n= % 37 % 12 % 2% 2% Oui Non Ne sait pas / Refus Oui Non Pas d agent dans la communauté Principaux services recherchés Moyenne / 10 La recherche de financement 5.23 La formation 5.21 Le réseautage avec d'autres entreprises et fournisseurs 5.1 L'application des programmes provinciaux et fédéraux 4.87 Le mentorat d'affaires 4.69 La représentation auprès des gouvernements 4.58 Dans quelques semaines, d autres résultats seront disponibles sur notre site D ici là, et pour toute question ou commentaire, communiquez avec Mathieu Pineault à ou par téléphone au

5 Nouvelles de votre conseiller en développement économique Visites et profils communautaires Depuis notre dernière publication, j ai eu l occasion de visiter plusieurs autres communautés, incluant Whapmagoostui, Mashteuiatsh, Manawan, Odanak, Wolinak, Kitigan Zibi et Kanesatake. Y compris les sept autres communautés déjà visitées, je suis en train de mieux vous connaître de même que vos communautés elles-mêmes. Comme j aimerais bien visiter chacune des communautés, ces visites se poursuivront au cours des prochains mois. Le travail sur les profils de développement communautaire se poursuit et plusieurs communautés ont déjà complété leur questionnaire. N oubliez pas que la date butoir pour compléter le questionnaire est la mi-août ; où en êtes-vous avec le vôtre? Sessions de formation Les besoins en formation des agents de développement économique, figurant parmi les mandats les plus importants de la CDEPNQL, furent traités avec succès durant l année fiscale ; deux sessions anglaises furent dispensées durant les mois de février et mars sur la planification stratégique et les études de faisabilité et de marché. Un troisième atelier sur les incubateurs d entreprises fut offert au début de mai dans la communauté de Kahnawake, réunissant ainsi les agents de développement économique venus de partout au Québec, incluant le Nunavik! La CDEPNQL a offert des ateliers de formation dans les communautés nordiques de Salliut et Inukjuak. Plusieurs organismes furent invités à offrir des sessions d information sur leurs domaines respectifs d expertise/programmes durant ces ateliers: CANDO (Council for the advancement of native development officers) Fondation de l entrepreneurship du Québec Secrétariat aux affaires autochtones (sur le Fonds d initiatives autochtones) De plus, la CDEPNQL s est associé à Raymond Chabot Grant Thornton pour offrir des sessions de formation spécialisée durant les ateliers, sur le redressement d entreprise et le marketing. Pour votre information, toute la documentation sur le cours est disponible sur notre site Internet pour les besoins de référence et d utilisation future. Centre virtuel de documentation À notre grande surprise, très peu ou aucun intérêt ou appui ne fut manifesté face au centre virtuel; l idée devra vraisemblablement être abandonnée. Il fut suggéré que la CDEPNQL amène ce dossier au niveau des Chefs en ce qui a trait à la question de propriété et de confidentialité de ces rapports; ces sujets feront l objet de discussions au niveau de la direction prochainement. Formation à Salluit en janvier 2007 Programme de formation reconnue Certains agents de développement économique aimeraient avoir l opportunité de travailler à l obtention d un diplôme collégial reconnu dans le domaine du développement économique, dans le contexte des Premières Nations. Nous sommes présentement à faire des recherches préliminaires afin de présenter certaines options possibles, pour la considération de la direction. Si vous désirez nous faire part de recommandations ou apporter des suggestions, j apprécierais énormément vous entendre à ce sujet. Services de soutien Comme les agents de développement économique apprennent à mieux me connaître, des demandes ponctuelles d information et de conseils me sont acheminées. Alors, n hésitez pas, si vous avez besoin d aide, communiquez avec moi par téléphone ou par courriel. Bon été à chacun d entre vous! La Capsule Réponse Il n y a pas de limite aux emprunts, si ce n est la capacité de les rembourser et l acceptation des fournisseurs et des institutions financières de fournir du crédit. Cependant, lorsqu une vérification comptable montre qu une Première Nation affiche un déficit opérationnel équivalent à 8 % ou plus du total de ses revenus annuels totaux provenant des activités de fonctionnement, elle est tenue par le MAINC de mettre en place un plan de redressement. Le ratio de 8 % n est pas le seul motif sur lequel le MAINC peut appliquer la politique d intervention, mais d un point de vue financier c est toujours cet indicateur qui est utilisé. 5

