Principales missions opérationnelles : Logement social

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Principales missions opérationnelles : Logement social"

Transcription

1 LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et Ville de Nantes) et 11 entreprises sociales pour l habitat - Parc de logement social dans l agglomération : logements sociaux au 1 er janvier 2011 (fichier EPLS DRE) - Aide financière annuelle en K apportée par la Communauté Urbaine au logement social (6 dernières années) : Réhabilitation - résidentialisation Construction neuve Reconstructiondémolition Logement privé Accession (PTZ) Accession 1ére clé Source : compte administratif LE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT Les points forts du bilan des actions pour l année 2011 au titre du développement Des objectifs de production neuve renforcés dans le nouveau PLH : 4500 à 5000 logements commencés par an (contre 3900 dans le PLH ) pour répondre aux enjeux du territoire.

2 Un appareil de production qui dépasse cette nouvelle ambition avec une moyenne de 6915 logements mise en chantier par an sur les deux premières années du PLH. Une production record en 2011 avec 7098 logements mis en chantier. Un marché de l immobilier neuf qui a connu une année 2011 exceptionnelle avec près de 4000 ventes nettes. Un rythme de production de logements qui dépasse largement les objectifs du PLH En 2011, la production de logements neufs a atteint de nouveaux records avec 7098 logements mis en chantier contre 6733 en Avec une moyenne de 6915 logements commencés par an, l objectif du PLH (entre 4500 et 5000 logements commencés par an) est ainsi largement dépassé. Le volontarisme de la politique métropolitaine du logement affiché dans le cadre du PLH semble porter ses fruits dés à présent. Le rythme de production annuel en 2010 et 2011 est de près de 50% supérieur à celui de la période (4650 logements commencés par an). Le nombre de 8833 logements autorisés (permis de construire accordé) en 2011 constitue aussi un niveau record. Cet indicateur permet d anticiper la production à venir (exprimée en mises en chantier), et l on considère généralement que 80% des logements autorisés seront réellement construits. En tout état de cause, le très haut niveau du volume des autorisations en 2011 annonce une production à venir égale voire supérieure à celle qui a été observée jusqu alors. Les points forts du bilan des actions pour l année 2011au titre de la diversification de l offre de logements Des objectifs de production de logements sociaux renforcés : 25 % de la production neuve soit entre 1300 et 1400 logements par an (contre 900 dans le précédent PLH) nouveaux logements sociaux livrés entre 2010 et 2011 (1700 entre 2009 et 2010) et 1700 logements sociaux financés en Un objectif de 30% de logements à loyer minoré (PLAI) parmi les logements sociaux produits afin de renforcer l offre à destination des ménages les plus démunis de se loger. Près de 500 logements à loyer minoré financés en Des objectifs forts en matière de logement abordable, à hauteur de 25% de la production totale. Une offre de logements abordables en location (PLS) ou en accession (PSLA et autres dispositifs) qui se développe.

3 LES ACTIONS DEVELOPPEES AU TITRE DE LA POLI TIQUE DE L HABITAT En faveur du logement social 1) Le renouvellement de la convention de délégation des aides à la pierre en faveur du logement social et du parc privé pour la période Les engagements de l Etat pour la période sur des objectifs et des moyens financiers sont les suivants : Pour le parc social, pour la période des 6 ans à venir, l Etat s est engagé à financer la réalisation de : PLUS (prêt locatif à usage social) et PLAI (prêt locatif aidé d intégration) soit en moyenne 1800 PLUS et PLAI par an PLS (prêt locatif social) soit 600 par an PSLA (prêt social de location accession soit 500 par an Pour réaliser ces objectifs, l enveloppe de crédits de l Etat mis à la disposition de Nantes Métropole correspond à un montant prévisionnel de droits à engagement est de 42 M, calculée sur la base des modalités de financement Pour le parc privé, l objectif global de financement de est logements privés logements appartenant à des propriétaires occupants ou bailleurs logements en copropriété. Pour ces opérations, l ANAH réserve un montant prévisionnel de droits à engagement de 15, 6 M, calculé sur la base des modalités de financement la mise en place d une programmation pluriannuelle contractualisée Les objectifs ayant été revus à la hausse à savoir PLUS et PLAI par an pour atteindre un objectif de 25% de la construction neuve, une programmation pluriannuelle a été mise en place permettant d identifier les opérations ainsi que leur calendrier opérationnel et ainsi de les prioriser en fonction des objectifs de production des communes. il s agit ainsi d'identifier les opérations, leur localisation, l assiette foncière, ainsi que le calendrier opérationnel de réalisation de la phase amont lors du montage de l opération à la livraison des logements. Quant aux bailleurs il est leur ait proposé de contractualiser sur leurs objectifs de production pluriannuels leur donnant ainsi une visibilité dans leur stratégie de développement et leur assurant une grande régularité dans le montage des opérations et dans la mobilisation des financements.

