Photovoltaïque et autoconsommation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Photovoltaïque et autoconsommation"

Transcription

1 Photovoltaïque et autoconsommation Rencontres energivie.info 2013 Gautier Perrin Programme de la table ronde Photovoltaïque et autoconsommation : principe / avantage / perspective Gautier PERRIN Région Alsace Autoconsommation et mutualisation André JOFFRE Président de TECSOL Retour d expérience sur une ombrière Christian SCHAEFFER Direction plateforme formation de l INES De l autoconsommation vers la parité réseau Jonathan GAUER et Christian BRENDLE Moba Solar Echanges avec la salle 1

2 Photovoltaïque et autoconsommation : principe L autoconsommation en quoi cela consiste: A raccorder directement le système photovoltaïque aux équipements du bâtiment afin de consommer sur place l électricité produite. A rester raccordé au réseau électrique afin d acheter le complément d électricité nécessaire au bon fonctionnement du bâtiment Photovoltaïque et autoconsommation : principe Autoconsommation et Autonomie Le taux d autoconsommation représente la part de l électricité photovoltaïque qui sera consommée L autonomie représente la part de la consommation globale qui sera couverte par la production photovoltaïque Exemple : avec 1 seul panneau photovoltaïque, j aurais une autoconsommation de 100% mais une autonomie très faible L objectif ne sera pas de viser une autonomie totale mais de favoriser un pourcentage autoconsommation le plus élevé possible 2

3 Photovoltaïque et autoconsommation : principe Modèles d autoconsommation La vente du surplus : la part d électricité produite non autoconsommée est injectée sur le réseau et vendue. C est le modèle privilégié à l heure actuelle en France car il permet de bénéficier d un tarif d achat de l électricité encore avantageux Inconvénient: Nécessité d intégration au bâti et de raccordement au réseau L on vise ici un taux d autoconsommation de 30 % pour le particuliers à 70% pour le tertiaire Photovoltaïque et autoconsommation : principe L injection gratuite ou autoconsommation totale : la part d électricité produite non autoconsommée est injectée sur le réseau à titre gratuit. Préalable:Réduire ses consommations électriques et dimensionner l installation au plus près des besoins Avantage:S affranchir des contraintes d intégration au bâti permettant d obtenir un tarif d achat et des coûts de raccordement au réseau Ce modèle permet de viser des taux d autoconsommation de 100 % 3

4 Photovoltaïque et autoconsommation : avantages Pourquoi développer l autoconsommation Dynamiser la démarche pour atteindre les objectifs régionaux en matière de photovoltaïque Réduire fortement le coût pour la collectivité du développement de l énergie renouvelable électrique en s affranchissant le plus possible du tarif d achat et donc de la CSPE Aider les entreprises à maîtriser la hausse de leurs coûts énergétiques en les incitant à installer un système de production d électricité à coût maitrisé Photovoltaïque et autoconsommation : avantages Pourquoi développer l autoconsommation Réduire les besoins d utilisation et d extension du réseau électrique Expérimenter les équipements de stockage et de gestion d énergie en cours d étude Permettre le développement de compétences françaises dans le domaine de l autoconsommation Réorienter le marché du photovoltaïque d un marché de placement financier vers un marché d équipement de production d énergie 4

5 Photovoltaïque et autoconsommation : perspectives Evolution du coût du kwh réseau 0,25 0,2 0,15 0,1 0,05 Hypothèses Base tarif jaune HT Augmentation de 4 % / an Années Photovoltaïque et autoconsommation : perspectives Coût de revient du MWh autoconsommé : hypothèses coût du kwc installé 1500 Assurances / an Maintenance / an Extension garantie onduleur Autofinancement 20 % Montant intérêt 3 % Durée d amortissement Inflation générale Location compteur Coût HT du MWhdu réseau à l année N Inflation du coût de l électricité Tarif d achat du MWh produit 0.5 % du coût de l installation 15 / kwc 10 % du montant de l installation 15 ans 2 % / an 70 /an si < 36 kwc 600 /an si > 36 kwc 100 si < 36 kw 80 si > 36 kw 4 % / an 152,1 si < 36 kwc 144,5 si > 36 kwc 5

6 Photovoltaïque et autoconsommation : perspectives Coût de revient du MWh autoconsommé : résultat Pourcentage d'autoconsommation 100% 70 % avec injection gratuite 70 % avec vente du surplus Durée de vie Puissance coût de revient du MWh réseau coût de revient du MWh Flux de tresorerie coût de revient du MWh Flux de tresorerie coût de revient du MWh Flux de trésorerie 25 ans 30 ans 36 kwc kwc kwc kwc Photovoltaïque et autoconsommation : perspectives coût de revient du MWh autoconsommé : temps de retour 0,3000 0,2500 0,2000 0,1500 0,1000 Cout de revient du kwh Cout du kwh acheté réseau 0,0500 0, Années 36 kwc % d autoconsommation 6

7 Photovoltaïque et autoconsommation : perspectives Les enseignements à en tirer Réduire préalablement au maximum les consommations Optimiser les consommations pour les rendre les plus diurnes possible Dimensionnerl installation au plus juste Approcher le plus possible des 100 % d autoconsommation Les cibles potentielles Photovoltaïque et autoconsommation : perspectives Les consommateurs diurnes et réguliers sur l année: la grande distribution, les professions libérales (dentiste, cabinet de radiologie) Les maisons individuelles neuves devant respecter la RT 2012 et l obligation d intégrer 5 % de renouvelables Les développements à moyen terme Les trackers en autoconsommation Les quartiers à énergie positive La recharge de véhicule électrique 7

