EUROSUTRA La sexualité des ados dans tous ses états.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EUROSUTRA La sexualité des ados dans tous ses états. www.eurosutra-lautreamont.fr"

Transcription

1 EUROSUTRA La sexualité des ados dans tous ses états

2 Présentation au salon de l'education Vendredi 23 Novembre 2012 Salon Condorcet Mélissa Jammes Amandine Vinambres

3 Plan de l'intervention - Présentation des objectifs du projet - Planning du projet, explication de la démarche - Logo et projet en chiffres - Les débats - Parler de sexualité

4 En Septembre 2009, l Association Les Eco-Liés a élaboré un appel à projets «Eurosutra, Sexe et stéréotypes en Europe, pour un rapprochement des cultures» destiné à construire un réseau de groupes de jeunes travaillant, notamment, sur la sexualité. Une exposition créée par les élèves du lycée Lautréamont dans le cadre de ce projet a été inaugurée, le Mardi 6 décembre 2011 au cours d un vernissage dans les locaux du lycée et depuis elle voyage... dans des associations, dans des établissements...

5 L objectif du projet était de faire parler les adolescents sur la sexualité, leur sexualité, un sujet tabou.

6 Parler de sexualité, sans systématiquement parler de prévention, tout en en parlant.

7 De parler de la sexualité des filles et des garçons, de la construction des stéréotypes sur les sexes, du genre, des stéréotypes que nous avons intégrés.

8 Parler de sexualité pour parler des schémas qui perdurent.

9 L objectif de chaque panneau n est pas de dire ou non ce qu il faut penser, mais d emmener la personne qui le lit à se poser des questions, à réfléchir au thème, à voir quels débats peuvent émerger...

10 LE PLANNING DU PROJET De Septembre 2009 À Décembre 2011

11 Année Scolaire Septembre 2009 à Décembre 2009 : Présentation du projet à la classe Réaction de la classe - Choix du thème ( la sexualité en pratique, art et sexualité) Séance Education à la sexualité Travail sur les concepts, préparation du projet Définitions «Fleur du désert» au cinéma Excision

12 Janvier 2010 à Avril 2010 : Choix et Travail sur le questionnaire 10 questions par élève Mise en commun, débat sur questions pertinentes Questions qui dépassaient les limites Intimité Définition de «relations sexuelles» Choix des questions et allers-retours avec un sociologue de l'université du Mirail de Toulouse

13 Mai 2010 : Premier essai du questionnaire lors d'un regroupement dans le cadre de l'association Les Eco Liés (adultes) Travail supplémentaire pour recadrer le questionnaire Allers-retours avec Sociologue Juin 2010 : Test du questionnaire sur des élèves de terminale Les élèves ont donné leur avis

14 Année Scolaire Septembre 2010 : Dernière mise au point du questionnaire Octobre 2010 à Décembre 2010 : Distribution du questionnaire Les conditions pour remplir ( anonymat, salle, demi groupe, explication, sérieux, questions surprenantes) Décembre 2010 : Séance avec Gwenaël Lefeuvre, sociologue et Sophia Idayassine (Les Eco-Liés) pour apprendre à analyser le questionnaire (croiser des questions, faire des hypothèses STEREOTYPES?)

15 De Janvier 2011 à Mars 2011 : Dépouillement chiffré du questionnaire par les Assistants d'education (80 heures) sur un logiciel Travail sur le logo de l'exposition avec un graphiste Mars 2011 : Choix des thèmes par panneaux, tri des réponses à la main, réponses ouvertes (les mots d'amour, mots d'amour des filles et des garçons, relation sexuelle «réussie»... Première exposition papier aux portes ouvertes du lycée (réactions, sujet tabou?) Allers retours avec le graphiste sur le logo

16 D'Avril 2011 à Juin 2011 : Confrontation des hypothèses de base avec les résultats du questionnaire Finalisation du logo de l'exposition Débats en classe sur les thèmes Hypothèses, résultats, pourquoi? Animation par les intervenantes qui ont relancé Envoi des panneaux à mettre en page au graphiste

17 Année Scolaire Septembre 2011 : Le graphiste rend l'exposition mise en page, choix des couleurs, des illustrations... Octobre 2012 Novembre 2012 : Finalisation de l'exposition, correction de l'exposition (intervenantes) Préparation du vernissage, écriture de l'invitation, choix des invité-es, envoi de l'invitation au graphiste Travail dans une autre classe d'hôteliers de la prestation cocktails lors du vernissage Création d'un cocktail aux couleurs de l'exposition par les élèves de Terminale Baccalauréat Professionnel Restauration Envoi de l'invitation aux invitées, envoi de l'exposition chez l'imprimeur, contact des journalistes

18 6 Décembre 2011 : Vernissage de l'exposition au Lycée Interne, élèves, enseignants, parents Externe, financeurs, tous les lycées, collèges du département A partir de Février 2012 : l'exposition commence son itinérance (Lycées, association Les Eco-Liés, envoi par mail à une chercheuse québecoise, espace des diversités à Toulouse, Mairie de Tarbes pour le 8 Mars, Festiv' des Lycéens à Toulouse, Mgen...)

19

20 Le travail de graphisme, le LOGO du projet

21

22

23

24

25

26

27

28

29 Au final, nous avons choisi ceux-là... Rose pour les garçons, bleu pour les filles...

30 36 questions Le projet en chiffres 14 élèves 5 partenaires financiers 107 heures de travail en classe 1 professeure de Comptabilité 1 graphiste 15 ramettes de papier 1 sociologue 80 heures passées pour traiter les questionnaires 2 animateurs de projet associatifs 6000 euros pour l'exposition 1 heure par semaine 2 allers-retours à Toulouse 1 vernissage 250 cocktails 1 voyage à Paris 800 petits fours 1 professeure d'arts Appliqués 1 CPE 12 demandes de subvention, 409 élèves interrogé-es, 24 panneaux, 23 classes, réponses à traiter.

