LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE"

Transcription

1 LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 49 SOMMAIRE Les seniors Les chiffres clés Les habitudes alimentaires des seniors Les recommandations Les alternatives Herbalife Les compléments alimentaires Herbalife A retenir Les chiffres clés 65,6 % : c est la proportion d hommes seniors (âgés de 55 à 79 ans) qui sont en surcharge pondérale. 50,5 % d entre eux sont en surpoids et 15,1 % présentent une obésité. 51,4 % : c est la proportion de femmes seniors (âgées de 55 à 79 ans) qui sont en surcharge pondérale. 33,6 % d entre elles sont en surpoids et 17,8 % présentent une obésité. 45,1 % : c est la proportion de seniors ayant un niveau d activité physique «entraînant des bénéfices pour la santé». 24,8 % : c est la proportion de femmes seniors ayant consommé au moins un complément alimentaire au cours des 12 derniers mois. Elles sont deux fois plus nombreuses que les hommes à en consommer. Les habitudes alimentaires des seniors Prises alimentaires. La régularité des prises alimentaires augmente progressivement avec l âge. 86 % des seniors (55-79 ans) prennent 3 repas quotidiennement, alors que seul 44 % des jeunes adultes (18-34 ans) le font. 96 % des seniors prennent un petitdéjeuner tous les matins, 97 % déjeunent tous les midis et 91 % dînent chaque jour. Lieux de consommation. Les repas pris hors domicile sont moins fréquents chez les seniors, quel que soit le repas. Seulement 2 % des petits-déjeuners, 14 % des déjeuners et 8 % des dîners sont pris hors domicile pour les ans. Consommations alimentaires. Les seniors consomment en moyenne 2781 g d aliments et de boissons chaque jour. Les aliments composant la ration journalière varient selon l âge. Même si l eau reste le principal contributeur, la place des autres boissons évolue. Les boissons alcoolisées et le café remplacent progressivement l eau et les boissons rafraîchissantes sans alcool quand l âge augmente. Au niveau des aliments solides, la contribution des fruits, des légumes et du pain augmentent également avec l âge. Les seniors paraissent plus impliqués dans la préparation culinaire avec la consommation de produits bruts. Ils perpétuent également la consommation massive d aliments traditionnels (pain, fromage, soupe, sucre et dérivés, boissons alcoolisées et café).

2 Apports en énergie et en nutriments. L apport énergétique total moyen journalier des ans est de 1824 kcal pour les femmes et de 2415 kcal pour les hommes. Les protéines apportent de l ordre de 17 % de l énergie, les lipides 39 % et les glucides 43 %. Chez les hommes, les quantités consommées sont stables, par contre l apport énergétique décroît avec l âge. Chez les femmes, l apport énergétique est stable, mais les quantités consommées augmentent avec l âge. Ces tendances indiquent une densité énergétique de l alimentation globale plus élevée chez les jeunes adultes que chez les plus âgés. Apports en vitamines et en minéraux. Chez les femmes, certains apports en vitamines et en minéraux augmentent avec l âge. Il en est de même chez les hommes, malgré des apports énergétiques plus faibles avec l âge. L alimentation des adultes de ans présente en moyenne une densité nutritionnelle supérieure à celle des plus jeunes. Ces apports en vitamines et en minéraux sont liés à la consommation plus importante, avec l âge, de pain, de fruits et de légumes. Les recommandations Energie : c est le carburant nécessaire à l organisme pour fonctionner. Chez les seniors, il est essentiel d assurer des apports caloriques suffisants pour favoriser la couverture de l ensemble des besoins nutritionnels. Les apports énergétiques conseillés sont en moyenne un peu plus faibles que chez les plus jeunes. Ils sont de l ordre de 2000 kcal pour les femmes et de l ordre de 2500 kcal pour les hommes et sont à adapter aux dépenses. Faire 3 à 4 repas par jour, petit-déjeuner, déjeuner et dîner, complété éventuellement par une collation dans la matinée ou dans l après-midi. Pratiquer une activité physique régulière, par exemple 30 minutes de marche rapide au quotidien. Protéines : elles sont essentielles à l entretien de la masse musculaire chez les seniors. En effet, leur capital musculaire a tendance à diminuer naturellement et l utilisation des protéines par l organisme se fait moins bien avec l âge. Les protéines devraient représenter 11 à 15 % de l Apport Energétique Total (AET), soit de l ordre de 55 à 90 g. L apport moyen en protéines des seniors est de 74 g pour les femmes et de 96 g pour les hommes, ce qui permet de couvrir les besoins. Consommer de la viande, du poisson ou des œufs au moins une fois par jour et un produit laitier à chaque repas. Consommer régulièrement des céréales et des légumes secs pour leurs apports complémentaires en protéines. Lipides : ils sont couramment appelés «graisses». C est le nutriment le plus énergétique de l alimentation, un gramme apporte 9 kcal. Les lipides sont également indispensables au bon fonctionnement de l organisme (cellules, système nerveux, hormones ). Les lipides devraient représenter 30 à 35 % de l AET. Ils contribuent en moyenne à 39 % de l AET chez les seniors. Leur contribution devrait être réduite au profit des glucides complexes. Les lipides sont apportés par les corps gras (beurre, huile, margarine, crème ) et par la charcuterie, le fromage, les pâtisseries, les sauces... Mesurer les quantités de corps gras ajoutées à l aide d une cuillère à soupe et préférer les modes de cuisson nécessitant peu ou pas d ajout de lipides. Limiter la consommation de fromage, de charcuterie, de sauce Glucides : ils constituent la principale source d énergie de l organisme (4 kcal par g). Les glucides devraient représenter 50 à 55 % de l AET avec une majorité de glucides complexes (pain, féculent ). Les glucides représentent en moyenne 43 % de l AET des seniors. La part des glucides simples (sucre, sodas, chocolat, pâtisseries ) devrait être limité à 10 % de l AET soit 50 g à 60 g. L apport de glucides simples est de 86 g par jour pour les femmes

