Intégration des menuiseries dans les parois à ossature bois

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Intégration des menuiseries dans les parois à ossature bois"

Transcription

1 Intégration des menuiseries dans les parois à ossature bois Focus sur l étanchéité à l air Etats Généraux du Bois - Angers 19 Septembre 2013

2 Intégration des menuiseries dans les parois à ossature bois Contexte : Accroissement des exigences (RT 2012) Futur DTU 41.2 Elévation des bâtiments (ossatures porteuses et façades rideaux) Contenu des DTU actuels : DTU 31.2 : quelques généralités DTU 36.5 : annexe «ossature bois» obsolète DTU 41.2 : non abordé

3 Intégration des menuiseries dans les parois à ossature bois Evolutions normatives DTU 31.2 en cours de révision DTU 41.2 en cours de révision DTU 36.5 prochainement révisé => démarrage 2014 Etudes spécifiques en cours Publication d un Guide Pratique RAGE «intégration des menuiseries extérieures dans des murs à ossature bois» (solutions techniques validées par voie d essai) => publication fin 2013

4 Intégration des menuiseries dans les parois à ossature bois Choix des matériaux : Menuiseries Films souples Calfeutrements Eléments adhésifs

5 Choix des menuiseries (FD DTU 36.5 partie 3) Région de vent et catégorie de terrain : cf Eurocode 1

6 Les films pare-vapeur Spécifications techniques Films polyéthylène ou polyester Références normatives: conformes à NF EN Caractéristiques mécaniques minimales : Résistance en traction en [N/5 cm] : 100 Résistance à la déchirure au clou [N] : 40

7 Les mastics Mastics à extruder Conformes et classés selon NF EN ISO et répondre aux exigences de la norme NF EN Au vu des déformations rencontrées sur les éléments et composants des parois à ossature bois, les mastics utilisés sont de classe F 25 E. Selon les supports, des essais de convenance doivent être réalisés. => La certification marque, «Label SNJF», permet d attester des classes des mastics de calfeutrement. Mastics en cordons préformés Ces mousses imprégnées pré-comprimées sont conformes aux spécifications de la norme NF P ou NF P ou NF P

8 Les bandes et accessoires adhésifs Les bandes ou surfaces adhésives sont utilisées pour le jointoiement des membranes souples : Entre elles Avec un élément en bois Avec des panneaux à base de bois Avec du béton Avec du métal Avec des gaines plastiques

9 Les bandes et accessoires adhésifs Propriétés devant être vérifiées : Résistance au cisaillement sens transverse avant et après vieillissement selon NF EN Résistance au cisaillement sens longitudinal avant et après vieillissement selon NF EN Résistance au pelage selon NF EN Critères Résistance Au cisaillement (neuf) Au cisaillement (vieilli) Spécifications d essai Pour les adhésifs, largeur utile testée Pour les mastics, recouvrement de 12,5 mm Délai de stabilisation avant essai : -mastic: une semaine, ou défini par le fabricant -adhésif: 24 heures ou défini par le fabricant Pour les adhésifs, largeur utile testée Pour les mastics, recouvrement de 12,5 mm 40 N Critère de conformité (unité : N/50 mm) supérieure ou égale à 50% de la valeur initiale et 30 N minimum Au pelage Pour les adhésifs, largeur utile testée Pour les mastics, recouvrement de 12,5 mm 25 N

10 Exemples de conceptions et de mise en œuvre

11 Applique intérieure volets battants

12 Applique intérieure volets battants

13 Tunnel volets battants

14 Applique intérieure volet roulant

15 Applique intérieure volet roulant

16 Applique intérieure porte-fenêtre et VB

17 Pose en tunnel Seuil adapté pour accessibilité PMR

18 Pose en tunnel Volet roulant extérieur pour bâtiments passifs

19 CORDONS DE MASTIC

20 LIAISONS ENTRE CHÂSSIS

21 LIAISONS ENTRE CHÂSSIS

22 LIAISONS ENTRE CHÂSSIS

23 CHÂSSIS A SOUFFLET

24 CHÂSSIS A SOUFFLET

25 CHÂSSIS COULISSANTS

26 CANONS DE SERRURES

27 TEST D INFILTROMETRIE

28 MERCI POUR VOTRE ATTENTION!

SOMMAIRE ÉTAPE 1 ÉTAPE 2 ÉTAPE I 5 PRÉALABLES À LA MISE EN ŒUVRE DIMENSIONNER. Avant-propos...3

SOMMAIRE ÉTAPE 1 ÉTAPE 2 ÉTAPE I 5 PRÉALABLES À LA MISE EN ŒUVRE DIMENSIONNER. Avant-propos...3 SOMMAIRE Avant-propos...3 ÉTAPE 1 OPÉRATIONS ÉTAPE 2 DIMENSIONNER ÉTAPE 3 CONCEPTION PRÉALABLES À LA MISE EN ŒUVRE 1 Mesurer la largeur de la baie... 11 2 Mesurer la hauteur de la baie... 12 3 Mesurer

Plus en détail

Mise en œuvre des bardages bois. 6 juillet 2012

Mise en œuvre des bardages bois. 6 juillet 2012 Maelenn JOSSET bois 6 juillet 2012 DTU 41.2 : Aide à la conception des bardages bois (attention, actuellement en cours de révision) prescriptions applicables aux matériaux conditions de mise en œuvre règles

