BANQUE NATIONALE. N otre banque nationale. 7/i. Zi 4. /Æ à. W m M i i 10. W f w f f l. mm. ' ê â f/m jt» i W J / f f t. y / Y ZJ/Â / f/êv/i r» l J.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BANQUE NATIONALE. N otre banque nationale. 7/i. Zi 4. /Æ à. W m M i i 10. W f w f f l. mm. ' ê â f/m jt» i W J / f f t. y / Y ZJ/Â / f/êv/i r» l J."

Transcription

1 _ ê â j j # W jt W j î Æ jj Æ W } " êv Y  z Wâ W w ( w # ë â F ë W Y T w S L 9 W 2 " E ï k x ü D E W W Æ v Wj E  z  z v F À OTQE W  # g L Y F h 6 L 2L NQE NTONLE N oe bnque none W W â W

2 jâ ÿ Æ É w w w w & ï W W Fv " R E < À W Æ { & w S Yj vsxhn w w v # ( depu 68 W WÆ Éê j WC n R^NPTRE j W DORTECO hngohe PRCXXTE TOLLER DEEN NC W Æ # ^ v W W W â L N C O " ÉERS ET RONETS POR L CSNE CÉRQE & " v # & u L Â Æ À Céon Décoo e dbué en du Québec nc? P excuvé p E [h ENSELES NTÉGRÉS DE SLLE DE N 9 " """ " " " v j h g 5 6 Æ T ÏS ÏÂ <?& j ORGNL Shou e ï Æ e j Y W W _ Pobee Pee 6 Peeu 6 v u 8 99 PGE 2 W W # 9 O

3 P W w Æïj w À ÆÊ Æ F pc W Æ Ü jâ Æ? j j v TW odèe "Sbe" (3 peonne) oeu H P couvece on gde ncu Coueu be beu Rég 5622$ odèe "egen" (3 peonne) oeu H P couvece on gde ncu Coueu be g be beu Rég 622$ odèe "Sophce" (5 peonne) oeu H P couvece on gde ncu Coueu be qu Rég 622$ è WLh O j e O " + [ Sj ks S H E oeu H P couvece on gde ncu od èe "n" (5 peonne) Coueu be g qu beu (2 ) Rég 622$ (2 ) 5 H P Rég 8566 odèe "Ro Gnde" ( peonne) oeu 2 HP "DE LXE Couvece on gde pe dccè 2 uèe hogène ue décove Coueu Te Co Rég 63$! ê 68 e P 6 8 Æ b o n o n o u dèe e Tou xxcxu) ee v  w E? #k 8 v Ü ( c # W < O î W Ev v 8 8 T g L ) v È gj v Æ T? Ü 5! 3 jw o Pobee Pee & Peeu jô v u S 99 H O PGE 3

4 É E R D C É R Q E j p co&och ODELE "COLN" 6556 (coueu pee cppudno bnc) Rég 8633 SPÉCL 6 ODÈLE "SPLENDOR" 65 (nc e ué cppucno) Rég 962 SPÉC L ^ O D ÈLE "LGOR" 68 (nc ) Rég 3622 ^ j SPÉCL 9595 o d èe 26 Rég 359 od èe p e 28 (o) o d èe 26 (22 c ve) bnc oc be ud R ég 639 ê od28 _ _ od èk 2 bnc o Rég 599 pdèe 28 bnc o Rég 629 SPÉCL u 2 T ± D SPO NLE W o d èe 3 o R ég 99 o d è e 3 3 b n co R ég 29 SPÉCL SPÉCL LE CONFORT RON TOTL À L S O N W w pe 33 H O T T E D E C S N È R E odèe 93 Hnc 3 n 68 # ODÈLE "TOR" 6 (nc e cppucno) Rég 96 SPÉCL _ Æ 6 LNCO OCTGON LE DESGN DORDH od èe 3 cu v e vec p ou b ee négée (55652) nc no cppucno Rég 98 â â coek" évebe od èe #838 nde 3" 2 v ee 6 PC Rég 5995 SPÉCL 9 2 PC vee vbe ég 6995 SPÉCL 895 ENTLTER D E SLLE D E N S 3 PC odèe H 6 F65 3 X RO NET DÉER X DE C SN E 9 uno onoou Rég 9995 SPÉCL Couche cé que coueu o g ch pgne ouge À 323 CH RO E Rég 339 SPÉCL 22 C H R O E D O C H E T T E u ée 333 Rég 59 Ü 5 P 323 N o o u nde Rég SPÉCL C H R O E D O C H E T T E ou ge F L joé de od èe è od èe 5 SPÉCL L L SPECL L L nco dp on be on R évouon T O T R O G E 333 e n one dn noe n 26 ^ econ cune Rég 99 îîs( P o e e SPÉCL j z  h odèe 899 v ^ $ L G E W DE 5 NS O R W î C S Æ w â! S e g w â g F! jg âpjæ F SWF T Æ W? F j W S^ Pobee Pee & Peeu 6 v u 8 99 PGE S X #

5 Æ F j 9 gl z H R T pæ W j F# PO R LO PL ï O T j onoou d 36 w p w h WL Wno 5 " ( W ouge ÜDp ne O W xe 8 cc 3 choïùe 2 2 ^ 6gno 3 g g 2 jjpg } p o u oe g no R DET ocou 65 choe Ï O O ^ n (D oube) L nc n # o g 53663$ (nc g o) o R N z 5 pèce O23! 2 W { F ee e Pecu 385! v N nôve vec e k 6 SS Lon w 5 pèce (douchee) O2 Q nc no o o e 3 2 u ou u coonee (non ncu) vec douchee O2 nc ouge oe G Tubne cv u enceue 6 ou 2 njeceu (eon e odèe) O CNE DE C onôe éeconque d nené LONGETY O vec nuee ncopoée C R Y L C S N C uo d nge d u è e e po pe ORGNL En excuvé chez Fee & P eeu NORE 6x32x2 Toubon 6 je P OYE NOS REPRÉSENTNTS k POR PLS DE DÉTLS w O 5 O2 on DOCHE 359 S Shûwe Rég 595 EW36W E36W SR36SD Rob en u 5 g DEEN 3 hp 2 C n u ee 3 n 592 c W F $ ne un S < 3 w S X é? F j ( k Æâ WX 9 H g W Æ < $ e o j W e E Ï W S j T o WS Æ v  ï W W T F k w # & Ÿ S Po bee P ee & Peeu 6 vn u 8 99 PGE 5