6 Inauguration officielle du complexe de développement socioéconomique à Pikogan Le Conseil de la Première Nation Abitibiwinni a procédé, le 24 mai dernier, à l inauguration officielle d un nouveau complexe de développement socioéconomique. Pour l occasion, plusieurs personnalités des Premières Nations, dont le Chef Edmond Brazeau de Kitcisakik, du gouvernement fédéral et de divers organismes du domaine économique étaient présentes. Il y a quelques années, le Conseil avait décidé d entamer le processus de réalisation de ce projet, pour la communauté de Pikogan, dans le but de mieux s adapter aux besoins de la population. Soulignons que les coûts du projet s élèvent à $. Les investissements proviennent du Secrétariat aux affaires autochtones du Québec ( $), du secteur foresterie ( $) et du Conseil ( $) qui a pu financer la moitié du projet grâce aux surplus accumulés, qui sont le résultat d une excellente gestion financière. Le Chef Harry McDougall de Pikogan a profité de cette journée d inauguration pour rendre hommage aux gestionnaires et aux employés du développement socioéconomique qui sont les premiers responsables de la réussite du développement dans la communauté de la Nation Abitibiwinni. Le Bureau de développement socioéconomique a pour mission de promouvoir et soutenir les activités et initiatives pouvant contribuer à un développement socioéconomique et communautaire durable, qui répond aux attentes et aspirations de la Première Nation Abitibiwinni et de ses membres. De gauche à droite : Alicia Mowatt (élève), Benoit Croteau (Directeur des Ressources Territoriales), Anna Mowatt (Doyenne de Pikogan), Harry McDougall (Chef de Pikogan), Marc Lemay (Député fédéral d'abitibi-témiscamingue), Major Kistabish (Dir. Développement Socioéconomique) et Evan Wylde (élève). Source : Frances Mowatt À mettre à votre agenda Date Lieu Clientèle Activité 28 juin 2007 Hôtel Québec Inn (Québec) Membres du Conseil d administration de la CDEPNQL Séance du Conseil d administration Commission de développement économique des Premières Nations du Québec et du Labrador 250, Place Michel-Laveau, bureau 202 Wendake (Québec) G0A 4V0 5 sept sept Hôtel Québec Inn (Québec) Hôtel Québec Inn (Québec) Membres du Conseil d administration de la CDEPNQL ADEC des Premières Nations Séance du Conseil d administration Assemblée générale annuelle de la CDEPNQL Téléphone : (418) Télécopieur : (418) Courriel : Internet : Mise en page : Siamois graphisme AVIS SUR LA PROTECTION ET LA CONFIDENTIALITÉ DE L INFORMATION L information contenue dans ce bulletin est protégée en vertu des lois et règlements applicables. Il est donc interdit de le diffuser ou de le copier en tout ou en partie sans l autorisation écrite de la CDEPNQL. Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2004 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Canada, 2004 Complexe Jacques-Cartier 320, Saint-Joseph Est, Bureau 400 Québec (Québec) G1K 9J2 Téléphone : (418) Sans frais : Télécopieur : (418) Courriel : Tour de la Bourse 800, Square Victoria Bureau 3800, C.P. 247 Montréal (Québec) H4Z 1E8 Téléphone : (514) Télécopieur : (514)

FORMULAIRE DE DEMANDE AU TITRE DU DEE

FORMULAIRE DE DEMANDE AU TITRE DU DEE Agence canadienne de développement économique du Nord Canadian Northern Economic Development Agency FORMULAIRE DE DEMANDE AU TITRE DU DEE Directives 1. Le formulaire de demande au titre du DEE nous permet

Plus en détail

Objet : Prix Jeune Entrepreneur(e) et Femme Entrepreneure de l année 2015 - Péninsule acadienne

Objet : Prix Jeune Entrepreneur(e) et Femme Entrepreneure de l année 2015 - Péninsule acadienne Le 24 août 2015 Objet : Prix Jeune Entrepreneur(e) et Femme Entrepreneure de l année 2015 - Péninsule acadienne La CBDC Péninsule acadienne Inc. et ses collaborateurs sont fiers de présenter la douzième

Plus en détail

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES Marketing Research and Intelligence Association L Association de la recherche et de l intelligence marketing RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES 2015 RÉSUMÉ ÉVÉNEMENTS ET COURS AVANTAGES

Plus en détail

Préparer une demande de bourse aux études supérieures avec succès

Préparer une demande de bourse aux études supérieures avec succès Préparer une demande de bourse aux études supérieures avec succès CRSNG, FRQNT, VANIER et autres En tant qu étudiant à Polytechnique, vous pouvez poser votre candidature pour plusieurs bourses qui pourront

Plus en détail

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ Q. Qu est-ce qu un échange jeunesse de la SEVEC? A. Un échange jeunesse de la SEVEC s agit d un séjour réciproque en milieu familial qui repose

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA. Table des matières

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA. Table des matières POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA Table des matières 1. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE... 2 1.1 Mission du fond... 2 1.2 Principe... 2 1.3 Support

Plus en détail

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT SUBVENTION D ÉCONOMIE SOCIALE DE LA MRC DE LA JACQUES-CARTIER. Guide à l intention des promoteurs de projets.

