Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement. 28 janvier 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement. 28 janvier 2010"

Transcription

1 Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement 28 janvier

2 Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement UNE ANNEE CONTRASTEE 2

3 2009 logements : une production exceptionnelle dans un contexte de crise Ventes de logements collectifs Les prix Logements sociaux financés Logements très sociaux financés Répartition géographique + 80 % soit 5040 logements 2008 : 2800 logements Stables sur l année 3450 /m² moyen + 28 % soit 4665 logements Plus, Plai et PLS 2008 : 3650 logements + 24 % soit 650 logements Plai 2008 : 525 logements Lyon et Villeurbanne concentrent la production grâce aux ZAC (54 %) l Est confirme sa position (27 %), l Ouest poursuit sa diversification sociale (19 %) 3

4 2009 Immobilier d entreprise Un impact modéré de la crise Demande placée dans les bureaux 2009 Le marché retrouve les volumes des années Au niveau européen: Paris (-24 %), Francfort (-29 %), Barcelone (-44 %) Investissements à Lyon (depuis 2007) MAIS au niveau national Valeurs locatives «bureaux» àlyon àparis Locaux d activité et de la logistique Le marché résiste malgré la crise 4

5 MARCHE DES LOGEMENTS NEUFS Jean-Jacques Mathias Président du CECIM Frédéric Marchal Président FPC 5

6 LE MARCHE Évolution depuis 2007 LOGEMENT NEUFS GLOBAL Réservations dont secteur marchand (hors ventes bloc) % GL % GL 88% 72% % GL % GL 86% 68% % GL % GL 88% 76% Mises en Vente % % % Logements disponibles % % % 6

7 LE MARCHE Évolution depuis 2007 LOGEMENT NEUFS COLLECTIF Réservations dont secteur marchand (hors VB) 86 % du Global 2009 GL % GL % 79% % 92% du global 2008 GL % GL % 77% % 84% du global 2007 GL % GL % 85% % Mises en Vente % % % Logements disponibles % % % Durée prospective d'écoulement du disponible décembre 2009 = 5,6 mois 7

8 LE MARCHE Évolution depuis 2007 LOGEMENT NEUFS % 0% 31% Dont tva réduite 30% 1% 87% 40% 2% 61% utilisateur investisseur privé vente en bloc 8

9 LE MARCHE Le marché par secteurs LOGEMENT NEUFS Lyon Ville Villeurbanne Caluire et Cuire Grand Lyon Nord-Ouest TX renouvelt 74% 89% 72% 101% RESA 33% 15% 2% 1% MEV 34% 21% 3% 1% RESA 35% 10% 3% 2% MEV 27% 14% 3% 1% RESA 41% 11% 2% 2% MEV 30% 7% 1% 3% Grand Lyon Sud-Ouest 93% 12% 6% 12% 10% 11% 16% Grand Lyon Nord 51% 1% 0% 1% 0% 2% 2% Grand Lyon Est 106% 24% 24% 23% 27% 19% 28% Extérieur Grand Lyon 100% 12% 11% 14% 18% 12% 13% 9

10 LE MARCHE Le prix moyen / m² des grandes villes (Collectif / Hors Stats / toutes TVA/ Hors VB) LOGEMENT NEUFS PARIS NICE AIX EN PROVENCE ILE DE France MARSEILLE LYON MONTPELLIER 3 TR Évolution -11% -2% NC 3% NC stable stable TOULOUSE % GRAND LYON % STRASBOURG % LILLE % Source: Cecim FPC France 10

11 Le prix moyen / m² par zones et par nature de TVA LE MARCHE LOGEMENT NEUFS COLLECTIF HORS VTE EN BLOC STATS. INCLUS AIRE URBAINE Toutes TVA TVA 19,6% TVA 5,5% Toutes TVA TVA 19,6% TVA 5,5% Toutes TVA TVA 19,6% TVA 5,5% GRAND LYON LYON VILLE

12 Enveloppe moyenne par zones et par nature de TVA LE MARCHE LOGEMENT NEUFS COLLECTIF HORS VTE EN BLOC STATS. INCLUS AIRE URBAINE Toutes TVA TVA 19,6% TVA 5,5% Toutes TVA TVA 19,6% TVA 5,5% Toutes TVA TVA 19,6% TVA 5,5% GRAND LYON LYON VILLE

13 LE MARCHE Granulométrie comparée des réservations et du disponible collectif LOGEMENT NEUFS 13

14 LE MARCHE DEPUIS 1975 Collectif Ventes nettes Offre disponible fin période Prix moyen m² (hors stat.) LOGEMENT NEUFS

15 LE DISPOSITIF SCELLIER Points clés du dispositif LOGEMENT NEUFS Ouvert à tous Loyer réglementé Pas de plafonds de ressources pour les locataires (sauf social) Réduction d'impôts Engagement de 9 à 15 ans (si social) Grandes agglomérations 15

16 Profil des réservations effectuées LE DISPOSITIF SCELLIER GRAND LYON 96% Extérieur Grand Lyon : 4% LOGEMENT NEUFS Nombre de communes concernées : Fourchette de prix Surface moyenne : Enveloppe logement : Prix moyen au m² : % CH-T1 : % T2 : % T3 : % T4 : % T5-T6 : LYON VILLE : à % 32% 41% 12% 1% 46% Nombre de communes concernées : Fourchette de prix Surface moyenne : Enveloppe logement : Prix moyen au m² : % CH-T1 : % T2 : % T3 : % T4 : % T5-T6 : à % 39% 45% 6% 2% (7ème: 15%, 3 ème : 10%, 8 ème : 9%) VILLEURBANNE : 16% TASSIN LA 1/2 LUNE : 9% 16