6 ( W w wâ W T YL W Wj î Décoon de e de bn e cdeux GLERES RE NORD ET CHE FYETTE & PERRELT u F 9 3 # Su p u eu odèe d e evee Tp decene d p d e bn z OTQE <? x T j v " j 5 Tou no cde on éd u de 5 Podu copoe Pêe êe P ee TD < j # 6 W? < Ceux de céque eo&och 2 F TRCS DÉCOR w â T OTQE âw L w D e p é é e n c e o n c h o e c o u e u u è e d u j o u q c e o p e n u e p p e p e n o q u e e e c u e e z c e p e n d n q u e o d é c h n o n d e u n c d e & e j vn jc "5 LO n d u H S W Æ væ 5 ê? S v P W w j ï [ g j 2#^ L ( ÊÊÈ R (L g ] W Pobee Pee & Peeu 6 v u 8 99 PGE 6 T w

7 w ü k jë " "^ # 66Ü À W W o h b b e & océ ée æw W c F T v 2 nee P n p nee nee veégunn } d L W F Æ POR SLLE DE N 2 nee (33) choe P W 26= W R " g PCFC S RQS ü ï! 2 nee (33) POPup ïïî &H&P 33 du p j u E nee (33) POPud! en# T LONGETY LO TOLETTE C R Y L C S N C SR PED ONOLOC v odèe LF32 ongée bougogne WeWOT6 urw< ougogne ège ndu n h n Rég 395 Rég 69 SPÉCL SPÉCL 2 Q 9 X WP O E N N î À F g À P # u n în L NNpNWW Y nh ~ e 2# W À X S z Æ& j Æ ï j F g Le e n e p e CHEL LONnc peqw v9 v &W " Pobee Pee & Peeu 6 v u 8 99 PGE

8 jh j w Æ S CE Le pèce de echnge e Pube e gence Robeecue ne w H H & h H R W Æ j ou < w?de u ) n W W u h! WÂ 2 g # S â T Wj o none! L généon uue p " W LES GENCES RC ROY NC ^RERNGE OEN W j < Æ S RONET DRNS ET SÈGE DE TOLETTE EN SS nc ^ ENSELE ^ N TLETT LO ^Tgu HD n # # FRCNT D E S CHFFEE Coueu T RO TON ETTOYNT (G o) WH& T Y oque N Wk ê w h W L odèe 63 ^ 3 econ bnc " depu 68 DOCHE À ë L 3^ N b e c g n o Æ QTTQ Y # n 2 X G S D de 2 h ÛQ ( Â â W w C O P T O R D E P È C E S LE P L S C O P L E T D E L R É G O N P u de 25 e d ée n en o c k Suppéen oun Ln expe Tou ce p x p éc u x o n v d e ju q u u v 99 P o e z de co n e ju d c e u x de no Pobee Pee & Peeu 6 v u 8 99 PGE 8 3x32 F

NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS

NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS S : C éé é, ù u. S j 2 C évé ju 3 S u 4 Ex éu u éu 5 S vé éuè 6. é. u é L x é éé 7 M u ju uxu é 8 M v éu ju u é 9 L é ù vu 10 L vé éuv 11

Plus en détail

)"*$+&,-'$'.,$"/$'+&!##$*0#+&!!#/'$,-'11"'#$ 2! '/'$ )(!)'/'$"*/#/0 )3 )01''#$,0"*'$#$ )!"*$+&'$'.+& ) '/$,,#$$0 28

)*$+&,-'$'.,$/$'+&!##$*0#+&!!#/'$,-'11'#$ 2! '/'$ )(!)'/'$*/#/0 )3 )01''#$,0*'$#$ )!*$+&'$'.+& ) '/$,,#$$0 28 #$ ##$ % #&&##'$ ( )*$+&,-'$'.,$/$'+& % ##$*0#+& #/'$,-'11'#$ 2 '/'$ )( )'/'$*/#/0 )3 45 66 70$0'& ',/0'$7,##'$ 1##1'/'$'*/+& ) 68 63 63 2 )01''#$,0*'$#$ 2 )*$+&'$'.+& 2 ) '/$,,#$$0 28 6 8 6 0*#,##7 8

Plus en détail

PARCOURS CINÉMA DANS PARIS N 2 PARIS FILM TRAILS. Découvrez les lieux de tournage Discover where the film was shot

PARCOURS CINÉMA DANS PARIS N 2 PARIS FILM TRAILS. Découvrez les lieux de tournage Discover where the film was shot N N N cz x c wh h fi w h N N N c à c, q cè à f q p hq, cc p 650 000 x c c p x w h xp f -kw p f h c h h f cc c 650 f h k pc ch,,000 ff c h h pck f f h c - wwwcpf, c À Nw Yk, z, w, f f c p - q, hp fh, fc,

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

" #!$! %" & ' % () %* +) & & (+ &'''(!!!) $ % ), & +(!) ## +) /+ *!) $+, -. )0 ' & &*%!1 0 22 % 3 2# ( / &/ 0.1 22&34 0.5

 #!$! % & ' % () %* +) & & (+ &'''(!!!) $ % ), & +(!) ## +) /+ *!) $+, -. )0 ' & &*%!1 0 22 % 3 2# ( / &/ 0.1 22&34 0.5 !"!#$ % " #!$! %" ' % () %* +) (+ '''(!!!) $ % ), +(!) ## %-.( (-.* +) /+ *!) $+, -. )0 ' *%!1 0 22 % 3 2# ( / / 0.1 2234 0.5 3// 0.- 2/) / 06 7/ 0! $ 4 **% 5 5 ) 6 ) 3 0 76 8 9 - - : : 7 -" ;', 5, < =

Plus en détail

Voiron. 18, 19et 20. à o. octobre 2013 TOURNEE AUTEURS. des

Voiron. 18, 19et 20. à o. octobre 2013 TOURNEE AUTEURS. des à 18, 19 20 2013 UN UU l C Cèl C Cl â-d P Pl P-l-Pl P-- é - -l-- -C ---C ---l --- -Nl-- ll l. 5 é à lé é l'é 3 l : Cl Zl, l',, l' l, Cl q, l' éâ. l, l lé é à, l ' l. l : ll l q l é ll l q l l. U ll q è

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

THENetworker UN ÉTÉ SEA, SEX AND APPS! Interview d une sexperte : Maïa Mazaurette. Débat : La nudité faitelle. démocratie?

