LES MATINÉES DE L IMMOBILIER. Valeur d usage, l immobilier un puissant vecteur de valeur ajoutée. Daniel Rousselot / SEMAPA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES MATINÉES DE L IMMOBILIER. Valeur d usage, l immobilier un puissant vecteur de valeur ajoutée. Daniel Rousselot / SEMAPA"

Transcription

1 LES MATINÉES DE L IMMOBILIER Valeur d usage, l immobilier un puissant vecteur de valeur ajoutée Daniel Rousselot / SEMAPA 22 octobre 2013

2 Les Matinées de l Immobilier 22/10/13 SFL Programme

3 «Valeur d usage, l immobilier un puissant vecteur de valeur ajoutée» Dimitri BOULTE - Directeur Général Adjoint, Société Foncière Lyonnaise Alexia ABTAN - Directrice Marketing, Société Foncière Lyonnaise Julien EYMERI - Associé, Quartier Libre Clément BERARDI - Associé, Quartier Libre Michel LAGRAVE - Directeur du Développement, Jones Lang LaSalle Flore PRADERE - Responsable Recherche Entreprises, Jones Lang LaSalle Les Matinées de l Immobilier 22/10/13 SFL

4 Posi%onnement SFL: l immobilier «prime» Près de 4 Mds de patrimoine sous ges1on 82% concentré sur Paris QCA (Quar1er Central des affaires) Selon l INSEE, 15% du temps de travail quo1dien est passé dans les transports 80% de bureaux et 19% de commerces 18 sites à Carré Edouard VII, Washington Plaza, Louvre / St- Honoré, Galerie des Champs Elysées Des clients renommés et exigeants

5 Posi%onnement SFL: l immobilier «prime» - Ashurst - Bird & Bird - Freshfields - SJ Berwin - Hudson - LEK Consulting - Mysis - Spencer Stuart - Valtech - GAP - Hugo Boss - H&M - Louis Vuitton - Morgan - Promod - Zara - Aberdeen - Ateac - CBRE Investors - FRG - Klépierre - LaSalle - Orion - Regus - Facebook - Lagardère - TV5 Monde - Universal - CCR AM - Cinven - Citibank - Comgest - Dexia AM - GIE Carte Bancaire - Natixis - AG2R La Mondiale - C.C.Réassurance - RSA - Zurich - Barilla - Constellium - Dalkia - ESMA - GE Energy - Générale de Santé - Moneygram

6 Une approche globale tournée vers nos clients SFL, créateur de solu%ons (B to B to C) plus qu un simple fournisseur de m² (B to B) COMMODITY MANAGEMENT à SOLUTION SUPPLIER Comprendre et mieux connaître nos clients au quo1dien Faire de l immobilier un ou%l de management et un moteur de la performance Faire de l immobilier de bureaux un levier pour atrer, fidéliser et manager durablement les talents

7 Play%me (Jacques Ta1, 1967) VS Zurich 112 Wagram

8 Une approche globale tournée vers nos clients EQUIPE ASSET EQUIPE COMMERCIALE EQUIPE TECHNIQUE SATISFACTION CLIENTS EQUIPE MARKETING EQUIPE PROPERTY

9 Une approche globale tournée vers nos clients Adéqua%on produits / besoins clients - Architecture / design - Accessibilité - Efficacité plateaux - Transparence - Horizontalité - Lumière naturelle - Environnement urbain - Services adéquats BIEN- ÊTRE AU TRAVAIL CONFORT D USAGE PRODUCTIVITÉ / PERFORMANCE

10

11 Une approche globale tournée vers nos clients

12 Une approche globale tournée vers nos clients Enquête de sa1sfac1on menée en 2011 auprès de nos occupants avec la JE HEC. Objec1f: mieux appréhender la sa1sfac1on des occupants du patrimoine de la SFL au travers de nombreux critères intrinsèques et extrinsèques aux locaux 460 ques1onnaires traités, 30 sociétés et 8 ac1fs représentés

13 Une approche globale tournée vers nos clients Satisfaction globale de l immeuble 68 % Satisfaction globale des locaux 60 % 14 % 15 % 3 % 19 % 18 % 3 % Très satisfait Satisfait Plutôt insatisfait Insatisfait Très satisfait Satisfait Plutôt insatisfait Insatisfait Plus de 80 % des répondants sont satisfaits voire très satisfaits de l immeuble dans lequel ils travaillent. L appréciation de l immeuble se mesure surtout par sa localisation et les services intégrés. Près de 80 % des répondants sont satisfaits voire très satisfaits des locaux dans lesquels ils travaillent. L appréciation des locaux se mesure surtout la qualité des espaces de travail. Points forts du lieu de travail 42 % Localisation de l'immeuble 16 % Qualité architecturale de l'immeuble 19 % Qualité et efficacité des espaces de travail 10 % 10 % Qualité des parties communes Qualité des services intégrés 3 % Aucun 0 % Autre Les trois points fort du patrimoine SFL: localisation (42%), qualité des espaces de travail (19%) et qualité architecturale (16%). L amélioration de la qualité des parties communes et des services intégrés pourrait être un axe de réflexion intéressant pour SFL. Moins de 3 % des répondants ne trouvent pas satisfaction dans leur lieu de travail.

14 Retour d expérience 2010: Zurich quipe son immeuble obsolète de Levallois pour s installer av. de Wagram (coût/m² supérieur) à Améliora1on de la performance ter1aire des équipes «Centralité, accessibilité et qualité incomparables», «Réduc8on significa8ve de l absentéisme», «gain en fluidité et en convivialité pour les collaborateurs et les visiteurs», «50% de nos clients viennent désormais sur notre immeuble» «nos commerciaux peuvent en moyenne rencontrer deux fois plus de clients», «capacité accrue à aerer les jeunes talents, à recruter, à mo8ver et à fidéliser le personnel, ainsi que la consolida8on de la fierté d appartenance à une société qui prend soin de ses employés»

15 Illustra%on

16 Notre approche Postulat : l immobilier peut être vertueux pour certaines entreprises et leurs collaborateurs. à Mais dans quelle mesure? à Comment l appréhender et le mesurer? à Comment les entreprises abordent- elles ces ques1ons?