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT SUBVENTION D ÉCONOMIE SOCIALE DE LA MRC DE LA JACQUES-CARTIER. Guide à l intention des promoteurs de projets. Point 5.1 POLITIQUE D'INVESTISSEMENT SUBVENTION D ÉCONOMIE SOCIALE DE LA MRC DE LA JACQUES-CARTIER Guide à l intention des promoteurs de projets Adoptée le Table des matières 1. INTRODUCTION... 3 2. FONDEMENTS

Plus en détail

Planification pour une meilleure transition

Planification pour une meilleure transition Ministère des Services sociaux et communautaires Ministère des Services à l enfance et à la jeunesse Planification pour une meilleure transition Cadre de planification pour les jeunes ayant une déficience

Plus en détail

DASgroupe. Un large éventail de protections qui répondent aux besoins de vos clients VOTRE ACCÈS À LA JUSTICE

DASgroupe. Un large éventail de protections qui répondent aux besoins de vos clients VOTRE ACCÈS À LA JUSTICE DASgroupe Un large éventail de protections qui répondent aux besoins de vos clients VOTRE ACCÈS À LA JUSTICE VOTRE ACCÈS À LA JUSTICE «Le professionnalisme de DAS et son assurance de frais juridiques si

Plus en détail

Hommage à nos bénévoles

Hommage à nos bénévoles Hommage à nos bénévoles Les Cœurs d Or Les Cœurs d or sont des prix remis par l arrondissement de L Île-Bizard Sainte-Geneviève à des bénévoles qui se sont particulièrement distingués, soit au sein de

Plus en détail

SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global»)

SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global») SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global») Plan de bourses d études individuel Les actifs de croissance Global Inc. Le 27 janvier 2016

Plus en détail

Catégorie : L Entreprise en démarrage

Catégorie : L Entreprise en démarrage Les informations contenues dans le présent document seront traitées de façon strictement confidentielle. PLÉIADES PRIX D EXCELLENCE 2016 DOSSIER DE CANDIDATURE Catégorie : L Entreprise en démarrage Conseils

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux Examen périodique des avantages sociaux 2014 MANAGEMENT RETIREE BENEFITS PAR DAN BOULET» Gérant d affaires, Fraternité PAR RICHARD J. DIXON» Vice-président, Ressources humaines Coprésident, Conseil mixte

Plus en détail

Le Concours on en parle

Le Concours on en parle Le Concours on en parle Mot de la présidente et directrice générale Numéro du 23 octobre 2009 SOMMAIRE o Mot de la PDG o Présidence d honneur o Matériel promotionnel o Identification des responsables o

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Sondage mené auprès de 5 249 élèves des écoles secondaires du Canada. Le 20 avril 2015. Recherche réalisée par :

Sondage mené auprès de 5 249 élèves des écoles secondaires du Canada. Le 20 avril 2015. Recherche réalisée par : Sondage mené auprès de 5 249 élèves des écoles secondaires du Canada 2015 Le 20 avril 2015 Recherche réalisée par : Méthodologie Dans le cadre des Consultations budgétaires auprès des élèves 2014-2015,

Plus en détail

Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières

Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières 1. Présentation de L'entreprise INC 1.1 Identification de l entreprise 1.2 Mission de l entreprise 1.3 Historique 1.4

Plus en détail

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Au Forum provincial des réseaux de soutien à l immigration francophone

Plus en détail

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication Ottawa Foyers Partage 44, rue Eccles, bureau 50 Ottawa (Ontario) K1R 6S4 613-744-3562 (tél.) 613-288-0043 (téléc.) Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Plus en détail

Sondage annuel 2010 sur le profil des travailleurs autonomes en technologies de l information et des communications au Québec

Sondage annuel 2010 sur le profil des travailleurs autonomes en technologies de l information et des communications au Québec Sondage annuel 2010 sur le profil des travailleurs autonomes en technologies de l information et des communications au Québec Introduction Depuis 17 ans, l Association québécoise des informaticiennes et

Plus en détail

Parti libéral du Canada. Le Collège des médecins de famille du Canada

Parti libéral du Canada. Le Collège des médecins de famille du Canada Parti libéral du Canada Le Collège des médecins de famille du Canada Questionnaire sur la position des partis politiques relativement aux principaux enjeux de la médecine familiale Élection fédérale 2011

Plus en détail

PARTIE 1 : STATUT LÉGAL AU CANADA

PARTIE 1 : STATUT LÉGAL AU CANADA ATTESTATION DU STATUT DE RÉSIDENT DU QUÉBEC POUR LES CITOYENS CANADIENS ET LES RÉSIDENTS PERMANENTS DU CANADA FORMULAIRE À L INTENTION DES ÉTUDIANTS UNIVERSITAIRES Matricule : Nom de famille : Code permanent

Plus en détail

Voici les textes des fichiers associés au bulletin inf@ CA. Notez que vous retrouverez dans ces textes les nouvelles de toutes les régions.

