PRESENTATION DE LA SERIE «TERRE DURABLE»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRESENTATION DE LA SERIE «TERRE DURABLE»"

Transcription

1 PRESENTATION DE LA SERIE «TERRE DURABLE» Projection / avant-première Mardi 19 février 2008, 16 h CNRS, Paris Contact Flair Production Guillaume Roy T

2 Programme > Interventions de : - Pierre Barnérias, producteur-réalisateur, Flair Production - Baptiste Doucet, ingénieur de l'ecole des Mines et membre de l'association An-Vert - Marie-Claude Courant-Themans, proviseur du lycée Jean Vilar de Meaux - Bernard Delay, directeur du département Environnement et développement durable (EDD) du CNRS > Projection du 2 ème volet de la série «Terre Durable»: ASIE (film 52 min.) > Discussion / Questions-réponses

3 Le projet «Terre Durable» Une série de 2 x 52 proposée par Pierre Barnérias Développement durable l expression est sur toutes les bouches, dans tous les médias, mais seulement 16% des Français savent de quoi il s agit exactement. Et pourtant, cela nous concerne tous : jeunes ou moins jeunes, riches ou pauvres, pays industrialisés ou du tiers-monde, car l objet du développement durable, c est de trouver une alternative à une économie polluante et autodestructrice. Et ce sont justement les pays émergeants qui sont en pointe et qui nous donnent une leçon sur la façon d exploiter au mieux les ressources de notre bonne vieille Terre. Ces initiatives, deux jeunes Français, Caroline et Baptiste, fraîchement diplômés de l Ecole des Mines, ont décidé d en faire le tour pendant un an. Et comme ce sont toutes les couches de la population qui sont touchées par cette question, ils sont, via Internet, en contact permanent avec une classe de première d un lycée classé «violent et dangereux» de la banlieue parisienne, dont le programme est en partie calqué sur leur parcours. Et au fil de cet «an vert», les regards changent, les consciences s éveillent, les jeunes de la banlieue parisienne cessent de considérer amèrement le monde pour s ouvrir à des enjeux sur lesquels ils sont eux aussi appelés à agir. Transmettre cette soif d entreprendre pour une planète durable, voilà l ambition de ce tour du monde original. 1 ère diffusion TV les 16 et 17 mars à 17h sur TV5 MONDE

4 «Terre durable» 1 er volet AFRIQUE Madagascar Le contexte Madagascar est la quatrième île du monde par sa superficie. La flore malgache est très diversifiée. Entre et espèces selon les estimations. Elle renferme notamment plus de espèces d orchidées, et 6 des 8 espèces connues de baobabs Les mammifères comptent, quant à eux, environ 150 espèces et sous-espèces. Il n existe sur l île ni félins ni singes. La forêt ne couvre plus que 12 millions d'hectares, 20% de la superficie du pays. La déforestation, imputable à l abattage pour l obtention de bois d œuvre et de bois de chauffage et, dans le sud surtout, à la culture sur brûlis, est alarmante à hectares de forêts sont détruits chaque année

5 Le film Baptiste et Caroline vont découvrir le travail d une équipe de bénévoles qui luttent pour préserver l une des biodiversités les plus remarquables de la planète. Celle-ci est aujourd hui menacée par la surexploitation des ressources. L Homme et l'environnement est une petite organisation non gouvernementale, sans but lucratif, basée à Madagascar. Elle a été fondée en 1993 et a été reconnue par l'etat en Elle travaille pour la promotion de la conservation par le développement et souligne l'importance du travail en collaboration avec les populations rurales et le secteur privé afin de traiter durablement la problématique dramatique des menaces de surexploitation et disparition des ressources. Perdu en pleine jungle, nous allons découvrir le travail de jeunes chercheurs malgaches pour valoriser des ressources alternatives. L occasion aussi de rappeler comment les pays riches, à commencer par la France, ont pillé les découvertes de ces chercheurs, les privant de ressources importantes Gabon Le contexte La création des parcs nationaux du Gabon est très récente. De la même manière, l éducation environnementale dans ce pays n en est qu à ses premiers balbutiements. Le Parc National des Plateaux Batéké a embauché un consultant en éducation environnementale qui se montre de plus en plus actif auprès des établissements scolaires et des villages. Mais ses activités restent limitées, faute de moyens (financiers tant qu humains). Quant aux grandes villes de la province, aucun programme n a été prévu pour elles. La seule activité ayant déjà eu lieu à Franceville a consisté en une exposition présentant les richesses naturelles du Gabon,