17 Interviews de dirigeants, DRH et directeurs immobilier d une trentaine d entreprises de tailles, secteurs, contextes différents

18 Réalisa%on d une enquête en ligne auprès de 200 cadres franciliens (Février 2013)

19 Réalisa%on d une enquête sur les lieux d habita%on et de travail d anciens élèves de grandes écoles parisiennes et franciliennes 3 promo : 1990, 2000 et 2012"

20 Regard d experts français et étrangers Ingrid Nappi- Choulet (ESSEC) " Catherine Gall (Steelcase)" Wim Pullen (Center for People and Buildings)" Marwan Sinacoeur (INSEAD)"

21 Analyse documentaire (une cinquantaine d études françaises et interna%onales)

22 Note d étonnement 1. Un très grand intérêt des dirigeants pour la question soulevée 2. Si la question immobilière relève bien du dirigeant, la prise de décision n est pas exempte de rationalité limitée 3. Des directions des ressources humaines intéressées à ces questions mais encore peu claires sur leur champ d intervention 4. Peu ou pas de vision globale de l ensemble des enjeux de performance rattachés à la question de l immobilier dans l entreprise 5. Le développement durable peu présent dans les échanges 6. Une très forte hétérogénéité dans la maturité des entreprises rencontrées sur la question immobilière avec, pour certains, des réflexions intéressantes autour de sujets comme l expérience collaborateur ou l entreprise éclatée

23 L immobilier de bureau : une réponse aux enjeux de performance des entreprises Les cinq enjeux majeurs de performance 1. Renforcer leur performance opérationnelle 2. Développer leur capacité d innovation 3. Maintenir et développer le capital humain 4. Renforcer leurs marques et faire face aux enjeux sociétaux et environnementaux 5. S adapter aux nouveaux modes de travail

24 L immobilier de bureau : une réponse aux enjeux de performance des entreprises Les espaces de travail facteurs de création de valeur La localisation et accessibilité comme contribution à la performance économique de l entreprise Les services comme levier d intensification du temps productif Des espaces facilitant les rencontres, les collaborations, les ouvertures propices à la production de idées neuves Paradigme même du bureau à repenser pour intégrer un nouveau rapport sociétal au travail et les technologies mobiles L accessibilité, le confort des espaces de travail, les services offerts et l implantation dans des environnements de mixité comme facteurs de bienêtre des collaborateurs et avantages concurrentiels dans la «guerre des talents» Le bureau un puissant véhicule d image de l entreprise en tant qu incarnation de sa stratégie aux yeux des clients comme ceux des collaborateurs

25 Le modèle d évalua%on de la contribu%on de l immeuble de bureau à la performance Les grands principes du modèle Une valeur d usage qui s évalue par intercomparaison entre deux immeubles Une valeur d usage par nature relative selon de grandes typologies d entreprises (7 types intégrés au modèle) D un point de vue quantitatif, la valeur d usage est égale aux gains de productivité ramenés à la valeur ajoutée par tête

26 Les modèles d évalua%on de la contribu%on de l immeuble de bureau à la performance ACCESSIBILITE CLIENTS -PARTENAIRES FREQUENCE, PROXIMITE RELATIONNELLE ACCESSIBILITE DOMICILE -TRAVAIL MAXIMISATION DU TEMPS PRODUCTIF EFFICACITE DE LA RELATION CLIENT CONFORT AMENAGEMENT SERVICES BIEN-ËTRE BUREAU = CREATEUR DE VALEUR ARTICULATION STRATEGIE D IMAGE / STRATEGIE IMMOBILIERE SINGULARISATION / LEGITIMATION INCARNATION / STANDARDISATION MIXITE URBAINE HERITAGE / RUPTURE EFFICACITE ORGANISATIONNELLE FACILITE D ACCES AUX SAVOIRS & A L INFORMATION PRISE EN COMPTE IMPACT ENVIRONNEMENTAL DEVELOPPEMENT DE LA CREATIVITE DEVELOPPEMENT DU TRAVAIL COLLABORATIF SOCIALISATION PRISE EN COMPTE ECLATEMENT DES TEMPS/ESPACES DE TRAVAIL

27 Synthèse des impacts - Illustra%on Gain poten%el en valeur ajoutée par m2 pour chaque type d entreprise et par levier Maximisation du temps productif - Accessibilité domicile travail : réaffectation de 50% du gain de temps de transport pour les collaborateurs non soumis aux 35h (forfait heure) - Accessibilité clients partenaires : réaffectation de 100% du gain de temps de transport et ce en fonction de l intensité des relations externes Illustration de l impact pour un siège social d une grande entreprise avec un effectif de moins de 1000 collaborateurs regroupant les fonctions têtes de groupe - Hypothèses : - réduction de 10 minutes aller retour en temps de trajet quotidien domicile travail - réduction de 10 minutes aller retour en temps de trajet bureau clients / partenaires Gains liés à une meilleure accessibilité domicile travail : 95 euros par m2 et par an Gains liés à une meilleure accessibilité clients-partenaires : 75 euros par m2 et par an

28 Synthèse des impacts - Illustra%on Gain poten%el en valeur ajoutée par m2 pour chaque type d entreprise et par levier Bien-être - Les leviers majeurs : accessibilité, confort/aménagement, services et mixité urbaine - Le principe fixé : une grille d évaluation de l immeuble de l immeuble pour chacun de ces leviers (4 niveaux) - Un gain potentiel de productivité de 3 à 4% Illustration de l impact pour un siège social d une grande entreprise avec un effectif de moins de 1000 collaborateurs regroupant les fonctions têtes de groupe - Hypothèses : - Amélioration du bien-être axée sur les services et le confort d aménagement (équivalent à un tiers du gain maximum de productivité lié à des espaces de travail permettant un meilleur bien-être) Gains liés à un meilleur bien-être : 105 euros par m2 et par an

29 Synthèse des impacts - Illustra%on Gain poten%el en valeur ajoutée par m2 pour chaque type d entreprise et par levier Efficacité organisationnelle - Les leviers majeurs : facilité d accès au savoir et à l information, développeme,t de la créativité, développement du travail collaboratif, socialisation, prise en compte de l éclatement du temps/espace de travail, prise en compte de l efficacité environnementale - Le principe fixé : une grille d évaluation de l immeuble pour chacun de ces leviers (4 niveaux) - Un gain potentiel de productivité de 2,5% Illustration de l impact pour un siège social d une grande entreprise avec un effectif de moins de 1000 collaborateurs regroupant les fonctions têtes de groupe - Hypothèses : - Amélioration de l efficacité organisationnelle en fonction des enjeux prioritaires de performance (équivalent à un tiers du gain maximum de productivité lié à des espaces de travail permettant une plus grande efficacité organisationnelle Gains liés à un meilleur bien-être : 75 euros par m2 et par an

30 Synthèse des impacts - Illustra%on Gain poten%el en valeur ajoutée par m2 pour chaque type d entreprise et par levier (en ) Services de back office d un grand groupe avec un effectif de plus 2500 collaborateurs Siège social d une grande entreprise avec un effectif de moins de 1000 collaborateurs regroupant les fonctions têtes de groupe

