Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement. 28 janvier 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement. 28 janvier 2010"

Transcription

1 Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement 28 janvier

2 Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement UNE ANNEE CONTRASTEE 2

3 2009 logements : une production exceptionnelle dans un contexte de crise Ventes de logements collectifs Les prix Logements sociaux financés Logements très sociaux financés Répartition géographique + 80 % soit 5040 logements 2008 : 2800 logements Stables sur l année 3450 /m² moyen + 28 % soit 4665 logements Plus, Plai et PLS 2008 : 3650 logements + 24 % soit 650 logements Plai 2008 : 525 logements Lyon et Villeurbanne concentrent la production grâce aux ZAC (54 %) l Est confirme sa position (27 %), l Ouest poursuit sa diversification sociale (19 %) 3

4 2009 Immobilier d entreprise Un impact modéré de la crise Demande placée dans les bureaux 2009 Le marché retrouve les volumes des années Au niveau européen: Paris (-24 %), Francfort (-29 %), Barcelone (-44 %) Investissements à Lyon (depuis 2007) MAIS au niveau national Valeurs locatives «bureaux» àlyon àparis Locaux d activité et de la logistique Le marché résiste malgré la crise 4

5 MARCHE DES LOGEMENTS NEUFS Jean-Jacques Mathias Président du CECIM Frédéric Marchal Président FPC 5

6 LE MARCHE Évolution depuis 2007 LOGEMENT NEUFS GLOBAL Réservations dont secteur marchand (hors ventes bloc) % GL % GL 88% 72% % GL % GL 86% 68% % GL % GL 88% 76% Mises en Vente % % % Logements disponibles % % % 6

7 LE MARCHE Évolution depuis 2007 LOGEMENT NEUFS COLLECTIF Réservations dont secteur marchand (hors VB) 86 % du Global 2009 GL % GL % 79% % 92% du global 2008 GL % GL % 77% % 84% du global 2007 GL % GL % 85% % Mises en Vente % % % Logements disponibles % % % Durée prospective d'écoulement du disponible décembre 2009 = 5,6 mois 7

8 LE MARCHE Évolution depuis 2007 LOGEMENT NEUFS % 0% 31% Dont tva réduite 30% 1% 87% 40% 2% 61% utilisateur investisseur privé vente en bloc 8

9 LE MARCHE Le marché par secteurs LOGEMENT NEUFS Lyon Ville Villeurbanne Caluire et Cuire Grand Lyon Nord-Ouest TX renouvelt 74% 89% 72% 101% RESA 33% 15% 2% 1% MEV 34% 21% 3% 1% RESA 35% 10% 3% 2% MEV 27% 14% 3% 1% RESA 41% 11% 2% 2% MEV 30% 7% 1% 3% Grand Lyon Sud-Ouest 93% 12% 6% 12% 10% 11% 16% Grand Lyon Nord 51% 1% 0% 1% 0% 2% 2% Grand Lyon Est 106% 24% 24% 23% 27% 19% 28% Extérieur Grand Lyon 100% 12% 11% 14% 18% 12% 13% 9

10 LE MARCHE Le prix moyen / m² des grandes villes (Collectif / Hors Stats / toutes TVA/ Hors VB) LOGEMENT NEUFS PARIS NICE AIX EN PROVENCE ILE DE France MARSEILLE LYON MONTPELLIER 3 TR Évolution -11% -2% NC 3% NC stable stable TOULOUSE % GRAND LYON % STRASBOURG % LILLE % Source: Cecim FPC France 10

11 Le prix moyen / m² par zones et par nature de TVA LE MARCHE LOGEMENT NEUFS COLLECTIF HORS VTE EN BLOC STATS. INCLUS AIRE URBAINE Toutes TVA TVA 19,6% TVA 5,5% Toutes TVA TVA 19,6% TVA 5,5% Toutes TVA TVA 19,6% TVA 5,5% GRAND LYON LYON VILLE

12 Enveloppe moyenne par zones et par nature de TVA LE MARCHE LOGEMENT NEUFS COLLECTIF HORS VTE EN BLOC STATS. INCLUS AIRE URBAINE Toutes TVA TVA 19,6% TVA 5,5% Toutes TVA TVA 19,6% TVA 5,5% Toutes TVA TVA 19,6% TVA 5,5% GRAND LYON LYON VILLE

13 LE MARCHE Granulométrie comparée des réservations et du disponible collectif LOGEMENT NEUFS 13

14 LE MARCHE DEPUIS 1975 Collectif Ventes nettes Offre disponible fin période Prix moyen m² (hors stat.) LOGEMENT NEUFS

15 LE DISPOSITIF SCELLIER Points clés du dispositif LOGEMENT NEUFS Ouvert à tous Loyer réglementé Pas de plafonds de ressources pour les locataires (sauf social) Réduction d'impôts Engagement de 9 à 15 ans (si social) Grandes agglomérations 15

16 Profil des réservations effectuées LE DISPOSITIF SCELLIER GRAND LYON 96% Extérieur Grand Lyon : 4% LOGEMENT NEUFS Nombre de communes concernées : Fourchette de prix Surface moyenne : Enveloppe logement : Prix moyen au m² : % CH-T1 : % T2 : % T3 : % T4 : % T5-T6 : LYON VILLE : à % 32% 41% 12% 1% 46% Nombre de communes concernées : Fourchette de prix Surface moyenne : Enveloppe logement : Prix moyen au m² : % CH-T1 : % T2 : % T3 : % T4 : % T5-T6 : à % 39% 45% 6% 2% (7ème: 15%, 3 ème : 10%, 8 ème : 9%) VILLEURBANNE : 16% TASSIN LA 1/2 LUNE : 9% 16

17 LE PASS-FONCIER Conditions d obtention LOGEMENT NEUFS Être primo accédant Acheter un logement neuf Pour sa résidence principale Bénéficiant d'une aide par une collectivité locale de à selon la composition du foyer Répondre aux plafonds de ressources Le logement est soumis à un plafond de prix de vente incluant une TVA à 5,5% (2.750 /m² utile Zone B1) Le dispositif est sécurisé pour l'acquéreur : garantie de rachat et de relogement en cas de décès, chômage ou invalidité, si taux d'effort du ménage supérieur à 40% et si accédant de bonne foi 17