3 et 91 g par jour pour les hommes. La part des glucides complexes est à augmenter et celle des glucides simples est à diminuer. Consommer au moins un féculent à chaque repas (pain, pâtes, biscottes...) et une fois par jour un accompagnement de féculents (céréales, riz, pommes de terre, légumes secs...). Consommer les produits sucrés (pâtisseries, chocolat, glaces ) en quantités raisonnables. Fibres. Les fibres n apportent pas ou peu de calories, mais elles sont essentielles au bon fonctionnement du transit, à la régulation de la glycémie (taux de sucre dans le sang) et à l obtention d une bonne satiété. Les apports conseillés sont de 25 à 30 g par jour. La consommation de fibres augmente avec l âge, mais reste inférieure aux recommandations. Les femmes seniors en consomment 17,8 g par jour tandis que les hommes seniors en consomment 20,1 g par jour. Consommer au moins 5 portions de fruits et de légumes par jour. Consommer régulièrement des produits complets (pain complet, riz complet ). Eau. Boire de l eau en quantité suffisante est essentiel pour assurer le bon fonctionnement de l organisme. Une bonne hydratation permet notamment de lutter contre la constipation. Il est conseillé de boire de l ordre de 1 à 1,5 litres de boissons chaque jour. Boire pendant et entre les repas. Varier les plaisirs : eau plate, eau gazeuse, thé, tisane, soupe... Vitamines et minéraux Les seniors peuvent avoir des difficultés à couvrir leurs besoins en certains minéraux et vitamines. Le calcium, le magnésium et les vitamines C et D méritent une attention particulière chez les seniors. Le calcium. Il est essentiel à la solidité des os. L apport moyen des seniors est de 912 mg par jour. L apport conseillé est de 1200 mg par jour. Les aliments sources de calcium sont les produits laitiers, les fruits, les légumes et certaines eaux minérales. Le magnésium. Il participe à de nombreuses réactions dans le corps et joue un rôle important dans l équilibre nerveux et musculaire. L apport conseillé est de 420 mg pour les hommes et de 360 mg par jour pour les femmes alors que les apports moyens chez les seniors sont respectivement de 316 mg et de 274 mg par jour. Les meilleures sources de magnésium sont les coquillages, les crustacés, les aliments céréaliers complets, les épinards, les fruits secs La vitamine C. Elle stimule les défenses de l organisme, aide à lutter contre l effet des radicaux libres, favorise l absorption du fer d origine végétale... L apport moyen des seniors est de 99 mg par jour. L apport conseillé est de 110 mg par jour. Les meilleures sources de vitamine C sont les fruits et les légumes, tout particulièrement lorsqu ils sont crus. La vitamine D. Elle permet d assimiler et de fixer le calcium sur l os. L apport conseillé pour les seniors est de 5 µg par jour. L apport moyen quotidien des hommes seniors est de 3 µg et de 2,8 µg pour les femmes seniors. On trouve la vitamine D dans les poissons gras (thon, maquereau, hareng, sardine ), le jaune d œuf et les produits laitiers entiers ou enrichis. Par ailleurs, la vitamine D est surtout synthétisée par la peau sous l action des rayons solaires. Une exposition au soleil du visage et des mains pendant plus de 15 min. par jour assure la couverture des apports quotidiens recommandés.

4 Les alternatives Herbalife Les seniors sont sensibles à la nutrition et au bien-être. Ils respectent assez bien le rythme de 3 repas par jour, par contre la composition de leurs repas peut dans certains cas être optimisée. Certains seniors, notamment les femmes, peuvent également avoir tendance à grignoter dans la journée. Pour ceux qui prennent un petit-déjeuner insuffisant Le petit-déjeuner est incontournable à tout âge. Il apporte à l organisme les nutriments indispensables pour bien démarrer la journée. Il devrait être composé d un produit laitier pour le calcium, d un fruit pour les fibres, les vitamines et les minéraux, d un aliment céréalier pour les glucides complexes et d une boisson pour l hydratation. Un shake de Formula 1 Herbalife apporte des protéines, des glucides, des vitamines et des minéraux. C est une bonne alternative pour reprendre l habitude d un petit-déjeuner. Le petitdéjeuner Formula 1 peut être complété selon les préférences et les envies par un fruit, un jus de fruit, un produit céréalier... Pour ceux dont les déjeuners ou les dîners sont légers Le déjeuner et le dîner sont incontournables pour une bonne répartition des apports alimentaires sur la journée. Un repas équilibré est composé d une viande ou d un poisson, de légumes, d un féculent, d un fruit et d un produit laitier. Un shake de Formula 1 est une bonne alternative pour remplacer ou compléter un déjeuner ou un dîner trop léger. Pour avoir suffisamment d énergie, ajouter un fruit et du pain ou prévoir une collation. Pour ceux qui grignotent Les grignotages sont souvent constitués d aliments gras et/ou sucrés et risquent de déséquilibrer l alimentation. Pour les petits creux de la journée, préférer une collation équilibrée. Elle permet notamment de compléter un repas principal léger. Les collations correspondent à une répartition différente de l énergie sur la journée, sans forcément augmenter les apports. Les en-cas Herbalife : les Barres aux Protéines et les Graines de Soja Grillées sont de bonnes alternatives pour les collations du fait de leur apport en protéines, favorisant une bonne satiété. Barre Repas Equilibre Formula 1 Pour ceux qui souhaitent faire un repas pratique et immédiat, la Barre Formula 1 est prête à l emploi. Sa présentation, sous forme de barre, permet de faire un petit-déjeuner, déjeuner ou diner quel que soit le lieu ou la situation. Les compléments alimentaires Herbalife Lorsque l alimentation des seniors est déséquilibrée ou insuffisamment variée, ils peuvent avoir des difficultés à couvrir les besoins en certains nutriments essentiels. Les compléments alimentaires sont une alternative pour contribuer à apporter à l organisme les nutriments dont il a besoin. Le Complément Alimentaire à Base de Fibres. Il aide à compléter les apports en fibres alimentaires. Les fibres sont indispensables chaque jour, elles interviennent dans la régulation du transit intestinal, dans l équilibre de sa flore et dans la régulation du taux de sucre dans le sang.