31 Comment se sont déroulés les débats? Des réponses qui n'ont pas été prises (les préliminaires préférés) car mots vulgaires, pas envie de choquer... Ambiance de la classe ( respect de vos opinions, respect de la parole de l'autre, prise de parole... ) On a fini de parler de sexualité comme de littérature, comme si la sexualité était une discipline comme une autre...

32 LES DEBATS les plus controversés - Sur l'orientation sexuelle, hétérosexualité, homosexualité, c'est toujours un peu resté - Sur le porno - Le rapport au corps - La sexualité tout au long de la vie, pudeur par rapport aux parents,le débat le plus dur à aboutir - Dico Sexo

33 LES DEBATS les plus faciles - Sur les mots d'amour... - La prévention (peut être la seule classe du lycée d'ailleurs) - La peur de la relations sexuelle

34 L'impact du projet sur l'approche des élèves de la sexualité Avant Parler de sexualité, peu emballés au départ. Si on fait ça,on arrivera à rien. Pourquoi faire? Personne ne croyait à l'objectif, on pensait que le travail resterait dans le lycée. Après Le groupe a plus osé en parler, plus de liberté, de discussion. Les discussions sont devenues mixtes. Les garçons sont toujours restés plus réservés que les filles.

35 Une conclusion au projet : Paroles d'élèves... On aurait jamais pensé que cela irait aussi loin, que cela prenne autant d ampleur, on aurait jamais pensé réussir ce projet». Pourquoi nous avons fait ce projet? Pour connaitre mieux la réalité de la sexualité des ados, pour parler des stéréotypes sur les filles et les garçons. Avec les chiffres, on s est rendu compte que ce que l on pense, cela n est pas la réalité. Eurosutra, c est : La vérité sur la vie sexuelle des adolescents. La différence entre nos préjugés et la réalité. Créer d autres liens avec l équipe éducative. Ouvrir les yeux sur la sexualité des adolescents. Parler plus facilement de sexualité entre nous. Cela nous a permis de mieux nous connaitre, de nous libérer les esprits...

36 Pourquoi parler de sexualité à l'école, avec les jeunes? Parler de prévention (grossesses non désirées, les MST) Parler de quelque chose qui est quotidien, tout le monde est concerné Beaucoup de méconnaissance de la part des élèves des termes de la sexualité, de leurs stéréotypes (sur l'homosexualité par exemple)

37 Ce que débattre de sexualité veut dire Beaucoup de sujets peuvent être abordés : l'amour la tendresse le jeu le sexe la sensualité les rapports entre les filles et les garçons les violences faites aux femmes et aux filles le choix des individus le respect de la différence l'importance de l'échange dans un couple

38 Mener un projet sur la sexualité? Quelles questions à aborder encore? Ce qui est important pour VOUS, ce qui vous INTERESSE Les jeunes et la sexualité : quoi faire comme outil intéressant par les jeunes et pour les jeunes?

39 Retrouvez nous sur : et sur facebook : «eurosutralautreamont» Pour nous écrire :

Mener une enquête sur les pratiques culturelles des lycéens en classe de seconde

Mener une enquête sur les pratiques culturelles des lycéens en classe de seconde Mener une enquête sur les pratiques culturelles des lycéens en classe de seconde Projet mis en place en classe de Seconde fil rouge sur l année Enseignement d exploration SES Projet réalisé par Mme CARDAIRE

Plus en détail

formations bibliothèques AU PLUS PRès

formations bibliothèques AU PLUS PRès bibliothèques une offre souple & sur mesure AU PLUS PRès des professionnels Du livre une offre souple et sur mesure Réseau de professionnels du livre, nous proposons aux bibliothèques des compétences diversifiées.

Plus en détail

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Hervé Maisonneuve Paris, 14 octobre 2010 1 Pré-test Mémoire : définition? Pourquoi un mémoire? Comment choisir un sujet,

Plus en détail

Notre OFFRE de SERVICE. R é v i s i o n : 1 1 d é c e m b r e 2 0 1 2

Notre OFFRE de SERVICE. R é v i s i o n : 1 1 d é c e m b r e 2 0 1 2 Notre OFFRE de SERVICE OFFRE DE SERVICE FONGECIF LORRAINE L ensemble de notre offre de service est assuré dans le respect de la confidentialité notamment vis-à-vis de l employeur. Niveau-1- L ACCUEIL,

Plus en détail

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Protocole de passation questionnaire parents lien complet : http://ppe.orion.education.fr/academie/itw/answer/j5he1yww4tzy1stg9ozhfa lien raccourci : http://goo.gl/6laokl

Plus en détail

Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration.

Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration. Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration. Dans un contexte social où l image est importante, l image d une entreprise l est tout autant pour fidéliser vos clients, communiquer

Plus en détail

Cahier des charges pour la formation «POUR UNE SAUVEGARDE RATIONNALISEE DES DONNEES»

Cahier des charges pour la formation «POUR UNE SAUVEGARDE RATIONNALISEE DES DONNEES» Formation permanente nationale Nantes, le 16/09/2008 Cahier des charges pour la formation «POUR UNE SAUVEGARDE RATIONNALISEE DES DONNEES» Dossier suivi par : Dany HOCH Adresses de retour de la demande

Plus en détail

Comment planifier une campagne provinciale de sensibilisation

Comment planifier une campagne provinciale de sensibilisation Comment planifier une campagne provinciale de sensibilisation Atelier sur le renforcement des programmes Partenariats provinciaux en action Du 14 au 16 mars 2007 Comment planifier une campagne provinciale

Plus en détail

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014.