Plus en détail

CALFEUTREMENT. 92038 PARIS LA DEFENSE CEDEX - Tél : 01 47 17 69 37 - Fax : 01 47 17 69 37 www.ufme.fr

CALFEUTREMENT. 92038 PARIS LA DEFENSE CEDEX - Tél : 01 47 17 69 37 - Fax : 01 47 17 69 37 www.ufme.fr CALFEUTREMENT DES MENUISERIES Document d information Déc. 2014 RECOMMANDATIONS G É N É R A L E S P O U R LA MISE EN ŒUVRE DES FENÊTRES ET PORT ES EXTÉRIEURES DANS LES CONSTRUCTIONS NEUVES OU EN RÉNOVATION

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS Maryse SARRE CSTB Expérience française dans le domaine de l isolation par l intérieur en construction neuve ou en rénovation Journée 16 septembre 2010 PAGE 1 Techniques

Plus en détail

SOMMAIRE. Gamme bois 58. Pages

SOMMAIRE. Gamme bois 58. Pages Pages Gamme bois 8 SOMMAIRE 1 A - Rappels normatifs 2 A1 - Types de menuiseries et schémas 3-4 A2 - Recommandations de mise en œuvre A3 - Accessibilité aux bâtiments 7 B - Descriptif produits B1 - Fenêtres

Plus en détail

SOMMAIRE Documentation technique mixte 2011

SOMMAIRE Documentation technique mixte 2011 SOMMAIRE Documentation technique mixte 2011 Pages 1 A - Rappels normatifs 2 A1 - Types de menuiseries et schémas 3-4 A2 - Recommandations de mise en œuvre A3 - Accessibilité aux bâtiments 7 B - Descriptif

Plus en détail

Pour la mise en œuvre proprement dite du système ISOLASUP Evolution, se conformer :

Pour la mise en œuvre proprement dite du système ISOLASUP Evolution, se conformer : Mise à jour du mardi 6 janvier 2015 Ce cahier technique de pose présente les principes de mise en œuvre spécifiques de menuiseries sur système ISOLASUP Evolution. Il ne se substitue pas aux prescriptions

Plus en détail

Guide technique spécialisé pour la constitution d un dossier de demande d Avis Technique : systèmes d étanchéité à l air des parois de bâtiment

Guide technique spécialisé pour la constitution d un dossier de demande d Avis Technique : systèmes d étanchéité à l air des parois de bâtiment Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 20 Produits et procédés spéciaux d isolation Guide technique spécialisé pour la constitution d un dossier de demande d Avis Technique

Plus en détail

PERFORMANCES ACOUSTIQUES :

PERFORMANCES ACOUSTIQUES : FICHE CONSEIL N 10 PERFORMANCES ACOUSTIQUES : LES BONNES PRATIQUES DE MISE EN ŒUVRE. La performance acoustique des ouvrages en plaques de plâtre (cloison, contre-cloison, plafond) dépend non seulement

Plus en détail

Outils et guides à disposition des entreprises

Outils et guides à disposition des entreprises Sécurité incendie Outils et guides à disposition des entreprises Union des Métiers du Bois UMB FFB R. Maufront Guide de la sécurité incendie pour les menuisiers agenceurs Guide cible les chantiers de réhabilitation

Plus en détail

Performance énergétique et mise en

Performance énergétique et mise en Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois 5 à 7 de l éco-construction Pierre LERICHE et Stéphane BRUNIERE GUILHERAND GRANGES le 26/02/2015 Présentation de CERIBOIS Présentation

Plus en détail

SOMMAIRE Avant-propos Les produits isolants Informations - Connaissances générales Épaisseur de l isolant Précautions contre la condensation

SOMMAIRE Avant-propos Les produits isolants Informations - Connaissances générales Épaisseur de l isolant Précautions contre la condensation SOMMAIRE Avant-propos......................................... 5 Domaine d application du guide.............................. 6 Les produits isolants................................... 9 Les laines minérales....................................

Plus en détail

Fermetures. Sa fonction originelle de base est le contrôle solaire mais elle s est enrichie au point de participer au clos du bâtiment :

Fermetures. Sa fonction originelle de base est le contrôle solaire mais elle s est enrichie au point de participer au clos du bâtiment : Composants de menuiserie Fermetures Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certifications Acquis environnementaux Définition : Ouvrage mis en œuvre au

Plus en détail

DECLARATION DES PERFORMANCES N DP-HYBRIS Version 008 - FR HYBRIS, ALVEOL R ou THERMO AIR

DECLARATION DES PERFORMANCES N DP-HYBRIS Version 008 - FR HYBRIS, ALVEOL R ou THERMO AIR 1. Code d identification unique du produit type : 2. Numéro de type, de lot ou de série ou tout autre élément permettant l identification du produit de construction conformément à l article 11, paragraphe

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT D UN Volet compact à lames orientables

DÉVELOPPEMENT D UN Volet compact à lames orientables DÉVELOPPEMENT D UN Volet compact à lames orientables NOTRE OFFRE Utiliser nos TECHNOLOGIES et notre CAPACITÉ À INNOVER pour vous aider à répondre à vos problématiques techniques AVANT PROJET DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Construction à Ossature Bois. Guide technique DE LA FIXATION INNOVATION MADE IN FRANCE

Construction à Ossature Bois. Guide technique DE LA FIXATION INNOVATION MADE IN FRANCE Construction à Ossature Bois Guide technique DE LA FIXATION INNOVATION MADE IN FRANCE Développer et produire en France, c est défendre nos valeurs... moins de GFD, UN EXPERT AU SERVICE DE LA CONSTRUCTION