5 Formula 2 Complexe Multivitaminé. Il permet d optimiser l apport nutritionnel en 11 vitamines et en 6 minéraux essentiels. Les vitamines et les minéraux sont indispensables au bon fonctionnement de l organisme qui n est pas capable de tous les fabriquer. Ces éléments doivent donc être apportés régulièrement par l alimentation. Cell-U-Loss. Il aide à augmenter l apport nutritionnel en vitamine C et en 3 minéraux : calcium, fer et magnésium. Ce complément alimentaire est intéressant pour ceux qui consomment peu de fruits et de légumes, peu d aliments d origine animale et peu de produits laitiers. VegetACE. Ce complément alimentaire est riche en éléments antioxydants. Il aide l organisme à lutter contre les radicaux libres. Le stress, le tabac, la pollution, l exposition au soleil augmentent les besoins en antioxydants. Herbalifeline. Il aide à augmenter les apports en oméga 3, souvent insuffisants. Les oméga 3 participent notamment au bon fonctionnement du système cardiovasculaire. 3 capsules couvrent 1/3 des recommandations quotidiennes. A retenir 65,6 % des hommes seniors et 51,4 % des femmes seniors sont en surcharge pondérale. Les seniors sont plus impliqués dans la préparation culinaire et consomment davantage de produits bruts et d aliments traditionnels. La part des lipides dans leur alimentation devrait être réduite au profit des glucides complexes. Le calcium, le magnésium et les vitamines C et D méritent une attention particulière chez les seniors. Les compléments alimentaires sont une alternative pour contribuer à apporter aux seniors les nutriments essentiels. NB : Les Apports Nutritionnels Conseillés (ANC) sont différents des Apports Journaliers Recommandés (AJR) que l on trouve sur les étiquetages. Les ANC sont spécifiques de la classe d âge étudiée ; ici les seniors. Sources : - Inca 2 ( ), Etude Individuelle Nationale des Consommations Alimentaires 2, Rapport, février 2009, Afssa. - Apports Nutritionnels Conseillés pour la population française, 3ème édition, coordonnateur Ambroise Martin, éditions Tec&Doc. - Photos : creativ collection, fotolia

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 42 SOMMAIRE L alimentation des sportifs Les chiffres clés Les besoins nutritionnels Comment adapter son alimentation? Les produits Herbalife A retenir Les

Plus en détail

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS Pour mieux comprendre le rôle des différents composants de notre alimentation, Oh!Céréales vous livre l essentiel sur les nutriments. Les calories Calories : c est l unité de mesure

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 55 SOMMAIRE Les fibres Mieux connaître les fibres Focus sur les rôles des fibres Les apports conseillés Les sources de fibres Le Complément Alimentaire à Base

Plus en détail

Alimentation Les groupes d aliments

Alimentation Les groupes d aliments Alimentation Les groupes d aliments Au nombre de sept, les groupes d aliments permettent une classification simplifiée des aliments. Ce classement se fait par leurs teneurs en nutriments (protéines, lipides,

Plus en détail

EQUILIBRE ALIMENTAIRE

EQUILIBRE ALIMENTAIRE EQUILIBRE ALIMENTAIRE Sommaire Pourquoi mange t'on? Qu'est ce qui influence notre alimentation? Pourquoi manger équilibré? Comment manger équilibré? Les différents groupes d'aliments. La composition des

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 38 SOMMAIRE Le soja Les chiffres clés Quelques précisions Les qualités nutritionnelles Les produits à base de soja Focus sur les isoflavones Le soja dans les

Plus en détail

Nous vous proposons de suivre les affiches, elles vous guideront vers l équilibre alimentaire.

Nous vous proposons de suivre les affiches, elles vous guideront vers l équilibre alimentaire. En variant son alimentation il est possible de se faire plaisir en choisissant ce que l on aime tout en mangeant sainement pour se maintenir en bonne santé. Et cela ne rime pas forcément avec régime et

Plus en détail

La diététique du rugby

La diététique du rugby La diététique du rugby UFR APS Jeudi 23 avril 2015 1 L alimentation au cœur de la performance 2 «De deux athlètes d égale valeur et d entraînement identique, l athlète ayant la meilleure performance est

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 64 HERBANEWS SOMMAIRE Les lipides Définition, rôles et particularités des lipides Quels sont les aliments sources de lipides? Les recommandations du PNNS

Plus en détail

Les Repas. Session 3

Les Repas. Session 3 Les Repas Session 3 Chiffres clés Prises alimentaires : 19% 3 repas/jour 41% 4/5 prises alimentaires 40% 6 prises alimentaires Des chiffres Clés Durée moyenne Repas (semaine) Petit-déjeuner Déjeuner Dîner

Plus en détail

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004.

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter des maladies. Si la

Plus en détail

L alimentation : Comment bien se nourrir?

