Information presse. VIDEO PROTECTION Nouvelles caméras mobiles au service de la sécurité des Mâconnais. Lundi 5 mars 2012 à 10h00

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Information presse. VIDEO PROTECTION Nouvelles caméras mobiles au service de la sécurité des Mâconnais. Lundi 5 mars 2012 à 10h00"

Transcription

1 Information presse VIDEO PROTECTION Nouvelles caméras mobiles au service de la sécurité des Mâconnais Lundi à 10h00 1

2 VIDEO PROTECTION Nouvelles caméras mobiles au service de la sécurité des Mâconnais Jean-Patrick COURTOIS, Sénateur-Maire de Mâcon présente les nouvelles caméras mobiles acquises dans le cadre du programme de vidéo protection mené depuis 5 ans sur la ville afin de garantir au mieux la sécurité de tous les Mâconnais. Entre 2007 et 2011, la ville de Mâcon, soucieuse d améliorer la sécurité des Mâconnaises et des Mâconnais a engagé une opération de vidéo protection permettant l installation de 29 caméras fixes. Aujourd hui, la municipalité poursuit l extension de la vidéo protection, avec l achat de nouvelles caméras mobiles permettant une réactivité optimale relative aux événements. Une seule caméra mobile était jusqu à ce jour disponible pour une surveillance opérationnelle rapidement en fonction des événements sur tel ou tel quartier, à l occasion de manifestations sportives ou culturelles. Cette démarche s inscrit dans le cadre du projet de loi d'orientation et de Programmation pour la Performance de la Sécurité Intérieure (LOPPSI 2) pour lequel le Sénateur-Maire de Mâcon est rapporteur au Sénat. Le texte prévoit d étendre et de faciliter la mise en place d une surveillance par caméra pour lutter contre la délinquance sur la voie publique, plus particulièrement dans les lieux les plus exposés. Elle représente un investissement global d un peu plus de dont subventionnés par le FIDP, Fonds Interministériel de la Prévention de la Délinquance. Les images, conservées pendant une période de 21 jours, sont visionnées par un Officier de Police Judiciaire de la Police Nationale ou de la Gendarmerie, seulement si un événement est recensé sur le secteur concerné. 2

3 PRESENTATION DES NOUVELLES CAMERAS MOBILE La Ville de Mâcon se dote aujourd hui de 5 cameras mobiles. Ces nouvelles caméras sont destinées à être installées suite à un événement particulier ou dans le cadre des animations et festivités qui réunissent beaucoup de monde. Leurs avantages : Elles s installent en seulement 1 heure, et permettent ainsi d être particulièrement réactif. Autonomes et moins contraignantes, elles fonctionnent sur batterie qu il suffit de brancher sur l éclairage public ou n importe quelle autre source électrique. Facilement transportables, elles se présentent sous la forme d un dispositif compact qui tient dans une petite valise portative. Elles permettent en option une transmission GPRS des données. Ce dispositif, comme chaque zone de vidéosurveillance est soumis à autorisation préfectorale. Afin de pouvoir réagir rapidement et installer facilement les caméras mobiles, la Ville de Mâcon a définit 11 périmètres potentiels qui ont fait l objet d un accord de la préfecture : Flacé La Chanaye Gare de Mâcon Ville et cimetière Saint-Brice Gautriats Centre-ville Saint-Clément Parc Nord La Déserte Blanchettes Bioux Sennecé-les-Mâcon Les champs de capture vidéo des caméras pourront être ajustés au cas par cas en fonction de des zones ciblées. Les images, enregistrées et conservées pendant une période de 21 jours, pourront être visionnées par un Officier de Police Judiciaire de la Police Nationale ou de la Gendarmerie, si un événement est recensé sur le secteur. 3

4 LE RESPECT DES LIBERTES INDIVIDUELLES La mise en place d un dispositif de vidéo protection s accompagne d une réflexion sérieuse en amont sur la meilleure façon de conjuguer libertés individuelles et sécurité collective. A Mâcon, il n y a pas de visionnage en direct par les équipes des forces de l ordre, les images ne sont consultées que si besoin, et sur une zone bien précise. Il n y a pas, non plus, de processus d archivage. En effet, la caméra conserve en mémoire les images pendant 21 jours. Passé ce délai, elles sont automatiquement écrasées. Afin de protéger les riverains de ces caméras, tous les espaces privés sont automatiquement floutés, de façon pérenne, quelle que soit la position de la caméra. C est ce qu on appelle des «masques de zones privatives». Enfin, l implantation de chaque zone de caméra fixe est accompagnée d une signalétique mise en place par la Ville qui informe les usagers qu ils sont susceptibles d être filmés sur la voie publique. Le panneau précise notamment l arrêté préfectoral qui autorise l installation du dispositif vidéo en question. Les coordonnées de la Police Municipale sont également affichées afin d informer et de répondre aux différentes questions si besoin. Panneau de signalisation pour indiquer la présence d une caméra sur la voie publique. 4