17 LE PASS-FONCIER Conditions d obtention LOGEMENT NEUFS Être primo accédant Acheter un logement neuf Pour sa résidence principale Bénéficiant d'une aide par une collectivité locale de à selon la composition du foyer Répondre aux plafonds de ressources Le logement est soumis à un plafond de prix de vente incluant une TVA à 5,5% (2.750 /m² utile Zone B1) Le dispositif est sécurisé pour l'acquéreur : garantie de rachat et de relogement en cas de décès, chômage ou invalidité, si taux d'effort du ménage supérieur à 40% et si accédant de bonne foi 17

18 LE PASS-FONCIER 228 attestations délivrées par le Grand Lyon à fin décembre LOGEMENT NEUFS Profil de l acquéreur type: Jeune couple 1 enfant, de moins de 30 ans, 2 actifs, employés revenus autour de 80 % du plafond PLUS soit / mois, originaire du Grand Lyon, Issu du marché locatif privé Produit type acheté 3 pièces (41%) de 64 m² en collectif (91%) Situé dans l Est lyonnais Top 5 des communes : St Priest, Meyzieu, Lyon 2 ème, Décines, Vénissieux À un promoteur privé (84%) Prix moyen: Prix moyen (hors stats): / m² Avec un endettement de 29% Financement type de l achat Il a euros d apport personnel Endettement majoritairement compris entre 31 et 35 ans 18

19 DEFIS 2010 LOGEMENT NEUFS A partir d un disponible à la vente inférieur à 6 mois de commercialisation, face à des clients: - qui connaissent maintenant l environnement législatif 2010, - qui devraient pouvoir tabler sur des volumes de prêts suffisants et des taux d intérêt stables - qui demeureront prudents en raison des incertitudes du marché du travail Le défi des opérateurs sera de mettre sur le marché de nombreux programmes qui résoudront l équation d une construction renchérie par les nouvelles normes, en respectant le niveau moyen de solvabilité qui ne devrait pas significativement évolué 19

20 LOGEMENT NEUFS Poursuite du dispositif Pass-foncier en 2010 Impact des nouvelles normes de construction issues du Grenelle de l Environnement Une densité urbaine nécessaire Frédéric Marchal Président FPC 20

21 LES LOGEMENTS SOCIAUX Par Patrice Tillet Président ABC HLM 21

22 PROGRAMMATION ET MODE DE PRODUCTION Programmation 2009: une année record LOGEMENT SOCIAUX logements programmés et financés en 2009 (données DDE du Rhône), +28% par rapport à la programmation 2008 Les objectifs du plan de cohésion sociale: sont atteints: Objectifs: PLUS et 680 PLAI Réalisation : PLUS et 650 PLAI sont confortés de la reconstitution de l offre démolie dans le cadre des projets de renouvellement urbain 609 logements PLUS, PLUS CD et PLAI. sont complétés d une offre en PLS: logements. Dont 702 logements produits par les organismes Hlm. 22

23 PROGRAMMATION ET MODE DE PRODUCTION Des modes de production qui se diversifient LOGEMENT SOCIAUX 38%, soit 1784 logements produits en VEFA (Vente en l État Futur d Achèvement) dans le cadre d un partenariat avec les acteurs de la promotion privée Les VEFA représentaient 30% de la production en Dont 1153 logements programmés dans le cadre de l opération « logements» du plan de relance. 63% de logements acquis ont été réorienté en PLUS et PLAI. 23

24 PROGRAMMATION ET MODE DE PRODUCTION Une programmation qui répond aux enjeux du territoire LOGEMENT SOCIAUX Une production centrée sur les produits les plus sociaux 65% de produits les plus sociaux (3027 PLUS et PLAI) Vers un rééquilibrage de l offre locative sociale entre les territoires: La production s intensifie sur le territoire centre (Lyon et Villeurbanne): 2378 logements, soit +50% par rapport à La production augmente sur l ouest lyonnais: Un effort croissant sur l ouest lyonnais : + 21% entre 2008 et 2009 L effort de programmation se maintien dans l est lyonnais. 24

25 2009 Un partenariat plus que jamais productif Une action soutenue de la collectivité dès les premiers signes de crise Mise en œuvre de l opération « logements» pour soutenir la filière économique du BTP et répondre aux besoins en logements sociaux Mise en œuvre d une stratégie d octroi du Pass- Foncier Une très forte réactivité des opérateurs privés et sociaux près de 1800 logements sociaux en Vefa financés en

26 2010 un effet boomerang à anticiper Une offre immobilière à reconstituer Une vigilance sur les prix Une mixité sociale des programmes à renforcer Le Grand Lyon poursuit la mise à disposition de foncier dans les ZAC Seuls des prix adaptés aux accédants permettront au marché de tenir un rythme satisfaisant Des secteurs pour mixité sociale opposable aux tiers Un équilibre locatif/accession à trouver Programmes 100 % Scelliersocial à gérer Performance environnementale exigée Mise en œuvre du nouveau référentiel développement durable du Grand Lyon 26

27 IMMOBILIER D ENTREPRISE Par Didier Terrier Président FNAIM Entreprises 27

28 LOCAUX D ACTIVITE IMMOBILIER D ENTREPRISE Évolution de la demande placée (m²) part du neuf % 14% 18% 18% 23% 21%

29 LOCAUX D ACTIVITE Grand Lyon Ouest 9% Extérieurs Sud Ouest 8% 6% 5% 15% IMMOBILIER D ENTREPRISERépartition de la demande placée Val de Saône / Nord 21% Villeurbanne 18% Grand Lyon Nord Est Grand Lyon Est Grand Lyon Sud Est + 2 couronne 8% 4% Est lyonnais Territoire Nord Isère 6% Autres 29

30 LOCAUX D ACTIVITE IMMOBILIER D ENTREPRISE Répartition de la demande placée par taille 9% 21% En nombre 21% 38% En m² 13% 35% 49% 14% 0 à 500 m² De 500 à 1000 m² De 1000 à 3000 m² > 3000 m² 30

