MODE OPERATOIRE Colorations et Examen microscopique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MODE OPERATOIRE Colorations et Examen microscopique"

Transcription

1 P 1/12 Indice de révision A Nature de la modification Création SOMMAIRE I - Objet... 2 II - Réactifs... 2 III - Méthodologie... 2 IV - Lecture des lames... 5 V - Notation des résultats... 7 VI - Annexes... 8 Rédigé par: Date: Signature Vérifié par: Date: Signature Approuvé par: Pour application le Signature

2 P 2/12 I - Objet Ce document détaille les protocoles de coloration et d'examen microscopique des frottis colorés pour la recherche et l'observation des mycobactéries. II - Réactifs Se reporter en annexes du document. III - Méthodologie A - Préparation des frottis - Graver au diamant sur la lame le N du prélèvement correspondant. - A partir du prélèvement (parcelle purulente si possible), faire un frottis fin sur les 2/3 de la lame.(un frottis fin permet de voir à travers les lettres noires d'une page imprimée); trop épais le frottis se décolle. - A partir du culot de centrifugation, faire un frottis sur une surface de 1 x 2 cm. NB : Si le frottis est fait à partir du flacon Bactec 12B, 0,1 ml de culot est ajouté à 0,1 ml de sérum de lapin. B - Fixation - Laisser sécher le frottis (à l'air ou sur une plaque chauffante à température moyenne). - Fixer à l'alcool méthylique. C - Colorations Plusieurs techniques sont utilisées pour colorer les mycobactéries présentes dans les prélèvements : 1 - Méthodes utilisant la fuchsine 2 - Méthodes utilisant l'auramine 3 - Méthode utilisant l'acridine orange Remarques : Pour toutes les colorations, le rincage à l'eau se fait sous un filet d'eau de robinet. Le séchage entre 2 épaisseurs de papier filtre est à éviter.

3 P 3/ Méthodes utilisant la fuchsine Coloration de Ziehl-Neelsen à chaud Réactifs Fuchsine de Ziehl (RAL) Acide nitrique au 1/5 Alcool à 95 Bleu de méthylène Technique - Couvrir la lame de fuchsine phéniquée. - Chauffer trois fois en 10 minutes jusqu'à émission de vapeurs (le colorant ne doit pas bouillir ou se déssécher sur la lame; en ajouter si nécessaire). - Couvrir la lame d'acide nitrique dilué au 1/3. Laisser agir 45 secondes. - Couvrir la lame d'alcool éthylique à 95. Laisser agir 5 mn. - Rincer à l'eau - Recouvrir la lame de bleu de méthylène. Laisser agir 2mn. - Laisser sécher à l'air libre. Remarques La coloration de Ziehl-Neelsen peut être faite à froid. Les lames sont immergées pendant au moins 3 heures dans la solution de fuchsine. On peut utiliser l'acide sulfurique dilué au 1/4 à la place de l'acide nitrique. On peut avantageusement remplacer les deux temps de la décoloration par l'utilisation d'un mélange acide-alcool que l'on laissera agir pendant 2 minutes. Le réactif d'armand qui contient l'acide, l'alcool, et le bleu de méthylène permet de réaliser en un seul temps la décoloration et la recoloration des frottis préalablement colorés par la fuchsine.

4 P 4/ Coloration de Kinyoun Réactifs Fuchsine basique Bleu de méthylène Technique - Couvrir la lame avec la fuchsine. Laisser 5 mn à froid sans chauffer. - Couvrir la lame avec la solution acide alcool pendant 2 mn. - Rincer. - Couvrir la lame de bleu de méthylène. Laisser agir 2 mn. - Laisser sécher à l'air. 2 - Méthode utilisant l'auramine Coloration de Degommier Réactifs Acide trichloracétique 1 % Auramine 00 Rouge de thiazine Technique - Couvrir la lame d'acide trichloracétique à 1% pendant 30 mn. - Couvrir la lame avec la solution d'auramine pendant 15 mn. - Couvrir la lame avec la solution décolorante pendant 2mn. - Couvrir le frottis avec la solution de rouge thiazine pendant 1 mn 30.

5 P 5/12 - Décolorer avec la solution décolorante pendant 3 mn. - Sécher à l'air. 3 - Méthode utilisant l'orange acridine Réactifs Orange acridine Bleu de méthylène Technique - Couvrir la lame avec la solution d'acridine orange à 1% pendant 15 mn. - Couvrir la lame avec la solution de décoloration pendant 1 mn. - Couvrir le frottis de bleu de méthylène pendant 1 mn. - Décolorer avec la solution décolorante pendant 3 mn. - Sécher à l'air. IV - Lecture des lames 1 - Lecture des lames colorées à la fuschine La lecture microscopique des lames colorées à la fuchsine par la méthode de Ziehl- Neelsen ou par la méthode de Kinyoun se fait à l'immersion objectif 100 x et avec des oculaires de 10. C'est-à-dire grossissement final de Il faut examiner au moins 100 champs, ce qui requiert environ 15 minutes avant de déclarer une lame négative. Trois balayages du frottis doivent être réalisés.

6 P 6/12 Les Bacilles Acido-Alcoolo Résistants (B.A.A.R.) apparaissent rose sur fond bleu. Ils sont droits ou légèrement incurvés de 2 à 4 µm sur 0.3 à 0.5 µm de large. Ils sont souvent granuleux et groupés en amas. A l'examen microscopique des frottis réalisés à partir de colonies, les bacilles peuvent apparaitre colorés en bleu. Ces cultures sont soit trop jeunes, soit trop vieilles. Des formes cocoïdes ou filamenteuses peuvent s'observer. La réponse doit toujours être faite en terme de présence ou absence de B.A.A.R et non en terme de bacilles tuberculeux, de bacilles lépreux, ou de toute autre espèce mycobactérienne. 2 - Lecture des lames colorées à l'auramine Lire les lames au microscope à fluorescence, à l'objectif à sec métallographique 25 x pour un dépistage rapide, et à l'objectif 40 x pour confirmation. Il faut lire au moins 30 champs par lame avant de déclarer une lame négative. Les mycobactéries apparaissent jaune fluorescentes sur fond rouge. Pour des cas particuliers, la coloration de Ziehl peut se faire par surcoloration d'une lame déja colorée à l'auramine. 3 - Lecture des lames colorées à l'orange acridine Lire les lames au microscope à fluorescence à l'objectif 40 x. Il faut lire environ 70 champs par lame avant de déclarer une lame négative. Les mycobactéries présentent une fluorescence rouge à orange.