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014. Chloé B. 3 ème 2 Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre Collège Colette BESSON Année 2013-2014 Page 1 Sommaire du Rapport de stage : Introduction : Page 3 1 ere

Plus en détail

Présentation Nuits de l Orientation en Lorraine

Présentation Nuits de l Orientation en Lorraine Table des matières Présentation Nuits de l Orientation en Lorraine Concept Nuits de l Orientation en Chiffres Nuits de l Orientation en Images Revue de Presse Programme 2016 Publics Devenir Partenaire

Plus en détail

ENQUETE SATISFACTION CLIENT 2007. 29-févr.-08

ENQUETE SATISFACTION CLIENT 2007. 29-févr.-08 ENQUETE SATISFACTION CLIENT 2007 1 PARAMETRES ENQUETE Envoi du questionnaire aux clients en début Juillet 2007. Clôture des réponses à fin Août. Extraction des données en Septembre. Analyse et synthèse

Plus en détail

Séminaire Tri- national en travail social «Etre acteur dans son environnement local Développement local et travail communautaire»

Séminaire Tri- national en travail social «Etre acteur dans son environnement local Développement local et travail communautaire» Séminaire Tri- national en travail social «Etre acteur dans son environnement local Développement local et travail communautaire» Du 12 au 17 avril 2015 à Poitiers L IRTS Poitou- Charentes est engagé depuis

Plus en détail

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital)

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) (document transmis aux étudiants et à l équipe pédagogique : à conserver) Cette année ont été prévues des séances de TD plutôt que des séances d amphi pour

Plus en détail

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S Travail de fin d études en didactique universitaire Magali Muller Bastien Walliser Septembre 2009 CHOIX D UNE PROBLEMATIQUE L étape choix d une problématique comprend les documents

Plus en détail

INFORMATIQUE PROGRAMME DE FORMATIONS. 2 ème TRIMESTRE 2013 MAISON DE LA VIE ASSOCIATIVE

INFORMATIQUE PROGRAMME DE FORMATIONS. 2 ème TRIMESTRE 2013 MAISON DE LA VIE ASSOCIATIVE PROGRAMME DE FORMATIONS 2 ème TRIMESTRE 2013 INFORMATIQUE MAISON DE LA VIE ASSOCIATIVE Allée Robert Govi, Les Défensions 13400 AUBAGNE Tél. 04.42.18.17.75 / Fax : 04.42.18.17.40 Email : vieassociative@aubagne.fr

Plus en détail

Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale

Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale Sandrine Thomas, cadre de santé Dr Léila KARAOUI, PH Service de réanimation néonatale Centre Hospitalier de Meaux Bref historique

Plus en détail

Information Appel à participant e s

Information Appel à participant e s DDCP YD/NHSM (2015) 26 FR Strasbourg, le 3 décembre 2015 en coopération avec l Unité Egalité de genre Combattre le discours de haine sexiste Un séminaire réunissant des militant e s, chercheuses, chercheurs

Plus en détail

CNDS 2014 Demande de subvention en ligne

CNDS 2014 Demande de subvention en ligne CNDS 2014 Demande de subvention en ligne Date limite de dépôt du dossier: 15 mars 2014. Aucun dossier incomplet ne sera accepté après cette date. Fichiers à joindre à toute demande Les derniers comptes

Plus en détail

Vins tranquilles : Bordeaux Blanc, Bordeaux Supérieur Blanc, Bordeaux Rosé, Bordeaux Clairet, Bordeaux Rouge, Bordeaux Supérieur Rouge

Vins tranquilles : Bordeaux Blanc, Bordeaux Supérieur Blanc, Bordeaux Rosé, Bordeaux Clairet, Bordeaux Rouge, Bordeaux Supérieur Rouge Les AOC Bordeaux et Bordeaux Supérieur représentent 7 Appellations d Origine Contrôlée produites sur l ensemble du vignoble bordelais : Vins tranquilles : Bordeaux Blanc, Bordeaux Supérieur Blanc, Bordeaux

Plus en détail

Chapitre 1. Introduction. Préambule... 2 Objectif de ce livre... 4 De quoi ai-je besoin?... 5

Chapitre 1. Introduction. Préambule... 2 Objectif de ce livre... 4 De quoi ai-je besoin?... 5 Chapitre 1. Introduction Préambule........................................................ 2 Objectif de ce livre.............................................. 4 De quoi ai-je besoin?...........................................

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE. Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*)

MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE. Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*) MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*) Ces deux ateliers avaient pour objectif d amener les participants à une réflexion sur l utilisation, dans

Plus en détail

Rapport d'étonnement

Rapport d'étonnement Nom de l entreprise Rapport d'étonnement Nom de l élève Période de stage Proposition finale En 2 pages maximum, le rapport d étonnement doit refléter vos premières impressions. Il doit être impérativement

Plus en détail

Compte-rendu d expérimentation

Compte-rendu d expérimentation SFODEM Partage de pizzas Sommaire Fiche d identification Fiche professeur Fiche élève Scénario d'usage Compte-rendu d expérimentation CV FICHE D'IDENTIFICATION Type : Exercice d'application, du type "vrai

Plus en détail

Quand nos élèves font leurs devoirs

Quand nos élèves font leurs devoirs Académie d'aix-marseille - Histoire-Géographie Daniel DALET et le groupe "La Durance" Alexandra David Néel Digne décembre / 2013 Quand nos élèves font leurs devoirs Le travail scolaire hors temps de cours

Plus en détail

Vendredi 11 avril 2014 / Saint-Péray

Vendredi 11 avril 2014 / Saint-Péray Ateliers numériques 2014 Animation Numérique de Territoire Vendredi 11 avril 2014 / Saint-Péray Avant de démarrer Deux animateurs numériques de territoire (onze animateurs sont formés en Ardèche Plein

