Une rentrée scolaire «tranquille»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une rentrée scolaire «tranquille»"

Transcription

1 Les LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE raisons d une pénurie Médicaments : rupture de la chaîne d approvisionnement p. 4 Football Ligue 1 : NAHD-CRB, le choc p. 24 Le ministère et les syndicats l ont promis Une rentrée scolaire «tranquille» p. 3 D. R. L EDITO DE AMAR KHELIFI Des erreurs rattrapables Les Algériens semblent découvrir la vulnérabilité de l économie algérienne, trop dépendante des marchés boursiers extérieurs, depuis que la chute des prix du pétrole amenuise dangereusement nos recettes en devises. Déjà plus de 43% de manque à gagner, comparativement au premier semestre de l année dernière. Ahurissant, mais pas étonnant, pour ceux qui connaissent l implacabilité du capitalisme, de l injuste système monétaire international, et les vils procédés dont usent les banquiers pour maintenir les gouvernements sous leurs jougs, sous la constante domination de ces maîtres-chanteurs, qui vont réclamer les remboursements des crédits, et des taux intérêts qui peuvent dépasser le montant du crédit initial. Les banquierscapitalistes louent l argent pour faire tourner l économie, afin de ramasser les plus grands profits. Selon une étude sérieuse, seuls 6% des actifs traités en Bourse vont à l économie, c'est-à-dire aux entreprises, qui au mieux vont vous verser 8% à 10% sur le bénéfice net en exploitant votre sous-sol. L Algérie a eu sa période de vaches grasses avec l envol des prix du pétrole durant plus d une décennie, mais n a pas su concevoir une prospective pour concevoir une économie diversifiée, hors secteur des hydrocarbures. Notre pays a préféré miser sur des placements sécurisés de nos capitaux à l étranger, autrement dit, les mettre en veilleuse. Il y eut de bonnes stratégies de développement, hors hydrocarbures, mais les projets sont souvent restés dans les tiroirs des ministères. Les Algériens ont préféré s accommoder d une économie rentière en jouant les intermédiaires, entre les producteurs étrangers et les consommateurs locaux. La libération des marchés extérieurs a nuisiblement concurrencé notre production locale, au point où certaines entreprises privées et publiques ont fait faillite. Les autorités en faisant appel aux IDE étrangers se elles-mêmes discréditées en imposant la règle des 51/49 avec l aval d une bureaucratie démobilisante, et un Conseil national de l investissement plutôt émissaire que répondant au besoin de l économie nationale. L Algérie aurait pu profiter de la crise des subprimes, et de la crise de la dette publique et privée des Etats européens pour accéder au rang des pays émergeants, juste en achetant les PME/PMI en faillite, afin de les délocaliser vers le pays. A. K.

2 actuel mali santé Minusma Nécessité de barrer la route aux parties qui tentent d'entraver l'application de l'accord de paix. Médicaments Le manque de produits pharmaceutiques dû à la rupture de la chaîne d'approvisionnement. Le chiffre du jour Importations La facture d'importation du lait en baisse sur les sept premiers mois. 455 baigneurs en danger secourus à Jijel (Protection civile). économie aujourd hui Crise malienne : qui veut jouer les trouble-fêtes? Monji Hamdi, chef de la Minusma. (Photo > D. R.),Apparemment, la recherche d un compromis à même d assurer la paix au Mali, semble déranger certaines parties. C est ce qui ressort des récents propos du chef de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma), Monji Hamdi, lors de sa visite mardi dernier à Alger. Tentatives de contrebande mises en échec au niveau des 2 e, 5 e et 6 e Région militaires Les forces de sécurité multiplient ces derniers jours les opérations de lutte contre le crime organisé où plusieurs tentatives d'acheminement de denrées alimentaires ont été mises en échec. Selon des communiqués du ministère de la Défense, les éléments de la Gendarmerie nationale de Reggane relevant du secteur opérationnel d Adrar/3 e Région militaire ont appréhendé deux contrebandiers, le 25 août 2015, et ont saisi un camion chargé de 19,26 tonnes de denrées alimentaires et litres de carburant. Au niveau de la 2 e Région militaire, les éléments de la Gendarmerie nationale de Tlemcen et de Bab El-Assa ont saisi un véhicule touristique et un autre utilitaire, ainsi que 13,5 quintaux de déchets de cuivre et litres de carburant. Par ailleurs, un détachement de l Armée nationale populaire relevant du secteur opérationnel de Bordj Badji-Mokhtar a saisi un véhicule toutterrain, 7 détecteurs de métaux et 2 téléphones portables. En outre, litres de carburant ont été saisis par un détachement relevant du secteur opérationnel d El-Oued/ 4 e Région militaire. Dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la criminalité organisée, un détachement de l Armée nationale populaire relevant du secteur opérationnel d In Guezzam a appréhendé 110 contrebandiers de différentes nationalités africaines lors d une patrouille près des frontières à Tiririne. L opération a permis de saisir 2 véhicules tout-terrain, 58 détecteurs de métaux, 15 marteaux piqueurs, 2 groupes électrogènes, 608 grammes de dynamite, 4 téléphones portables, une balance et une somme d argent de CFA. Par ailleurs, un autre détachement relevant du secteur opérationnel de Tamanrasset, a arrêté deux contrebandiers et a saisi 2 camions chargés d une quantité de litres de carburant destinés à la contrebande. En outre, les éléments des Gardes-frontières de Bab El-Assa relevant du secteur opérationnel de Tlemcen/ 2 e Région militaire ont saisi litres de carburant ainsi que 140 kilogrammes de kif traité. Cependant, au niveau de la 5ème RM, les éléments des Gardes-côtes d El Kala relevant du secteur opérationnel d El-Tarf ont arrêté 2 contrebandiers en leur possession 2 kilogrammes de corail, 2 GPS et des moyens de pêche. De même, les éléments des Gardes-frontières de Bir El-Ater relevant du secteur opérationnel de Tébessa ont mis en échec une tentative de contrebande de 440 caméras de surveillance. Moncef Rédha R E P È R E Deux terroristes éliminés par les forces de l'anp à Jijel Deux dangereux terroristes ont été éliminés et des armes récupérées mardi soir dans la commune de Taher (Jijel) lors d'une embuscade tendue par les troupes spéciales de l'armée nationale populaire (ANP), a indiqué mercredi le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. «Grâce à l'exploitation de renseignements, une embuscade tendue par un détachement des troupes spéciales de l'armée nationale populaire relevant du secteur opérationnel de Jijel (5e région militaire) a permis d'éliminer deux terroristes, le 25 août 2015 à 21h, dans la commune de Taher», a souligné la même source. «Il s'agit du dangereux criminel l'émir Nefla Nouredine et de son adjoint Bouhnika Abdelouahab ayant rejoint les groupes terroristes en 1994», a- t-on précisé, ajoutant que «l'opération s'est soldée par la récupération de deux (02) pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, d'une grenade défensive, de six chargeurs garnis et d'autres objets». Ce dernier a appelé à «barrer la route aux parties qui tentent d'entraver la mise en œuvre de l'accord de paix au Mali». Dans ce sens, le chef de la Mission des Nations unies a également évoqué «certains problèmes enregistrés il y a quelques semaines au Mali» sans toutefois omettre d insister sur la poursuite des efforts, de la concertation et la coordination dans le cadre du comité de suivi de l'application de l'accord de paix au Mali. L Algérie, selon Monji Hamdi, a joué un rôle de pionnier dans l aboutissement à une solution pacifique. Un rôle également mis en exergue et salué par les groupes politico-militaires du Nord Mali, des pays voisins ainsi des capitales occidentales après la signature de l accord de paix et de réconciliation. Des propos notamment corroborés par les déclarations du président malien Ibrahim Boubacar Keïta, lorsqu il a qualifié d'historique la signature de l'accord par la CMA, qui marque «la réconciliation entre les frères maliens» tout en soulignant le rôle déterminant de l Algérie dans la gestion et le règlement de cette crise. «L Algérie a géré le dossier malien de manière fabuleuse et avec beaucoup d intelligence permettant à l aboutissement de la signature de l accord de paix et de la réconciliation intermalien». «Nous restons ouverts à la signature de l accord mais l urgence est d aller vers sa signature pour le rétablissement définitif de la paix et de la stabilité», a-t-il dit, ajoutant qu il «est temps de nous faire confiance en convergeant résolument vers la paix». Pour rappel, cet accord de paix et de réconciliation au Mali a été obtenu après cinq rounds de dialogue engagé en juillet 2014 sous la conduite de la médiation internationale, dont l'algérie est le chef de file et a été signé en juin dernier à Bamako par les parties maliennes au dialogue pour le règlement de la crise dans le nord du pays. Le document a été signé par le représentant du gouvernement malien, les mouvements politico-militaires du nord du Mali engagés au sein de la plateforme d'alger et par l'équipe de la médiation internationale conduite par l'algérie. Deux composantes sur cinq que compte la Coordination des mouvements de l'azawad (CMA), à savoir la Coordination pour le peuple de l'azawad (CPA, dissident), la CM-FPR2 (Coordination des Mouvements et Fronts patriotiques de résistance II) ont également signé l'accord. Le Mouvement national de libération de l'azawad (MNLA), le Haut conseil pour l'unité de l'azawad (HCUA) et le Mouvement arabe de l'azawad (dissident), autre composante de la CMA avaient quant à eux paraphé à Alger l accord de paix et de la réconciliation. Ceci étant, qui cherche à jouer les trouble-fêtes? Rappelons-nous qu en avril dernier, les journaux maliens ont accusé le Maroc qui, dans un communiqué publié au début du même mois, avait jugé que le dossier malien était traité par l Algérie de «manière opportuniste», sous-entendant que l accord issu des huit mois de discussions était une solution «imposée», il exhortait alors à «une solution de compromis». C est dans cet esprit belliqueux que le Maroc avait également réussi à faire signer aux Etats-Unis un communiqué conjoint dans lequel ils appellent à une paix au Mali qui «soit librement consentie» Exception faite de ce fait connu, y-aurait-il d autres parties qui cherchent à tirer profit du retour d un chaos au Mali? Chérif Abdedaïm VoirsurInternet

3 a c t u e l Le ministère et les syndicats l ont promis Une rentrée scolaire «tranquille»,les syndicats de l'éducation nationale ont donné la promesse de garantir une rentrée scolaire dans le «calme», après leur rencontre avec la ministre de l'education nationale, Nouria Benghebrit, qui s'est engagée à satisfaire les principales revendications. Lors d une rencontre tenue au siège du ministère, les représentants des syndicats de l'éducation sont unanimes à dire que la prochaine rentrée scolaire sera «calme», suite à la satisfaction des principales revendications contenues aux procès verbaux des syndicats qui ont été signés en mois de mars dernier. En effet, le coordinateur du Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l éducation (Cnapeste), Nouar Larbi, a affirmé que «c'était une rencontre d'information, où la ministre de l'éducation a présenté un nombre de mesures pour la prochaine rentrée scolaire et a demandé de garantir le calme, en s'engageant à satisfaire plusieurs revendications. En B R È V E Hadj 2015 : les citoyens invités à retirer leurs passeports pour l'achat des billets Les citoyens et citoyennes ayant déposé le dossier de visa hadj le jeudi 13 août 2015, sont invités à se présenter à la salle réservée à cet effet, rue Docteur Saadane (à proximité de la salle Ibn-Khaldoun - Alger), pour retirer leurs passeports revêtus du visa hadj, et ce, dès le mercredi 26 août 2015 de 8h à 18h, indique mardi soir un communiqué du ministère de l'intérieur et des Collectivités locales. En raison des exigences induites par l'obligation du respect du circuit électronique, à savoir l'obligation faite aux détenteurs de visas hadj d'acquérir leur billet d'avion en urgence, et en vue de les prémunir de toute éventuelle difficulté quant à leur déplacement aux Lieux saints, le ministère invite tous les citoyens concernés à se rapprocher, dans le 72 heures, des agences d'air Algérie pour accomplir cette formalité en vue de pouvoir embarquer, dans les tous prochains jours, sur les vols à destination de Médine (Arabie Saoudite). La liste des personnes concernées par cette annonce peut être consultée sur le site internet du ministère (www.interieur.gov.dz), rappelle la même source. Agence Pour une fois, tout le monde est d accord. (Photo > New Press) outre, parmi les revendications que le ministère s'est engagé à satisfaire, l'organisation d'un concours lors de la rentrée scolaire pour la promotion de enseignants dans les trois cycles de l'éducation (primaire, moyen et secondaire) et la promotion «systématique» aux nouveaux grades pour garantir la promotion aux enseignants «menacés de disparition», tandis que les points qui n'ont pas été évoqués, la ministre a fixé la date du 15 octobre prochain pour les évaluer, a affirmé M. Nouar. «Les principales revendications sont ajournées», a affirmé le secrétaire général de la Fédération nationale des travailleurs de l'éducation (FNTE) Ferhat Chabekh, qui a indiqué que le gouvernement a approuvé la revendication relative à la primes des intendants et économes qui est une prime différente des fonctions pédagogiques. Concernant la prime d'encadrement, M. Chabekh a affirmé que le syndicat attend toujours le règlement de cette dernière par le gouvernement. Par ailleurs, certains points pédagogiques ont été également évoqués, selon ce responsable syndicale qui a souligné que la ministre a affirmé que «la langue principale est l'arabe», en insistant sur l'amélioration du niveau des élèves du Sud, notamment en ce qui concerne les langues étrangères. De son côté, le secrétaire général du Syndicat national des travailleurs de l'éducation (SNTE), Boualem Amoura, a affirmé que «le boycott de la rentrée scolaire n'est pas acceptable», soulignant que cela fait partie des principes du syndicat. Entre autres, le ministère de l Education nationale avait annoncé en mois de mars dernier être parvenu à un accord avec les partenaires sociaux portant sur la promotion des enseignants au grade supérieur. Il est à noter qu une autre réunion est prévue entre le Cnapeste et la ministre de l Education nationale le 15 octobre prochain. Malak Haddadi SNEU «Nécessité de revoir les textes régissant le système LMD»,Le système LMD est «nécessaire» dans le souci «d une meilleure cohésion entre les différents paliers d enseignement» et «une meilleure visibilité de ce système, mis en œuvre en Algérie, il y a une décennie». Les participants à l université d été du Syndicat national des enseignants universitaires (SNEU) ont mis l'accent, hier à Oran, sur la nécessité de «revoir les textes» régissant le système LMD. Les recommandations adoptées par les participants portent sur une attention particulière à accorder à la ressource humaine, à la révision des programmes du LMD avec leur mise à jour périodique. Concernant la licence, les participants à cette rencontre syndicale des enseignants universitaires ont recommandé une réduction du nombre de spécialités et l adoption d une seule licence dans les sciences «afin de permettre à l étudiant d acquérir une base scientifique solide avec le choix de la spécialité». Pour ce qui est des études en master, les recommandations ont porté sur la nécessité d encourager les offres en matière de formation en master professionnel pour répondre aux besoins de l université et du marché du travail national. Au sujet du doctorat, les syndicalistes ont préconisé l amélioration du niveau de l encadrement par le biais de la formation continue et de la formation des formateurs. Parmi les recommandations de cette université, ayant réuni plus de 400 délégués, la valorisation notamment des travaux de recherche menés dans les laboratoires, une meilleure formation des enseignants stagiaires et l association des partenaires sociaux dans l élaboration des offres de formation. Les syndicalistes ont également proposé de mettre fin au système classique, encore appliqué dans certaines facultés, pour «éviter toute confusion avec le LMD». La création d un observatoire national des réformes a été également soulignée dans les recommandations du SNEU. Pour rappel, le document adopté lors de cette université d été ainsi que les recommandations préconisées seront présentés lors de la prochaine conférence sur le LMD qu organisera le ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique à la fin de l année en cours. Soumia L. D G S N Campagne Deux caravanes pour sensibiliser sur les dangers de la drogue et les accidents Lancées par la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), les deux caravanes ont rempli leur mission de sensibilisation dans treize wilayas côtières avant d'arriver à Alger où elles ont inauguré, le 22 août dernier, leurs activités à partir de la Promenade des Sablettes, à Hussein Dey, indique la sûreté de wilaya dans un communiqué. En effet, les deux caravanes de la police sillonnent actuellement le territoire de la wilaya d'alger dans le but de sensibiliser la population aux dangers de la consommation de la drogue et aux conséquences des accidents de la route précise le communiqué. Jusqu'au 30 août, la première caravane fera le tour des communes d'alger Est (Bordj El-Kiffan, Aïn Taya et Rouïba) tandis que la seconde ira à la rencontre des citoyens à Alger ouest (Aïn Bénian, El-Hammmet, Raïs Hamidou et Bab El-Oued), selon le programme communiqué par la sûreté de wilaya. Dans leur travail d'information et de sensibilisation contre la consommation de la drogue et des accidents de la route, les deux caravanes vont coordonner leurs efforts avec ceux des services concernés de la sûreté de wilaya, notamment les cellules d'écoutes et de sensibilisation, note le communiqué. «La stratégie suivie par la DGSN dans la lutte contre le fléau de la drogue s'articule sur le volet de la prévention à travers l'action des cellules d'écoutes et de sensibilisation relevant de la sûreté de wilaya», avait affirmé le chef de sûreté de la wilaya d'alger, Noureddine Berrachedi, en juin dernier, à l'occasion de la célébration de la journée mondiale de lutte contre ce fléau. «Le rôle de ces cellules est de descendre sur le terrain et d'aller à la rencontre des petits consommateurs de drogue, notamment les jeunes, afin de les récupérer et de les remettre sur le droit chemin», avait-il expliqué, notant que depuis la création de ces cellules en 2005, «nous avons enregistré des résultats acceptables mais qui s'améliorent de plus en plus». Dans le cadre des activités de lutte contre la criminalité urbaine, les services de la police judiciaire de la sûreté de wilaya d'alger ont traité, en juillet dernier, affaires ayant entraîné l'arrestation de personnes déférées devant la justice, dont 951 personnes pour détention et usage de stupéfiants ou substances psychotropes. Imane Misraoui

