Livret d, accueil. des nouveaux personnels ENSEIGNANTS PERSONNELS ATSS ASSISTANTS SIS D ÉDUCATION CONTRATS AIDÉS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Livret d, accueil. des nouveaux personnels 2014-15 ENSEIGNANTS PERSONNELS ATSS ASSISTANTS SIS D ÉDUCATION CONTRATS AIDÉS"

Transcription

1 Livret d, accueil des nouveaux personnels ENSEIGNANTS ASSISTANTS SIS D ÉDUCATION PERSONNELS ATSS CONTRATS AIDÉS PERSONNELS D ÉDUCATION CONSEILLERS EN FORMATION CONTINUE PERSONNELS D ORIENTATION PERSONNELS D ENCADREMENT

2 - Photo Jean-Pierre Salle. Document non contractuel. p Bien plus qu une mutuelle ma référence solidaire Choisissez l offre MGEN qui va avec votre vie Maladie, hospitalisation, optique, dentaire, arrêt de travail, invalidité : votre vie et vos besoins peuvent évoluer. Pourquoi, dès lors, votre protection santé et prévoyance n évoluerait-elle pas en fonction de votre préférence? Pour accompagner chaque moment de votre carrière et de votre vie, MGEN propose des offres adaptées qui couvrent efficacement vos frais de santé et de prévoyance en même temps. Vous aussi, comme plus de 3 millions de personnes, faites de la référence solidaire MGEN votre préférence. Mutuelle Santé I Prévoyance I Autonomie I Retraite mgen.fr MGEN, Mutuelle Générale de l Education nationale, n , MGEN Vie, n , MGEN Filia, n , mutuelles soumises aux dispositions du livre II du code de la Mutualité - MGEN Action sanitaire et sociale, n , MGEN Centres de santé, n , mutuelles soumises aux dispositions du livre III du code de la Mutualité.

3 Bienvenue dans l académie de Rennes Madame, Monsieur, Votre parcours professionnel au ministère de l Éducation nationale vous conduit à exercer dans l académie de Rennes lors de cette rentrée Je tiens personnellement à vous féliciter de ce choix, à vous souhaiter la bienvenue et à souligner l importance que je place dans votre future action pour la progression que nous attendons tous de l action éducative à laquelle chacun d entre nous contribue. Certains d entre vous arrivent dans cette académie par le biais des procédures de mutation. Je leur souhaite particulièrement de prendre toute leur place dans un projet qui place la qualité du parcours scolaire au cœur de l ambition académique. J ai une pensée toute particulière pour les fonctionnaires stagiaires qui sont les symboles d une génération d enseignantes et d enseignants qui renoueront fortement avec des compétences de professionnalisation et d entrée facilitées dans la carrière. C est toute l ambition de l école supérieure du professorat de l éducation (ESPE) de Bretagne qui s est mise en place à la rentrée 2013 que de pouvoir faciliter leur installation dans le métier d enseignant. Certains d entre vous se destinent à d autres métiers que celui d enseignant. Qu ils relèvent de la direction ou de la gestion des établissements et des services d appui, je veux également leur dire ici combien le métier qu ils vont exercer est central pour le bon fonctionnement du système éducatif en Bretagne. e service public de l éducation est fort de ses valeurs et er de contribuer à révéler les talents de nos jeunes. Il contribue dans cette académie à porter leur ambition scolaire et à les accompagner ef cacement dans leur réussite éducative. travers votre action dans cette belle académie de Rennes, vous allez apporter votre contribution dans la lignée des générations d enseignants et des personnels administratifs qui vous ont précédés et favoriser l entretien de la réussite de tous les élèves, tout au long de leur parcours. Je souhaite à chacune et chacun d entre vous une installation heureuse dans vos fonctions pour vous permettre de donner la pleine mesure de vos propres talents. Michel Quéré Recteur de l'académie de Rennes, Chancelier des universités de Bretagne Sommaire notre académie les caractéristiques de l'académie p 2 l organisation de l académie p 4 à 5 l organisation de l école p 6 l établissement scolaire p 7 l organisation du collège et du lycée p 8, 9 votre carrière les droits, devoirs et obligations des fonctionnaires p 11 la formation p 12, 13 informatique et numérique p 14, 15 la prise de fonction p 16 l évolution professionnelle p 17 vos missions et conditions d exercice les personnels IATSS p 18, 19 les enseignants p 20 à 24 les personnels d encadrement p 25, 26 les personnels d orientation p 27 les conseillers en formation continue p 27 les personnels d éducation p 28 les assistants d éducation p 28, 29 les contrats aidés p 30 votre rémunération p 31 à 33 pour vous aider adresses utiles p 34 lexique des sigles p 36 1/livret d, accueil des nouveaux personnels / juillet 14

4 les caractéristiques de l académie 2,5 milliards d'euros de budget élèves étudiants salariés enseignants du secteur public (1 er et 2 nd degrés, ens. sup. et IUFM, enseignants stagiaires) enseignants du secteur privé (1 er et 2 nd degrés) ATSS (personnels administratifs, techniques, de santé et sociaux) DIEO (personnels de direction, d'inspection, d'éducation et d'orientation) ITRF (ingénieurs et techniciens de recherche et de formation) 174 personnels de bibliothèque Données régulièrement mises à jour sur rubrique L'académie Les chiffres clés 1 er degré Sous contrat nd degré Hors enseignement supérieur en lycée élèves du 1er et du 2nd degré public et privé (hors BTS, CPGE, DCG et DSAA) 2 - étudiants (y.c. BTS, CPGE, DCG et DSAA, hors apprentissage) en salariés au 31/01/2012 (source DEPP) Une e cacité certaine L académie de Rennes cumule tous les indicateurs de réussite de la 6 e au baccalauréat (évaluation et résultats aux examens). Diplôme national du brevet 2013 Côtes d Armor 88,0 % Finistère 89,4 % Ille-et-Vilaine 90,8 % Morbihan 90,2 % Académie de Rennes 89,8 % y compris séries agricoles. (public : 1 608) Un contexte qui évolue En septembre 2012, le nombre d'élèves dans le 1 er degré public et privé s'élevait à Ils seront en septembre Dans le 2nd degré (hors enseignement supérieur en lycée), les effectifs passeraient de en 2012 à en En , le secteur privé sous contrat représentait 38,5 % des élèves scolarisés dans le 1 er degré (15% au niveau national) et 42 % dans le 2nd degré (environ 20% au niveau national). écoles élèves maternelles (public : ) (public : 1 593) élémentaires (public : ) Total établissements collèges 388 (public : ) Des atouts Une forte demande sociale de scolarisation. Les taux de scolarisation des ans (89,5%) et des ans (36,4%) sont supérieurs aux moyennes nationales (respectivement 83,3 % et 32,8%). Baccalauréat professionnel technologique et général 2013 bac techno bac général bac pro* Côtes-d Armor 88,9 % 93,4 % Production Finistère 88,9 % 95,9 % 82,2 % Ille-et-Vilaine 91,1 % 94,5 % Services Morbihan 92,8 % 95 % 86,8 % Académie de Rennes 90,5% 94,8 % 84,4% enseignants au 31/01/ (public : ) Niveau de formation élèves 1 er cycle (public : 212) (collège - segpa et DP6) (public : ) lycées et lycées nd cycle polyvalents (public : 60) général et technologique (public : ) lycées 57 2 nd cycle (public : 38) professionnels professionnel (public : ) EREA 5 EREA 496 Total 572 Total (public : 315) (public : ) *résultats provisoires et partiels hors séries agricoles. enseignants au 31/01/ (public : ) 2/livret d, accueil des nouveaux personnels / juillet 14

5 30 académies en France L académie est une circonscription administrative propre à l Éducation nationale. Napoléon I er a divisé l Université impériale en circonscriptions appelées académies. l origine, on en comptait vingt neuf, leurs chefs-lieux étant les villes sièges des cours d appel. Chacune des trente circonscriptions académiques est dirigée par un recteur, nommé par le président de la République, par décret pris en conseil des ministres. Pour remplir sa mission, le recteur s appuie sur des délégués et conseillers techniques et des services administratifs qui constituent le rectorat. Ces derniers sont placés sous la responsabilité du secrétaire général de l académie. Leur organisation peut varier d une académie à une autre (cf p. 5). Les bassins d'animation de la politique éducative L académie est divisée en 12 bassins d animation de la politique éducative, les BAPE, dont les limites correspondent à celles des pays. Le bassin, dont le responsable est un inspecteur d'académie directeur académique des services de l'education nationale (IA-DASEN), est un espace qui permet un travail coopératif d analyse et d animation. Chaque bassin est animé par un comité de pilotage auquel peut participer l inspecteur-référent, chargé de porter la politique de l académie, de coordonner la formation des professeurs en liaison avec le service académique de la formation (SAFOR) et d accompagner les établissements. Ce comité de pilotage s appuie sur un réseau de personnes ressources (en ligne : www. toutatice.fr --> "la vie des BAPE"). Les priorités académiques Ces priorités prennent appui du projet académique 2011/2015 et du contrat d objectifs 2014/ élément structurant : la continuité et la qualité du parcours scolaire des élèves La mise en place du parcours vise à assurer à chaque élève accueilli au sein du système éducatif l accès à un ensemble de connaissances et de compétences, gage d une quali cation et, à terme, d une insertion sociale réussie. Une attention particulière est portée aux acquis fondamentaux, aux conditions permettant la construction des compétences tout au long de la scolarité (bien-être, image de soi, motivation, curiosité, ouverture d esprit, créativité), ainsi qu à l accompagnement des élèves à besoins particuliers. La concrétisation de cette ambition repose sur l implication et le professionnalisme de l ensemble des personnels de l académie. 3 priorités : sécuriser, consolider et conforter École primaire - collège Sécuriser la qualité des parcours tout au long de la scolarité obligatoire des élèves Conduire le plus grand nombre de jeunes à aborder avec succès les années collège repose sur la maîtrise des apprentissages fondamentaux dès le 1er degré. Cet objectif induit une école inclusive qui encourage la persévérance scolaire, une «lutte» contre les disparités territoriales et les déterminismes sociaux encore trop présents dans l académie. Lycée Consolider la continuité des parcours dans les «années lycées» Cette consolidation passe par une évolution de la carte des formations adaptée aux besoins et aux territoires, un accompagnement des élèves les plus fragiles, ainsi que l encouragement de la dynamique de réussite scolaire. Lycée enseignement supérieur Conforter l ambition scolaire pour l enseignement supérieur en af rmant les cohérences de parcours bac-3/bac+3 Renforcer l ambition scolaire passe par une ouverture ou une adaptation de l offre proposée aux bacheliers de la voie générale, professionnelle ou technologique ainsi que par un service d orientation approprié. bape de Brest 29 bape de Quimper Quimper Direction des services départementaux de l'education nationale du Finistère Les 12 BAPE de l'académie de Rennes bape de Carhaix - Morlaix bape de Guingamp Lannion bape de Lorient Quimperlé 22 bape de Pontivy Loudéac 56 Vannes Direction des services départementaux de l'education nationale du Morbihan Direction des services départementaux de l'education nationale des Côtes d Armor St-Brieuc de St Brieuc bape de Auray Ploërmel bape de Combourg Dinan Saint- Malo bape de Rennes bape de Bain de Bretagne Redon Direction des services départementaux de l'education nationale d Ille-et-Vilaine rectorat d académie 35 bape de Fougères Vitré Rennes signification des sigles p. 36 3/livret d, accueil des nouveaux personnels / juillet 14