Voici les textes des fichiers associés au bulletin inf@ CA. Notez que vous retrouverez dans ces textes les nouvelles de toutes les régions. Voici les textes des fichiers associés au bulletin inf@ CA de cette semaine. Notez que vous retrouverez dans ces textes les nouvelles de toutes les régions. Nouvelle Montréal, le 14 novembre 2003 Mise

Plus en détail

TRANSFERT D UNE CARTE VISA MD BLC

TRANSFERT D UNE CARTE VISA MD BLC TRANSFERT D UNE CARTE VISA MD BLC Montant additionnel ASAP: Non Oui, N o ASAP : VEUILLEZ EPÉDIER CE FORMULAIRE, PAR COURRIER INTERNE, AU SERVICE DES CARTES DE CRÉDIT (934) CARTE DÉTENUE PAR LE CLIENT CARTE

Plus en détail

Recommandations du Comité d examen indépendant de la Fondation Universitas du Canada

Recommandations du Comité d examen indépendant de la Fondation Universitas du Canada Recommandations du Comité d examen indépendant de la Fondation Universitas du Canada Numéro de la recommandation et date REC-2010-1 (29/03/2010) REC-2010-2 (29/03/2010) REC-2010-3 (29/03/2010) REC-2010-4

Plus en détail

RAPPORT DE VÉRIFICATION INTERNE DU CADRE DE CONTRÔLE DE GESTION FINANCIÈRE DES INITIATIVES LIÉES AU PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DU CANADA (PAE) RAPPORT

RAPPORT DE VÉRIFICATION INTERNE DU CADRE DE CONTRÔLE DE GESTION FINANCIÈRE DES INITIATIVES LIÉES AU PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DU CANADA (PAE) RAPPORT RAPPORT DE VÉRIFICATION INTERNE DU CADRE DE CONTRÔLE DE GESTION FINANCIÈRE DES INITIATIVES LIÉES AU PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DU CANADA (PAE) RAPPORT Juillet 2010 PRÉPARÉ PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

Guide du nouveau mentor. Utilisation réservée aux mentors du groupe de mentors de Brome-Missisquoi Boîte à outils du Réseau M

Guide du nouveau mentor. Utilisation réservée aux mentors du groupe de mentors de Brome-Missisquoi Boîte à outils du Réseau M Guide du nouveau mentor Utilisation réservée aux mentors du groupe de mentors de Brome-Missisquoi Boîte à outils du Réseau M Fondation de l entrepreneurship 7 avril 2010 Table des matières Table des matières...1

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies ECE/CES/GE.41/2015/9 Conseil économique et social Distr. générale 16 juillet 2015 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Groupe

Plus en détail

ASSURANCE VIE ASSURANCE COLLECTIVE PLACEMENTS ET RETRAITE CORPORATIF

ASSURANCE VIE ASSURANCE COLLECTIVE PLACEMENTS ET RETRAITE CORPORATIF Volume 8, Numéro 9 novembre-décembre 2013 ASSURANCE VIE 1. Concours GAGNEZ GROS AVEC LIA Nous prolongeons la date limite pour participer au concours jusqu au mardi 31 décembre 2013. (Voir page 2) 2. Explication

Plus en détail

Catégorie : L Engagement bénévole

Catégorie : L Engagement bénévole Catégorie : L Engagement bénévole Les informations contenues dans le présent document seront traitées de façon strictement confidentielle PLÉIADES PRIX D EXCELLENCE 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE Conseils

Plus en détail

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE)

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier incluant une note d accompagnement à destination du candidat 1. Conditions de recevabilité d une demande de VAE

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN À LA PRATIQUE ARTISTIQUE DIVISION CULTURE, BIBLIOTHÈQUE ET PATRIMOINE

PROGRAMME DE SOUTIEN À LA PRATIQUE ARTISTIQUE DIVISION CULTURE, BIBLIOTHÈQUE ET PATRIMOINE PROGRAMME DE SOUTIEN À LA PRATIQUE ARTISTIQUE DIVISION CULTURE, BIBLIOTHÈQUE ET PATRIMOINE VOLET INITIATION OU FAMILIARISATION À UNE DISCIPLINE ARTISTIQUE 1- PRÉAMBULE 18 ANS ET MOINS Le volet Initiation

Plus en détail

RÉPONSE DU SERVICE CORRECTIONNEL DU CANADA À L ENQUÊTEUR CORRECTIONNEL SUITE À SA CORRESPONDANCE DU 10 JANVIER 2014

RÉPONSE DU SERVICE CORRECTIONNEL DU CANADA À L ENQUÊTEUR CORRECTIONNEL SUITE À SA CORRESPONDANCE DU 10 JANVIER 2014 RÉPONSE DU SERVICE CORRECTIONNEL DU CANADA À L ENQUÊTEUR CORRECTIONNEL SUITE À SA CORRESPONDANCE DU 10 JANVIER 2014 MISE À JOUR DE L ENQUÊTE À L ÉTABLISSEMENT KENT (mars 2014) La gestion des ressources

Plus en détail

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Le 30 octobre 2006 TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Monsieur le maire. Lors de mes interventions au Conseil, vous m avez indiquez que je mélangeait les choses que je ne comprenais

Plus en détail

Demande d inscription de site hôte 2015

Demande d inscription de site hôte 2015 Demande d inscription de site hôte 2015 Merci de votre intérêt pour l organisation d un événement Vert la guérison présenté par Subaru à votre club de golf. Golf Canada et la Fondation du cancer du sein

Plus en détail

D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI)