4 a c t u e l Poudre de lait Forte baisse des prix à l international Afin de consolider ses stocks, l Onil au regard des fortes baisses des prix à l international a saisi cette opportunité pour faire diminuer la facture des importations des poudres de lait, crèmes de lait et matières grasses laitières. Une économie de 696,27 millions de dollars a ainsi été réalisée par l Algérie, en une période où la rigueur dans les dépenses publiques doit être consacrée à tous les niveaux. L information dont nous nous référons indique que la facture des importations des poudres de lait, crèmes de lait et matières grasses laitières, utilisées comme intrants dans la filière laitière, a reculé à 696,27 millions de dollars sur les sept premiers mois de 2015, contre 1,29 milliard de dollars durant la même période de 2014 (-46%). Cette facture a représenté 12% de la facture alimentaire du pays durant les sept premiers mois de l'année, estimée à 5,75 milliards de dollars. Les quantités importées ont également diminué mais pas de la même ampleur que celle de la facture puisque le volume importé s'est établi à tonnes contre tonnes (-7,3%), selon le Centre national de l' informatique et des statistiques des douanes (Cnis). Commentant cette tendance baissière des importations des laits, le directeur-général adjoint de l'office national interprofessionnel du lait (Onil), M. Messelem Messaoud Abdelhamid, souligne à Pénurie de médicaments «Le manque de produits pharmaceutiques dû à la rupture de la chaîne d'approvisionnement» La poudre de lait importée. (Photo > New Press),L'Association nationale des distributeurs pharmaceutiques algériens (Adpha) a estimé que les perturbations existantes actuellement sur le marché sont dues à la rupture de la chaîne d'approvisionnement et ce, faute de délivrance à temps des autorisations d'importation correspondantes. En effet, l Adpha a précisé dans un communiqué que «les perturbations observables aujourd'hui sur notre marché trouvent leur explication originelle dans la rupture de la chaîne d'approvisionnement en amont, faute de délivrance dans les temps voulus des autorisations d'importation correspondantes». Par ailleurs, l'adpha a fait savoir que «si l'existence de ruptures est avérée, elle ne touche pas la liste de 300 produits que certains mettent en avant». «Nous devons ainsi distinguer entre les ruptures absolues qui affectent dramatiquement des malades ne trouvant pas à se soigner, et des ruptures touchant, notamment, des produits de marque que les pouvoirs publics ont choisi délibérément de ne plus importer et qui se trouvent avantageusement remplacés par des produits génériques fabriqués localement, moins coûteux et d'une qualité thérapeutique similaire et reconnue», est-il expliqué. A ce propos, l'adpha a cité le cas de plusieurs marques signalées par les pharmaciens comme étant en rupture alors que leurs génériques similaires sont sur le marché. Pour cette association, le développement l'aps que la baisse des prix à l'international est le principal facteur de ce recul. «L'Onil importe trois produits que sont la poudre de lait ainsi que la matière grasse laitière anhydre, mais les quantités importées n'ont pas vraiment baissé. Ce sont plutôt les cours mondiaux de ces produits qui s'affichent en forte baisse», souligne le représentant de l'office qui assure plus de 50% du total de ce marché, le reste étant couvert par le privé. «Mais il ne faut pas confondre entre importation et consommation», explique M. Messelem «car l'onil importe non pas pour répondre à une consommation immédiate, mais pour reconstituer ses stocks en profitant de la baisse des prix à l'international, alors que la consommation peut être nettement inférieure au volume de l'importation». En 2014, les importations des poudres de lait, crèmes de lait et matières grasses laitières, utilisées comme intrants dans la filière laitière, se sont chiffrées à 1,91 milliard de dollars. Avec des importations globales de produits alimentaires algériennes de près de 31 millions de dollars durant les sept premiers mois de l'année, en baisse de 10,3% par rapport à la même période de 2014, la facture alimentaire en a représenté près de 18,5%. Cette facture de poudre de lait reste néanmoins importante pour les caisses du Trésor public. Il est navrant que l importation de la poudre de lait reste pour notre pays un choix incontournable, comme si les vaches laitières, répugnées à produire du lait frais sur notre territoire national, et comme si les manufactures de transformation des produits laitiers étaient implantées en Algérie en surnombre, dans les régions où l Algérie dispose de grandes prairies, favorables à l élevage de bétail bovin. A. K. de la production locale génère des pertes de marché à l'importation et dérange sans doute des intérêts financiers établis. «Nous réitérons notre disponibilité totale au dialogue et à la concertation, seule issue raisonnable pour dépasser les contraintes présentes et contribuer plus efficacement à la stabilité de notre marché, au développement de filière pharmaceutique et à la politique nationale de santé publique», a conclu l'adpha. Malak Haddadi I M P O R T A T I O N S Céréales Légère hausse sur les sept premiers mois 2015 Les importations des céréales (blés, maïs, orge et avoine) ont atteint 2,108 milliards de dollars durant les sept premiers mois de 2015, contre 2,073 milliards à la même période de 2014, en hausse de 1,7%, a appris mardi l'aps auprès des Douanes algériennes. Les quantités importées ont atteint 7,8 millions de tonnes de janvier à juillet dernier contre 6,85 millions de tonnes sur la même période de 2014, précise le Centre national de l'information et des statistiques des douanes (CNIS). Pour les blés (dur et tendre), la facture s'est chiffrée à 1,5 milliard de dollars contre 1,45 milliard de dollars durant les sept premiers mois de 2014 (+3,44%). Les quantités des blés importés ont également connu une tendance haussière passant de 4,42 millions de tonnes à 4,9 millions de tonnes (+10,85%). Par catégorie de blés, la facture d'importation du blé tendre, dont l'algérie importe la quasi-totalité de ses besoins, a atteint 962,53 millions de dollars (3,77 millions de tonnes) contre 983,2 millions de dollars (3,22 millions de tonnes), en baisse de 2,1% en valeur et en hausse de 16,85% en quantité. Pour ce qui est du blé dur, la facture a augmenté de 15,07% passant à 538,98 millions de dollars (1,138 million de tonnes) contre 468,38 millions de dollars (1,196 million tonnes), selon le Cnis. Concernant l'orge, le coût des importations a augmenté de 27,71% entre janvier et juillet 2015 passant à 101,62 millions de dollars ( tonnes) contre 79,57 millions de dollars ( tonnes). Quant aux importations du maïs (semences et autres), elles se sont chiffrées en baisse de 7,11% en valeur à 503,43 millions de dollars (2,46 millions de tonnes) contre 541,96 millions de dollars (2,13 millions de tonnes). Les importations du maïs de semence ont marqué une baisse de 60% en valeur passant de 1 million de dollars à dollars. Les importations de l'avoine ont connu une hausse importante en valeur et en volume, passant à 1,47 million de dollars (5 465 tonnes) contre dollars (22 tonnes) durant les sept premiers mois de Agence

5 é c h o s I N F O S E X P R E S S Hassi El-Ghella (Aïn Témouchent) Heurté par un véhicule en marche arrière, un sexagénaire meurt avant son admission à l'hôpital Fortes rafales de vent à Batna Décès d une fillette de 5 ans Alger : pas moins de 144 projets touristiques prévus Avant-hier, un sexagénaire a été heurté par un véhicule de marque Renault (Congo) au moment où le chauffeur actionnait le véhicule en marche arrière. Le sinistre accident s est produit au douar dit El-Gueitna, dans la commune de Hassi El-Ghella, une ville située à 17 km au nord d Aïn Témouchent. La victime, atteinte au visage, s est évanouie sous le choc. Transporté aux UMC d El Amria, le vieillard meurt avant que le médecin l examine, apprend-on. Une enquête devait être menée par la police judiciaire de compétence territoriale. S. Djelloul,Une fillette de cinq a péri dans l effondrement du mur d une maison à Bouzina (Batna), lundi soir, suite aux fortes rafales de vent et d intempéries ayant affecté la région sud-est de cette wilaya, a-t-on appris, mardi, auprès de la direction de la Protection civile. La victime a rendu l âme sur le coup, après avoir été atteinte à la tête suite à l effondrement du mur de son domicile, à la cité de Yaha Ali, de la localité de Bouzina, occasionné par de violentes rafales de vent soufflant sur la région, et causant une certaine panique parmi la population locale, souligne la même source. Les dernières précipitations accompagnées parfois de grêle et de vents violents, ont causé des dégâts jugés assez importants, notamment dans le cheflieu de wilaya où de nombreuses habitations ont été envahies par les eaux, a-t-on ajouté, faisant état de «nombreuses interventions» de la Protection civile dans différentes localités, où d importantes quantités d eau ont été pompées de l intérieur de plusieurs habitations, mais «sans qu il n ait été enregistré le moindre dégât humain». R. R. Pas moins de 144 projets touristiques, comprenant des hôtels et des complexes, sont prévus à Alger pour porter l'offre à nouveaux lits. (Photo > D. R. ) Hadj 2015 : les citoyens invités à retirer leurs passeports pour l'achat des billets Boumerdès Ouverture du festival culturel local de musique, chant et danse naïlis Le coup d'envoi du festival culturel local de musique, chant et danse naïlis sera donné, mardi prochain, à la maison de la culture Ibn Rochd de Djelfa, a-t-on appris, dimanche, auprès des organisateurs de cette manifestation. Cette deuxième édition du genre, dont l'ouverture interviendra en soirée, a pour objectif de participer à la «redynamisation de l'acte culturel et artistique dans la région, tout en mettant en lumière le patrimoine musical de la région de Djelfa, ainsi que son développement», a-t-on précisé. Faire connaître les différentes facettes de la danse naïlie, et sa valorisation,tout en faisant la promotion des costumes naïlis féminin et masculin, ainsi que les étapes de leur évolution à travers leur temps, tel est l autre objectif assigné à cette manifestation. Selon ses organisateurs, ce festival, abrité par la maison de la culture et le complexe de proximité Bouchra El- Khoulia», vise, également, le «soutien des artistes locaux et autres artisans et coopératives culturelles, parallèlement à la préservation du patrimoine culturel matériel et immatériel de la région». R. N. L E C O C K T A I L D E Chérif Abdedaïm Vers une nouvelle alliance Le chef d'al-qaïda a publié une déclaration en ligne promettant l'allégeance de son organisation aux taliban afghans, une initiative visant apparemment à contrer le mouvement de l'état islamique. Ayman Al-Zawahiri a publié le serment sous forme de message audio. C'est la première déclaration d'allégeance d'al- Qaïda depuis le 29 juillet, lorsque le gouvernement afghan avait annoncé la mort de l'ex-leader des taliban, le mollah Mohammad Omar. Ayman Al-Zawahiri a promis de prescrire la loi de la charia et de poursuivre le djihad jusqu'à ce que toutes les terres musulmanes soient libérées. Il a ajouté qu'il reprenait la voie empruntée par Oussama Ben Laden et d'autres martyrs dévoués dans leur allégeance au commandeur des croyants, Omar. Al-Qaïda a promis sa loyauté à Omar pendant de nombreuses années. Les taliban ont donné asile à Ben Laden en Afghanistan après les attaques du 11 septembre 2001 contre les États- Unis qu'il avait fomentées. Des observateurs pensent qu'ayman Al- Zawahiri souhaite utiliser l'enregistrement pour renforcer son emprise et freiner la progression du mouvement État islamique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Ils pensent aussi que le serment d'allégeance assoira la légitimité du nouveau leader des taliban. Vérité ou intox? Les États-Unis pensent que le groupe État islamique a probablement eu recours à du gaz moutarde dans une attaque contre les forces kurdes, cette semaine, en Irak. C'est ce que rapportait la semaine dernière le Wall Street Journal, précisant que ce serait la première fois que les insurgés islamistes se retrouveraient en possession d'armes chimiques interdites. La milice pourrait avoir mis la main sur ce gaz moutarde en Syrie ou encore en Irak, ajoute le Wall Street Journal. Ça bouge en Turquie Une explosion s'est produite dans un commissariat d'istanbul récemment à Istambul. Le quartier général de la police de la ville fait état de dix blessés, dont trois policiers. L'agence de presse turque Dogan avance, elle, un bilan de trois morts et d'une dizaine de blessés. Dans le même sens, deux individus armés ont tiré des coups de feu devant le consulat des États-Unis à Istanbul, sans faire de victime, avant de prendre la fuite. L'agence de presse Cihan précise que les assaillants étaient un homme et une femme. Une fusillade les a opposés aux forces de l'ordre devant les locaux du consulat américain, dans le quartier de Sariyer. Euronews a annoncé que deux individus armés qui avaient attaqué le consulat des États-Unis à Istanbul, s en sont pris à un commissariat de police alors qu ils s évadaient. Dans cet incident, trois personnes ont été tuées et dix autres blessées. C. A. Les citoyens et citoyennes ayant déposé le dossier de visa hadj le jeudi 13 août 2015, sont invités à se présenter à la salle réservée à cet effet, rue Docteur Saâdane. (Photo > D. R.) Deux caravanes pour sensibiliser contre les dangers de la drogue Deux caravanes de la police sillonnent actuellement le territoire de la wilaya d'alger dans le but de sensibiliser la population aux dangers de la consommation de la drogue à Alger.. (Photo > D. R.) Des activités d'animation en soirée pendant quatre jours à Alger-Centre Alger centre sera animé en soirée grâce à une série d'activités de sport et de loisirs en direction des enfants qui auront à en profiter pendant quatre jours à partir de mercredi, a-t-on appris mardi auprès des organisateurs. (Photo > D. R. )

6 m o n d e Syrie Bachar Al-Assad se dit confiant dans le soutien de la Russie,Le président syrien Bachar al-assad s'est dit confiant dans le soutien de l'allié russe, après des affirmations américaines laissant entendre que Moscou et Téhéran étaient prêts à lâcher son régime en guerre contre la rébellion. Le président syrien Bachar al-assad, le 26 août 2015 à Damas. (Photo > D. R.) Dans une interview à la chaîne du Hezbollah libanais, un autre allié de son régime, diffusée mardi soir, M. Assad a indiqué que la «lutte contre le terrorisme» devrait être une priorité dans toute initiative de paix. Le pouvoir syrien considère, dès le début du conflit en mars 2011, comme «terroristes» aussi bien les militants pacifiques, les rebelles et les jihadistes. «Nous avons une grande confiance dans les Russes qui, depuis quatre ans, ont prouvé au cours de cette crise qu'ils ont entretenu une relation sincère et transparente avec nous. Ce sont des gens de principe», a-t-il dit. Ce sont «les Etats-Unis (qui) abandonnent les alliés, qui abandonnent les amis. Ça n'a jamais été le cas de la politique de Moscou, ni du temps de l'union soviétique, ni du temps de la Russie», a ajouté le président syrien. «La politique russe est constante. La Russie ne soutient pas une personne ou un président en tant que tel (...) La Russie n'a jamais dit qu'elle soutenait le président un tel pour qu'elle décide ensuite de l'abandonner», a-t-il souligné. M. Assad était interrogé sur des déclarations du président américain Barack Obama qui a affirmé le 7 août que «la Russie et l'iran se rendent compte que la tendance n'est pas bonne pour Assad» et qu' «aucun de ces deux mentors n'est particulièrement sentimental». Washington et d'autres pays occidentaux estiment que le président syrien ne doit pas faire partie de la solution politique au conflit en Syrie. Concernant son autre soutien, l'iran, M. Assad a estimé que l'accord sur le nucléaire entre Téhéran et les grands puissances renforcerait le rôle iranien sur la scène internationale et que son régime en bénéficierait. «La puissance de l'iran fait la puissance de la Syrie et la victoire de la Syrie est la victoire de l'iran», a-t-il dit. «Nous sommes dans un même axe, celui de la résistance». Téhéran est le principal soutien régional du régime syrien, notamment à travers ses conseillers militaires et son aide économique. M. Assad a en outre défendu le soutien militaire du Hezbollah chiite qui combat au côté de ses troupes contre les rebelles. «La différence (entre le Hezbollah et les jihadistes étrangers, ndlr) est la légitimité. Qui a invité le Hezbollah en Syrie? Il est venu après un accord avec l?etat syrien et l?etat syrien est un État légitime», a-t-il dit. «Les autres forces terroristes sont venues pour tuer le peuple syrien». Lutte «antiterroriste», une priorité Le conflit en Syrie a été déclenché par la répression sanglante de manifestations antigouvernementales pacifiques, qui ont dégénéré en révolte armée puis en guerre civile brutale qui a fait plus de morts. M. Assad a critiqué l'émissaire de l'onu pour la Syrie, Staffan de Mistura, l'accusant d'avoir tenu des «déclarations partiales» après des raids meurtriers du régime qui ont fait 117 morts dans la ville rebelle de Douma près de Damas le 16 août. Il a par ailleurs répété que toute initiative de paix «où la lutte contre le terrorisme ne figure pas en tant que priorité n'a aucune valeur». Le 17 août, le Conseil de sécurité de l'onu a soutenu unanimement une initiative visant à favoriser une solution politique à la guerre en Syrie, mais qui a été accueillie avec méfiance tant par le régime que par l'opposition. Cette initiative, basée sur un plan de M. de Mistura et qui doit démarrer en septembre, devrait permettre la mise en place de quatre groupes de travail sur la sécurité et la protection, le contre-terrorisme, les questions politiques et légales ainsi que la reconstruction. Durant l'interview, M. Assad a accusé les rebelles d'être des «outils aux mains d'israël». R. I./Agence Ces réfugiés afghans enrôlés par l'iran pour défendre la Syrie «N'y va pas, ne te fais pas tuer pour de l'argent!», avait imploré Jehantab, aujourd'hui éplorée par la mort de son mari Haider, un pauvre réfugié afghan recruté par l'iran pour défendre l'allié syrien contre l'organisation Etat Islamique (EI). L'Iran, première puissance de l'islam chiite et soutien crucial au régime de Bachar al-assad, nie officiellement recruter des mercenaires afghans pour combattre aux côtés des forces syriennes contre les rebelles sunnites, laïcs ou islamistes, dans un conflit qui a fait plus de morts et quatre millions de déplacés. Mais les témoignages de combattants afghans et de leurs familles font plutôt état d'une campagne active, voire coercitive, des Gardes de la révolution iranienne, une unité d'élite, pour embrigader des chiites Afghans, sans papiers officiels en Iran. Les larmes imbibent les yeux chassieux de Jehantab lorsqu'elle se remémore la querelle avec son mari Haider, 35 ans, qui l'a appelée il y a deux mois de Téhéran, en Iran, où il tentait en vain de trouver de se trouver un boulot. Il m'a dit: «je vais en Syrie et je ne reviendrais peut-être pas car il y a très peu de combattants qui survivent à ce conflit brutal», raconte la jeune femme, le visage ceint d'un voile opalin et assise avec ses trois enfants dans leurs résidences de Kaboul. Son mari, dit-elle, avait été appâté par le salaire mensuel de 700 dollars par mois, une petite fortune pour un ouvrier sans expérience militaire, et la promesse d'obtenir le sésame tant convoité par les centaines de milliers de sans papier afghans ou réfugiés en Iran: un permis officiel de résidence. Jehantab a imploré son mari de ne pas céder au chant des sirènes de la guerre. En vain. Quelques jours plus tard, des responsables iraniens ont contacté des proches, aussi réfugiés à Téhéran, pour leur dire que Haider, qui avait fui la guerre en Afghanistan pour tenter sa chance en Iran, était mort au combat... en Syrie. R. I./Agence Soudan du Sud Salva Kiir signera l accord de paix Salva Kiir. (Photo > D. R.), Le Premier ministre indien, Narendra Modi, a lancé un appel au calme au lendemain d'une manifestation de masse d'une haute caste dans son Etat du Gujarat (ouest) qui a dégénéré en violences dans la nuit. Des milliers de membres des forces paramilitaires ont été déployés dans l'etat pour ramener le calme après ces violences perpétrées par des membres de la communauté Patidar demandant un meilleur traitement, en particulier l'accès aux,le président sud-soudanais Salva Kiir devrait signer hier un accord censé mettre fin à vingt mois de guerre civile au Soudan du Sud. Lors de pourparlers de paix sous l égide des médiateurs de l Igad (Autorité intergouvernementale pour le développement en Afrique de l Est), lundi 17 août à Addis Abeba, Salva Kiir s y était pourtant refusé et avait demandé un délai de quinze jours. Dans la capitale éthiopienne, seuls les rebelles de Riek Machar avaient paraphé le document. Le sommet d une journée sera cette fois organisé à Juba, capitale du Soudan du Sud, en présence des présidents kényan Uhuru Kenyatta, ougandais Yoweri Museveni et soudanais Omar Al-Béchir ainsi que du premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn, a annoncé Ateny Wek Ateny, porte-parole de Salva Kiir. Le chef des rebelles, l ancien vice-président sudsoudanais Riek Machar, déjà signataire de l accord, ne sera, en revanche, pas présent pour la cérémonie. Des raisons de sécurité sont invoquées par l Igad. «Le gouvernement a des réserves mais le président va signer», a insisté le porte-parole. Parmi les inquiétudes du gouvernement figurent les dispositions de l accord prévoyant la démilitarisation de Juba, la large représentation des rebelles dans le cadre du partage du pouvoir local dans l Etat pétrolier du Haut-Nil (nord-est) et le fait que la direction de la Commission d évaluation et de contrôle de l accord soit confiée à des étrangers, a précisé Ateny Wek Ateny. C est la raison pour laquelle Salva Kiir avait réclamé un délai de quinze jours afin de «mener des consultations» dans son pays. A son retour d Addis Abeba, le chef négociateur du gouvernement Michael Makuei avait même qualifié l accord de «capitulation» inacceptable. Après le refus du président sud-soudanais de signer, Washington et Londres avaient mis la pression en appelant immédiatement l ONU à prendre des sanctions contre ceux qui «s opposaient à la paix». R. I./Agence Inde Le Premier ministre appelle au calme après des violences dans son Etat quotas d'emplois publics et de places en université réservés aux castes inférieures. Un policier a indiqué sous couvert de l'anonymat que deux manifestants avaient été tués mardi par des tirs de la police lors de ces violences mais l'information n'a pu être confirmée dans l'immédiat. Le gouvernement de l'etat a imposé un couvre-feu dans plusieurs quartiers d'ahmedabad, principale ville du Gujarat et dans quatre autre villes. R. I./Agence