6 les richesses culturelles Batéké et le panorama de l éducation environnementale dans la province et le pays. Par contre, les connaissances sont facilement mobilisables à Franceville. Un centre de recherches international et son unité de génétique des écosystèmes tropicaux, une ONG américaine (WCS) et une université (USTM) permettent de rencontrer des gens passionnés que l on peut impliquer dans des projets actifs de sensibilisation sur la biodiversité. Leur mise en relation ne devrait pas présenter de difficultés, mais n a malheureusement encore jamais été réalisée par le passé. Un projet fédérateur serait une excellente manière de lancer des discussions communes entre ces acteurs luttant, chacun dans son coin, pour une cause commune. Le film Après l Amazonie, le Gabon est surtout l un des plus grands poumons verts de la planète. La création récente de treize parcs nationaux témoigne d une première prise de conscience. l éco-tourisme. Nous retrouvons nos deux globes trotteurs du développement durable à bord du Transgabonais, un train mythique qui traverse tout le pays. Nous suivrons les péripéties de notre jeune couple parti à la rencontre d un ancien braconnier, Patrick, reconverti dans Avec lui nous irons jusque dans des villages isolés pour comprendre comment il a mis en place un système qui concilie développement et protection des ressources naturelles, et comment il réussit à sensibiliser aussi bien le pauvre villageois que l homo touristicus désireux de vivre à l authentique

7 «Terre durable» 2 ème volet ASIE Inde Le contexte L'origine d une économie sociale et solidaire remonte au XIXe siècle à travers les premières organisations paysannes en coopératives agricoles. Sa doctrine repose sur un constat : le système économique libéral répond mal à certains besoins de la population, en particulier dans les milieux dits «défavorisés». La situation économique désastreuse de certains pays du Sud, orientés vers un système archaïque, est la principale inquiétude pour les tenants de ce mouvement. Au sein des modèles d économie sociale et solidaire, on retrouve le commerce équitable. C est ce sujet que Baptiste et Caroline ont choisi d aborder en Inde, à travers les engagements de d une entreprise parisienne spécialisée dans le prêt-à-porter. Son nom : IDEO. Le coton composant les vêtements qu elle commercialise en France sous l égide du commerce équitable est issu de cultures biologiques produites en Inde. Cette entreprise est membre de la Plate-forme Française du Commerce Equitable, organisme de référence dans ce domaine. Le film En Inde, nos deux jeunes experts vont faire découvrir le principe fondateur du commerce équitable qui est de participer au développement des pays du Sud par un échange économique équilibré. Ainsi, ils vont découvrir comment une nouvelle marque de vêtements, radicalement différente, peut faire vivre dignement des agriculteurs, des artisans, des ouvriers et leurs famille.

8 Cambodge Au Cambodge, c est le problème de la surexploitation des forêts que l on va découvrir. Un chiffre : deux millions de tonnes de bois sont prélevés chaque année à la forêt cambodgienne pour alimenter les foyers de cuisson Nous allons ici mettre au jour le travail du Geres, le Groupe Energies Renouvelables et Environnement et Solidarités, créé en 1976 à Marseille. Ces experts interviennent dans les domaines de l environnement, de l énergie et de l agroalimentaire. Ils travaillent essentiellement avec des groupements de villageois pour le développement de nids d énergie renouvelable. 90% des Cambodgiens cuisinent au feu de bois accélérant la déforestation. Leur objectif, changer des habitudes ancestrales C est également cela le développement durable.

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

juillet 2012 PARTENARIATS

juillet 2012 PARTENARIATS Newsletter juillet 2012 SOMMAIRE SÉLECTION DE PROJETS Comité d orientation : comment fonctionne-t-il? Quatre nouveaux projets retenus pour 2012. PARTENARIATS Energie Jeunes : première Convention annuelle.

Plus en détail

Venez découvrir comment vous engager

Venez découvrir comment vous engager Changement climatique Angers passe à l action Venez découvrir comment vous engager Samedi 22 octobre, de 9h à 18h Théâtre Le Quai. Angers Animations Conférences Projections Accès libre et gratuit PROGRAMME

Plus en détail

Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant

Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant www.partage.org Faire grandir dignement les enfants du monde Mars 2009 1 Association humanitaire française au service des enfants du monde depuis plus

Plus en détail

Dossier de recherche. «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement :

Dossier de recherche. «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement : 1 0) Page de couverture Dossier de recherche «Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication au service du Développement : Le Programme International pour le Développement de la Communication

Plus en détail

DECLARATION DE MATADI SUR LE FONCIER AU KONGO CENTRAL. «Une sécurisation foncière pour une sécurité/souveraineté alimentaire au Kongo Central»

DECLARATION DE MATADI SUR LE FONCIER AU KONGO CENTRAL. «Une sécurisation foncière pour une sécurité/souveraineté alimentaire au Kongo Central» DECLARATION DE MATADI SUR LE FONCIER AU KONGO CENTRAL «Une sécurisation foncière pour une sécurité/souveraineté alimentaire au Kongo Central» La terre est une ressource essentielle pour la vie des populations

Plus en détail

Atelier thématique «Stratégies de développement durable»

Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Atelier thématique «Stratégies de développement durable» Par Christian BRODHAG École nationale supérieure des mines de Saint-Etienne (France) brodhag@emse.fr Le thème stratégie de développement durable

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable *******************

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* STRATEGIE NATIONALE EN MATIERE D EDUCATION POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE **************************

Plus en détail

Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques

Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques La santé dans toutes les politiques, de quoi s agit-il? La santé dans toutes les politiques est une approche intersectorielle des politiques