Plus en détail

Logiciel SCRATCH. 1. Découvrir le logiciel : L'écran :

Logiciel SCRATCH. 1. Découvrir le logiciel : L'écran : Logiciel SCRATCH 1. Découvrir le logiciel : L'écran : Les menus Arrêt d"urgence! Départ du programme, à condition d'avoir inclus ce drapeau au début des instructions. Le lutin, d'apparence et de taille

Plus en détail

LabelFFTA. Notice d utilisation du Logiciel. LabelFFTA

LabelFFTA. Notice d utilisation du Logiciel. LabelFFTA Notice d utilisation du Logiciel LabelFFTA Rédacteurs : Destinataires : Jean-Pierre GRECIET- Sylvie MEUNIER Clubs et référents Label de Ligue Version du document 1.0 Date de version 30/10/2013 Dirig Club

Plus en détail

Introduction à l entretien semi-directif

Introduction à l entretien semi-directif Introduction à l entretien semi-directif Recherches dirigées en géographie humaine Jean- Michel Decroly «Entre;en semi- direc;f», «semi- dirigé» ou «compréhensif»: Il s agit donc d un interview, et non

Plus en détail

ATELIER Conseils méthodologiques sur l organisation d un évènement et la réalisation d une newsletter

ATELIER Conseils méthodologiques sur l organisation d un évènement et la réalisation d une newsletter ATELIER Conseils méthodologiques sur l organisation d un évènement et la réalisation d une newsletter Réunion Communication Karine COURTES Paris, le 18 octobre 2012 Organiser un événement 1 Les différents

Plus en détail

Introduction. C est ainsi qu en 2012-2013, nous avons tout d abord mis en place ou continué les actions jugées prioritaires l année précédente :

Introduction. C est ainsi qu en 2012-2013, nous avons tout d abord mis en place ou continué les actions jugées prioritaires l année précédente : PLAN DE SUIVI DES COURS DE PROMOTION SOCIALE SAINT-LUC DE LIÈGE Introduction Que de chemin parcouru depuis la toute première réunion de la Commission d Evaluation Interne (CEI) en octobre 2011! Si quelques

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES

CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES ELECTIONS CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES! 19 au 21 novembre 2015 1 Fonctionnement Qu est ce qu un Conseil Municipal? C est l organe délibérant de la commune. Toutes les décisions doivent être validées par

Plus en détail

présentation des résultats et analyse de l enquête 2015 23/09/2015

présentation des résultats et analyse de l enquête 2015 23/09/2015 présentation des résultats et analyse de l enquête 2015 23/09/2015 Description de l enquête 2015 Disponible sur http://goo.gl/forms/jfv7s63ccp Invitations envoyées aux membres par email le 20/08/2015 par

Plus en détail

Rencontres sur Internet

Rencontres sur Internet Déroulement de la séquence. Introduction. Faire découvrir les sites de rencontres français, développer les compétences de production orale, enrichir le vocabulaire relatif aux rencontres en ligne. Durée

Plus en détail

«EDUCATEUR DE RUE.. UN METIER MECONNU»

«EDUCATEUR DE RUE.. UN METIER MECONNU» «EDUCATEUR DE RUE.. UN METIER MECONNU» Le journal de l Association accorde un article à chacune de ses parutions sur un métier de la Sauvegarde 56. Rencontre de Geneviève RALLE, Vice- Présidente de la

Plus en détail

Présentation des Rigoladrinks et de Rigolatis Commons.

Présentation des Rigoladrinks et de Rigolatis Commons. Présentation des Rigoladrinks et de Rigolatis Commons. RIGOLATIS COMMONS RÉSEAU SOCIAL DE PAIR À PAIR // ÉCOSYSTÈME CRÉATIF ART, COMMUNICATION, CULTURE ET DESIGN Rigolatis Commons est un collectif qui

Plus en détail

C ONCOURS DES LYCÉES ET DES CENTRES DE FORMATION D APPRENTI.E.S DE PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR 1, 2, 3... PARITÉ! p a r i t é.

C ONCOURS DES LYCÉES ET DES CENTRES DE FORMATION D APPRENTI.E.S DE PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR 1, 2, 3... PARITÉ! p a r i t é. ÉDITION 2016 C ONCOURS DES LYCÉES ET DES CENTRES DE FORMATION D APPRENTI.E.S DE PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR 1, 2, 3... PARITÉ! f o r m a t i o n 1 2 3 orientation choix ap p r e n t i s s a ge m é ti ers

Plus en détail

Opération carte microdon Paris 2014

Opération carte microdon Paris 2014 Opération carte microdon Paris 2014 Un dispositif innovant de co solidarité entre acteurs d un même territoire. En partenariat avec : Avec le soutien de : Le principe de l opération Les 10 et 11 octobre

Plus en détail

Soirées Thema. Compte-rendu de la soirée Thema. du 21 novembre 2013 : «la vie affective et sexuelle des personnes en situation de.