4 3. la réforme du dispositif de financement du logement social Le dispositif de financement a été réformé tout en restant adossé à l évolution de la Charge foncière à savoir une partie fixe liée à l évolution de la charge foncière et une partie variable modulée sur des critères qualitatifs ( nombre de PLAI, grands logement et adaptation des logements au Handicap). 4. Le lancement d une réflexion sur les attributions de logements sociaux en vue de créer dès 2013 une instance de concertation élargie type «Conférence Intercommunale du Logement» Parmi les actions qu il définit, le PLH prévoit l initiation d une instance de concertation élargie «Conférence intercommunale du Logement» pour créer les conditions d une meilleure connaissance de l occupation sociale du parc et d un accord collectif entre Nantes Métropole, les communes et les bailleurs afin de mieux répondre aux attentes des ménages en termes d accès, de mobilité et d adaptation aux besoins notamment pour les personnes âgées et handicapées. Pour concrétiser cet objectif, Nantes Métropole a lancé en 2011 une démarche de préfiguration d une instance communautaire unique, partenariale, en associant dans un premier temps les communes, les bailleurs sociaux, l Etat et Action Logement. Dans cette réflexion, Nantes Métropole s appuie sur une assistance à maîtrise d ouvrage visant dans un premier temps à : Une amélioration de la connaissance et l observation du fonctionnement social du parc, La coordination et l harmonisation des pratiques des différents réservataires en vue d une stratégie d occupation sociale équilibrée à l échelle de l agglomération, L accès au logement pour tous et en particulier l accueil des plus démunis en dépassant les logiques de «contingents» et en élaborant des critères partagés entre les réservataires, La prise en compte de la mobilité résidentielle à l échelle des parcs, la définition du cadre territorial de gestion de la demande et des attributions sous des formes à définir, La rechercher de l innovation en s appuyant sur les pratiques d autres agglomérations, La définition des modalités d un élargissement du partenariat. L objectif est d aboutir à la mise en place d une Conférence Intercommunale du Logement dès 2013.

5 Une feuille de route partagée entre Nantes Métropole et les communes Dans le cadre du nouveau PLH ont été élaborées entre Nantes Métropole et les communes, des fiches communales identifiant les opérations susceptibles d alimenter la production et d assurer l atteinte des objectifs du PLH pour la période Ces fiches communales sont actualisées une fois par an, dans le cadre d un nouveau mode de gouvernance mis en place dès 2010 sous la forme de groupes de pilotage bilatéraux qui étudient au niveau de chaque commune : - l avancement des opérations, qu elles soient communales ou communautaires, - l atteinte des objectifs du PLH : objectifs globaux, logement social, abordable et opérations dédiées à des publics spécifiques, - les besoins induits en matière d études ou d évolution des documents d urbanisme pour en faciliter l atteinte, - un focus sur les opérations en ZAC. En effet, l année 2010 a également été marquée par la prise de compétence communautaire sur les Zones d Aménagement Concerté à vocation d habitat : 29 opérations sont concernées par un transfert à Nantes Métropole. L action en faveur de l offre abordable s est développée La production d une offre abordable constitue un enjeu important du PLH pour redonner aux ménages à revenus modestes et intermédiaires des possibilités d itinéraires résidentiels en accession dans l agglomération. L objectif fixé pour la période est de produire 25 % de la construction neuve soit en locatif abordable PLS (500/an) soit en accession abordable (800/an). L accession abordable doit ainsi répondre à trois séries de critères : Une clientèle cible (niveau de ressource PLS) Un prix de commercialisation tenant compte des niveaux de revenus et des capacités d endettement maximum, de TTC/m² habitable, stationnement compris. Un dispositif juridique liant aménageur et opérateur et acquéreur pour assurer le respect des objectifs initiaux : clauses anti spéculatives, contrôle de la vente et des reventes.

6 En dehors des dispositifs nationaux d aide à la production de logement abordable (TVA réduire dans les périmètres de 500m autour des secteurs sous convention avec l ANRU ou avec un financement PSLA), la production de logements en accession abordable repose principalement sur la mobilisation des ZAC habitat de la métropole en phase opérationnelle. Dans ce cadre, les opérations labellisée logement abordable bénéficient d une minoration de la charge foncière. En faveur du parc privé ancien : 1. Le développement d une politique de maintien à domicile Nantes Métropole a mis en place en septembre 2010 un Programme d Intérêt Général Maintien à domicile pour aider les propriétaires occupants, de 60 ans ou plus ou handicapés, dans leurs démarches de travaux d adaptation du logement : diagnostic d un ergothérapeute, conseils travaux gratuits, demandes de subventions ). Ce PIG se poursuit jusqu en avril La poursuite d une OPAH au cœur du quartier sauvegardé de Nantes pour agir sur les copropriétés dégradées. Nantes Métropole, dans le cadre de l élargissement de la compétence habitat privé a pris en charge en 2010 la maîtrise d ouvrage de l OPAH copropriétés dégradées Decré Bouffay. Cette OPAH, couplée à une Opération de Restauration Immobilière sur les immeubles les plus dégradés, se poursuit jusqu en L accompagnement des copropriétés énergivores Partant du constat que le taux de réhabilitation énergétique des copropriétés est très faible alors que les copropriétés représentent un gisement d économie de CO² important de l ordre de tonnes de CO², Nantes Métropole cherche à mobiliser les copropriétaires pour qu ils engagent des travaux de mise à niveau énergétique de leur immeuble. Dans ce cadre, Nantes Métropole poursuit une action expérimentale d animation et d accompagnement d une dizaine de copropriétés à la prise de décision de travaux d amélioration énergétique de l immeuble. Cette action co-pilotée par le Service Animation Développement Durable Climat et le Service Habitat s appuie sur une équipe de conseillers climats avec l aide d un prestataire extérieur en charge de la structuration de la démarche et de la formation des conseillers. 4. L Amélioration thermique du parc résidentiel dans le cadre du programme Habiter Mieux Le foisonnement de dispositifs d incitation à réaliser des travaux d économies d énergie ainsi que la multiplication des acteurs et la complexité technique des travaux et équipements proposés plaident pour la mise en place d une animation grand public prise en charge par Nantes Métropole permettant de proposer aux ménages une information claire et indépendante.