8 Photovoltaïque et autoconsommation : perspectives Appel à projet existant en Aquitaine et Poitou Charente 9 à 250 kwc Maîtrise des consommations Pas de critères d intégration Taux d autoconsommation supérieur à 70 % Stockage possible uniquement pour dépasser les 70 % Vente du surplus possible Instrumentation Compensation entre le coût du kwh autoproduit et le kwh réseau ou avance remboursable Dispositifs régionaux d aides 8

9 Dispositif régionale d aide Les cibles éligibles : Communes, EPCI, Association, Bailleurs sociaux Les bâtiments éligibles sont les suivants: Les Bâtiment neufs respectant le niveau BBC/Effinergie ou RT 2012 suivant la date de dépôt de permis de construire Les bâtiments rénovés respectant le niveau BBC/Effinergie Rénovation Les bâtiments non soumis à la RT ou non chauffés Le respect du niveau de performances pourra être justifié au travers: De la participation à un appel à projets ou dispositifs régionaux d aides à la rénovation énergétique De la fourniture d une certification BBC effinergie neuf ou rénovation D un calcul règlementaire Dans l hypothèse où la production photovoltaïque contribue à la performance énergétique du bâtiment pour l atteinte du niveau BBC, l installation photovoltaïque ne serait faire l objet d une aide de la Région Alsace. Dispositifs régionaux d aides Aide 500 /kwc plafonné à et à 20 % du montant total de l installation, pour des installations inférieures à 100 kwc (en intégration totale ou simplifiée) et ceux quelque soit la typologie du bâtiment (résidentiel ou non). Les installations au sol, les hangars agricoles ou autres bâtiments industriels sont exclus de notre dispositif. 9

10 Dispositifs régionaux d aides Cas particulier des regroupements citoyens Tout projet citoyen respectant les fondamentaux suivant: Ancrage local Investissement citoyen non spéculatif Mode de gouvernance transparent et démocratique Dimension pédagogique affirmée Engagement durable dans les énergies renouvelables et la maitrise de l Energie Conditionnalité L installation pourra être réalisé sur tout type de bâtiment quelque soit son niveau de performance. Dispositifs régionaux d aides Aide Mission d accompagnement Une aide de 70 % plafonnée à pourra être accordée pour une mission d accompagnement de définition et de montage du projet Investissement 750 /kwc plafonné à et à 30 % du montant total de l installation, pour des installations inférieures à 100 kwc (en intégration totale ou simplifiée) et ce quelque soit la typologie du bâtiment (résidentiel ou non). 10

11 Dispositifs régionaux d aides Installation en site isolé Cibles: Ouvrages publics et ouvrages privés ou associatifs destinés à l accueil du public Aide: ADEME: 25 % si pas de crédit d impôt (plafond 4 /Wc) Région: 25 %(plafond 4 /Wc) Merci pour votre attention 11

Consommation d énergie finale en 2011

Consommation d énergie finale en 2011 Consommation d énergie finale en 2011 Jonathan MULLER ADEME Alsace Photovoltaïque et autoconsommation Photovoltaïque et autoconsommation : Contexte En France En Alsace Photovoltaïque et autoconsommation

Plus en détail

Appel à projets Photovoltaïque et autoconsommation. Vendredi 21 novembre 2014 - Gautier Perrin

Appel à projets Photovoltaïque et autoconsommation. Vendredi 21 novembre 2014 - Gautier Perrin Appel à projets Photovoltaïque et autoconsommation Vendredi 21 novembre 2014 - Gautier Perrin AAP 2014 Photovoltaïque et autoconsommation : Contexte Pourquoi l autoconsommation? Conjugaison des facteurs

Plus en détail

Autoconsommation photovoltaïque

Autoconsommation photovoltaïque Autoconsommation photovoltaïque Conseil Régional Aquitaine David MARTIN 21/03/2013 Sommaire L autoconsommation : définitions La parité réseau : une réalité proche Les modes de raccordement d une installation

Plus en détail

«Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST

«Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST «Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST Les dispositifs de soutien au développement des énergies renouvelables électriques Les dispositifs présents et futurs

Plus en détail

Appel à projet 2014 Photovoltaïque en autoconsommation

Appel à projet 2014 Photovoltaïque en autoconsommation Appel à projet 2014 Photovoltaïque en autoconsommation Cahier des charges des études de faisabilité préalable Version 1 Mars 2014 1 1 - Rappel de l appel à projets... 3 1.1 - Objet... 3 1.2 - Bénéficiaires...

Plus en détail

APPEL A PROJET PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION ELECTRIQUE ET CONNECTE AU RESEAU

APPEL A PROJET PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION ELECTRIQUE ET CONNECTE AU RESEAU APPEL A PROJET PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION ELECTRIQUE ET CONNECTE AU RESEAU PHOTOVOLTAIQUE : l énergie solaire Compte tenu de l azimut du soleil et de la durée d ensoleillement, la quantité d énergie

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la

Plus en détail

Autoconsommation photovoltaïque

Autoconsommation photovoltaïque Autoconsommation photovoltaïque André JOFFRE Energivie 25-10-2013 Autoconsommation 2 Évolution des prix d achat de l électricité réseau La fin des tarifs électriques réglementés est programmée pour 2015

Plus en détail

Comment concevoir un projet de production d énergies renouvelables

Comment concevoir un projet de production d énergies renouvelables Comment concevoir un projet de production d énergies renouvelables Pascal Quénéa Quénéa Energies Renouvelables Energence 29 septembre 2015 Sommaire I - Présentation de l entreprise II - Présentation de

Plus en détail

L autoconsommation Photovoltaïque 21 Juin 2013

L autoconsommation Photovoltaïque 21 Juin 2013 Solution intermédiaire entre l autonomie complète et la revente totale de la production solaire, l autoconsommation reste l utilisation la plus vertueuse de l énergie solaire photovoltaïque pour les infrastructures

Plus en détail

Autoconsommation & autoproduction: quel bilan? quelles perspectives?