THENetworker UN ÉTÉ SEA, SEX AND APPS! Interview d une sexperte : Maïa Mazaurette. Débat : La nudité faitelle. démocratie? THENwk #12 - J 2013 Ejx méq Nmé pé x UN ÉTÉ SEA, SEX AND APPS! 14 Ivw d xp : Mï M 11 Déb : L dé v dém? L AGENCE E-REPUTATION www.pqd.m Th Nwk mg bm édé p éé Rp Sqd. P v b gm, d-v hp://www.h-wk. «T pd pé

Plus en détail

IntervIEw avec la bobeuse Tamaris allemann. gagnez des bonnets cool. Avec photoroman. Numéro 20 Décembre 2010

IntervIEw avec la bobeuse Tamaris allemann. gagnez des bonnets cool. Avec photoroman. Numéro 20 Décembre 2010 N 20 Dc 2010 L g Exc -f www.xc-f.ch Avc h Cc: gg c A g cg! IvIEw vc T LLENN h v D Chè ch èv 3000 f c. C v v! V v c 8 h! N v c -f v êv x E g c v c f, g, c v v v, g, XY! C v O c, gè v g C j v v g v v v f

Plus en détail

sciences humaines du Canada i n s k y 2006 Doctoral Fellowships Program / Programmes de bourses de doctorat de 2006 As of 2006/08/18, Alberta KA

sciences humaines du Canada i n s k y 2006 Doctoral Fellowships Program / Programmes de bourses de doctorat de 2006 As of 2006/08/18, Alberta KA f 2006 F / 2006 f 2006/08/18 U f $80000 / 80 000 $ 4 / f f x U f $80000 / 80 000 $ U f $40000 / 40 000 $ 2 / f f : f $60000 / 60 000 $ 3 / O : f $40000 / 40 000 $ 2 / f f f $40000 / 40 000 $ 2 / (1945-2004)

Plus en détail

Décoration, équipement. de la Maison. Janvier 2013 sans prix. Printemps / Été. SADY s TRADING WOOD TRADING. www.sadys-trading.com

Décoration, équipement. de la Maison. Janvier 2013 sans prix. Printemps / Été. SADY s TRADING WOOD TRADING. www.sadys-trading.com Dreo Aeropor Mrselle Provee D 9 SADY s TRADING WOOD TRADING Déoro, équpeme de l Mso www.sdys-rd.om Jver 2013 ss prx Premps / Éé ZI Les Bols Dreo Mrselle - Ax ZI Les Esroubls SADY s TRADING Les ouveués

Plus en détail

( # #) # * + %, #) # ' #(, - #$ % (!!! "!# $ % #!". #$% *. # /$ *. ( #

( # #) # * + %, #) # ' #(, - #$ % (!!! !# $ % #!. #$% *. # /$ *. ( # ! " #$%#%& ' !!!"!# $ % #!" #% $#,/ 0 & ' () *+!.123/% $,4&% 2,5$6% %#% $..#% #,( +8,( # 7 7.9.'#% #8,(,( +## :.9.;.%.9..%2.'.5$#,#$,##.'.;. $%%.'.. $%% '#$#.$,#$,#% 6##/#&.. /%,#$2/( % ( ( 5$ ; ;" ;"

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn Résumé D én omin a tion E A U ' t o u r d u L é m an - l a c r o i s i è r e l u d o - é d u c a t i v e ( E T L ) O bjec tifs

Plus en détail

Liens entre fonction de transfert et représentations d'état d'un système (formes canoniques de la représentation d'état)

Liens entre fonction de transfert et représentations d'état d'un système (formes canoniques de la représentation d'état) oqe V oqe Cor e ere foco de rfer e repréeo dé d èe fore coqe de l repréeo dé SI Coe oqe! Irodco! e ere le dfféree decrpo d èe! Pge odèle dé " foco de rfer # C d èe oovrle # C d èe lvrle! Pge foco de rfer

Plus en détail

DES GAZELLES DES GAZELLES. Rallye Aïcha. Elle s engage à :

DES GAZELLES DES GAZELLES. Rallye Aïcha. Elle s engage à : Ry Aïh PARIS U éé I L Ry Aïh Gz éé f yé g é (éé,,, I). C é x R-C, TF1, E, TV5, 2M M, E gz, L x, J Mé, Ché FM... é x f f. Aé Pè 1 j é. U b Ry y éé : éh,, g é, f, b g (é h). NADOR L g f é, g é h, w b, I

Plus en détail

Session Conception, exécution et suivi des projets urbains

Session Conception, exécution et suivi des projets urbains Session Conception, exécution et suivi des projets urbains Journées techniques «Routes 2007» du LCPC «conception, exécution et suivi des projets» Jeudi 8 février 2007 Audit voirie Direction de l espace

Plus en détail

Création de documents sur un serveur WWW

Création de documents sur un serveur WWW Création de documents sur un serveur WWW Support de travaux pratiques I. La création de pages Web par le codage direct en HTML page 2 II. La création de pages Web à l aide d un éditeur WYSIWYG : Netscape

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Lot 4: Validation industrielle Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Partenaires Lot 1 Modèle du processus métier L4.1 Modèles PSM Lot 2 Guide d implantation L4.2 Développement & Recette prototype Lot