18 LE PASS-FONCIER 228 attestations délivrées par le Grand Lyon à fin décembre LOGEMENT NEUFS Profil de l acquéreur type: Jeune couple 1 enfant, de moins de 30 ans, 2 actifs, employés revenus autour de 80 % du plafond PLUS soit / mois, originaire du Grand Lyon, Issu du marché locatif privé Produit type acheté 3 pièces (41%) de 64 m² en collectif (91%) Situé dans l Est lyonnais Top 5 des communes : St Priest, Meyzieu, Lyon 2 ème, Décines, Vénissieux À un promoteur privé (84%) Prix moyen: Prix moyen (hors stats): / m² Avec un endettement de 29% Financement type de l achat Il a euros d apport personnel Endettement majoritairement compris entre 31 et 35 ans 18

19 DEFIS 2010 LOGEMENT NEUFS A partir d un disponible à la vente inférieur à 6 mois de commercialisation, face à des clients: - qui connaissent maintenant l environnement législatif 2010, - qui devraient pouvoir tabler sur des volumes de prêts suffisants et des taux d intérêt stables - qui demeureront prudents en raison des incertitudes du marché du travail Le défi des opérateurs sera de mettre sur le marché de nombreux programmes qui résoudront l équation d une construction renchérie par les nouvelles normes, en respectant le niveau moyen de solvabilité qui ne devrait pas significativement évolué 19

20 LOGEMENT NEUFS Poursuite du dispositif Pass-foncier en 2010 Impact des nouvelles normes de construction issues du Grenelle de l Environnement Une densité urbaine nécessaire Frédéric Marchal Président FPC 20

21 LES LOGEMENTS SOCIAUX Par Patrice Tillet Président ABC HLM 21

22 PROGRAMMATION ET MODE DE PRODUCTION Programmation 2009: une année record LOGEMENT SOCIAUX logements programmés et financés en 2009 (données DDE du Rhône), +28% par rapport à la programmation 2008 Les objectifs du plan de cohésion sociale: sont atteints: Objectifs: PLUS et 680 PLAI Réalisation : PLUS et 650 PLAI sont confortés de la reconstitution de l offre démolie dans le cadre des projets de renouvellement urbain 609 logements PLUS, PLUS CD et PLAI. sont complétés d une offre en PLS: logements. Dont 702 logements produits par les organismes Hlm. 22

23 PROGRAMMATION ET MODE DE PRODUCTION Des modes de production qui se diversifient LOGEMENT SOCIAUX 38%, soit 1784 logements produits en VEFA (Vente en l État Futur d Achèvement) dans le cadre d un partenariat avec les acteurs de la promotion privée Les VEFA représentaient 30% de la production en Dont 1153 logements programmés dans le cadre de l opération « logements» du plan de relance. 63% de logements acquis ont été réorienté en PLUS et PLAI. 23

24 PROGRAMMATION ET MODE DE PRODUCTION Une programmation qui répond aux enjeux du territoire LOGEMENT SOCIAUX Une production centrée sur les produits les plus sociaux 65% de produits les plus sociaux (3027 PLUS et PLAI) Vers un rééquilibrage de l offre locative sociale entre les territoires: La production s intensifie sur le territoire centre (Lyon et Villeurbanne): 2378 logements, soit +50% par rapport à La production augmente sur l ouest lyonnais: Un effort croissant sur l ouest lyonnais : + 21% entre 2008 et 2009 L effort de programmation se maintien dans l est lyonnais. 24

25 2009 Un partenariat plus que jamais productif Une action soutenue de la collectivité dès les premiers signes de crise Mise en œuvre de l opération « logements» pour soutenir la filière économique du BTP et répondre aux besoins en logements sociaux Mise en œuvre d une stratégie d octroi du Pass- Foncier Une très forte réactivité des opérateurs privés et sociaux près de 1800 logements sociaux en Vefa financés en

26 2010 un effet boomerang à anticiper Une offre immobilière à reconstituer Une vigilance sur les prix Une mixité sociale des programmes à renforcer Le Grand Lyon poursuit la mise à disposition de foncier dans les ZAC Seuls des prix adaptés aux accédants permettront au marché de tenir un rythme satisfaisant Des secteurs pour mixité sociale opposable aux tiers Un équilibre locatif/accession à trouver Programmes 100 % Scelliersocial à gérer Performance environnementale exigée Mise en œuvre du nouveau référentiel développement durable du Grand Lyon 26

27 IMMOBILIER D ENTREPRISE Par Didier Terrier Président FNAIM Entreprises 27

28 LOCAUX D ACTIVITE IMMOBILIER D ENTREPRISE Évolution de la demande placée (m²) part du neuf % 14% 18% 18% 23% 21%

29 LOCAUX D ACTIVITE Grand Lyon Ouest 9% Extérieurs Sud Ouest 8% 6% 5% 15% IMMOBILIER D ENTREPRISERépartition de la demande placée Val de Saône / Nord 21% Villeurbanne 18% Grand Lyon Nord Est Grand Lyon Est Grand Lyon Sud Est + 2 couronne 8% 4% Est lyonnais Territoire Nord Isère 6% Autres 29

30 LOCAUX D ACTIVITE IMMOBILIER D ENTREPRISE Répartition de la demande placée par taille 9% 21% En nombre 21% 38% En m² 13% 35% 49% 14% 0 à 500 m² De 500 à 1000 m² De 1000 à 3000 m² > 3000 m² 30

31 IMMOBILIER D ENTREPRISE LOCAUX D ACTIVITE Répartition des m² disponibles à 6 mois Nord Ouest Nord Ouest 23 % Nord Est 23 % 19 % Est 38 % Sud Ouest Sud Est 8 % 12 % 31

32 ENTREPÔTS LOGISTIQUES IMMOBILIER D ENTREPRISE Évolution de la demande placée (m²) % 64% 69% 50% 54% 56% Part du neuf 32