7 é c o n o m i e Bourse Le doute subsiste sur les marchés I N F O S E X P R E S S Le pétrole restera bon marché pour longtemps, Malgré une légère hausse à l'ouverture, la Bourse de Shanghaï a clôturé en baisse de 1,27%, en dépit des mesures de relance annoncées par les autorités chinoises. Les places européennes sont aussi reparties à la baisse à l'ouverture. La Bourse de Paris a ouvert en net repli de 1,44%, creusant aussitôt ses pertes à 2%. La Bourse de Francfort a également ouvert sur une nette baisse de 1,69% et celle de Londres a perdu 1,98%. Dans un nouvel effort pour soutenir l'économie à la peine et rassurer les investisseurs, la Banque centrale chinoise (PBOC) a annoncé, mardi, la baisse de ses taux d'intérêt. Il s'agit de la cinquième baisse depuis novembre alors que les places financières locales s'effondrent, non sans conséquences sur les marchés mondiaux, qui ont connu, lundi, une journée noire. Ce qu'attend le marché, c'est le «gros bazooka» des dépenses publiques. Simultanément, la Banque centrale a abaissé de 50 points de base les ratios des réserves obligatoires imposés à certains établissements financiers, une mesure censée leur Russie, Le plus grand salon aéronautique de Russie, qui a ouvert ses portes mardi, devrait s'avérer décevant, la crise et les sanctions occidentales pesant lourdement sur les commandes d'avions. En revanche, la demande d'avions militaires est en plein essor et le salon biennal MAKS joue de plus en plus le rôle de vitrine de la puissance militaire du pays. Selon la presse russe, la Russie et l'iran signeront un accord d'un milliard de dollars pour des missiles S- 300 pendant ce salon de trois jours. Il y a deux ans, juste avant la crise ukrainienne qui a plongé les relations entre la Russie et l'occident à leur plus bas niveau depuis la Guerre froide, le salon MAKS avait donné lieu à des contrats d'environ 21 milliards de dollars (18,25 milliards d'euros), un montant inimaginable aujourd'hui. «Les raisons pour lesquelles le nombre de contrats est en forte baisse est très simple - le marché russe de l'aviation se contracte C est l expectative. (Photo > D. R.) permettre de prêter davantage. Ces nouveaux assouplissements monétaires étaient largement attendus, alors que la conjoncture ne cesse de s'assombrir dans la deuxième économie mondiale. Ces mesures ont favorisé un net rebond des marchés européens mardi et de la Ouverture à Moscou du salon aéronautique MAKS en raison de la chute du rouble et de la baisse du pouvoir d'achat, qui incite les gens à voyager moins», dit Andrei Rozhkov, analyste financier chez Metropol. «Les compagnies russes ont non seulement arrêté d'acheter des avions mais repoussent les livraisons d'anciens contrats». L'effondrement des cours du pétrole a provoqué une forte chute de la valeur du rouble, qui oblige les Russes à se serrer la ceinture et à limiter leurs dépenses non essentielles telles que les voyages à l'étranger, qui ont chuté de 40% cette année. Le président russe Vladimir Poutine s'est néanmoins montré optimiste lors de la cérémonie d'ouverture du salon: «Je suis convaincu qu'en dépit de l'environnement politique actuel, le MAKS servira comme par le passé de plate-forme efficace pour les discussions entre experts, le développement de la coopération industrielle et pour trouver de nouveaux partenaires». Bourse de Tokyo mercredi mais Wall Street a fini en baisse et en Chine, certains doutent de leur efficacité. «Ce qu'attend le marché, c'est le «gros bazooka» des dépenses publiques», indique Lim Say Boon, responsable de la stratégie d'investissement de DBS Bank, expliquant que les mesures prises par la Banque centrale chinoise auront peu d'impact sur la consommation et l'investissement dans un pays où c'est l'etat, et non le secteur privé, qui joue le rôle de moteur de l'économie. R. E. Economie En Allemagne, le «Bund» enregistre une forte hausse, Les investisseurs, qui ont cherché des placements sûrs à la suite de ce lundi noir sur les places boursières, se détournent des valeurs refuges pour reprendre un peu de risque. Ainsi, le taux d'emprunt de l'allemagne a nettement progressé mardi 25 août sur le marché obligataire. «Les actions ont rebondi et effacé une partie importante des pertes d'hier et cela se fait assez logiquement au détriment des obligations», souligne René Defossez, stratégiste obligataire chez Natixis. La dette allemande, privilégiée d'habitude en cas de tempête sur les marchés, a toutefois peu profité de la chute brutale des Bourses mondiales. «La baisse des rendements n'avaient pas été très marquée alors que la hausse d'aujourd'hui est vraiment spectaculaire», remarque René Defossez. Mardi, à 18 heures, le taux d'emprunt à 10 ans de l'allemagne s'est tendu à 0,720% contre 0,592% lundi sur le marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise. Hausse généralisée des taux d'emprunt Dans la foulée, le taux de la France a progressé à 1,121% (contre 0,978%). Le taux de l'espagne s'est établi à 2,100% (contre 2,035%), celui de l'italie à 1,983% (contre 1,901%) et du Portugal à 2,726% (contre 2,689%). Le taux de la Grèce a, quant à lui, reculé à 9,486%, après avoir flambé à 10,022%. En dehors de la zone euro, le taux britannique s'est établi à 1,906% contre 1,817%.Aux Etats-Unis, le taux d'emprunt à 10 ans progressait à 2,101% contre 2,003% tout comme celui à 30 ans à 2,835% contre 2,729% tandis que le taux à 2 ans évoluait à 0,621% contre 0,568%. VoirsurInternet Au début de l année, certains analystes n hésitaient pas à faire ce pronostic : le prix du baril de pétrole américain tomberait sous la barre des 40 dollars en raison d une surabondance de l offre. Ils ont finalement eu raison face à ceux qui, au contraire, escomptaient un redressement, amorcé au printemps. Cette surproduction s est en effet confirmée avec le maintien inattendu de l activité des producteurs américains de pétrole de schiste. Mais ce sont les lourdes inquiétudes sur la santé de l économie chinoise qui ont accéléré la chute des cours depuis le début du mois de juillet. A New York, le cours du West Texas Intermediate (WTI) est tombé à moins de 39 dollars, lundi 24 août. Il a ainsi atteint un point bas depuis la récession des premiers mois de 2009 et a enregistré en un peu plus d un an la chute la plus longue depuis le contre-choc pétrolier de A Londres, le baril de brent de la mer du Nord pour livraison en octobre a, lui aussi, accusé le contrecoup de la chute des places boursières chinoises : il a terminé à moins de 44 dollars lundi. Et la très légère remontée enregistrée mardi n est, selon les analystes, qu une simple «correction technique». Où qu ils se tournent, opérateurs des marchés pétroliers, analystes des banques, investisseurs de hedge funds ne voient aucune perspective de redressement des prix à moyen terme, d ici à la fin de Une faiblesse qui dope le pouvoir d achat des ménages, mais qui réduit les capacités d investissement des compagnies. Wall Street retombe en fin de séance La Bourse de New York a terminé la séance de mardi en nette baisse, les investisseurs préférant rester prudents après une semaine de violente correction due aux inquiétudes sur les risques liés au ralentissement économique chinois. Selon des résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average, en hausse jusqu'à vingt minutes avant la clôture, a finalement abandonné 1,29%, soit 204,91 points, à ,44 points au lendemain de sa pire séance en quatre ans. Le Nasdaq, à dominante technologique, a cédé 0,44%, soit 19,76 points, à 4.506,49 points. Particulièrement surveillé par les investisseurs, l'indice élargi S&P 500 a perdu 1,35%, soit 25,59 points, à 1.867,62 points.

8 régions I N F O S E X P R E S S Oum El-Bouaghi 150 millions de dinars pour le parachèvement du théâtre de plein air Les travaux de ce projet interrompus depuis le dernier trimestre de l année 2014 seront relancés durant les tout prochains jours et seront achevés la fin de l année en cours, a précisé le responsable. La réception du projet permettra de renforcer les infrastructures culturelles dont dispose ce secteur doté ces dernières années de 33 nouveaux espaces de lecture dont une bibliothèque urbaine régionale de places et autres centres culturels répartis sur les 29 communes de la wilaya. R. R. Batna L illusionniste Youze enchante le public L'illusionniste Youze, venu de la wilaya de Bejaïa, a enchanté le nombreux public venu assister, mardi, au Théâtre régional de Batna (TRB), à un spectacle présenté lors de la 3e soirée des premières journées nationales de l illusionnisme. R. R. Oum El-Bouaghi,Durant quatre années, les agriculteurs ont réalisé des productions insuffisantes à cause des aléas climatiques, notamment la faible pluviosité. Cette année encore, la wilaya d Oum-El-Bouaghi qui est une zone à vocation agro-pastorale, céréalière et d élevage ovin, a connu une campagne de moisson-battage compromise. Selon le directeur de la DSA, B. Gridi, avec qui nous avons pris attache, cette chute de la production est due au manque de pluies durant la période hivernale et au début du printemps. Ainsi, sur une surface de ha emblavés, les agriculteurs n ont récolté que ha toutes céréales confondues, alors que pour une bonne année agricole, la production dépasse les 4 millions de quintaux. En matière Alger Pas moins de 144 projets touristiques prévus,pas moins de 144 projets touristiques, comprenant des hôtels et des complexes, sont prévus à Alger pour porter l'offre à nouveaux lits, a annoncé, mardi à Alger, le ministre de l'aménagement du territoire, du Tourisme et de l'artisanat, Amar Ghoul. «Une offre de nouveaux lits sera disponible prochainement à Alger contre actuellement grâce aux 144 projets de construction d'hôtels et de complexes touristiques», a indiqué le ministre lors d'une visite de chantiers de trois hôtels privés et d'un complexe de bungalows. Selon M. Ghoul, l'objectif est de parvenir à une offre de lits à moyen terme. Le montant global des investissements en cours est de 130 milliards DA et devront générer postes d'emploi. Les projets d'hôtels sont situés à Hussein Dey (New Dey) avec 460 lits, à Bab Ezzouar (Hani hôtel) avec 146 lits et Alkathir hôtel à El- Hamiz avec 100 lits. Le ministre a aussi visité le projet d'extension de l'hôtel Bouchaoui à Cheraga pour 440 lits ainsi que le projet de construction de bungalows à Zéralda avec une capacité de 300 lits. Les projets d'hôtels sont en cours de finalisation et seront inaugurés avant la fin de l'année à Alger, qui dispose actuellement de 172 hôtels avec une capacité de près de lits, selon la direction du tourisme. 75 hôtels sont déjà classés définitivement alors que les autres dossiers sont en étude. Cinq hôtels Une année agricole compromise de production des légumes secs fixée à 232 ha entre pois chiches et lentilles pour la saison , une baisse sensible a été également enregistrée puisque les services de la CCLS font état de q dont 860 q de lentilles et 247 q de pois chiches. Dans le même sillage, l on signale que sur une surface globale de 310 ha réservée à cette production, 88 ha ont été endommagés à cause de la sécheresse durant l année écoulée. Espérons que l année sera bénéfique d autant plus que le parc du matériel agricole a été renforcé par l acquisition de tracteurs, moissonneuses, machines pour la préparation des semoirs, outils pour les intrants pourvu que le ciel soit généreux en pluie. En tous les cas, c est ce qu espèrent les agriculteurs pour une meilleure production. A. Remache sont classés 5 étoiles, 2 de 4 étoiles, et 18 de 3 étoiles alors que les autres sont de moindre importance. Le ministre a déjà inauguré en juin dernier le ST hôtel à l'avenue Krim- Belkacem à Alger-centre, Lala Doudja à Hydra, Le Soltane et Africa Nova à Hussein Dey ainsi que le Best Night à Bab Ezzouar. M. Ghoul a indiqué dans une déclaration à la presse en marge de sa visite que le tourisme en Algérie reposait sur plusieurs axes, dont la réalisation d'hôtels selon les standards internationaux, la formation, le service, la commercialisation et l'adoption d'une nouvelle mentalité. Il a expliqué qu'il fallait d'abord réaliser des infrastructures répondant aux normes internationales, tout en formant les employés et les managers afin de bien gérer ces structures. Le ministre a ensuite insisté sur la nécessité d'offrir des services de qualité afin de satisfaire le client sans omettre l'importance d'exploiter les produits issus de l'artisanat dans des espaces touristiques. «Tout cela nécessite une nouvelle mentalité afin de proposer B R È V E Chaâbet El-Lehem Accident mortel dans un chantier Alors que l ouvrier était dans la tranchée en train d élaguer des pierres et des bosses avant la pose des canalisations, le chauffeur du rétro-chargeur, sans se rendre compte de la présence du un service répondant aux normes internationales et en adéquation avec le nombre d'étoiles attribuées pour chaque établissement touristique», a-t-il affirmé. M. Ghoul a aussi annoncé la tenue des assises sur l'aménagement du territoire en septembre prochain, comme il a annoncé qu'il allait présenter aux walis un exposé sur cette politique samedi prochain lors de la rencontre gouvernementwalis. Agence Tizi Ouzou La 14 e édition du festival du film amazigh du 28 septembre au 2 octobre, La 14 e édition du festival du film amazigh se tiendra à Tizi Ouzou du 28 septembre au 2 octobre prochains, a annoncé mardi la conservation de cette festivité culturelle sur son site électronique. L édition de cette année sera placé sous la thématique «Histoire et territoire», a-ton ajouté, informant les cinéastes désirant y prendre part que la compétition se déroulera dans plusieurs catégories de films, dont les courts et longs métrages, les documentaires, les films d animation, les films en trois dimensions (3D), à la condition que toutes les œuvres soient produites en tamazight ou traduites dans cette langue. Des travaux de jeunes talents seront également primés lors de ce festival, a-t-on indiqué, ajoutant que «toute œuvre se rapportant à la thématique peut y participer». R. R. VoirsurInternet travailleur, a vidé le contenu du godet sur ce dernier qui continuait sa corvée. Après coup, le chauffeur de l engin s apercevant de son erreur, il est allé manœuvrer le godet dans le but de le sauver. Mais l irréparable advint malheureusement. Il lui trancha la tête. Le corps de victime, âgée de 40 ans et père de trois enfants, a été transportée à la morgue de l hôpital Ahmed-Medaghri. S. Djelloul

9 r é g i o n s Constantine Baisse de 25% de la production céréalière Sétif : baptisation du secteur militaire au nom du chahid Dahmoune Tahar Le secteur militaire de Sétif a été baptisé au nom du chahid Dahmoune Tahar lors d une cérémonie présidée, mardi, par le commandant-adjoint de la 5 e Région militaire, le général major Noureddine Hambli. (Photo > D. R. ) Boumerdès : kg de poivre noir importé interdit à la commercialisation,une baisse dans la production céréalière estimée à 25% par rapport à la saison dernière a été enregistrée dans la wilaya de Constantine au titre de la campagne agricole , a indiqué, mardi, le directeur des services agricoles (DSA), Yacine Ghediri. La récolte des céréales, toutes variétés confondues, enregistrée cette année dans la wilaya a atteint 1,90 million de quintaux avec un rendement avoisinant en moyenne 18 quintaux par hectare, a précisé le responsable au cours d une conférence de presse. Cette baisse est due à «la faible pluviosité» et la «hausse inattendue des températures» au mois d avril dernier, a expliqué la même source qui a souligné que 912 ha, localisés au sud-ouest de la wilaya ont été endommagés par la grêle et les incendies. Affirmant que cette baisse était attendue eu égard aux «conditions défavorables» ayant caractérisé cette année agricole, Ghediri a précisé que l opération de collecte tire à sa fin, soulignant que tous les moyens nécessaires dont les moissonneuses-batteuses et les véhicules pour le transfert des cultures ont été mobilisés dans la wilaya pour la réussite de cette campagne de collecte. Il a, dans le même contexte, ajouté qu aux côtés des points de collecte mis à la disposition des agriculteurs, répartis sur les différentes communes de la wilaya, un hangar dans la commune de Benbadis a été aménagé, lors de cette campagne agricole pour renforcer les capacités de collecte. Ghediri a également souligné que deux silos d une capacité globale de q sont actuellement en cours de construction dans les communes d El Khroub et de Aïn Abid. Sur un autre registre, le directeur des services agricoles a indiqué que la campagne labours-s les a été lancée le 15 août dernier, précisant que le guichet unique du crédit Rfig a été ouvert dans la wilaya, avec l objectif de permettre aux agriculteurs de financer les travaux de cette campagne avant d ajouter que les engrais et semences et autres intrants sont disponibles localement. R. R. Une quantité de près de kg de poivre d importation destiné au marché national a été interdite à la commercialisation, dernièrement, après que des analyses en laboratoire aient prouvé leur non-conformité. (Photo > D. R.) Ouargla : les vendeurs de m nagguer envahissent les marchés Oran «Retour aux sources, El-Bahia en fête» du 27 au 31 août au théâtre de verdure «Retour aux sources, El Bahia en fête» est le titre de l évènement musical que propose du 27 au 31 du mois en cours, l Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC), au Théâtre de verdure Hasni Chekroune d Oran. La manifestation, placée sous l égide du ministère de la Culture, se veut «un évènement festif qui tend à réunir les artistes algériens des deux rives sur la scène oranaise», souligne dans un communiqué l AARC, précisant que l évènement s inscrit dans le cadre de son programme estival et de soutien à la candidature de la capitale de l ouest du pays pour abriter les Jeux méditerranéens de Le coup d envoi de cette manifestation coïncidera avec l annonce, jeudi, à Pescara (Italie) par le Comité international des jeux méditerranéens (CIJM), qui d Oran ou de la ville tunisienne de Sfax abritera ces joutes sportives. Au programme de ces soirées musicales figurent les groupes Democratoz, El Dey, Imzad, TOX, Freeklane, Diwane El Bahdja, ainsi que les artistes RIM K, Kayna Samet, Lacrim, Mister U et la nouvelle star du Rap en France, Hayce Lemci, originaire de Hassi Messaoud, précise-t-on. R. R. De nombreux vendeurs de dattes précoces, à moitié mûre, connues localement sous le nom de m nagguer, ont envahi, ces derniers jours, les marchés de fruits et légumes à Ouargla, a-t-on constaté. (Photo > D. R. ) Tipasa : trois personnes décédées par noyade dans un puits Quatre personnes mortes par noyade ont été repêchées, lundi soir, à Tipasa, trois au niveau d un puits à Cherchell et la quatrième victime au niveau d une plage rocheuse de Bouharoun, a-t-on appris, mardi, auprès de la Protection civile de la wilaya. (Photo > D. R.)