Plus en détail

des transferts de vapeur d eau :

des transferts de vapeur d eau : Des cas particuliers pour la gestion des transferts de vapeur d eau : - Toitures terrasses en bois - Opérations de réhabilitation avec le bois Julien Lamoulie Angers, le 25 Septembre 2013 Toitures terrasses

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques

GUIDE PRATIQUE. Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation. > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques GUIDE PRATIQUE Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation > Plafonds, habillages, cloisons, doublages, parois de gaines techniques En application des normes NF DTU 25.41 et 25.42 2 e ÉDITION

Plus en détail

Extraits de CCPT ISOPRE 2.0 Solution ISOPRE 2.0

Extraits de CCPT ISOPRE 2.0 Solution ISOPRE 2.0 Page 2 Pour faciliter la rédaction de vos CCTP, Spurgin met à votre disposition des extraits de CCTP liés spécifiquement aux solutions de l ISOPRE 2.0. Au-delà du gain de temps, ces éléments facilitent

Plus en détail

Chapes et dalles sur plancher bois

Chapes et dalles sur plancher bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Chapes et dalles sur plancher bois A. Onillon 1 Chapes et dalles sur plancher bois Arnaud Onillon Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux 2 Chapes et dalles

Plus en détail

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP.

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP. IDE A LA REDACTION D UN CCTP : Prescriptions particulières PLANCHERS BAS Allotissement SE 26/07/2013 REAMBULE Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme

Plus en détail

Blanc. Unité d emballage : voir liste des prix Longueur de rouleau : 25,00 m Largeur de rouleau : 5,00 m Poids de rouleau : 18,125 kg

Blanc. Unité d emballage : voir liste des prix Longueur de rouleau : 25,00 m Largeur de rouleau : 5,00 m Poids de rouleau : 18,125 kg Toitures Fiche technique Édition 03.2011 Identificatie no. 02 09 45 05 100 0 000006 Version no. 4 Sarnavap 500E Pare-vapeur Description de produit Sarnavap 500E est un pare-vapeur sans trame à base de

Plus en détail

LAINE DE VERRE ISOVER Programme stock

LAINE DE VERRE ISOVER Programme stock IBR 16 rue du Président Kennedy 28110 LUCE Tél. : 02 37 91 29 70 - Fax : 02 37 91 29 89 LAINE DE VERRE ISOVER Programme stock COMBLES ET PLAFONDS Isoconfort 35 ACERMI N 03/018/340 Panneau semi-rigide à

Plus en détail

efigreen alu 80 mm en garde-fou 100 mm en référence isolant thermique polyuréthane sous étanchéité des toitures-terrasses sous revêtement autoprotégé

efigreen alu 80 mm en garde-fou 100 mm en référence isolant thermique polyuréthane sous étanchéité des toitures-terrasses sous revêtement autoprotégé EFIGREEN ALU 80 en garde-fou 100 en référence l Réglementation Thermique 2005 l isolant thermique polyuréthane sous étanchéité des toitures-terrasses sous revêtement autoprotégé efigreen alu efigreen alu

Plus en détail

Les formations à la conception de bâtiments bois à haute performance énergétique

Les formations à la conception de bâtiments bois à haute performance énergétique Les formations à la conception de bâtiments bois à haute performance énergétique Soirée technique du 18 Juin 2012 Servane NYS - Chargée d affaires formation Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose,

Plus en détail

ETANCHEITE A L AIR Guide technique de mise en œuvre

ETANCHEITE A L AIR Guide technique de mise en œuvre ETANCHEITE A L AIR Guide technique de mise en œuvre Janvier 2015 La performance énerg nergétique La règlementation thermique 2012 impose en France de nouvelles performances énergétiques des bâtiments afin

Plus en détail

Sensibilisation Qualité de la mise en œuvre et étanchéité à l air

Sensibilisation Qualité de la mise en œuvre et étanchéité à l air Sensibilisation Qualité de la mise en œuvre et étanchéité à l air 1 Nouvelles exigences 2 Nouvelles exigences 50 KWh/an/m² BEPOS (Bat Energie positive) Bâtiment passif RT 2012 (ex niveau BBC) RT 2005 Moyenne

Plus en détail

Bois lamellé-collés. Elément structurel obtenu par collage de lamelles de bois dont le fil est généralement parallèle.

Bois lamellé-collés. Elément structurel obtenu par collage de lamelles de bois dont le fil est généralement parallèle. Bois de structure Bois lamellé-collés Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certification Acquis environnementaux Définition Elément structurel obtenu

Plus en détail

Pose de menuiseries. Plan général. Les fonctions de la menuiseries. Terminologie. Généralités de mise en œuvre. Pose en neuf. Pose en rénovation

Pose de menuiseries. Plan général. Les fonctions de la menuiseries. Terminologie. Généralités de mise en œuvre. Pose en neuf. Pose en rénovation Les fonctions de la menuiseries Pose de menuiseries Plan général Terminologie Généralités de mise en œuvre Pose en neuf Pose en rénovation Les volets roulants La ventilation 1 Les fonctions de la menuiserie

Plus en détail

Pathologies accidentelles des façades en béton

Pathologies accidentelles des façades en béton Les points sensibles pour les professionnels Pathologies accidentelles des façades en béton Cette plaquette a pour but de répertorier les pathologies accidentelles de façade les plus courantes et les solutions