31 IMMOBILIER D ENTREPRISE LOCAUX D ACTIVITE Répartition des m² disponibles à 6 mois Nord Ouest Nord Ouest 23 % Nord Est 23 % 19 % Est 38 % Sud Ouest Sud Est 8 % 12 % 31

32 ENTREPÔTS LOGISTIQUES IMMOBILIER D ENTREPRISE Évolution de la demande placée (m²) % 64% 69% 50% 54% 56% Part du neuf 32

33 IMMOBILIER D ENTREPRISE ENTREPÔTS LOGISTIQUES Répartition de la demande placée 12% Nord Plaine de l Ain Rocade Est 28% 16% Autres 6% Territoire Nord Isère 38% 33

34 ENTREPÔTS LOGISTIQUES IMMOBILIER D ENTREPRISE Répartition de la demande placée par taille 28% En nombre 16% En m² 57% 56% 26% 17% à m² à m² > m² 34

35 IMMOBILIER D ENTREPRISE ENTREPÔTS LOGISTIQUES Répartition des m² disponibles à 6 mois 19% Plaine de l Ain 12% Rocade Est 69% Nord Isère 35

36 BUREAUX IMMOBILIER D ENTREPRISE Évolution de la demande placée (m²) et part du neuf part du neuf % 59% 34% 41% 52 % 39% 42% 40% 45% 41%

37 BUREAUX IMMOBILIER D ENTREPRISE Demande placée (m²) Évolution 2007/2008 Stock disponible (m²) Loyer HT/m²/an Haut de gamme Paris* % Francfort* % Amsterdam** % Barcelone** % LYON % Milan* % Lille* % Marseille / Aix* % Toulouse* % * Source: Bnp Real Estate 37

38 IMMOBILIER D ENTREPRISE Répartition de la demande placée Grand Lyon Nord Ouest 10% Vaise 8% Presqu île / Confluence 18% 8% 6 / Préfecture 7% 7 / Gerland BUREAUX Tonkin / st Clair 5% Part Dieu 12% 5% Villeurbanne 10% Hôpitaux / 8 5% Grand Lyon Est Autres 8% Extérieurs sud-est 2% Nord Isère 2% 38

39 IMMOBILIER D ENTREPRISE BUREAUX Répartition de la demande placée par taille 5% 3% 8% 39% En nombre 31% 11% En m² 17% 14% 45% 27% < ou = 149 m² De 150 à 499 m² De 500 à 999 m² 39 de 1000 à 1999 m² > à 2000 m²

40 IMMOBILIER D ENTREPRISE BUREAUX Offre de bureaux disponibles à moins de 6 mois (m²) Stock neuf Stock seconde main Lyon intra-muros: m² Lyon intra-muros: m² Extérieur: m² Extérieur: m² % 27% 32% 24% 22% 28% Livraisons prévues en 2010 (Chantiers démarrés) m² dont 62 % déjà commercialisés % part du neuf 40

41 INVESTISSEMENT IMMOBILIER D ENTREPRISE 4% 455 millions d euros investis sur l agglomération dont: 380 M en bureaux 17 M en activité 28 M en logistique. 18 M en locaux mixtes 12 M en commerces 3% 6% 4% 83% bureaux activité logistique commerces typologie mixtes 10,0% 9,0% 8,0% 7,0% 6,0% 5,0% Évolution des taux primes 9,0% 7,3% 6,6% 5,8% 8,0% 6,4% bureaux logistique 41

42 En période de crise, un rôle clé à jouer pour la collectivité Les investissements de la collectivité ont porté leurs fruits La confluence se développe Monolithe Le Carré de Soie prend son envol Pôle de Coopération et de Finance Ethique -Euronews -Industries créatives -Pôle de commerce et de loisir 42

43 En période de crise, un rôle clé à jouer pour la collectivité Le Grand Lyon prépare, localise et pérennise le développement immobilier Le quartier de Gerland aujourd hui Techsud demain Nexans Girondins continue à investir dans les quartiers économiques Les zones d activités ZAC des Bruyères (Limonest) ZAC des Gaulnes (Meyzieu) GENZYME ZAC des Bruyères Le Schéma d Accueil des Entreprises (SAE) : 43 un outil clé de planification des actions économiques à l échelle de l agglomération

44 En 2010 et au-delà les quartiers continuent à se développer La Part Dieu, 2 ème quartier d affaires de France prend de la hauteur Part Dieu «hub» tertiaire de l agglomération lyonnaise Rendre possible l émergence des projets de tours ainsi que du tertiaire classique Faire un quartier agréable à vivre et pour travailler 44

45 En 2010 et au-delà les quartiers continuent à se développer Confluence poursuit son développement Perspective de quartier - Deuxième phase Livraison en 2010 / 2011 des bâtiments emblématiques de la 1ère tranche (Conseil Régional, Monolithe, pôle de loisirs et de commerces) Lancement de la 2ème phase de Confluence Herzog & de Meuron / MDP 45

46 Côté investissement de belles perspectives pour 2010 du volume investi dans l immobilier à Lyon provient de l étranger L Allemagne apporte à elle seule 25 % Lyon métropole européenne Les valeurs locatives restent par rapport à d autres agglomérations Lyon valeur sûre pour les investisseurs Le GRAND LYON continue à soutenir le marché de l immobilier d entreprise et prépare l avenir 46

47 RENDEZ-VOUS AU MIPIM mars 47

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 Conférence de Presse Immobilier d Entreprise AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 2011, cap sur la reprise? AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 LOCAUX D ACTIVITÉ MARCHÉDES LOCAUX D ACTIVITÉ 2010

Plus en détail

Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise

Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise 1 er trimestre 2015 Etude réalisée sur la base des chiffres CECIM, intégrant les transactions directes Sommaire Contexte économique L essentiel du marché