5 UN BILAN POSITIF ET DE PLUS EN PLUS DE VILLES INTERESSEES Déjà en 2009, un rapport de l'inspection Générale de l'administration révélait que la délinquance diminue deux fois plus vite dans les zones «vidéo surveillées» que dans les secteurs exempts de caméras. Le bilan de la vidéo protection est donc largement positif tant sur la lutte contre la délinquance que sur l aide à la résolution d enquête. On observe un changement de comportements sur les zones indiquées avec un recul des dégradations et moins de squattes et d incivilités. De plus, ces équipements ont déjà permis d apporter aux forces de l ordre des éléments probants et pertinents dans leurs enquêtes. De plus en plus de villes n hésitent plus à installer sur leur territoire des caméras de vidéo protection : 280 communes sont aujourd hui équipées. Ainsi des villes comme Dijon, Grenoble, Paris, Lyon ou Nice, ne sont plus à convaincre. Paris fait figure de modèle grâce au plan «1.000 caméras» développé par la Préfecture de police aux abords des gares et des zones à risques, et Marseille rattrape son retard avec l allocation d un budget de 6 millions d euros pour l installation de 220 caméras dans le grand centre-ville voté à l unanimité en avril dernier. Aujourd hui, la vidéo protection dépasse largement le cadre des grandes villes ou de l appartenance politique. On peut souligner par exemple Carrières-sous-Poissy, dans les Yvelines, une commune de moins de habitants qui possède une dizaine de caméras, avec la mise en place ce mois-ci de quatre caméras supplémentaires. 5

6 6

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PRÉAMBULE La Préfecture de Police assure dans la capitale, au quotidien, la sécurité des citoyens et la défense des libertés. Afin de doter ses

Plus en détail

Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville

Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville CONSEIL MUNICIPAL 1 Séance du 06 décembre 2012 Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville Direction Solidarité Urbaine - Tranquillité Publique - Rapporteur(s) M. Christophe

Plus en détail

La vidéosurveillance, un moyen de lutte contre la délinquance?

La vidéosurveillance, un moyen de lutte contre la délinquance? Voici quelques notes sur la conférence de Tanguy Le Goff, sociologue et urbaniste de l Institut d Aménagement et d Urbanisme d Ile-de- France Tanguy Le Goff était présent au Mans, le jeudi 25 mars 2010,

Plus en détail

Charte d éthique de la vidéosurveillance

Charte d éthique de la vidéosurveillance Charte d éthique de la vidéosurveillance Préambule - La vidéosurveillance est un outil au service de la politique de sécurité et de prévention de la Ville de Lyon dans le cadre du contrat local de sécurité.

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS N 46-2013

EXPOSE DES MOTIFS N 46-2013 Commune de Plan lesouates EXPOSE DES MOTIFS N 462013 Message aux membres du Conseil municipal OBJET: SECURISATION DU PARKING SOUTERRAIN DES AVIATEURS PAR L INSTALLATION DE CAMERAS DE VIDEO PROTECTION CREDIT

Plus en détail

Charte d éthique et d évaluation de la Vidéosurveillance municipale

Charte d éthique et d évaluation de la Vidéosurveillance municipale PREAMBULE Charte d éthique et d évaluation de la Vidéosurveillance municipale - La vidéosurveillance est un outil au service de la politique de sécurité et de prévention de la Ville de Rouen dans le cadre

Plus en détail

Audit citoyen du dispositif de vidéosurveillance de la commune de Nogent-sur-Marne

Audit citoyen du dispositif de vidéosurveillance de la commune de Nogent-sur-Marne Audit citoyen du dispositif de vidéosurveillance de la commune de Nogent-sur-Marne www.action-nogent.fr contact@action-nogent.fr Twitter : @ACTION_Nogent Facebook : https://www.facebook.com/action94130

Plus en détail

Préavis n 10/14 au Conseil communal

Préavis n 10/14 au Conseil communal COMMUNE D AUBONNE Municipalité Préavis n 10/14 au Conseil communal Règlement communal relatif à l'utilisation de caméras de vidéosurveillance Délégué municipal : - M. Jean-Christophe de Mestral, municipal

Plus en détail

NOTE ANNEXE EXEMPLES CONCRETS DE DIFFICULTES EN MATIERE DE VIDEOSURVEILLANCE

NOTE ANNEXE EXEMPLES CONCRETS DE DIFFICULTES EN MATIERE DE VIDEOSURVEILLANCE NOTE ANNEXE EXEMPLES CONCRETS DE DIFFICULTES EN MATIERE DE VIDEOSURVEILLANCE La présente note complémentaire vise à illustrer par des cas concrets rencontrés par la Commission les difficultés d application

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION relative au formulaire CERFA n 13806*03 et 14095*02 Demande d autorisation d un système de vidéoprotection

NOTICE D INFORMATION relative au formulaire CERFA n 13806*03 et 14095*02 Demande d autorisation d un système de vidéoprotection NOTICE D INFORMATION relative au formulaire CERFA n 13806*03 et 14095*02 Demande d autorisation d un système de vidéoprotection Ministère de l intérieur A) Informations générales cerfa N 51336#02 A-1)

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 10545. Projet de loi sur la vidéosurveillance

Secrétariat du Grand Conseil PL 10545. Projet de loi sur la vidéosurveillance Secrétariat du Grand Conseil PL 10545 Projet présenté par les députés : M mes et MM. Guillaume Barazzone, Fabiano Forte, Mario Cavaleri, Guy Mettan, Béatrice Hirsch, Jean- Claude Ducrot, Pascal Pétroz,

Plus en détail

CHARTE D ETHIQUE DE LA VIDEOSURVEILLANCE VILLE DE VANNES

CHARTE D ETHIQUE DE LA VIDEOSURVEILLANCE VILLE DE VANNES CHARTE D ETHIQUE DE LA VIDEOSURVEILLANCE VILLE DE VANNES Le législateur a voulu favoriser la sécurité des personnes et des biens en utilisant des moyens nouveaux de préventions. La loi du 21 janvier 1995

Plus en détail

Charte pour une utilisation démocratique de la vidéosurveillance

Charte pour une utilisation démocratique de la vidéosurveillance Charte pour une utilisation démocratique de la vidéosurveillance >>> Les systèmes de vidéosurveillance connaissent selon les villes européennes des évolutions d ampleur et de nature différentes tenant

Plus en détail

Le Conseil Municipal,

Le Conseil Municipal, MF/MB SEANCE DU 13 MARS 2006 2006/6248 - EXTENSION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE DES ESPACES PUBLICS - POURSUITE DE LA DÉMARCHE DANS LE 3E ARRONDISSEMENT - AUTORISATION DE SIGNER LA CONVENTION D'OCCUPATION D'UN

Plus en détail

Prestations - catalogue et tarifs

Prestations - catalogue et tarifs Prestations - catalogue et tarifs Tarifs en vigueur du 01/01/2012 au 31/12/2012 votés en CA du 12/12/2011. Présentation générale 3 Location amphithéâtre 3 Location salle de visioconférence 4 Prestations

Plus en détail

Non à la vidéosurveillance dans notre commune.