Plus en détail

mb rock mb rock + 0,40

mb rock mb rock + 0,40 MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à ossature bois entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double

Plus en détail

Introduction. Les caractéristiques de performances énergétiques des fenêtres, et leurs fermetures et protections solaires associées

Introduction. Les caractéristiques de performances énergétiques des fenêtres, et leurs fermetures et protections solaires associées Introduction Les caractéristiques de performances énergétiques des fenêtres et leurs fermetures et protections solaires associées Les fenêtres ont un statut bien particulier du fait de leurs impacts multiples

Plus en détail

infosteel Journée d études EN1090 Wavre 9/10 décembre 2010

infosteel Journée d études EN1090 Wavre 9/10 décembre 2010 Journée d études EN1090 Wavre 9/10 décembre 2010 Protection contre la corrosion. Ir. MASSART Pascal Service Public de Wallonie Direction des Structures Métalliques. Protection contre la corrosion Prescriptions

Plus en détail

4 systèmes en double couche de laine de roche à poser entre chevrons en combles aménagés.

4 systèmes en double couche de laine de roche à poser entre chevrons en combles aménagés. combles aménagés double couche NOUVEAU 4 systèmes en double couche de laine de roche à poser entre chevrons en combles aménagés. Système EXPERT DELTAROCK + ROCKPLUS Pour isoler tous les écarts entre chevrons

Plus en détail

TERRASSES ACCESSIBLES Dallage sur lit de sable

TERRASSES ACCESSIBLES Dallage sur lit de sable TERRASSES ACCESSIBLES Dallage sur lit de sable 1. Support en béton 3. Première couche en DERBICOAT soudé ou collé à la DERBIBOND S 4. Deuxième couche en DERBIGUM SP3 soudé ou collé à la DERBIBOND S 5.

Plus en détail

Rapport d'évaluation CCMC 13519-R Legerclad (Air Barrier Material)

Rapport d'évaluation CCMC 13519-R Legerclad (Air Barrier Material) CONSTRUCTION Rapport d'évaluation CCMC 13519-R Legerclad (Air Barrier Material) RÉPERTOIRE Réévalué Révisé Jamais Réévaluation Non : : NORMATIF : 07 27 09.02 Publié en : 2013-03-07 Réévaluation cours :

Plus en détail

Résistance au feu des produits de construction

Résistance au feu des produits de construction Résistance au feu des produits de construction Un recueil sur CD-ROM Référence : 3132131 CD ISBN : 978-2-12-132131-8 Année d édition : 2015 Analyse Résistance au feu des produits de construction présente

Plus en détail

PRÉSERFOND PRB DOMAINE D EMPLOI CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES RÉSINE DE PROTECTION À L EAU SOUS CARRELAGES (SPEC) Forme un film étanche et souple.

PRÉSERFOND PRB DOMAINE D EMPLOI CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES RÉSINE DE PROTECTION À L EAU SOUS CARRELAGES (SPEC) Forme un film étanche et souple. PRB DOMAINE D EMPLOI SOLS ET MURS INTÉRIEURS PRIVATIFS ET COLLECTIFS SOLS EXTÉRIEURS ABRITÉS (LOGGIAS) USAGE Neuf et rénovation. Parois de locaux humides EB+ et EC. Sols de locaux U4, P3, E3 (sans siphon

Plus en détail

Intégration des menuiseries extérieures dans des parois à ossature bois

Intégration des menuiseries extérieures dans des parois à ossature bois GUIDE Intégration des menuiseries extérieures dans des parois à ossature bois Ouvrages neufs Fiche FC 3 1. Introduction et informations sur l utilisation de ce guide... 7 1.1. Domaine d application...

Plus en détail

Sécurité incendie. Outils et guides à disposition des entreprises

Sécurité incendie. Outils et guides à disposition des entreprises Sécurité incendie Outils et guides à disposition des entreprises Union des Métiers du Bois UMB FFB Etats Généraux du bois Angers 2014 R. Maufront Guide de la sécurité incendie pour les menuisiers agenceurs

Plus en détail

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face

deltarock mb rock CONSEIL ROCKWOOL Isoler les planchers bois en sous-face deltarock ou MB ROCK DELTAROCK et MB ROCK sont des panneaux de laine de roche mono densité rigide utilisés pour l isolation thermique entre éléments de structure (solives, poutrelles ) avant la pose du

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DELTA -THENE Mise en œuvre comme pare-vapeur dans le cadre de piscines.

GUIDE TECHNIQUE DELTA -THENE Mise en œuvre comme pare-vapeur dans le cadre de piscines. GUIDE TECHNIQUE DELTA -THENE Mise en œuvre comme pare-vapeur dans le cadre de piscines. Introduction L étanchéité à l air d une paroi à ossature bois ou d une toiture isolée en pente est une notion primordiale

Plus en détail

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations ayant trait à la qualité acoustique des produits de construction utilisés dans les écrans Les recommandations relatives à la

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

Mise en Œuvre des Fenêtres et Isolation Thermique par l Extérieur (ITE)

Mise en Œuvre des Fenêtres et Isolation Thermique par l Extérieur (ITE) Mise en Œuvre des Fenêtres et Isolation Thermique par l Extérieur (ITE) Ludivine MENEZ Union des Fabricants de Menuiseries Extérieures (UFME) Mercredi 6 novembre 2013, BATIMAT 1 Mise en Œuvre des Fenêtres