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire Atlantique et

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : 1 Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 6 Parc de logement social dans l agglomération : 18 354 au 1 er janvier 2011 Aide financière

Plus en détail

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014 POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE Convention d objectifs 2012-2014 Entre, d une part La communauté urbaine de Nantes, Nantes Métropole, représentée par son président, Monsieur Gilles Retière, Dénommée

Plus en détail

> Rue Eugène Thomas, Nantes. Axe 2. Diversifier l offre pour assurer les parcours résidentiels des ménages sur l agglomération

> Rue Eugène Thomas, Nantes. Axe 2. Diversifier l offre pour assurer les parcours résidentiels des ménages sur l agglomération > Rue Eugène Thomas, Nantes Axe 2 Diversifier l offre pour assurer les parcours résidentiels des ménages sur l agglomération 22 Aux objectifs quantitatifs de soutien et de relance de la production d habitat

Plus en détail

DEVENEZ ACTEUR DU LOGEMENT SOCIAL EN VAUCLUSE

DEVENEZ ACTEUR DU LOGEMENT SOCIAL EN VAUCLUSE - Document réalisé par la Direction Départementale de l Équipement de Vaucluse - Décembre 2008 - www.vaucluse.equipement-agriculture.gouv.fr DEVENEZ ACTEUR DU LOGEMENT SOCIAL EN VAUCLUSE SOMMAIRE 2 Le

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

Mise en copropriété des immeubles HLM

Mise en copropriété des immeubles HLM Mise en copropriété des immeubles HLM Opportunités et risques Soraya DAOU, architecte DPLG Sommaire Anah Enjeux de la vente HLM PLH et politique de l habitat Leviers L Anah L'Anah, établissement public

Plus en détail

Prêt social de locationaccession

Prêt social de locationaccession CIFP 21 juin 2012 Prêt social de locationaccession (PSLA) Les avantages fiscaux : TVA et TFPB Isabelle.leyrat-mignard@developpement-durable.gouv.fr Chargée de mission fiscalité du logement Direction de

Plus en détail

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants?

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS l accession aidee Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L ACCESSION AIDÉE L accession aidée L accession sociale ou aidée concerne des ménages

Plus en détail

La Communauté urbaine de Dunkerque au service du logement social et de la rénovation de l habitat privé

La Communauté urbaine de Dunkerque au service du logement social et de la rénovation de l habitat privé Communiqué de Presse Dunkerque, lundi 4 avril 2005 La Communauté urbaine de Dunkerque au service du logement social et de la rénovation de l habitat privé Michel Delebarre, Ancien Ministre d Etat, Député-Maire

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT AU CONSEIL GENERAL

RAPPORT DU PRESIDENT AU CONSEIL GENERAL CONSEIL GENERAL DE L'OISE RAPPORT N 302 Pôle développement des territoires et environnement RAPPORT DU PRESIDENT AU CONSEIL GENERAL BUDGET PRIMITIF DE 2014 Objet : PROGRAMME 04-02 - AMENAGEMENT, LOGEMENT

Plus en détail

Ville de Rosny sous Bois Elaboration du PLH 2013 2018 Programme d actions

Ville de Rosny sous Bois Elaboration du PLH 2013 2018 Programme d actions Ville de Rosny sous Bois Elaboration du PLH 2013 2018 Programme d actions Mars 2013 Ville de Rosny sous Bois Programme d actions PLH 2013 2018 Page 2 Sommaire 1 Déclinaison du programme d actions selon

Plus en détail

Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain. Élaboration des projets de renouvellement urbain dans le cadre des contrats de ville

Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain. Élaboration des projets de renouvellement urbain dans le cadre des contrats de ville Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain Élaboration des projets de renouvellement urbain dans le cadre des contrats de ville François Pupponi, Président de l Agence Nationale pour la Rénovation

Plus en détail

RENOUVELLEMENT URBAIN & RENOUVELLEMENT DES TERRITOIRES

RENOUVELLEMENT URBAIN & RENOUVELLEMENT DES TERRITOIRES PLH du Grand 2013-2018 Dossier Plan d actions L HABITAT DANS LE GRAND TARBES : RENOUVELLEMENT URBAIN & RENOUVELLEMENT DES TERRITOIRES Nota : Les actions présentées ci-après consignent les engagements du

Plus en détail

Une part départementale de la taxe d aménagement plus forte en Maine-et-Loire. résidences principales financées PTZ+ locaux industriels

Une part départementale de la taxe d aménagement plus forte en Maine-et-Loire. résidences principales financées PTZ+ locaux industriels Les taxes locales en Pays-de-la-Loire La taxe d aménagement au 1 er janvier 2014 : 4 % des communes ont délibéré en 2013 pour faire évoluer leur taux ou exonérations facultatives en 2014 service connaissance

Plus en détail

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ Depuis la création du Crédit Immobilier de France en 1908, les SACI devenues SACICAP en 2008 ont pour vocation de faciliter l accession

Plus en détail

LA DIVERSIFICATION DE L HABITAT DANS LES PROJETS URBAINS. B.T.S. professions immobilières

LA DIVERSIFICATION DE L HABITAT DANS LES PROJETS URBAINS. B.T.S. professions immobilières POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50 70 LA DIVERSIFICATION DE L HABITAT DANS LES PROJETS URBAINS De la prise de conscience à la stratégie B.T.S. professions immobilières «COPRO-ACTIF» : un

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 15 AVRIL 2010 6 C-2-10

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 15 AVRIL 2010 6 C-2-10 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 15 AVRIL 2010 6 C-2-10 TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BATIES. BASE D IMPOSITION. IMMEUBLES LOCATIFS SITUES EN ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS).

