PRÉSENTATION DE LA CRRH UEMOA POUR LE RÉSEAU HABITAT ET FRANCOPHONIE. Abidjan le 26 novembre 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRÉSENTATION DE LA CRRH UEMOA POUR LE RÉSEAU HABITAT ET FRANCOPHONIE. Abidjan le 26 novembre 2015"

Transcription

1 PRÉSENTATION DE LA CRRH UEMOA POUR LE RÉSEAU HABITAT ET FRANCOPHONIE Abidjan le 26 novembre 2015 RHF ABidjan le 26 novembre

2 PLAN I. LA CRRH-UEMOA : OPÉRATIONNELLES TRENTE NEUF MOIS D ACTIVITÉS II. CADRE INSTITUTIONNEL ET ORGANISATION III. APPRÉCIATION EXTERNE IV. RÈGLES D INTERVENTION : Critères d éligibilité, Mécanisme d intervention de la CRRH-UEMOA, Suivi du portefeuille. IV. IMPACT SUR LE FINANCEMENT DE L'HABITAT DANS L'UEMOA V. INITIATIVE EN COURS 2

3 I. LA CRRH-UEMOA: TRENTE NEUF MOIS D ACTIVITÉS OPÉRATIONNELLES Quelques statistiques opérationnelles 4 emprunts obligataires 67.4 milliards de FCFA mobilisés 26 banques bénéficiaires couvrant les 8 pays UEMOA 3

4 I. LA CRRH-UEMOA: ACTIVITÉS OPÉRATIONNELLES Quelques Précisions Contribution à l approfondissement du marché : 1 ère émission juillet 2012 : 12.5 Mds FCFA sur 10 ans 2 ème émission novembre 2012 : 19.1 Mds FCFA sur 12 ans 3 ème émission octobre 2013 : 20.2 Mds FCFA sur 10 ans 4 ème émission décembre 2014 : 15.5 Mds FCFA sur 10 ans Une cinquième émission doit être ouverte à la souscription dans quelques jours après visa du CREPMF pour un montant de 18,3 Milliards de FCFA 4

5 II. CADRE INSTITUTIONNEL ET ORGANISATION Création : juillet 2010 Cotonou Forme : Etablissement financier, Société Anonyme avec Conseil d Administration Objet : refinancement des prêts au logement des banques actionnaires Moyen : mobilisation des ressources par emprunts obligataires ou auprès de partenaires 5

6 II. CADRE INSTITUTIONNEL ET ORGANISATION Capital social et actionnariat création (juillet 2010) : 29 actionnaires, capital de M FCFA A date : 53 actionnaires, capital M FCFA dont : BOAD (12.9%), BIDC (8.6%), SHELTER AFRIQUE (7.9%) 50 Banques commerciales de l UEMOA (70.7%) 6

7 III. APPRECIATION EXTERNE Notation par Bloomfield Investment Corporation (août 2015) Échelle de notation Monnaie Note actualisée Note Précédente Perspective Long Terme Régionale CFA AA N/A Stable Court Terme Régionale CFA A1 N/A Positive «Sur le long terme : Qualité de crédit très élevée. Les facteurs de protection sont très forts. Les changements néfastes au niveau des affaires, des conditions économiques ou financières vont accroitre les risques d investissements, quoique de manière très peu significative. Sur le court terme : Certitude de remboursement en temps opportun très élevée. Les facteurs de liquidité sont excellents et soutenus par de bons facteurs de protection des éléments essentiels. Les facteurs de risque sont mineurs.» 7

8 IV. RÈGLES D INTERVENTION: CRITÈRES D ÉLIGIBILITÉ Qui peut bénéficier des refinancements de la CRRH-UEMOA? Etablissements de crédit de l UEMOA agréés par le Conseil d Administration Comment se faire agréer? Adresser une requête à la CRRH-UEMOA et un dossier (Statuts, Etats Financiers, Rapport d activités, etc.) 8

9 III. RÈGLES D INTERVENTION: CRITÈRES D ÉLIGIBILITÉ Quelles créances peuvent être refinancées? Prêts destinés au financement de : acquisition de terrain à bâtir, construction, ou acquisition de logements, rénovation de logements d'habitation. Primo bénéficiaires : personnes physiques particuliers ou ; porteurs de parts de sociétés civiles immobilières Exclusion : financement de locaux professionnels ou commerciaux. 9

10 III. RÈGLES D INTERVENTION: CRITÈRES D ÉLIGIBILITÉ Garanties requises par la CRRH-UEMOA : hypothèque de premier rang sur un titre foncier ; garantie financière : caution, assurances ; caution hypothécaire ; affectation hypothécaire immeuble différent de celui financé. Capital Restant dû maximum refinancé : 100 M FCFA 10

11 III. RÈGLES D INTERVENTION: CRITÈRES D ÉLIGIBILITÉ Couverture du refinancement CRRH-UEMOA : portefeuille de créances hypothécaires à 120 % du refinancement. Signature de billets à ordre (capital, intérêts) 11

12 III. RÈGLES D INTERVENTION: MÉCANISME D INTERVENTION DE LA CRRH-UEMOA Formalisation juridique des engagements : Signature de : Terms Sheet Contrat cadre de refinancement Contrat de prêt Contrat de prêt subordonné Acte de nantissement Billets à ordre 12

13 III. RÈGLES D INTERVENTION: MÉCANISME D INTERVENTION DE LA CRRH-UEMOA Coût : Marge flat 1% Remboursement au prorata frais de levée des ressources 13

14 III. RÈGLES D INTERVENTION: MÉCANISME D INTERVENTION DE LA CRRH-UEMOA Remboursement des échéances Appel des avances de trésorerie Virement à J-25 sur compte séquestre A J-10 virement CRRH-UEMOA au DC/BR 14

15 III. RÈGLES D INTERVENTION: SUIVI ET CONTRÔLE DU PORTEFEUILLE Suivi et contrôle du portefeuille Reporting trimestriel du portefeuille Mission de supervision Mission de contrôle 15