Plus en détail

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques ROCKMUR KRAFT Panneau semi-rigide, revêtu d un pare-vapeur kraft polyéthylène. Le + produit : Large gamme d'épaisseurs, disponibles de 45 à 225 mm. Caractéristiques techniques DIPLÔMES acermi KEYMARK 02/015/025

Plus en détail

Les dossiers Knauf. LES SOLUTIONS PERMÉABILITÉ À L AIR knauf

Les dossiers Knauf. LES SOLUTIONS PERMÉABILITÉ À L AIR knauf Les dossiers Knauf 2014 LES SOLUTIONS PERMÉABILITÉ À L AIR knauf Les dossiers Knauf Les solutions perméabilité à l air Knauf Principes de l isolation thermique par l intérieur Les solutions Knauf pour

Plus en détail

Cahier des charges illbruck TP600 illmod 600 et TP601 Cordon illmod 600c. Système d étanchéité de classe 1 pour Joints de Menuiserie et de Facade

Cahier des charges illbruck TP600 illmod 600 et TP601 Cordon illmod 600c. Système d étanchéité de classe 1 pour Joints de Menuiserie et de Facade Cahier des charges illbruck TP600 illmod 600 et TP601 Cordon illmod 600c Système d étanchéité de classe 1 pour Joints de Menuiserie et de Facade Enquête Technique SOCOTEC France Référence de l avis : HAD3531/1

Plus en détail

ONDUTISS. Imperméables souples et légers. Ecrans souples de sous-toiture. www.onduline.com. CE Norme NF EN 13859-1

ONDUTISS. Imperméables souples et légers. Ecrans souples de sous-toiture. www.onduline.com. CE Norme NF EN 13859-1 ONDUTISS Ecrans souples de sous-toiture CE Norme NF EN 13859-1 Imperméables souples et légers www.onduline.com ONDUTISS Ondutiss : les écrans souples de sous-toiture pour une meilleure protection de l

Plus en détail

aux portes, fenêtres et fermetures

aux portes, fenêtres et fermetures Projet financé par l UE Le marquage CE appliqué aux portes, fenêtres et fermetures Marc GOESSEL Adjoint au Chef de Division CSTB BAIES et VITRAGES Pour un accès libre au marché européen! Fenêtres et Portes

Plus en détail

STEICO solutions constructives

STEICO solutions constructives STEICO solutions constructives Charpente support des éléments de couverture par l intermédiaire de contrelattes avec une fixation adaptée Grand choix de couvertures possibles Isolation pour charpente apparente

Plus en détail

du TRISO-SUPER 9 max et de la laine minérale 0 Résistance thermique Nombre de films réflecteurs : 6 Épaisseur : env. 22 mm

du TRISO-SUPER 9 max et de la laine minérale 0 Résistance thermique Nombre de films réflecteurs : 6 Épaisseur : env. 22 mm Édition 2010 ISOLANTS MINCES MULTI-RÉFLECTEURS ACTIS TRISO-SUPER 9 Fiche Technique TOITURES COMBLES MURS PLANCHERS PLAFONDS P R O C É D U R E D A G R É M E N T T E C H N I Q U E E U R O P É E N E N C O

Plus en détail

DOUBLAGES ISOLANTS À HAUTES PERFORMANCES THERMIQUE ET ACOUSTIQUE

DOUBLAGES ISOLANTS À HAUTES PERFORMANCES THERMIQUE ET ACOUSTIQUE DOUBLAGES ISOLANTS À HAUTES PERFORMANCES THERMIQUE ET ACOUSTIQUE Logements individuels Collectifs Établissement de santé Enseignements Hôteliers Centres commerciaux Neuf Rénovation R, la nouvelle valeur

Plus en détail

SOCOTEC. Points sensibles de la RT2012 et articulations avec la réglementation. Pour la maîtrise des risques et l amélioration des performances

SOCOTEC. Points sensibles de la RT2012 et articulations avec la réglementation. Pour la maîtrise des risques et l amélioration des performances SOCOTEC Points sensibles de la RT2012 et articulations avec la réglementation Pour la maîtrise des risques et l amélioration des performances David RETIERE / david.retiere@socotec.fr 31/05/2012 Sommaire

Plus en détail

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double

FERMACELL cloisons non porteuses Parement double Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Les cloisons FERMACELL double peau sont des cloisons distributives non porteuses

Plus en détail

sur mesure Solutions modulaires en kit

sur mesure Solutions modulaires en kit FortEs de leur conception innovante, nos solutions modulaires en kit se montent rapidement et simplement, sans moyen de levage, quel que soit l environnement d accueil. Standards ou sur mesure, provisoires

Plus en détail

ÉTANCHÉITÉ À L AIR. La lisse basse

ÉTANCHÉITÉ À L AIR. La lisse basse ÉTANCHÉITÉ À L AIR Au-delà de leurs caractéristiques et valeurs techniques élevées, les produits présentés sont tous des produits 3 en 1 ; en effet, ils assurent l étanchéité à l eau, à l air et une protection

Plus en détail

DESCRIPTIF DE NOS KITS SÉRIE PRIVILÈGE. FONDATION *Options (sur demande) * Polyfoam D BR50mm 2500mm x 600mm