Autoconsommation & autoproduction: quel bilan? quelles perspectives? Autoconsommation & autoproduction: quel bilan? quelles perspectives? BE POSITIVE Conférence PV-NET Marine JOOS 6 mars 2015 1 Sommaire Quelques fondamentaux Décrypter le rapport DGEC Conclusions 2 Les indicateurs

Plus en détail

Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie

Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie Grégory JARRY Chargé de mission Smart grids Commission de régulation de l énergie Journée technologique "Stockage de l énergie

Plus en détail

L AUTOCONSOMMATION PHOTOVOLTAIQUE INDUSTRIE TERTIAIRE DOMESTIQUE

L AUTOCONSOMMATION PHOTOVOLTAIQUE INDUSTRIE TERTIAIRE DOMESTIQUE L AUTOCONSOMMATION PHOTOVOLTAIQUE INDUSTRIE TERTIAIRE DOMESTIQUE Clément Brossard, Juin 2013 Solution intermédiaire entre l autonomie complète et la revente totale de la production solaire, l autoconsommation

Plus en détail

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif ÉTUDE TECHNICO-ÉCONOMIQUE habitat collectif Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation ECS 1 er système centralisé de récupération d énergie sur VMC pour production d ECS Autres 20 % Chauffage 30 %

Plus en détail

APPEL À PROJETS REGIONAL PHOTOVOLTAIQUE CONNECTE AU RESEAU Fonds de Développement Régional (FEDER) Années 2010-2011

APPEL À PROJETS REGIONAL PHOTOVOLTAIQUE CONNECTE AU RESEAU Fonds de Développement Régional (FEDER) Années 2010-2011 Union Européenne APPEL À PROJETS REGIONAL PHOTOVOLTAIQUE CONNECTE AU RESEAU Fonds de Développement Régional (FEDER) Années 2010-2011 L obligation de réduction des émissions de gaz à effet de serre et les

Plus en détail

Recommandations relatives à l autoconsommation de l énergie solaire photovoltaïque. Groupe de travail de la DGEC 16 avril 2014

Recommandations relatives à l autoconsommation de l énergie solaire photovoltaïque. Groupe de travail de la DGEC 16 avril 2014 Recommandations relatives à l autoconsommation de l énergie solaire photovoltaïque Groupe de travail de la DGEC 16 avril 2014 Le SER Présentation 8 filières, 380 adhérents, 2/3 de PME et d ETI 20 permanents

Plus en détail

Auto-consommation des Energies renouvelables. Atelier 56watt du 2 juillet 2015 à Vannes

Auto-consommation des Energies renouvelables. Atelier 56watt du 2 juillet 2015 à Vannes Auto-consommation des Energies renouvelables Atelier 56watt du 2 juillet 2015 à Vannes 1 Etat des lieux Chaleur renouvelable : en auto-consommation Solaire Thermique : production d eau chaude à l aide

Plus en détail

Exigences de performance énergétique des bâtiments

Exigences de performance énergétique des bâtiments Exigences de performance énergétique des bâtiments ATHERMYS - 27 03 2008 Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance

Plus en détail

GUIDE DES AIDES FREE 2015 HORS PARTICULIERS

GUIDE DES AIDES FREE 2015 HORS PARTICULIERS A - Efficacité énergétique & Maîtrise de la Demande en Énergie Collectivités + + Diagnostic énergétique, étude de faisabilité copropriétés + organismes publics + entreprises Hors obligation réglementaire.

Plus en détail

Produire son électricité photovoltaïque pour en faire quoi?

Produire son électricité photovoltaïque pour en faire quoi? Produire son électricité photovoltaïque pour en faire quoi? Florence Volluet / Thierry Pottier LA TECHNIQUE 27/11/14 2 Principe du PV Utilisation en courant continu seulement en basse tension (24V) usages

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCE. Autoconsommation Bordeaux Boris Berseneff 21 MARS 2013. La problématique PV + stockage

RETOUR D EXPÉRIENCE. Autoconsommation Bordeaux Boris Berseneff 21 MARS 2013. La problématique PV + stockage L AUTOCONSOMMATION DANS LE BÂTIMENT SOLAIRE RETOUR D EXPÉRIENCE Autoconsommation Bordeaux Boris Berseneff 21 MARS 2013 SOMMAIRE Présentation du CEA CEA, LITEN, INES La problématique PV + stockage Aspects

Plus en détail

Contribution du GMPV-FFB

Contribution du GMPV-FFB Contribution du GMPV-FFB Consultation sur l évolution des mécanismes de soutien aux installations sous obligation d achat Février 2014 GMPV-FFB : Groupement des Métiers du Photovoltaïque de la Fédération

Plus en détail

Les raccordements d installations d production photovoltaïques

Les raccordements d installations d production photovoltaïques Les raccordements d installations d de production photovoltaïques Eric DELHOMMEAU Responsable Agence ERDF SEQUELEC Sept 2009 Eric DELHOMMEAU Page 1 Répartition du territoire entre ERDF et les SEQUELEC

Plus en détail

LES ASPECTS FINANCIERS DU PHOTOVOLTAÏQUE. Benoît MERIEAU - Chargé de mission HESPUL 09/ 09/ 2010

LES ASPECTS FINANCIERS DU PHOTOVOLTAÏQUE. Benoît MERIEAU - Chargé de mission HESPUL 09/ 09/ 2010 LES ASPECTS FINANCIERS DU PHOTOVOLTAÏQUE Benoît MERIEAU - Chargé de mission HESPUL 09/ 09/ 2010 1 1 Déroulement de la séance Présentation de l Association HESPUL Les pôles d activité de l association Espace

Plus en détail

Nos missions Sotraval est une Entreprise Publique Locale de valorisation des déchets et de production d énergie renouvelable.