Non à la vidéosurveillance dans notre commune. Non à la vidéosurveillance dans notre commune. A l attention du collectif **** de la ville de M. Document livré le 15 mai 2013. Réalisé par Ollieu Charline et Titz Marie TABLE DES MATIERES Explicitation

Plus en détail

INTRO : Réglementation. La Vidéo surveillance

INTRO : Réglementation. La Vidéo surveillance INTRO : Réglementation La Vidéo surveillance 1 Anecdote Le clip du groupe The Get Out Close auraient été tourné à partir de caméras de surveillance de Manchester. Mais la vérité différerait légèrement

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PAYERNE

MUNICIPALITE DE PAYERNE MUNICIPALITE DE PAYERNE Au Conseil Communal de Payerne : Préavis n 01/2013 Objet du préavis Installation de caméras de vidéosurveillance Municipalité de Payerne / Préavis n 01/2013 Page 2 / 8 AU CONSEIL

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Wifi public

DOSSIER DE PRESSE Wifi public DOSSIER DE PRESSE Wifi public Arras 2.0 poursuit sa modernisation: Arras, 1 ère ville du Pas-de-Calais à proposer le Wi-Fi public! SOMMAIRE UN ACCES INTERNET GRATUIT ET OUVERT A TOUS 4 L INSTALLATION DE

Plus en détail

UNE GAMME COMPLÈTE DE SOLUTIONS DE Vidéo-surveillance à déploiement rapide

UNE GAMME COMPLÈTE DE SOLUTIONS DE Vidéo-surveillance à déploiement rapide UNE GAMME COMPLÈTE DE SOLUTIONS DE Vidéo-surveillance à déploiement rapide utilisant les meilleures technologies opérationnelles. BESOIN DE RENSEIGNEMENTS, APPELEZ-NOUS AU : 0 805 011 114 Numéro vert.

Plus en détail

La confiance au cœur de nos identités. PRéSENTATION CORPORATE

La confiance au cœur de nos identités. PRéSENTATION CORPORATE La confiance au cœur de nos identités PRéSENTATION CORPORATE 2013 2 La confiance au cœur de nos identités écosystème DE L IMPRIMERIE NATIONALE Face aux mutations numériques, l Imprimerie Nationale accompagne

Plus en détail

DOSSIER PREFECTURE ET CNIL MOINS DE 8 CAMERAS ET NE FILMANT PAS LA VOIE PUBLIQUE

DOSSIER PREFECTURE ET CNIL MOINS DE 8 CAMERAS ET NE FILMANT PAS LA VOIE PUBLIQUE DOSSIER PREFECTURE ET CNIL MOINS DE 8 CAMERAS ET NE FILMANT PAS LA VOIE PUBLIQUE 1 attestation de remise des documents Je soussigné, Mr de la société.. atteste avoir reçu ce jour de la société ADS FRANCE,

Plus en détail

Politique relative à l utilisation de la vidéosurveillance dans les lieux publics exploités par l AMT ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 18

Politique relative à l utilisation de la vidéosurveillance dans les lieux publics exploités par l AMT ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 18 Politique relative à l utilisation de la vidéosurveillance dans les lieux publics exploités par l AMT ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 18 DÉCEMBRE 2009 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 09-CA(AMT)-348

Plus en détail

LA VIDEOSURVEILLANCE

LA VIDEOSURVEILLANCE LA VIDEOSURVEILLANCE Intervention de Jean-Jacques URVOAS Débat organisé par la troisième circonscription à Saint-Renan. Compte rendu de l UESR Si le regard sur la vidéosurveillance est très clivé politiquement,

Plus en détail

CONSTITUTION DU DOSSIER

CONSTITUTION DU DOSSIER CONSTITUTION DU DOSSIER Le dossier à constituer est différent selon que l on se trouve dans le cadre d une des quatre situations suivantes : - Le dispositif visionne un lieu ou établissement recevant du

Plus en détail

Préavis municipal n 19-2013 au Conseil communal de Cugy VD. Règlement communal relatif à l utilisation de caméras de vidéosurveillance dissuasive

Préavis municipal n 19-2013 au Conseil communal de Cugy VD. Règlement communal relatif à l utilisation de caméras de vidéosurveillance dissuasive Préavis municipal n 19-2013 au Conseil communal de Cugy VD Règlement communal relatif à l utilisation de caméras de vidéosurveillance dissuasive Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillères

Plus en détail

COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL

COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL CONCERNANT L ADOPTION D UN REGLEMENT DE VIDEOSURVEILLANCE DANS LES ECOPOINTS SITUES SUR LE TERRITOIRE COMMUNAL Monsieur

Plus en détail

OUVERTURE D UN COMMERCE

OUVERTURE D UN COMMERCE OUVERTURE D UN COMMERCE Les règles de sécurité d un ERP : Etablissement Recevant du Public Création de la boutique Installation des systèmes de sécurité Ouverture du commerce Photo : La fausse boutique,