Soirées Thema. Compte-rendu de la soirée Thema. du 21 novembre 2013 : «la vie affective et sexuelle des personnes en situation de. 1 Soirées Thema Compte-rendu de la soirée Thema du 21 novembre 2013 : «la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap» 2 Les soirées Thema c est quoi? Ces soirées sont des séances-débats

Plus en détail

Catalogue de formations 2016

Catalogue de formations 2016 Quand on travaille pour demain et pour l incertain on agit avec raison (Blaise Pascal) PRO - CONSEIL 3 Consultant formateur Nos compétences Analyse de votre budget Comprendre le budget de la commune Prospective

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Le travail par mission, une solution vers l autonomie professionnelle La dynamique de groupe, levier de développement pour les porteurs de projet

Le travail par mission, une solution vers l autonomie professionnelle La dynamique de groupe, levier de développement pour les porteurs de projet Le travail par mission, une solution vers l autonomie professionnelle La dynamique de groupe, levier de développement pour les porteurs de projet Le travail par missions? Travailler par mission c est accepter

Plus en détail

jacqueline puyravaud

jacqueline puyravaud jacqueline puyravaud Une journée sous le signe du partage et de la réflexion Une journée sur le numérique sans accéder aux réseaux quels qu ils soient Comment faire pour parler du numérique sans pouvoir

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES SVT AU LYCÉE : BILAN ET PERSPECTIVES DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA RÉFORME

ENSEIGNEMENT DES SVT AU LYCÉE : BILAN ET PERSPECTIVES DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA RÉFORME Lycée V Havel Bègles Vendredi 7 mars 2014 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE ENSEIGNEMENT DES SVT AU LYCÉE : BILAN ET PERSPECTIVES DE LA MISE EN

Plus en détail

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice Organisme en alphabétisation Présentation du Projet Mini-bibliothèque 2006-2007 par Nathalie Pomerleau, animatrice Mai 2009 Ce projet a été développé par Nathalie Pomerleau (animatrice) avec la collaboration

Plus en détail

Le compte-rendu des questionnaires

Le compte-rendu des questionnaires Janvier 2014 Le compte-rendu des questionnaires Semaines de la Solidarité Internationale 2013 1/20 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. Le questionnaire... 3 II. Les résultats globaux... 4 A. L âge des répondants...

Plus en détail

Présentation du réseau des ÉCOLES des PARENTS et des ÉDUCATEURS 1

Présentation du réseau des ÉCOLES des PARENTS et des ÉDUCATEURS 1 «Des parents parlent avec d autres parents» CAFES DES PARENTS ATELIERS DE COMMUNICATION SOIREES DEBATS FORMATION PROFESSIONNELLE Présentation du réseau des ÉCOLES des PARENTS et des ÉDUCATEURS 1 Notre

Plus en détail

ATELIERS DE CREATION RADIOPHONIQUE FAÏDOS SONORE

ATELIERS DE CREATION RADIOPHONIQUE FAÏDOS SONORE ATELIERS DE CREATION RADIOPHONIQUE FAÏDOS SONORE Intervenants : Benoit Bories et Charlotte Rouault, réalisateurs radiophoniques professionnels. Proposition : Un atelier de création sonore hebdomadaire

Plus en détail

Rencontrer un auteur ou un illustrateur

Rencontrer un auteur ou un illustrateur Rencontrer un auteur ou un illustrateur «Il paraît vain de vouloir parachuter un écrivain dont les élèves n ont jamais entendu parler si cette visite n est pas sérieusement préparée. Les parachutages d

Plus en détail

LES ENQUETES PROFESSIONNELLES

LES ENQUETES PROFESSIONNELLES LES ENQUETES PROFESSIONNELLES Fiche outil n 4 POURQUOI FAIRE UNE ENQUETE? COMMENT FAIRE? Une enquête professionnelle (en face à face ou téléphonique) est un échange avec un professionnel qui exerce le

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION

ENQUETE DE SATISFACTION ENQUETE DE SATISFACTION RESULTATS 2015 Engagement de service n 33 : La satisfaction des clients évaluée chaque année Réalisation d enquêtes de satisfaction au moins une fois par an concernant l ensemble

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015 COMITE D ENTREPRISE ENFANCE ET FAMILLE 3, Rue de l Ancien Hôpital 44600 SAINT-NAZAIRE Tél : 02 40 22 99 33 PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015 Etaient présents : Mr O. MIRA Directeur Général

Plus en détail

Un pourcentage est la part, la proportion, que représente un sous-ensemble B dans un ensemble A. On le calcule de la manière suivante :

Un pourcentage est la part, la proportion, que représente un sous-ensemble B dans un ensemble A. On le calcule de la manière suivante : FICHE TD n 1 : LE POURCENTAGE Un pourcentage est la part, la proportion, que représente un sous-ensemble B dans un ensemble A. On le calcule de la manière suivante : Sous-ensemble B / Ensemble A x 100

Plus en détail

Gestion des incidents Administrateurs des écoles

Gestion des incidents Administrateurs des écoles Système d enseignement public de la Nouvelle-Écosse Gestion des incidents Administrateurs des écoles Dernière révision : I. Ajouter une alerte disciplinaire... 3 2. Incidents de comportement perturbateur...

Plus en détail

Introduction à la philosophie

Introduction à la philosophie Introduction à la philosophie Votre professeur : Cédric Eyssette http://eyssette.net 2010-2011 Un petit exercice avant de commencer! La philosophie en Terminale est une matière nouvelle, mais vous avez

Plus en détail

Fiche informative sur l'action

Fiche informative sur l'action Fiche informative sur l'action Titre de l'action : Construire un projet personnel et professionnel d orientation au collège : livret d accompagnement à l orientation des classes de Quatrième et Troisième

Plus en détail

. Action menée par l Office de Tourisme dans le cadre de sa mission d animation numérique de territoire

. Action menée par l Office de Tourisme dans le cadre de sa mission d animation numérique de territoire 12décembre 2013 . Etablir un état des lieux du numérique sur notre destination : * pour mieux se situer dans l économie numérique touristique * pour connaître les pratiques des acteurs locaux * pour permettre

Plus en détail

GROUPE GTS PARIS. Ingénierie Web & Communication

GROUPE GTS PARIS. Ingénierie Web & Communication GROUPE GTS PARIS Ingénierie Web & Communication PRÉSENTATION GROUPE GTS (Groupe Technologie et Stratégie) est une web agency (Agence spécialisée dans la communication sur internet) basée à Paris 2011 Depuis