33 IMMOBILIER D ENTREPRISE ENTREPÔTS LOGISTIQUES Répartition de la demande placée 12% Nord Plaine de l Ain Rocade Est 28% 16% Autres 6% Territoire Nord Isère 38% 33

34 ENTREPÔTS LOGISTIQUES IMMOBILIER D ENTREPRISE Répartition de la demande placée par taille 28% En nombre 16% En m² 57% 56% 26% 17% à m² à m² > m² 34

35 IMMOBILIER D ENTREPRISE ENTREPÔTS LOGISTIQUES Répartition des m² disponibles à 6 mois 19% Plaine de l Ain 12% Rocade Est 69% Nord Isère 35

36 BUREAUX IMMOBILIER D ENTREPRISE Évolution de la demande placée (m²) et part du neuf part du neuf % 59% 34% 41% 52 % 39% 42% 40% 45% 41%

37 BUREAUX IMMOBILIER D ENTREPRISE Demande placée (m²) Évolution 2007/2008 Stock disponible (m²) Loyer HT/m²/an Haut de gamme Paris* % Francfort* % Amsterdam** % Barcelone** % LYON % Milan* % Lille* % Marseille / Aix* % Toulouse* % * Source: Bnp Real Estate 37

38 IMMOBILIER D ENTREPRISE Répartition de la demande placée Grand Lyon Nord Ouest 10% Vaise 8% Presqu île / Confluence 18% 8% 6 / Préfecture 7% 7 / Gerland BUREAUX Tonkin / st Clair 5% Part Dieu 12% 5% Villeurbanne 10% Hôpitaux / 8 5% Grand Lyon Est Autres 8% Extérieurs sud-est 2% Nord Isère 2% 38

39 IMMOBILIER D ENTREPRISE BUREAUX Répartition de la demande placée par taille 5% 3% 8% 39% En nombre 31% 11% En m² 17% 14% 45% 27% < ou = 149 m² De 150 à 499 m² De 500 à 999 m² 39 de 1000 à 1999 m² > à 2000 m²

40 IMMOBILIER D ENTREPRISE BUREAUX Offre de bureaux disponibles à moins de 6 mois (m²) Stock neuf Stock seconde main Lyon intra-muros: m² Lyon intra-muros: m² Extérieur: m² Extérieur: m² % 27% 32% 24% 22% 28% Livraisons prévues en 2010 (Chantiers démarrés) m² dont 62 % déjà commercialisés % part du neuf 40

41 INVESTISSEMENT IMMOBILIER D ENTREPRISE 4% 455 millions d euros investis sur l agglomération dont: 380 M en bureaux 17 M en activité 28 M en logistique. 18 M en locaux mixtes 12 M en commerces 3% 6% 4% 83% bureaux activité logistique commerces typologie mixtes 10,0% 9,0% 8,0% 7,0% 6,0% 5,0% Évolution des taux primes 9,0% 7,3% 6,6% 5,8% 8,0% 6,4% bureaux logistique 41

42 En période de crise, un rôle clé à jouer pour la collectivité Les investissements de la collectivité ont porté leurs fruits La confluence se développe Monolithe Le Carré de Soie prend son envol Pôle de Coopération et de Finance Ethique -Euronews -Industries créatives -Pôle de commerce et de loisir 42

43 En période de crise, un rôle clé à jouer pour la collectivité Le Grand Lyon prépare, localise et pérennise le développement immobilier Le quartier de Gerland aujourd hui Techsud demain Nexans Girondins continue à investir dans les quartiers économiques Les zones d activités ZAC des Bruyères (Limonest) ZAC des Gaulnes (Meyzieu) GENZYME ZAC des Bruyères Le Schéma d Accueil des Entreprises (SAE) : 43 un outil clé de planification des actions économiques à l échelle de l agglomération

44 En 2010 et au-delà les quartiers continuent à se développer La Part Dieu, 2 ème quartier d affaires de France prend de la hauteur Part Dieu «hub» tertiaire de l agglomération lyonnaise Rendre possible l émergence des projets de tours ainsi que du tertiaire classique Faire un quartier agréable à vivre et pour travailler 44

45 En 2010 et au-delà les quartiers continuent à se développer Confluence poursuit son développement Perspective de quartier - Deuxième phase Livraison en 2010 / 2011 des bâtiments emblématiques de la 1ère tranche (Conseil Régional, Monolithe, pôle de loisirs et de commerces) Lancement de la 2ème phase de Confluence Herzog & de Meuron / MDP 45

46 Côté investissement de belles perspectives pour 2010 du volume investi dans l immobilier à Lyon provient de l étranger L Allemagne apporte à elle seule 25 % Lyon métropole européenne Les valeurs locatives restent par rapport à d autres agglomérations Lyon valeur sûre pour les investisseurs Le GRAND LYON continue à soutenir le marché de l immobilier d entreprise et prépare l avenir 46

47 RENDEZ-VOUS AU MIPIM mars 47

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE Bilan. Conjoncture & environnement financier 2013/2014 AGGLOMÉRATION LYONNAISE 30 janvier 2013 FNAIM Entreprises : 15 cabinets à votre service 1 MARCHÉ DES LOCAUX D ACTIVITÉ Présenté par : Jean-Pascal

Plus en détail

LE MARCHÉ DES LOGEMENTS NEUFS

LE MARCHÉ DES LOGEMENTS NEUFS LE MARCHÉ DES LOGEMENTS NEUFS Conférence de presse du 29 janvier 2013 MARCHÉ ANNÉE 2012 ANALYSE GENERALE DU MARCHE 2012 8 000 7 342 6 922 7 000 6 183 6 000 6 476 5 569 5 000 4 000 3 000 4 730 3 291 3 594

Plus en détail

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011

Conférence de Presse Immobilier d Entreprise. AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 Conférence de Presse Immobilier d Entreprise AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 2011, cap sur la reprise? AGGLOMÉRATION LYONNAISE 21 janvier 2011 LOCAUX D ACTIVITÉ MARCHÉDES LOCAUX D ACTIVITÉ 2010

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE IMMOBILIER D ENTREPRISE Bilan 2013 Conjoncture, environnement et enjeux 2014 2015 AGGLOMÉRATION LYONNAISE 29 janvier 2014 FNAIM ENTREPRISES : 15 CABINETS À VOTRE SERVICE 1 MARCHÉ DES LOCAUX D ACTIVITÉ

Plus en détail

Lettre immobilière. Marché Tertiaire +65 % +66 % +64 % 2012 2012. Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre 2013.