7 P 7/12 V - Notation des résultats Nombre de BAAR Répondre < 1 / 100 champs Négatif 1-9 / 100 champs 1 + examen suspect à confirmer / 100 champs / champ / champ 4 + >100 / champ 5 + Expression des résultats de l'examen microscopique selon le nombre de bacilles observés par champ microscopique au grossissement Propositions de l'oms.

8 P 8/12 VI - ANNEXES I - Coloration de Ziehl Neelsen (à chaud) Fuschine de Ziehl (RAL) Fuchsine basique RAL pour Bactériologie... 10g Phénol g Alcool à ml Eau distillée ml Verser les 100 ml d'alcool dans un mortier de 2 litres. Ajouter la totalité du colorant en broyant au fur et à mesure, puis peu à peu, l'acide phénique en triturant. Verser le mélange dans un flacon de verre teinté. Rincer le mortier avec de l'eau distillée, plusieurs fois dans le flacon jusqu'à concurrence de 1 litre. Laisser reposer 24 heures à l'étuve à 37 C. Filtrer sur papier. Acide sulfurique ml Eau distillée ml Verser toujours l'acide très lentement dans l'eau. Bleu de méthylène Bleu de méthylène... 1 g Alcool à ml Phénol g Eau distillée ml Même préparation que ci dessus Tous les réactifs se conservent à température ambiante pendant une longue durée.

9 P 9/12 II - Coloration de Kinyoun modifiée (à froid) Fuschine phéniquée de Kinyoun Fuchsine basique RAL pour Bactériologie... 4 g Solution aqueuse de phénol à 8% g Alcool à 95 %...20 ml Dissoudre la fuschine dans les 20 ml d'alcool à 95% puis ajouter les 100 ml de la solution aqueuse de phénol*. *Chauffer doucement le flacon de phénol au bain-marie. Mesurer dans une éprouvette graduée ou avec une pipette munie d'une poire, le volume nécessaire de phénol. Le mettre dans le flacon contenant le volume d'eau nécessaire, placé également au bain- marie ( l'éprouvette ou la pipette doivent être mises préalablement réchauffées par passage au bain-marie). Acide chlorhydrique... 3 ml Alcool à 95 %...97 ml Bleu de méthylène Bleu de méthylène... 0,3 g Eau distillée ml Tous ces réactifs se conservent à température ambiante pendant une longue durée

10 P 10/12 III - Coloration à l'auramine Acide trichloracétique à 1 % Acide trichloracétique* g Eau distillée ml Dissoudre lentement l'acide dans l'eau. Auramine Auramine g Phénol g Chlorure de magnésium ml Eau distillée (tiède)...qsp 1000 ml Peser 1 g d'auramine, verser la poudre dans un ballon de 1 litre contenant 500 ml d'eau distillée, bien mélanger, mettre à l'étuve pendant 24 heures. Dissoudre 50 g de phénol dans 100 ml de la solution de chlorure de magnésium à 2 %. Mélanger les 2 solutions. Compléter à 1000 ml avec de l'eau distillée. Filtrer avec 2 filtres. Conserver à l'obscurité et à + 4 pendant une durée maxima de 1 mois. Alcool à 95 % ml Eau distillée...65 ml Acide chlorhydrique pur... 5 ml Chlorure de sodium... 5 g Solution de rouge thiazine Rouge de thiazine... 1 g Chlorure de magnésium à 2 % ml Phénol g Eau distillée... qsp ml Mode de préparation identique à celui de l'auramine.

11 P 11/12 IV - Coloration à l'orange acridine Colorant orange acridine Mesurer dans l'ordre et mettre dans un erlen de 6 litres : Glycérol ml Ethanol ml Eau distillée ml Ajouter ensuite 250 g de phénol.* Reprendre un flacon d'orange acridine (5 g) dans 20 ml d'éthanol et verser la solution ainsi préparée dans l'erlen (pour une meilleure dissolution et récupération de la poudre orange acridine, il est préférable de reprendre le flacon avec 5 ml d'éthanol à chaque fois, et de renouveller l'opération 4 fois de suite). Transférer un barreau magnétique dans l'erlen. Boucher l'erlen avec du film recouvrant, entourer l'erlen de papier aluminium et mettre en route l'agitation pendant une nuit. Filtrer le lendemain et conserver en flacons opaques. Ethanol ml Eau distillée ml Mesurer et rajouter à la solution précédente : Acide chlorhydrique à 35 % ml Contre colorant ml Bleu de méthylène Eau distillée ml Bleu de méthylène g Ethanol à ml Transférer un barreau magnétique dans l'erlen. Boucher l'erlen avec du film recouvrant, mettre en route l'agitation pendant une nuit.

12 P 12/12 Remarques *Le phénol, l'acide chlorhydrique, l'acide sulfurique, et l'acide trichloracétique sont des produits "corrosifs". L'auramine et l'orange acidine étant des produits toxiques par inhalation et par contact, pour peser la poudre d'auramine ou d'orange acridine, le manipulateur doit porter des gants et un masque à haute filtration. Cette manipulation devrait se faire sous hotte à charbon actif. L'évacuation des colorants doit s'effectuer selon une procédure particulière Si les lames sont colorées dans des bacs, changer régulièrement les solutions (toutes les semaines) ou plus selon le nombre de lames colorées.