Plus en détail

REMERCIEMENTS INTRODUCTION

REMERCIEMENTS INTRODUCTION REMERCIEMENTS INTRODUCTION Ces dernières années, une enquête a été réalisée par la Direction des Hôpitaux. Nous savons désormais que chaque année en France, 1.4 millions d enfants sont hospitalisés. Leur

Plus en détail

CONFÉRENCE DE CONSENSUS L APPRENTISSAGE ET L ENSEIGNEMENT CONTINUS DE LA LECTURE APPEL À CANDIDATURE DEVENIR MEMBRE DU JURY 16-17 MARS 2016 À LYON

CONFÉRENCE DE CONSENSUS L APPRENTISSAGE ET L ENSEIGNEMENT CONTINUS DE LA LECTURE APPEL À CANDIDATURE DEVENIR MEMBRE DU JURY 16-17 MARS 2016 À LYON CONFÉRENCE DE CONSENSUS L APPRENTISSAGE ET L ENSEIGNEMENT CONTINUS DE LA LECTURE APPEL À CANDIDATURE DEVENIR MEMBRE DU JURY 16-17 MARS 2016 À LYON En partenariat avec : 1 En 2014, le Conseil national d

Plus en détail

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 CollègeLouiseWeiss STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Du 15 au 20 décembre 2014. ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 20, rue du Bois clair 91620 Nozay 01.69.80.84.42. 01.69.80.76.92. 1 Ce document vous est fourni pour

Plus en détail

N 32 Du 1 oct au 5 oct 2012

N 32 Du 1 oct au 5 oct 2012 N 32 Du 1 oct au 5 oct 2012 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE 4 octobre 2012 par Bénédicte Boucays C est quoi, un propos sexiste à l école? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL FICHE 5 : «RESEAU DE COOPERATION DES SERVICES A DOMICILE» INFORMATIONS : L ACTION

RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL FICHE 5 : «RESEAU DE COOPERATION DES SERVICES A DOMICILE» INFORMATIONS : L ACTION RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL FICHE 5 : «RESEAU DE COOPERATION DES SERVICES A DOMICILE» INFORMATIONS : Territoire concerné : Communauté de Communes du Val de Drôme Source

Plus en détail

Guide de construction de CV

Guide de construction de CV Guide de construction de CV Lors d une recherche d emploi, comme lors d une recherche de stage, le CV est l outil indispensable. Il est le support qui vous présente, vous représente et vous «vend». Soyez

Plus en détail

Notre agence de réputation vous accompagne dans la gestion de votre image. Gestion de réputation en ligne, marketing personnel

Notre agence de réputation vous accompagne dans la gestion de votre image. Gestion de réputation en ligne, marketing personnel Notre agence de réputation vous accompagne dans la gestion de votre image. Gestion de réputation en ligne, marketing personnel Online Reputation Management Services Travaux pratiques : Génération automatique

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE DU PROFESSEUR-DOCUMENTALISTE 2008-2009

PROJET PEDAGOGIQUE DU PROFESSEUR-DOCUMENTALISTE 2008-2009 PROJET PEDAGOGIQUE DU PROFESSEUR-DOCUMENTALISTE 2008-2009 CONTEXTE : Le Collège Georges Pompidou fait partie du Bassin d Education et de Formation d Evreux-Verneuil. Le public ayant accès au centre de

Plus en détail

SAISON 2015! - 2016 WWW.YADLAVOIX.FR. contact@yadlavoix.fr 09 52 011 611 171, rue du Faubourg Saint Antoine, 75011 Paris

SAISON 2015! - 2016 WWW.YADLAVOIX.FR. contact@yadlavoix.fr 09 52 011 611 171, rue du Faubourg Saint Antoine, 75011 Paris SAISON 2015! - 2016 WWW.YADLAVOIX.FR contact@yadlavoix.fr 09 52 011 611 171, rue du Faubourg Saint Antoine, 75011 Paris «Le son est l écho de la sensation du corps» Depuis 1998, l école associative de

Plus en détail

BAC PROFESSIONNEL commerce animer gérer Vendre

BAC PROFESSIONNEL commerce animer gérer Vendre BAC PROFESSIONNEL commerce animer gérer Vendre DERNIÈRES CONSIGNES AVANT DÉPART EN PÉRIODE DE FORMATION EN milieu professionnel DATES DES PFMP ANNEE 2014/2015 Semaine d immersion : du lundi 24 novembre

Plus en détail

Section 1 : Les thèmes

Section 1 : Les thèmes Section 1 : Les thèmes 1. Introduction / page 3 2. Premier thème : L essentiel du message de l Évangile / page 5 3. Deuxième thème : Le baptême, le Christ, et l Église locale / page 11 4. Troisième thème

Plus en détail

Dossier guide de rédaction du Rapport de stage. Mon rapport de stage. Comment rédiger son rapport de stage?

Dossier guide de rédaction du Rapport de stage. Mon rapport de stage. Comment rédiger son rapport de stage? Collège Camille Claudel 41C, rue de Bammeville 76100 Rouen Tel : 02.32.18.57.00 Fax : 02.32.18.57.01 Stage d'observation 3E du Lundi 16 février au vendredi 20 février 2015 Dossier guide de rédaction du

Plus en détail

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle.