Plus en détail

Des ateliers pratiques de formation au photo-reportage. Présentation

Des ateliers pratiques de formation au photo-reportage. Présentation Présentation Des ateliers pratiques de formation au photo-reportage Jean-François Hellio & Laurent Joffrion Respectivement photographe et réalisateur, nous avons souvent consacré nos reportages à des initiatives

Plus en détail

www.dynamosolidaire.fr DynamoS os olidaire L Eurasie à la rencontre des acteurs du développement local Mars 2009 Mars 2010 Dossier de présentation

www.dynamosolidaire.fr DynamoS os olidaire L Eurasie à la rencontre des acteurs du développement local Mars 2009 Mars 2010 Dossier de présentation www.dynamosolidaire.fr DynamoS os olidaire L Eurasie à la rencontre des acteurs du développement local Mars 2009 Mars 2010 Dossier de présentation Introduction Le projet DynamoS olidaire est le fruit d

Plus en détail

Voyage itinérant en Afrique du nord et de l ouest PRÉSENTATION DE PROJET

Voyage itinérant en Afrique du nord et de l ouest PRÉSENTATION DE PROJET Voyage itinérant en Afrique du nord et de l ouest PRÉSENTATION DE PROJET Début février 2011 aura lieu le prochain Forum Social Mondial (FSM) à Dakar, Sénégal. Des militants du monde entier vont se rassembler

Plus en détail

Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale

Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale Leila Maziz & Thomas Fondjo UNESCO Centre du patrimoine mondial Zone d intervention 7 sites du

Plus en détail

50 ans. Maisons Paysannes de France. 3 concours 1 exposition 1 ouvrage + + + au service de la sauvegarde du patrimoine bâti et paysager

50 ans. Maisons Paysannes de France. 3 concours 1 exposition 1 ouvrage + + + au service de la sauvegarde du patrimoine bâti et paysager Maisons Paysannes de France Patrimoine rural 50 ans au service de la sauvegarde du patrimoine bâti et paysager LE CINQUANTENAIRE 3 concours 1 exposition 1 ouvrage + + + 8 passage des deux sœurs, 75009

Plus en détail

LE 1 ER FESTIVAL DE DRONES À PARIS

LE 1 ER FESTIVAL DE DRONES À PARIS LE 1 ER FESTIVAL DE DRONES À PARIS CONFÉRENCE DE PRESSE Lancé à l initiative de la Ville de Paris, en étroite collaboration avec la Préfecture de Police, et organisé par RudeBaguette et le Comité des Champs

Plus en détail

Dossier de Presse. Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public

Dossier de Presse. Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public Dossier de Presse Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public HCCI 20 Fevrier 2007 1. Une approche : valoriser les ressources humaines locales 2. Une conviction : l accès à des soins

Plus en détail

Présentation inaugurale de la première classe de l'ecole Politique de Tunis. soutenue par le Conseil de l Europe. Tunis, 8 janvier 2013

Présentation inaugurale de la première classe de l'ecole Politique de Tunis. soutenue par le Conseil de l Europe. Tunis, 8 janvier 2013 (French only) Présentation inaugurale de la première classe de l'ecole Politique de Tunis soutenue par le Conseil de l Europe Tunis, 8 janvier 2013 Intervention de Mme Gabriella Battaini-Dragoni, Secrétaire

Plus en détail

Projet de Gestion des déchets solides ménagers au Bénin - GDSM

Projet de Gestion des déchets solides ménagers au Bénin - GDSM Projet de Gestion des déchets solides ménagers au Bénin - GDSM Rapport d avancement des activités des femmes récupératrices Volet : Valorisation des matières non organiques par les femmes récupératrices

Plus en détail

Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative

Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative Fabienne Giboudeaux Adjointe au Maire de Paris Une biodiversité remarquable souvent méconnue Plus de 2000 espèces sauvages de plantes

Plus en détail

France et Maroc au Cœur. Projet de Jardin-école agroécologique. El Hamri, Chichaoua, Maroc

France et Maroc au Cœur. Projet de Jardin-école agroécologique. El Hamri, Chichaoua, Maroc France et Maroc au Cœur Projet de Jardin-école agroécologique El Hamri, Chichaoua, Maroc France et Maroc au Cœur France et Maroc au cœur, créée en août 2011, a pour objet la création et l aide à la création

Plus en détail

Concours d admission en 1 er Cycle. Epreuve écrite principale 1/2. Correction de la Dissertation. Durée : 2 heures. Thématique 2 Changement climatique

Concours d admission en 1 er Cycle. Epreuve écrite principale 1/2. Correction de la Dissertation. Durée : 2 heures. Thématique 2 Changement climatique Concours d admission en 1 er Cycle Epreuve écrite principale 1/2 Correction de la Dissertation Durée : 2 heures Thématique 2 Changement climatique Sujet : Le développement durable : une réponse aux enjeux

Plus en détail

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement

Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement Groupe Genre, Empowerment et Sécurité Alimentaire de la Commission Femmes et Développement L accès et le contrôle des ressources par les femmes : un défi pour la sécurité alimentaire Recommandations Vers