Nos missions Sotraval est une Entreprise Publique Locale de valorisation des déchets et de production d énergie renouvelable. 1 www.sotraval.fr Nos missions Sotraval est une Entreprise Publique Locale de valorisation des déchets et de production d énergie renouvelable. Elle exploite des équipements pour le compte de 10 EPCI actionnaires

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement APPEL A PROJETS Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014 Règlement L appel à projets «Utilisation dynamique des énergies renouvelables dans le bâtiment»

Plus en détail

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS :

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS : Appel à projets Bâtiments Aquitains Basse Consommation REGLEMENT 1. CONTEXTE : Réduire la consommation d énergie est une nécessité pour répondre aux défis du changement climatique et à l épuisement des

Plus en détail

MICRO/MINI COGENERATIONS

MICRO/MINI COGENERATIONS MICRO/MINI COGENERATIONS Préconisations du Club Cogénération de l ATEE pour faire évoluer les contrats d obligation d achat actuels SEGMENTATION DU PARC FRANÇAIS VERSUS PUISSANCES/TECHNOLOGIES/CONTRATS

Plus en détail

Le solaire chez moi : mode d emploi

Le solaire chez moi : mode d emploi Le solaire chez moi : mode d emploi Sabine Pouchelle midi de l INES 02/10/2015 1 Est-ce l investissement le plus pertinent dans mon cas? Copropriété ou habitat individuel? Solaire thermique ou photovoltaïque?

Plus en détail

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Direction Recherche & Innovation Centre Recherche et Innovation Gaz & Énergies Nouvelles Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Quels équipements techniques

Plus en détail

Labels. d efficacité. énergétique. HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl. Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0

Labels. d efficacité. énergétique. HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl. Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0 P a s c a l e M a e s Labels d efficacité énergétique HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0 Le label français BBC-Effinergie groupes

Plus en détail

Rentabilité de l investissement énergétique

Rentabilité de l investissement énergétique Rentabilité de l investissement énergétique Plus de 96 000 logements 42% de locataires cheminots Collecteur du 1% SNCF Rentabilité de l investissement énergétique Immobilier Perspectives 25 novembre 2008

Plus en détail

ressources nécessaires Guy MENUT. Président du SYMIELECVAR. inférieure à 450 KW Art 5 du décret du 10 mai 2001. Dans les 2 cas, les obligations

ressources nécessaires Guy MENUT. Président du SYMIELECVAR. inférieure à 450 KW Art 5 du décret du 10 mai 2001. Dans les 2 cas, les obligations 1 Le département du Var dispose des ressources nécessaires pour être un acteur important dans le développement de la production d électricité photovoltaïque. Il nous appartient en tant qu élus, de mettre

Plus en détail

Optimisation en exploitation du bâtiment à énergie positive Woopa

Optimisation en exploitation du bâtiment à énergie positive Woopa Livraison : Octobre 2011 Immeuble tertiaire comprenant : - 9 000 m² de plateaux de bureaux Maître d Ouvrage : SCI CARRE DE SOIE divisibles - sur 1500 m² en RDC commerces, Surface SHON : 10 500 m² amphithéâtre

Plus en détail

Toit Solaire ANME. Installation PV de démonstration : Projet DMS Développement du Marché Solaire en Tunisie. Toit Solaire ANME Seite 1 17/10/2015

Toit Solaire ANME. Installation PV de démonstration : Projet DMS Développement du Marché Solaire en Tunisie. Toit Solaire ANME Seite 1 17/10/2015 Mis en œuvre par la: En coopération avec: Installation PV de démonstration : Toit Solaire ANME Projet DMS Développement du Marché Solaire en Tunisie 17/10/2015 Toit Solaire ANME Seite 1 QU EST CE QU UNE

Plus en détail

Autoconsommation photovoltaïque. Bureau d études indépendant en énergie solaire

Autoconsommation photovoltaïque. Bureau d études indépendant en énergie solaire Autoconsommation photovoltaïque Bureau d études indépendant en énergie solaire Situation actuelle: obligation d achat La quasi-totalité de la production électrique des centrales solaires est vendue à EDF

Plus en détail

CHARTE CALPV. de qualité des installations photovoltaïques résidentielles en Nouvelle-Calédonie

CHARTE CALPV. de qualité des installations photovoltaïques résidentielles en Nouvelle-Calédonie 1. Un dispositif photovoltaïque à destination des particuliers Afin de répondre à la demande des particuliers souhaitant produire une partie de leur énergie électrique, les propriétaires titulaires d une

Plus en détail

CTE de Tours : C. VOLKMER

CTE de Tours : C. VOLKMER Raccordement au réseau public de distribution des installations de production photovoltaïque de puissance 36 kva CTE de Tours : C. VOLKMER 2 variantes d achat Variante A dite de l achat du surplus où le

Plus en détail

La politique française en faveur du photovoltaïque: État des lieux et nouvelles mesures

La politique française en faveur du photovoltaïque: État des lieux et nouvelles mesures La politique française en faveur du photovoltaïque: État des lieux et nouvelles mesures Paris, 24 juin 2009 Christophe SCHRAMM MEEDDAT/DGEC Direction de l énergie/bureau des énergies renouvelables État