E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE. 4. Conditionnement et conservation de l échantillon

E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE. 4. Conditionnement et conservation de l échantillon E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE 1. Objet Description du dosage du mercure par spectrométrie atomique de vapeur froide. 2. Domaine d application

Plus en détail

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse CHAMPREDONDE Renaud DAUNIS Mélanie TP III Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse Module de géochimie Responsable : J.-L. DANDURAND SOMMAIRE INTRODUCTION I / Etude théorique

Plus en détail

RÔLE DE STOCKAGE DU FOIE

RÔLE DE STOCKAGE DU FOIE THÈME : Du génotype au phénotype Niveau : 1 re S RÔLE DE STOCKAGE DU FOIE EXTRAIT DU BO: o "Le glucose est stocké sous forme de glycogène dans le foie.." o "Ainsi que sous forme de triglycérides.." CADRE

Plus en détail

Fiche sur la technique du montage à reflux. Introduction. Présentation du matériel

Fiche sur la technique du montage à reflux. Introduction. Présentation du matériel Fiche sur la technique du montage à reflux Manuscrit d'une séquence expérimentale sur une technique, méthode ou savoir faire expérimental :l e montage à reflux, accessible en film sur ce site, rédigé par

Plus en détail

b) Quelles sont les précautions à prendre pour effectuer les prélèvements des matières premières?

b) Quelles sont les précautions à prendre pour effectuer les prélèvements des matières premières? T.P 17 : Synthèse d un savon Réaction de saponification Thème Santé Les objectifs de ce TP sont de : suivre un protocole de synthèse en respectant les consignes de sécurité. réaliser un montage de chauffage

Plus en détail

Technologie et techniques biologiques Durée : 2 heures

Technologie et techniques biologiques Durée : 2 heures Banque «Agro» Technologie et Biologie A 0504T Technologie et techniques biologiques Durée : 2 heures L usage d une calculette est interdit pour cette épreuve. MÉTHODES D ANALYSE MICROSCOPIQUE Les techniques

Plus en détail

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR L'objectif du TP est de tracer un diagramme isobare en équilibre liquide vapeur du binaire H 2 O / HCl, par une méthode utilisant le principe de la distillation

Plus en détail

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage.

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. On propose dans ce fichier de doser la caféine contenue dans une boisson. La première étape consiste à extraire la caféine d une à l aide

Plus en détail

Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro»

Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» Activité 34 : Réalisation d une digestion «in vitro» 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie 2. PLACE DE L ACTIVITE DANS UNE PROGRESSION Chapitre I :

Plus en détail

Travaux Pratiques de Chimie Organique

Travaux Pratiques de Chimie Organique Préparation du savon I. INTRODUCTION a) Composition d un corps gras : Les corps gras sont des composés naturels d origine végétale ou animale, appelés lipides. Ils sont essentiellement constitués de triglycérides,

Plus en détail

TP 3 ème C 1 PEUT-ON EMBALLER DES SOLUTIONS ACIDES DANS DES EMBALLAGES METALLIQUES?

TP 3 ème C 1 PEUT-ON EMBALLER DES SOLUTIONS ACIDES DANS DES EMBALLAGES METALLIQUES? Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Démarche Dans ce sujet, on demande à l élève d étudier la réaction entre l'acide chlorhydrique et le fer. Scénario N 7 Compétences évaluées Préparation

Plus en détail

KIT BLUESTAR TRAINING A RECEPTION DU COLIS : CONSERVATION COMPOSITION MATERIEL NECESSAIRE

KIT BLUESTAR TRAINING A RECEPTION DU COLIS : CONSERVATION COMPOSITION MATERIEL NECESSAIRE ZA DES POUPETTES 91580 VILLENEUVE SUR AUVERS KIT BLUESTAR TRAINING : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : www.sordalab.com @ : sordalab@wanadoo.fr Ref : BLUETRAIN A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la

Plus en détail

Dureté d'une eau - Dosage complexométrique

Dureté d'une eau - Dosage complexométrique Dureté d'une eau - Dosage complexométrique Objectifs : Découvrir un autre type de dosage, Prendre conscience de l existence de critères auxquels doit répondre une eau potable. A Introduction : 1 Généralités

Plus en détail

Expérience # 3. Extraction de la caféine du thé

Expérience # 3. Extraction de la caféine du thé Expérience # 3 1. But Le but de l expérience consistera à extraire la caféine du thé. ous pourrons ainsi nous familiariser avec les techniques d extraction par solvant et d évaporation sous vide. 2. Théorie

Plus en détail

République du Sénégal Ministère de la Santé et de la Prévention Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * *

République du Sénégal Ministère de la Santé et de la Prévention Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * République du Sénégal Ministère de la Santé et de la Prévention Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * MICROSCOPIE EN BACTERIOLOGIE-VIROLOGIE RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338

Plus en détail

SOMMMAIRE INTRODUCTION AUX TRAVAUX PRATIQUES DE PEDOLOGIE...2 PREPARATION DES ECHANTILLONS DE TERRE...3 DETERMINATION DE L'HUMIDITE DU SOL...

SOMMMAIRE INTRODUCTION AUX TRAVAUX PRATIQUES DE PEDOLOGIE...2 PREPARATION DES ECHANTILLONS DE TERRE...3 DETERMINATION DE L'HUMIDITE DU SOL... SOMMMAIRE PAGE INTRODUCTION AUX TRAVAUX PRATIQUES DE PEDOLOGIE...2 PREPARATION DES ECHANTILLONS DE TERRE...3 DETERMINATION DE L'HUMIDITE DU SOL...5 LE PH ET LE POUVOIR TAMPON DU SOL...6 LE CALCAIRE TOTAL

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE Spécialité : Chimie de Laboratoire et de Procédés industriels Epreuve Techniques de laboratoire Durée : 4 heures Coefficient

Plus en détail

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique.