Plus en détail

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année en chiffres Nantes Métropole AURAN Édito 5 ans déjà! En 2009, le CINA décidait d organiser la collecte des transactions du marché

Plus en détail

Mercredi 9 février 2011 Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010

Mercredi 9 février 2011 Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010 Mercredi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010 Contact presse : Catherine Zou - 01 47 05 44 36 c.zou@fpifrance.fr www.fpifrance.fr Sommaire Observatoire de la FPI

Plus en détail

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SUR LE POLE ECONOMIQUE OUEST DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012 Avril 2013 TECHLID L Espace EDEL-Ouest - 185, allée des Cyprès 69760 Limonest : 04 72 17 03 33

Plus en détail

INDUSTRIELS, FAITES LE CHOIX DE LYON! Salon Industrie Lyon 8 Avril 2015

INDUSTRIELS, FAITES LE CHOIX DE LYON! Salon Industrie Lyon 8 Avril 2015 INDUSTRIELS, FAITES LE CHOIX DE LYON! Salon Industrie Lyon 8 Avril 2015 L AMBITION ÉCONOMIQUE POUR LA MÉTROPOLE DE LYON UNE VÉRITABLE DYNAMIQUE BASÉE SUR UN SOCLE INDUSTRIEL Métropole connectée Métropole

Plus en détail

Le marché immobilier en France

Le marché immobilier en France Le marché immobilier en France Immobilier d entreprise, logement, immobilier de loisirs Jean-Claude GINISTY Notaire à Paris Juin 2013 1 L immobilier d entreprise dans le GRAND PARIS 2 L immobilier d entreprise

Plus en détail

Guide LOI PINEL NOUVEAUX AVANTAGES. Réduisez vos impôts

Guide LOI PINEL NOUVEAUX AVANTAGES. Réduisez vos impôts Guide LOI PINEL NOUVEAUX AVANTAGES Réduisez vos impôts ÉDITO La loi Pinel enfin dévoilée! La loi Pinel est un dispositif fiscal en faveur de l investissement locatif. Elle vous permet de réduire vos impôts

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

BUREAUX : les quartiers les plus prisés à PARIS / LYON / MARSEILLE

BUREAUX : les quartiers les plus prisés à PARIS / LYON / MARSEILLE Communiqué de presse 28 mai 2015 BUREAUX : les quartiers les plus prisés à PARIS / LYON / MARSEILLE BureauxLocaux.com, le 1 er site d annonces immobilières pour les entreprises, publie une infographie

Plus en détail

HABITATS PARTICIPATIFS

HABITATS PARTICIPATIFS HABITATS PARTICIPATIFS habitats participatifs et coopératifs : de quoi parle t-on? CAUE 92-31.03.15 1. LES COOPERATIVES D HLM Un peu d histoire Une des trois familles composant le mouvement Hlm, issue

Plus en détail

La production de locaux d activité page 2. La production de bureaux page 3

La production de locaux d activité page 2. La production de bureaux page 3 Les notes de l n 8 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE Octobre 21 Ce n 8 actualise les données parues sur le même thème en décembre 2. L accent est mis sur la situation du marché en 2, complétée

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR COMMUNIQUE DE PRESSE - Mercredi 1 er octobre 2014 OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR Présidée depuis mars 2014 par Jean- Michel LAVEDRINE,

Plus en détail

Panorama bureaux Lyon. On Point 1 er trimestre 2014

Panorama bureaux Lyon. On Point 1 er trimestre 2014 Panorama bureaux Lyon On Point 1 er trimestre 2014 L immobilier tertiaire a souffert du manque de grandes demandes L agglomération a bénéficié d une éclaircie économique confirmée par l INSEE. L environnement

Plus en détail

Panorama Industriel Lyon. On Point 1 er trimestre 2014

Panorama Industriel Lyon. On Point 1 er trimestre 2014 Panorama Industriel Lyon On Point 1 er trimestre 2014 Bonne tenue du marché au 1 er trimestre 2014 Ce rapport est réalisé à partir des données collectées par le CECIM et JLL. Il porte sur l ensemble des

Plus en détail

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon Les résultats du mois de février 2014 L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon GRAND LYON, les performances de février 2014

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact DOSSIER DE PRESSE Dispositif d aide à l investissement locatif Paris, le 30 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris

Plus en détail

PASS-FONCIER DISPOSITIFS & SIMULATIONS

PASS-FONCIER DISPOSITIFS & SIMULATIONS PASS-FONCIER DISPOSITIFS & SIMULATIONS 1 Le PASS-FONCIER du 1% logement Deux formules Portage du foncier par le collecteur 1% (individuel seulement) Prêt à remboursement différé (collectif et individuel)

Plus en détail

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché 11 septembre 2014 Communiqué de presse La Française lance LFP Europimmo, La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché La Française REM lance LFP Europimmo, la première SCPI d entreprise dont

Plus en détail

Présentation du Plan de Mandat 2015-2020 DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014

Présentation du Plan de Mandat 2015-2020 DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014 Présentation du Plan de Mandat 2015-2020 Contact presse Olivia Dufour responsable des relations presse dufour@sytral.fr 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 SOMMAIRE 15 16 17

Plus en détail

LES ZONES FRANCHES URBAINES

LES ZONES FRANCHES URBAINES LES ZONES FRANCHES URBAINES HIDS 26 juin au 1 er juillet 2011 Consolide les données de suivi socioéconomique à l échelle des 4 ZFU. Tableau de bord des ZFU ZFU La Duchère (Lyon 9) 10 200 hab ts en 2006

Plus en détail

VILOGIA, ACTEUR DU LOGEMENT EN LOIRE-ATLANTIQUE

VILOGIA, ACTEUR DU LOGEMENT EN LOIRE-ATLANTIQUE Avril 2015 Direction de la communication Dossier de Presse Vilogia 3 e ESH de France VILOGIA, ACTEUR DU LOGEMENT EN LOIRE-ATLANTIQUE Aurélien MAHOT Nos 3 métiers Constructeur Aménageur Bailleur social