31 Synthèse des impacts - Illustra%on Gain poten%el en valeur ajoutée par m2 pour chaque type d entreprise et par levier (en %) Services de back office d un grand groupe avec un effectif de plus 2500 collaborateurs Siège social d une grande entreprise avec un effectif de moins de 1000 collaborateurs regroupant les fonctions têtes de groupe

32 Applica%on du modèle : la typologie des organisa%ons concernées E1 Services de back office d un grand groupe avec un effec%f de plus 2500 collaborateurs E2 E3 E4 Siège social d une grande entreprise avec un effec%f de plus 2500 collaborateurs regroupant direc%on générale, direc%ons na%onales mé%ers et fonc%ons supports (back- office important) Filiale mé%er d une grande entreprise française avec un effec%f de 1000 à 2500 collaborateurs Grande entreprise de services BtoB (SSII, audit, ) de plus de 1000 collaborateurs E5 E6 Siège social d une grande entreprise avec un effec%f de moins de 1000 collaborateurs regroupant les fonc%ons têtes de groupe Filiale française d un groupe interna%onal de moins de 1000 collaborateurs E7 Entreprise de services spécialisés à très haute valeur ajoutée de moins de 500 collaborateurs

33 Zoom sur la recherche prospec1ve JLL : Changement de regard sur les bureaux

34 Un constat: l op1misa1on des m² a apeint ses limites? 70 s 25 m² / pers. 80 s 90 s 2000 s 2010 s 15 m² / pers. Remise en cause du bureau traditionnel + Invention de nouvelles façons de travailler Création de valeur

35 On assiste aujourd hui à une double prise de conscience 1. Le capital humain et social est au cœur de la performance de l entreprise à Capacité à évoluer et à innover dans un environnement économique incertain 2. Les projets immobiliers sont créateurs de valeur à Ils sont donc hautement stratégiques

36 L environnement de travail, levier insuffisamment exploité Enquête ACTINEO 2011 : L environnement de travail est devenu l un des critères fondamentaux du choix de l employeur par les candidats au recrutement

37 L immobilier devient un ou%l de management (1/3) Travail collabora%f Produc%vité

38 L immobilier devient un ou%l de management (2/3) Bien- être Diminu1on de l absentéisme

39 L immobilier devient un ou%l de management (3/3) Aprac1on/ Réten1on des talents Image / Vitrine de la société

40 Nouvelles ques1ons

41 Zoom sur notre Enquête «Projets Transformants» Périmètre : projet immobilier > m² au cours des 5 dernières années Perspective 360 RH / immobilier Dispositif d écoute approfondi par entretien qualitatif (45 min) + de m² de bureaux couverts + de collaborateurs concernés

42 Le projet immobilier : entre stratégie et improvisa%on - Temps fort de la vie de l entreprise - Dépassant les enjeux purement logis1ques, - Décrit comme un «chapitre humain». - Objec1fs pas toujours pensés en amont; - Bénéfices «non apendus» ; - Rarement soumis à évalua1on. MESURER LA PERFORMANCE = TOP 4 DES DIFFICULTÉS

43 Une grille d analyse complexe, mais riche de poten%alités Les Coûts Réduc1on, Ra1onalisa1on Connus et mesurés Le Management Organisa1on du travail, Synergies, Travail collabora1f Les Ressources humaines Bien- être, Aprac1on / Réten1on, Talents Pressen%s, pas de mesure objec%ve La Produc%vité Condi1ons de travail et d équipement, Déplacements L Image Valeurs, Ambi1on, Sen1ment d appartenance, Aprac1vité

44 De nouvelles réponses immobilières à trouver

45 L offre actuelle : Regards croisés Locataires / Bailleurs Stratégie immobilière Localisa1on LOCATAIRES Maitrise des coûts Recherche d opportunités Concilier CT business et LT immo. Op1on 1 : Barycentre u1lisateurs Op1on 2 : «Délocalisa1on» Portefeuille Valorisa1on Arbitrages Marché Valeurs BAILLEURS Aménagement & Qualité des presta1ons Critère secondaire Critère différenciant HQE Exploita1on HQE Un plus, mais pas déterminant Cible pour ra1onaliser les charges Incontournable / recherche de perfec1on Cau1on pour la pérennité et la vie des équipements Préserva1on du label

46 Nouvelles asentes : Regards croisés Locataires / Bailleurs LOCATAIRES BAILLEURS Enjeux stratégiques Bureaux adaptés aux évolu1ons de l entreprise Entretenir le parc immobilier Assurer les évolu1ons Inconnu de la réglementa1on Enjeux RH Aprac1on et fidélisa1on des talents Rester à l écoute du marché et des tendances Enjeux financiers Ges1on + dynamique du coût global immobilier Recherche de montages Financiarisa1on de l immobilier Maîtrise de la rentabilité Apporter des solu1ons innovantes

47 En synthèse : les bureaux du futur LOCATAIRES Nouveaux partenariats, vers + de flexibilité BAILLEURS An1ciper les besoins des entreprises & les accompagner sur le long terme PERFORMANCE / «JUSTE PRIX» / FLEXIBILITE

48 L enjeu pour demain : Poursuivre la révolu1on managériale, pour révolu1onner l immobilier

49 L immobilier devient un ou%l de management En France Ailleurs (Allemagne, Etats- Unis ) Contexte Crise : enjeux de compé11vité, de complexité, de transforma1on Vision Logique de survie : ne pas perdre Court terme / Réduc1on des coûts Produc%vité Logique d ambi1on : préparer l avenir Long terme / Inves1ssement Rentabilité Ou1ls Tableaux de bord Logique de contrôle Enquêtes engagement / sa%sfac%on Allier efficacité économique et sociale

50 Et ainsi mener de front les révolu%ons managériale et immobilière Produc%vité Performance Performance managériale Management par la vue Tâches / Produc%vité Supervision / Repor%ng Management par la confiance Idées / Innova%on Coaching / Collabora%on Performance immobilière Approche direc1ve, centrée sur les coûts Approche matricielle, centrée sur l humain Etudes transports Mesure des taux d occupa%on Sondages collaborateurs

51 A vous la parole! Contacts: Flore Pradere- Saulnier, Responsable Recherche Entreprises Michel Lagrave, Direc1on du Développement

52 Merci de votre asen%on

53 Conclusion Claude PRALIAUD Directeur Direction de l Urbanisme de la Ville de Paris Les Matinées de l Immobilier 22/10/13 SFL

54 L étude porte essen1ellement sur les grandes entreprises implantées en Ile- de- France Moderniser les environnements Favoriser l innova1on et la créa1vité Travailler les stratégies d images Assurer le bien- être des salariés Mais, les grands u%lisateurs publics sont aussi confrontées aux mêmes défis Environnementaux et sociétaux De modernisa1on D op1misa1on des processus décisionnels

55 Paris est le lieu évident pour le développement des nouvelles stratégies d entreprise Paris, ville ac%ve Paris, ville innovante Paris, ville touris%que Paris, ville mixte et inscrite dans sa métropole Paris mène une poli1que ac1ve grâce Aux normes environnementales Au PLU Aux secteurs d aménagement

56 Les prix des énergies ont un fort impact sur la compé%%ve des entreprises. La par1cipa1on à la lupe contre le dérèglement clima1que représente donc un double intérêt : maintenir la compé11vité développer l aprac1vité. C est par1culièrement le cas du Grand Ter1aire, auquel la Ville de Paris propose de s associer à la dynamique du Plan Climat Energie en signant une charte partenariale d engagement.