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique. FICHE 14 Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique. I. Stratégie à employer lors d une synthèse On veut synthétiser un composé au laboratoire. On doit donc imaginer les différentes étapes

Plus en détail

Estimation de la biomasse microbienne par électrophorèse en gel d agarose

Estimation de la biomasse microbienne par électrophorèse en gel d agarose Version : 1 Page : 1 / 8 microbienne par Version Date Modificateur Descriptif 1 22/10/2012 M. Lelievre MAJ mise en page (en tete, filigrane) et corrections générales Version : 1 Page : 2 / 8 1- Mots clés

Plus en détail

Etude du Lave-vaisselle Mesures chimiques

Etude du Lave-vaisselle Mesures chimiques ACADEMIE DE LILLE Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques Mathématiques et Sciences Physiques épreuve E1 Durée : 3 h Date : Sous - épreuve E 12 : Travaux pratiques scientifiques sur

Plus en détail

Auramine : Ethanol à 70 : Phénol : Eau bidistillée : Mélanger ces deux solutions. Solution de décoloration : Acide chlorhydrique :

Auramine : Ethanol à 70 : Phénol : Eau bidistillée : Mélanger ces deux solutions. Solution de décoloration : Acide chlorhydrique : 1. NATURE DU RÉACTIF : Auramine Colorant basique, dérivé du diphénylméthane, de nuance jaune ; appelé aussi chlorhydrate d'auramine, ou jaune de pyoktamin. Autres noms : 4,4'-(IMIDOCARBONYL) BIS(N,N-DIMETHYL

Plus en détail

Dans la suite du document, ce symbole signifie que vous devez appeler le professeur.

Dans la suite du document, ce symbole signifie que vous devez appeler le professeur. NOM et Prénom :. Poste n : 1 CAP ECMS Chimie T.P. n 1 LES ATOMES CLASSIFICATION PÉRIODIQUE DES ÉLÉMENTS Les différents aspects du cuivre Objectifs expérimentaux : - lire les étiquettes et prendre les dispositions

Plus en détail

Méthode. dans l eau par colorimétrie Page : 1 de 6

Méthode. dans l eau par colorimétrie Page : 1 de 6 dans l eau par colorimétrie Page : 1 de 6 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le

Plus en détail

Les nitrates fiche guide

Les nitrates fiche guide Les nitrates fiche guide Notions abordées Chimie Sciences Mathématiques - Réactions chimiques - Concentration - Filtration - Rôle de l azote - Etude d un écosystème - Proportionnalité Objectifs d apprentissage

Plus en détail

Présentation : Laurent Berlivet

Présentation : Laurent Berlivet 1 sur 5 23/02/2012 16:22 Présentation : Laurent Berlivet L'aluminium brut n'est pas très joli. Tout change lorsqu'il est anodisé. Ce traitement de surface permet de le teinter et de rendez sa surface très

Plus en détail

II LE DÉCAPAGE. Mise en garde. 1 Définition : Page 1. 2Effet attendu : 3 Différents cas : Mme Sousa Marlène Lp des Jacobins Beauvais

II LE DÉCAPAGE. Mise en garde. 1 Définition : Page 1. 2Effet attendu : 3 Différents cas : Mme Sousa Marlène Lp des Jacobins Beauvais 1 Définition : II LE DÉCAPAGE. Page 1 2Effet attendu : Créer une base appropriée à l application d un colorant. 3 Différents cas : Mise en garde La teinte obtenue par le décapage sera plus claire, mais

Plus en détail

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE?

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Nom :.. Coéquipier : BUT QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Toutes les eaux minérales indiquent sur leurs étiquettes les ions présents, leur quantité et le ph de

Plus en détail

Chapitre n 4. Comment mettre des ions en évidence?

Chapitre n 4. Comment mettre des ions en évidence? Chapitre n 4 3 Comment mettre des ions en évidence? >T.P. n 1: Tests de quelques ions. >Objectifs: Découvrir les tests d'ions courants. Respecter des consignes de sécurité dans le domaine de la chimie

Plus en détail

TECHNIQUE: Recristallisation

TECHNIQUE: Recristallisation TECHNIQUE: Recristallisation Utilité La recristallisation est une méthode de purification d un produit solide. Elle permet de séparer un solide de ses impuretés après une réaction ou une extraction. Le

Plus en détail

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie Lorsque l on chauffe un mélange d une solution de glucose et d une solution d acide 3,5- dinitrosalycilique

Plus en détail

Les recettes de colle de peau

Les recettes de colle de peau Les recettes de colle de peau par Catherine Auguste Ancienne élève des Beaux-Arts de Paris designe et décore des cabinets de curiosités 1/ Introduction : les composants des enduits et des peintures Trois

Plus en détail

LE STÉNOPÉ. Mode d'emploi : Faire une photo : La boîte: L'obturateur :

LE STÉNOPÉ. Mode d'emploi : Faire une photo : La boîte: L'obturateur : LE STÉNOPÉ Le sténopé est une boîte étanche à la lumière, sur laquelle on fait un petit trou, qui laissera entrer la lumière. Sur la face opposée viendra se former l'image inversée. En plaçant un support

Plus en détail

Détermination d un mécanisme de réaction

Détermination d un mécanisme de réaction Détermination d un mécanisme de réaction Romain Laverrière chimie (romainl0@etu.unige.ch) Tatiana Pachova chimie (pachova0@etu.unige.ch) Introduction But de la manipulation Cette expérience a pour objectif

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

- 1 grosse poignée de feuilles d absinthe, - 1 litre de bon vin rouge, - 1 verre d eau de vie, - 1 verre de sucre, - 1 étoile d anis étoilé.