Plus en détail

Edissimmo SCPI CLASSIQUE DIVERSIFIÉE

Edissimmo SCPI CLASSIQUE DIVERSIFIÉE Edissimmo SCPI CLASSIQUE DIVERSIFIÉE Valorisez votre patrimoine avec de l immobilier d entreprise de qualité en investissant dans la SCPI Edissimmo - Durée recommandée : 8 ans Augmentation de capital ouverte

Plus en détail

Résultats annuels 2014 23 janvier 2015

Résultats annuels 2014 23 janvier 2015 Sommaire Points clés Résultats financiers 2014 Marché et perspectives 2 Points clés Résultats 2014 en ligne avec les objectifs annoncés «chiffre d affaires sensiblement comparable à celui de 2013 et marge

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

Lyon 7 e LES TERRITOIRES DE L ECONOMIE LYONNAISE - 2009 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE. 1,9 % de la superficie du Grand Lyon

Lyon 7 e LES TERRITOIRES DE L ECONOMIE LYONNAISE - 2009 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE. 1,9 % de la superficie du Grand Lyon OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE LES TERRITOIRES DE L ECONOMIE LYONNAISE - 2009 Lyon 7 e Caractéristiques économiques locales... page 2 Caractéristique de l emploi au recensement 2006... 6

Plus en détail

Investissez indirectement dans l immobi

Investissez indirectement dans l immobi SCPI PRIMO 1 Investissez indirectement dans l immobi PRIMO 1 a pour objectif de constituer un patrimoine immobilier résidentiel, permettant l accès aux avantages fiscaux du nouveau dispositif Scellier.

Plus en détail

DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 2011

DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 2011 AT A GLANCE LES BUREAUX EN ÎLE-DE-FRANCE JANVIER 212 DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 211 Avec 2 442 m² placés en 211 contre 2 149 m² en 21, le marché des bureaux franciliens connaît

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

FICHE RECAPITULATIVE SUR LE DISPOSITIF DU PASS-FONCIER,

FICHE RECAPITULATIVE SUR LE DISPOSITIF DU PASS-FONCIER, FICHE RECAPITULATIVE SUR LE DISPOSITIF DU PASS-FONCIER, SON EVOLUTION ET DE LA «MAISON POUR 15 EUROS PAR JOUR» Synthèse Le Pass-foncier est un dispositif social d accompagnement des politiques locales

Plus en détail

ANNEE IMMOBILIERE 2014

ANNEE IMMOBILIERE 2014 ANNEE IMMOBILIERE 2014 Les chiffres de l année de l immobilier d entreprise de l agglomération bordelaise ANNEE IMMOBILIERE 2014 Le marché des bureaux Les chiffres de l année Le marché des bureaux Année

Plus en détail

22 23 janvier 2008 Strasbourg. XXVème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm

22 23 janvier 2008 Strasbourg. XXVème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm 22 23 janvier 2008 Strasbourg XXVème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm Le programme des rencontres Jeudi 22 janvier 9h00 Questions d actualité 10h00 Les coopératives d Hlm face à la crise

Plus en détail

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique Trimestriel 27 Janvier 214 nº2 Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 213 Tendances > Progressif redémarrage de l activité attendue au 4 e trimestre 213, mais l évolution du PIB devrait rester

Plus en détail

PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010

PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010 PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010 Les enjeux de l accession sociale PREAMBULE DANS LE CADRE DES ORIENTATIONS DEFINIES PAR LE PROTOCOLE D ACCORD D NATIONAL INTERPROFESSIONNEL ET

Plus en détail

Marchés immobiliers en régions. Marseille 9 avril 2015

Marchés immobiliers en régions. Marseille 9 avril 2015 Marchés immobiliers en régions Marseille 9 avril 2015 Le tour de France de l immobilier par le Crédit Foncier Plan de la présentation Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de

Plus en détail

Le PTZ + : comment ça marche?

Le PTZ + : comment ça marche? Date : jeudi 16 décembre 2010 Destinataire(s) : Coopératives d Hlm Le PTZ + : comment ça marche? Cette note présente la réglementation du «PTZ+» qui s appliquera à compter du 1 er janvier 2011. Les informations

Plus en détail

Guide Prêt Locatif Social (PLS)

Guide Prêt Locatif Social (PLS) Investir dans un logement destiné à la location. Qu est-ceque c est? Le prêt locatif social (PLS) s adresse à tout investisseur qui achète un logement pour le louer. Le PLS est destiné à financer des appartements

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE

OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE Bases de données Besoin de suivre en permanence l évolution de votre marché? OBSERVATOIRE IMMOBILIER D ENTREPRISE GROUPE DE RECHERCHE SUR L'ECONOMIE DE LA CONSTRUCTION ET DE L'AMENAGEMENT L information

Plus en détail

Lyon 2 e LES TERRITOIRES DE L ECONOMIE LYONNAISE - 2009 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE. 0,7 % de la superficie du Grand Lyon

Lyon 2 e LES TERRITOIRES DE L ECONOMIE LYONNAISE - 2009 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE. 0,7 % de la superficie du Grand Lyon OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE LES TERRITOIRES DE L ECONOMIE LYONNAISE - 2009 Lyon 2 e MP Ruch Agence d urbanisme - Lyon Caractéristiques économiques locales... page 2 Caractéristique de

Plus en détail

Pourquoi faire le choix de construire sa maison?

Pourquoi faire le choix de construire sa maison? GUIDE PRATIQUE : CONSTRUIRE SA MAISON Pourquoi faire le choix de construire sa maison? Construire, ou faire construire son habitation sur un terrain que l on a soi-même choisi ne se fait pas par hasard.