6 l organisation de l académie Le recteur a compétence pour les trois niveaux d enseignement (primaire, secondaire et supérieur). Nommé en conseil des ministres, représentant du ministre de l Éducation nationale, le recteur doit veiller à l exécution de ses décisions ainsi qu à la mise en œuvre de toutes les dispositions législatives et réglementaires relatives à l enseignement. En retour, il renseigne le ministre sur la situation de son académie. Il est chancelier des universités. ce titre, il assure le contrôle de légalité et accompagne le développement des établissements. Il assure la coordination entre l enseignement supérieur et l enseignement scolaire. Il préside le conseil d administration du CROUS et du CRDP. Le recteur dispose de larges pouvoirs d organisation des moyens administratifs, d enseignement, d éducation et d orientation qui sont délégués à l académie. Chaque année, il arrête la structure pédagogique générale des établissements d'enseignement secondaire (et leur secteur de recrutement) en tenant compte du schéma prévisionnel des formations des collèges et des lycées, arrêté par la région. Il est consulté par les collectivités territoriales et participe à la mise au point des programmes prévisionnels des investissements (arrêtés, pour les collèges, par le département et pour les lycées, par la région), qui dé nissent la localisation des établissements, leur capacité d accueil et le mode d hébergement des élèves. Il répartit entre ceux-ci les moyens d enseignement, des crédits d équipement pour des opérations liées à des rénovations ou à des innovations pédagogiques, en n les crédits d actions pédagogiques. Il contrôle les conditions dans lesquelles sont utilisées les ressources attribuées aux établissements. Il gère les carrières de certaines catégories d'enseignants et de personnels administratifs, ouvriers et de service de l'académie. Il note chaque année tous les personnels affectés dans son académie et a le pouvoir de les inspecter. Il est ordonnateur secondaire délégué pour la quasi totalité des dépenses imputables au budget de l Éducation nationale (traitements et salaires, bourses, subventions). Il organise la plupart des examens et concours, choisit les épreuves, nomme les jurys, vise les diplômes nationaux. Il a l initiative des actions de formation continue des personnels. Il en assure l'organisation et la coordination avec la formation initiale. Il préside les nombreuses commissions administratives paritaires académiques et nationales (CAPA, CAPN). Le secrétaire général adjoint du recteur administre l'académie et peut aussi assurer l'intérim du recteur en cas d'empêchement de celui-ci. L'IA-DASEN Inspecteur d académie-directeur académique des services de l'éducation nationale. L inspecteur d académie-directeur académique des services de l éducation nationale est l un des adjoints du recteur et son représentant à l'échelon départemental. Il est nommé par décret du Président de la République, sur proposition du ministre chargé de l'éducation nationale. Dans le cadre de l organisation fonctionnelle et territoriale arrêtée par le recteur, l'inspecteur d'académie-directeur académique des services de l éducation nationale : dirige les services départementaux de l éducation nationale du département dans lequel il est nommé et représente le recteur dans ce département participe à la dé nition d'ensemble de la stratégie académique qui met en oeuvre la politique éducative et pédagogique relative aux enseignements primaires et secondaires arrêtée par le ministre chargé de l'éducation met en œuvre, sous l'autorité du recteur, la stratégie académique organisant l action éducatrice dans les écoles, les collèges, les lycées et les établissements d éducation spéciale de son département peut se voir con er, également, la responsabilité de services interdépartementaux mutualisés. L'inspecteur d'académie-directeur académique des services de l'éducation nationale est le délégataire du recteur pour appliquer la stratégie académique et prendre, dans ce cadre, l'ensemble des actes relatifs aux affaires des services placés sous son autorité, se rapportant à la mise en œuvre de la politique éducative relative aux enseignements primaires et secondaires, ainsi qu aux établissements qui les dispensent et aux personnels qui y sont affectés. Il est assisté d'inspecteurs de l'éducation nationale en charge du premier degré (IENA), de l information et de l orientation (IEN-IO), de la scolarité des élèves handicapés et de l enseignement adapté (IENASH) et des enseignements techniques et professionnels (IEN-ET) et pour l'enseignement du premier degré, par les inspecteurs de circonscription. 4/livret d, accueil des nouveaux personnels / juillet 14

7 l organisation des services académiques Conseillers du recteur Délégués académiques Pédagogie Enseignements techniques et relations avec les entreprises - MGI - Formation continue des adultes Enseignement supérieur Orientation Égalité filles garçons TICE Sécurité des systèmes d information Formation des personnels d encadrement Formation des personnels enseignants Relations européennes, internationales et coopération Education artistique et culturelle Vie lycéenne Sécurité en milieu scolaire Médecin conseiller technique Infirmière conseiller technique Conseillère technique de service social ASH académique Missions transversales Pilotage, performance, prospective et contrôle de gestion Bureau du budget académique Coordination paye Cellule carrière et mobilité Hygiène et sécurité Politique de la ville - Programmes européens Presse-Communication Recteur de l académie de Rennes Chancelier des universités Secrétaire général adjoint Directeur des ressources humaines Directrice de cabinet Cheffe de cabinet Secrétaire général Secrétaire générale adjointe Côtes d Armor Finistère Inspecteurs d académie Directeurs académiques des services de l Éducation nationale Ille-et-Vilaine Morbihan Corps d inspection Inspection pédagogique régionale Doyen des IA-IPR Conseiller du recteur Bureau académique des achats et des engagements de crédits Bureau du budget académique Inspection de l'éducation nationale, enseignement technique Doyen des IEN-ET Enseignement supérieur Chancellerie des universités Service des constructions Délégué régional à la recherche et à la technologie Bureau académique de la comptabilité SE3P service études, prospective, pilotage et performance Médiateur académique PERSONNELS ÉLÈVES ET ÉTABLISSEMENTS SERVICES COMMUNS DPE division des personnels enseignants SAFOR service académique de la formation des personnels DIPATE division des personnels administratifs, techniques et d'encadrement DOS division de l'organisation scolaire DEXACO division des examens et concours DEAE division des établissements et de l'action éducative SERIA service informatique académique DAGE division des affaires générales DPEP division des personnels des établissements privés 1 er et 2 nd degré BDR bureau des retraites SAIO service académique d'information et d'orientation SAEP Service académique des examens professionnels CEVS Cellule établissements et vie scolaire SAFD Service académique des frais de déplacement SIA service infirmier académique SMA service médical académique SSA service social académique DAFPIC délégation académique à la formation professionnelle initiale et continue DAAC délégation académique à l'éducation artistique et culturelle DAREIC délégation académique aux relations européennes et internationales et à la coopération SAB Service académique des bourses Annuaires complets en ligne sur le site --> Mon bureau Contacts utiles P 34 5/livret d, accueil des nouveaux personnels / juillet 14

8 l organisation de l école Textes of ciels décret du 6 septembre 1990 règlement type départemental des écoles maternelles et élémentaires Le conseil d école Il est composé du directeur d école, président, de deux élus, le maire ou son représentant et d'un conseiller municipal, des maîtres de l école et d un maître du réseau d aides, de représentants élus des parents d élèves, du délégué départemental de l éducation nationale (DDEN). L inspecteur de la circonscription assiste de droit aux réunions. Il vote le règlement intérieur de l école, établit le projet d'organisation de la semaine scolaire, adopte le projet d école à l élaboration duquel il est associé, est consulté sur l utilisation des locaux scolaires en dehors des heures d ouverture, donne son accord pour l organisation d activités complémentaires éducatives, sportives et culturelles, donne son avis et présente toute suggestion sur le fonctionnement et la vie de l école. Il est informé sur les principes de choix des manuels et matériels pédagogiques, l organisation des aides spécialisées, la réalisation du projet d école, les suites données à ses avis et les modalités des rencontres parents-maîtres. Le conseil des maîtres Il est présidé par le directeur d école, composé des maîtres de l école, dont les remplaçants qui y exercent au moment des réunions, ainsi que des membres du réseau d aides spécialisées. Il donne son avis sur l organisation du service et peut donner des avis sur tout problème concernant la vie de l école. Il constitue, pour chaque cycle, un conseil des maîtres de cycle. Le conseil des maîtres de cycle Il est constitué du directeur d école, des maîtres de chaque classe intégrée dans le cycle, des membres du réseau d aides spécialisées. Il élabore le projet pédagogique du cycle, en cohérence avec le projet d école, veille à sa mise en œuvre et en assure l évaluation. Il fait le point sur la progression des élèves et formule des propositions sur la poursuite de la scolarité au terme de chaque année scolaire. La discipline En cas de dif cultés graves de comportement, le cas de l élève est examiné par l équipe éducative (directeur, maîtres, membre du réseau d aide, médecin scolaire et parents concernés). Si aucune amélioration n apparaît possible à l issue d une période probatoire d un mois, l inspecteur de l Éducation nationale du permier degré (IEN) peut, sur proposition du directeur et après avis du conseil d école, décider un changement d école. Le RASED Dans le cadre de l'amélioration des conditions de réussite scolaire pour tous les élèves, l inspecteur chargé de circonscription du premier degré est responsable de l organisation des interventions du réseau d aides spécialisées aux élèves en dif culté (RASED) implanté dans sa circonscription ; le RASED, composé de psychologues scolaires et d enseignants spécialisés en rééducation et en aide pédagogique (titulaires du CAPASH - ex CAPSAIS), intervient en appui des enseignants des écoles de la circonscription pour aider les élèves dont les dif cultés d apprentissage ont été diagnostiquées. L implantation, la composition et les priorités d intervention des RASED sont xées par l'ia-dasen. L'IEN L inspecteur chargé d une circonscription du premier degré* exerce, sous l autorité de l'ia-dasen, une double mission : Veiller à la mise en œuvre dans la circonscription de la politique éducative notamment par l inspection des personnels des écoles publiques et privées sous contrat, le contrôle du respect des programmes, l animation et la formation des personnels, l élaboration et le suivi du projet de circonscription, appuyé sur le projet académique. Assurer le suivi des relations avec les collectivités territoriales et les partenaires de l école, notamment lors de la préparation des rentrées scolaires et des décisions d ouvertures ou de fermetures de classes ; contrôler le fonctionnement des écoles sur les plans pédagogique, réglementaire et matériel. Depuis 2009, chacun des quatre départements bretons dispose d'un IEN plus particulièrement chargé du préélémentaire. Le conseiller pédagogique L inspecteur béné cie, pour l assister dans ses t ches, de la collaboration de conseillers pédagogiques, enseignants du premier degré possédant le diplôme de maîtres formateurs. L action des conseillers pédagogiques s inscrit dans le programme de circonscription, elle porte essentiellement sur l assistance et le suivi des enseignants, surtout lors des deux premières années d exercice, sur l animation pédagogique, l aide aux projets d école et sur la formation continue. Il existe six catégories de conseillers auprès de l'ien : le conseiller pédagogique généraliste, le conseiller pédagogique pour l'éducation physique et sportive, pour l'éducation musicale, pour les arts plastiques, pour les langues et cultures régionales, pour les technologies et ressources éducatives. Les conseillers péda go giques peuvent être géné ra listes ou spécialisés. Alors que les conseillers géné ra listes ne tra vaillent que dans une seule cir cons crip tion (CPC), les conseillers pédagogiques spécialisés interviennent au niveau départemental (CPD). * Les circonscriptions du premier degré sont des entités administratives regroupant un certain nombre d écoles élémentaires et préélémentaires publiques et privées sous la responsabilité d un inspecteur ; l étendue et le siège de la circonscription sont xés par l'ia-dasen en lien logique avec les collèges de secteur. contact Inspecteur de circonscription Directeur d'école 6/livret d, accueil des nouveaux personnels / juillet 14