L alimentation : Comment bien se nourrir? Sciences Andrée Otte L alimentation : Comment bien se nourrir? Chaque jour, on a besoin de manger et de boire : l alimentation est indispensable à la vie. Une bonne alimentation est l une des clés essentielles

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA QUALITE DE L ALIMENTATION. (Oqali)

OBSERVATOIRE DE LA QUALITE DE L ALIMENTATION. (Oqali) OBSERVATOIRE DE LA QUALITE DE L ALIMENTATION (Oqali) ETUDE SUR LES INNOVATIONS- PRODUITS DANS L OFFRE ALIMENTAIRE : EXEMPLE DES FIBRES ETUDE SUR LES INNOVATIONS-PRODUITS DANS L OFFRE ALIMENTAIRE : EXEMPLE

Plus en détail

très peu de calories riches en vitamines et minéraux source de fibres Inventaire des qualités nutritionnelles des produits normands

très peu de calories riches en vitamines et minéraux source de fibres Inventaire des qualités nutritionnelles des produits normands X. FRUITS ET LEGUMES En Normandie La Normandie propose tout au long de l'année une vaste gamme de légumes frais d'excellente qualité. En effet, la région représente 3% de la production légumière française

Plus en détail

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins Rappel 5 e : la digestion Les nutriments utilisés par les organes proviennent de la digestion

Plus en détail

L équilibre alimentaire

L équilibre alimentaire L équilibre alimentaire EAU Seule boisson indispensable PRODUITS SUCRES Limiter le sucre : desserts sucrés, boissons sucrées (Sodas, sirop ) Des aliments pour une journée (1 part = 1 fois par jour) MATIERES

Plus en détail

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne 22/11/2012 1 Contexte de l intervention Pertes des repères alimentaires Nouveaux produits alimentaires, diversification

Plus en détail

L ALIMENTATION. Le corps au travail

L ALIMENTATION. Le corps au travail L ALIMENTATION Sommaire 1. Apprendrs à connaitre ton corps 2. Equilibre ton alimentation pour répondre aux besoins de ton organisme 3. Joue la variété, jongle avec tous les aliments Apprends à connaitre

Plus en détail

Comment manger mieux au quotidien?

Comment manger mieux au quotidien? Comment manger mieux au quotidien? Alimentation : généralités Une alimentation équilibrée comporte : - Eau : au moins 1,5 l/jour - Fruits et légumes : crus et cuits 5 portions/jour - Féculents : pain,

Plus en détail

UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2

UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2 UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2 1 Pour aborder la prise en charge d un patient, il est essentiel de connaître et d acquérir certaines connaissances relatives à son alimentation.

Plus en détail

Les Protéines. Session 2

Les Protéines. Session 2 Les Protéines Session 2 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine Challenge12sem-S2-Proteines-Nov2011 2 Nos besoins quotidiens Protéines Pour aider à construire et à maintenir la masse

Plus en détail

Les Protéines. Session 2

Les Protéines. Session 2 Les Protéines Session 2 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine Challenge12sem-S2-Proteines-Dec2012 2 Nos besoins quotidiens Protéines Contribuent au maintien de la masse musculaire

Plus en détail

Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur...

Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur... 1 Les règles jeu Pour tous ceux qui font sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur... Pour être en forme et le rester, pas de solution miracle! Choisis le TRIO GAGNANT : 1 Entraînement régulier

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 62 HERBANEWS SOMMAIRE Les protéines Définition, rôles et particularités des protéines Les recommandations du PNNS et comment y arriver? Quels sont les aliments

Plus en détail

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique.

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique. POUR UNE ALIMENTATION EQUILIBREE, BESOINS ET RYTHMES ALIMENTAIRES I- BESOINS NUTRITIONNELS L'alimentation de l'adolescent doit : - Respecter la répartition et l équilibre entre les principaux nutriments

Plus en détail

Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition

Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition Les mythes alimentaires Le pain fait engraisser. Le lait est bon seulement pour les enfants. Le jeûne permet de purifier l organisme. Toutes ces affirmations,

Plus en détail

Alimentation du Sportif et Produits Herbalife

Alimentation du Sportif et Produits Herbalife Alimentation du Sportif et Produits Herbalife Votre corps et votre alimentation Quel que soit le sport pratiqué, quelle que soit l intensité, quelle que soit la qualité de l équipement Votre corps reste

Plus en détail

SPORT ET DIETETIQUE. PROTEINES : 1g = 4kcal 15% de l apport énergétique quotidien

SPORT ET DIETETIQUE. PROTEINES : 1g = 4kcal 15% de l apport énergétique quotidien Docteur PAULE MORARD IBM ECULLY SPORT ET DIETETIQUE BESOINS GLUCIDES : 1g= 4kcal 55% de l apport energétique quotidien Glucides à indice glycémique élevé ( IG) : Pain, purée, riz blanc, corn flakes Glucides

Plus en détail

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Le GEM RCN. (Groupe d Etude des Marchés de Restauration Collective et de Nutrition)

Plus en détail

Bien manger pour ta santé

Bien manger pour ta santé Bien manger pour ta santé La pyramide alimentaire est une façon imagée de présenter les aliments indispensables en grande quantité ainsi que ceux dont tu en as le moins besoin. Sa forme te permet de comprendre

Plus en détail

Formation diététique et restauration

Formation diététique et restauration L alimentation Formation diététique et restauration Janvier 2016 L alimentation doit apporter une quantité suffisante des différents nutriments nécessaires pour assurer la couverture de l ensemble des

Plus en détail

Manger, ça me fait penser à

Manger, ça me fait penser à Fourchettes & Baskets - Transparent 1 Manger, ça me fait penser à Manger, ça me fait penser à Fourchettes & Baskets - Transparent 2 Les groupes d aliments et leurs apports Fruits et/ou légumes Toutes les

Plus en détail

Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors?

Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors? Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors? Magali Jacobs Cellule de Recherche et d Expertise Diététique de l Intitut Paul Lambin (CeRED-IPL) Plan de l exposé «Senior»? Prévention

Plus en détail

Glucides Protéines - Lipides

Glucides Protéines - Lipides Glucides Protéines Lipides Le GPL dont notre corps a besoin Les Glucides ou s, moitié de nos calories. Ils sont notre carburant. doivent apporter un peu plus de la Mais où se cachentils? Dans tous les

Plus en détail

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins.