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

PLH PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT. Metz Métropole. > PROGRAMME d ACTIONS. de la Communauté d Agglomération de

PLH PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT. Metz Métropole. > PROGRAMME d ACTIONS. de la Communauté d Agglomération de PLH PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT de la Communauté d Agglomération de Metz Métropole > PROGRAMME d ACTIONS Décembre 2010 Avant-propos Le programme d actions constitue le troisième et dernier volet du Programme

Plus en détail

Remise du 3000 Chèque Premier Logement

Remise du 3000 Chèque Premier Logement ème Remise du 3000 Chèque Premier Logement Vendredi 6 juillet 2012 à 11h30 Hémicycle Bargemon, 13002 Marseille I. Remise du 3000 ème Chèque Premier Logement II. III. IV. Le Chèque Premier Logement Un Engagement

Plus en détail

Foncier, logements abordables et stratégie de développement économique dans le Grand Genève Français

Foncier, logements abordables et stratégie de développement économique dans le Grand Genève Français Foncier, logements abordables et stratégie de développement économique dans le Grand Genève Français 1. SYNTHÈSE Juillet 2015 Réalisé avec le support de : ARC note de synthèse juillet 2015 page 1 LE Le

Plus en détail

Journée d étude normande

Journée d étude normande Journée d étude normande Contexte global, la gestion du vieillissement Enjeu démographique Pyramide des âges de la population alsacienne en 2007 et 2040 Population âgée du Bas-Rhin (au1 er janvier2012)

Plus en détail

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud PLH Diagnostic spécifique CDT Paris Saclay Territoire Sud Projet de Contrat de Développement Territorial validé en Comité de pilotage du 10 juillet 2015 1 Afin d élaborer une stratégie propre à son territoire

Plus en détail

Nantes Métropole - Direction Habitat - Programme Local de l'habitat - Bilan 2012 1

Nantes Métropole - Direction Habitat - Programme Local de l'habitat - Bilan 2012 1 Nantes Métropole - Direction Habitat - Programme Local de l'habitat - Bilan 2012 1 Nantes Métropole - Direction Habitat - Programme Local de l'habitat - Bilan 2012 2 Sommaire 5 9 10 18 24 26 29 30 34 40

Plus en détail

CONVENTION DE SECURISATION DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DANS LE RHÔNE

CONVENTION DE SECURISATION DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DANS LE RHÔNE ALLIADE CIL 2000 CILAV PROJET V5 13/12/07 CONVENTION DE SECURISATION DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DANS LE RHÔNE 1 PREAMBULE : L évolution du contexte du marché immobilier de l agglomération lyonnaise

Plus en détail

PROJET DE MODIFICATION PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONSEIL COMMUNAUTAIRE

PROJET DE MODIFICATION PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONSEIL COMMUNAUTAIRE PROJET DE MODIFICATION DU PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONSEIL COMMUNAUTAIRE 24 SEPTEMBRE 2009 1 Programme Local de l habitat -Saint-Malo Agglomération Architecture du programme d actions : 4 objectifs,

Plus en détail

Le logement social privé

Le logement social privé Le logement social privé Agence nationale pour l amélioration de l habitat Aides à l amélioration des logements appartenant à des propriétaires privés Conditions d attribution des aides Logements achevés

Plus en détail

Programme Social Thématique Départemental

Programme Social Thématique Départemental DELEGATION DE LA LOIRE PREFECTURE DE LA LOIRE CONSEIL GENERAL DE LA LOIRE Programme Social Thématique Départemental Convention d opération Entre : Le Département de la Loire représenté par Monsieur Pascal

Plus en détail

Les aides locales à l accession à la propriété

Les aides locales à l accession à la propriété Mai 2008 «Dans les prochaines pistes de réformes qui seront examinées, la priorité restera donnée à la politique d accession à la propriété.», Politique du logement, 2 e Conseil de modernisation des politiques

Plus en détail

Le soutien à l accession en ANRU

Le soutien à l accession en ANRU Le soutien à l accession en ANRU Pour favoriser la propriété à titre de résidence principale sur ces territoires, le législateur a mis en place deux dispositifs : Le bénéfice d une TVA à 5,5 % pour toute

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION OPERATION DE LOGEMENT SOCIAL

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION OPERATION DE LOGEMENT SOCIAL FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION OPERATION DE LOGEMENT SOCIAL 1- Construction Neuve 2- Acquisition-Amélioration 3- Réhabilitation Adresse complète de l opération PARTIE RÉSERVÉE À METZ METROPOLE Instructeur

Plus en détail

Plan triennal de mobilisation pour les copropriétés fragiles et en difficulté (2015-2018)

Plan triennal de mobilisation pour les copropriétés fragiles et en difficulté (2015-2018) Plan triennal de mobilisation pour les copropriétés fragiles et en difficulté (2015-2018) Les copropriétés dans leur diversité 1. un petit immeuble datant du moyen âge (15 ème siècle), en pans de bois,

Plus en détail

PROTOCOLES HABITAT. fixant les modalités de mise en œuvre du volet Habitat du GRAND PROJET DE VILLE LYON LA DUCHERE 2003 / 2006 2006 / 2009.