D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) Mise à jour : Septembre 2015 Centre local de développement (CLD) de La Haute-Gaspésie POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) Adopté le : N o de résolution : TABLE DES MATIÈRES 1-

Plus en détail

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE Rôle du conseil d administration Le conseil est chargé de la gérance générale de la Société et chaque administrateur doit agir au mieux des

Plus en détail

L Envol au féminin 2015

L Envol au féminin 2015 Dossier de candidature L Envol au féminin 2015 Le prix de l Entrepreneuriat des femmes en Limousin Chère créatrice, 3 ème édition «Pour la troisième fois en Limousin, l Etat, la Caisse des Dépôts et Consignations

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

STRATÉGIE DE LA JUSTICE APPLICABLE AUX AUTOCHTONES FONDS DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS. Formulaire de demande de financement

STRATÉGIE DE LA JUSTICE APPLICABLE AUX AUTOCHTONES FONDS DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS. Formulaire de demande de financement STRATÉGIE DE LA JUSTICE APPLICABLE AUX AUTOCHTONES FONDS DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS Formulaire de demande de financement Le Fonds de renforcement des capacités de la Stratégie de la justice applicable

Plus en détail

Code permanent attribué par le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) : Nom de famille : Prénom :

Code permanent attribué par le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) : Nom de famille : Prénom : Code permanent attribué par le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) : Nom de famille : Prénom : ATTESTATION DU STATUT DE RÉSIDENT DU QUÉBEC POUR LES CITOYENS CANADIENS ET LES RÉSIDENTS

Plus en détail

L ALLOCATION DES FONDS DES PROGRAMMES FÉDÉRAUX POUR LE LOGEMENT AUX COMMUNAUTÉS DES PREMIÈRES NATIONS DU QUÉBEC

L ALLOCATION DES FONDS DES PROGRAMMES FÉDÉRAUX POUR LE LOGEMENT AUX COMMUNAUTÉS DES PREMIÈRES NATIONS DU QUÉBEC COMITÉ RÉGIONAL TRIPARTITE SUR LE LOGEMENT GROUPE DE TRAVAIL SUR L ALLOCATION L ALLOCATION DES FONDS DES PROGRAMMES FÉDÉRAUX POUR LE LOGEMENT AUX COMMUNAUTÉS DES PREMIÈRES NATIONS DU QUÉBEC Février 2015

Plus en détail

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport 2004-2007 Troisième année du programme triennal Date limite d inscription : 23 juin 2006 Le sceau de la poste faisant

Plus en détail

SOCIALE. 17 avril 2013

SOCIALE. 17 avril 2013 POLITIQUE DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE (FDEES)) Mandataire dee : SHERBROOKE INNOPOLE (CLD) 17 avril 2013 1. FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE (FDEES)

Plus en détail

10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856. Règlements Généraux

10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856. Règlements Généraux CENTRE DE LA PETITE ENFANCE LA PELUCHE 10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856 Règlements Généraux Adoptés par le conseil d administration du 17 janvier 2013

Plus en détail

Plan de visibilité pour les partenaires du Festival de Courts-Métrages de Boucherville. 4 e édition

Plan de visibilité pour les partenaires du Festival de Courts-Métrages de Boucherville. 4 e édition Plan de visibilité pour les partenaires du Festival de Courts-Métrages de Boucherville 4 e édition Le 13 avril 2014 Cher partenaire, J'ai le plaisir de vous présenter le plan de visibilité pour le Festival

Plus en détail

L initiative PME à l Agence spatiale européenne

L initiative PME à l Agence spatiale européenne l iniative pme L initiative PME à l Agence spatiale européenne F. Doblas & N. Bougharouat Bureau de la Politique industrielle, Section des Relations industrielles, ESA, Paris L initiative PME de l ESA

Plus en détail

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

Chronique Assurances et gestion des risques. par Gilles Bernier 1

Chronique Assurances et gestion des risques. par Gilles Bernier 1 Chronique Assurances et gestion des risques par Gilles Bernier 1 Il me fait plaisir de confirmer que la Chaire en assurance L Industrielle-Alliance de l Université Laval a répondu favorablement à l invitation

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Suivi des recommandations formulées dans les audits internes. Avril 2013

Bureau du vérificateur général du Canada. Suivi des recommandations formulées dans les audits internes. Avril 2013 Bureau du vérificateur général du Canada Suivi des recommandations formulées dans les audits internes Avril 2013 Revue des pratiques et audit interne Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée

Plus en détail

Enquête sur le financement des coopératives 2007

Enquête sur le financement des coopératives 2007 Enquête sur le financement des coopératives 2007 SPÉCIFICATIONS PROVISOIRES POUR LA COLLECTE DES DONNÉES PAR TÉLÉPHONE Division des petites entreprises et des enquêtes spéciales Statistique Canada 1 INTRODUCTION

Plus en détail

Liste de vérification Activités en matière de santé et de sécurité

Liste de vérification Activités en matière de santé et de sécurité Liste de vérification Activités en matière de santé et de sécurité Workplace Health, Safety and Compensation Commission of New Brunswick WHSCC CSSIAT Commission de la santé, de la sécurité et de l indemnisation

Plus en détail

Quels que soient vos projets de retraite

Quels que soient vos projets de retraite MD Quels que soient vos projets de retraite le programme Étapes vers la retraite MD peut vous aider à atteindre votre objectif. MD Bienvenue au programme Étapes vers la retraite MD! Vous avez une occasion

Plus en détail

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse 1.0 CONTEXTE Le programme Partenariats entrepreneuriat

Plus en détail

GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB

GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB Introduction Le présent document a pour but d aider les entreprises qui désirent procéder à un appel d offres, sur invitation, pour la réalisation d un site web.