DESCRIPTIF DE NOS KITS SÉRIE PRIVILÈGE. FONDATION *Options (sur demande) * Polyfoam D BR50mm 2500mm x 600mm DESCRIPTIF DE NOS KITS SÉRIE PRIVILÈGE FONDATION *Options (sur demande) Lisse de fondation 140mm x 40mm autoclave * Magrufol (delta MS) 20mx1m50 Boulon d'ancrage diam 10 * Drain agricole diam 100 x 50ML

Plus en détail

Étanchéité à l air. Sessions d information pratiques Électriciens, sanitaristes, chauffagistes

Étanchéité à l air. Sessions d information pratiques Électriciens, sanitaristes, chauffagistes Étanchéité à l air Sessions d information pratiques Électriciens, sanitaristes, chauffagistes Lassoie Laurent CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction 2012 Introduction Mesure de l étanchéité

Plus en détail

A B C. Bois & dérivés ctba BOIS MASSIFS STRUCTURAUX. Définition : Caractéristiques et dimensionnement :

A B C. Bois & dérivés ctba BOIS MASSIFS STRUCTURAUX. Définition : Caractéristiques et dimensionnement : Application Bois Construction Assemblages Bois et dérivés Conception système A B C Centre technique du bois et de l ameublement 2007 Reproduction interdite. BOIS MASSIFS STRUCTURAUX Définition : Bois sciés

Plus en détail

1.- SYSTÈME ENVELOPPE...

1.- SYSTÈME ENVELOPPE... INDEX.- SYSTÈME ENVELOPPE.....- Dallages et planchers sur vide sanitaire......- Dalles.....- Murs de façades......- Partie opaque des parois verticales extérieures......- Baies de façade.....- Couvertures...

Plus en détail

Cloisons et contre-cloisons PRÉGYMÉTALTM

Cloisons et contre-cloisons PRÉGYMÉTALTM PRÉGYMÉTAL 70 Fixation des rails au sol, Locaux secs 72 Jonction au sol - Locaux humides 74 Cloison en bord de dalle 76 Fixation des rails sous plancher 77 Fixation des rails sous plafond PRÉGYMÉTAL 78

Plus en détail

BARDAGE BOIS RECONSTITUE COULEUR Manuel technique

BARDAGE BOIS RECONSTITUE COULEUR Manuel technique BARDAGE BOIS RECONSTITUE COULEUR Manuel technique DOSSIER TECHNIQUE A. Description 1. Principe 1.1 Généralité Le bardage extérieur OTAWA est un clin extérieur constitué de lames à base de panneaux de fibres

Plus en détail

NOUVEAU. Nouvelle languette débordante pour une étanchéité à l air et à l eau maximale ISOLANT MINCE TRISO-LAINE LANGUETTE DEBORDANTE

NOUVEAU. Nouvelle languette débordante pour une étanchéité à l air et à l eau maximale ISOLANT MINCE TRISO-LAINE LANGUETTE DEBORDANTE NOUVEAU LANGUETTE DEBORDANTE Nouvelle languette débordante pour une étanchéité à l air et à l eau maximale ISOLANT MINCE TRISO-LAINE ISOLANT MINCE TRISO-LAINE MAX Un isolant mince unique Isolant à base

Plus en détail

Avis Technique 2/10-1434*02 Add

Avis Technique 2/10-1434*02 Add Avis Technique 2/10-1434*02 Add Additif à l Avis Technique 2/10-1434 et 2/10-1434*01 Add Avant d utiliser ce système, il est indispensable de prendre connaissance de l Avis Technique 2/10-1434 en tenant

Plus en détail

Protocole de préparation des éprouvettes d essai de portes et de fenêtres

Protocole de préparation des éprouvettes d essai de portes et de fenêtres Étiquetage des produits de construction ou de revêtement de mur ou de sol et des peintures et vernis sur leurs émissions de polluants volatils selon le décret n 2011-321 du 23 mars 201 1 et l arrêté du

Plus en détail

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP.

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP. IDE A LA REDACTION D UN CCTP: Prescriptions particulières MURS PORTEURS INTERIEURS Allotissement S 26/07/2013 REAMBULE Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré

Plus en détail

1.2 Réglementation acoustique relative aux bâtiments d habitation... 19

1.2 Réglementation acoustique relative aux bâtiments d habitation... 19 GRP : broches veritas JOB : isolation DIV : 9b tdm p. 1 folio : 275 --- 10/12/014 --- 15H48 Sommaire... 5 Sigles et abréviations... 7 Avant-propos... 9 CHAPITRE 1 Réglementation acoustique... 11 1.1 Critères

Plus en détail

Couvraneuf. JD - JointoSoupl Profilés souples d obturation et d étanchéité pour les joints de dilatation et de construction

Couvraneuf. JD - JointoSoupl Profilés souples d obturation et d étanchéité pour les joints de dilatation et de construction www.cs-france.fr Couvraneuf n EPDM Haute Qualité n Etanchéité Verticale/Horizontale n Résistance aux UV n Elasticité n Isolation Thermique/Phonique JD - JointoSoupl Profilés souples d obturation et d étanchéité

Plus en détail

Avis Technique 20/14-308

Avis Technique 20/14-308 Avis Technique 20/14-308 Produit d isolation thermique de mur Thermal insulation product for wall Wärmedämmstoffe von Gebäudewänden Produit d isolation thermique par l intérieur de mur Métisse RT - Coton

Plus en détail

FERMACELL. Détails de construction Façades ventilées crépies (façades rideaux)