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE :!"#!$%&'( 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01 2. MARCHE DE DEMBA DANS LE TERRITOIRE DE DEMBA (Lot 02 PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO %'

Plus en détail

Manuel d'utilisation d'amaya

Manuel d'utilisation d'amaya Auteurs : Irène Vatton, Vincent Quint, José Kahan Collaborateurs : Charles McCathieNevile, John Russell, Marja-Riitta Koivunen, Laurent Carcone Ce manuel présente l'interface utilisateur d'amaya. L'interface

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

Biogaz Europe Nantes 25 et 26 octobre 2011

Biogaz Europe Nantes 25 et 26 octobre 2011 Bogz Eop Nn 25 26 oob 2011 Un non d méhnon po n o à d bobo-déh Hoq : n xpén d v of péb No omm x g nb à pévon d nvonnmn no no nggon dn dévoppmn db d o n, po : Répond x bon d mè ognq go. Co, nfom vo déh

Plus en détail

Nomenclature d exécution 2006. Programme 721. «Gestion du patrimoine immobilier de l État»

Nomenclature d exécution 2006. Programme 721. «Gestion du patrimoine immobilier de l État» d exécution 2006 721 «du patrimoine immobilier de l État» Mission ministérielle : YB «du patrimoine immobilier de l État» Ministère : 07 «Économie, finances et industrie» (Version du 23/01/2007 à 05:34:43

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

!"# " $""!!"!! !!!#"#!! ,. 6)(7 ###.

!#  $!!!! !!!##!! ,. 6)(7 ###. !"# " $""!!"!! $"" % &'()**+(+),-% &'()**+(((.%""/. 012!3"!"3"!!!!!#"#!!!"#"!"! #" 012! (43!!5,. )(7 5%8 &'()**+((,-%8 &'()**+((( ###. " ############################################################################

Plus en détail

Les marchés de l avenir

Les marchés de l avenir 8 èm Jé Cmm xé Am 2009 G N p L mé v Av F mm py p Cè péé 24 25 vm 2009 C Cè Bêm Om p Bv D xp S F H Bêm 02 03 1600-1800 P S K CCB 8 èm Jé Cmm xé Am 2009 M 24 vm 2009 S p à vx é P m à é v émq mè pmè évppm

Plus en détail

! "# " $ % &' % & % $# $ % (! % ( % $ $ $ ) * + # +,-,- -. -

! #  $ % &' % & % $# $ % (! % ( % $ $ $ ) * + # +,-,- -. - !"#$%&'$#%(!$$$ )* +#,--. /" ""01$$#"& $$#"%2!$&"#3%#"#45 +!2 +# 6$2 # $ %& $ % % 2 #"% 1% 7!4!! "% $%2 % # % $#8 7%9 $ $# 7!9!1%!%&%%&:#%; 7%

Plus en détail

POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES

POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES LE RÔLE DU MARKETING STRATÉGIQUE SIX ÉTAPES POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES POUR QU UNE ENTREPRISE ATTEIGNE SES OBJECTIFS D AFFAIRES, ELLE DOIT ÉQUILIBRER SA STRATÉGIE MARKETING. Une saveur unique

Plus en détail

eille s f oncen t à 30k m / h en vo

eille s f oncen t à 30k m / h en vo I x 20.000 è à, A f. L é gê v x, ffé, q hyéè. 15 P v, hh q,. C à gê, é éj v é! LES ABEILLES x ÉQUIPEEN hx fé hé. A é g. 2 yx é 3 2 é Lg g L ESSAGE L h h à xé h. L é à hh v v q g év. L g v q v, fé, g. L

Plus en détail

version 0.6 août 2013 Pablo Pernot 2013 Creative Commons Attribution ShareAlike 3.0 Unported License http://creativecommons.org/licenses/by sa/3.

version 0.6 août 2013 Pablo Pernot 2013 Creative Commons Attribution ShareAlike 3.0 Unported License http://creativecommons.org/licenses/by sa/3. é g ' à I v 0.6 û 2013 Pb P 2013 Cv Cmm Abu ShAk 3.0 Upd L hp://vmm.g//by /3.0/ Ag Puqu? Pb P 2013 Cv Cmm Abu ShAk 3.0 Upd L hp://vmm.g//by /3.0/ 64% d fé dévppé PAS ué u m... h p dh gup 2001 Pb P 2013

Plus en détail

COMPLÉMENTAIRE DÉCLARATION COMPLÉMENTAIRE REVENUS 2014. 1 ı SALAIRES, GAINS DE LEVÉE D OPTIONS. 2 ı REVENUS DES VALEURS ET CAPITAUX MOBILIERS

COMPLÉMENTAIRE DÉCLARATION COMPLÉMENTAIRE REVENUS 2014. 1 ı SALAIRES, GAINS DE LEVÉE D OPTIONS. 2 ı REVENUS DES VALEURS ET CAPITAUX MOBILIERS 2042 C N 11222 * 17 14 DÉCLARATION COMPLÉMENTAIRE REVENUS 2014 COMPLÉMENTAIRE Nom Prénom Adresse direction générale des finances publiques 1 ı SALAIRES, GAINS DE LEVÉE D OPTIONS Gains de levée d options

Plus en détail

L'important C'est la rose

L'important C'est la rose L'important 'est la rose Gilbert ecaud rr: M. de Leon opista: Felix Vela 200 Xiulit c / m F m m 7 9. /. m...... J 1 F m.... m7 ro - se. rois - ro - se. rois - ro - se. rois - ro - se. rois - oi qui oi

Plus en détail

1 ı GAINS DE LEVÉE D OPTIONS, SALAIRES. 3 ı PLUS-VALUES ET GAINS DIVERS SIGNATURE DU OU DES DÉCLARANTS

1 ı GAINS DE LEVÉE D OPTIONS, SALAIRES. 3 ı PLUS-VALUES ET GAINS DIVERS SIGNATURE DU OU DES DÉCLARANTS N 2042 CK N 11222 * 15 12 DÉCLARATION COMPLÉMENTAIRE REVENUS 2012 COMPLÉMENTAIRE direction générale des finances publiques Nom Prénom Adresse 1 ı GAINS DE LEVÉE D OPTIONS, SALAIRES Gains de levée d options

Plus en détail

Enquêtes Economiques Construction du plan d échantillonnage de l année N pour la collecte des données économiques de l année N-1

Enquêtes Economiques Construction du plan d échantillonnage de l année N pour la collecte des données économiques de l année N-1 Enquêtes Economiques Construction du plan d échantillonnage de l année N pour la collecte des données économiques de l année N-1 (Van Iseghem S., Daurès F., Demaneche S.) Référence : Van Iseghem S., F.