Lettre immobilière. Marché Tertiaire +65 % +66 % +64 % 2012 2012. Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre 2013. Lettre immobilière du GRAND LYON Note de conjoncture > 7 ème édition 1 er semestre Marché Tertiaire Dans un contexte économique tendu au niveau national, plus largement, au sein de la zone euro, le marché

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE GRAND LYON. Une métropole confiante en ses forces. Jacques Léone Grand Lyon

IMMOBILIER D ENTREPRISE GRAND LYON. Une métropole confiante en ses forces. Jacques Léone Grand Lyon IMMOBILIER D ENTREPRISE GRAND LYON Une métropole confiante en ses forces Jacques Léone Grand Lyon 21 janvier 2005 AIRES D ENTREPRISES DE JOANNES JONES LANG LASALLE ARTHUR LLOYD BRICE ROBERT DTZ JEAN THOUARD

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT NEUF 1 643 1 848 12% 1 090 1 285 18% 218 172 21% 210 214 2% 831 1 031 24% 514 644 25% 211 208 1% 419 452 8%

LE MARCHÉ DU LOGEMENT NEUF 1 643 1 848 12% 1 090 1 285 18% 218 172 21% 210 214 2% 831 1 031 24% 514 644 25% 211 208 1% 419 452 8% LE MARCHE DU LOGEMENT NEUF Bilan 215 22 janvier 216 ZONES D OBSERVATION SECTEUR MARCHAND Cumul 214 Cumul 215 % évolution SCOT DE LILLE 1 643 1 848 12% STRASBOURG EUROMETROPOLE 1 9 1 285 18% METZ THIONVILLE

Plus en détail

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Intervention de Laurent Escobar, directeur associé Lille Métropole -

Plus en détail

GRAND LYON IMMOBILIER D ENTREPRISE. Le marché 2003 : bilan et perspectives

GRAND LYON IMMOBILIER D ENTREPRISE. Le marché 2003 : bilan et perspectives Immobilier d entreprise, support, reflet et vecteur des succès du Grand-Lyon IMMOBILIER D ENTREPRISE GRAND LYON Le marché 2003 : bilan et perspectives 30 janvier 2004 30 janvier 2004 1 La FNAIM ENTREPRISES

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISED GRAND LYON. Le marché 2005 : bilan et perspectives. 20 janvier 2006

IMMOBILIER D ENTREPRISED GRAND LYON. Le marché 2005 : bilan et perspectives. 20 janvier 2006 IMMOBILIER D ENTREPRISED GRAND LYON Le marché 2005 : bilan et perspectives 20 janvier 2006 SOMMAIRE Les bureaux Les locaux d activité Les entrepôts logistiques L investissement LE MARCHE DES BUREAUX LES

Plus en détail

Le lien entre vous et vos projets

Le lien entre vous et vos projets 2011 Le lien entre vous et vos projets www.adequation-france.com Siège (Lyon) Espace Eiffel - 18-20 rue Tronchet 69006 Lyon Tél. 04 72 00 87 87 - fax. 04 27 19 48 80 Agence de Montpellier 133, rue Olof

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

Le soutien à l accession en ANRU

Le soutien à l accession en ANRU Le soutien à l accession en ANRU Pour favoriser la propriété à titre de résidence principale sur ces territoires, le législateur a mis en place deux dispositifs : Le bénéfice d une TVA à 5,5 % pour toute

Plus en détail

Accueil délégation Club FNAU «projet urbain» Jeudi 20 et vendredi 21 mars 2014. L urbanisme lyonnais à travers la réalisation de projets diversifiées

Accueil délégation Club FNAU «projet urbain» Jeudi 20 et vendredi 21 mars 2014. L urbanisme lyonnais à travers la réalisation de projets diversifiées Accueil délégation Club FNAU «projet urbain» Jeudi 20 et vendredi 21 mars 2014 L urbanisme lyonnais à travers la réalisation de projets diversifiées PROGRAMME Jeudi 20 mars 9h 9h30 10h45 12h15 13h30 14h30

Plus en détail

Une mission d intérêt public

Une mission d intérêt public Une mission d intérêt public La coopérative Pierres Avenir Construction a réalisé un programme situé à Vélizy-Villacoublay (Yvelines) qui confirme sa vocation d intérêt général : Reloger les locataires

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact DOSSIER DE PRESSE Dispositif d aide à l investissement locatif Paris, le 30 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris

Plus en détail

Le marché immobilier en France

Le marché immobilier en France Le marché immobilier en France Immobilier d entreprise, logement, immobilier de loisirs Jean-Claude GINISTY Notaire à Paris Juin 2013 1 L immobilier d entreprise dans le GRAND PARIS 2 L immobilier d entreprise

Plus en détail

Atelier conférence Au bonheur du logement

Atelier conférence Au bonheur du logement Intervention de Laurent Escobar, directeur associé, Adequation Atelier conférence Au bonheur du logement Les Rencontres de l AURA 30 novembre 2012, Angers siège : Espace Eiffel 18/20, rue Tronchet 69006

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

Mettre en œuvre les principes du SDUC : Rééquilibrer le maillage commerciale et conforter son rayonnement dans une logique de multipolarité et de

Mettre en œuvre les principes du SDUC : Rééquilibrer le maillage commerciale et conforter son rayonnement dans une logique de multipolarité et de 1 2 3 Mettre en œuvre les principes du SDUC : Rééquilibrer le maillage commerciale et conforter son rayonnement dans une logique de multipolarité et de durabilité. SDUC : document informel de référence

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI INFORMATION PROFESSIONELLE UCI N 50 2012 Rubrique Fiscalité Objet Le nouveau dispositif en faveur de l investissement locatif Entrée en vigueur le 1 er janvier 2013 : 31 décembre 2012 : 1/5 Le dispositif