Plus en détail

PROFIL DE POSTE INTITULE DE LA MISSION : COORDINATEUR(TRICE) SUD EST MADAGASCAR I. CONTEXTE CONTEXTE GENERAL :

PROFIL DE POSTE INTITULE DE LA MISSION : COORDINATEUR(TRICE) SUD EST MADAGASCAR I. CONTEXTE CONTEXTE GENERAL : PROFIL DE POSTE INTITULE DE LA MISSION : I. CONTEXTE CONTEXTE GENERAL : COORDINATEUR(TRICE) SUD EST MADAGASCAR Asmae est une ONG de solidarité internationale française spécialisée dans le développement

Plus en détail

TITRE : COMMANDE PUBLIQUE "DURABLE ET SOLIDAIRE"

TITRE : COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE RAPPORT DU PRÉSIDENT AU CONSEIL GÉNÉRAL 3ème Commission de l'environnement, du développement durable et des transports N 2005-03-0036 SÉANCE DU 15 DÉCEMBRE 2005 POLITIQUE : MOYENS DE L'INSTITUTION SECTEUR

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 SOMMAIRE LA SEMAINE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE, SI : RÉPONSE AUX ENJEUX MONDIAUX LA SSI, UN COUP DE PROJECTEUR POUR PARLER DE SI DES VALEURS COMMUNES

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

Document d'accompagnement du questionnaire «Le commerce équitable»

Document d'accompagnement du questionnaire «Le commerce équitable» Document d'accompagnement du questionnaire «Le commerce équitable» Classes de 1re ES Le consommateur européen est de plus en plus sensible à la qualité des produits qu il achète, que ce soit sur le plan

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

1. Partager les clés de l engagement citoyen grâce au voyage et à la rencontre

1. Partager les clés de l engagement citoyen grâce au voyage et à la rencontre 1. Les origines du projet 2. Le dispositif pédagogique New CITYzens 1. Partager les clés de l engagement citoyen grâce au voyage et à la rencontre 2. Accompagner les jeunes vers la citoyenneté, grâce à

Plus en détail

/ EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015

/ EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015 Document à l attention des enseignants LES DÉFIS UNE EXPOSITION TEMPORAIRE DE 800 M 2 PRÉSENTÉE DU 10 AVRIL AU 29 NOVEMBRE 2015 Vers 2050, la population mondiale pourrait atteindre 9 milliards d Hommes

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

A. TOUZANI, Maroc. Key words: RÉSUMÉ

A. TOUZANI, Maroc. Key words: RÉSUMÉ L apport des outils spatiaux dans la mise à niveau de la cartographie rurale et urbaine en Afrique. Exemple, la formation poste graduée en technologie spatiale au CRASTE-LF A. TOUZANI, Maroc Key words:

Plus en détail

La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada

La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada FONDATION DES MALADIES DU CŒUR ET DE L AVC La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada Mémoire à l intention

Plus en détail

Crédits photo : Jérémie Lusseau. Livret d exposition

Crédits photo : Jérémie Lusseau. Livret d exposition Crédits photo : Jérémie Lusseau Exposition Sources de Vie Livret d exposition Bienvenue à l exposition Sources de Vie Cette exposition photo a été créée afin de mettre en valeur la beauté de la diversité

Plus en détail

Monsieur le Directeur général, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs,

Monsieur le Directeur général, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, Intervention en ouverture de la conférence CAF Sciences Po sur les défis contemporains et futurs du développement en Amérique latine Mardi 11 octobre 9h Monsieur le Directeur général, Monsieur le Président,

Plus en détail

«Mon École 21» dans les écoles de Chevilly-Larue

«Mon École 21» dans les écoles de Chevilly-Larue «Mon École 21» dans les écoles de Chevilly-Larue Préambule Les agenda 21 pour les établissements scolaires Ratifié en 1992 au Sommet de la Terre de Rio, l'agenda 21 est un programme d'actions pour le XXIe

Plus en détail

Projet Humanitaire été 2012 Construction de maisons dans le sud de l Inde

Projet Humanitaire été 2012 Construction de maisons dans le sud de l Inde Projet Humanitaire été 2012 Construction de maisons dans le sud de l Inde L Inde Population 1,241,491,960 habitants Superficie 3 287 000 km² Densité 350.4 habitants / km² Capitale Delhi Monnaie Roupie

Plus en détail

LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE

LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE LES CHOIX BUDGÉTAIRES 2005-2006 LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE Mémoire présenté par le CHANTIER DE L ÉCONOMIE SOCIALE au ministre des Finances, monsieur Michel Audet Dans

Plus en détail

Les 25 et 26 juin 2015 Centre de Congrès, L Etoile, GREOUX LES BAINS - FRANCE

Les 25 et 26 juin 2015 Centre de Congrès, L Etoile, GREOUX LES BAINS - FRANCE Les 25 et 26 juin 2015 Centre de Congrès, L Etoile, GREOUX LES BAINS - FRANCE Entrée libre Tous publics Un évènement local et global «JMTD» Les Journées Multimédia du Tourisme Durable «WSTDays» Web Sustainable