PROTOCOLES HABITAT. fixant les modalités de mise en œuvre du volet Habitat du GRAND PROJET DE VILLE LYON LA DUCHERE 2003 / 2006 2006 / 2009. PROTOCOLES HABITAT fixant les modalités de mise en œuvre du volet Habitat du GRAND PROJET DE VILLE LYON LA DUCHERE 2003 / 2006 2006 / 2009 Entre : L Etat La Communauté Urbaine de Lyon La Ville de Lyon

Plus en détail

ASSOCIATION DEPARTEMENTALE Hlm D ILLE ET VILAINE

ASSOCIATION DEPARTEMENTALE Hlm D ILLE ET VILAINE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE Hlm D ILLE ET VILAINE CONVENTION PARTENARIALE INTERBAILLEURS POUR LE RELOGEMENT DES LOCATAIRES CONCERNES PAR LES PROGRAMMES DE DEMOLITION ET DE RENOUVELLEMENT URBAIN SUR LE TERRITOIRE

Plus en détail

Présentation de l Engagement Municipal Renforcé pour le Logement

Présentation de l Engagement Municipal Renforcé pour le Logement Présentation de l Engagement Municipal Renforcé pour le Logement Conférence de presse Jeudi 11 décembre 2008 à 11h30 Salle de conférence de l Alacazar I. L engagement Municipal Renforcé pour le Logement

Plus en détail

Programme d action habitat 2013-2017

Programme d action habitat 2013-2017 ANNEXE A LA DELIBERATION N 2013-INSO-150 Programme d action habitat 2013-2017 NOTICE TECHNIQUE relative à la mise en œuvre des appels à projets / à initiatives MAITRISE D OUVRAGE BAILLEUR SOCIAL Dans le

Plus en détail

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004 ANNEXE 2 Convention de délégation de compétence de gestion des aides à la pierre en application de la loi du 13 août 2004 Passée entre L ETAT et PERPIGNAN MEDITERRANEE Communauté d Agglomération 2006-2008

Plus en détail

2eme Programme Local de l'habitat. Séminaire du 1er Avril. ATELIER N 2 Parc privé

2eme Programme Local de l'habitat. Séminaire du 1er Avril. ATELIER N 2 Parc privé 2eme Programme Local de l'habitat 1 Séminaire du 1er Avril ATELIER N 2 Parc privé ArThemis V i l l e e t h a b i t a t Séminaire PLH 1er Avril 2010 Edition 29/03/2010 L offre nouvelle privée L ordre de

Plus en détail

NOUVEAUX CONTRATS. Le Conseil général, 1 er partenaire de vos projets

NOUVEAUX CONTRATS. Le Conseil général, 1 er partenaire de vos projets NOUVEAUX CONTRATS Le Conseil général, 1 er partenaire de vos projets L Essonne au service des territoires et des Essonniens Des contrats plus simples pour une action concertée Le Conseil général, face

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2013-2018

Programme Local de l Habitat 2013-2018 Programme Local de l Habitat 2013-2018 Fiche-action n 2 Axe 1 : «Assurer et soutenir financièrement une répartition équilibrée de la production sociale» REGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES AU LOGEMENT LOGEMENTS

Plus en détail

Elaboration du PLH 2013-2019

Elaboration du PLH 2013-2019 Elaboration du PLH 2013-2019 Présentation du projet de PLH2 Communauté de Communes du Genevois Mars 2013 Programme Le PLH : qu est-ce que c est? Principales conclusions du diagnostic Objectifs quantitatifs

Plus en détail

La rénovation énergétique à l échelle des quartiers : quelles ambitions et quelles réalités?

La rénovation énergétique à l échelle des quartiers : quelles ambitions et quelles réalités? La rénovation énergétique à l échelle des quartiers : quelles ambitions et quelles réalités? E dans l AU 21 janvier 2013 Le poids de l énergie Que se passe t il quand l énergie n est pas produite localement?

Plus en détail

POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier

POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier BREST 28 et 29 NOVEMBRE 2013 POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier Présentation de la SPLA SOREQA SPLA à vocation métropolitaine crée

Plus en détail

Mieux appréhender les enjeux et passer à l action

Mieux appréhender les enjeux et passer à l action La rénovation énergétique de l habitat en Ile-de-France Mieux appréhender les enjeux et passer à l action Septembre 2014 Le plan de rénovation énergétique de l habitat, un dispositif à enjeux multiples

Plus en détail

énergétique de la Cali

énergétique de la Cali Présentation du guichet unique, plateforme locale rénovation énergétique de la Cali 4 Novembre 2014 Une jeune Agglomération volontariste en matière de transition énergétique et d habitat CA créée le 1

Plus en détail

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mai 2015 La mixité sociale, une ambition réaffirmée à mettre en œuvre localement L objectif de mixité sociale pour lutter contre les effets de spécialisation

Plus en détail

Orientations et évolution du régime des aides de l ANAH en 2013. Midi-Pyrénées 24 mai 2013. Orientations 2013 & Evolution du régime des aides

Orientations et évolution du régime des aides de l ANAH en 2013. Midi-Pyrénées 24 mai 2013. Orientations 2013 & Evolution du régime des aides Orientations et évolution du régime des aides de l ANAH en 2013 Midi-Pyrénées 24 mai 2013 1 Sommaire Orientations prioritaires Propriétaires occupants (PO) Propriétaires bailleurs (PB) Syndicats de copropriétés

Plus en détail

fin ncer Bilan d activité lo e ement conse ller territoi es Ensemble pour faciliter le logement des salariés!

fin ncer Bilan d activité lo e ement conse ller territoi es Ensemble pour faciliter le logement des salariés! a fin ncer i conse ller g lo e ement r territoi es Bilan d activité 2 1 0 2 Ensemble pour faciliter le logement des salariés! a f in ncer g lo e ement i conse ller Notre vocation : faciliter le logement

Plus en détail

Recensement des aides des collectivités locales en faveur de l accession à la propriété

Recensement des aides des collectivités locales en faveur de l accession à la propriété FNSCHLM Projet fédéral Recensement des aides des collectivités locales en faveur de l accession à la AVERTISSEMENT Ce document se base sur les enquêtes de l ANIL, de la FNAR ainsi que sur les données recueillies