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. Introduction : Bien manger : une simple complication! Simple parce que manger varié et le garant d une bonne santé

Plus en détail

Pour garder la forme, sautez. le goûter matinal

Pour garder la forme, sautez. le goûter matinal Pour garder la forme, sautez le goûter matinal Pourquoi est-il préférable d éviter le goûter du matin? Qu appelle-t-on le goûter du matin? Le goûter du matin, ou collation matinale, correspond à toute

Plus en détail

Alimentation et idées reçues

Alimentation et idées reçues Fiche pédagogique Thème : Alimentation Niveau : Lycée Durée : 1 h Alimentation et idées reçues Personnes ressources : Professeur SVT, ESF, EPS, personnel de restauration, Infirmier scolaire, CESC Pour

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Tout comme pour les personnes les plus sédentaires, l'alimentation du sportif doit avant tout être équilibrée. Néanmoins pour répondre aux besoins de l'organisme soumis à rude

Plus en détail

PROGRAMME NUTRITION 2014-2015 - DDO WATERPOLO Mireille Guibord, Diététiste

PROGRAMME NUTRITION 2014-2015 - DDO WATERPOLO Mireille Guibord, Diététiste PROGRAMME NUTRITION 2014-2015 - DDO WATERPOLO Mireille Guibord, Diététiste RÉSUMÉ PRÉSENTATION 2: VITAMINES ET MINÉRAUX & APPLICATIONS DES CONCEPTS NUTRITIONNELS Le premier objectif de cette présentation

Plus en détail

Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles

Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles 1 1- Les grandes familles d aliments 7 familles (avec boissons). Aliments d une même famille : interchangeables Ä Bol de lait = morceau

Plus en détail

IX. PAIN, CEREALES, POMMES DE TERRE ET LEGUMES SECS

IX. PAIN, CEREALES, POMMES DE TERRE ET LEGUMES SECS IX. PAIN, CEREALES, POMMES DE TERRE ET LEGUMES SECS En Normandie La Normandie est une terre d'élevage mais les cultures arables y sont également bien présentes. Plus de la moitié de la Surface Agricole

Plus en détail

Un bon petit-déjeuner pour ma santé et pour marquer! Damien PAUQUET Nutritionniste du sport

Un bon petit-déjeuner pour ma santé et pour marquer! Damien PAUQUET Nutritionniste du sport Un bon petit-déjeuner pour ma santé et pour marquer! Damien PAUQUET Nutritionniste du sport Le 27/03/2010 Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur

Plus en détail

Présentation faite par l ADES. «animation, diététique, hygiène alimentaire»

Présentation faite par l ADES. «animation, diététique, hygiène alimentaire» Présentation faite par l ADES «animation, diététique, hygiène alimentaire» Les bases de l équilibre alimentaire Pourquoi mange-t-on? Aliments = source d énergie Nutriments énergétiques Protéines 1g = 4

Plus en détail

L'EQUILIBRE ALIMENTAIRE LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES

L'EQUILIBRE ALIMENTAIRE LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES Les Glucides sont la source d'énergie par excellence de l'organisme. Ils sont dégradés en glucose par l'organisme au cours de la digestion. On distingue 2 catégories

Plus en détail

La collation en maternelle / Encas dans les écoles

La collation en maternelle / Encas dans les écoles La collation en maternelle / Encas dans les écoles Historique, avis des experts et conséquences négatives de la collation Dr Hélène Thibault Groupe de travail «La collation en maternelle/encas dans les

Plus en détail

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Le nouveau végétarisme sort ses griffes!

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Le nouveau végétarisme sort ses griffes! VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W Le nouveau végétarisme sort ses griffes! De plus en plus de personnes se laissent tenter par le végétarisme. En toile de fond, la conversion a parfois lieu

Plus en détail

PERTE D APPETIT PERTE DE POIDS

PERTE D APPETIT PERTE DE POIDS PERTE D APPETIT PERTE DE POIDS Votre appétit vous fait défaut Fractionnez votre alimentation en petits repas : prévoyez 2 à 3 collations dans la journée. Exemples de collations : entremets, biscuits, toasts,

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE L ÉTIQUETAGE NUTRITIONNEL

MIEUX COMPRENDRE L ÉTIQUETAGE NUTRITIONNEL MIEUX COMPRENDRE L ÉTIQUETAGE NUTRITIONNEL La valeur énerétique, késako? La valeur énerétique correspond à l apport calorique de l aliment, affichée en kcal (kilocalories) ou kj (kilojoules). Elle peut

Plus en détail

Comment s alimenter avant / après une séance de sport?

Comment s alimenter avant / après une séance de sport? Rencontre Sport & Santé 26 mai 2015 Comment s alimenter avant / après une séance de sport? Stéphanie JEAN-ANGELE Diététicienne Point sur l équilibre alimentaire La pyramide alimentaire PRODUITS SUCRES

Plus en détail

Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon

Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon Le marathon, la randonnée le Trail, le Trek, le Raid le Nordic Walking, le triathlon sont quelques exemples de

Plus en détail

L équilibre alimentaire expliqué aux «jeunes»

L équilibre alimentaire expliqué aux «jeunes» L équilibre alimentaire expliqué aux «jeunes» Testez vos connaissances De quoi sont composés les fruits et légumes qui les rendent si bons pour la santé? Quel est le fruit qui apporte le plus de vitamine

Plus en détail

Survol des elements nutritifs

Survol des elements nutritifs NUTRITION Survol des elements nutritifs Comme une voiture, notre corps à besoin de carburant pour fonctionner. Notre essence à nous, ce sont les calories. Celles-ci proviennent des glucides, lipides et