Plus en détail

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010)

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010) L accueil et l accompagnement du parent dans les communautés francophones en contexte minoritaire : Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada

Plus en détail

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié Chapitre 1 Définition et enjeux De tout temps, l homme a tenté de se protéger collectivement contre les maladies et les décès prématurés, notamment en luttant contre les épidémies et les agressions de

Plus en détail

SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA REUNION DU COMITE REGIONAL DE PILOTAGE ELARGI DE CLOTURE DU PREDAS

SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA REUNION DU COMITE REGIONAL DE PILOTAGE ELARGI DE CLOTURE DU PREDAS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP PROGRAMME REGIONAL DE PROMOTION

Plus en détail

LA VALORISATION DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE PAR LE TOURISME. Évolution et tendances du tourisme scientifique et technique au Québec

LA VALORISATION DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE PAR LE TOURISME. Évolution et tendances du tourisme scientifique et technique au Québec LA VALORISATION DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE PAR LE TOURISME Évolution et tendances du tourisme scientifique et technique au Québec François Bédard M.B.A., professeur en tourisme à l Université du

Plus en détail

LE MOIS DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE. > programme

LE MOIS DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE. > programme LE MOIS DE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE > programme Le «Mois de l ESS» est le temps fort annuel de visibilité et de valorisation de l économie sociale et solidaire en France. Comme chaque année depuis

Plus en détail

Ecovolontariat voyagez utile Comment agir pour l'environnement

Ecovolontariat voyagez utile Comment agir pour l'environnement 1 sur 6 29/06/2009 10:25 Ecovolontariat voyagez utile Comment agir pour l'environnement Associations Contact Ecovolontariat Pourquoi Qui suis-je Missions par pays Afrique Amérique Centrale Amérique du

Plus en détail

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire Faciliter les partages d expériences internationales et valoriser les progrès en esanté Créer un temps productif et convivial d échanges et de rencontres Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés

Plus en détail

Accès à l Énergie et Microfinance Quelles perspectives?

Accès à l Énergie et Microfinance Quelles perspectives? Accès à l Énergie et Microfinance Quelles perspectives? AIE - Agence Internationale de l Energie Paris, 4 Juin 2009 Pascale Geslain Sommaire I. A propos de la microfinance 1. Au sujet de PlaNet FiNance:

Plus en détail

L énergie de cuisson

L énergie de cuisson L énergie de cuisson Ce qui compte réellement pour réduire la pauvreté de moitié d ici à 2015 Quelques faits clé qu il faut connaître 1. sur l énergie de cuisson Dans les pays en développement, l énergie

Plus en détail

Les trousses pédagogiques EVB-CSQ, Club 2/3, Oxfam-Québec. pour changer le monde

Les trousses pédagogiques EVB-CSQ, Club 2/3, Oxfam-Québec. pour changer le monde Les trousses pédagogiques EVB-CSQ, Club 2/3, Oxfam-Québec Ensemble pour changer le monde 2Ensemble pour changer le monde Ensemble pour changer le monde Les trousses pédagogiques EVB-CSQ, Club 2/3, Oxfam-Québec

Plus en détail

Note sur le projet de révision du Plan d investissement pour le Népal

Note sur le projet de révision du Plan d investissement pour le Népal Réunion intermédiaire du Sous-comité du SREP Nairobi, Kenya 8 et 9 mars 2012 SREP/SC.IS.2/Inf.3 17 février 2012 Point 7 de l ordre du jour Note sur le projet de révision du Plan d investissement pour le

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs

Plus en détail

Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité

Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité Esther, la solidarité en mouvement histoire d une dynamique partagée Des partenaires au développement de référence D une Initiative française...

Plus en détail

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik Le

Plus en détail

LE SAPHIR MALGACHE, UNE RESSOURCE POUR LA GRAND-ÎLE OU POUR LES ÉTRANGERS?

LE SAPHIR MALGACHE, UNE RESSOURCE POUR LA GRAND-ÎLE OU POUR LES ÉTRANGERS? 80 POSSIBLES, HIVER 2012 LE SAPHIR MALGACHE, UNE RESSOURCE POUR LA GRAND-ÎLE OU POUR LES ÉTRANGERS? Par Naina Rakoto, Voilà maintenant 22 ans que le saphir a été découvert à Madagascar, et plus précisément

Plus en détail

12ème Séminaire Eau 2013

12ème Séminaire Eau 2013 1 12ème Séminaire Eau 2013 Table des matières I) LE SEMINAIRE EAU POLYTECH MONTPELLIER... 3 II) LES ACTEURS... 5 Polytech Montpellier... 5 La formation Sciences et Technologies de l Eau (STE)... 6 III)

Plus en détail

Intervention de l Honorable Gloriose Berahino,

Intervention de l Honorable Gloriose Berahino, Conférence du Réseau des Femmes Parlementaires d Afrique Centrale (RFPAC) «L Accès et le contrôle des ressources par les femmes» Irlande, Dublin, 26 juin 2013 O Callaghan Alexander Hotel Intervention de