10 e n q u ê t e Annaba Large trafic de cigarettes et de tabac à chiquer, L industrie du tabac en Algérie représente le deuxième pourvoyeur de fiscalité après la Sonatrach. La Société nationale des tabacs et allumettes détient le monopole sur le marché national du tabac. Elle verse des milliards de dinars comme recette fiscale chaque année au Trésor public. La plus grosse quantité estimée à 6 tonnes de tabac à priser a été saisie vers la fin de 2010 par la Gendarmerie nationale qui était en patrouille dans la commune de Salah Bey relevant de la wilaya de Sétif. Les gendarmes ont découvert lors de la fouille d un fourgon de marque Peugeot J9, plus de 160 kg de tabac à chiquer. Après la perquisition effectuée au domicile du chauffeur, c est une quantité de 60 quintaux de cette marchandise qui fut retrouvée en stock chez lui destinée au marché parallèle de l est du pays. En 2012, les éléments de la brigade mobile de la police judiciaire de la wilaya de Sétif ont saisi lors d une perquisition ordonnée par le procureur de la République effectuée dans un atelier clandestin situé à Aïn Oulmène, une grande quantité de tabac à chiquer contrefait, soit sachets, portant un logo imité, et un lot de matériels servant à la contrefaçon. La police avait arrêté les deux présumés auteurs de ce trafic. La Chine représente le premier producteur de tabac dans le monde avec un taux de l ordre de 36 % et demeure en même temps le premier pays consommateur avec taux d environ 40%. Ce pays qui consomme presque toute sa production exporte une moyenne de 2,5 % de sa production. Les Etats-Unis, qui produisent 17%, occupe la 4 e place mondiale comme pays producteur de feuilles de tabac à plus de tonnes par an. D après l Organisation internationale du travail (OIT), le secteur de l industrie du tabac emploie près de 2 millions de personnes. 40 millions de personnes dans le monde cultivent et transforment les feuilles de cette matière. Trois grandes sociétés contrôlent les deux tiers de la production mondiale de cigarettes, à savoir China National, Tobacco Corporation, Philip Morris et BAT. Plusieurs marchands de tabac activant à l Est ont dénoncé à maintes reprises la mauvaise qualité de tabac à chiquer distribué par la SNTA de la région. Certains ont évoqué le mauvais conditionnement du tabac et d autres parlent de tabac impropre à la consommation. Un produit qui fait de nos jours l objet de Un créneau juteux. (Photo > D. R.) contrefaçon à grande échelle et chaque jour, dès huit du matin, des centaines de jeunes chômeurs envahissent la succursale de la Société nationale des tabacs et allumettes, située à la place Champ-de-Mars à Annaba pour s approvisionner en tabac et le revendre au marché noir. Ce dépôt de vente rassemble une foule intense de jeunes gens de tous âgés venus de toutes les localités avoisinantes de la ville qui notamment se sont lancés dans le métier d occasionnels buralistes. Ces commerçants travaillent au noir auprès du seul fournisseur. Les autres clients n appartenant pas à cette catégorie de faux buralistes seront contraints d attendre longtemps à l extérieur pour pouvoir acheter leurs marchandises après que ces nombreux jeunes Les principaux fournisseurs des réseaux de contrebande de produits tabagiques seraient des conducteurs de poids lourds, d anciens travailleurs du port et des douaniers. eurent fini leurs achats. Ces buralistes d un nouveau genre prennent d assaut aussitôt les trottoirs voisins juste en face de la société pour étaler sur des cartons les paquets de cigarettes de diverses marques avec d autres de marques contrefaites ramenées par des Africains en situation irrégulière à Annaba dont la plus part sont logés dans la vieille ville à la Place d armes. Personne, même pas la police, n a pu les faire partir de ces lieux et c est là que sont entassés les cartons de cigarettes de production algérienne et étrangère issues de la contrebande dont la majorité provient des pays voisins. A titre illustratif, le Niger, le Mali, la Libye, le Maroc et la Tunisie. A en croire nos informateurs, les principaux fournisseurs des réseaux de contre- bande de produits tabagiques sont en général des conducteurs de poids lourds, d anciens travailleurs Me Katti M hamed Office public notarial de Béjaïa, route des Aurès (code 2261) AUGMENTATION DU CAPITAL SOCIAL Société à responsabilité limitée dénommée Sarl Ultracom Siège social : Barika, rue Cherif Lakhdar, wilaya de Batna Capital social : DA Aux termes d un acte de dépôt reçu en l étude le 16/8/2015, enregistré, les membres de la société susnommée ont décidé ce qui suit : augmentation du capital social de la société de la somme de DA prélevée sur les résultats mis en report à nouveau par la création de parts sociales de mille dinars algériens chacune pour le porter à la somme de DA. Les statuts ont été modifiés en conséquence. Dépôt légal auprès du Centre national du registre de commerce de Batna effectué. Pour avis, le notaire du port, des douaniers versés dans ce créneau juteux qui arrivent à faire sortir sans difficulté une quantité saisie de tabac acheminée par des marins et des Africains qui activent sur le sol national, a-t-on souligné de source proche de la douane. A ce sujet, il est à noter que la contrefaçon de cigarettes de production nationale et étrangère s effectue au vu et au su de tout le monde et constitue un marché très florissant pour les trafiquants de la région. L Etat est appelé à mettre un terme à ce trafic qui prend de l ampleur. Oki Faouzi / / / : "" : : 1986/10/01 : :

11 «Abarth 500X (2015), la marque au scorpion se lance sur le segment des SUV vitaminés» Fini la monoculture autour de la Fiat 500 berline chez Abarth, la griffe sportive se lancera sur le segment des SUV affûtés avec une déclinaison de la 500X. Viendra ensuite, grâce au partenariat avec Mazda, un roadster biplace dérivé de la Mazda MX-5. Il s'appellera 124 Spider, Fiat aura eu la primeur dès l'automne Abarth 500X - automne 2015 Abarth 124 Spider - été 2016 «La future Alpine de série arrivera en Elle dérivera étroitement du concept-car Alpine Célébration.» Plus de vingt ans après l'arrêt de la production, la marque Alpine fera son retour sur le devant de la scène avec l'alpine AS1. Il ne s'agira pas d'une héritière de la GTA610, mais plutôt d'un retour aux sources avec un modèle qui évoquera subtilement la berlinette A110. Pas de retro-design au programme mais une technologie de pointe pour garantir des sensations de pilotage et des performances de premier plan, facturées autour de euros. L'hybridation sera aussi de la partie mais pas avant Viendra ensuite, si le succès est au rendez-vous pour la berlinette, un SUV ciblant le Porsche Macan. Alpine AS1 Berlinette - été 2016 Alpine AX1 SUV - courant 2018 «Le nouveau BMW X1 change de châssis et propose une architecture traction ou la transmission intégrale xdrive». Après les monospaces Série 2 Active Tourer à 5 places et son grand frère Série 2 Gran Tourer qui en propose jusqu'à 7, BMW fait profiter de ces vertus familiales à son petit SUV BMW X1. Moteur en position transversale, architecture à trois cylindres et roues avant motrices bousculent désormais les codes de la marque dans la famille «X». BMW Série 2 Gran Tourer - juillet 2015 BMW Série 7 - octobre 2015 BMW X1 - octobre 2015 BMW X7 - automne 2015 BMW Série 6 Gran Touring - début 2016 BMW X3 - courant 2017 BMW X2 Sport - courant 2017 SAIDA, représentant et distributeur de la marque DS Automobiles en Algérie vient d annoncer l arrivée des unités de l édition limitée «1955» des DS3, DS4 et DS5 à destination de notre marché. La série limitée a été dévoilée à Paris en mai dernier pendant la «DS Week» organisée à l occasion des 60 ans de première DS à savoir la DS19. La première DS est sortie en 1955 et fête cette année ces «La future Dacia Kwid offrira à la filiale low-cost de Renault un modèle d'accès sous la Sandero» Dacia tentera sa chance sur le segment des citadines, avec un modèle à euros développé d'abord pour le marché indien. Plusieurs noms ont été envisagés par Renault : Epop, Kiod, Kipgo, Kipso, Kayou et Waouh. Finalement ce sera Kwid comme le concept-car dévoilé au salon de New Delhi. Dacia Kwid - été ans, Citroën France avait organisé l événement «DS Week» au cœur de Paris, précisément au jardin des Tuileries, sous un chapiteau de 3 000m² où avait lieu une exposition éphémère relatant les 60 ans d histoire de ce qui est devenue aujourd hui une marque à part entière : «DS Automobiles». Parallèlement, la marque DS Automobiles avait dévoilé l édition Acroche : «Statutaire et typée à l'avant, la Renault Talisman remplace la Renault Laguna avec un caractère plus haut de gamme.» Nouvel Espace en avril, nouveau SUV Kadjar en juin, présentation de la remplaçante de la Laguna le 6 juillet puis d'une quatrième génération de Mégane au salon de Francfort en septembre, 2015 est un festival chez Renault! Viendra ensuite un nouveau Scénic, le remplaçant du Koleos qui offrira 7 places sans oublier un Captur RS. Renault Kadjar - juin 2015 Renault Talisman - juillet 2015 Renault Talisman Estate - présentation septembre 2015 Renault Mégane - janvier 2016 Renault Scénic - juin 2016 Renault Koleos - automne 2016 Renault Captur RS - fin 2016 limitée «1955», sur les DS actuelles que sont les DS3, DS4 et DS5. Les modèles «1955» partagent une même couleur «Bleu Encre», des centres de roues de couleur «Gold Mat» et un logo DS de la même couleur sur le capot, les coques des rétroviseurs extérieurs avec gravure DS et des stickers dorés «DS » sur les portes avant et le volet arrière.

12 culture RENOUVELLEMENT D UNE CONVENTION DE PROTECTION ARCHÉOLOGIQUE ENTRE LE MUSÉE DE CHERCHELL ET L INSTITUT ALLEMAND D ARCHÉOLOGIE La convention de protection et de préservation des vestiges archéologiques, datant de 2008 et liant le musée national de Cherchell (Ouest de Tipasa) et l Institut allemand d archéologie, a été renouvelée mardi, a-t-on constaté. D une durée de trois (3) ans, cette convention a été cosignée par la directrice du musée de Cherchell, Aïcha Hioun, et le directeur de l Institut allemand d archéologie Dally Ortwin, en présence du chef de cabinet du ministère de la Culture, Ali Rahal, et du conseiller de l ambassade d Allemagne en Algérie, Kleber Molfgang. Inscrit au titre des actions de coopération entre l Algérie et l Allemagne, cet accord s appuie sur trois (3) axes principaux relatifs à la «restauration des pièces archéologiques», «la formation des cadres dans la restauration et la préservation des vestiges» et «la réorganisation du musée de Cherchell», a indiqué le chef de cabinet du ministère de la Culture. Son premier objectif, a indiqué M. Rahal, est de «poursuivre le travail en commun initié entre les deux parties». Il s agit surtout, a-t-il dit «d une feuille de route» basée sur trois axes, que «nous espérons généraliser à d autres musées archéologiques du pays», soulignant par-là l «intérêt primordial» accordé par son secteur au patrimoine archéologique algérien. Pour sa part, le représentant de l ambassadeur d Allemagne en Algérie a considéré cet accord de coopération comme étant «une preuve du succès de ce projet qui a enregistré de grandes avancées», qualifiant le patrimoine archéologique algérien d «unique et extraordinaire». M. Molfgang a également exprimé son souhait de voir se «renforcer la coopération culturelle algéroallemande par la signature d une convention de partenariat en la matière». L intérêt des Allemands pour le musée de Cherchell et des vestiges de cette région remonte aux années 1970, avant son couronnement par une convention au titre de laquelle les deux parties se sont engagées à un échange d expertises en matière de protection, préservation, restauration formation et de recherches sur l histoire de cette cité de l'antique Césarée, où plusieurs civilisations s'y sont succédées, à savoir punique, romaine, musulmane, turque et française. Le vieux musée de Cherchell a été bâti en 1908 aux abords de la place de la ville bordée d'arbres noueux centenaires, appelés «Bellombras». Cette structure muséale englobe quatre (4) galeries et un patio, où les visiteurs peuvent admirer deux belles fontaines ornées de mosaïques représentant une scène d'ulysse, les sirènes et un triomphe de Neptune. R. C. 48 e Festival national du théâtre amateur de Mostagnem Nouvelle formule et cap sur le cinquantenaire kle 48 e Festival national du théâtre amateur (FNTA), qui s'ouvre ce jour à Mostaganem, sera placé sous le signe de la réorganisation de la compétition et de la révision du système de programmation des activités qui accompagnent les représentations. kun nouveau site web dédié à la manifestation «Constantine, capitale 2015 de la culture arabe» proposant plusieurs rubriques et diverses fonctionnalités vient d'être lancé, a indiqué lundi soir le responsable du département de la communication. Arborant un look «attrayant», le site «www.constantine 2015.dz» offre l'ensemble des informations sur les programmes et les activités des dix départements du commissariat de cette manifestation culturelle et propose des séquences vidéos sur les différents événements a à côté d un service photo à téléchargement Avec une nouvelle équipe de jeunes organisateurs, le 48 e FNTA, prévu jusqu'au 2 septembre, accueillera 16 troupes de théâtre réparties en trois catégories, dont deux en compétition, au lieu des traditionnelles sections «On» et «Off» du festival. La première catégorie de la compétition regroupe des troupes primées pour la plupart lors des éditions précédentes, rejointes par le vainqueur de la seconde catégorie, qui sera connu avant la fin du festival. Le commissariat du plus vieux festival de théâtre en Algérie espère ainsi créer un «esprit d'émulation» chez les troupes réparties selon leur niveau respectif», explique à l'aps le responsable de la communication du FNTA, Abdellatif Ben Ahmed. La dernière section permettra à quatre troupes «peu expérimentées» de se produire hors compétition et de bénéficier durant le festival d'ateliers de formation dans différents domaines du 4e art, tout en tirant parti de la présence de troupes de «niveau supérieur», fait-il remarquer. De même, les sessions de formation programmées dans le sillage de cette 48 e édition sont une manière pour le commissariat, fraîchement installé, d'élaborer un «travail sur l'année» et non plus uniquement confectionner le programme du festival, estime de son côté le nouveau directeur artistique du FNTA, le metteur en scène Ahmed Benalem. libre, a précisé Mohamed-Kamel Belkacem lors d'une conférence de presse. Le nouveau portail présenté comme «accueillant et pratique» disponible en deux versions (arabe et français) propose dans une rubrique baptisée «Constantine la ville» des séries d articles sur l antique Cirta, la cité, son histoire, sa culture et ses figures emblématiques et consacre un espace pour les sites utiles (hôtels, restaurants... ). Le nouveau site réserve également pour les médias, un espace presse, alimenté par des informations relatives à la tenue des conférences de presse, des Le cinquantenaire en ligne de mire En perte de vitesse depuis quelques éditions, selon les observateurs de la scène culturelle, le FNTA avait besoin d'une telle réorganisation justifiée par le directeur artistique par l'exigence d' «introduire davantage de discipline» dans le déroulement des activités du festival, créé par des hommes de théâtre issus des scouts musulmans, en Lors des éditions précédentes, les ateliers de formation pour les comédiens amateurs, toujours portés au programme initial, ont souvent été annulés, alors que les débats et les conférences animés par spécialistes du théâtre étaient très peu suivis. De son côté, le nouveau commissaire du FNTA, Mohammed Takkiret, également metteur en scène, dit avoir élaboré ce programme de formation de plusieurs mois en prévision du cinquantenaire du festival. Plus clairement, «nous devons arriver à la cinquantième édition avec des comédiens formés et capables de présenter un travail de niveau suffisant», dit le directeur artistique qui évoque, par ailleurs, des «contacts» pris par le commissariat du FNTA avec le Festival international du théâtre amateur de Monaco (France). Il a en outre jugé «anormale» l'absence du FNTA à cette manifestation internationale, véritable «vitrine» du théâtre amateur dans le monde. Les amoureux du 4 e art espèrent, quant à eux, que les prochaines éditions du FNTA -qui s'est déroulé sur un camionscène en se tiennent dans le nouveau Théâtre régional de Mostaganem dont l'ouverture est retardée depuis près de deux ans. Le nouveau théâtre a été baptisé, à juste titre, Djillali Benabdelhalim, du nom du fondateur du FNTA : seize troupes en course à Mostaganem, seize troupes théâtrales seront, à compter de jeudi, au rendez-vous de la 48 e édition du Festival national du théâtre amateur de Mostaganem, qui se poursuivra jusqu au 2 septembre prochain, a-t-on appris lundi du Commissariat de ce rendez-vous culturel annuel. Les participants, entre troupes, associations et coopératives théâtrales, représenteront les wilayas de Tizi Ouzou, Sidi Bel- Abbès, Saïda, Boumerdès, Bordj Bou-Arréridj, Adrar, Tlemcen, Blida, Médéa, Batna et Chlef, précise-t-on de même source. Les organisateurs ont retenu trois lieux de représentation, en l occurrence la maison de la culture Ould Abderrahmane Kaki et les scènes des troupes El Moudja et El Ichara. La participation se fera au niveau de trois catégories: A pour les 7 troupes en compétition officielle dont le grand prix est doté d un chèque de DA, la catégorie B composée de 5 troupes dont celle qui sera classé première sera promue à la catégorie A et enfin, catégorie C composée de 4 troupes, invitées par le commissariat du Festival pour parfaire leur niveau et enrichir leurs expériences respectives. Ces troupes, rappelle-t-on, ont été retenues parmi une cinquantaine ayant pris part, entre le 3 et le 12 août dernier, aux sélections régionales. Ces dernières ont eu lieu aux Issers (Boumerdès) et Maghnia (Tlemcen). Outre les représentations théâtrales, les organisateurs ont programmé des conférences avec des universitaires et spécialistes du 4 e art et des ateliers dédiés à la mise en scène, le jeu dramatique, l expression corporelle et la scénographie. Le grand prix de l édition 2014 a été décerné à la troupe En-Nakous de Laghouat pour son spectacle Aâwil Ez- Zaman el-mahzoum. R. C. «Constantine, capitale de la culture arabe 2015» Lancement d'un nouveau site web dédié à la manifestation rencontres et d autres rendezvous inscrits dans la cadre de la manifestation culturelle et propose le téléchargement des derniers numéros deux supports médiatiques de l événement le magazine «Maqam» et le journal «Médina-news», a-t-on noté. Des accès directs pour consulter les activités de l événement culturel rapportées par les médias locaux, nationaux et internationaux sont aussi disponibles, à côté du programme d animation de proximité lancé dans les différents quartiers de la ville, a encore souligné le conférencier. Affirmant qu'une «meilleure coordination» caractérise le travail des dix départements du commissariat, M. Belkacem a fait savoir que le nouveau site web ambitionne à «mieux répondre aux attentes des médias tout comme des citoyens», et oeuvre à donner «une meilleure visibilité médiatique» à l événement culturel arabe phare de l année. Il a, dans ce contexte, ajouté que de nouvelles applications pour une meilleure diffusion de l information autour de cette manifestation culturelle seront «incessamment» proposées au public. R. C.