Plus en détail

Demande au programme de Développement des compétences

Demande au programme de Développement des compétences Avant de commencer Vous devez être un «participant*» au sens de la Loi sur l assurance-emploi du gouvernement fédéral. Vous devez avoir travaillé avec un conseiller en emploi et un gestionnaire de cas

Plus en détail

POLITIQUE D ÉCOLE À DOMICILE ET DE TUTORAT DE LA COMMISSION SCOLAIRE KATIVIK

POLITIQUE D ÉCOLE À DOMICILE ET DE TUTORAT DE LA COMMISSION SCOLAIRE KATIVIK DE LA COMMISSION SCOLAIRE KATIVIK PRÉAMBULE La Loi sur l instruction publique pour les autochtones cris, inuit et naskapis (L.R.Q., Chapitre I-14) prévoit que tout enfant doit fréquenter l'école tous les

Plus en détail

Vers la planification stratégique 2016-2022

Vers la planification stratégique 2016-2022 Vers la planification stratégique 2016-2022 Démarche proposée en vue d établir le Bilan de l efficacité du Plan stratégique 2010-2016 et d adopter une nouvelle Planification stratégique 2016-2022 Adopté

Plus en détail

Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC

Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC Foire aux questions Les réductions d emplois à Radio-Canada/CBC La Société Radio-Canada/CBC et la Guilde feront tout en leur pouvoir pour éviter des mises à pied involontaires. Ce principe est le fondement

Plus en détail

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités

pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités 1. La bourse a été établie pour offrir un congé sabbatique à un leader du secteur sans but lucratif 1. La bourse n est pas conçue comme

Plus en détail

Comment déclarer un décès au Directeur de l état civil. Version 2013

Comment déclarer un décès au Directeur de l état civil. Version 2013 Comment déclarer un décès au Directeur de l état civil Version 2013 Table des matières Introduction... 5 1. La langue du formulaire utilisé et la délivrance des documents d état civil... 6 2. Le constat

Plus en détail

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012 Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 10 août 2005 RAPPEL PLAN

Plus en détail

Thinking Capital. Foire aux questions. Faire une demande

Thinking Capital. Foire aux questions. Faire une demande Faire une demande Q. Comment savoir si je suis admissible au financement? R. Nous fi nançons les petites et moyennes entreprises respectant les critères suivants : Elles sont établies au Canada. Elles

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 Présenté à la réunion du Conseil d administration du 22 mars 2016. Table des matières 1. POLITIQUE GÉNÉRALE...2 1.1 Fondement de la politique d investissement... 2 1.2

Plus en détail

YVES LORANGE MBA, CPA / CGA

YVES LORANGE MBA, CPA / CGA R (514) 598 8075 C (514) 892 8075 yveslorange@sympatico.ca 2051, rue St-Germain Montréal (Québec) H1W 2T8 Je cumule plus de 35 années d expérience en consultation et en gestion. Je possède une formation

Plus en détail

la rentabilité de VOS projets hr? La Méthodologie ROI : une approche simple et éprouvée pour y parvenir TA L E N T U U M I N C F É V R I E R 2 0 0 9

la rentabilité de VOS projets hr? La Méthodologie ROI : une approche simple et éprouvée pour y parvenir TA L E N T U U M I N C F É V R I E R 2 0 0 9 CommeNt DÉMOntReR la rentabilité de VOS projets hr? La Méthodologie ROI : une approche simple et éprouvée pour y parvenir TA L E N T U U M I N C F É V R I E R 2 0 0 9 Avant-propos Chers collègues des ressources

Plus en détail

Mandat - Modèle détaillé

Mandat - Modèle détaillé La gouvernance des PME Mandat - Modèle détaillé - modèle détaillé mandat pour un comité consultatif Nous vous présentons ci-dessous un exemple de mandat pour un comité consultatif plus sophistiqué que

Plus en détail

Votre lien direct à la santé et au mieux-être

Votre lien direct à la santé et au mieux-être Votre lien direct à la santé et au mieux-être Une aide immédiate et confidentielle, quelle que soit la difficulté PROGRAMME D AIDE AUX EMPLOYÉS Vous ou un membre de la famille êtes aux prises avec un problème

Plus en détail

Radio Enfant 2001 sur Internet Présentation

Radio Enfant 2001 sur Internet Présentation Radio Enfant 2001 Présentation du volet Internet Radio Enfant 2001 sur Internet Présentation Ça y est, voici enfin tous les détails concernant la possibilité de participer au volet Internet de Radio Enfant