9 l établissement scolaire son organisation Les personnels de direction, l équipe pédagogique, les personnels de gestion et de maintenance, l équipe vie scolaire constituent une communauté dans laquelle chacun a un rôle éducatif à jouer. L équipe de direction est constituée par le chef d établissement (le proviseur en lycée et lycée professionnel - le principal en collège - le directeur en EREA) et leurs adjoints et le cas échéant le directeur de SEGPA. L équipe de direction conduit la politique pédagogique et assume les responsabilités administratives et nancières de l établissement. signification des sigles p. 36 Équipe de direction Chef d établissement Adjoint Adjoint-gestionnaire Directeur SEGPA Secrétariat Gestion Vie Pédagogie maintenance de l élève Enseignants Agent comptable CPE Documentalistes Adjoint-gestionnaire Assistants Chefs de travaux Agents territoriaux d éducation Médecin In rmière CO-Psychologues Assistante sociale Maison des lycéens Associations sportives Référent culture* (lycées) clubs *Dans chaque lycée, un référent culture est désigné par le chef d'établissement pour impulser la politique artistique et culturelle et favoriser les liens avec les partenaires culturels. ses relations extérieures L établissement scolaire est ouvert sur son environnement. Il développe de nombreuses relations et de multiples partenariats avec les organisations, institutions, collectivités qui forment notre société. Parents Autres établissements, bassin d animation de la politique éducative (BAPE) Services académiques (direction des services départementaux de l éducation nationale, rectorat, inspection pédagogique) Trésorerie générale Centres d'information et d'orientation (CIO) GRETA (formation continue d'adultes) SAFOR (service académique de la formation) Canopé (réseau de création et d'accompagnement pédagogiques) Collectivités territoriales (conseil général, conseil régional, municipalités) Organismes culturels Entreprises Fournisseurs 7/livret d, accueil des nouveaux personnels / juillet 14

10 l organisation du collège et du lycée Le conseil d administration Il est constitué sur la base d une représentation tripartite (1/3 représentant l administration et les élus locaux, 1/3 représentant les personnels, 1/3 représentant les usagers : parents et élèves). Les représentants des personnels, parents et élèves sont élus. Compétences décisionnelles Il xe les principes de mise en œuvre de l autonomie pédagogique et éducative de l établissement (organisation en classes ou groupes, modalités de répartition des élèves, modalités de répartition de la dotation globale horaire (DGH), organisation du temps scolaire, préparation de l orientation, ouverture de l établissement sur l environnement social, culturel et économique, etc). Il adopte le projet d établissement, le contrat d'objectifs, le budget et le compte nancier, le règlement intérieur, les tarifs de vente de produits et de prestations de services réalisés par l établissement. Il donne son accord sur : - le programme d activités des associations fonctionnant dans l établissement, - toute question relative à l accueil et l information des parents, - la passation de conventions ou contrats, - les questions relatives à l hygiène, la santé, la sécurité. Il établit chaque année un rapport sur le fonctionnement pédagogique de l établissement et ses conditions matérielles de fonctionnement. Compétences consultatives Il donne son avis sur : - les créations et suppressions de sections, options, formations complémentaires, - les principes du choix des manuels scolaires, logiciels et outils pédagogiques, - la modi cation des heures d entrée et de sortie. Il peut adopter tous vœux sur les questions intéressant la vie de l établissement. Textes of ciels Art.R à du code de l'éducation La commission permanente Émanation du CA, ses représentants sont élus par les membres du CA par catégorie. Elle examine les questions soumises au CA. Elle est saisie obligatoirement des questions qui relèvent du domaine de l autonomie pédagogique et éducative de l établissement. Elle veille à ce qu il soit procédé à toutes les consultations utiles notamment celles des équipes pédagogiques. Elle peut recevoir délégation du CA pour exercer certaines de ses compétences. Textes of ciels Art R à du code de l'éducation Le conseil pédagogique Il a été institué par la loi du 23 avril 2005 sur l'avenir de l'école (article 38). Il est présidé par le chef d'établissement et réunit au moins un professeur principal par niveau d'enseignement, un professeur par champ disciplinaire, un conseiller principal d'éducation et, éventuellement le chef des travaux. Ses attributions concernent : la coordination des enseignements l'évaluation des activités scolaires la partie pédagogique du projet d'établissement les expérimentations pédagogiques (article 34) Il rend compte de ses travaux au conseil d'administration. Textes of ciels Art R à du code de l'éducation Les conseils d enseignement Ils regroupent tous les professeurs de la même discipline d un établissement et font des propositions pour l enseignement de la discipline sur le plan matériel : - répartition des crédits - proposition d acquisition de matériels - choix des manuels et logiciels. Ils contribuent à l élaboration du plan de formation continue des personnels de l établissement : - analyse des besoins disciplinaires ou de domaines - propositions hiérarchisées d actions de formation à inscrire au plan de formation. contact chef d'établissement Ils sont consultés dans le cadre de la DGH (dotation globale horaire) sur l utilisation des moyens provisoires : heures-postes et heures supplémentaires année mais aussi horaires-élèves. Ils se réunissent au moins une fois par an à l initiative du chef d établissement ou à la demande des professeurs, ou de l IA-IPR. Les équipes pédagogiques Elles sont constituées par classe, cycle ou discipline. Elles ont pour mission de favoriser la concertation entre les enseignants, en particulier en ce qui concerne l élaboration et la mise en œuvre du projet d établissement, la coordination des enseignements et des méthodes d enseignement ; d assurer le suivi et l évaluation des élèves ; d organiser l aide au travail personnel. La commission éducative Elle est composée du chef d établissement qui en est le président, d'au moins un représentant des parents d élèves, d'au moins un enseignant et de toute personne susceptible d éclairer les membres de la commission sur le comportement de l élève. Objectifs : - Aider tous les élèves à mieux appréhender les règles de vie collective en les responsabilisant. - Elaborer des réponses éducatives a n d éviter les exclusions et donc le décrochage scolaire. 8/livret d, accueil des nouveaux personnels / juillet 14

11 - Croiser les regards en associant les parents et l ensemble de la communauté éducative dans l élaboration d une réponse adaptée : mesures de prévention, d accompagnement, mesures alternatives aux sanctions. - Assurer le suivi de l ensemble des mesures de prévention et d accompagnement, de responsabilisation ainsi que des mesures alternatives aux sanctions prises. Textes of ciels BOEN spécial du 25 août 2011 Art R du code de l'éducation Le conseil de discipline Le conseil de discipline est une émanation du conseil d administration : seuls les membres de cette instance peuvent être membres du conseil de discipline. Il comprend le chef d établissement ou son adjoint, l'adjoint-gestionnaire, le CPE, des représentants des personnels, des parents d élèves et des élèves, élus pour chaque catégorie par et parmi leurs représentants titulaires et suppléants au conseil d administration. Il a plénitude de compétences pour prononcer à l'égard des élèves toutes les sanctions, avec ou sans sursis, prévues par le code de l'éducation et gurant au règlement intérieur de l'établissement. Textes of ciels Art R à du code de l'éducation Circulaire n du 27 mai 2014 Les conseils de classe Ils sont présidés par le chef d établissement, et comprennent : - les professeurs de la classe - deux délégués des parents d élèves - deux délégués des élèves de la classe - le conseiller d orientation-psychologue - le conseiller principal d'éducation, CPE (le médecin de santé scolaire, I assistante sociale, I in rmière peuvent être invités à participer). Ils examinent les questions pédagogiques intéressant la vie de la classe et, notamment, les modalités d organisation du travail personnel des élèves. Ils évaluent les résultats scolaires de chaque élève. Ils émettent les propositions d orientation, mais c est le chef d établissement qui prend la décision. Le comité d éducation à la santé et à la citoyenneté Le CESC est présidé par le chef d'établissement. Il réunit, d'une part les personnels sociaux et de santé de l'établissement, et d'autre part des représentants - sur propositions du conseil d'administration - des enseignants, de la vie scolaire, des parents et des élèves. Les représentants de la commune et de la collectivité de rattachement en sont également membres. En fonction des sujets traités, il peut associer à ses travaux toute personne dont il estime l avis utile. Le CESC est un outil au service d une prévention globale. - Il contribue à l éducation à la citoyenneté - Il prépare le plan de prévention de la violence - Il propose des actions pour aider les parents en dif culté et lutter contre l exclusion - Il dé nit un programme d éducation à la santé et à la sexualité et de prévention des comportements à risques. Textes of ciels Articles R et du code de l'éducation Circulaire n du 30 novembre 2006 Le conseil des délégués pour la vie lycéenne Le CVL est une instance qui siège dans chaque lycée, professionnel comme d enseignement général et technologique, ainsi que dans les EREA. Ce conseil comprend 10 lycéens et, à titre consultatif, 8 représentants des personnels et 2 parents (parmi les élus au conseil d administration). Les représentants élèves sont élus par l ensemble des élèves de l établissement au scrutin plurinominal à un tour. Ils sont élus pour deux ans et sont renouvelés par moitié tous les ans. Le CVL est présidé par le chef d établissement. Le vice président de ce conseil est un élu lycéen. Il est de droit l un des cinq représentants élèves qui siègent au conseil d administration. Le CVL se réunit sur convocation du chef d établissement avant chaque séance ordinaire du conseil d administration. Il est obligatoirement consulté sur l organisation du travail personnel, de l accompagnement personnalisé, des dispositifs d accompagnement des changements d orientation, du soutien et de l aide aux élèves, des échanges linguistiques et culturels en partenariat avec les établissements d enseignement européens et étrangers, l organisation du temps scolaire, l élaboration du projet d établissement et du règlement intérieur, l information sur l orientation et les études scolaires et universitaires, les activités sportives, culturelles et périscolaires, la santé, l hygiène et la sécurité, l aménagement des espaces destinés à la vie lycéenne. L organisation des élections au CVL constitue un temps fort de la vie de l établissement et de l apprentissage de la citoyenneté. Textes of ciels Circulaire du 2 août 2010 relative à la composition et au fonctionnement des instances de la vie lycéenne Circulaire du 24 août 2010 relative à la responsabilité et l engagement des lycéens Articles R à 45 du code de l'éducation Le chef d établissement Recruté par concours ou détachement, il est nommé par le ministre de l Éducation nationale. Il peut être secondé par un adjoint. Garant de la sécurité des biens et des personnes, il exerce son autorité sur l ensemble des personnels. Il impulse et conduit la politique pédagogique et éducative et pilote le projet d établissement. Président du conseil d administration, il en est l exécutif. Ordonnateur des recettes et dépenses, il prépare et exécute le budget. Il représente l établissement, notamment auprès des autorités territoriales compétentes. Il établit chaque année un rapport sur le fonctionnement pédagogique de l établissement qui rend compte de la mise en œuvre du projet d établissement, des objectifs à atteindre et des résultats obtenus, c'est à dire des performances de l'établissement. Textes of ciels Articles R à 13 du code de l'éducation 9/livret d, accueil des nouveaux personnels / juillet 14