Plus en détail

«Big brother is watching you» La vidéosurveillance, instrument de prévention dans l espace public

«Big brother is watching you» La vidéosurveillance, instrument de prévention dans l espace public 4 e rencontre du réseau Jeunes et violence 14 mai 2013, Zurich «Big brother is watching you» La vidéosurveillance, instrument de prévention dans l espace public Maurice Illi Unité de gestion de la sécurité

Plus en détail

créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité.

créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité. créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité. 1 vous êtes collectivité : Collectivité territoriale Administration

Plus en détail

Direction de l administration pénitentiaire Le placement sous surveillance électronique mobile

Direction de l administration pénitentiaire Le placement sous surveillance électronique mobile Direction de l administration pénitentiaire Le placement sous surveillance électronique mobile Sous-direction des personnes placées sous main de justice (PMJ) Pôle PSEM Septembre 2007 Le placement sous

Plus en détail

LE SPF INTÉRIEUR ET LA

LE SPF INTÉRIEUR ET LA LE SPF INTÉRIEUR ET LA VIDÉOSURVEILLANCE Caroline Atas, Sylvie Murengerantwari, Sofie Van Waes LE SPF INTÉRIEUR ET LA VIDÉOSURVEILLANCE I. LE CADRE JURIDIQUE II. OFFRE DE SOUTIEN DU SPF INTÉRIEUR I. LE

Plus en détail

REMERCIEMENTS. Le Cabinet ALTHING tient à remercier l ensemble des partenaires ayant

REMERCIEMENTS. Le Cabinet ALTHING tient à remercier l ensemble des partenaires ayant 2 REMERCIEMENTS Le Cabinet ALTHING tient à remercier l ensemble des partenaires ayant contribué à cette étude, pour leur disponibilité et la richesse de leurs apports. 3 SOMMAIRE OBJET DE LA MISSION P.4

Plus en détail

REGLES SPECIFIQUES RALLYES

REGLES SPECIFIQUES RALLYES REGLES SPECIFIQUES RALLYES 44 1- AVANT L ÉPREUVE, POUR LE DIRECTEUR DE COURSE GÉNÉRAL : DANS LES SEMAINES PRÉCÉDENTES : Contacter l organisateur pour avoir connaissance du briefing pilote et commissaire

Plus en détail

Sommaire. LE REGIME ET LA PROCEDURE D AUTORISATON D INSTALLATION D UN SYSTEME DE VIDÉOPROTECTION p.4

Sommaire. LE REGIME ET LA PROCEDURE D AUTORISATON D INSTALLATION D UN SYSTEME DE VIDÉOPROTECTION p.4 Version du 6 novembre 2012 Sommaire LE REGIME ET LA PROCEDURE D AUTORISATON D INSTALLATION D UN SYSTEME DE VIDÉOPROTECTION p.4 a) La définition de la notion de système de vidéoprotection p.4 b) La définition

Plus en détail

Assistance à Maître d Ouvrage. Maîtrise d Œuvre de projets de sécurité. www.protecna-securite.com. Protecn@ - BE Sécurité 2

Assistance à Maître d Ouvrage. Maîtrise d Œuvre de projets de sécurité. www.protecna-securite.com. Protecn@ - BE Sécurité 2 CONSTRUIRE votre solution de sécurité. Protecn@ est une société spécialisée dans la lutte contre LA MALVEILLANCE & L INSECURITE Son objectif est de Conseiller, d Assister et d'aider ses clients sur l'ensemble

Plus en détail

QUESTIONS D ACTUALITES REGLEMENTAIRES

QUESTIONS D ACTUALITES REGLEMENTAIRES QUESTIONS D ACTUALITES REGLEMENTAIRES LES LOTERIES LES DEBITS DE BOISSONS LES AGENTS IMMOBILIERS LES OPERATIONS FUNERAIRES AUTORISATION DE LA LOTERIE DEPUIS LE 22 MARS 2015 Ce n est plus le préfet mais

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D UN SYSTÈME DE VIDÉOSURVEILLANCE

DEMANDE D AUTORISATION D UN SYSTÈME DE VIDÉOSURVEILLANCE DEMANDE D AUTORISATION D UN SYSTÈME DE VIDÉOSURVEILLANCE Loi n 95-73 du 21 janvier 1995 - Article 10 - Décret n 96-926 du 17 octobre 1996 cerfa N 13806*02 Veuillez indiquer dans la case ci-après le numéro

Plus en détail

Installation Urbaine Type. www.pro.sony.eu/nvm/villes

Installation Urbaine Type. www.pro.sony.eu/nvm/villes Installation Urbaine Type Villes et Collectivités Conscient que la vidéo protection urbaine requiert des attentions spécifiques, Sony a écouté les attentes et préoccupations des villes et des collectivités.

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE

CONSEIL COMMUNAUTAIRE CONSEIL COMMUNAUTAIRE Communauté de communes vendredi 8 juillet 2011 19h15 Locaux administratifs Neuilly en Thelle cantons de Mouy, Neuilly-en-Thelle et Noailles 7 avenue de l'europe 60530 Neuilly en Thelle

Plus en détail

Groupe Banque européenne d investissement. Politique de vidéosurveillance

Groupe Banque européenne d investissement. Politique de vidéosurveillance Groupe Banque européenne d investissement TABLE DES MATIERES 1. Objet et champ d application de la politique de vidéosurveillance... 2 2. Respect de la vie privée, protection des données et conformité

Plus en détail

Les règles d utilisation de la vidéosurveillance avec enregistrement dans les lieux publics par les organismes publics

Les règles d utilisation de la vidéosurveillance avec enregistrement dans les lieux publics par les organismes publics Les règles d utilisation de la vidéosurveillance avec enregistrement dans les lieux publics par les organismes publics Juin 2004 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION... 1 LE CHAMP D APPLICATION... 1 LA JUSTIFICATION...