Plus en détail

Chapitre 3 : Formules chimiques

Chapitre 3 : Formules chimiques Chapitre 3 : Formules chimiques Objectifs L élève doit être capable! de définir la notion de valence,! de déduire du T.P.E. la valence d un élément appartenant aux groupes principaux,! d établir les formules

Plus en détail

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite www.thuraya.com Suivez-nous sur /thurayatelecom Restez Proche Associant parfaite mobilité et simplicité, Thuraya SatSleeve est le moyen

Plus en détail

Institut Géographique National Laboratoire COGIT LE RISQUE

Institut Géographique National Laboratoire COGIT LE RISQUE Institut Géographique National Laboratoire COGIT LE RISQUE Jean-François GLEYZE Janvier 2002 ! "" Sommaire!!" #!"! $!!!!! #!! %!& '%!&! (!! ) *!!!!+ " " "" %!!# "" " #, & # " $ % " &! #$ -.'/ &" $ / &"

Plus en détail

Downloaded from www.vandenborre.be

Downloaded from www.vandenborre.be Downloadd from www.vandnborr.b C u i s i n i è r C S M 6 9 3 0 0 G Downloadd from www.vandnborr.b A v a n t d c o m m n c r, b i n v o u l o i r l i r c m a n u l d ' u t i l i s a t i o n! C h è r c l

Plus en détail

! " # $%& '( ) # %* +, -

!  # $%& '( ) # %* +, - ! " # $%& '( ) # %* +, - 1.! "# $ % &%%'( #)*+,)#-. "/%)0123* 4%5%&!$!% 6)"7 '%%% 48-0 9::!%%% % 79;< "# 8 Ploc la lettre du haïku n 40 page 1 Décembre 2010, Association pour la promotion du haïku =%%)>

Plus en détail

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier.

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier. L x g éq M M PP Ex EXPOSAT P q v é, v é gf. E UMÉRIC R O L. TOPCO 'Ex j, é g é q v P P x évè L g h è v.! L é à é P : v E q é bg v à. v! h à v x q x T h g, f U H é, ' U S 04). (g hz T U q B v ég é b ô À

Plus en détail

rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr Mhéqs Vos S E Cogés ds épvs Mhs II HEC 004 vos S E Rog Cclè Poss d héqs clsss pépos lcé Ps Nll s S Vo scq Néo 35 Ocob 004 Néo 35 Ocob 004 P I : ésl s cs ss posvs I E s : : ds l églé : l v : psq > 0 o déd

Plus en détail

Culture Mômes. PROGRAMMATION CULTURELLE «JEUNE PUBLIC» de 0 à 16 ans Du 11 avril au 11 mai 2015 16 EVENEMENTS JEUNE PUBLIC / FAMILLE

Culture Mômes. PROGRAMMATION CULTURELLE «JEUNE PUBLIC» de 0 à 16 ans Du 11 avril au 11 mai 2015 16 EVENEMENTS JEUNE PUBLIC / FAMILLE Cle Môes VCNC D PRINTMP PROGRMMTION CULTURLL «JUN PUBLIC» e 0 à 16 s D 11 vl 11 2015 16 VNMNT JUN PUBLIC / FMILL RCHOLOGI JUX MULTIMDI MUIQU VIIT XPOITION CONT CINM DN RCHOLOGI MNIFTTION PRIOD DCRIPTIF

Plus en détail

Observatoire départemental de l accueil des jeunes enfants en Vienne -Edition 2010 (données 2008/2009)

Observatoire départemental de l accueil des jeunes enfants en Vienne -Edition 2010 (données 2008/2009) Ob dépm d cc d j f V Ed 2010 (dé 2008/2009) 2 Smm déq d ff d dmd c dmcé 6 f d m d 6..8 ff d cc d c...9 ép d cc d f d m d 3 d V. 15 ccbé d c fm d.18 f p d hdcp d md chq.. 19 mpc fc fc d chx d md d cc....21

Plus en détail

Changez votre vision sur la formation

Changez votre vision sur la formation Changez votre vision sur la formation PARIS CLERMONT FERRAND LYON TOULOUSE PERPIGNAN MONTPELLIER MARSEILLE Une présence nationale, des racines dans le Sud www.septimeoformation.com Un projet? Notre équipe

Plus en détail

!"#"$%&'(")'#"&*& &&&+,-./&0%1&-23%,41&& &&&&&&&&&&"4%..%.3&0-&"-4#0%&5&

!#$%&'()'#&*& &&&+,-./&0%1&-23%,41&& &&&&&&&&&&4%..%.3&0-&-4#0%&5& "#"$%&'(")'#"&*& &&&+,-./&0%1&-23%,41&& &&&&&&&&&&"4%..%.3&0-&"-4#0%&5& "#$%&'#(&)$*'#+*,#*%)$$#&--#$%./*(+#$-0)+"#(&)$*'#+*,1&$(.,,&2.$%.*-)%&#,.*3* (.4(.*516%+&(7+.*%),,#8)+#(&9.*#9.%*,.-*&$(.+9.$#$(-

Plus en détail

Conseil de Développement Observatoire Economique et Social

Conseil de Développement Observatoire Economique et Social Conseil de Développement Observatoire Economique et Social Le diagnostic : méthode et contenu Diagnostic partagé réalisé annuellement depuis 8 ans par un groupe technique composé d une douzaine de structures