16 III. RÈGLES D INTERVENTION: SCHÉMA D INTERVENTION 16

17 ACTIONNARIAT DE LA CRRH-UEMOA N OM D E L'ET A B LISSEM EN T F C F A N bre d'actio ns % A IN ST IT UT ION N ELS* BOAD-LOM E ,9 2 BIDC ,6 3 SHELTER AFRIQUE ,9 B A N QUES C OM M ER C IA LES B EN IN ,6 4 BANQUE ATLANTIQUE BENIN ,7 5 ORABANK BENIN ,5 6 BANK OF AFRICA BENIN ,7 7 BANQUE DE L HABITAT DU BENIN ,7 8 BSIC-BENIN ,4 9 ECOBANK BENIN ,4 B UR KIN A F A SO ,6 10 BCB-BURKINA ,7 11 BANQUE ATLANTIQUE BURKINA FASO ,7 12 BANQUE DE L HABITAT DU BURKINA ,4 13 BANK OF AFRICA BURKINA ,7 14 BICIA DU BURKINA ,0 15 BSIC-BURKINA-FASO ,4 16 ECOBANK BURKINA FASO ,6 N IGER ,4 17 BIA-NIGER ,7 18 BANQUE ATLANTIQUE NIAM EY ,7 19 SOCIETE NIGERIENNE DE BANQUE ,7 20 BANK OF AFRICA NIGER ,7 21 BSIC- NIGER ,4 22 ECOBANK NIGER ,1 GUIN EE B ISSA U ,9 23 BAO-BISSAU ,9 24 ECOBANK BISSAU ,1 17

18 ACTIONNARIAT DE LA CRRH-UEMOA A N OM D E L' ETA B LI S S EM EN T FC FA N br e d' a c t i ons % TOGO , 1 25 BANQUE ATLANTIQUE TOGO ,7 26 ORABANK TOGO ,0 27 BSIC -TOGO ,5 28 BANK OF AFRICA TOGO ,7 29 ECOBANK TOGO ,4 30 UTB ,7 C OTE D ' I VOI R E , 2 31 BANK OF AFRICA COTE D'IVOIRE ,7 32 BIAO COTE D IVOIRE ,7 33 BNI ABIDJAN COTE D IVOIRE ,7 34 BANQUE ATLANTIQUE COTE D IVOIRE ,7 35 BICICI ABIDJAN ,3 36 BSIC-COTE D'IVOIRE ,4 37 ECOBANK COTE D'IVOIRE ,8 38 SOCIETE IVOIRIENNE DE BANQUE ,4 39 ORABANK CI ,7 40 CNCE ,7 S EN EGA L , 8 41 CBAO-DAKAR SENEGAL ,4 42 BSIC SENEGAL ,4 43 BANQUE ATLANTIQUE SENEGAL ,7 44 BANK OF AFRICA SENEGAL ,7 45 BICIS ,6 46 ECOBANK SENEGAL ,6 47 Banque de l'habit at du Sénégal (BHS) ,3 M A LI , 0 48 BANQUE ATLANTIQUE MALI ,7 49 BSIC MALI ,4 50 BANQUE INTERNATIONALE POUR LE MALI ,4 51 BANK OF AFRICA MALI ,7 52 BICIM BAMAKO ,3 53 ECOBANK MALI ,4 TOTA L , 0 18

19 IV. IMPACTS SUR LE FINANCEMENT DE L'HABITAT DANS L'UEMOA Généralisation progressive de l'offre du prêt à l'habitat par les banques; Baisse du taux débiteur depuis 2012; Élargissement croissant de l'accès au prêt à l'habitat en faveur des ménages a la mesure de l'efficacité des politiques nationales. 19

20 V. INITIATIVES EN COURS Promotion de la garantie hypothécaire; Coopération avec les institutions régionales et les partenaires au développement pour la suppression des obstacles non financiers de l'accès a la propriété immobilière : Modernisation de l'immatriculation et la conservation foncière afin de délivrer dans la transparence et la célérité des titres fonciers fiables, Allègement de la fiscalité. Mobilisation de ressources concessionnelles pour le refinancement de l'accès a la propriété des populations à revenus modestes; Contribution à la promotion de l'offre : BOAD TITRISATION. 20

21 MERCI DE VOTRE AIMABLE ATTENTION Monsieur Christian AGOSSA Directeur Général CRRH-UEMOA Tél:

LA CRRH-UEMOA AU 30 AOUT 2013. Lomé le 07 septembre 2013 1

LA CRRH-UEMOA AU 30 AOUT 2013. Lomé le 07 septembre 2013 1 LA CRRH-UEMOA AU 30 AOUT 2013 Lomé le 07 septembre 2013 1 Plan I. La CRRH-UEMOA : activités opérationnelles II. Cadre institutionnel et organisation III. Règles d intervention : Critères d éligibilité

Plus en détail

LA CRRH-UEMOA ET LES PLACEMENTS DES COMPAGNIES D ASSURANCE

LA CRRH-UEMOA ET LES PLACEMENTS DES COMPAGNIES D ASSURANCE LA CRRH-UEMOA ET LES PLACEMENTS DES COMPAGNIES D ASSURANCE Plan I. La CRRH-UEMOA : Quinze mois d activités opérationnelles II. Cadre institutionnel et organisation III. Règles d intervention : Critères

Plus en détail

SYNTHESE EMPRUNT OBLIGATAIRE CRRH-UEMOA 6% 2013-2023

SYNTHESE EMPRUNT OBLIGATAIRE CRRH-UEMOA 6% 2013-2023 SYNTHESE EMPRUNT OBLIGATAIRE CRRH-UEMOA 6% 2013-2023 2013 I- Historique La CRRH-UEMOA est l un des fruits de la coopération engagée en 2005 par la Banque Centrale des Etats de l Afrique de l Ouest (BCEAO),

Plus en détail

Marché Financier Régional UEMOA Enhancing Capital Markets Cooperation Among IDB Countries. Jeddah, du 2 au 4 juin 2008

Marché Financier Régional UEMOA Enhancing Capital Markets Cooperation Among IDB Countries. Jeddah, du 2 au 4 juin 2008 UEMOA Enhancing Capital Markets Cooperation Among IDB Countries Jeddah, du 2 au 4 juin 2008 BR\/M - DC/BR Jean Paul GILLET Directeur Général Directeur Général ;: Jean-Paul Gillet Abidjan, janvier 2007

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD - Guide pratique GUIDE PRATIQUE DESTINE AUX OPERATEURS ECONOMIQUES PRIVES 1. PRESENTATION La Banque Ouest

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. des opérateurs privés. Edition 2015. Guide pratique - BOAD 1 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

GUIDE PRATIQUE. des opérateurs privés. Edition 2015. Guide pratique - BOAD 1 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés Edition 2015 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT Guide pratique - BOAD 1 GUIDE PRATIQUE DESTINE AUX OPERATEURS ECONOMIQUES PRIVES 1. PRESENTATION La Banque Ouest

Plus en détail

Le Groupe BANK OF AFRICA

Le Groupe BANK OF AFRICA Le Groupe BANK OF AFRICA Une vision, une histoire, une stratégie Mars 2010 1 L origine La vision, dès 1982, d une banque panafricaine, accessible à tous, impliquée dans le développement économique, avec