57 Trois grands objec1fs Améliorer le cadre de vie à Paris pour ceux qui y habitent et/ou ceux qui y travaillent Nouvelle approche en ma1ère de déplacements Développement des espaces verts Préserva1on du patrimoine architectural et urbain Réduire les inégalités pour un Paris solidaire Créa1on d équipements de proximité Adapter le temps de la ville au temps qui rythment la vie des citadins Défendre le commerce de proximité et la diversité commerciale Développer la coopéra1on intercommunale et affirmer les fonc1ons de Paris métropole au cœur de son aggloméra1on

58 Plan Local d Urbanisme 58

59 La ville propose en collabora1on avec ses SEM des immeubles dans des opéra1ons d aménagement permepant de mepre en évidence les nouvelles stratégies évoquées dans l étude SFL Plus de 70 opéra%ons d aménagement à ce jour, représentant 10% du territoire parisien, soit près de hectares.

60 A Paris, des projets urbains au cœur du dynamisme métropolitain, 940 hectares en renouvellement urbain 10% du territoire en chan%er Des territoires de développement 60

61 Promoteur : Icade Promotion (signature avec un investisseur imminente) Architecte : Marc Mimram Programme : m², dont : m² de bureaux m² de commerces Etat du projet : PC déposé en mai 2013 Livraison 2017 Lot T6C La structure de l immeuble en métal et méthodologie de construction constituent une prouesse technique encore jamais réalisée en Europe. La composition structurelle permet d offrir des volumes intérieurs sans contrainte prolongés par des espaces extérieurs uniques adressés au paysage urbain environnant : balcons filants, terrasses

62 Programme d'aménagement global d'un Eco- quar1er U%lisateur BNP Paribas Corporate Investment Banking Programme m² SHON de bureaux m² de logements Le Paris de demain s y dessine aujourd hui, Ancré dans la tradi1on par sa diversité urbaine Qualité de son cadre de vie Résolument contemporain dans son architecture Très hautes exigences environnementales.

63 Lot O5 Opérateur Sefri Cime Inves1sseur AG2R / La Mondiale Architectes Viguier et Associés + Agence Search Bureaux m² Commerces / services m² associa1on d un complexe de bureaux tradi1onnels et des usages atypiques de grande qualité hall d accueil prolongé par un parvis s ouvre largement sur l espace public. Aménagement pour des espaces de convivialité, et des lieux d échange et de travail. business center aménagé au RDC avec ses cafétérias, lieux de réunions informelles et formelles. Les bureaux situés au R+1 et R+2 sont des espaces dits «nomades», espaces avec des disposi1ons variables, adaptés au rythme de travail d aujourd hui. Dématérialisa1on de l espace de travail / grande flexibilité des espaces pour répondre aux nouveaux modes de travail

64 au cœur du quar1er Tolbiac de Paris Rive Gauche aménagé par la SEMAPA Ouverture en 2016 offre de m² des1nés aux entreprises innovantes) épicentre urbain contribuant au renouveau du quar1er nouvelles rues bordées de commerces traversées piétonnes restaurant ouvert 24h/24 créa1on d un jardin, d un équipement spor1f et de logements sociaux. des espaces de travail collabora1f pour travailleurs nomades (coworking spaces) un centre de prototypage rapide et de fabrica1on (Fab Lab) des espaces d exposi1on pour que les entreprises mepent en valeur leurs travaux.

65

66 Votre contact à Paris Développement Karine BIDART Directeur Général Tel. +33 (0)

LES MATINÉES DE L IMMOBILIER. Valeur d usage, l immobilier un puissant vecteur de valeur ajoutée. Daniel Rousselot / SEMAPA

LES MATINÉES DE L IMMOBILIER. Valeur d usage, l immobilier un puissant vecteur de valeur ajoutée. Daniel Rousselot / SEMAPA LES MATINÉES DE L IMMOBILIER Valeur d usage, l immobilier un puissant vecteur de valeur ajoutée Daniel Rousselot / SEMAPA 22 octobre 2013 «Valeur d usage, l immobilier un puissant vecteur de valeur ajoutée»

Plus en détail

Paris WorkPlace 2014 Observatoire de la Métropole du Grand Paris Résultats détaillés Cadres Février 2014

Paris WorkPlace 2014 Observatoire de la Métropole du Grand Paris Résultats détaillés Cadres Février 2014 FM N 111659 Contact Ifop : Frédéric Micheau Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION CLIENTS

ENQUETE DE SATISFACTION CLIENTS ENQUETE DE SATISFACTION CLIENTS ENQUETE DE SATISFACTION CLIENTS SUR LE PATRIMOINE SFL 489 REPONDANTS 460 répondants 17 octobre 2011 Octobre Décembre 2013 1 EXECUTIVE SUMMARY EXECUTIVE SUMMARY 2 METHODOLOGIE

Plus en détail

Performance des collaborateurs & Environnement de travail

Performance des collaborateurs & Environnement de travail Performance des collaborateurs & Environnement de travail Enquête salariés 2015 Sorbonne Immo 9 juin 2015 Damien Sanouillet JLL Direction du Développement L enquête salariés en bref Projet : Efficacité

Plus en détail

Parlons vrai, créons ensemble. www.groupe-sodec.com

Parlons vrai, créons ensemble. www.groupe-sodec.com www.groupe-sodec.com Accompagner les projets des villes et des territoires Nos projets de centres commerciaux sont aussi les vôtres. La confiance et l écoute réciproques sont les meilleurs garants de leur

Plus en détail

Transformation Digitale des Ressources Humaines

Transformation Digitale des Ressources Humaines Transformation Digitale des Ressources Humaines Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa>vité Approches collabora>ves Intelligence collec>ve Stratégie et cohérence Management

Plus en détail

Présentation commerciale. Novembre 2014

Présentation commerciale. Novembre 2014 Présentation commerciale Novembre 2014 Présentation du cabinet (1/2) BIAT (Banque Internationale Arabe de Tunisie) La banque commerciale privée leader en Tunisie et l une des plus importantes au Maghreb.