FERMACELL. Détails de construction Façades ventilées crépies (façades rideaux) FERMACELL Détails de construction Façades ventilées crépies (façades rideaux) Table des matières. Généralités.................... Conditions, système de crépi... Composition du système...... Fixation sur

Plus en détail

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE NOTE D INFORMATION TECHNIQUE Concernant l installation des vérandas concernées par la RT 2012 en maisons individuelles Cette note a été établie à partir des textes réglementaires suivant : - Arrêté du

Plus en détail

LITAFEU JOINT COUPE FEU. Propriétés. Performances. Domaines d application. Sécurité. Stockage. Conditionnement. Mise en œuvre P 1/8

LITAFEU JOINT COUPE FEU. Propriétés. Performances. Domaines d application. Sécurité. Stockage. Conditionnement. Mise en œuvre P 1/8 P 1/8 LITAFEU JOINT COUPE FEU Date d actualisation : 23 juillet 2012 Propriétés Le LITAFEU est constitué de fibres minérales incombustibles, imputrescibles, insérées dans une résille de fibres de verre.

Plus en détail

Etats Généraux Angers. Actualités Normatives et Règlementaires. le 11 octobre 2012. LE NEVÉ Serge, FCBA

Etats Généraux Angers. Actualités Normatives et Règlementaires. le 11 octobre 2012. LE NEVÉ Serge, FCBA Etats Généraux Angers le 11 octobre 2012 Actualités Normatives et Règlementaires LE NEVÉ Serge, FCBA Construction bois Les outils en cours de préparation DTU 31-2 CATALOGUE BOIS CONSTRUCTION DTU 31-4 FACADES

Plus en détail

Document Technique d'application

Document Technique d'application Document Technique d'application Référence Avis Technique 20+9/14-318 Annule et remplace l Avis Technique 20+9/10-184 Système d étanchéité à l air à l aide d une membrane hygro-régulante pour un procédé

Plus en détail

Principes de mise en œuvre

Principes de mise en œuvre Principes de mise en œuvre Chape hydraulique ou mortier de pose avec revêtement scellé Les isolants Knauf sont mis en œuvre conformément à la norme NF P 61-20. Ils sont posés de préférence en une seule

Plus en détail

Guide de Préconisations. Avril 2016. Ministère de l Intérieur - Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises

Guide de Préconisations. Avril 2016. Ministère de l Intérieur - Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises Guide de Préconisations Protection contre l incendie des façades béton ou maçonnerie revêtues de systèmes d isolation thermique extérieure par enduit sur polystyrène expansé (ETICS-PSE) Avril 2016 Ministère

Plus en détail

DTU 36.5. Le Remplacement des. Menuiseries Extérieures. en Rénovation

DTU 36.5. Le Remplacement des. Menuiseries Extérieures. en Rénovation Le Remplacement des Menuiseries Extérieures en Rénovation DTU 36.5 Les menuiseries un marchéde 12 millions de fenêtres Ce marché des fenêtres en rénovation a étésoutenu par le Crédit d Impôt en faveur

Plus en détail

PPRT - Comment évaluer la résistance des. effet de surpression?

PPRT - Comment évaluer la résistance des. effet de surpression? PPRT - Comment évaluer la résistance des fenêtres dans la zone 20-50 mbar d un effet de surpression? Journée SPPPI Toulouse - Albi, 31/01/2013 DRA-13 13-133415 133415-00696A Benjamin LE-ROUX (INERIS) Plan

Plus en détail

Nous répondons au Label BBC - Effinergie

Nous répondons au Label BBC - Effinergie Nous répondons au Label BBC - Effinergie Pour pouvoir obtenir le Label BBC Effinergie, l exigence principale est de ne pas dépasser une valeur de consommation de : 50 kwh d énergie primaire par m² de Surface

Plus en détail

Schüco Véranda Systèmes CMC 60 / 65 : des performances évaluées par le CSTB

Schüco Véranda Systèmes CMC 60 / 65 : des performances évaluées par le CSTB Schüco Véranda Systèmes CMC 60 / 65 : des performances évaluées par le CSTB 2 Schüco Schüco Véranda Systèmes CMC 60/65 Bénéficiez de performances d isolation et d étanchéité exceptionnelles Schüco Véranda

Plus en détail

OU d un dispositif permettant la détection de présence de manière à ce que le vantail ne puisse en aucun cas toucher une personne (type E) 1

OU d un dispositif permettant la détection de présence de manière à ce que le vantail ne puisse en aucun cas toucher une personne (type E) 1 FICHE DE VALIDATION D INSTALLATION Portail coulissant automatique ou par impulsion sur un lieu de travail (installation d un produit complet marqué CE) Tampon de l entreprise Un portail donnant un accès

Plus en détail

EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE

EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF Tubes en polyéthylène pour réseaux de distribution de gaz combustibles, réseaux de distribution d'eau potable, irrigation, industrie, eau non potable et assainissement

Plus en détail

PACIFIC. > Clin couleur extérieur HDF

PACIFIC. > Clin couleur extérieur HDF PACIFIC > Clin couleur extérieur HDF PACIFIC > Clin couleur extérieur HDF Un aspect dense et homogène modelé, tout en relief, une belle mise en valeur des noeuds et des cernes évoquant la vie intérieure

Plus en détail

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc),

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc), MISE EN ŒUVRE (ISONAT FACILE A POSER ) ISOLATION DES TOITURES Le produit Isonat se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 25-41 : ouvrages en plaques de parement en plâtre, DTU