Plus en détail

PROJET DE LOI ------- EXPOSÉ DES MOTIFS

PROJET DE LOI ------- EXPOSÉ DES MOTIFS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du logement et de la ville NOR : MLVX0815554L PROJET DE LOI de mobilisation pour le logement et la lutte contre l exclusion ------- EXPOSÉ DES MOTIFS Face à une crise du

Plus en détail

L O.P.A.H - R.U : un outil privilégié

L O.P.A.H - R.U : un outil privilégié Dossier de presse Signature officielle du renouvellement de la convention O.P.A.H.-R.U. Lundi 18 février 2013 Dans le cadre de la signature officielle du renouvellement de la convention «Opération Programmée

Plus en détail

L ÉTUDEN 3 L ACCESSION AIDEE A LA PROPRIETE. Direction du Développement Economique et Territorial Service Développement Territorial GUIDE PRATIQUE

L ÉTUDEN 3 L ACCESSION AIDEE A LA PROPRIETE. Direction du Développement Economique et Territorial Service Développement Territorial GUIDE PRATIQUE L ÉTUDEN 3 mars 2009 L ACCESSION AIDEE A LA PROPRIETE GUIDE PRATIQUE Val d'auron - Bourges Les Champs Fleuris - Berry-Bouy Direction du Développement Economique et Territorial Service Développement Territorial

Plus en détail

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux Julie CHEVRIER DREAL Limousin 1 Présentation L Anah est une agence d État créée en 1971, placée sous la double tutelle des ministres des finances

Plus en détail

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère LES AIDES LOCALES A L ACCESSION A LA PROPRIETE DANS LE FINISTERE Les collectivités locales ont la possibilité de mettre en place une politique locale d aide

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 20 décembre 2006 Délibération n 2006/265 Programme Local de l'habitat - Arrêt du projet P.L.H. MM., Depuis 1994 la Communauté urbaine de

Plus en détail

La politique foncière au service du logement social. La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010

La politique foncière au service du logement social. La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010 La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010 23/04/2009 La communauté Urbaine de Lyon a voté en décembre 2006 son 2 ième Programme Local de l Habitat 2007 / 2012 Rappel

Plus en détail

Le cadre général du point d étape...

Le cadre général du point d étape... Le cadre général du point d étape Les objectifs du point d étape L objectif général du point d étape, à 2 ans et à 4 ans, est d apprécier l avancement du projet et la tendance générale d évolution du quartier

Plus en détail

Réseau des Acteurs Locaux de l Habitat. Les enjeux des politiques locales de l habitat dans le contexte de la loi ALUR et de la réforme territoriale

Réseau des Acteurs Locaux de l Habitat. Les enjeux des politiques locales de l habitat dans le contexte de la loi ALUR et de la réforme territoriale 20 novembre 2014 Réseau des Acteurs Locaux de l Habitat Les enjeux des politiques locales de l habitat dans le contexte de la loi ALUR et de la réforme territoriale Vers des politiques de l habitat de

Plus en détail

Programme Local de l Habitat. du Grand Avignon

Programme Local de l Habitat. du Grand Avignon Programme Local de l Habitat du Grand Avignon Bilan 2013 sommaire Préambule Préambule...2 édito...3 Un peu d histoire...4 L animation du Projet...6 La production. de logements... 8 v Les résultats 2013...10

Plus en détail

Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS. LE locatif Social

Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS. LE locatif Social Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS LE locatif Social LE LOCATIF SOCIAL Les principes Locatif social, abordable, conventionné, etc :

Plus en détail

Observatoire de l habitat

Observatoire de l habitat Lettre Observatoire de l habitat N 1 - avril 2015 Bénerville-sur-Mer Blonville-sur-Mer Deauville Saint-Arnoult Saint-Pierre-Azif Touques Tourgéville Trouville-sur-Mer Vauville Villers-sur-Mer Villerville

Plus en détail

Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique. Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015

Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique. Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015 Marché de l occasion et exigences de rénovation énergétique Rencontre de l Observatoire 21 mai 2015 Logements neufs / logements d occasion 7 700 logements d occasion vendus en 2013 dans l aire urbaine

Plus en détail

22 23 janvier 2008 Strasbourg. XXVème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm

22 23 janvier 2008 Strasbourg. XXVème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm 22 23 janvier 2008 Strasbourg XXVème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm Le programme des rencontres Jeudi 22 janvier 9h00 Questions d actualité 10h00 Les coopératives d Hlm face à la crise

Plus en détail

Programme Local de l'habitat 2013-2018. Communauté d'agglomération de Montpellier Document soumis à l arrêt du Conseil d Agglomération du 23 mai 2013

Programme Local de l'habitat 2013-2018. Communauté d'agglomération de Montpellier Document soumis à l arrêt du Conseil d Agglomération du 23 mai 2013 Programme Local de l'habitat Communauté d'agglomération de Montpellier Document soumis à l arrêt du Conseil d Agglomération du 23 mai 2013 Document adopté par le Conseil d Agglomération du 27 novembre

Plus en détail

www.pacthd29.fr Bâtisseurs de solidarités pour l habitat en accompagnement des politiques de l habitat.

www.pacthd29.fr Bâtisseurs de solidarités pour l habitat en accompagnement des politiques de l habitat. www.pacthd29.fr Bâtisseurs de solidarités pour l habitat en accompagnement des politiques de l habitat. 1 Qui sommes nous? Association loi 1901, reconnue «entreprise de l économie sociale et solidaire»

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT LOCATIF SOCIAL LOCATIF Janvier 2011 I- Le logement locatif social public..p.3 I-1. Les logements familiaux