Plus en détail

1. Un partenariat innovant

1. Un partenariat innovant 1. Un partenariat innovant Foncière des Régions et AOS Studley ont en commun le succès du projet immobilier d un utilisateur, Suez environnement. Grâce au conseil expert d AOS Studley et aux savoir-faire

Plus en détail

Design & conception de site web optimisé SEO. augmentez la conversion sur vos sites

Design & conception de site web optimisé SEO. augmentez la conversion sur vos sites Design & conception de site web optimisé SEO augmentez la conversion sur vos sites Consultant web indépendant, mon approche en conception de site internet est centrée utilisateurs, prend en compte vos

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé 48 4 MANAGEMENT IMMOBILIER : COMMENT LES ENTREPRISES GÈRENT LEUR SIÈGE SOCIAl Par Ingrid Nappi-Choulet, professeur à l ESSEC, fondatrice et responsable de l Observatoire du management immobilier. 4.1 /

Plus en détail

Dynamiser les espaces commerçants

Dynamiser les espaces commerçants 1 Dynamiser les espaces commerçants Tel est l objectif de L&A Commerces qui articule ses missions autour de 3 axes : savoir-faire, innovation et connaissance du marché. Nous proposons un fonctionnement

Plus en détail

Vos bureaux vous rapportent! Quelle contribution de l espace de travail à la performance de l entreprise?

Vos bureaux vous rapportent! Quelle contribution de l espace de travail à la performance de l entreprise? Vos bureaux vous rapportent! Quelle contribution de l espace de travail à la performance de l entreprise? Vos bureaux vous rapportent! Advance 2 3 Vos bureaux vous rapportent! Advance Avant-propos Dans

Plus en détail

CONCEPTEUR DE COMMERCES INNOVANTS

CONCEPTEUR DE COMMERCES INNOVANTS CONCEPTEUR DE COMMERCES INNOVANTS Investisseur, promoteur, gestionnaire, CODEVEST intègre l ensemble des compétences nécessaires à la réalisation d espaces commerciaux et de loisirs novateurs, de la recherche

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 18 AVRIL 2013

ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 18 AVRIL 2013 ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 18 AVRIL 2013 Assemblée Générale Préambule PIECES DEPOSEES SUR LE BUREAU Assemblée Générale page 2 Sommaire I. Activité et résultats de 2012 II. Questions / Réponses III. Résolutions

Plus en détail

L immobilier au service de la performance énergétique

L immobilier au service de la performance énergétique L immobilier au service de la performance énergétique Débat animé par Gaël THOMAS, Directeur de la rédaction - BUSINESS IMMO Vendredi 6 décembre 2013 Intervenants : Dimitri BOULTE, Directeur Général Adjoint,

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

WIT ASSOCIES Reprise d entreprise

WIT ASSOCIES Reprise d entreprise Reprise d entreprise Check- list RH en 12 étapes en bref Ce document a la modeste ambi9on de vous aider à prendre en compte des critères humains lorsque vous envisagerez de reprendre une entreprise, qu

Plus en détail

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS Négocia,on et Rela,on Cleint Le BTS NRC forme des vendeurs et des managers commerciaux capables de gérer la rela1on client dans

Plus en détail

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH».

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Compte Rendu Café RH Dauphine du 7 avril 2014 «Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Ce compte rendu vise à faire une synthèse des différents points abordés

Plus en détail

CONSEIL & ACCOMPAGNEMENT. Définition et mise en œuvre de votre stratégie immobilière

CONSEIL & ACCOMPAGNEMENT. Définition et mise en œuvre de votre stratégie immobilière CONSEIL & ACCOMPAGNEMENT Définition et mise en œuvre de votre stratégie immobilière Vous êtes Directeur immobilier Directeur de l environnement de travail Gestionnaire de patrimoine Asset manager Responsable

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

appart séniors une nouvelle solution d habitat

appart séniors une nouvelle solution d habitat appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant. Et mon balcon offre des vues vers la Loire! Ici, je profite des commerces à 150 mètres mais aussi

Plus en détail

Le management de transition

Le management de transition Le management de transition une solution RH pour les entreprises calédoniennes Jeudi 7 avril 2016 Auditorium CCI PRESENTATION QUI QUAND POURQUOI COMMENT Le Management de Transi7on en quelques mots Qui

Plus en détail

l indépendance en toute sérénité

l indépendance en toute sérénité A P P A R T S E N I O R S N A N T E S S E N g h O R VIVRE à NANTES l indépendance en toute sérénité appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant,

Plus en détail

Performance et valorisation RH

Performance et valorisation RH Performance et valorisation RH Document téléchargeable à des fins de consultation. Toute utilisation à des fins commerciales proscrite sans autorisation expresse de l auteur. 1 La fonction «Ressources

Plus en détail

À L OCCASION DU SIMI 2014, SOPIC PRÉSENTE DIGITAL, SON NOUVEAU PROGRAMME DE BUREAUX À MONTREUIL

À L OCCASION DU SIMI 2014, SOPIC PRÉSENTE DIGITAL, SON NOUVEAU PROGRAMME DE BUREAUX À MONTREUIL SPÉCIAL SIMI STAND E71 NIVEAU 2 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 2 décembre 2014 À L OCCASION DU SIMI 2014, SOPIC PRÉSENTE DIGITAL, SON NOUVEAU PROGRAMME DE BUREAUX À MONTREUIL 6 000 m 2 de bureaux dans

Plus en détail

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation?

satisfaction client Relation client : satisfaction? fidélisation? Relation client : satisfaction? fidélisation? Un pilier fondamental de la GRC : la satisfaction client La gestion de la relation client Les missions de l entreprise Créer de la valeur pour les clients

Plus en détail

UNE OPÉRATION LOUÉE EN TOTALITÉ AU GROUPE FRANCE TÉLÉCOM ORANGE

UNE OPÉRATION LOUÉE EN TOTALITÉ AU GROUPE FRANCE TÉLÉCOM ORANGE UN CAMPUS DE NOUVELLE GÉNÉRATION Un ensemble immobilier tertiaire de 71 600 m 2, sur 3 hectares, à moins de 3 km de Paris Huit immeubles de bureaux avec services organisés en 3 groupes autour d un parc

Plus en détail

E v e r e s t. i n v e s t m e n t g r o u p. D r e a m - I m a g i n e - C r e a t e - I n s p i r e L U X E M B O U R G