Plus en détail

POSITION DU CRID : L ACCÈS À L EAU POTABLE ET À L ASSAINISSEMENT. Sommaire. n LISTE DES ORGANISATIONS SIGNATAIRES... 2

POSITION DU CRID : L ACCÈS À L EAU POTABLE ET À L ASSAINISSEMENT. Sommaire. n LISTE DES ORGANISATIONS SIGNATAIRES... 2 POSITION DU CRID : L ACCÈS À L EAU POTABLE ET À L ASSAINISSEMENT Sommaire n LISTE DES ORGANISATIONS SIGNATAIRES....................... 2 n POURQUOI LE CRID PREND-IL POSITION SUR L ACCÈS À L EAU POTABLE

Plus en détail

Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la sixième Conférence internationale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI)

Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la sixième Conférence internationale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI) 1 Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la sixième Conférence internationale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI) «Pour une alphabétisation durable : Prévenir et lutter contre l illettrisme»

Plus en détail

(1) Le conseil municipal privilégie :

(1) Le conseil municipal privilégie : 2.13 PATRIMOINE ET CULTURE Préambule Les attraits historiques et culturels de Fredericton au nombre desquels il faut compter son emplacement, ses bâtiments, ses lieux, ses établissements culturels et son

Plus en détail

À TOURS LES 9 & 10 avril 2015 AIDER, ACCOMPAGNER, SOIGNER UTILITÉ PUBLIQUE POIDS ÉCONOMIQUE PROFESSIONNALISME

À TOURS LES 9 & 10 avril 2015 AIDER, ACCOMPAGNER, SOIGNER UTILITÉ PUBLIQUE POIDS ÉCONOMIQUE PROFESSIONNALISME À TOURS LES 9 & 10 avril 2015 AIDER, ACCOMPAGNER, SOIGNER UTILITÉ PUBLIQUE POIDS ÉCONOMIQUE PROFESSIONNALISME UNE AMBITION FORTE POUR 2015 Réaliser «le congrès du domicile» Organisé par UNA : Ce congrès

Plus en détail

Chantier n 2.7 - Diffuser et communiquer

Chantier n 2.7 - Diffuser et communiquer Chantier n 2.7 - Diffuser et communiquer Objectif général Le projet fixe une ambition mobilisatrice pour l'agriculture française. Son succès dépendra de son appropriation par l'ensemble des acteurs et

Plus en détail

LABEL de QUALITÉ ANGAYA ARTISANAT

LABEL de QUALITÉ ANGAYA ARTISANAT LABEL de QUALITÉ ANGAYA ARTISANAT MADAGASCAR MAHAJANGA OBJECTIFS : Général : Valoriser et développer le savoir faire local à travers un label afin de garantir aux consommateurs un niveau de savoir faire

Plus en détail

Fondation. Fondation d entreprise

Fondation. Fondation d entreprise Fondation Fondation d entreprise La Fondation NExANS Frédéric Vincent, Président du Conseil d'administration de Nexans Le développement international continu de nexans a logiquement conduit à donner un

Plus en détail

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS Agence Française de Développement Face aux défis communs, s engager vers de nouveaux modèles de développement Dans un monde de plus en plus interdépendant, les défis,

Plus en détail

L Agence Française de Développement L EAU EN TUNISIE. Rendre l eau accessible à tous, durablement. Château d eau en Tunisie : nouveau modèle

L Agence Française de Développement L EAU EN TUNISIE. Rendre l eau accessible à tous, durablement. Château d eau en Tunisie : nouveau modèle L Agence Française de Développement ET L EAU EN TUNISIE Rendre l eau accessible à tous, durablement Château d eau en Tunisie : nouveau modèle L'eau est vitale pour tous : rendons-la accessible, durablement!

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Avis sur la demande de renouvellement de l autorisation à délivrer un diplôme visé par l Ecole de design Nantes Atlantique

Avis sur la demande de renouvellement de l autorisation à délivrer un diplôme visé par l Ecole de design Nantes Atlantique Formations et diplômes Avis sur la demande de renouvellement de l autorisation à délivrer un diplôme visé par l Ecole de design Nantes Atlantique Diplôme de designer 20 janvier 2016 Présentation de l établissement

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. CyCle 2 ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Nous

Plus en détail

Biodiversité : Lancement du processus de création d un réseau de fonds fiduciaires de conservation africain

Biodiversité : Lancement du processus de création d un réseau de fonds fiduciaires de conservation africain Biodiversité : Lancement du processus de création d un réseau de fonds fiduciaires de conservation africain Le forum africain des fonds fiduciaires de conservation (FFC) a réuni à Dakar du 28 au 30 septembre

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Modes de vie : Renouveler le regard pour guider les décisions. Rencontres territoriales du SCOTERS Mai 2013

Modes de vie : Renouveler le regard pour guider les décisions. Rencontres territoriales du SCOTERS Mai 2013 Modes de vie : Renouveler le regard pour guider les décisions Rencontres territoriales du SCOTERS Mai 2013 Eléments de contexte Dans le cadre de rencontres destinées aux élus du territoire, le SCOTERS,