Plus en détail

CONSTRUIRE votre solution de sécurité

CONSTRUIRE votre solution de sécurité CONSTRUIRE votre solution de sécurité SARL au Capital de 15 000 1 square Bainville 78150 Le Chesnay Tél. : 01 39 43 59 75 / Port : 06 74 28 16 23 Protecn@ - Conseil en sécurité 1 Protecn@ est une société

Plus en détail

INSTALLATION D UNE VIDEOSURVEILLANCE DANS LE PARKING SOUTERRAIN DE BON-SEJOUR

INSTALLATION D UNE VIDEOSURVEILLANCE DANS LE PARKING SOUTERRAIN DE BON-SEJOUR VILLE DE VERSOIX MESSAGE DU CONSEIL ADMINISTRATIF A l attention de Mesdames et Messieurs, Les Conseillères Municipales et Conseillers Municipaux MAIRIE VERSION N : Définitive FIGÉE LE : Evolution du message

Plus en détail

PROCES-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil communal du 19 mars 2015

PROCES-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil communal du 19 mars 2015 PROCES-VERBAL de la séance ordinaire du Conseil communal du 19 mars 2015 Lieu : à 19 h 30 en sa salle Présidence : M. André BACH Le Président, M. André BACH, salue les membres du Conseil, M. le Syndic

Plus en détail

Le stationnement irrégulier de véhicules appartenant à la communauté des gens du voyage.

Le stationnement irrégulier de véhicules appartenant à la communauté des gens du voyage. Le stationnement irrégulier de véhicules appartenant à la communauté des gens du voyage. Une des problématiques récurrente pour les collectivités en matière d occupation illégale de son territoire tient

Plus en détail

Nos Réf. ca COMMUNE DE OISSERY PROCES VERBAL. L an deux mil dix, le 1 er février à 20 heures 30, Secrétaire de séance : Madame Lorna Gratacos.

Nos Réf. ca COMMUNE DE OISSERY PROCES VERBAL. L an deux mil dix, le 1 er février à 20 heures 30, Secrétaire de séance : Madame Lorna Gratacos. Département de Seine et Marne Canton de DAMMARTIN-EN-GOELE Nos Réf. ca COMMUNE DE OISSERY PROCES VERBAL Nbre de conseillers En exercice : 18 Présents : 13 Votants : 15 Date de Convocation 26/01/2010 Date

Plus en détail

COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL

COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL CONCERNANT L ADOPTION D UN REGLEMENT DE VIDEOSURVEILLANCE DANS LES ECOPOINTS SITUES SUR LE TERRITOIRE COMMUNAL Monsieur

Plus en détail

Nous sommes à vos côtés pour valoriser et gérer vos actifs privés et professionnels

Nous sommes à vos côtés pour valoriser et gérer vos actifs privés et professionnels Vous êtes dirigeant d entreprise Nous sommes à vos côtés pour valoriser et gérer vos actifs privés et professionnels oncilier le développement de votre patrimoine Vous détenez tout ou partie du capital

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D UN SYSTEME DE VIDEOPROTECTION

DEMANDE D AUTORISATION D UN SYSTEME DE VIDEOPROTECTION HAUT-COMMISSARIAT DE LA REPUBLIQUE EN NOUVELLE-CALEDONIE DEMANDE D AUTORISATION D UN SYSTEME DE VIDEOPROTECTION Loi du 21 janvier 1995 modifiée, article 10 Décret du 17 octobre 1996 modifié ATTENTION :

Plus en détail

préserver sécuriser la valeur votre patrimoine le spécialiste de la protection du patrimoine immobilier vacant logement tertiaire chantier vpsitex.

préserver sécuriser la valeur votre patrimoine le spécialiste de la protection du patrimoine immobilier vacant logement tertiaire chantier vpsitex. le spécialiste de la protection du patrimoine immobilier vacant sécuriser votre patrimoine préserver la valeur protection mécanique portes et panneaux métalliques neutralisation protection électronique

Plus en détail

N 2728 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 2728 ASSEMBLÉE NATIONALE N 2728 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l'assemblée nationale le 13 juillet 2010. RAPPORT D INFORMATION DÉPOSÉ en application de l

Plus en détail

APPEL A PROJET 2015 FONDS INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE HORS VIDEOPROTECTION(FIPD)

APPEL A PROJET 2015 FONDS INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE HORS VIDEOPROTECTION(FIPD) PREFET DE LA VIENNE Direction Départementale de la Cohésion Sociale APPEL A PROJET 2015 FONDS INTERMINISTERIEL DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE HORS VIDEOPROTECTION(FIPD) [Référence : stratégie nationale

Plus en détail

Les Fiches hebdomadaires de Copropriété-eJuris.be

Les Fiches hebdomadaires de Copropriété-eJuris.be Fiche : Nouvelles Technologies Portée : L installation de caméras a toujours été perçue comme une atteinte à la liberté, et les dernières études réalisées ne démontrent pas une réelle efficacité quant

Plus en détail

Vidéosurveillance. Lien : http://www.videoprotection.interieur.gouv.fr/

Vidéosurveillance. Lien : http://www.videoprotection.interieur.gouv.fr/ Vidéosurveillance Lien : http://www.videoprotection.interieur.gouv.fr/ Les principes La vidéosurveillance va de plus en plus souvent participer à la détection antiintrusion, au contrôle d'accès, à la télésurveillance.