Plus en détail

Le Secteur du Logement en France 2013 : Activité et Données de Cadrage. Dernières tendances et perspectives

Le Secteur du Logement en France 2013 : Activité et Données de Cadrage. Dernières tendances et perspectives Le Secteur du Logement en France : Activité et Données de Cadrage Dernières tendances et perspectives Septembre Depuis le début de l année, l activité immobilière se dégrade progressivement, et ce tant

Plus en détail

héma Une solution pour tous les Sarthois

héma Une solution pour tous les Sarthois S u p p l é m e n t g r a t u i t d e LA SARTHE Le magazine du Conseil général héma S A R T H E Une solution pour tous les Sarthois Avec ses 14 000 logements, Sarthe Habitat, qui défend les valeurs de

Plus en détail

Chargé(e) d Opérations

Chargé(e) d Opérations Chargé(e) d Opérations La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre au besoin de professionnaliser

Plus en détail

PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010

PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010 PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010 Les enjeux de l accession sociale PREAMBULE DANS LE CADRE DES ORIENTATIONS DEFINIES PAR LE PROTOCOLE D ACCORD D NATIONAL INTERPROFESSIONNEL ET

Plus en détail

PROJET VILLE D ANGOULEME (CHARENTE) CAHIER DES CHARGES

PROJET VILLE D ANGOULEME (CHARENTE) CAHIER DES CHARGES PROJET VILLE D ANGOULEME (CHARENTE) CAHIER DES CHARGES ETUDE PRE-OPERATIONNELLE D OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT DE RENOUVELLEMENT URBAIN 1 / 12 SOMMAIRE 1 - Contexte et objectifs de

Plus en détail

APPLICATION DES DISPOSITIONS DU SCOT DE LA RUG

APPLICATION DES DISPOSITIONS DU SCOT DE LA RUG LE SCoT EN PRATIQUE FICHE TECHNIQUE 19 mai 2015 APPLICATION DES DISPOSITIONS DU SCOT DE LA RUG EN MATIERE DE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS NEUFS Afin de répondre aux enjeux de production d une offre en logements

Plus en détail

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT PROGRAMME «DEVELOPPEMENT ET AMELIORATION DE L OFFRE DE LOGEMENT» QUESTION N DL 38 Libellé de la

Plus en détail

Dossier de presse. Adaptation des logements à la perte d autonomie : Des moyens renforcés pour 2013. 19 Mars 2013

Dossier de presse. Adaptation des logements à la perte d autonomie : Des moyens renforcés pour 2013. 19 Mars 2013 Dossier de presse Adaptation des logements à la perte d autonomie : Des moyens renforcés pour 2013 19 Mars 2013 Contacts presse : Myra Frapier-Saab 06 70 10 82 24 1 Les enjeux Le nombre croissant de personnes

Plus en détail

Agence Départementale d Information sur le Logement du Val-de-Marne. La note habitat octobre 2014 Accéder à la propriété dans le Val-de-Marne

Agence Départementale d Information sur le Logement du Val-de-Marne. La note habitat octobre 2014 Accéder à la propriété dans le Val-de-Marne Agence Départementale d Information sur le Logement du Val-de-Marne La note habitat octobre 2014 Accéder à la propriété dans le Val-de-Marne Sommaire page 5 Introduction page 6 Etat des lieux de la propriété

Plus en détail

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE RENOUVELLEMENT URBAIN Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE Journée du 23 janvier 2007 Sommaire 1 - Les grandes étapes 2 - Les relogements effectués au 31/12/2006 3 - Les

Plus en détail

Le modèle économique du logement social

Le modèle économique du logement social a Le modèle économique du logement social Discussion L habitat dégradé et indigne en Ile-de-France OFCE, Journée d étude Étude : ville et publiée logement, en 4 février décembre 2011 2012 1 Le modèle économique

Plus en détail

Atelier immobilier PLH n 1. 13 février 2013

Atelier immobilier PLH n 1. 13 février 2013 Atelier immobilier PLH n 1 13 février 2013 Objectif de l atelier immobilier Construire un cadre de dialogue pour réguler le marché immobilier, mieux organiser la production urbaine et immobilière en partageant

Plus en détail

Le développement de l offre locative DOSSIER

Le développement de l offre locative DOSSIER DOSSIER Développement de l offre locative privée à loyers modérés et intermédiaires sur la communauté urbaine de Lyon Le développement de l offre locative privée à caractère social ou intermédiaire doit

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Plan de relance du logement. Paris, le vendredi 29 août 2014

DOSSIER DE PRESSE. Plan de relance du logement. Paris, le vendredi 29 août 2014 DOSSIER DE PRESSE Plan de relance du logement Paris, le vendredi 29 août 2014 Contact presse Service de presse du ministère du Logement, de l Égalité des territoires et de la Ruralité 72, rue de Varenne,

Plus en détail

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué au Logement et à la Ville Paris, le 9 novembre 2004 Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué

Plus en détail

FICHE MÉTHODOLOGIQUE. Le logement communal : methode pour monter et réaliser une operation. Qu entend-on par «logement communal»?