Plus en détail

JOURNEES SCIENTIFIQUES DE L AGROALIMENTAIRE 4 ème édition

JOURNEES SCIENTIFIQUES DE L AGROALIMENTAIRE 4 ème édition JOURNEES SCIENTIFIQUES DE L AGROALIMENTAIRE 4 ème édition, Madagascar Hôtel Colbert «La qualité au service du développement des filières agroalimentaires de l océan Indien» PRESENTATION Le réseau QualiREG

Plus en détail

Coopérative Féminine pour la Protection de l Environnement (CO.FE.P.E) Theme: Women and children Human settlement and HIV AIDS

Coopérative Féminine pour la Protection de l Environnement (CO.FE.P.E) Theme: Women and children Human settlement and HIV AIDS Coopérative Féminine pour la Protection de l Environnement (CO.FE.P.E) Theme: Women and children Human settlement and HIV AIDS I/Présentation: La coopérative Féminine pour la Protection de l Environnement

Plus en détail

ET LA SOLIDARITÉ? NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2011 JANVIER 2012

ET LA SOLIDARITÉ? NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2011 JANVIER 2012 L E S RENDEZ-VOUS DE LA MAISON DE L E N V I R O N N E M E N T, DES SCIENCES ET D U DÉVELOPPEMENT DURABLE ET LA SOLIDARITÉ? NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2011 JANVIER 2012 www.maisondelenvironnement.sqy.fr sqy Maison

Plus en détail

MASTER GREEN Gouvernance des Risques Et de l ENvironnement

MASTER GREEN Gouvernance des Risques Et de l ENvironnement MASTER GREEN Gouvernance des Risques Et de l ENvironnement GREEN Master Pro Gouvernance des Risques Et de l ENvironnement PÔLE RISQUES NORMANDIE - CAEN Maison de la Recherche Le Grenelle de l environnement

Plus en détail

N 5 ZEE : ZONES ÉCONOMIQUES EXCLUSIVES

N 5 ZEE : ZONES ÉCONOMIQUES EXCLUSIVES N 5 ZEE : ZONES ÉCONOMIQUES EXCLUSIVES INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES L Outre-mer, source de la puissance maritime française Les ZEE sont un principe récent : la Convention des Nations unies qui les a introduites

Plus en détail

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Le secteur agricole est

Plus en détail

par Philippe Dreye E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles

par Philippe Dreye E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles par Philippe Dreye E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles CPCP asbl - septembre 2008 CPCP - Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation asbl Rue des Deux Eglises, 45-1000

Plus en détail

Le MOUVEMENT NKUL BETI 2009-2013

Le MOUVEMENT NKUL BETI 2009-2013 Le MOUVEMENT NKUL BETI 2009-2013 La plateforme sociale de promotion, d entreprenariat et de développement communautaire. L association «Forum International Ekang ou FIE» se repositionne après les retouches

Plus en détail

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de :

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de : Foire aux questions Pourquoi avons nous besoin d une nouvelle stratégie? La stratégie 2014 2016 de Filles, Pas Epouses, qui a été élaborée en concertation avec les membres, s achève à la fin de cette année.

Plus en détail

La Financière agricole du Québec

La Financière agricole du Québec La Financière agricole du Québec Plan d action de développement durable 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général... 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser,

Plus en détail

MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE

MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE La table de patrimoine-histoire est heureuse de participer à cette réflexion dans le cadre de l élaboration d une vision de la Ville de Québec en soutien aux professionnels

Plus en détail

Dossier de recherche. Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication Sociale : OASIS, portail de la presse sociale en ligne

Dossier de recherche. Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication Sociale : OASIS, portail de la presse sociale en ligne 1 Dossier de recherche Fiche de lecture d un site Web dédié à la Communication Sociale : OASIS, portail de la presse sociale en ligne Auteurs : COUTEILLER Elsa KELLER Loraine Cours ICL 2A 01c «Notions

Plus en détail

Modèle ou Exemple. Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication

Modèle ou Exemple. Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication MISSION AU MALI ANNEXE 8 Modèle ou Exemple Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication A. Contexte La volatilité des prix couplée à

Plus en détail

Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles

Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles La Conférence sur «Le développement durable du tourisme des îles», organisée par l OMT (Nations-Unies) et le Gouvernement français à Saint-Denis

Plus en détail

Journée mondiale de l eau

Journée mondiale de l eau Groupe des Eaux de Marseille Journée mondiale de l eau Un parcours atypique autour de l eau et l énergie 19 mars 2014 - Centre de production d eau potable de Sainte Marthe Une journée sous le signe de

Plus en détail

GUIDE D ANIMATION PÉDAGOGIQUE DU DIAPORAMA SUR LES INÉGALITÉS SOCIALES DE SANTÉ

GUIDE D ANIMATION PÉDAGOGIQUE DU DIAPORAMA SUR LES INÉGALITÉS SOCIALES DE SANTÉ GUIDE D ANIMATION PÉDAGOGIQUE DU DIAPORAMA SUR LES INÉGALITÉS SOCIALES DE SANTÉ Une production du 2009 Réseau de recherché en santé des populations du Québec TABLE DES MATIÈRES Contexte...3 1. But poursuivi