12 PHOTOS : J. Delpire - Getty Images - Juin 2014 : OFFRE MÉTIERS ÉDUCATION Exercez sereinement votre métier ASL des Côtes d Armor 18 rue des Champs de Pies Saint-Brieuc Tél : ASL du Finistère 4 bd de Creac h Gwen - Centre Delta Quimper Tél : ASL d Ille-et-Vilaine 31 bd du Portugal Rennes Tél : Fax : ASL du Morbihan 13 rue de Clisson Lorient Tél :

13 les droits, devoirs et obligations des fonctionnaires et agents de l État En tant que nouveau personnel de l Éducation nationale, vous avez le statut d agent de la fonction publique (Loi du 13 juillet 1983) Des droits et garanties fondamentales En tant que fonctionnaire, vous béné ciez de droits fondamentaux. La liberté de conscience, d opinion, d expression : vous êtes libre d adhérer aux opinions de votre choix. le droit syndical et le droit de grève. le droit à rémunération "après service fait". Le droit à avoir une communication de la note (personnels enseignants) ou au dispositif d'entretien professionnel (personnels administratifs, ouvrier (fonction publique d'état), social et de santé). Le droit à l'accès au dossier individuel. Le droit à la formation continue. Le droit à l affectation dans un nouvel emploi en cas de suppression d emploi. le droit à congé. Le droit à protection juridique : vous avez droit à une protection par l administration contre les menaces, outrages, injures, diffamations, menaces et agressions dont vous pourriez être l objet à l occasion de vos fonctions. Des devoirs En tant que fonctionnaire, vous devez respecter un ensemble d obligations correspondant à la déontologie du service public. L obligation d assiduité : être présent pendant les horaires de travail, ne pas arriver en retard, ne s absenter qu avec l accord du supérieur hiérarchique, prévenir en cas d impossibilité de se rendre à son travail, transmettre l arrêt de travail dans les 48 heures. L obligation de moralité ou de dignité impose de ne pas avoir de comportements de nature à "porter atteinte à la réputation de votre administration". la loyauté et l obéissance hiérarchique concernent vos relations avec vos supérieurs : vous pouvez dire tout ce que vous savez, tout ce que vous pensez, soutenir vos thèses jusqu à leur terme, mais nalement, vous devez vous incliner dès lors que vos propositions ne sont pas retenues (sauf dans le cas où l ordre est manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public). L exercice exclusif de votre fonction signi e que vous êtes obligé d effectuer exclusivement le travail qui vous est demandé ; le principe étant qu il est interdit de cumuler un emploi de fonctionnaire et une activité privée lucrative (sauf dérogations prévues par la loi)... Les obligations de secret professionnel et de discrétion pour tous les faits dont vous avez connaissance dans l exercice de vos fonctions. Le devoir de neutralité (ou de laïcité), présent dans tous les services publics s impose particulièrement dans le domaine de l enseignement. Les enseignants, par l exemple qu ils donnent à leurs élèves, doivent impérativement éviter toute marque distinctive de nature philosophique, religieuse ou politique qui porte atteinte à la liberté de conscience des enfants ainsi qu au rôle éducatif reconnu aux familles. Ce devoir se rapproche de l obligation de réserve. D autres obligations sont intervenues et se sont renforcées au fur et à mesure de l évolution de la société et du service public : L obligation d information du public et de motivation des actes administratifs. Pour les enseignants, l obligation de suivi des élèves (notation, correction des devoirs et épreuves, participation aux conseils de classe, aux jurys d examens..), l obligation de tenir le cahier de texte de la classe et de contrôler les absences. L obligation de suivre des actions de formation, en vue de s adapter à de nouvelles fonctions ou en raison de l évolution des techniques ou des structures administratives. Des obligations spéci ques à chaque corps de métiers sont prévues par les satuts particuliers et sont détaillées dans les rubriques "Missions et conditions d exercice". Faire appel au médiateur Vous pouvez faire appel au médiateur de l'académie de Rennes, qui agit en toute indépendance visà-vis des autorités hiérarchiques, si vous souhaitez contester une décision qui vous concerne. Vous béné cierez d'un accueil, d'une écoute, d'explications et d'une aide pour résoudre votre problème si celuici semble justi é et recevable (il n'y a pas d'intervention pour un litige entre personnes privées, une procédure engagée devant un tribunal, une remise en cause d une décision de justice ou un litige avec une administration étrangère à l Education nationale). Avant de vous adresser au médiateur, vous devez avoir effectué une première démarche auprès de l autorité académique compétente (demande d explication ou contestation de la décision) et avoir constaté la persistance du désaccord. Contact médiateur académique 96 rue d Antrain CS Rennes Cedex 7 Tel : / Fax : Mél : 11/livret d, accueil des nouveaux personnels / juillet 14

14 la formation Le PAF, Plan Académique de Formation, est arrêté chaque année par le Recteur. Il a pour objectif : - la mise en œuvre des réformes et du projet académique, - le maintien et le développement des compétences professionnelles, - l accompagnement des personnels dans leur parcours professionnel. Le SAFOR, Service Académique de la FORmation, est chargé de l élaboration et de la mise en œuvre du PAF. Vous débutez dans de nouvelles fonctions Des formations d adaptation à l emploi sont mises en place pour vous accompagner dans votre prise de fonctions. Après une analyse de vos besoins, vous serez automatiquement inscrit et convoqué à ces formations. Vous souhaitez préparer un concours interne de recrutement Vous avez la possibilité de suivre des formations de préparation à votre concours, y compris ceux de recrutement des personnels d encadrement. Vous souhaitez vous perfectionner dans votre métier, votre discipline ou sur un thème transversal Une offre de formation vous est proposée en début d année scolaire. Elle est accessible en ligne sur les pages du site académique. Des formations d'initiative locale Les formations d initiative locale (FIL) visent à répondre aux besoins spéci- ques de formation des personnels. Elles ont pour but de développer des pratiques collectives en lien avec un contexte local. Elles sont à l initiative des équipes d établissements, de Bassin d'animation de la Politique Educative (BAPE) ou de service (FIS). Des groupes de secteurs A l'initiative des personnels, ils visent l échange et la mutualisation des pratiques professionnelles et la production de ressources pour le développement de compétences collectives ou disciplinaires. Le programme national de formation (PNF) Ce programme de formation national a pour objectif l enrichissement des compétences des formateurs académiques et des personnes ressources, relais dans la mise en œuvre de la politique académique. Consultation et inscription en ligne Il existe trois types d inscription : - L inscription individuelle : vous vous inscrivez individuellement à un module de formation, votre chef d établissement ou de service émet un avis sur votre candidature - Le public désigné : votre candidature sera directement proposée par le responsable du dispositif de formation - L inscription par le chef d établissement : c est lui qui procède à votre inscription Enseignants 1 er degré Enseignants 2 nd degré Personnels ATSS - ITRF Personnels d'encadrement > concours, emplois et carrières > formation contact SAFOR Chef d'établissement Gestionnaire Chef de service Inspecteur 12/livret d, accueil des nouveaux personnels / juillet 14

15 les calendriers des PAF Formation des personnels ATSS Formation Adaptation à l emploi Inscription par le chef d établissement pour les nouveaux personnels administratifs en secrétariat d établissement : du 3 au 10 septembre 2014 Formation Développement de compétences Inscription individuelle (hors préparations concours internes) : du 4 au 26 septembre 2014 Avis sur les inscriptions individuelles par les chefs d établissement : du 29 septembre au 10 octobre 2014 Inscription par le chef d établissement : du 29 septembre au 10 octobre 2014 Stages réservés aux personnels affectés en agence comptable (grands principes de la comptabilité générale et SIECLE GFE), assistants de prévention et prévention des risques majeurs. Préparation aux concours internes administratifs Inscription individuelle : du 10 au 21 novembre 2014 Avis sur les inscriptions individuelles par les chefs d établissement : du 24 novembre au 4 décembre 2014 Formations à l initiative des services (FIS) Inscription des personnels par les chefs de service dans Gaia responsable : du 8 au 19 septembre 2014 Groupes de secteur ATSS Inscription des personnels par le chef d établissement ou de service : du 4 au 18 septembre Formation des personnels enseignants, d éducation et d orientation du second degré Stages courts académiques Inscriptions individuelles : du jeudi 4 septembre au vendredi 26 septembre 2014 Avis des chefs d établissement sur les inscriptions individuelles : du lundi 29 septembre au vendredi 10 octobre 2014 Inscriptions par le chef d établissement : du lundi 29 septembre au vendredi 10 octobre 2014 Préparation aux concours internes Inscription individuelle : du mardi 17 juin au vendredi 12 septembre 2014 Formations d initiative locale Calendrier arrêté par chaque BAPE. Demande de formation par le chef d établissement en concertation avec les personnels : au plus tard le vendredi 3 octobre 2014 Inscription des stagiaires par les chefs d établissement en fonction de la date des commissions de validation de FIL dans les BAPE. Groupes de secteur Demandes de constitution de groupe : du lundi 12 mai au vendredi 6 juin 2014 Communication par internet de la liste des groupes retenus : 4 juillet 2014 Inscription des participants par le chef d établissement : du 4 au 18 septembre 2014 Formation des personnels d encadrement Stages courts académiques Inscriptions individuelles : du jeudi 4 septembre au vendredi 26 septembre Formation des personnels enseignants du 1 er degré Consultez les plans académiques de formation sur : > concours, emplois et carrières > formation Stages courts Inscriptions individuelles : du lundi 6 octobre au vendredi 7 novembre /livret d, accueil des nouveaux personnels / juillet 14