Plus en détail

PRIX TOURISME AUTOCHTONE QUÉBEC 2015 APPEL DE NOMINATIONS

PRIX TOURISME AUTOCHTONE QUÉBEC 2015 APPEL DE NOMINATIONS PRIX TOURISME AUTOCHTONE QUÉBEC 2015 APPEL DE NOMINATIONS Tourisme Autochtone Québec est heureux de présenter cette année, les prix Tourisme Autochtone Québec 2015 qui seront remis lors du grand Gala reconnaissance

Plus en détail

Bourse Antonine Boily-Bousquet

Bourse Antonine Boily-Bousquet Bourse Antonine Boily-Bousquet Formulaire de candidature Montant de la bourse : 2 500 $ Date limite pour déposer sa candidature : 9 octobre 2015 Critères d admissibilité - Avoir la citoyenneté canadienne

Plus en détail

Vous avez un problème ou des questions?

Vous avez un problème ou des questions? Vous avez un problème ou des questions? Voici où trouver les personnes qui peuvent vous aider «Je veux savoir que ma banque s occupe de mes problèmes.» «Je veux savoir à qui parler de mon problème.» «Je

Plus en détail

La surveillance des risques pour l entreprise (SRE)

La surveillance des risques pour l entreprise (SRE) La surveillance des risques pour l entreprise (SRE) Demande d admission APERÇU DU COURS Le nouveau cours d une journée de l IAS intitulé «La surveillance des risques pour l entreprise» permettra aux administrateurs

Plus en détail

Mot du coordonnateur intérimaire

Mot du coordonnateur intérimaire Mot du coordonnateur intérimaire Michael Ross Acting Coordinator mross@iddpnql.ca L Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador (IDDPNQL) a le plaisir d éditer le premier

Plus en détail

Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008

Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008 Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008 SGGID n o 1618301 1 Objectifs de l examen Déterminer si les contrôles et les pratiques du bureau régional

Plus en détail

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Février 2014 Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Bonjour, Il nous fait plaisir de vous transmettre une proposition d adhésion aux services juridiques personnalisés de l AQCPE. Ces services

Plus en détail

Cahier de mise en candidature

Cahier de mise en candidature PRIX DISTINCTION 2014 L excellence reconnue en Haute-Yamaska et région! 30 ème édition 2014 Catégorie Organisme à But Non Lucratif Ou Entreprise d économie sociale Comme les finalistes et les gagnants

Plus en détail

Rédaction du plan d affaires Projet commercial

Rédaction du plan d affaires Projet commercial Rédaction du plan d affaires Projet commercial Nom de l entreprise ou du projet Avis aux lecteurs Les informations continues dans ce document demeurent l entière responsabilité du promoteur du projet d

Plus en détail

Améliorer les services : Sonder les groupes cibles

Améliorer les services : Sonder les groupes cibles Améliorer les services : Sonder les groupes cibles Madeline Sheridan Coordonnatrice des études de marché Commission des accidents du travail de la Saskatchewan (WCB) La présentation d aujourd hui Discuter

Plus en détail

Le financement court terme des TPE

Le financement court terme des TPE JANVIER 2015 ENTREPRENEURS N 16 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises) 2 Ce guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire,

Plus en détail

5 e édition. Édition 2016. Date limite d inscription : 17 juin 2016

5 e édition. Édition 2016. Date limite d inscription : 17 juin 2016 5 e édition Édition 2016 Date limite d inscription : 17 juin 2016 La remise des prix aura lieu le vendredi 16 septembre 2016 au 255, route Principale, Val-des-Monts Soirée sur invitation seulement Informations

Plus en détail

Annexe C Directives à l intention du conjoint

Annexe C Directives à l intention du conjoint Annexe C Directives à l intention du conjoint 2015-16 Centre de services aux étudiants 1120-2010 12th Avenue Regina, Canada S4P 0M3 306-787-5620 (Regina) 1-800-597-8278 (sans frais) 306-787-1608 (télécopieur)

Plus en détail

Bureau de. l ombudsman. Rapport annuel 2010. Un message de Don Moffatt, ombudsman À votre écoute Améliorer votre expérience À votre service

Bureau de. l ombudsman. Rapport annuel 2010. Un message de Don Moffatt, ombudsman À votre écoute Améliorer votre expérience À votre service Bureau de l ombudsman Rapport annuel 2010 Un message de Don Moffatt, ombudsman À votre écoute Améliorer votre expérience À votre service Un message de Don Moffatt, ombudsman Constitué le 25 juillet 2009,

Plus en détail

Administré par Universités Canada. Ville Province Code postal

Administré par Universités Canada. Ville Province Code postal 1. RENSEIGNEMENTS SUR LE CANDIDAT 1 Administré par Universités Canada M. M me Prénom Adresse permanente N o et rue App. Ville Province Code postal Téléphone Courriel* * Obligatoire : Universités Canada