Plus en détail

le Comité Départemental Olympique et Sportif 86, Poitou-Charentes vous proposent une conférence sport / santé sur la Mission Nutrition et Alimentation

le Comité Départemental Olympique et Sportif 86, Poitou-Charentes vous proposent une conférence sport / santé sur la Mission Nutrition et Alimentation le Comité Départemental Olympique et Sportif 86, la Mission Nutrition et Alimentation Poitou-Charentes vous proposent une conférence sport / santé sur Octobre 2009 présentation Syndicat mixte Mission Nutrition

Plus en détail

- Lignes directrices relatives à la communication sur les repères de consommation alimentaire novembre 2008

- Lignes directrices relatives à la communication sur les repères de consommation alimentaire novembre 2008 Lignes directrices à l attention des opérateurs économiques relatives à la communication sur les repères de consommation alimentaire et d activité physique du Programme National Nutrition Santé Ces lignes

Plus en détail

Le sucre et les graisses cachées. La lecture des étiquettes alimentaires 26/09/2013

Le sucre et les graisses cachées. La lecture des étiquettes alimentaires 26/09/2013 Programme facteur de risques cardiovasculaires Déroulement de l atelier Atelier alimentation présenté par, diététicienne et ingénieur en nutrition Comment se nourrir quand on a des facteurs de risque cardiovasculaire?

Plus en détail

La viande, le poisson et les œufs sont des éléments essentiels de notre alimentation. Il est conseillé d en consommer une à deux fois par jour.

La viande, le poisson et les œufs sont des éléments essentiels de notre alimentation. Il est conseillé d en consommer une à deux fois par jour. La viande, le poisson et les œufs sont des éléments essentiels de notre alimentation Il est conseillé d en consommer une à deux fois par jour La viande ou le poisson ou les œufs, c est une à deux fois

Plus en détail

L ALIMENTATION LE GR AND LIVRE DE. Dr Laurence PLUMEY. Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation. Bien se nourrir à tout âge de la vie

L ALIMENTATION LE GR AND LIVRE DE. Dr Laurence PLUMEY. Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation. Bien se nourrir à tout âge de la vie Dr Laurence PLUMEY LE GR AND LIVRE DE L ALIMENTATION Connaître les aliments Bien se nourrir à tout âge de la vie, 2014 ISBN : 978-2-212-55740-4 Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation Table des

Plus en détail

Item 110 : Besoins nutritionnels

Item 110 : Besoins nutritionnels Item 110 : Besoins nutritionnels Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUE :...2 I Définition...3 II Apports nutritionnels conseillés

Plus en détail

Renforcer la mémoire Des scolarisés grâce à l alimentation

Renforcer la mémoire Des scolarisés grâce à l alimentation Organisation Tunisienne de L Éducation et de la Famille Renforcer la mémoire Des scolarisés grâce à l alimentation Elaboré par Boughanmi Hajer Encadré par : Licence appliquée en Biotechnologie JAOUA Noureddine

Plus en détail

aliment? Quelle conclusion en tirer?

aliment? Quelle conclusion en tirer? Comment lire l étiquetage d un Zeynep YAGMUR aliment? Quelle conclusion en tirer? Diététicienne au Réseau Santé diabète De quoi est composé l étiquetage? = mention sur un aliment pour indiquer des informations

Plus en détail

Le petit-déjeuner. Session 3

Le petit-déjeuner. Session 3 Le petit-déjeuner Session 3 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine 2 La structure des repas Matin Midi Soir Collation(s) 3 Apports énergétiques Une bonne répartition des apports énergétiques

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 67 HERBANEWS SOMMAIRE L alimentation du sportif L alimentation du sportif Trois nutriments essentiels L hydratation Les alternatives Herbalife Ce qu il faut

Plus en détail

Nutrition santé cardiaque. Par: Mary Cassio, Dt. P. Le Programme de réadaptation cardiaque

Nutrition santé cardiaque. Par: Mary Cassio, Dt. P. Le Programme de réadaptation cardiaque Nutrition santé cardiaque Par: Mary Cassio, Dt. P. Le Programme de réadaptation cardiaque Les sujets du jour Les directives pour une saine alimentation; Bien manger avec le Guide alimentaire canadien;

Plus en détail

L alimentation de la personne âgée

L alimentation de la personne âgée La recette du mois L alimentation de la personne âgée Niveau de difficulté : Ingrédients indispensables : 3 cuillerées d imagination 2 bonnes doses de convivialité 1 brin de vigilance Ustensiles : User

Plus en détail

Sommaire Les Repas «La base d une alimentation personnalisée» Le Petit Déjeuner : La crème Budwig. «La base d une alimentation personnalisée»

Sommaire Les Repas «La base d une alimentation personnalisée» Le Petit Déjeuner : La crème Budwig. «La base d une alimentation personnalisée» Sommaire Les Repas FB.1 FB.1 Sommaire FB.2 Le petit déjeuner FB.4 Le gouter FB.5 Le dîner (souper) FB.6 Assiette Kousmine du sportif Entrainement du matin FB.7 Assiette Kousmine du sportif Entrainement

Plus en détail

Santé. Travail Posté SOMMEIL ET ALIMENTATION

Santé. Travail Posté SOMMEIL ET ALIMENTATION Document réalisé par des médecins et infirmières du travail de l AIST 84, médecin préventionniste et diététicienne, du centre d examen de santé CPAM 84, éducateur pour la santé du Codes 84. Avec le soutien

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Dr F. GANE TROPLENT 04/2013 Faculté de Médecine HyacintheBASTARAUD Activités physiques : Recommandations d activité physique pour la population Pratique d une activité physique

Plus en détail

calcium Vos besoins journaliers recommandés en calcium sont

calcium Vos besoins journaliers recommandés en calcium sont calcium vitamine d calcium Les os de notre squelette sont constitués de protéines et de minéraux, essentiellement du calcium. C est ce minéral qui donne aux os leur rigidité et donc leur force. Le squelette

Plus en détail

NUTRITION et pratique sportive. Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse

NUTRITION et pratique sportive. Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse NUTRITION et pratique sportive Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse L alimentation glucides lipides protides Vitamines, minéraux et eau Glucides Élément de base : glucose Glycogène

Plus en détail

Mis à jour le 3 avril 2009 Service Enfance/Jeunesse. Service Enfance/Jeunesse La Celle Saint-Cloud 01.30.78.10.36

Mis à jour le 3 avril 2009 Service Enfance/Jeunesse. Service Enfance/Jeunesse La Celle Saint-Cloud 01.30.78.10.36 Mis à jour le 3 avril 2009 Service Enfance/Jeunesse Service Enfance/Jeunesse La Celle Saint-Cloud 01.30.78.10.36 Le temps du repas est aujourd hui conçu comme un moment privilégié de la journée d un enfant.