Plus en détail

Sommaire. I. PERL, qui sommes nous? II. Avantages du produit PERL. III. Souplesse et stratégies de sortie. IV. Clientèle et positionnement

Sommaire. I. PERL, qui sommes nous? II. Avantages du produit PERL. III. Souplesse et stratégies de sortie. IV. Clientèle et positionnement www.perl.fr Sommaire I. PERL, qui sommes nous? II. Avantages du produit PERL III. Souplesse et stratégies de sortie IV. Clientèle et positionnement V. Perl pratique PERL PERL Créateur du schéma en 2000

Plus en détail

Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété.

Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété. LE PSLA Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété. Le processus d accession se déroule en deux phases : Une phase locative qui dure de 6 mois à 2 ans

Plus en détail

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005 Les parcs de logements et leur occupation dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence Situation 2005 et évolution 1999-2005 Décembre 2008 Le territoire d étude 2 Agence de développement et d urbanisme

Plus en détail

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances Les marchés de l immobilier à l international Évolutions, structures et performances Séminaire d actualité 22 mai 2015 Montants investis en immobilier d entreprise milliards d euros 50 45 40 35 30 Données

Plus en détail

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ Depuis la création du Crédit Immobilier de France en 1908, les SACI devenues SACICAP en 2008 ont pour vocation de faciliter l accession

Plus en détail

Conjuguez immobilier d entreprise et démarche environnementale

Conjuguez immobilier d entreprise et démarche environnementale L anticipation des nouvelles normes environnementales Lors de la constitution d un patrimoine immobilier à travers la création d une nouvelle SCPI, PERIAL Asset Management s efforcera de prendre en compte

Plus en détail

Le projet de La Duchère à Lyon

Le projet de La Duchère à Lyon ACT Consultants 17 bis rue Richard Lenoir - 75011 Paris tél : 01 40 24 20 10 - act@act-consultants.fr 65, chemin Gilbert Charmasson - 13016 Marseille Tel/Fax : 04 91 46 17 05 e-mail : cerfise@wanadoo.fr

Plus en détail

SCPI UFFI Performances Énergétiques

SCPI UFFI Performances Énergétiques GESTION D ACTIFS IMMOBILIERS SCPI - OPCI groupements forestiers SCPI UFFI Performances Énergétiques Date d ouverture de la souscription : 22 novembre 2011 Donnons plus de valeur au temps UFFI REAM - UFFI

Plus en détail

Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce

Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce de proximité Carole Delaporte et Christine Tarquis

Plus en détail

Accession ou placement locatif : optimisez votre patrimoine immobilier en toute sérénité

Accession ou placement locatif : optimisez votre patrimoine immobilier en toute sérénité Accession ou placement locatif : optimisez votre patrimoine immobilier en toute sérénité Deux pôles d activités, cinq grands métiers : un groupe mondial diversifié Comptant plus de 113 300 collaborateurs

Plus en détail

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE LYON GERLAND 2 30 000 UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE UN QUARTIER VIVANT ET MIXTE 2 350 emplois établissements 3 000 30 000 étudiants UN PÔLE DE CULTURE ET LOISIRS

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

PASS-FONCIER. Cil Référent

PASS-FONCIER. Cil Référent PASS-FONCIER R 1 PASS FONCIER Un dispositif innovant d accession d sociale à la propriété 2 >> PASS FONCIER : principe du dispositif - Individuel neuf hors copropriété : portage foncier ou prêt long terme

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise ÉTUDE EN BREF Octobre 2011 L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise Pour les investisseurs, l Europe de l immobilier de bureaux n est pas celle qui est délimitée par les accords

Plus en détail

Lyon Confluence projet urbain

Lyon Confluence projet urbain Lyon Confluence projet urbain -Situation générale -Développement urbain -Lyon confluence : projet -Plan de masse -Importance DD -Chantiers en cours et investissements -2 ème phase -Concertation -Réflexions

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - 12 JANVIER 2012. Bilan et Perspectives 2012

DOSSIER DE PRESSE - 12 JANVIER 2012. Bilan et Perspectives 2012 DOSSIER DE PRESSE - 12 JANVIER 2012 Bilan et Perspectives 2012 BILAN ET PERSPECTIVES 2012 #1 COMMUNIQUÉ Logiparc est dans l action, et tient ses engagements malgré la crise Dans un environnement difficile

Plus en détail

Le marché immobilier en France

Le marché immobilier en France Le marché immobilier en France Immobilier d entreprise, logement, immobilier de loisirs Notaires de Paris www.paris.notaires.fr Juin 2013 1 L immobilier d entreprise dans le GRAND PARIS 2 L immobilier

Plus en détail

Club Construction Durable Logement social. Le logement spécifique, un vecteur de mixité sociale?

Club Construction Durable Logement social. Le logement spécifique, un vecteur de mixité sociale? Club Construction Durable Logement social Le logement spécifique, un vecteur de mixité sociale? 28 novembre 2012 1 Introduction Christine Grèzes, Directrice Développement Durable Bouygues Construction

Plus en détail

EXCLUSIVITÉ ISELECTION. STAYCITY - LYON 7 e (69) RÉSIDENCE DE TOURISME

EXCLUSIVITÉ ISELECTION. STAYCITY - LYON 7 e (69) RÉSIDENCE DE TOURISME EXCLUSIVITÉ ISELECTION STAYCITY - LYON 7 e (69) RÉSIDENCE DE TOURISME LYON DESTINATION PHARE DU TOURISME URBAIN 2 e VILLE FRANÇAISE DE CONGRÈS Lyon est devenue une destination reconnue sur le tourisme

Plus en détail

Quand temps et mobilité se conjuguent pour une mobilité plus durable

Quand temps et mobilité se conjuguent pour une mobilité plus durable Quand temps et mobilité se conjuguent pour une mobilité plus durable Un constat : LES TEMPS ET LES RYTHMES DES HABITANTS EVOLUENT.. 80 % des femmes travaillent, 50 % des salariés sont aux 35 h, Ont vit

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine Dossier de Presse Vénissy, Un nouveau quartier se dessine GRAND LYON Marie-Laure OUDJERIT Tel. 04 78 63 40 40 Mél. MOUDJERIT@grandlyon.org SERL - Peggy LECUELLE Tel. 04 72 61 50 39 GSM 06 03 98 55 71 Mél.