16 informatique et numérique des services pour vous aider toutatice.fr, l, Espace Numérique de Travail (ENT] Toutatice.fr permet d accéder par votre "vue métiers", aux informations, services, applications et ressources numériques correspondant à votre pro l et nécessaires à votre activité. En quelques clics sur - Applications J accède au portail des applications métiers ARENA (DT-Ulyss, Business Object, Gaia, E-Fivol, Imagin ), à mes applications au quotidien (webmail ). - Vie scolaire J accède aux ressources pédagogiques, à Moodle, au CDI en ligne et à l outil de vie scolaire de mon établissement. - Espaces de travail Dans l onglet Mon bureau, en haut à droite, je visualise en un coup d oeil l ensemble des espaces de travail Nuxeo. Le site internet de l académie La page d accueil est construite pour rendre les contenus accessibles et attractifs pour le grand public comme pour les personnels de l'education nationale. Une place importante est donnée à l image pour valoriser les événements et l accès aux documents liés à l information principale est facilité. L'internaute béné cie d une colonne de navigation offrant en un clic l ensemble des outils pratiques et des sites internet associés à l académie. - Annuaires Je retrouve tous les annuaires (rectorat, DSDEN, établissements ) et les liens internet nécessaires à mon activité professionnelle. - Favoris J ajoute simplement les liens que je souhaite voir dans ma vue métier. - Aide, besoins, assistance Dans l onglet mon bureau, j ai un accès aux services informatiques (plateforme assistance, bureau des demandes, mot de passe oublié, création de boite fonctionnelle). - Et bien sûr, toutes les informations académiques, nationales, des services, des BAPE (Bassins d Animation de la Politique Éducative) La rubrique "Informatique et numérique" regroupe l ensemble des informations liées à l utilisation de l informatique et à l accompagnement du numérique : TICE, applications, sécurité, accompagnement et formation. L entrée par pro l "personnels de l Education nationale" du site internet académique permet d accéder à plusieurs services : l ENT Toutatice.fr, l espace sécurité, le webmail, l espace éducatif, I-prof. Le gestionnaire de ressources administratives Je retrouve dans le gestionnaire de ressources administratives toutes les circulaires, guides et comptes-rendus de l académie. Je recherche facilement les documents par motclé, service, thématique ou type de document. Bloc-notes numérique, la newsletter de l académie de Rennes 1 er numéro : 4 ème trimestre 2014 : Abonnez-vous en ligne Accessible dès la page d accueil du site internet, ce magazine numérique trimestriel met en valeur l actualité de l académie de Rennes. Retrouvez du contenu exclusif comme des vidéos, interview ou portrait des acteurs de l académie. l espace éducatif Pour la recevoir par mail, abonnez-vous dès maintenant : >[ensavoirplus] > picto "newsletter" > abonnement Accès via le site de l académie ou directement sur Ce site vous propose de nombreuses ressources éducatives et pédagogiques. Il est organisé autour du projet académique et des différents pôles d enseignement. Il permet de faire connaître les actions conduites en établissement ou au niveau académique. Il vous informe aussi sur les ressources académiques transversales, interdisciplinaires ou disciplinaires : textes of ciels, formation des enseignants, TICE, ouvrages pédagogiques. L'espace éducatif vous propose des activités d enseignement pour la classe, accessibles par un mode de recherche avancé. Il est complété par des ressources régionales et nationales pour l éducation et ouvert aux contributions de tous ceux qui souhaitent l enrichir de leurs expériences ou apports. D autres ressources sont également disponibles par niveau et matière sur l ENT Toutatice.fr, dans la boîte "ressources pédagogiques" accessible depuis l onglet "mon bureau". 14/livret d, accueil des nouveaux personnels / juillet 14

17 Elections professionnelles 2014 informatique et numérique des réseaux pour vous aider La messagerie électronique Travaillez en toute sécurité du 27 novembre au 4 décembre 2014 Par vote électronique La messagerie professionnelle académique est mise à la disposition de tous les personnels. Elle est un outil indispensable pour recevoir les informations nécessaires aux élections professionnelles qui auront lieu par voie électronique du 27 novembre au 4 décembre Adresse mél personnelle Une adresse de messagerie électronique est attribuée automatiquement à toute personne arrivant dans l académie. Les modalités d accès à cette boite de messagerie sont transmises aux personnels via l adresse de courrier électronique de leur structure d affectation. Pour consulter votre ouvert Rendez-vous sur le ouvert (https://webmail.ac-rennes.fr/) ou sur l'ent, toutatice.fr. Vous avez perdu ou oublié votre mot de passe, ou vous ne vous rappelez plus de votre identi ant de messagerie, allez à la rubrique "Mot de passe oublié". Vous voulez changer votre mot de passe, ouvrez votre messagerie et cliquez sur l onglet "option" puis sélectionnez "Mot de passe" sur la gauche de l écran (opération fortement recommandée si vous utilisez encore le mot de passe initial qui vous a été attribué par l académie). Travaillez en toute sécurité ou sur toutatice.fr Pour maximiser les usages des TIC et minimiser les risques de problèmes, des règles et des procédures doivent être respectées par tous les utilisateurs. Vous devez connaître : les droits et les devoirs de chacun (signature de chartes d usage), la procédure de chaîne d alerte, des informations sur ces règles de sécurité. Retrouvez l ensemble de ces informations et d autres astuces et conseils sur l espace SSI académique et sur l'ent, toutatice.fr. Resentice : l accompagnement aux usages numériques Un réseau d enseignants-formateurs est à votre disposition pour vous former et vous accompagner à l usage des outils numériques : téléenseignement, tableaux blancs interactifs, baladodiffusion, logiciels pédagogiques, espaces disciplinaires L assistance informatique La plateforme d assistance est le point d entrée unique pour l expression d une demande d assistance concernant les domaines suivants : applications de gestion, disciplinaires, transversales, réseaux, matériels et systèmes, sécurité des systèmes d information, services de l ENT toutatice.fr. Une équipe de télé-conseillers techniques vous accueille et traite les demandes concernant : un incident rencontré, un accompagnement à l usage, une demande de service, une demande de renseignements, une évolution souhaitée. Prioritairement, faites une demande d assistance en ligne (+suivi de votre dossier) : ou écrivez à Indiquez clairement vos coordonnées et l objet de la demande, sinon, appelez le (coût d un appel local) ou le 3454 (gratuit, numéro interne au rectorat). De 8h à 17h du lundi au vendredi(mercredi jusqu à 13h) de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h pendant les vacances scolaires. Le bureau des demandes informatiques Un nouveau service Vous souhaitez exprimer un besoin informatique, demander l'expertise d'un professionnel pour un nouveau produit, un accès à une application? Vous souhaitez des conseils sur l'informatique dans votre métier? Pour répondre à vos questions, le bureau des demandes est à votre disposition au sein du département Services aux utilisateurs du service informatique académique (SERIA). Pour contacter le bureau des demandes, envoyez un message à l'adresse : ou faites une demande via la plateforme d'assistance : Des sites sur l éducation Dans l académie Le réseau Canopé de l académie de Rennes : canope.ac-rennes.fr Les GRETA : L ESPE : L Onisep : Les Universités : portail de l université de Bretagne Occidentale (UBO) : portail de l université de Bretagne Sud (UBS) : portail de l université de Rennes 1 : portail de l université de Rennes 2 : Au niveau national Le site du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche : Eduscol, portail national des professionnels de l'éducation : 15/livret d, accueil des nouveaux personnels / juillet 14

18 la prise de fonction Prendre contact Dès votre nomination, contactez le chef d établissement, le responsable du service ou le gestionnaire, ou l Inspecteur chargé du premier degré et le directeur de l école. Dès votre prise de fonction, repérez les éléments clés de fonctionnement. Ceux-ci pourront vous être fournis lors de l entretien préalable avec le chef d établissement, le directeur d'école, le gestionnaire (règles de fonctionnement, rythmes scolaires, horaires de service...) ou le chef de service. Les premiers jours, des réunions d accueil sont organisées dans les établissements et les services. Personnes et éléments clés Dans un établissement Les personnes qui travaillent dans l établissement : équipe de direction, personnel administratif, personnel d éducation, documentaliste, personnel d orientation, personnel médical et social, agents techniques territoriaux des établissements d'enseignement, et bien sûr les enseignants. Les élèves que vous allez prendre en charge. Le contexte social et économique de l établissement. Les lieux : un plan des locaux vous aidera à repérer les lieux-clés, les salles de cours, les bureaux, la salle des professeurs, le centre de documentation et d information (CDI), la cuisine, le service de restauration, l internat. Le projet d établissement : chaque établissement a son projet d établissement, élaboré par l ensemble de la communauté éducative et voté par le conseil d administration. Il devient une charte de fonctionnement de l établissement. Il explicite sa politique dont les grands axes ont été choisis à partir de l analyse de sa situation, de son fonctionnement et de ses ambitions. Il propose une mise en contact Chef d'établissement Gestionnaire Directeur d'école œuvre de cette politique pour trois ans en tenant compte des ressources et des contraintes et des objectifs nationaux et académiques, présentés dans le projet académique. Dans un service administratif Le public à accueillir : élèves, étudiants, parents, personnels. L'organigramme. Les différents services et leurs missions. Les services communs : le service intérieur au général, le courrier, la reprographie, la documentation, le service communication. Annuaires complets en ligne sur le site --> Mon bureau Dans une école Le directeur d école et l équipe enseignante. Les élèves que vous allez prendre en charge, leurs parents. Le projet d école. L inspecteur chargé du premier degré et les conseillers pédagogiques. Le contexte local et les services municipaux. signification des sigles p. 36 Contacts utiles P 34 16/livret d, accueil des nouveaux personnels / juillet 14

19 l évolution professionnelle La carrière des fonctionnaires évolue selon une logique d avancement et de promotion accordée à l ancienneté ou après une réussite à un concours. Il existe également des possibilités de mobilité de carrière par le biais des détachements, des reconversions professionnelles... contact L avancement et la promotion interne Les fonctionnaires béné cient de plusieurs types d avancement. L avancement d échelon, fonction de l ancienneté et de la valeur professionnelle se traduit par une augmentation de la rémunération. Elle a lieu de façon continue d un échelon à l échelon immédiatement supérieur. Pour connaître la durée moyenne passée dans chacun des échelons, reportez-vous au statut particulier de votre corps d appartenance. L avancement de grade ou de classe, le changement de corps, se traduit non seulement par une augmentation du traitement, mais également par l accès à un emploi hiérarchiquement supérieur. Cette évolution peut avoir lieu après un concours professionnel, une sélection sur examen professionnel, ou encore, "au choix", après une inscription sur un tableau annuel d avancement établi sur un avis de la commission administrative compétente ou sur la base d une liste d aptitude. La voie la plus fréquente de promotion est le Pour connaître concours interne : les conditions d accès Des concours de recrutement sont ouverts au et la nature des épreuves moins tous les deux ans et font l objet d un de chaque concours, af chage en temps utile dans chaque établissement et service. Ils sont accessibles après demandez les brochures d information à la Division des Examens quelques années d exercice du métier. et Concours (DEXACO). Il existe différents concours accessibles par Vous pouvez également lières professionnelles. consulter la rubrique Concours administratifs : ADJENES, SAENES, concours emploi carrières du site acadé- Concours ouverts aux enseignants : person- AA (attachés). mique ac-rennes.fr nels de direction, personnels d inspection. Concours de conseiller principal d éducation, de conseiller d orientation-psychologue. Les concours d ITRF (Ingénieurs Techniciens Recherche et Formation) : adjoint technique, technicien, assistant ingénieur, ingénieur d études, ingénieur de recherche... La reconversion professionnelle Vous souhaitez vous réorienter professionnellement dans le secteur public ou privé. Après trois années de services effectifs en qualité de stagiaire, non titulaire, ou titulaire, vous pouvez demander à béné cier d un congé-formation (renseignements : services DPE, DIPATE ou DPEP et la division des personnels enseignants de la DSDEN du département- adresses page 32). Vous pouvez également solliciter une mise en disponibilité : adressez-vous à votre service de gestion. Le détachement En tant que fonctionnaire détaché, vous pouvez travailler dans d autres ministères ou dans la fonction publique territoriale et hospitalière, dans des organismes de recherche... Les enseignants peuvent être notamment détachés auprès du Ministère des affaires étrangères ou du Ministère de la coopération pour des fonctions d enseignement ou des missions de coopération dans le monde entier. Ces postes sont publiés chaque année au Bulletin Of ciel de l Éducation nationale. Personnels non titulaires Si vous n êtes pas titulaire (auxiliaire, vacataire, contractuel), vous devrez réussir à un concours que vous pourrez passer à l interne ou à l externe, selon votre ancienneté. Le plan académique de formation des personnels (PAF) vous explique les modalités de préparation. contact Chef d'établissement Gestionnaire DEXACO Conseil en évolution de carrière Faire le point sur votre itinéraire professionnel, dégager les lignes de force de votre potentiel (atouts et points de vigilance). Ré échir sur votre évolution de carrière, voire votre changement de fonction. Être accompagné dans l élaboration d un projet professionnel, identi er les moyens à mettre en œuvre en tenant compte des ressources et des contraintes institutionnelles. Des entretiens professionnels éventuellement répartis sur deux ou trois séances dans l année, vous sont proposés. Ils se déroulent hors du temps de travail. Tous les personnels en activité dans le premier et le second degré au sein de l académie de Rennes (ATSS, enseignants, personnels de direction, d éducation et de surveillance) peuvent en béné cier. Contactez les conseillers "mobilité carrière" Département du 35 Marie MEAR - Responsable académique Rectorat - 96, rue d Antrain - CS Rennes Cedex 7 - T Département du 56 et du 29 sud Marie-Laure BAKKER - lycée Alain René Lesage à Vannes - T (ligne directe) Département du 22 et 29 nord Gwenaël GOUEROU - lycée Chaptal à St Brieuc T /livret d, accueil des nouveaux personnels / juillet 14