Plus en détail

RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013 Caisse Régionale de

RAPPORT D'ACTIVITÉ 2013 Caisse Régionale de RAPPORT D'ACTIVITÉ 213 Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire de l'uemoa (CRRH - UEMOA) SOMMAIRE LE MOT DU PRÉSIDENT... p. 4 LE MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL... p. 6 LES ADMINISTRATEURS... p. 8 LES

Plus en détail

STATISTIQUE DU COMMERCE EXTERIEUR DE L UEMOA

STATISTIQUE DU COMMERCE EXTERIEUR DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE La Commission STATISTIQUE DU COMMERCE EXTERIEUR DE L UEMOA PERIODE : 2002-2013 - 1 - Email : commission@uemoa.int Site Internet : www.uemoa.int et www.izf.net

Plus en détail

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte

BURKINA FASO. Chiffres clés. Contexte BURKINA FASO Chiffres clés Taux de change : 1$ US Principales villes Population Taux de croissance de la population (2006-2010) Population urbaine (%du total 2010) PNB par habitant Croissance du PIB (réal

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE POLITIQUE ET D UN MODELE DE TARIFICATION POUR LA BIDC

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE POLITIQUE ET D UN MODELE DE TARIFICATION POUR LA BIDC TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE POLITIQUE ET D UN MODELE DE TARIFICATION POUR LA BIDC Mai 2014 TDR pour l élaboration d une politique et d un modèle de tarification pour la BIDC Page - 1 -

Plus en détail

BILANS ET COMPTES DE RESULTATS DES BANQUES ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS

BILANS ET COMPTES DE RESULTATS DES BANQUES ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS BILANS ET COMPTES DE RESULTATS DES BANQUES ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS UMOA 2010 Siège - Avenue Abdoulaye FADIGA BP : 3108 - DAKAR (Sénégal) Tél. : +221 33 839 05 00 Télécopie : +221 33 823 93 35 Télex

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION EN FINANCE ET RISQUE DE CREDIT AGREE FDFP Société Anonyme avec Conseil d Administration au Capital de 100 000 000FCFA Agréée par le CREPMF/UEMOA NA001/2012 www.bloomfield-investment.com

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UN OPERATIONNEL BACK OFFICE GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE

AVIS DE RECRUTEMENT UN OPERATIONNEL BACK OFFICE GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE Lot P 10, Ouest Foire, Route de l Aéroport - BP : 8853 Dakar Yoff Tél : (221) 33 869 95 95 Fax : (221) 33 820 54 65 Email: gim-uemoa@gim-uemoa.org - Site Web: www.gim-uemoa.org AVIS DE RECRUTEMENT UN OPERATIONNEL

Plus en détail

GESTION DES TITRES PUBLICS EN ZONE UEMOA

GESTION DES TITRES PUBLICS EN ZONE UEMOA GESTION DES TITRES PUBLICS EN ZONE UEMOA Présenté par Mame Marie Sow SAKHO SEMINAIRE CONSUMAF 4,5 et 6 décembre 2006 1 SOMMAIRE CONTEXTE MARCHE DES TITRES PUBLICS : OBJECTIFS VISES LES DIFFERENTS TITRES

Plus en détail

PRÉSENTATION DE AFRICA LINK CAPITAL

PRÉSENTATION DE AFRICA LINK CAPITAL PRÉSENTATION DE AFRICA LINK CAPITAL ALC, UN PARTENAIRE DE RÉFÉRENCE Cabinet de Conseil Financier et Arrangeur indépendant, fondé en 2006 par Mr Serge Tidiane DIOP (ex-cadre de AMB West Africa -Département

Plus en détail

Bulletin du FMI. La reprise de l Afrique de l Ouest menacée par la crise en Côte d Ivoire

Bulletin du FMI. La reprise de l Afrique de l Ouest menacée par la crise en Côte d Ivoire Bulletin du FMI AFRIQUE DE L OUEST La reprise de l Afrique de l Ouest menacée par la crise en Côte d Ivoire Bulletin du FMI en ligne 17 mars 2011 Marché à Monrovia (Libéria) : la crise qui persiste en

Plus en détail

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire HISTORIQUE Le Centre pour le Développement des Exportations Africaines CEDEXA S.A. CEDEXA

Plus en détail

AUTORITÉ DE CONTRÔLE PRUDENTIEL

AUTORITÉ DE CONTRÔLE PRUDENTIEL AUTORITÉ DE CONTRÔLE PRUDENTIEL Instruction n o 2011-I-07 relative à la publication par les sociétés de crédit foncier et les sociétés de financement de l habitat d informations relatives à la qualité

Plus en détail

ATELIER DE VALIDATION DE L ETUDE SUR L HARMONISATION DU CADRE INSTITUTIONNEL ET REGLEMENTAIRE DU FINNACEENT PRIVÉ DES INFRASTRUCTURES

ATELIER DE VALIDATION DE L ETUDE SUR L HARMONISATION DU CADRE INSTITUTIONNEL ET REGLEMENTAIRE DU FINNACEENT PRIVÉ DES INFRASTRUCTURES ATELIER DE VALIDATION DE L ETUDE SUR L HARMONISATION DU CADRE INSTITUTIONNEL ET REGLEMENTAIRE DU FINNACEENT PRIVÉ DES INFRASTRUCTURES Contribution des institutions de l Union au financement privé des infrastructures

Plus en détail

Bourse Régionale des Valeurs Mobilières de l UMOA : orientations et actions stratégiques pour le développement

Bourse Régionale des Valeurs Mobilières de l UMOA : orientations et actions stratégiques pour le développement Bourse Régionale des Valeurs Mobilières de l UMOA : orientations et actions stratégiques pour le développement Conférence de presse Abidjan, le 30 novembre 2012 Plan 1 - Présentation de la Bourse Régionale

Plus en détail

CADRE JURIDIQUE. Centrale de refinancement des banques, la CRH emprunte : - pour refinancer certains prêts acquéreurs au Logement éligibles

CADRE JURIDIQUE. Centrale de refinancement des banques, la CRH emprunte : - pour refinancer certains prêts acquéreurs au Logement éligibles CADRE JURIDIQUE Le 28 août 2008 CMF : Code monétaire et financier - Parties législative et réglementaire Statuts : Statuts de la RI : Règlement Intérieur de la approuvé par l'assemblée générale des actionnaires

Plus en détail

GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT

GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT Le présent guide a pour vocation, de fournir aux entreprises, aux PME/PMI, aux Etats, aux collectivités locales et aux entreprises publiques (dans

Plus en détail

AVIS DIVERS GE SCF. Rapport sur la qualité des actifs au 31 Décembre 2014. (Instruction ACP n 2011-I-07 du 06 Juillet 2011).