Plus en détail

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy Bilan 2014 Perspectives 2015 et 2016 TABLE RONDE 1 Funmi AMINU, Directeur d études à l Aduan Gilles BOCHU, Vice-président de la FNAIM

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année en chiffres Nantes Métropole AURAN Édito 5 ans déjà! En 2009, le CINA décidait d organiser la collecte des transactions du marché

Plus en détail

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008 42142 CHAPITRE Alsace I. Immobilier d entreprise... 172 A. Construction... 172 B. Zoom sur la ville de Strasbourg... 173 II. Immobilier résidentiel... 176 A. Construction... 176 B. Zoom sur la ville de

Plus en détail

Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise

Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise 1 er trimestre 2015 Etude réalisée sur la base des chiffres CECIM, intégrant les transactions directes Sommaire Contexte économique L essentiel du marché

Plus en détail

Guide LOI PINEL NOUVEAUX AVANTAGES. Réduisez vos impôts

Guide LOI PINEL NOUVEAUX AVANTAGES. Réduisez vos impôts Guide LOI PINEL NOUVEAUX AVANTAGES Réduisez vos impôts ÉDITO La loi Pinel enfin dévoilée! La loi Pinel est un dispositif fiscal en faveur de l investissement locatif. Elle vous permet de réduire vos impôts

Plus en détail

Observatoire du crédit immobilier

Observatoire du crédit immobilier Observatoire du crédit immobilier 12 e édition conférence de presse - 10 novembre 2010 Christian Camus Directeur général de Meilleurtaux.com 12 e Observatoire du crédit immobilier Meilleurtaux Des taux

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

5 - VOLET HOTELIER. Schéma de développement commercial approuvé par l OBSERVATOIRE DÉPARTEMENTAL D ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DU RHONE le 14 octobre 2004

5 - VOLET HOTELIER. Schéma de développement commercial approuvé par l OBSERVATOIRE DÉPARTEMENTAL D ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DU RHONE le 14 octobre 2004 5 - VOLET HOTELIER Schéma de développement commercial approuvé par l OBSERVATOIRE DÉPARTEMENTAL D ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DU RHONE le 14 octobre 2004 1 SOMMAIRE I L ETAT DES LIEUX 1/ - Cartographie 2/ -

Plus en détail

Fonds de logement intermédiaire Un nouvel instrument au service de la production de logements. Paris, le 25 juillet 2014

Fonds de logement intermédiaire Un nouvel instrument au service de la production de logements. Paris, le 25 juillet 2014 Fonds de logement intermédiaire Un nouvel instrument au service de la production de logements Paris, le 25 juillet 2014 Le logement intermédiaire Le contexte Comment proposer une offre locative abordable

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE SERVICE ECONOMIQUE ET FINANCIER TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE 45 milliers de logements par trimestre MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE ENTIERE 120 40 35 30 25 20 15 10 110 100 90 80

Plus en détail

Diagnostic 11 P R O G R A M M E L O C A L D E L H A B I T A T

Diagnostic 11 P R O G R A M M E L O C A L D E L H A B I T A T Diagnostic 11 DIAGNOSTIC 2500 2000 1500 1000 500 0 1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 Production neuve : nombre de logements par an entre 1999 et 2005 (point mort de production à 1 100 logements)

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

La maison individuelle, le rêve de 75% des Français.

La maison individuelle, le rêve de 75% des Français. INVESTISSEMENT LOCATIF ET DEFISCALISATION DANS LA MAISON INDIVIDUELLE La maison individuelle, le rêve de 75% des Français. C est indéniable, trois français sur quatre souhaitent vivre en maison individuelle.

Plus en détail

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE CHIFFRES CLÉS DU LOGEMENT SOCIAL ÉDITION NATIONALE SEPTEMBRE 2011 UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE En 2010, les opérateurs Hlm ont également vendu 16 000 logements destinés à des accédants,

Plus en détail

Lyon, une métropole attractive. Le Schéma d Accueil des Entreprises (SAE) Toulouse 17 novembre 2011

Lyon, une métropole attractive. Le Schéma d Accueil des Entreprises (SAE) Toulouse 17 novembre 2011 Lyon, une métropole attractive Le Schéma d Accueil des Entreprises (SAE) Toulouse 17 novembre 2011 Lyon, une Métropole européenne LYON, UNE METROPOLE EUROPEENNE Rhône-Alpes > 6.1 millions habitants LE

Plus en détail

ORPI. septembre 2012

ORPI. septembre 2012 ORPI Conférence de presse de rentrée 18 septembre 2012 Bilan et faits marquants du premier semestre 2012 National La France : un marché au point mort Aucune chute brutale des prix à espérer De fortes tensions

Plus en détail

INVESTIR EN LOI SCELLIER Marc a su profiter des avantages de la loi Scellier, et vous? Retrouvez-le en vidéo sur la page de VINCI Immobilier!

INVESTIR EN LOI SCELLIER Marc a su profiter des avantages de la loi Scellier, et vous? Retrouvez-le en vidéo sur la page de VINCI Immobilier! TABLEAU COMPARATIF DES DIFFÉRENTS DISPOSITIFS DE LA LOI SCELLIER Le tableau ci-dessous présente toutes les différences et les avantages des régimes de défiscalisation immobilière : loi Scellier BBC ou

Plus en détail

«Les dynamiques des marchés résidentiels et immobiliers au sein du Pôle Métropolitain»

«Les dynamiques des marchés résidentiels et immobiliers au sein du Pôle Métropolitain» «Les dynamiques des marchés résidentiels et immobiliers au sein du Pôle Métropolitain» Intervention de Laurent Escobar, directeur associé, Adequation et de Véronique Coupanec, consultante siège : Espace

Plus en détail

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e OLOMA O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e Activité de la Promotion immobilière et de l individuel aménagé depuis le 1 er janvier 2011 Club immobilier ADDRN Bertrand Mours, président

Plus en détail

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 2013/6098 Direction de l'aménagement Urbain PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 Commission Urbanisme - Développement Durable - Cadre de Vie et Environnement du 4 décembre 2013

Plus en détail

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants?