20 les personnels IATSS Les personnels administratifs Vous exercez vos fonctions de gestion et d administration au sein des services du rectorat ou des inspections académiques, dans les EPLE (Etablissements Publics Locaux d Enseignement), ou dans les services administratifs des établissements d enseignement supérieur. Adjoint administratif (ADJENES), vous accomplissez des missions d accueil, de secrétariat, d assistance à la gestion des personnels ou des moyens ; dans un EPLE, vous exercez vos fonctions au service économique et nancier (intendance) ou de scolarité, ou encore au secrétariat du chef d établissement. Secrétaire administratif de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur (SAENES), vous exercez des activités organisationnelles. Vous pouvez être chargé de la coordination d une section dans un service administratif, ou de la responsabilité de la gestion matérielle et budgétaire d un collège. Dans un lycée, vous pouvez être amené à seconder le gestionnaire ou à assurer l assistance d un personnel de direction. Attachés d administration (AA), vous assurez des fonctions décisionnelles et, le plus souvent, des fonctions d encadrement. Vous pouvez être chargé de l organisation et de l animation d un bureau de gestion au rectorat, dans une inspection académique ou dans un établissement d enseignement supérieur. Vous devez alors coordonner, contrôler et évaluer l action du service dont vous avez la responsabilité. En EPLE, vous êtes l adjoint du gestionnaire comptable (lycées) ou exercez vous-même les fonctions de gestionnaire, parfois comptable. Les personnels ITRF Les personnels ITRF - ingénieurs et techniciens de recherche et formation Nombreux dans les établissements d enseignement supérieur, vous participez à l accomplissement des missions de recherche et de formation. Vous pouvez exercer aussi dans les services déconcentrés du ministère de l Éducation nationale : rectorat, DSDEN. Vous avez des fonctions techniques répertoriées au sein de huit BAP (branches d activités professionnelles). Elles s exercent à différents niveaux. Ingénieurs de recherche et ingénieurs d études, vous pouvez être en charge de toute étude ou mission spéciale, responsabilités d encadrement, d élaboration et mise en œuvre de techniques et méthodes. Assistants ingénieurs, vous êtes chargé de la préparation et du contrôle de l exécution d opérations techniques ou spécialisées. Techniciens, vous mettez en œuvre les techniques et méthodes concourant à la réalisation des missions et programmes d activités. Adjoints techniques, agents techniques et agents des services techniques, vous êtes chargé des t ches d exécution et participez à l accomplissement des missions de l Éducation nationale. Depuis le 1 er janvier 2006, les OEA, OP, MO, techniciens sont mis à la disposition des collectivités. Contact : chef d'établissement - DIPATE 1 18/livret d, accueil des nouveaux personnels / juillet 14

Livret d accueil. des nouveaux personnels de l enseignement public

Livret d accueil. des nouveaux personnels de l enseignement public Livret d accueil des nouveaux personnels de l enseignement public année 2015-2016 www.antigel.agency - Photo : Jean- Pierre Salle. Document non contractuel. Bien plus qu une mutuelle la référence solidaire

Plus en détail

Je me forme. Fiche : S intégrer dans le lycée. Les personnels d un lycée général et technologique. Proviseur

Je me forme. Fiche : S intégrer dans le lycée. Les personnels d un lycée général et technologique. Proviseur Je me forme Fiche : S intégrer dans le lycée I. Les acteurs du lycée Les personnels d un lycée général et technologique Equipe pédagogique Proviseur Proviseur adjoint Gestionnaire intendant Chef de travaux

Plus en détail

http://web.ac-toulouse.fr/web/dsden-lot/688-la-formation-continue.php

http://web.ac-toulouse.fr/web/dsden-lot/688-la-formation-continue.php Cahors, le 29/06/2015 L Inspecteur d Académie Le Directeur académique des services de l Education nationale du Lot A Mesdames et Messieurs les directeurs des écoles du Lot Mesdames et Messieurs les personnels

Plus en détail

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» 2015 2016 Sommaire : 1. Affectation 2. Principes généraux de la formation L alternance intégrative Formation disciplinaire

Plus en détail

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES M AT E RNE L L E S Note d information réalisée par le rectorat de l académie de Montpellier, le centre national de la fonction publique territoriale, le centre

Plus en détail

actualités institutionnelles de la rentrée 2015-2016

actualités institutionnelles de la rentrée 2015-2016 Mercredi 16 septembre 2015 SEGPA du Collège Clemenceau actualités institutionnelles de la rentrée 2015-2016 Réunion de rentrée des DACS Intervention de Mme MEILLER Inspecteur référente académique SEGPA

Plus en détail

Formation continue des personnels d'encadrement

Formation continue des personnels d'encadrement Formation continue des personnels d'encadrement Ressources informatiques Administrer EDUCHORUS inscrip. individuelle - 12A0140202 Introduction à l'administration d'educhorus. - 25988 72,00 Prendre en main

Plus en détail

Formation continue. Pilotage et aspects réglementaires. Pilotage et aspects réglementaires. Mise en place des CHSCT

Formation continue. Pilotage et aspects réglementaires. Pilotage et aspects réglementaires. Mise en place des CHSCT Formation continue Pilotage et aspects réglementaires Pilotage et aspects réglementaires - 13A0140287 Le contexte juridique de l'eple - 29138 70,00 Actualiser ses connaissances sur les aspects juridiques

Plus en détail

comité technique académique

comité technique académique CTA comité technique académique Enseignement public - 4 juillet 2012 Préparation de la rentrée 2012 Sommaire Mesures d urgence pour la rentrée 2012 : - dans le 1er degré - dans le 2nd degré Schéma d organisation

Plus en détail

GESTION DES SITUATIONS DE

GESTION DES SITUATIONS DE PROTOCOLE DE GESTION DES SITUATIONS DE CRISE EN ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES ET ÉCOLES CENTRE DE RESSOURCES DEPARTEMENTAL DE GESTION DE CRISE 21A Bd Lamartine 22000 Saint-Brieuc - ( 02 96 62 18 65) Inspection

Plus en détail

Convention de fonctionnement de la section sportive Athlétisme Partenariat G2A/ Collège Anatole France

Convention de fonctionnement de la section sportive Athlétisme Partenariat G2A/ Collège Anatole France Convention de fonctionnement de la section sportive Athlétisme Partenariat G2A/ Collège Anatole France Entre les signataires, Le Collège Anatole France, représenté par Mme FAURE Marie-Christine, Principale

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE

GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE ENSEIGNANTS STAGIAIRES IUFM CIRCONSCRIPTIONS DIRECTEURS D ECOLE Cadre de référence : Arrêté du 19/12/2006 ( BOEN n 1 du 04 janvier

Plus en détail

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Organisme de rattachement : Ministère de l'éducation nationale/ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche Date de disponibilité Catégorie

Plus en détail

Accompagner les Emplois Vie Scolaire (EVS) en Contrat d'avenir (CAV) et Contrat d'accompagnement dans l'emploi (CAE) G U I D E

Accompagner les Emplois Vie Scolaire (EVS) en Contrat d'avenir (CAV) et Contrat d'accompagnement dans l'emploi (CAE) G U I D E G U I D E à l usage des Chefs d établissement, des Inspecteurs de l'education nationale, des Directeurs d'école et des Tuteurs Accompagner les Emplois Vie Scolaire (EVS) en Contrat d'avenir (CAV) et Contrat

Plus en détail

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Vers un nouveau lycée 2010 Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Fiche : L utilisation des TIC : partage des informations sur l ENT de l établissement

Plus en détail

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Principes généraux L académie de Caen accueille cette année 142 professeurs et CPE stagiaires dont

Plus en détail

«Parcours DU Poursuivre son entrée dans les métiers d enseignant ou de CPE»

«Parcours DU Poursuivre son entrée dans les métiers d enseignant ou de CPE» «Parcours DU Poursuivre son entrée dans les métiers d enseignant ou de CPE» Stagiaires premier et second degrés et CPE à mi-temps terrain et mi-temps ESPE Les principes de formation retenus identiques

Plus en détail

Le directeur et ses missions Référentiels de compétences

Le directeur et ses missions Référentiels de compétences Le directeur et ses missions Référentiels de compétences Le directeur d école doit être en mesure d assurer des missions de trois ordres : missions pédagogiques, missions administratives, missions sociales.

Plus en détail

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école ÉDITO Vous êtes élu au conseil d école et nous vous en félicitons. Les partenaires éducatifs dans leur diversité et au premier plan la famille,

Plus en détail

STATUTS adoptés par le Conseil de Faculté du 29/1//2015 et le Conseil d'administration du 5/2/2015

STATUTS adoptés par le Conseil de Faculté du 29/1//2015 et le Conseil d'administration du 5/2/2015 UFR LETTRES ET SCIENCES HUMAINES STATUTS adoptés par le Conseil de Faculté du 29/1//2015 et le Conseil d'administration du 5/2/2015 Vu le Code de l Education, et notamment ses articles L 713-1, L 713-3,

Plus en détail

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE INTRODUCTION Les CPE d aujourd hui s interrogent légitimement sur le rôle, sur leur positionnement dans l établissement et sur les relations dans lesquelles

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

adoptés en Conseil d'institut de l'iut le 26 septembre 2011 en Conseil d'administration de l'université du Maine le 6 octobre 2011

adoptés en Conseil d'institut de l'iut le 26 septembre 2011 en Conseil d'administration de l'université du Maine le 6 octobre 2011 STATUTS de l'institut UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE LE MANS adoptés en Conseil d'institut de l'iut le 26 septembre 2011 en Conseil d'administration de l'université du Maine le 6 octobre 2011 1 Table des

Plus en détail

VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016

VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016 VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016 Documents de référence : - Arrêté du 1 er juillet 2013 relatif au référentiel de compétences professionnelles

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés.