Plus en détail

La résidence Anne de Bretagne

La résidence Anne de Bretagne v o u s a c c u e i l l e ASSOCIATION RÉSIDENCES ET FOYERS Résidence Anne de Bretagne 1, allée de Bretagne 78130 Les Mureaux Téléphone : 01 30 22 80 00 Fax : 01 30 22 80 10 annedebretagne@arefo.com www.arefo-arpad.com

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 28 juin 2013 à 18 h 00 --------------------------------- AUJOURD HUI vingt huit juin deux mille treize LE CONSEIL MUNICIPAL de la Ville

Plus en détail

Visio Park city. Le stationnement devient intelligent. Solution innovante de supervision pour le stationnement urbain. Analysez votre stationnement

Visio Park city. Le stationnement devient intelligent. Solution innovante de supervision pour le stationnement urbain. Analysez votre stationnement Le stationnement devient intelligent Visio Park city Solution innovante de supervision pour le stationnement urbain Analysez votre stationnement Bannissez les comportements frauduleux Rentabilisez votre

Plus en détail

NAS 261 Configuration avancée pour le Centre de surveillance

NAS 261 Configuration avancée pour le Centre de surveillance NAS 261 Configuration avancée pour le Centre de surveillance Réglages avancés pour le Centre de surveillance C O L L E G E A S U S T O R OBJECTIFS DU COURS À la fin de ce cours, vous devriez : 1. Pouvoir

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE N 2015 07 Ville de Bergues Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Pouvoir adjudicateur Ville de Bergues, Hôtel de ville - Place de la République 59380

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. La Commission a pris connaissance de la procédure judiciaire.

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. La Commission a pris connaissance de la procédure judiciaire. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COMMISSION NATIONALE DE DÉONTOLOGIE DE LA SÉCURITÉ Saisine n 2008-41 AVIS ET RECOMMANDATIONS de la Commission nationale de déontologie de la sécurité à la suite de sa saisine, le 18

Plus en détail

Circulaire du 13 avril 2006 relative aux ventes au déballage

Circulaire du 13 avril 2006 relative aux ventes au déballage MINISTERE DES PME, DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DES PROFESSIONS LIBERALES Circulaire du 13 avril 2006 relative aux ventes au déballage Les ventes au déballage, quelle que soit leur dénomination (vide-greniers,

Plus en détail

Graphisme Publicitaire

Graphisme Publicitaire Graphisme Publicitaire Le street marketing actif Game Corentin Luchart Sommaire Introduction 1. Les objectifs Promouvoir la gamme de services Google Dynamiser l image de marque en créant le buzz Amorcer

Plus en détail

27 mars 2014. Sécurité ECNi. Présentation de la démarche sécurité

27 mars 2014. Sécurité ECNi. Présentation de la démarche sécurité Sécurité ECNi Présentation de la démarche sécurité Présentation du cabinet Solucom Cabinet de conseil indépendant en management et système d information Fondé en 1990 / Plus de 1 400 collaborateurs / 2

Plus en détail

NOTE D INFORMATIONS & tableau «A qui devez-vous déclarer?» Page 2. I - PRESENTATION des documents du dossier PREFECTURE Page 3 à 14

NOTE D INFORMATIONS & tableau «A qui devez-vous déclarer?» Page 2. I - PRESENTATION des documents du dossier PREFECTURE Page 3 à 14 Dossier de préfecture & CNIL Solution VisioMobile SOMMAIRE NOTE D INFORMATIONS & tableau «A qui devez-vous déclarer?» Page 2 I - PRESENTATION des documents du dossier PREFECTURE Page 3 à 14 CERFA 13806

Plus en détail

LA FABRICATION ET LE COMMERCE

LA FABRICATION ET LE COMMERCE DLPAJ/CAB/BPA LA FABRICATION ET LE COMMERCE Code de la sécurité intérieure (L 313-1 et suivants) Code de la défense (L2332-1 et suivants) Chapitre III du décret n 2013-700 du 30 juillet 2013 Pour le commerce

Plus en détail

TAURUS SECURITY AGENCY

TAURUS SECURITY AGENCY TAURUS SECURITY AGENCY Notre philosophie LES FONDEMENTS DE NOTRE RELATION CLIENT Nos missions sont d assurer la sécurité des personnes et des biens en mettant à disposition de nos clients, des solutions

Plus en détail

1 er Trimestre au Parc Naturel Agen Garonne Passeligne-Pélissier BILAN D ETAPE 01. Sommaire. Le Parc aujourd hui c est...

1 er Trimestre au Parc Naturel Agen Garonne Passeligne-Pélissier BILAN D ETAPE 01. Sommaire. Le Parc aujourd hui c est... 1 er Trimestre au Parc Naturel Agen Garonne Passeligne-Pélissier BILAN D ETAPE 01 1 Sommaire Le Parc aujourd hui c est... - Page 02 Des équipes opérationnelles impliquées dans la gestion et le développement

Plus en détail

Nos références Assistance à Maître Assistance à d Ouvrage Maître - Maîtrise d Œuvre Protecn@ V déosurveillance :

Nos références Assistance à Maître Assistance à d Ouvrage Maître - Maîtrise d Œuvre Protecn@ V déosurveillance : Vidéosurveillance : Urbaine - Industrielle - Zone d Activité - Parkings OPMHLM Gennevilliers 92230-2008 - 80 caméras AMO pour un Audit en vue de travaux d installation de surveillance par la vidéo protection

Plus en détail

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT Série LÉGISLATION COMPARÉE L INTERDICTION DE FUMER DANS LES RESTAURANTS n LC 142 Janvier 2005 - 3 - L INTERDICTION DE FUMER DANS LES RESTAURANTS Sommaire Pages NOTE DE

Plus en détail

Commune de ROUSSET. Rapport de présentation du Règlement local de publicité

Commune de ROUSSET. Rapport de présentation du Règlement local de publicité Commune de ROUSSET Rapport de présentation du Règlement local de publicité Sommaire Introduction... 3 1. Contexte géographique et administratif... 4 1.1. Localisation... 4 1.2. Données chiffrées... 5 1.3.