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS l accession aidee Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L ACCESSION AIDÉE L accession aidée L accession sociale ou aidée concerne des ménages

Plus en détail

Dynamiques économiques et spatiales

Dynamiques économiques et spatiales [ Marchés de l immobilier de bureaux Nantes - Métropole ] Dynamiques économiques et spatiales Nantes Métropole - communauté urbaine CINA - Club immobilier Nantes Atlantique AURAN - Agence d urbanisme de

Plus en détail

UNE SOCIÉTÉ DÉDIÉE À LA GESTION IMMOBILIÈRE UNE EXPERTISE AU SERVICE DES INVESTISSEURS

UNE SOCIÉTÉ DÉDIÉE À LA GESTION IMMOBILIÈRE UNE EXPERTISE AU SERVICE DES INVESTISSEURS NAMI-AEW EUROPE Un partenaire solide En choisissant Fructipierre, vous bénéficiez d une véritable expertise. UNE SOCIÉTÉ DÉDIÉE À LA GESTION IMMOBILIÈRE POUR COMPTE DE TIERS NAMI-AEW Europe figure parmi

Plus en détail

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SUR LE POLE ECONOMIQUE OUEST DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012 Avril 2013 TECHLID L Espace EDEL-Ouest - 185, allée des Cyprès 69760 Limonest : 04 72 17 03 33

Plus en détail

GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIÈRE GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIERE 2013

GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIÈRE GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIERE 2013 GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIÈRE 2013 GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIERE 2013 La loi Duflot La LOI DUFLOT est accessible aux investisseurs depuis le 1er janvier 2013. Ce dispositif de défiscalisation consiste

Plus en détail

Investissements Duflot : Quelles contraintes locatives dans les faits!

Investissements Duflot : Quelles contraintes locatives dans les faits! Investissements Duflot : Quelles contraintes locatives dans les faits! Ci-dessous, notre comparatif de rentabilité locative entre nos résidences «Scellier» commercialisées en 2012 et nos résidences «Duflot»

Plus en détail

Un référencement Un référencement

Un référencement Un référencement Lyon, une ville dynamique et attractive à dimension européenne Deuxième métropole de France avec 2,1 millions d habitants De nombreux secteurs d excellence : biotechnologies, recherche médicale, loisirs

Plus en détail

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 I. Actualité du marché de l immobilier Les chiffres du marché du logement neuf francilien Les lancements commerciaux en Ile-de-France au 1 er semestre 2014 : - 29% par

Plus en détail

Résultats semestriels 2010/2011 Paris, le 1 er décembre 2010

Résultats semestriels 2010/2011 Paris, le 1 er décembre 2010 Résultats semestriels 2010/2011 Paris, le 1 er décembre 2010 1 Sommaire Le Groupe en bref Résultats semestriels 2010/2011 Axes de développement Bonne orientation du marché immobilier Focus sur deux projets

Plus en détail

L O G E M E N T S O C I A L

L O G E M E N T S O C I A L L O G E M E N T S O C I A L OUTILS ET PUBLICS Juillet 2013 1 L HABITAT SOCIAL : UN ENJEU MAJEUR EN PAYS D AIX Une compétence obligatoire L «Equilibre social de l habitat» est l une des 4 compétences obligatoires

Plus en détail

LE PARC TERTIAIRE ANCIEN : UN POTENTIEL À RÉINVESTIR. Jeudi 19 septembre 2013

LE PARC TERTIAIRE ANCIEN : UN POTENTIEL À RÉINVESTIR. Jeudi 19 septembre 2013 LE PARC TERTIAIRE ANCIEN : UN POTENTIEL À RÉINVESTIR Jeudi 19 septembre 2013 Le parc de bureau : un enjeu urbain Des défis à relever pour répondre au développement de l aire urbaine de Toulouse Évolution

Plus en détail

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013?

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Conférence de presse - Paris, 24 septembre 2013 Deux expertises, deux éclairages

Plus en détail

Les outils pour agir dans le domaine de l habitat

Les outils pour agir dans le domaine de l habitat 3/3 URBANISME CONSTRUCTIONS PUBLIQUES ET HABITAT CYCLE DE FORMATION 2014/2015 > A DESTINATION DES ELUS ET PERSONNELS TERRITORIAUX Les outils pour agir dans le domaine de l habitat Mai 2015 Jeudi 21 Mai

Plus en détail

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français?

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? Etude Empruntis Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? La situation du crédit Les taux fixes : du jamais vu depuis 1945... 5,00 4,50 4,00 Baromètre Empruntis Taux fixes à 15 ans 3,50

Plus en détail

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Le Prisme, Lyon Jeudi 9 février 2012 Siège (Lyon) Agence de Montpellier Agence de Nantes Agence de Nice Espace Eiffel -

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ IMMOBILIER

LES CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ IMMOBILIER Avignon, le 10 juillet 2013 Séminaire marchés immobiliers LES CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ IMMOBILIER CREDIT FONCIER IMMOBILIER DIRECTION DE L HABITAT / ETUDES >LES INDICATEURS DU MARCHÉ IMMOBILIER AU PLAN

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE AU 3EME TRIMESTRE 2012, LE LOGEMENT NEUF ENTRE EN RECESSION Pour le 3 ème trimestre consécutif, les ventes de logements neufs par les promoteurs accusent une forte baisse. L Observatoire

Plus en détail

Eduquer à l environnement urbain: le bruit, l air, l architecture, l énergie et l éco mobilité Béatrice Couturier 21 Novembre 2011

Eduquer à l environnement urbain: le bruit, l air, l architecture, l énergie et l éco mobilité Béatrice Couturier 21 Novembre 2011 Eduquer à l environnement urbain: le bruit, l air, l architecture, l énergie et l éco mobilité Béatrice Couturier 21 Novembre 2011 Comment l urbanisme durable prend en compte le cadre et les modes de vie?