AVIS DIVERS GE SCF. Rapport sur la qualité des actifs au 31 Décembre 2014. (Instruction ACP n 2011-I-07 du 06 Juillet 2011). AVIS DIVERS GE SCF Société en commandite par actions au capital de 163. Etablissement de Crédit agréé en qualité de société de crédit foncier. Siège social : Tour Europlaza - 2, avenue André Prothin -

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UN (01) ECONOMISTE

AVIS DE RECRUTEMENT UN (01) ECONOMISTE AVIS DE RECRUTEMENT La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), Etablissement public à caractère international est l institution spécialisée de l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA),

Plus en détail

LA NOTATION FINANCIERE

LA NOTATION FINANCIERE LA NOTATION FINANCIERE Séminaire du 7 au 9 décembre 2011 organisé par BLOOMFIELD FINANCIAL GROUP et le CEFEB (Centre d Etudes Financières, Economiques et Bancaires de l Agence Française de Développement)

Plus en détail

LES ECHOS DE LA BOURSE

LES ECHOS DE LA BOURSE LES ECHOS DE LA BOURSE Newsletter N 041(25 au 29/07/2011) Dans ce numéro : Evolution graphique des indices 25 au 29 Juillet 2011 Evolution des indices au cours de la période BILAN DE LA SEMAINE AGENDA

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT. UN(E) ASSISTANT(E) DE DIRECTION BILINGUE (Français/Anglais) GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE

AVIS DE RECRUTEMENT. UN(E) ASSISTANT(E) DE DIRECTION BILINGUE (Français/Anglais) GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE Lot P 10, Ouest Foire, Route de l Aéroport - BP : 8853 Dakar Yoff Tél : (221) 33 869 95 95 Fax : (221) 33 820 54 65 Email: gim-uemoa@gim-uemoa.org - Site Web: www.gim-uemoa.org AVIS DE RECRUTEMENT UN(E)

Plus en détail

SITUATION DU SYSTEME BANCAIRE ET EVOLUTION DU DISPOSITIF DE SUPERVISION DANS LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE ET MONETAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE

SITUATION DU SYSTEME BANCAIRE ET EVOLUTION DU DISPOSITIF DE SUPERVISION DANS LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE ET MONETAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE COMMISSION BANCAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE Secrétariat Général Boîte Postale 1917 - Yaoundé République du Cameroun TELEX BANETAC 8343 KN Tél. (237) 223.40.30 (237) 223.40.60 Fax. (237) 223.82.16 12ème ASSEMBLEE

Plus en détail

EMPRUNT OBLIGATAIRE par appel public à l épargne

EMPRUNT OBLIGATAIRE par appel public à l épargne NOTE D INFORMATION FINANÇONS ENSEMBLE L ACCÈS À LA PROPRIÉTÉ POUR TOUS EMPRUNT OBLIGATAIRE par appel public à l épargne DU 16 septembre 2013 AU 18 octobre 2013 CAISSE RÉGIONALE DE REFINANCEMENT HYPOTHÉCAIRE

Plus en détail

L E D É P A R T E M E N T D A N A L Y S E É C O N O M I Q U E ET B O U R S I È R E S

L E D É P A R T E M E N T D A N A L Y S E É C O N O M I Q U E ET B O U R S I È R E S L E D É P A R T E M E N T D A N A L Y S E É C O N O M I Q U E ET B O U R S I È R E S Société Anonyme avec Conseil d Administration au Capital de 100 000 000FCFA Agréée par le CREPMF/UEMOA NA001/2012 www.bloomfield-investment.com

Plus en détail

[Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : Février 2013

[Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : Février 2013 UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------ La Commission ------------ [Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : Février 2013 INDICE

Plus en détail

CAMARA Loukimane Directeur Général de la SICOGI

CAMARA Loukimane Directeur Général de la SICOGI Colloque SHELTER AFRIQUE à N DJAMENA (TCHAD) 10-13 Juin 2013 Thème : Stratégies de Production de logement pour le Grand Nombre: Expériences pratiques Confidentiel Confidentiel Communication : L Expérience

Plus en détail

LA POLITIQUE AGRICOLE DE. un enjeu pour le développement de l agriculture régionale et l appui aux producteurs

LA POLITIQUE AGRICOLE DE. un enjeu pour le développement de l agriculture régionale et l appui aux producteurs LA POLITIQUE AGRICOLE DE l UEMOA: un enjeu pour le développement de l agriculture régionale et l appui aux producteurs Plan de l exposé 1. Un rappel sur l espace UEMOA et sur le Traité 2. L importance

Plus en détail

CADRES DE POLITIQUE MONETAIRE EN AFRIQUE DANS UN CONTEXTE DE MUTATION DU PAYSAGE FINANCIER : EXPERIENCE DE LA BCEAO

CADRES DE POLITIQUE MONETAIRE EN AFRIQUE DANS UN CONTEXTE DE MUTATION DU PAYSAGE FINANCIER : EXPERIENCE DE LA BCEAO CADRES DE POLITIQUE MONETAIRE EN AFRIQUE DANS UN CONTEXTE DE MUTATION DU PAYSAGE FINANCIER : EXPERIENCE DE LA BCEAO Séminaire Continental ABCA, mai 2015 xx 1 PLAN 1 Evolution du cadre de politique monétaire

Plus en détail

Taux de base Taux débiteur Date de la dernière Bancaire (%) Maximum (%) modification taux débiteur

Taux de base Taux débiteur Date de la dernière Bancaire (%) Maximum (%) modification taux débiteur CONDITIONS DEBITRICES APPLIQUEES PAR LES ETABLISSEMENTS DE CREDIT DE L'UMOA A LEUR CLIENTELE AU 30 JUIN 2014 Bancaire (%) Maximum (%) modification taux débiteur BENIN Orabank Bénin 7,50 15,00 janvier-14

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI AU SECTEUR INFORMEL

PROGRAMME D APPUI AU SECTEUR INFORMEL Thème N 2 "Des ressources pour quelle demande?" «Politique de composition du capital» PASI Côte d'ivoire Séminaire MAIN Les leviers de la pérennité financière Etude de cas PROGRAMME D APPUI AU SECTEUR

Plus en détail

1. PRESENTATION DE LA BOAD 1-2 2. ETAT DES LIEUX DES SECTEURS DE L ENERGIE, DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT DANS LA ZONE UEMOA

1. PRESENTATION DE LA BOAD 1-2 2. ETAT DES LIEUX DES SECTEURS DE L ENERGIE, DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT DANS LA ZONE UEMOA PRESENTATION DE LA BOA SUR LES «POLES DE COMPETITIVITE ET CLUSTERS EAU ET ENERGIE EN AFRIQUE» A L OCASION DE LA 11 ème EDITION DU FORUM EURAFRIC A LYON EN FRANCE PLAN DE PRESENTATION Pages 1. PRESENTATION