- 1 grosse poignée de feuilles d absinthe, - 1 litre de bon vin rouge, - 1 verre d eau de vie, - 1 verre de sucre, - 1 étoile d anis étoilé. Vins de plantes Les ateliers des savoir-faire hips! Vermouth - 1 grosse poignée de feuilles d absinthe, - 1 litre de bon vin rouge, - 1 verre d eau de vie, - 1 verre de sucre, - 1 étoile d anis étoilé.

Plus en détail

Dilution, facteur de dilution, échelle de teintes

Dilution, facteur de dilution, échelle de teintes Activité expérimentale TP Dilution, facteur de dilution, échelle de teintes Objectifs : Pratiquer une démarche expérimentale pour déterminer la concentration d une espèce colorée par la «méthode de l échelle

Plus en détail

Expérience 1 : Compression d une canette

Expérience 1 : Compression d une canette Expériences visant à montrer les effets de la pression : Expérience 1 : Compression d une canette Objectifs de l expérience: - Présenter le phénomène des pressions. - Ses implications. Matériel Requis

Plus en détail

Changement de réactif pour la formation d un ester

Changement de réactif pour la formation d un ester HAPITRE 11 NTRÔLE DE L ÉVLUTIN DES SYSTÈMES HIMIQUES hangement de réactif pour la formation d un ester 1. Pourquoi changer de réactif? Les réactions d estérification et hydrolyse sont lentes, inverses

Plus en détail

Anodisation de l aluminium RESTOM ANODI KIT

Anodisation de l aluminium RESTOM ANODI KIT Anodisation de l aluminium RESTOM ANODI KIT RESTOM S.A.S. 20 Rue du 1 er 71500 LOUHANS Tel. : 03 85 74 95 60 Fax : 03 85 74 95 40 www.restom.net À LIRE ATTENTIVEMENT et INTÉGRALEMENT AVANT EMPLOI Toutes

Plus en détail

KIT PRINCIPE DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits soit 40 dépôts d ADN) MATERIEL NECESSAIRE

KIT PRINCIPE DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits soit 40 dépôts d ADN) MATERIEL NECESSAIRE : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr KIT PRINCIPE DE LA PCR Ref: PCR A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en page 1 Stocker les articles

Plus en détail

Chapitre 2 Obtenir de l eau pure

Chapitre 2 Obtenir de l eau pure Chapitre 2 Obtenir de l eau pure Item Connaissances Acquis Mélanges homogènes et hétérogènes. Décantation. Filtration. Une eau d apparence homogène peut contenir des substances autres que l eau. La distillation

Plus en détail

DOSAGE D ANTICORPS PAR L UTILISATION DU TEST ELISA

DOSAGE D ANTICORPS PAR L UTILISATION DU TEST ELISA Fiche sujet - candidat Après une vaccination, l organisme réagit par la production d anticorps dirigés contre l antigène injecté. Une mémoire immunitaire se met en place et lors d un second contact avec

Plus en détail

TITRE : Utilisation des différents appareils

TITRE : Utilisation des différents appareils TITRE : Utilisation des différents appareils POS 05-2010 AUTEUR(ES) : Marie-Ève Ouellette, biotechnologue. OBJECTIF : Ce POS a pour objectif de vous guider dans l utilisation des différents appareils présents

Plus en détail

DANGER ATTENTION H315: Provoque une irritation cutanée H319: Provoque une sévère irritation des yeux H335: Peut irriter les voies respiratoires

DANGER ATTENTION H315: Provoque une irritation cutanée H319: Provoque une sévère irritation des yeux H335: Peut irriter les voies respiratoires TP Chimie 1 Mesure de transfert thermique I Introduction 1 Présentation Sécurité 3 Données II Mesure de la valeur en eau du calorimètre 1 Principe Mesures 3 Incertitude de la mesure III Mesure d une enthalpie

Plus en détail

Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1)

Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1) TP NEW STYLE 1S THÈME OBSERVER/MATIÈRES COLORÉES/AVANCEMENT DOSAGE COLORIMÉTRIQUE D UNE SOLUTION DE LUGOL PAGE 1 / 5 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... Document 1 : Le médicament Le Lugol est une

Plus en détail

E-IV-2.3V1 : PROCEDURE PARTICULIERE RELATIVE AUX PRELEVEMENTS DES EAUX DE PISCINES EN VUE DE LEURS ANALYSES BACTERIOLOGIQUES ET CHIMIQUES

E-IV-2.3V1 : PROCEDURE PARTICULIERE RELATIVE AUX PRELEVEMENTS DES EAUX DE PISCINES EN VUE DE LEURS ANALYSES BACTERIOLOGIQUES ET CHIMIQUES E-IV-2.3V1 : PROCEDURE PARTICULIERE RELATIVE AUX PRELEVEMENTS DES EAUX DE PISCINES EN VUE DE LEURS ANALYSES BACTERIOLOGIQUES ET CHIMIQUES 1. Objet Cette procédure a pour objet d expliciter les modalités

Plus en détail

LEGIONELLES : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS

LEGIONELLES : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Service : Microbiologie Méthode technique LEGIONELLES : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Mise en service de la première version : Mise en application de cette version : Rédaction

Plus en détail

Thème incertitude de mesure

Thème incertitude de mesure Thème incertitude de mesure Etude d'une démarche de métrologie en BTSA première année Production Aquacole (Dany Vert, LEGTA D'AHUN) Objectifs du référentiel et prérequis : Objectifs Objectif 4.2 : Réaliser

Plus en détail

V - Comment faites-vous? Pour chaque situation, rédigez une explication sur votre façon de procéder.