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 INSTALLATIONS SOLAIRES THERMIQUES EN AGRICULTURE FONDS CHALEUR

APPEL A PROJETS 2015 INSTALLATIONS SOLAIRES THERMIQUES EN AGRICULTURE FONDS CHALEUR APPEL A PROJETS 2015 INSTALLATIONS SOLAIRES THERMIQUES EN AGRICULTURE FONDS CHALEUR Cahier des charges Partenaires financeurs : Partenaires techniques : Appel à projets solaire thermique agricole 2015

Plus en détail

Conseil d'utilisation. Relatif à la réglementation sur l'introduction de 0% à 100% de courant écologique dans le réseau

Conseil d'utilisation. Relatif à la réglementation sur l'introduction de 0% à 100% de courant écologique dans le réseau Conseil d'utilisation Relatif à la réglementation sur l'introduction de 0% à 100% de courant écologique dans le réseau 1 Table des matières 3 La réglementation pour l'introduction de 0 watt 4 Structure

Plus en détail

APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 «Intégration architecturale des systèmes photovoltaïques»

APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 «Intégration architecturale des systèmes photovoltaïques» APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 «Intégration architecturale des systèmes photovoltaïques» La Région Centre a inscrit la lutte contre les gaz à effet de serre et contre le changement climatique parmi ses

Plus en détail

la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance

la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE AVIS CD-7a16-CWaPE-158 concernant la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance

Plus en détail

Apport des certificats d économie d énergie dans le financement des projets

Apport des certificats d économie d énergie dans le financement des projets La récupération de chaleur fatale, une source d énergie compétitive pour l industrie et les collectivités Apport des certificats d économie d énergie dans le financement des projets Daniel CAPPE - Vice-président

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement APPEL A PROJETS Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014 Règlement L appel à projets «Utilisation dynamique des énergies renouvelables dans le bâtiment»

Plus en détail

PRÉAMBULE CRÉONS ENSEMBLE. L entreprise du bâtiment au centre de l acte de construire

PRÉAMBULE CRÉONS ENSEMBLE. L entreprise du bâtiment au centre de l acte de construire PRÉAMBULE CRÉONS ENSEMBLE Le GMPV-FFB, l Union LES MÉTIERS technique DE représentant DEMAIN les professionnels du photovoltaïque dans le bâtiment Ce guide a été établi par le GMPV-FFB, l Union de la Fédération

Plus en détail

Le parcours du producteur solaire en Obligation d'achat 36kWc

Le parcours du producteur solaire en Obligation d'achat 36kWc Le parcours du producteur solaire en Obligation d'achat 36kWc LE LIVRET DU PRODUCTEUR Votre projet d installation se situe en France métropolitaine continentale et votre gestionnaire de réseau est ERDF.

Plus en détail

Richard Loyen, Délégué Général d Enerplan

Richard Loyen, Délégué Général d Enerplan L utilisation de l énergie Solaire en France, De l émergence à la banalisation, Richard Loyen, Délégué Général d Enerplan Impliqué depuis 26 ans pour le développement de l énergie solaire en France Enerplan

Plus en détail

PROMOTION DE L AUTOPRODUCTION D ELECTRICITE PAR L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE

PROMOTION DE L AUTOPRODUCTION D ELECTRICITE PAR L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE PROMOTION DE L AUTOPRODUCTION D ELECTRICITE PAR L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE Projet PROSOL ELEC février 2010 1 PRESENTATION DU PROJET PROSOL ELEC Introduction Le marché de l énergie solaire photovoltaïque

Plus en détail

TECHNIQUES FINANCIERES. Présidée par Inès REINMANN

TECHNIQUES FINANCIERES. Présidée par Inès REINMANN 1 ère réunion du groupe de travail TECHNIQUES FINANCIERES Présidée par Inès REINMANN Contribution GREEN PROPERTY 1 Table des matières Le fonds de compensation page 3 PSE paiement des services environnementaux

Plus en détail

Autoconsommation solaire Le Gaec de Wittelsheim produit et consomme sa propre électricité photovoltaïque

Autoconsommation solaire Le Gaec de Wittelsheim produit et consomme sa propre électricité photovoltaïque 1 sur 5 08/01/2016 09:37 Imprimé le 08/01/2016 09:35:36 Autoconsommation solaire Le Gaec de Wittelsheim produit et consomme sa propre électricité photovoltaïque 08/01/2016 par Robin Vergonjeanne (/auteur/robin-vergonjeanne/8)

Plus en détail

Les solutions solaires thermiques compétitives

Les solutions solaires thermiques compétitives Mercredi 06 novembre 2013 Les solutions solaires thermiques compétitives Intervenants : Valérie LAPLAGNE, responsable ENR, UNICLIMA Philippe GAY, Coordinateur de missions, ENERPLAN RASSEMBLONS NOS ENERGIES

Plus en détail

PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION CAHIER DES CHARGES DES ETUDES DE FAISABILITE

PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION CAHIER DES CHARGES DES ETUDES DE FAISABILITE PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION CAHIER DES CHARGES DES ETUDES DE FAISABILITE Introduction Dans un contexte où le système de soutien actuel au photovoltaïque incite à injecter sur le réseau la totalité

Plus en détail

P. COUNESON DECUBE Consult

P. COUNESON DECUBE Consult : RETOUR D EXPERIENCE D UN BUREAU D ENGINEERING P. COUNESON DECUBE Consult 2. Soutiens publics au photovoltaïque : aide ou frein au développement? 3. Prise en charge des risques : par qui? 4. Comment convaincre

Plus en détail

Mode d'emploi pour une demande de raccordement photovoltaïque 100 kva au réseau Basse Tension de ENERGIE & SERVICES DE SEYSSEL