Plus en détail

Apprendre à prévenir le surplus de poids

Apprendre à prévenir le surplus de poids Apprendre à prévenir le surplus de poids On se centre généralement sur l apport en énergie (exprimé en kilocalories : kcal* ou en kilojoules : kj) de notre alimentation. Il ne faut pas oublier que le plus

Plus en détail

Lire les étiquettes d information nutritionnelle

Lire les étiquettes d information nutritionnelle Lire les étiquettes d information nutritionnelle Au Canada, on trouve des étiquettes d information nutritionnelle sur les emballages d aliments. Ces étiquettes aident les consommateurs à comparer les produits

Plus en détail

Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité?

Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité? Parole d expert Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité? Panel d experts autour de Eric HAUBRUGE, Vice-Recteur de Gembloux Agro Bio Tech et Frédéric FRANCIS, ULg - Unité d entomologie Avec

Plus en détail

PRINCIPES DE NUTRITION

PRINCIPES DE NUTRITION Module MI 1: «Métabolisme et nutrition» PRINCIPES DE NUTRITION «Mal alimentation» But alimentation Apports : Sous-nutrition +++ Insuffisance Mauvaise proportion Carences Sur-nutrition Obésité, Cancers

Plus en détail

L ALIMENTATION DE L ENFANT LE 20 MARS 2013

L ALIMENTATION DE L ENFANT LE 20 MARS 2013 L ALIMENTATION DE L ENFANT LE 20 MARS 2013 PLAN DE L EXPOSE Pourquoi mange-t-on? Spécificités pour l enfant La pyramide alimentaire Besoins nutritionnels par tranches d âges Comportements POURQUOI MANGE-T-0N?

Plus en détail

Nutrition du sport. 11 bd de la Jamagne 88400 GERARDMER 06-86-20-82-29 fanny.orillard@gmail.com. ORILLARD Fanny Diététicienne Nutritionniste

Nutrition du sport. 11 bd de la Jamagne 88400 GERARDMER 06-86-20-82-29 fanny.orillard@gmail.com. ORILLARD Fanny Diététicienne Nutritionniste Nutrition du sport ORILLARD Fanny Diététicienne Nutritionniste 11 bd de la Jamagne 88400 GERARDMER 06-86-20-82-29 fanny.orillard@gmail.com Qu'est ce que l'équilibre alimentaire? - aucun aliment interdit

Plus en détail

NUTRITION & CANCERS. Alimentation, consommation d alcool, activité physique et poids. Faits scientifiques et conseils de prévention

NUTRITION & CANCERS. Alimentation, consommation d alcool, activité physique et poids. Faits scientifiques et conseils de prévention NUTRITION & CANCERS Alimentation, consommation d alcool, activité physique et poids. Faits scientifiques et conseils de prévention 2 3 NUTRITION ET PRÉVENTION DES CANCERS FAITS SCIENTIFIQUES ET DE PRÉVENTION

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 47 SOMMAIRE Les femmes actives Les chiffres clés Les habitudes alimentaires des femmes Les recommandations Les alternatives Herbalife Les compléments Herbalife

Plus en détail

Quelles informations les étiquettes doivent-elles obligatoirement reprendre?

Quelles informations les étiquettes doivent-elles obligatoirement reprendre? Étiquette alimentaire Une partie des informations reprises sur les étiquettes alimentaires est imposée par la loi et est donc obligatoire. La législation belge se base sur des directives européennes. Quelles

Plus en détail

NOM DE LA PRÉSENTATION - DATE ENQUÊTE NUTRITION À DOMICILE RÉSULTATS PRÉLIMINAIRES

NOM DE LA PRÉSENTATION - DATE ENQUÊTE NUTRITION À DOMICILE RÉSULTATS PRÉLIMINAIRES NOM DE LA PRÉSENTATION - DATE 1 ENQUÊTE NUTRITION À DOMICILE RÉSULTATS PRÉLIMINAIRES 01 / 04 / 2016 PRÉSENTATION DE L ÉTUDE OBJECTIFS ET CALENDRIER NOM DE LA PRÉSENTATION - DATE2 PRÉSENTATION DE L ÉTUDE

Plus en détail

L ensemble de ces besoins est satisfait par les nutriments apportés par l alimentation.

L ensemble de ces besoins est satisfait par les nutriments apportés par l alimentation. B E S O I N S N U T R I T I O N N E L S E T A P P O R T S R E C C O M M A N D E S L organisme demande pour son bon fonctionnement la satisfaction de trois types de besoins : Besoins énergétiques : l individu

Plus en détail

Nutrition & course d enduranced

Nutrition & course d enduranced Journée scientifique organisée par les HUG 19.3.11 Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé Nutrition & course d enduranced la base et le spécifique Anne-Catherine Morend Diététicienne ticienne

Plus en détail

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE SOMMAIRE 1. Qu est ce qu un(e) diététicien(ne)? 2. Présentation des familles d aliments 3. Les différents nutriments 4. Les diverses associations alimentaires a/ L équilibre

Plus en détail

DISCIPLINE : SCIENCES

DISCIPLINE : SCIENCES DISCIPLINE : SCIENCES SEQUENCE : L alimentation SEANCE 4 : (60 mns) Période : 1 Niveau : Cycle 3 OBJECTIF : Classification des aliments et leur devenir. COMPéTENCE : Rôle des aliments dans l o rganisme.