Plus en détail

Programme Passeport pour ma réussite : Soutien en matière de défense. Éléments principaux de Passeport pour ma réussite

Programme Passeport pour ma réussite : Soutien en matière de défense. Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Programme Passeport pour ma réussite : Soutien en matière de défense Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Passeport pour ma réussite est un programme communautaire intégré qui fournit un soutien

Plus en détail

1. DÉCLARATION DU DIRIGEANT DE L ENTREPRISE PRÉSENTANT UNE CANDIDATURE

1. DÉCLARATION DU DIRIGEANT DE L ENTREPRISE PRÉSENTANT UNE CANDIDATURE OBJECTIF DE LA CATÉGORIE La catégorie Entreprise de service de moins de 20 employés reconnaît les entreprises qui se distinguent par la qualité de leurs services, l efficacité de leurs opérations et la

Plus en détail

OSCARS DU MECENAT 2014

OSCARS DU MECENAT 2014 OSCARS DU MECENAT 2014 DOSSIER DE CANDIDATURE 1 / 25 Sommaire Sommaire... 2 Présentation générale... 3 Calendrier... 3 Règlement... 6 Dossier de candidature commun Préambule... 8 Fiche signalétique...

Plus en détail

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées Guide pour la production du plan d action annuel à l égard des personnes handicapées à l intention des ministères, des organismes publics et des municipalités Document synthèse Édition 2011 RÉDACTION Mike

Plus en détail

Le RJCCQ organise, les 2 et 3 mai prochains à Montréal, un grand rassemblement de la relève d affaires : POW2014.

Le RJCCQ organise, les 2 et 3 mai prochains à Montréal, un grand rassemblement de la relève d affaires : POW2014. Le RJCCQ organise, les 2 et 3 mai prochains à Montréal, un grand rassemblement de la relève d affaires : POW2014. Qu'est-ce que POW? C'est l incontournable rencontre de la relève d affaires du Québec.

Plus en détail

Une collectivité sûre, c est l affaire de tout le monde PPSCI 1968 GUIDE D ADMINISTRATION DE PARENTS-SECOURS POUR ENTREPRISES

Une collectivité sûre, c est l affaire de tout le monde PPSCI 1968 GUIDE D ADMINISTRATION DE PARENTS-SECOURS POUR ENTREPRISES Une collectivité sûre, c est l affaire de tout le monde PPSCI 1968 GUIDE D ADMINISTRATION DE PARENTS-SECOURS POUR ENTREPRISES Programme Parents-Secours du Canada inc. Janvier 2003 Section 1 Page 1 Ressources

Plus en détail

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ Quelques conseils 1 LA FINALITE, LA «PHILOSOPHIE» D UN RAPPORT D ACTIVITE Le rapport d activité a pour fonction de convaincre le jury que vous êtes

Plus en détail

À CONSERVER POUR TOUTE LA DURÉE DE VOS ÉTUDES AU Cégep régional de Lanaudière à Joliette

À CONSERVER POUR TOUTE LA DURÉE DE VOS ÉTUDES AU Cégep régional de Lanaudière à Joliette Cégep régional de Lanaudière à Joliette Service de l organisation et du cheminement scolaires PORTAIL OMNIVOX À CONSERVER POUR TOUTE LA DURÉE DE VOS ÉTUDES AU Cégep régional de Lanaudière à Joliette Document

Plus en détail

Bulletin Sentinelles PROGRAMME RÉGIONAL DE FORMATION EN PRÉVENTION DU SUICIDE : DU NOUVEAU. Octobre 2014, volume 7, numéro 1

Bulletin Sentinelles PROGRAMME RÉGIONAL DE FORMATION EN PRÉVENTION DU SUICIDE : DU NOUVEAU. Octobre 2014, volume 7, numéro 1 Octobre 2014, volume 7, numéro 1 Bulletin Sentinelles Ce numéro vise à transmettre une mise à jour de l information concernant le dossier de la prévention du suicide auprès : des gestionnaires-relayeurs

Plus en détail

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010)

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010) L accueil et l accompagnement du parent dans les communautés francophones en contexte minoritaire : Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada

Plus en détail

CONSTITUTION MODÈLE D UNE SECTION NATIONALE. Préambule

CONSTITUTION MODÈLE D UNE SECTION NATIONALE. Préambule CONSTITUTION MODÈLE D UNE SECTION NATIONALE Préambule www.gopacnetwork.org RECONNAISSANT CONSCIENTS DÉPLORANT ESTIMANT CONSTATANT RÉALISANT RÉITÉRANT la suprémacie des parlements en tant qu institutions

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON. Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste

ROWING CANADA AVIRON. Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste ROWING CANADA AVIRON Coordonnateur aux communications et aux relations publiques (Bilingue) Description du poste 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada

Plus en détail

les services d emploi en Nouvelle-Écosse

les services d emploi en Nouvelle-Écosse Une nouvelle vision pour les services d emploi en Nouvelle-Écosse En prévision des changements careers.novascotia.ca Aperçu La Nouvelle-Écosse est sur le point de connaître des changements importants en

Plus en détail