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

(51) Int Cl.: H04L 12/28 (2006.01) H04Q 7/32 (2006.01)

(51) Int Cl.: H04L 12/28 (2006.01) H04Q 7/32 (2006.01) (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 971 081 A1 (43) Date de publication: 17.09.2008 Bulletin 2008/38 (51) Int Cl.: H04L 12/28 (2006.01) H04Q 7/32 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 08102245.1 (22)

Plus en détail

Lignes de transfert d Energie Electrique

Lignes de transfert d Energie Electrique Crcérso e oéso es ges - urée - G Cerc Lges e rsfer Eerge Eecrque 8 Moéso ue ge oopsée e ue ge rpsée Moéso ue ge oopsée c r g r c g Cu e, e, pour f ps rop gr so équo e Mwe Doc r c g Crcérso e oéso es ges

Plus en détail

Richard Lagrange Directeur du Centre national des arts plastiques

Richard Lagrange Directeur du Centre national des arts plastiques -è é. é é, é ôé É é é.,, é é é é.,, -ê à é, é é é ç éé. é éé ç œ,, é - É. é 2010. ç é,. é éé é 2012 é é éé éê é. é é é. = // é,. 38. 13/10/11, 24/11/11 î è é ç, é é., é é é à î é à î, é à è. é à,, ç, -à-.,.,

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés...7

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés...7 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1 PARTIE 1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés....7 Chapitre 1. L impératif de sécurité informatique....11 Sec tion 1. La néces saire

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MRCHE PLIC DE ECHNIQE DE L INFORMION E DE L COMMNICION ICOM PEZEN-GDE - v F M Pl 27 v Pz P 112 34120 NEZIGNN L EVÊQE : 04 67 98 58 05 MRCHE DE MIE EN ERVICE DE REE N, OIP, CCE INERNE C Cl q Plè M q l è

Plus en détail

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. 3 : Régulation UE et nationale

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. 3 : Régulation UE et nationale MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE 3 : Régulation UE et nationale AVRIL 2010 3 : Régulation UE et nationale Premier ministre Ministère de l espace rural et de l aménagement du territoire

Plus en détail

FIXATIONS NORMALISEES

FIXATIONS NORMALISEES FIXATIONS NORMALISEES pour vérins types PEC conformes ISO 21287 Série 434 FIXATIONS NORMALISEES ISO 21287 - ISO 15552 - A Applications service Pattes d'équerre sur extrémité (2) MS1 Patte d'équerre haute

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de l entreprise Elivia Villers Bocage

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de l entreprise Elivia Villers Bocage Bilan des émissions de gaz à effet de serre de l entreprise Elivia Villers Bocage 1/9 2/9 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : ELIVIA VILLERS BOCAGE Code NAF : 1011Z Code SIREN

Plus en détail

du Centre-du-Québec, de Lonaudière et de lo Mouricie

du Centre-du-Québec, de Lonaudière et de lo Mouricie du Centre-du-Québec, de Lonudière et de lo Mouricie Qu'est-cE eue ACCÉDER AUX SERVICES AUX USAGERS Accéder vi le portil du Réseu BlBLlO CQLM www m bi bl iotheq u ec/cq I m Le NIP BIBLIO est un numéro

Plus en détail

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e Aménager Développer Anticiper Yann Arthus-Bertrand / Altitude. , u n a c t e u r m a j e u r d e l aménagement Le g r o u p e SOFIREL, f o rt d e la réalisation

Plus en détail

ou 8 à vélo Métro Maison M-M OUchy Plus d info sur www.liguesdelasante.ch

ou 8 à vélo Métro Maison M-M OUchy Plus d info sur www.liguesdelasante.ch t Métr M p J c ll n n trl Cn bèr - Lnn-fl t Lnn-gr. l. Pc Bllr JrlS R n nc DélcS Cr p. L Hr 12. D l. 'O 15 p él Pc/ptr Mtc. 1 ll é Mé lelé 12 Mé Olmpq 9 OUc Q 30 mt pr jr Ptt grn, l t rcmmné prtqr cq jr

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Du côté de la Recherche > Managemen t de projet : p1 L intégration des systèmes de management Qualité -Sécurité- Environnement : résultats d une étude empirique au Maroc Le co ntex te d es p roj et s a

Plus en détail

L'HABITAT ADAPTÉ, UNE NOUVELLE SOLIDARITÉ CAHIER DES CHARGES DE L HABITAT ADAPTÉ

L'HABITAT ADAPTÉ, UNE NOUVELLE SOLIDARITÉ CAHIER DES CHARGES DE L HABITAT ADAPTÉ 'HABITAT ADAPTÉ, UNE NOUVEE SOIDARITÉ V I V R E C H E Z S O I CAHIER DES CHARGES DE HABITAT ADAPTÉ OGEMENT d ENVIRONNEMENT INSERTION HABITAT DEVEOPPEMENT DURABE MENT HABITAT JEU PROTECTION ADAPTÉ, UNE

Plus en détail

PARIS NANTES DECEMBRE 2008 REUSSIR SA CERTIFICATION ISO/ IEC 20000-1:2005. 28 rue Vignon 75009 PARIS Tél : +33 (0) 1 40 06 90 91

PARIS NANTES DECEMBRE 2008 REUSSIR SA CERTIFICATION ISO/ IEC 20000-1:2005. 28 rue Vignon 75009 PARIS Tél : +33 (0) 1 40 06 90 91 PARIS 28 rue Vignon 75009 PARIS Tél : +33 (0) 1 40 06 90 91 REUSSIR SA CERTIFICATION ISO/ IEC 20000-1:2005 NANTES Rue Sacco et Vanzetti 44805 ST HERBLAIN Tél : +33 (0)2 40 92 09 72 DECEMBRE 2008 Société

Plus en détail

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm)

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm) HRB HFB 1 CODIFICATION ALESAGE mm 32 40 50 63 80 100 125 160 TIGE mm 16 22 22 28 28 36 36 45 45 56 56 70 70 90 90 110 SERIE HR CNOMO 160 bar - à tirants HF CNOMO 160 bar - à contre brides INDICE B Indice