E v e r e s t. i n v e s t m e n t g r o u p. D r e a m - I m a g i n e - C r e a t e - I n s p i r e L U X E M B O U R G L U X E M B O U R G D r e a m - I m a g i n e - C r e a t e - I n s p i r e R e a l E s t a t e «Créateur de Valeur Immobilière Durable» Notre Mission Nous Créons de la Valeur pour toutes les Parties Prenantes

Plus en détail

Présentation clients

Présentation clients Junior Consulting Au service de vos ambitions 1 30 ans d expérience au service de nos clients Créé il y a 30 ans, Junior Consulting est le cabinet de conseil des élèves de Sciences Po Paris :» Association

Plus en détail

LE DÉMÉNAGEMENT D ENTREPRISE

LE DÉMÉNAGEMENT D ENTREPRISE LE DÉMÉNAGEMENT D ENTREPRISE 2 3 4 POURQUOI, OÙ ET VERS QUEL IMMEUBLE? CONCILIER ESPACE DE VIE ET ESPACE DE TRAVAIL UNE ÉVOLUTION PLUS QU UNE RÉVOLUTION ANNEXE - DÉTAIL DES MOUVEMENTS DES 5 DERNIÈRES ANNÉES

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT L ESPRIT DES GROUES

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT L ESPRIT DES GROUES APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT L ESPRIT DES GROUES UN FUTUR SOUHAITABLE Le projet des Groues est celui de la ville contemporaine. Ici se concentre l ensemble des problématiques urbaines qui interrogent

Plus en détail

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité

BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité BTS Assurance et passerelles mé2ers en Mutualité Le BTS Assurance vous prépare à exercer des responsabilités dans le domaine de la souscrip2on des assurances ou du règlement des sinistres Lieux d exercice

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

Management. Qualité Totale. Ressources Humaines. Finance. Marketing. Fiscalité. Environnement PROGRAMME DES FORMATIONS MODULAIRES QUALIFIANTES

Management. Qualité Totale. Ressources Humaines. Finance. Marketing. Fiscalité. Environnement PROGRAMME DES FORMATIONS MODULAIRES QUALIFIANTES AFRIQUE N CONSEIL ET FORMATION ACF ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Management.

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS accompagne les entreprises vers la performance durable en combinant 3 dimensions

Plus en détail

Vers un réseau de lieux de travail partagés sur le Grand Genève. CCIG, le 21 mai 2015

Vers un réseau de lieux de travail partagés sur le Grand Genève. CCIG, le 21 mai 2015 Vers un réseau de lieux de travail partagés sur le Grand Genève CCIG, le 2 mai 205 Le contexte général dans lequel s inscrit le projet Le contexte général La révolution numérique Le contexte général

Plus en détail

! RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION?

! RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? ! RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? JEAN- MARIE REILHAC RESPONSABLE DEVELOPPEMENT QUALITÉ & PERFORMANCE GROUPE AFNOR Qualité : valeur durable! ISO 9001 un socle pour répondre aux besoins des clients de manière

Plus en détail

Banque de détail. Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale

Banque de détail. Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale Banque de détail Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale L évolution de l environnement et les enjeux dans la Banque de détail CENTRES D'APPELS Intensification du

Plus en détail

Avec un partenaire reconnu

Avec un partenaire reconnu Kreno Consulting et IMCA vous présentent COMMUNICATION / MEDIAS Avec un partenaire reconnu www.imca.fr www.kreno-consulting.com Qui sommes-nous? Kreno Consulting est un cabinet de conseil en Ressources

Plus en détail

RETAIL & SERVICES. CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com. Révélateur de ressources

RETAIL & SERVICES. CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com. Révélateur de ressources B R O C H U RE FORMAT I O N CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com W W W. S T Y L E S C E N C E - F O R M A T I O N. C O M - S I R E T 5 3 0 5 4 7 4 4 7 0 0 0

Plus en détail

Le temps respecte ce qui est construit avec passion.

Le temps respecte ce qui est construit avec passion. Le temps respecte ce qui est construit avec passion. 2 BIEN PLUS QU UN NOUVEL IMMEUBLE DE BUREAU SADENA, le city campus Travailler dans un véritable poumon vert, en plein cœur de la ville Ancien ensemble

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE POUR LA GESTION DES COMPETENCES DE VOTRE CAPITAL HUMAIN

VOTRE PARTENAIRE POUR LA GESTION DES COMPETENCES DE VOTRE CAPITAL HUMAIN VOTRE PARTENAIRE POUR LA GESTION DES COMPETENCES DE VOTRE CAPITAL HUMAIN Assessments Outil d aide à la décision lors de recrutements et/ou promotions internes Evaluation de compétences-clés personnelles

Plus en détail

QUELLE VIE AU BUREAU EN 2015?

QUELLE VIE AU BUREAU EN 2015? 1 QUELLE VIE AU BUREAU EN 2015? Baromètre ACTINEO/ CSA 2015 Présentation du 5 novembre 2015 Observatoire Actinéo Rapport de résultats Octobre 2013 Jean-Paul BATH Directeur général du VIA 2 Observatoire

Plus en détail

Choisir son prestataire de services en Outplacement

Choisir son prestataire de services en Outplacement Choisir son prestataire de services en Outplacement Pascal L Favre Eva von Rohr Jacques Bussy Salon RH Genève 30 septembre 2015 ACF Switzerland Fondée en 2004, Associa1on à but non lucra1f inscrite au

Plus en détail

Votre Capital Humain Votre première richesse. Conseil Coaching Formation Assessment

Votre Capital Humain Votre première richesse. Conseil Coaching Formation Assessment Votre Capital Humain Votre première richesse Conseil Coaching Formation Assessment Créé en 2009, le Cabinet Ellitis propose son accompagnement aux organisations publiques et privées, dans les domaines

Plus en détail

Module. Nouveaux outils multimédia et aménagement des espaces de réunion dans un immeuble tertiaires

Module. Nouveaux outils multimédia et aménagement des espaces de réunion dans un immeuble tertiaires Module Nouveaux outils multimédia et aménagement des espaces de réunion dans un immeuble tertiaires Durée : 4 jours - Lieu : Paris Tarif pour le module complet soit 4 jours 2 450 Lieu de la formation CLUB

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE Janvier 2012 Créateur de performance économique 1 Sommaire CONTEXTE page 3 OPPORTUNITES page 4 METHODOLOGIE page 6 COMPETENCES page 7 TEMOIGNAGES page 8 A PROPOS

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

Capital Humain et Performance RH

Capital Humain et Performance RH Capital Humain et Performance RH Le bien-être performant, potentiel d avenir pour l entreprise Qualité de Vie et Santé au Travail Qualité de Vie et Santé au Travail, une opportunité pour se préparer aux

Plus en détail

My Office est la marque du Groupe Egis pour l aménagement d immeubles tertiaires

My Office est la marque du Groupe Egis pour l aménagement d immeubles tertiaires My Office est la marque du Groupe Egis pour l aménagement d immeubles tertiaires Toute entreprise qui sait s adapter rapidement aux évolutions du marché bénéficie d un avantage concurrentiel majeur. Un

Plus en détail

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE NOTRE MISSION APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE Accompagner dans la durée les entreprises dans leur développement Attirer en Île-de-France

Plus en détail

CYCLE UTILISATEURS. Les grandes entreprises ont-elles encore besoin de bureaux?