Plus en détail

LES TERRITOIRES, ACTEURS DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISE. L exemple du Pays Mellois 8 septembre 2014 Melle

LES TERRITOIRES, ACTEURS DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISE. L exemple du Pays Mellois 8 septembre 2014 Melle LES TERRITOIRES, ACTEURS DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISE L exemple du Pays Mellois 8 septembre 2014 Melle L exemple du Pays Mellois Présentation du territoire Les acteurs Pays CBE CCI CMA CA Une démarche

Plus en détail

Cela fait plus de 20 ans que l association. La formation continue des conseillers agricoles à Madagascar

Cela fait plus de 20 ans que l association. La formation continue des conseillers agricoles à Madagascar La formation continue des conseillers agricoles à Madagascar A Madagascar, l association de coopération internationale (Formation pour l épanouissement et le renouveau de la terre), en partenariat avec

Plus en détail

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges La Mairie souhaite intégrer la perspective d un développement durable au cœur de ses missions de service public en engageant la commune de Chorges dans la démarche

Plus en détail

Solidarité internationale

Solidarité internationale Solidarité internationale La solidarité en Poitou-Charentes se décline aussi au niveau international, via des initiatives associatives et des partenariats de coopération décentralisée. Dans la région de

Plus en détail

Pierrette OYANE NZUE Observatoire des Droits de la Femme et de la Parité Gabon pioyvean@yahoo.fr

Pierrette OYANE NZUE Observatoire des Droits de la Femme et de la Parité Gabon pioyvean@yahoo.fr Pierrette OYANE NZUE Observatoire des Droits de la Femme et de la Parité Gabon pioyvean@yahoo.fr Le Gabon est un pays d Afrique Centrale, peuplé d environ deux millions d habitants. A cause de ses nombreuses

Plus en détail

Penser en Homme d'action Et agir en Homme de Pensée. Henri Bergson. adfirmo est un organisme agréé par le Ministère de l'intérieur

Penser en Homme d'action Et agir en Homme de Pensée. Henri Bergson. adfirmo est un organisme agréé par le Ministère de l'intérieur adfirmo est un organisme agréé par le Ministère de l'intérieur le Pacte Mondial des Nations Unies Penser en Homme d'action Et agir en Homme de Pensée. Henri Bergson Les Formations pour les Elus /// Prévisions

Plus en détail

Greenlab. Dossier de présentation. En bref. Porteur de projet. Contacts. GreenLab est la branche écoinnovante du PMClab.

Greenlab. Dossier de présentation. En bref. Porteur de projet. Contacts. GreenLab est la branche écoinnovante du PMClab. Greenlab Dossier de présentation En bref GreenLab est la branche écoinnovante du PMClab. Porteur de projet Association PMClab, basée à l UPMC Contacts Jules Castro 06 23 85 06 20 julescastro@yahoo.fr Victorien

Plus en détail

Termes de Références. Recrutement d un Bureau d étude ou d un groupement de Bureau d étude pour

Termes de Références. Recrutement d un Bureau d étude ou d un groupement de Bureau d étude pour Ministère de l Equipement, de l Aménagement territorial et du Développement Durable Direction Générale de l Environnement et de la qualité de la Vie Termes de Références Recrutement d un Bureau d étude

Plus en détail

LA FONDATION RATP en 2010

LA FONDATION RATP en 2010 LA FONDATION RATP en 2010 Des femmes et des hommes actifs et engagés, au cœur de l évolution des comportements, des attentes et des mutations de notre société. LA RATP, sixième groupe de transport mondial

Plus en détail

La question du développement durable

La question du développement durable La question du développement durable G 1. Les enjeux du développement durable I. Etude ce cas : les transports à Fribourg Comment la municipalité de Fribourg parvient-elle à développer les transports tout

Plus en détail

PARIS 19 JANVIER 2016 PALAIS BRONGNIART Rencontre Nationale BEST : 2 ème Edition!

PARIS 19 JANVIER 2016 PALAIS BRONGNIART Rencontre Nationale BEST : 2 ème Edition! Proposition de partenariat PARIS 19 JANVIER 2016 PALAIS BRONGNIART Rencontre Nationale BEST : 2 ème Edition! Devenez partenaire de cet événement pour vous démarquer et démontrer votre leadership dans les

Plus en détail

Le fonds de dotation. Titre. www.artisandumonde.org

Le fonds de dotation. Titre. www.artisandumonde.org Le fonds de dotation d Artisans du Monde Faire un don Pour construire un monde plus juste au Nord comme au Sud Titre Crédit photo : Ellas Cuentan www.artisandumonde.org 1 Fonds de dotation d Artisans du

Plus en détail

LA PROMOTION DE LA SANTÉ

LA PROMOTION DE LA SANTÉ LA PROMOTION DE LA SANTÉ Mais où nous situons nous en promotion de la santé? Présentation dans le cadre de la journée d étude du Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l espace francophone

Plus en détail