Mode d'emploi pour une demande de raccordement photovoltaïque 100 kva au réseau Basse Tension de ENERGIE & SERVICES DE SEYSSEL Mode d'emploi pour une demande de raccordement photovoltaïque 100 kva au réseau Basse Tension de ENERGIE & SERVICES DE SEYSSEL Résumé Ce document présente les différentes démarches à accomplir pour : -

Plus en détail

Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités

Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités CAUE Grenelle et Copropriété 28 novembre 2011 Jérôme Gatier, Directeur Plan Bâtiment Grenelle 1 Sommaire Présentation du Plan Bâtiment Grenelle et

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE CONCERNANT L EVALUATION ECONOMIQUE D UN

NOTICE EXPLICATIVE CONCERNANT L EVALUATION ECONOMIQUE D UN Département de l'économie, de l'énergie et du territoire Service de l'énergie et des forces hydrauliques Departement für Volkswirtschaft, Energie und Raumentwicklung Dienststelle für Energie und Wasserkraft

Plus en détail

FOUSSEMAGNE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Le témoignage du Maire de Foussemagne, Louis MASSIAS.

FOUSSEMAGNE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Le témoignage du Maire de Foussemagne, Louis MASSIAS. FOUSSEMAGNE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le témoignage du Maire de Foussemagne, Louis MASSIAS. 1 Présentation de Foussemagne Commune du Territoire de Belfort. 984 habitants 512 Ha Population jeune, plus

Plus en détail

Proposition de plan d action pour le développement de l énergie solaire dans le Grand Lyon. Note de cadrage à l attention du Grand Lyon

Proposition de plan d action pour le développement de l énergie solaire dans le Grand Lyon. Note de cadrage à l attention du Grand Lyon Proposition de plan d action pour le développement de l énergie solaire dans le Grand Lyon Note de cadrage à l attention du Grand Lyon Le projet POLIS (identification et mobilisation du potentiel solaire

Plus en détail

13 ème Conférence bretonne de l énergie. le 25 juin 2014 à RENNES

13 ème Conférence bretonne de l énergie. le 25 juin 2014 à RENNES 13 ème Conférence bretonne de l énergie le 25 juin 2014 à RENNES 1 1. Introduction 2. Bilan électrique et panorama énergétique 3. Brochure «Les moyens de production d énergie électriques et thermiques»

Plus en détail

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS Futurs labels Effinergie Atelier CLER 1er décembre 2010 Sébastien DELMAS 1. Présentation du Collectif Effinergie 2. Les actions mises en œuvre 3. Les labels 4. Les actions en cours 5. Point sur la RT 2012

Plus en détail

POSTE IMMO. "La garantie de performance énergétique : outil de la réhabilitation" - mardi 23 avril 2013 1

POSTE IMMO. La garantie de performance énergétique : outil de la réhabilitation - mardi 23 avril 2013 1 POSTE IMMO "La garantie de performance énergétique : outil de la réhabilitation" - mardi 23 avril 2013 1 Poste Immo, partenaire de la dynamique du Groupe La Poste Une filiale à 100% du Groupe La Poste

Plus en détail

Déploiement des infrastructures de recharge en Finistère & Modalité de mise en œuvre

Déploiement des infrastructures de recharge en Finistère & Modalité de mise en œuvre Syndicat Départemental d Energie et d Equipement du Finistère Déploiement des infrastructures de recharge en Finistère & Modalité de mise en œuvre 24 JUIN 2014 SOMMAIRE Le SDEF Le marché de l électromobilité

Plus en détail

Gisements d économies d énergie dans l industrie et Mesures incitatives à l Utilisation Rationnelle de l Energie en BRETAGNE

Gisements d économies d énergie dans l industrie et Mesures incitatives à l Utilisation Rationnelle de l Energie en BRETAGNE Gisements d économies d énergie dans l industrie et Mesures incitatives à l Utilisation Rationnelle de l Energie en BRETAGNE 1 INDUSTRIE Gisements techniques et théoriques d économie d énergie à partir

Plus en détail

Concerne : Installation de production photovoltaïque de puissance inférieure ou égale à 36 kwc

Concerne : Installation de production photovoltaïque de puissance inférieure ou égale à 36 kwc Electricité de Strasbourg 26, boulevard du président Wilson F-67953 Strasbourg Cedex 9 Version février 2009 Concerne : Installation de production photovoltaïque de puissance inférieure ou égale à 36 kwc

Plus en détail

Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009. Plan du dossier. Le contexte et la dynamique du solaire thermique

Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009. Plan du dossier. Le contexte et la dynamique du solaire thermique belen os Centre d essais et de recherche des systèmes solaires Inauguration de BELENOS Vendredi 30 octobre 2009 Plan du dossier Le contexte et la dynamique du solaire thermique BELENOS : l engagement de

Plus en détail

Travaux réalisés et projets

Travaux réalisés et projets Travaux réalisés et projets Développement durable au Centre hospitalier de Rouffach Centre hospitalier de Rouffach 27 rue du 4 ème RSM BP 69-68250 Rouffach Tél : 03 89 78 70 70 - www.ch-rouffach.fr Dans

Plus en détail

«Eclairage Public et Economies d Energie» 2016

«Eclairage Public et Economies d Energie» 2016 «Eclairage Public et Economies d Energie» 2016 Dispositif de soutien pour les communes de moins de 10 000 habitants 1 CONTEXTE Dans la cadre du Fonds Régional d'excellence Environnementale Poitou Charentes

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale dans les bâtiments existants

Performance énergétique et environnementale dans les bâtiments existants Performance énergétique et environnementale dans les bâtiments existants 23/05/2012 Certivéa : un partenaire du changement Certivéa, filiale du Groupe CSTB, est un partenaire du changement pour les acteurs

Plus en détail

Certificats d Economies d Energie (CEE)