CYCLE UTILISATEURS. Les grandes entreprises ont-elles encore besoin de bureaux? CYCLE UTILISATEURS Les grandes entreprises ont-elles encore besoin de bureaux? A l heure où les nouvelles technologies bouleversent les modes de travail, les entreprises sont-elles toujours accros au bureau?

Plus en détail

François Morellet. Dossier de presse. Mémoires Contemporaines 3. Dossier de presse. Dossier de Presse

François Morellet. Dossier de presse. Mémoires Contemporaines 3. Dossier de presse. Dossier de Presse Dossier de presse Dossier de presse Mémoires Contemporaines 3 1 Mémoires Contemporaines 3 illumine le quartier du Palais Royal «Grandes Ondes» investit le bâtiment emblématique du Louvre / Saint-Honoré.

Plus en détail

Présentation du cabinet. www.connecsens.com

Présentation du cabinet. www.connecsens.com Présentation du cabinet Créé en 2010, Connec Sens est un cabinet de conseil en stratégie, organisation et management à temps partagé. Connec Sens permet aux dirigeants d affiner l élaboration de leur stratégie

Plus en détail

Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2. COFHUAT 6 décembre 2007

Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2. COFHUAT 6 décembre 2007 Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2 COFHUAT 6 décembre 2007 Les enjeux de la rénovation du patrimoine immobilier public face à la réduction des émissions

Plus en détail

Comment encourager la pra/que du vélo en entreprise. Matinée vélo le 22 mai 2015 CCI Rennes

Comment encourager la pra/que du vélo en entreprise. Matinée vélo le 22 mai 2015 CCI Rennes Comment encourager la pra/que du vélo en entreprise Matinée vélo le 22 mai 2015 CCI Rennes Atouts du vélo en entreprise Pour l employeur Allégement de la pression sur le sta/onnement Meilleure produc/vité

Plus en détail

Covéa Immobilier. L expertise au service de la valorisation immobilière

Covéa Immobilier. L expertise au service de la valorisation immobilière Covéa Immobilier L expertise au service de la valorisation immobilière L immobilier au sein de Covéa Covéa Immobilier Créé en janvier 2008, Covéa Immobilier mutualise les moyens et les savoir-faire des

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

Santé des soignants - Qualité des soins - Performance économique

Santé des soignants - Qualité des soins - Performance économique Santé des soignants - Qualité des soins - Performance économique Entreprise labellisée Formation Encadrer et manager en milieu de santé 1 Le contexte hospitalier Contraintes Santé et sécurité des salariés

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

Le Foyer Rémois. www.foyer-remois.fr

Le Foyer Rémois. www.foyer-remois.fr AFPOLS La connaissance de la vacance : un levier pour développer une stratégie commerciale proactive fondée sur une segmentation des produits /services et clientèles 21 mars 2014 Le Foyer Rémois Siège

Plus en détail

Démarche RSE esh & Groupe Polylogis. Daniel BIARD

Démarche RSE esh & Groupe Polylogis. Daniel BIARD Démarche RSE esh & Groupe Polylogis Daniel BIARD RHF 2013 Plan de l intervention 2. Présentation Le Groupe Polylogis en quelques mots Un secteur en Mouvement L engagement du secteur professionnel Pourquoi

Plus en détail

B â t i r u n e v i l l e m e i l l e u r e. R é a l i s a t i o n s e t P r o j e t s d A u j o u r d h u i

B â t i r u n e v i l l e m e i l l e u r e. R é a l i s a t i o n s e t P r o j e t s d A u j o u r d h u i B â t i r u n e v i l l e m e i l l e u r e R é a l i s a t i o n s e t P r o j e t s d A u j o u r d h u i Histoire d une Croissance Claude Rizzon pose la première pierre du groupe éponyme en créant la

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

Vos succès sont les nôtres

Vos succès sont les nôtres Real Estate International Management Vos succès sont les nôtres Patrimoine immobilier : conseil et développement REIM : au service de la redynamisation de patrimoines immobiliers publics Vous êtes une

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

LA CASERNE DE REUILLY

LA CASERNE DE REUILLY LA CASERNE DE REUILLY Création d un nouveau quartier en plein cœur de Paris 2 hectares en mutation Par son emplacement, au cœur du 12 e arrondissement de Paris, et son caractère architectural et historique,

Plus en détail

CDB Marke*ng Conseil. Présenta*on Février 2012. CDB Marke*ng Conseil 22/02/12 1

CDB Marke*ng Conseil. Présenta*on Février 2012. CDB Marke*ng Conseil 22/02/12 1 Présenta*on Février 2012 1 Sommaire 1. Posi*onnement p 3 2. Présenta*on de notre offre p 4 1. Stratégie marke*ng p 5 2. Audit de performances p 7 3. Accompagnement de porteurs de projets p 10 3. Références

Plus en détail

consulting & commercial partner

consulting & commercial partner consulting & commercial partner P.1 UNE NOUVELLE VISION UNE NOUVELLE VISION Dans un marché en perpétuel évolution, White Stone réinterprète le monde de l immobilier commercial et partage avec vous sa vision

Plus en détail

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers

Le secteur de la Mutualité. Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers Le secteur de la Mutualité Présenta*on des organismes Structure et caractéris*ques des emplois Zoom sur les mé*ers 1 La protec*on sociale Ensemble des moyens mis en œuvre par un pays pour protéger ses

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple DOSSIER DE PRESSE PREMIERE PIERRE Mardi 27 mai à 17h00 Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple Communiqué de presse 27 mai 2014 CONSTRUCTA Promotion et Les Villages d Or posent la première pierre

Plus en détail

Responsabilité Sociétale des Entreprises : un atout pour l entreprise l. F. Douki

Responsabilité Sociétale des Entreprises : un atout pour l entreprise l. F. Douki Responsabilité Sociétale des Entreprises : un atout pour l entreprise l? La RSE associée e au management du risque, levier de performance pour la pérennité de l entreprisel Présentation Eco Avenir Conseil