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle. numéro d identification MON ÉDUCATION, MES LOISIRS Droits de l enfant Consultation des 6/18 ans MA VIE DE TOUS LES JOURS 2013 ma santé Adulte JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS 2 Bonjour, Vous avez entre

Plus en détail

CULTURE-ACTIONS. Les projets sont instruits, sélectionnés et le niveau de subvention déterminé, en plusieurs étapes :

CULTURE-ACTIONS. Les projets sont instruits, sélectionnés et le niveau de subvention déterminé, en plusieurs étapes : CULTURE-ACTIONS Culture-Actions est un dispositif national d aide financière pour des projets portés par un ou des étudiants. Les projets peuvent être déposés à titre individuel ou associatif. Critères

Plus en détail

Grenoble. Cité de la Caf 2015-2016. Antenne Caf Centre social Emile Romanet

Grenoble. Cité de la Caf 2015-2016. Antenne Caf Centre social Emile Romanet Cité de la Caf Grenoble Antenne Caf Centre social Emile Romanet 2015-2016 3 rue de Belgrade - 38000 Grenoble Accueil prestations : 0 810 25 38 80 Accueil centre social : 04 76 50 11 00 Sommaire Edito...

Plus en détail

Plan de Communication sur la marque FIDO :

Plan de Communication sur la marque FIDO : Plan de Communication sur la marque FIDO : La marque Fido, forte de ses 50 ans de vie, est une marque qui a été connu par le passé mais qui s essouffle peu à peu. Même si elle tient une part de marché

Plus en détail

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014 Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation Québec, 14 octobre 2014 Objectifs et déroulement Objectifs : Réfléchir sur ses pratiques et diagnostiquer le niveau d engagement

Plus en détail

CONVENTION 2014 HEITZ SYSTEM. Compte rendu de la convention HEITZ Décembre 2014. Voici les différents thèmes abordés lors de cette convention

CONVENTION 2014 HEITZ SYSTEM. Compte rendu de la convention HEITZ Décembre 2014. Voici les différents thèmes abordés lors de cette convention Compte rendu de la convention HEITZ Décembre 2014 Voici les différents thèmes abordés lors de cette convention Nouveau produit financier (Disponible immédiatement): Automatisation totale de la gestion

Plus en détail

Dossier de presse. l Agence-École

Dossier de presse. l Agence-École Dossier de presse Enfin une alternative à l alternance, Enfin une réelle expérience professionnelle tout en poursuivant ses études, Enfin une école où l on peut s inscrire tout au long de l année, Enfin

Plus en détail

GUIDE POUR LA REDACTION D UN TRAVAIL DE RECHERCHE EN ARCHITECTURE 1 Pour les étudiants en cycle 1 d architecture à l Ecole Spéciale d Architecture

GUIDE POUR LA REDACTION D UN TRAVAIL DE RECHERCHE EN ARCHITECTURE 1 Pour les étudiants en cycle 1 d architecture à l Ecole Spéciale d Architecture GUIDE POUR LA REDACTION D UN TRAVAIL DE RECHERCHE EN ARCHITECTURE 1 Pour les étudiants en cycle 1 d architecture à l Ecole Spéciale d Architecture Choix du sujet 1 Trouver le sujet 1 Garder les pistes

Plus en détail

NOS DENTS. ------------------------------------------------------------------------------ Destination des activités:

NOS DENTS. ------------------------------------------------------------------------------ Destination des activités: NOS DENTS Prénom: ROSA Noms: ALIGUÉ CAPSADA Email adresse: rosaaligue@hotmail.com Institution: Universitat Autònoma de Barcelona Destination des activités: Premier cycle de l école Primaire Sujet : Sciences

Plus en détail

DEFIS SCIENTIFIQUES. Je vous mets au défi de construire un jeu électrique de questions/réponses? Fiche réponse

DEFIS SCIENTIFIQUES. Je vous mets au défi de construire un jeu électrique de questions/réponses? Fiche réponse DEFIS SCIENTIFIQUES Je vous mets au défi de construire un jeu électrique de questions/réponses? Fiche réponse Démarche Des hypothèses, des représentations initiales. Illustration : travaux d'élèves/ photos...

Plus en détail

Campagne de mobilisation sur le geste de tri 2015. 30 mars 2015

Campagne de mobilisation sur le geste de tri 2015. 30 mars 2015 Campagne de mobilisation sur le geste de tri 2015 30 mars 2015 1 53 % * Un constat des Français déclarent qu ils trieraient plus s ils étaient sûrs que l emballage est bien recyclé après leur geste de

Plus en détail

Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations!

Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations! Newsletter BNI Bonjour à tous, Voici quelques outils pour nous aider à donner et recevoir des recommandations! Comment et pourquoi recommander? (Page 1) L objectif de cet outil est de tirer un maximum

Plus en détail

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Objectif : Comprendre le principe de détection et de correction d erreurs lors de la transmission d une information numérique. Compétences : Utiliser

Plus en détail

P. 1 FITZGERALD.RH. ICMCB 21 septembre 2012

P. 1 FITZGERALD.RH. ICMCB 21 septembre 2012 P. 1 FITZGERALD.RH ICMCB 21 septembre 2012 Présentation de FITZGERALD. RH P. 2 Date de création Le cabinet Fitzgerald. RH a été créé à Bordeaux en juillet 2006 par Alexandre Le Maire. Domaines d activité

Plus en détail

Les élèves doivent réfléchir sur les thèmes de la vie privée, de l utilisation de la propriété d autrui et des règles de conduite sur Internet.