Plus en détail

LES POLITIQUES PUBLIQUES DE VIDEOPROTECTION

LES POLITIQUES PUBLIQUES DE VIDEOPROTECTION Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice INHESJ travaux des auditeurs 25 e Session nationale «Sécurité et Justice» 2013-2014 Groupe de diagnostic stratégique (GDS) n 3 LES POLITIQUES

Plus en détail

www.vedis-videosurveillance.fr

www.vedis-videosurveillance.fr LA VIDEOSURVEILLANCE EVOLUTIVE www.vedis-videosurveillance.fr Dossier suivi par Chargé d affaires Coordonnées E-Mail : Agence du PECQ : Antoine ABI FARAH : 01 71 51 70 16 : contact@vedis-videosurveillance.fr

Plus en détail

Laffrey - Technologies. 2 siècles nous contemplent!

Laffrey - Technologies. 2 siècles nous contemplent! Laffrey - Technologies 2 siècles nous contemplent! Laffrey - Technologies Statistiques (Hébergeur) Base des badges TéléVidéo Téléouverture Eclairage Panneau BOUCHON SDSL GPRS Caméras fixes Pré-gabarit

Plus en détail

Qui peut être élu conseiller municipal, devenir maire ou adjoint? Les règles d inéligibilités et d incompatibilités

Qui peut être élu conseiller municipal, devenir maire ou adjoint? Les règles d inéligibilités et d incompatibilités Département Administration et gestion communale JM/JR/MK Note n 78 Affaire suivie par : Judith MWENDO (tél. 01 44 18 13 60) et Julie ROUSSEL (tél. 01 44 18 51 95) Paris, le 8 août 2013 Qui peut être élu

Plus en détail

Les Commissions, garantes de l'auto-gestion de Locaux Motiv'

Les Commissions, garantes de l'auto-gestion de Locaux Motiv' Les Commissions, garantes de l'auto-gestion de Locaux Motiv' Chaque adhésion engage le nouveau membre à participer à la vie associative via son implication dans une commission. Forces vives de l association,

Plus en détail

Devenez Franchisé Globale Sécurité

Devenez Franchisé Globale Sécurité Devenez Franchisé Globale Sécurité 1 Des solutions et des services innovants Un concept novateur : Enfin un service de proximité proposant une prestation globale de protection des biens et des personnes

Plus en détail

COUGAR SECURITE PRIVE

COUGAR SECURITE PRIVE COUGAR SECURITE PRIVE Le regard de votre sécurité GARDIENNAGE SURVEILLANCE PROTECTION SOMMAIRE GENERAL I - PRESENTATION DE COUGAR SECURITE PRIVE page 3 A - QUI SOMMES NOUS 3 B - PRODUIT ET SERVICE.3 C

Plus en détail

Evaluation de la vidéosurveillance dans 3 sites expérimentaux grenoblois

Evaluation de la vidéosurveillance dans 3 sites expérimentaux grenoblois Evaluation de la vidéosurveillance dans 3 sites expérimentaux grenoblois Rapport final Septembre 2013 30 rue de Fleurus - 75006 PARIS 01 80 05 16 05 contact@planetepublique.fr www.planetepublique.fr Sommaire

Plus en détail

P R E A V I S N 2 5 / 2 0 0 8. Règlement communal d utilisation de caméras de vidéosurveillance

P R E A V I S N 2 5 / 2 0 0 8. Règlement communal d utilisation de caméras de vidéosurveillance P R E A V I S N 2 5 / 2 0 0 8 Règlement communal d utilisation de caméras de vidéosurveillance Au Conseil communal de et à Chavannes-près-Renens Madame la Présidente, Mesdames, Messieurs, L utilisation

Plus en détail

vivez l événement à ciel ouvert

vivez l événement à ciel ouvert vivez l événement à ciel ouvert Voyez grand pour vos événements Le Château révèle 760 m 2 d espaces entièrement modulables qui vous donnent envie de mettre en scène vos projets. Parce que l histoire est

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2011-1034

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2011-1034 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2011-1034 17 - SAIEMB LOGEMENT - Réaménagement de 38 prêts contractés auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations et garantis par la Mme SCHOELLER, Première

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Le réseau au service de la Gestion Technique des Bâtiments. Présentation d'un service de vidéosurveillance

Le réseau au service de la Gestion Technique des Bâtiments. Présentation d'un service de vidéosurveillance Le réseau au service de la Gestion Technique des Bâtiments Présentation d'un service de vidéosurveillance Protection des biens & des personnes Urgence de la réaction Gestion de l urgence Substitution des

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2011-1427

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2011-1427 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2011-1427 14 - Relations Internationales - Coopération avec Aqabat Jabr - Bilan du premier programme de coopération relatif à la rénovation du réseau d eau -

Plus en détail

BIENVENUE AU PETIT DEJEUNER DES TRANSPORTS du VENDREDI 10 FEVRIER 2012 SUR LE TRANSPORT EXCEPTIONNEL *****

BIENVENUE AU PETIT DEJEUNER DES TRANSPORTS du VENDREDI 10 FEVRIER 2012 SUR LE TRANSPORT EXCEPTIONNEL ***** BIENVENUE AU PETIT DEJEUNER DES TRANSPORTS du VENDREDI 10 FEVRIER 2012 SUR LE TRANSPORT EXCEPTIONNEL ***** Les Formations transports exceptionnels Formations des conducteurs de véhicules de guidage ou