Plus en détail

prérequis 1. ÉLÉMENTS USUELS DE LA CHIMIE ORGANIQUE

prérequis 1. ÉLÉMENTS USUELS DE LA CHIMIE ORGANIQUE chapitre i prérequis 1. ÉLÉMENTS USUELS DE LA CHIMIE ORGANIQUE La chimie organique a pour objet l'étude des composés du carbone. Restreinte à l'origine aux composés du carbone que l'on pouvait extraire

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

Inscription en ligne FQSC. Guide d utilisation

Inscription en ligne FQSC. Guide d utilisation Inscription en ligne FQSC Guide d utilisation Ce Guide est rédigé comme aide-mémoire pour l achat de votre licence sur le site internet de la FQSC. Dans un prem ier temps, vous devrez vous rendre sur le

Plus en détail

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Mercredi 5 novembre 2014 Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Hervé PETTON, Directeur Territorial 35 ans d expérience professionnelle en collectivités

Plus en détail

! ; "#$# #% ; # $ - " ##! 3 3 # ' $ 3 @ @ # &! # @ E @ E $ 3 @ L 8 " $ 3 3 @ L * $ 3 3

! ; #$# #% ; # $ -  ##! 3 3 # ' $ 3 @ @ # &! # @ E @ E $ 3 @ L 8  $ 3 3 @ L * $ 3 3 # $ % & '( ; @ #$##% ; #$& # E ' ( ) ; ( * + ), (' ; ) * +, ( $ # 3 3 @@ @ ) *. + # / / 3 @ 01 * # / + ' 3 E ) 2 # / + ( 3 3 3 H 1 * # # $ ## 3 3 3 * # #. # 3 3 0) * # E + # + 3 ( ( ; $ ) ( * + ; ; )

Plus en détail

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie VARIABLES ALÉATOIRES déo oco de réro vrble léore dscrèe moyee - vrce - écr ye esérce mhémque vrble léore coue oco d ue vrble léore : rsormo combso lére de vrbles léores Déo E : eérece léore S : esce échllol

Plus en détail

!"#$% & ' $% & &(' $% & %# %& &

!#$% & ' $% & &(' $% & %# %& & DEA Communication et Coopération dans les systèmes à agents 1!"$% & ' $% & &(' $% & % %& & 2 & )&(***& *+,$ & * & % * -& *+.$ & * & ($& /'!"$ Créateur EV Le créateur d entreprise virtuelle identifie les

Plus en détail

Réalisé par Montauban Festivités en association avec

Réalisé par Montauban Festivités en association avec 26 ÈM ÉDITIN Rl Mb Fv v BM Mb 1 v l', 82 Mb - 5.63.63.63.63 www.b-b.bw.f 2 5 IR M M.7 l P b M 9 M l T&G l M L l D C P 13 L 9 & l L f 1 l R l'l L C 4 13. 5 21.15 L 1 1 V.16 2 1. 17 3 1 h D C 4. 19 P L -P

Plus en détail

Saint-Etienne Metropole - Le cycle des dechets

Saint-Etienne Metropole - Le cycle des dechets SEM Px D?h C-1209-3767:M pg 1 6/05/10 11:59 Pg 1 p, 220 000 h g p hg 133 000 u gè, g pp pu p g S-E Mp v p qup pu h 380 000 h vv u 43 u u u gg M S R Jz Dg S M S Jph pl F S Ch Jz Vfuy TARTARAS G Chg Rv G

Plus en détail

BILAN - ACTIF PLASTIRISQ - 92400 COURBEVOIE SIRET 50062021600019. Période N du 01/01/2014 au 31/12/2014 Période N-1 du 01/01/2013 au 31/12/2013

BILAN - ACTIF PLASTIRISQ - 92400 COURBEVOIE SIRET 50062021600019. Période N du 01/01/2014 au 31/12/2014 Période N-1 du 01/01/2013 au 31/12/2013 BILAN - ACTIF Exercice N Exercice N - 1 Brut Amortissements, provisions Net Net Capital souscrit non appelé (I) AA Frais d'établissement AB AC ACTIF CIRCULANT ACTIF IMMOBILISÉ DIVERS CRÉANCES STOCKS IMMOBILISATIONS

Plus en détail

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées»

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» 30/04/10 Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» Arrêté du 23 octobre 2009 portant homologation de la décision n 2009 DC 0150 du 16/07/09 de l ASN définissant les critères techniques

Plus en détail

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo]

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo] Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. J entends [va] J entends [vo] J entends [vi] J entends [vu] J entends [von] Je n entends pas [v] Le son [v] Ecris O (oui) si tu entends le

Plus en détail

COMPLÉMENTAIRE DÉCLARATION COMPLÉMENTAIRE REVENUS 2013. 1 ı SALAIRES, GAINS DE LEVÉE D OPTIONS. 2 ı REVENUS DES VALEURS ET CAPITAUX MOBILIERS

COMPLÉMENTAIRE DÉCLARATION COMPLÉMENTAIRE REVENUS 2013. 1 ı SALAIRES, GAINS DE LEVÉE D OPTIONS. 2 ı REVENUS DES VALEURS ET CAPITAUX MOBILIERS 2042 C N 11222 * 16 13 DÉCLARATION COMPLÉMENTAIRE REVENUS 2013 COMPLÉMENTAIRE Nom Prénom Adresse DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 1 ı SALAIRES, GAINS DE LEVÉE D OPTIONS Gains de levée d options

Plus en détail

Le marketing de projet en situation Business to Business : Etudes de cas et proposition d un modèle dynamique d évaluation et de suivi

Le marketing de projet en situation Business to Business : Etudes de cas et proposition d un modèle dynamique d évaluation et de suivi Le marketing de projet en situation Business to Business : Etudes de cas et proposition d un modèle dynamique d évaluation et de suivi Laurence Lecoeuvre To cite this version: Laurence Lecoeuvre. Le marketing

Plus en détail

Niveau quatrième : Confort et domotique

Niveau quatrième : Confort et domotique Niv iè : Cofo dooi L L yè d d ff P 2 L io iv P 3 P d'gi li ff P 4 Co i? P 5 Coiio d' yè P 6 Ex d' yè P 7 15 Pocd d ff P 16 21 Él d ff P 22 L viio bio P 23 Viio logi L io iv Q'-c ' io iv? l'ogiio d io ol

Plus en détail

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes!