Plus en détail

L immobilier au service de l épargne

L immobilier au service de l épargne Corporate au service de l épargne La performance durable au service de l épargne 14 15 Dans un marché de l immobilier d entreprise particulièrement concurrentiel, la construction d un patrimoine de qualité

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

SCPI Scellier. Renovalor 2

SCPI Scellier. Renovalor 2 Renovalor 1 Historique INTER GESTION, société de gestion de SCI et de SCPI gère depuis plus de 20 ans les SCPI Malraux PIERRE INVESTISSEMENT 1, 2, 3, 4, 5 et 6. Forte de son expérience en opération de

Plus en détail

Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique. Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015

Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique. Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015 Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015 Logements neufs / logements d occasion 7 700 logements d occasion vendus en 2013 dans l aire urbaine

Plus en détail

Résidence du Val Sénart Résidence Etudiants et affaires

Résidence du Val Sénart Résidence Etudiants et affaires QUINCY SOUS SENART ILE DE FRANCE Résidence du Val Sénart Résidence Etudiants et affaires Chantier au 30 Juillet 2009 1 Situation géographique de la Commune La Commune de Quincy-sous-Sénart, située à une

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Janvier 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Valorisation des patrimoines. Conseil et accompagnement stratégique

Valorisation des patrimoines. Conseil et accompagnement stratégique Valorisation des patrimoines Conseil et accompagnement stratégique Dans un contexte d évolutions continues des règlementations et de recherche d optimisation, loin des grands programmes de constructions

Plus en détail

Analyse du marché de l investissement des commerces en France. commerces. 3 ème trimestre 2012

Analyse du marché de l investissement des commerces en France. commerces. 3 ème trimestre 2012 Analyse du marché de l investissement des commerces en France commerces 3 ème trimestre 2012 L essentiel du marché 1 Ce qu il faut retenir Après un début d année relativement calme, le marché de l investissement

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 14 JANVIER 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 14 JANVIER 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 14 JANVIER 2014 BILAN 2013 ET PERSPECTIVES 2014 Avec la participation de A Jean-François INTRODUCTION BUET, Président FNAIM BASE DE DONNEES FNAIM 2 millions de logements 1

Plus en détail

ARRA HLM Réseau des acteurs de la ville

ARRA HLM Réseau des acteurs de la ville ARRA HLM Réseau des acteurs de la ville «Des coûts de production du logement social en Rhône-Alpes aux enjeux partagés par les partenaires pour produire plus, mieux et abordable» Vendredi 26 juin 2009

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

décembre 2012 Etude sur l impact des dispositifs d investissement locatif dans la Métropole Lilloise

décembre 2012 Etude sur l impact des dispositifs d investissement locatif dans la Métropole Lilloise décembre 2012 Etude sur l impact des dispositifs d investissement locatif dans la Métropole Lilloise Agence de Développement et d Urbanisme de Lille Métropole Etude sur l impact des dispositifs d investissement

Plus en détail

HABITAT GROUPÉ : INTRODUCTION A L AUTOPROMOTION. Les HabILeS Atelier du 12 Avril 2010

HABITAT GROUPÉ : INTRODUCTION A L AUTOPROMOTION. Les HabILeS Atelier du 12 Avril 2010 HABITAT GROUPÉ : INTRODUCTION A L AUTOPROMOTION Les HabILeS Atelier du 12 Avril 2010 Introduction Objet de la présentation De la constitution du groupe A l étude de faisabilité Origine Projet d habitat

Plus en détail

Chiffres d affaire : 2013 : 6 811 045 H.T. 2012 : 6 892 349 H.T. 2011 : 6 787 743 H.T.

Chiffres d affaire : 2013 : 6 811 045 H.T. 2012 : 6 892 349 H.T. 2011 : 6 787 743 H.T. [IMMOBILIER D ENTREPRISE] LYON - 50 allée des Cyprès BP 34 69579 Limonest Cedex PARIS - 37-39 avenue Ledru Rollin 75012 Paris www.archigroup.fr Grâce à l expérience et l expertise de notre équipe pluridisciplinaire,

Plus en détail

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2008 Assemblée Nationale Commission des finances, de l'économie générale et du plan MISSION VILLE ET LOGEMENT PROGRAMME «DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Guide conseil 2014 pour bien acheter dans l immobilier neuf

Guide conseil 2014 pour bien acheter dans l immobilier neuf Guide conseil 2014 pour bien acheter dans l immobilier neuf Sommaire LES AVANTAGES D AchETEr DANS LE NEuF PAGE 4 LES ÉTAPES DE VoTrE AchAT PAGE 6 LES DISPoSITIFS D AIDE FAcILITANT L AccESSIoN à LA ProPrIÉTÉ

Plus en détail

L AVENIR S E D É C I D E A U J O U R D H U I

L AVENIR S E D É C I D E A U J O U R D H U I L AVENIR S E D É C I D E A U J O U R D H U I CHIFFRES CLÉS GROUPE EXPERTISE OFFRE sommaire s o m m a i r e préambule l avenirsedécideaujourd hui Depuis toujours l immobilier d investissement fait partie

Plus en détail

Missions de développement : Action économique

Missions de développement : Action économique Missions Nombre de personnes affectées au service du développement économique : NC Surfaces en hectares (cumul) des zones ou créées par la communauté urbaine ou ses satellites directs (SEM) : NC Terrains