V - Comment faites-vous? Pour chaque situation, rédigez une explication sur votre façon de procéder. TP ph 4 Univers Sécurité au laboratoire! Attention! Un produit chimique ne doit pas être senti, goûté, touché! Objectifs du T.P. : Appliquer les indispensables règles de sécurité de la personne. Découvrir

Plus en détail

Contrôles des traitements thermiques du lait

Contrôles des traitements thermiques du lait T BTK AT de biotechnologies Contrôles des traitements thermiques du lait L objectif de la séance est de réaliser une pasteurisation du lait avec différents protocoles de chauffage. Au cours du chauffage

Plus en détail

Manuel sur l envoi des Annexes TVA sur Nifonline 10/06/15 v 1.3

Manuel sur l envoi des Annexes TVA sur Nifonline 10/06/15 v 1.3 1) Contexte général L administration fiscale cherche toujours les moyens pour aider les Contribuables à s acquitter de leurs obligations fiscales plus facilement. A cette fin, quelques applications en

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire SESSION 2013 Sous-épreuve écrite de sciences physiques et chimiques

Plus en détail

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016 Correction TP N1 I. Etalonnage d'une solution de soude Q1. Si la solution de soude n'est pas fraîchement préparée, du dioxyde de carbone de l'air peut se dissoudre dedans puis réagir avec la soude par

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N CII.13

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N CII.13 CII.13 page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N CII.13 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION. Détecteur de température du point de rosée muni d un pointeur laser. Modèle IRT600

MANUEL D UTILISATION. Détecteur de température du point de rosée muni d un pointeur laser. Modèle IRT600 MANUEL D UTILISATION Détecteur de température du point de rosée muni d un pointeur laser Modèle IRT600 Présentation Toutes nos félicitations pour votre acquisition du détecteur de température du point

Plus en détail

Expérimentons sur les enzymes

Expérimentons sur les enzymes NOTICE Expérimentons sur les enzymes Réf. MT DVD scientifique à usage pédagogique de 15 minutes. Objectifs : Proposer une banque d images présentant des manipulations et des expériences sur les enzymes.

Plus en détail

LES LEUCOCYTES «ACTEURS» DE L IMMUNITE

LES LEUCOCYTES «ACTEURS» DE L IMMUNITE LES LEUCOCYTES «ACTEURS» DE L IMMUNITE Les liquides circulants de l organisme (la lymphe et le sang) véhiculent des molécules et des cellules dont certaines sont des «acteurs de l immunité». Votre travail

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

KIT ANTIBIOGRAMME A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION DU COLIS : Kit Antibiogramme - Lycée Page 1 sur 7 www.sordalab.com. Ref : ANTI.

KIT ANTIBIOGRAMME A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION DU COLIS : Kit Antibiogramme - Lycée Page 1 sur 7 www.sordalab.com. Ref : ANTI. : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ : sordalab@wanadoo.fr KIT ANTIBIOGRAMME Ref : ANTI. A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en pages 1 et 2 Stocker les articles

Plus en détail

TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction

TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction Objectifs : Comprendre le principe de fonctionnement d un spectrophotomètre. Mettre en œuvre un protocole expérimental pour caractériser une espèce colorée.

Plus en détail

Activité 53 : Dynamique du volcan et structure de la roche volcanique

Activité 53 : Dynamique du volcan et structure de la roche volcanique Activité 53 : Dynamique du volcan et structure de la roche volcanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe 2. PLACE DE L ACTIVITE DANS UNE PROGRESSION Chapitre I. Les séismes

Plus en détail

Télécharger le fichier modèle Annexe TVA pour remplir les données dans le menu principal.

Télécharger le fichier modèle Annexe TVA pour remplir les données dans le menu principal. 1) Contexte générale L administration fiscale cherche toujours les moyens pour aider les Contribuables à payer leurs impôts. A cette fin, quelques applications en ligne sont déjà implantées par la DGI

Plus en détail

Préparations de solutions aqueuses

Préparations de solutions aqueuses Préparations de solutions aqueuses. Rappels : qu est-ce qu une solution aqueuse? * Introduis grâce à une spatule quelques cristaux de permanganate de potassium dans un tube à essai. Décris l aspect de

Plus en détail

Contrôles bactériologiques des productions pharmaceutiques en milieu hospitalier

Contrôles bactériologiques des productions pharmaceutiques en milieu hospitalier Contrôles bactériologiques des productions pharmaceutiques en milieu hospitalier Dominique Blanc Division autonome de médecine préventive hospitalière Centre Hospitalier Universitaire Vaudois CHUV/DAMPH/Cours/DB/Ctrl_bac_productions_pharm.ppt

Plus en détail

MPS : Eaux de consommation

MPS : Eaux de consommation Activité expérimentale n 1 M. Suet 2nd Compétences travaillées Compétences S approprier : Réaliser : Mobiliser et Exploiter ses connaissances : Mettre en œuvre une démarche expérimentale : Valider : Communiquer

Plus en détail

Sonde nitrate. Référence CI-6735. A utiliser avec la référence PS-2147. Page 1 sur 1

Sonde nitrate. Référence CI-6735. A utiliser avec la référence PS-2147. Page 1 sur 1 Sonde nitrate Référence CI-6735 A utiliser avec la référence PS-2147 Page 1 sur 1 Introduction IMPORTANT : TOUJOURS UTILISER DES GANTS ET DES LUNETTES DE PROTECTION POUR MANIPULER DES PRODUITS CHIMIQUES.

Plus en détail

Dosage ph-métrique d un polyacide. L acide phosphorique (E338) dans une boisson au cola

Dosage ph-métrique d un polyacide. L acide phosphorique (E338) dans une boisson au cola 3 2 4 1 11 8 9 3 2 4 1 10 8 9 http://theobromine.uchini.be Dosage ph-métrique d un polyacide. L acide phosphorique (E338) dans une boisson au cola La manipulation Les boissons au cola (style coca cola)

Plus en détail

TUTORIAL N 2 La Photodécoupe

TUTORIAL N 2 La Photodécoupe TUTORIAL N 2 La Photodécoupe Materiel nécessaire : - Eau oxygénée 130 vol. - Acide Chlorhydrique - Alcool à brûler - Acétone - 2 Bacs en plastique - 1 verre doseur en plastique ou verre - 1 fer à repasser

Plus en détail

NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :...

NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... TP TS- SPE THÈME EAU / EAU ET RESSOURCE TITRAGE COLORIMÉTRIQUE DES IONS MAGNÉSIUM ET IONS CALCIUM D UNE EAU MINÉRALE NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... Document 1 : Eau d Hépar Document 1 : Eau

Plus en détail

CHIMIE ORGANIQUE OUTIL POUR LA BIOTECHNOLOGIE TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGANIQUE

CHIMIE ORGANIQUE OUTIL POUR LA BIOTECHNOLOGIE TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGANIQUE L3 BE Biotechnologie et TACB CHIMIE ORGAIQUE OUTIL POUR LA BIOTECHOLOGIE TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGAIQUE 2014-2015 Avertissement Avant toute manipulation, se renseigner sur les pictogrammes et conseils

Plus en détail

LA CHIMIE DE L ÉCHELLE DE TEINTES

LA CHIMIE DE L ÉCHELLE DE TEINTES Travaux Pratiques Séance 17 CONTEXTE DU SUJET : Thème : La santé Chapitre n 7 (Composition d un médicament) LA CHIMIE DE L ÉCHELLE DE TEINTES La liqueur de Dakin (eau de Dakin et dénomination commune Dakin)

Plus en détail

Partie 2, chapitre 3, TP 4 : ETUDE DES CARACTERISTIQUES DE L ACTIVITE D UNE ENZYME

Partie 2, chapitre 3, TP 4 : ETUDE DES CARACTERISTIQUES DE L ACTIVITE D UNE ENZYME Partie 2, chapitre 3, TP 4 : ETUDE DES CARACTERISTIQUES DE L ACTIVITE D UNE ENZYME Doc PP Hatier HCl : réaction avec le magnésium [magnésium (réactif 1) + HCl (réactif 2) dihydrogène + chlorure de Mg (produits

Plus en détail

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale -

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale - BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée : 6 heures Coef. : 7 Poste n : SUJET n 1 - Pratique expérimentale - DOSAGES D UNE EAU MINÉRALE D HÉPAR Fiche de choix (à rendre avec la copie)

Plus en détail

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Au cours de cette expérience, vous allez obtenir de façon simple du dioxyde de carbone, caractériser quelques unes de ses propriétés et effectuer quelques réactions

Plus en détail

1 Labo 1 Les enzymes, des ouvrières chimiques

1 Labo 1 Les enzymes, des ouvrières chimiques 1 Labo 1 Les enzymes, des ouvrières chimiques Ce laboratoire te propose de vérifier expérimentalement quelques propriétés des enzymes. En fin de laboratoire, tu devras rédiger un petit document où figureront

Plus en détail

PARTIE 1 : DETERMINATION DE LA DURETE DE L HEPAR

PARTIE 1 : DETERMINATION DE LA DURETE DE L HEPAR TP 11 : RESINES ECHANGEUSES D IONS OU COMMENT ADOUCIR L EAU? Objectif : Déterminer la composition d une eau par titrage complexométrique. Utiliser une résine échangeuse d ions. PARTIE 1 : DETERMINATION

Plus en détail

COMMENT RECONNAÎTRE L'EAU D'ÉVIAN ET L'EAU D'HÉPAR

COMMENT RECONNAÎTRE L'EAU D'ÉVIAN ET L'EAU D'HÉPAR COMMENT RECONNAÎTRE L'EAU D'ÉVIAN ET L'EAU D'HÉPAR réponse au défi scientifique lancé à Gentilly (94) en 2009/2010 aux classes de CM1 des écoles élémentaires et à la classe de 4ème «option sciences» du

Plus en détail

Les terpènes sont des hydrocarbures dérivés de l isoprène C 5 H 8 et de formule générale (C 5 H 8 )n.

Les terpènes sont des hydrocarbures dérivés de l isoprène C 5 H 8 et de formule générale (C 5 H 8 )n. Les terpènes sont des hydrocarbures dérivés de l isoprène C 5 H 8 et de formule générale (C 5 H 8 )n. Très présents dans le monde végétal, ils peuvent être extraits du bois en particulier des conifères

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES Version 2 Calculette autorisée Durée: 50min Toutes vos réponses doivent être correctement rédigées et justifiées. Données pour les deux exercices : Atome H C N O Masse

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions La préparation des solutions est un des actes majeurs de la chimie. Une solution se prépare toujours dans une fiole jaugée. Tout prélèvement se fait avec

Plus en détail

Chapitre 2. Réactions acido-basiques

Chapitre 2. Réactions acido-basiques Chapitre 2. Réactions acido-basiques Exemples de réactions acido- basiques : o Le contrôle de l acidité du sang par l organisme est basé sur des réactions acido- basiques ( toute variation peut provoquer

Plus en détail

pulverisateur_final.qxd 14/04/05 10:44 Page 95 Section 10

pulverisateur_final.qxd 14/04/05 10:44 Page 95 Section 10 Section 10 0 L équipement de protection individuelle La composition de l équipement Gants Bottes Tablier Vêtement protecteur Chapeau Lunettes Appareil de protection respiratoire Considérations diverses

Plus en détail

1 Contrôle au laboratoire de la pasteurisation du lait

1 Contrôle au laboratoire de la pasteurisation du lait Exploitation d informations scientifiques et présentation d un travail de synthèse Durée : 1,5 h (préparation 1 h et soutenance orale 30 minutes) 1 Etude de la fabrication du Saint-Nectaire Les différentes

Plus en détail

Reformulons donc la question : De quels sucres s agit-il?