13 débat Devenir de l Algérie Contrairement aux discours de sinistrose, la révolution sociale n aura pas lieu à la rentrée sociale 2015, Contrairement à certains discours alarmistes confondant les impacts de court terme et ceux à moyen e t long terme, il n y aura pas de révolution à la rentrée sociale 2015, ce qui ne saurait signifier que la situation n est pas préoccupante. 1.-Alors que l Algérie a besoin de rassembler tous ses enfants au lieu de diviser tenant compte de ses différentes sensibilités, personne n ayant le monopole du nationalisme et de la vérité face à des ajustements économiques et sociaux qui seront douloureux entre 2016/2025, l on assiste d une part à l autosatisfaction de certains responsables au niveau du pouvoir, n ayant pas mesuré l intensité de la crise, et d autre part à des discours de sinistrose. La situation actuelle n est pas le produit que des années 2000/2015 mais la conséquence des politiques de 1963 à 2015, en soulignant que tout ce qui a été réalisé n est pas totalement négatif, mais beaucoup d insuffisances qu il s agit impérativement de corriger, évitant de répéter les mêmes erreurs. Certains des critiques acerbes devraient être modestes ayant participé activement à cette gouvernance qu il critique aujourd hui. D autres disent tout simplement au pouvoir actuel : partez, on vous remplacera mais sans proposer de solutions crédibles mais uniquement pour continuer à gérer toujours la rente. D ailleurs, leur silence est éloquent face à la baisse drastique du cours du pétrole. Que proposent-ils en dehors des idées générales vagues? Contrairement à certains discours alarmistes confondant les impacts de court terme et ceux à moyen et long terme, il n y aura pas de révolution à la rentrée sociale 2015, ce qui ne saurait signifier que la situation n est pas préoccupante comme j ai eu à le souligner à maintes reprises dans la presse nationale et internationales et aux correspondances que j ai adressées aux plus hautes autorités du pays avec des propositions concrètes de sortie de crise. 2.-Premièrement, contrairement aux années 1986/1990, la dette extérieure est inférieure à 4 milliards de dollars et les réserves de change bien qu en nette diminution clôtureront fin 2015 entre 135/140 milliards de dollars au rythme de la dépense publique donnant un répit de deux à trois années au rythme de la dépense publique actuelle où l impact n est pas proportionnel à cette dépense. Car il ne set à rien de réduire les importations, sans vision statique, sans une autre vision stratégique du consommation énergétique et de la production hors rente dans le cadre des valeurs internationales. Les mesures techniques d ordre monétaire sont des mesures conjoncturelles, encore faille-t-il analyser leurs impacts réels comme l obligation du paiement par chèques, les mesures d insertion du capital/argent de la sphère informelle ou les dernières mesures d allègement fiscal pour certaines entreprises. Sans vision d ensemble nécessitant un grand ministère de l économie et une planification stratégique pour synchroniser les actions, et surtout une nette volonté politique de débureaucratisation et de la libéralisation maîtrisée, impliquant un front social interne solide pour partager équitablement le coût des réformes structurelles, ces mesures et ne font que reporter les problèmes dans le temps. 3.-Deuxième raison de la non-implosion sociale à court terme, l Etat algérien est décidé à maintenir les subventions et les transferts sociaux (28% du PIB en 21014), quitte toujours à reporter les problèmes dans le temps, bien que n existe pas une répartition équitable de ces subventions. Par ces mécanismes souvent «populistes» sans analyser les véritables impacts ont permis d accroître l épargne des ménages. Paradoxalement, la crise du logement permet un salaire collectif qui joue comme tampon d amortisseur social : même marmite, partage des charges. L individualisation accroîtra à terme les tensions sociales, car au vu de la structure des prix, aucun ménage individuel ne peut survivre à moins de DA par mois. 4.- Troisièmement, le cours en date du 25/08/2015 du WIT étant coté à 39,12 dollars et le brent à 43,48 où le cours du dollar en baisse approche 1,147 dollar un euro, 104, 693 dinars algérien un dollar et 120,342 dinars un euro. L impact du dérapage du dinar tant par rapport à l euro qu au dollar aura un effet inflationniste sur le coût des entreprises qui doivent répercuter le différentiel s ils ne veulent pas faire faillite. 70% des matières premières des entreprises publiques et privées étant actuellement importées, la facture ayant approché en 2014 environ 18 milliards de dollars. Cette hausse des prix touchera en premier lieu les couches moyennes percevant un salaire, qui ont un m odèle de consommation diversifiée et de surcroît non constituées en forces sociales et interlocutrice du pouvoir, la grande masse des couches basses couches ayant un niveau de consommation orientée vers les biens non durables s adonnant à des pratiques informelles pour boucler les fins de mois.c est que l inflation joue toujours comme vecteur de redistribution au profit des revenus variables. 5.-En résumé des tensions sociales criantes, avec une intensité deux fois plus grande que la crise de 1988/2000 en cas de non-réorientation de l actuelle politique socio-économique qui renvoie à des facteurs à la fois politiques, sociaux, économiques internes et à la nouvelle configuration géostratégiques politiques, militaires, économiques et énergétique mondiales que vers le début de l année Et c est à cette date, si le cours du pétrole ne remonte pas, s il n y pas une réelle transition économique basée sur les créateurs de richesses durables, où l Etat aura réalisé cette épargne forcée par l inflation amenuisant le pouvoir d achat des Algériens conduisant à une dépression économique, qu il y a risque d une véritable implosion sociale avec des conséquences politiques mais également géostratégiques au niveau de la région euro-méditerranéenne et africaine.gouverner, c est prévoir, espérons que le pouvoir algérien tirera les leçons du passé pour nous éviter le drame des années 1990/2000. A. Mebtoul

14 s a n t é J A M B E S L O U R D E S 5 réflexes à adopter pour se sentir mieux Une douche écossaise tous les jours Un grand classique qui favorise la vasoconstriction et procure un soulagement instantané : «aspergez vos pieds et vos jambes chaque matin et soir avec un jet d'eau froide en partant des orteils pour remonter vers le haut des jambes», préconise la pharmacienne Danièle Festy. Oncologie Une façon de reprogrammer les cellules cancéreuses découverte aux Etats-Unis Stop aux vêtements serrés dans lesquels on se sent engoncés Ils empêchent le sang de circuler correctement.. On surélève les pieds du lit de 10 cm max Mais on oublie l'option du coussin sous les pieds : rien de tel pour se «casser» le dos. Deux cales directement sous les pieds du lit: l'idée est de surélever le lit et non le matelas. Si le conjoint ne se plaint pas de jambes lourdes, cela ne lui fera pas de mal non plus! On fuit la chaleur On évite les épilations à la cire chaude, les hammams, les jacuzzi bouillonnants qui dilatent les veines. Des artères artificielles pour éviter la formation de caillots Un vaisseau sanguin artificiel capable de dissoudre les caillots en un rien de temps, c'est possible. Une équipe de chercheurs russes vient de mettre au point un prototype. Les caillots de sang sont composés de cellules sanguines : cellesci s'accumulent sous la forme d'un amas visqueux et finissent parfois par obstruer les voies circulatoires (artères et veines). Lorsqu'un «bouchon» sanguin apparaît, le patient risque alors de subir un problème d'ordre cardio-vasculaire : crise cardiaque, AVC, cécité, thrombose veineuse... C'est pour éviter la formation de caillots sanguins que des chercheurs de la ITMO University (Russie) ont mis au point un prototype de vaisseau sanguin artificiel capable de résister aux caillots sanguins... et même de les dissoudre.,on pourrait rendre bénignes les cellules cancéreuses, selon la nouvelle recherche publiée par les chercheurs américains. Les scientifiques du Mayo Clinic à Floride (Etats-Unis) ont réussi à reprogrammer des cellules cancéreuses du sein et de la vessie. Grâce à cette découverte, ils espèrent de pouvoir bientôt reprogrammer les autres types du cancer. Leur recherche s'est concentrée sur une protéine, le PLEKHA7, qui aide les cellules saines à se regrouper. Selon les auteurs de l'étude, cette protéine manque aux cellules cancéreuses. Sans elle, les instructions génétiques importantes sont confuses, et les cellules deviennent cancéreuses. Cancer du pancréas Les omégas 3 amélioreraient la vie des malades Les omégas 3 amélioreraient la performance du traitement et la qualité de vie des malades atteints d'un cancer du pancréas, selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale le Journal of Parenteral and Enteral Nutrition (JPEN). L'administration en L'équipe de chercheurs est parvenu à reprogrammer les instructions afin d'arrêter le développement du cancer. Leurs expérimentations ont montré que les cellules humaines des cancers de la vessie pouvaient redevenir des cellules normales. «Les expérimentations préliminaires sur des formes de cancer Grossese L'alimentation pendant la grossesse importante pour le cœur du bébé Un régime équilibré pendant la grossesse permet de réduire le risque de cardiopathie congénitale chez le bébé. Une étude menée auprès de femmes aux Etats-Unis a permis de découvrir qu'un régime alimentaire équilibré dans lequel le poisson et les fruits et légumes ont une part importante, permet de réduire le risque de cardiopathie congénitale chez le bébé. La cardiopathie congénitale touche environ un bébé sur 100 et représente la malformation congénitale la plus fréquente chez les agressives sont vraiment très prometteuses», explique l'auteur principal de l'étude, le Dr Panos Anastasiadis. Il pense que l'on pourrait utiliser cette méthode, qu'ils expliquent dans le journal Nature Cell Biology, pour traiter la plupart de cancers, sauf ceux du cerveau et du sang. Les experts de Cancer intraveineuse d'acides gras omega-3 en émulsion, en combinaison avec la gemcitabine entraîne une amélioration de la santé globale et de la qualité de vie des patients atteints de cancer du pancréas avancé. Les chercheurs de l'université de Leicester (Royaume-Uni) ont analysé l'efficacité du traitement et la qualité de vie de 50 patients touchés par un cancer du pancréas avancé. nouveau-nés. Elle survient lorsque les vaisseaux sanguins situés à proximité du cœur ne se développent pas normalement avant la naissance. En interrogeant ces femmes sur le déroulé de leur grossesse et sur la santé de leur bébé, les chercheurs du département de pédiatrie de l'université de l'utah (Etats-Unis) ont découvert que la moitié d'entre elles avait donné naissance à un bébé en bonne santé tandis que l'autre moitié avait un bébé souffrant d'une anomalie cardiaque. Sierra-Leone Signe symbolique de la fin de l'épidémie dans le pays, le dernier patient guéri d'ebola a quitté l'hôpital où il était soigné. Il y a un peu plus d'un an, l'organisation mondiale de la santé (OMS) déclarait Ebola comme urgence de santé publique mondiale. Depuis, l'eau a coulé sous les ponts. Après avoir fait au basmot morts depuis la fin 2013 (le bilan de l'oms serait sous-estimé) et contaminé cas en Afrique de l'ouest, l'épidémie serait enfin à son crépuscule. Signe que l'on s'achemine vers l'épilogue d'une série noire, le dernier malade guéri d'ebola est sorti de l'hôpital où il était soigné en Sierra-Leone. «C'est le Research UK (Royaume-Uni) commentent que ces découvertes sont «cruciales», et qu'elles vont contribuer aux développements des traitements du cancer. Cependant, selon les chercheurs, d'autres recherches sont nécessaires avant que l'on puisse tester le traitement sur les patients. Pendant la période de l'étude, les malades ont reçu 1 gramme de gemcitabine chaque semaine complété par jusqu'à 100 g d'acides gras oméga-3 pendant 3 semaines suivies d'une semaine de repos. Ce même type de traitement a été reproduit 6 fois. Ils ont observé le taux de réponse des médicaments anti-cancer et la qualité de vie des patients avec ce type de supplémentation. Le dernier malade d'ebola a quitté l'hôpital début de la fin d'ebola en Sierra- Leone», a déclaré à l'afp le président sierra-léonais Ernest Bai Koroma, à la sortie de l'hôpital de la patiente de 34 ans, à Makeni, dans l'est du pays. La Sierra-Leone fait partie des trois pays d'afrique de l'ouest les plus frappés par le virus. Seules quatorze personnes seraient encore gardées en quarantaine en Sierra - Leone, selon le ministère de la Santé. Dans les deux autres foyers de l'épidémie, la situation laisse présager également la fin du calvaire. Au Liberia, aucun nouveau cas de contamination n'a été signalé, mais en Guinée, on recense encore des nouveaux patients infectés.