Plus en détail

I-1 Attestation du Responsable de la Note d Information... 7 I-2 Attestation des Commissaires aux Comptes... 8

I-1 Attestation du Responsable de la Note d Information... 7 I-2 Attestation des Commissaires aux Comptes... 8 1 NOTE D INFORMATION EMPRUNT OBLIGATAIRE PAR APPEL PUBLIC A L EPARGNE CAISSE REGIONALE DE REFINANCEMENT HYPOTHECAIRE DE L UEMOA (CRRH-UEMOA) CRRH-UEMOA 6,10% 2012-2024 Montant global de l opération : 18

Plus en détail

11 au 14 Décembre 2006

11 au 14 Décembre 2006 SEM I N A I RE SU R L ES SERV I CES FI N A N CI ERS ET COM M ERCI A U X A L I N T EN T I ON DES PM E T U N I S (T U N I SI E) 1 1 a u 1 4 d é c e m b r e Le rôle d'une agence nationale de PME pour la création

Plus en détail

EXPERIENCE DU MONTAGE DE L EMPRUNT OBLIGATAIRE: L EXEMPLE DE LA CÔTE D IVOIRE

EXPERIENCE DU MONTAGE DE L EMPRUNT OBLIGATAIRE: L EXEMPLE DE LA CÔTE D IVOIRE EXPERIENCE DU MONTAGE DE L EMPRUNT OBLIGATAIRE: L EXEMPLE DE LA CÔTE D IVOIRE COSUMAF 18/19 Fév 08 Présenté par: Pascal DJEREKE Directeur Général BNI FINANCES 1 Tél: (+225) 20 20 99 02 Fax: (+225) 20 20

Plus en détail

Dispositions prises par la Commission pour l allègement du dispositif fiscal, la promotion de la sécurité sociale et de l initiative privée

Dispositions prises par la Commission pour l allègement du dispositif fiscal, la promotion de la sécurité sociale et de l initiative privée COMMISSION DE L UNION ECONOMIQUE ET MONÉTAIRE OUEST-AFRICAINE (UEMOA) -------- Dispositions prises par la Commission pour l allègement du dispositif fiscal, la promotion de la sécurité sociale et de l

Plus en détail

Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne EVOLUTION DES PRIX DANS LES ETATS MEMBRES D AFRISTAT DE 1970 A 1999

Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne EVOLUTION DES PRIX DANS LES ETATS MEMBRES D AFRISTAT DE 1970 A 1999 Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne EVOLUTION DES PRIX DANS LES ETATS MEMBRES D AFRISTAT DE 1970 A 1999 SERIE ETUDES N 4 Février 2001 PREFACE La Direction générale d AFRISTAT

Plus en détail

Atelier sur la Poste et l économie numérique

Atelier sur la Poste et l économie numérique REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple- Un But- Une Foi MINISTERE DES POSTES ET DES TELECOMMUNICATIONS Projet de discours de Monsieur Malick NDIAYE Directeur de Cabinet du Ministre des Postes et des Télécommunications

Plus en détail

Conférence de presse mardi 31 mai 2016. Lancement du prêt de haut de bilan bonifié Caisse des Dépôts Action Logement

Conférence de presse mardi 31 mai 2016. Lancement du prêt de haut de bilan bonifié Caisse des Dépôts Action Logement Conférence de presse mardi 31 mai 2016 Lancement du prêt de haut de bilan bonifié Caisse des Dépôts Action Logement 2 SOMMAIRE PRET DE HAUT DE BILAN BONIFIE CAISSE DES DEPOTS ACTION LOGEMENT FICHE TECHNIQUE

Plus en détail

HSBC SFH (France) Rapport sur la qualité des actifs au 30 Juin 2014

HSBC SFH (France) Rapport sur la qualité des actifs au 30 Juin 2014 HSBC SFH (France) Rapport sur la qualité des actifs au 30 Juin 2014 1 I. Prêts garantis 1) Répartition par catégories de créance, par types de contrepartie et par types de garantie : Date des données :

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie d intervention dans le secteur

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2013

CATALOGUE DE FORMATION 2013 GROUP WEST AFRICA MICROFINANCE CONSULTING COMPANY WA MCC CIFOMBE CIFOMCI ARIMANE CATALOGUE DE FORMATION 2013 CENTRES INTERNATIONAUX DE FORMATION EN MICROFINANCE CIFOMBE - BENIN & CIFOMCI - COTE D IVOIRE

Plus en détail

DECISION N 2013-062 PORTANT AUTORISATION DE L'EMISSION DE L'EMPRUNT OBLIGATAIRE PAR PLACEMENT PRIVE "PETRO IVOIRE 7% 2013-2020"

DECISION N 2013-062 PORTANT AUTORISATION DE L'EMISSION DE L'EMPRUNT OBLIGATAIRE PAR PLACEMENT PRIVE PETRO IVOIRE 7% 2013-2020 Union Monétaire Ouest Africaine CL Conseil Régional de l'epargne Publique et des Marchés Financiers DECISION N 2013-062 PORTANT AUTORISATION DE L'EMISSION DE L'EMPRUNT OBLIGATAIRE PAR PLACEMENT PRIVE "PETRO

Plus en détail

ÉTUDE DE FAISABILITÉ POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN PROGRAMME D ASSURANCE RÉCOLTE DANS LES PAYS DE L UEMOA

ÉTUDE DE FAISABILITÉ POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN PROGRAMME D ASSURANCE RÉCOLTE DANS LES PAYS DE L UEMOA ÉTUDE DE FAISABILITÉ POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN PROGRAMME D ASSURANCE RÉCOLTE DANS LES PAYS DE L UEMOA ATELIER DE VALIDATION DES RÉSULTATS DE LA PHASE II 20 ET 21 JUILLET 2011 . Introduction La BOAD a

Plus en détail

MODULE D INTERVENTION STRATEGIES ET OUTILS DE MOBILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES

MODULE D INTERVENTION STRATEGIES ET OUTILS DE MOBILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES MODULE D INTERVENTION STRATEGIES ET OUTILS DE MOBILISATION OPTIMALE DES RESSOURCES AUTONOMIE FINANCIERE DES COLLECTIVITES LOCALES D AFRIQUE : STRATEGIES ET OUTILS D AIDE A LA MOBILISATION DES RESSOURCES