Reformulons donc la question : De quels sucres s agit-il? TP : ETUDE D UNE BOISSON POUR LE SPORT : une boisson riche en glucides La nutrition du sportif : Avoir une bonne nutrition contribue non seulement à améliorer les performances mais cela permet aussi de

Plus en détail

CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE

CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE I - PRINCIPE La chromatographie est une méthode physique de séparation de mélanges en leurs constituants; elle est basée sur les différences d affinité des substances à

Plus en détail

QUI A TUE PAMELA ROSE (TESTS DES IONS)

QUI A TUE PAMELA ROSE (TESTS DES IONS) QUI A TUE PAMELA ROSE (TESTS DES IONS) classe : troisième durée : 1h30 Travail préparatoire sur les tests des ions : (réalisé en classe et noté au tableau, sans traces pour les élèves à ce stade.) Il est

Plus en détail

Démarche projet détaillée

Démarche projet détaillée 3iL Expertise 43, Rue de Sainte-Anne 87000 Limoges Tél : 06.62.46.49.60 E-mail : contact@3il-expertise.fr - www.3il-expertise.fr Date Janvier 2013 Diffusion Public Auteur BOUILLER Romain Relecture CASTEX

Plus en détail

Segmentation Analyzer III

Segmentation Analyzer III Segmentation Analyzer III Zoomer sur votre trafic global jusqu au niveau de la visite Définir les points communs qui lient vos périmètres analysés Prendre des décisions rapides basées sur des analyses

Plus en détail

Mini dictionnaire de physique ( d après 5 ème BELIN)

Mini dictionnaire de physique ( d après 5 ème BELIN) Mini dictionnaire de physique ( d après 5 ème BELIN) Année (une) : durée de la révolution de la Terre autour du Soleil. Une année est égalée 365,25 jours. Aqueux (adj.): se dit d'un mélange dont le constituant

Plus en détail

Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait

Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Des pratiques au service de l alimentation humaine : La production

Plus en détail

Chapitre IV : LA REACTION CHIMIQUE. I/ Propriété d'une réaction chimique : conservation de la masse :

Chapitre IV : LA REACTION CHIMIQUE. I/ Propriété d'une réaction chimique : conservation de la masse : Antoine Laurent de LAVOISIER, il énonça les lois de conservation de la masse et des éléments. Chapitre IV : LA REACTION CHIMIQUE I/ Propriété d'une réaction chimique : conservation de la masse : 1. Réaction

Plus en détail

L anodisation. en milieu sulfurique

L anodisation. en milieu sulfurique Les traitements de surface de l aluminium et de ses alliages L anodisation en milieu sulfurique A.Steyer AVANT-PROPOS. L ensemble des opérations devant concourir à l accomplissement de l anodisation en

Plus en détail

I. Protocole d une synthèse

I. Protocole d une synthèse Chap. C4 Stratégie de la synthèse organique I. Protocole d une synthèse 1- Espèces chimiques mises en jeu Un protocole décrit les espèces chimiques (réactifs, solvant et catalyseur) à introduire et leurs

Plus en détail

Lignes directrices sur les principes méthodologiques pour l'analyse des métaux

Lignes directrices sur les principes méthodologiques pour l'analyse des métaux PROGRAMME D'ACCRÉDITATION DES LABORATOIRES D'ANALYSE Lignes directrices sur les principes méthodologiques pour l'analyse des métaux DR-12-MÉT Direction de l'accréditation et des relations externes Date

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation. Situation. sciences. Séquence N : Date, heure et durée de l évaluation : Nom : Prénom : Diplôme préparé :

Contrôle en Cours de Formation. Situation. sciences. Séquence N : Date, heure et durée de l évaluation : Nom : Prénom : Diplôme préparé : Contrôle en Cours de Formation Établissement : Situation sciences Séquence N : Date, heure et durée de l évaluation : Année scolaire :.. / Nom : Prénom : Diplôme préparé : HYGIÈNE ET SANTÉ À lire attentivement

Plus en détail

Collège Shawinigan. Département de Chimie. Expérience #6. Solutions tampons. par. Rédacteur: Gr: Collaborateur:

Collège Shawinigan. Département de Chimie. Expérience #6. Solutions tampons. par. Rédacteur: Gr: Collaborateur: Collège Shawinigan Département de Chimie Expérience #6 Solutions tampons par Rédacteur: Gr: Collaborateur: Rapport de laboratoire présenté dans le cadre du cours PRÉPARATION DE SOLUTIONS à, professeur

Plus en détail

Connaissances Capacités Exemples d'activités L'ION : COMPRENDRE LA CONDUCTION ÉLECTRIQUE DANS LES SOLUTIONS AQUEUSES.

Connaissances Capacités Exemples d'activités L'ION : COMPRENDRE LA CONDUCTION ÉLECTRIQUE DANS LES SOLUTIONS AQUEUSES. Niveau 3 ème Document du professeur 1/ 9 Physique Chimie La chimie, science de la transformation de la matière. Nature du courant électrique dans les solutions aqueuses ioniques. Migration des ions. Programme

Plus en détail

Décoder «Le message caché»

Décoder «Le message caché» Objectifs «Le message caché» - S entraîner à reconnaître une phrase parmi des signes parasites. - Accélérer et rendre plus sûr son balayage visuel. - Mettre au point un système permettant de rien laisser

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE MICRO-ONDES AU SERVICE DE LA CHIMIE VERTE

LA TECHNOLOGIE MICRO-ONDES AU SERVICE DE LA CHIMIE VERTE LA TECHNOLOGIE MICRO-ONDES AU SERVICE DE LA CHIMIE VERTE Parmi les 12 critères de base définissant la "chimie verte" (green chemistry), énoncés en 1998 par deux chimistes, Paul Anastas et John C. Warner,

Plus en détail

Quelques expériences sur la corrosion du fer

Quelques expériences sur la corrosion du fer Quelques expériences sur la corrosion du fer TP réalisé en stage «le laboratoire se l approprier et y enseigner» par Mme Lindrec et Mrs Leroux et Tanavelle. L objectif est de tester et réaliser quelques

Plus en détail