Les élèves doivent réfléchir sur les thèmes de la vie privée, de l utilisation de la propriété d autrui et des règles de conduite sur Internet. Les nouveaux amis d Anne Les élèves doivent réfléchir sur les thèmes de la vie privée, de l utilisation de la propriété d autrui et des règles de conduite sur Internet. Objectif Cette leçon est conçue

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Le retour réflexif pour développer les compétences en graphisme Classe de Delphine Jacobus - GS Ecole les 4 vents de Servins

Le retour réflexif pour développer les compétences en graphisme Classe de Delphine Jacobus - GS Ecole les 4 vents de Servins Le retour réflexif pour développer les compétences en graphisme Classe de Delphine Jacobus - GS Ecole les 4 vents de Servins Avant la première séance de graphisme, un petit bilan a été organisé avec l

Plus en détail

Le mémoire en master 2 MEEF

Le mémoire en master 2 MEEF 2014-2015 Le mémoire en master 2 MEEF Métiers de l'enseignement, de l'education et de la Formation 1 Ce document de cadrage est destiné aux étudiants et aux équipes enseignantes mais il peut comporter

Plus en détail

Formation Les techniques du conseil en image

Formation Les techniques du conseil en image Formation Les techniques du conseil en image Caroline BALY Intervenants Diplômée d une formation de styliste : sa spécialisation dans la création de lingerie l'a rendue particulièrement sensible à la question

Plus en détail

Compte rendu du Conseil d école du Vendredi 30 Janvier 2015

Compte rendu du Conseil d école du Vendredi 30 Janvier 2015 Compte rendu du Conseil d école du Vendredi 30 Janvier 2015 1) Introduction Plan Vigipirate Dès le 7 janvier 2015, des consignes ont dû être appliquées par l école et la Mairie suite au plan Vigipirate.

Plus en détail

E-Engagement Against Violence

E-Engagement Against Violence E-Engagement Against Violence Plateforme d auto-formation en ligne en éducation aux médias contre les discriminations Guide de l'utilisateur www.e-engagementagainstviolence.eu Table des matières Introduction

Plus en détail

Les séances du club ont lieu une fois par mois pendant une heure, soit le mardi avec 18 élèves soit le mercredi avec 7 élèves.

Les séances du club ont lieu une fois par mois pendant une heure, soit le mardi avec 18 élèves soit le mercredi avec 7 élèves. Le club DD du collège Marx Dormoy, Paris 18 ème Introduction : Madame Eichholtzer et Madame Laborie ont proposé en septembre 2015 d ouvrir un club Développement Durable et nous sommes 25 élèves volontaires

Plus en détail

école des parents et des éducateurs d île-de-france EPE Présentation ASSOCIATION LOI 1901 RECONNUE D UTILITé PUBLIQUE, APOLITIQUE, A-CONFESSIONNELLE

école des parents et des éducateurs d île-de-france EPE Présentation ASSOCIATION LOI 1901 RECONNUE D UTILITé PUBLIQUE, APOLITIQUE, A-CONFESSIONNELLE école des parents et des éducateurs d île-de-france EPE Présentation ASSOCIATION LOI 1901 RECONNUE D UTILITé PUBLIQUE, APOLITIQUE, A-CONFESSIONNELLE EPE école des parents et des éducateurs d île-de-france

Plus en détail

CONCEVOIR UN PRODUIT OU UN SERVICE DURABLE

CONCEVOIR UN PRODUIT OU UN SERVICE DURABLE Vous êtes ici : Travailler 6 e année AXE : L analyse du cycle de vie CONCEVOIR UN PRODUIT OU UN SERVICE DURABLE 1. FICHE SIGNALÉTIQUE Description deà partir de la méthode de l analyse du cycle de vie,

Plus en détail

histoire en pratique UNIL 2004-2005 matthieu.leimgruber@unil.ch janvier 2005 1

histoire en pratique UNIL 2004-2005 matthieu.leimgruber@unil.ch janvier 2005 1 histoire en pratique UNIL 2004-2005 matthieu.leimgruber@unil.ch janvier 2005 1 Problématique, plan et structure caveat : ce bref document ne présente ni des «recettes», ni la «meilleure manière» de procéder,

Plus en détail

Le Cirque règlement Exposition Municipale d'arts Plastiques du 4 au 14 février 2016 1

Le Cirque règlement Exposition Municipale d'arts Plastiques du 4 au 14 février 2016 1 Le Cirque Règlement Exposition Municipale d'arts Plastiques du 4 au 14 février 2016 1 Thème : Date limite d inscription : Places disponibles : Contact : Le Cirque lundi 14 décembre 2015 100 Service culturel

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION 1 er SEMESTRE 2014 FORMATIONS & ÉCHANGES MAISON DE LA VIE ASSOCIATIVE Allée Robert Govi, Les Défensions 13400 AUBAGNE Tél. 04.42.18.17.75. / Fax : 04.42.18.17.40. Site : www.aubagne.fr

Plus en détail

Comment se constituer un réseau? Maj 8 février 2011 SUIO-IP Pôle accompagnement et développement des compétences

Comment se constituer un réseau? Maj 8 février 2011 SUIO-IP Pôle accompagnement et développement des compétences Comment se constituer un réseau? 10 Recenser et lister vos contacts directs Contacts personnels, sociaux et/ou professionnels RÉSEAU PRIMAIRE : famille, amis, connaissances, camarades de promo, professeurs,

Plus en détail

Maître de stage : Fonction : Nom de l entreprise : Adresse : Code postal : Téléphone : Courriel :

Maître de stage : Fonction : Nom de l entreprise : Adresse : Code postal : Téléphone : Courriel : . Identification des personnes supervisant le stagiaire * Entreprise : Maître de stage : Fonction : Nom de l entreprise : Adresse : Code postal : Téléphone : Courriel : Autres personnes qui accompagnent

Plus en détail

I. GESTION II. MANAGEMENT

I. GESTION II. MANAGEMENT I. GESTION Retraite : S adapter aux nouvelles règles Mardi 8 décembre 2015 - Appréhender les droits et la composition de la retraite face à la réforme ; - Comprendre et anticiper la baisse du montant des

Plus en détail