15 contribution Face à la baisse du cours des hydrocarbures, quel est le rôle futur de l Etat algérien dans le développement économique et social? (II), «Au XXI e siècle, les batailles économiques de l Algérie se remportent grâce à la bonne gouvernance et la valorisation du savoir», préambule du rapport établi sous la direction du professeur Abderrahmane Mebtoul- transmis au Premier ministre : «Face à la mondialisation, bilan et axes de développement 2015/2025» -15 janvier 2013 (8 volumes-980 pages) Premièrement, en ce qui concerne l emploi, la politique passée et actuelle a été de préférer la distribution de revenus (salaires versés sans contreparties productives) à l emploi, c est- à-dire contribuant implicitement à favoriser le chômage. Aussi, il s agit de modifier les pratiques collectives et réduire les à-coups sur l emploi en accroissant la flexibilité des revenus et des temps de travail par une formation permanente pour permettre l adaptation aux nouvelles techniques et organisations. Le rôle primordial pour l emploi est d introduire l initiative économique de tout le monde et les capacités entrepreneuriales caractérisées par les prises de risques industriels et économiques. Devant éviter la vision matérielle du passé, et prendre en compte l immatériel créateur de valeur ajoutée croissante, la solution la plus sûre est de s appuyer sur la qualification, la professionnalité des salariés allant de pair avec la spécialisation de l économie. L avenir est dans les gisements importants d emplois sur les activités de services, des emplois de proximité ce qui impliquera le développement important dans les années à venir des services marchands rendus nécessaires par l élévation du niveau de qualification. Pour cela une place importante doit être donnée à la négociation collective où l Etat se confinera à son rôle en matière de minima de salaires et de grilles de classifications professionnelles et d introduire des incitations comme celui d abaisser les cotisations sur les bas salaires afin de diminuer les coûts relatifs des emplois non qualifiés. Cependant, en allégeant les charges, il faudra mesurer le prix de cet effort de redistribution par les actions ciblées de solidarité nationale en évitant de décourager les activités économiques. D une manière générale il y a urgence d un système d éducation évolutif s adaptant à la nouvelle conjoncture internationale par des réformes depuis le primaire jusqu au supérieur en passant par la formation professionnelle par une formation permanente afin d éviter des diplômés chômeurs avec la baisse du niveau, et donc améliorer la qualité : c est que la majorité des salariés n ont pas à ce jour bénéficier de formation professionnelle. Dans le cadre de l amélioration de la qualité qui s est nettement détériorée, il est souhaitable une décentralisation de la gestion de l éducation d une manière globale afin de faire jouer la concurrence régionale et son adaptation aux besoins de la société, avec quatre (04) grands pôles d excellence et éviter ce mythe d une université par wilaya. Le deuxième axe celui d une nouvelle gestion de la sécurité sociale favorisant l emploi et la cohésion sociale. Le financement de la protection sociale continue à être assis pour l essentiel sur les cotisations sociales et absorber les gains de productivité au détriment de l emploi et des salaires directs, car force est de reconnaître qu avec la baisse de la salarisation due à l accroissement du chômage, cela pèse sur le compte de la sécurité sociale et par la présence à la fois des dépenses de transfert et leur mode de financement, le déficit étant couvert par des prêts à moyen terme qui sont supportés sur les générations futures. Aussi la pérennité du système risque d être menacée à moyen terme et nécessite de profondes réformes structurelles. Le long retard dans le paiement des retraites les années passées et peut être futures, en cas de chute brutale des cours du pétrole et si la panne dans le développement persiste, doit nous faire réfléchir par des mesures pérennes et non conjoncturelles. D une manière générale la notion d équité a changé et l accès à l emploi doit être une priorité car la protection sociale actuelle accroît le chômage. Donc ce n est pas un changement d assiette des prélèvements qui résoudra les problèmes mais dans la maîtrise de la dépense aussi bien la dépense globale que la dépense remboursée, car dans cette sphère spécifique, celui qui consomme n est pas celui nécessairement celui qui finance, et cela n est pas neutre pour l activité productive. Aussi l ensemble des dépenses de la sécurité sociale ne doit pas croître, en volume, plus vite que la croissance du produit intérieur brut (PIB). Cette rationalisation des dépenses ne saurait signifier restriction aveugle afin de permettre de couvrir les besoins des plus démunis, supposant des enquêtes ciblées sur le terrain. Troisièmement, une nouvelle politique fiscale le système des impôts car le système d impôt est au cœur même de l équité, mais l impôt pouvant tuer l impôt car il modifie l allocation des ressources réalisée notamment l offre de capital et de travail ainsi que la demande de biens et services. Un système fiscal efficace doit trouver le moyen de prélever des recettes en perturbant le moins possible les mécanismes qui conduisent à l optimum économique et s articuler autour des prélèvements faiblement progressifs sur des assiettes larges, ce qui n altérerait pas nécessairement leur caractère redistributif. Comme il y a lieu de préciser que le niveau de l impôt direct dans une société mesure le degré d adhésion de la population. 4.- Il ne peut y avoir de développement et de mobilisation des citoyens sans projet de société Il n y a pas de citoyens sans projet social et il n y a pas de projet économique durable qui ne soit pas lié à un projet social. Il s agit de restaurer à l Etat sa vocation naturelle, le soumettre au principe d efficacité conçu selon une démarche démocratique, la puissance publique dépendant trop des corporations rentières ce qui conduit à un éparpillement et un accroissement des dépenses de l Etat qui ne sont pas proportionnelles à leur efficacité. D où l urgence du renouveau du service public et l optimalisation de l effet de la dépense publique en introduisant plus de rigueur budgétaire et renforcer les organismes de contrôle technique devant éviter le télescopage d institutions éparses, fruit de compromis de forces politiques, ne m expliquant pas le gel de la Cour des comptes prévus ans la Constitution, alors que l on a programmé des centaine de milliards de dollars de dépenses publiques. Mais le contrôle le plus efficace est le contrôle démocratique. Car l handicap majeur de toute société est l intervention autoritaire, vision du passé, des pouvoirs publics, ce qui ne saurait signifier la fin du rôle de l Etat stratégique en économie de marché en tant que régulateur et protecteur des plus démunis. Cette intervention en cas de malaise social, cristallise le mécontentement populaire sur le pouvoir d Etat et aboutit à un affrontement direct entre la puissance publique et l opinion sans qu intervienne la moindre médiation. En fait, l objectif stratégique est de redonner confiance à la population algérienne en instaurant un Etat de Droit, base du retour â la confiance passant par des actions concrètes de luttes contre la corruption, le favoritisme, le régionalisme, les relations de clientèles occultes qui ont remplacé les relations contractuelles transparentes, avec l application de la règle de Piter qui fait que l on gravite dans la hiérarchie en fonction de sa servitude et de son degré d incompétence. Aussi, il s agit de mettre en place des mécanismes nouveaux dans le domaine politique, économique et social afin de lier l efficacité économique, loin de tout monopole public ou privé, et l équité pour garantir la cohésion sociale, loin de tout populisme. Les réformes politiques, sociales et économiques indispensables pour s adapter tant à la mondialisation de l économie dont l espace euro- méditerranéen est son espace naturel qu aux mutations internes impliquent l instauration de la démocratie économique qui est inséparable de la démocratie sociale et politique. Le cadre macro-économique relativement stabilisé est éphémère sans de profondes réformes Ces réformes de structures par l encouragement de tous les acteurs sociaux et économiques sans exclusive, devant intégrer la sphère informelle non par des mesures autoritaires bureaucratiques ne collant pas avec la réalité du terrain, mais par des mécanismes transparents afin de redonner confiance impliquent la refonte du système financier douanier, fiscal l administration et une nouvelle régulation sociale au profit des plus démunis. Comme il y a lieu de ne pas confondre restructuration industrielle qui n est qu un élément de la restructuration globale de l économie objectif stratégique des réformes. Or le bilan de ces dernières années est mitigé croyant que c est en changeant en promulguant des codes d investissement avec ce perpétuel changement de cadres juridiques ( dans les pays développés n existent pas de codes, laissant jouer les relations entreprises/banques et que tout choix d un projet est dicté par le marché local et international), ou encore changer d organisations que l on résout les problèmes fondamentaux du pays, illusion de la mentalité bureaucratique des années Il faut en tirer les leçons négatives du passé et s inspirer des expériences internationales réussies. Pour cela la cohérence e t la visibilité autour d objectifs stratégiques précis datés dans le temps sous tendu par une nouvelle organisation institutionnelle débureaucratisée et décentralisés ( pôles et éco-pôles régionaux),devant éviter ce dialogue lassant gouvernement/ intellectuels organiques de services /organisations non représentatives rentières devant inclure les forces nouvelles acquises aux réformes. Ce sont les conditions pour mener à bien les réformes de fond, non des replâtrages conjoncturels, processus complexe, éminemment politique supposant un consensus de toutes les forces politiques, sociales et économiques, ce qui ne saurait signifier unanimisme, mais combien déterminant pour l avenir du pays. L expérience de bon nombre de pays en transition vers l économie de marché peut fournir des enseignements utiles pour atténuer le pouvoir bureaucratique rentier dominant en Algérie. Car il est utile de signaler que les raisons du faible flux d investissement étranger et du privé national hors hydrocarbures pourtant indispensable pour renouer avec la croissance et donc d atténuer les tensions sociales me semble être essentiellement imputable non pas à l aspect sécuritaire qui s est nettement amélioré, mais au système bureaucratique sclérosant tant central que local, étouffant les énergies créatrices, ce qui explique les mauvais classements internationaux en terme d attractivité pour l Algérie malgré ses importantes potentialités. N oublions jamais que dans la pratique des affaires n existent pas de sentiments et que l investisseur mu par la logique du profit n investit pas durablement en Algérie mais dans des activités de court terme sachant qu il sera payé grâce aux réserves de change. Le pouvoir bureaucratique sclérosant a ainsi trois conséquences comme frein à l épanouissement des énergies créatrices. Première conséquence, une centralisation pour régenter la vie politique, sociale et économique du pays. Deuxième conséquence, l élimination de tout pouvoir rival au nom du pouvoir bureaucratique. Troisième conséquence, la bureaucratie bâtit au nom de l Etat des plans dont l efficacité sinon l imagination se révèle bien faible, déconnectés des réalités sociales. En résumé, l entrave principale au développement et d une bonne gouvernance en Algérie, provient de l entropie qui a atteint un niveau inacceptable menaçant la sécurité nationale. Le défi majeur, est de réfléchir aux voies et moyens nécessaires pour contrôler et réduire cette entropie à un niveau acceptable grâce à une planification stratégique, à l instar des multinationales qui sont les plus grands planificateurs du monde. L Algérie doit éviter l image du Titanic par le retour au scénario de 1986, où les personnes sur le bateau dansaient pendant que le bateau coulait. L Algérie peut avec ses moyens matériels et surtout humaines dépasser cette entropie grâce à un discours de vérité en vue d une mobilisation de la société afin de faire avancer positivement la société. Et tout cela renvoie à l urgence d une gouvernance rénovée impliquant la refonte de l Etat. (Suite et fin) Dr A. Mebtoul / 44 : 2012/01/ : MCB 44 : : 07 :

16 s p o r t JS Kabylie Dominique Bijotat officialise avec les Canaris, Comme annoncé dans ces même colonnes dans notre édition de mardi, le nouvel entraîneur de la JSK, le Français Dominique Bijotat, a entamé sa mission, hier, à la tête de la barre technique des Canaris, au lendemain de son arrivée et la signature de son contrat. Le nouvel entraîneur des Canaris. (Photo > D. R.) Arrivé mardi en fin de matinée à l aéroport international d Alger, le technicien français a rallié directement Tizi Ouzou. Après une brève rencontre avec les dirigeants, à leur tête le boss Mohand Chérif Hannachi, où il a été question de régler les derniers détails, un accord a été trouvé entre les deux parties, suivie directement par la signature d un contrat d une année. Par la suite, Bijotat sera présenté aux médias au niveau du siège du club, où un point de presse sera improvisé, en présence de Kheireddine Zarabi, le manager du Français et de plusieurs dirigeants de la JSK, dont le président Mohand Chérif Hannachi et le manager général de l équipe, Brahim Zaffour. Prenant la parole, le successeur de Mourad Karouf à la tête de la barre technique de la JSK s est dit tout d abord heureux «de driver une équipe comme la JSK, le club le plus titré d Algérie et même d Afrique». Dominique Bijotat s est dit aussi prêt à relever le défi : «Je suis conscient de ce que représente la JSK au vu de son histoire et son palmarès. C est un véritable challenge de prendre les destinées d un club d une telle envergure. Je mettrais donc toute mon expérience au service du club pour répondre aux attentes». Le nouvel entraîneur précisera par la suite, qu il n a pas l intention de chambouler le staff en place, préférant plutôt «travailler avec ceux qui sont en place, car ils connaissent bien les joueurs et l équipe. Ils vont donc énormément m aider, surtout pour la préparation de ce match Championnats algériens de football La violence continue de frapper Liga espagnole important face à l USMA prévue ce samedi.» Pour ce qui est des objectif, Bijotat a bien évidement évité d évoquer le titre, estimant qu il aura besoin de temps pour connaitre l équipe et jauger de ses capacités, mais il promettra de «redresser la barre et faire en sorte que la JSK retrouve son standing en jouant les premiers rôles», dira confiant Bijotat qui conclut son intervention en lançant un appel aux supporters pour venir nombreux samedi prochain au stade et soutenir la JSK pour décrocher son premier succès de la saison au dépend de l USMA. T. M.,Des supporters rejettent l idée d instaurer le huis clos, d autres s interrogent sur l intérêt de le maintenir, alors que l autre partie s interroge sur le comment freiner ou casser ce phénomène de violence. Les sanctions financières ne suffisent plus, les avertissement n étouffent aucun club. Récemment, le journal Compétition rapportait une déclaration d un annonceur. «La première victime du huis clos, c est le sport. Voir des affiches se jouer sans public ternit l image de l Algérie. Il est vrai que sur le plan marketing, voir les équipes jouer dans un stade vide ne nous arrange pas du tout. Ça ne sert à rien de sponsoriser des équipes à coup de milliards si on n est pas visibles Notre logo est sur les maillots et les panneaux publicitaires, qui les verra, si le match n est pas retransmis ou que le public est absent? Pour terminer, je dois vous dire que nous n associons jamais son image à la violence. On est prêts à aider et à participer à toute action visant à éradiquer définitivement ce phénomène d abord de nos stades, ensuite de la société algérienne de manière générale.» Kerbadj déclarait quant à lui dans une interview accordée à ce même journal : «On n a pas d autres alternatives, tout simplement. Donnez-nous une autre solution! Le problème n est pas le huis clos, mais les causes du huis clos. Comment peut-on empêcher l entrée au stade des bouteilles en plastique et pas les fumigènes, expliquez-moi. Je sais, vous allez comparer avec l Europe Mais il n y a aucune comparaison! Les stades, les stadiers, les présidents, les joueurs et, surtout, le public ne sont pas les mêmes. Le match Algérie-Roumanie, qui a jeté la bouteille de yaourt? C est un Algérien je préfère parler des 4 clubs qui n ont jamais été sanctionnés. Je parle du NAHD qui, malgré la difficulté dans laquelle est le club, n a jamais pénalisé leurs joueurs. Le CSC, l une des plus grandes galeries en Algérie, les supporters de l USMH réputés pour être chauvins et, enfin, le MOB qui est pour moi la meilleur galerie en Algérie. Il faut que les autres supporters les prennent pour exemple.» Effectivement, un stade sans supporters n est plus un stade, autant annuler la rencontre. Voilà que la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) a jugé utile de ne prononcer aucun huis clos sur les 14 matchs disputés le weekend dernier (Ligues 1 et 2), la rue semble ne pas partager cet avis. «Si le huis clos rentre dans une phase de test, il faudrait aussi tester les esprits des supporters voyous», réagit un père de famille. Un autre partage cet avis en montrant du doigt ceux qui sont censés lutter contre la violence. Faudra-t-il comprendre par là que la violence garderait encore pour longtemps le contrôle du terrain? Sinon, comment sensibiliser les supporters sur les dangers de la violence qui gangrène le football national et notre société de manière générale?» s interroge Meziani, chauffeur de taxi. Demain, nous aurons encore des jeunes qui profiteraient de cet état de fait pour maintenir la pression. Sanctions financières? «Oui, dira cet opticien. Mais il faudrait que la sanction soit forte jusqu'à faire mal au club, une manière de le faire réagir.» Ce qui semble se dessiner, la violence ne lâchera pas le morceau, elle continuera à servir tant que des dispositions radicales ne soient pas prises voire même votées pour que chacun assume ses responsabilités. La saison de 2015 ne doit pas battre de l aile, au contraire, devrait être une saison ou les responsables devraient être mis à l écart de ce sport. H. Hichem Le Real Madrid se sépare d un flop,le Real Madrid poursuit son opération dégraissage au sein d'un milieu de terrain surpeuplé. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les Merengues ne regretteront sans doute pas ce partant. L arrivée de Mateo Kovacic (21 ans) pour plus de 30 M ne laissait guère planer de doutes sur l avenir d Asier Illarramendi au Real Madrid. Et comme prévu, le jeune milieu de terrain, déjà en manque de temps de jeu, a décidé de quitter la Casa Blanca. Il s est engagé ce mercredi avec la Real Sociedad, son club formateur. «La Real Sociedad et le Real Madrid sont tombés d accord pour le transfert d Asier Illarramendi. Il a passé la visite médicale avec succès ce matin avant de signer son contrat dans les bureaux d Anoeta», peuton lire. Le champion d Europe Espoirs 2013 avec l Espagne s est donc engagé pour six saisons avec le club basque après avoir passé sa visite médicale ce mercredi. Montant de l opération : environ 16 M. Une belle affaire pour les pensionnaires d Anoeta qui l avaient vendu, à l été 2013, pour un peu plus de 32 M. Pour les Merengues et Florentino Pérez, ce transfert sonne plutôt comme un énorme constat d échec. Jamais le natif de Mutriku n a su s imposer du côté du Santiago Bernabéu, alors qu il était appelé à prendre la succession de Xabi Alonso dans l entrejeu madrilène. Ni Carlo Ancelotti ni son successeur Rafael Benitez n ont fait de lui un premier choix, et ce, malgré quelques sursauts d orgueil. Asier Illarramendi restera comme un des flops retentissants du Real Madrid ces dernières années. La Real Sociedad espère qu elle saura le remettre en selle. R. S.

17 s p o r t Christian Gourcuff «Nous irons à Maseru pour gagner», Le sélectionneur de l'équipe algérienne de football Christian Gourcuff a indiqué hier qu'il visait la victoire, le samedi 6 septembre à Maseru face au Lesotho, dans le cadre de la 2 e journée (Gr J) des qualifications de la Coupe d'afrique des nations CAN Candidature aux JM 2021 Christian Gourcuff en conférence de presse (Photo > D. R.) «Nous allons aborder cette rencontre avec la ferme intention de l'emporter ce qui devrait nous permettre de jouer le match de l'ethiopie chez nous (ndlr, mars 2016) en toute sérénité. Le Lesotho est une équipe joueuse, elle avait failli revenir avec la victoire lors du premier match en Ethiopie (défaite 2-1). Il faudra se méfier, mais ils ont certainement des failles», a affirmé le coach national lors d'un point de presse tenu à Alger. En vue de ce déplacement à Maseru, Gourcuff a dévoilé une liste de 23 joueurs dont 6 évoluant en championnat de Ligue 1 Mobilis. Oran a tout d une grande métropole méditerranéenne,oran, en course pour abriter les Jeux méditerranéens 2021 (JM- 2021), a toutes les potentialités d une grande métropole méditerranéenne : son dynamisme multiforme, ses projets structurants importants, la beauté de ses sites naturels et la qualité de ses infrastructures la rendent attractive. Pour le seul mois d août en cours, les plages de la wilaya ont accueilli plus de 12 millions d estivants. Un record et des données statistiques qui reflètent cette attractivité. Accueillante, insouciante, joviale et sûre d elle, Oran ne laisse point indifférent le visiteur, confortée dans cela par l humeur, la jovialité, la rigueur et l optimisme de ses habitants. Incontestablement, Oran a tous les atouts pour aspirer à un développement multiforme et harmonieux à la faveur des projets initiés depuis quelques années. Sa place est de plus en plus affirmée tant au niveau national qu international à la faveur des grands projets qu elle abrite et des évènements qu elle a eus à organiser et couronnés de succès. Faut-il rappeler que depuis 2013, Oran abrite le bureau de l ONG «R20» (Régions of Climate Action), dédiée à la protection de l'environnement, pour la région de l Afrique du Nord et du bassin méditerranéen. Un privilège dont jouissent quelques villes seulement à travers le monde. Cette organisation, créée par l ex-gouverneur de Californie, Arnold Schwarzeneger, vise la mise en place d une économie verte et de projets de protection de l environnement. Oran dispose d un grand nombre d hôtels de 3 à 5 étoiles qui seront renforcés par de nouveaux projets en voie d achèvement. Son réseau routier est dense et son port et aéroport connaissent une dynamique constamment renforcée. La ligne de tramway, longue de 18 km, est extensible à l est vers le futur village olympique de Belgaïd et vers l ouest jusqu à la future aérogare d Oran dont la réception est prévue en 2017 pour accueillir jusqu à six millions de passagers par an. Ville de sciences et du savoir avec ses trois pôles universitaires, son technopole et son centre de montage de micro-satellites, Oran se projette définitivement vers le futur, vers un avenir radieux. Oran est également un vaste chantier à ciel ouvert. La ville ne cesse de s agrandir et de se développer sur ses flancs Est et Ouest. Comme pour affirmer davantage sa dimension méditerranéenne, elle vient de se doter d un grand jardin citadin, véritable balcon sur le grand bleu, comme pour démentir ceux qui affirmaient qu Oran tournait son dos à la mer. «Nous sommes prêts à accueillir tout évènement pour lequel notre pays s est engagé, dans les délais et au niveau requis. C est plus qu un défi. C est un engagement pour nous tous, citoyens et autorités, administrateurs et administrés», souligne le wali d Oran, Abdelghani Zaâlane, dans une publication dédiée à l évènement. R. S. «Nous sommes conscients que nous allons jouer dans des conditions difficiles face auxquelles il faudra s'adapter pour tenter de gagner ce deuxième match», a-t-il souligné. Avant cette sortie, les Verts effectueront un stage d'«acclimatation» à Pretoria en Afrique du Sud à compter du 1 er septembre. «A Pretoria, nous allons nous entraîner dans les mêmes conditions qu'à Maseru, c'est pratiquement un environnement identique», a souligné Gourcuff. Pour le technicien breton, le Lesotho est un adversaire «qu'il ne faut pas négliger, d'autant qu'il va bénéficier des avantages du terrain et du public». Comme ce fut le cas lors du match disputé à Blantyre face au Malawi (victoire 2-0), dans le cadre des qualifications de la CAN-2015, les Verts vont se produire à nouveau sur une pelouse synthétique. Un «souci» pour Gourcuff. «Comme face au Malawi, nous allons jouer sur du tartan ce qui devrait constituer un handicap pour les joueurs. Mais il faudra s'adapter à toutes les conditions». Les coéquipiers de Sofiane Feghouli vont se regrouper le 31 août à Paris pour s'envoler en soirée pour Johannesburg avant de rallier par bus la ville de Pretoria distante de 65 km. Les Verts sont co-leaders du groupe J avec l'ethiopie (3 pts) mais avec une meilleure différence de buts (+4 contre +1 pour les Ethiopiens). L'équipe algérienne s'était largement imposée contre les Seychelles (4-0) le 13 juin dernier au stade Mustapha-Tchaker (Blida) lors de la première journée, tandis que l'ethiopie a disposé du Lesotho (2-1) à Addis Abeba. Le premier du groupe se qualifiera directement pour la phase finale de la CAN-2017 prévue au Gabon. R. S. Jeux méditerranéens de plage 2015 Les Algériens à pied d œuvre à Pescara,Le premier contingent de la délégation sportive algérienne, pour les 1 rs Jeux méditerranéens de plage (JMP), prévus à Pescara en Italie du 28 août au 6 septembre, est arrivé mardi soir à pied d'œuvre, après une attente de deux heures et demie à l aéroport international de Rome, avant de prendre la route (208 km) vers la ville hôte des Jeux. Conduit par le médaillé de bronze au saut en hauteur des Jeux olympiques de Sydney 2000, Abderrahmane Hammad, ce premier contingent est composé de 28 athlètes, représentant trois disciplines (beach lutte, beach tennis et aviron), des staff technique et médical et accompagnateurs. Ce premier groupe sera suivi de quatre autres. Le second groupe est attendu, aujourd hui, et comprend des athlètes de deux disciplines: hand-beach (dames et messieurs) et natation (nage libre open). L arrivée du troisième groupe, composé des équipes de beach-volley (dames et hommes) et une sélection de la nage avec palme, est prévue, samedi. De son côté, l équipe nationale de beach soccer, conduite par l ancien international des Verts, Lakhdar Belloumi devrait arriver à Pescara, lundi prochain, alors que les athlètes de l aquathlon (natation et course) rallieront la ville italienne, le 2 septembre prochain. Quelque 98 athlètes de huit disciplines sont appelés à défendre les couleurs nationales au rendez-vous de Pescara qui va réunir 906 participants, dont 305 filles, représentant 24 pays. Cette manifestation a son importance, même si c est la première édition, puisqu elle permettra aux athlètes algériens de s imprégner du niveau actuel des autres pays, dans chaque discipline inscrite dans ces joutes, avant d'être engagés dans les prochaines échéances internationales. Outre l aspect compétitif, le rendez-vous de Pescara revêt une importance particulaire pour l Algérie, sachant que l ouverture des joutes sera précédée du vote du Comité international des Jeux méditerranéens (CIJM), aujourd hui, pour désigner la ville hôte des Jeux méditerranéens-2021 pour lesquels les villes d'oran (Algérie) et de Sfax (Tunisie) sont candidates. R. S. E N D E U X M O T S TOURNOI INTERNATIONAL DE BEACH-VOLLEY Parking du centre commercial Ardis (Alger) Le parking du centre commercial Ardis dans la commune de Mohammadia (Alger) sera ce soir entre 9h30 jusqu à 23 heures le théâtre de la clôture du 4 e tournoi international de beach-volley masculin (2 2). Cette manifestation organisée se déroule pour la première fois du 26 au 27 août 2015 sur le parking mitoyen au centre commercial Ardis dans la commune de Mohammadia (Alger). Elle regroupe outre les paires d Algériennes, des doublettes de joueurs de France, Belgique, Tunisie, Libye et du Niger. Au menu de cette deuxième journée, la matinée à partir de 10h0, sera consacrée aux quarts de finale, en fin d aprèsmidi les demi-finales et le soir à 21h00 la finale. Les rencontres se joueront en deux sets gagnants à 21 points conformmément aux règles de la Fédération internationale de volleyball. Les arbitres de ce tournoi sont Mehdi Cheradi, Walid Bendi et Benosman. Quotidien national d information. Edité par la Sarl SEDICOM au capital social de DA. Rédaction - Direction - Administration : Maison de la Presse. 1, rue Bachir Attar, Place du 1 er -Mai - Alger. Tél. : / Fax : Compte bancaire : CPA , rue Hassiba-Ben Bouali, agence Les Halles. Membres fondateurs : Gérant, directeur de la publication: Abdelwahab Djakoune. Directeur de coordination : Samir Sabek Directeur commercial : Ouahid Kouba. Composition PAO La Nouvelle République Impression Alger : SIMPRAL. Oran : SIO. Constantine : SIE. Diffusion centre : SEDICOM. Ouest : SPDO. Est : El Khabar. Sud : Trag diffusion Publicité : La Nouvelle République, Maison de la Presse. Tél. : Fax : pub : - ANEP Spa : 1, avenue Pasteur, Alger. Tél. : Fax : Conception : Studio Baylaucq, Paris, France. Tél. : Les manuscrits, photographies ou tout autre document adressés à la rédaction ne peuvent faire l objet d une quelconque réclamation.