Plus en détail

Guide de l isolation 03/2007 Isolation des murs

Guide de l isolation 03/2007 Isolation des murs Isolation des murs Guide de l isolation 03/007 Isolez, économisez : maisons individuelles Maison en 960, non isolée Maison en 98 Excellent Economie d énergie Classique Consoation annuelle pour le chauffage

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel ou total du dormant existant

FICHE TECHNIQUE. Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel ou total du dormant existant FICHE TECHNIQUE CSTB CEBTP Bureau VERITAS APAVE QUALICONSULT SOCOTEC SNFA du COPREC N 52 - Indice : A Date : Juillet 2012 Nombre de pages : 8 Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel

Plus en détail

d une bonne étanchéité

d une bonne étanchéité maison à ossature bois tout le confort d une bonne étanchéité information presse maison à ossature bois tout le confort d une bonne étanchéité Représentant plus de 40 % de notre consommation d énergie,

Plus en détail

Sensibilisation Etanchéité à l air en ossature bois

Sensibilisation Etanchéité à l air en ossature bois Sensibilisation Etanchéité à l air en ossature bois STECK Maël LYON février 2016 Généralités et réglementation Les fonctions de l enveloppe Isolation thermique Migration de la vapeur d eau Fonctions de

Plus en détail

Pour la qualité des maçonneries en béton

Pour la qualité des maçonneries en béton Pour la qualité des maçonneries en béton www.cerib.com www.marque-nf.com www.fib.org www.capeb.fr www.umgo.ffbatiment.fr www.uncmi.org Ce document, destiné aux prescripteurs et aux entrepreneurs, a été

Plus en détail

Franck Perraud PERRAUD & Associés. Amor BenLarbi CTICM

Franck Perraud PERRAUD & Associés. Amor BenLarbi CTICM Franck Perraud PERRAUD & Associés Amor BenLarbi CTICM Franck Perraud PERRAUD & Associés Quelques exemples de chantiers et de réalisations Franck Perraud PERRAUD & Associés Quelques exemples de chantiers

Plus en détail

Fiche technique. Portes intérieures

Fiche technique. Portes intérieures Fiche technique Portes intérieures 2 5 6 8 Connaître Fonctions des portes intérieures Composition des portes intérieures Type de portes intérieures Matériaux utilisés Performances des menuiseries Regarder

Plus en détail

Parements terre cuite pour la façade

Parements terre cuite pour la façade Parements terre cuite pour la façade Architecte : L3H (Amsterdam Hollande) Ville : Haarlem (Hollande) bouyer leroux terre cuite Précibric 110 90 13 20 Parement à longueur variable 32 Fabriqué et recoupé

Plus en détail

Plateforme modulable TSCS Page 1 sur 22. Note de conformité à la norme NF P93-520

Plateforme modulable TSCS Page 1 sur 22. Note de conformité à la norme NF P93-520 Page 1 sur Note de conformité à la norme NF P93-520 Page 2 sur Sommaire 1 Modalités d application (extrait de la norme NF P93-520 du 11/97)... 4 2 Domaine d application... 4 3 Définitions... 7 3.1 Hauteur:...

Plus en détail

Post-isolation des murs creux

Post-isolation des murs creux Post-isolation des murs creux Luc FIRKET, chef-adjoint de la Division Avis Techniques du CSTC Centre Scientifique et Technique de la Construction Historique du mur creux -Apparition progressive en Belgique

Plus en détail

Système de bardage sur ossature rapportée Profil à emboîtement. Système de bardage sur ossature rapportée - Profil à emboîtement 1

Système de bardage sur ossature rapportée Profil à emboîtement. Système de bardage sur ossature rapportée - Profil à emboîtement 1 Système de bardage sur ossature rapportée Profil à emboîtement Système de bardage sur ossature rapportée - Profil à emboîtement 1 Index Présentation Domaine d usage Les éléments du système Les profils

Plus en détail

MENUISERIES PVC. Décision d'admission n 2658-218-43 du 18 avril 2007 Décision de reconduction n 2945-218-43 du 3 septembre 2007

MENUISERIES PVC. Décision d'admission n 2658-218-43 du 18 avril 2007 Décision de reconduction n 2945-218-43 du 3 septembre 2007 MENUISERIES PVC Décision d'admission n 2658-218-43 du 18 avril 2007 Décision de reconduction n 2945-218-43 du 3 septembre 2007 Cette décision annule et remplace la décision n 2745-218-43 du 4 novembre

Plus en détail

ANNEXE 4-7 Les éléments non structuraux et leur dimensionnement Bâtiment à risque «normal»

ANNEXE 4-7 Les éléments non structuraux et leur dimensionnement Bâtiment à risque «normal» ANNEE 4-7 Les éléments non structuraux et leur dimensionnement Bâtiment à risque «normal» Définition des familles d éléments non structuraux du cadre bâti 1 Les éléments constitutifs du bâtiment sont

Plus en détail

Conseils de pose : isolation des murs

Conseils de pose : isolation des murs MISE EN ŒUVRE - FACILE A POSER Conseils de pose : isolation des murs Le produit se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 20-1 : Parois et murs en maçonnerie de petits éléments,

Plus en détail

Parquets : le point sur la normalisation

Parquets : le point sur la normalisation La grande majorité des secteurs de la filière bois restent très actifs en matière de normalisation, en France ou plus généralement en Europe. Ces travaux, suivis ou gérés par le BNBA, évoluent plus ou

Plus en détail