Plus en détail

Innova&on et R&D. 12 juin 2013. Amaël GRIVEL

Innova&on et R&D. 12 juin 2013. Amaël GRIVEL Innova&on et R&D 12 juin 2013 Amaël GRIVEL Sommaire Présentation L innovation, la recherche, le développement Historique de la R&D au sein du groupe La méthodologie des projets de recherche Retour d expériences

Plus en détail

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mai 2015 La mixité sociale, une ambition réaffirmée à mettre en œuvre localement L objectif de mixité sociale pour lutter contre les effets de spécialisation

Plus en détail

INNOVEZ sur votre BUSINESS MODELE

INNOVEZ sur votre BUSINESS MODELE EXPLOITEZ de nouvelles opportunités stratégiques INNOVEZ sur votre BUSINESS MODELE AMELIOREZ votre rentabilité Conférence sur l Economie de la Fonctionnalité Les midis du Management IGRETEC 24 septembre

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

Gestion. de fonds immobiliers

Gestion. de fonds immobiliers Gestion de fonds immobiliers PERIAL ASSET MANAGEMENT 50 ans d expérience dans la gestion de fonds immobiliers A vec une cinquantaine de collaborateurs au service de 33000 clients, épargnants particuliers

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. II. Les ressources humaines... 14 A. Les dirigeants d entreprise... 14 B. Les salariés... 15

TABLE DES MATIÈRES. II. Les ressources humaines... 14 A. Les dirigeants d entreprise... 14 B. Les salariés... 15 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos... Partie 1 : Parties prenantes et structures de gouvernances XV 1 Cartographie et attentes des parties prenantes... 9 I. Les apporteurs de capitaux... 10 A. Les actionnaires...

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

business center OCP RÉDUISEZ VOS IMPÔTS EN INVESTISSANT DANS UN ACTIF DURABLE www.ocpfinance.com

business center OCP RÉDUISEZ VOS IMPÔTS EN INVESTISSANT DANS UN ACTIF DURABLE www.ocpfinance.com OCP business center RÉDUISEZ VOS IMPÔTS EN INVESTISSANT DANS UN ACTIF DURABLE www.ocpfinance.com LE MARCHÉ DES CENTRES D AFFAIRES UN INVESTISSEMENT DANS UN ACTIF DURABLE OCP Business Center réalise l acquisition

Plus en détail

Présentation du Système d Administration Générale des Projets (Agape )

Présentation du Système d Administration Générale des Projets (Agape ) Altaïr Conseil QUALITE - ORGANISATION - CHANGEMENT Présentation du Système d Administration Générale des Projets (Agape ) Altaïr Conseil - 2007-33, Rue Vivienne 75 002 Paris - 01 47 33 03 12 Présentation

Plus en détail

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves 1ères Rencontres richesses humaines associa1ves Pour les ACTEURS DU DLA et leurs bénéficiaires, les ASSOCIATIONS d ENVIRONNEMENT et d autres secteurs Paris, 2 et 3 décembre 2014 En partenariat avec : Prix

Plus en détail

L Economie de la Fonctionnalité & de la Coopération. L innovation durable au niveau des business modèles

L Economie de la Fonctionnalité & de la Coopération. L innovation durable au niveau des business modèles L Economie de la Fonctionnalité & de la Coopération L innovation durable au niveau des business modèles UCM & BEP 17 juin 2014 Damien Dallemagne Introduction: qui est Innergic? Innergic en bref n Bureau

Plus en détail

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE Mars 2014 SOMMAIRE Faire équipe avec vous 3 SFR Business Team, 1 er opérateur alternatif 4 Notre gouvernance Qualité et Développement

Plus en détail

amur La Défense dans le Grand Paris: l enjeu de son Territoire-Réseau mastère spécialisé promotion 2012-2013 Directeur d étude Partenaire

amur La Défense dans le Grand Paris: l enjeu de son Territoire-Réseau mastère spécialisé promotion 2012-2013 Directeur d étude Partenaire amur promotion 2012-2013 La Défense dans le Grand Paris: l enjeu de son Territoire-Réseau mastère spécialisé Partenaire Equipe Projet Laure Bellon-Serre Marie Chevillotte Clément Javouret Pierre Le Moual

Plus en détail

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines La DRH fait face à de nouveaux défis Quelle stratégie adopter pour que toutes les filiales acceptent de mettre en place un outil groupe? Comment

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

Concepts d espaces Concepts de communication

Concepts d espaces Concepts de communication Concepts d espaces Concepts de communication Tertia design, l agence Conseil et Concept Sept. 2006 p. 1 Identité Date de création 1986 Filiale depuis 2005 Fondateur et DG Gérard Gaillard CA 2007 1,6 M

Plus en détail

RENCONTRES TERRITORIALES DES DIRECTEURS DE SERVICES TECHNIQUES 16 JANVIER 2014 - INSET DE MONTPELLIER

RENCONTRES TERRITORIALES DES DIRECTEURS DE SERVICES TECHNIQUES 16 JANVIER 2014 - INSET DE MONTPELLIER RENCONTRES TERRITORIALES DES DIRECTEURS DE SERVICES TECHNIQUES 16 JANVIER 2014 - INSET DE MONTPELLIER EPISODE I : L audit, un projet initié par le nouveau maire. RENCONTRES TERRITORIALES DES DIRECTEURS

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

Partenaires Officiels. Bilan Edition 2014. Partenaires officiels :

Partenaires Officiels. Bilan Edition 2014. Partenaires officiels : Partenaires Officiels Bilan Edition 2014 Partenaires officiels : Le salon des décideurs de la Côte d Azur Rendez-vous d affaires avant tout, Riviera Network permet de : Développer et diversifier votre

Plus en détail

Télétravail, de quoi parle-t-on?

Télétravail, de quoi parle-t-on? Télétravail, de quoi parle-t-on? 1 Base présentation : Caisse des Dépôts, menée par les cabinets PMP et TACTIS au 1er semestre 2011. Cadre programme des Investissements d Avenir / Fonds National pour la

Plus en détail

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET Cette étude est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en Ile-de- France avec le Fonds européen de développement régional. Synthèse de l Etude «Innovation dans les entreprises de services

Plus en détail

SYNTHESE DES RESULTATS «Les enjeux de la fonction immobilière des entreprises à l horizon 2017»

SYNTHESE DES RESULTATS «Les enjeux de la fonction immobilière des entreprises à l horizon 2017» SYNTHESE DES RESULTATS «Les enjeux de la fonction immobilière des entreprises à l horizon 2017» L OMI a réalisé en novembre 2014, en partenariat avec l ADI, l Association des Directeurs Immobiliers, une

Plus en détail