Plus en détail

AGGLOMÉRATION LYONNAISE

AGGLOMÉRATION LYONNAISE AGGLOMÉRATION LYONNAISE BILAN 215 MARCHÉ DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SOMMAIRE AGGLOMÉRATION LYONNAISE Chiffres-clés et tendances p. 3 La demande placée de bureaux p. 4 L offre de bureaux p. 5 Les valeurs

Plus en détail

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014 POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE Convention d objectifs 2012-2014 Entre, d une part La communauté urbaine de Nantes, Nantes Métropole, représentée par son président, Monsieur Gilles Retière, Dénommée

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE IMMOBILIER D ENTREPRISE Bilan 2015 Conjoncture, environnement et enjeux 2016 AGGLOMÉRATION LYONNAISE 15 janvier 2016 FNAIM ENTREPRISES : 16 CABINETS À VOTRE SERVICE 1 MARCHÉ DES LOCAUX INDUSTRIELS Présenté

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard, Pascal Vittori et Annie Beustes Cession partielle du patrimoine locatif aidé de la SIC

CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard, Pascal Vittori et Annie Beustes Cession partielle du patrimoine locatif aidé de la SIC INFO PRESSE Contact presse Tél. : (687) 25 81 92 Nouméa, le vendredi 5 octobre 2012 CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard, Pascal Vittori et Annie Beustes Cession partielle du patrimoine locatif aidé de

Plus en détail

Le guide de l investisseur immobilier loi Scellier*

Le guide de l investisseur immobilier loi Scellier* www.defiscalisation-diagnostic.com Le guide de l investisseur immobilier loi Scellier* * Sous réserve des décrets d application et d instruction fiscales à paraître pour la loi de finance rectificative

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse COMMUNIQUÉ DE PRESSE Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse L Observatoire de la Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI) livre ce jour les derniers chiffres

Plus en détail

Ateliers-débats/2.12.2014

Ateliers-débats/2.12.2014 / Ateliers-débats I 2 décembre 2014 I Quels enjeux d habitat dans le SCoTAM? I 2 Ateliers-débats/2.12.2014 Quels enjeux d habitat dans le SCoTAM? PRÉSIDENCE : M. Henri HASSER, Président du SCoTAM PRÉSENTATION

Plus en détail

2014 Lyon est une chance Logement, une nouvelle approche

2014 Lyon est une chance Logement, une nouvelle approche 2014 Lyon est une chance Logement, une nouvelle approche Depuis 12 ans, Lyon a connu une forte augmentation du prix des logements au m² (+150%) et des loyers (+50%) ; une augmentation disproportionnée

Plus en détail

SUITE REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE-ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET ACCESSION

SUITE REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE-ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET ACCESSION SUITE REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE-ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET ACCESSION Janvier 2011 I- Le logement locatif social public..p.3 I-1. Les logements familiaux ou ordinaires

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Les marchés de l'immobilier résidentiel entre crise du logement et crise de la construction

Les marchés de l'immobilier résidentiel entre crise du logement et crise de la construction Les marchés de l'immobilier résidentiel entre crise du logement et crise de la construction Jean-Claude Driant Lab Urba Université Paris Est Séminaire du GERI Mobilitas - le 26 mars 2015 Crise du logement?

Plus en détail

Mercredi 9 février 2011 Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010

Mercredi 9 février 2011 Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010 Mercredi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010 Contact presse : Catherine Zou - 01 47 05 44 36 c.zou@fpifrance.fr www.fpifrance.fr Sommaire Observatoire de la FPI

Plus en détail

BUREAUX : les quartiers les plus prisés à PARIS / LYON / MARSEILLE

BUREAUX : les quartiers les plus prisés à PARIS / LYON / MARSEILLE Communiqué de presse 28 mai 2015 BUREAUX : les quartiers les plus prisés à PARIS / LYON / MARSEILLE BureauxLocaux.com, le 1 er site d annonces immobilières pour les entreprises, publie une infographie

Plus en détail

Le marché lyonnais est en légère hausse

Le marché lyonnais est en légère hausse Le marché de l investissement en région lyonnaise Juillet 2012 Le marché de l'investissement en région lyonnaise - Juillet 2012 Le marché lyonnais est en légère hausse Grâce à deux transactions tertiaires

Plus en détail

PREMIUM. En plein coeur du centre historique de Nantes. NANTES Carré Vert. Photos non-contractuelles

PREMIUM. En plein coeur du centre historique de Nantes. NANTES Carré Vert. Photos non-contractuelles G A M M E PREMIUM En plein coeur du centre historique de Nantes NANTES Carré Vert Photos non-contractuelles DÉFICIT FONCIER Déduire le montant des travaux réalisés sur l ensemble des revenus fonciers positifs,

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE A l issue d une excellente année, quelle peut-être la résistance de nos marchés dans un environnement financier complexe? AGGLOMÉRATION LYONNAISE 25 janvier 2012 FNAIM Entreprises : 15 cabinets à votre

Plus en détail

PASS-FONCIER DISPOSITIFS & SIMULATIONS

PASS-FONCIER DISPOSITIFS & SIMULATIONS PASS-FONCIER DISPOSITIFS & SIMULATIONS 1 Le PASS-FONCIER du 1% logement Deux formules Portage du foncier par le collecteur 1% (individuel seulement) Prêt à remboursement différé (collectif et individuel)

Plus en détail

Dossier de Presse. 22 logements accompagnés* en construction à Aix-en-Provence. Pension de Famille «LES PLEIADES»

Dossier de Presse. 22 logements accompagnés* en construction à Aix-en-Provence. Pension de Famille «LES PLEIADES» Dossier de Presse Pension de Famille «LES PLEIADES» 22 logements accompagnés* en construction à Aix-en-Provence. Juin 2014 - Construction de la Pension de Famille «LES PLEIADES», Aix-en-Provence (route

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX EN ILE-DE-FRANCE MISE À JOUR 2007-2009

LE FINANCEMENT DES LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX EN ILE-DE-FRANCE MISE À JOUR 2007-2009 . LE FINANCEMENT DES LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX EN ILE-DE-FRANCE MISE À JOUR 2007-2009 Le financement des logements locatifs sociaux en Ile-de-France : Mise à jour 2007-2009 Cette étude a été réalisée

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

Les gagnants et les perdants du pouvoir d achat immobilier en France" Conférence de presse Paris, 22 mars 2012!