18 LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE s p o r t en direct Christian Gourcuff «Nous irons à Maseru pour gagner» le match à suivre Candidature aux JM 2021 Oran a tout d une grande métropole méditerranéenne football JS Kabylie Dominique Bijotat officialise avec les Canaris Ligue 1 NAHD CRB, le choc,le NA Hussein Dey et le CR Belouizdad, les deux voisins de toujours, donneront cet après-midi, à 18h, au stade Mustapha-Tchaker de Blida, le coup d'envoi de la 3 e journée du championnat de la Ligue 1. L'affiche de la journée. (Photo > D. R.) Rivalité oblige, ce match est déjà important pour les deux formations. L'équipe d'abdelkader Laïche est déjà sous pression. Après une belle entame, qui lui a permis de damer le pion au demi-finaliste de la Ligue des champions d'afrique, l'usm Alger, sur le score de 2 buts à 1, cette formation est revenue à la case de départ. En effet, le retentissant succès a été vite mis aux oubliettes après la défaite concédée au stade Habib-Bouakeul d'oran sur le score de 2 buts à 1, alors que c était les Nahdistes, qui menaient au score au début de la seconde mi-temps. Aujourd'hui, les Sang et Or tenteront de renouer avec le succès devant un adversaire en forme et invaincu après deux journées de championnat. Le NAHD aura, peut-être, un avantage psychologique sur son adversaire, puisque c'est lui qui compte le plus de victoires face à la formation de Laâquiba. L'année dernière, après le retour du club hussein-déen parmi les grands, l équipe a réussi à s'imposer à Bologhine sur le score d'un but à zéro, grâce au but d'ouznadji, à la 77 e minute avant d'accrocher le Chabab au match retour sur le score de zéro partout au stade du 20 -Août 1955 d'alger. Le CR Belouizdad a bien démarré sa saison en tenant en respect le MC Alger sur le score de zéro partout. Lors de la seconde journée, jouée au stade du 20 -Août 1955, à huis clos, l'équipe d'alain Michel n'a fait qu'une bouchée du RC Arbaâ sur le score de 3 buts à 1. Le résultat aurait pu être lourd si les coéquipiers de Fahem avaient fait preuve de plus de concentration devant les buts adverses. C'est dire que les gars de Laâquiba se déplaceront au stade de Tchaker en pleine confiance et avec la ferme intention de s'imposer ou au pire faire match nul. L'affiche vaut le détour, espérons que le match sera à la hauteur, loin des fumigènes et des actes de violence. Le second match de la journée, mettra aux prises demain, l'usm El Harrach à l'asm Oran. Les Harrachis et les Oranais comptent le même nombre de points (4 au total). L'USMH, qui retrouve son stade fétiche espère, à l'occasion, signer son premier succès sur cette pelouse. Quant à la bande de Kamel Mouassa, rassurée après leur succès devant le NAHD (2-1), elle compte bien engranger ses premiers points de la saison en déplacement. Mardi, a eu lieu au stade de Bologhine l'affiche entre l'usm Alger et l'es Sétif. Ces deux clubs se sont rencontrés quelques jours auparavant pour le compte de la Ligue des champions d'afrique. Les gars de Soustara avaient pris le meilleur sur le score net et sans bavure de 3 à 0. Lors de cette seconde confrontation et malgré la présence des Belamri, Amada et Haddouche, privés de la compétition continentale, les Sétifiens n'ont pas pesé lourd. Les Rouge et Noir ont ouvert le score grâce à l'opportunisme de Khoualed à la 26 e minute de jeu. L'inévitable Belaïli a doublé la mise à la 39 e minute de jeu. L'ES Sétif a réduit le score dans le temps additionnel à la faveur du penalty inexistant sifflé par l'arbitre Ghorbal. L'USMA reste une équipe en forme en attendant le déplacement ce week-end à Tizi Ouzou pour affronter la JS Kabylie pour le compte de la 4 e journée. Khaled M. Programme : Aujourd'hui à 18h : Blida (Stade Mustapha Tchaker) : NAHD CRB Demain à 18h : Alger (El-Harrach) : USMH - ASMO A voir bein Sports 2 : Kairat Almaty - Girondins de Bordeaux à 14h45 bein Sports 1 : Saint Etienne -Milsami Orhei à 17h30 La Der Il existe deux poids, deux mesures et une sélectivité concernant des faits qui méritent d'être condamnés avec la même vigueur. Cette sélectivité jette l opprobre sur les responsables du football prompts à frapper d une main de fer dans certains cas et étrangement muets dans certains autres. Les sanctions sont prononcées à la tête du client et en fonction de certains critères subjectifs, voire obscurs discréditant de la sorte la crédibilité des instances footballistiques dont la partialité nourrit les spéculations. Il ne va pas sans dire que cette politique dissimule l existence de véritables zones d ombre. Le président d un club, pour ne pas le nommer, a clamé sa frustration, Sélectivité excédé par la non-homologation du stade dans lequel évolue son équipe et, surprise de taille, il vient d écoper d une année de suspension en plus d une amende de DA. D autres présidents plus costauds, plus nantis et jouissant de protection, n ont jamais été inquiétés, y compris quand ils coupables d attaques frontales contre les instances footballistiques. Les exemples courent les rues et nombre de ces présidents défient souvent publiquement ces instances sans jamais qu ils soient sanctionnés de la sorte. Comble de l ironie et ce qui qui représente un contraste frappant, c est que le stade en question vient d être homologué dans une décision paradoxale donnant implicitement raison au président sanctionné. A ne rien comprendre dans le monde de notre football où les décisions tournent souvent à la dérision. Il est tout même ahurissant que ces instances se désavouent publiquement dans un simulacre de procès dressé contre la personne de ce président qui n a pourtant fait que de crier à l injustice et demander réparation. Comme toute réparation, il se voit condamner à une très lourde peine, fort préjudiciable pour son club et pour son avenir en ligue 1. Assem Madjid

CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ

CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ EUR/USD USD/JPY GBP/USD USD/CHF GOLD OIL CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ Analyses du Mardi 29 Septembre 2015 Devises Les actions européennes devraient ouvrir en baisse, dans le sillage des Bourses

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux A l occasion du mois de Ramadhan 2015, le Ministère du Commerce et l Union Général des travailleurs Algériens ont organisé une cérémonie pour le lancement d une opération visant l organisation de marchés

Plus en détail

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique»

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Commission Affaires étrangères et migration (Version originale) Insistant sur la nécessité de freiner puis stopper l expansion

Plus en détail

REUNION DES MINISTRES DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS DE LA ZONE FRANC (PARIS, LE 02 OCTOBRE 2015)

REUNION DES MINISTRES DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS DE LA ZONE FRANC (PARIS, LE 02 OCTOBRE 2015) REUNION DES MINISTRES DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS DE LA ZONE FRANC (PARIS, LE 02 OCTOBRE 2015) CONJONCTURE ECONOMIQUE, FINANCIERE ET MONETAIRE DES ETATS MEMBRES DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE ET

Plus en détail

I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL Au cours de l année 2009, l économie mondiale est entrée dans une profonde récession qui a débuté à la fin de 2008. En effet, le taux de croissance du Produit Intérieur

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

Conseil de sécurité. Nations Unies S/RES/1706 (2006) Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006

Conseil de sécurité. Nations Unies S/RES/1706 (2006) Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006 Nations Unies S/RES/1706 (2006) Conseil de sécurité Distr. générale 31 août 2006 Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006 Le Conseil de sécurité, Rappelant

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 Septembre 2015 Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 L objet de cette revue est de présenter les principaux éléments qui caractérisent l évolution de la situation de la position

Plus en détail

COMITE D INVESTISSEMENT

COMITE D INVESTISSEMENT COMITE D INVESTISSEMENT COMPTE-RENDU DU 9 SEPTEMBRE 2014 ENVIRONNEMENT MACRO-ECONOMIQUE 1. L ETE AUX ETATS-UNIS Croissance au deuxième trimestre Fort rebond du PIB au deuxième trimestre +4% et le déclin

Plus en détail

Impact de la crise financière et économique mondiale sur l Algérie

Impact de la crise financière et économique mondiale sur l Algérie Impact de la crise financière et économique mondiale sur l Algérie Aux Etats-Unis, la crise des Subprime engendrée par la mévente ou, au mieux, par la cession, à de faibles prix, de millions d habitations

Plus en détail

Faites glisser (en utilisant ) les propositions suivantes dans la colonne adéquate (certaines propositions peuvent convenir pour 2 colonnes)

Faites glisser (en utilisant ) les propositions suivantes dans la colonne adéquate (certaines propositions peuvent convenir pour 2 colonnes) Les chocs d'offre Cliquez avec pour accéder aux exercices Exercice 1 : Distinguer chocs d'offre et de demande Exercice 2 : Le mécanisme d'un choc d'offre Exercice 3 : 1ère illustration : un choc d'offre

Plus en détail

Métaux industriels. Pétrole

Métaux industriels. Pétrole Nous sous-pondérons les matières premières les plus cycliques (métaux industriels et pétrole). Mais nous considérons toujours l or et les autres métaux précieux comme des valeurs refuge. Les matières premières

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT Service Communication Hôtel de Matignon, le 21 octobre 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT Visite en République française de Son Excellence le Premier ministre de l Etat du Koweït, Cheikh Jaber Al Moubarak

Plus en détail

Source : site web de la présidence de la république http://www.elmouradia.dz/francais/president/activites/presidentacti.htm

Source : site web de la présidence de la république http://www.elmouradia.dz/francais/president/activites/presidentacti.htm Source : site web de la présidence de la république http://www.elmouradia.dz/francais/president/activites/presidentacti.htm REUNION RESTREINTE CONSACREE AU SECTEUR DU COMMERCE 8 septembre 2008 Dans le

Plus en détail

CHAPITRE III : CONVERTIBILITE, BALANCE DES PAIEMENTS ET DETTE EXTERIEURE

CHAPITRE III : CONVERTIBILITE, BALANCE DES PAIEMENTS ET DETTE EXTERIEURE CHAPITRE III : CONVERTIBILITE, BALANCE DES PAIEMENTS ET DETTE EXTERIEURE Le processus de convertibilité du dinar pour les transactions extérieures courantes a été complété en 1997, parallèlement à la libéralisation

Plus en détail

MARCHE PETROLIER : Un nouveau monde?

MARCHE PETROLIER : Un nouveau monde? MARCHE PETROLIER : Un nouveau monde? La réunion de tous les dangers La réunion de l OPEP du 27 novembre dernier qui s est tenue à Vienne a été évènement majeur. Dans son communiqué final, l OPEP reconnait

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 08/91 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 23 juillet 2008 Fonds monétaire international 700 19 e rue, NW Washington, D. C. 20431 USA Le FMI conclut les consultations de 2008

Plus en détail

Dossier presse. Plusieurs mesures pour promouvoir les exportations hors hydrocarbures depuis le passage de l Algérie à l économie de marché

Dossier presse. Plusieurs mesures pour promouvoir les exportations hors hydrocarbures depuis le passage de l Algérie à l économie de marché 1 Dossier presse Intervention de Monsieur au niveau du conseil de la nation autours des mesures prises pour la promotion des exportations hors hydrocarbures SOURCE APS 23 DECEMBRE 2013 Plusieurs mesures

Plus en détail

CONJONCTURE FRANÇAISE

CONJONCTURE FRANÇAISE CONJONCTURE FRANÇAISE Faiblesse de l investissement L amélioration récente du climat des affaires peine à se traduire par une augmentation de l activité. Dans le secteur industriel, la production reste

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Février 2015

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Février 2015 Service du soutien au réseau (SR) Sous-direction de la communication, programmation et veille économique () Bureau de la veille économique et des prix (B) Observatoire des prix et des marges Produits agricoles

Plus en détail

Rapport semestriel au 30 juin 2015

Rapport semestriel au 30 juin 2015 A nthologie Rapport semestriel au 30 juin 2015 Le fonds 1. L environnement économique et financier 2015 Au premier semestre 2015, l économie mondiale a globalement évolué à des niveaux légèrement inférieurs

Plus en détail

La crise financière internationale. 1- Les raisons du déclenchement et de la propagation de la crise financière

La crise financière internationale. 1- Les raisons du déclenchement et de la propagation de la crise financière Tunis, 10 octobre 2008 La crise financière internationale 1- Les raisons du déclenchement et de la propagation de la crise financière Le déclenchement de la crise financière est en grande partie attribué

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

Le contexte sécuritaire, menaces et risques

Le contexte sécuritaire, menaces et risques Titre 1 Le contexte sécuritaire, menaces et risques 1. LE CONTEXTE REGIONAL Depuis les évènements de fin 2010 en Tunisie, la situation géopolitique et sécuritaire dans notre région, le monde arabe, est

Plus en détail

PETROLE POP. Effondrement des cours. L'offre de pétrole : la redistribution des cartes. 12 décembre 2014. Focus Marchés

PETROLE POP. Effondrement des cours. L'offre de pétrole : la redistribution des cartes. 12 décembre 2014. Focus Marchés PETROLE POP Focus Marchés 12 décembre 2014 Effondrement des cours Une fois de plus utilisé comme arme politique, l événement de cette fin d année est décidément l effondrement du prix du pétrole. Ce qui

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 10/19 (F) 16 février 2010 Les notes d'information au public (NIP) s inscrivent dans

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

Votre Revue de Presse Du 22 / 12 /2014 N 301. www.conect.org.tn

Votre Revue de Presse Du 22 / 12 /2014 N 301. www.conect.org.tn conect Votre Revue de Presse Du 22 / 12 / By N 301 Suivez nos actualités www.conect.org.tn technique.conect@hexabyte.tn // technique@conect.org.tn tel : +216 71231 402 // Fax : +216 71231059 Marché financier

Plus en détail

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009)

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009) (1975-2009) Ruptures et continuités dans les relations internationales des années 80 à nos jours? L ouverture du mur de Berlin : le 9/11/1989 Sommet d Oslo : un espoir de paix en 1993 I/ Une remise en

Plus en détail

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE Le 20 janvier 2011 LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE ***La confiance des marchés asiatiques se rapproche de son niveau d avant la crise***

Plus en détail

CECI N EST PAS UNE REPRISE

CECI N EST PAS UNE REPRISE Novembre 2013. 15.681 S I G N E S CECI N EST PAS UNE REPRISE Bonfond Olivier Le bout du tunnel? Depuis quelques mois, en Belgique mais aussi en France et dans quelques autres pays européens, les dirigeants

Plus en détail

CONFERENCE INTERNATIONALE LE PARTENARIAT STRATEGIQUE ENTRE LE MAROC ET LA FEDERATION DE RUSSIE

CONFERENCE INTERNATIONALE LE PARTENARIAT STRATEGIQUE ENTRE LE MAROC ET LA FEDERATION DE RUSSIE CONFERENCE INTERNATIONALE LE PARTENARIAT STRATEGIQUE ENTRE LE MAROC ET LA FEDERATION DE RUSSIE RABAT, 18 OCTOBRE 2012 Les relations entre le Maroc et la Russie sont anciennes. Toutefois, elles n ont connu

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

116 EAST 38th STREET. NEW YORK, NY 10016 TEL: (212) 252-0113 FAX: (212) 252-0175

116 EAST 38th STREET. NEW YORK, NY 10016 TEL: (212) 252-0113 FAX: (212) 252-0175 116 EAST 38th STREET. NEW YORK, NY 10016 TEL: (212) 252-0113 FAX: (212) 252-0175 Je suis heureux de vous présenter, au nom de la République Islamique de Mauritanie, nos sincères félicitations pour votre

Plus en détail

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14 ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14 1/ Contexte : Deux fait marquants pour la semaine passée : 1/ Statu quo pour l OPEP. L'OPEP produira 30 millions de barils par jour au moins jusqu en

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2015. asdf

Situation et perspectives de l économie mondiale 2015. asdf Situation et perspectives de l économie mondiale 2015 asdf Nations Unies New York, 2015 Résumé Perspectives du développement macroéconomique au niveau mondial La croissance mondiale progressera légèrement

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance 1 ère partie : La baisse du prix du pétrole Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE FRANCE ZONE EURO 1. Crédits nouveaux au secteur privé en septembre 2012 : tassement pour les entreprises, contraction pour les ménages 2. Déficit

Plus en détail

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011 BACCALAUREAT EUROPEEN 2011 ECONOMIE DATE: 16 Juin 2011 DUREE DE L'EPREUVE : 3 heures (180 minutes) MATERIEL AUTORISE Calculatrice non programmable et non graphique REMARQUES PARTICULIERES Les candidats

Plus en détail

Perspectives économiques régionales Moyen-Orient et Afrique du Nord. Octobre 2015

Perspectives économiques régionales Moyen-Orient et Afrique du Nord. Octobre 2015 Perspectives économiques régionales Moyen-Orient et Afrique du Nord Octobre 215 1 Feuille de route Environnement mondial Thèmes régionaux Exportateurs et importateurs de pétrole de la région MOANAP 2 Perspectives

Plus en détail

Le Président Bouteflika a inauguré hier la 45e édition de la FIA : Opportunités de partenariat

Le Président Bouteflika a inauguré hier la 45e édition de la FIA : Opportunités de partenariat Source El Moudjahid 31-05-2012 Le Président Bouteflika a inauguré hier la 45e édition de la FIA : Opportunités de partenariat 1 Le Chef de l état souligne l importance du rapprochement et du partenariat

Plus en détail

BELGIQUE. New York, le 27 septembre 2008. Vérifier au prononcé

BELGIQUE. New York, le 27 septembre 2008. Vérifier au prononcé BELGIQUE Discours de S.E. Monsieur Karel De Gucht, Ministre des Affaires étrangères du Royaume de Belgique, lors de la 63 ème Assemblée Générale des Nations Unies New York, le 27 septembre 2008 Vérifier

Plus en détail

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014.