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE

ALLOCUTION DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE Cabinet du Premier Ministre, Ministre de l'economie, des Finances Et du Budget ------------ -------- République de Côte d Ivoire Union-Discipline-Travail LANCEMENT DE L OPERATION D EMISSION SUKUK ETAT

Plus en détail

LES ECHOS DE LA BOURSE

LES ECHOS DE LA BOURSE Newsletter: N 63 R Du Moi s d e Ju i ll et 20 1 5 N Agrément : SGI 021 / 2005 CREPMF MFAC-SB /005 / 2011 COSUMAF Dans ce numéro: MEMBRE DE LA BOURSE REGIONALE DES VALEURS MOBILIERES DE L UEMOA ET DE LA

Plus en détail

«EXPERIENCE DE LA BCEAO EN MATIERE DE COLLECTE, DE NORMALISATION ET DE FIABILISATION DES DONNEES DES ENTREPRISES DE LA CENTRALE DES BILANS»

«EXPERIENCE DE LA BCEAO EN MATIERE DE COLLECTE, DE NORMALISATION ET DE FIABILISATION DES DONNEES DES ENTREPRISES DE LA CENTRALE DES BILANS» «DONNEES DES ENTREPRISES NON FINANCIERES : EXPERIENCES INTERNATIONALES CROISEES» (Rabat, le 30 mars 2012) «EXPERIENCE DE LA BCEAO EN MATIERE DE COLLECTE, DE NORMALISATION ET DE FIABILISATION DES DONNEES

Plus en détail

Présentation AFRICA LINK CAPITAL

Présentation AFRICA LINK CAPITAL Présentation AFRICA LINK CAPITAL ALC, UN PARTENAIRE DE RÉFÉRENCE Africa Link Capital (ALC) est un Cabinet de Conseil Financier et Arrangeur indépendant, ayant une vocation de Banque d Affaires, créé en

Plus en détail

APPROVISIONNEMENT ET DISTRIBUTION DES PRODUITS PETROLIERS AU MALI NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD

APPROVISIONNEMENT ET DISTRIBUTION DES PRODUITS PETROLIERS AU MALI NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD Ministère de l Economie et des Finances ******** Office National des Produits Pétroliers ******** APPROVISIONNEMENT ET DISTRIBUTION DES PRODUITS PETROLIERS AU MALI NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD 13 eme

Plus en détail

NOTRE ZONE D INTERVENTION : L UEMOA

NOTRE ZONE D INTERVENTION : L UEMOA 1 MGE CONSEIL 2 NOTRE ZONE D INTERVENTION : L UEMOA L Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) est une organisation de l Afrique de l ouest, qui a comme mission la réalisation de l'intégration

Plus en détail

PRESENTATION DE L AGENCE UMOA- Titres

PRESENTATION DE L AGENCE UMOA- Titres PRESENTATION DE L AGENCE UMOA- Titres I CREATION DE L AGENCE UMOA-Titres A. Le contexte Les interventions des Etats sur le marché financier régional se sont sensiblement accrues ces dernières années, en

Plus en détail

Mardi 22 février 2011 Méridien Président Dakar Sénégal - 1

Mardi 22 février 2011 Méridien Président Dakar Sénégal - 1 Journée de la Finance Mardi 22 février 2011 Méridien Président Dakar Sénégal - 1 L Assurance & L Investissement Immobilier Mamadou Bocar SY Directeur Général Banque de l Habitat du Sénégal Journée de la

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT. DEUX (02) INGENIEURS IMPLEMENTATION - Chef de Projet Monétique

AVIS DE RECRUTEMENT. DEUX (02) INGENIEURS IMPLEMENTATION - Chef de Projet Monétique Lot P 10, Ouest Foire, Route de l Aéroport - BP : 8853 Dakar Yoff Tél : (+221) 33 869 95 95 Fax : (+221) 33 820 54 65 Email: gim-uemoa@gim-uemoa.org - Site Web: www.gim-uemoa.org AVIS DE RECRUTEMENT DEUX

Plus en détail

LA NOTATION FINANCIERE

LA NOTATION FINANCIERE LA NOTATION FINANCIERE Séminaire du 27 au 29 Mars 2013 organisé par BLOOMFIELD INVESTMENT CORPORATION (Bloomfield Group) et le CEFEB (Centre d Etudes Financières, Economiques et Bancaires de l Agence Française

Plus en détail

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 D E C E M B R E 2015

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 D E C E M B R E 2015 I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 D E C E M B R E 2015 DU 01/10/2015 AU 31/12/2015 DU 01/10/2014 AU 31/12/2014 AU 31/12/2015 AU 31/12/2014

Plus en détail

Applicables à partir du 02 JANVIER 2008

Applicables à partir du 02 JANVIER 2008 Applicables à partir du 02 JANVIER 2008. SIEGE SOCIAL Lot 26 F 106 Rue DAKO DONOU 131 Guinkomey 08 BP 485 COTONOU TEL. (00229) 21 31 87 07 FAX (00229) 21 31 87 04 TELEX : 5070 E-MAIL : bsic@intnet.bj Société

Plus en détail

Règlement de placement de REVOR Fondation communautaire 2 e pilier

Règlement de placement de REVOR Fondation communautaire 2 e pilier de REVOR Fondation communautaire 2 e pilier Approuvé par le Conseil de fondation le 15 décembre 2010 Sommaire 1. Principes réglementaires et légaux... 2 2. Solution de compte... 2 3. Stratégie de placement...

Plus en détail

THEME: FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL ENTRAVES, MESURES POUR LES LEVER ET ROLE MOTEUR DE L ETAT

THEME: FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL ENTRAVES, MESURES POUR LES LEVER ET ROLE MOTEUR DE L ETAT THEME: FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL ENTRAVES, MESURES POUR LES LEVER ET ROLE MOTEUR DE L ETAT Présenté par : DOGONI SOULEYMANE Vice-président du Réseau HF Président de l APBHFG/UMOA Abidjan, le 26/11/2015

Plus en détail

OBJET ET AXES DE LA REFORME DU TRANSPORT ROUTIER

OBJET ET AXES DE LA REFORME DU TRANSPORT ROUTIER OBJET ET AXES DE LA REFORME DU TRANSPORT ROUTIER Le secteur du transport routier en grande difficulté avant les différentes crises sociopolitiques qu a connues la Côte d Ivoire au cours de ces dix (10)

Plus en détail

EMISSION D'OBLIGATIONS ASSIMILABLES DU TRESOR (OAT) 6% 2015-2020

EMISSION D'OBLIGATIONS ASSIMILABLES DU TRESOR (OAT) 6% 2015-2020 MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES ------------------- SECRETARIAT GENERAL -------------------------- DIRECTION GENERALE DU TRESOR ET DE LA COMPTABILITE PUBLIQUE Burkina Faso ------ Unité ~ Progrès

Plus en détail

SUIVI DES EMETTEURS DE MONNAIE ELECTRONIQUE AGREES

SUIVI DES EMETTEURS DE MONNAIE ELECTRONIQUE AGREES Direction Générale des Opérations Direction des Systèmes et Moyens de Paiement Service de la Surveillance des Systèmes de Paiement DSMP0147J14 SUIVI DES EMETTEURS DE MONNAIE ELECTRONIQUE AGREES Avenue

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES Avril 2014 TDR pour le renforcement du Service Juridique de la BIDC Page - 1 - I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION La BIDC,

Plus en détail

Primo 1. la SCPI Scellier Intermédiaire d UFFI REAM. Investissez indirectement dans l immobilier résidentiel locatif neuf. www.invest-enligne.