Plus en détail

n 18 de la micronutrition Dossier : Les quatre secrets pour mieux protéger ses artères

n 18 de la micronutrition Dossier : Les quatre secrets pour mieux protéger ses artères n 18 Dossier : Les quatre secrets pour mieux protéger ses artères Édito Protéger ses artères : trop d information tue l information Stopper les graisses, faire baisser le cholestérol, perdre du poids,

Plus en détail

Les groupes d aliments

Les groupes d aliments PARTIE SOURCES NUTRITIONNELLES CHAPITRE 1 Les groupes d aliments Objectif Identifier les groupes d aliments et leurs constituants caractéristiques E En PFMP au multi-accueil «Les Petits Loups», Lisa est

Plus en détail

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire Table des matières Liste des tableaux... XIII I Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire 1 Les glucides... 3 Les différents types de glucides... 3 Classification biochimique (3). Classification

Plus en détail

NUTRITION ET ALIMENTATION

NUTRITION ET ALIMENTATION NUTRITION ET ALIMENTATION I. Définitions 1. Nutrition La nutrition est l ensemble des processus d absorption et d utilisation des aliments, indispensable à l organisme pour assurer son entretien et ses

Plus en détail

Liste des aliments (Hypercholestérolémie)

Liste des aliments (Hypercholestérolémie) Groupes alimentaires Produits laitiers Viande ou poisson ou œuf Féculents Liste des aliments (Hypercholestérolémie) Aliments conseillés Aliments à limiter Aliments déconseillés -Lait entier -Fromage fondu

Plus en détail

stress, fatigue? magnésium : Bien Dans son corps, Bien Dans sa tête!

stress, fatigue? magnésium : Bien Dans son corps, Bien Dans sa tête! stress, fatigue? magnésium : Bien Dans son corps, Bien Dans sa tête! le magnésium : qu est-ce que c est? Le magnésium, de symbole chimique Mg, fait partie des éléments minéraux indispensables au bon fonctionnement

Plus en détail

LA ROUTINE ALIMENTAIRE D UN ENFANT TDAH

LA ROUTINE ALIMENTAIRE D UN ENFANT TDAH Petite, j ai été une enfant très difficile. Je levais le nez sur plusieurs aliments dont les fruits et surtout les légumes. Souvent, plutôt que d avoir à manger ce que je n avais pas envie, je répondais

Plus en détail

Alimentation et activité physique

Alimentation et activité physique Alimentation et activité physique ME 1 Evelyne MATHERON- dieteticienne evelyne.matheron@chu-rennes.fr Service de médecine du sport CHU Pontchaillou - RENNES EM 2 Entraînement Vos priorités : - hydratation

Plus en détail

Activités physiques et dépense énergétique

Activités physiques et dépense énergétique Observe Le fonctionnement du corps humain et l éducation à la santé : alimentation et hygiène alimentaire Activités physiques et dépense énergétique 1. Voici la quantité d énergie que ton corps dépense

Plus en détail

Les besoins nutritionnels du sportif : aspects pratiques (111c) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002

Les besoins nutritionnels du sportif : aspects pratiques (111c) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002 Les besoins nutritionnels du sportif : aspects pratiques (111c) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002 Pré-Requis : Dans le corpus en pédiatrie : nutrition de l enfant. Dans

Plus en détail

NUTRITION DU SPORTIF. Ikram Ben Ayed 1, Abderraouf Ben Mansour 2 11/04/2014

NUTRITION DU SPORTIF. Ikram Ben Ayed 1, Abderraouf Ben Mansour 2 11/04/2014 NUTRITION DU SPORTIF Ikram Ben Ayed 1, Abderraouf Ben Mansour 2 11/04/2014 Bien faits d une Nutrition Optimale Alimentation Quantité Qualité Besoins Nutrition optimale Poids, Composition Corporelle Moins

Plus en détail

www.effinov-sport.fr Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé.

www.effinov-sport.fr Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé. Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé. Boissons énergétiques et de récupération garanties sans dopage. www.effinov-sport.fr Optimisez

Plus en détail

L alimentation équilibrée des petits (1-6 ans)

L alimentation équilibrée des petits (1-6 ans) L alimentation équilibrée des petits (1-6 ans) L alimentation joue un rôle important dans le développement de certaines maladies (maladies cardio- vasculaires, certains cancers, diabète, obésité, ostéoporose).

Plus en détail

Alimentation : grossesse et allaitement

Alimentation : grossesse et allaitement Clinique des Grangettes 7, ch. des Grangettes CH-1224 Chêne-Bougeries Alimentation : grossesse et allaitement Tél. 022 305 01 11 Fax 022 349 80 21 www.grangettes.ch Vous êtes enceinte ou vous allaitez,

Plus en détail

Alimentation : Savoir bien manger

Alimentation : Savoir bien manger Fiche pédagogique Thème : Alimentation Niveau : Collège, lycée Durée : 50 en classe ou 1 h 30 à Epidaure Alimentation : Savoir bien manger Personnes ressources : Enseignant, Infirmier scolaire, CESC l

Plus en détail

Des produits thérapeutiques (bien que leur présence soit indispensable, le but des vitamines n est pas de soigner des maladies)

Des produits thérapeutiques (bien que leur présence soit indispensable, le but des vitamines n est pas de soigner des maladies) Que sont les vitamines? Les vitamines sont des molécules organiques, apportées par l alimentation, qui jouent un rôle essentiel dans notre physiologie. En effet, elles participent ou activent de nombreuses

Plus en détail