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. -------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Rétrospective 2014. Performance des principaux indices en 2014 12.01.2014

Rétrospective 2014. Performance des principaux indices en 2014 12.01.2014 Rétrospective 2014 Comme attendu, l année 2014 n a pas été de tout repos pour les investisseurs. Une fois de plus les bonnes et surtout les moins bonnes surprises auront mis nos nerfs à rude épreuve en

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I.1. VUE D ENSEMBLE Après le vif redressement enregistré

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

Investment Newsletter LES POINTS CLÉS DE L ACCORD SUR LE NUCLÉAIRE IRANIEN. 23 Juillet 2015

Investment Newsletter LES POINTS CLÉS DE L ACCORD SUR LE NUCLÉAIRE IRANIEN. 23 Juillet 2015 LES POINTS CLÉS DE L ACCORD SUR LE NUCLÉAIRE IRANIEN Les grandes puissances mondiales (les cinq membres permanents du Conseil de Sécurité de l ONU plus l Allemagne) et l Iran ont conclu, le 14 juillet

Plus en détail

LA LUTTE CONTRE LE FINANCEMENT DU TERRORISME. Par Mohamed Ely Keihell Secrétaire Général de la CANIF. Introduction

LA LUTTE CONTRE LE FINANCEMENT DU TERRORISME. Par Mohamed Ely Keihell Secrétaire Général de la CANIF. Introduction LA LUTTE CONTRE LE FINANCEMENT DU TERRORISME Par Mohamed Ely Keihell Secrétaire Général de la CANIF Introduction Le monde a été secoué ces dernières années par des attaques terroristes sanglantes et destructrices.

Plus en détail

La Diplomatie indienne en marche

La Diplomatie indienne en marche La Diplomatie indienne en marche SANJHA PRAYAAS SABKA VIKAS: EFFORT PARTAGÉ PROGRÈS POUR TOUS SANJHA PRAYAAS SABKA VIKAS: SHARED EFFORT PROGRESS FOR ALL Le Président des Etats-Unis d Amérique, Barack Obama,

Plus en détail

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire)

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire) Royaume du Maroc N 04/08- avril 2008 DENI/SCI Synthèse En matière de politique monétaire, la Fed, a baissé son taux directeur de 75 pb pour le ramener à 2,25%, lors de sa réunion du 18 mars 2008, dans

Plus en détail

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015 Conjoncture économique et marchés financiers Octobre 215 Page 1 l 6/1/215 Une croissance mondiale pénalisée par les émergents Prévisions de croissance mondiale du FMI de 3,3% en 215 et 3,8% en 216 La croissance

Plus en détail

Renforcement du contrôle et de la supervision des opérations de commerce extérieur en contexte de convertibilité courante

Renforcement du contrôle et de la supervision des opérations de commerce extérieur en contexte de convertibilité courante Renforcement du contrôle et de la supervision des opérations de commerce extérieur en contexte de convertibilité courante Allocution introductive du Gouverneur de la Banque d Algérie à la réunion de travail

Plus en détail

CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ

CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ EUR/USD USD/JPY GBP/USD USD/CHF GOLD OIL CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ Analyses du Jeudi 17 Septembre 2015 Les actions européennes attendues en modeste hausse avant le verdict de la Fed Devises

Plus en détail

contact@ensemble-fdg.org 20 rue Chaudron 75010 Paris www.ensemble-fdg.org Communiqué de Ensemble!

contact@ensemble-fdg.org 20 rue Chaudron 75010 Paris www.ensemble-fdg.org Communiqué de Ensemble! contact@ensemble-fdg.org 20 rue Chaudron 75010 Paris www.ensemble-fdg.org Communiqué de Ensemble! Mouvement pour une alternative de gauche écologiste et solidaire. Déclaration d Ensemble Assemblée des

Plus en détail

Les marchés européens de la dette souveraine, à l'exception de la Grèce, devraient peu évoluer mercredi, après s'être stabilisés mardi.

Les marchés européens de la dette souveraine, à l'exception de la Grèce, devraient peu évoluer mercredi, après s'être stabilisés mardi. EUR/USD USD/JPY GBP/USD USD/CHF GOLD OIL CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 Analyse du Mercredi 17 Juin 2015 Devises L'euro devrait reculer mercredi face au dollar, alors que les marchés attendent la décision du

Plus en détail

1. Il était une fois la crise :

1. Il était une fois la crise : I- La crise de la zone euro, de A à Z : 1. Il était une fois la crise : A l automne 2008, une crise financière mondiale affecte l économie mondiale et touche tous les États membres de l Union Européenne,

Plus en détail

Le secteur financier dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) Aperçu pour les réunions annuelles 2008

Le secteur financier dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) Aperçu pour les réunions annuelles 2008 Le secteur financier dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) Aperçu pour les réunions annuelles 2008 Dans l ensemble, le secteur financier dans les pays de la région MENA continue de jouer

Plus en détail

Amnesty International

Amnesty International Amnesty International DOCUMENT PUBLIC HALTE A LA VIOLENCE CONTRE LES FEMMES! RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO Le combat d une femme en quête de justice Index AI : AFR 62/001/2004 ÉFAI Résolue à défendre

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

ED 2059/09. 9 février 2009 Original : anglais. La crise économique mondiale et le secteur du café

ED 2059/09. 9 février 2009 Original : anglais. La crise économique mondiale et le secteur du café ED 2059/09 9 février 2009 Original : anglais F La crise économique mondiale et le secteur du café Le Directeur exécutif présente ses compliments et a l'honneur de joindre à la présente une évaluation préliminaire

Plus en détail

ALLOCUTION DU REPRESENTANT SPECIAL DE LA MISSION DE L'UNION AFRICAINE EN SOMALIE DEVANT LE CONSEIL DE SECURITE DES NATIONS UNIES

ALLOCUTION DU REPRESENTANT SPECIAL DE LA MISSION DE L'UNION AFRICAINE EN SOMALIE DEVANT LE CONSEIL DE SECURITE DES NATIONS UNIES AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, Ethiopia, P.O. Box: 3243 Tel.: (251-11)5513822 Fax: (251-11) 5519321 Email: situationroom@africa- union.org CONSEIL DE SECURITE DES NATIONS UNIES

Plus en détail

22eme Conférence Régionale Afrique

22eme Conférence Régionale Afrique Discours d ouverture Par Mme. Mireille BALLESTRAZZI Présidente d INTERPOL 22eme Conférence Régionale Afrique 10 septembre 2013 Oran, Algerie Monsieur le Général-Major, Directeur général de la Sureté Nationale

Plus en détail

1.1.2. L évolution des cours des matières premières exportées par les pays de la Zone franc

1.1.2. L évolution des cours des matières premières exportées par les pays de la Zone franc 1.1.2. L évolution des cours des matières premières exportées par les pays de la Zone franc En 8, les cours des matières premières, à l exception du nickel, ont enregistré à nouveau, en annuelle, une progression

Plus en détail

RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999

RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999 NATIONS UNIES S Conseil de sécurité Distr. GÉNÉRALE S/RES/1270 (1999) 22 octobre 1999 RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999 Le Conseil de sécurité,

Plus en détail

L ONU - Actualités en bref

L ONU - Actualités en bref Mises à jour et alertes emails sur le Centre des nouvelles : www.un.org/french/news L ONU - Actualités en bref Numéro PPQ/4561 mercredi 11 janvier 2006 Une conférence pour le financement de la lutte contre

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE. Commission Services Publics. 26 novembre 2013

CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE. Commission Services Publics. 26 novembre 2013 CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE Commission Services Publics 26 novembre 2013 Intervention de Christophe SOULLEZ, chef du département ONDRP Depuis notre dernière encontre nous avons poursuivi

Plus en détail

N 372. Votre Revue de Presse Du 07/ 04 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 372. Votre Revue de Presse Du 07/ 04 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 372 By Votre Revue de Presse Du 07/ 04 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Emploi et Formation professionnelle Les cinq priorités Cap sur l initiative privée

Plus en détail

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de L IDA EN ACTION Réponse de la Banque mondiale à la crise alimentaire Flambée des prix alimentaires : tendances, causes et perspectives Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et

Plus en détail

Nouvelle escalade au Sud suite au tir d'un missile antichar sur un véhicule de Tsahal qui a blessé quatre soldats 1

Nouvelle escalade au Sud suite au tir d'un missile antichar sur un véhicule de Tsahal qui a blessé quatre soldats 1 11 novembre 2012 Nouvelle escalade au Sud suite au tir d'un missile antichar sur un véhicule de Tsahal qui a blessé quatre soldats 1 Gauche : Résidents d'ashqelon se réfugiant aux abris (Page Facebook

Plus en détail

Forte baisse des prix des produits laitiers en 2015

Forte baisse des prix des produits laitiers en 2015 Agreste Synthèses Lait Septembre 2015 n 2015/276 Septembre 2015 Lait Synthèses n 2015/276 Forte baisse des prix des produits laitiers en 2015 Au 1 er semestre 2015, le marché national du lait a subi les

Plus en détail

Note de Conjoncture Économique 1 er semestre 2014

Note de Conjoncture Économique 1 er semestre 2014 Banque Centrale de Mauritanie Direction Générale des Études Direction des Études et des Recherches Économiques Note de Conjoncture Économique 1 er semestre 2014 Septembre 2014 Sommaire I. ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Missions Pays 2013 Un programme complet pour développer votre business Grâce à : Russie Perspective 2013* Japon 28 jan au 1er fév Corée

Missions Pays 2013 Un programme complet pour développer votre business Grâce à : Russie Perspective 2013* Japon 28 jan au 1er fév Corée Mission Japon & Perspectives 2013 Pays 2013 SUD DE FRANCE DÉVELOPPEMENT DÉPARTEMENT MULTISECTORIEL Un programme complet pour développer votre business Russie Perspective 2013* Corée Perspective 2013* Inde

Plus en détail

mars COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mars COMMENTAIRE DE MARCHÉ mars 2015 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 Contexte de marché en Europe 4 INTRODUCTION Après une courte accalmie sur le marché des taux en février, la chute des rendements a repris

Plus en détail

Les Comptes Nationaux 2008 et estimation 2009

Les Comptes Nationaux 2008 et estimation 2009 REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail Patrie ---------- INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ---------- REPUBLIC OF CAMEROON Peace - Work Fatherland ---------- NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS ----------

Plus en détail

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Juillet 3 Aperçu Des données récemment publiées, recueillies par Prêts bancaires aux entreprises Autorisations et en-cours (Figure ), l Association des

Plus en détail

N 370. Votre Revue de Presse Du 03/ 04 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 370. Votre Revue de Presse Du 03/ 04 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 370 By Votre Revue de Presse Du 03/ 04 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Entreprises Salon Expo MDD Nouveaux horizons d exportation en Europe La présence

Plus en détail

Résolution 1686 - Prolongation du mandat de la Commission d enquête sur l assassinat de Rafic Hariri (15 juin 2006)

Résolution 1686 - Prolongation du mandat de la Commission d enquête sur l assassinat de Rafic Hariri (15 juin 2006) SELECTION DE DOCUMENTS à propos du LIBAN Provenance:Ministère Français des Affaires Etrangères Résolution 1686 - Prolongation du mandat de la Commission d enquête sur l assassinat de Rafic Hariri (15 juin

Plus en détail

23ème rapport annuel. Tableau de bord

23ème rapport annuel. Tableau de bord L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 23ème rapport annuel Tableau de bord Michel Mouillart Université Paris Ouest 25 Janvier 2011 La photographie des ménages détenant des crédits que propose la 23 ième

Plus en détail

INTRODUCTION Au sortir de la 1ere guerre mondiale, le traumatisme laisse place à une période d insouciance et de vie facile durant les années 20, en

INTRODUCTION Au sortir de la 1ere guerre mondiale, le traumatisme laisse place à une période d insouciance et de vie facile durant les années 20, en LA FRANCE DES ANNEES 30 INTRODUCTION Au sortir de la 1ere guerre mondiale, le traumatisme laisse place à une période d insouciance et de vie facile durant les années 20, en France. Cette période est caractérisée

Plus en détail

Assurance des risques divers

Assurance des risques divers L assurance du terrorisme en Tunisie : où en sommes-nous? Nabil Ben Azzouz D.U en Droit des assurances de l IAL Etudiant en Master 2 Droit des assurances à l IAL Assurance des risques divers Depuis quelques

Plus en détail

Ecotaxe poids lourds

Ecotaxe poids lourds Ecotaxe poids lourds Une exonération indispensable pour les filières bétail et viandes ARGUMENTAIRE CHIFFRE Mission d information sur l écotaxe poids lourds Audition du 16/01/14 L écotaxe poids lourds,

Plus en détail

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni PJ 28/12 7 février 2012 Original : anglais F Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni Encourager l intensification de la production caféière et vivrière au moyen

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 3 ème Trimestre 2014

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 3 ème Trimestre 2014 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 3 ème Trimestre 2014 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

La Française de 67 ans, Claudia Priest

La Française de 67 ans, Claudia Priest La Française de 67 ans, Claudia Priest, en mission humanitaire en Centrafrique et un employé centrafricain de son ONG (CODIS) ont été enlevés le 19 janvier 2015 à Bangui. Centrafrique : Claudia Priest,

Plus en détail

Dossier de presse. Pour agir contre la menace terroriste et lutter contre l enrôlement djihadiste #STOPDJIHADISME

Dossier de presse. Pour agir contre la menace terroriste et lutter contre l enrôlement djihadiste #STOPDJIHADISME Dossier de presse r.f v u o.g M IS D A IH J D STOP- L B M S N R IS IL B S MO Pour agir contre la menace terroriste et lutter contre l enrôlement djihadiste #STOPDJIHADISM Lancement du site Internet STOP-DJIHADISM.gouv.fr

Plus en détail

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10011107 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Choplin Président de section

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10011107 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Choplin Président de section COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE N 10011107 M. M. Choplin Président de section Audience du 24 novembre 2010 Lecture du 15 décembre 2010 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS La Cour nationale du

Plus en détail

Recherches mises en valeur

Recherches mises en valeur Recherches mises en valeur Résumé hebdomadaire de nos meilleures idées et développements au sein de notre univers de couverture La Meilleure Idée Capital One va fructifier votre portefeuille 14 février

Plus en détail

ÉTAT DE L AZAWAD Unité Liberté - Justice CONSEIL TRANSITOIRE DE L ÉTAT DE L AZAWAD CTEA. Lettre ouverte :

ÉTAT DE L AZAWAD Unité Liberté - Justice CONSEIL TRANSITOIRE DE L ÉTAT DE L AZAWAD CTEA. Lettre ouverte : ÉTAT DE L AZAWAD Unité Liberté - Justice CONSEIL TRANSITOIRE DE L ÉTAT DE L AZAWAD CTEA Lettre ouverte : à Monsieur le Secrétaire Général de l'organisation des Nations Unies (ONU), New York (USA), à Monsieur

Plus en détail

Stratégie de placement

Stratégie de placement Très défensif ingsstrategie Climat d investissement Taux directeur : évolution et prévisions États-Unis 1,5 UEM 0,5 10-2010 10-2011 10-2012 10-2013 10-2014 10-2015 Taux à dix ans : évolution et prévisions

Plus en détail

Principaux Indicateurs Conjoncturels

Principaux Indicateurs Conjoncturels BANQUE CENTRALE DE TUNISIE Direction Générale des Statistiques Principaux Indicateurs Conjoncturels 21 Mars 2015 2 FICHES : Fiche n 1 : Secteur réel Fiche n 2 : Evolution des principaux soldes de la balance

Plus en détail

Volatilité des matières premières de l alimentation animale

Volatilité des matières premières de l alimentation animale Volatilité des matières premières de l alimentation animale Baptiste Lelyon Institut de l Elevage - Département Economie Février 2011 2007 2010 : Bis Repetita Une situation en apparence identique Une explosion

Plus en détail

AMNESTY INTERNATIONAL DÉCLARATION PUBLIQUE AILRC-FR MDE 24/018/2011 Jeudi 28 avril 2011

AMNESTY INTERNATIONAL DÉCLARATION PUBLIQUE AILRC-FR MDE 24/018/2011 Jeudi 28 avril 2011 AMNESTY INTERNATIONAL DÉCLARATION PUBLIQUE AILRC-FR MDE 24/018/2011 Jeudi 28 avril 2011 Syrie. La crise requiert une action de la part du Conseil des droits de l'homme Amnesty International a soumis la

Plus en détail

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL En dépit d un léger ralentissement de l activité en rapport principalement avec le renchérissement du pétrole et la survenue de catastrophes naturelles, la croissance

Plus en détail

Parmi les douze produits de base les plus prisés par les investisseurs, on retrouve l argent (+20% en euro), le zinc (+11%) ou le cuivre (+8,5%).

Parmi les douze produits de base les plus prisés par les investisseurs, on retrouve l argent (+20% en euro), le zinc (+11%) ou le cuivre (+8,5%). => Nous restons neutre sur les ressources naturelles. L indice composite des 24 principales ressources naturelles concocté par S&P et Goldman Sachs a atteint le 24 février un nouveau sommet inédit depuis

Plus en détail