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes! Lyon City Card 1 jour 2 jours 3 jours Ta xis et M inibus - Tarifs forfaitaires Jour : 7h - 19h Nuit : 19h - 7h Lyon/ Villeurbanne - Aéroport St Exupéry 59 81 Lyon 5ème et 9ème excentrés - Aéroport St Exupéry

Plus en détail

RAPPEL SUR LA REGLEMENTATION F-GAS CONCERNANT LES FLUIDES FRIGORIGENES

RAPPEL SUR LA REGLEMENTATION F-GAS CONCERNANT LES FLUIDES FRIGORIGENES CU IS B U I NE AN S DE RI E S CL IM AT IS AT IO N IO N ÉR AT IG RÉ FR ETS TERRADE RAPPEL SUR LA REGLEMENTATION FGAS CONCERNANT LES FLUIDES FRIGORIGENES Vous êtes détenteur d un équipement frigorifique

Plus en détail

SERIE DE TRAVAUX DIRIGES 1 (EXERCICES D ELECTROSTATIQUE)

SERIE DE TRAVAUX DIRIGES 1 (EXERCICES D ELECTROSTATIQUE) TD Electosttique ETL7 UNIVERSITE DJILLALI LIABES FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEENT ELECTROTECHNIUE SERIE DE TRAVAU DIRIGES 1 (EERCICES D ELECTROSTATIUE) EERCICE 1 Tois chges sont plcées ux

Plus en détail

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Fautes fréquentes. Ann Bertels en taalgroep Frans. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Fautes fréquentes. Ann Bertels en taalgroep Frans. Katholieke Universiteit Leuven IL Ic I oo L A B op Khok U L 30/01/02 C op mo xpo po o pobèm, m o è mpo. 1. G c pc o m xmp ph op homm m pph p po pobèm pomm yèm b x combo coc w o mho p yhè co / 2. Ic - ç jc b b >< coc - cocè p p om om

Plus en détail

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena La vente : votre nouvelle compétence Viroune Pholsena Conseillère éditoriale : Michelle Fayet La méthode PACTERA est une méthode déposée. Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070567-2 Introduction Vendre son

Plus en détail

Hilcona SA TOUT SUR LA SOCIÉTÉ. 29.08.14 Hilcona SA Bendererstr. 21 9494 Schaan Principauté du Liechtenstein 1

Hilcona SA TOUT SUR LA SOCIÉTÉ. 29.08.14 Hilcona SA Bendererstr. 21 9494 Schaan Principauté du Liechtenstein 1 Hilcona SA TOUT SUR LA SOCIÉTÉ 29.08.14 Hilcona SA Bendererstr. 21 9494 Schaan Principauté du Liechtenstein 1 Historique de la société 1935 Création de la société Scana Konservenfabrik AG à Schaan par

Plus en détail

DETECTEUR D OUVERTURE

DETECTEUR D OUVERTURE N O T I C E D I N S T A L L A T I O N DETECTEUR D OUVERTURE T D O 1 0 / T D O 1 1 / T D O 2 0 / T D V 1 0 ZI. PAH IN CONC ERT O 19, Bd de l I ndus trie 31170 TOU RNEFEU ILLE Tél : 0 5 61 1 6 20 4 0 Fax

Plus en détail

Finances de Nouvelle Donne - Situation au 31 août 2015

Finances de Nouvelle Donne - Situation au 31 août 2015 Finances de Nouvelle Donne - Situation au 31 août 2015 Document réalisé grâce au concours actif et bénévole de Nathalie Cayet, Anne Lefèvre, Benjamin Grimont et Yves Soret Les recettes 2015 Solde des comptes

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

Ecriture de pages Web Le langage HTML Karam Mustapha Karam.mustapha@lsis.org

Ecriture de pages Web Le langage HTML Karam Mustapha Karam.mustapha@lsis.org Ecriture de pages Web Le langage HTML Karam Mustapha Karam.mustapha@lsis.org Comment fonctionne le Web? C'est un mécanisme client-serveur. Le client demande un fichier, le serveur lui donne tel qu'il est

Plus en détail

Les 2 roues motorisés (2RM) Quelques résultats issus de l enquête nationale transports et déplacements de 2008 (ENTD)

Les 2 roues motorisés (2RM) Quelques résultats issus de l enquête nationale transports et déplacements de 2008 (ENTD) Journée Concertation 2 RM Paris 16 nov. 2010 Les 2 roues motorisés (2RM) Quelques résultats issus de l enquête nationale transports et déplacements de 2008 (ENTD) CGDD SOeS Marina Robin / Philippe Roussel

Plus en détail

huguesleclair@yahoo.ca - copyright SACEM Allant q = 63 SOPRANO ALTO TENOR BARYTON BASSE Bar. Que tout le long mes pas me por - tent

huguesleclair@yahoo.ca - copyright SACEM Allant q = 63 SOPRANO ALTO TENOR BARYTON BASSE Bar. Que tout le long mes pas me por - tent Poè Navajo SOPRANO ALTO TENOR BARYTON BASSE Alnt q = 6 à mémoire de JeanPaul Rioelle s as or s as or tout le long s as or Hugues Lecir 4 s as or t(ent)à cha re tour des sai sons Pour Pour re re 7 vien

Plus en détail

T I E D D E S O M R E

T I E D D E S O M R E É V B BÉÉZ É V V Q J G G JQ G ) ( éq bl (cc É ll lè f l f ch q c 4 9 % ch f l l b l) é é l c è é é b c b f fç ch l bl âg ff y 1 2 é è é q - ch l l 55 yé l é cqé âg l g f é é l g é éc c é q 4 c 6 j h l

Plus en détail