Primo 1. la SCPI Scellier Intermédiaire d UFFI REAM. Investissez indirectement dans l immobilier résidentiel locatif neuf. www.invest-enligne. GESTION D ACTIFS IMMOBILIERS SCPI - OPCI www.invest-enligne.com Primo 1 la SCPI Scellier Intermédiaire d UFFI REAM Investissez indirectement dans l immobilier résidentiel locatif neuf. Donnons plus de

Plus en détail

UEMOA Approche régionale pour la sécurité

UEMOA Approche régionale pour la sécurité CONFERENCE UE - AFRIQUE SUR L AVIATION UEMOA Approche régionale pour la sécurité Présentée par Irène GNASSOU SEKA Directeur des Transports aériens et du Tourisme 1 Plan de l exposé 1. L Union Economique

Plus en détail

Modernisation du régime juridique français de la titrisation

Modernisation du régime juridique français de la titrisation Modernisation du régime juridique français de la titrisation Au cours des derniers mois, une importante réforme du régime juridique français en matière de titrisation a été entreprise, dans le prolongement

Plus en détail

AVIS DIVERS GE SCF. Rapport sur la qualité des actifs au 31 mars 2016. (Instruction ACP n 2011-I-07 du 06 Juillet 2011)

AVIS DIVERS GE SCF. Rapport sur la qualité des actifs au 31 mars 2016. (Instruction ACP n 2011-I-07 du 06 Juillet 2011) AVIS DIVERS GE SCF Société en commandite par actions au capital de 163. Etablissement de Crédit agréé en qualité de société de crédit foncier Siège social : Tour Europlaza - 2, avenue André PROTHIN - 9263

Plus en détail

La globalisation agricole inversée e : L'impact de la crise alimentaire. d Afrique de l Ouest l

La globalisation agricole inversée e : L'impact de la crise alimentaire. d Afrique de l Ouest l La globalisation agricole inversée e : L'impact de la crise alimentaire en Afrique de l Ouestl par John M. Staatz, Niama Nango Dembélé,, Valerie Kelly, et Ramziath Adjao Département d éd économie agro-alimentaire

Plus en détail

L ENTREPRISE ET LA BANQUE

L ENTREPRISE ET LA BANQUE L ENTREPRISE ET LA BANQUE 1. Le financement bancaire des entreprises L intermédiation bancaire dans les économies modernes peut-être appréhendée à travers les multiples fonctions qui sont assumées par

Plus en détail

Atelier sur le Financement de la Filière Coton en Côte d'ivoire: Création d'un Fonds de Garantie

Atelier sur le Financement de la Filière Coton en Côte d'ivoire: Création d'un Fonds de Garantie Atelier sur le Financement de la Filière Coton en Côte d'ivoire: Création d'un Fonds de Garantie René AZOKLY/ Président du Fonds International de Garantie Les Fonds de Garantie en Afrique de l'ouest: Particularités,

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST

SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST Allocution d ouverture du Secrétaire Général du Conseil Régional de l Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF) Monsieur Edoh Kossi

Plus en détail

SUIVI DES EMETTEURS DE MONNAIE ELECTRONIQUE AGREES AU 31 MARS 2014

SUIVI DES EMETTEURS DE MONNAIE ELECTRONIQUE AGREES AU 31 MARS 2014 Direction Générale des Opérations Direction des Systèmes et Moyens de Paiement Service de la Surveillance des Systèmes de Paiement DSMP0147J14 SUIVI DES EMETTEURS DE MONNAIE ELECTRONIQUE AGREES AU 31 MARS

Plus en détail

Partenariat Communauté Urbaine de Douala/SOCATUR pour la mise en place d un réseau de transport urbain et organisé dans la ville de Douala

Partenariat Communauté Urbaine de Douala/SOCATUR pour la mise en place d un réseau de transport urbain et organisé dans la ville de Douala VILLE DE DOUALA Partenariat Communauté Urbaine de Douala/SOCATUR pour la mise en place d un réseau de transport urbain et organisé dans la ville de Douala Par Jean YANGO Directeur des Etudes, de la Planification

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UN COMPTABLE CLIENTS GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE. OBJET : Recrutement d un Comptable Clients.

AVIS DE RECRUTEMENT UN COMPTABLE CLIENTS GROUPEMENT INTERBANCAIRE MONETIQUE DE TERMES DE REFERENCE. OBJET : Recrutement d un Comptable Clients. Lot P 10, Ouest Foire, Route de l Aéroport - BP : 8853 Dakar Yoff Tél : (221) 33 869 95 95 Fax : (221) 33 820 54 65 Email: gim-uemoa@gim-uemoa.org - Site Web: www.gim-uemoa.org AVIS DE RECRUTEMENT UN COMPTABLE

Plus en détail

COMMUNIQUE RELATIF AU RACHAT DES OBLIGATIONS «PAA

COMMUNIQUE RELATIF AU RACHAT DES OBLIGATIONS «PAA Port Autonome d Abidjan Société Nationale de droit ivoirien au capital social de F CFA 16 000 000 000 Siège social sis à la Rue A22 des Piroguiers, Boulevard du Port BP V85 Abidjan COTE D IVOIRE Tel. :

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIETE GENERALE SFH

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIETE GENERALE SFH PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES SOCIETE GENERALE SFH Société Anonyme au capital de 375 000 000 Euros Siège social : 17, cours Valmy 92800 Puteaux 445 345 507 R.C.S. Nanterre.