Les gagnants et les perdants du pouvoir d achat immobilier en France Conférence de presse Paris, 22 mars 2012! Les gagnants et les perdants du pouvoir d achat immobilier en France" Conférence de presse Paris, 22 mars 2012! Deux expertises, deux éclairages" Les taux du crédit immobilier! Les prix de l immobilier!

Plus en détail

Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux. Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S.

Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux. Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S. Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S. Petit rappel: qu est-ce qu un aménageur? Un aménageur est une société, publique ou privée,

Plus en détail

Dispositif Scellier : L évolution des plafonds de loyers - Délivrance d agréments en zone C

Dispositif Scellier : L évolution des plafonds de loyers - Délivrance d agréments en zone C Dispositif Scellier : L évolution des plafonds de loyers - Délivrance d agréments en zone C 26 août 2010 Sommaire Un constat : des plafonds de loyers parfois supérieurs aux loyers du marché Révision des

Plus en détail

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ Depuis la création du Crédit Immobilier de France en 1908, les SACI devenues SACICAP en 2008 ont pour vocation de faciliter l accession

Plus en détail

Projet de rénovation urbaine et sociale de NIORT. Logements privés Étude de programmation et conduite d appels à projets

Projet de rénovation urbaine et sociale de NIORT. Logements privés Étude de programmation et conduite d appels à projets Projet de rénovation urbaine et sociale de NIORT Logements privés Étude de programmation et conduite d appels à projets 1. Le Projet de Rénovation Urbaine et Sociale de NIORT 2. La mission confiée à A.S.I.

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015 Communiqué de presse Paris, le 8 juillet 2015 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015 Nouvelle progression des réservations en valeur : +23,6% au 2015 après +32,1% sur l ensemble de 2014 Confirmation du caractère

Plus en détail

Accompagnement du dispositif PASS FONCIER BILAN. (octobre 2010)

Accompagnement du dispositif PASS FONCIER BILAN. (octobre 2010) Accompagnement du dispositif PASS FONCIER par Lille Métropole BILAN (octobre 2010) Le Pass Foncier : les grands principes Dispositif redéfini dans le cadre de la loi MOLLE Concerne les logements individuels

Plus en détail

Trappes en Yvelines Le Domaine de Wallon 120 logements en accession sociale à la propriété en zone ANRU

Trappes en Yvelines Le Domaine de Wallon 120 logements en accession sociale à la propriété en zone ANRU Trappes en Yvelines Le Domaine de Wallon 120 logements en accession sociale à la propriété en zone ANRU Page 1 1 Le Groupe Valophis est composé de :. Valophis Habitat,office public de l habitat du Val

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

Crédit Immobilier de France

Crédit Immobilier de France Crédit Immobilier de France L exp expérience qui donne vie aux projets de vos clients 1 1 Plan de financement personnalisé 2 Plan de financement personnalisé Utilisation de la calculette financière : Montant

Plus en détail

Onzième rencontre des Jeudis des Villes ADUrables Comment programmer l habitat autrement, les leviers d action?

Onzième rencontre des Jeudis des Villes ADUrables Comment programmer l habitat autrement, les leviers d action? Onzième rencontre des Jeudis des Villes ADUrables Comment programmer l habitat autrement, les leviers d action? Intervention de Laurent Escobar, directeur associé, Adequation siège : Espace Eiffel 18/20,

Plus en détail

ATELIER N 2 Identification et programmation des produits logement

ATELIER N 2 Identification et programmation des produits logement ATELIER N 2 Identification et programmation des produits logement SOMMAIRE Rappel du diagnostic La programmation logements La programmation locative sociale Les publics spécifiques Rappel du diagnostic

Plus en détail

Achat immobilier : profil type des acquéreurs en 2012

Achat immobilier : profil type des acquéreurs en 2012 Achat immobilier : profil type des acquéreurs en 2012 1- Profil des acquéreurs, tous dossiers Immoprêt confondus A quel âge achète-t-on, quel est le budget et l apport moyen, seul ou en couple? 2- Profil

Plus en détail

COMMUNIQUE DE MISE A DISPOSITION

COMMUNIQUE DE MISE A DISPOSITION COMMUNIQUE DE PRESSE POUR DIFFUSION IMMEDIATE COMMUNIQUE DE MISE A DISPOSITION DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL PARIS, le 31 juillet 2015 - Kaufman & Broad SA annonce la mise à disposition de son Rapport

Plus en détail

La coopérative d habitants : une 3 ème voie pour le logement. L exemple du Village Vertical à Villeurbanne (69)

La coopérative d habitants : une 3 ème voie pour le logement. L exemple du Village Vertical à Villeurbanne (69) La coopérative d habitants : une 3 ème voie pour le logement. L exemple du Village Vertical à Villeurbanne (69) Maitrise d ouvrage : 1 Accompagnateur coopérative d habitants: Habitat participatif et logement

Plus en détail

Guide Prêt Locatif Social (PLS)

Guide Prêt Locatif Social (PLS) Investir dans un logement destiné à la location. Qu est-ceque c est? Le prêt locatif social (PLS) s adresse à tout investisseur qui achète un logement pour le louer. Le PLS est destiné à financer des appartements

Plus en détail

Présentation de BPCE sur la finance durable

Présentation de BPCE sur la finance durable Présentation de BPCE sur la finance durable Identité générale 2eme Groupe bancaire en France à assise coopérative: 37 millions de clients 8 200 agences bancaires 7,7 millions de sociétaires 127 000 collaborateurs

Plus en détail

Le marché immobilier en France

Le marché immobilier en France Le marché immobilier en France Immobilier d entreprise, logement, immobilier de loisirs Notaires de Paris www.paris.notaires.fr Juin 2013 1 L immobilier d entreprise dans le GRAND PARIS 2 L immobilier

Plus en détail

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais Dossier de presse Pose de la Première Pierre de l immeuble de bureaux de la Direction Régionale Picardie de Quille Construction 18 février 2014 Beauvais 1 Communiqué de presse Pose de la Première Pierre

Plus en détail