FICHE MÉTHODOLOGIQUE. Le logement communal : methode pour monter et réaliser une operation. Qu entend-on par «logement communal»? FICHE MÉTHODOLOGIQUE Le logement communal : methode pour monter et réaliser une operation Qu entend-on par «logement communal»? Dans les petites communes, il s agit d un logement qui appartient au domaine

Plus en détail

Stratégie et mobilisation des outils de politique foncière pour la production de logements. Du volet foncier PLH à un plan d action foncière

Stratégie et mobilisation des outils de politique foncière pour la production de logements. Du volet foncier PLH à un plan d action foncière Stratégie et mobilisation des outils de politique foncière pour la production de logements Du volet foncier PLH à un plan d action foncière Aix CEREMA - mars 2015 Intercommunalité dans le département 1

Plus en détail

de formation des prix

de formation des prix Le mécanisme m de formation des prix 1 URBANiS 24 janvier 2011 DEUX MARCHES FONCIERS URBAINS Zone AU «stricte» le droit des sols n est pas défini, il est négocié Zone AU indicée et zone U le droit des

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Renouvelables Maîtrise

Renouvelables Maîtrise Renouvelables Maîtrise & de l ENERGIE des aides régionales 2011 PARTICULIERS EDITO EDITO epuis le Protocole de Kyoto, le Grenelle de l environnement de 2007 et la Conférence de Copen ague, la rance s est

Plus en détail

CHARTE REGIONALE POUR STIMULER LA DEMANDE DE RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS PRIVES

CHARTE REGIONALE POUR STIMULER LA DEMANDE DE RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS PRIVES CHARTE REGIONALE POUR STIMULER LA DEMANDE DE RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS PRIVES 57% du parc ligérien de logements est antérieur à 1975. Considérant que 46% des consommations d énergie sont liées

Plus en détail

Le Gic s engage pour le logement

Le Gic s engage pour le logement Le Gic s engage pour le logement Qui sommes nous? Le Gic, Comité Interprofessionnel du Logement : fait partie des 21 CIL d Action Logement est une association Loi 1901 créée en 1955 à l initiative de la

Plus en détail

VACANCE DE POSTE Urbaniste règlementaire (H/F)

VACANCE DE POSTE Urbaniste règlementaire (H/F) 23/11/2015 VACANCE DE POSTE Urbaniste règlementaire (H/F) Cadre d emplois : des attachés territoriaux /Ingénieur territoriaux Grade : Attaché/Ingénieur Catégorie : A Pôle : Urbanisme, habitat et prospective

Plus en détail

habitat chiffres et tendances lille métropole L Accession aidée dans le neuf : un enjeu au cœur des politiques locales de l habitat

habitat chiffres et tendances lille métropole L Accession aidée dans le neuf : un enjeu au cœur des politiques locales de l habitat N 3 : novembre 2011 habitat chiffres et tendances lille métropole L Accession aidée dans le neuf : un enjeu au cœur des politiques locales de l habitat Villa Sarrail, Roubaix - Pierres et Territoires de

Plus en détail

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS ACTIVITÉ DE L EPF LR AU 31 JUILLET 2013 Tout axe du PPI confondu L EPF LR INTERVIENT SUR LES TERRAINS EN AMONT DE L AMÉNAGEMENT L EPF LR acquiert

Plus en détail

RESEAU DES ACTEURS DE L HABITAT L LORRAINS

RESEAU DES ACTEURS DE L HABITAT L LORRAINS RESEAU DES ACTEURS DE L HABITAT L LORRAINS Présentation de la Convention cadre proposée e aux EPCI et de l él étude de stratégie foncière 1 CONVENTION CADRE OBJECTIFS 2 OBJECTIFS 5 enjeux Impulser une

Plus en détail

4 e Programme Local de l Habitat de Brest métropole océane. Pour que chacun trouve une réponse à son choix d habitat dans l agglomération

4 e Programme Local de l Habitat de Brest métropole océane. Pour que chacun trouve une réponse à son choix d habitat dans l agglomération 4 e Programme Local de l Habitat de Brest métropole océane Pour que chacun trouve une réponse à son choix d habitat dans l agglomération document de référence Au-delà d un pour tous les acteu Qu est-ce

Plus en détail

Ingénierie et action foncière. Janvier 2014

Ingénierie et action foncière. Janvier 2014 ANJOU PORTAGE FONCIER Ingénierie et action foncière dans la Politique Départementale de l Habitat Janvier 2014 Les outils d action foncière et td d urbanisme durable du PDH Une phase d étude préalable

Plus en détail

Accession à la propriété Les aides des collectivités locales en 2014

Accession à la propriété Les aides des collectivités locales en 2014 Janvier 2015 Accession à la propriété Les aides des collectivités locales en 2014 Béatrice Herbert ANIL / 2, boulevard Saint Martin 75010 Paris Tél. : 01 42 02 05 50 Télécopie : 01 42 41 15 10 email :

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA VILLE Arrêté du 29 juin 2011 portant approbation des modifications du règlement général de l Agence nationale pour la rénovation urbaine NOR

Plus en détail

La place des territoires pour une politique de rénovation énergétique ambitieuse des logements

La place des territoires pour une politique de rénovation énergétique ambitieuse des logements La place des territoires pour une politique de rénovation énergétique ambitieuse des logements Vincent.Rious@Microeconomix.com Efficacité Energétique Industrie -Territoire: Conférence de lancement, 30/05/2013,

Plus en détail

La coopérative d habitants : une 3 ème voie pour le logement. L exemple du Village Vertical à Villeurbanne (69)

La coopérative d habitants : une 3 ème voie pour le logement. L exemple du Village Vertical à Villeurbanne (69) La coopérative d habitants : une 3 ème voie pour le logement. L exemple du Village Vertical à Villeurbanne (69) Maitrise d ouvrage : 1 Accompagnateur coopérative d habitants: Habitat participatif et logement

Plus en détail

Les CAL PACT en Lorraine

Les CAL PACT en Lorraine Conférence régionale sur la précarité énergétique Tomblaine - 11 avril 2013 Les CAL PACT en Lorraine 98, Boulevard de la Rochelle B.P. 20045 55 001 BAR-LE-DUC CEDEX Tél. : 03.29.79.23.10 12, rue de la

Plus en détail