Plus en détail

ATELIER DE VALIDATION DU PROGRAMME

ATELIER DE VALIDATION DU PROGRAMME La Commission ATELIER DE VALIDATION DU PROGRAMME RÉGIONAL DE FACILITATION DES TRANSPORTS ET TRANSIT ROUTIERS DE L AFRIQUE DE L OUEST DOCUMENT DE PRÉSENTATION DU PROGRAMME ACCRA, LES 10, 11 & 12 NOVEMBRE

Plus en détail

RAPPEL DU PROFIL DE LA SOCIETE

RAPPEL DU PROFIL DE LA SOCIETE Paris, le 14 novembre 2013 SOMMAIRE Faits marquants au 30 septembre 2013 2 Analyse des activités 3 Finance et trésorerie 3 Analyse du compte de résultat 4 Adéquation des fonds propres 5 Perspectives 2013

Plus en détail

Gestion de la Chaine d Approvisionnement et de Distribution des contraceptifs et des produits de la santé de la reproduction (SR)

Gestion de la Chaine d Approvisionnement et de Distribution des contraceptifs et des produits de la santé de la reproduction (SR) Conférence «Population, développement etplanification familiale en Afrique de l Ouest francophone : l urgence d agir», Ouagadougou 8-10 février 2011 Gestion de la Chaine d Approvisionnement et de Distribution

Plus en détail

Gestion des Ressources Humaines

Gestion des Ressources Humaines Gestion des Ressources Humaines THEMES LIEU & PERIODE COUT INDIVIDUEL HT OUTILS MODERNES DE GESTION DES TECHNIQUE DE RECRUTEMENT, BILAN DE COMPETENCES & GESTION DE MOBILITE TABLEAU DE BORD, BILAN SOCIAL

Plus en détail

Par Claude d Almeida, mai 2012.

Par Claude d Almeida, mai 2012. 1 er FORUM ÉCONOMIQUE DU PATRONAT IVOIRIEN Thème : «MÉCANISMES INNOVANTS ET ALTERNATIFS DE FINANCEMENT DU SECTEUR PRIVÉ» Par Claude d Almeida, mai 2012. CLAUDE D ALMEIDA, CONSULTANT ANCIEN STATISTICIEN

Plus en détail

SECTEUR BANCAIRE I - CADRE REGLEMENTAIRE ET LEGAL

SECTEUR BANCAIRE I - CADRE REGLEMENTAIRE ET LEGAL SECTEUR BANCAIRE L année 2005 a été marquée par la promulgation de la loi relative au renforcement de la sécurité des relations financières et le parachèvement du programme de restructuration du système

Plus en détail

ARAB TUNISIAN BANK Société Anonyme au capital de 100.000.000 de Dinars Siège social : 9, Rue Hédi Nouira 1001 Tunis

ARAB TUNISIAN BANK Société Anonyme au capital de 100.000.000 de Dinars Siège social : 9, Rue Hédi Nouira 1001 Tunis INDICATEURS D ACTIVITE TRIMESTRIELS ARAB TUNISIAN BANK Société Anonyme au capital de 100.000.000 de Dinars Siège social : 9, Rue Hédi Nouira 1001 Tunis L Arab Tunisian Bank publie ci-dessous ses indicateurs

Plus en détail

CNIS. Cadre réglementaire et Bilan

CNIS. Cadre réglementaire et Bilan Direction Générale des Statistiques CNIS Collectestatistique de la Banque de France sur les véhicules de titrisation Cadre réglementaire et Bilan Direction Générale des Statistiques Direction des Statistiques

Plus en détail

LE MÉCANISME FINANCIER ELENA

LE MÉCANISME FINANCIER ELENA LE MÉCANISME FINANCIER ELENA Reinhard Six Division Efficacité Energétique et Renouvelables Banque européenne d investissement (BEI) Journée d information et d échanges, Besançon 8 novembre 2012 1 Banque

Plus en détail

Directeur Administratif et Financier

Directeur Administratif et Financier Symposium Régional pour les États africains sur le Financement des Infrastructures des Aéroports et tdes Services de la Navigation Aéi Aérienne EXPERIENCE DE L ASECNA LASECNA Présentée par Mr Ahmed Salem

Plus en détail

Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007. N/Réf. : G6 211 033. Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi

Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007. N/Réf. : G6 211 033. Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi N/Réf. : G6 211 033 RÈGLEMENT NO 9 portant sur la gestion financière du Collège Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007 Note : L utilisation

Plus en détail

P24 Ivoire Hydro Energy S.A

P24 Ivoire Hydro Energy S.A P24 Ivoire Hydro Energy S.A CTI PFAN West Africa Regional Coordinator Albert Boateng E-mail : albert.boateng@ppl-int.com Phone : (233) 275960468 Mentor David Achi E-mail : achidavid@yahoo.fr Phone : 225

Plus en détail

BANK OF AFRICA BENIN RAPPORT SPECIAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES CONVENTIONS REGLEMENTEES Exercice clos le 31 décembre 2011

BANK OF AFRICA BENIN RAPPORT SPECIAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES CONVENTIONS REGLEMENTEES Exercice clos le 31 décembre 2011 BANK OF AFRICA BENIN RAPPORT SPECIAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES CONVENTIONS REGLEMENTEES Exercice clos le 31 décembre 2011 BOA Benin Assemblée Générale Approbation des comptes 2011 Page 27 of

Plus en détail

Monsieur le Président Directeur Général de la Banque Nationale d Investissement,

Monsieur le Président Directeur Général de la Banque Nationale d Investissement, Projet Allocution de Monsieur le Ministre de l Economie et des Finances, Monsieur Charles KOFFI DIBY Cérémonie de Présentation Officielle de BNI GESTION Juillet 2009 Monsieur le Président de la Banque

Plus en détail

Le guide de la microfinance

Le guide de la microfinance Sébastien Boyé, Jérémy Hajdenberg, Christine Poursat Le guide de la microfinance Microcrédit et épargne pour le développement Préface de Maria Nowak, 2006 ISBN : 2-7081-3664-X Sommaire Préface... 11 Quelques

Plus en détail

Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné «Emprunt Subordonné BIAT 2014» sans recours à l Appel Public à l Epargne

Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné «Emprunt Subordonné BIAT 2014» sans recours à l Appel Public à l Epargne Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE Société Anonyme au capital de 170.000.000 Dinars Siège Social : 70-72, Avenue Habib Bourguiba - Tunis Registre du Commerce

Plus en détail

Primonial - Document non destiné à la clientèle ------- Octobre 2011

Primonial - Document non destiné à la clientèle ------- Octobre 2011 2 LA SOLUTION SCPI : POURQUOI? La solution SCPI est adaptée à différents profils d aversion au risque. La solution SCPI répond à de multiples objectifs patrimoniaux. Les SCPI fiscales permettent aux associés

Plus en détail

BOAD en Bref. Edition 2013 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

BOAD en Bref. Edition 2013 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD en Bref Edition 2013 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT LA BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT EN BREF 1. CRÉATION ET OBJET La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) est l institution

Plus en détail