Plus en détail

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2014. 24 septembre 2014

RÉSULTATS SEMESTRIELS 2014. 24 septembre 2014 RÉSULTATS SEMESTRIELS 2014 24 septembre 2014 UN 1 ER SEMESTRE SOLIDE Marché de l immobilier toujours en baisse avec une forte pression sur les prix Chiffre d affaires en croissance : 58,4 M ( + 4,2%) Réorganisation

Plus en détail

Le formidable effet solvabilisateur du Pass Foncier et du Nouveau Prêt à Taux Zéro majoré : démonstration 25/06/2009

Le formidable effet solvabilisateur du Pass Foncier et du Nouveau Prêt à Taux Zéro majoré : démonstration 25/06/2009 Le formidable effet solvabilisateur du Pass Foncier et du Nouveau Prêt à Taux Zéro majoré : démonstration 25/06/2009 2 > Zones «Scellier» > Le PASS-FONCIER 2009 (zones B1 B2 et C) La collectivité locale

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. En présence de : ville de boulogne-billancourt - saem val de seine aménagement

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. En présence de : ville de boulogne-billancourt - saem val de seine aménagement L opération ile seguin-rives de seine présentée au mipim 2009 Pour la troisième année consécutive, la Ville de Boulogne-Billancourt et la SAEM Val de Seine Aménagement participeront au MIPIM, Marché international

Plus en détail

Point marché de l immobilier d entreprise

Point marché de l immobilier d entreprise Point marché de l immobilier d entreprise 9 octobre 2014 Espace la Cartoucherie Le Moniteur Bilan du 3 ème trimestre 2014 Le marché de bureaux au 3 ème trimestre 2014 3 385 m² loués par Cegedim sur Green

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

Pierre Avenir 3 Société Civile de Placement Immobilier

Pierre Avenir 3 Société Civile de Placement Immobilier Pierre Avenir 3 Société Civile de Placement Immobilier Communication à caractère promotionnel BNP Paribas REIM, société de gestion de portefeuille, lance une nouvelle SCPI Scellier, «label BBC» : Pierre

Plus en détail

Biopôle de Gerland. Présentation des projets

Biopôle de Gerland. Présentation des projets Biopôle de Gerland Présentation des projets Une économie lyonnaise tirée par des filières prioritaires et le développement de grands sites économiques Une stratégie de développement économique offensive

Plus en détail

ADIL DE L ISERE GRENOBLE

ADIL DE L ISERE GRENOBLE Le contrat de location-accession & Le Prêt Social Location-Accession ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre 38000 GRENOBLE 04 76 53 37 30 Page 1 Introduction Sommaire 1 - LE REGIME JURIDIQUE 3 Le

Plus en détail

Panorama bureaux Investissement Lyon

Panorama bureaux Investissement Lyon Panorama bureaux Investissement Lyon On Point I3 ème trimestre 2014 Source : Asylum Sogelym Dixence I 1 I 2 Le fait marquant Coup double sur la tour Incity La rumeur de cette acquisition courait depuis

Plus en détail

XXVème séminaire de formation des directeurs de coopératives d Hlm. Cahier 4. La sécurisation Hlm

XXVème séminaire de formation des directeurs de coopératives d Hlm. Cahier 4. La sécurisation Hlm XXVème séminaire de formation des directeurs de coopératives d Hlm Cahier 4 La sécurisation Hlm La sécurisation Hlm en bref Extrait du «guide de la sécurisation Hlm», A.RE.COOP., mars 2008 FONCTIONNEMENT

Plus en détail

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF REDRESSEMENT DES VENTES AU 4EME TRIMESTRE 2014 : LA RELANCE EST A NOTRE PORTÉE MERCREDI 11 FEVRIER 2015, 9 HEURES Palais Brongniart PARIS CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux

Plus en détail

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Phase 2 Perspectives de développement Proposition de stratégie de mise en

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE /// LEZENNES, LE 20 SEPTEMBRE 2013 POSE DE LA PREMIERE PIERRE DU SIEGE REGIONAL D EIFFAGE CONSTRUCTION NORD OUEST

DOSSIER DE PRESSE /// LEZENNES, LE 20 SEPTEMBRE 2013 POSE DE LA PREMIERE PIERRE DU SIEGE REGIONAL D EIFFAGE CONSTRUCTION NORD OUEST DOSSIER DE PRESSE /// LEZENNES, LE 20 SEPTEMBRE 2013 POSE DE LA PREMIERE PIERRE DU SIEGE REGIONAL D EIFFAGE CONSTRUCTION NORD OUEST CONTACTS PRESSE : GROUPE IRD : AGENCE MOT COMPTE DOUBLE Alexandra Breyne

Plus en détail

Concepteur de lieux de vie. Programmes PINEL

Concepteur de lieux de vie. Programmes PINEL Programmes SERI-OUEST 30 ans de réalisation immobilière SERI-OUEST propose une offre diversifiée et adaptée à la demande, en résidence principale, résidence secondaire et pour l investissement locatif.

Plus en détail

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives 2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives Après un semestre d activité, Empruntis dresse le portrait d un marché de l acquisition en nette reprise. 1 Contexte

Plus en détail

Lyon 2. 3,4 km². 30 103habitants. 30 511 emplois totaux. 227 emplois pour 100 actifs ayant un emploi. 28 200 emplois salariés privés

Lyon 2. 3,4 km². 30 103habitants. 30 511 emplois totaux. 227 emplois pour 100 actifs ayant un emploi. 28 200 emplois salariés privés Portrait économique de territoire - juillet 2014 Lyon 2 Tissu économique et emploi... p. 2 Emplois par fonction et CSP... 6 Déplacements domicile-travail... 7 Création d entreprise - Etablissements par

Plus en détail

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie 52 5 L immobilier d entreprise allemand et les investisseurs Par Marcus Cieleback, directeur de recherche, PATRIZIA Immobilien AG. 5.1/ SITUATION GÉNÉRALE Cinq ans après le début de la crise financière,

Plus en détail