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés. REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2014.0019/DP/SG du 30 avril 2014 du président de la Haute Autorité de santé portant organisation générale des services de la Haute Autorité de santé Le président de la Haute

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT Convention de partenariat entre l académie d Aix-Marseille et ICIMODE Prides de la filière textile habillement CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés l Etat représenté par Jean-Paul de Gaudemar,

Plus en détail

I / LISTES D APTITUDE ET TABLEAUX D AVANCEMENT :

I / LISTES D APTITUDE ET TABLEAUX D AVANCEMENT : Amiens, le 16 janvier 2013 LE RECTEUR DE L ACADÉMIE D AMIENS Chancelier des Universités à Madame et messieurs les Directeurs académiques des services départementaux de l'éducation nationale de l OISE,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

N 000106 AF F I C H AG E O B L I G AT O I R E. Les Abymes, le 5 janvier 2011

N 000106 AF F I C H AG E O B L I G AT O I R E. Les Abymes, le 5 janvier 2011 Les Abymes, le 5 janvier 2011 Le Recteur de l Académie de la Guadeloupe Chancelier des Universités Directeur des Services Départementaux de l Education nationale N 000106 Division des Personnels Enseignants

Plus en détail

Clermont-Ferrand, le 7 janvier 2013

Clermont-Ferrand, le 7 janvier 2013 Le Recteur d'académie à! "! #$%$ &! Messieurs les Présidents d'université, Madame et Monsieur les Directeurs de l'ifma, de l'école de Chimie, Monsieur le DRJS, Mesdames et Messieurs les DASEN, Messieurs

Plus en détail

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mardi 8 septembre 2015 Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mise en œuvre du plan d action pour les écoles de Seine-Saint-Denis Dossier de presse 1 SOMMAIRE - Déplacement de Najat

Plus en détail

Guide d utilisation «Je veux travailler pour le service public»

Guide d utilisation «Je veux travailler pour le service public» www.cdg29.fr Guide d utilisation «Je veux travailler pour le service public» l organisation du site Le site a été conçu pour répondre aux besoins d informations des différents publics du CDG29, tout en

Plus en détail

RESEAU D EDUCATION PRIORITAIRE Collège Jacques PREVERT de BAR-LE-DUC. Contrat

RESEAU D EDUCATION PRIORITAIRE Collège Jacques PREVERT de BAR-LE-DUC. Contrat Année scolaire 2012/2013 RESEAU D EDUCATION PRIORITAIRE Collège Jacques PREVERT de BAR-LE-DUC Contrat entre l Académie de Nancy-Metz, représentée par Mme Béatrice GILLE, Rectrice d académie, Chancelière

Plus en détail

Monsieur le Directeur de l IUFM de HAUTE-NORMANDIE (à l attention de Lionel TEITEN S.R.H.) 2 rue du Tronquet BP 18 76131 MONT-SAINT-AIGNAN CEDEX

Monsieur le Directeur de l IUFM de HAUTE-NORMANDIE (à l attention de Lionel TEITEN S.R.H.) 2 rue du Tronquet BP 18 76131 MONT-SAINT-AIGNAN CEDEX UNIVERSITE DE ROUEN Institut Universitaire de Formation des Maîtres Siège académique 2, rue du Tronquet B. P. 18 76131 Mont Saint Aignan cedex Tél. : 02 32 82 30 40 Fax : 02 35 74 11 52 www.rouen.iufm.fr

Plus en détail

Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental

Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental 1. Qu est-ce qu un CLÉE? Un CLÉE est un lieu d échanges et de ressources entre les entreprises et les établissements scolaires sur

Plus en détail

Le comité d entreprise

Le comité d entreprise Le comité d entreprise En bref Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus du personnel

Plus en détail

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004 Recrute Le/la directeur(trice) adjoint(e) de l établissement I. Les missions et l

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Vers un nouveau lycée 2010 Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Fiche : L organisation du temps scolaire Bureau de la formation continue des enseignants

Plus en détail

Circulaire DPE n 17. Strasbourg, le 03 février 2015. Le Recteur de l'académie

Circulaire DPE n 17. Strasbourg, le 03 février 2015. Le Recteur de l'académie Strasbourg, le 03 février 2015 Le Recteur de l'académie à Rectorat Direction des Personnels Enseignants ) Affaire suivie par : Nadine Beuriot Téléphone 03 88 23.39.00 Télécopie 03 88 23.39.51 Mèl : ce.dpe

Plus en détail

Les CHSCT arrivent dans la Fonction Publique Territoriale

Les CHSCT arrivent dans la Fonction Publique Territoriale Les CHSCT arrivent dans la Fonction Publique Territoriale Le 4 décembre 2014, pour la première fois, les agents des trois versants de la Fonction Publique (Etat, Territoriaux et Hospitaliers) seront amenés

Plus en détail

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à :

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à : INTRODUCTION La présente doctrine d emploi a pour objet de préciser les missions et le positionnement des assistants régionaux à la médecine de prévention (ARMP). Les ARMP participent à l'amélioration

Plus en détail

Annexe I CRITERES DE CLASSEMENT

Annexe I CRITERES DE CLASSEMENT Annexe I CRITERES DE CLASSEMENT Ils comportent trois volets : - la note comportant deux composantes : notation pédagogique et administrative. - le parcours de carrière, c est à dire l échelon acquis et

Plus en détail

Table des matières. Introduction... Sommaire... 3. THEME N o 1. L ADMINISTRATION DE L EDUCA- TION... 5

Table des matières. Introduction... Sommaire... 3. THEME N o 1. L ADMINISTRATION DE L EDUCA- TION... 5 125 Table des matières Principaux sigles et abréviations... 2 Introduction... Sommaire... 3 THEME N o 1. L ADMINISTRATION DE L EDUCA- TION... 5 I. Niveau national : l administration centrale... 5 Organigramme

Plus en détail

Le livret du délégué 2011/2012. LYCEE JEAN MOULIN 1 Rue Maréchal Foch B.P. 515 27705 LES ANDELYS. Tél. : 02 32 54 09 31 FAX : 02 32 54 53 43

Le livret du délégué 2011/2012. LYCEE JEAN MOULIN 1 Rue Maréchal Foch B.P. 515 27705 LES ANDELYS. Tél. : 02 32 54 09 31 FAX : 02 32 54 53 43 Le livret du délégué 2011/2012 LYCEE JEAN MOULIN 1 Rue Maréchal Foch B.P. 515 27705 LES ANDELYS Tél. : 02 32 54 09 31 FAX : 02 32 54 53 43 Mail : www.lycee-jeanmoulin.fr 1 Vous avez été élu(e) par vos

Plus en détail

1. Objectifs, principes fondamentaux d APB 2. Espaces d information et de recherche de formations 3. Accès Candidat

1. Objectifs, principes fondamentaux d APB 2. Espaces d information et de recherche de formations 3. Accès Candidat 1 1. Objectifs, principes fondamentaux d APB 2. Espaces d information et de recherche de formations 3. Accès Candidat Création du dossier APB, saisie et classement des candidatures Constitution et envoi

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

REGLEMENT DE SERVICE DES PROFESSEURS DE LA VILLE DE PARIS

REGLEMENT DE SERVICE DES PROFESSEURS DE LA VILLE DE PARIS REGLEMENT DE SERVICE DES PROFESSEURS DE LA VILLE DE PARIS TITRE I Dispositions statutaires et réglementaires applicables aux professeurs de la Ville de Paris Article premier Les professeurs de la Ville

Plus en détail

LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE

LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE République française Polynésie française www.cgf.pf LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE (Mode d emploi de la FPC) SOMMAIRE I La mise en place du comité technique paritaire p. 2 A Une instance paritaire pour

Plus en détail

DEVENIR ENSEIGNANT! Ce qu il faut savoir Mai 2013

DEVENIR ENSEIGNANT! Ce qu il faut savoir Mai 2013 DEVENIR ENSEIGNANT! Ce qu il faut savoir Mai 2013 Les métiers... Quel métier choisir? Vous voulez transmettre des savoirs et des valeurs Vous avez un esprit ouvert et tourné vers les autres Vous recherchez

Plus en détail

Actions de formation continue destinées aux enseignants en fonction dans les établissements d'enseignement français à l'étranger - session 2016

Actions de formation continue destinées aux enseignants en fonction dans les établissements d'enseignement français à l'étranger - session 2016 Formation Actions de formation continue destinées aux enseignants en fonction dans les établissements d'enseignement français à l'étranger - session 2016 NOR : MENE1524732N note de service n 2015-174 du

Plus en détail

C I R C U L A I R E 20.2012 - juillet 2012

C I R C U L A I R E 20.2012 - juillet 2012 C I R C U L A I R E 20.2012 - juillet 2012 COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE Références : - loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale,

Plus en détail

Service Municipal d Accueil Postscolaire

Service Municipal d Accueil Postscolaire Service Municipal d Accueil Postscolaire Règlement intérieur 2013-2014 Direction de la Vie Scolaire et de la Petite Enfance 15 mail d Allagnat 63000 Clermont-Ferrand mail : dvspe-secretariat@ville-clermont-ferrand.fr

Plus en détail

1. Les outils de la prévention (documents et registres obligatoires) 1.1. Document Unique d Évaluation des Risques professionnels (D.U.E.R.