Plus en détail

Présentation de la Caméra intra-orale KODAK 1500

Présentation de la Caméra intra-orale KODAK 1500 Présentation de la Caméra intra-orale KODAK 1500 Nouvelle version filaire USB et pilote TWAIN Pourquoi utiliser une caméra intra-orale? Communiquez, éduquez, motivez Les patients voient ce que vous observez

Plus en détail

2011 Communication on Progress

2011 Communication on Progress 2011 Communication on Progress Participant M2GS Published 2012/04/08 Time period 1/2011 12/2011 Format Stand alone document Basic COP Template Differentiation Level This COP qualifies for the Global Compact

Plus en détail

Règlement communal relatif à l utilisation de caméras de vidéosurveillance

Règlement communal relatif à l utilisation de caméras de vidéosurveillance Direction de l administration générale, des finances et des affaires culturelles Règlement communal relatif à l utilisation de caméras de vidéosurveillance En vigueur à partir du 22 février 2011 Table

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR 3 ème étage - bâtiment A Du Guesclin

REGLEMENT INTERIEUR 3 ème étage - bâtiment A Du Guesclin REGLEMENT INTERIEUR 3 ème étage - bâtiment A Du Guesclin PREAMBULE En application des objectifs de soutien aux arts visuels et aux musiques actuelles, un espace mutualisé de travail est ouvert par la Ville

Plus en détail

premières Réalisations du 4e Plan triennal [ ] de lutte contre les violences faites aux femmes stop-violences-femmes.gouv.fr

premières Réalisations du 4e Plan triennal [ ] de lutte contre les violences faites aux femmes stop-violences-femmes.gouv.fr [ ] premières Réalisations du 4e Plan triennal de lutte contre les violences faites aux femmes stop-violences-femmes.gouv.fr Ratification de la Convention d Istanbul Lundi 5 mai, le Sénat a adopté définitivement,

Plus en détail

COMPTE RENDU du CONSEIL MUNICIPAL. 26 Mars 2015 20 h 00 (convocation du 20 mars 2015)

COMPTE RENDU du CONSEIL MUNICIPAL. 26 Mars 2015 20 h 00 (convocation du 20 mars 2015) COMPTE RENDU du CONSEIL MUNICIPAL 26 Mars 2015 20 h 00 (convocation du 20 mars 2015) PRESENTS : Mr Jean-Louis LAFAURIE, Maire,, Madame Pierrette QUEROL, adjointe au Maire, Mr Régis FONTES, adjoint au Maire,

Plus en détail

Certu. Les zones 30 en France Bilan des pratiques en 2000

Certu. Les zones 30 en France Bilan des pratiques en 2000 Certu Les zones 30 en France Bilan des pratiques en 2000 Pourquoi des zones 30? Introduites dans le code la route par le décret du 29 novembre 1990, les zones 30 délimitent des secteurs de la ville où

Plus en détail

Circulaire du 5 juin 2013

Circulaire du 5 juin 2013 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'écologie, du développement durable et de l énergie Direction générale de la prévention des risques Service de la prévention des risques et la qualité de l environnement

Plus en détail

VILLE DE SCEAUX N 12-f. Séance du 6 décembre 2012 NOTE DE PRESENTATION

VILLE DE SCEAUX N 12-f. Séance du 6 décembre 2012 NOTE DE PRESENTATION NOTE DE PRESENTATION OBJET : Participation à la protection sociale des agents municipaux Rapporteur : Philippe Laurent Suite à la loi du 2 février 2007 de modernisation de la fonction publique, le décret

Plus en détail

1 CAS 1 : VIDEOPROTECTION D UNE COMMUNE DE TAILLE MOYENNE... 4

1 CAS 1 : VIDEOPROTECTION D UNE COMMUNE DE TAILLE MOYENNE... 4 Votre projet de vidéoprotection Guide Méthodologique Comité de Pilotage Stratégique pour le développement de la vidéoprotection 1 Sommaire 1 CAS 1 : VIDEOPROTECTION D UNE COMMUNE DE TAILLE MOYENNE... 4

Plus en détail

GlobalSecure d ANAVEO, la Haute Protection Numérique

GlobalSecure d ANAVEO, la Haute Protection Numérique GlobalSecure d ANAVEO, la Haute Protection Numérique D O S S I E R D E P R E S S E J U I N 2 0 1 3 CONTACT PRESSE AGENCE SNC Brigitte Nakachdjian 04 37 43 11 11//// 06 07 27 21 02 agencesnc@wanadoo.fr

Plus en détail

LE DISPOSITIF VOISINS VIGILANTS

LE DISPOSITIF VOISINS VIGILANTS LE DISPOSITIF VOISINS VIGILANTS LE DISPOSITIF DE PARTICIPATION CITOYENNE La Mairie La Préfecture (Police Nationale) L association Voisins Vigilants.. Les Ribocortin(e)s LE DISPOSITIF VOISINS VIGILANTS

Plus en détail

Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014. Débat. d Orientation. Budgétaire 2015

Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014. Débat. d Orientation. Budgétaire 2015 Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014 Débat d Orientation Budgétaire 2015 Le budget 2015 sera le premier de ce nouveau mandat 2014-2020 Il est construit sur le Plan de mandat financier en

Plus en détail

NUMERO SPECIAL DRLP DCTE - DSF 3 avril 2009

NUMERO SPECIAL DRLP DCTE - DSF 3 avril 2009 NUMERO SPECIAL DRLP DCTE - DSF 3 avril 2009 2 SOMMAIRE DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES LIBERTES PUBLIQUES BUREAU DE LA CIRCULATION ARRÊTÉ portant fermeture de l'aire de repos du péage central de

Plus en détail