Certificats d Economies d Energie (CEE) Certificats d Economies d Energie (CEE) Comment utiliser le dispositif pour une collectivité? 25 septembre 2014 Cyrielle Borde, Service Climat, ADEME Sommaire Dispositif des Certificats d économies d énergie

Plus en détail

PROJET D UNE INSTALLATION PHOTOVOLTAÏQUE (PV) CITOYENNE SUR LA TOITURE COMMUNALE DE L OEKOCENTER A ITZIG. Présentation Centre Nic Braun 23 mars 2012

PROJET D UNE INSTALLATION PHOTOVOLTAÏQUE (PV) CITOYENNE SUR LA TOITURE COMMUNALE DE L OEKOCENTER A ITZIG. Présentation Centre Nic Braun 23 mars 2012 1 PROJET D UNE INSTALLATION PHOTOVOLTAÏQUE (PV) CITOYENNE SUR LA TOITURE COMMUNALE DE L OEKOCENTER A ITZIG Présentation Centre Nic Braun 23 mars 2012 2 Table des matières: - Description du projet de l

Plus en détail

www.france-air.com/habitat

www.france-air.com/habitat www.france-air.com/habitat Rue des Barronnières - BEYNOST - 01708 Miribel Cedex Fax : 04 78 55 25 63 www.france-air.com/habitat www.traitdunion-com.fr X E Un nouvel air éco-durable O N I U Q E Le premier

Plus en détail

Politique de soutien du Conseil Régional en faveur de l énergie

Politique de soutien du Conseil Régional en faveur de l énergie Politique de soutien du Conseil Régional en faveur de l énergie Gaëlle GILBOIRE Coordonnatrice du Service Ile Solaire Secrétaire Générale de l observatoire énergie réunion 13/05/13 Politique de soutien

Plus en détail

Pôle d Innovation national de l Artisanat Efficacité énergétique et énergies renouvelables

Pôle d Innovation national de l Artisanat Efficacité énergétique et énergies renouvelables Introduction : L électricité photovoltaïque est un procédé résultant de la transformation du rayonnement solaire en énergie électrique par le biais de cellules photovoltaïques. A l origine, les cellules

Plus en détail

SYNTHESE (NON EXHAUSTIVE DE LA D.I «BEPOS»)

SYNTHESE (NON EXHAUSTIVE DE LA D.I «BEPOS») SYNTHESE (NON EXHAUSTIVE DE LA D.I «BEPOS») ILOT 1 : REGLEMENTATION THERMIQUE La réglementation thermique 2005 vise à maîtriser les consommations d énergie et à limiter l émission de gaz à effet de serre.

Plus en détail

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Rofaïda LAHRECH rofaida.lahrech@cstb.fr Les dispositifs réglementaires pour l amélioration de la performance énergétique des bâtiments en France Maîtrise

Plus en détail

Grande batterie Expérience pratique du laboratoire Smart Grid de l EKZ

Grande batterie Expérience pratique du laboratoire Smart Grid de l EKZ Grande batterie Expérience pratique du laboratoire Smart Grid de l EKZ Michael Koller, responsable de gestion technologique, 31 mai 2016, Powertage 2016 Programme I. Laboratoire Smart Grid d EKZ II. Batterie

Plus en détail

Votre projet solaire photovoltaïque de A à Z. Mr Martin Espace Info Energie de la Ville de Nice

Votre projet solaire photovoltaïque de A à Z. Mr Martin Espace Info Energie de la Ville de Nice Votre projet solaire photovoltaïque de A à Z Mr Martin Espace Info Energie de la Ville de Nice Les Espaces Info Energie un réseau national, service gratuit, neutre et indépendant énergies renouvelables,

Plus en détail

Contribution de GrDF (Gaz Réseau Distribution France)

Contribution de GrDF (Gaz Réseau Distribution France) Débat Région Centre Transition énergétique Contribution de GrDF (Gaz Réseau Distribution France) En septembre 2012, à la demande du Président de la république, le gouvernement a lancé un débat national

Plus en détail

L AUTOCONSOMMATION. Rencontres Energivie 25/10/2013

L AUTOCONSOMMATION. Rencontres Energivie 25/10/2013 Christian SCHAEFFER Directeur de la Plateforme Formation et Evaluation - INES christian.schaeffer@ines-solaire.fr L AUTOCONSOMMATION Rencontres Energivie En collaboration avec Emilie SOURNIA Chargé de

Plus en détail

DE LA MDE AU STOCKAGE ET L AUTOCONSOMMATION DE L ÉNERGIE. M. Bernardino Gomes, Responsable Collectivités Locales, Schneider-Electric

DE LA MDE AU STOCKAGE ET L AUTOCONSOMMATION DE L ÉNERGIE. M. Bernardino Gomes, Responsable Collectivités Locales, Schneider-Electric DE LA MDE AU STOCKAGE ET L AUTOCONSOMMATION DE L ÉNERGIE M. Bernardino Gomes, Responsable Collectivités Locales, Schneider-Electric 1 Syndicat départemental d énergies du Morbihan Le bâtiment... 1. Bâtiment

Plus en détail

Catalogue des formations 2016

Catalogue des formations 2016 Catalogue des formations 2016 Qui sommes-nous? Association technique, le CRER concrétise depuis 20 ans, une volonté de passer à l acte dans les domaines de la sobriété énergétique, de l efficacité énergétique,

Plus en détail

Délibération 1/5. 26 novembre 2009. 1 Voir : New Energy Finance, PV market outlook Q3 2009, 30 septembre 2009 et Research note : solar grid parity,