1. Les outils de la prévention (documents et registres obligatoires) 1.1. Document Unique d Évaluation des Risques professionnels (D.U.E.R. PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION ACADEMIQUE Année 2014 Le programme annuel de prévention académique 2014 a été rédigé en s appuyant sur les orientations stratégiques ministérielles de l éducation nationale,

Plus en détail

LE SAPAD, POURQUOI? 1

LE SAPAD, POURQUOI? 1 Service d assistance pédagogique à domicile aux élèves malades ou accidentés Parce qu un enfant ou un adolescent malade ou accidenté reste un enfant ou un adolescent Parce que tout enfant ou adolescent

Plus en détail

Lettre d information des parents d élèves

Lettre d information des parents d élèves 20 octobre 2014 Page 1 Sommaire Le mot du proviseur Sommaire Page 2 Les élections au conseil d école Les élections au conseil d établissement La formation des élèves délégués de classe Les rencontres avec

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 1 SOMMAIRE 1) Textes de référence 2) Cadrage départemental 3) Charte du tuteur : rôle et missions 4) Les outils des professeurs des écoles

Plus en détail

Circulaire DPE n 12. Strasbourg, le 06 janvier 2015. Le Recteur de l'académie

Circulaire DPE n 12. Strasbourg, le 06 janvier 2015. Le Recteur de l'académie Strasbourg, le 06 janvier 2015 Le Recteur de l'académie à Rectorat Direction des Personnels Enseignants ) Affaire suivie par : Nadine Beuriot Téléphone 03 88 23.39.00 Télécopie 03 88 23.39.51 Mèl : ce.dpe

Plus en détail

PROCÉDURES D ORIENTATION

PROCÉDURES D ORIENTATION Service académique d information et d orientation PROCÉDURES D ORIENTATION ET D AFFECTATION 5, rue Maréchal Leclerc 97400 Saint-Denis POST BAC Tél : 02 62 48 27 84 Fax : 02 62 48 27 81 Mél : secretariat.dsaio@acreunion.fr

Plus en détail

STATUTS DE L ESPE (ECOLE SUPERIEURE DU PROFESSORAT ET DE L EDUCATION) DE L ACADEMIE DE PARIS

STATUTS DE L ESPE (ECOLE SUPERIEURE DU PROFESSORAT ET DE L EDUCATION) DE L ACADEMIE DE PARIS STATUTS DE L ESPE (ECOLE SUPERIEURE DU PROFESSORAT ET DE L EDUCATION) DE L ACADEMIE DE PARIS Statuts adoptés par le conseil d école de l ESPE dans sa séance du 16 janvier 2014 Statuts approuvés par délibération

Plus en détail

VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS

VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS Rectorat de Versailles 3, boulevard de Lesseps 78017 Versailles cedex Première académie de France,

Plus en détail

STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique

STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique STATUTS DU DÉPARTEMENT DE FORMATION du Master Sciences, Technologies, Santé mention Informatique Approuvés par le Conseil du Département de Master Informatique le 17 juin 2014 Approuvés par le Conseil

Plus en détail

Éducation et Formation tout au long de la vie

Éducation et Formation tout au long de la vie Éducation et Formation tout au long de la vie 53 RESPONSABLE DE SERVICE DE SCOLARITÉ Code : EDU06B Responsable de l accompagnement des jeunes FPEEDU06 Il est responsable du service scolarité de l entité.

Plus en détail

Statuts de Open Data France

Statuts de Open Data France Statuts de Open Data France Association des Collectivités engagées dans l Open Data I - Constitution, but, composition, siège Article 1 - Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

LA SCOLARITÉ EN FRANCE

LA SCOLARITÉ EN FRANCE P.R.I.P.I Programme Régional pour l Intégration des Populations Immigrées C.A.S.N.A.V Centre Académique pour la Scolarisation des Nouveaux Arrivants et des enfants du Voyage LA SCOLARITÉ EN FRANCE Document

Plus en détail

Délégation Académique à la Formation et à l'innovation Pédagogique

Délégation Académique à la Formation et à l'innovation Pédagogique Délégation Académique à la Formation et à l'innovation Pédagogique DAFIP/14-636-102 du 09/06/2014 FORMATION D'ACCOMPAGNEMENT A LA PRISE DE FONCTION POUR LES PERSONNELS ADMINISTRATIFS CONCERNES PAR UNE

Plus en détail

DOSSIER D ORIENTATION ET D AFFECTATION EN FIN DE 3 ème Année 2014-2015 O R I E N T A T I O N

DOSSIER D ORIENTATION ET D AFFECTATION EN FIN DE 3 ème Année 2014-2015 O R I E N T A T I O N Page 1 sur 6 Dossier Orientation Affectation fin de 3 ème 2014-2015 DOSSIER D ORIENTATION ET D AFFECTATION EN FIN DE 3 ème Année 2014-2015 N U.A.I. Nom du collège :.... Ville :.. NOM et prénom de l élève...

Plus en détail

Rez-de-chaussée HALL. Restaurant (self-service) Infirmerie. Le gymnase Cour de récréation. Arts plastiques. Musique. 1er étage

Rez-de-chaussée HALL. Restaurant (self-service) Infirmerie. Le gymnase Cour de récréation. Arts plastiques. Musique. 1er étage Restaurant (self-service) Rez-de-chaussée Infirmerie Le gymnase Cour de récréation Etude Arts plastiques Vie scolaire HALL Etude Classe ULIS Musique Entrée et sortie pour les externes 1er étage Entrée

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

La Formation des Personnels à l UM3

La Formation des Personnels à l UM3 La Formation des Personnels à l UM3 Le Plan de formation Le Plan de formation reprend les priorités retenues par l université pour une année. Il tient compte des besoins spécifiques de l établissement,

Plus en détail

1. Introduction p3 2. Le conseil des étudiants: description p3 3.La Haute Ecole

1. Introduction p3 2. Le conseil des étudiants: description p3 3.La Haute Ecole Sommaire 1. Introduction p3 2. Le conseil des étudiants: description p3 3.La Haute Ecole p5 3.1. Une Haute Ecole, c est quoi? p5 3.2. Les organes participatifs de la Haute Ecole & les différents conseils

Plus en détail

REFORME DE LA CATEGORIE B - FILIERE ADMINISTRATIVE

REFORME DE LA CATEGORIE B - FILIERE ADMINISTRATIVE CIRCULAIRE N 2012-28 Châlons-en-Champagne, le 17 août 2012 Le Président du Centre de Gestion à Mesdames et Messieurs les Maires Mesdames et Messieurs les Présidents d Etablissements Publics Communaux REFORME

Plus en détail

POLITIQUE ACADÉMIQUE DE FORMATION CONTINUE. Cahier des charges 2015-2016

POLITIQUE ACADÉMIQUE DE FORMATION CONTINUE. Cahier des charges 2015-2016 POLITIQUE ACADÉMIQUE DE FORMATION CONTINUE Cahier des charges 2015-2016 La formation continue des personnels d'enseignement, d'éducation et d'orientation du 2 nd degré 2/9 Le présent cahier des charges

Plus en détail

Présentation de la formation aux Métiers de l Enseignement et de la Formation ESPE Lille Nord de France

Présentation de la formation aux Métiers de l Enseignement et de la Formation ESPE Lille Nord de France École Supérieure du Professorat et de l Éducation Lille Nord de France Présentation de la formation aux Métiers de l Enseignement et de la Formation ESPE Lille Nord de France DU entrée directement dans

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france SCHEMA DES FORMATIONS TOUT AU LONG DE LA VIE,

Plus en détail

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

Accueil des assistants de langue. Rentrée 2015-2016

Accueil des assistants de langue. Rentrée 2015-2016 Accueil des assistants de langue Rentrée 2015-2016 1 introduction ½ journée d accueil en octobre et 1 journée de formation en décembre/janvier pour chaque assistant Des personnels identifiés : 1 référent,

Plus en détail

DU SERVICE ANNEXE DE RESTAURATION ET

DU SERVICE ANNEXE DE RESTAURATION ET REGLEMENT DU SERVICE ANNEXE DE RESTAURATION ET D HEBERGEMENT Collège MAJ mars 2014 1 Vu le code de l Education. Vu le code général des collectivités territoriales Vu la loi n 809 du 13 Août 2004 et notamment

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

Institut Français de l Education

Institut Français de l Education Institut Français de l Education Le travail enseignant et la question de l évaluation Les 18, 19 et 20 mars 2015 «Je vis que je réussissais et cela me fit réussir davantage» Jean-Jacques Rousseau (Émile,

Plus en détail

STAGE DE REMISE A NIVEAU 1 er DEGRE Session d' été 2008

STAGE DE REMISE A NIVEAU 1 er DEGRE Session d' été 2008 STAGE DE REMISE A NIVEAU 1 er DEGRE Session d' été 2008 DOSSIER DU PROFESSEUR TUTEUR (maître responsable du stage) Session d' ETE 2008 1. Calendrier 2. Dispositions matérielles 3. Questions fréquemment

Plus en détail

Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant

Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant Département de formation Licence de Sciences et Technologies Mention Sciences du Vivant STATUTS DU DEPARTEMENT DE FORMATION DE LA LICENCE MENTION SCIENCES DE LA VIE Vu le Code de l Education Vu les statuts

Plus en détail

Objet : Recrutement 2015-2016 des Conseillers en Formation Continue Décret n 90-426 du 22 mai 1990 Note de service n 90-129 du 14 juin 1990

Objet : Recrutement 2015-2016 des Conseillers en Formation Continue Décret n 90-426 du 22 mai 1990 Note de service n 90-129 du 14 juin 1990 Saint-Denis, le 29 Janvier 2015 Le recteur à Rectorat DAFCO Monsieur le Président de l Université Mesdames et Messieurs les Conseillers techniques du Recteur Mesdames et Messieurs les IA-IPR et les IEN

Plus en détail

«Association Maison des lycéens du lycée (Nom du lycée)»

«Association Maison des lycéens du lycée (Nom du lycée)» 1 «Association Maison des lycéens du lycée (Nom du lycée)» Statuts Article 1 Création Il est créé, une association dénommée «Maison des lycéens (MDL) du lycée (Nom du lycée)», conformément aux dispositions

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE 1 PREAMBULE Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser les conditions de fonctionnement du Comité Technique Paritaire fonctionnant auprès du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale

Plus en détail

PLAN ACADEMIQUE DE FORMATION 2015-2016

PLAN ACADEMIQUE DE FORMATION 2015-2016 PLAN ACADEMIQUE DE FORMATION 2015-2016 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL D OFFRE DAFIP Académie d Aix-Marseille 1 La formation de TOUS les personnels de notre académie est un levier essentiel de la refondation

Plus en détail

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Points clés n Le projet de loi de finances 2014 donne au ministère de l éducation nationale les moyens de mettre en œuvre la

Plus en détail

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo le collège édition 2015 en pratique fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo Édito La réussiste des collégiens est une priorité du Département. Il consacre cette année, malgré des contraintes

Plus en détail

Vade- mecum du délégué de parents

Vade- mecum du délégué de parents Vade- mecum du délégué de parents Le rôle des parents à l école : quelle place, quelle contribution? DELEGUE, POUR QUOI? 2 Délégué, pour quoi? Les parents sont des membres à part entière de la communauté

Plus en détail

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré à destination des chefs d établissements, des formateurs, des professeurs

Plus en détail

Quatrième partie. L orientation scolaire : les grands principes

Quatrième partie. L orientation scolaire : les grands principes Quatrième partie L orientation scolaire : les grands principes 83 La loi du 11 février 2005 donne priorité à l inscription de l enfant ou adolescent handicapé en milieu ordinaire, dans l école le plus

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION L ACADEMIE DE CAEN

PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION L ACADEMIE DE CAEN 2011-2013 PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION DE L ACADEMIE DE CAEN 1 PREAMBULE Le programme de travail académique des corps d inspection (PTA), inspecteurs d académie inspecteurs pédagogiques

Plus en détail

Statuts de l École Centrale Marseille

Statuts de l École Centrale Marseille Groupe des Écoles Centrales Statuts de l École Centrale Marseille INGÉNIEUR CENTRALIEN Forte culture scientifique et technique, entrepreneur, expert, dirigeant d'entreprise, occupant toutes les fonctions

Plus en détail

LES AXES DU PROJET D ÉTABLISSEMENT

LES AXES DU PROJET D ÉTABLISSEMENT LES AXES DU PROJET D ÉTABLISSEMENT AXE 1 DÉVELOPPER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DU LYCÉE Informer sur l'offre de formation de notre établissement Favoriser les rencontres dans les collèges des chefs

Plus en détail

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Quartier Jeunes 16h-18h Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Le GIP Auvergne Le porteur Le porteur Le GIP FCIP Auvergne a pour vocation de

Plus en détail