Délibération 1/5. 26 novembre 2009. 1 Voir : New Energy Finance, PV market outlook Q3 2009, 30 septembre 2009 et Research note : solar grid parity, Délibération Avis de la Commission de régulation de l énergie du 3 décembre 2009 sur le projet d arrêté fixant les conditions d achat de l électricité produite par les installations utilisant l énergie

Plus en détail

Centre culturel Athéna à Auray

Centre culturel Athéna à Auray Centre culturel Athéna à Auray 1 Contexte 2 fin 2009 : la mairie d'auray mène une étude pour un toit solaire sur le centre Athena, avec la société NiuSolar priorités budgétaires plus urgentes => pas de

Plus en détail

Le variateur de vitesse,

Le variateur de vitesse, Le variateur de vitesse, un composant clé dans votre approche globale Efficacité Energétique Intervenant: H. Ferragne Ingénieur applications variation de vitesse Tel : 0683973251 Plus de 175 ans d histoire

Plus en détail

APPEL À PROJET PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION ELECTRIQUE RACCORDE RESEAU AVEC OU SANS STOCKAGE D ELECTRICITE Année 2016

APPEL À PROJET PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION ELECTRIQUE RACCORDE RESEAU AVEC OU SANS STOCKAGE D ELECTRICITE Année 2016 APPEL À PROJET PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION ELECTRIQUE RACCORDE RESEAU AVEC OU SANS STOCKAGE D ELECTRICITE Année 2016 FICHE A1 : FICHE DESCRIPTIVE DU PROJET PORTEUR DU PROJET Nom du Maître d Ouvrage

Plus en détail

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Approvisionnement énergétique du Carréde Soie Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Objectifs Détailler les scénarios d approvisionnement en énergie

Plus en détail

Réhabilitation énergétique performante de bâtiments publics Pourquoi et comment?

Réhabilitation énergétique performante de bâtiments publics Pourquoi et comment? Réhabilitation énergétique performante de bâtiments publics Pourquoi et comment? bâtiments publics : pourquoi? Enjeux planétaires de lutte contre le changement climatique Programme Européen sur le Changement

Plus en détail

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Qu'est-ce que le crédit d'impôt développement durable? C'est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie

Plus en détail

Guide filière sur. le chauffe-eau. thermodynamique

Guide filière sur. le chauffe-eau. thermodynamique Guide filière sur le chauffe-eau thermodynamique QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une

Plus en détail

COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE. revue le 8 juillet 2009 et le 6 janvier 2012)

COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE. revue le 8 juillet 2009 et le 6 janvier 2012) COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE COMMUNICATION CD 12c26 CWaPE (révision de la communication CD-9c30-CWaPE du 31 mars 2009, revue le 8 juillet 2009 et le 6 janvier 2012) sur l application de la compensation

Plus en détail

APPEL À PROJET PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION ELECTRIQUE RACCORDE RESEAU AVEC OU SANS STOCKAGE D ELECTRICITE Année 2014

APPEL À PROJET PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION ELECTRIQUE RACCORDE RESEAU AVEC OU SANS STOCKAGE D ELECTRICITE Année 2014 APPEL À PROJET PHOTOVOLTAIQUE EN AUTOCONSOMMATION ELECTRIQUE RACCORDE RESEAU AVEC OU SANS STOCKAGE D ELECTRICITE Année 2014 L obligation de réduction des émissions de gaz à effet de serre et les contraintes

Plus en détail

PRODUISEZ ET CONSOMMEZ VOTRE ENERGIE RENOUVELABLE

PRODUISEZ ET CONSOMMEZ VOTRE ENERGIE RENOUVELABLE PRODUISEZ ET CONSOMMEZ VOTRE ENERGIE RENOUVELABLE Silencieuse et performante Design et de petite taille Facile à installer www.eolie-energie.fr 100% FRANÇAISE, ECO-INNOVANTE ET FIABLE Née de l expertise

Plus en détail

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE REALISATION D UNE INSTALLATION SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE Puissance crête : 2940 Wc M AMANDIER - 13013 - MARSEILLE Devis N GNB2011-06-01-03 du 01/06/2011 Votre interlocuteur

Plus en détail

Très haut débit. résultats des consultations publiques et orientations. Conférence de presse du 28 novembre 2007

Très haut débit. résultats des consultations publiques et orientations. Conférence de presse du 28 novembre 2007 Très haut débit résultats des consultations publiques et orientations Conférence de presse du 28 novembre 2007 Contexte La mutualisation de la partie terminale L accès au génie civil Conclusion 2 La régulation

Plus en détail

Application du photovoltaïque à Genève Approches et expériences concrètes de SIG

Application du photovoltaïque à Genève Approches et expériences concrètes de SIG 6ème Symposium Photovoltaïque National SIG Genève 24 / 25 novembre 2005 Application du photovoltaïque à Genève Approches et expériences concrètes de SIG Robert Völki SE / Responsable de la Division Energie

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique Petit Rappel Quelles sont les conditions pour en bénéficier en 2012? Votre situation : Vous êtes locataire, propriétaire occupant ou occupant à titre gratuit ; Vous êtes fiscalement domicilié en France.

Plus en détail

Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 février 2015 portant communication sur le développement des réseaux intelligents

Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 février 2015 portant communication sur le développement des réseaux intelligents Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 février 2015 portant communication sur le développement des réseaux intelligents Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE,

Plus en détail

R & D, études et bâtiments démonstrateurs en vue de l objectif «Facteur 4»

R & D, études et bâtiments démonstrateurs en vue de l objectif «Facteur 4» Conférence Internationale DERBI 2007 31 mai - 2 juin 2007 Perpignan Efficience énergétique : bonnes pratiques et innovations R & D, études et bâtiments démonstrateurs en vue de l objectif «Facteur 4» Pierre

Plus en détail